Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi & Sayidi

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
A ne pas manquer en ce moment ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Sur la route de Prideland Z7dySur la route de Prideland Y4ziSur la route de Prideland J3l9

Partagez
 

 Sur la route de Prideland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 25 Mar - 22:32


Cette nuit-là allait être une nuit de pleine lune. Comme le lui en avait chargé le roi, Namiri s'apprêtait à aller jusqu'à la rivière qui constituait la frontière entre Prideland et les Terres du Sud. Là-bas, elle retrouverait ses amis guerriers qui défendaient leur territoire et prendrait des nouvelles de ses anciens compagnons et de sa terre adorée.

Car voilà plus d'un an que l'incendie avait chassé les Pridelanders de leurs terres. Le vent charriait encore la poussière de ce qui avait été réduit en cendre. Mais Namiri avait bon espoir. La savane avait dû commencer à repousser tranquillement depuis, et les eaux viciées devaient avoir été chassées par le courant et les pluies de la dernière saison humide. La petite faune avait probablement déjà repris un cours de vie normale et quasi prospère.
Oui, Namiri avait bon espoir pour tout cela. Et bientôt, elle le savait, les troupeaux riviendraient et leur clan aussi.

« Je ne pensais pas vous dire ça un jour, à vous qui êtes si désagréable, mais vous allez me manquer.
La lionne émit un rire grondant.
Zimwi, je serai revenue demain matin. Inutile de me faire un talisman de vos plumes en souvenir de vous.
Le Calao lui renvoya un regard électrique.
Vous voyez, vous êtes désagréable.
Je regretterai votre pétulance, Zimwi. Sincèrement, concéda la lionne en penchant la tête pour se mettre au niveau de son bec. Son sourire désabusé exprimait tout sauf de la sincérité.
Prenez soin de vous, vilaine tête ! Je n'ai pas passé des heures à vous barbouiller de cataplasmes répugnants pour que vous nous reveniez avec une peau toute purulente et d'affreuses grosses tiques. Je commence à vous connaître, figurez-vous ! Vous avez une fâcheuse tendance à croire que vous êtes en pierre alors que vous êtes en chair !
Ne vous en faites pas, je serai prudente. C'est promis.

Zimwi était le garde-malade volontaire qui s'était quotidiennement occupé des brûlures de Namiri depuis son arrivée à Freeland, peu après l'incendie. C'était un Calao dynamique et même si tous les deux se chamaillaient sans cesse, ils étaient au fond de bons amis. Zimwi, qui s'attachait très vite, était spécialement venu lui dire au revoir avec les lionnes.

Il fallait environ compter une dizaine d'heures pour se rendre à la rivière depuis le repère des lions, mais par précaution, Namiri préférait partir en avance. Elle arriverait sûrement bien avant le soleil couchant.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyDim 29 Mar - 19:05

Le soleil était à peine à son zénith, et Rána avait profité de la clarté du jour pour partir découvrir Freeland. Après avoir chassé pour ramener de quoi nourrir les plus faibles, le grand mâle avait décidé de s'éloigner un peu du repère que les lions avaient établis pour découvrir ces terres qu'il ne connaissait pas. Bien sur, il regrettait Prideland et son rocher, car c'était leur Terre, celle de toujours. Malgré tout, il ne crachait pas sur la possibilité de pouvoir découvrir de nouveaux environs, et profitait donc de cette opportunité qui se présentait pour explorer ce nouvel environnement. A dire vrai, connaît la géographie des lieux qui les entouraient pouvait également s'avérer utile en cas de besoin.

Ayant encore de longues heures devant lui - et personne qui l'attendait au sein du clan - l'orphelin décida de pousser ses explorations plus au Nord, profitant de la journée qui s'annonçait pour s'aventurer là où il ne l'avait pas encore fait. Rána marcha ainsi d'un pas lent pendant un long moment, appréciant la beauté de ces paysages différents, le coeur légèrement serré à l'idée que ce n'était pas chez lui, et qu'il n'était là que parce qu'ils avaient tout perdu. Il profita des quelques flaques qu'il trouva pour s'abreuver, chassant au passage une ou deux petites proies qui s'offraient à lui. Il avait ainsi passé plusieurs journées seuls, à la fois désireux de retrouver les siens en fin de journée, mais conscient que sa famille était éclatée. Koda était partie sur Freeland avec Kira ; Janan ne se faisait pas très présent, et Wissel avait disparu, tout comme Ishana. Pour autant, il ne regrettait pas son choix de s'établir avec les Pridelanders. Ces quelques journées de solitude qui s'offraient à lui suffisait à satisfaire son besoin d'introspection.

