Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Jehara, Shagan et Kwilu

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Retrouver le chemin des herbes dorées Z7dyRetrouver le chemin des herbes dorées Y4ziRetrouver le chemin des herbes dorées J3l9
-39%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
229.99 € 379 €
Voir le deal

Partagez
 

 Retrouver le chemin des herbes dorées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyVen 17 Avr - 16:43


Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2

Les Gardiens s’étaient une fois de plus réunis sous l’ombre du baobab et ce qu’ils préparaient n’était pas une mince affaire. Après des mois d’enquête, le troupeau de Prideland avait finalement été débusqué mais encore fallait-il le convaincre de revenir sur son foyer natal et ça, c’était justement leur mission. Après débattu et s’être mis d’accord sur la méthode, Rahisi fut désigné pour porter la mission accompagné de son apprenti et de Shomari. Sayidi avait bien été envisagé mais le chemin menant à l’ancien territoire des Marozis nécessitait de traverser Outland et pour cela, Rahisi était le mieux placé pour passer les sentinelles.

Le petit groupe parti à l’aube, profitant ainsi de la fraîcheur du petit matin. Ils longèrent soigneusement les rives du Mochanga jusqu’à pénétrer le territoire d’Hasir. Ils progressaient à découvert dans l’idée de ne pas traverser le territoire comme des voleurs et furent bientôt repérés par des gardes-frontières. Soucieux de voir les Gardiens fouler leur terre, les Outlanders les laissèrent toutefois passer lorsque Rahisi leur exposa les raisons de leur présence. Diligents mais toutefois méfiants, les deux Outlanders les escortèrent jusqu’à la plaine aride avant de laisser les Gardiens continuer leur chemin. Rahisi, son apprenti et Shomari quittèrent ainsi le territoire d’Outland vers le milieu d’après-midi. Ils avaient déjà bien marché mais les trois se mirent d’accord de trouver un point d’eau avant de s’arrêter. Ils pénétrèrent ainsi l’ancien territoire des Marozis, lieu de légende mais aussi connu pour avoir abrité un temps les anciens partisans d’Hourasi ainsi que le dernier des Nyeusis, meurtrier de la grand-mère de Shomari. C’était ici qu’une bien longue histoire de vengeance avait commencé.

Les trois lions avançaient en territoire inconnu mais prenaient soin de suivre les indications fournies par Shagan. Ce ne fut qu’après plusieurs heures de marche supplémentaires qu’ils entendirent le bruit d’un ruisseau. Assoiffés, les trois compères s’y précipitèrent pour se rafraîchir. La nuit commençait doucement à tomber et sujets à la fatigue, les Gardiens demeurèrent sur place pour se reposer. La nuit fût calme tant ils étaient éloignés de tout chant habituels les berçant au baobab. C’était étrange … Ils s’assoupirent finalement, les esprits emplis de songes quant à la journée qui les attendait.

Le matin venu, les Gardiens reprirent leur route en longeant cette nouvelle rivière. La route était monotone mais les trois compères discutaient entre eux pour faire passer le temps plus vite. Alors que Rahisi leur narrait ses propres histoires du temps où il n’était encore qu’un apprenti, des hennissements de zèbres se firent entendre et les trois Gardiens stoppèrent leur marche, surpris. Ils y étaient enfin. S’accordant à la méthode voulue par leur chef, Rahisi et les deux apprentis progressèrent en toute visibilité et d’un pas détendu afin de ne pas alerter les troupeaux. Quand les premiers animaux aperçurent les gardiens, certains se mit à fuir en inverse tandis que d’autres demeuraient immobiles, reconnaissant Rahisi. Les deux apprentis étaient observés d’un œil méfiant, leur récent statut étant inconnus des herbivores. Le bruit de la cascade commençait à résonner au loin et les Gardiens prirent la décision de cesser leur ascension, soucieux de ne pas trop s’immiscer dans le troupeau et de possiblement être coupé de toute voie de sortie en cas d’urgence. Ce serait donc ici que les négociations commenceraient.

« Votre attention s’il vous plait ! » s’exprima Rahisi d’une voix forte bien que les regards étaient déjà tous rivés sur les trois fauves. « Pour ceux qui ne nous connaissent pas, nous sommes les Gardiens, protecteurs du Cycle de la vie et de tous ses membres. Rassurez-vous donc nous ne sommes pas vos ennemis, bien au contraire. »

Certains murmures parcouraient la foule, les regards tantôt curieux tantôt méfiants. Rahisi fit signe aux apprentis de se détendre mais de garder l’œil ouvert. Mapinduzi ne tarderait surement pas à faire son entrée et les Gardiens avaient bien en tête que ce serait leur principal obstacle.

« Nous venons vers vous après des mois passés à votre recherche. Je suis heureux de vous voir épargnés des flammes qui ont dévoré Prideland, tous n’ont pas eu cette chance. » Rahisi les savait parti bien avant l’envol des vautours porteurs du feu mais il n’était pas ici pour leur porter procès. « Les nouvelles sont bonnes, Prideland a retrouvé de sa splendeur et l’herbe pousse à nouveau. Zèbres, buffles, antilopes, hippopotames, girafes, éléphants, hippotragues, gnous, troupeaux de Prideland ! Il est temps de rentrer chez vous. Votre foyer vous attend. »

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyDim 19 Avr - 18:49

L'arrivée des trois lions en plein milieu de Royaume Marozi ne passa pas inaperçu. Que ce soit à cause des fuyards que leur instincts poussaient à s'éloigner des prédateurs ou à cause des murmures parcourant les troupeaux, la nouvelle de leur venue arriva bien vite à la Cascade aux Esprits. Pourtant, Mapinduzi fut dans les derniers prévenus. Que ce soit par prudence, par crainte ou par espoir, nombre d'herbivores n'espéraient aucune intervention du chef de troupeau. En revanche, la nouvelle tomba rapidement dans les oreille de Kubwo. L'hippopotame sorti de l'eau en apercevant les félins, s'il fut d'abord méfiant, leurs premières paroles firent revivre en lui un espoir qu'il pensait éteint. "Votre foyer". Que ces mots sonnaient doux à ses oreilles. D'un pas lourd, il s'approcha un peu plus des lions, espérant entamer un dialogue. Il restait méfiant, leurs paroles étaient douces comme du miel, mais étaient-elles vrai ?

