Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Oren, Upya & Wawa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Perdu dans la brume (MACHLI) Z7dyPerdu dans la brume (MACHLI) Y4ziPerdu dans la brume (MACHLI) J3l9

Partagez
 

 Perdu dans la brume (MACHLI)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 13 Jan - 10:50


« Longe les montagnes jusqu’à ce que tes yeux n’y voient plus clair par la brume. » Très bonne indication, merci Wanda. Un grondement lui échappa lorsqu’il manqua de glisser sur une pierre. Ce chemin était impraticable ! Peu connaisseur des environs, voire même totalement inconnu, Shomari prit le risque de s’éloigner du sentier tant ce terrain glissant l’agaçait. Il n’aurait bientôt plus de crinière à force de s’arracher les crins. Foutue saison humide.

Après une lutte verbale acharnée, Shomari avait finalement accepter de laisser Wanda et son frère rejoindre le clan nouvellement constituée par ce qui semblait être l’intégralité de sa famille paternelle. Il ne voyait pas vraiment cela d’un bon œil et bien qu’il ait accepté de les laisser filer, il n’allait pas les laisser sans surveillance et chose promis chose due, il s’en allait prendre des nouvelles de ses cousins. Il les savait en sécurité, là n’était pas le problème, mais il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Les quatre adolescents avaient grandis ensemble et à vrai dire, leur présence lui manquait terriblement, surtout depuis leur venue sur Freeland où tout était si différent qu’à la maison … Maison qui n’existait plus d’ailleurs. Shomari peinait à s’habituer à cette nouvelle vie et ne sentait nullement à sa place sur ces nouvelles terres. Un peu de repère ne lui ferait pas de mal et la compagnie de ses cousins l’y aiderait grandement.

Plongé dans ses pensées, il en avait oublié la notion du temps et Shomari ne savait pas exactement depuis combien de temps il marchait. Ses blessures s’étaient toutes refermées et il ne souffrait plus en marchant, seul son œil droit était parfois pénible à fermer. Sa mère lui avait dit que cela pouvait prendre du temps avant que cette blessure ne cicatrice totalement. C’est alors qu’il remarqua la brume qui peu à peu s’installait autours de lui. Ah ! Pas si perdu le gamin. Plutôt fier d’avoir trouvé le chemin en dépit des maigres indications de sa cousine, Shomari s’enfonça dans le brouillard sans même prendre la peine d’établir des repères. Tandis qu’il marchait dans la brume, l’adolescent se demander comment est-ce qu’il retrouvait sa cousine et son clan … Ce n’était pas comme si des indicateurs allaient le guider et puis dans cette zone, son flair ne lui était d’aucune utilité. Bien trop d’odeurs inconnus pour distinguer celle de Wanda et Tendaji … Qu’importe, il faisait confiance à ses sens !

Cette solution fut toutefois une grossière erreur car ce fut sans tarder que Shomari se perdit totalement dans la brume. Il lui fallu du temps pour l’admettre et ce n’est qu’alors qu’il posa son arrière-train à terre, observant les environs ou du moins ce qu’il parvenait à voir.

« Bon. La prochaine fois je demanderai à Wanda d’être plus précise… » grommelait-il.

Par où devait-il aller ? Il ne savait même pas comment rentrer. Si Shomari n’avait pas vécu pire frayeur, peut-être aurait-il commencer à paniquer mais il était encore trop tôt pour cela. Levant la tête vers les nuages, il tenta de s’orienter grâce aux rayons du soleil. Heureusement, rien ne pouvait faire cesser l’incandescence du Soleil. Shomari était parti tôt ce matin et à en juger par l’orientation de la luminosité, il devait se trouver en plein cœur des Montages Humides. Cela ne l’aidait pas vraiment …

« Wanda ? » hasarda-t-il dans ce qui semblait être un appel proche du désespoir.

Evidemment aucune réponse. Bien, très bien. Ne pas paniquer. Il n’était absolument pas perdu non, juste un peu égaré et fort comme il était, Shomari n’allait pas tarder à retrouver son chemin, que ce soit jusqu’à Wanda ou pour rentrer chez lui. Hasardeux dans ses pas, l’adolescent reprit sa route sans trop savoir où ses pas le guidaient. La mise en garde de son oncle lui revint alors en tête et il observa tout autour de lui, se demandant si des séparatistes allaient surgir de la brume pour le chasser d’ici. Hmmpf, qu’ils essaient mais s’ils voulaient le voir partir, il faudra au moins lui indiquer comment. Shomari n’était plus vraiment ici de son plein gré mais totalement pris au piège du brouillard.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 13 Jan - 11:44



Perdu dans la brume

- Vent frais, Vent du matin, vent qui souffle au sommet des grands pins, Joie du veeent qui souffle, allons dans le grand veeennnt ~♪

La voix de l'adolescente s'élevait doucement dans la brume de la montagne, alors qu'elle se promenait tranquillement, en mettant en avant, l'apprentissage que son père et sa mère lui avait fait. Autant à la combe, cela semblait particulièrement facile, autant ici, tout ce qu'elle avait put apprendre était mit à rude épreuve. La montagne humide était bien différente, et elle comprenait maintenant, pourquoi son père lui disait que chaque montagne avait sa propre personnalité. Celle-ci était bien plus timide que les montagnes du Nord, et plus calme que celles qu'avaient connu son paternel, et sa mère, durant leur enfance. En tout cas ça la fascinait, et elle pensait que de continuer de chanter cette berceuse du clan du vent pourrait aider cette montagne à apprécier leur présence, et à donner sa bénédiction pour les aider à y vivre en paix et en harmonie avec leur environnement.
Elle appréciait énormément cet endroit en tout cas. Puisqu'ici, sa fourrure grise pouvait se fondre bien plus facilement dans le décor. Ainsi, elle pouvait tenter des chasses, pour sa nouvelle famille. Ou plutôt, cette famille qui c'était agrandit. Au départ, avec l'arrivé des deux nouveaux -Aka le fils et la fille de la reine déchue de Prideland- elle avait senti comme une sorte de méfiance. Méfiance qui c'était vite dissipé, entre la famille de Masika -et donc de Koda- qui semblait ravie de les accueillir, et Waban qui avait sut calmer quelques craintes du côté des exilés. Le seul qui restait un peu distant, c'était Kozmotis. Mais d'un autre côté, il restait distant pour a peu près tout, ne semblant réussir à se relever après la perte de Waasi.

Machli avait finit par se taire, au file de ses pas, de plus en plus occupé à observer ce qui l'entourait. Ou plutôt, à essayer de le deviner. Elle trouvait ça plutôt amusant d'ailleurs, d'essayer de comprendre tout ça, en fonction du terrain sur lequel elle se trouvait, et de son inclinaison. Ce fut d'ailleurs là, après de longue minutes de marche silencieuses, qu'elle capta la présence de quelqu'un d'autre. Mais dont l'espèce et l'appartenance ne lui parvenait pas. Si elle parvenait à décrypter le terrain sur lequel elle se promenait, elle n'était pas encore parvenue à maitriser les odeurs au milieu de cette humidité... D'autant que c'était prononcé, avec cette époque de la saison humide.
En tout cas, sur le coup, elle s'inquiéta du fait que cette personne pouvait-être en danger. Avant de finalement ce dire qu'elle pourrait profiter de la situation pour faire une petite blague. Une blague de lion du vent en faites... passant en mode chasse, elle tenta de s'approcher de l'intrus, percevant de légère effluve de sa présence, mais aussi quelques bruits... Lorsqu'elle commença à apercevoir sa légère silhouette, elle se redressa, histoire de mettre bien a profit cette taille pas commune, pour une lionne de son âge. L'idée était à présent de bien se faire remarquer, passer pour cet esprit grisonnant, errant parmi le Brume, les yeux brillant par le biais de la lueur du soleil qui perçait faiblement...

- Que venez vous faire en ces lieux sacré, Intrus ?! Vous feriez mieux de tourner les talons, auquel cas je serais forcé de... - Elle laissa passer un blanc, alors qu'elle venait de parler avec sa plus grosse voix possible, pour finir par quitter les brumes et dévoiler son identité du coup, tout en arborant un large sourire amusé, et une étincelle de malice dans son regard - Et bien je sais pas en faites.

Elle avait donc finit par reprendre sa voix normal, alors qu'elle se laissait rire. Avait-il eut peur ? Elle en tout cas, c'était plutôt bien amusé. Elle était d'ailleurs sûr que son père aurait apprécié la blague, et qu'il était même capable de le faire... Mais bon. Entre une lionne adolescente -aussi grande soit-elle- et un lion buisson... Elle devait surement faire moins d'effet...

- Pardon, c'était trop tentant. Qu'est-ce que tu fais ici, tu t'es perdu ? - Elle put donc mieux le voir, et constata rapidement la présence de blessure, plus ou moins ancienne. ça lui mit d'ailleurs rapidement la puce à l'oreille, quand à son origine... d'autant que maintenant qu'elle en était proche, l'odeur l'y aidait pas mal...- Oh ! Tu viens de Prideland. Pourtant je t'ai jamais vue avant... Faut dire, vous êtes tellement nombreux ! Enfin. Moi c'est Machli. Et je peux être ton guide en montagne !

Etrangement, elle finissait de plus en plus par se persuadé, que son nouveau clan allait devoir aidé pas mal de voyageur égaré... Peut-être que c'était finalement pour ça, que les vents avaient guidé ces parents jusqu'ici ? Allez donc savoir...
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 13 Jan - 12:35


« Brume de merde. » maugréait l’adolescent tandis qu’il s’aventurait à l’aveugle.

Heureusement que Djedkara ne l’avait pas accompagné, il lui aurait fait la leçon pendant des heures quant à l’importance de marquer son chemin, lui qui était si prudent quant à tout. Hmpf. Au moins n’était-il pas là pour voir son piètre échec. Ses pas rythmés par son agacement, Shomari s’immobilisa toutefois lorsqu’il perçu un son nouveau. Quelqu’un … l’observait ? Toute cette histoire de séparatiste lui revint en tête et l’adolescent frémit. Oh non. Tout mais pas donner raison aux vieux. Il bomba le torse, essayant de se faire paraître plus imposant qu’il ne l’était pour dissuader ces éventuels assaillants. C’est alors qu’il vit … mais qu’est-ce qu’il regardait au juste ?! La brume avait pris la forme d’une lionne fantôme au regard perçant et bientôt, sa voix grave et spirituelle s’éleva menacer l’intrus qui avait osé pénétrer ces lieux. Mais quoi ?! On ne lui avait jamais parlé d’esprit ! Incrédule et bouche béante, Shomari ignorait totalement ce qu’il devait faire.

« Ah mais je … je faisais que passer, un peu de tourisme quoi ! »

Minable. Ridicule. L’esprit de la brume allait-il l’engloutir pour le punir ? Il n’avait pas encore formulé sa menace d’ailleurs, qu’est-ce qu’un esprit pouvait faire à un mortel ? Merde alors, Shomari aurait dû prêter plus d’attention aux histoires des baroudeurs et leurs conseils pour ne pas vexer les esprits. Enfin si tant est qu’ils existent. Mettant fin à la mascarade, une lionne au pelage cendré fit irruption de la brume, armée d’un sourire plus qu’amusée. Shomari avait été victime d’un coup monté.

« Non mais ça tourne pas rond chez toi ! » s’indignait-il.

Quelle diablesse. Hmpf. Il était tout à fait le genre à manigancer ce genre d’entourloupe mais celui qui tendait les pièges n’aimait pas être piégé. Il l’observait de sa moue boudeuse, se demandant s’il avait déjà vue une lionne aussi grande pour son âge. Enfin quel âge avait-elle d’ailleurs ? Elle ne devait pas être bien plus vieille que lui mais sa grande taille prêtait à confusion. Heureusement que Shomari n’était pas un minus, être plus petit qu’une fille c’était vraiment la honte.

Sans se défaire de sa malice, la lionne s’excusa pour sa mauvaise plaisanterie et lui demanda s’il était perdu. Alors ça c’était la meilleure !

« Moi perdu ? Pff, jamais. » affirmait-il en ponctuant ses mots d’un revers de la patte théâtral. « Et je te signale au passage que ta blague était de très mauvais goût, avec les enfants ça prend peut-être mais pas avec moi. »

Shomari ou l’art de faire le coq. Semblable à une pile électrique, elle ne tarda pas à rebondir et identifia tout de suite sa provenance, l’apparentant sans difficulté à Prideland. Il déduisit de ses mots qu’elle aussi y avait séjourné.

« Ouais ouais, je viens de là-bas. Toi aussi tu y étais apparemment, je ne t’ai jamais vu non plus. »

Faut dire que sa famille avait passé le plus clair de son temps à les éviter mais ça il se retint bien de le préciser. Il était d’ordinaire méfiant avec les partisans de Waasi mais cette lionne ne semblait pas être une menace. A moins qu’elle cache très bien ses intentions mais vu son jeu d’acteur plus tôt, il devrait s’en rendre compte assez vite.

