Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Yetsa, Shasta, Uasi & Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez
 

 le Dernier Rempart (SISAY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mjalsr
Mjalsr
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 151
En savoir +
MessageSujet: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyDim 6 Oct - 14:54



LE DERNIER REMPART

Privé Sisay



Finalement, il n'avait plus goût à grand chose si ce n'était s'amuser avec celles qui composaient son petit coffre à jouet. À force de les malmener d'ailleurs il risquait de les briser et de s'en lasser, c'était ce qui arrivait parfois et là il se sentait ne plus rien être. Ça triste vie ne tenait qu'à ça.

Son frère le méprisait mais ne pouvait rejeter le boulet qu'était Mjalsr puisqu'il s'agissait de sa famille et qu'en penseraient les autres si un lion de bonne lignée crachait ainsi sur son propre sang. Sa soeur elle, avait compris comment l'éviter. La seule qui ne s'était pas encore défaite de sa toile était cette grande gigue de Sisay; Ou plutôt ce mastodonte dont les courbes laissaient tout de même Mjalsr rêveur. Nul doute qu'elle apporterait de l'os à sa progéniture alors que le blond y apporterait le -mauvais- mental, mais l'ambition tout du moins.

Errant loin du clan alors que la nuit se mettait à recouvrir le Désert de son voile sombre, il avait semblé cherché du regard Dajka et Bashk qu'il avait eu pour habitude de rejoindre étant plus petit pour de longues heures de rêveries et de partages fraternel. Ça, il ne l'avait plus, mais il avait Sisay et elle devait se montrer; Il l'espérait.

Comme il en avait l'habitude, Mjalsr s'était laissé lourdement tomber sur le flanc d'une dune qui l'avait doucement amené plus bas comme un mère qui déposerait son enfant avec délicatesse. Le Désert avait toujours pris soin de lui depuis son retour d'Exil, c'était ce qu'il méritait après tout ce qu'il lui avait fait endurer...

- Tu viens aux nouvelles après m'avoir abandonné? Avait-il déjà été plus sérieux? Il savait bien à qui il s'adressait, il savait qu'une seule personne pouvait s'amener et volontairement venir à sa rencontre. Tout ce qu'il souhaitait il ne l'avait pas, mais il avait Sisay.

NINE a écrit:

Le RP se déroule avant "Tôt ou tard"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6804-mjalsr-le-cobra
Sisay
Sisay
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyDim 6 Oct - 16:06

Étrangement, elle savait exactement où aller. C'était comme si le Désert lui-même venait lui murmurer le chemin au creux de l'oreille; comme s'il la guidait vers le rôle qu'il lui avait donné. Elle n'eut aucun mal à se faufiler parmi les dunes, à délaisser le clan pour aller retrouver celui qui, malgré son retour, semblait toujours perdu en plein Exil.

- Abandonné ? Je t'en prie; je suis bien la seule à te supporter. Elle posa un regard réprobateur sur lui, lascivement étendu sur son lit de sable d'or. Elle-même décida de s'asseoir, le dos droit mais les muscles détendus. Après avoir scruté un moment son ami d'enfance, elle laissa son regard se porter sur l'horizon ondulé que formaient les amas de sable façonnés par les vents. Autrefois, ils avaient l'habitude de se réunir ainsi presque tous les soirs - tous les cinq. Mjalsr, Bashk, Dajka, Lhamo et Sisay. Et puis, l'Exil et l'âge adulte avaient tout gâché. Seuls eux deux étaient restés. Même Lhamo était trop occupée à se chercher un époux pour revenir passer du temps avec sa sœur.

- Tu n'as d'ailleurs pas amélioré ton cas... Je sais que le clan est loin d'être... D'être quoi ? Optimal ? Bien dirigé ? Fidèle à la tradition ? ... à notre goût, mais... Tu es sûr de ne pas vouloir t'intégrer un peu mieux ? s'inquiéta-t-elle. Elle savait que Mjalsr préférait rester dans l'ombre; mais elle se souvenait aussi du Mjalsr lionceau, bien dans ses pattes et assez sociable. Elle n'était pas sûre d'apprécier le chemin que semblait prendre son ami. Au début, elle avait laissé le comportement du Cobra sur le compte de son Exil - mais il était revenu depuis un bon moment maintenant... et rien ne semblait changer.

