Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi & Sayidi

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
A ne pas manquer en ce moment ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Rencontre princière ou presque Z7dyRencontre princière ou presque Y4ziRencontre princière ou presque J3l9

Partagez
 

 Rencontre princière ou presque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sikhà
Sikhà
MEMBRE - SIKHA


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 967
Localisation : Tu as regardé derrière toi ? ^^

En savoir +
MessageSujet: Rencontre princière ou presque   Rencontre princière ou presque EmptySam 8 Aoû - 17:25

J'avais l'impression que j'allais cracher mes poumons. J'étais essoufflée et j'avais l'impression que les muscles de mes pattes étaient en feu. Tata Wanda m'avait dit qu'il fallait que je commence par travailler mon endurance et je savais aussi que ce que je venais de faire n'était pas la meilleure façon pour la développer. C'est pourquoi j'avais commencé mon entrainement en courant tous les jours depuis que j'avais demandé à ma tante de m'initier à la chasse.

J'avais débuté en voulant faire le tour complet du territoire des Chafayas mais je n'en avais pas été capable et j'avais dû m'arrêter beaucoup plus tôt que ce que j'aurais cru. Cette piètre performance m'avait déçue mais je n'avais pas abandonné. Mes pattes m'avaient fait souffrir le lendemain mais j'avais quand même tenu à aller courir. Cela avait été difficile mais j'avais réussi à faire une nouvelle fois la même distance. J'avais pris cette habitude de courir jour après jour, une petite heure après le réveil.

Au delà de faire travailler mon endurance, je voyais que cela avait aussi des effets sur mon corps. Moi qui avait toujours été un peu plus ronde que Lenora, ce n'était désormais plus le cas. Ces neuf mois de courses avaient envoyés très loin derrière moi les dernières traces de l'enfance et il fallait dire qu'à trois mois de l'âge adulte, j'en avais toutes les caractéristiques physiques.

Cependant, mon physique n'était pas le seul à évoluer. Mes séances de courses avaient commencées à porter leurs fruits car je m'étais rendue compte après un mois qu'en arrivant là où je m'arrêtais habituellement, j'étais plutôt en forme pour continuer et c'est ce que j'avais fait. J'avais évolué de cette façon en allant un peu plus loin au fil des mois et je pouvais désormais courir assez longtemps sans être fatiguée.

Aujourd'hui en revanche, j'avais voulu voir combien de temps je pouvais courir à un rythme soutenu. J'avais donc commencé ma course en direction du Pays Verdoyant et je m'étais élancée. Je m'étais cependant grandement sous-estimée et j'avais complétement oublié de prendre une chose en compte : la chaleur.

En effet, s'il faisait bon et frais aux Montagnes Humides, cela n'était pas le cas en dehors. Dès que j'avais dépassé la lisière des arbres, j'avais senti la chaleur tapé sur mon pelage. Cela m'avait handicapé et rapidement, je n'avais plus pu continuer.

J'en étais donc là, essoufflée et ayant vraiment beaucoup trop chaud. Je prenais le temps de reprendre ma respiration avant de me mettre en quête d'un point d'eau. Je ne connaissais pas l'endroit mais je savais qu'avec la direction que j'avais prise, j'avais évité le territoire des Draegars. Avec les tensions qu'il y avait eues entre nos deux clans, mieux valait ne pas prendre de risque et éviter tout contact.

Cela ne m'aidait cependant pas dans ma recherche et il me fallu près d'une heure avant de trouver ce qui me permettrait d'étancher ma soif. Je me précipitais sans faire attention à la présence ou non d'autres animaux et buvais pendant de longues secondes.

Une fois désaltérée, je relevais la tête pour m'apercevoir qu'une lionne à la robe brune se trouvait de l'autre côté du point d'eau. Gênée par le spectacle que j'avais pu offrir, c'est un sourire timide que je lui fis avant d'entamer la conversation.

Bonjour... Pardon pour le spectacle, ça ne devait pas être très glorieux.

Un rire nerveux s'échappa de ma gorge et plana pendant quelques secondes durant lesquelles j'attendis une réponse de ma vis-à-vis.

_________________
Sikhà taquine Lenora en #BB0B0B
Rencontre princière ou presque 200619073002170040
Présentation - Rapport du Matin - RP & Liens

Avatar et Signa ©️ ShadowWalker (me)
Pour tout MP, me contacter sur compte de Sikhà

Anciennement Ukarimu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6972-sikha-descendante-du-feu
Jahl
Jahl
MEMBRE - JAHL


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 1388
En savoir +
MessageSujet: Re: Rencontre princière ou presque   Rencontre princière ou presque EmptyMar 15 Sep - 19:17

♛ Rencontre princière ou presque
Let your power shine, Make the clock reverse, bring back what once was mine, Heal what has been hurt, change the fate's design, Save what has been lost, bring back what once was mine. What once was mine.

