Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Oren, Upya & Wawa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Un nouveau foyer Z7dyUn nouveau foyer Y4ziUn nouveau foyer J3l9

Partagez
 

 Un nouveau foyer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyLun 23 Déc - 17:37

Malgré les quelques heures passées depuis le début de l’incendie, une épaisse fumée noire s’élevait toujours depuis Prideland. Cela signifiait que la Savane continuait de brûler et je me demandais combien de temps cela allait-il encore durer. Beaucoup de pertes étaient à déplorer, notamment celle de ma Reine, Waasi. C’était Khalaki qui me l’avait appris et, bien que je n’en était pas responsable, je ne pouvais m’empêcher de me sentir coupable de la mort de la Reine des Cendres.

En effet, alors que j’étais parti au Rocher pour chercher l’autre partie de ma famille, ma fille aînée s’était soustraite à la surveillance de sa mère pour essayer de me suivre et, étant plus petite, n’avait évidemment pas réussi. Elle s’était donc retrouvée seule dans la Savane qui s’embrasait et Waasi avait alors accompagné Khalaki pour chercher la petite fugitive. Les deux adultes avaient fini par la retrouver mais c’est alors que des hyènes étaient sorties de nulle part et avaient attaquées. Si Khalaki aurait souhaité lui venir en aide, elle souhaitait encore plus la survie de ses jumelles et c’est à contrecœur qu’elle avait fui la zone en compagnie d’un autre lion.

Ils étaient arrivés sains et saufs sur Freeland mais le cœur bien lourd de la tragédie qu’ils avaient vu. Et moi, je n’avais pas été là pour les protéger… Elles étaient toutes les trois mes plus beaux trésors et je me rendais compte que j’avais bien failli les perdre. Je ne m’étais donc pas éloigné d’elles depuis que je les avais retrouvées et il faudrait du temps pour que je laisse mes filles sortir de mon champ de vision sans que je ne m’inquiète.

Enfin, il y avait bien quelque chose que je devais faire et pour laquelle je devrais les laisser mais je ne pensais pas qu’une autre catastrophe se produirait juste quelques heures après la dernière et bien que j’étais triste d’avoir perdu un membre de ma famille, c’est d’un pas plutôt serein que je me mis en quête du lion que je recherchais.

Cela avait un étrange goût de déjà vu et je me rappelais de la quête que nous avions entreprise ma sœur et moi.J’étais parti en voyage avec Wissel pour trouver une terre où l’on se sentirait chez nous mais finalement, j’avais compris que ce n’était pas le lieu qui était important mais plutôt les personnes avec qui j’étais. Et ces personnes importantes étaient ma famille. Je leur avais parlé de ce que je comptais faire et tous avaient été d’accord.

J’avais appris qu’après plus de cinq ans pendant lesquels on l’avait cru mort, Kama était revenu sur ses terres et qu’il en était devenu le dirigeant. Enfin, d’une partie seulement car l’unification faite par son ancêtre n’avait plus lieu et ceux qui le souhaitaient pouvaient créer leur propre clan. Et c’est justement ce qui motivait ma recherche. J’avais dans l’intention de créer mon propre groupe qui vivrait sur les Terres Libres si j’obtenais l’accord du maître des lieux.

J’avais posé quelques questions à des lions que j’avais croisé et bien vite, j’aperçu le pelage de celui que je cherchais. Quoique. Il ressemblait tellement au Prince Naba que j’avais croisé quelques années plus tôt que je me demandais s’il s’agissait bien de la bonne personne mais mon père m’avait dit qu’ils étaient de vrais jumeaux et qu’il était difficile de les différencier. Enfin, je me disais que les freelanders ne s’étaient pas trompés et m’avaient bien orienté. Je me raclais la gorge pour notifier ma présence avant de prendre la parole.

Je suis navré de vous dérangé Majesté mais j’aimerais m’entretenir avec vous, si vous en avez le temps, bien entendu.