Alors qu'il avait lentement repris le chemin du clan, une forme se dessina au loin. Décidant qu'il n'y avait sans doute pas grand danger à aller voir de qui il s'agissait, le fils d'Hatari se dirigea tranquillement vers la silhouette, qui marchait elle d'un pas actif. Il parvînt à une distance suffisante pour pouvoir reconnaître la lionne qui s'avançait. Il ne la connaissait guère à vrai dire - que de nom - mais son physique était peu commun. Gravement brûlée lors de l'incendie, elle en gardait des séquelles définitives qui l'avaient en partie défigurée. Pour autant, elle avait su se battre et récupérer, même si Rána pouvait se doutait que ces brûlures n'avaient pas simplement fait de dégâts physiques. Elle faisait partie des Pridelanders, mais l'orphelin ne s'était jamais présenté officiellement à elle. Il décida qu'il était temps, puisque l'occasion lui en était donnée. Il continua donc tranquillement de s'approcher pour venir trouver la lionne presque face à face.

─ Namiri, c'est ça ? Je suis Rána. Il me semble que je n'ai encore jamais eu l'occasion de te croiser. Tu chasses ?

Ce disant, il avait posé son regard bleuté sur la lionne, et abordait un sourire serein, sans aucune once d'agressivité.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyLun 30 Mar - 12:16


Un soleil tyrannique appuyait sur la savane son vaste faisceau blanc, forçant Namiri à progresser au gré des ombres des arbres éparses. Après une heure marche, la lionne songea que partir au zénith était l'idée la moins ingénieuse qu'elle ait eue de sa vie, et que la prochaine fois, au lieu de souffrir inutilement de la lumière et des rayons solaire, elle quitterait les terres libres bien plus tôt.
La lionne s'arrêtait aussi souvent qu'elle le pouvait pour se désaltérer, mais elle avançait à bonne cadence et sans perdre allure, se concentrant sur son objectif.

Ce faisant, ou peut-être parce que son odorat n'était plus ce qu'il était, elle n'avait pas senti approcher le pridelander qui venait de lui barrer la route.

« Namiri, c'est ça ? Je suis Rána. Il me semble que je n'ai encore jamais eu l'occasion de te croiser. Tu chasses ?

La vieille adulte recula d'un pas, masquant sa surprise derrière une expression de profonde désapprobation. Elle n'aimait pas qu'on la prenne par surprise. En fait, elle n'aimait pas les surprises tout court.
La lionne, qu'un rien comme celui-ci suffisait à dégriser, évalua le mâle d'un œil circonspect. Un grand cabotin à l'air de petite canaille trempé de candeur qui surgit des fourrées sans un bonjour, qui tutoies son aînée et, tout en lui demandant si elle était en train de chasser l'aurait interrompue dans cette entreprise. Selon Namiri, un tel score d'impolitesse lui valait de se faire incessamment décerner le titre de voyou en grandes lettres d'or.
Après une étude plus appliqué, Namiri se rendit compte que son regard bleu ciel, bien loin d'être insolent comme elle l'avait perçu au premier abord, était seulement plein d'aménité et qu'il dessinait un sourire tout à fait courtois à la limite du charmant. Alors les marques sous ses yeux lui rappelèrent quelque chose, sans qu'elle ne se souvienne exactement qui ou quoi. Rána, Rána... Même en consultant intérieurement le catalogue généalogique des pridelanders, ce nom ne lui disait rien.

Ah... Bonjour, Rána. Effectivement, votre nom ne me dit rien du tout et s'il vous plaît, ne refaites jamais ça, ça me rend désagréable. Heureusement, je ne chassais pas. Je me rends à Prideland pour m'enquérir des nouvelles que je me devrais de transmettre au roi à mon retour dès demain.

Elle avait dit cela d'une traite, sans presque respirer. La voix râpeuse et monocorde qui lui était caractéristique donnait l'impression d'être plus grave que celle du mâle. Une lueur de vie transforma soudainement son visage et elle se mit à froncer les sourcils avec dubitation.

Vous connaissez mon nom, vous ? »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyLun 30 Mar - 20:08

S'il s'attendait à avoir une réponse plutôt amicale, Rána fut surpris de constater que la lionne ne semblait pas ravie de le voir. Elle recula d'un pas, et son faciès ne laissa guère de doute quant à ce qui animait ses pensées. Désemparé, le grand mâle eut aussi un mouvement de recul, les oreilles légèrement plaquées dans sa crinière, lorsque la lionne lui répondit :

Ah... Bonjour, Rána. Effectivement, votre nom ne me dit rien du tout et s'il vous plaît, ne refaites jamais ça, ça me rend désagréable. Heureusement, je ne chassais pas. Je me rends à Prideland pour m'enquérir des nouvelles que je me devrais de transmettre au roi à mon retour dès demain.