Elle se présenta sous le nom de Machli et lui proposa d’être son guide de montagne. Hmpf, il était donc si évident que cela qu’il avait perdu son chemin ? Il hésite un peu avant de répondre.

« Je hmm… J’suis pas perdu hein mais j’ai comme qui dirait quitté le sentier et sans ce fichu sentier, difficile de retrouver sa route. C’est un vrai labyrinthe ici avec toute cette brume … J’sais pas comment tu fais toi, tes yeux sont ptete habitués. Enfin bon, j’admet que ton aide ne serait pas de refus mais seulement pour retrouver ce sentir principal. Après j’pourrais me débrouiller. »

C’était évidemment un mensonge mais peut-être y arriverait-il finalement. Ce ne devait pas être si compliqué de se repérer dans cette brume, dixit le lion perdu depuis deux bonnes heures. Il n’osa lui demander la raison de sa vadrouille sur ces terres. Jusqu’ici impensable pour lui d’imaginer que cette lionne faisait partie du clan de sa cousine. Wanda lui avait dit qu’il était composé des membres de sa famille paternelle or jusqu’à preuve du contraire, Masika et sa ribambelle de gamin n’avait pas de crins cendrés dans leur gène. Sans doute lui avait-elle dit ça pour ne pas l’inquiéter.

« Au fait, je m’appelle Shomari. Merci de m’aider à retrouver mon chemin. »

Oui oui, juste son chemin. Hors de question d'admettre qu'il était totalement perdu. Il glissa un petit regard en douce vers la lionne. Tous les exilés n’étaient peut être pas aussi dangereux que ce que lui avait dit sa mère, celle-ci semblait très enthousiaste à l’aider son prochain. Une aubaine pour lui.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 13 Jan - 19:37



Perdu dans la brume

Oh oui, Machli n'avait franchement pas été déçue de la réaction du lion qu'elle venait de piéger. Et elle ne s'en cachait pas, se laissant rire d'une voix cristalline. Lorsqu'il avait prit un air boudeur, en râlant sur ce qu'elle venait de faire, elle crue voir Vorsakh sur le coup d'ailleurs, ce qui eut l'effet de la faire rire un peu plus encore. Enfin, en tout cas il avait l'air encore ado', mais il avait une bonne taille. Vorsakh était bien plus petit que lui. Il était bientôt un adulte d'ailleurs, comme elle ?
Nullement vexée ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs, elle reprit la parole, pour s'excuser vite fait -même si c'était juste de la politesse, elle assumait totalement sa blague et c'était promis de faire la même chose à Vorsakh- avant de lui demander s'il c'était perdu. Quelle question. Bien sûr qu'il l'était. Avec toute cette brume... Du coup, elle eut beaucoup... Mais alors beaucoup de mal à le croire, lorsqu'il avait annoncé que c'était pas le cas. Surtout avec les gestes qu'il avait utilisé. De ce fait, elle pouvait pas nier qu'elle commençait déjà à bien l'aimé. Une nouvelle victime pour ces blagues, et une nouvelle victime pour le voir bouder. Ou entendre des excuses foireuses. D'ailleurs le fait qu'il revint sur sa blague lui tira un nouveau rire, alors qu'elle c'était assise, droite comme un I.

Sans prendre en compte le fait qu'il n'était soit disant pas perdu, elle lui demanda s'il était Pridelander - chose qu'il confirma donc- avant de lui proposer de l'accompagner et l'aider à se retrouver. Et lorsqu'il reprit la parole... Elle se garda de rire une nouvelle fois, bien qu'amusé par son envie de ne pas s'avoué perdu, avant de hausser un sourcil lorsqu'il lui parla de ses yeux. Et d'en sentier aussi. C'était vrai qu'il y en avait un en contre bas, pas vraiment visible. Juste un chemin plus simple à emprunter en général et où les roches roulaient moins facilement.

- Et bien, enchanté Shomari ! Et pas de quoi, c'est normal. Je pense pas que tu sois le premier à te perdre ici, ni même le dernier. Et si ça peu te rassurer, mes yeux sont pas plus habitué que les tiens, un brouillard est un brouillard pour tout le monde. Le tout c'est juste de comprendre la montagne, avec les pattes, et le flaire. Enfin, ici c'est surtout les pattes. C'était plus facile à la combe pour se repérer. Mais elle a l'air timide à toujours ce caché, c'est marrant !

Aussitôt, elle se leva et se mit en route d'un pas sûre et léger. Elle s'arrêta pour lui jeter un regard du coup, vérifiant qu'il suivait bien. Vue la couleur de sa fourrure, elle pourrait facilement le semer là dedans après tout. Mais ce n'était réellement pas son but...

- Mais du coup, oui, j'étais à prideland avant. Enfin, avec le groupe de la reine Waasi. Mes parents sont resté avec eux pour les aider à l'époque. Et puis mon père à décidé de venir avec Koda ensuite, pour vivre par ici. Comme ils connaissent bien les montagnes, ils aident tout le monde à apprendre à bien s'y repérer. En faites, quand on comprend le truc c'est assez facile. Le gros soucis, ce sont les pierres qui roulent. - Elle regarda le sol, et posa la patte délibérément sur une pierre, qui se déroba sous ses coussinets pour se mettre à rouler et disparaitre dans la brume - Tu vois ? Ce sont ces pierres là, qui sont les plus dangereuses.

En soit, ils avaient de la chance. Cette montagne timide était moins colérique que celles du Nord. Moins froide aussi. Moins hautes surtout. Elle était plus calme, moins dangereuse mais pas inoffensive pour autant. Pour un lion du vent, comme son père, sa mère, son frère ou elle, elle était parfaites. Maintenant, la petite famille souhaitait faire en sorte que chaque membre des Chafaya puissent apprendre à faire avec tout ça, et à s'y retrouver sans soucis. Heureusement, la plupart, grâce à la combe, connaissait déjà certaine chose.

- En tout cas je te trouve marrant. Tu ressembles à mon frère. Mais en plus grand ! Vous vous entendrez surement tout les deux. Ou pas en faites. - Elle se laissa rire - Tu veux aller où au faites ? Retourner avec ton clan ?... Ou alors peut-être que tu cherchais quelqu'un ici ? Parce que bon... Pour se perdre ici en venant de la zone des réfugier, faut le vouloir...

Ce coup-ci, elle arborait plus un air interrogatif, voir curieux, alors qu'elle haussait un sourcil...
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 13 Jan - 21:56


« Et bien, enchanté Shomari ! Et pas de quoi, c'est normal. Je pense pas que tu sois le premier à te perdre ici, ni même le dernier. »
« Je ne suis pas perdu. » réaffirmait-il d’une voix pressé bien que le regard fuyant.
« Et si ça peu te rassurer, mes yeux sont pas plus habitué que les tiens, un brouillard est un brouillard pour tout le monde. Le tout c'est juste de comprendre la montagne, avec les pattes, et le flaire. »
« Comprendre la montagne, ben oui bien sûr. » maugréait-il dans un murmure à peine audible.
« Enfin, ici c'est surtout les pattes. C'était plus facile à la combe pour se repérer. Mais elle a l'air timide à toujours ce caché, c'est marrant ! »

La combe, mais de quoi parlait-elle ? Elle avait pour sûr l’esprit qui fusait celle-là, un vrai moulin à parole ! Pour autant ce n’était pas pour déplaire, elle était tellement spontanée qu’il se sentait plutôt l’aise avec elle, oubliant presque qu’elle était une exilée Waasien. Très sûre d’elle, la lionne cendrée se redressa et entama la marche et Shomari l’a suivi sans discuter. Ce n’était pas comme s’il avait le choix après tout.

« Mais du coup, oui, j'étais à prideland avant. Enfin, avec le groupe de la reine Waasi. Mes parents sont resté avec eux pour les aider à l'époque. Et puis mon père à décidé de venir avec Koda ensuite, pour vivre par ici. »

Pas vraiment une surprise mais elle venait bien de lui confirmer qu’elle provenait du groupe des fidèles de Waasi bien que son allégeance ait changé suite à un choix de son père. Il lui jeta un autre regard en coin. Ahva n’avait cessé de lui répéter que ces lions pouvaient représenter une menace pour sa famille et pourtant, cette jeune femelle ne semblait en aucun lui vouloir du mal au contraire même elle n’avait pas hésité à lui venir en aide. Peut-être que sa mère avait extrapolé la menace pour tenir ses fils à l’abri … Quoi qu’il en soit, Shomari était un peu décontenancé. Ce n’était pas comme si tout son adolescence on lui avait appris à se méfier de ces lions-là et que la première qu’il rencontrait lui venait délibérément en aide et sans arrière-pensée. Enfin, dans toutes ces réflexions qui fusaient dans sa tête, le nom du dénommé Koda attira son attention. Il l’avait déjà entendu quelque part sans pour autant parvenir à le remettre. Ce ne devait pas être si important.

« Comme ils connaissent bien les montagnes, ils aident tout le monde à apprendre à bien s'y repérer. En faites, quand on comprend le truc c'est assez facile. Le gros soucis, ce sont les pierres qui roulent. Tu vois ? Ce sont ces pierres là, qui sont les plus dangereuses. »
« Oui oui, j’avais déjà remarqué ça … fichu terrain glissant. »

Il manqua de l’appeler captain obvious mais se dit qu’il se connaissait à peine et que cette raillerie pouvait être mal interprétée. Mieux valait-il ne pas froisser celle qui lui offrait son aide si gentiment. Celle-ci semblait d’ailleurs incapable d’afficher autre chose qu’un sourire sur son visage. Shomari se demandait d’où lui venait son éternelle bonne humeur. Quoi qu’il en soit, elle affirma qu’elle le trouvait marrant. Shomari bomba immédiatement le torse, sensible au compliment d’une femelle de son âge. Mais celle-ci ajouta immédiatement qu’il lui rappelait son frère. Ah ! Plutôt mauvais signe … même s’il spécifiait qu’il était plus grand.

« Ravi que tu me trouves amusant. Si on est dans le domaine de l’humour, je me permet de t’informer que ta petite blague de tout à l’heure devrait resté un cas isolé. Non, vraiment. Je doute qu’elle devienne très populaire … Je dis ça pour ta réputation hein. »

Son ton était railleur mais pour ne pas trop la vexer, il lui adressa un petit sourire taquin. Certaines lionnes étaient si sensibles de nos jours … impossible de faire la moindre blague, elles prenaient le choux pour un rien ! Heureusement, son interlocutrice semblait plus portée sur la bonne humeur et les plaisanteries que sur la forme.

« Tu veux aller où au faites ? Retourner avec ton clan ?... Ou alors peut-être que tu cherchais quelqu'un ici ? Parce que bon... Pour se perdre ici en venant de la zone des réfugier, faut le vouloir... »
« Je te signale que si on est pas du coin, ce n’est pas vraiment le lieu idéal pour prendre des repères ! Tout se ressemble avec cette brume. » la corrigeait-il dans la foulée, son orgueil mis en cause.

C’est vrai quoi, elle devait avoir des yeux super entraîné pour se mouvoir avec autant de facilité dans ce merdier. Il l’enviait presque. Un gros boulet qui renversait un tas de pierre sur son passage et une femelle qui se déplaçait tout en finesse. Joli tableau.

« Quant à l’endroit où je me rend… » il s’hasarda quelques instants, ne sachant s’il pouvait se permettre d’être honnête avec cette inconnue mais jusque-là, elle n’avait montré aucun signe pouvant l’assimiler à une ennemie et elle semblait même connaître les environs. Il opta donc pour la franchise. « Je venais rendre visite à ma cousine. Elle s’est établie dans le coin avec la famille de son père et je voulais m’assurer que tout allait bien pour elle mais dès que je me suis éloigné du sentier, j’ai perdu tout repère. Faut dire qu’elle m’a pas vraiment faciliter la tache avec ces explications à trois griffes. Elle … elle s’appelle Wanda, j’ignore si tu la connais ou si tu as déjà croisé son chemin. Vous devez pas être très nombreux par ici … »

Oui oui, Shomari maintenant sans sourciller qu’il ne s’était pas perdu. La fierté d’un jeune mâle, que voulez-vous … Il glissait un petit regard hasardeux vers Machli, se demandant si son guide de montagne pouvait lui apporter une quelconque réponse à ses interrogations.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyVen 24 Jan - 11:19



Perdu dans la brume

En tout cas, l'air boudeur du lion l'amusait plutôt bien. Cette mauvaise fois aussi d'ailleurs, mais elle n'en rajouta pas, trop occupé à laisser divaguer son esprit au sujet de la montagne. C'était un sujet qu'elle appréciait tout particulièrement d'ailleurs, tout autant que parler du vent, du feu, ou que la divinité de Ceset. Alors elle ne put que laisser échapper un rire léger lorsqu'il se plaignit de nouveau du terrain, avant de lui faire remarquer que sa blague pourrait ne pas devenir populaire. Ou plutôt, d'essayer de le lui faire remarquer. Alors elle c'était tourné vers lui, avec un sourire espiègle sur les babines.