Un battement d'aile de charognard annonça l'arrivée de Mapinduzi. Prévenu par Vigo de la présence du trio il se précipitait vers la foule qui c'était formée autours d'eux, suivit de près par son fils. Dans la foule, il aperçu ses deux lieutenants, trop calmes à son gout au vue de la situation. Imani était là aussi... Ainsi que d'autres de ses amis. Beaucoup avaient une lueur d'espoir cacher dans leur regard. Lueur qui lui donnait envie de mourir. Comme pouvait-elle naitre à l'arrivée de ces monstres ? Le grand cornu se fraya un chemin dans la foule.

- Que se passe-t-il ici ?!


Tonna-t-il, autant à l'attention des prédateurs que des herbivores. Ce fut d'ailleurs l'un deux qui lui répondit. Kubwo.

- Ce sont les Gardiens, Mapinduzi. Ils sont venu nous annoncer que Prideland est redevenu habitable.

Il semblait y avoir une pointe de reproche dans sa voix. Le cornu ne releva pas. Son regard méprisant se posa sur ces "Gardiens". Il ne les appréciait pas. Ces héros "auto-proclammé" qui se disait des défenseurs du... Comment appelait-il ça déjà ? Le Cycle de la Vie ? Tss. Un beau mensonge que les carnivores avaient inventé pour justifier leur soif de sang.

- Je ne vois pas en quoi cela nous concerne.

Se contenta de lâcher Mapinduzi. Un murmure parcouru l'assemblée. Il n'aurait su dire si c'était d'approbation ou non... Sans doute les deux. Lui avait tiré un trait sur Prideland depuis longtemps et il n'était pas le seul. Il n'y avait rien pour les Herbivores là bas. D'autres ne partageaient pas cet avis, dont Kubwo qui se mit à juger l'hippotrague avec un mélange de colère et d'incrédulité.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyLun 20 Avr - 11:25



Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2

Les animaux se pressaient peu à peu autours des trois Gardiens. Beaucoup se montraient méfiants et ils ne pouvaient être blâmer, c’était l’ordre naturel des choses, mais autant affichaient une mine d’espoir à l’annonce de Rahisi. Certains s’approchaient plus près des fauves dont un hippopotame qui semblait leur prêter toute son attention. Conscient de toute l’attention qu’il détenait, l’ancien Outlander s’apprêtait à en dire plus pour ranimer leur nostalgique des plaines dorées mais le croassement d’un vautour sembla faire blémir la foule et bientôt, des cornes noires se frayèrent un chemin jusqu’aux lions. Mapinduzi. Rahisi découvrait cet hippotrague pour la première et pourtant, il lui semblait tant il avait entendu parler de lui. Les trois lions avaient pleinement conscience qu’il serait leur principal opposant en cette journée plus qu’importante pour l’avenir de Prideland.

Alors que le chef des troupeaux demandait des explications sur ce qu’il se passait ici, ce fut l’hippopotame qui s’était approché plus tôt qui lui répondit avec ce qu’il paraissait être une once de reproche. L’hippotrague ne sembla pas relever mais son attitude laissait paraître tout son agacement face à la situation et très vite, il se contenta d’affirmer que cela ne les concernait pas. Rahisi en fut surpris malgré les avertissements qu’il avait reçu.

« Vraiment ? Ce sont de vos terres natales dont on parle, celles qui vous ont vu naître et sur lesquelles vous avez prospérer des générations durant. » Rahisi s’adressait à toute l’assemblée mais son regard s’appuyait lourdement sur l’hippotrague. Ce ne serait visiblement pas une mince affaire tant aucun herbivore n’avait osé le contester. D’une voix plus forte, il reprit tandis que son regard parcourait la foule : « Les flammes ont été balayées, les arbres fleurissent de nouveau et l’herbe verte a recouvert la cendre. Pourquoi ne pas rentrer maintenant que Prideland est prêt à vous accueillir de nouveau ? »

L’ancien royaume des Marozis accueillit pour sûr de vastes étendues d’herbes mais rien d’aussi luxuriant et gras que sur Prideland. Ils perdaient au change, ils le savaient et Rahisi avait bien d’autres arguments prêt à les convaincre mais avant de jeter toutes ses cartes, ils scrutaient la réaction des troupeaux et de Mapinduzi. Etaient-ils tous en accord avec leur chef ou n’osaient-ils se dresser contre lui par crainte ? Aujourd’hui pourtant se jouer leur avenir et celui des enfants, leurs voix devaient être entendues. Rahisi n'attendait que cela.


_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptySam 25 Avr - 19:17

Face à Mapinduzi, les paroles du félin avaient autant d'effet que s'il s'adressait à un caillou. Un caillou particulièrement borné. Terres natals, tsss... C'était un mot doux pour charmer ceux qui se raccrochait un peu trop au passé. Mapinduzi de ceux là, du moins, il le croyait. Ces terres n'avaient pour elle que ça à ses yeux, la nostalgie. Et il ne se laisserait pas gagner par cela. Il ne laisserait pas les autres se faire gagner par ça non plus. Néanmoins, certains semblaient déjà envoutés par les paroles de la bête à crinière. Du moins, c'est ce que laissait penser quelques murmures par-ci et sourire par là. Celui nostalgique de Kubwo déplut au plus haut point à l'hippotrague. Cet hippopotame était populaire auprès de beaucoup même s'il s'était laissé allé à la déprime ces derniers temps. Le perdre lui, c'était risquer de perdre une partie des troupeaux qui le suivait. Autrefois, l'hippotrague avait vu en lui un allié, aujourd'hui, il était dangereux. Lui et son incapacité à accepter le changement.

