Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Jehara, Shagan et Kwilu

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
     Retour sur la terre de nos ancêtres Z7dy Retour sur la terre de nos ancêtres Y4zi Retour sur la terre de nos ancêtres J3l9
Le Deal du moment : -15%
Réduction de 15% sur la console Nintendo Switch ...
Voir le deal
196.29 €

Partagez
 

  Retour sur la terre de nos ancêtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azaan
Azaan
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 204
En savoir +
MessageSujet: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 2 Mai - 9:49

Citation :
Afin que cet évent se déroule correctement, voici quelques petites règles à suivre :

- Prenez bien en compte les messages des autres
- Il y a eut 4 jours complet de voyage.
- Vous n'êtes pas obligé de répondre plus d'une fois à cet évent si vous n'en ressentez pas le besoin, si vous ne comptez poster qu'un message, signalez-le dans votre message pour qu'on ne vous attende pas au prochain tour.
- Vous avez un délai de 3 jours entre la réponse du précédent joueur et la votre sinon nous passeront votre tour.


Le jour était enfin arrivé. Après toute cette attente, cette attente qui lui avait semblé interminable, Azaan avait pu annoncer à son peuple qu'ils allaient enfin pouvoir rentrer. La nouvelle était tombée quelques jours plus tôt : les troupeaux faisaient leur grand retour sur Prideland et les lions pouvaient donc enfin rentrer chez eux. Le soulagement dans le coeur du roi avait été grand, mais l'excitation l'était encore plus. Il avait cependant dû attendre un peu avant de prévenir son peuple. Avant, il y avait eut des discussions avec Kama pour organiser le retour mais aussi le procès des hyènes. Cela avait pris un peu de temps, mais au final, ils avaient trouvèrent un arrangement. Quelques Freelanders dont Kama feraient le voyage avec eux.

C'est donc au petit matin que le grand groupe avait quitté le repère des lions pour ne probablement plus jamais y retourner. Les adieux avec les habitants du royaume avaient été déchirant pour certains. Tellement que quelques lions décidèrent de ne pas rentrer et de rester sur ces terres où ils avaient trouvé l'amour ou des amis qu'ils ne voulaient pas quitter. Mais certains Freelanders avaient également fait la demande à Azaan pour venir avec eux, définitivement. Les deux rois avaient acceptés, le sang allait ainsi se renouveler et consolider l'alliance des deux clans.

Le plus difficile fut de faire comprendre à Moha que c'était un adieu pour elle et que non, on ne la laisserait pas rester ici. Sazana avait dû l'attraper par la peau du dos et l'avait obligée à suivre, subissant son caprice. Azaan avait mal au coeur pour sa fille, mais il fallait se montrer ferme et elle apprendrait à aimer Prideland.

Après plusieurs haltes de quelques minutes, le clan décida de s'arrêter définitivement pour la nuit dans les terres du sud. Ils avaient besoin de repos et plusieurs vieux, dont Azaan, avaient déjà peur de la marche du lendemain ... Le départ fut en effet compliqué, mais il fallait avancer. Ils n'étaient encore qu'à la moitié du chemin à parcourir sur Freeland. Et c'était frustrant de savoir que le roi était de ceux qui ralentissaient le groupe. Certains auraient voulu continuer, mais avec des petits et des vieux, difficile d'avoir une bonne cadence.

Le matin suivant, l'épreuve que tous redoutaient était la traverser de la rivière. Mais heureusement, les choses se passèrent relativement bien. Le retour sur Prideland était jouissif et poser les pattes sur ses terres emplissait Azaan de bonheur et de fierté. Mais le trajet n'était pas encore fini ... Il était déjà passé midi et la marche était encore longue. Une troisième halte pour la nuit fut organisée dans la savane. Cette nuit-là, le roi dormit si bien qu'il cru ne pas se réveiller.

Le réveil fut cependant douloureux, ses pattes et ses articulations le faisaient souffrir, mais il fallait continuer, c'était la dernière ligne droite ! Le rocher était à porté de vue déjà. Et si lui était heureux de rentré, ainsi que Sazana, Moha elle ne l'était pas du tout. Elle s'était résigné mais tirait la tête, ne s'impressionnant de rien. Cependant, lorsqu'ils arrivèrent enfin au pied du rocher, le soir du quatrième jour de voyage, elle ne pu s'empêcher d'ouvrir grand la gueule face à la taille de la structure. Azaan sourit, lui ébouriffa la tête puis s'adressa à son clan.

" Pridelanders, vous êtes enfin chez vous, vos terres vous appartiennent à nouveau. Bon retour chez vous et bienvenus aux invités qui foulent ces terres pour la première fois. "

Et il salua d'un signe de tête la petite troupe de Freelanders ainsi que Kama. Il était si heureux de ce retour et pourtant les images de l'incendie étaient toujours présente dans sa tête ...

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres Azaan_vieux_tlk
Images (c) Hecate


Dernière édition par Azaan le Sam 9 Mai - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6670-azaan-un-nouvel-espoir
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 53
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 2 Mai - 13:41


Lorsque, du haut d'un promontoire qui n'était pas le sien, Azaan avait fait sa déclaration, une onde de joie commune avait irradié le coeur de tout le clan et des acclamations s'étaient élevés. Même en sachant l'imminence du retour des Pridelanders sur leurs terres natales, le bonheur de Namiri s'était fait aussi grand que celui de ses congénères qui eux ne s'étaient doutés de rien. Il émanait d'elle une assurance et une fierté telles qu'on en voyait rarement dessiner sur son visage, surtout depuis l'incendie, et bien qu'elle soit encore loin d'être si vieille, l'exaltation née de l'événement agissait sur elle comme une injection de jeunesse.

Animée d'une vigueur nouvelle, et parce que la bonne humeur rend souvent les gens encore meilleurs qu'ils ne le sont d'ordinaire, la lionne s'était donné pour rôle d'encadrer le peuple et d'aider ceux qui avaient des difficultés à avancer ; elle prenait tantôt des petits dans sa gueule, soutenaient les anciens et les boiteux.
C'était en théorie la dernière fois qu'elle empruntait ce chemin qu'elle avait tant parcouru ces derniers mois, lorsqu'elle devait se rendre à la frontière pour quérir des nouvelles du territoire. Cette fois-ci cependant, elle ne se contenterait pas de rester derrière la rivière.

Sous le soleil du quatrième jour, le clan pouvait enfin distinguer les contours du Rocher de la fierté percer l'horizon tendre des plaines semées de douces collines verdoyantes. Les coeurs se mirent à battre plus fort et le pas se fit plus cadencé. Le soir-même, ils étaient arrivés.

Alors que le ciel se fardait des milles nuances d'ocre et de vermeil, peignant la savane d'une familière couleur dorée, Namiri tournait la tête vers le Sud où bien loin maintenant s'étendaient une Freeland qui allait recouvrer son équilibre. Malgré la joie intense que les Pridelanders avaient de retourner sur leurs terres, tous avaient emporté de cette longue période un souvenir indélébile. Namiri elle-même, qui n'aurait jamais cru s'attacher à autre chose qui ait eu une origine autre que celle de Prideland, ressentait également l'étrange impression que certains et certaines là-bas s'étaient imprimés sur son coeur. Elle eut une pensée regrettée pour Zimwi, le calao bavard qui s'était longtemps occupé de ses cataplasmes. Elle n'avait pas eu l'occasion de lui dire au revoir comme elle l'aurait souhaité. Préférant s'épargner la nostalgie, la lionne se leva et entreprit une revisite de son ancienne et nouvelle demeure.