- C'est déjà trop tard pour ça hihi ! Et je compte bien réitérer la chose, avec Vorsakh, mon frère. J'aime bien le voir râler ! Mais il me fait pareil quand il en a l'occasion.

En somme, entre eux, c'était devenue un cercle vicieux. Chacun cherchant à faire une blague à l'autre pour se venger d'une autre blague. Mais Machli s'en amusait beaucoup, ça la faisait réfléchir. Parfois, leur père leur donnait des idées d'ailleurs, l'air de rien, comme s'il n'était pas au courant de leur manège qui durait depuis... Et bien depuis qu'ils savaient courir et parler.

- Mais avoue quand même que j'ai réussie l'effet "esprit de la montaaagne" !

Et elle ne put s'empêcher de rire de nouveau.

En tout cas, elle avait continué sur sa lancé, parlant donc de ce chemin qu'il avait fait. A sa réponse, elle ne put avoir qu'un air des plus moqueur.

- Mais les terres du Sud sont pas non plus collé aux montagnes.... Ou alors vous avez de la Brume aussi aujourd'hui ?

Est-ce que cette Brume pouvait plonger sur la vallée d'ailleurs ? Est-ce qu'elle ne restait pas en l'air, dans les montagnes et avec les roches ? Pour le coup, elle ne c'était jamais vraiment posé la question, à dire vrai.
Enfin, il entreprit donc de répondre à sa question, mais l'hésitation dont il fit preuve fit hausser un sourcil à la grise. Lorsqu'il reprit la parole, elle resta silencieuse, l'écoutant avec attention. Il lui expliqua donc qu'il était venue voir sa cousine, qui c'était installé ici avec la famille de son père... Une cousine, avec la famille de son père... Si son cerveau commença à chercher qui sa pouvait-être, le lion ne tarda pas à lui en donner la réponse, après avoir remit en cause les explications de la lionne en question. Wanda donc. La fille de l'ancienne reine de Prideland. Celle qui était un centre de méfiance, avec son frère pour la plupart des exilés, même si la plupart avait finit par s'y habituer. Après tout, elle n'était pas Awena. Ni Ahva et... Oh... Cela voulait donc dire qu'il était le fils d'Ahva ? L'un de ces enfants que son groupe n'avait jamais eut le loisir de croiser ? Si ça changeait quelque chose dans ses plans ? Non. Du tout. Si elle comprenait la colère qui c'était abattu sur les siens, elle savait aussi qu'au sein de sa propre famille, tous pensaient qu'il n'y avait plus lieu d'être en colère. Que le vent et le feu avaient abattu sa justice, même s'ils la considéraient comme bien trop... Radicale. Et puis, il n'y était pour rien dans la décision de sa mère.

- Wanda ? Ah oui ! Elle est chouette Wanda, je l'aime bien. Son frère est un peu plus discret, mais il n'a pas l'air méchant non plus. - En tout cas, elle avait vite reprit son sourire et sa bonne humeur - Tu es le fils d'Ahva du coup ? T'étonnes pas alors quand on sera avec les autres, certains te regarderont peut-être d'un mauvais œil. Mais ils ne te feront rien. De toute façon, s'ils essaient quelque chose, je pense pas que mon père le leur permettrait.

Par contre elle ignorait comment Kozmotis pourrait réagir face à ça. Il n'avait pas eut de réaction vis à vis des filles d'Awena, mais d'après son père, il n'en était pas pour autant enchanté. Sagira se montrait d'ailleurs assez méfiante, et Naïa... Et bien elle suivait un peu sa sœur donc... Après... Son père lui avait raconté qu'Awena avait été une très bonne amie de l'ancien général. La trahison qu'elle avait commis, lui avait donc été d'autant plus douloureux. Heureusement (ou plutôt Malheureusement) il avait d'autre caracal à fouetté maintenant, avec les Hyènes qui lui avait prit l'être qu'il avait aimé plus que tout.
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyVen 24 Jan - 17:58


Malgré les contre indications de l’adolescent, Machli comptait bien faire entrer cette plaisanterie sournoise dans son registre. Si comme elle le lui avait confié Shomari et Vorsakh, son frère, se ressemblaient, il y avait fort à parier que le jeune mâle ne rie comme elle l’espérait à sa petite blague.

« Comme tu voudras, on ne pourra pas dire que je n’ai pas essayé de t’empêcher un bide ! » répondit-il en haussant nonchalamment les épaules bien que son sourire taquin demeurait.

Pour autant, il pouvait aussi très bien comprendre l’envie de la lionne d’embêter son frère. Lui-même adorait tourmenter Djedkara qui prenait peur pour un rien mais depuis leur arrivée, il l’avait laissé soufflé un peu. Faut dire que son cœur avait pas mal été retourné par l’affrontement avec les lycaons … il préférait le laisser se remettre de l’incident avant de retourner lui faire des frayeurs.

Très sûre du succès de sa blague, Machli ne lâchait rien et était persuadée que son imitation fantomatique valait le détour. Il ne pouvait s’empêcher de rire avec elle.

« Tu pourrais encore le travailler mais oui, l’effet était quand même réussi. Essayes de ne pas rire au bout de deux secondes la prochaine fois, ça pourrait peut-être mieux fonctionner. » Sans doute que cette blague était plus amusante pour elle que pour les autres mais sa bonne humeur était contagieuse.

Quand il concéda enfin à lui dévoiler la raison de sa présence dans ces contrées brumeuses, Machli demeura silencieuse et lui épargna toute blague de mauvais. Ah, elle savait donc aussi écouter les autres sans faire la pitre ! Après un bref silence de réflexion, il s’avéra que l’adolescente connaissait bien sa cousine.

« Vraiment, tu la connais ?! Oui elle est plutôt chouette, moi aussi je l’aime bien mais es-tu sûr qu’on parle du même Tendaji ? Il n’est pourtant pas du genre discret. »

Les deux cousins avaient longtemps été partenaires de bêtises, ils avaient adoré faire les quatre cents ensemble mais avec l’âge venait de nouveaux souvenirs et peut-être la mort de sa mère l’avait plus impacté qu’il ne le pensait. Pas étonnant, Shomari aussi aurait été anéanti par la mort de sa génitrice. Wanda elle semblait plutôt bien s’en remettre, bien décidée à tourner la page et prendre un nouveau départ. Mais alors que la bonne humeur guidait jusqu’ici cette discussion, Machli lui demanda sans détour s’il était le fils d’Ahva. Son regard devint méfiant à l’écoute de cette question. Qu’est-ce que sa mère avait à voir là-dedans ? Sans détour, l’adolescente l’avertit que les autres le regarderaient sûrement d’un mauvais œil bien qu’ils ne lui feraient rien. Shomari stoppa soudainement sa marche, le regard suspicieux.

« Les autres ? Où comptes-tu m’emmener exactement ? » Sa voix avait perdu tout légèreté. Il examina plus attentivement Machli, se souvenant alors que selon ses dires, son père avait suivi Koda. Koda … Oui, cela lui revenait maintenant. « Oh, tu fais parti du clan de Wanda, c’est ça ? Ce doit être pour ça que tu la connais. Elle ne m’avait pas averti que je risquais de recevoir un mauvais accueil en venant lui rendre visite. »

Sa mine se renfrogna et l’adolescent ne savait plus vraiment ce qu’il souhaitait faire. Bien sûr, il était soucieux de rendre visite à sa cousine et de s’enquérir de son état mais toute son enfance déjà, il avait subi le regard désobligeant des autres. Cela s’était apaisé depuis leur venu sur Freeland mais en allant jusqu’à Wanda, il serait entouré de lions qui haïssait tant sa mère que son père. Il était fatigué de tout ça. Qu’on déteste son père, d’accord, ile le concevait et cela ne lui posait pas de problème puisque Soto n’était qu’un inconnu dans sa vie mais sa mère … Cela lui déplaisait fortement.

« Je ne suis plus sûr de vraiment vouloir y aller. »

Un peu dépité, il s’assit péniblement. Il ignorait quels lions exactement formaient ce clan, il pensait alors qu’il n’y avait que ses cousins et leur famille paternelle mais visiblement il se trompait. Sa méfiance vis-à-vis des exilés Waasiens ressurgissait aussi vite qu’elle avait été oublié. Ils ne se méfiaient pas vraiment des jeunes de son âge mais les adultes, eux, avaient connu les conséquences des actes de sa mère et la rancune pouvait être tenace chez des lions ayant tout perdu. Il ne craignait pas vraiment pour sa sécurité mais plus pour celle de sa mère ou du moins ce qu’il pourrait entendre à son sujet. Les exilés Waasiens étaient ceux à le plus redoutés, ils étaient non simplement vindicatifs de son père mais aussi de sa mère … Machli avait beau lui assuré qu’il ne lui arriverait rien, ils ne sentaient pas à l’aise à l’idée de se retrouver au milieu de tous ces lions.

« Ça te pose un problème que je sois le fils d’Ahva ? »

Son ton n’était pas agressif, loin de là mais il espérait sincèrement qu’elle lui réponde que non. Machli ne semblait pas très portée sur ces affaires mais ne sait-on jamais, peut-être ses parents lui avaient bourré le crâne avec des histoires … Savait-elle aussi de qui il était le fils ? Il préféra ne rien dire à ce sujet. Il y avait beau avoir de mauvais côté à son enfance sur Prideland, au moins tout le monde là-bas connaissait son ascendance, c’était un fait acquis. Il n’avait pas pensé à l’impact que cela pourrait avoir sur de nouvelles rencontres. Tout d’un coup, il se sentait bien vulnérable et flanqué d’une étiquette parentale qui visiblement, posait problème à plus d’un lion.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyVen 24 Jan - 23:15



Perdu dans la brume

Machli, en toute maturité, se contenta de tirer la langue au mâle, lorsqu'il lui fit savoir qu'elle ne pouvait pas dire qu'il ne l'avait pas prévenu. Puis elle écouta ses conseils, concernant son rôle d'esprit des montagnes. Le travailler encore... oui, c'était une bonne idée. Néanmoins elle ne put s'empêcher de rire lorsqu'il lui parla de ne pas rire au bout de deux secondes. "ça risque d'être compliqué ça..." avait-elle d'ailleurs soufflée, amusée.
Puis la conversation avait dévié sur les origines, sur Wanda et son frère, sur la reine déchus et sa sœur, sur la rancœur des exilés.... Et si Shomari semblait motivé par l'idée qu'elle connaisse Wanda et Tendaji, semblant d'ailleurs surpris par ce que Machli venait de dire au sujet de l'ancien Prince... Il se stoppa net lorsque la grise lui fit part des regards qu'il risquait de subir. Alors se stoppa à son tour, et posa le regard sur lui, restant silencieuse, écoutant simplement les mots du jeune mâle. Même si elle avait haussé un sourcil à sa première question. Elle allait d'ailleurs répondre, lorsqu'il finit par se rendre compte qu'elle faisait sans doute partie du même clan que Wanda et Tendaji. Mais si Machli eut l'envie de sourire à ces mots elle ne le fit finalement pas lorsqu'il reparla de l'accueil, puis du fait qu'il n'était plus trop sûr d'y aller avant de s'assoir. Non. Il ne fallait pas être une lumière pour voir que ça ne lui plaisait pas. Et elle pouvait tout à fait comprendre. Elle-même avait reçu quelques regards jugeant, de la part de certain Pridelander. Surement de ceux qui avaient approuvé Awena, mais qui n'avaient pas eut gain de cause du coup.

Alors lorsqu'il demanda si ça lui posait un soucis, à elle, elle laissa glisser un sourire amical sur ses babines alors qu'elle finissait par s'assoir, n'ayant pas envie de le forcer à bouger, mais n'étant pas non plus motivé pour lui faire faire demi-tour.

- Non. Honnêtement, je m'en fiche. Vraiment. Vous êtes pas la même personne à ce que je sache.

Quand à rencontrer Ahva... Elle ne savait même pas comment elle réagirait. Elle ne connaissait la lionne que part les histoires que lui racontaient ces parents. Peut-être l'avait-elle aperçut de loin, au rocher. Mais pour Shomari... Elle était comme son père à ce niveau. Elle pensait que les enfants n'avaient pas à pâtir de la réputation de leurs parents. Qu'ils avaient leur histoire à forger, et qu'elle leur était propre. Elle faisait aussi partie de ceux qui pensait, que maintenant que Awena n'était plus, il n'y avait plus lieu de querelle et de rancœur. D'autant plus qu'à présent, ils avaient un nouveau chez eux, loin d'Outland, loin des éventuels soucis, et des alliés de poids.