- Tout comme nos ancêtres sont venus à Prideland pour trouver un nouveau foyer il y a des générations, nous l'avons quitté pour les même raisons. Ces terres appartiennent au passé et il faut se concentrer vers l'avenir. Les choses changent, lion.

Commença par répondre le cornu sur le ton le plus neutre possible avant qu'un sourire aussi forcé que moqueur n'apparaisse sur ses lèvres.

- Mais c'est amusant les termes que vous employez... "Nos terres natales." Mmpf. J'en connais d'autres qui désigneraient tout aussi bien cet endroit : votre terrain de chasse.

Le sourire disparut, laissant place à une expression sévère, oserais-je même dire haineuse. Puisque les lions souhaitaient jouer avec les sentiments, il suivrait leur jeu. Il y avait un sentiment qu'il avait apprit à manier chez les siens depuis un moment déjà : la peur. Et si certains avait toujours vu clair dans son jeu, d'autres préféraient se fier à leur crainte.

- Je ne suis ni aveugle, ni sot, aucun de nous ne l'est. Vous n'êtes pas venu pour aider des animaux à retrouver la paix de leur foyer, vous êtes venus pour remplir votre garde manger. Une chose que je ne permettrait pas.

Un coup de sabot sur le sol accompagna ses dernière paroles. Pour tout ce qu'il espérait jouer sur la peur des troupeaux, Mapinduzi restait honnête. Il pensait ces mots. Il était plus que certains que si les lions n'avaient pas eu besoin d'eux pour survivre, jamais ils ne seraient venu leur annoncer la nouvelle. Que cela leur plaise ou non, le destin des lions n'étaient pas entre leur griffes en cet instant... Mais dans les sabots des mangeurs d'herbe.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyDim 26 Avr - 10:19



Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2
Des murmures parcouraient l’assemblée, certains herbivores semblaient sensibles aux paroles du Gardien mais d’autres conservaient un air sévère, Mapinduzi le premier. Ce dernier arguait que Prideland appartenait aux passés et qu’il était temps pour les troupeaux de se tourner vers l’avenir. Il n’était pas facile de distinguer si ces mots représentaient la pensée générale ou non mais Mapinduzi semblait encore avoir une emprise non négligeable sur l’assemblée. Sourire moqueur, il ajouta que ces terres natales n’étaient rien d’autre que le terrain de chasse des lions. Rahisi demeurait impassible mais n’en perdait pas une miette, réfléchissant déjà comment abattre sa prochaine carte mais le chef des troupeaux n’en démordait pas, cette fausse invitation n’était pour lui qu’un prétexte de remplir le garde-manger des fauves. Ses arguments se comprenaient mais il en oubliait une chose essentielle :

« Prideland nourri tant les troupeaux que les lions, cela est le principe même du Cycle de la Vie. Les Pridelanders ont toujours chassé pour se nourrir et non pour le plaisir, ils régulent la faune avant qu’eux-mêmes ne meurent et permettent aux herbes de se renouveler, ces herbes qui vous nourrissent. Tous à un moment donné permettent de nourrir les autres. »

Et ce serait ainsi partout, Rahisi ne s’en cachait pas tant ce principe naturel coulait de source.

« Cette terre ancestrale est la maison des lions comme elle est la vôtre. Là-bas, vous n’avez pas à craindre pour vos petits tant il est interdit de les chasser, idem pour l’étang où jamais aucun de vous n’a eu à craindre pour sa vie. Pouvez-vous prétendre à cette même protection ici ? » Le regard du Gardien parcourait l’assemblée d’un air entendu. « Vous avez plus de considération là-bas que vous n’en aurez jamais ailleurs. »

Qu’étaient-ils ici ? Un simple troupeau parmi d’autre offrant un vaste choix de nourriture à de nouveaux prédateurs qui se fichait bien de leur repos ou de leur âge.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyMer 29 Avr - 14:26

A la mention du Cycle de la Vie, Mapinduzi secoua la tête avec un mépris nons dissimuler. Ces mots n'avaient de sens que dans la gueule des lions. Mais ce qui le mit le plus hors de lui fut cette notion de "régulation". Quel droit avait-il de réguler ? Qui étaient-ils, ces monstres, pour savoir ce qui devait vivre ou mourir ? Sa fille, son premier enfant, il fallait la réguler aussi, c'est pour ça qu'elle était morte ?! Pour ça qu'une de ses bête l'avait tué alors qu'elle venait à peine de prendre son premier bol d'air ?! Mapinduzi se cabra, heurtant le sol de ses deux sabots avec rage.

- LA FERME !


Fit-il, allant jusqu'à créer un mouvement de recul chez certains animaux de la foule.

- Gardez vos leçons et vos belles paroles pour vous ! Votre Cycle n'est qu'une excuse pour alléger votre moral de tueurs ! Tout comme cette soi-disante régulation ! Qui êtes vous pour avoir ce droit, de savoir qui doit vivre ou périr, quand et comment, des Dieux ?!


C'était ce qu'ils semblaient croire en tout cas.

- Vous voulez aussi que l'on parle des lois de Prideland ? Parlons en des lois de Prideland ! De cet étang à peine protégé par vos lois, que certains herbivores protègent bien plus que les félins qui les ont mises en place. De cette loi sur les enfants qui n'existent que parce que les Pridelanders se sont plaint qu'un herbivore régulent leur nombre de petits !