_________________
Vois-tu, Ellyn, telle est la loi du Grand Désert
Fiche & PROJETS & Rp
© IXrpg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6835-sisay
Mjalsr
Mjalsr
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 151
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyDim 6 Oct - 16:34


- Tu n'as d'ailleurs pas amélioré ton cas... Je sais que le clan est loin d'être... à notre goût, mais... Tu es sûr de ne pas vouloir t'intégrer un peu mieux ? Elle avait eu raison; Sisay était bien la dernière personne a supporter les humeurs de Mjalsr et elle allait devoir en plus tolérer ses caprices et ses jacassements d'enfants gâté. Les paroles de Sisay avaient sonnée comme le glas de la fidélité. En d'autre terme: elle l'avait trahi. Un grondement sourd avait fait vibrer les cordes vocales du mâle qui s'était redressé en trombe.
Aussi hérissé qu'un lionceau face à l'inconnu, Mjalsr n'avait jamais rien eu d'impressionnant - physiquement - d'autant plus quand il se hissait face à la montagne de muscle qu'était Sisay.

- M'intégrer? Avait-il demandé pour s'assurer qu'ils parlaient bien de la même chose. M'intégrer?! Ils s'était assurément compris et la rage avait laissé s'échapper un filet de bave d'entre ses dents jaunes. En regnant ce que je suis? En faisant ami-ami avec je ne sais quelle horreur? Elle savait bien de quoi il parlait, elle devait comprendre qu'il faisait référence à l'enfant de l'Estropié. Comment avait-elle osé faire une telle chose?

- Je n'aime pas ce que tu deviens Sisay. Mais peut-être est-ce ce que tu as toujours été. Après quelques inspirations le calme était revenu et par dessus tout le Mjalsr enjoué et vicié avait refait surface. Après avoir fait le tour de la statue de muscle, il l'avait enlacé, embrassée comme un serpent le ferait avec sa proie seulement l'on voyait plutôt un mille-pattes s'enrouler autour d'un éléphant...

- Peut-être que finalement tu n'as jamais eu aucune valeurs et que ce qui t'es arrivé tu le voulais Lui avait-il doucement chuchoté au creux de son oreille comme si elle n'avait jamais été la victime du plan pervers de Mjalsr, comme si elle en avait été la seule actrice. Lentement, il faisait glisser ses serres le long de la gorge de sa compagne. Ô comme il aurait aimé détruire une telle montagne de muscle et sentir de nouveau cette force et cette satisfaction que l'on avait lorsqu'on se tenait au dessus - avant de déchanter et de finir en dessous -.

- À force de chercher l'integration, Sisay, tu deviens comme eux. Il avait recommencé les reproches en se délectant toutefois de la proximité physique qu'ils entretenaient actuellement. Après ses griffes, c'était au tour de son museau de se chercher une place dans le cou de la lionne, puis de sa langue râpeuse. Ne me force pas à te haïr toi aussi... Ouvre les yeux et cesse de te perdre dans cette décadence!

_________________
Couleur de RP: MIDNIGHT BLUE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6804-mjalsr-le-cobra
Sisay
Sisay
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyDim 6 Oct - 17:25

Évidemment, ça ne lui avait pas plu. Le Cobra en feulait presque; il était tout remonté mais c'était à peine si sa soudaine crise de colère avait surpris la géante. Il était prompt aux changements d'humeur - pire qu'une lionne sur le point de mettre bas ! - et elle savait qu'il était capable de redescendre aussi vite. Patiente, elle attendit donc qu'il termine son petit caprice, et supporta ses critiques ouvertes envers ses derniers choix avec un regard fatigué. Il était bien trop tard pour s'emballer de la sorte.

Comme elle le soupçonnait, il finit par se calmer, et opta plutôt pour une approche si caractéristique de sa personne : il vint au contact, et Sisay sentit ses muscles se tendre par réflexe. Qu'il était brave de s'approcher aussi près... Le temps lui avait-il fait oublier ce dont elle était capable ? Il venait lui murmurer à l'oreille, parlant de valeurs et... Venait-il de la traiter de traînée ?

- Oh, je t'en prie ! gronda-t-elle. Bien sûr que je le voulais ! Tu ne crois quand même pas m'avoir forcée à quoi que ce soit ? Elle avait commis une erreur avec lui, mais au moins l'assumait-elle pleinement. Elle avait trop d'honneur pour prétendre ne pas avoir eu conscience de ses actes. Tout comme en cette nuit encore, elle savait que c'était elle qui l'autorisait à la caresser de la sorte. Elle ne pouvait pas le blâmer; ils étaient bien deux dans l'histoire.

