Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Oren, Upya & Wawa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Prendre son mal en patience (NAMIRI) Z7dyPrendre son mal en patience (NAMIRI) Y4ziPrendre son mal en patience (NAMIRI) J3l9

Partagez
 

 Prendre son mal en patience (NAMIRI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyMer 1 Avr - 16:05


Shomari était provisoirement présent sur Freeland le temps de faire son compte-rendu au roi de la situation dans la Lande et de leurs récentes découvertes. Il s’était entretenu la veille avec son oncle dès son arrivée mais celui-ci fut pressé d’une affaire urgente et leur entrevue écourtée. Cela ne dérangea nullement le lion doré qui en avait profité pour rejoindre sa mère et son frère. A la proposition de son oncle, Shomari avait passé la nuit au repère avec les siens et ainsi profité de la présence des êtres qui lui sont chers et qui lui manquaient beaucoup depuis son départ. Il avait bien sûr gardé la face pour ne pas les attrister davantage mais voilà longtemps qu’il n’avait pas aussi bien dormi qu’en leur compagnie bien qu’il ait passé une bonne partie de la nuit à discuter avec son frère.

Le matin venu, le jeune lion s’en était allé quérir la présence du roi pour continuer leur entrevue de la veille mais celui-ci avait déjà fort à faire et n’était guère disponible pour le moment. Tant pis, Shomari attendrait son tour. Il alla se coucher plus loin, à l’extérieur du repère pour laisser à son oncle toute l’intimité dont il avait besoin et prit son mal en patience, non pas que cela le dérangeait d’attendre. Faisant face aux va et vient de ses congénères, Shomari observait tout ce petit monde qui s’éveillait peu à peu et s’apprêtait à ses activités quotidiennes. Il était parti depuis plusieurs mois maintenant et pourtant, ce spectacle demeurait fidèle à ses souvenirs. Il aperçu de loin la princesse Jahl et hésita à aller la saluer avant de se raviser. Son devoir avant tout et mieux valait-il rester fidèle au poste, Azaan était si demandé qu’il se verrait facilement chipé son tour. Ses songes l’emportèrent jusqu’aux gardiens, son nouveau « clan » si on pouvait présenter les choses ainsi. Il se demandait si les choses avaient avancé en son absence et ce qu’ils faisaient, regrettant un peu de ne pas être à leurs côtés mais il accomplissait aussi ici son devoir et c’était ce qu’on attendait de lui. Songeant à son mentor et chef des Gardiens, Shomari se redressa et s’assit en adoptant une posture plus noble à l’image de Fedha. Il respectait et admirait beaucoup son mentor et enviait notamment sa grâce, chose qui lui faisait encore défaut.

Le dos bien droit tel un bon soldat, le regard du jeune lion d’or fut attiré par une femelle qui semblait elle aussi désireuse de s’entretenir avec le roi. Il le supposait simplement du fait qu’elle souhaitait quérir la présence de son oncle mais qu’elle s’était ravisé en le voyant occupé. Il ne désirait pas vraiment épier ses gestes mais ses cicatrices la rendaient plus que visibles. Il la savait de son clan mais en toute honnêteté, il ignorait son nom.

« On dirait que le roi a fort à faire et ce dès de bon matin. J’espère que ce ne sera pas trop long ou la file d’attente risque de s’allonger. » Ses mots étaient légers, sur le ton de la plaisanterie, et il adressa un petit sourire à la lionne.

Quitte à attendre autant bavarder pour tuer le temps non ? Cela n’aurait sûrement pas pris le lion de l’aborder ainsi s’il avait été plus jeune, Shomari avait toujours été plus ou moins distants avec les membres de son clan, ou du moins ceux plus âgé que lui, en raison du traitement qu’ils avaient subi enfants avec son frère mais tous les lions ne s’étaient pas montrés médisants en leur présence et il était temps d’aller de l’avant d’autant plus depuis qu’il était apprenti gardien et qu’il se devait d’être au contact des autres.

