Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi & Sayidi

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
A ne pas manquer en ce moment ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Mea culpa (KODA) Z7dyMea culpa (KODA) Y4ziMea culpa (KODA) J3l9

Partagez
 

 Mea culpa (KODA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1123
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyLun 2 Mar - 12:36


Déambulant parmi les plaines verdoyantes, la lionne dorée avançait d’un pas lent et songeur. Elle repensait à l’annonce de son frère venu lui apprendre la mort de Soto lors d’un duel pour le pouvoir d’Outland. Elle s’était alors murée sous une carapace mais son esprit cogitait. Ses sentiments aussi invraisemblables soient-ils avait disparu avec le temps, notamment lorsqu’Ahva avait découvert le véritable amour en devenant mère mais aussi effacés soient-ils, elle ne pouvait nier que cette annonce lui avait fait quelque chose. Aurait-elle aimé avoir l’occasion de le revoir ? Pas sûr, il lui avait fallu du temps pour réaliser qu’il n’y avait rien de bon entre eux et sûrement cela aurait viré à un nouveau règlement de compte, chose dont elle était fatiguée. Peut être alors était-ce mieux ainsi, ses enfants avaient été préservés de l’influence néfaste de leur père mais là était justement le problème : ils ne le connaitraient jamais. Ce problème ne concernait pas tant la lionne mais plutôt ses fils et justement, Shomari semblait avoir été choqué de la nouvelle. Avait-il en tête de rencontrer ce paternel absent ? Il ne lui aurait sûrement pas confié une telle envie mais elle l’aurait comprise, Ahva ne les avait jamais empêché de quoi que ce soit, seulement protégé quand ils étaient trop jeunes.

Un vent venu d’Ouest vint chatouiller son pelage tandis que sa mèche d’or se soulevait au gré du vent. Sa mère, très attachée aux esprits, y voyait toujours un signe d’une attention donnée par un défunt. Ahva s’était un peu moquée de ses croyances mais maintenant qu’il lui semblait survivre au temps là où tous ses proches avaient été rattrapés par la vieillesse, cette pensée lui semblait soudainement réconfortante. Ses paupières se fermèrent sur ses iris ambrée tandis que la princesse guerrière s’imaginait sa sœur à ses côtés, son si beau sourire aux babines. Comme elle lui manquait. Avoir retrouver une certaine complicité avec son frère permettait d’atténuer la douleur mais cette cruelle absence serait toujours aussi mordante.

Ses enfants avaient grandi et s’épanouissaient jour après jour, elle était fière d’eux et certaine qu’ils redoreraient le blason familial mais pour elle, le voyage semblait toucher à sa fin. Elle ne supportait pas de voir son reflet dans l’eau, ces poils grisonnants qui venaient parsemer son pelage autrefois si brillant, sa condition physique aussi l’agaçait. Il lui manquait le temps où elle pouvait partir vagabonder sans se soucier des nœuds venant ralentir ses muscles et ces horribles crampes qui la prenait quand elle faisait trop d’effort. La vie d’une matriarche ne lui convenait pas, ses envies n’étant tout simplement en adéquation avec sa condition. Peut-être était-ce aussi ce calme qui la troublait, cette nouvelle unité familiale longtemps perdue où tous semblaient avoir retrouvé leur place. Les choses n’était pourtant pas aussi prospère, Prideland demeurait inhabitable pour le moment et qui sait ce que les hyènes avaient encore en tête … Mais étonnamment, Ahva semblait détachée de cela, comme si ces problèmes concernaient une nouvelle génération à laquelle elle n’appartenait pas. Son temps à elle avait été marqué par ses erreurs et ses atroces conséquences. Voilà sûrement la cause du problème, sans doute pensait-elle ne pas mériter cette nouvelle vie.