Comme tout lion bien éduqué, j’avais incliné la tête avec respect pour le saluer et maintenant que j’avais formulé ma requête, j’attendais tranquillement qu’il m’indique s’il pouvait, ou non, y accéder.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Un nouveau foyer 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Kama
Kama
MEMBRE - KAMA


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 81
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyMar 24 Déc - 7:27

Depuis qu'il avait apprit que l'incendie de Prideland n'était ni plus ni moins qu'un plan machiavélique orchestré par les hyènes, le Roi était aux aguets. Il avait déployait plus de patrouilles aux frontières, et avait averti son clan, ainsi que les autres acceptant encore son autorité, d'une possible menace de la part des rieuses.

Depuis que Shasta était au pouvoir, les hyènes faisaient de plus en plus parler d'elles, et pas en bien. Aller jusqu'à provoquer un incendie volontairement sur les terres ennemies ? Comment pouvaient elles oser pousser la chose aussi loin ?

Majesté. Une lionne du nom de Efia s'était approché du Roi de Freeland, s'inclinant avec grâce. C'était elle qui était venu avertir Kama de l'arrivée des Pridelanders ainsi que des Exilés sur ses terres, et c'était en elle qu'il avait le plus confiance pour organiser les patrouilles frontalières. Toutes les frontières sont surveillées, et rien n'est à signaler pour le moment.

Le roi inclina la tête en signe de remerciements. La vieille lionne disparu rapidement, retournant à son poste. Le Roi était maintenant prêt à aller voir les lions indépendantistes pour leur faire part de la récente attaque des hyènes, mais il n'en eu pas le temps.

- Je suis navré de vous dérangé Majesté mais j’aimerais m’entretenir avec vous, si vous en avez le temps, bien entendu.


Kama posa son regard vers le nouveau venu, qui lui était étrangement familier. Mais son esprit était trop embrumé d'inquiétudes pour se poser des questions sur le lion. Il ne pourrait donc pas rejoindre les clans indépendantistes tout de suite.

Le vieux lion qu'il était afficha un léger sourire en signe de bienvenue, et également pour indiquer qu'il était disposé à écouter la demande du brun. Il s'assis dans l'herbe avec légèreté pour son vieil âge.

- Je t'écoutes, annonça t-il d'une voix bienveillante. Qu'as tu à me dire ?

_________________
“La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.” B.Pascal

Un nouveau foyer W62z
Kit by ©️Mjalsr


Rapport du Matin - Demandes de Rps et Liens

Un nouveau foyer 3cvr

Kama dirige en #FF483D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t7023-kama-le-retour-du-prince
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyMar 24 Déc - 15:17

Le lion ne me repris pas à l’appellation « Majesté » et j’en conclu donc qu’il s’agissait bel et bien de Kama et non de son frère, Naba. Bien que cela ne m’aurait pas déplu de revoir le Prince, il n’aurait pas été en mesure de m’accorder mon souhait.

Kama me sourit et s’assit tranquillement dans l’herbe pour la discussion qui allait suivre. Je m’asseyais à mon tour pendant qu’il me demandait ce que je voulais lui dire. J’y viendrais mais avant cela, il me fallait me présenter. Je savais à qui je m’adressais mais l’inverse n’était pas vrai et cela n’était pas correct.

Je me nomme Koda, votre Majesté. Et bien que la ressemblance n’est pas frappante, je suis le fils aîné de Masika, avouais-je avec un sourire sincère.

L’information n’était peut être pas utile mais puisque mon père avait longtemps vécu ici et au vu des liens qu’il avait tissé avec les princes royaux, il me semblait juste qu’il l’apprenne.

J’ai su que vous nous avez généreusement accueillis sur vos terres le temps que nous puissions retourner sur Prideland et je vous en remercie.

J'inclinais une nouvelle fois la tête, en guise de remerciement cette fois-ci. Cela était en effet très généreux de sa part de nous accueillir chez lui, en dépit de la situation qui régnait sur Freeland. Certains oiseaux étaient très bavards et les nouvelles étaient très vite parvenues jusqu’à Prideland. Je savais donc qu’il avait rompu l’unification faite par son ancêtre et c’est grâce à cette décision que je venais le voir aujourd’hui.