_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate


Dernière édition par Shomari le Jeu 2 Avr - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 72
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyJeu 2 Avr - 19:42


La nuit précédente avait été une nuit de pleine lune. Et comme elle en avait la mission à chaque pleine lune, Namiri s'était rendue à la frontière pour quérir les nouvelles de Prideland. Seulement voilà, ce matin, bien qu'elle ait été en avance, le roi avait visiblement beaucoup de visites de prévues et le ou les entretiens qui précédaient le leur prenaient un temps qui la rendait folle.
Et elle n'était pas la seule à attendre.

« On dirait que le roi a fort à faire et ce dès de bon matin. J’espère que ce ne sera pas trop long ou la file d’attente risque de s’allonger.

Namiri leva la tête en direction de la voix, un peu prise au dépourvue. Sauf en cas de nécessité, on lui adressait assez peu la parole. Il fallait dire que son expression d'invariable mauvaise humeur n'invitait pas vraiment à la conversation, et accentuait son côté solitaire. Autant de chose qui ne l'empêchait pas d'être respecté et même admirée à sa juste valeur. Namiri, c'était la lionne qui incarnait la droiture et les plus nobles valeurs des Pridelanders.
La vérité, c'était qu'elle préférait nettement la compagnie des lionceaux bien éduqués, auprès desquels ses aphorismes faisaient fureur, plutôt que celle des adultes fossilisés par leurs convictions et leurs mauvaises habitudes. Les petits posaient selon elle les questions les plus pertinentes et ils l'écoutaient prêcher ses maximes avec une attention et une admiration qui flattaient agréablement son égo haut-perché.
C'est ce qui expliqua son étonnement quand un mâle qu'elle ne connaissait pas s'adressa à elle avec un sourire et un air très poli, malgré sa tête de petite canaille qui lui rappela un peu Rána, en plus ébouriffé et avec un pelage encore plus insolemment solaire.

Hm ? Oui en effet. De grandes responsabilités l'incombent et il est assailli par les entretiens, les visites... C'est à peine s'il a le temps de se consacrer à sa famille. Pardonnez-moi... Je ne vous ai jamais vu ici. Vous êtes ? »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyVen 3 Avr - 9:01


La lionne se tourna vers son interlocuteur avec une certaine surprise dans le regard. Pas trop causante ? Ou alors dérangée d’être abordée par un inconnu ? Certaines personnes n’aimaient pas s’éloigner de leur zone confort et Shomari se sentit soudainement un peu gauche de s’être permis de l’approcher de façon aussi légère. Heureusement, elle ne le laissa guère longtemps dans l’embarras et lui répondit avec une certaine éloquence. Son respect pour le roi était flagrant mais lorsqu’elle souligna qu’il avait à peine le temps de se consacrer à sa famille, cela le peina. L’apprenti gardien pensait à sa cousine, Moha, qui encore si jeune devait parfois sentir son père si proche et pourtant si loin. Pauvre petite, ce n’était pas évident d’être la fille d’un roi. Il avait déjà connu ça avec Wanda et Tendaji quand leur mère était encore souveraine.

Mais ce fut au tour de la lionne de le surprendre quand elle confessa ne l’avoir jamais vu ici et lui demanda son nom. Jamais jamais ? Il était un peu vexé, Shomari n’était parti qu’il y a quelques mois rejoindre les Gardiens mais il avait passé toute sa vie auprès des Pridelanders bien que celle-ci ne résumait pour le moment qu’à quelques années. A vrai dire lui aussi ignorait son nom mais il la savait tout de même de son clan natal. Peut-être qu’à avoir passé son enfance à l’écart du clan, il n’avait marqué les esprits que de son ascendance et guère de son visage. Ce n’était pas vraiment plus mal si cela lui accordait un nouveau départ.

« Shomari. » Se présenta-t-il enfin en inclinant légèrement la tête. « Je suis depuis peu apprenti gardien mais Prideland est mon foyer natal. Mon visage ne vous a probablement pas marqué, nous sommes si nombreux après tout. »

C’était d’ailleurs presque insensé que dans un clan réputé si uni, certains ne se connaissent pas mais que voulez-vous, la masse pouvait tant être une force qu’une faiblesse. Dire qu’en tant que roi Azaan se devait d’être à l’écoute de chacun de ses sujets, pas étonnant qu’il soit si pris.