Sa longue marche ayant finalement eu raison de son énergie, Ahva se dirigea vers l’ombre d’un arbre où elle se laissa choir et souffla un bon coup. Foutus muscles endoloris. D’abord agacée, la vieille lionne retrouva son calme lorsque son regard ambrée se mit à parcourir les plaines verdoyantes qui s’étendait jusqu’à l’horizon. Cela lui rappelait Prideland.

_________________
Mea culpa (KODA) 6h2g

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyJeu 16 Avr - 4:08

Aujourd'hui, j'avais quitté le territoire des Chafayas au sein des Montagnes Humides pour me rendre auprès de Kama. Ce dernier m'avait fait mandé et avait parlé d'une nouvelle importante mais le messager n'avait rien pu me dire de plus. J'avais donc fait savoir que je partirais en fin de matinée, le temps de m'organiser avec le clan mais aussi avec ma compagne. Cela me peinait de devoir la laisser seule avec notre fils né quelques jours plus tôt mais elle m'assurait qu'elle n'était pas seule. Ce qui était bien vrai puisqu'elle pouvait compter sur le soutien de Kira, devenue mère également d'une merveilleuse petite fille aux couleurs du Feu, bien que plus foncées que celles de sa mère. Sans compter le reste du clan, dont la plupart s'était réjouit de la venue au monde de deux nouvelles têtes. Hormis les jumelles qui voyaient en leur petit frère un voleur de parents. Khalaki et moi avions bien du mal à gérer cela avec elles mais nous ne comptions pas les abandonner et elles finiraient bien par comprendre. Ou en tout cas, je l'espérais.

C'était en pensant à cela que j'avais entamé la route qui me mènerait au Repère des Lions, là où je savais que m'attendais Kama. Bien qu'il m'ait fait transmettre qu'il s'agissait d'une nouvelle importante, je ne me pressais pas et profitais de cette "ballade". Enfin, je restais tout de même sur mes gardes le temps de traverser le territoire occupé par les séparatistes mais bien que mes sens soient à l'affût, aucun incident ne vint m'interrompre. J'ignorais où ils étaient tous passés mais je n'allais certainement pas me mettre à leur recherche : j'étais attendu et j'osais espérer que lorsque je ferais le chemin inverse pour retourner auprès des miens, je ne croiserais pas leur route.

Les heures avaient filées et c'est au milieu de l'après-midi que j'arrivais sur le territoire des royalistes. Il me faudrait encore un moment avant d'arriver au Repère mais je n'étais plus très loin. Une heure, deux tout au plus, et je pourrais m'annoncer au Roi pour qu'il me dise ce qu'était sa fameuse nouvelle importante. C'était ce que j'avais prévu lorsqu'un pelage bien particulier attira mon attention.

Cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu mais je n'avais pas oublié à qui il appartenait. Elle nous avait accueilli ma mère et notre fratrie lorsque la guerre avait éclatée sur Outland. Guerre qui, je l'avais appris plus tard, avait été connue à l'avance par celle qui venait de s'allonger à l'ombre d'un arbre. Je lui en voulais pour ce qu'elle avait fait à Waasi et la contrepartie de l'accueil de la famille rouge sur Prideland - bien que je la remerciais pour nous avoir mis à l'abri des épreuves endurées par la reine des cendres - ne suffisait pas à contrebalancer ses actes.

Je m'étais arrêté dans ma marche, pesant le pour et le contre, avant de dévier de ma trajectoire initiale pour aller à la rencontre de la lionne à mèche. Je n'avais en aucun cas l'intention d'aborder ce sujet avec elle car bien que très douloureux, cet épisode faisait parti du passé et il ne servait à rien de l'accabler encore plus qu'elle n'avait déjà dû l'être. Non, c'était un tout autre sujet que je voulais aborder avec elle.

Bonjour Princesse Ahva. dis-je tout en inclinant ma tête envers elle. Son statut méritait ce signe de respect, en dépit de ce que je pensais de ses actions passées. De plus, je ne me voyais pas agir autrement. On disait souvent de moi que j'avais des allures de noble chevalier lorsque j'étais jeune et cette caractérisation était restée malgré les années passant. Ce geste et mon ton concilient en étaient les preuves. J'aimerais m'entretenir avec vous. Auriez-vous du temps à m'accorder ?