Cependant, je ne m’y suis jamais senti chez moi alors je suis venu vous voir pour vous demander si je pouvais rester sur vos terres, avec ma famille. Même après que Prideland puisse de nouveau nous accueillir.

Je n’avais pas réellement formulé ma demande car avant cela, il fallait que je sache si je pouvais rester. Plus longtemps que les autres, du moins. Le sujet de la création de mon propre petit groupe sur Freeland viendrait après.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Un nouveau foyer 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Kama
Kama
MEMBRE - KAMA


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 81
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyMer 25 Déc - 13:31

- Je me nomme Koda, votre Majesté. Et bien que la ressemblance n’est pas frappante, je suis le fils aîné de Masika.

Eh bien, voilà pourquoi ce lion semblait être familier aux yeux du Roi de Freeland. Masika avait été un très bon ami des jumeaux Freelanders. Kama aurait aimé rentrer plus dans les détails, mais la discussion n'était pas tourné sur ce sujet. Peut-être auraient-ils le temps de discuter de cela une autre fois ? après tout, le Roi aimait se rappeler à ses bons souvenirs tel que son amitié avec Masika. Les souvenirs étaient pour Kama quelque chose d'important, surtout en sachant que l'on pouvait les oublier à chaque instant.

- Je vois, bienvenue sur Freeland Koda. Renchérie le Roi d'un ton amical.

Il ne pouvait qu'accueillir avec chaleur le fils de son ami Masika. Il avait apprit par Naba que celui ci était retourné vivre sur Prideland avec sa nouvelle famille. Mais avec les incendies, comment allait-il ? Peut-être que le lion brun en saurait plus que le Roi. Kama voulu demander mais Koda le devança pour en venir au fait.

- J’ai su que vous nous avez généreusement accueillis sur vos terres le temps que nous puissions retourner sur Prideland et je vous en remercie.

Il n'y avait pas de quoi le remercier, il n'allait pas renvoyer les Pridelanders sur leur terre désolée par les flammes, ce serait les envoyer au purgatoire, et ça, il en était incapable. Néanmoins, plutôt que de reprendre Koda, le Roi afficha un léger sourire, un sourire reconnaissant mais également un sourire affichant la compassion, une compassion envers tous les Pridelanders ainsi que les Exilés Wasiiens qui avaient perdu leur foyer aujourd'hui.

- Cependant, je ne m’y suis jamais senti chez moi alors je suis venu vous voir pour vous demander si je pouvais rester sur vos terres, avec ma famille. Même après que Prideland puisse de nouveau nous accueillir.

Kama redressa les oreilles, surprit pas la demande du lion au pelage marron feu. Si il n'était pas surprit des remerciements de celui ci, la demande de rester vivre sur Freeland l'étonna.

- Pourquoi ne t'es tu jamais senti chez toi sur Prideland ? C'est un très beau territoire pourtant.

Cela n'était en rien un reproche. Kama aimait beaucoup le territoire de Prideland, bien qu'il savait que son chez lui se trouvait ici, sur Freeland, même malgré toutes ses années loin de ces terres, ainsi que de sa famille. Finalement, il comprit alors le ressenti de son cadet. Lui n'avait jamais ressenti de ne pas être à sa place sur Freeland, bien au contraire. Il avait toujours su où était sa place, et lorsqu'il avait enfin retrouvé la mémoire, le Prince qu'il était n'avait jamais douté, il savait qu'il devait rentrer ici, et non aller ailleurs.

- Hm... Je comprends ce que tu ressens Koda, annonça le vieux Roi rouquin. Mais dis moi, es tu sûr de ton choix ? Et ta famille, est-elle d'accord avec cela ? Une question importante. Freeland avait toujours été considéré comme une terre de paix, mais ces derniers temps étaient compliqués... Tu sais, certains clans n'acceptent plus mon autorité, et je ne pourrais pas assurer la sécurité de ta famille à 100%.