Après tout, s'il ne s'en était jamais pris à des lionceaux, personne n'aurait jamais levé le petit doigt pour protéger leurs enfants.

- Et qui n'est pas respecté, puisque nous avons retrouvé un de nos enfants morts ! Tué par un lion quelques temps avant notre départ !

Un silence pesant s’abattit. Tous en avaient entendu parlé, bien peu en revanche savaient que c'était ce meurtre qui avait déclenché l'incendie de Prideland.

- ... Ça ne leur donne pas tort pour autant, Mapinduzi. Quand bien même les termes utilisés étaient... maladroits ?

Il haussa un sourcil en direction de Rahisi. Le mot "régulation", lui avait beaucoup déplut, comme à beaucoup d'herbivores ou à Mapinduzi. Mais contrairement à ce dernier, il ne se laisserait pas aveugler par ça. Le mot ne lui plaisait pas, comme il n'aurait plut à personne à qui on aurait dit que toute sa famille devait être prête à mourir pour le "bien commun", mais il en comprenait la nécessité. La vie était ainsi faite. S'il n'était pas certain d'être un total adepte du "Cycle de la Vie" que les Pridelanders avaient tant à cœur, il savait que les Herbivores et les Carnivores avaient tout deux leurs rôles à jouer. Et qu'ils devaient le jouer ensemble, pas chacun de leurs côtés.

- Pourquoi se préoccupé de la protection qu'ils nous ont accordé alors qu'il y a encore moins de choses à craindre ici ?

Souffla l'hippotrague à l'attention de Kubwo.

- Pour l'instant, oui. Mais tu n'es pas idiot, tu sais tout comme moi que ce ne sera pas toujours le cas. Lorsque les carnivores auront tous compris qu'un grand groupe d'herbivores vit ici, ils s'y installeront. Et ils seront peut être moins ouvert à la discussion ou à la possibilité de faire des pactes que les Pridelanders.


Il y eut un instant de silence, seulement rompus par des murmures dans l'Assemblée. Chacun était en train de choisir son camp. Mapinduzi voulut répliquer mais il n'en eut pas le temps. L'hippopotame le devança :

- Oui, les lois ne sont pas respectées par tous mais au moins elles existent et une majorité les suit. D'ailleurs, je suis certain que, par respect pour ces lois qui leurs tiennent tant à cœur, les Gardiens et les Pridelanders seraient d'accord pour nous aider à retrouver le meurtrier de cet enfant et lui faire payer son crime, n'est-ce pas ?

Kubwo tendait une perche. Lorsque la loi avait été annoncé, il n'avait pas été fait mention d'une quelconque poursuite envers les félins qui ne la respectaient pas. Néanmoins, il doutait fortement que les troupeaux se laisseraient convaincre de rentrer avec un simple "nous vous promettons que ça n'arrivera plus". C'était arrivé une fois, cela arriverait encore. Il n'y avait aucun doute là-dessus. Il fallait être soit aveugle, soit malhonnête pour penser le contraire. Mais Kubwo tendait une perde. Libre aux Gardiens d'y accrocher leurs griffes.


_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyMer 29 Avr - 15:00



Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2
Les mots maladroits du Gardien firent gronder la foule et il se mordit la langue, conscient de n’avoir guère trouver les bonnes paroles mais ce qui était dit était dit. Il s’agissait bien d’une régulation de la faune mais sûrement valait-il mieux garder ces termes pour soit et non les exposer devant une foule d’herbivore … Quoi qu’il en soit l’effet fut immédiat et Mapinduzi perdit le peu de contrôle de soi qui lui restait, laissant éclater sa rage et son sentiment d’injustice. Rahisi l’écoutait sans détourner le regard, recevant coup par coup les accusations du chef du troupeau. Il comprenait sa colère et ne pouvait le blâmer de craindre pour la sécurité des siens seulement il fallait être réaliste, les troupeaux étaient bien plus en sécurité sur Prideland qu’ailleurs et s’ils pensaient couler des jours heureux ici, l’arrivée de nouveaux prédateurs bien moins conciliant allait vite le faire changer d’avis.

Mais étonnamment, ce ne fut pas Rahisi qui rétorqua mais l’hippopotame intervenu précédemment. Celui-ci allait dans le sens du Gardien bien que soulignant que le choix de son mot avec été maladroit. Rahisi abaissa l’échine en guise de pardon et le dialogue prit alors place entre les deux herbivores, l’un favorable à un retour sur Prideland tandis que l’autre s’obstinait. Les Gardiens étaient devenus silencieux, soucieux à l’idée que ce débat interne serait peut-être plus entendu et effectivement, des murmures dans l’assemblée laissaient entendre que les membres du troupeau prenaient peu à peu position. L’hippopotame se tourna alors vers Rahisi, l’interrogeant quant au meurtrier qui courrait toujours et demanda si justice serait faite.

« Nous avons d’ores et déjà commencé une enquête à ce sujet, le prédateur a tantôt été décrit comme un Jangowas, tantôt comme un guépard. Une Pridelander, la patte droite du Roi, s’était présenté sur les lieux de l’incident pour en comprendre ses origines. Une hyène aussi était là et nous ne savons comment les choses ont tourné mais la lionne a été tuée. » expliquait-il avant que son regard dur ne coule vers Mapinduzi. « Mais ça vous deviez déjà le savoir non, Mapinduzi ? Les oiseaux nous ont rapportés bien des choses dont vos multiples entrevues avec cette hyène. »

Des murmures d’incompréhension s’élevaient. Rahisi ne cherchait en rien à évincer l’affaire du jeune herbivore tué, les Gardiens avaient enquêté à ce sujet mais l’identité du tueur restait encore à ce jour inconnu. Un félin oui, mais un Prideland ? Cela paraissait étonnant, depuis l’instauration de la loi interdisant de chasser les impubères, aucun incident n’avait été rapporté. Si le coupable s’avérait être un Pridelander, il serait puni pour son crime mais s’il s’agissait d’un autre fauve, ni les Gardiens ni Azaan ne pourrait agir tant cette loi était interne au royaume et ne concernait que son peuple.