« Et vous êtes ? » demanda-t-il en retour.

Les cicatrices de la lionne semblait évoquer une vie dangereuse mais pour en avoir vu plusieurs quoique moins impressionnantes, il savait que ces blessures avaient été causé par le feu. Il déduisit toutefois de sa précédente parole que la lionne était habituée aux audiences avec le roi, sûrement avait-elle un rôle régulier au sein de l’activité du clan.

_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 72
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptySam 4 Avr - 17:20


Lorsqu'elle entendit Shomari se présenter comme apprenti gardien, son visage s'éclaircit. Sa présence ici, signifiait très probablement que l'enquête avait suffisamment progressé. La lionne était très curieuse de savoir quelles nouvelles il apportait. Elle espérait qu'elles étaient aussi bonne que la repousse de Prideland.

« Namiri, dit-elle brièvement. Enchantée. J'étais guerrière, avant l'incendie. Je suis aujourd'hui chargée par le roi de lui transmettre les nouvelles de Prideland. Comment évolue la repousse et la repopulation par la faune. Le voyage est trop long et nécessite trop d'effort pour lui. C'est qu'il... a atteint l'âge vénérable, dit-elle en regardant ailleurs.

C'était un bien doux euphémisme. La vérité était que le roi était devenu trop vieux pour effectuer de nombreuses choses. C'était une chance qu'il ait encore toute sa tête. Le temps pour lui était compté et il avait plus que jamais besoin qu'on le déleste des tâches les plus ingrates. De tout coeur, Namiri espérait qu'il vivrait assez longtemps et aurait assez de force pour retourner à Prideland, ne serait-ce que pour y mourir. C'était une crainte qu'elle partageait avec bon nombre des membres du clan, une angoisse tapie au fond du ventre qui les tenaient tous en haleine. Bientôt, ce serait à Sazana d'assumer le pouvoir seule. Si Namiri avait eu quelques réserves concernant cette étrangère à son arrivée, elle était à présent satisfaite de la manière dont celle-ci avait régné jusqu'ici. Elle avait fait montre de beaucoup de qualités en tant que reine et Namiri ne se méfiait plus.

Vous êtes ici pour l'enquête ? » demanda alors Namiri, curieuse de connaître les nouvelles concernant la disparition des troupeaux.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyDim 5 Avr - 9:20


Quand il confia appartenir à l’ordre des Gardiens, le visage de la lionne s’éclaircit. Cela faisait souvent son effet et étonnamment, les lions avaient tendance à se détendre à cette annonce. Sûrement que cela établissait un certain climat de confiance, les gardiens ne pouvaient être que de bonnes personnes après tout enfin si l’on mettait à part le souvenir d’Upeyo qui les avait tous dupé mais cela à quelques générations. La lionne se présenta à son tour sous le nom de Namiri, guerrière avant l’incendie de Prideland et aujourd’hui chargée d’avertir le Roi quant aux nouvelles de Prideland.

« Enchanté Namiri. » répondit-il d’un petit sourire, toujours très à cheval sur la politesse.

Cela faisait aussi parti de ce que Fedha lui avait enseigné, toujours se montrer respectueux d’autrui. Il se demandait toutefois si son activité de guerrière était définitivement passée au second plan, est-ce qu’un guerrier cessait un jour de l’être ? Ses blessures dues aux flammes la rendaient peut-être trop exposée aux blessures mais demeurait dans un coin de sa tête sa discussion avec son mentor quant à un éventuel nouvel assaut des hyènes et malheureusement, les pauvres forces militaires de Prideland. Ses pensées nombreuses étaient toutefois dissimulé par ce petit sourire qui ne quittait que rarement ses babines.

L’exposé de Namiri sur la condition du Roi le fit toutefois tiquer. Ce n’était guère bon pour un monarque d’autant exposer sa faiblesse à son clan mais Azaan ne pouvait plus cacher sa vieillesse et ses nombreuses obligations ne faisait qu’accentuer sa fatigue. Shomari pensait à sa mère, tout aussi âgée quoiqu’un peu épargnée de cette fatigue accablante. Il avait cacher sa stupeur en découvrant ses nombreux poils grisonnants qui avaient parsemé son beau pelage en son absence. On ne pouvait lutter contre la vieillesse mais cela l’inquiétait.