Kama réfléchis alors. Sur Prideland, la paix régnait, et pourtant, même là, il n'avait pas été possible de protéger tous les lions de l'incendie des hyènes. Il suffisait d'un rien pour que tout bascule, peu importe où l'on se trouvait. Peut-être que pour le jeune lion qu'était Koda, le principal était de trouver un bon endroit pour vivre avec sa famille.

_________________
“La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.” B.Pascal

Un nouveau foyer W62z
Kit by ©️Mjalsr


Rapport du Matin - Demandes de Rps et Liens

Un nouveau foyer 3cvr

Kama dirige en #FF483D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t7023-kama-le-retour-du-prince
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptySam 28 Déc - 2:03

Tout comme Naba quand je lui avais révélé qui j’étais, Kama fit preuve de chaleur envers moi lorsque j’eu annoncé être le fils de Masika. Il devait vraiment y avoir eu une excellente entente entre ces trois-là et je souris à l’idée que revoir Naba et surtout, Kama ferait sans doute du bien à mon père après la mort de sa compagne.

Je laissais cependant ce sujet de côté – il serait toujours temps d’y revenir plus tard - et repris pour amener à celui qui m’intéressait. Je formulais donc plus ou moins ma demande, qui sembla étonner le roi.

Pourquoi ne t’es-tu jamais senti chez toi sur Prideland ? C’est un très beau territoire pourtant.

J’entendais au ton employé qu’il ne s’agissait en rien d’un reproche et bien que je sentais qu’il s’agissait plus d’une question rhétorique liée à l’étonnement, je me senti le devoir de lui répondre.

Eh bien, je pense que cela est dû au fait que j’ai été arraché très jeune à ma terre d’origine, sans avoir le choix. En plus de perdre le lieu dans lequel j’avais grandi, j’ai perdu de vue quelques membres de ma famille ainsi que mon clan tout entier. Certes, nous avons très bien été accueillis sur Prideland mais j’avais toujours ce sentiment de nostalgie. Mais bien des mois plus tard, lorsque mes filles sont nées, j’ai compris que ce n’était pas le lieu qui importait mais bien les personnes avec qui j’étais qui faisaient mon chez-moi. Et comme Awena est morte dans l’incendie, je ne pense pas que mon père voudra retourner sur Prideland. Il voudra sans doute rester ici, où il a toujours vécu. Et moi, je ne veux plus me séparer de ma famille, d’où ma demande.

Mon explication que je pensais rapide se retrouvait finalement plus proche d’un plaidoyer et c’est un sourire penaud que j’adressais à mon interlocuteur.

Hm… Je comprends ce que tu ressens Koda. Mais dis-moi, es-tu sûr de ton choix ? Et ta famille, est-elle d’accord avec cela ? Tu sais, certains clans n’acceptent plus mon autorité et je ne pourrais pas assurer la sécurité de ta famille à 100%.

Cette dernière phrase ne me rassurait pas tellement mais pour que ma famille soit réunie et qu’elle vive en paix, j’étais prêt à assurer moi-même la sécurité autour du lieu où nous nous établirons bien qu’il faudrait sans doute que je reprenne des cours. Et puis, nous nous installeront à l’écart de ceux qui pourraient nous nuire et de notre côté, j’étais certains que nous n’irions pas créer de problèmes.

Oui, j’en suis sûr, Majesté. Je n’en ai pas parlé avec tout le monde mais ma compagne est d’accord avec moi. Je suis certain que Masika le sera aussi et comme Kenan et Malika ont grandis ici, je ne crois pas qu’ils y verront d’inconvénient. Pour les autres, je ne les forcerai en rien. Je leur expliquerais le choix qui s’offre à eux et je respecterai leur décision, quelle qu’elle soit.

Ceci étant dit, il ne restait plus qu’à formuler la question pour que cela soit officiel.

Sachant tout cela, je m’en remets à votre jugement. Pensez-vous que je puisse créer mon propre petit groupe sur Freeland pour y vivre avec les miens ? Il va sans dire qu’en cas de soucis, je me rangerais à votre avis et que nous vous suivrons dans vos décisions.