« Justice doit être rendue, pour cet enfant tué mais aussi pour Prideland. » reprit-il la voix plus forte, décidé à enfin faire éclater la vérité au grand jour. « J’entends votre colère Mapinduzi mais comment pouvez-vous accuser les lions d’avoir un pouvoir de vie ou de mort quand vous-mêmes avez comploté avec les hyènes pour détruire Prideland ? Vous saviez la catastrophe qui allait arriver mais plutôt que prévenir ce mal, vous avez fui et avez laissé la Savane et sa faune brûler. Nous savons ce que vous avez fait mais ces troupeaux qui vous suivent savent-ils que vous avez cautionner au malheur qui a sévi sur votre terre natale ? »

Des fauvess étaient vraisemblablement coupables du meurtre de cet enfant et lumière serait faite sur cette affaire mais Mapinduzi était lui aussi coupable d’un crime tout aussi odieux. Rahisi regrettait d’en arriver là et d’avoir à faire éclater cette affaire au grand jour mais trop d’herbivores semblaient suivre leur chef de troupeau sans savoir qu’il avait laissé leur foyer brûlé et nombres d’animaux qu’ils avaient côtoyé des années durant périr sous les flammes ou sous les crocs des hyènes.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyJeu 30 Avr - 17:09

Les première paroles du Gardiens ravirent grand nombre d'herbivore. Pas Mapinduzi. Il avait déjà parlé de cette histoire aux hyènes et leur faisaient davantage confiance qu'ai félin. Contrairement à eux, elles comprenaient le sentiment d'injustice que ressentait le cornu sans arrêt depuis des années. Mais ce fut le reste des mots du Gardiens qui lui firent perdre pied. D'abord surpris, il ne se joignit pas aux murmure d'incompréhension et sa surprise muette se mua en rage visible sur son visage. Dans un premier temps, il ne répondit rien... Jusqu'à ce que d'autres animaux brisent le silence. Des membres d'autres troupeaux que Mapinduzi ne connaissaient que peu et qui ne l'avaient jamais vraiment apprécié. Des "je le savais" fusèrent un peu partout, à droite à gauche. Oui, ils étaient plusieurs à avoir eu des doutes, cette coïncidence avait toujours été trop heureuse pour une partie des troupeaux. Soucieux de conserver un semblant d'image auprès des troupeaux, Mapinduzi rétorqua :

- Oh pitié ! Ce ne sont que des mots, vous n'allez tout de même pas croire ça ! Ils veulent simplement nous diviser ! Où sont vos preuves, lions, pour oser m'accuser de la sorte ?! Les oiseaux parlent de bien des choses et tout animal avec un tant soit peu de jugeote sait que la moitié de leur palabres n'est que foutaises !


Bien sûr, ce genre d'argument ne convaincrait pas grand monde... Mais c'était tout ce qui lui restait. Du moins, il le croyait. Ce ne fut pas un lion qui lui assena le dernier coup. Une voix familière s’éleva dans l'assemblée et un hippotrague se fraya un chemin pour se mettre bien en vue.

- Mon témoignage serait une preuve suffisante ?

Demanda-t-il en fixant les lions. Mapinduzi écarquilla les yeux en reconnaissant Wappepo. Son bras droit... Non, il n'allait tout de même pas ?! A ses côté se tenait Nirakay qui semblait tout aussi surpris ainsi que Tumaïni, le fils du grand cornu, à présent un jeune adulte; et Imani sa compagne. C'est deux derniers affichait sur leur visage une expression diamétralement opposé. Si Tumaïni fixait Weppepo comme s'il allait l'évicérer de ses cornes, Imani fixait le sol avec un air déçu. Elle n'avait pas l'air surprise ou scandalisé, juste déçu. Au final, peut être s'était-elle douté depuis le début qu'il ne s'agissait pas d'un accident.

- Mapinduzi a bel et bien fait une alliance avec les hyènes et il était bien au courant de l'incendie. Je le sais, parce que j'étais dans la confidence. J'étais le seul autre au courant, aucun des animaux présent ici ne l'était et je suis prêt à affronter les conséquence de mes actes.

Continua le traitre de lieutenant. Il fixait les lions avec un air neutre déroutant, sans un regard pour celui qui avait été son mentor, son ami et son chef. Par honte ou par mépris, ça c'était un mystère. Face à ses paroles, Nirakay voulu dire quelques mots mais il fut coupé par Wappepo qui lui assena un discret coup de sabot avec une de ses postérieurs. Quand Tumaïni voulut à son tour parler, plein de colère, se fut sa mère qui l'en empêcha en lui tirant l'oreille.

- ... Sale traitre...

Weppepo fit comme s'il n'avait rien entendu. Ce témoignage convaincrait-il les lions ? Mapinduzi l'ignorait mais tout les herbivore savait que jamais le cornu n'aurait agit sans en parler à ses lieutenants. Certains regards méfiants allait même vers Nirakay qui avait pourtant était "innocenté". Peut importe à présent que les lions le croient ou non coupable, les troupeaux s'étaient fait leur avis. Aussi, préservé les apparence n'était plus vraiment de mise.

- Ce que j'ai fait, je l'ai toujours fait dans l'intérêt des troupeaux !

Finit par lâcher Mapinduzi en faisant face à l'assemblée dans une tentative désespérée de les rallier à sa cause.