Si sa voix s'était faite légèrement plus sympathique que son attitude première, elle n'en restait pas moins en retrait et semblait agacée par la présence de son interlocuteur. L'orphelin en vînt même à s'apprêter à faire demi-tour. Pour autant, cette attitude presque agressive lui posait question. Pourquoi agir de la sorte ? Quand bien même elle aurait préféré la solitude, n'aurait-elle pas pu l'exprimer de manière sereine ? A dire vrai, cela intriguait Rána. Avec le temps, il avait appris que certaines habitudes avaient la vie dure, mais qu'elles finissaient toujours par révéler quelque chose ; il était désireux de savoir ce qui animait le cœur de Namiri pour sembler aussi tendue. Néanmoins, il n'était pas certain de vouloir continuer sur un chemin ausi délicat qu'il le semblait pour le moment.

Vous connaissez mon nom, vous ?

Le grand mâle fronça légèrement les sourcils, ses oreilles sans cesse en mouvement à cause du léger malaise qui l'animait.

─ Oui. Je l'ai déjà entendu.

Ce faisant, il se décida à reculer d'un pas, autant pour lui que pour la lionne. Il était à la fois curieux et légèrement amer de cette réaction qu'elle avait eu.

─ Je ne voulais pas vous importuner, simplement faire connaissance.

Sa voix s'était faite un brin plus froid - sans pour autant devenir agressive - et il avait adopté ce vouvoiement qui mettait encore un peu plus de distance entre eux. Fut-elle d'un autre clan, les choses n'auraient pas été différentes.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMar 31 Mar - 12:09


« Oui. Je l'ai déjà entendu. (Il recula.) Je ne voulais pas vous importuner, simplement faire connaissance.

Namiri continua de le radiographier quelques secondes, ses yeux de braise semblant noter et évaluer jusqu'à la dimension de chacun de ses poils. Vraiment, elle ne reconnaissait pas ce lion et son nom ne lui disait rien. Pourtant les marques sous ses yeux lui semblaient familières sans qu'elle puisse mettre la patte sur ce qu'elles lui rappelaient.

Elle se fendit d'un sourire qui ne laissa à couvert aucune de ses dents. Un sourire piètre et brut qui n'inspirait pas vraiment de sympathie, mais qui essayait quand même.

Et je ne voulais pas vous effrayer, je suis navrée, siffla-t-elle. C'est souvent l'effet que je produis, poursuivit-elle en reprenant la marche, manquant de lui donner un coup de plumeau sur le nez alors qu'elle passait devant lui. Après quelques pas, comme elle remarquait qu'il n'avait pas bougé et qu'il continuait de la dévisager bêtement, elle tourna à moitié sa tête vers lui et, toujours sans le regarder, lui dit :

Vous ne venez pas ? Je croyais que vous vouliez faire connaissance. Par chance pour vous j'ai un long chemin à faire. Vous pourrez me poser vos questions à loisir. »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 8 Avr - 17:43

Il sentit autant qu'il vit la lionne le dévisager longuement, l'étudiant dans les moindres coutures. Et, à la grande surprise de Rána, elle finit par sourire. Ça n'avait rien d'un vrai sourire chaleureux et sincère, mais c'était une tentative que le grand mâle ne pouvait occulter.

Et je ne voulais pas vous effrayer, je suis navrée. C'est souvent l'effet que je produis.

Les oreilles de l'orphelin pivotèrent légèrement devant ce changement de situation plutôt impromptu tandis que la lionne reprenait sa route. Interloqué, Rána hésita quelques instants sur la conduite à tenir jusqu'à ce que la lionne se retourne à demi vers lui :

Vous ne venez pas ? Je croyais que vous vouliez faire connaissance. Par chance pour vous j'ai un long chemin à faire. Vous pourrez me poser vos questions à loisir.

Un léger sourire fendit alors le visage du grand mâle, qui rejoignit la femelle en quelques foulées, puis adapta son pas sur le sien. A dire vrai, il ne savait guère ce qu'il allait lui demander, puisque la lionne lui semblait peu encline à parler d'elle. Pour autant, le fils d'Hatari ne désespérait pas d'arriver à la mettre plus à l'aise et d'apprendre à la connaître.

─ Prideland vous manque ? C'est un long chemin à faire, tout le monde ne l'aurait pas entrepris.

