Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi & Sayidi

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
A ne pas manquer en ce moment ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    [ Important ] - Les différents clans Z7dy[ Important ] - Les différents clans Y4zi[ Important ] - Les différents clans J3l9
Le Deal du moment :
Kingston A400 – SSD interne – ...
Voir le deal
80.90 €

Partagez
 

 [ Important ] - Les différents clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:44


tumblr_o1sj68thyM1ut4l9ao3_r1_540.gifv

Différents clans


Le Clan des Freelanders
Les Gardiens
Les Hyènes
Le Clan des Jangowas
Le Clan des Mositus
Le Clan des Nordiques
Le Clan des Outlanders
Le Clan des Pridelanders
Les Voyageurs



768302freeland.png

LES FREELANDERS


Freeland est un très grand royaume, le seul à pouvoir rivaliser en taille au Grand Désert des Jangowas. Ce sont les alliés historiques des Pridelanders car certains clans étaient déjà alliés avant l’Unification. Le clan des Freelanders, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est relativement récent, mais son histoire n’en est pas moins chargée …


l'histoire du clan



Le commencement

Freeland était, à l’origine, un royaume composé d’une multitude de clans indépendants. Nommé les "Terres Libres" par ses habitants, Freeland était un lieu de vie qui n’était régi par aucune loi, chaque chef de clan étant libre de faire respecter ce qu’il voulait. Chacun avait son bout de territoire, et les guerres entre clans étaient donc nombreuses. Un jour, un chef de clan décida d’unir les Terres Libres et d’y instaurer des lois fondamentales afin d’y faire régner la paix et la justice. Ce lion, nommé Kundi, s'autoproclama Roi et rassembla autour de lui tous les lions qui étaient disposés à l’accepter comme chef. Si certains ne voyaient pas cela d’un bon œil, nombreux étaient ceux qui désiraient la paix, et beaucoup le suivirent et s’unifièrent. Ainsi les Terres Libres devinrent-elle telle que nous les connaissons aujourd’hui.


L'ère de Sharkan

Cela fut sans compter l’insurrection de Sharkan et de ses alliés Nyeusis contre Kundi. Ils tuèrent celui-ci durant une partie de chasse, avant de s’en prendre aux lions du Repère. De nombreuses victimes furent à déplorer parmi les freelanders, excepté Dejem -l’héritier à la couronne- qui avait pris la fuite, laissant son trône à Sharkan, qui devint connu sous le nom de "Tyran de Freeland".

Son règne dura de longues années et ce dernier, afin de s’assurer de la pérennité de son empire, forma une armée de jeunes soldats : les Kulishas. Il organisa une partie de chasse afin de retrouver Dejem et son fils Haki. Les fugitifs furent débusqués et Haki parvint à s’enfuir, tandis que son père fut présument assassiné par les guerriers du Tyran.

C’est sur la Lande des Sans Terres qu’Haki et les rebelles de freeland planifièrent la reprise des Terres Libres, avec l’aide des Pridelanders de Kumpa. Ceux-ci s'allièrent avec une partie des Outlanders, les Nordiques, les Lamasus et les hyènes pour vaincre les Nyeusis. Une fois les lions noirs défaits, les Freelanders reprirent leurs terres.


Le retour de la royauté

Lorsque Sharkan fut renversé, les Kulishas furent exilés de Freeland. Haki, quant à lui, prit le trône de son père. De son union avec Kali naquirent deux lionceaux : Kama et Naba, de parfaits jumeaux.

Mais ces temps de paix ne durèrent hélas pas assez longtemps. Sumu, la fille Sharkan, revint sur ses terres natales. Elle fut acceptée par Haki, sous réserve d’être surveillée par Sabaru, son bras droit. Cette décision fit naître le doute chez certains lions, mais la méfiance retomba peu à peu.

La fille du Tyran parvint à s’intégrer au clan. Malheureusement, celle-ci projette de reprendre le trône de son père. Elle se lie d’amitié avec Naba, le jumeau de Kama. Les lionceaux grandissent, et la lionne n’attise plus les soupçons. C’est alors que cette dernière met son plan à exécution : Avec l’aide d’Odon, un liard Kulisha, elle se débarrasse de Kama. Le Kulisha projette l’héritier dans le Mochanga avant de disparaître, trahi par Sumu qui le dénonça à Naba.

La nouvelle ébranla Freeland. Et Sumu parvint à profiter de la détresse de Naba en devenant sa compagne. Ils eurent trois lionceaux : Edala, Jahl et Adda. Personne ne sut que la fille du tyran fut l’instigatrice de la disparition de Kama.


La division du clan

A la mort de Haki, son fils Naba dû supposément monter sur le trône. Mais le jour du couronnement, une partie du peuple, en colère contre l'unification du royaume, se souleva. Et l'arrivé de Kama ce jour-là ne calma pas les choses. Suite à une proposition du prince héritier aux différents chefs de clans, Freeland fut divisé en deux parties :

• Le peuple libre qui ne doit rendre aucun compte au roi mais ne bénéficie pas non plus de sa protection.

• Le peuple royaliste qui a décidé de suivre le roi. Certaines familles de lions le suivirent pour pouvoir bénéficier de sa protection car le chef de chacune d'entre elle a une voix à donner à son conseil. Il n'y a donc pas que des royalistes dans cette partie du clan.


La géographie


Freeland est un royaume géographiquement assez varié, composé majoritairement de savane, il possède également une jungle (la Jungle des Gorilles) ainsi qu’une chaîne de montagnes. Il s'agit du territoire le plus peuplé de la Terre des Lions, mais également le plus grand. Ainsi la densité de lions y est en fait assez faible.

Bien que chacun puisse se déplacer où il veut dans le territoire, le nord est plutôt peuplé par le peuple royaliste, afin d'être proche de Prideland alors que le sud est en majorité habité par le peuple libre. Depuis la désunification cependant, des clans de lions séjournent à certains endroit des Terres Libres plus reculés.



Les personnages importants



Kundi, dit « l’Unificateur », anciennement Roi de Freeland (le premier), père de Déjem [MORT] ;
Déjem, ex-Roi, père d’Haki [MORT] ;
Haki, ancien Roi, père de Kama et Naba [MORT] ;
Sabaru, ex-Majordome d'Haki et ex-dirigeant de la rébellion en l'absence du Prince [MORT] ;
Sharkan, Tyran de Freeland, père de Sumu. Il s’est emparé de Freeland par la force à l’aide des Nyeusis et a gouverné le royaume dans la terreur [MORT] ;
Ekua, Ex-Reine de Freeland, mère de Sumu [MORTE] ;
Sumu, ancienne reine de Freeland et épouse de Naba [ MORTE ]
Kama, Roi des freelanders royalistes ;
Naba, prince de Freeland et époux de Sumu. A présent membre du clan des royalistes ;




Le lois et coutumes


Les lois de Freeland sont les mêmes que celles de Prideland, et les deux royaumes sont en paix. Ils apprécient également les Mositus, sans en être de grands alliés. Les relations avec les autres clans en revanche sont mitigées : ils n’apprécient pas les Jangowas, les lions du désert, et ont des à-prioris sur les Outlanders.

Chaque année, une immense chasse appelée la Grand Chasse est organisée sur le royaume. Il s’agit d’un jour un peu spécial : tous les clans de Freeland se réunissent au Repère des Lions et une partie de chasse est organisée. Tous les lions qui le souhaitent peuvent participer (les mâles et les femelles jeune adulte et +) et traquent ensemble les troupeaux qui vivent sur le territoire. Le soir, les proies tuées (jamais plus qu’il n’en faut) sont partagées et mangées. Ce jour permet de se rencontrer et de partager, et il est très appréciés des Freelanders. Malheureusement, depuis la mort de Kundi, plus aucune chasse de la sorte n’a été organisée si ce n'est chez le peuple libre.

Le Roi Kama a instauré le principe de succession par le mérite. En effet, jugeant que le sang ne pouvait garantir un dirigeant juste et bon, il a pris la décision de nommer quelqu'un qui devra lui succéder après sa mort, quelqu'un qu'il jugera digne de ce poste.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !




Le caractère & physique


Il est difficile de déterminer un caractère global du clan. Les Freelanders ont des origines variées et leurs caractères le sont aussi. On y retrouve des lions très fidèles et calme mais aussi certains plus vicieux et agressifs.

Physiquement, les Freelanders sont variés aussi. Ayant d’origine première des Pridelanders, il n’est pas rare de voir des lions de couleur fauve, mais l’arrivée de voyageurs aux cours des générations a permis une certaine variété dans les pelages. Il n’y a donc pas de standard physique chez les Freelanders, si ce n’est que leur carrure est généralement normale.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Kama

Successeur :
Kama devra choisir un héritier lui-même.

Politique : Monarchie au mérite
Kama règne sur une partie du territoire qu'il protège. Les chefs de clans qui se sont alliés à lui ont un droit de parole à son conseil.

Freeland est le royaume le plus vaste de la Terre des Lions et, de ce fait, le moins bien gardé. Les lions les plus importants du royaume vivent au Repère des Lions. Les décisions sont prises par Kama et les chefs de clan.

Unité du Clan : Moyenne
Freeland est composé d’une multitude de sous-clans. Chacun vit sous l’autorité d’un(e) chef. Certains d'entre eux sont eux-même sous l’autorité du roi, Kama. Chaque sous-clan doit respecter les lois instaurées sur Freeland si il est dans ce cas de figure. Le degré de loyauté des chefs de clan est bonne. L'autre partie du clan est divisée entre plusieurs clans qui sont tantôt alliés tantôt ennemis.

Kama est globalement apprécié par l’ensemble de ses sujets. Les clans séparatistes sont contents d'avoir obtenu gain de cause et les autres apprécient son retour.

Alliance & Mésentente :
● Alliance avec Prideland
● Relation neutre avec le Royaume du Nord
● Relation neutre avec Outland
● Relation très tendue avec les Hyènes
● Bénéficie de la protection des Gardiens

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 150 lions qui suivent Kama
+ ou - 200 lions du peuple libre
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:44

gardie10.jpg

LES GARDIENS

A noter : il est impossible de rejoindre le clan à l’inscription (hors PPCO visibles ici) : une adhésion à ce groupe ne peut se faire que via le jeu en tant qu'aspirant gardien, après avoir reçu l’autorisation du Staff sur Discord ou dans la Zone Projet.

Créés pour protéger la paix et la justice sur la Terre des Lions, les Gardiens sont un groupe de lions ayant juré de consacrer leur vie entière au service des plus faibles et, plus généralement, au respect du Cycle de la Vie.

l'histoire du clan



Le commencement

Crées par Kumpa après la libération de Prideland, les Gardiens sont un groupe indépendant malgré le fait que leur tanière était située sous le Rocher de la Fierté. Au début dirigé par Azari, l'ordre était composé de quatre lions qui renoncèrent à avoir un titre, une descendance ou des terres. Au court des années, les Gardiens ont été très peu actifs car il n'avait pas le droit de se mêler des conflits politiques des autres clans. Bien qu'ils aient essayés d'établir leur loi à plusieurs reprise, le petit groupe ne pouvait rien face à la puissance des clans.

Mobali succéda à Azari puis Kamwe prit sa place et enfin Fedha sans que rien ne se passe. Bien que les clans étaient de plus en plus nombreux à leur avoir donné un apprenti et donc à être sous leur protection, il était évident que leur rôle était discuté. Jusqu'au jour où Rahisi poussa les autres Gardiens à agir pour les Mositus présent sur Prideland. Ils avaient vu plusieurs de leur membres se faire assassiner. Malheureusement, il était trop tard pour enquêter.


L'air du jugement

La première véritable enquête fut celle sur l'incendie de Prideland. Les Gardiens et les Mositus étaient en discussion au moment où le feu s'est déclaré, les obligeant à s'en aller sur la lande des-sans-terres. Ils établirent leur nouveau lieu de vie au grand Baobab. Avec l'aide de quelques Mositus, ils enquêtèrent sur la Prideland ainsi que sur la lande. Ils en vinrent à la conclusion que hyènes et troupeaux avaient été de mèche dans cet incident. Avec l'aide de deux Outlanders, Melyn et Shagan, ils retrouvèrent les troupeaux qui avaient désertés Prideland et les ramenèrent chez eux. Cela marqua le début d'une air nouvelle, celle où les Gardiens ne seraient plus spectateurs mais juges. Suite à cela, ils participèrent au jugement des hyènes pour leurs actes en présence des lions de Prideland, Outland et Freeland.


Les personnages importants


Azari, ancien chef des Gardiens [MORT]
Mobali, ancien chef des Gardiens [MORT]
Kamwe, ancien chef des Gardiens [ MORT ]
Fedha, chef actuel des Gardiens


Le lois et coutumes


Les Gardiens sont composés de Gardiens et d’Apprentis. Ils n’obéissent à aucun roi, et leur but fondamental est de protéger le Cycle de la Vie.