Mais quand il finit par déposer un baiser au creux de son cou, ce fut trop pour elle. Elle gronda de nouveau, puis lui donna un coup d'épaule pour l'éloigner. Une simple bousculade au lieu d'un coup de griffes entre les deux yeux - finalement, elle restait assez conciliante.

- Tu te méprends, Mjalsr ! Si tu penses que je me traîne aux pattes d'Hatasa pour obtenir ses faveurs, tu as tout faux. C'est même... Elle prit une pause, pensive. C'est même plutôt le contraire, en fait, fit-elle plus doucement, un sourire s'esquissant au coin de ses babines. Elle avait pris la place d'Hatasa dans le cœur d'Ellyn; elle l'attirait de leur côté, du bon côté.

- Ellyn n'est pas complètement perdue, mit-elle le doigt sur le problème. Enfin si, justement : elle l'est ! Et c'est là que j'interviens. Elle coula un regard en coin au Cobra. Il n'était pas le seul à avoir des idées derrière la tête. Je suis en train de la rééduquer. Ses parents l'ont pourrie, mais pas au point de ne pas pouvoir la récupérer; quand j'aurai fini son éducation, elle sera une bonne Jangowa. Une bonne Jangowa selon nos critères, s'entend.

Sisay n'avait pas fait défaut à ses principes et à ses valeurs. Elle les honorait justement, en sacrifiant de son précieux temps pour montrer le droit chemin aux âmes déroutées par la montée féministe.

- Elle n'est pas fidèle à Hatasa. Elle est déjà sur la bonne voie, affirma-t-elle encore. Honnêtement, Mjalsr, nos méthodes diffèrent à peine... J'ai cru comprendre que toi aussi, tu tentais de redresser les petites pleurnichardes impériales, hmm ? Elle n'en était pas encore tout à fait sûre, mais elle avait bien remarqué qu'il gravitait sans cesse autour de la fille de l'Impératrice. L'insolente avait d'ailleurs changé de comportement depuis un petit temps - elle semblait sur ses gardes, presque constamment effrayée. Et Sisay avait bien une idée de l'identité du responsable d'un tel changement...

_________________
Vois-tu, Ellyn, telle est la loi du Grand Désert
Fiche & PROJETS & Rp
© IXrpg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6835-sisay
Mjalsr
Mjalsr
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 151
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyDim 6 Oct - 18:20


D'un simple coup d'épaule elle l'avait remis à sa place. Qu'elle avait de la chance de le surpasser sur le plan physique, sinon il lui aurait appris à se tenir en présence avec force et en se délectant de la voir écraser sous son poids. Mjalsr n'avait eu d'autre choix que de lui laisser un peu d'espace à contre-coeur bien évidemment.
De l'autre part, elle s'était également chargé de le remettre à sa place concernant ses dernières affirmations. Alors comme ça elle s'adonnait elle aussi aux joies de la "manipulation" mentale. Les esprits faibles étaient faciles à façonner comme on le souhaitait, ils l'étaient d'avantage quant les parents n'étaient plus assez présent pour se rendre compte de ce que devenaient leurs très chers bambins. Mais là, quelque chose était venu à l'esprit de Mjalsr, quelque chose qui ne lui plaisait pas lui qui savait si bien se jouer des faits et les conter à sa façon pour que l'histoire soit de son coté.

- Ce que tu entreprend, Sisay, c'est compliqué mais tu sembles très bien y arriver. Il s'était ainsi détaché d'elle mais ne l'avait en aucun cas quitté du regard. Creuser une tombe assez large pour que tu puisses t'y enfoncer... Les destins de l'Estropié et de son horrible progéniture étaient tous scellé mais pas celui de Sisay tant qu'elle se tenait loin d'eux. Si Mjalsr aimait jouer avec le feu il prenait soin à ce que les flammes restent sous son contrôle - c'était du moins ce qu'il pensait faire -; Sisay se jetait à corps perdu dans l'inconnu.

- Cette gamine ne sera jamais une bonne Jangowa. Ça ne dépend pas de son éducation. Comment pouvait-elle être assez bête pour le croire? Qu'avait-elle réellement derrière la tête? Même si l'Erreur venait à detester sa grand-mère - si ce n'était pas déjà le cas après que cette dernière ait tué son propre père - qu'est-ce que ça pouvait changer? Et après, l'avis de cette monstruosité importait lequel de ces bons Jangowa? Son sang est une horreur, elle engendrera des monstres et s'il le faut elle serait même capable de sortir l'un de ces Bruns de ses entrailles sales! Pas qu'il en ait réellement quelque chose à faire car si Mjalsr avait grandit dans la haine des Mositu il n'en avait jamais vu et n'en avait que faire temps qu'ils ne posaient pas leur sales pattes entachées par l'erreur dans le Désert.