Elle s'avançait en silence, lentement, avec la tenue et le regard d'un fantôme, saluant poliment les Pridelanders sur son passages qui se livraient eux-même à la reconquête de leur noble tanière. Namiri explora les moindres cavités qu'elle reconnaissait. Une pellicule de poussière sombre salissait ses pattes tandis qu'elle évoluait sur le voile de cendre qui recouvrait encore les espaces abrités du vent. Même malgré le défaut de son odorat, elle pouvait encore déceler l'odeur du feu qui scellait le passé là où il était.
La vieille adulte progressait tranquillement en longeant les larges anfractuosités situées à l'arrière du rocher de la fierté. Cédant aux courbes sereine des pierres polies par les siècles, le chemin s'arrêtait brutalement et laissait place à une fracture béante. Namiri s'aperçut de l'ampleur d'un éboulement. Armée d'une grande précaution, la lionne posa les pattes sur les roches éclatées et estima la stabilités des unes et des autres avant d'entamer une descente prudente vers le sol.
L'herbe soyeuse ondulait sous la brise, émettant comme chant paisible fait de silence et de parfums nocturnes. Namiri fit dégringoler un caillou gris sous sa patte en atteignant la terre ferme. La pierre roula jusqu'à un amoncellement de roches éboulées, tout près. Le vent se leva, faisant frémir quelque chose qui s'y trouvait entre. Chatouillée par la curiosité, la lionne s'approcha. Ce n'était que des fleurs tout juste écloses. Elles étaient d'un blanc pur, tout irisé d'azur et brillant comme de la nacre. Leur parfum était doux comme la paix. Pourtant, il distillait aussi celui d'une tristesse infinie.
Un grelottement de pétales.
Alors Namiri comprit qu'elle se trouvait à l'endroit où le coeur d'Awena avait battu pour la toute dernière fois.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation

Absence du 15 mai au 5 juin 2020
Revenir en haut Aller en bas
Mwetû
Mwetû
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 27
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyDim 3 Mai - 18:50

Cela aurait dû être un grand jour, un événement plein de joie et de bonheur, si ce n'est le plus beau jour de sa vie : D'abord l'annonce du retour des troupeaux, et puis ensuite le retour sur Prideland... Un soulagement, une bénédiction ! Seulement, à ce puzzle idéal manquait des pièces que Mwetû ne parvenait à retrouver. Certes, il était content de rentrer chez lui, mais d'un autre côté c'est aussi de lourds souvenirs qu'il laissait derrière, sur Freeland.

Son vieil oncle veillait sur lui désormais, et n'avait cessé d'être à ses côtés depuis la disparition de ses vieux parents. Oui, c'était surtout ça qu'il laissait derrière lui, ses parents et leurs souvenirs. Bien que cela faisait quelques mois déjà, le jeune adolescent peinait à faire le deuil et ce long voyage pour retourner à la maison n'avait fait que ré-ouvrir la plaie. Au fond, il avait toujours pensé qu'ils disparaîtraient une fois rentrés, car après tout, Prideland était leur terre et c'était là que devrait se trouver leurs souvenirs et leur âme... Malheureusement, le destin en avait décidé autrement.

Mwetû n'avait donc pas lâché d'une semelle son oncle durant tout le voyage. Encore sous le choc, le gamin ne parvenait définitivement pas à dépendre totalement de lui même, surtout affectivement et socialement parlant, si bien qu'il suivait Ijin comme son ombre, et n'avait pas décroché un seul mot depuis le début du trajet.

Lorsque l'heure fut d'arriver au pied du Rocher, le jeune lion lança un regard à la fois triste et inquiet. Ni même la silhouette elle même du Rocher n'avait éveillé en lui le moindre signe de joie, et si son oncle ne tarda pas à gravir celui-ci, lui en revanche émettait de lourdes réticences. A quoi allait-il se heurter, une fois au dessus ? A tous les souvenirs de son enfance ? A sa défunte soeur, dont l'âme se baladait encore par là, et à ceux de ses parents qui n'étaient même plus là ? Et son nid dont il serait désormais le seul occupant ? Non, Mwetû préférait définitivement se reposer en pleine savane que d'aller là-haut, alors le gamin tourna le dos au Rocher et s'assit, las et fatigué de tous ses tourments.

_________________
Avatar (c) Inuwa | Background (c) Disney
Signature (c) Inuwa | Background (c) Disney
 Retour sur la terre de nos ancêtres Signature-mwetu-preado
Mwetû fait des blagues en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 256
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyVen 8 Mai - 11:17

L'annonce avait été accueillie par un sourire. J'étais heureux pour tous ces pridelanders qui pouvaient enfin rentrer sur leurs terres. Non pas qu'ils me dérangeaient en étant sur Freeland mais je savais ce que cela faisait de ne pas se sentir chez soi et de se languir d'une terre à laquelle nous appartenions. Pour ma part, je n'avais jamais pu retourner sur la terre qui m'avait vu naître mais je ne m'en plaignais aucunement. Au contraire, j'avais trouvé un lieu de vie parfait pour moi ainsi que pour ma famille.

En parlant de ma famille justement, un pincement au cœur m'avait saisi quand j'avais compris que Wanda et Tendaji serait d'ici quelques jours, beaucoup plus éloigné de leur famille maternelle. Grâce à une discussion avec la princesse Ahva, je savais que Wanda leur rendait régulièrement visite et je me demandais comment cela allait se passer désormais. Il faudrait que j'aille la voir pour que nous en discutions. Et puis, je pourrais également en profiter pour lui redire que si elle le souhaitait, elle pouvait bien évidemment retourner sur Prideland, je comprendrai et ne lui en voudrait absolument pas. Je savais qu'une partie de leur décision à Tendaji et elle avait été motivée par le fait de rester avec notre père mais maintenant qu'il n'était plus, peut-être qu'ils changeraient d'avis.

Quoi qu'il en soit, j'avais reçu le message du Roi Kama et cela ne concernait pas que le retour sur Prideland. Non. Il souhaitait, et le Roi Azaan était en accord avec lui, faire le procès des hyènes. Et pour cela, il souhaitait que certains freelanders, des guerriers comme des chefs de clan royalistes, l'accompagnent. J'en avais fait part aux miens et bien évidemment, cela avait fait débat. Après ce que notre clan avait vécu, il était hors de question de louper ce procès. Mais d'un autre côté, avec la récente venue des Draegars, nous ne pouvions pas nous permettre de trop scinder notre clan.

Nombreux auraient voulu aller sur Prideland et cela avait même été le sujet d'une discussion intense avec Sagira mais c'était seul que je partirais. Je m'en voulais de laisser ma compagne seule avec notre jeune fils mais je la savais bien entourée et cela me soulageait un peu. Et puis, avec la discussion que j'avais eu avec les jumelles avant de partir, j'espérais bien que je pouvais compter sur elles pour veiller sur leur mère et leur frère.