- Mais je vais te raconter, ce que les grands disent. Enfin, ce que mes parents m'ont raconté. Mon père et ma mère ne sont pas Outlander. Mon père vient d'un clan bien loin de la terre des lions, et ma mère aussi, et ils se sont retrouvé par hasard par ici. Ma mère à déjà rencontré la tienne d'ailleurs. Elle m'avait parlé d'une lionne sympathique, qu'elle avait beaucoup apprécié... Mais dont elle a été extrêmement déçue. Lorsqu'elles se sont rencontrée pour la dernière fois, Ahva lui avait conseillé d'éviter Outland. Ce fut quelques temps après qu'ils ont apprit qu'ils avaient été attaqué, et de ce fait, elle en a conclus qu'elle devait le savoir. Le problème... C'est que ma mère à du sang de Lion du Feu. En étant aussi de la famille de Waasi, de Tahani du coup. Elle souhaitait rejoindre Outland pour retrouver Waasi, en espérant y retrouver ma grand mère qu'elle avait perdu en cours de route. Mais honnêtement, je doute que ma mère et mon père aient encore un truc contre elle maintenant. - Elle resta silencieuse un instant, alors qu'elle semblait réfléchir à tout ça, perdu dans ses pensés... Puis elle secoua la tête et reprit - Ils ont trouvé ensuite les Exilés, qui c'étaient fait refoulé de Prideland par la reine Awena, malgré le fait qu'ils soient exténué, blessé, fatigué... Beaucoup ont perdu espoir, on été choqué aussi de la décision. Tout particulièrement Kozmotis, le compagnon de Waasi. Autrefois, il était un très bon ami d'Awena, alors il n'a jamais compris son geste.... J'ignore si les anciens éxilés reconnaitraient en toi le fils d'Ahva, honnêtement. Mais je préfère te prévenir quand même, que même si certains ont laissé tout ça derrière eux, d'autres ont la rancune tenace... Après ne t'imagines pas voir un clan énorme... Quand à Kozmotis... Hm... J'imagine qu'il est bien trop focalisé sur les hyènes pour se préoccuper d'autre chose. J'ai surtout l'impression que c'est mon père qui prend les décisions pour lui maintenant...

Elle fit une moue d'ailleurs, ne reconnaissant plus l'ancien général depuis la mort de la reine déchu. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. Une ombre bouillonnant d'une haine sans nom à l'égard des rieuses. Une ombre qui n'existait plus que pour ses filles, qui ne vivaient plus que pour elles, et personne d'autre. Machli trouvait ça triste, et elle voyait bien que les autres l'avaient remarqué. Elle voyait bien ces regards tristes qui se dirigeaient vers lui, lorsqu'il le voyait. Lui qui avait été un lion si fier, si noble...

- Certains n'ont pas apprécié la présence de Wanda et Tendaji d'ailleurs. Mais je crois qu'ils se sont calmé, je ne vois plus ces regards méfiants, qu'il y avait au départ. - Elle reprit son sourire, le laissant glisser un peu plus sur ses babines - Et du coup, oui je connais Wanda. On c'était déjà rencontré sur Prideland, sur le rocher quand j'étais encore lionceau. Elle m'avait fait visiter plein de truc d'ailleurs ! Mais Tendaji un peu moins.

D'ailleurs, maintenant qu'elle y réfléchissait... C'était vrai qu'elle n'avait pas prit le temps de connaitre le prince déchu...
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptySam 25 Jan - 17:00


La réponse de Machli ne se fit aucunement attendre et cela rassura l’adolescent qui lui rendit même son sourire. Ainsi il existait certaines personnes pour qui cela ne comptait pas … C’était rassurant. Mais plutôt que de s’arrêter là, Machli lui raconta ce que disait les grands. Shomari haussa un sourcil, pas vraiment emballé. Il avait déjà entendu des tas de critique sur Prideland alors si c’était pour en entendre des nouvelles … Ce n’était pas vraiment son passe-temps préféré d’entendre les autres maudire sa mère. Encore son père, cela ne le dérangeait pas puisqu’il était l’équivalent d’un inconnu mais Ahva était la lionne qui l’avait élevé, chéri et protégé. Il supportait difficilement d’entendre ce genre de chose mais Machli n’était pas animé de mauvaises intentions aussi prit-il la peine de l’écouter sans soupirer.

Selon ses dires, ses parents n’étaient pas originaires d’Outland mais de clans étrangers à la Terre des Lions. Il fut étonné d’apprendre que leurs mères s’étaient déjà rencontré. Vraiment ? Cela lui mis le sourire aux babines, surtout lorsque Machli lui confia que sa mère lui avait parlé d’une lionne sympathique qu’elle avait beaucoup apprécié du moins jusqu’à ce qu’elle soit extrêmement déçu. Son sourire s’évanouit alors aussi vite qu’il était venu. L’histoire se complexifia lorsqu’elle lui apprit que sa mère avait du sang de lion du Feu et appartenait donc à la famille de Waasi et Tahani. Oh, Machli aussi du coup. Il n’en était pas vraiment enchanté, les relations entre leurs familles avaient bien pâti du pacte d’Ahva avec Soto bien que son oncle s’était efforcé d’arranger les choses. La mère de Machli pouvait donc avoir comme grief contre la sienne de ne pas avoir protéger sa famille qu’elle cherchait ardemment à rencontrer … Oui, ça pouvait se comprendre mais étonnamment, elle lui confia qu’à son avis, ses parents n’avaient plus rien contre sa mère.

« Ça serait une bonne chose. Enfin je veux dire, ma mère a déjà payé le prix des pots cassés chez nous et toute cette situation n’est pas vraiment agréable alors si quelques lions lui pardonnent, peut-être que d’autres le feront aussi. »

Shomari était très proche de sa famille et bien qu’Ahva soit une lionne forte qui faisait toujours forte impression, il savait qu’elle avait subi cette situation plus douloureusement qu’elle n’avait pu le laisser croire. Heureusement, elle était maintenant réconcilié avec oncle Azaan … peut-être que ça ferait bouger les choses.

Après une brève pause de réflexion, Machli reprit l’histoire de ses parents qui venaient de trouver les exilés vaincus et éconduis par la Reine de Prideland. Awena, sa tante … C’était bien à partir de ce moment que les problèmes avaient pris en gravité. Elle lui fit également état de la trahison qu’avait ressenti Kosmotis, le compagnie de Waasi et ancien ami d’Awena. Il baissa le regard un peu honteux. Bien sûr sa mère lui avait raconté cette histoire mais elle avait une opinion très tranchée de cette histoire et c’était bien la première qu’il discutait avec un partisan de Waasi à ce propos ou du moins quelqu’un qui les avait côtoyé.

« Pour être tout à fait franc avec toi, ce n’est vraiment qu’ils voient en moi le fils d’Ahva qui m’inquiète mais plutôt qu’il voit le fils d’un lion qui leur a tout pris. Je ressemble beaucoup à mon père bien que je ne l’ai jamais rencontré et c’est surtout ça qui risque de poser problème. Que ce soit par ma mère ou par mon père, ils ont toutes les raisons du monde de ne pas m’accueillir à bras ouverts. J’aurais du penser à tout ça avant de venir ici, j’étais peut-être naïf en pensant tomber facilement sur Wanda et éviter les membres de son nouveau clan. » Il retint un soupir mais son regard s’était durci, un peu agacé d’avoir à supporter le poids de son sang. « Mais je te remercie de m’avoir confié tout ça, je n’avais jamais eu le point de vue de quelqu’un d’autre que ma mère sur cette histoire. Je ne dis pas que ce qu’elle a fait était juste mais je comprend les raisons qui l’ont poussé à agir ainsi bien que les conséquences aient sûrement dépassé son entendement. Je suis désolé pour tout ce qui vous est arrivé. »

Il peinait à mettre des visages sur les noms qu’elle évoquait, en particulier ce Kozmotis, sa mère ne lui avait jamais vraiment parlé de lui mais comme tout rescapé du feu de Prideland, il avait entendu parler de la chute de la reine Waasi, tuée par les hyènes. Tout le monde avait été affecté par cette nouvelle.

Reprenant aux sujets de ses cousins, Machli lui confia que la venue de Tendaji et Wanda n’avait pas vraiment fait l’unanimité au sein du clan. Ils étaient les enfants d’Awena après tout mais cela lui fit de la peine de l’apprendre, il pensait au contraire que le frère et la sœur seraient plus épanouis aux côtés de leur famille paternelle mais ce clan recomposé semblait abrité bien des lions différents. Il retrouva progressivement un sourire timide, guidé par la bonne humeur de l’adolescente.

« Si tout va mieux pour eux, j’en suis rassuré. Eux non plus n’ont pas à payer le prix de leur sang, ils n’ont rien fait de mal et viennent juste de perdre leur mère. Wanda était particulièrement attachée à l’idée de prendre un nouveau départ auprès de son père et de ses autres enfants. » Quand il avait appris leur départ, Shomari avait accusé le coup et tenter de les retenir mais c’était peine perdue, leur décision était déjà prise. Au final, peut-être avait-il eu plus besoin d’eux qu’eux de lui. Il faisait sans arrêt le fier mais ce départ l’avait chamboulé. « Wanda est une chouette fille, on s’amuse bien avec elle et elle est toujours de bonne humeur. Tendaji est tout aussi chouette, on jouait beaucoup ensemble quand on était petits. Je crois qu’il se remet plus difficilement que Wanda de la mort de sa mère mais quand sa peine aura guéri, tu pourras constater par toi-même à quel point il est chouette. En tout cas je suis content de savoir que tu sois avec eux, t’es chouette aussi et si certains ne sont pas très enthousiastes par leur venue, c’est une bonne chose qu’ils soient entourés de personnes ayant un regard neuf et dénué de rancœur. »

Son cœur était plus léger d’apprendre qu’ils se portaient bien et il se permit un petit soupir d’aise avant de sourire à Machli. Au final, c’était une bonne chose qu’il se soit perdu et qu’elle l’ait trouvé.

« Mais dis-moi, qui au juste est regroupé dans votre petit clan ? Je pensais que c’était uniquement la famille de Masika. Ton père, c’est votre chef ? »

Il n’avait pas bien saisi ce point, ce clan avait l’air plus complexe qu’il ne le pensait. Si Kozmotis était avec eux, était-ce un groupe de fidèle à Waasi ou du moins son héritage ? Masika et ses enfants n’était pourtant pas impliqué dans cette affaire … Enfin qu’en savait-il vraiment, il avait croisé quelques fois l’ancien compagnon de sa tante au rocher sans vraiment engagé la conversation avec lui, c’était comme un inconnu pour lui, raison pour laquelle le départ de Wanda et Tendaji pour le rejoindre avait été difficile à accepter.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 27 Jan - 12:35



Perdu dans la brume

- Mais ce n'est pas elle, qui a éliminé tout ces lions... C'est Soto qui a perpétré tout ça, même si elle n'a rien dit et rien fait pour eux...

Elle eut une moue légère, mais se reprit bien vite, alors qu'elle reprenait la parole pour continuer sur sa lancé, dans cet histoire qu'elle avait souvent entendu par le passé. Ces histoires qui demandaient aux jeunes de faire attention aux nouveaux habitants d'Outland, qu'il ne fallait jamais, qu'ils y mettent la moindre patte, qu'ils ne pensent même pas, à aller les voir, pour une raison x ou y. Les partisans de Soto étaient ainsi vue comme des monstres, bien plus que cette partie de la royauté qui avaient fermé les yeux, en somme, Awena et Ahva.
En tout cas, lorsqu'elle eut terminé de parler, le jeune mâle reprit la parole, annonçant qu'il craignait surtout qu'on voit en lui, un lion qui leur a tout prit. Sur le coup, elle interrogative. Un lion qui leu avait tout pris ? Soto ? Soto était donc son père ? Ce père dont parlé les rumeurs, sans que rien n'avait été officialisé, et dont la plupart des exilés refusaient de croire ? ... Si elle se fichait toujours de savoir qui était ces parents, et que ce serait sans aucun doute le cas de son père... Elle ignorait ce qu'il en serait des autres. Principalement Sagira, qui n'arrivait déjà pas à approcher les enfants d'Awena... Ou même son frère, qui avait tout de même un avis particulièrement tranché à ce sujet. Sur tout en faites.

En tout cas, elle le laissa continuer de parler, sans le couper. Il regrettait de nouveau d'être venu jusqu'ici, et semblait se trouver stupide d'avoir pensé que tout ce passerait sans soucis. Puis il la remercia de lui avoir raconté tout ça, annonçant qu'il n'avait jamais entendu l'autre version, bien qu'il comprenne les agissements de sa mère. D'ailleurs, elle-même ne connaissait pas la version donné par Ahva. Et pour le coup ça l'intéressait plutôt bien. Il y avait bien des rumeurs qui circulaient, mais une rumeur n'était jamais fiable, n'est-ce pas ?
En tout cas, Shomari semblait content que tout aille mieux pour Wanda et Tendaji. Il parla ensuite de ses cousins, parlant d'abord de Wanda, pour ensuite parler de Tendaji. Par les paroles du mâle, elle put apprendre à connaitre l'ex héritier de cette façon. Puis la lionne ne put s'empêcher d'afficher un sourire ravis, au compliment qu'il put lui faire, lui disant qu'il était content qu'elle soit là pour la fratrie de la reine déchu. Elle eut un rire léger par contre lorsqu'il demanda qui était dans leur clan.