Ce fut tout ce qu'il trouva à dire à la lionne tandis qu'il allait d'un pas souple, sa crinière ondulant doucement à chaque foulée.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 15 Avr - 18:37


Namiri filait droit sans adresser un seul regard à son probablement temporaire compagnon de route. Elle préférait porter une attention constante sur les alentours afin de prévoir le danger, et si danger il y avait, ce n'était certainement pas Rána.

« Prideland manque à tous les Pridelanders, marmona-elle sans plus de substance. Le chemin est long, mais il m'importe peu. Comme je l'ai dit, le roi m'a donné une mission que je compte remplir le plus efficacement possible.

Un silence s'installa entre eux, soulignés par le froissement des herbes dans lesquels ils se frayaient un chemin. Un silence qui fut suffisamment long pour que Namiri constate que son attitude revêche avait probablement destabilisé le lion qui ne savait plus comment se comporter avec elle et semblait hésiter à poser ses questions, comme s'il savait d'avance qu'il s'aventurait en terrain dangereux. À vrai dire, c'était le cas, mais seulement parce qu'il l'avait mise de mauvaise humeur.
Après une petite remise en question, la lionne se promit de faire un petit effort et de se montrer un peu plus aimable. Ou en tout cas, moins désagréable.

Elle allait se présenter plus en détail, mais lorsqu'elle tourna enfin la tête vers lui, la marque sous son oeil lui fit à nouveau tiquer. Spontanément, elle laissa échapper ces mots :

Auriez-vous un parent que j'ai pu connaître ? Il y a quelques chose dans votre visage qui m'est familier, mais je n'arrive pas à savoir qui est-ce que vous me rappelez. »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyLun 27 Avr - 17:52

La lionne ne lui adressa pas un regard, marchant d'un pas ample. Pour autant, Rána n'en pris pas ombrage. Il avait croisé plus d'un lion taciturne.

Prideland manque à tous les Pridelanders. Le chemin est long, mais il m'importe peu. Comme je l'ai dit, le roi m'a donné une mission que je compte remplir le plus efficacement possible.

Ils se turent quelques instants, chacun songeant probablement à la situation de son côté. Rána ne doutait pas que Namiri mènerait à bien sa mission, elle semblait être de ceux qui n'abandonnaient pas, peu importe les difficultés à surmonter. Son faciès même en était l'exemple. Il fallait plus qu'un peu de détermination pour se sortir de telles blessures, et plus encore pour affronter chaque jour le regard des autres. C'est à cela qu'il songeait lorsque la lionne se tourna vers lui :

Auriez-vous un parent que j'ai pu connaître ? Il y a quelques chose dans votre visage qui m'est familier, mais je n'arrive pas à savoir qui est-ce que vous me rappelez.

Rána se fendit d'un léger sourire. Il savait, maintenant, que Namiri était loin d'être la seule à s'être posé cette question. Pour autant, peu étaient ceux qui avaient eu la franchise de la lui poser. Seule Kuzaidia avait été à même de répondre à la plupart de ses inquiétudes et de ses interrogations ; les autres n'avaient fait que le dévisager.

─ En effet. Ma mère, Safi. Elle a grandit sur Prideland et m'y a donné naissance il y a quelques années. Il semblerait que j'ai hérité de ses marques.

Il n'en dit pas plus, se contentant de laisser son interlocutrice intégrer ce qu'il venait de dire. Si Namiri désirait en savoir plus, il lui répondrait, mais faire étalage de son passé douloureux n'était pas dans ses habitudes.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyVen 1 Mai - 21:10


Namiri scruta le fond de ses prunelles bleues un instant.
Sa tête se tourna à nouveau vers l'horizon et elle reprit sa marche, Rána à ses côtés.

« Safi... Oui, ce doit être cela ! Une lionne tout à fait charmante, de ce que je me souviens. J'avais déjà bouclé mes premières saisons, à l'époque. Les sourcils de la lionnes tracèrent deux accents au dessus de ses yeux de braise. Et... Puis elle est partie.

Namiri se ménagea une pause pour réfléchir. Elle se souvenait de Safi. Elle l'avait brièvement connue, la première année de sa vie. C'était une des rares amies de sa mère, du moins lui semblait-il.