- Comme si c'était une excuse ! Tu nous a chassé de chez nous, tu as détruis notre maison et mis tout le monde en danger ! Certains en sont morts !

S'écria brusquement Kubwo d'un ton tout aussi colérique qu'attristé. Le cornu se tourna de nouveau vers lui. Ils avaient été alliés par le passé. Mais aujourd'hui, cela prenait fin.

- Et alors quoi !? J'ai fait ce que j'avais à faire pour le biens du plus grand nombre. Vous vous y faisiez tué dans cette maison et personne ne faisait rien ! Et maintenant, quoi ?! Vous allez y retourner ? Pourquoi ? Parce que ces monstres vous l'ont demandé ?! Vous allez les suivre, bien gentiment, sans rien dire ? Vous allez retourner vous faire massacrer pour un caprice ?!


Une grande gueule ouverte munie de dents effroyablement longue le coupa dans un mugissement.

- Un caprice ? Un caprice !? ... Écoute moi bien, Mapinduzi : Prideland est ma maison, autant que celle des lions, autant que celle de n'importe quel animal ici. Les prédateurs ne m'ont jamais délogé, il a fallut un incendie pour me faire partir, alors ce n'est certainement pas toi qui va me retenir ici. Moi, je rentre et j'invite tous les troupeaux à faire de même !

Avec un souffle de mépris, l'hippopotame se tourna vers les gardiens. Dire qu'il avait été heureux de l'ascension de Mapinduzi en tant que Représentant des Troupeaux... L'hippotrague n'était désormais plus digne de ce titre à ses yeux, s'il l'avait véritablement été un jour.

- Vous comptez rester pour escorter ceux qui reviennent ou vous préférez partir devant ?

Demanda-t-il simplement au Gardiens. Mapinduzi quant à lui se mura dans le silence. Alors c'était comme ça ? Ils allaient vraiment partir ? Tous ? Il avait passé... Dédié toute sa vie à la protection des troupeaux et eux allaient lui tourner le dos ? Comme ça ? Trop orgueilleux pour se donner en spectacle, le cornu faisait de son mieux pour rester droit et fier malgré les circonstances. Néanmoins, n'importe qui avec une oreille assez fine aurait pu entendre quelque chose se briser. Encore. A ses côtés, son fils l'avait rejoint. Tour à tour, le jeune adulte fusillait les lions, responsable de tout ses malheurs, et Wappepo, le traitre. Ce dernier se risqua même à un regard compatissant envers son chef. Ce qu'il avait fait, c'était pour le mieux, il le pensait sincèrement du moins, ça ne voulait pas dire qu'il l'avait fait de gaité de cœur. Là dessus, lui et Mapinduzi était pareil.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyVen 1 Mai - 10:19



Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2
Les confidences du Gardien firent l’objet d’une bombe et les mines de soulagement laissèrent bientôt place à la stupeur et la consternation. Certains semblaient tomber des nues, d’autres seulement confortés dans leur suspicion. Cherchant à garder la face devant ses accusations, le chef des troupeaux arguait que les Gardiens n’avaient aucune preuve de ce qu’ils avançaient et, à l’intention des herbivores présents, qu’ils ne devaient pas se laisser diviser par ces foutaises. Rahisi s’apprêtait à le confronter à leurs multiples découvertes quand un hippotrague prit la parole, demandant à témoigner. D’abord surpris, le porte-parole de Fedha hocha la tête d’un air entendu. Mieux valait-il pour les troupeaux d’entendre la vérité de la bouche d’un des leurs.

Si les Gardiens ignoraient l’identité de l’herbivore qui s’était avancé parmi les foules, il semblait connu des siens et surtout de Mapinduzi qui écarquillait les yeux de stupeur à son annonce. Un parent peut-être ou un subordonné. Quoi qu’il en soit, l’hippotrague confia avoir été dans la confidence et confirma les accusations des Gardiens avant de s’en remettre lui-même à leur jugement. Son air neutre était déroutant mais peut-être était-il accablé des incidences de son silence. Au moins Rahisi avait maintenant la certitude que Mapinduzi avait agi seul et que les troupeaux avaient été tout autant trompé qu’eux. Les esprits s’échauffèrent au sein des hippotragues, la famille de Mapinduzi semblait divisée mais le sentiment de trahison était général, que ce soit par cette langue qui s’était déliée ou ces révélations.

Conscient que le règlement de compte avait pour l’heure à se faire entre les herbivores, les Gardiens restèrent silencieux et en retrait bien que ne perdant pas une miette de ce qui se passait sous leurs yeux. Le chef des troupeaux maintenait mot après mot qu’il avait agi dans l’intérêt du troupeau mais cette intention, aussi louable soit-elle, avait perdu ses lettres de noblesse quand ils avaient préféré laisser leur foyer brûlé pour offrir en prétexte une nouvelle vie aux siens. L’hippopotame qui s’était affirmé depuis l’arrivée des Gardiens clama enfin que lui rentrerait au pays et il invitait tous ses semblables à faire de même. Leur confiance en leur chef bafouée, les herbivores discutaient tous à voix basses mais les avis semblaient à la grande majorité se joindre à celle du mammifère aquatique.

« La route est longue pour rentrer sur Prideland et il vous faudra traverser la plaine aride ainsi que le champ herbeux. Si cela vous convient, nous préférons vous escorter au moins sur Outland pour nous assurer de votre sécurité. »

Les Gardiens avaient pu franchir les terres d’Hasir sans soucis mais avec un tel amas d’herbivore, certains Outlanders seraient peut-être tenté de se remplir la panse … Les Gardiens devaient s’assurer que rien de tel n’arrive et pour se faire, ils préféraient être présents afin de rapatrier les troupeaux en toute sécurité mais si ces derniers préféraient faire la route seuls, les trois fauves se contenteraient de partir les premiers et de sécuriser le passage.