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Mea culpa (KODA) 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1123
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyJeu 16 Avr - 11:24


Bercée par la vue des plaines verdoyantes lui rappelant ses terres natales, Ahva sombrait peu à peu, ses songes la portant vers des souvenirs d’un temps qui semblait déjà bien lointain. Ses paupières à demi closes, sa vue se brouillait et peu à peu les formes se modelaient selon ses mémoires de Prideland. Elle se pensait dans la Savane, aux côtés de sa sœur. C’était apaisant. L’âge la rattrapait et la lionne craignait de s’éteindre sur ces terres qui n’étaient pas les siennes. Elle voulait partir dans son foyer natal, s’éteindre parmi ces herbes qu’elle avait foulée toute son enfance et le champ des oiseaux qui l’avait auparavant tant de fois bercée. Serait-ce seulement possible ? Perturbée par ces songes mortuaires, sa somnolence en fut troublée et bientôt ses paupières se rouvrirent, lui laissant paraître l’ombre lointaine d’un pelage qu’elle connaissait. Vita ? Elle battit des cils, perplexe et sa vue se rétablissant, elle comprit que sa vision n’était rien d’autre qu’un mirage. Pourtant, un lion au pelage de feu s’avançait bien vers elle.

Définitivement sortie de ses songes, Ahva plissa ses paupières pour mieux voir et mit bientôt un nom sur le lion qui s’approchait : Koda. Elle se souvenait bien de ce lion, enfant de son amie défunte Ishana et de Masika, le père de Wanda et Tendaji lesquelles il avait d’ailleurs accueilli au sein de son nouveau clan. Elle s’étira tout en guettant l’arrivée du lion, se demandant bien ce qui l’amenait. Les deux n’avaient jamais guère échangés plus de deux mots et leur relation n’était pas sans être entaché des fautes de la lionne. Appréhendait-elle ? Un peu.

Arrivé à sa hauteur, le fils d’Ishana la salua par son statut princier et abaissa même respectueusement l’échine. Cela la surpris grandement mais elle tâcha de ne rien laisser paraître. Peut-être n’était-il pas ici pour demander des comptes comme bien des lions avant lui … Tant mieux, Ahva était fatiguée de ces discussions.

« Bonjour à toi, Koda. » Le saluait-elle en retour en inclinant la tête.

Elle ne prit pas la peine de le vouvoyer non pas par manque de respect mais parce qu’elle l’avait connu enfant, enfin adolescent. Ahva n’avait jamais vouvoyé que très peu d’individus mais le respect qui en découlait n’en était que plus grand. Le grand lion précisa bien vite les raisons de sa venue et demanda à s’entretenir avec elle si bien sûr la vieille lionne avait du temps à lui accorder. Elle coula une œillade songeuse en sa direction, se demandant bien quelle était la tenue de cet entretien mais il n’y avait pour cela qu’une façon de le savoir.

« Du temps je n'en manque plus. Dis-moi ce qui t’amènes. »


_________________
Mea culpa (KODA) 6h2g

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptySam 18 Avr - 10:45

La lionne s'étira avant que je n'arrive à sa hauteur, me faisant me demander si je ne la dérangeais pas dans un moment de détente. Je ne pouvais m'empêcher de me sentir un peu coupable mais maintenant, il était trop tard pour faire demi-tour. Et il fallait dire que je n'en avais pas envie. Je me sentais l'obligation d'avoir une discussion avec la princesse et aujourd'hui était l'occasion idéale.

Une fois à sa hauteur, je la saluais donc, n'oubliant pas d'incliner respectueusement la tête envers la fille du soleil. Elle me rendit mon bonjour avant d'accepter ma demande, non sans montrer une pointe de curiosité quant à celle-ci.