C’est un groupe indépendant de tout clan, composé des lions les plus fort de la Terre des Lions : recrutés pour leurs talents particuliers, ils sont cependant tous égaux les uns aux autres. Seuls les Apprentis sont au-dessous des Gardiens, qui sont eux-mêmes sous l’autorité du Chef des Gardiens. Tout le monde ne peut pas devenir Gardien, et encore moins n’importe qui. Si les premiers Gardiens furent nommé arbitrairement et/ou rejoignirent par choix le groupe, les choses sont aujourd’hui différentes.

Pour devenir Gardien, l’aspirant doit d’abord trouver un maître, qui doit forcément être lui-même un Gardien. Le choix de devenir Gardien se fait très tôt : les aspirants rejoignent généralement les Gardiens à l’adolescence, voire plus tôt pour les plus prometteurs (généralement, les aspirants de Prideland sont intégrés aux recrues à leur 1 an, lorsque apparaît leur début de crinière). Chacun de ces jeunes est alors confié au Gardien qui leur a été attribué (c’est souvent le Maître qui choisit son Apprenti, mais il arrive parfois qu’un binôme soit imposé par le Chef des Gardiens), Gardien qui est chargé de les former : l’aspirant devient alors son Apprenti, qui ne devient Gardien que lorsque son Maître le considère prêt, généralement suite à un exploit particulièrement héroïque. Un Maître ne peut avoir qu’un seul Apprenti à la fois. Les Gardiens n'acceptent que des mâles.

Chacun est libre de tenter sa chance et de devenir Gardien, mais tous n’y parviennent pas forcément, car La formation, longue et ardue, demande beaucoup de ténacités et de patience ; sans compter que certaines qualités sont requises pour devenir Gardien. C’est un honneur mais aussi un devoir, qu’il faut remplir durant toute sa vie. Les Gardiens sont libres de refuser des lions qu’ils ne jugent pas adéquats au groupe.

Bien que les Gardiens n'agissaient que peu autrefois de peur d'intervenir dans un conflit politique, ils se montrent à présent beaucoup plus fouineurs et font des enquêtes sur ce qui leur semble bizarre quitte à ne pas agir si la situation s'avère être hors de leur domaine. Ils ont été beaucoup critiqués dans le passé pour leur inaction et ils ne savent pas comment les clans vont prendre le fait que soudain ils agissent.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !


Le caractère & physique


Les Gardiens n’ont comme particularité physique qu’une tâche sur le front, de la même couleur que leurs yeux, faite par Kuzaidia, la chaman de Prideland et ensuite par Karanga, son apprentie.

Les Aspirants sont cependant choisis car repérés comme étant physiquement et mentalement prêts à supporter leur long apprentissage. En outre, seuls les mâles peuvent espérer rejoindre cet ordre.


Récapitulatif ...
Dirigeant Actuel : Fedha

Politique :Les Gardiens sont tous égaux les uns les autres, ou presque. Seul le chef a de l’autorité. Les Apprentis sont sous celle de leur Maître et de ses pairs.

Clans inclus dans le Pacte
Prideland – Freeland – Outland - Nordiques

Nombres de membres dans le clan :
3 gardiens
3 apprenti gardien
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:44

312377hyene.png

LES HYÈNES

Discrètes mais bien présentes, les hyènes, de tout temps, ont toujours joué un rôle dans l'histoire de la Terre des Lions. Groupes aux relations compliquées, qui sait si les choses s'amélioreront pour elles ?


l'histoire du clan



Le commencement

Vivant jadis sur Prideland, les hyènes en furent chassées par le Roi Fou, Wazimu. Après avoir rêvé de la mort de sa reine, Hatia, tuée par des hyènes, Wazimu exila les hyènes loin de son royaume, au cœur du Cimetière des Éléphants, afin de les empêcher d’accomplir ce qui était, selon lui, leur destin. C’est donc le cœur lourd et emplit de haine que les hyènes quittèrent Prideland. Longtemps, elles vécurent éparpillées, jusqu’à ce que l’une d’elle, Antharès, décide de toutes les réunir afin d’assouvir la vengeance qu’elles espéraient toutes. Antharès organisa une attaque contre Hatia, la reine de Prideland, mais durant le combat la hyène perdit la vie. Hatia mourut, mais les hyènes se retrouvèrent sans chef pour les gouverner … c’est à ce moment là qu’apparu Aïna, qui après de nombreux combats pour le titre devint la femelle dominante de la meute. Leur vengeance assouvie, les hyènes partirent vivre au Cimetière des Éléphants, et elles y restèrent un long moment.


Le chantage des Nyeusis

Les hyènes ont été beaucoup impliquées dans les événements qui ont eut lieu sur la Terre des Lions. Après avoir chassé les Outlanders de la Terre des Exilés et y avoir vécu un moment, elles ont rejoint les Nyeusis sur Prideland. Ce n'était pas par réel choix, mais les Nyeusus retenaient les 3 chiots de Aïna, Kuruka, Makeo & Djal et si les hyènes ne coopérait pas, les petits seraient tués. Cependant, le chantage des Nyeusis et l'évasion des jeunes hyènes retenues au Rocher (Cf. Contexte) ont fait que les hyènes se rallient à Kumpa et ses alliés. Le roi leur offrira d'ailleurs un morceau de son territoire, le Don, pour qu'elles puissent avoir un meilleure endroit pour chasser.


La dominante au grand coeur

Aïna décède peu de temps après avoir enfin pu retrouver ses enfants. C'est donc sa fille, Kuruka qui prend sa place. Ayant grandit avec des lions lors de la période où elle était retenue au rocher, la nouvelle dominante les respecte et vit en paix avec eux. La meute connait une période calme et prospère puisqu'il n'y a plus de guerre et que le Don leur procure plus de nourriture que jamais.

Hélas, cette harmonie prend fin lors d’une attaque des Outlanders d’Hourasi, sur le territoire des hyènes. Si les charognards parviennent à repousser la menace -en partie dissipée par Shiraz, un guépard noir venu de terres lointaines-, l’opinion des rieuses sur les félins se dégrade. Kuruka perd en crédibilité et le clan connait une scission.


Un air de révolte

Ce déchirement est d’autant plus présent lorsque la meute connait deux tentatives de rebellions, conduites en premier lieu par Khajiit, une hyène étrangère à la meute, puis Makeo, le frère de la dominante elle-même et son bras droit. Celles-ci aboutiront à des échecs. Khajiit disparait avant d’avoir pu mener son combat et Makeo est exilé suite à un affrontement (perdu) contre Kuruka.

Il faudra attendre plusieurs années avant que la situation ne devienne critique pour la meute. La reine blanche n’a plus aucune autorité, ses sujets voient l’exil de Makeo comme une nouvelle preuve de trahison contre leur espèce, car malgré leurs contestations, Kuruka persiste à se lier aux félins.


L'air de la puissance

C’est l’arrivée de Shasta, une hyène colossale exilée de sa meute d’origine, qui changera la donne et redonnera espoir aux partisans de Makeo et Khajiit. Si la géante est réticente à prendre le pouvoir - celle-ci prévoyant de se venger de son ancienne dominante- l’appui de nombreux membres du clan la feront changer d’avis. Après avoir réglé ses affaires personnelles, Shasta, entourée de Zar’roc, Akoda, et nombreux d’autres, met en place un plan pour renverser Kuruka. Ils seront pris de court par l’arrivée d’un lion sur leur territoire, qui sera attaqué par Zar’roc et la géante. Le combat sera interrompu par la reine blanche, s’interposant pour sauver la vie du félin. Face à cette énième acte de trahison, Shasta prendra la dominante pour cible et l’affrontera, avant de la laisser pour morte aux frontières.

Le règne de Kuruka terminé, la meute reconnait Shasta comme nouvelle dominante. Celle-ci brisera les alliances avec les félins et militarisera son clan. Il n’est plus question que les lions entrent chez les hyènes sans subir de lourdes conséquences. La dominante nouera en contre partie une alliance avec les hyppotragues de Prideland. Cette alliance mènera à une attaque des hyènes lorsqu'un lion tua un jeune herbivore, ce qui est contraire à la loi. Avec l'aide de vautours, elles mirent le feu à Prideland et tendirent un piège aux Pridelanders pour les exécuter. Malheureusement pour elle, une faible partie tomba dans leurs crocs.


L'air du sang

Alors que la meute vit dans la tranquillité depuis l'incendie qu'elle a provoqué sur Prideland, Shasta et Mojahid, son apprenti, se battent. Shasta s'en sortira vivante bien que perdante du combat mais succombera à ses blessures. Mojahid devient la nouvelle dominante. Un an et demi après l'attaque de Prideland, les lions viennent demander des comptes. Pridelanders, Outlanders, Freelanders et Gardiens mettent les hyènes face à leur crime et leur retire le Don, cadeau de Kumpa en gage de paix. Mais la dominante ne l'entend pas de cette oreille et bien qu'elle ne tentera aucune action face aux lions, refuse d'abandonner le territoire. Elle envoie ses troupes camper sur le territoire mais ils ont pour ordre de ne pas attaquer les premiers.


La géographie


Malgré tout ce que l’on peut dire sur le Cimetière des Eléphants, la nourriture y est plus abondante que sur Outland … en effet, c’est ici que viennent mourir les éléphants de la Terre des Lions, ce qui fournit de temps en temps une grosse quantité de viande. Au Cimetière des Eléphants, rentre qui veut, mais sort qui peut … Après la bataille de Prideland et la fuite des Nyeusis, les hyènes ont accès à des terres bien plus fertiles, le Don, en remerciement de leur participation du côté des Pridelanders. Ces terres leur furent reprise par Azaan suite à l'incendie qu'elles ont déclaré sur Prideland. Leur reste donc le lac-au-roi où elles peuvent espérer trouver des proies, mais cela annonce des temps difficile pour la meute car le reste de leur territoire est stérile ou presque.



Les personnages importants


Antharès, Ancienne dominante de la Meute [MORTE]
Aïna, Ancienne dominante de la Meute [MORTE]
Kaïgo, Ancien chef des Guerriers [MORT]
Kuruka, ex-Dominante de la Meute [MORTE]
Makeo, ex-Chef des Guerriers [MORT]
Djal, frère de Kuruka et Makeo [MORT]
Shasta, Ancienne Dominante de la Meute [MORTE]
Akoda, Zar’roc : Lieutenants [MORTS]
Mojahid : Dominante
Kibaya : Lieutenants




Le lois et coutumes


La meute des hyènes fonctionne différemment des autres clans. Les hyènes sont toujours dirigées par une femelle, qui est appelée « Dominante de la Meute »

Ce rang se gagne par la force, et ce très tôt : dès l’enfance, les chiots se « battent » pour savoir qui dominera qui (qui aura la nourriture en premier par exemple) et une fois la hiérarchie installée, il est très difficile de la changer. Ainsi, les hyènes savent très tôt qui est amené à les diriger … cependant, il arrive parfois que tout ne se passe pas comme prévu, et qu’un individu devienne plus fort que prévu.

Il n’y a pas vraiment de lois chez les hyènes, si ce n’est faire preuve de respect et d’obéissance pour la femelle dominante.

Depuis la prise de pouvoir de Shasta, chaque chiot bien-né devient un Cadet vers l’âge de un an, et soumis à un rude entraînement sous la supervision d’un Lieutenant de la Meute. En général, les mâles sont destinés à être des sentinelles ; les femelles, qui ont une carrure plus développée, se préparent à devenir des guerrières. Néanmoins, la frontière entre les deux rôles n’est pas hermétique, et il peut arriver qu’un mâle fort devienne soldat d’infanterie, et vice-versa.

Les chiots handicapés sont amenés à devenir graveurs. Leur rôle est de graver, au moyen de leurs crocs, les os du cimetière afin d’y rédiger l’histoire de la meute. Les guerriers dont l’âge est avancé ou qui ont été gravement blessés (au point de ne plus pouvoir se battre) peuvent également rejoindre cette faction. C’est une tâche compliquée, puisqu’elle exige plusieurs années de pratique avant de faire des gravures de qualités. Ces gravures ressemblent d’avantage à des hiéroglyphes très grossier.

A l’âge adulte (4 ans), les jeunes entraînés par les Lieutenants sont amenés à participer au Makubwa, l’épreuve qui déterminera s’ils sont aptes à défendre la meute, et ainsi intégrer officiellement le rang des guerriers ou des sentinelles. Il s’agit ni plus ni moins d’un combat d’arène, où les gladiateurs s’affrontent sous les yeux de la Dominante. Ils sont évalués sur leur technique et leur férocité, leur agilité, mais également leur esprit d'équipe. C'est pour cela que les combats sont menés à deux contre deux. C’est à la Dominante de mettre fin au combat, et de décider si un jeune rejoint le rang des guerriers. La décision est prise de concert avec les Lieutenants. Les hyènes jugées inaptes à défendre le clan sont recalées.

C'est aussi sous le règne de Shasta que la meute se tourna vers le vaudou. Cette "magie" est pratiquée par la guérisseuse, Uasi, et son apprenti Kuji. Ceux-ci sont en quelque sorte détenteurs des secrets du culte et sont les seuls à le pratiquer. Il existe cependant des occasions où la meute festoie au complet pour honorer les dieux.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !


Le caractère & physique


Les hyènes peuvent être rayées ou tachetées, à poil long ou court, brune ou grises. Il existe plusieurs types de hyènes :

● Hyène Tachetée (poils courts, de couleur fauve, avec des tâches)
● Hyène Brune (poils longs, de couleur foncée)
● Hyène Rayée (poils semi-long, de couleur claire, avec des rayures)

Sur le forum, les hybridations sont possibles.

Globalement, les hyènes n’aiment pas les autres animaux sauf si elles peuvent en tirer un avantage, et encore moins les lions. Elles sont assez casanières et détestent avoir a obéir. Elles sont assez violentes quand on les contrarie, même si certaines sont tout à fait civilisées.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Mojahid

Successeur : ///

Politique : Dictature (Totalitaire)
Mojahid est la Dominante actuelle, et est secondée par les Lieutenants de la Meute.

Les hyènes sont régies par la loi du plus fort : c’est la femelle la plus puissante qui s’impose comme Dominante.

Unité du Clan : Plutôt bonne
Bien que les actions de Mojahid fassent grincer les dents des hyènes les plus prudentes et trouillardes, le reste du clan soutient ses actions.

Alliance & Mésentente :
● Mésentente avec tous les lions quels qu’ils soient

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 120 hyènes de toutes espèces

Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:45

375075jangowas.png

LES JANGOWAS


A noter : Suite à son succès il est actuellement possible que vous ne puissiez pas rejoindre le clan à l’inscription (hors PO et PPC des joueurs qui continuent à être acceptés) : Pensez à regarder la tableau des effectifs avant toute inscription afin de vérifier si le clan est bien ouvert !


Distants et lointains, les Jangowas du Grand Désert sont un groupe à part, bien différents des autres clans de la Terre des Lions. Arrogants et méprisants, ce sont les meilleurs tueurs de la Terre des Lions, mais également les plus cruels.



l'histoire du clan



Le commencement

L’histoire et l’origine des Jangowas est inconnue, et personne ne sait comment ils sont arrivés là, ni comment les premiers d’entre eux ont survécus dans ce désert de sable, et encore moins pourquoi ils y sont restés. La version la plus répandue raconte que les Jangowas seraient à l’origine des Pridelanders, qui en des temps anciens furent chassés du royaume et exilé dans le Grand Désert où, à l’époque, il était coutume d’envoyer les exilés (ce qui n’est aujourd’hui plus le cas). Au nombre de cinq – cinq frères – seulement trois survécurent dans cet impitoyable habitat, et ensemble ils fondèrent les Jangowas. Par la suite, on raconte que leurs fils aînés se battirent à mort pour la succession, et qu’un seul survécu : ainsi apparu le premier Empereur du Désert, et tous les autres après lui.

Les Jangowas sont gouvernés par un Empereur. Ce rang n’est pas héréditaire et se gagne par la force, en combat singulier, qui se résulte généralement par la mort de l’ancien Empereur.

Les Jangowas sont en conflit permanent avec les Mositus, les lions ayant vécu dans l’Oasis Oubliée. Ils vouent une haine profonde envers les lions sombres de l’oasis, pour de nombreuses raison, toutes plus ou moins fondées (voir la fiche des Mositus pour plus d’informations)

Depuis toujours, les lions des sables ne rêvent que d'une chose ; reprendre l'Oasis Oubliée à ces lions qu'ils estiment n'être que des parasites, une erreur. Jamais les Mositus n'auraient du exister et ce malgré le fait que beaucoup d'entre eux sont issus de Jangowas.


De nombreux empereurs se sont succèdés depuis la création de ce clan. Nombreux sont les dirigeants dont les noms s'oublièrent avec le temps. Cependant, les Jangowas se souviennent de ceux qui ont le plus marqué les esprits de part leurs actes.



Les prémices de la guerre

Le plus ancien Empereur dont certains clament encore la grandeur alors qu'ils n'en ont entendu parlé que part leurs ancêtres est Akili. Il défia le précédent Empereur quand celui-ci refusa de lui donner sa fille, Léhona, qu'il avait réclamé au retour de l'exil, et le vaincu. Il gagna ainsi la patte de la lionne, encore adolescente à l'époque, et le titre d'Empereur. Jamais Léhona n'aima Akili, mais elle était une lionne soumise, comme toute bonne Jangowa.

Le nouvel empereur en profita pour nommer un nouveau général, Chenko, qu'il connaissait depuis l'enfance. Ils avaient le même esprit téméraire, et la même combativité. A son tour, Chenko pris compagne, et eut un fils du nom de Khassim, qu'il entraîna dans le but de lui succéder.

Le couple impérial quant à lui n'eut pas d'enfants, aussi la rumeur circulait que l'Empereur devait être stérile.. Jusqu'à ce que la nouvelle se répande : Léhona était gestante!

Mais la fierté d'Akili fut de courte durée. L'un des deux lionceaux portait les couleurs des lions de l'Oasis. Léhona avait trompé non seulement l'empereur, mais également le clan tout entier! Le petit au pelage sombre fut abandonné au désert. Nul ne su ce qu'il devint ensuite. Quant à la petite, elle fut tolérée par Akili. Jamais il ne la considérera comme sa fille, ceci dit.

Elle s'appelait Shabel. Et sa naissance fut à l'origine de l'attaque des Jangowas sur l'Oasis.


Reprise de l'Oasis & Sang Neuf

Les Jangowas décident donc de chasser les Mositus de l'Oasis, car la liaison de l'impératrice avec ces sangs d'encre est un affront direct. L'absence du chef des Mositus de l'époque facilitera les choses, tout comme la nature pacifique des lions sombres ; la victoire était assurée.

Akili n'eut cependant que peu de temps pour savourer cette victoire, car il fut défié par un jeune tout juste revenu d'exil, Vako. Il perdit la vie lors de ce combat, et le jeune devint le nouvel Empereur. Il ne pris cependant pas de compagne, ce qui éveilla bon nombre de questions. Était-ce du à la relation qu'il entretenait avec sa soeur, relation toujours perçue comme bien trop fusionnelle aux yeux de tous?

Si Akili n'était plus, ses actes continuèrent d'engendrer des conséquences. Les mois avaient passé, l'Oasis était vide de toute présence indésirable, mais là bas, dans leur nouveau refuge, les Mositus avaient soif de vengeance. Et ils ne tardèrent pas à venir la réclamer.

Les lions sombres ayant survécu à l'attaque de l'oasis n'étaient pas tous présent, car certains avaient suivi un dénommé Siri, dont il fut plus tard révélé qu'il était le fils illégitime de l'ancien empereur, et ayant toujours eu comme seul but de garder les Mositus éloignés du Désert. Seuls les partisans d'une lionne du nom de Kwadja vinrent réclamer l'Oasis, et beaucoup le payèrent de leur vie.

Cette partie de l'histoire resta gravée dans les mémoires sous le nom de Grand Carnage. Une fierté pour les lions des sables...

Il reste un problème à résoudre cependant.. Un exilé du nom d'Hatari, banni lors de la première guerre car il avait trahi son clan, est toujours en vie, et les Jangowas ne peuvent l'accepter. Chenko, toujours général à l'époque, choisis deux guerriers pour l'accompagner hors du Désert, traquer le traître et le tuer.

Vako se décide enfin à prendre une compagne, une lionne nommée Mihaza. Elle accepte de diriger à ses côtés à une condition seulement, que les femelles obtiennent peu à peu d'avantages de droits, qu'elles ne soient plus seulement des objets aux yeux du clan.

Hélas, on ne saura jamais si Vako aurait tenu la promesse faite à sa compagne.


Une Impure au pouvoir

Shabel, depuis toujours prise de haut par les siens, a bien grandi. Elle n'en peut plus des regards hautains que lui lancent ses pairs, et compte bien leur montrer ce qu'elle vaut.

Pour cela, elle défie Vako en duel, devenant la première lionne à oser se battre pour le titre de dirigeant du Désert, et remporte le duel, laissant Vako pour mort, et les Jangowas à la fois étonnés et outrés de savoir que leur nouvelle Impératrice est une impure.


Le règne de l'impératrice

Wivu, une jeune lion fraîchement revenu d'exil, décide de défier Shabel. Sa victoire est incontestable et en punition, il l'exile dans le Désert. Une fois sa place de nouvel empereur gagné, il choisit Hatasa comme compagne et lui offre 4 lionceaux.

Peu après, le lion disparaît et ne reviendra jamais dans le clan. Hatasa prend les choses en main et devient la seconde impératrice du Désert. Son premier acte en tant lionne à la tête des Jangowas sera de chasser tous les impurs qui parasitaient encore le clan. Khassim, jusqu'ici chef des guerriers voudra se rebeller contre la femelle mais elle le tuera sans d'autre forme de procès pour nommer Kaya à sa place.

De retour de son exil, Hassun prévient son impératrice que des Mositus ont échappés au Grand Carnage et vivent en toute impunité sur Prideland. Hatasa ne peut tolérer une telle chose et créé un groupe de jangowas appelés les élites. Ils ont été entraînés pour exterminer les lions sombres hors de leur territoire. Ils feront deux sorties pendant lesquelles ils pourront tuer plusieurs d'entre eux, mais également un jeune herbivore qui était témoin de leur meurtre.

Dans le Désert, Hatasa perd un peu en crédibilité depuis que Daren, un lion sans queue, a réclamé sa fille Hiari comme compagne et lui a donné des petits. Afin de réaffirmer sa position d'impératrice, elle exécutera l'estropié devant le clan malgré les supplications de sa fille.


Les grands changements

L'histoire des jangowas commence à devenir chaotique... Pour commencer, des exilés du temps de la purge reviennent dans le Désert. Le clan n'est pas au courant que se sont eux, mais ils savent que des étrangers foulent leurs terres. Ces fameux intrus étant des lions vieillissants commencent à récupérer des adolescents qui auraient dû mourir lors de leur exile afin d'en faire des chasseurs.

De son côté, Hatasa prenant de l'âge, un nouveau lion lorgne sur sa place. Il s'agit de Nahzir, un jeune mâle. Il tue l'impératrice et prend sa place à la tête du Désert. Mais c'était sans compter sur les ressources de la vieille lionne qui le blessa au point qu'il ne survive pas à ses blessures. Quelques mois après leur combat, le fraîchement empereur s'éteint, laissant le clan sans leader.

S'en suit une période de chaos où les jangowas se battent les uns contre les autres pour déterminer qui sera celui en charge du Désert. Après des jours de combats, le vainqueur affirmera sa place. Kezar devient le nouveau dirigeant du clan et cette fois, pas question de se laisser emporter par ses blessures.



La géographie


Le Grand Désert est un royaume invivable pour la plupart des créatures qui n’y sont pas habituées. Il y fait constamment chaud et sec, même lors de la saison humide, et est exclusivement composé de dunes de sables, à l’exception de l’Oasis Oubliée. A plusieurs endroits, dans le désert, se trouvent des petites oasis où vivent les Jangowas, mais elles sont peu nombreuses et difficilement accessibles pour qui ne connait pas leur emplacement.



Les personnages importants


Akili, anciennement Empereur du Grand Désert [MORT]
Chenko, anciennement Général du Grand Désert [MORT]
Vako, ex-Empereur du Grand Désert [MORT]
Angani, sœur de Vako [MORTE]
Mihaza, anciennement Impératrice du Grand Désert, épouse de Vako [DISPARUE/MORTE]
Léhona, anciennement Impératrice du Grand Désert, épouse d'Akili, mère de Shabel [MORTE]
Shabel, ancienne impératrice du Grand Désert
Wivu, anciennement Empereur du Grand Désert [DISPARU/MORT]
Khassim, anciennement Général du Grand Désert [MORT]
Hatasa, anciennement impératrice du Grand Désert, ex épouse de Wivu [MORTE]
Kaya, Générale du Grand Désert
Nazhir, anciennement empereur du Grand Désert [MORT]
Kezar, empereur actuel du Grand Désert


Le lois et coutumes


Le mode de vie des Jangowas et très particulier, tout comme leurs lois.

    • L’Empereur a le pouvoir sur tous ses sujets. C’est lui et lui seul qui prend les décisions.

    • Le rang d’Empereur se gagne : Le pouvoir ne se passe pas de père en fils, il s’acquiert au cours d’un combat à mort (il arrive parfois que l'ancien Empereur survive, mais cela reste rare)

    • A l’âge de l’adolescence (2 ans), les jeunes mâles doivent quitter le clan pour aller faire leurs preuves dans le désert. Leur exil dure 1 an. A leur retour (et seulement à leur retour), ils ont le droit de choisir une femelle. Si deux mâles souhaitent la même femelle, ils doivent régler cela en combat singulier.