Après avoir embrassé les miens, j'avais entamé la route pour rejoindre Kama et les autres au point de rendez-vous. Nous avions attendu que tout le monde arrive puis nous nous étions mis en marche pour les terres glorieuses. Cela ne s'était évidemment pas fait en un jour car il y avait tout le peuple pridelander et il fallait donc faire de nombreuses haltes pour que les plus jeunes et les plus âgés se reposent.

Le trajet s'était relativement bien passé et au matin du quatrième jour, le Rocher était visible. Nous l'atteignions en début de soirée et c'est avec une voix pleine d'émotion que le Roi Azaan accueilli les siens sur leurs terres. Il n'oublia pas pour autant ses invités et adressa un signe de tête au groupe que nous formions avec les freelanders. Je lui rendis son geste mais je ne m'exprimais pas. Cela viendrait, il n'y avait pas de doute là-dessus - et puis, nous étions ici pour cela - mais il n'était pas encore temps de le faire.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

 Retour sur la terre de nos ancêtres 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1605
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyVen 8 Mai - 17:21

Azaan avait fait part de la nouvelle quelques jours plus tôt, et une excitation nouvelle s'était faite ressentir au sein du groupe. Après bien du temps passé sur ces terres qu'ils avaient appris à connaître bien malgré eux, les Pridelanders s'apprêtaient à rentrer chez eux - leur vrai chez eux - pour de bon. Et Rána était de ceux qui s'en réjouissaient pleinement. Certes, il avait noué des amitié ici, mais il n'avait pas de famille à laisser derrière lui, rien que de bons souvenirs qu'il pourrait se remémorer quand bon lui semblerait. Il n'avait pas eu à prendre la décision difficile de rester ou de partir ; la sienne était tracée depuis longtemps.

Le voyage avait été long et éprouvant, même pour les plus vaillants d'entre eux. Tandis que chacun avançait comme il pouvait, le groupe effectuant régulièrement des haltes pour se reposer ou pour passer la nuit, les lions dans la force de l'âge avaient fait ce qu'ils pouvaient pour aider les autres. Tout comme il le faisait, Rána avait vu Namiri et d'autres supporter les plus anciens, ou porter les petits dans leur gueule à tour de rôle. C'était là toute l'identité d'un clan, et le fils de Safi était fier de pouvoir appartenir à cette entité.

Et lorsqu'enfin le Rocher fut en vue, des exclamations fusèrent tandis qu'Azaan les accueillait chez eux par quelques paroles. En peu de temps, chacun parti explorer ces terres qu'ils avaient laissé ravagées par les flammes. Bien sur, la végétation était encore jeune et certains vestiges de l'incendie étaient toujours visibles mais avec le retour des troupeaux, la vie pourrait reprendre comme avant, ou presque.

Rána avait eu la joie de constater que Koda était du voyage avec quelques freelanders. S'il s'était toujours bien entendu avec son frère, ils s'étaient perdus de vu lorsque ce dernier avait décidé de quitter Prideland en compagnie de Wissel il y a de cela quelques années. L'orphelin était heureux d'avoir eu l'occasion de renouer avec son frère à l'occasion de leur installation temporaire sur Freeland. Avisant ce dernier non loin de là, il se dirigea donc vers lui d'un pas souple, et vînt se placer à ses côtés :

─ Penses-tu pouvoir un jour te sentir chez toi ici ?

Il avait parlé d'une voix paisible, conscient que les choses étaient bien différentes pour eux. Koda avait grandit avec sa vrai famille, sur ses terres d'origines. Trouver asile sur Prideland ne lui avait pas permis de se sentir chez lui. Rána, lui, n'avait jamais connu de chez lui ; jusqu'à découvrir ses origines. Prideland était la terre avec laquelle il avait le plus de lien, et il la considérait désormais comme sa terre d'appartenance, ses parents y ayant grandit tous les deux en parte.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
 Retour sur la terre de nos ancêtres 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Amaya
Amaya
PLAYER06


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 1329
Localisation : FRANCE [94]

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 9 Mai - 12:12

Quatre jours de voyage pour qu'Amaya retrouve ses terres la famille étaient épuisés surtout, sa jumelle qui la porter sur son dos mais elle ne s'était pas pleins même si ses nièces lui proposer de l'aider elle refuser a chaque fois elles arrivèrent sur Prideland sans s'occuper de l'annonce de ce traitre. En arrivant près du rocher elles virent une de leurs anciennes camarades qui, avaient des fleurs a côté de ses pattes c'était là que la reine déchue a dû être enterrée elle mériter pas de mourir comme ça. L'ainée des lionnes allèrent cueillirent d'autres fleurs et les posa délicatement, sur la tombe elles devaient rendre hommage a cette lionne a qui elles avaient juré fidélité après tout il fallait qu'elles s'excuses. Seule la mère de famille prit la parole

" Prideland le royaume est en deuil nous avons perdue une reine, une amie, une sœur, une mère c'est ainsi que je déclare également même si vous l'aviez remarquer depuis longtemps et pour ceux qui l'ignorer que ma famille n'est plus loyal envers ce traitre d'Azaan ! Sachez que je voudrait vous proposez quelque chose qui pourrait, satisfaire ma famille et tout le royaume je vous laisse le temps d'y réfléchir venez les filles rentrons chez nous a bientôt Azaan. "

" Bien dit frangine c'était un beau discours. "

" Maman je pense que notre reine est fière de toi mais oublie ce voleur avec ta maladie, il faudrait mieux te reposer on a encore besoin de toi nous on t'aime. "

La croisée savait que sa fille biologique s'inquiéter mais elle lui lécha la tête pour la rassurer, la famille retrouvèrent leurs grotte sauf Shirika qui rejoignit Tsangui un ami de son frère ses deux-là passer beaucoup de temps ensemble ils voulaient surement avoir des enfants ce serait merveilleux. Nos deux jumelles allèrent voir la tombe de leurs parents pour remettre des fleurs, l'autre se coucha sur une autre tombe qui était celle de son compagnon Aya savait que sa sœur s'endormait souvent ici. Amaya allait pouvoir mourir sur ses terres elle demanda, a sa sœur de la laisser tranquille pendant qu'elle réfléchissait a créer son propre clan tant qu'il y aura des traitres sur le trône ils ne soumettrons pas. Pour éviter que sa sœur soit déranger Aya rappelle ses nièces les Pridelanders pouvait s'en prendre a elles, inutile qu'ils se venge sur la vieille lionne la tension augmentait dès que les regards se fixèrent sur elles.

Hrp: Ce sera la seule réponse d'Ama intervention d'Aya, Gundi et Shirika

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres Signa_10

Amaya partage sa sagesse en violet Avatar: Katleline bases ©️ Signature: Tsuki ©️

Baisse d'activité pour une durée indéterminer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3447-amaya-la-croisee-pridelan
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1121
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 9 Mai - 14:58


La nouvelle était vite tombée. Les Gardiens étaient parvenus à retrouver les troupeaux et à les convaincre de rentrer ce qui, de facto, signifiait également le retour des Pridelanders chez eux. Laissant derrière eux quelques lions tombés sous le charme des Terres Libres et accueillant de nouveaux membres autrefois assujettis à Kama, les Pridelanders entreprirent enfin la route du retour. Celle-ci avait été longue et périlleuse pour les plus âgés et fragiles dont Ahva qui avait trébuché plus d’une fois. Heureusement, elle avait pu compter sur le soutien de son fils qui l’avait aidé à marcher tout le long du trajet. Ahva était vieille mais demeurait une guerrière, elle n’aimait guère avouer ses faiblesses mais elle n’avait pu décliner l’aide précieuse de son fils, surtout pour traverser la rivière.