Bien qu'elle ait dit ne plus manquer de temps - à l'occasion de quoi je remarquais que celui-ci commençait à poser ses marques sur le pelage solaire de la princesse guerrière - je ne comptais pas la faire attendre et tourner autour du pot. Ce n'était de toute façon pas dans ma façon d'agir et je commençais donc directement à parler du sujet pour lequel j'étais venu la voir.

Je souhaiterais que nous discutions de Wanda et Tendaji. J'imagine que vous n'êtes pas sans savoir que je les ai accueilli au sein du clan que j'ai créé. Mon intention était de regrouper les membres de ma famille et c'est pourquoi je leur ai fait cette proposition. J'avoue cependant que je n'ai pas pensé à l'autre partie de leur famille sur le moment… Je marquais une légère pause, le temps de reprendre une petite inspiration. Je reprenais ensuite, n'ayant pas totalement terminé. Sachez que je ne les empêcherai jamais de venir vous voir, vous, votre frère ou vos enfants. Tout comme vous êtes libre de venir les voir dès lors que l'envie vous en prend. Je m'en veux d'avoir agi de cette façon, sans vous faire part de mon intention et c'est pourquoi je tenais à m'en excuser aujourd'hui.

Cela faisait un moment maintenant que j'avais fait cette proposition à mes deux plus jeunes frère et sœur et que nous nous étions installés aux Montagnes Humides. Certains évènements s'étaient cependant enchainés et je n'avais pas eu l'occasion de m'excuser de mon comportement avant aujourd'hui. C'était désormais chose faite et j'osais espérer que mon interlocutrice ne m'en voudrait pas de réagir aussi tardivement..

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Mea culpa (KODA) 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1123
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptySam 18 Avr - 14:43


Sa demande accueillie favorablement par la vieille lionne, le fils d’Ishana ne perdit guère de temps et entra dans le vif du sujet qui l’avait poussé à venir à sa rencontre. Wanda et Tendaji. La princesse haussa un sourcil, intriguée puis vite soucieuse. Avaient-ils causé des problèmes ? Ou pis encore, avaient-ils été chahuté par les anciens exilés trop amers de leur ascendance ? Ahva lui prêta toute son attention et découvrit vite que là n’était guère le problème non, Koda lui confiait que son intention de regrouper les membres de sa famille l’avait poussé à accueillir les deux jeunes lions au sein des Chafayas mais qu’en procédant ainsi, il n’avait point songé à l’autre partie de leur famille, celle maternelle. Sa surprise passée, la vieille lionne retrouva son air neutre impassible et fruit de cette forteresse qu’elle s’était construit au fil des années. Après une légère pause, Koda reprit en lui affirmant que jamais il n’empêcherait Wanda et Tendaji de venir voir leur famille -encore heureux, Ahva aurait presque grondé- mais ajouta également qu’ils étaient tout aussi de libre de venir les voir dès lors que l’envie les prenait. Cela surprit la lionne, Koda n’était pas sans savoir que les lions haïssant le plus la vieille lionne était bien l’une des parties composant son clan. Était-ce de la naïveté ? Peut-être sous-estimait-il la rancœur des lions. Quoi qu’il en soit, le fondateur des Chafayas exprima ses regrets d’avoir ainsi arracher les enfants d’Awena à leur clan maternel sans leur avoir d’abord fait part de ses intentions et finalement, s’excusa.

Eh bien. Si elle s’attendait à cela. Ahva était touchée que le lion ait pris la peine de venir la voir à ce sujet certes tardivement mais rien ne l’y avait obligé dans un premier temps et ses excuses qui lui semblaient sincères étaient acceptés avec bienveillance.