- Anaya n'est qu'un petit jeu malsain... Il fallait entre là malsain par son ascendance et non par la nature de Mjalsr. Il était malsain de jouer avec les rejetons d'Hatasa, avec sa progéniture noyée dans l'illusion d'un ordre non naturelle où les femelles pouvaient prendre la place d'un mâle et vice-versa. Chacun avait sa place, c'était ainsi que fonctionnait une société saine et la petite princesse avait été la preuve que ce n'était pas ce qu'enseignait Hatasa, du moins pas comme les préceptes du Désert le réclamaient.

- Hatasa a pervertie cette génération! Ils pensent pouvoir être privilégié par le sang comme ces sous-races d'en dehors du Désert. Il faisait les cent pas, fébriles. Tout cela ne lui plaisait guère et la place de Sisay dans tout cela encore moins. Elle allait s'attirer les foudres de tout le monde. Celles de Bashk pour commencer et de Jakilh et Sargh et puis sa famille à elle que pensait-elle de tout ça?

- Et toi Sisay, tu vas te faire brûler tes ailes de cafard par la lumière de ce faux soleil! Il avait grondé avant d'en rire, presque, il aurait voulu la cracher dessus. il la méprisait en ce moment même. Plus rien n'avait d'ordre dans sa tête, il essayait de se trouver une solution pour chaque problème, une logique, un échappatoire pour lui comme pour elle. Laisse tomber cette petite Aberration avant d'en devenir une toi aussi. Avait-il osé lui ordonner. Il avait de nouveau grondé.

- Grand Désert, mais à quoi tu t'attends, Sisay? Qu'est-ce que ça va t'apporter? Qu'est-ce que tu t'imagines faire? Reste à ta place. Tu n'es pas taillée pour ça. Il ne comprenait pas ce qu'elle allait pouvoir réellement faire d'Ellyn et il détestait perdre ce contrôle qu'il avait sur Sisay. Il n'avait plus rien et il n'aurait bientôt plus Sisay.

_________________
Couleur de RP: MIDNIGHT BLUE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6804-mjalsr-le-cobra
Sisay
Sisay
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyLun 7 Oct - 22:27

Il s'agitait. Il pestait, s'emportait, s'énervait, et crachait tout son venin dans le désordre le plus complet. Encore une fois, Sisay acceptait de subir l'affront de son cher ami, comme si elle y était obligée, comme si ce serait le trahir lui et leur clan que de lui tourner le dos en cet instant. Mjalsr semblait si dissipé qu'elle avait l'impression qu'il avait besoin de son aide, de sa présence - comme un lionceau en pleine crise de nerfs avait besoin que sa mère l'écoute. Il avait fini par la lâcher et commencer à faire les cent pas; ses paroles s'enchaînaient dans une litanie presque incompréhensible d'arguments accablants. Elle essayait de suivre, Sisay. Mais même elle qui avait l'habitude des états d'âme du Cobra avait du mal à relier chacune de ses paroles entre elles - il lui semblait plus perturbé que jamais, et elle ne comprenait pas ce qui le mettait dans cet état.

Il avait fini par gronder, rire, avant de lui jeter un regard noir lourd de sens. Ses émotions ne se contrôlaient plus - de nouveaux grondements, et des ordres, enfin. Seulement là eut-elle l'occasion d'en placer une; mais à vrai dire, Sisay ne savait pas si elle devait le faire. Valait-il mieux le laisser se calmer avant de parler ? Non, il ne se frustrerait que plus encore. Dans ce cas, devait-elle lui mentir et aller dans son sens pour faire redescendre la pression ? Sans doute serait-ce contre-productif. La lionne jaugeait les choix qui s'offraient à elle, mais ils semblaient tous trop incertains pour qu'elle ose tenter quoi que ce soit avec Mjalsr. Il ne lui restait donc plus que l'honnêteté brute.

- Calme-toi, Mjalsr ! Le ton était ferme et déterminé, mais elle ne criait pas. Elle ne voulait pas faire empirer les choses, mais bien dédramatiser la situation. Ce n'est pas comme si je l'allaitais ! Dans quelques mois, Ellyn sera assez grande pour se débrouiller toute seule, et je ne fais que lui inculquer les bonnes valeurs jusque-là. Ensuite, elle fera sa vie ! Tu sais bien que je n'ai que faire des assistés ! Ellyn prouverait sa valeur si elle en était capable; Sisay ne faisait que lui donner la chance de le faire. Tout le reste, elle devrait l'accomplir par ses propres moyens - ainsi seulement prouverait-elle sa force et son mérite à leur impitoyable clan.

