Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Hecate, Rinkisha, Mantis, Wakazani, Kayrou, Polux & Hatasa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Mea culpa (KODA) Z7dyMea culpa (KODA) Y4ziMea culpa (KODA) J3l9
-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mea culpa (KODA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1111
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyLun 2 Mar - 12:36


Déambulant parmi les plaines verdoyantes, la lionne dorée avançait d’un pas lent et songeur. Elle repensait à l’annonce de son frère venu lui apprendre la mort de Soto lors d’un duel pour le pouvoir d’Outland. Elle s’était alors murée sous une carapace mais son esprit cogitait. Ses sentiments aussi invraisemblables soient-ils avait disparu avec le temps, notamment lorsqu’Ahva avait découvert le véritable amour en devenant mère mais aussi effacés soient-ils, elle ne pouvait nier que cette annonce lui avait fait quelque chose. Aurait-elle aimé avoir l’occasion de le revoir ? Pas sûr, il lui avait fallu du temps pour réaliser qu’il n’y avait rien de bon entre eux et sûrement cela aurait viré à un nouveau règlement de compte, chose dont elle était fatiguée. Peut être alors était-ce mieux ainsi, ses enfants avaient été préservés de l’influence néfaste de leur père mais là était justement le problème : ils ne le connaitraient jamais. Ce problème ne concernait pas tant la lionne mais plutôt ses fils et justement, Shomari semblait avoir été choqué de la nouvelle. Avait-il en tête de rencontrer ce paternel absent ? Il ne lui aurait sûrement pas confié une telle envie mais elle l’aurait comprise, Ahva ne les avait jamais empêché de quoi que ce soit, seulement protégé quand ils étaient trop jeunes.

Un vent venu d’Ouest vint chatouiller son pelage tandis que sa mèche d’or se soulevait au gré du vent. Sa mère, très attachée aux esprits, y voyait toujours un signe d’une attention donnée par un défunt. Ahva s’était un peu moquée de ses croyances mais maintenant qu’il lui semblait survivre au temps là où tous ses proches avaient été rattrapés par la vieillesse, cette pensée lui semblait soudainement réconfortante. Ses paupières se fermèrent sur ses iris ambrée tandis que la princesse guerrière s’imaginait sa sœur à ses côtés, son si beau sourire aux babines. Comme elle lui manquait. Avoir retrouver une certaine complicité avec son frère permettait d’atténuer la douleur mais cette cruelle absence serait toujours aussi mordante.

Ses enfants avaient grandi et s’épanouissaient jour après jour, elle était fière d’eux et certaine qu’ils redoreraient le blason familial mais pour elle, le voyage semblait toucher à sa fin. Elle ne supportait pas de voir son reflet dans l’eau, ces poils grisonnants qui venaient parsemer son pelage autrefois si brillant, sa condition physique aussi l’agaçait. Il lui manquait le temps où elle pouvait partir vagabonder sans se soucier des nœuds venant ralentir ses muscles et ces horribles crampes qui la prenait quand elle faisait trop d’effort. La vie d’une matriarche ne lui convenait pas, ses envies n’étant tout simplement en adéquation avec sa condition. Peut-être était-ce aussi ce calme qui la troublait, cette nouvelle unité familiale longtemps perdue où tous semblaient avoir retrouvé leur place. Les choses n’était pourtant pas aussi prospère, Prideland demeurait inhabitable pour le moment et qui sait ce que les hyènes avaient encore en tête … Mais étonnamment, Ahva semblait détachée de cela, comme si ces problèmes concernaient une nouvelle génération à laquelle elle n’appartenait pas. Son temps à elle avait été marqué par ses erreurs et ses atroces conséquences. Voilà sûrement la cause du problème, sans doute pensait-elle ne pas mériter cette nouvelle vie.

Sa longue marche ayant finalement eu raison de son énergie, Ahva se dirigea vers l’ombre d’un arbre où elle se laissa choir et souffla un bon coup. Foutus muscles endoloris. D’abord agacée, la vieille lionne retrouva son calme lorsque son regard ambrée se mit à parcourir les plaines verdoyantes qui s’étendait jusqu’à l’horizon. Cela lui rappelait Prideland.

_________________
Mea culpa (KODA) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
 
Mea culpa (KODA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Les Terres du Sud
-