« C’est le rêve de tout lion de vieillir aux côtés de sa famille, entouré par chacun de ses membres aussi nombreux soient-ils. La famille est et restera toujours le plus important. Bien sûr, cela m’a chagrinée que les enfants de ma sœur nous quittent mais c’était leur choix, tu ne les as forcé en rien et sûrement même que tu leur as ainsi ouvert une porte pour échapper à leurs démons. Les enfants ne devraient jamais pâtir pour les erreurs de leurs parents et pourtant, ça n’a jamais été facile pour eux. J’espère seulement qu’ils se sentent plus libres d’être qui ils sont parmi les Chafayas. Vous êtes aussi de leur famille, je sais que vous prendrez soin d’eux. »

Ahva avait prit le temps d’apaiser son esprit. Cela n’avait pas été facile à digérer lorsque Wanda était venue lui annoncer la nouvelle et pour sûr, elle avait brisé le cœur de sa tante mais Ahva préférait les savoir loin d’elle et heureux que l’inverse.

« Ne t’en fais pas, Wanda vient régulièrement me rendre visite et je rattrape soigneusement le temps passé loin d’elle. Les enfants grandissent si vite … » Ahva avait vu la petite sortir du ventre de sa sœur et bientôt, elle serait déjà une adulte. Tendaji quant à lui se faisait plus discret mais il devait avoir ses raisons que sa tante comprenait. Son seul regret était qu’Awena n’ait pu voir les beaux adultes qu’ils devenaient. Chassant ces songes nostalgiques, la vieille lionne reprit d’un ton plus réaliste : « Je te remercie de nous accorder la liberté de venir les voir, mes fils en seront sûrement ravis mais pour ma part et par respect pour ton clan, je ne franchirais pas vos frontières. Je pense que tu comprends. »

Elle aurait aimé voir l’environnement dans lequel sa nièce et son neveu grandissaient, se sentant responsable d’eux depuis la mort de sa sœur, elle aurait voulu ne serait-ce que s’assurer qu’ils ne manquaient de rien mais pour des raisons impérieuses, elle ne pouvait se le permettre. Attendre les visites des enfants d’Awena était un bien moindre supplice que ce les exilés avaient endurés par sa faute.

« Tes excuses me touchent sincèrement mais elles ne sont pas de rigueur, je ne t’ai jamais blâmé pour quoi que ce soit et je devrais plutôt te remercier de prendre soin d’eux et de leur permettre de tourner la page. S’ils sont heureux alors je le suis aussi. »

Elle lui offrit un brin de sourire, confirmant à nouveau au jeune père qu’il n’avait guère à s’en faire. Ahva n’avait aucune animosité contre leur famille si ce n’était le père de toute cette marmaille, Masika. Wanda et Tendaji semblaient l’aimer sincèrement et c’était tant mieux, ils avaient besoin d’un père mais concernant Ahva, elle n’avait jamais trop apprécier le vieux lion. Bien sûr il avait rendu un grand service à sa sœur mais pour un prétendu compagnon, elle n’oubliait pas que le lion n’était même pas présent pour soutenir sa sœur lors de son procès public et avait même fui le rocher sans se soucier de savoir où était sa compagne. Ahva avait la rancune tenace et peut-être était-ce le dernier mal qui la rongeait.

_________________
Mea culpa (KODA) 6h2g

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyVen 1 Mai - 17:05

Au fur et à mesure de mon discours, je voyais l'expression de la Princesse se modifier. Je vis notamment de la surprise avant qu'elle ne reprenne un air beaucoup plus neutre. Je ne pouvais pas tellement deviner ce qu'elle pensait et dès lors que j'eu terminé, ses paroles m'éclairèrent.

La fille cadette de la première Reine Soleil accepta mes excuses, arguant que cela était plus que normal pour tout un chacun de vouloir vieillir aux côtés des siens. Elle avoua tout de même avoir été peinée que Wanda et Tendaji s'en aillent mais elle comprenait leur choix, certaine que cela leur avait été bénéfique.