« C’est une bonne chose que quelqu’un se charge du voyage à la place du Roi. Si cela peut lui éviter un surplus d’effort, ce n’est guère négligeable. »

Inquiet pour sa mère mais aussi pour son oncle. Namiri ne percevait peut-être pas l’intensité du regard azur du lion mais celui-ci était reconnaissant. Rendue curieuse par la présence de l’apprenti, l’ancienne guerrière lui demanda s’il était ici pour l’enquête et parvint ainsi à assombrir son regard et lui faire perdre son sourire.

« J’aurais aimé mais malheureusement non, ce n’est pas ce qui m’amène. » Cet aveu de faiblesse n’était guère une partie de plaisir pour le jeune lion mais il misait depuis toujours sur la transparence et les Pridelanders étaient en droit de savoir. S’il se contenait d’en montrer trop, Shomari était agacé par la situation tant il ne comprenait comment un troupeau si nombreux avait pu disparaitre sans laisser de trace. C’en était insensé … Néanmoins soucieux de ne pas trop affecter le moral du clan, il ajouta : « Soyez certaine que nous faisons de cette enquête notre priorité et que nous ratissons chaque parcelle de la Terre des Lions mais son immensité ne facilite guère la tâche. Je garde toutefois espoir et je sais que nous les trouverons. »

La seule question était quand. Il avait pu observer en chemin que Prideland retrouvait peu à peu de sa splendeur mais à quoi bon si les troupeaux étaient absents, le clan ne pourrait pas y remettre les pattes tant que les troupeaux ne suivaient pas. C'était frustrant mais aussi une motivation supplémentaire pour redoubler d'effort.

« Avez-vous observé le retour de quelques herbivores sur nos terres natales ? »

Si certaines espèces revenaient, cela ne faisait que confirmer la théorie comme quoi les hyènes et les troupeaux étaient de mèche, qu’ils étaient partis intentionnellement et non par crainte du feu, quoi que Shomari s’était déjà fait une idée là-dessus depuis longtemps. Quand ils les retrouveront, peut-être comprendront-ils ou pas d’ailleurs. Shomari souhaitait de tout cœur retrouver leur piste mais pour autant, il espérait aussi que ce soit un autre Gardien tant il craignait de ne pouvoir gérer la situation avec parcimonie.


_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 72
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyDim 5 Avr - 15:21


Namiri fut prise d'inquiétude. Le sourire poli de Shomari s'était effacé lorsqu'il avait énoncé qu'une raison toute autre l'avait amenée ici, une raison qui ne concernait apparemment pas l'enquête. La façon dont il lui assura que celle-ci était mené avec un grand sérieux et cætera, et cætera finit de la convaincre qu'il s'agissait très probablement d'une mauvaise nouvelle.

Comme il lui demandait, probablement sans grand espoir d'une réponse positive, si des troupeaux avaient été aperçus sur Prideland, Namiri se dessina un sourire satisfait et répondit :

« Voilà quelques semaines que des troupeaux ont été vus au nord de Prideland. Il est très probable que ceux-là viennent de la lande des sans-terres et mes informateurs m'affirment que leur comportement porte à croire qu'ils s'y installerons définitivement. J'ignore cependant s'il s'agit de nouveau troupeaux où si c'est bien ceux qui ont disparu.

Le silence entre eux se faisait lorsqu'elle reprit :

Puis-je vous demander quelle est la nature des nouvelles que vous deviez transmettre au roi ? À moins que ce ne soit strictement confidentiel, bien entendu. Mais... j'espère du moins que ce n'est pas un mauvais vent qui vous amène... »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyLun 6 Avr - 13:19


Ses incertitudes furent coupées court par un sourire enthousiaste de l’ancienne guerrière qui lui confiait que des troupeaux avaient été vus au nord de leur terre natale. Selon les investigations menées, ces derniers venaient probablement de la lande et au regard de leurs déplacements, il y avait fort à parier qu’ils viendraient s’établir sur Prideland. Shomari retrouva une esquisse de sourire, heureux d’entendre enfin de bonnes nouvelles. Namiri souligna toutefois qu’elle ignorait s’il s’agissait de nouveaux troupeaux ou bien de ceux disparus, confidence à laquelle l’apprenti gardien pensait avoir la réponse.