- Officiellement c'est Koda le chef de notre groupe, mais en faites on l'est tous plus ou moins. Si on a de grande décision à prendre, c'est tous ensemble qu'on le fait. Ma mère et mon père sont les meilleurs amis de Waasi et Kozmotis. Sagira et Naïa, leurs filles, sont né a peu près au même moment que Vorsakh et moi, et on a été élevé ensemble. On a formé une grande famille à nous huit du coup. Normalement c'était Waasi et Kozmotis qui dirigeait les exilés, mais avec la disparition de Waasi, et Kozmotis qui n'est plus ce qu'il était, c'est mon père qui l'aide. Il lui fait assez confiance pour ça de toute façon. - Ah ça famille... Elle aussi avait été blessé en apprenant la mort de Waasi. Sa deuxième maman. Mais elle s'efforçait de continuer de sourire pour tout le monde, même si ces nuits étaient bien plus agité qu'avant, ces terreurs nocturnes venant la torturer plus souvent, avec un nouveau cadavre, en plus de celui de son grand père de coeur - Et le clan est composé de Koda, de sa famille du coup. Mais aussi des anciens exilés. Comme Khalaki, sa compagne, est resté longtemps à la combe avec tout le monde, il a proposé à Kozmotis... Enfin à mon père de les rejoindre. Et tout les exilés, a part Karatasi et son compagnon, ont suivit le mouvement. Mais tu sais, je crois qu'il y a plus de membre de la famille de Koda, que d'exilé. - Bon, surement qu'elle exagérait quand même un peu. Elle ne put d'ailleurs s'empêcher de rire un peu...- Tu peux donc compter grosso modo, une quinzaine d'exilé, en plus de la famille de Koda, du coup. Et je considères mes parents comme tel, vue qu'ils ont aidé le groupe, même s'ils ont pas vue cette "guerre".

Ce qui en soit, réduisait encore plus leur nombre. Mais bon, a présent, pour eux, le principal c'était cette tranquillité que la montagne leur promettait. Et cette protection qu'elle leur offrait. Rare étaient les lions capable d'y vivre avec une certaine facilité....

- Mais du coup, si j'ai bien compris, ton père c'est Soto ? - Donc, ce n'était pas une rumeur ? - Mais du coup, est-ce que tu me raconterais ce qu'on t'a expliqué de ton côté ?
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyMar 28 Jan - 19:32


Shomari n’était pas du genre tout noir ou tout blanc mais dès que sa mère avait daigné lui faire entendre les raisons de sa disgrâce, l’adolescent avait pris parti pour la lionne qui l’avait élevé et nourri depuis son enfance. Il savait la façon de penser sa mère, qu’elle avait fait face à un choix difficile mais il la soutenait en ce sens que ce n’était pas leur guerre. Il ignorait les liens qui unissait sa famille à celle de Waasi enfin non, il connaissait le lien puissant qui avait uni sa grand-mère Kuzali au père de l’ancienne reine d’Outland mais cela ne justifiait pas que le sang des Pridelanders coule pour une guerre qui aurait eu lieu avec ou sans eux. Pour beaucoup de Pridelanders, leur deux peuples étaient intrinsèquement lié mais pas pour la mère de l’adolescent qui l’avait donc influencé dans sa manière de penser. Ahva était loin d’être innocente dans cette affaire car même si elle n’avait pas tué ces lions, Machli soulignait judicieusement qu’elle avait gardé le silence et qu’elle n’avait rien fait pour eux. C’était Soto, son père, qui avait tout orchestré. En cet instant, Shomari était un peu mal à l’aise. Aux yeux des autres, il n’y avait pas un de ses parents pour en rattraper l’autre et être le fils de deux lions désavoués n’était pas évident. Il tentait de se construire une identité par lui-même mais avec un tel bagage, ce n’était pas chose aisé. Heureusement, Machli semblait savoir faire la part des choses et cela le réconfortait. Ses parents avaient beau être des fidèles de Waasi et de son héritage, il était plus aisé de parler avec elle qu’avec un bon nombre de Pridelanders.

Quand il lui demanda qui était le chef de leur petit groupe pour tenter d’y voir plus clair, l’adolescent fut secoué d’un petit rire ce qui l’étonna. Avait-il poser une question bête ? Il eut une petite moue contrarié avant que la langue de Machli ne se délie : Koda était officiellement leur chef, ce nom là il le connaissait bien : c’était le fils de Masika, demi-frère de ses cousins et le lion même qui avait convaincu Wanda et Tendaji de le rejoindre. Leur mode de fonctionnement était bien différent de celui qu’il avait connu jusqu’alors : un chef oui mais sans autorité probante, les décisions étaient prises à l’unanimité par le clan. Un peu idéaliste mais bien plus égalitaire. Tout le contraire de la monarchie en soit. Elle évoqua ensuite Sagira et Naïa, les filles de Kosmotiz et Waasi, celles qui venaient justes de perdre leur mère. Il eut une pensée triste pour elle. Ce petit groupe avait longtemps vécu ensemble de façon soudé sous la direction de Waasi et Kosmotis avant que la reine ne périsse dans l’incendie et que trop abattu, son compagnon ne parvienne plus à tirer les reines. Voilà ce qui expliquait donc le rôle si important du père de Machli. Elle devait être très fière de lui.

S’il pensait l’histoire close, il n’en était rien. Non, tout cela n’était que le prémisse à ce clan nouvellement formé. Initialement composé de Koda et sa famille, le clan s’était ouvert aux anciens exilés dont été originaire la compagne de ce dernier et ainsi, Kosmotiz et ses filles ainsi que la famille de Machli avait gonflé les rangs. Aux dires de la lionne, tous les exilés exceptés Karatasi et son compagnon avait suivi Koda dans sa quête d’émancipation. Il rit avec elle sur sa petite remarque sur la famille de Koda.

« Oui c’est plutôt une grande lignée. » plaisantait-il.

Une sacrée machine ce Masika … si ses enfants tenaient bien de son endurance, ils parviendrait à peuple toute la Terre des lions à eux seuls. Machli conclut donc son recensement du clan par une quinzaine d’exilés en plus de la famille de Koda. Il hochait la tête, ayant été attentif à chaque détail mais l’un d’eux le chiffonnait.

« Mais Machli, à part Karatasi et son compagnon, où sont allés les autres exilés ? »

Shomari n’avait pas vraiment fait attention depuis leur installation temporaire sur Freeland, beaucoup de visages connus s’y trouvait mais il ne s’était pas amusé à faire le compte ni même à compter chaque membre de chaque clan. Avait-il vu pour autant d’anciens exilés à part Sazana ? Il n’avait jamais vraiment imprégné leur visage, c’était difficile à dire.

Il se creusait la tête pour trouver réponse à ses questions. Beaucoup de lions étaient tombés durant l’incendie, tant par asphyxie que tué sous le coup des hyènes, peut être le ratio d’exilés avait été plus important mais il ne voyait pas de raison probante pouvant justifier cela. Les méninges de Machli fonctionnant bien plus vite que les siennes, la lionne décortiqua sans difficultés ses précédentes confidences et lui demanda sans détour s’il était le fils de Soto. D’ordinaire Shomari passait à la défensive dès que ce sujet était abordé mais Machli n’était aucunement une menace pour lui et pour la première fois, il délivra ce fait sans ressentir de pression particulière sur ses épaules.

« Hmm ouais, c’est mon père enfin selon la définition qu’on a d’un père. Je ne l’ai jamais rencontré, pas même vu une seule fois … Selon les rumeurs je lui ressemble pas mal, apparemment ce serait ces marques sur mes oreilles qui trahissent mon ascendance. »

Il aplati ses oreilles d’une patte pour mieux montrer à la lionne. Petit, il pavanait fièrement avec ces marques sous forme de griffure, arguant qu’il avait été griffé par le soleil en personne mais en grandissant, il en avait eu honte. Un signe d’appartenance à un monstre dont il ne pouvait se défaire.

Puis curieuse, Machli lui demanda quelle version de l’histoire on lui avait livré. Il battit des cils, un peu long à la détente. « Tu veux dire de tout ça ? Ce que ma mère m’en a appris ? » Il gratta la terre de ses griffes pour rassembler au mieux les paroles de sa mère. Pareille histoire prenait bien plus que des minutes à être raconté mais en somme, il avait en tête tous les détails importants. « Ben ça commencé quand ma grand-mère Kuzali est morte assassinée par le dernier des Nyeusis. Y’parait que c’était de vrais monstres et qu’ils avaient même réussi à faire courber l’échine de Prideland … Fin bref, sa mort a anéanti ma mère qui jura de la venger et de tuer Mopango ou Mopanga, je ne me souviens plus bien de son nom. A cette époque, il était terré au Nord avec tous les exilés de Freeland, ceux qui avaient été fidèle au roi Sharkan mais aussi les exilés d’Outland, elle pouvait pas aller l’attaquer de front et seule. Son frère et sa compagne étaient avec elle, ‘fin son demi-frère, pas Azaan, mais c’était pas assez, il avait besoin de quelqu’un pour les mener jusqu’au Nyeusis. Alors ma mère est parti chercher le seul lion capable de lui offrir sa tête, Soto, mais il l’aurait pas aidé gratuitement, il voulait quelque chose en échange et ce quelque chose c’était la non intervention de Prideland lorsque les exilés d’Outland viendrait réclamer leur terre. C’était pas de gaieté de cœur mais elle a accepté, selon elle cette guerre aurait eu lieu de toute façon et c’était vital de tuer le Nyeusis, tant pour la menace qu’il représentait que pour ce qu’il avait fait à sa famille. Elle a aussi dit que c’était pas notre guerre et que les Pridelanders n’avaient pas à mourir pour ce combat, que Waasi avait exilé son demi-frère en sachant qu’il reviendrait un jour. Là où beaucoup sont en désaccord avec elle, c’est parce que Outland et Prideland étaient soi-disant proches mais ma mère n’était pas de cet avis. Des liens proches pour elle, c’était comme ceux qu’on avait avec les Mositus. Les Outlanders eux, parait qu’il y plus aucune relation entre les deux royaumes depuis des lustres … » Et c’était bien sur ce point que l’avis de Shomari avait penché en faveur de sa mère. Qui sait si l’intervention de Prideland aurait changé quelque chose à l’issu ? Pourquoi envoyer des soldats mourir pour une cause qui leur était étrangère ? « L’accord passé, maman a eu ce qu’elle voulait. Soto a mené le Nyeusis droit dans un piège et ils l’ont tué. J’sais trop combien de temps ça a mis mais après ça, les exilés ont chargé sur Outland et la bataille a finalement eu lieu. L’issue, tu la connais mieux que moi. »

Mais l’histoire ne s’arrêtait pas là pour autant. Shomari n’était pas habitué à parler autant et déglutit pour se raviver la gorge avant de reprendre. « Après aux termes de l’accord passé avec Soto, Awena a refusé d’aider Waasi lorsqu’elle s’est présentée aux frontières. Le temps a passé jusqu’à ce que la vérité éclate et que le clan se révolte. On était encore petits avec mon frère quand toute la foule s’est rassemblé au pied du priderock pour demander des comptes à ma mère et à sa sœur. C’était principalement maman la coupable mais comme Awena était reine, elle subit également les conséquences et fut destituée par la peuple au profit de mon oncle Azaan. Depuis, tout le clan a tourné le dos à ma mère et à ma tante, on vivait à l’écart et bien sûr, les rumeurs quant à mon père tournaient pas mal. C’était pas très fun cette époque, mon frère surtout l’a mal vécu mais maman veillait sur nous. Après le couronnement d'Azaan, sa première mesure a été d’accueillir Waasi et les siens chez nous. »

Il lui passa les détails de son quotidien lorsque Waasi et les siens étaient arrivés. Cette vie à l’écart était la raison même justifiant le fait que le visage de Machli ou de tout autre exilé lui était inconnu.