« Quant à vous deux. » reprit Rahisi à l’intention des deux hippotragues. « Vous êtes coupables d’avoir rompu l’équilibre, vous avez pactisé avez les hyènes pour détruire Prideland et par votre silence, vous avez indirectement permis aux flammes de se répandre, causant la mort et l’exil de bien des animaux. Ce n’est toutefois pas à nous de prononcer votre peine, je vous invite à rentrer sur Prideland aux côtés des troupeaux et une fois sur place, nous nous réunirions avec le Roi Azaan. »

Eux seuls étaient coupables, eux seuls auraient à payer. Rahisi n’était pas en droit décider de leur sentence, ce serait à Fedha et Azaan. Sans doute seraient-ils plus indulgents à l’égard de ce lieutenant qui n'avait vraisemblablement pas orchestré la chose qu’envers Mapinduzi, Azaan avait lui-même déploré le manque de proximité avec les troupeaux et peut-être que ce jugement prononcé, les relations s’amélioreront entre les deux espèces. Les troupeaux étaient tout aussi important sur Prideland que les lions et la confiance de chacun avait été ébranlé. Ce serait à Azaan et au nouveau chef des troupeaux de trouver ce nouvel équilibre, Mapinduzi n’étant vraisemblablement plus digne d’occuper cette place mais ça, ce serait une affaire interne à laquelle les Gardiens devaient rester étranger.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptySam 2 Mai - 14:30

Alors c'était finit. Mapinduzi ne pouvait plus que regarder, impuissant, Kubwo prendre le contrôle des choses en compagnie des Gardiens alors que tout les autres animaux allaient les suivre sans broncher. Les idiots. Les ingrats. Kubwo hocha la tête face à la remarque du lion, le visage neutre. A la fois satisfait de constater que les félins voulaient les protéger et inquiet de voyager aux côtés de prédateurs. Il ne serait sans doute pas le seul à qui son instinct dicterait la peur et la prudence parmi les herbivores... Il garderait les lions à l’œil pendant le voyage, à n'en pas douter. Sans plus de parole et sans un regard pour Mapinduzi et son lieutenant, il s'éloigna. On pouvait l'entendre organiser les herbivores, les plus faibles au centre, les plus puissants sur les côtés, prévenir de la présence des lions et des dangers de la route. Mapinduzi n'écouta à moitié... Jusqu'à ce que le lion s'adresse à lui et à son traitre de lieutenant. Wappepo hocha la tête avant de s'éloigner à son tour, s'isolant autant qu'il le pouvait. La réaction de Mapinduzi était tout autre. Les autres herbivores voulaient vivre dans le passé ? Soit ! Pas lui. Il secoua la tête, exhibant ses cornes comme deux armes prêtes à tuer.

- Plutôt crever.

Se contenta-t-il de répondre. Il ne rentrerai pas. Jamais. Jamais plus il ne voulait fouler les terres où les lions se prenaient pour des Rois. Non... Des Dieux même ! Pourquoi faire de toute manière ? Avant, il aurait eu une raison : protéger les siens. Mais il n'était pas sourd. Au vue des murmures qui s'étaient fait entendre, plus personne ne voudrait sa protection à présent. Et en même temps, la méritaient-ils ? Ces troupeaux étaient si prompt à abandonner celui qui avait toujours essayé de les défendre pour retrourner auprès de leurs geoliers... Non. Au final, la seule chose qu'ils aient vraiment mérité c'était son mépris, pas sa protection.

Si la majorité de la foule s'était dissoute pour se préparer au voyage, de rares animaux étaient restés. Nirakay, Imani et deux ou trois hippotragues qui semblaient plus inquiet qu'autre chose, Tumaïni qui semblait prêt à en découdre, ainsi qu'une girafe et un rhinocéros. Aponi et Kuweko dont le visage arborait une expression sévère. Bien qu'il en avait l'air, Mapinduzi ne tenait pas vraiment à se battre, plus à mourir à vrai dire... Mais il était trop fier pour juste abandonner. Ignorant encore la réaction des félin suite à son refus, il restait donc campé sur ses jambes prêt à se défendre si nécessaire.


_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5299
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptySam 2 Mai - 16:10



Retrouver le chemin des herbes dorées O5t2
La protection offerte par les Gardiens fut tantôt accueillie avec soulagement et tantôt avec crainte. Les trois fauves n’étaient pas vexés pour autant, les deux espèces restaient des ennemis naturels et ce n’était guère répandu de voir des lions escorter des herbivores. Conscients du trouble que cela occasionnait mais ne voulant pas faillir à leur mission, les Gardiens se mirent d’accord pour escorter les troupeaux en se faisant le plus discret possible et n’interférèrent pas lorsque Kubwo organisa leur rapatriement. Ils seraient aussi invisibles que possibles mais prêt à intervenir à tout moment si quelque chose cafouillait sur Outland.

Tandis que les herbivores s’organisaient dans un certain vacarme, les trois félins faisaient face aux hippotragues reconnus coupables contre le Cycle de la Vie. Le plus jeune des deux hocha de la tête d’un air coopératif avant de disparaître dans la foule, cherchant sûrement à s’isoler, et quant à Mapinduzi, son avis fut très clair sur la question. Rahisi soupira, observant les quelques animaux qui entouraient leur chef de troupeau.