C'est étrange. Ma mère ne s'entendait pas avec n'importe qui. C'était une âme errante et solitaire. Pourtant, je crois me rappeler qu’il lui arrivait de chasser avec Safi plus souvent que je ne m'en apercevais en ce temps là... Je crois même que Safi était la seule autre lionne avec qui elle allait seulement à deux. »

Il était possible qu'elle se trompe, qu'elle confonde la Safi qu'elle avait connue avec une autre lionne. Tout ceci remontait à des années à présent. Mais peut-être qu'Uzuri avait réellement connu la mère de Rána, et qu'elles avaient été plus proches que les deux lions ne le sauraient jamais durant un temps. Les souvenirs de Namiri se faisaient vaporeux et il lui était difficile d’en saisir exactement l’essence. Il lui semblait, en plissant les yeux sur l'horizon de sa mémoire, percevoir encore l'atmosphère de mystère qui entouraient Safi et Uzuri. Un halo de secret que Namiri n'avait jamais chercher à percer et que la marée du temps rejetait aujourd'hui sous ses yeux, après des années passées ensevelis dans l'oubli.

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMar 12 Mai - 18:12

Le grand mâle sentit le regard de Namiri le dévisager, presque comme si elle tentait de lire en lui. Il ne s'en inquiéta pas car il ne cherchait pas à lui cacher quoi que ce soit, mais cela le mis un tant soit peu mal à l'aise.

Safi... Oui, ce doit être cela ! Une lionne tout à fait charmante, de ce que je me souviens. J'avais déjà bouclé mes premières saisons, à l'époque. Et... Puis elle est partie.

Oui, elle était partie. Partie retrouver Hatari, puis partie pour de bon. Sans rien dire à personne d'autre que Kuzaidia. Rána avait toujours du mal à comprendre pourquoi, mais cela ne changerait plus rien désormais. Avait-elle eu peur du regard des autres lorsqu'elle aurait évoqué le nom de l'exilé ? Avait-elle eu honte ? Ou ne souhaitait-elle simplement pas révéler l'existence d'Hatari au grand jour ?

C'est étrange. Ma mère ne s'entendait pas avec n'importe qui. C'était une âme errante et solitaire. Pourtant, je crois me rappeler qu’il lui arrivait de chasser avec Safi plus souvent que je ne m'en apercevais en ce temps là... Je crois même que Safi était la seule autre lionne avec qui elle allait seulement à deux.

Les oreilles de l'orphelin tressaillirent tandis qu'il entendait cela. Ainsi donc, leurs mères auraient été amies. Se pouvait-il que Namiri et lui ait passé une partie de leur enfance ensemble ? Sans qu'ils puissent s'en souvenir à cause de leur jeune âge ... Rána n'aurait su le dire. Et même s'il désirait ardemment savoir, plus personne ne pouvait lui apporter ce genre de réponse.

─ Crois-tu que .. Crois-tu que nous aurions pu nous connaitre quand nous étions petits ?

Si lui ne s'en rappelait pas, quelle était la chance pour que la lionne s'en souvienne ? Sans doute nulle, mais Rána avait posé la question sans trop prendre le temps d'y réfléchir. Après tout, il avait découvert que le monde n'était parfois pas si grand qu'il y paraissait.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyDim 7 Juin - 18:24


Namiri donna la parole au vent et aux herbes frémissantes. La mémoire de son enfance lui faisait un peu défaut et d'aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait pas passé beaucoup de temps avec les lionceaux de son âge. Sa timidité l'avait longtemps poussée à rester derrière les pattes de sa mère et les mauvais souvenirs l'avaient naturellement davantage marquée que les bons.

« Je l'ignore, finit-elle par déclarer. Cela commence à faire longtemps et d'ordinaire, j'oublie assez vite un visage. De plus... Je n'ai pas eu beaucoup d'amis, durant mon enfance. Au risque que cela vous surpenne ! ajouta-t-elle avec ironie. Peut-être êtes-vous parti trop tôt pour que nous puissions nous en rappeler.

Curieuse du passé de leurs mères et des mystères qu'il recelait, la lionne se risqua à questionner.

Savez-vous pourquoi Safi est partie ? »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 15 Juil - 19:56

La lionne sembla réfléchir quelques instants tandis qu'ils continuaient leur route d'un pas souple.

Je l'ignore. Cela commence à faire longtemps et d'ordinaire, j'oublie assez vite un visage. De plus... Je n'ai pas eu beaucoup d'amis, durant mon enfance. Au risque que cela vous surpenne ! Peut-être êtes-vous parti trop tôt pour que nous puissions nous en rappeler.

Rána devait avouer que lui-même ne se souvenait guère de ses premières semaines sur Prideland. Si l'endroit lui était paru familier lorsqu'il était revenu plus tard avec Ishana et les siens, il aurait été incapable de comprendre qu'il y avait déjà vécu sans l'aide de Fleck et Kuzaidia. Pourtant, c'était ici qu'il était né et qu'il avait fait ses premières armes.

Savez-vous pourquoi Safi est partie ?