Il n’en avait jamais été autrement dans mon esprit. Après l’incident avec Wissel, je m’étais longtemps cru incapable de veiller sur qui que ce soit mais depuis que j’avais Khalaki et nos filles, je pourrais faire n’importe quoi pour les protéger. Et si je le pouvais pour elles, alors je le pouvais pour le reste du groupe.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Un nouveau foyer 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Kama
Kama
MEMBRE - KAMA


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 81
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptySam 28 Déc - 12:06

Le mâle brun expliqua plus en détail les raisons qui le poussaient à demander au vieux roi de Freeland un asile permanent sur ses terres. Le vieux lion l'écouta attentivement, comprenant que le jeune avait longuement réfléchit à la question, et qu'il avait fait son choix.

Mais il fallait le mettre en garde, et c'est ce que fit Kama en précisant qu'il ne pourrait pas assurer la sécurité de la famille de Koda à 100%. Tant qu'il se tiendrait à l'écart des indépendantistes, il ne devrait pas y avoir de soucis, mais mieux valait le prévenir tout de même.

Kama fût soulagé d'apprendre que Masika semblait avoir échappé à l'incendie de Prideland, vu que Koda faisait mention de lui. Le vieux Roi afficha un sourire soulagé. Masika était plus âgé que lui, et il aurait été tout à faire possible qu'il ne parvienne pas à échapper aux flammes à temps.

- Sachant tout cela, je m’en remets à votre jugement. Pensez-vous que je puisse créer mon propre petit groupe sur Freeland pour y vivre avec les miens ? Il va sans dire qu’en cas de soucis, je me rangerais à votre avis et que nous vous suivrons dans vos décisions.

Bien qu'il n'attendait pas que les clans le suivent, Kama apprécia particulièrement que Koda se range de son côté en cas de soucis. Le vieux Roi avait déjà beaucoup de problèmes avec les indépendantistes, alors il était ravi de voir que certaines famillesse rangeaient de son côté. Le fils de Masika semblait sérieux, avoir la tête sur les épaules. De plus, il avait une famille à protéger, et vu le drame qu'ils venaient tous de vivre, Kama était certain qu'ils ne chercheraient pas les ennuis. En tout cas, il l'espérait fortement.

- Eh bien, jeune Koda, fils de Masika, j'accepte ta demande. Répondit Kama avec un air sérieux. Tu me sembles apte à pouvoir protéger et gérer un clan. Je te nomme donc Chef. Après un silence, le vieux roi reprit. Tu as le choix de d'installer où tu le souhaites sur Freeland. Je te demande bien-sûr d'éviter les ennuis avec les autres clans, et également de respecter ceux et celles qui ne font pas parti de ton propre Clan.

Le vieux mâle espérait que la parole de Koda serait respectée, et qu'il serait un bon chef de clan. Mais intérieurement, il n'en doutait pas. Lorsqu'un lion avait une famille à protéger, il ferait tout pour, jusqu'à donner sa vie pour les siens. En tout cas, c'est comme ça que Kama voyait les choses.

- Je te remercie également de préciser que tu suivrais mon avis en cas de soucis, mais saches que je ne force personne à me suivre, et que si un jour l'une de mes décisions ne te conviens pas, je suis ouvert aux dialogues et aux suggestions des chefs des autres clans. Les rois ont trop souvent fait des choix sans consulter leur peuple avant, et je ne veux pas être comme cela.

Le Roi ne se rappelait que trop bien la situation compliqué de Freeland lorsqu’il était revenu, et le couronnement annulé. Tout cela s'était passé car personne n'avait écouté le peuple Freelander. Kama espérait que les changements qu'il avait apporté améliorerait les choses au fil du temps...

- Mais dis moi, tu as parlé de Masika... Comment va ton père ? L'incendie a dû être un grand choc pour lui. De plus, L'ancienne reine Awena est morte... Quelle tragédie. Je n'arrive pas à croire que les hyènes aient osé faire cela.