Je ne pouvais qu'être en accord avec elle mais bien qu'elle espérait qu'ils pouvaient être plus libre d'être eux-mêmes, il restait tout de même certaines tensions avec quelques-uns des Chafayas. Sagira notamment n'appréciait pas énormément qu'ils aient été intégrés mais je ne voulais me séparer ni des uns ni des autres alors il leur faudrait apprendre à vivre ensemble. Notre territoire était suffisamment grand pour qu'ils s'évitent au besoin mais j'espérais sincèrement que le temps saurait apaiser les tensions qu'il pouvait y avoir.

La sœur du Roi de Prideland me dit ensuite que Wanda venait la voir régulièrement et si cela ne m'étonna guère, j'étais plus surpris du fait qu'elle ne parle pas de Tendaji. Le dernier fils de Masika n'irait il pas voir sa tante comme le faisait sa sœur ? La famille était sacrée à mes yeux alors même si cela ne me concernait pas, je me notais de discuter de cela avec mon demi-frère. J'étais certain que cela ferait plaisir à sa famille maternelle.

A qui le dites-vous. J'ai l'impression que la naissance de mes filles remonte à hier et pourtant, elles approchent grandement de l'adolescence…

Cela ne me peinait pas, au contraire. J'avais pu profiter de leur enfance au maximum et je ne regrettais rien. Elles étaient mes petits trésors et j'étais très fier de les voir grandir. Et aujourd'hui, j'espérais pouvoir en faire de même avec Usiku.

Je te remercie de nous accorder la liberté de venir les voir, mes fils en seront sûrement ravis mais pour ma part et par respect pour ton clan, je ne franchirais pas vos frontières. Je pense que tu comprends.

Je comprenais sa réaction et, à vrai dire, je m'en doutais un peu, chose que je ne tardais guère à lui dire.

Je comprend et je respecte votre choix. Soyez assurée que vos fils ne craindront rien en venant sur notre territoire, j'y veillerais personnellement.

Je n'avais guère eu l'occasion d'échanger avec Shomari et Djedkara mais s'ils venaient, j'espérais bien que cette occasion se présenterait. Lenora avait rencontré le premier et Sikhà le second et chacune des deux avait gardé un bon souvenir de cette rencontre, disant qu'ils étaient très sympathique.

Tes excuses me touchent sincèrement mais elles ne sont pas de rigueur, je ne t’ai jamais blâmé pour quoi que ce soit et je devrais plutôt te remercier de prendre soin d’eux et de leur permettre de tourner la page. S’ils sont heureux alors je le suis aussi.

J'inclinais respectueusement la tête devant ces mots. Je ne m'y attendais guère en venant en premier lieu pour m'excuser et si mes mots l'avaient touchée, ses remerciements en faisaient de même.

Je vous remercie, Princesse. Je vous avoue que j'ai hésité à venir vous voir : j'avais peur que vous ne compreniez pas et que vous m'en vouliez d'avoir agi sans vous concerter… J'eu un léger rire gêné en comprenant à quel point c'était stupide.

J'allais reprendre quand je me rendais compte de ce que je venais de dire. Il s'agissait exactement de ce qu'elle-même avait fait et il n'y avait plus que mon rire qui était gêné. Moi qui n'était pas venu pour évoquer ce passé douloureux, j'espérais qu'elle ne relèverait pas et qu'elle ne m'en voudrait pas.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Mea culpa (KODA) 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Ahva
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1123
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyDim 3 Mai - 18:55


Quand Ahva l’informa que malgré son invitation, elle ne se rendrait pas dans les Montagnes Humides pour des raisons évidentes, le fils d’Ishana se contenta de répondre qu’il comprenait et respecter son choix et lui affirma par ailleurs qu’il veillerait personnellement à ce que ses fils n’encourt aucun danger s’ils décidaient de rendre visite à leurs cousins. Elle hocha simplement de la tête, murmurant un « merci ». Ahva avait longtemps été paranoïaque de la présence des exilés sur Prideland et avait sans cesse craint qu’ils ne viennent s’en prendre à ses fils pour venger les atrocités commises par leur parent. Heureusement rien de tout cela n’était arrivé mais une mère ne cessait jamais d’être inquiète pour ses enfants, Koda devait sûrement le comprendre lui qui était également devenu père.