« Nous ne vous forcerons pas la patte si vous décidez de rester ici mais sachez Mapinduzi que vous n’êtes plus le bienvenue sur Prideland et qu’un jour ou l’autre, des lions viendront vous demander des comptes. »

Ce n’était pas une menace, simplement une mise en garde. Mapinduzi semblait prêt à se battre, redoutant sûrement que les Gardiens emploient la force mais ils n’en feraient rien. Ils n’étaient pas venus ici pour se battre mais convaincre les troupeaux de rentrer et c’était chose faite. Les Gardiens n’étaient guère des bourreaux, seulement des juges et la peine avait été prononcée. Si ce groupe de récalcitrants décidait de rester ici soit, c’était leur choix et ils ne pouvaient les forcer à rentrer. Cet exil sur ces terres reculées et dénuées de toute protection envers les herbivores était déjà une peine suffisante pour purger son crime mais est-ce que cela suffirait aux Pridelanders ? Azaan serait bien évidemment informé de l’issue de cette rencontre et peut-être les lions chercheront-ils davantage vengeance mais pour les Gardiens, cet exil était suffisant tant ils ne cautionnaient la peine de mort. Mapinduzi avait perdu son troupeau et son statut de chef, il payait d’ores et déjà les conséquences de ses actes.

Soutenant le regard de l’ancien chef des troupeaux pour s’assurer que celui-ci ne chargerait pas, le porte-parole de Fedha fit signe aux deux apprentis de partir en amont pour préparer le terrain. Protéger les troupeaux sur les terres arides ne serait probablement pas une mince affaire mais Outland faisait également parti du pacte et n’avait guère d’intérêt à aller contre la volonté des Gardiens. Il espérait que ce statut garantirait la sécurité des troupeaux durant leur traversée du territoire. Rahisi faisait toujours face à Mapinduzi, dans l’attente d’éventuelle dernières paroles mais si l’hippotrague acceptait cet exil, il en aurait fini avec lui et s’en irait rejoindre les deux apprentis.

_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées I0ok


Couleur de RP : saddlebrown



Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 293
En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées EmptyLun 4 Mai - 17:18

Le lion affirma qu'il se tenterait rien pour le forcer à venir. A cette déclaration, les muscles de Mapinduzi se détendirent légèrement même s'il refusa de baisser totalement la garde. Il ne s'autorisa à tourner les talons que lorsque deux des lions du groupe partir. Alors, la tête toujours droite et fière, il fit demi-tour et s'éloigna d'un pas assuré tout en déclarant:

- Qu'ils viennent s'ils souhaitent à ce point mourir.


Sur le chemin du retour, il croisa les regards déçus et méprisant de ceux qui avait été ses amis ou ses protégés. Il n'en tint pas compte. Mapinduzi savait pourquoi il avait fait tout ça et il était certain d'avoir bien fait. Si on lui en donnait la possibilité, il referait les mêmes choix. Son seul véritable regret était que personne d'autre ne voit ce qu'il avait essayé d'accomplir pour les troupeaux. Non... Eux préféraient retourner avec leurs bourreaux. Ils choisissaient délibérément la mort à la possibilité d'un avenir meilleur.

Une fois à l'abri des regards, le grand cornu s'écroula près de la cascade. Il avait dédié sa vie à une bande d'idiots ingrats... Et tous lui tournaient le dos à présent. Il avait dédié son existence à leur protection et le répudiait comme un monstre. Quel sens avait sa vie à présent ? Et pourquoi ? Pourquoi retournaient-ils tous là-bas ? Pourquoi, alors que tous avaient perdu des proches sous les griffes des lions ? Les avaient-ils oubliés ? Lui non...

- Hasara...

Marmonna-t-il pour lui même alors que des larmes commençaient à lui bruler les yeux. Lui, il n'avait jamais oublié et n’oublierai jamais. Mais quelle importance maintenant ? Il était seul... Tout seul. Tous était parti... Ou presque. Car bientôt, il sentit quelqu'un s'allonger près de lui et poser sa tête sur son cou. Imani... Elle ne dit rien et il fit de même, Tumaïni les rejoignit également. Toujours en colère contre la bande de traitre mais plus posé qu'auparavant. Et ils restèrent là tous les trois, seuls, allongés ensemble, se laissant bercer par le doux son de la cascade.




Les autres herbivores reprirent la route au côté des Gardiens. Avec l'intervention de Weppepo, les hippotragues avaient finis par se tourner vers Nirakay. Puisque leur chef de troupeaux n'était plus digne de se titre et que son sabot droit allait être jugé, il ne restait plus que lui. Le seul innocent. Nirakay aurait presque rit... Mais il n'avait pas le cœur à ça. Il était aussi coupable que les deux autres, mais l'intervention de son ami l'avait "sauvé"... Ou avait en tout cas permit au troupeau d'avoir quelqu'un vers qui se tourner. Beaucoup comprenait Mapinduzi, mais aucun ne pouvait tolérer ses actions et ainsi il s'était retrouvé à guider le troupeaux par un concours de circonstance. Il aurait pensé en être plus fier, il ne l'était pas. Il n'était pas certain de mériter ce titre... mais il ferait de son mieux pour que ce soit le cas. Cachant ses doutes par une posture fière, Nirakay songeait déjà à tout ce qui l'attendait sur Prideland. Il lui faudrait ressouder le troupeau, former des jeunes au combat et redorer le blason des hippotragues auprès des autres animaux de la savane. Il y avait beaucoup de chose à accomplir et s'il n'était pas certains d'avoir les épaules pour, il ferait de son mieux.

Non loin de l'hippotrague, Kuweko et Aponi marchait côte à côte, suivit par Toko. De temps en temps, l'un d'eux regardait en arrière... Espérant peut être voir apparaitre la silhouette familière de celui qui avait été leur ami ou peut être en songeant à la possibilité de faire demi-tour pour le rejoindre. Mais ils finissaient toujours par reprendre leur marche... Au final, ils cessèrent même de se retourner.


_________________
Retrouver le chemin des herbes dorées Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Retrouver le chemin des herbes dorées   Retrouver le chemin des herbes dorées Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouver le chemin des herbes dorées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-