    • Seul l'Empereur a le droit de vie ou de mort sur ses sujets. Il est interdit de tuer un autre lion (en dehors des combats singuliers)

Leur mode de vie est très particulier : contrairement aux Pridelanders par exemple, ils ne sont pas sédentaires et voyagent de point d’eau en point d’eau et se nourrissent principalement de petits mammifères qu’ils trouvent dans le désert tel que des souris et des gerbilles. Ils ne restent pas plus de quelques semaines au même endroit, en revanche ces endroits sont souvent les mêmes : ce sont des « points de rendez-vous », des « bases » fixes qui ne changent pas. Les Jangowas font toujours les mêmes voyages dans le même ordre, et la connaissance de ce voyage et des sentiers à emprunter font parties de l’héritage qu’un(e) jeune lion(ne) reçoit de son clan. Ils sont très fiers de ce qu’ils sont, car ils sont les seuls lions à être capable de survivre dans le désert. Les Jangowas sont très casanier et ne quittent jamais leur désert ; ils détestent également tout ce qui leur est étranger, lions compris. Ils possèdent leurs propres lois et réfutent celle des autres. Les Jangowas sont des lions très conservateurs et attachent une très grande importance au respect de leurs traditions. Néanmoins, certains tentent de faire changer les mentalités du clan, bien que cela semble voué à l’échec.

L’honneur est la chose la plus importante pour les Jangowas : un Jangowa déshonoré préférera mourir plutôt que de vivre. Les Jangowas ont leur façon bien à eux de traiter leur hors-la-lois : tout lion ne respectant pas les lois du Grand Désert est condamné à mort. Lorsque leur nombre est suffisant, les lions qui sont jugés coupables sont rassemblés et un combat est organisé, dans lequel les coupables doivent s’affronter, et ce à mort. Une fois le combat terminé, l’unique vainqueur aura pour récompense le droit de s’exiler dans le désert afin de tenter de survivre. Sa route ne devra plus jamais croiser celle du clan.

Concernant la chasse, ce sont les femelles qui se chargent habituellement de rapporter la nourriture, composée principalement de petits mammifères. Par contre, contrairement aux Pridelanders par exemple, c’est un peu « chacun pour soi » : il n’y a pas de groupe de chasses à proprement parler, chaque famille doit se trouver sa propre nourriture. Les Jangowas attachent une grande importance à leur indépendance et ayant un sens de l’honneur particulièrement développé ils ne supportent pas de se faire apporter la nourriture. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des mâles chasser pour eux-mêmes. Les Jangowas qui sont célibataires chassent seuls (mâles et femelles) et trouvent leur nourriture par eux-mêmes, en revanche pour ceux qui sont en couple et/ou qui ont des lionceaux, au sein de la famille c’est la femelle qui est censée rapporter la nourriture. Il arrive cependant que les Jangowas organisent une grande chasse pour fêter un événement, et dans ce cas tous les lions participent (mâles et femelles) et ramènent à cette occasion de gros gibiers (dromadaire, oryx, …)

Enfin, concernant les patrouilles, les Jangowas surveillent les frontières et connaissent les lieux stratégiques à surveiller. Les groupes de patrouilles sont composés de 2 ou 3 Jangowas mâles, qui vivent environs 1 semaine à l’écart du clan. Pendant cette semaine, ils surveillent les frontières et errent dans le désert à la recherche d’intrus. Étant donné qu’ils connaissent très bien le Grand Désert, ils se rendent très vite compte lorsqu'un intrus est entré sur le territoire (via les traces de pas par exemple), et dans ce cas ils traquent l’étranger jusqu’à le retrouver. Il y a plusieurs groupes de patrouilles, et chaque groupe surveille le désert à tour de rôle. De cette manière, ils surveillent également, de loin, les adolescents qui sont en exil dans le désert (sans ne jamais leur venir en aide). Le clan, lors de ses déplacements, est également précédé par un groupe d’éclaireurs (composé de 2 ou 3 lions, mâles ou femelles) qui vérifient si la voie est libre pour le reste du clan.

Les mâles ont donc de nombreuses possibilités. Les femelles en revanche ont un peu un « avenir tout tracé » : Elles sont faites pour avoir des lionceaux et faire perdurer le clan. Il est coutume, pour les parents, de trouver rapidement un mâle pour leur(s) fille(s), les « vieilles filles » étant assez mal vu dans le clan (ce qui est un peu paradoxal lorsqu’on sait qu’ils aiment leur indépendance). A ce sujet, lors du retour d’exil des adolescents, toutes les femelles célibataires font en sorte d’être belles pour tenter de séduire un mâle et trouver un partenaire. Cette mentalité tend à changer. Depuis le règne de Shabel et particulièrement d’Hatasa, les lionnes sont d’avantage libre de décider de leur destin.

Les Jangowas sont considérés comme les meilleurs guerriers. Ils sont en conflit avec les Mositus, principalement parce que ceux-ci ne suivaient pas les lois du Grand Désert lorsqu’ils y demeuraient encore. Si au début il n’y abait pas de guerre à proprement dit entre eux, mais la tension entre les deux clans qui était relativement forte, les Jangowas ont décidés que tous les Mositus devaient mourir. Ils les pourchassent jusque sur Prideland où ils en ont tués quelques uns sous le nez du royaume.

Il n'y a pas de lions au pelage et/ou à la crinière foncée chez les lions du Désert : Si par malheur un tel individu devait naître, celui-ci serait abandonné dans le Grand Désert pour y mourir. Les Jangowas voient le Grand Désert comme une divinité : la loi fondamentale du clan est la loi du plus fort. Ceux qui sont assez fort pour vivre survivent, tandis que les plus faibles sont tués par le désert à un moment donné. Si un lion parvient à survivre dans le désert, c'est que le Grand Désert l'a voulu et que le lion en question est digne de vivre (attention, cela ne signifie pas pour autant que les Jangowas apprécient ceux qui parviennent à traverser le désert !)

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !


Le caractère & physique


Les Jangowas sont des lions adaptés au Grand Désert : Ils sont généralement petits et fins. Leur crinière est peu fournie et leur pelage toujours clair : il n’y a pas de lions au pelage foncé dans le clan.

Les Jangowas sont des lions au caractère difficile : fiers, arrogants et violents, ils méprisent tous les autres lions et clans. Puisqu'ils parviennent à survivre dans le Grand Désert, ils se considèrent comme étant les meilleurs et largement supérieurs aux autres. Généralement belliqueux, il n’est pas rare de les voir se battre pour un oui ou pour un non. Conservateurs, possessifs et exclusifs, ils portent une très grande importance à leurs traditions et à leur façon de vivre. Ils ne permettent à personne de franchir (et encore moins de traverser) leur Grand Désert. Ils vivent reclus au cœur du celui-ci, loin des autres et des problèmes qui touchent la Terre des Lions. L’alignement standard des Jangowas est Neutre/Mauvais, Mauvais, Neutre.


Les problèmes de natalités


Les jangowas sont peu enclins à procréer de manière efficace. En effet, leur environnement n'est pas des plus évident pour trouver de la nourriture et mener une grossesse à son terme. Le fort taux de consanguinité cause également de nombreux troubles aux enfants à naître. Pour couronner le tout, puisque les jangowas offrent au Désert leurs petits difformes et envoie leurs mâles adolescent en exil, le nombre de jangowa à devenir adulte est relativement faible et le nombre de naissance saines est beaucoup moins élevé que dans les autres clans. Il est très commun qu'un seul petit d'une porté n'arrive à terme voir qu'aucun ne survive.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Kezar

Successeur : ///

Politique : Dictature (Totalitaire)
Le Grand Désert possède un Empereur. Un Jangowas devient Empereur par la force et elle seule. Ce titre s’acquiert toujours par la force, généralement en combat singulier avec le chef déjà en place. Il est coutume de dire que l’Empereur est le lion le plus fort du désert, ce qui en réalité n’est pas forcément le cas.

L’Empereur n’est limité par aucune loi. Contrairement à Shabel, Hatasa s'entoure pour régner et a nommé Kaya, une femelle, en tant que chef des guerriers. (Ce qui fut une première, l'Impératrice dût abattre Khassim, l'ancien général, qui refusait cette décision.)

Unité du Clan : Bonne

Bien que Hatasa avait su remonter un l'estime que le clan avait pour elle, elle n'en restait pas moins une femelle, vieille en plus de cela. L'arrivé d'un empereur qui a su se montrer le plus fort lors d'un tournois plait aux jangowas bien que certains d'entre eux auraient préférés rester sans chef.

Alliance & Mésentente :
Il est strictement interdit à tous les étrangers de pénétrer dans le Grand Désert. Les Jangowas sont généralement mal vus et craints par la plupart des autres clans.

● En guerre contre les Mositus
● Relations neutre avec tous les autres royaumes (ainsi que les hyènes)
● Ne bénéficie pas de la protection des Gardiens

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 120 jangowas au sein du clan
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:45

501099mositus.png

LES MOSITUS

De tous les clans présents sur la Terre des Lions, les Mositus sont les plus pacifiques, mais aussi les plus malchanceux. Autrefois habitants de l’Oasis Oubliée, ils ont vécu de nombreuses scissions et mésaventures les poussant chaque fois à trouver de nouvelles contrées à coloniser.


l'histoire du clan



Origines

La naissance du clan et son histoire sont un peu particulières. A l’origine, les Mositus furent des Jangowas bannis à cause de la couleur foncée de leur pelage. Ainsi chassés, ils investirent peu à peu l’Oasis Oubliée jusqu’à y former leur propre clan, au grand désarroi de leurs pairs blonds. Certains de ces derniers rejoignirent cependant leurs frères dans la jungle par solidarité.

Depuis toujours, les deux clans sont en conflit : les maîtres du Désert n’acceptèrent jamais que leurs parias se soient installés dans l’Oasis, même s’ils ne s’y rendaient jamais eux-mêmes. Ils vouent aux Mositus une haine profonde et viscérale, car ils les considèrent comme des impuretés du Désert. Cette détestation ne fut jamais réciproque, car les lions bruns ont toujours été moins belliqueux que leurs jumeaux Jangowas. Ils aimeraient même que ce conflit ancestral prenne fin, ce qui n’arrivera jamais.


Le premier Exil

Peu avant l’arrivée des Nyeusis sur les Pridelands, les Mositus furent chassées de l’Oasis Oubliée par leurs ancêtres dans une joute nommé aujourd’hui la Bataille de l’Oasis. Exilés hors du Désert, les survivants s’installèrent sur la Lande des Sans-Terres, cohabitant un moment avec les Pridelanders. L’élection d’un nouveau chef dessina deux camps distincts au sein du clan : d’un côté, ceux qui souhaitaient se battre pour récupérer leur Oasis ; de l’autre, ceux qui abandonnaient l’idée pour commencer une nouvelle vie ailleurs. Malgré la victoire de Kwadja, partisane du premier camp, les Mositus se scindèrent en deux. Les mécontents suivirent un dénommé Siri.

Bien prit à ces derniers, car le groupe de Kwadja fut décimé en quasi-totalité par les Jangowas durant ce qui est à présent connu comme le Grand Carnage. Les acolytes de Siri trouvèrent refuge sur la Terre des Singes, grâce à l’hospitalité des Lamasus, maîtres des lieux. Quelques conditions durent toutefois entendues entre les deux clans : les Mositus protègeraient les frontières, et auraient interdiction de séduire un ou une de leurs hôtes.


La vie sur la Terre des Singes

Grâce à Siri, les Mositus eurent un foyer où vivre. Des singes peuplant la Jungle du Zawadi, ils apprirent à tresser des hamacs pour se blottir dans les arbres. Cependant, de jeunes esprits n’acceptèrent pas de dépendre du bon vouloir d’un autre clan à les héberger. Lorsque de nouvelles élections décidèrent du successeur de Siri, le clan se scinda de nouveau en deux. Tenzin, un jeune adulte, remporta le scrutin, ayant convaincu la majorité des siens qu’ils devaient partir de la jungle qui n’était pas la leur, pour trouver leurs propres terres desquelles les Mositus seraient seuls maîtres. Cependant, une bonne part du clan laissa Tenzin et ses partisans chercher leur bonheur, et restèrent sur la Terre des Singes sous le commandement de Uhta.

La vie fut sereine durant quelques mois au sein du Zawadi. Cependant, cela ne dura pas.


L’heure des ennuis

Un Mositu naïf prénommé Kunga, poussé par le vil léopard Masbat, voulu unifier son clan et les Lamasus. Pour cela, il brisa volontairement le pacte entre les deux factions. Lorsque les propriétaires de lieux vinrent demander des comptes à leurs hôtes, ces derniers réagirent mal. La sentence des Lamasus fut sans appel possibles : les Mositus se virent bannis du Zawadi.

Les mois passèrent, d’abords sur les Pridelands, puis sur les Freelands, sans qu’aucune solution ne se présente aux vagabonds. Accompagné d’un camarade de clan nommé Ajjin, leur chef s’en alla à la pêche aux renseignements auprès des hyènes. Celles-ci attaquèrent le duo sans sommation, égorgeant Tenzin et épargnant son acolyte seulement pour qu’il puisse propager le récit de l’attaque sanglante.