Au bout du quatrième jour, l’obscurité dominait le ciel lorsque les Pridelanders arrivèrent au pied du priderock. Ils étaient enfin rentrés et beaucoup laisser éclater leur joie tandis d’autres comme Ahva avaient un regard bien plus triste. Elle n’avait que peu parlé sur le trajet, prétextant la fatigue mais c’était pour une toute autre raison qu’elle s’était rendue muette. Son regard d’or transperça le rocher de la fierté avec aigreur et une peine béante. La dernière fois qu’elle était venue ici, elle avait été contrainte d’abandonner sa sœur à son sort. C’était ici qu’Awena était morte. Délaissant la compagnie de son fils, Ahva gravit le promontoire telle une ombre et pénétra la cavité. L’odeur du feu avait disparu mais la roche, elle, était encore marquée de ses flammes. La gorge nouée, la vieille lionne s’avança dans l’une des nombreuses cavités dont le chemin lui était douloureusement familier. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, luttant contre les émotions malgré l’angoisse qui la gagnait. Elle arriva finalement au pied d’un amas de pierre mais quelqu’un était déjà là. Elle leva les yeux, surprise, reconnaissant Namiri. Que faisait-elle ici ? Ahva pensait être seule mais cette présence inopinée l’empêcherait au moins de succomber au chagrin.

La vieille lionne se racla la gorge, tant pour signaler sa présence que ravaler sa tristesse et s’approcha du monticule de pierre le cœur lourd. Les flammes avaient tout dévoré mais de ce chaos était aussi né la vie, des fleurs blanches teintées d’azur comme l’étaient les yeux de l’ancienne reine étaient venues éclore à l’endroit précis où Awena avait rendu son dernier souffle. Ahva était bouleversée et malgré sa fierté gigantesque, elle ne pouvait rester de marbre devant ce spectacle funéraire. Son regard glissa lentement vers la lionne qui était présente en ces lieux chargés de souvenirs.

« C’est ici que ma sœur est morte. » murmurait-elle en caressant avec délicatesse les bourgeons azurés. « Ce jour-là, je me souviens avoir pensé que le soleil s’était couché et qu’il ne se lèverait plus jamais. J’ai marché dans les ténèbres pendant si longtemps … je n’arrivais pas à la laisser partir. Puis j’ai pensé que si on aime vraiment quelqu’un, pourquoi le laisserait-on partir ? Awena continue de vivre dans mes souvenirs et dans mon cœur. Aussi longtemps que je vivrai, elle vivra avec moi. »

Les deux sœurs avaient grandi dans ces cavités, elles y avaient partagé bien des aventures mais aussi des chagrins. Jamais Ahva ne pourrait fouler ces pierres sans que le souvenir de sa sœur l’accompagne. Elle soupira, la gorge nouée.

« Elle n’était pas parfaite c’est vrai, mais c’était quelqu’un de bien et la personne la plus importante dans ma vie. »

Elle ignorait comment les Pridelanders se souviendrait de la dernière reine Soleil mais Ahva espérait qu’ils ne limiteraient pas leurs souvenirs aux dernières années de sa sœur qui avaient été les plus sombres. Fût-un temps, Awena avait été une reine aimée et respectée. Certains s’en souviendront peut-être. Ahva aurait pu rester des heures à contempler ces fleurs mais déjà, elle entendait des pas résonnés dans les cavités. D’autres lions venaient, sûrement pour découvrir leur foyer trop longtemps inhabité. A contre-cœur, elle caressa une dernière fois les pétales azurées avant de se redresser. Ce deuil était le sien et elle n’avait guère le cœur à le partager. Adressant un semblant de sourire à Namiri, Ahva quitta les lieux avant que les nouveaux-venus ne les rejoignent et se dirigea à l’arrière du priderock où la Reine avait été enterrée. Avec un peu de chance elle serait seule en ces lieux mais arrivée sur place, Ahva découvrit des lions dont Amaya et sa famille qui déposaient des fleurs sur les tombes des défunt dont notamment celle d’Awena.

Cela la fit d’abord sourire que les Pridelanders rendent hommage à sa sœur et très vite, Amaya prit la parole pour rendre hommage à la dernière reine Soleil. Son discours commençait plutôt bien, satisfaisant plus ou moins la sœur de la défunte mais très vite les choses dérapèrent et les lions présents écarquillèrent leurs yeux de stupeur tant Amaya venait ouvertement d’insulter le Roi de Pridelander de traitre. La tristesse d’Ahva mua très vite en colère noire.

« Pèse tes mots Amaya, te rends-tu seulement compte de ce que tu dis ?! » rugit la guerrière, tant ahurie que rendue folle de rage par les mots de la lionne. « Azaan est ton Roi, comment oses-tu l’insulter de la sorte ! Tu ne rends pas hommage à Awena en faisant cela, bien au contraire tu ternis sa mémoire ! »

Ahva n’en croyait pas ses oreilles, de quel droit se permettait-elle de dire cela et surtout son idiote de sœur qui lui confirmait que c’était un beau discours, ça un beau discours !? C’était de la félonie ! S’il y avait bien quelqu’un ici qui avait trahi Prideland, c’étaient les deux filles de Kumpa. Ahva avait elle aussi nourrie de la rancœur envers son frère mais avec le temps ils avaient fini par se retrouver et aujourd’hui Ahva ne pardonnerait à quiconque manquerait de respect au Roi ni même ne se permettrait de ramener ce sujet qui l'avait bien trop longtemps hanté sur le tapis.

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres 6h2g

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Alfajiiri
Alfajiiri
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 274
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 9 Mai - 18:08


       
Retour sur la Terre de nos ancêtres -
And you wanna know, why does it feel so good but hurt so bad? Whoa, your mind keeps saying, "run as fast as you can" You say "I'm done" but then I pull you back !

Ça y est les Pridelanders qui avaient été contraints d'évacuer leur territoire d'urgence à cause de l'incendie, pouvaient enfin reprendre la route pour rentrer. Pour Alfajiiri, l'attente lui avait paru durer des siècles. Il avait atteint un âge où il voulait faire partie de tout. Mais loin de chez lui, il n'en voyait pas l'intérêt. Sur Freeland il n'était personne.. Luyana, leur mère était euphorique. Ce matin là, elle s'était ruée vers ses enfants un grand sourire sur le visage pour leur annoncer la nouvelle. "On peut rentrer chez nous, les troupeaux sont revenus!" avait-elle dit en chantonnant. Si d’une certaine façon Alfajiiri partageait l'euphorie de sa mère à l'idée de leur retour chez eux, il n'était en revanche pas aussi expansif que celle-ci. Lorsqu’elle se fut assurée que tous ses enfants, ainsi que son compagnon se trouvaient dans le coin, elle fut l'une des premières à suivre Azaan.