Kama laissa de côté son rôle de Roi durant un instant, pour se concentrer sur le fait d'avoir des nouvelles de son ami. Koda devait sûrement avoir des choses à dire également, sur ce qu'il avait vécu. Kama était prêt à écouter ceux qui désiraient lui parler. De plus, en tant que nouveau Chef de Clan, Koda avait le droit de s'exprimer, de donner son avis d'égal à égal avec le Roi Kama.

_________________
“La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.” B.Pascal

Un nouveau foyer W62z
Kit by ©️Mjalsr


Rapport du Matin - Demandes de Rps et Liens

Un nouveau foyer 3cvr

Kama dirige en #FF483D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t7023-kama-le-retour-du-prince
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyDim 29 Déc - 19:46

Kama sourit à l’évocation de mon père et je me doutais qu’il était content de le savoir en vie. Je continuais mon argumentation en terminant par dire que si jamais il y avait un problème demandant l’investissement de tous – ce que je ne souhaitait pas à Freeland – le clan que je voulais créer suivrait Kama et se rangerait à ses décisions.

Le Roi sembla peser le pour et le contre pendant quelques secondes avant de faire de nouveau entendre sa voix.

Eh bien, jeune Koda, fils de Masika, j’accepte ta demande. Tu me sembles apte à pouvoir protéger et gérer un clan. Je te nomme donc chef. J’inclinais la tête avec respect pour marquer mon remerciement. Tu as le choix de t’installer où tu le souhaites sur Freeland. Je te demande bien sûr d’éviter les ennuis avec les autres clans, et également de respecter ceux et celles qui ne font pas parti de ton propre Clan.

Cela était évident et je ne comptais pas enfreindre les lois de Freeland ni de m’en prendre aux autres lions vivant sur les Terres Libres. Et j’étais persuadée qu’il en serait de même pour ceux qui composerait mon clan.

Je vous remercie de votre confiance Majesté. Soyez assuré que je mettrai un point d’honneur à respecter vos lois et qu’aucun des miens ne les transgressera ni ne fera de mal aux autres. Et si cela venait malheureusement à se produire, je veillerai à ce que justice soit faite et que le coupable soit puni à la mesure de sa faute.

Je veillerai personnellement à cela mais je doutais que qui que ce soit parmi les miens ne veuille intentionnellement du mal aux autres. Ce n’était pas dans nos caractères et j’étais persuadé qu’il y aurait très peu de problèmes concernant mon clan.

Je te remercie également de préciser que tu suivrais mon avis en cas de soucis, mais saches que je ne force personne à me suivre, et que si un jour l’une de mes décisions ne te conviens pas, je suis ouvert aux dialogues et aux suggestions des chefs des autres clans. Les rois ont trop souvent fait des choix sans consulter leur peuple avant, et je ne veux pas être comme cela.

Je prenais note de ce qu’il me disait et ma décision de suivre ses décisions en cas de problème n’en fut que renforcée. Il semblait être quelqu’un de juste et bon et j’appréciais cela.

Je ne peux qu’être d’accord avec vous, disais-je d’une voix désolée en pensant à ce qu’avait fait Ahva et Awena en cachant leurs motivations à leur peuple. Je ne cacherais donc pas mon opinion en cas de désaccord et resterais franc envers vous. De ce fait, je me dois de vous dire que, bien que vous m’ayez nommé chef, je ne compte pas me comporter en tyran. S’il y a des décisions à prendre, je compte bien consulter chaque membre de mon clan en aptitude de le faire pour que chacun donne son avis et que les décisions soient ainsi acceptées de tous.

Il me semblait que cela était la meilleure façon de faire et c’est pourquoi je comptais fonctionner comme cela. Certes, j’avais créé ce clan sans leur demander leur avis mais je ne forcerai personne à me rejoindre et laisserai libre de leurs choix les lions qui m’accompagnaient.

Mais dis moi, tu as parlé de Masika… Comment va ton père ? L’incendie a dû être un grand choc pour lui. De plus, l’ancienne reine Awena est morte… Quelle tragédie. Je n’arrive pas à croire que les hyènes aient osé faire cela.