« J’dis pas que ce qu’elle a fait été bien mais quand elle me l’a expliqué, j’ai compris ses raisons. Puis c’est ma mère, j’pourrais jamais être contre elle. »

Son plus fidèle soutien, celui qui jamais ne lui tournerait le dos. Shomari aimait Ahva de tout son cœur, il savait sa mère dans une autre tranche que la norme mais cela ne le dérangeait pas, il la trouvait forte et courageuse. Le rejet du clan l’avait blessé mais elle ne s’était pas effondré, elle avait soutenu sa sœur pour qu’elle non plus ne cède pas aux poids des accusations. C’était à la fois une période étrange mais aussi une période où les deux petites familles avaient été plus unis que jamais. Ensemble envers et contre tous. Awena n’avait malheureusement pas aussi bien supporté le rejet de ses sujets, elle était passée d’une reine à une recluse … Sa mort était encore pénible à digérer.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyMer 29 Jan - 23:11



Perdu dans la brume

Après avoir rit au sujet de la famille de Masika, l'adolescent finit par poser une question qui rendit la jeunette bien sérieuse. Où était les autres ?... Il parlait de qui ? De ces anciens qui étaient mort naturellement dans la combe ? Des deux/trois qui n'avaient juste pas survécu à leur blessure, malgré les soins, avant même que tous n'arrivent à la combe ?... Machli était habitué à voir un si petit nombre, à vivre dans la crainte, de voir un jour débarqué les bourreaux de son clan pour finir le travail. Mais elle connaissait l'histoire. Elle connaissait l'histoire de cet incendie, de cette bataille sanglante et sans pitié... De ces lions diabolisé dans les histoires, pour les dissuader d'un jour remettre les pattes sur une terre qui leur appartenait autrefois... Sur le coup, elle préféra ne pas répondre directement. Si elle n'avait pas vécue ça, elle avait bien ressenti l'émotion des rescapés, et le sujet la mettais plutôt mal à l'aise en général...
Alors elle c'était dirigé vers autre chose. Les origines de son vis à vis notamment. Qui lui confirma le fait qu'il était bien le fils de Soto. Donc... Les rumeurs disaient vrai. Et si elle en croyait le jeune mâle, ses rayures sur ces oreilles, le reliait directement à lui. Hm... Oui. Elle comprenait mieux maintenant ces réticences. Il était certains, que les exilés risquaient de vite reconnaitre ça. Et surtout, de prendre la mouche. Si la plupart c'étaient calmé, voir que la princesse les avait trahis bien plus que ce qu'ils pensaient, à la base, risquait de raviver bien des souvenirs. Et des douleurs. Etrangement, elle craignait bien plus la colère de Kozmotis.

- Je vois... Ouai... C'est sûr que vue comme ça, ils risquent pas d'être pacifique... Hm... Mais si tu veux voir Wanda et Tendaji, peut-être qu'on pourrait mettre un peu de boue sur tes oreilles ? Pour faire croire qu'elles sont d'une autre couleur ?

Alors, est-ce que ça allait fonctionner ? Allez donc savoir. Elle cherchait juste une solution, pour que les cousins puissent continuer à ce voir, sans que le déplacement ne soit que d'un côté.

- Je pourrais aller les chercher pour toi, aujourd'hui. Mais pour après...

Elle eut d'ailleurs une moue légère, alors qu'elle ne trouvait pas vraiment d'autre alternative...

Par la suite donc, elle lui avait demandé, de lui raconter l'histoire, vue par Ahva du coup. Lorsque Shomari lui demande si c'était de toute cette mouise dont elle parlait, elle acquiesça du coup, pour confirmer. Par la suite, elle resta silencieuse et attentive. Elle essayait de comprendre, mais ne parvenait pas à le faire au final. Même si la douleur d'une perte aussi tragique, pouvait sans doute faire prendre des décisions bien stupide. Elle savait à quel point ce genre de douleur était terrible. Elle la ressentait encore, vis à vis de Ceset. Une douleur qui c'était ravivé, qui se montrait bien plus douloureuse encore, depuis la mort de Waasi. Mais si elle, ressentait plus une peur panique qu'une colère, visiblement, la lionne du soleil l'avait vécu autrement...
Alors Machli baissa la tête, fixant le sol un instant, alors que le jeune mâle lui disait qu'il ne pourrait jamais être contre elle. Même après ce qu'elle s'apprêtait à lui dire ?... Soudainement, l'information lui semblait encore plus dure à dire. Alors elle resta silencieuse, les oreilles en arrière, la queue soigneusement collé contre elle.

- Waasi disait, qu'Outland avait versé son propre sang, autrefois. Pour aider Prideland à reprendre leur terre, lorsque ces... Nyeusis les avait chassé. Alors elle ne comprenait pas, pourquoi Awena avait refusé de leur venir en aide, alors qu'ils ne souhaitaient qu'avoir un endroit où se reposer, et où ce sentir en sécurité. Jusqu'à ce que l'histoire ne lui arrive. Mais Même là, elle n'a jamais compris. - Elle resta silencieuse un instant, toujours aussi mal à l'aise - Mais... Personne ne pouvait savoir. Je crois qu'encore aujourd'hui... Il n'y a pas grand monde qui le sait... Tu m'as demandé où étaient les autres ?... Hé bien... Avant ma naissance, quelques lions ont finit par mourir de leur blessures, ou de vieillesse. Peut-être cinq à tout casser. Quand aux autres... Ils sont resté sur Outland.

En tout cas, ça expliquait la grande facilité qu'ils avaient eut, pour passer inaperçu, durant toutes ces années. ça expliquait pourquoi aussi, malgré l'accord avec Azaan, malgré son mariage avec Sazana, les Exilés d'Outland n'avaient jamais vraiment eut le cœur de ce mêler aux autres. ça expliquait aussi pourquoi, ils avaient tant tenue à suivre le mouvement, lorsque Waban avait annoncé rejoindre Koda dans les montagnes. Pour rester unis. Pour n'abandonner personne, après tout ce qu'ils avaient vécu ensemble...
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyJeu 30 Jan - 13:15


L’héritage paternel flagrant chez l’adolescent passait difficilement inaperçu et c’était peu de le dire … Soucieuse de trouver solution à ce problème, Machli lui proposa de mettre un peu de boue sur ses oreilles pour masquer son identité. Shomari rit franchement à cette initiative.

« C’est une idée intéressante, pas étonnant venant de quelqu’un qui se fait passer pour un esprit ! » Elle avait de la ressource et beaucoup d’imagination mais malgré le bon accueil réservé à cette opération de camouflage, Shomari n’était pas convaincu de son succès. « Mais imagines s’il se met à pleuvoir ou si quelqu’un touche à mes oreilles … Le déguisement tomberait à l’eau et je me retrouverais bien idiot au milieu de ton clan. »

Son sourire bien que défaitiste gratifiait la lionne d’imaginer une telle ruse pour lui permettre de voir ses proches. Machli ajouta qu’elle pourrait bien allé quérir Wanda et Tendaji pour aujourd’hui mais pour les autres fois … Lui qui était venu l’esprit si léger ne s’imaginait pas être confronté à de tels difficultés. Son cœur s’alourdit brusquement … Alors ce serait comme ça à chaque fois, contraint de se cacher, de cacher qui il était pour pouvoir marcher librement ? Ce n’était pas vraiment la vie à laquelle il aspirait.

« Ce serait peut-être plus simple d’attendre tout simplement qu’ils viennent nous rendre visite. »

Il souriait comme si cette idée lui convenait mais ce n’était pas le cas. Il en voulait soudainement à ses parents, ses deux parents. Lui n’avait rien demander de tout cela et reflet de leurs erreurs, il en payait également le prix.

Puis vint le moment où Shomari narra à l’adolescent ce que sa propre mère lui avait raconté. Il tentait d’apparaître neutre mais bien évidemment, son récit tranchait en faveur de la lionne ou du moins tenter maladroitement de justifier ce qu’elle avait fait. Machli demeura silencieuse et attentive, ne le coupa pas une fois dans son récit mais Shomari voyait bien que dans son regard ses pensées fusaient. Finalement quand il eut fini de conter sa part de l’histoire, l’adolescente baissa le regard pour une raison qu’il ignorait. Avait-elle été blessé par ce qu’il lui avait raconté ? Evidemment les deux histoires divergeaient selon les narrateurs mais il s’en voulait d’être cause de peine chez l’adolescente. Il se fourrait pourtant bien la griffe dans l’œil. Machli remonta encore plus loin dans l’histoire jusqu’à la bataille de Prideland et confia qu’Outland y avait versé son sang. Oui, de ça il était au courant mais là encore, l’opinion d’Ahva était bien différente. Selon elle, Outland n’avait pas bougé la patte sans arrière-pensée, le clan était alors séparée entre le roi actuel qui soutenait le règne des lions noirs et sa fille qui prônait une autre direction pour le clan. Père et fille s’était alors affronté, l’un aux côtes des Nyeusis et l’autre aux côtés de Prideland. Alors oui, Outland avait versé du sang mais en faveur de chacun des deux côtés et Tahani y avait gagné sa couronne. Par la suite, bien qu’une alliance avait été formé entre les deux clans, celle-ci n’avait jamais connu de suite et quand Kumpa, son arrière-grand-père avait demandé à Tahani d’envoyer un gardien pour participer à l’entretien de la paix sur la Terre des Lions, elle avait ignoré son appel. Alors oui, il y avait bien deux points de vue à cette histoire. Bien sûr il était compréhensible que Waasi vienne quérir l’aide des Pridelanders ne serait-ce que pour les accueillir suite à cette bataille tragique mais le deal passé était clair : Prideland ne devait pas intervenir. Sûrement cela avait été la partie la plus dur à respecter, refuser de tendre la patte à des lions privés de leur foyer et démunis.

Shomari garda toutefois le silence sur ces détails, préférant ne pas aggraver les choses une nouvelle fois et se contenta d’écouter Machli qui après une courte pause emplie de malaise palpable, répondit enfin à la question de l’adolescent qui se demandait où était passé le reste des exilés. Ce qu’elle lui apprit le laissa bouche bée avant que cette surprise ne mue en un malaise profond. Alors son clan était tout ce qu’il restait des exilés ? C’était dur à croire et pourtant, il ne pouvait remettre en cause la parole de la lionne.

« Je … Je n’en savais rien et je crois que ma mère non plus. » articulait-il péniblement, profondément mal à l’aise et choqué par ce qu’il venait d’apprendre. Comment avaient-ils pu ignorer une telle chose ? C’était terrible. « Je suis désolé … Ça n’excuse en rien ce qu’à fait Prideland mais je suis désolé. »

Shomari ne savait plus où se mettre et ses iris bleuté regardait honteusement la lionne avant de se réfugier plus bas vers la terre brumeuse. Le poids de son sang lui semblait alors encore plus lourd à porter.

« J’en suis maintenant certain, il est hors de question que je me rende auprès de ton clan pour y trouver mes cousins, je ne leur ferai pas un tel affront. » Lui, le fils des deux lions qu’ils devaient probablement le plus haïr … Il ne parlait plus pour son propre cas mais bien pour ceux des exilés, comment oserait-il se pointer sous leur museau après tout ce qu’il avait enduré. « Merci de m’avoir confié tout ça Machli, je crois que c’était important que je le sache, que j’ai l’autre point de vue de l’histoire. »

Bien sûr sa mère n’avait jamais omis la douleur des exilés et l’horreur de ce qui était arrivé mais le poids de sa propre culpabilité l’empêchait de trop s’attarder sur cette douleur. Mais comment réagirait-elle en apprenant que ses choix avaient mené à la quasi extermination d’un clan ? Il n’était braiment sûr de vouloir le lui dire mais l’information était trop importante pour être omise. Lui qui était venu rendre une simple visite à ses cousins, Shomari se retrouvait avec une tête prête à exploser tant les informations s’y bousculer.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptySam 22 Fév - 15:00



Perdu dans la brume

Ah oui, la pluie. C'était vrai que la zone était particulièrement humide en cette période en plus. Du coup ça risquait de compliquer encore plus le chose. Alors la jeunette lâcha une moue dépité, alors qu'elle essayait de trouver une autre idée. Mais rien ne lui vint à l'esprit. L'héritage des parents, au niveau physique était indéniable, surtout lorsqu'il s'agissait de lui qui sortait du lot. Elle même n'était pas sûre de pouvoir se cacher, si son père venait à faire la pire crasse... Heureusement, elle pensait qu'il ne serait jamais ce genre de lion. Maintenant c'était à elle, de faire de même, pour éviter à sa famille des problèmes du genre. Enfin... Est-ce que c'était aussi facile que ça, d'éviter ce genre d'histoire ?... Avec cette rencontre, qu'elle venait de faire, elle en doutait à présent... Alors quand il fit savoir que ce serait mieux qu'ils viennent le visiter lui, plutôt que le contraire, elle se contenta d'acquiescer simplement, un peu déçue que cette histoire cause autant de soucis à ceux qui n'y était pour rien, et qui n'avait rien demandé. Mais même si Machli croyait du fond de son cœur que personne ne lui ferait de mal, elle ne voulait tenter les mauvais esprits.

Puis les histoires avaient été posé. La version des exilés, mais aussi celle d'Ahva. Et le fait que Shomari préfère soutenir sa mère, plutôt que de parfait inconnu pour lui, était compréhensible pour elle. Elle avait alors expliqué le point de vue de ses paires, de cette trahison qu'ils avaient ressenti. Plus par se refus d'asile, alors qu'ils étaient si peu nombreux... Pour ensuite finir par répondre à sa question. Aux nombres de survivant de cette tuerie. Elle savait bien l'effet que ça allait faire, parfaitement consciente que peu de lions étaient au courant de tout cela. Même si certains c'étaient demandé pourquoi, le groupe de Waasi restait autant en retrait à prideland, et qu'il y avait si peu de monde parmi eux.
Shomari répondit finalement à ça. Disant qu'il n'en savait rien. Qu'Ahva non plus visiblement... Avant de s'excuser au nom des Pridelanders. Une chose que la grise ne comprenait pas trop. Il n'y était pour rien. Il n'était même pas né, et elle non plus, lorsque ça c'était produit. Alors elle secoua négativement la tête.