« Nous arpentons la lande depuis longtemps et je doute qu’il s’agisse de notre troupeau disparu, nous l’aurions découvert plus tôt. C’est toutefois une très bonne nouvelle. »

Si le troupeau de Prideland avait été sous leur nez depuis si longtemps, les Gardiens l’auraient assurément découvert. Ce qui chiffonnait toutefois Shomari était que si la végétation était suffisante pour attirer de nouveaux troupeaux, pourquoi le troupeau disparu ne revenait pas ? Tant d’éléments convergeaient vers une alliance entre les herbivores et les hyènes … Ce qu’il ne comprenait pas c’était pourquoi les trahir après tout ce temps alors même qu’une nouvelle loi avait été mise en œuvre pour interdire la chasse sur les plus jeunes.

Ce petit silence songeur fut interrompu par la curiosité de la lionne qui s’interrogeait sur la nature des nouvelles que l’apprenti venait transmettre au roi, espérant toutefois qu’il ne s’agisse de mauvaises augures et que cela ne soit pas confidentiel.

« Je crains malheureusement que les bonnes nouvelles soient devenu un luxe … » soupirait-il. « Nous avons découverts il y a quelques jours de cela le peuple du nord dans les marécages, ces derniers ont du quitté leur montagne en quête de gibier mais la chasse n’est guère plus fructueuse que dans les montagnes blanches, il semblerait que les troupeaux soient abonnés aux absents ces derniers temps. Ils ne sont pas en grandes formes et nous cherchons un moyen de les aider. »

Les discussions avec les Mositus devaient déjà avoir débuté mais il préférait ne pas spéculer et attendre les nouvelles une fois de retour au Baobab. Il espérait toutefois entendre de bonnes nouvelles à son retour … Les Gardiens seraient probablement soulagés de le voir revenir avec l’apprentie de Kuzaida qui, pour sûr, leur fournirait une aide non négligeable dans la lutte contre l’épidémie.

« J’ai déjà averti le Roi de la situation lors de mon arrivée mais je souhaitais m’entretenir une dernière fois avec lui avant de repartir pour la lande. Histoire de régler quelques derniers détails … »

Shomari s’efforçait de nuancer la gravité de la situation sous un sourire qui se voulait rassurant. Cela n’était guère du ressort des Pridelanders qui avaient suffisamment de quoi se préoccuper et il ne voulait guère propager de l’inquiétude. Namiri semblait être une lionne capable de prendre du recul sur la situation et si son oncle lui faisait confiance pour lui confier la tâche qui était la sienne, Shomari se fiait à son jugement.

« Cela n’est pas de l’ordre du confidentiel mais évitez toutefois de le crier sur tous les toits, les Pridelanders ont déjà fort à faire avec leurs propres soucis. »


_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 72
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyLun 20 Avr - 16:25


La lionne arbora de nouveau une expression qui traduisait le plus grand sérieux. Si le peuple du Nord manquait de proies et descendait jusqu'aux marécages pour chasser, cela représentait potentiellement un problème pour les Pridelanders : les nouveaux troupeaux qui repeuplaient la terre des lions en ce moment même se situaient au Nord du territoire, à l'Est des marécages. Si les Nordiques y touchaient, cela ralentirait leur évolution, et par conséquent le retour des Pridelanders sur leurs terres natales. Cela, ils ne pouvaient le permettre : la surpopulation des prédateurs sur les terres libres ne leur permettait pas de rester plus longtemps.
Inquiète, Namiri déclara :

« Je suppose que vous ignorez encore pourquoi les proies manquent aux Montagnes Blanches... Le problème, c'est que la situation de notre clan nous indispose à les aider. Il ne faut surtout pas qu'ils chassent les nouveaux troupeaux de notre territoire. Si les choses continuent à cette vitesse, la famine nous aura tout aussi bien.