Moi non plus je n’y croyais pas. Il y avait toujours eu une tension entre lions et hyènes depuis que la dominante n’était plus Kuruka mais jaimais je n’aurais cru qu’elles seraient capables d’un tel acte. Lenora était saine et sauve mais elle avait failli y passer et pour ça, je ne leur pardonnerait jamais leur geste. Quant à mon père, il ne leur pardonnerait sans doute pas non plus.

Il aimait beaucoup Awena et lorsque les premières flammes sont apparues au sein du Rocher, il ne voulait pas partir sans elle. Nous avons réussi à le convaincre avec mon frère qu’elle devait déjà être partie mais ce n’était malheureusement pas le cas. Et quand bien même cette décision de partir nous a permis à tous d’arriver ici sains et saufs, je regrette de ne pas être resté un peu avec lui pour la chercher. Peut-être que nous l’aurions trouvée et qu’elle serait avec nous à l’heure qu’il est... Je fis une courte pause avant de reprendre. Il est très ébranlé par sa mort, d’autant que c’est la troisième compagne qu’il perd et la seconde dans des conditions dramatiques. J’ai peur que cette fois-ci, il ne s’en remette pas..

Bien que nous n’ayons jamais passé beaucoup de temps ensemble, je connaissais mon père et je pensais connaître sa réaction. A sa place, j’aurais beaucoup de mal à supporter une nouvelle tragédie et au vu de son âge, je craignais qu’il ne laisse tout simplement tomber. Mais peut-être que de revoir un visage familier lui ferait du bien.

Vous savez, je pense que vous revoir après toutes ces années pourrait lui faire du bien. Nous sommes actuellement installés un peu plus au sud, à environ une heure de marche d’ici et je ne pense pas que nous bougeront avant un moment alors… Venez quand vous voulez, nous vous accueilleront à pattes ouvertes.

Nous ne conversions que depuis quelques minutes et pourtant, les mots et l’attitude du Roi me laissait une très bonne impression et je l’appréciais déjà, d’où ma dernière phrase que je pensais totalement. Il pourrait venir nous voir quand il le souhaitait, il serait toujours bien accueilli.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Un nouveau foyer 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Kama
Kama
MEMBRE - KAMA


À mon sujet

Age : 28 Féminin
Nb de Messages : 81
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyLun 30 Déc - 17:02

Koda faisait vraiment bonne impression au roi de Freeland. Sage, il écoutait les conseils de Kama avec attention, et le vieux lion était certain qu'il ne serait pas déçu d'avoir accepté Koda et sa famille sur ses terres. Celui ci annonça qu'il ne se comporterait pas comme un tyran, et qu'il laisserait le choix aux membres de son clan. Des paroles sages, et Kama espérait qu'il respecterait ses dires. C'était à présent au jeune brun d'apprendre à gérer un clan entier. Ce ne serait pas de tout repos, mais le vieux Kama n'avait pas d'inquiétudes à avoir.

Puis, vint le sujet Masika. Apparemment, celui ci n'était pas au mieux de sa forme, ce qui inquiéta Kama, mais celui ci préféra cacher ses sentiments. Il écouta le jeune Koda lui expliquer comme Awena avait péri, et Kama sentait que le mâle à la crinière noire se sentait coupable. Mais il ne devait pas, les seules coupables étaient les hyènes... Elles avaient brisés de nombreux coeurs, de nombreuses familles avec leur acte de cruauté impardonnable. Mais, fallait-il vraiment se venger ? La violence engendrait la violence, et ne menait au final nul part.

- Ton père a toujours été digne, et fort, il s'en remettra Koda. Sois là pour lui, il aura besoin de toi, et de toute sa famille. Avait répondu le vieux roi.

"Ne fais pas la même erreur que moi" avait pensé intérieurement le mâle roux. Lui n'avait pas été présent pour sa mère, ni pour son père, lorsque les deux s'étaient éteints. Et bien qu'il n'avait jamais choisi d'être absent de Freeland, il s'en voudrait toujours de ne pas avoir eu l'occasion de dire au revoir à ses parents.