- Ne t'excuses pas, ce n'est pas à toi de le faire... Et ce n'est pas non plus à moi qu'il faut le dire. Et je sais que Waasi avait eut quelques longues conversation avec Azaan. Alors j'imagine... Que tout ça a déjà été posé.

Elle, n'aimait pas spécialement trainer le passé, encore et encore. Rien ne pouvait effacer les choses, mais râler, se morfondre, haïr, n'avançaient à rien. Jamais. Comme pour son grand père de coeur par exemple. Même si le fantôme de cette lionne continuait de hanter ses nuits, la détester, et vouloir sa mort, ne ferait jamais revenir le prêtre.
Enfin. Quand l'ado' reprit la parole, ce fut pour confirmer le fait qu'il n'irait pas voir les Chafayas. Pas après tout ça, considérant qu'imposer sa présence serait un affront. Dans un sens... Elle ne pouvait pas le contredire. Mais elle trouvait dommage qu'une telle situation l'empêche de venir voir sa propre famille. Alors elle marmonna un simple "Je comprends..." avant de le regarder de nouveau lorsqu'il la remercia de lui avoir raconté tout ça.

- Mais de rien, c'est normal ! Et merci à toi aussi, de m'avoir raconté tout ça. - Elle sourit, tout en se levant, affichant de nouveau un large sourire - Je pense qu'on ne peut vraiment comprendre une situation, qu'en entendant les deux versions. Et encore... Des fois c'est tellement le Bazard... - Elle repensa d'ailleurs à une dispute survenue entre deux membre, alors qu'ils étaient encore à la combe. Entre Vorsakh et Sagira. Des disputes d'enfants en soit, entre deux gamins au fort caractère... Une dispute dont Machli n'avait jamais compris la cause d'ailleurs... - Enfin, je vais pas te laisser là alors. Viens, je vais te guider pour que tu puisses rentrer du coup.

Aussitôt elle se mit en route, reprenant un air jovial. Même si tout ce qu'elle venait d'apprendre, continuait de se bousculer dans son esprit...

- Je pourrais descendre te rendre visite, moi ?

Ba oui, après tout. Elle l'appréciait bien, l'air de rien.
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyLun 24 Fév - 14:03


Alors qu’il semblait au fond du trou, Machli rétorqua qu’il n’avait pas à s’excuser pour les fautes de ses aïeux. Il ne dit mot mais son regard ne semblait qu’à moitié convaincu et pour cause, il lui semblait pourtant que peu importe où il se rendait, l’adolescent avait des comptes à rendre pour les erreurs de ses parents. Quoi qu’il en soit la lionne argentée ne disait pas faux, Azaan et Waasi s’étaient déjà entretenus à ce sujet et les excuses avaient été apportées à la bonne personne, il était inutile de revenir sur ce sujet.

« Oui tu as raison mais sur le moment ça me semblait quand même important de le dire … » Soupirait-il, après tout ses parents étaient la cause de tout cela.

Sa décision de ne pas se présenter aux Chafayas semblant être la plus opportune, Machli ne tenta pas de le persuader du contraire et signifia simplement qu’elle le comprenait. Il la gratifia d’un petit sourire, touché qu’elle prenne sa situation à cœur. Si seulement tous les autres étaient comme elles … il n’aurait alors plus honte de confier son ascendance.

Quoiqu’il en soit l’adolescente retrouva son sourire, le remerciant à son tour pour lui avoir confié la version qu’il avait entendu de l’histoire. C’était bien la première fois qu’on le remerciait pour ça mais la gaieté de Machli le fit sourire.

« Je t’en prie, comme tu le dis si bien on appréhende toujours mieux une histoire en connaissant ses deux faces. Ce n’est pas pour autant que c’en est toujours plus clair. »

Et cette histoire était de loin la plus difficile qu’il ait eu à appréhender tant elle s’étendait sur les années et avait engendré nombre incalculable de conséquences. Ce grand récit enfin clôt bien qu’il ait engendrait moultes songes dans les esprits des deux lions et Shomari ayant renoncé à rendre visite à ses cousins, ce fut tout naturellement que Machli se proposa pour le guider sur le chemin du retour.

« C’est gentil de ta part, merci. » répondait-il, accueillant cette nouvelle avec enthousiasme tandis qu’il se redressait à son tour pour prendre la suite de la lionne. « J’ai peut-être un peu menti tout à l’heure et l’heure est venue de me confesser : je suis un peu perdu dans toute cette brume, c’est vrai. Mais ne t’inquiètes pas, dès que je commencerai à reconnaitre les lieux je te laisserai tranquille ô esprit des brumes. »

Il lui en avait fallu du temps pour avouer sa faiblesse mais après avoir bavardé avec la lionne, il n’avait plus honte de l’admettre. Et puis, Machli n’était pas née de la dernière pluie non plus. Remettre un peu de légèreté et de bonne humeur dans cette conversation ne ferait pas de mal aux deux jeunes gens et Shomari était presque soulagé de passer à autre chose.

Alors qu’ils reprenaient enfin la route dans une atmosphère plus agréable, Machli lui demanda si elle pourrait descendre lui rendre visite. Surpris, Shomari glissa sur une roche humide et manqua de se casser la figure. Heureusement, il se rattrapa dans les règles de l’art et ne perdit pas la face.

« Avec plaisir ! Je serai heureux de te revoir. » confiait-il dans un grand sourire. « J’aimerai bien te dire que moi aussi je pourrais te rendre visite mais on en a déjà discuté, c’est pas la meilleure idée que j’ai eu. » Cette impossibilité de se rendre auprès des Chafayas était une conséquence malheureuse mais dans cette situation, ce n’était qu’une boutade osée. Bien sûr que cela le chagrinait mais tout n’était pas raison à se laisser abattre et comme pour ses cousins, Machli pourrait sortir de leur territoire pour faciliter la rencontre. « Par contre je ne voudrais pas paraître pointilleux mais techniquement Freeland est au nord donc ce serait plutôt monter me rendre visite. »

Cette réflexion était-elle pertinente ? Absolument pas mais Shomari gardait cette fâcheuse manie d’embêter ses comparses féminines. Preuve de sa taquinerie, il adressait une moue espiègle à l’adolescente. Shomari aimait conserver les apparences et s’il semblait être passé à autre chose, il était pourtant touché que Machli songe à le revoir malgré les différents entre leur clan et ce gros problème qu’était son ascendance. Ce n’était pas tout les jours qu’il rencontrait quelqu’un qui ne voyait pas ses parents dans son reflet et pour sûr, c’était l’une des choses les plus agréable qui soit.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyMar 25 Fév - 13:14



Perdu dans la brume

- Non, c'est vrai. Mais de toute façon, le passé est le passé. On y peut rien et on ne peut pas le changer. Il nous sert juste à comprendre certaine réaction, certaines situation... Le seul pouvoir que l'on a, c'est d'influencer sur le présent et le futur. Alors autant nous concentrer là dessus !

Voila en soit, pourquoi elle semblait prêter si peu attention à toute ces choses. Machli voulait simplement aller de l'avant, emprunter un chemin qui se verra bénit par les vents, et protégé par les flammes. Un chemin qui représentait donc parfaitement bien le mélange qui il y avait dans le clan des chafayas. Un mélange qui s'en est d'ailleurs retrouvé renforcé par la présence de lion du soleil. Pour elle, c'était le signe d'une meilleur vie, d'une meilleur situation, et elle y tenait, au fait que ce soit mieux pour tout le monde. Elle espérait d'ailleurs que les exilés finissent par oublier Tendaji et Wanda. Et que Sagira arrête des les regarder avec méfiance et colère.

Enfin. Elle c'était donc levée, pour lui proposer de le guider jusque sur un chemin sûr pour lui. Celui-ci la remercia, avant de lui avouer qu'il était réellement perdu, au milieu de toute cette brume. Bien entendu, la lionne l'avait bien compris, dès le départ. Pour des lions pas du tout habitué, c'était compliqué après tout, de se repérer.

- Personne ne peut tromper l'esprit des brumes ! - Avait-elle lâché, en essayant de faire sa plus grosse voix possible. Elle laissa passer quelques secondes, avant de se mettre à rire - Je sais pas rester sérieuse ! c'est horrible !

Puis elle avait continué de rire, alors qu'elle c'était bien mise en route. Ce fut après ça du coup, qu'elle demanda si elle pourrait descendre le voir, de temps en temps aussi... Et... Elle ne le vit pas glisser sur son bout de rocher. Non. Elle l'entendit se récupérer de justesse, et avait jeté un coup d'oeil dans sa direction pour savoir, mais ne c'était pas plus posé de question, puisqu'il était encore sur ses 4 pattes. Il accepta du coup sa demande, faisant sourire un peu plus la lionne. ça lui donnait une excuse, et une occasion de promener plus librement il faut dire... Puis le jeune mâle enchaina sur le fait que lui, ne pourrait pas venir la voir. Machli se contenta d'un sourire léger, sans rien rajouter. Elle espérait que cette situation finisse par s'atténuer pour lui, même si elle avait quelque doutes... Surtout concernant Sagira. Si Naïa était à des années lumières de tout ça, plus dans son monde qu'autre chose, Sagira elle... Semblait avoir hérité de la colère de ses parents, sur ce point. C'est qu'avec son fort caractère... Même si bon. Elle semblait tout de même juste dans sa façon d'agir. Du moins, pour le moment.

En tout cas, elle redressa les oreilles à ces dernières paroles, essayant de comprendre sa boutade, avant de replacer ces histoires de Nord et Sud, qui lui était plutôt bien sortie de la tête pour le coup. D'ailleurs... Pourquoi parler de remonter quand on allait au Nord ? La terre ne s'élevait pas, à ce qu'elle en savait, à part quand il s'agissait de montagne. Mais Prideland était positionné bien en dessous du sommet des montagnes humides...

- T'as jamais trouvé ça bizarre d'ailleurs, qu'on parle de "monter" pour dire que l'on va dans le Nord ? Ou alors c'est ptête que les montagnes du Nord sont plus hautes qu'ici... Mais dans ce cas, on dit quoi, quand on les a passé ? Qu'on monte au Sud ?

Elle était plutôt sérieuse, et pensive... Après tout, elle n'était qu'un lion, à a ses yeux de félins, le monde était plat.
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyMar 25 Fév - 15:25


Trop heureuse de renfiler son habit d’esprit des brumes, Machli se prêta immédiatement au jeu et lui lança d’une grosse voix que personne ne pouvait la tromper. Il pouffa de rire mais le visage de la lionne restant très sérieuse, il se retint soudainement. Oh … peut-être préférerait-elle qu’il fasse au moins semblant d’avoir peur ? Heureusement non, Machli ne put se retenir très longtemps et éclata très vite de rire, ses éclats rejoints par ceux de Shomari qui pouvait alors s’en donner à cœur joie.

« Il faudra pourtant apprendre à l’être si tu veux que cette blague tiennes la route … Personne n’aura peur d’un esprit hilare ! » lui glissait-il, taquin.

Quoique selon le rire cela pouvait être tout aussi effrayant. Les deux compères continuèrent leur traversée des brumes, la jeune Chafayas guidant le Pridelander sur le chemin de retour et tandis qu’ils parlaient de se revoir, Shomari n’avait pu s’empêcher de se moquer de Machli et de sens de l’orientation. Il pensait qu’elle allait répliquer de suite et l’envoyer paître mais que nenni, l’adolescente semblait plonger dans ses songes et lorsqu’ils furent trop lourds à porter, elle délivra sa pensée au lion doré. Il battait des cils, incrédule. Pardon ?! A deux griffes d’éclater de rire, Shomari se ressaisit bien vite en constatant combien la lionne était sérieuse.

« Ben j’sais pas trop … Le Nord c’est vers le haut non ? Donc quand c’est en haut, on monte … » avançait-il, trouvant soudainement cette question bien complexe. « J’ai jamais vu les montagnes du Nord donc je pourrais pas te dire mais selon les baroudeurs, elles sont sacrément hautes ces montagnes … Si haute que les nuages mangeraient son sommet ! » Il s’emballait peut-être sur les récits qu’on lui avait raconté enfant mais sa mère lui avait raconté mainte fois le formidable voyage de sa propre mère vers les montagnes enneigées. Ca laissait de quoi être rêveur mais bon, là n’était pas vraiment la question. « Quand on les a passé, on doit être au maximum du Nord ? J’avoue que ta question me perturbe un peu. »

Monter au Sud ? Cela semblait grotesque, comment monter vers ce qui était en bas … S’ils continuaient ainsi, sa tête allait exploser. N’en pouvant plus, Shomari fit halte et sorti l’une de ses griffes de ses coussinets. Grattant le sol, il rassembla un petit tas de terre puis un autre en dessous de-lui.