Le voyage retour allait être long.. Si elle, son compagnon, ses enfants, le frère de celui-ci et sa compagne se trouvaient tous être dans la fleur de l'âge ce n'était pas le cas de tous les membres du Clan. Il leur faudrait aider les anciens, porter les jeunes. Alfajiiri, vu qu'il était plutôt massif pour son âge aurait le devoir de porter un des lionceaux sur son dos, alors que tous les adultes de sa famille se trouvaient mobilisés pour aider les lions âgés du Clan. Après de nombreuses pauses, ils arrivèrent péniblement sur la Terre du Sud, où ils passeraient le nuit. Le plus dur les attendait pour le lendemain. Il leur faudrait traverser à la nage le Mochanga. Comme l'avait redouté l'adolescent la traversée fut dure. Le lionceau dont il avait la garde ne restait pas tranquille..

Les deux jours qui suivirent se ressemblèrent beaucoup. De la marche un soleil de plomb, entrecoupée de pauses pour permettre à tous de se reposer. Les femelles allaient chasser, Ozalee les suivait de près, même si elle en chassait pas encore. Ils mangeaient. Puis le clan s'arrêtait à un endroit pour passer la nuit. Et la marche recommençait le lendemain, à l'identique. Ces quatre jours, pour l'adolescent, en durèrent bien quinze. Mais soudain, il aperçut le Rocher de la Fierté, et un grand sourire enfantin se dessina sur son visage. Il manquait de mots pour décrire al joie qu'il ressentait. Son frère et sa soeur avaient le même sourire que le sien. Enfin ils étaient chez eux. Le mâle pressa d’ailleurs le pas. Ses souvenirs du Rocher étaient plutôt flous, à présent il voulait en tracer chaque éclat, pour le garder à jamais dans sa mémoire, net. Il faisait nuit quand ils arrivèrent aux pieds de leur Refuge, mais il était tellement imposant qu'on le distinguait bien. Azaan leur souhaita à nouveau la bienvenue chez eux, d’une voix pleine d'émotion. Quel lion honorable !

"Venez les enfants, allons rendre hommage aux morts au combat pour nous protéger" Alfajiiri serrait bien resté dans la savane à contempler le Rocher de la Fierté, voyant qu'il essayait de se débiner, sa mère avait des éclairs dans le regard. Alors le mâle obtempéra pour lui faire plaisir. Il suivit sa mère et son père sans parler, tout comme Ozalee et Nashoba. Ils déposèrent tous les cinq chacun une fleur sur chaque tombe. Leur mère, qui fermait la file, murmura lorsque elle s'arrêta devant l'une des tombes en particulier, si bas qu'aucun des enfants n'entendit ses propos. *Merci de m'avoir donné un foyer Reine Awena, reposez en paix*

C'est alors que ça se produit. Alors que la famille s’apprêtait à s'éloigner du "mausolée" en quelque sorte. Une vieille lionne orange du Clan s'était arrêtée à la hauteur de la famille Royale et a dit d’une voix claire et intelligible que leur Roi était un traître, et que pour cela sa famille ne lui serrait plus jamais loyale. Pardon ?! Les membres du clan étaient ébahis, choqués. Elle venait ouvertement d'insulter, le Héro qui avait été le dernier à quitter le Rocher de la Fierté pour littéralement s'assurer que chaque membre du Clan allait bien, quitte à se mettre en danger lui-même. Son père le lui avait raconté. Alfajiiri manquait de mots, il lui fallait quelques secondes pour digérer l'information, mais une fois que ce fut fait, il bougea, dans le but d’attaquer. Son père le retient, secouant la tête pour le mettre en garde. Néanmoins les prunelles bleues de son père étaient aussi froides et dures que de la glace, l’adolescent savait que son père était, tout comme lui profondément outré par les propos tenus par la lionne. Qu’elle le pense c'était une chose, qu’elle le crie en public, revenait à cracher sur les pattes de son Roi. La première à réagir fut la soeur de Azaan, Ahva. Sekuro, suivit de près par son frère et ses fils, se plaça derrière la princesse, pour lui signifier son soutien. Puis quand Ahva eut fini de parler, il rugit à son tour. "-Comment osez-vous manquer de respect au Roi Azaan en public ! Vous êtes une honte ! Savez-vous seulement que Azaan fut le dernier à quitter Prideland, refusant de laisser qui que ce soit derrière, quitte à se mettre en danger! Il ne me semble pas que vous ayez fait preuve de pareil dévouement envers votre Clan, ou qui que ce soit d'ailleurs! Ce lion est un Héro !" et il rugit encore, Alfajiiri, son frère et Nashoba firent de même. Sekuro tremblait, tentant de contenir sa colère tant bien que mal, mais pour un guerrier ce n'était pas chose facile! Ozalee restait figée sur place, un peu plus loin, tout comme Luyana. Sekuro avait ce regard effrayant qu’elle détestait.
code by bat'phanie

_________________

Alfajiiri combat vaillamment en #23727C
 Retour sur la terre de nos ancêtres 20030301031746770
Design (c) Points-for-Paws, Kit (c) Waky, Fond (c) Yaseii (DA)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6934-alfajiri-je-suis-lepee-da
Oren
Oren
PLAYER01


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 49
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 9 Mai - 19:47

Un nouveau voyage avait commencé pour Prideland, un merveilleux voyage même. Oren n'en avait pas cru ses oreilles en écoutant sa mère. Il allait rentrer à la maison ! Découvrir le Rocher de la Fierté et ses alentours ! L’endroit même où il était né... Sans le connaitre.
Le jeune lion était parti en sautillant, ravi de ce dénouement. Enfin il quittait Freeland ! Malheureusement, son amie Moha n'était pas du même avis : la jeune princesse était retsée dans la gueule de ses parents, en beuglant son mécontentement tout le long du voyage. Oren avait tenté de la rassurer en marchant à côté d'elle, mais il avait vite compris de la petite lionne avait préféré ses amis Freelander à ce de son propre Clan... A son grand regret.

Quatre jours de marche furent nécessaires pour atteindre les terres de son enfance. Oren était particulièrement fatigué, même s'il était encouragé par sa mère et son père, lui aussi du voyage. Il avait mal aux pattes et voyait que certains lions étaient en souffrance également. Curieux, il avait observé des réactions de bien des lions, mais Namiri, Rána ou le roi Azaan présentaient des regards sérieux, toujours les yeux levés vers l'horizon.

Enfin, le voyage toucha à sa fin et Oren pu enfin voir le grand rocher qui abritait depuis des générations les Pridelanders. Ses terres, son identité. L'endroit sentait la fumée, le roc était noirci par endroit, mais la végétation dense qui proliférait autour avait profité des cendres nutritives.
Oren s'avança avec d'autres jeunes, dont Mwetû, impressionné par cet endroit empreint d'histoire. Le roi Azaan semblait à bout de force, mais accueillait les siens sur un territoire nouveau pour chacun.
    « Ben dis donc... On vivait vraiment ici ? » murmura-t-il à son camarade.
Oren fut interrompu par le sifflement de son père, qui lui montrait la princesse Ahva. Elle allait prendre la parole, le dos vouté, le regard triste. Oren l'écouta sans vraiment comprendre, il n'avait pas connu la reine Awena, mais connaissait bien l'histoire de son abdication. Nava, sa mère, le lui avait raconté avec beaucoup de neutralité, en revanche, son père avait été très outré de la conduite de sa reine, la qualifiant d'impure par moment.