Un timide sourire se dessina sur les babines du grand mâle. Oui, désormais il savait, mais cela n'avait pas toujours été le cas. Et quand bien même la romance de ses parents avait été tenue secrète - et l'était toujours plus ou moins - il n'avait pas honte de ses origines, loin de là ! Elles avaient probablement simplement été tenues secrètes dans le but de le protéger des Jangowas.

─ Elle est partie retrouver mon père lorsque j'ai été assez grand pour pouvoir faire le voyage. Lui ne pouvait plus revenir.

Il aurait pu retourner la question à Namiri, lui demander si elle avait passé toute sa vie sur Prideland ... mais faire remonter son passé le plongeait à chaque fois dans des réflexions plus profondes, et il en resta un instant silencieux, le regard marqué par ces souvenirs à la fois douloureux et étrangers.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyLun 3 Aoû - 17:38


Namiri ne répondit pas tout de suite. Elle demeura un moment silencieuse, le temps de soupeser la réponse du mâle. D'après sa fine connaissance des lois de Prideland, peu de choses pouvaient empêcher un lion de séjourner sur le territoire. L'évidence entendait que le père de Rána n'était pas originellement un membre du clan : ce devait être un vagabond, un de ces errants solitaire qui parfois traversaient leurs vastes plaines. Il y avait cependant autre chose, une chose bien plus sombre que le lion ne disait pas, une chose trouble comme l'eau vaseuse mais ressortait limpide aux regard et à l'esprit pleins d'acuité de Namiri. Si Safi et cet anonyme voyageur avaient préféré tenir leur union secrète, cela entendait secrète aux yeux du peuple. Un tel choix ne se justifiait que parce la crainte de voir cette union désapprouvé par le peuple. Hors, les seuls lions qui ne soient pas admissibles au sein du clan, ce sont les hors-la-loi.
« Je vois...
Namiri demeura songeuse un nouvel instant. Elle pensait à sa mère, et à ce secret dont Safi et elle étaient les seules gardiennes. Secret que la rencontre de leurs enfants respectifs, bien des lunes plus tard, semblait avoir enfin percé. La vieille lionne ne savait plus que penser, elle pour qui Prideland, ses lois et son roi étaient tout. En choisissant de taire le secret de Safi, secret dont Namiri avait toujours soupçonné l'existence, Uzuri n'avait-elle pas en quelque sorte trahi son peuple ? Aux yeux de la femelle, c'était une chose grave. Elle n'avait pas envie d'être la fille d'une traîtresse. Mais d'un autre côté, elle comprenait. Qu'aurait-elle fait, à sa place ? La vérité, même malgré les années d'expérience qui avaient forgé son caractère et sa pensée, Namiri l'ignorait.
Votre père était un exilé ?
C'était cru, mais la question valait la peine d'être posée. Après tout, cela expliquait sûrement cet air de petite canaille qui se moirait dans ses yeux bleus.
Pardonnez-moi, je m'avance peut-être un peu. J'ai omis de vous le préciser tantôt, mais j'ai peu de scrupule à me montrer abrupte. C'est que j'aime à aller droit au but, vous comprenez ? (Elle émit une courte pause dans son discours comme dans sa marche, contemplant pensivement l'attitude et le regard un peu lointain de Rána.) Je vois bien que tu perds ta langue, mais tu as le silence loquace. Je peux te tutoyer ? Tu es mon cadet, après tout.
Naturellement, elle n'attendit pas son approbation pour poursuivre.
Écoute, je vais être parfaitement honnête avec toi : l'impression que tu me fais, c'est d'être une espèce de grand gamin, un lion, un adulte bourré de potentiel mais qui est encore un peu vert dans sa tête. Je crois que je commence à comprendre ce qui se passe derrière tout ça. Mon grand, même après tout ce temps tu m'as l'air d'en avoir encore beaucoup sur le cœur. Je le vois bien, c'est sûr, et avec ce regard-là, tu ne tromperais... Oh, personne. Personne, personne. Alors voici ce que je te propose, dit-elle en reprenant la marche sans quitter son profil des yeux. Tu vas m'accompagner jusqu'à la frontière et tu vas te délester de tout ce qui pèse sur ton cœur. Quand nous serons arrivés, tu seras devenu un lion capable et fier, au cœur léger et sans reproche. Tu seras un Pridelander. Parole de Namiri. »

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMar 15 Sep - 18:39

Namiri resta songeuse un instant, pesant les mots de son interlocuteur pour finir par demander :

Votre père était un exilé ?

L'orphelin acquiesça en silence. Il savait que ces derneirs étaient rarement bien vus, pour autant il avait du mal à voir son père comme un lion mauvais, bien qu'il ait conscience qu'Hatari n'avait pas toujours agi avec sagesse et pacifisme. Le fils de l'exilé préférait se dire que nul n'était irréprochable, et qu'il appartenait simplement à chacun de faire du mieux qu'il pouvait.