« Là, regarde. » dit-il en pointant le tas supérieur. « Ci ça s’est le Nord et que c’est en haut, on ne peut que monter non ? Et si ça c’est le Sud … » reprit-il en montrant cette fois le point inférieur « pour y aller il faut descendre du Nord. Donc … On ne peut pas monter vers le Sud mais seulement vers le Nord comme on ne peut que descendre vers le Sud et non vers le Nord. »

Professeur Shomari afficha un large sourire, très content de sa petite démonstration. C’était plutôt simple non ? Il examinait son petit schéma de géographe, fier de lui. Si avec ça Machli ne lui donnait pas raison ! Son regard azuré quitta rapidement le dessin pour observer le visage de l’adolescente et il se mit à sourire, sans raison apparente.

« Tu te poses quand même de sacrées questions. »

Il n’osait imaginer une rencontre entre Machli et Djedkara, ces deux-là seraient capable de remettre en cause tout le Cycle de la Vie.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptySam 7 Mar - 10:47



Perdu dans la brume

- Je sais bien ! Mais c'est plus fort que moi !

Et la lionne avait reprit son rire, bien incapable de rester sérieuse trop longtemps, dans ce genre de situation. Il faut dire qu'elle s'imaginait déjà la tête de Vorsakh et... Et bien... En faites elle imaginait exactement la même réaction que Shomari juste avant. Sans doute parce que les deux présenter une certaine appréciation dans l'art du grommelage, dans ce genre de situation ? Enfin, de ce qu'elle voyait, Shomari était quand même plus joyeux que son frère.

Enfin, la conversation avait donc dévié que le Nord et le Sud, de si on monte ou on descend. Et lorsque Shomari répondit, elle haussa un sourcil. "On monte" ?... Hm... Par contre, la suite de ces mots laissèrent la lionne assez songeuse. Après les montagnes du Nord, il n'y avait rien ?... Bien sûr que si. ça elle en était sûre, puisque ses parents venaient de l'au-delà des montagnes du Nord....
Puis Shomari reprit la parole, prenant un exemple qui n'était pas très valable pour la jeune femelle. Il prenait un exemple sur la montagne, en soit... Monter et descendre, c'était normal. Mais cette démonstration ne fonctionnait donc pas, si l'on se trouvait de l'autre côté... Et alors qu'elle réfléchissait à tout ça, il finit par lui faire remarquer qu'elle posait de sacré question... La lionne eut d'ailleurs un léger rire, avant de reprendre son sérieux...

- Mais pourquoi au Maximum du Nord ? Donc en faites, quand on a passé les montagnes on parlerait de monter, pour retourner vers elles ?... Pourtant... Enfin, mes parents viennent de très loin. De par delà les montagnes du Nord. Ils m'ont jamais dis qu'ils sont monté jusqu'à la terre des lions... Donc j'imagine que ça doit-être plus complexe que ça... Mais... D'ailleurs, qui a décidé qu'on montait forcément au Nord ?... Enfin, je veux dire, on grimpe pas réellement pour y aller. Sauf si on s'attaque à des colline, ou des montagnes, mais on redescend forcément après... Donc ça tient pas debout... - Elle garda le silence un instant, puis reprit - Mais ta démonstration n'a de valeur qu'ici. Si on se tient sur Prideland, c'est plat. Enfin, sauf à la colline. Et si tu te retrouve de l'autre coté des montagnes humides, Le Sud va vers le sommet, donc tu montes, et le Nord, vers le bas, donc tu descend....

Elle fit une moue qui voulait tout dire, alors que son cerveau fonctionnait à fond. Puis, ayant marre de se casser la tête avec tout ça, elle finit par secouer la tête, et alors qu'elle allait pester sur le sujet, l'une de ses pattes glissa sur une pierre, et ne parvenant pas à se rattraper, elle se rétala de tout son long, faisant rouler quelques pierres le long de la pente...

Ah ! Elle avait pas l'air bien fine comme ça. Mais bon, ça ne sembla pas la perturber plus que ça. Machli c'était redressé du coup, finissant par s'assoir avant de se secouer la tête, une nouvelle fois. Puis, comme-ci de rien n'était, elle reprit la parole...

- Ouai... Tu as raison, j'ai des questions bizarre des fois. - Elle finit par se laisser rire - Mais ça reste bizarre comme concept je trouve.

Lorsqu'elle se remit sur ses pattes, son regard se figea sur un point dans la brume. Une ombre qui se dessinait dans le fond, qu'elle n'avait pas vue avant.

- Ah ! on est bientôt arriver sur ton chemin, suffit de descendre maintenant.

Elle se remit aussitôt en route, s'avançant vers l'ombre qui s'avéra être un arbre à l'étrange forme, sans doute sculpter par le vent, puis elle bifurqua pour descendre, s'assurant que Shomari était toujours en vue.
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent
Shomari
Shomari
MEMBRE - SHOMARI


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 5307
En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptySam 7 Mar - 21:06


Shomari pensait que son petit dessin d’enfant résoudrait leur problème épineux mais c’était sous-estimer la lionne et sa ténacité car oui, Machli n’en démordait pas et cette notion de monter ou descendre lui triturait beaucoup les méninges. Même s’il portait tous les efforts du monde à la suivre dans son raisonnement, Shomari finit par s’y perdre quoique reconnaissant que face à tout ce raisonnement, son explication était pour le moins bancal.

« Je t’avoue que je n’y comprend plus grand-chose … Je n’aurais pas du te taquiner à ce sujet, on ne m’avait encore jamais retourné les méninges de la sorte ! »

Et pourtant, ça devait chauffer encore plus dans la cervelle de Machli. Sa petite moue le fit d’ailleurs sourire, on aurait dit un enfant cherchant le sens existentiel de la vie. Là aussi une grande interrogation mais s’ils se perdaient sur le Nord et le Sud, mieux valait-il laisser cette question de côté. Alors qu’il avait abandonné ce débat dont il ne comprenait plus grande chose, Machli sembla s’agacer et secoua la tête avec virulence, tant de virulence d’ailleurs qu’elle glissa sur une petite pierre instable et avant que Shomari n’ait le temps de la rattraper, elle se cassa la figure de tout son long.

« Hé fais attention, est-ce que ça v… » Il n’eut le temps de s’en enquérir car déjà l’adolescent se redressait l’air de rien mais pas d’un air dissimulant une gêne non, elle s’en fichait réellement. Ces questionnement semblaient l’avoir totalement aspirée mais elle reprit la parole, confirmant que oui, elle se posait des questions bien étranges. Shomari rit avec elle. « Oui j’admets que c’est très bizarre comme concept, je crois que je ne reprendrais plus personne sur le fait de monter ou descendre. »

Alors qu’il glissait un regard enjoué vers la lionne, l’attention de celle-ci semblait soudainement accaparé par un point dans la brume. Déjà arrivé ? Cela lui avait semblait bien plus long à son arrivé mais sûrement était-ce parce que cette fois-ci il était guidé par une habituée de la brume. Le brouillard laissa bientôt transparaitre l’ombre d’un arbre et Machli bifurqua pour descendre en sa direction, l’adolescent lui emboîtant prestement le pas.

« Hmm oui je commence à me situer maintenant, je devrais pouvoir me débrouiller pour la suite. » Histoire d’être sûr, l’adolescent jeta des regards à droite puis à gauche, certains éléments du chemin lui revenant en mémoire. Pfiou, il n’était plus perdu ! Son sourire conquérant se diminua toutefois quand il comprit que leur route allait se séparer ici. Machli était de très bonne compagnie et cela faisait longtemps que Shomari n’avait pas eu plaisir à discuter avec quelqu’un qui se fichait complètement de ses origines. Malgré la brume qui dominait ces lieux, tout ceci avait davantage le goût d’un air frais et revigorant. « On dirait donc que nos routes se séparent ici. Merci d’avoir pris le temps de me montrer la voie, j’aurais sûrement errer encore plusieurs heures sans ton aide. »

Et c’était peu dire, peut-être aurait-il fini par passer la nuit ici tant ces sentiers étaient troubles pour tout étranger de la brume. Le buste tourné vers la lionne, il lui offrit un grand sourire.

« Passe le bonjour à Wanda et Tendaji de ma part et dis leur de venir nous rendre visite bientôt, ça fera plaisir à toute la famille de voir leurs grosses têtes. » Des grosses têtes qui lui manquaient au quotidien, il était un peu déçu de ne pas avoir pu les voir aujourd’hui mais finalement, peut-être avait-il gagné au change. « N’hésite pas à me rendre visite, ça me ferait plaisir de te revoir. Peut-être qu’à ce moment on trouvera la réponse à ce concept étrange de nord et sud, ahah. »

S’il ne perdait jamais une occasion de plaisanter, Shomari espérait toutefois qu’elle viendrait. Machli connaissait sûrement les terres du sud mais peut-être pourrait-il lui montrer quelques coins sympa qu’il avait découvert et qui lui était inconnu. Ce serait une bonne façon de lui rendre la pareille mais aussi d’apprendre à mieux la connaître.

_________________
Perdu dans la brume (MACHLI) I0ok


Couleur de RP : saddlebrown

Baisse d'activité pour durée indéterminée


Images (c) Hecate
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
Machli
Machli
PLAYER05


À mon sujet

Age : 32 Féminin
Nb de Messages : 779
Localisation : Sous le soleil des tropics ~♫

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) EmptyMar 10 Mar - 23:31



Perdu dans la brume

Machli ne put s'empêcher de rire à la remarque de Shomari, concernant le fait qu'il ne reprendrait plus jamais personne sur cet idée de descendre, ou de monter. En tout cas, c'était une question qu'elle pourrait poser à son frère ce soir. Histoire de voir s'il arriverait à dormir après ça, ou si il allait tellement cogiter, qu'elle arriverait à dormir avant lui.

- Pardon ! Mais du coup ça me donne une idée de question pour Vorsakh. Je vais encore réussir à lui retourner le cerveau, haha !

Puis, elle avait vue cette forme dans la brume. cette forme que les Chafayas connaissaient bien, puisque c'était par ici qu'il fallait passer pour rejoindre les plaines, ou pour retourner dans leur montagne. Elle lui fit donc savoir, et le guida jusque là. une fois sur place du coup, l'adolescent lui fit savoir qu'il commençait à reconnaitre. La brume était aussi bien moins épaisse, bien moins traitre. En tout cas, il sembla bien content, durant un instant, avant que son large sourire ne s'efface un peu. Pourquoi ? Elle ne put comprendre, ne voyant pas leur séparation comme définitif dans tout les cas. D'ailleurs, même lorsqu'il reprit la parole, pour annoncer que leur route se séparait donc là, elle ne parvint pas à bien comprendre le truc. Il la remercia donc ensuite, avouant qu'il aurait encore erré des heures durant. Peut-être n'aurait-il jamais put s'en tirer ?

- Tu aurais ptête vraiment rencontré l'esprit de la brume...

Elle rit. avant de regarder le jeune mâle, alors qu'il lui demandait de passer le bonjour à Wanda et à Tendaji. Elle acquiesça d'ailleurs, en riant devant le terme de "grosse tête"... Avant de rire plus encore lorsqu'il remit sur la table, le sujet du Nord et du Sud. Pour sûre que ça allait lui rester en tête maintenant.

- T'en fais pas, je vais y réfléchir, et te trouver de nouveau truc, pour de retourner le cerveau. Il parait que je suis une spécialiste là dessus ! Tu seras pas déçu, promis !... Et donc oui, je passerais te voir à l'occasion. C'est promis !

En tout cas, elle était un peu déçue, dans le fond. De ne pas pouvoir l'aider à voir ses cousins ici. Et de ne pas avoir put lui faire découvrir son lieu de vie. Elle était persuadée qu'il aurait put en aimer les décors, même si cette montagne ne se montrait pas dans son meilleur jour, avec ce brouillard de timidité. Heureusement... Lorsque la saison sèche arrivera, le brouillard sera bien moins présent.

- A la prochaine en tout cas ! Et fait bonne route !

Elle le regarda donc prendre la route pour chez lui, un instant, avant de finir par tourner elle-même les talons. Il était temps de prendre le chemin du clan pour sa part. Elle était d'ailleurs certaine que son père allait lui faire tout un patacaisse. Et sans doute sa mère aussi. C'est qu'ils s'inquiétaient souvent un peu trop rapidement à son gout. Mais bon. Elle ne pouvait pas leur en vouloir, vue tout ce qu'elle leur avait fait subir autrefois...
lumos maxima

_________________
Machli se marre en Slategray
Perdu dans la brume (MACHLI) 20041910490323857816752499
PrésentationRecherche rpGalerie
Avatar et Signature @ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6577-machli-entre-feu-et-vent

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Perdu dans la brume (MACHLI)   Perdu dans la brume (MACHLI) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans la brume (MACHLI)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-