Après avoir remercié la fille du Soleil de ses confidences, Koda lui avoua qu’il avait hésité à venir la voir. Ahva haussa un sourcil bien qu’à moitié étonnée. Bien des lions n’osaient venir à sa rencontre désormais, par crainte ou par mépris tout simplement. Sa réconciliation avec son frère avait pas mal arrangé les choses avec les Pridelanders mais il fallait plus que cela pour que tous oublient ce qu’elle avait fait. Mais ce que lui confia le fils d’Ishana l’interpella : peur qu’elle ne comprenne pas ou qu’elle lui en tienne rigueur d’avoir agi sans la concerter ? Cela lui rappelait fortement quelque chose.

« Tu as agi en pensant bien faire et c’était le cas, les enfants de ma sœur sont probablement plus heureux parmi ton clan qu’ils ne l’étaient avec nous. Tu n’as jamais été la cible de ma colère, c’était à Wanda et Tendaji que j’en voulais de nous quitter de la sorte avant qu’ils ne m’expliquent leurs raisons et la nécessité pour eux de partir. »

Son ton était neutre et déconcertant, comme si elle cherchait à savoir si ses paroles avaient été une simple gaffe ou une attaque volontaire. Le franc parler d’Ahva pouvait en déstabiliser plus d’un mais elle n’avait jamais aimé passer par quatre chemins et depuis toujours avaient eu cette manie de révéler le fond de ses pensées sans état d’âmes. Elle en avait beaucoup voulu à sa nièce oui, ses paroles maladroites lui laissant croire que Wanda révoquait toute affiliation avec sa mère dont elle ne supportait pas le poids des erreurs mais tous n’étaient pas aussi solides et façonnés par la vie. Elle était encore jeune et il était vrai que les Pridelanders n’avaient pas été particulièrement bienveillants avec les enfants de l’ancienne reine comme ceux de sa sœur. Ahva leur en avait aussi beaucoup voulu à eux et bien qu’elle gardait toujours une certaine part de rancune, elle avait décidé d’aller de l’avant pour passer ses derniers jours la cœur moins aigri.

« J’ai peur que Wanda ne me dise pas tout quand je l’interroge sur leur intégration aux Chafayas. Elle me dit que tout se passe bien et je crois volontiers que sa famille paternelle doit être ravie de l’accueillir mais je suis plus inquiète quant aux anciens exilés. Est-ce qu’ils … les acceptent ? »

Ces derniers avaient bien des raisons de ne pas le faire quoiqu’une nouvelle fois, Ahva ne comprenait pas qu’on puisse faire payer à des enfants innocents les erreurs de leurs parents mais l’aigreur de certains les rendaient aveugles quant aux véritables fautifs. Wanda cherchait toujours à taire les inquiétudes de sa tante mais bien que douce et bienveillante, Ahva savait pertinemment que sa nièce pouvait lui mentir pour la rassurer. Elle ne cherchait pas à intervenir, juste à connaître la vérité et elle espérait que Koda se montre sincère.

_________________
Mea culpa (KODA) 6h2g

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) EmptyVen 7 Aoû - 15:13

Je m'en voulais grandement de la bourde que je venais de faire et mon rire gêné semblait résonner à mes oreilles alors que je n'osais briser le silence qui commençait à s'installer. Mon intention à la base n'avait pas été de lui rappeler ce passé que j'imaginais sans mal douloureux pour elle et pourtant, j'avais bel et bien mis les pattes dedans.

De honte, j'avais détourné le regard et je ne m'attendais pas à ce que la fille du Soleil me réponde. C'est donc un regard étonné qui se reposa sur Ahva lorsque celle-ci se mit à parler.