Pourtant, Oren fut touché par l'émotion, la sensibilité de la vieille lionne dorée. Elle avait l'air réellement peinée et pouvait enfin faire son deuil en paix... Enfin, ça aurait été le cas... Si la vieille Amaya n'avait pas commencé à débiter son poison.
Pour le coup, Oren fut extrêmement choqué par ses propos. Avait-on seulement le droit de parler au monarque de la sorte ? Enfin, sans se faire arracher la moitié du visage ? Il observa la scène, guettant la réaction d'Ahva, qui ne tarda pas à répliquer vivement.
Sekuro, un guerrier du Clan, intervint ensuite pour remettre Amaya à sa place, dans un élan d'éloquence qui laissa Oren indécis. Amaya était vieille... Peut-être qu'elle délirait simplement ? Mais au point d'insulter le roi... Il chercha la réponse dans un de ses deux parents, mais les deux restaient silencieux. Sa mère semblait soudainement bien réveillée, intéressée par la réponse de son Roi, tandis que son père plantait ses griffes dans la terre, décidé à en découdre.

_________________

Kit ©️ Nix
Revenir en haut Aller en bas
Azaan
Azaan
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 204
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptySam 9 Mai - 20:49

Des sourires et quelques paroles s'échangèrent, des signes de tête aussi. Mais rentrer était pour beaucoup un moment redouté aussi. De nombreuses vies avaient été prises lors de l'incendie ... Certains avaient perdu de la famille, des amis. Alors après ce bref instant de bonheur, les lions commencèrent à se séparer. Cela devait surement mettre un peu mal à l'aise les Freelanders qui étaient présents, mais ils semblaient tout de même respecter leurs alliés. Azaan vit Ahva partir vers l'intérieur du rocher, suivie par quelques lions. Surement voulaient-ils rendre un dernier hommage à Awena ? Sa soeur lui avait raconté comment ça s'était passé et il se doutait qu'elle voulait s'y rendre pour se recueillir. Le roi hésita et en lançant un regard à sa famille, se dit qu'il ne préférait pas connaitre l'endroit exacte où ça s'était passé. Il se sentait coupable, lui aussi, de ne pas avoir su l'aider. De ne pas avoir entendu les appels de Ahva.

Après une léchouille affectueuse de Sazana, Azaan se dirigea avec de nombreux Pridelanders vers l'arrière du rocher où la famille royale été enterrée. La tombe d'Awena avait été fleurie par les guerriers qui étaient venu ici en avance. Le roi s'assit devant la tombe et ferma les yeux, priant. Sa femme fit de même mais Moha ne comprit pas vraiment ce qui se passait. On lui avait expliqué mais elle n'avait jamais connu l'ancienne reine. Les choses étaient un peu difficiles à appréhender. Alors elle se contenta de regarder ses parents avant de revenir sur la terre et répéta l'opération plusieurs fois jusqu'à ce que les deux adultes bougent finalement. Ils étaient entrain de partir, à la suite de Sekuro et sa famille.

Mais une voix s'éleva, celle de Amaya, la première qui brisa le silence aussi fort. Il y avait bien eut quelques murmures, mais tout était calme. Au début, Azaan pensa qu'elle voulait rendre un hommage à Awena, elle l'aimait beaucoup et il le savait. Mais elle ne se contenta pas de cela, elle cracha littéralement sur le roi actuel. Choqué, il fit volte face en même temps que d'autres Pridelanders et tous regardaient la vieille orangée. Ce fut Ahva, revenue du rocher qui prit la parole en premier, remettant la femelle en place.

Se fut ensuite à Sekuro de parler. Et heureusement qu'ils furent deux à prendre la parole avant lui. Il était totalement perdu. D'une part, jamais personne ne lui avait parlé de la sorte, pas dans son clan en tout cas. Mais en plus, il ne s'attendait pas à ce qu'un jour les pensés de Amaya sortent au grand jour.

" Assez ! "

Lança-t-il pour que plus personne ne se permette d'intervenir pour le défendre, il s'avait le faire lui-même après tout.

" Amaya, tu parle à ton Roi, que tu m'apprécie où non. Le voyage a été éreintant, j'ose imaginer que c'est la fatigue qui parle, n'est-ce pas ? "

Son regard était sombre. Il ne rigolait pas. La dernière fois qu'il avait eut ce regard, c'était lors du procès de Awena et Ahva. Comme quoi, les Pridelanders commençaient à avoir l'art de délier leur langue en publique et non plus en face à face. Mais Azaan était un roi bon, peut-être trop certes, il voulait laisser une chance à Amaya de s'excuser de ses paroles. Elle était vieille et fatiguée, mais lui aussi l'était et n'agissait pas de la sorte. Tant que leurs querelles restaient entre eux, cela ne lui posait pas de problème. Mais en s'affichant ainsi, son ancienne amie venait de mettre au défi son autorité de roi et il n'avait pas d'autres choix que d'agir pour que personne ne pense qu'il était du genre à se laisser marcher sur les pattes.

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres Azaan_vieux_tlk
Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6670-azaan-un-nouvel-espoir
Janan
Janan
PLAYER04


À mon sujet

Age : 27 Féminin
Nb de Messages : 383
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyDim 10 Mai - 18:27


Enfin ce jour était arrivé. Finalement. Même si il était difficile de détecter la joie sur la gueule de Janan il était content. Prêt à partir pour ce grand voyage du retour. Car oui il partait. Il ne resterait pas sur Freeland, il n’avait rien à y faire. Il avait détesté savoir que la terre de son paternel l’avait accueillit comme un réfugié. Il ne se sentait pas redevable à Freeland.

Avant l’incendie Janan s’était acclimaté à Prideland sans pour autant sentir en faire réellement parti. C’était toujours le cas. Il ne se sentait pas particulièrement Pridelander. C’était comme si il ne se sentait plus attaché à aucune terre. Le temps avait fait son effet et Outland semblait si loin de son coeur et de sa mémoire désormais. Pourtant il n’y avait pas d’autres endroits où il pensait aller en dehors de Prideland. C’était sans doute l’endroit où il était le plus normal qu’il soit. Alors sans trop se poser plus de questions il retournerait sur Prideland.

Il savait que son frère haï resterait sur Freeland et quelque part cela l’allégeait d’un poids. Il n’aurait plus à penser à lui une seule seconde de sa vie. Il allait enfin pouvoir se détacher de sa jalousie enfantine. A plus de 7 ans. Il savait qu’il laissait également derrière lui sa sœur Kira, mais elle avait fait le choix de rejoindre le lion qu’il détestait le plus au monde. Il ne lui en voulait pas, mais il ne ressentait pas non plus de manque, elle avait fait son choix après tout.
Le sens de plus grand adage que lui avait appris sa mère avait perdu de son sens « Famille, Devoir, Honneur ». Qu’est-ce qu’était finalement la famille ? Il avait perdu les êtres les plus chers à ses yeux…Sa mère, Wissel, et même son exemple Vita...Avec le temps il s’était éloigné de Kira et Ràna...Pourtant il se doutait que ce dernier serait également du voyage. Il éprouvait toujours autant de tendresse fraternelle à son égard.
Devoir...Envers qui ? Pour qui ? Il n’avait des devoirs envers personne. Il s’était toujours contenté du minimum syndical dans le clan, et cela contenter tous les partis.
Honneur...Il n’était fidèle qu’à son propre honneur, il n’en avait pas d’autres à défendre.