La tragédie annoncée au clan, Uhta s’autoproclama chef des Mositus, en attendant que des élections puissent se tenir. Celui-ci décida de réunifier le clan sur les Pridelands, jugeant qu’ils y étaient plus en sécurité, et voulant annoncer la funeste nouvelle aux siens restés sur les terres du soleil. Peu après, deux Mositus partirent en voyage en espérant trouver un territoire caché mentionné dans les légendes de Kuzaidia, la vénérable shaman des Pridelanders.

S’ils pensèrent être en sécurité, il n’en fut rien : une famille entière de Mositus fut assassinée sans que personne ne sache pas qui. De plus, les Outlanders voulurent demander des comptes aux éternels bannis : une brune nommée Adana aurait assassiné l'un des leurs. Les preuves étant jugées suffisantes, cette Adana fut bannie de son clan, et les Outlanders la cueillir, ainsi que son complice, pour les juger selon leurs lois sur leurs terres. Peu après, Uhta mourut à un âge vénérable, laissant le clan sans vrai chef. Pour couronner le tout, un incendie ravagea les Pridelands, les forçant à fuir vers la Lande en compagnie des Gardiens. Le malheur et la malchance des Mositus refaisait surface…


Enquêtes et résolutions

Sur la Lande, les Mositus ne restèrent pas passifs, beaucoup d’entre eux voulurent aider les Gardiens dans leurs enquêtes concernant les crimes ayant touché les Pridelands. Un lion nommé Nywele prit la tête des mositus, toujours sans élections, reconnu par les siens pour ses talents d’organisation et militaires. Puis, après plus d’un an de voyage, les deux explorateurs revinrent parmi les leurs, porteurs d’une nouvelle qui réjouit bien des cœurs : ils avaient débusqué un cratère verdoyant où aucun félin ne vivait déjà ! Les Mositus ne tardèrent pas à quitter la Lande pour rejoindre cet endroit prometteur, du moins en majorité. Quelques jeunes adultes voulurent rester assister les Gardiens pendant encore quelques temps.


L’espoir du Kasoto

Sur place, le clan découvrit une Jungle enfoncée dans un gigantesque cratère. Le Kasoto fut adopté par l’ensemble des Mositus, qui investirent les alentours d’un grand arbre rougeoyant. La chaleur d’un foyer ne tarda pas à provoquer un véritable baby-boom au sein du clan dont la population avait souffert d’un manque de naissance.

Durablement installés, l’heure fut venue pour les lions de la jungle de tenir leurs premières élections depuis très longtemps. Seuls deux candidats se présentèrent : Nywele et Wimbo, un des deux explorateurs ayant découvert le Kasoto. Ce dernier sut séduire les siens par ses idées réformistes et fut élu par une large majorité. Cependant, il nomma son adversaire comme Œil du Kasoto, équivalent Mositu du chef des guerriers traditionnel. Quelques semaines plus tard, les Mositus restés aider les Gardiens sur la Lande rentrèrent parmi les siens.


La géographie


Les Mositus vivent dans le Kasoto, un étrange cratère situé au Nord de la Terre des Lions. Rempli d'une jungle dense, il sied parfaitement aux lions sombres, mais est difficile d'accès, car seul un petit tunnel sous-terrain permet de s'y introduire. Une situation parfaite pour eux, car ils peuvent facilement se défendre en cas de tensions. De plus, la nourriture est suffisamment abondante pour eux sans qu'ils n'aient trop besoin de chasser hors de leur logis.


Les personnages importants


• Maisha, ancienne Chef-élue [morte]
• Haramu, ancien Chef-élu [mort]
• Kwadja, ancienne Chef-élue [morte]
• Kesmo, Bras-droit de Kwadja [mort]
• Siri, opposant de Kwadja, et ancien Chef désigné [mort]
• Tenzin, ancien Chef-élu [mort]
• Uhta, ancien Chef désigné [mort]
Nywele, ancien Chef désigné, couramment Œil du Kasoto
Wimbo, Consul


Les lois et coutumes


Les Mositus ont peu de lois strictes, si ce n’est celle concernant la nomination de leur chef. Il est élu par les membres du clan lors d’un vote entre plusieurs candidats, et avait, jusqu’à peu, un pouvoir presque absolu. Wimbo changea cela et créa deux contre-pouvoirs au Consul : l’Empreinte, un conseiller, et l’Œil du Kasoto, le chef des guerriers. S’ils se mettent d’accord, ils peuvent contester les décisions du Consul. Si ce dernier veut les plier, un Kutano est organisé : chaque mositu est invité à voter pour ou contre le Consul. Empreinte et Œil peuvent également provoquer un Kutano de destitution s’ils jugent le Consul abusif.

Leurs nombreuses errances ont fait abandonner aux Mositus la plupart de leurs vieilles coutumes. La seule survivante est celle du tressage de feuilles pour confectionner des hamacs rudimentaires à percher dans les arbres, apprise auprès des singes du Zawadi. Cependant, il est bien possible que leur arrivée dans le Kasoto voie émerger de nouveaux us.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !


Le caractère & physique


Leur pelage est exclusivement foncé, très souvent brun. S’ils ont existé, les Mositus blonds sont désormais éteints. Ils sont aussi petits que leurs ancêtres Jangowas, mais leur crinière est sensiblement plus fournie.

Les Mositus sont des lions généralement calmes et diplomates. Curieux, ils ont un grand respect vis-à-vis d’autrui, ce qui les rapproche beaucoup des lions blancs du Royaume du Nord, les Nordiques. Ouverts d’esprit, ils étaient au départ assez réservés quant aux étrangers, et il était alors difficile pour eux de devenir membre à part entière du clan. Les divers événements arrivés aux Mositus ont quelques peu changé cet état d’esprit, grâce aux divers Royaumes leur ayant apporté de l’aide. Ainsi, ils ont tendance à bien mieux accepter la présence d’autres lions. Ils sont bons, ou neutres/bons, rarement neutres.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Wimbo

Politique : Démocratie semi-absolue
Le Consul (équivalent du Chef de clan) est élu par les mositus ayant plus de trois ans. Il laissera sa place lorsqu’il se sentira trop vieux pour gouverner, devenant alors Empreinte (équivalent d’un conseiller). Il nomme lui-même l’Œil du Kasoto (équivalent du Chef des Guerriers), et nomme son conseiller lorsque le précédent meurt. Il a un pouvoir presque absolu, mais en cas d’abus, Œil et Empreinte peuvent contester ensemble ses décisions, et provoquer un référendum pouvant aller jusqu’à la destitution du Consul.

Unité du Clan : Plutôt bonne
Souvent divisés en deux parties très différentes, les Mositus sont aujourd’hui sous la même bannière. Si certains d’entre eux aident les Gardiens sur la Lande, ils le font par solidarité avec l’Ordre, pas par défiance envers le reste du clan.

Alliance & Mésentente :
• Ennemis ancestraux des Jangowas
● Amis des Pridelanders et des Freelanders
• Alliés des Gardiens en raison de l'entraide durant l'enquête sur les incendies
• Ennemis des Hyènes depuis l'assassinat de Tenzin
• Les Mositus se considèrent comme neutres envers les Outlanders depuis l'affaire Adana, mais ceux-ci semblent les considérer bien plus négativement.

Nombres de membres dans le clan :
Environ 100 lions, ce nombre étant à la hausse grâce à l’explosion de la natalité/

Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:45

394368nordiques.png

LES NORDIQUES

De tous les animaux de la Terre des Lions, les Nordiques sont les plus mystérieux. Véritables légendes vivantes, les Nordiques sont des lions au pelage blanc. Ils ont élu domicile au cœur des montagnes, dans le froid et la glace, et vivent reclus, loin des conflits et des autres animaux de la savane.


l'histoire du clan



Le commencement

Personne ne connaît les origines des Nordiques, pas même les Nordiques eux-mêmes. On raconte qu’ils ont toujours été là et qu’ils le seront toujours. Ils étaient là bien avant l’arrivée des premiers lions sur Prideland, aussi sont-ils considérés comme étant le plus vieux clan de la Terre des Lions. Les Nordiques ont toujours été très indépendantq et considéraient qu'ils n'avaient pas besoin des autres clans pour survivre. Mais aussi considéraient que leur mode de vie idyllique ne devait pas s'ébruiter pour éviter qu'on ne vienne les embêter.

Theluji était le roi du Nord et il avait le soutien de tout son clan malgré qu'il était fort en retrait. Il ne s'imposait que peu dans son clan et s'était Héra, son bras droit et chef des guerriers, qui était la plus présente. Mais lorsque le roi prenait la parole, le clan l'écoutait.


L'alliance dangereuse

Le Nord se fit attaqué par les Nyeusis avant que ceux-ci n'attaquent Prideland. Même si les lions sombres étaient aussi grands que les Nordiques, ils étaient moins nombreux et n'étaient pas préparés à une attaque en terrain polaire. Les Nordiques les repoussèrent facilement mais Theluji compris qu'une menace planait sur la terre des lions. Il commença donc à s'intéresser à ce qui se passait au-delà de la montagne. Son intuition avait été bonne, les Nyeusis avaient créé une alliance avec les Freelanders de Sharkan et avaient attaqués les Pridelanders. Kuzali est venue chercher l'aide du Nord malgré qu'elle savait que les Nordiques ne s'impliquent jamais dans les guerres. Theluji accepta de venir en aide à leur voisin et la saison fut heureusement propice à leur descente.

Ils se sont rassemblés avec les Pridelanders pour mettre leur force en commun. Malheureusement, les forces des Freelanders écrasèrent l'armée qui s'était mise en place même si les Nordiques se sont battus avec force. Theluji a tenté de s'opposer directement à Gara, le chef des Nyeusis. Mais une attaque de plusieurs des lions noirs eut raison du roi Nord qui fut jeté du haut du rocher de la fierté. Les Nordiques témoins de l'assassina de leur roi décidèrent de battre en retraite et les soldats blancs remontèrent dans leur montagne.


La création du conseil blanc

Ils se sentirent trahis par les informations donnés par Kuzali car l'unité de Prideland était trop mauvaise et ils tiennent les Pridelanders pour responsables de la mort de leur roi. Héra refusa de laisser la mort de Theluji impunie et une partie du clan retourna à la guerre pour faire fuir les Nyeusis. L'alliance entre les Pridelanders, Nordiques, Rebelles Freelanders, Lamasus, une partie des Outlanders et les hyènes virent à bout des lions sombres et le roi du Nord fut vengé.

Malheureusement, Theluji n'avait pas de descendance. Il avait cependant recueilli Keshia, un demi Lamasu et Nordique. C'est lui qui pris la suite de son père adoptif. Mais certains membres du clan n'acceptaient pas très bien ce lion dont les origines étaient floues et qu'il n'était pas le fils biologique du roi. Pour ne rien arranger, ce nouveau roi se lia avec une jangowa, Suki. L'alliance entre les deux lions fut découverte par Utapau qui diffusa la rumeur. La femelle donna naissance à deux enfants, Sungura et Choyo. Cela créa un grand mécontentement au sein du clan qui acceptait difficilement le métissage mais encore plus de la part de leur roi.

Nhorméro était à l'époque se qui se rapprochait le plus d'un chef des guerriers et était très proche de la façon de penser de Theluji. Il proposa la constitution d'une assemblée de lions qui prendraient la place de Keshia malgré qu'il puisse garder une petite influence sur le clan. Les Nokosis furent alors créer constitué de Nhorméro, Keshia, Amakhaza, Utapau et Idéha. Ces deux dernières étaient totalement sous la coupe de Nhorméro.

Les Nokosis ont recentrés le clan sur lui-même pour revenir à une politique très conservatrice. Les frontières ont été gardés très jalousement et les relation avec les étrangers proscrites. Mais tout les Nordiques n'étaient pas d'accord avec ce qui se passait. Beaucoup étaient encore fidèles à la royauté.


La famine

La nourriture devint d'un coup très difficile à trouver. Pour une raison qui était encore inconnue des Nordiques, les troupeaux disparaissaient. Ce manque de vivre a fini par devenir si critique pour le clan que les deux Nokosis restant décidèrent qu'il était temps pour les Nordique de s'en aller. La décision était difficile et certains prirent la décision de rester, par fierté ou alors parce que leur corps ne leur permettrait pas un tel voyage. Le clan s'en alla donc de ses terres, imaginant que c'était un adieu pour ceux qui ne venaient pas avec eux. Et après plusieurs jours de voyage, ils arrivèrent au passage marécageux, ultime limite avant que le climat ne devienne invivable pour eux.


Le déclin

Maficho mourut des suites d'une blessure qu'il s'était fait lors du voyage. Akshaya était donc la seule Nokosis restante et vu l'urgence de la situation, décida de nommer trois nouveaux membres pour le conseil : Agadir, Tamu et Kaduna. Cette décision fut beaucoup de bruit et créa des tensions sans précédent dans le clan car il était de coutume de faire un vote pour nommer ses chefs.