Je vois bien que tu perds ta langue, mais tu as le silence loquace. Je peux te tutoyer ? Tu es mon cadet, après tout. Écoute, je vais être parfaitement honnête avec toi : l'impression que tu me fais, c'est d'être une espèce de grand gamin, un lion, un adulte bourré de potentiel mais qui est encore un peu vert dans sa tête. [...] Quand nous serons arrivés, tu seras devenu un lion capable et fier, au cœur léger et sans reproche. Tu seras un Pridelander. Parole de Namiri. »

Rána fut décontenancé par ces quelques paroles, qui semblaient pourtant un long discours pour Namiri au vu de ce qu'il avait aperçu d'elle. Pourtant, la lionne si taciturne et peu amène s'était ouverte, et c'était de son plein gré qu'elle lui proposait de vider son sac. L'orphelin ne l'aurait pas fait spontanément, et il n'était pas certain de le vouloir encore, mais voir la lionne s'ouvrir peu à peu lui faisait plaisir. Acceptait-elle de lui faire confiance, lui, jeune mâle de son état ?

Il soupira, repassant une nouvelle fois tout ce qu'il savait. A dire vrai, il avait l'impression d'avoir été toujours ainsi, à porter le poids d'un héritage parfois trop lourd pour lui, et parfois si léger qu'il s'en sentait presque fier. Rána ne savait pas vraiment ce qu'il lui manquait pour être heureux ; il n'avait pas l'impression d'être malheureux, simplement il se sentait souvent nostalgique. Était-ce le regret de ne pas avoir connu une enfance heureuse comme tant d'autres à côté de lui ? La manque d'une famille aimant, d'un vide qu'il ne pourrait jamais entièrement combler ?

─ Je ne suis pas ... malheureux, Namiri. J'ai parfois simplement l'impression d'avoir manqué quelque chose, comme si n'étais pas tout à fait là, ou pas complètement. Un peu comme si une partie de moi était restée avec eux.

L'orphelin ne se sentait pas le cœur lourd comme il avait pu l'avoir, comme ce jour où il avait vu son père partir sans se retourner, ou sa mère disparaître sous les griffes des lions du désert. Il vivait sa vie, sans remord quant à ses choix, appréciant de partager son temps avec les autres Pridelanders, mais il lui arrivait parfois d'être songeur face aux questions qui resteraient toujours sans réponse.

─ Et toi, Namiri, que feras-tu quand nous pourrons enfin retourner sur Prideland ?

Le grand mâle avait posé la question spontanément, conscient que cela lui faudrait peut-être un regard peu amène, mais cela lui importait peu. Il était désireux d'entrapercevoir ce qui se cachait sous la carapace de la lionne, peu importe ce qu'il pouvait y avoir.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Namiri
Namiri
PLAYER02


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 68
Localisation : Limoges

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 16 Sep - 20:42


Je ne suis pas ... malheureux, Namiri. J'ai parfois simplement l'impression d'avoir manqué quelque chose, comme si n'étais pas tout à fait là, ou pas complètement. Un peu comme si une partie de moi était restée avec eux.
La lionne haussa vaguement des épaules sans chercher à s'acharner plus que cela, sa figure inexpressive se tournant à nouveau vers l'horizon.
Ah, lâcha la lionne sur un ton inconsistant. Les échos sourds d'un passé fugitif et un profond sentiment d'inachèvement. C'était donc cela, l'ombre dans ton regard. Laisse-moi te dire : cette ombre diminuera peut-être avec le temps, mais elle demeurera à vie. Ce n'est pas un drame. Presque tout le monde meurt avec une ombre dans les yeux. L'important est de ne jamais la laisser grandir en cherchant des réponses déjà dissoutes dans l'oubli. Elle ajouta, ravie et fière d'y glisser sa maxime du jour :Je songeais à cela, l'autre soir, lors d'une de mes siestes spirituelles. Beaucoup d'entre nous quittent ce monde en n'étant pas heureux, parce que ceux-là passent leur temps à regretter le passé et ou à craindre l'avenir – quand ce n'est pas l'inverse qui se produit. Et ce faisant, ils oublient le présent, notre seul champ d'action. Bah, je digresse...
Ils s'enfermèrent chacun dans un nouveau silence. Un silence plutôt paisible, à croire que Namiri avait fini par s'accommoder à la présence Rána. Ce dernier, que la conversation avec pareille harpie aigrie n'avait pas l'air de fatiguer, rebondit sur un sujet plus léger.
Et toi, Namiri, que feras-tu quand nous pourrons enfin retourner sur Prideland ?
La lionne tarda une seconde avant de répondre solennellement.
La plus prodigieuse sieste spirituelle qu'aucun lion n'ait jamais faite sur cette terre, en espérant que mon acacia favori ne se soit pas transformé en tas de suie à cause de l'incendie. C'est le seul ami que j'ai jamais eu depuis longtemps, vois-tu. Du reste, je pisserai comme tout le monde dans les hautes herbes en bénissant quelque sainte providence pour m'avoir ramenée sur la terres de mes ancêtres.
Elle émit une espèce de gloussement rauque qui avait plus en commun avec une crise de toux et, après un soupir, reprit son air impénétrable.
Plus sérieusement, je l'ignore. Je ne suis pas quelqu'un de très extraordinaire – et je n'ai d'ailleurs aucune envie de l'être. Je me contenterai de servir le roi comme je l'ai toujours fait, du mieux que je peux. Je l'accompagnerai jusqu'aux portes de la tombe s'il le faut. Il paraît que je fais ça bien. Et toi ?