▼▲▼

chauve10.gif
Son mentor prenait de l'âge, tout comme son père et son Oncle. C'était un constat bien déplaisant, et pourtant cela faisait partie du Cycle de la vie. Tout comme son Grand-père Haki, Naba et Kama rejoindraient bientôt les Grands monarques du passé. Cela préoccupait plus la femelle qu’elle ne voulait le reconnaître. La femelle avait une longue inspiration, essayant de calmer le tourbillon de sentiments qui la submergeait. Jahl s'était étirée de tout son long avant de partir en marchant vers la petite grotte qui servait d'habitat au soigneur du Clan. Elle lui adressa respectueusement ses salutations. Le vieux lion la charia un peu sur son "retard". Jahl n'était pas quelqu'un de très matinal il est vrai. Un peu paresseuse de surcroît, la brune aimait dormir le matin, mais quand elle décidait de s'y mettre, c'était une fonceuse. La femelle demanda à son mentor quelle était sa mission du jour. Les choses étaient calmes en ce moment sur Freeland, enfin si on excluait la tension et l'insécurité constantes. Il n'y avait qu'une vieille lionne qui devait passer pour ses soins aujourd'hui. Elle partit donc comme à son habitude faire les plein de plantes, son mentor étant d'un certain âge il n’avait plus le loisir de parcourir tout Freeland à la recherche de plantes et racines pour réaliser ses onguents.

La première plante qu’elle était chargée de trouver était une plante nécessaire pour soigner la lionne qui devait passer plus tard se faire soigner, il ne fallait donc pas qu’elle traîne pour trouver celle là. L'aloe vera pousse en plusieurs endroits, mais le plus près c'est la Terre du Sud. Son mentor lui avait conseillé d'en ramener pas mal, ça conserve bien, et c'est très utile. Maintenant fallait il encore localiser l'aloe. La lionne brune ouvrit bien les yeux inspectant ses environs proches. Les "épines" la rendaient assez reconnaissable, et aussi le fait qu’elle poussait à l'image d’une fleur. Travailler lui vidait l'esprit. Ça faisait du bien de ne pas penser. La femelle frissonna lorsqu'une brise caressa son pelage fin, elle laissa échapper un éclat de rire, qu'elle regarda s'envoler. C'est alors que son regard fut attiré par une plante piquante, enfin ! Elle attrapa quelques feuilles pointues. La femelle repartir avec son butin vers le repère. Elle apporta l'aloe fraîche à son mentor.

La plante suivante, l'hibiscus sabdariffa, pousse au bord d'un confluant du Mochanga, qui sépare le Pays Verdoyant des terres au tour du Repère. Il lui fallut environ une heure pour faire la route à son rythme. Bon le confluant du Mochanga se trouvait à quelques mètres. Il lui fallait chercher des arbustes rouges, et ramasser les fruits tombés aux pieds de ceux-ci. Ce sont les fruits qui sont utilisés dans les traitements. Jahl repéra assez facilement les arbustes d'hibiscus, en même temps rouge sur bleu ça ressort bien. Elle se pencha alors pour ramasser quelques fruits, les tâta pour s’assurer qu'ils n'étaient pas mauvais. C'est alors qu'avec un certain vacarme, rompant le calme ambiant, une lionne se rua vers l'eau. Elle en semblait pas l'avoir vue. Trop occupée à étancher sa soif. Jahl s'assit, le sourire aux babines. Quand la lionne eut étanché sa soif elle se redressa en s'excusant et la saluant. La brune posa les fruits près de ses pattes. Elle n'avait jamais croisé cette jeune lionne. Était-elle une séparatiste ?

Jahl lui adressa un sourire amical. Elle avait l'air sympa. Puis elle lui répondit d'une voix douce et joyeuse. "-Bonjour, mon nom est Jahl, il ne me semble pas avoir eu le plaisir de te croiser encore, quel es ton nom ? Tout va bien ? Je suis apprentie guérisseuse, n'hésites pas si je peux t'aider." L'aînée attendit patiemment une réponse de sa cadette. En tout cas elle était jolie, ce pelage rouge était inhabituel sur Freeland, mais au moins elle ne passait pas inaperçu. Enfin si cela était une qualité. Bien sûr il y avait cette question qui lui brûlait les babines: "Es-tu une séparatiste ?", mais il était trop tôt pour la poser à la femelle au pelage flamboyant.


CODAGE PAR AMATIS



_________________

Jahl rigole en #ae313d.
Rencontre princière ou presque 200519065648393136
Design (c) Naba, Kit (c) Chausi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6570-jahl-princesse-des-terres
 
Rencontre princière ou presque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Le Pays Verdoyant
-