La faim, la chaleur et cette décision commencèrent à rendre les Nordiques différents. Eux qui étaient d'un naturelle calme devinrent plus agressif les uns envers les autres. Et comme si cela ne suffisait pas, une maladie se déclara chez eux. Les Gardiens les découvrir et de l'aide fut demander aux Mositus pour leur venir en aide. Malheureusement, rien ne pu sauver les lions polaires ... Si l'épidémie s'était montré bénigne jusqu'ici, elle commença à tuer à tour de bras. Une poignée de Nordiques en échappèrent car ils s'étaient éloignés du clan. Agadir les menaient et ils étaient à présent les seuls lions blancs encore en vie.




La géographie


Le Royaume du Nord est un territoire difficile à supporter. Composé principalement de roches et de cailloux, les proies y sont rares et terriblement difficiles à trouver pour les non-initiés. Durant la saison humide, le royaume dans son intégralité est recouvert de neige et de glace. La pluie qui tombe sur la savane se transforme en neige sur les hauteurs, prenant la forme de tempête de neige ou encore de blizzard. Il y fait donc froid, particulièrement la nuit, si bien que les animaux de la savane ne peuvent pas y survivre plus de quelques heures. Durant la saison sèche, la neige fond aux pieds des montagnes (sur les hauteurs, la neige reste toute l’année) et il y fait un peu moins froid. De la même manière que le Grand Désert des Jangowas, il est impossible de survivre au sein du Royaume du Nord sans l’aide des lions polaires, mais même avec cette assistance, la survie à moyen-terme est impossible.


Les personnages importants


• Theluji, anciennement Roi du Nord [MORT]
• Héra, ex-Commandante des Guerriers Blancs [MORTE]
• Késhia, ancien Roi du Nord et héritier de Theluji [MORT]
• Sungura, fille de Keshia et Princesse "déchue" [MORTE]
• Utapau, Idéha, Amakhaza, Nhorméro, Zwissia, Maficho, Akshaya, Tamu, Kaduna, anciennement Nokosis [ MORTS ]
Agadir, Nokosis


Les lois et coutumes


Le Royaume du Nord fut une monarchie, tout comme Prideland : les Nordiques étaient gouvernés par un roi, qui transmettait son pouvoir de manière héréditaire à l’héritier de son choix. Cependant, les choses ont changés et ils ont été gouvernés par cinq lions appelés les Nokosis, élus démocratiquement. Cette assemblée à été réduite au nombre de 3 puis a finalement disparue. Actuellement, les Nordiques n'ont plus de chefs.

Comme pour beaucoup de Royaumes, il est interdit, pour les Nordiques, de tuer un autre lion, ou d’avoir une quelconque relation avec un(e) exilé(e) d’un autre royaume. Conservateurs dans l’âme, ils portent une attention toute particulière à la perpétuité de leur savoir et de leur façon de penser. Généralement stoïciens et proches de la nature, ils sont souvent réservés et respectueux d’autrui et de la vie. Cette façon de penser est presque inscrite dans leurs gènes : jamais aucun lion n’a été exilé du Royaume du Nord, pour la simple et bonne raison que personne n’a jamais enfreint les lois du Nord.

Malgré la réserve des Nordiques, il arrive parfois que des couples hybrides se forment au sein du clan, qui donnent alors naissance à des descendants inadaptés au climat du territoire : pelage moins dense, couleur plus foncée, etc. La gestion des hybrides est relativement simple : une fois l’adolescence atteinte, les hybrides qui ne sont pas adaptés à la vie dans le Nord doivent quitter le clan. Ils ne sont pas bannis à proprement parler, mais n’étant pas capable de survivre dans leur milieu, la logique veut qu’ils quittent le territoire pour trouver un endroit qui leur est plus favorable.

Le mode de vie des Nordique est semblable à celui des Jangowas : ils ne sont pas sédentaires et voyagent parmi les montagnes, choisissant régulièrement de nouvelles grottes dans lesquelles habiter. Ils ont, pour ainsi dire, des « quartiers d'hiver » et des « quartiers d'été » : lors de la saison humide, les Nordiques habitent davantage au pied des montagnes car la température est trop froide là-haut, sans compter les tempêtes de neige. Lors de la saison sèche, ils vivent dans les sommets, où ils peuvent contempler le monde.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !


Le caractère & physique


Le pelage des Nordiques est exclusivement blanc, tout comme leur crinière. Nés au cœur du froid, leur métabolisme est fait pour y survivre : leur poil est épais et leur crinière fournie. C’est un avantage pour vivre dans la montagne, qui devient un terrible inconvénient lorsqu’il s’agit de vivre dans la savane, où la température est plus élevée. Ainsi, les Nordiques sont incapables de vivre en dehors de leur royaume pendant une trop longue période. Ils sont plus grands et plus imposants que la moyenne (aucun lion n’est plus grand qu’un Nordique, excepté les Lamasus et les Nyeusis)

Les Nordiques sont des lions sages et avisés, du moins pour la plupart. Ils sont nobles, loyaux et altruistes. Ils savent beaucoup de choses et sont très proches de la nature et de ce qui les entoure. Malgré tout, ils demeurent relativement distants vis-à-vis des étrangers. Ainsi, si un habitant du Nord rencontre l’un d’eux, ils doivent le mettre en garde des dangers des Montagnes, car ils savent que ce ne sont pas des lieux où il fait bon vivre pour les autres. Les gardes-frontière n’ont cependant aucune consigne : il revient à eux de secourir un touriste dans le mal, ou de le laisser mourir.



Les problèmes de natalités


Le Nord est un endroit dangereux, surtout pour les bébés. Il arrive que des petits trop curieux soient retrouvés congelés car ils ont échappés à la vigilance de leurs parents. Il est également plus difficile de se nourrir en saison froide, ce qui rend la gestation des mamans difficile. Depuis que le clan s'est divisé et que peu de Nordiques sont restés en vie, les problèmes de consanguinités vont également commencer à se poser.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : //

Successeur : //

Politique :
Il n'y a plus de politique

Depuis la descente de la vaste majorité du clan, les Nordiques qui sont restés en haut des montagnes n'ont plus de chef.

Unité du Clan : Plutôt bonne
Même si il n'y a pas de chef, les membres du clan survivants se rassemblent et cohabitent sans trop de difficulté. Peut-être est-ce encore les restes de leur éducation ?


Alliance & Mésentente :
● Alliance avec Prideland et les Mositus
● Relations neutre avec les autres royaumes (ainsi que les hyènes)
● Bénéficie de la protection des Gardiens

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 5 Nordiques ont échappés à l'épidémie.


Dernière édition par Le Grand Esprit le Dim 5 Juil - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:45

633303outland.png

LES OUTLANDERS


Outland, aussi appelé « la Terre des Ombres » ou encore « La Terre des Exilés », est le clan le plus récent de la Terre des Lions. Fondé par Massempo, ce clan est, à l’origine, réputé pour accueillir tous les lions en disgrâce. Qu’ils soient exilés ou simples voyageurs. Aujourd’hui, les Outlanders sont un clan à part entière. Et acceptent difficilement les étrangers.



l'histoire du clan



Le commencement

L’histoire des Outlanders est assez particulière. Le clan fut créé par Massempo, qui naquit dans un premier temps sur Prideland, avant de s’en faire bannir avec ses parents par le Roi Fou, Wazimu. Ses parents soutenaient la cause des hyènes et prônaient leur innocence, ce qui ne plût pas au roi de l’époque. Par la suite, au cours d’une chasse, les parents de Massempo perdirent la vie, et le jeune lionceau se retrouva orphelin : il se fit alors recueillir par les hyènes, et plus spécifiquement par Aïna, la femelle dominante de la meute. Lorsque Massempo fut suffisamment grand pour se débrouiller seul, il quitta les hyènes pour fonder son propre clan. Il rencontra deux femelles, Khiaja et Kalahani, et s’installa sur ce qui allait devenir Outland, la Terre des Exilés, la terre de la seconde chance pour tous les parias. Par la suite, d’autres lions et lionnes rejoignirent les rangs des Outlanders, jusqu’à former un véritable clan.

De par leurs origines, les Outlanders sont souvent stigmatisés. Bien que le clan ait évolué depuis sa création (aujourd’hui, rares sont les Outlanders à être des exilés et/ou d’ancien hors-la-loi) ils gardent une mauvaise réputation : Les autres lions et animaux les évitent généralement, et rares sont ceux à leur faire confiance.


L'ère sombre

Les relations entre les hyènes et les Outlanders étaient bonnes jusqu'au jour où les Nyeusis arrivent. Ils avaient une alliance avec les hyènes, alliance forcée puisqu'ils détenaient les petits de la dominante. L'une des choses que la meute devait faire c'était s'en prendre à Massempo. Le chef ne compris par pourquoi les hyènes les trahissaient car il n'était pas au courant des plan des Nyeusis. Son second, Hasira, poussa son chef à contre attaquer, ce qu'il fit. Mais les rieuses arrivent à les chasser et les Outlanders se retrouvent sans terres.

Peu de temps après, les Nyeusis viennent vers eux et leur propose leur aide pour récupérer leur territoire en échange de leur soutien militaire. Dans l'entre deux, Khiaja donne naissance aux petits de Massempo : Hourasi et Karatasi. Déjà les tensions se font ressentir au sein du clan entre ceux qui voit en Tahani, la fille aînée de leur chef, comme leur futur reine et ceux qui pense que le trône revient à Hourasi, son seul fils.

Une alliance se créera entre Pridelanders, Lamasus, une partie des Outlanders, les Nordiques, les rebelles Freelanders et les hyènes pour déloger les Nyeusis. Ils réussirent à les vaincre mais non sans perte puisque Massempo perdit la vie.


La guerre de pouvoir

Tahani a prit la succession de son père et devient reine du clan. Khiaja se fait assassinée et Hourasi se servira de la mort de sa mère pour décrédibiliser sa demi-soeur. Malheureusement pour lui, cela ne fonctionnera et tenter de prendre le trône par la force le mènera à l'exil. Lui et ses partisans trouvent refuge chez les hyènes et se frottent à un nouvel affrontement. Ils furent sauvé par Shariz, un guépard qui les invita à se rendre sur l'ancien royaume Marozi où le clan prit ses nouveaux cartiers. Ils y trouvent les Kulishas, chassés de leur territoire par les rebelles Freelanders après la mort de leur chef Sharkan ainsi que les derniers Nyeusis en vie.

Finalement, plusieurs années plus tard, et tandis que Tahani régnait en reine sur Outland, les Outlanders du côté d'Hourasi revinrent attaquer le royaume avec l'aide des Kulishas, dans l'espoir de retrouver une terre. Mais tout ne se passa pas comme prévu. Déçu de l'entière famille royale et désireux de revenir à la loi du plus fort, Soto, un Outlander qui se trouvait dans le camp d'Hourasi, tua ce dernier lors de la bataille et s'autoproclama Chef, revenant ainsi aux principes de Massempo. La majorité de l'ancienne famille royale est décimée. Une pognée de Outlanders partisans de Tahani s'enfuit dont Waasi, sa fille. Peu sont ceux qui pensent les voir revenir sur Outland.

Plusieurs mois plus tôt, Soto avait prit contact avec Ahva, la fille du roi de Prideland. Ils firent une alliance, le lion de l'orage l'aiderait à tuer le Nyeusis responsable de la mort de sa mère en échange d'un service : elle devrait faire en sorte que sa soeur n'accepte par les partisans de Tahani sur leurs terres.

Plusieurs années après la prise de pouvoir de Soto, un lion du nom de Kutoa fut retrouvé assassiné et réduit en miettes par les crocodiles. Une enquête fut ouverte et mena à Adana, une Mositu qui aurait été aidé par un Outlander. La coupable fut trouvée, Tasa et celle-ci du tout avouer et se fit sévèrement punir. Les Outlanders se dirigèrent sur Prideland où résidaient les Mositus. Azaan permit à Soto de s'entretenir avec eux à condition qu'aucune goûte de sang ne soit versé sur Prideland. La vengeance fut donc appliqué à Adana et Vita hors du royaume du soleil.


La succession des chefs

Soto devenant vieillissant, un lion du nom de Hasir le provoqua en duel et le tua. Il prit sa place en tant que chef du royaume. Mais sa prise de pouvoir fut de courte durée. Shagan, un membre du clan que Hasir détestait finit par se battre avec lui et prit sa place. Il le laissa en vie mais défiguré. Le nouveau chef instaura une politique plus ouverte et proposa tout de suite une alliance avec Azaan, le roi de Prideland. Très peu de temps après cette alliance, les Pridelanders, Freelanders, Outlanders et Gardiens se retrouvèrent sur le territoire des hyènes pour les juger comme responsable de l'incendie qui avait ravagé Prideland un an et demi plus tôt. Les clans rentrèrent chez eux sans que la guerre n'éclate mais les relations étaient tendues.