_________________
Namiri grogne en #bb3e2b
Voir son rapport du matin et sa fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Rána
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 1614
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland EmptyMer 23 Sep - 19:12

Namiri pointa fort bien l'amer souvenir qui hantait parfois Rána, celui qui l'empêchait de dormir et ne cessait de le tourmenter, sans qu'il puisse le défaire. Bien sur, rien n'était de sa faute - ou du moins s'efforçait-il de le croire - et il n'aurait rien pu changer à la situation, mais il restait toujours ce regret ; celui de n'avoir eu d'autres possibilités que celle de grandir sans parents, loin de tout. Peut-être aurait-ce été différent si Safi n'avait jamais quitté Prideland, ou si son père avait accepté de retourner y vivre, mais cela ne servait à rien de ressasser encore et encore ces mêmes idées. Il n'y avait personne à blâmer ; personne d'autres que ces Jangowas. L'orphelin se sentait parfois animé d'un désir farouche de venger ses parents, mais il se doutait que ce n'était pas là une voie judicieuse à emprunter, aussi l'esquivait-il du mieux qu'il pouvait.

La plus prodigieuse sieste spirituelle qu'aucun lion n'ait jamais faite sur cette terre [...] Du reste, je pisserai comme tout le monde dans les hautes herbes en bénissant quelque sainte providence pour m'avoir ramenée sur la terres de mes ancêtres.

Quelle ne fut pas la surprise du grand mâle en entendant la lionne à ses côtés s'exprimer de la sorte. Elle n'avait pas été aussi loquace depuis le début, et encore moins sur un ton familier. Mais Rána se surpris à se trouver heureux d'avoir réussit à la dérider un tant soi peu.

Plus sérieusement, je l'ignore. Je ne suis pas quelqu'un de très extraordinaire – et je n'ai d'ailleurs aucune envie de l'être. Je me contenterai de servir le roi comme je l'ai toujours fait, du mieux que je peux. Je l'accompagnerai jusqu'aux portes de la tombe s'il le faut. Il paraît que je fais ça bien. Et toi ?

Un léger sourire se dessina sur les babines du fils d'Hatari. Il ne doutait pas que Namiri excellait dans ce qu'elle faisait, et qu'il n'y avait guère plus dévouée - et plus coriace ! - qu'elle. Cela en faisait une lionne fidèle et loyale sur qui se reposer. Il n'était pas étonnant qu'Azaan fasse régulièrement appel à elle. Bien qu'il ne la connaisse pas encore beaucoup, Rána aurait été prêt à lui faire confiance, peu importe le danger.

─ Je ne sais pas non plus. J'ai parfois envie de me rendre à la lisière du désert, mais je sais que cela ne serait pas judicieux. Peut-être qu'il serait plus sage pour moi de rester sur Prideland et de servir Azaan du mieux que je peux, moi aussi. Peut-être qu'un jour je pourrais fonder ma propre famille.

Le grand mâle se surprenait à le désirer plus régulièrement que jadis. Il aspirait à fonder quelque chose, à laisser une trace mais également à pouvoir vouer toute son âme à une cause qui lui serait chère ; plus chère que n'importe quoi d'autre. Peut-être, au fond, désirait-il aussi panser cette plaie qui resterait toujours, si discrète soit-elle, en vibrant de nouveau de tout son être pour quelqu'un.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Sur la route de Prideland 200405082030745184
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la route de Prideland   Sur la route de Prideland Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la route de Prideland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Les Terres du Sud
-