Enfin ils allaient retrouver les terres de Prideland, mais avant ils allaient devoir marcher pendant plusieurs jours. Cela ne faisait pas peur au lion à la fine crinière. Il avait été en tête pour quitter l’incendie mais il ne serait pas le dernier pour y remettre les pattes.
Bien évidemment c’était dur, mais il n’en ressentait pas les douleurs, comme si il était anesthésié par l’adrénaline et l’envie de revenir. Pour une fois il s’était rendu plus utile qu’à l’ordinaire en aidant quelques autres lions pendant le voyage et notamment à aider des plus jeunes. Il ne savait pas trop comment il s’était retrouve embarqué dans cette histoire. Etait-ce l’âge qui le rendait plus faible psychologiquement ? Il avait été étonnamment précautionneux avec les lionceaux malgré un dégoût évident que personne n’avait su percevoir.

Il n’était plus de corvée lorsqu’enfin il avait aperçu le rocher de le fierté. Il avait sentit de la joie l’envahir pour la première fois depuis longtemps. Peut-être qu’il était finalement plus attaché à cette terre qu’il ne le croyait. Il eu un regard pour Azaan et Sazana qui avaient réussit à les ramener ici.
Il observa attentivement les terres, la repousse avait bien repris et même si les choses étaient différentes, il lui semblait qu’hier encore il marchait sur ce territoire.

Janan n’avait rien dit, trop occupé à apprécié le retour, à tenter de tout observer avec minutie, il voulait tout revoir, chaque coin d’herbe de Prideland, mais il devait commencer par le Rocher de la fierté. Bien sûr il n’était pas seul à se rendre dans ce lieu. Là, même si le lieu avait été nettoyé on devinait un peu plus le drame qui avait eu lieu il y a plus d’une année. Il écouta les voix s’élever, tendues. Le lion s’assit et posa un regard perçant sur Amaya. Il se demanda quelle drôle de mouche l’avait piquée pour déblatérer de telles bêtises. La gratitude était-elle donc un sentiment inconnu pour elle ? Mais Azaan savait se défendre il n’en doutait pas.
D’ailleurs Janan était légèrement en retrait comme d’ordinaire. Observateur, il ne prévoyait pas d’ouvrir la gueule, tout ceci n’était pas ses affaires. Il restait là, droit, impassible, un air sérieux sur la gueule. Il attendait avec patience que tout ceci se termine pour pouvoir reprendre son état des lieux de Prideland.


[Je pars sur 1 post pour le moment, donc vous passez mon tour sans attendre ma réponse]

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres 1554238427-19032811522023857816179214
Image by Shagan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5045-janan-le-jaloux
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 53
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyDim 10 Mai - 20:31


Assise devant le frêle bouquets de fleurs azur, Namiri réfléchissait. Le temps avait passé depuis la mort d’Awena. La lionne ne savait plus quoi ressentir vis-à-vis de son ancienne et défunte reine. De sa trahison. La fin de son règne était ce qui, hélas, avait le plus marqué son esprit comme celui de la plupart des Pridelanders qui ne l’avaient connue que de loin. Aujourd’hui, Namiri se souvenait de sa déception et de son ressentiment. Et elle se rendait compte qu’elle les avaient oubliées.
Absorbée par sa rêverie, la Pridelander ne sentit pas Ahva approcher à pas délicats. Ce fut seulement lorsque celle-ci parla que Namiri s’aperçut de sa présence. Elle l’écouta. Elle l’observa.
Sa voix avait le timbre des endeuillés et son regard brillait de cette lumière lointaine que seuls ceux qui ont vu la mort dans les yeux détiennent.
La lionne reporta son attention sur les pétales frissonnantes qui semblaient briller dans la pénombre. Les mots qu’Ahva avait prononcé avaient fini de balayer les cendres de sa rancoeur que le temps avait déjà corrodé.

« Quoi que cela signifie pour vous, je vous pardonne, » murmura-t-elle en baissant la tête devant le bouquet, yeux clos.

Namiri suivit le mouvement des lions qui se dirigeaient sur la tombe d’Awena où l’hommage avait lieu. Elle se posta à son rang, un peu en retrait parmi les autres guerriers, non loin du roi Azaan. Elle se tenait droite, sobre, l’air sérieux, attentive aux discours qui allaient se prononcer… Jusqu’à ce qu’Amaya, agissant en traîtresse, profère ces mots qui estomaquèrent toute la réunion. Son poil se hérissa un peu sous l’effet de l’indignation. La lionne manqua de se lever et de répondre mais choisit, comme de juste, de ne rien dire. Elle n’avait pas sa place dans ce conflit, elle le savait. Cela n’aurait pas été respectueux, ni envers Azaan, ni envers Feu Awena. La famille royale était la seule dont la réponse à cette attaque était légitime. Les voix se levaient, de même que la tension au sein du groupe. Azaan, tout bon roi qu’il était, mit rapidement un terme à ce chaos. Namiri admira sa patience, sa tempérance et son éloquence. Elle était fière d’avoir pour roi un lion aussi réfléchi.
Son regard croisa celui d’Ahva. Elle inclina respectueusement la tête en plissant les yeux pour lui signifier sa sympathie.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation

Absence du 15 mai au 5 juin 2020
Revenir en haut Aller en bas
Mwetû
Mwetû
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 27
En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyLun 11 Mai - 17:47

Son oncle l'avait laissé le temps d'aller rendre un dernier hommage aux défunts, et à l'ancienne Reine. Mwetû savait qu'il aurait dû le suivre, mais trop de choses se bousculaient dans sa tête pour prendre part à une tristesse supplémentaire. Puis, cet endroit avait tellement changé aussi, étrangement. Peut-être parce que les personnes qui le peuplaient n'étaient plus, et parce que le feu avait aussi cette incroyable capacité à faire table rase du passé, de l'existant, pour laisser place à quelque chose de nouveau.

Parmi les autres jeunes, il reconnut Oren et, visiblement, lui aussi paraissait tout aussi déboussolé.

- Il faut croire qu'il y avait le Prideland d'avant, et le Prideland d'aujourd'hui. Confia-t-il.

Comme toute paix, celle-là même avec laquelle ils avaient regagné leurs terres ainsi que le Rocher, vint prendre fin lorsqu'Amaya, la vieille lionne orangée, laissa éclater sa haine. Qu'est-ce qui lui prenait, au juste ? Encore un pavé jeté dans la mare qui ne fera qu'alimenter de nouvelles tensions, de nouveaux conflits, alors même que beaucoup tentaient de se recueillir auprès de leurs morts. Evidemment, les réactions ne se firent pas attendre et le ton monta rapidement d'un cran. Comment était-ce possible de ruiner un moment pareil ?

Le jeune adolescent accorda un regard interloqué à son jeune camarade, commentant à voix basse :

- Le voyage a peut-être été un peu trop long ...

Oui, c'est ce qu'il préférait penser. Même lui, avec toute sa maladresse dans les relations sociales, connaissait les limites à ne pas dépasser. Et là..