La lionne se ménagea un silence qui devait la préserver de sa mauvaise humeur. Cependant, cette dernière fut la plus forte et elle s'emporta :

Comment d'aussi grands troupeaux peuvent-ils disparaître ? Et où ? Les choses ne disparaissent que si elles ont quelque part où aller... Ah ! Si je la menais, cette enquête... »

Échauffée, Namiri se mit à faire les cents pas.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyLun 20 Avr - 17:29


Alertée par la situation des Nordiques, Namiri supposait que les Gardiens ignoraient encore pourquoi les proies manquaient aux montagnes blanches et Shomari hocha nonchalamment des épaules.

« Les conditions de la montagne sont plutôt rudes et le nombre de proies est toujours plus ou moins variables selon la saison. De ce que j’ai compris, les lions blancs quittent leur montagne pour chasser en amont lorsque la nourriture se fait trop rare dans les hauteurs. Ce serait pour cette raison pour qu’ils sont descendus. »

Mais aux dires de Wetiko, le nombre de proie n’avait guère était aussi fleurissant que ce qu’ils avaient espéré et l’épidémie n’avait guère attendu pour les frapper. Shomari se demandait encore ce qu’il leur serait arriver s’ils ne les avaient pas trouvé … Auraient-ils su laisser leur fierté de côté pour aller eux-mêmes quérir de l’aide ? Quoiqu’il en soit, Namiri ajouta que la situation des Pridelanders les indisposait à aider les Nordiques et qu’il ne fallait surtout qu’ils chassent les nouveaux troupeaux s’avançant vers Prideland. L’apprenti Gardien haussa un sourcil. Il en avait presque oublié le nationalisme prépondérant des Pridelanders.

« Ces troupeaux sont en mouvements et s’éloignent jour après jour des marécages, il ne serait pas judicieux pour les nordiques de les prendre en chasse leur but n’étant guère de s’éloigner des monts blancs. Ma venue ici n’était pas pour quémander l’aide d’Azaan à ce sujet, comme je le disais Prideland a suffisamment à faire avec ses propres problèmes. Je venais simplement prévenir le roi de la situation. »

Son oncle avait toutefois convaincu la chaman d’envoyer son apprentie en soutien, une aide qui paraissait bien maigre mais qui serait suffisante, les Gardiens n’en attendaient pas tant. Namiri n’avait donc pas à s’inquiéter pour ces nouveaux troupeaux, ce n’était guère la source de nourriture qui occupait l’ordre de Fedha pour le moment. Ils songeait davantage à demander aux Mositus de partager un peu de leur ressource abondante … Le cratère du Kasoto était étonnamment fertile et fruit d’abondance pour les herbivores, c’était même une chance que les nouveaux troupeaux les ai boudé pour préférer la savane de Prideland.

L’agacement semblait toutefois gagner Namiri et après un léger silence, la guerrière s’emporta, ne comprenant pas comment d’aussi grands troupeaux pouvaient disparaître de la sorte. Oui, c’était la bien la question qui taraudait tous les esprits depuis des mois. Ses derniers mots firent cependant tiquer l’apprenti gardien qui agacé, fronça des sourcils. Comment ça si elle la menait cette enquête ? Il retint un grondement, tâchant de garder son calme comme Fedha le lui avait si souvent répété.

« Nous faisons tout notre possible pour retrouver les troupeaux de Prideland mais la Terre des Lions est vaste. Des Mositus sont bien restés au baobab pour nous aider mais notre nombre est trop restreint pour couvrir convenablement tous les horizons. Nous faisons ce que nous pouvons avec nos moyens. »

Shomari était suffisamment échauffé par la lenteur de l’enquête et bien que les inquiétudes de Namiri soient légitimes, il demeurait encore jeune et susceptible et pensait les Gardiens pointés de la griffe par ses paroles.

« Nous avons balayé toutes les plaines à leur recherche mais c’est comme s’il n’y avait nulle part aucune trace de leur passage. »

Il se retrouvait à se justifier malgré lui, soutenant que les Gardiens n’étaient guère inactifs et faisait leur possible. Ils ne dormaient que peu, parcouraient les quatre coins de la terre des lions et en plus de cela, avait maintenant à gérer la situation des Nordiques. C’était aussi frustrant pour eux que pour les Pridelanders.