- Merci pour ton invitation, je prends note, ajouta le vieux mâle. Je viendrais voir Masika dès que possible, mais d'abord, je dois avertir les clans indépendants de la menace des hyènes.

Voilà qui ne l'enchantait guère, mais le devoir l'appelait. En tant que Roi, son devoir était de protéger Freeland, et bien que certains clans ne l'accepte pas comme leur Roi, il devait les prévenir, les mettre en garde. Peut-être qu'ils prendraient ses indications au sérieux, et qu'ils surveilleraient leurs territoires si les hyènes arrivaient sur Freeland. "En espérant qu'ils me préviennent si cela arrive..." songea le Roi.

- Je te souhaite bonne chance avec ton clan Koda, et sois un bon chef, je ne doute pas de toi. Conclut Kama avec un sourire.

Il inclina la tête en signe de respect, et de salutations. Puis, le vieux mâle prit la direction du côté Freelander indépendant. Si les hyènes avaient décidé de se débarrasser de leurs ennemis, il ne fallait pas prendre la menace à la légère, et redoubler de vigilance. C'est donc déterminé que le Roi de Freeland s'apprêtait à se rendre vers les chefs indépendantistes.

_________________
“La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.” B.Pascal

Un nouveau foyer W62z
Kit by ©️Mjalsr


Rapport du Matin - Demandes de Rps et Liens

Un nouveau foyer 3cvr

Kama dirige en #FF483D
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t7023-kama-le-retour-du-prince
Koda
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 265
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer EmptyLun 30 Déc - 19:49

Je n’en étais pas certain mais il me semblait que l’impression que j’avais du Roi était réciproque et cela me fit plaisir. Cela faisait longtemps que je ne cherchais plus à plaire à ceux que je rencontrai mais lorsque cela était le cas, je ressentais toujours ce sentiment de satisfaction – après tout, il était difficile de renier sa nature.

La conversation se porta ensuite sur mon père et avoir des nouvelles de lui, bien qu’elles auraient pu être meilleures, sembla faire plaisir à Kama. Les deux lions ne s’étaient pas vus depuis plus de cinq années alors je pouvais parfaitement comprendre son ressenti. Je n’avais pas perdu espoir qu’elle soit en vie mais si je pouvais obtenir des nouvelles de Wissel, même insignifiantes, cela me ferait extrêmement chaud au cœur.

Ton père à toujours été digne, et fort, il s’en remettre Koda. Sois là pour lui, il aura besoin de toi, et de toute sa famille.

J’avais partagé mes craintes avec le Roi et celui-ci venait de me rassurer par ses paroles. J’étais un peu plus serein qu’il y a quelques secondes et je remerciais mon interlocuteur par un sourire.

Merci pour ton invitation, je prend note. Je viendrais voir Masika dès que possible, mais d’abord, je dois avertir les clans indépendants de la menace des hyènes.

Evidemment, cela allait de soi. Je ne souhaitais pas retenir le Roi plus longtemps afin qu’il puisse vaquer à ses obligations mais néanmoins, il restait une chose que je voulais lui dire et cela me semblait essentiel.

Je vous remercie pour le temps et la confiance que vous m’avez accordé, Majesté. Si je peux faire quoi que ce soit pour me rendre utile aux terres qui nous accueillent, n’hésitez pas à me le faire savoir. Je serais ravi d’apporter mon aide.

Le Roi nota ma proposition puis me souhaita bonne chance avec les miens avant de me dire qu’il ne doutait pas de moi. Il me salua ensuite et je lui rendis son salut puis il s’éloigna dans la direction que je jugeais être celle où se trouvait les clans indépendants d’après ses propres dires. Je notais l’endroit avant de me mettre en marche à mon tour. Il fallait maintenant que j’annonce aux miens ce qu’il venait de sa passer.

_________________
Koda est trop protecteur avec ses enfants en #64332c

Un nouveau foyer 200223052959586342
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Hatasa

Avatar ©️ ex-Awena, Signa ©️ ShadowWalker (me)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Un nouveau foyer   Un nouveau foyer Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau foyer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-