_________________
Avatar (c) Inuwa | Background (c) Disney
Signature (c) Inuwa | Background (c) Disney
 Retour sur la terre de nos ancêtres Signature-mwetu-preado
Mwetû fait des blagues en Olive
Revenir en haut Aller en bas
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 256
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyMer 13 Mai - 20:58

Toujours aux côtés de mes camarades freelanders, j'avais eu la bonne surprise de voir mon grand frère adoptif venir se poster à mes côtés. Si nous nous étions perdus de vue lorsque j'avais quitté Freeland avec Wissel il y a des années de cela, j'avais renoué avec lui lorsque l'incendie nous avait tous forcés à nous réfugier sur les Terres Libres.

Penses-tu pouvoir un jour te sentir chez toi ici ?

Je tournais la tête et posais mes prunelles vertes dans celles azurées de mon grand frère.

Non, je ne pense pas. J'ai trouvé ma place et je me sens enfin chez moi sur Freeland, avec ma compagne et nos enfants. Je suis un Chafayas et je vais le rester. Désolé, mon frère mais je ne reviendrais pas sur Prideland.

J'avais longtemps cherché cet endroit qui me ferais me sentir chez moi et je l'avais enfin trouvé. Je ne comptais donc pas le quitter, même si cela signifiait devoir m'éloigner de quelques membres de ma famille, malheureusement.

Et en parlant de membre de ma famille, j'accompagnais les pridelanders qui partaient se recueillir sur les tombes des défunts pour pouvoir en faire de même avec Waasi. Ma grande cousine avait donné sa vie pour l'une de mes filles et je ne pouvais faire autrement que de lui rendre hommage.

Je me retrouvais donc devant les différentes tombes et pour le première fois, je remarquais l'ampleur du drame que cela avait été. Je ne connaissais pas le nom de toutes les victimes mais il y en avait bien plus que ce que j'aurais imaginé.

Et tandis que j'avais la tête baissé et les yeux clos, une agitation inattendue vint déranger ce moment de recueillement. Une vieille lionne orangée venait ouvertement de cracher contre le Roi de Prideland et j'en restais sans voie. Comment pouvait elle briser cet instant alors que cela aurait seulement dû être une réjouissance pour eux de revenir sur leurs terres ?

Je n'étais pas le seul à ne pas comprendre et cela commençait à chauffer mais le Roi mit rapidement fin à cela, tout en restant le plus calme et tempérant possible. Cela m'impressionna et, comme bon nombre de lions ici présents, je ne pipais mot en attendant de voir la suite.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

 Retour sur la terre de nos ancêtres 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1605
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyDim 17 Mai - 15:36

Koda croisa posément le regard de son frère et répondit à sa question :

─ Non, je ne pense pas. J'ai trouvé ma place et je me sens enfin chez moi sur Freeland, avec ma compagne et nos enfants. Je suis un Chafayas et je vais le rester. Désolé, mon frère mais je ne reviendrais pas sur Prideland.

Rána s'en était douté, et il n'était pas déçu. Il était l'un des mieux placés pour pouvoir comprendre que le lieu que l'on considérait comme chez soi n'était pas forcément celui avec lequel ils avaient des liens de sang ou d'histoire. Il était heureux pour Koda, heureux que ce dernier ait pu trouver un endroit qui lui convienne et une famille à aimer.

Comme les lions se dirigeaient lentement vers les tombes des défunts, Rána suivit le groupe. Nombre d'entre eux avaient péris, trop fragiles pour survivre ou s'étant fait piéger. Certains avaient délibérément choisit de donner leur vie pour celles des autres également. Beaucoup de Pridelanders avaient perdus un être cher, ami ou parent, et le silence qui entourait ce moment de recueillement était lourd de sens. Et pourtant, il fut troublé par d'amers paroles qui surprirent le clan. Comme d'autres, Rána s'attrista de voir que la rancoeur d'Amaya et de sa famille venait troubler un instant qui n'aurait pas dû l'être. Les revendications et les reproches n'avaient pas leur place en ces temps, et la lionne aurait été plus avisée d'en parler directement au concerné.

Estimant que son intervention n'avait pas lieu d'être, le grand mâle resta légèrement en retrait, immobile mais toute son attention portée sur la scène qui se déroulait sous ses yeux.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
 Retour sur la terre de nos ancêtres 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Amaya
Amaya
PLAYER06


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 1329
Localisation : FRANCE [94]

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres EmptyJeu 21 Mai - 10:58

Bien sur Aya savait que ce traitre serait défendu c'était a vomir lui un héro et un roi tout, le monde lui aurait donner une médaille si c'était possible enfin le lion n'était pas bête il fessait semblant de leurs laisser une chance il avait peur de dévoiler son vrai visage et ça la lionne l'avait remarquer. Elle fit un signe de la tête a ses nièces pour qu'une d'entre elle puisse rentrer avec la mère de famille Gundi détourna l'attention des Pridelanders pour que sa sœur puisse partir, s'occuper de leurs mères. La jumelle monta sur le rocher tandis que sa nièce adoptive reprit, sa place comme si de rien n'était certains regarder en haut il savait que ce n'était pas Amaya des grognements se firent entendre. Elle se mit a rugir

" Personne ne touchera ma sœur elle est très malade ça lui arrive souvent ça vous plairez, d'entendre votre jumelle dire qu'elle veut mourir parce-qu'elle n'a plus le gout de vivre ? Part pitié il y a eut assez de victimes comme ça je vais vous dire, Amaya a une dépression elle a cracher sur Azaan parce-que elle a des changements de caractère ce n'est pas sa faute nous aussi on souffre plus que vous. "

" Tante Aya ! Redescend maman s'est attirer assez de problème comme ça pour qu'on, en rajoute nous aussi t'inquiète pas Shirika et avec elle voilà pourquoi j'ai fait diversion avec vous ? Tu crois qu'il vont comprendre le comportement de maman, il faut qu'il la laisse tranquille elle est malade ils peuvent pas l'exiler elle en mourra c'est sur et toi t'es incapable de vivre sans ta jumelle. "

La croisée passa fièrement devant Azaan avant de rejoindre sa nièce adoptive tout en lui, donnant des coup de têtes elles n'étaient plus que deux a soutenir la mère de famille elle avait bien choisit son moment pour laisser sa haine sortir enfin elles ne lui en voulait pas elles détester le voleur. Avec un peu de chance le vrai Azaan referait surface elles devait y croire, elles se serrèrent très fort fermant les yeux cette attente insupportable elle garder de bon souvenir avant que tout bascule en enfer. Aya mit sa patte sur le dos de Gundi elle avait tout dit sa jumelle, dépendait du mâle il allait jouer la comédie ou être cruel en gros soit il la sauver soit il la tuer elles trembler pour la première fois.

_________________
 Retour sur la terre de nos ancêtres Signa_10

Amaya partage sa sagesse en violet Avatar: Katleline bases ©️ Signature: Tsuki ©️

Baisse d'activité pour une durée indéterminer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3447-amaya-la-croisee-pridelan

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Retour sur la terre de nos ancêtres    Retour sur la terre de nos ancêtres Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur la terre de nos ancêtres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: Le Rocher de la Fierté
-