La géographie


Outland est un royaume aride et sec, où il ne fait pas bon vivre. Jadis territoire rattaché à Prideland, un terrible incendie ravagea le secteur durant le règne de Wazimu, ne laissant derrière lui qu’un tas de poussières et de cendres. Les Pridelanders abandonnèrent alors cette partie du royaume, qui fut renommée la Terre des Ombres et qui resta inhabitée jusqu’à l’arrivée de Massempo.

La nourriture, sur ce territoire, est rare et pauvre : les Outlanders sont souvent obligés de chasser sur les terres voisines (en particulier Prideland) au risque de se faire prendre. Mais depuis qu'ils ont récupéré le champs herbeux dans leur territoire, la nourriture y est plus abondante. Leur principal lieu de vie est la Termitière, où se trouve, tout autour, un désert de terre rouge et de cailloux. Durant la saison sèche, le sol se craquelle de toute part, tandis que durant la saison humide, le territoire se transforme en véritable champ de boue, conséquence de l’absence de toute végétation.



Les personnages importants


Massempo, Ancien chef d’Outland [MORT]
Khiaja, ex-Chef du Groupe de Chasse [MORTE]
Kalahani,ex- Chef des Guerriers [MORTE]
Tahani, ex-Reine d’Outland [MORTE]
Hourasi, ex-Prince d’Outland [MORT]
Karatasi, ex-Princesse d’Outland
Tadji, ex- Prince Héritier d’Outland [ MORT ]
Waasi, ex-Princesse d’Outland [ MORTE ]
Jeuri, bras droit de Soto [MORT]
Soto, ex-chef actuel d'Outland [MORT]
Hasir, anciennement chef d'Outland
Shagan, chef actuel d'Outland



Le lois et coutumes


Il y a peu de lois sur Outland, pour ne pas dire aucune. A l’origine, le clan était régi par la loi du plus fort : Invaincu, Massempo s’était autoproclamé Chef et faisait régner sa loi et sa volonté par la force (même si les autres lions s’accordaient généralement pour lui obéir). Par la suite, ce fut une monarchie qui tendait à s’installer sur Outland, puisque c’est la fille aînée de Massempo, Tahani, qui était destinée à prendre le pouvoir après la mort de son père. Malgré la déclaration de Massempo, cette idée était encore fragile, et ce pour de nombreuses raisons. Et cela fini par s'effondre pour en revenir à la loi du plus fort.

Étant un clan recomposé, de nombreuses légendes et coutumes sont présentes sur Outland, toutes venues des quatre coins du monde. De manière générale, les Outlanders ne respectent pas vraiment les lois des autres royaumes et vivent comme ils l’entendent, au risque d’avoir des problèmes.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !



Le caractère & physique


Physiquement, les Outlanders sont assez variés, puisqu’ils viennent d’un peu partout ; de ce fait, leur morphologie varie également.

Ce sont des lions généralement arrogants et indépendants : ils se fichent pas mal des lois et vivent au jour le jour. Ils ne sont loyaux qu’envers eux-mêmes, voir leur chef, et sont méfiant vis-à-vis des étrangers. Mais les Outlanders ne sont pas tous comme ça et tout dépend de leur passé ! Composé à l’origine de hors-la-loi et de lions exilés, la nouvelle génération engendrée par ces derniers diffère quelque peu de leurs parents, mais ils restent plus belliqueux que les Pridelanders, par exemple. Ils ont hérité de la mauvaise réputation de leurs parents, mais également de leurs habitudes : Les Outlanders sont généralement solitaires, indépendants et ne comptent sur personne pour obtenir ce qu’ils souhaitent.


Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Shagan

Successeur : ///

Politique : Dictature (Totalitaire)

Sur Outland prime la loi du plus fort, n'importe qui peut défier le chef en place et aura le droit de régner si il parvient à le vaincre.

Unité du Clan : Bonne

Les Outlanders sont heureux que quelqu'un ai vaincu Hasir qui s'avérait être un chef de piètre qualité

Alliance & Mésentente :
● Alliance avec Prideland
● Relation neutre avec Freeland
● Mésentente avec les Hyènes et les Mositus
● Bénéficie de la protection des Gardiens

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 120 Outlanders
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:46

621101prideland.png

LES PRIDELANDERS


A noter :Suite à son succès il est actuellement possible que vous ne puissiez pas rejoindre le clan à l’inscription (hors PO et PPC des joueurs qui continuent à être acceptés) : Pensez à regarder la tableau des effectifs avant toute inscription afin de vérifier si le clan est bien ouvert !


Les Pridelanders sont le clan majoritaire de la Terre des Lions. Ils habitent le royaume le plus important de la région, Prideland, et vivent à l’abri du mythique Rocher de la Fierté. Théâtre de nombreux conflits, c’est un royaume convoité par beaucoup de lions, car la vie y est idyllique.


l'histoire du clan



Le commencement

Du plus loin que l’on puisse se souvenir, le royaume de Prideland a toujours été habité et gouverné par des lions. Les premiers lions qui sont arrivés sur la Terre des Lions se sont installés sur Prideland. Par la suite, leurs descendants, ceux qui souhaitaient suivre leur propre chemin, ont créés leurs propres clan, et c’est ainsi que les autres royaumes virent le jour.

Lions et hyènes ont toujours vécu ensemble. Un jour, le Roi Wazimu décida de les chasser du royaume, prétextant avoir eu un rêve prémonitoire dans lequel sa reine, Hatia, serait tuée par les hyènes du royaume. Wazimu exila donc les rieuses, et il imposa au royaume allié, Freeland, de faire de même.


L'air sombre

Prideland a été le théâtre de nombreuses tragédies, dû à son emplacement stratégique ainsi que les conditions de vie qu’offre ce royaume. Les Nyeusis, une bande de grand lion noir, prirent le contrôle du territoire avec l'aide des hyènes qui agissaient pour garder en vie les chiots de la dominante qu'ils avaient kidnapés. Une première bataille eut lieu pendant laquelle Prideland s'était allié avec les Nordiques. Malheureusement, ce fut une défaite et les lions du glorieux royaumes trouvèrent refuge sur la lande des Sans-Terres où ils cohabitèrent avec les Mositus. Il fallut faire alliance avec une partie des Outlanders, les rebelles Freelanders, les Lamasus et les hyènes pour parvenir à gagner la guerre contre les lions sombres.


Le renouveau

Quand les Nyeusis en furent chassés, et que Kumpa eu récupéré son trône, les terres du soleil retrouvèrent leur équilibre. Prideland et les hyènes célébraient à nouveau leur alliance et le glorieux royaume fit don d'un bon de son territoire aux rieuses pour leur offrir un terrain de chasse. Kumpa et Kuzali donnèrent naissance à trois enfants : Awena, Azaan et Ahva. Les lions du rocher vécurent en paix un temps.

Jusqu’à ce que Kuzali ne soit assassinée par Mopango, l’un des derniers Nyeusis restant sur la terre des lions. Suite à ce tragique événement, les princesses de Prideland, Awena et Ahva, planifièrent une vengeance contre le lion noir. Pour ce faire, ces dernières pactisèrent avec Soto, alors exilé Hourasien, à l’insu de leur frère Azaan. Elles mettront leur plan à exécution à la mort de Kumpa. Néanmoins, les conditions de cette alliance étaient que les Pridelanders ne devraient pas accueillir les partisans de Tahani en fuite. Lorsque ceux-ci vinrent demander de l'aide à leurs alliés, les portes du glorieux royaume leur furent fermées. Ce pacte était inconnu des habitants de Prideland et nombreux étaient ceux à questionner.


La révolte

Awena a donné naissance à deux enfants illégitimes, Tendaji et Wanda. Leur père était le frère de Masika, un Freelander bien connu de la reine. Celui-ci fut présenté comme étant le père des petits et seul les deux individus sont au courant de ce secret.

Un lycaon du nom Fleck, anciennement allié à Prideland, eut vent du pacte mortel entre les princesse de Prideland et Soto. Il en informa les animaux de Prideland. Maintenant connu de tous, le sombre secret révolte de nombreuses personnes contre Awena et sa sœur. A l'issue d'une grande discussion, les animaux de la savane et les Pridelander demandèrent des comptes à la reine. Finalement, elle abdiqua et son frère Azaan prit sa place.


La première chose que Azaan fit en étant roi fut envoyer des émissaires partout afin de retrouver le clan de Waasi dont Awena avait refusé l'entré sur Prideland. Peu après, il annula le pacte lié entre ses soeurs et Soto, rendant les relations entre leurs deux clans neutre.
Une fois les exilés accueillis sur ses terres, il se maria avec Sazana, l'une d'entre eux, liant ainsi les deux clans par le biais de se mariage arrangé.


Les cendres

Mais le bonheur ne fut que de courte durée. Un incendie orchestré par les hyènes embrasa Prideland en son centre, forçant les Pridelanders et les exilés à fuirent ensembles sur Freeland. Ils purent y trouver un endroit où se reposer le temps que le clan puisse reprendre la route sur leur terre. Leur exile dura un an et demi, temps pendant lequel les Gardiens menaient une enquête pour déterminé qui était le réel responsable de l'incendie mais aussi de retrouver les troupeaux qui avaient mystérieusement disparut de Prideland. Durant leur exile Moha, la fille de Azaan et Sazana, vit le jour.


Les grandes alliances

Finalement, le grand retour sur leur terre s'annonça et les Pridelanders prirent le chemin de chez eux. Ils furent accompagnés de certains Freelanders, dont Kama, afin qu'ils participent avec eux au jugement des hyènes, accusées pour l'incendie. Les deux clans s'allièrent aux Outlanders, dont Shagan avait demandé à Azaan de relier leur clan, ainsi que les gardiens. La troupe de lions se rendit sur les terres de hyènes et les accusations furent lancés. Le roi de Prideland retira le territoire donné par son père aux rieuses et les clans rentèrent. Très peu de temps après, le jugement d'un hippotrague au courant des plans des hyènes et de Mapinduzi eut lieu.


La géographie


C'est un royaume composé exclusivement de savane, ce qui le rend plus que propice pour accueillir les troupeaux de la Terre des Lions. Bien qu'une partie de la savane ait été brûlée, la flore a repoussé et les troupeaux sont revenu. Au centre du territoire ce trouve le rocher de la fierté, un immense cailloux planté dans le sol et qui accueille les lions. Un étang rassemble tous les animaux pour qu'ils puissent s'abreuver.



Les personnages importants


Wazimu & Hatia, anciennement Roi et Reine de Prideland, parents de Farao [MORTS]
Farao, anciennement Roi de Prideland, père de Kumpa, Damu et Azari [MORT]
Misaada, anciennement Majordome du Roi (Farao) et ancien Régent de Prideland [MORT]
Malkia, ancienne régente de Prideland, mère de Kumpa et Damu [MORTE]
Kumpa, anciennement Roi de Prideland, fils de Farao [MORT]
Kuzali, anciennement Reine de Prideland [MORTE]
Damu, anciennement Conseiller du Roi, frère de Kumpa [MORT]
Awena, ex-reine de Prideland, fille de Kumpa & Kuzali [MORTE]
Ahva, princesse de Prideland, fille de Kumpa & Kuzali.
Azaan, roi de Prideland, fils de Kumpa & Kuzali.
Sazana, épouse d'Azaan.
Moha, princesse de Prideland, fille de Azaan & Sazana.



Le lois et coutumes


Depuis toujours, Prideland est régit par des règles dites ancestrales. Ces règles s’appliquent à toutes les créatures, qu’elles soient prédateurs ou proies.

• Seul le Roi a le droit de vie ou de mort sur ses sujets. Personne n’a le droit de tuer un autre lion : Le meurtre est sévèrement puni, et le châtiment dépend du Roi en place.

• Le trône est héréditaire et revient toujours au premier né, qu’il soit mâle ou femelle.

• Les vagabonds et autres tribus nomades ne sont pas autorisés à chasser ou rester sur Prideland sans l’autorisation du Roi. Ils peuvent simplement traverser le territoire s’ils ne causent pas d’histoire.

• Il est interdit de venir en aide à un(e) Exilé(e), quelle qu’en soit la raison. Les Exilés sont des hors-la-loi et des criminels : L’exil est une peine qui ne doit être allégée d’aucune sorte !

• Il est interdit de chasser près de l’Étang. C’est un lieu de repos pour tous les animaux, et le seul point d’eau de Prideland.

• Il est interdit de chasser les jeunes herbivores.

• Tous les sujets sont autorisés à quitter la Terre des Lions s’ils le souhaitent, quand ils le veulent.

• Le Roi doit toujours payer ses dettes, tenir ses promesses et ses engagements.

• Si un(e) Pridelander fait d'un(e) lion(ne) son/sa compagnon/compagne, ce(tte) compagnon/compagne devient automatiquement Pridelander.

• En cas de désaccord important, deux Pridelanders sont autorisés à régler leurs problèmes en combat singulier à la condition que celui-ci soit arbitré par le roi.

Pour plus d'information sur les coutumes du clan, rendez-vous ici !