Tu as agi en pensant bien faire et c’était le cas, les enfants de ma sœur sont probablement plus heureux parmi ton clan qu’ils ne l’étaient avec nous. Tu n’as jamais été la cible de ma colère, c’était à Wanda et Tendaji que j’en voulais de nous quitter de la sorte avant qu’ils ne m’expliquent leurs raisons et la nécessité pour eux de partir.

Suite à l'étonnement, le soulagement fut clairement lisible sur mon visage et dans mon regard. Nul doute aussi que cela se reflétait dans ma voix.

Merci de ne pas me tenir rigueur de mon erreur : je n'avais pas l'intention d'évoquer ce sujet avec vous. J'ai construit ma propre famille et nous avons trouvé un endroit parfait pour y vivre en toute sérénité alors pour ma part, le passé est le passé et ce qui y a été fait doit y rester.

Voilà qui éclairerait la princesse sur ce que je pensais face à cet évènement et, même si je ne voulais discuter de cela avec elle, je considérais maintenant le sujet comme clos. Il semblait d'ailleurs en être de même pour elle car plutôt que de parler de cela, elle se contenta de parler des enfants de sa sœur.

J’ai peur que Wanda ne me dise pas tout quand je l’interroge sur leur intégration aux Chafayas. Elle me dit que tout se passe bien et je crois volontiers que sa famille paternelle doit être ravie de l’accueillir mais je suis plus inquiète quant aux anciens exilés. Est-ce qu’ils … les acceptent ?

Ainsi, Wanda ne disait pas tout à sa tante. Rien d'étonnant là-dedans, en soi. Connaissant ma jeune demi-sœur, je savais qu'elle avait fait cela afin de ne pas causer d'inquiétude à une personne de sa famille. Si la fille d'Awena n'avait rien dit, devais-je me taire également ? Ou mieux valait-il dire la vérité au risque que cela revienne aux oreilles de Wanda ? Ma décision fut vite prise, dirigée par les valeurs que j'avais toujours suivies.

Il n'y a effectivement aucun problème avec sa famille paternelle. Nous sommes tous heureux d'avoir Wanda et Tendaji avec nous. Ce sont de bons membres qui participent activement à la vie du clan et dont nous aurions du mal à nous passer. Je fis une pause, n'ayant que partiellement répondu à sa question. Après un soupir qui me vaudrait peut-être une remontrance de ma demi-sœur si elle l'apprenait, je repris. Concernant les anciens exilés... c'est un peu plus compliqué. Avec un membre en particulier pour être plus précis. J'ai déjà intercepté des regards électriques lancés par la fille aînée de Waasi envers Wanda et Tendaji mais jusqu'à présent, il n'y a rien eu de plus que cela. Kozmotis est quant à lui trop pris par sa haine envers les hyènes pour réagir et Naïa, l'autre fille de Waasi et Kozmotis est souvent dans sa bulle pour que j'arrive à savoir ce qu'elle pense. Ceci dit, je l'ai déjà vu calmer sa soeur donc je prend ça comme un bon signe. Quant à Khalaki, ma compagne, elle n'a rien contre eux et est même ravie de les connaitre.
J'ose donc espérer qu'avec le temps, Sagira se rendra compte qu'elle n'a pas à leur en vouloir et que ses pensées à leur encontre évolueront positivement.


Je n'évoquais pas Waban, Tadewi et leurs enfants car à mes yeux et bien qu'ils aient vécu avec eux depuis la Combe, ils n'ont jamais fait partie des anciens exilés et le compte s'arrêtait donc à quatre personnes pour les Chafayas.

Ayant répondu à la question de la princesse Ahva, j'attendais qu'elle intègre ces informations avant de répondre à d'autres questions qu'elle pourrait éventuellement avoir.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Mea culpa (KODA) 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Mea culpa (KODA)   Mea culpa (KODA) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mea culpa (KODA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Les Terres du Sud
-