_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 72
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyJeu 30 Avr - 14:32


La lionne s'arrêta avant de soupirer au vide.
« Je m'excuse. Les préoccupations de Prideland me montent à la tête. Je me demande comment fait notre roi pour garder un tel calme face à cet embrouillamini de problèmes. Elle haussa les épaules. Ce que je voulais dire, c'est que j'aimerais pouvoir faire plus. J'ai conscience que cela n'arrivera jamais, mais à l'avenir, si les gardiens ont besoin de mon aide, faites-le moi savoir. J'ai l'oisiveté en horreur. confia-t-elle. Et je jure que mes cicatrices ne seront jamais un obstacle. Au fait, je crois que c'est à vous.

Namiri avait la qualité de pouvoir se concentrer sur son environnement et mener une conversation simultanément. Elle surveillait l'entrée du repère depuis le début de leur conversation et elle venait de remarquer qu'un entretien venait de prendre fin : le moment ou jamais pour ceux qui attendaient de sauter sur l'occasion. La lionne aurait pu la saisir, mais elle pensa que Shomari, puisqu'il était Gardien et qu'en comparaison elle n'était pas grand chose, méritait de passer devant.

Je ne doute pas que vous fassiez de votre mieux. C'est votre rôle après tout. Je suis ravie d'avoir pu faire votre connaissance, Shomari. Et je ne dis pas cela à tout le monde. Vous êtes un jeune lion bien élevé et patient. Vous ferez un bon Gardien, c'est certain. (Elle marqua une pause pour inspirer.) Je crains cependant que nous ayons à remettre cette conversation à plus tard. Faites moi signe si besoin. »

Ce disant, les yeux plissés, elle esquissa un signe de salut du bout du museau et attendit.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) EmptyVen 1 Mai - 9:44


Le petit coup de chaud de l’apprenti Gardien n’était pas passé inaperçu et après un soupir Namiri s’excusa, arguant que ses soucis lui montaient à la tête. Shomari lui glissa un regard compatissant. Il comprenait son sentiment d’impuissance, c’était ce même sentiment qui l’avait poussé à rejoindre les Gardiens pour faire bouger les choses et devenir acteur plutôt que spectateur.

« Non je comprends, cette situation n’est facile pour personne. Vous aidez déjà beaucoup le Roi en l’informant de la situation de Prideland mais je garde votre suggestion d’aide dans un coin de ma tête, un peu de renfort ne fait pas de mal et si l’occasion se présente, je sais que nous pourrons compter sur vous. »

Shomari était heureux de constater que les habitants de la Terre des Lions semblaient regagner confiance en les Gardiens et se proposaient volontairement de les aider. C’était vraiment une bonne chose que l’opinion populaire ait changé d’avis à leur sujet. Surveillant régulièrement l’entrée du repère, la lionne lui confia qu’Azaan devait en avoir fini avec son entretien. Déjà ? Hmm, le temps passait plus vite en discutant qu’en s’égarant dans ses pensées.

« Le plaisir est partagé Namiri, c’est un soulagement de savoir mon oncle si bien entouré. » retournait-il en se redressant sur ses quatre pattes. « Nous nous recroiserons sans doute. »

Il la salua d’une légère courbette et lui sourit avant de se diriger vers le repère des lions pour enfin s’entretenir avec Azaan. Il y avait encore quelques détails à voir avec le Roi de Prideland avant de pouvoir retourner au Baobab rejoindre les autres gardiens et s’en aller négocier avec les Mositus. Shomari était un peu anxieux et espérait que tout se passerait bien, l’avenir d’un peuple en dépendant après tout.

« J’essaierai de ne pas être trop long ! » lança-t-il par-dessus son épaule à l’intention de la lionne qui avait sûrement d’autres projets que d’attendre toute la matinée son audience avec le Roi.

Puis il pénétra l’obscurité de la cavité à la recherche du roi.

_________________
Prendre son mal en patience (NAMIRI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Prendre son mal en patience (NAMIRI)   Prendre son mal en patience (NAMIRI) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prendre son mal en patience (NAMIRI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-