Le lois et coutumes


Les Pridelanders sont généralement des lions pacifiques, diplomates. Ils portent une grande importance à la famille et au respect des lois et traditions. Ils sont bienveillants, à l’écoute des autres et cherchent rarement la violence. La vaste majorité du clan apprécie la royauté et considère leur roi ou reine comme une personne respectable et importante. les habitants du royaume sont connus pour être altruistes, généreux, pacifiques et distingués et très à cheval sur les coutumes et les lois du royaume. Sur Prideland règne la justice et la paix.

Physiquement, les Pridelanders sont typiquement de couleur fauve, avec une crinière plus sombre que leur pelage. Ils peuvent être plus au moins orangés en fonction de leurs origines. Leur crinière est fournie normalement et ils sont de taille normale, ni trop grands, ni trop petits.



Récapitulatif ...
Dirigeant(e) Actuel(le) : Azaan et Sazana.

Successeur :
Moha, fille de Azaan et Sazana

Politique : Monarchie Héréditaire (Semi-Démocratique)
Suite à la destitution d'Awena, Azaan s'est vu prendre la tête de Prideland. Il cherche des lions de confiance pour l’épauler dans ce devoir d'héritier. Kuzaida reste la guérisseuse du clan pour un long moment encore.

Unité du Clan : Bonne

La trahison d'Awena a finalement eu raison de son règne. Destituée par le peuple, c'est son frère Azaan qui succède à la couronne. La confiance et la loyauté en la famille royale semblent se reconstruire et les esprits apaisés et ce, malgré l'incendie qui a ravagé le territoire. Le clan presque au complet a été sauvé des flammes et des hyènes grâces à ses dirigeants. La reine Sazana est particulièrement appréciée pour le rôle qu'elle a tenu dans ce chaos, la voyant un peu comme une sauveuse. Depuis ce moment, le couple royal et sa jeune progéniture sont très considéré par le clan.

Alliance & Mésentente :
● Alliance avec Freeland, les Mositus, Outlanders et les exilés Waasiens.
● Relation neutre avec le Royaume du Nord
● Relation neutre avec les Lamasus
● Guerre avec les Hyènes

● Bénéficie de la protection des Gardiens

Nombres de membres dans le clan :
+ ou - 210 Pridelanders sont de retour sur leurs terres
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:46

870875voyageur.png

LES VOYAGEURS

Les Voyageurs regroupent tous les lions qui, pour une raison ou une autre, ont quitté leur clan d’origine. Avec ou sans but, ils errent de royaume en royaume. Ils vivent seuls ou en petit groupe ; leur physique et leur alignement dépendent de groupe auquel ils sont originaires.


D'où peuvent-ils venir ?


● Le plus évident tout d’abord : des différents royaumes. Ils peuvent être issus de Prideland, de Freeland, du Grand Désert, de l’Oasis ou d’Outland. Il n’y a que les Nordiques qui ne sont pas autorisé à quitter leur royaume sauf si ils ne le sont qu'à moitié.

● Ils peuvent venir du sud et du sud-est et avoir traverser Freeland, que ce soit par les Terres du Sud , le Pays Verdoyant ou les Montagnes Humides .

● Ils peuvent venir du sud-est et de l’ouest et avoir traversé le Grand Désert en passant par le Champ Rocheux ou en suivant le Mochanga,le fleuve qui traverse le désert. A noter qu’il est quasiment impossible de traverser le Grand Désert de front, nous voulons dire par là que personne mis à part les Jangowas ne peut traverser le désert en son milieu. A noter également qu’il faut un grand sens de l’orientation pour voyager dans le désert, il est très facile de se perdre vu que tout se ressemble. Les Jangowas veillent farouchement sur leur territoire : il est donc difficile d'arriver par là.

● Ils peuvent également venir du nord en passant par la Lande des Sans-Terres qui sépare La Terre des Singes et le Royaume du Nord. Un Voyageur peut également venir du nord-ouest en contournant les Montagnes qui sont impraticables, surtout en saison humide.

● Ils peuvent enfin venir de l’est et avoir contourné le Territoire des Hyènes et le Cimetière des Eléphants.

● En revanche, pour l’instant aucun personnage en provenance de l’Ancien Royaume des Marozis n’est autorisé.

Il ne faut pas confondre les Voyageurs et les Exilés.

Les Exilés regroupent tous les lions et les lionnes qui ont été bannis de leur clan d’origine. A noter qu’il n’est pas possible de rejoindre ce groupe à l’inscription : une adhésion à ce groupe ne peut se faire que via le jeu, après avoir reçu l’autorisation du Staff dans la Zone Projet.
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand Esprit
Le Grand Esprit
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 99 Masculin
Nb de Messages : 500
En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans EmptyDim 5 Juil - 13:46

dmxj.png

LES NON JOUABLES

Les non jouables regroupent tous clans et ordres de lions qui n'existent plus ou ne sont volontairement pas ouvert à la création de personnages. Leur présence est donc impossible dans les gènes et les connaissances des personnages que vous allez créer. Leur légende subsiste cependant.


Les Nyeusis


Ces lions étaient noirs et aussi grands que les Nordiques sont arrivés sur la terre des lions il y plusieurs générations. Leur but était de prendre le contrôle des territoires et de mettre la pagaille partout afin d'en devenir les rois. Ils étaient démoniaques et assoiffés de sang tous autant qu'ils étaient.

Gara était leur chef. Ils ont commencés leurs méfaits en rendant l'eau du Désert impropre à la consommation, attisant les tensions entre les Jangowas et les Mositus qui vivaient toujours là à cette époque. Sans attendre les résultats de leur magouille, ils partirent dans le nord où ils déclenchèrent une guerre qu'ils perdirent face aux nombres de lions polaires qu'ils avaient face à eux. Mais ils ne comptaient pas en rester là. Ils s'en prirent ensuite aux hyènes, volant les trois petits du couple dominant. Avec ce moyen de pression, ils firent chanter les rieuses qui furent obligées de se plier à leur volonté. Voilà la toute première victoire des lions sombres.

Avec ses hyènes à leurs ordres, ils organisèrent la guerre entre elles et les Outlanders, chassant ces derniers de leur territoire. Le moment était parfait pour venir leur proposer leur aide pour reprendre leurs terres en échange de leur appuie militaire. Mais Massempo, le chef de Outland refusa. Ils se dirigèrent alors vers les Freelanders où ils s'allient avec Sharkan.

Une première attaque sur Prideland fut alors organisée et l'alliance des maîtres des lieux avec les Nordiques ne suffit pas à venir à bout des lions noirs. Les Pridelanders furent chassés de chez eux et les Nyeusis prirent leurs cartiers dans l'endroit. C'est là qu'ils détenaient les rejetons des hyènes, la reine de Prideland ainsi que Kuzali.

Voyant que la révolte était en place contre les Nyeusis, Kuzali fit du charme à l'un d'entre eut, Mopanga, qui abusa d'elle. Cette diversion permis à Makeo, l'une des hyènes maintenant adolescent, d'aller prévenir les alliés. La guerre contre les lions sombre se lança et hyènes, Pridelanders, Outlanders, rebelles Freelanders et Nordique firent alliance pour venir à bout des ceux qui avaient mit la terre des lions à feu et à sang.

Peu d'entre eux en sortirent vivants et ont entendit plus parler d'eux jusqu'à bien années plus tard
... Sadaka, le fils de Kuzali et de Mopanga, avait prit l'habitude de discuter avec Mopango, le frère de son père. Mais un jour, Kuzali croisa le lion alors qu'elle était à la recherche de son fils. Elle se fit assassiné par Mopango pour venger la mort de son frère. Lorsque la nouvelle arriva aux oreilles des enfants de la reine, une partie de ceux-ci voulurent se venger et Ahva s'allia à Soto pour arriver à ses fins.

Les Nyeusis sont à ce jour tous morts. Leur sang s'est tellement dilué chez les rares croisés qu'il ne ressort maintenant plus du tout et qu'il est impossible de le retrouver dans vos personnages. Les lions noirs font maintenant partis de l'histoire et seuls les lionceaux craignent leur grand retour lorsqu'ils se racontent des récits d'horreur.


Les Kulishas


Sont appelés Kulishas les orphelins qui furent élevés par les nourrices Kulishas de Sharkan . Lionceaux lors de la prise de pouvoir de Sharkan, leurs parents furent tués durant les combats. Afin de leur éviter une mort certaine, ils furent recueillis par Kamba et épargné par Sharkan, en échange de quoi ils devaient, une fois adulte, le servir avec une loyauté sans faille. A l’adolescence, ils furent durement entraînés afin de devenir les meilleurs et tous ne s’en sortirent pas. Ekua, la Reine de Freeland, se chargea en partie de leur éducation et leur enseigna notamment à être loyaux envers Sharkan. Certain Kulishas refusèrent de devenir des machines de guerre et décidèrent de quitter Freeland dès qu’ils le purent : les autres devinrent des Royalistes, des fidèles de Sharkan.

Les Kulishas Royalistes combattirent contre Haki et les Rebelles lors de la libération de Freeland. Beaucoup périrent, mais lorsque Sharkan mourut, beaucoup prirent la fuite à l’initiative d’Ekua. Ils aidèrent la reine et sa fille, Sumu, à s’échapper. Les Kulishas Royalistes quittèrent le Repère des Lions et se dirigèrent vers le nord. Ils dépassèrent la Jungle des Gorilles, passèrent les Montagnes Humide jusqu’à atteindre les frontières de Freeland, pour finalement faire une pause sur des terres inoccupées, l'Ancien royaume Marozi.

Ils se sont mêlés aux Outlanders partisans de Hourasi. Ils ont fini par se fondre dans le clan et se sont reproduits avec les autochtones. Ils sont maintenant tous morts de vieillesse et leur éducation à disparut avec eux. Leur seul but était d'être fidèles à Sharkan et une fois celui-ci mort, ils n'avaient plus aucun but. Leurs enfants et petits enfants ne retiennent d'eux que ce qu'ils leur ont racontés et tombent dans l'oublis.


Les Lamasus


Ces grands lions pâles ressemblent aux Nordiques de par leur taille et leur caractère. L'une de leur caractéristique physique est de présenter des chaussettes pâles sur le pelage de leurs pattes. Certains d'entre eux ont des peintures réalisés par les singes sur eux pour montrer leur rang. Ce clan est très mystérieux et vit dans la jungle du Zawadi. Ils sont très peu nombreux et ne se mêlent pas au reste de la terre des lions.

Ce fut Fantôme qui parla des Lamasus aux Pridelanders lorsque ceux-ci cherchaient de l'aide pour reconquérir leurs terres envahies par les Nyeusis et les hyènes. Il parla de cet ancien clan de lions qui venaient en aide à ceux qui en avaient besoin. L'information n'était pas tout à fait correcte et lorsque Damu demanda de l'aide, il ne l’obtint pas tout de suite. Le prince de Prideland dû promettre que les clans, une fois la guerre gagnée, aideraient les Lamasus à reprendre la cascade aux esprits. Ce bout de territoire sacré était occupé par des guépards ligués contre eux.

Si les Lamasus honorèrent leur promesse, jamais Prideland n'en fera de même. Amères, les Lamasus ne se montrèrent plus et durent tirer un trait sur la reprise de leur lieu sacré. Vinrent ensuite les Mositus qui cherchaient une terre d'accueille. Les grands lions leur offrir un lieu où vivre à la seule condition qu'ils devaient surveiller leurs frontières et surtout, ne pas se reproduire avec les leurs.

Kunga, un Mositu, trahi cette promesse et une femelle hybride naquis, Makosa. Cette nouvelle créa une réunion entre les deux clans à l'issue de laquelle les Lamasus expulsèrent les lions sombres de chez eux.

Ces deux traîtrises d'affilée confortèrent les géants qu'ils ne pouvaient faire confiance à personne. Et depuis ce temps-là, ils ne refirent plus parler d'eux, gardant leurs frontières et ne se permettant plus aucun contacte avec les autres lions.



Les élites


Les élites jangowas naquirent le jour où Hatasa et Kaya se rendirent compte que des Mositus avaient survécu au grand carnage. Afin de venir à bout de la vermine qui leur avait échappé par le passé, une poignée de lions des sables furent entraînés. Ils sortirent par deux fois du Désert. La première fut très concluante et une famille de quelques Mositus fut abattu sans le moindre témoin. La seconde sortie fut beaucoup moins discrète et leur meurtre se fit remarquer par un jeune herbivore. Celui-ci fut abattu dans la seconde, créant la colère des hippotragues et l'incendie de Prideland.

Plusieurs mois plus tard, les élites voulurent sortir une nouvelle fois du Désert. Mais Prideland semblait vide de vie et en plus de cela, le clan remarqua une présence étrangère dans leur précieuses dunes. Les élites firent demi tour sans même s'approcher de leur but.

Depuis que Hatasa est morte, aucun nouvel élite n'a été nommé. Et si certains d'entre eux sont encore en vie, ils sont un ordre à présent éteint.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: [ Important ] - Les différents clans   [ Important ] - Les différents clans Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Important ] - Les différents clans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La loi de la Savane
 :: 
Univers & Contexte
 :: Contexte
-