- Tu as raison : Hatasa a perverti les générations qui l'ont suivie ! alla-t-elle encore dans son sens pour espérer l'adoucir. Quand elle s'en ira - parce qu'elle s'en irait, la vieillesse pointant déjà le bout de son nez -, elle laissera dans son sillage une traînée de lionnes répugnantes, qui ne voudront plus avoir d'enfants, ni chasser, ni rien faire d'autre que vous émasculer ! Elle fronça le museau, réellement dégoûtée par l'idée d'une société renversée. Il ne lui semblait pas qu'Hatasa et les siennes prônaient une égalité des sexes, mais bien une supériorité féminine. Que nous restera-t-il alors ? Nous ne pouvons pas rejeter tout le monde, Mjalsr ! Nous avons encore besoin de celles que nous pouvons toujours rééduquer ! avoua-t-elle ainsi le fond de sa pensée, en espérant faire entendre raison au Cobra. Il était plus intelligent que ça ! Comment pouvait-il croire que le clan survivrait après le règne d'Hatasa, avec si peu de lionnes porteuses ? Même si on les forçait à engendrer, si elles n'étaient pas décidées à élever leurs lionceaux et les éduquer correctement, tout ça ne servirait à rien.

- Je sers mon clan, Mjalsr, tout comme toi. Pas l'Impératrice, mais mon clan. Et si Ellyn donne naissance à des petits sans queue ou faiblards - à l'image d'Hiari -, je les lui arracherai moi-même pour les abandonner au Désert ! assura-t-elle encore. Elle détestait l'idée que Mjalsr la prenne pour une sentimentale. Non, elle ne s'était pas entichée de la jeune Ellyn. Elle assurait juste leur futur à tous - car tel était son rôle en tant que lionne. Peut-être était-ce pour ça que Mjalsr ne comprenait pas : peut-être son état de mâle l'empêchait-il de voir plus loin que le bout de son nez.

_________________
Vois-tu, Ellyn, telle est la loi du Grand Désert
Fiche & PROJETS & Rp
© IXrpg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6835-sisay
Mjalsr
Mjalsr
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 151
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyMar 8 Oct - 9:33


Sisay n'était pas bête mais il s'entêtait à la sous estimer constamment: C'était donc finalement une bonne surprise quand elle venait lui remettre les yeux en face des trous et que les faits lui revenaient enfin. Ce n'était pas sans raison s'il s'était amouraché d'elle, tout comme Dajka elle avait quelque chose de différent et contrairement à sa soeur ça ne se jouait pas simplement sur le plan génétique et physique, bien qu'elle fût un fantasme de perfection.

- Calme-toi, Mjalsr ! Il avait redressé ses deux oreilles dans sa direction et s'était arrêté l'instant de quelques secondes tout au plus pour reprendre avec moins de frénésie sa marche circulaire. Elle savait comment y faire avec lui, elle savait que l'hypocrisie ne fonctionnait pas mais elle savait également que trop d'honnêteté ne plaisait pas à un mâle: Une lionne comme on n'en faisait que trop peu maintenant, qui savait obtenir les faveurs d'un lion en lui flattant l'égo sans pour autant avoir l'air de se plier à ses moindres caprices. Elle avait donc fait son choix, elle avait donc décidé de prendre Ellyn sous son aile qu'il el veuille ou non. De toute façon qu'était-il de plus qu'un camarade de clan pour elle? Il n'avait pas réellement son mot à dire mais il s'était tout de même donner le droit de s'exprimer. L'idée était un peu folle, mais Sisay avait raison que resterait-il comme lionnes au clan après ce renversement qui les faisaient tant fantasmer? Était-ce une raison pour retomber dans la décadence et d'accepter ce genre de petit monstre?

Pour une des rares fois dans sa vie, Mjalsr doutait et de surcroit c'était une tiers personne qui l'avait amené à se remettre en question.

- La fin ne justifie pas toujours les moyens, Sisay. Avait-il repris plus calmement. Parmi toutes celles qui mériteraient une rééducation, comme tu le dis, il fallait que ton dévolu se porte sur celle-ci! Pourquoi donc une fille de l'Estropié? Qu'avait-elle réellement derrière la tête? Elle restait malgré toute l'éducation du monde un gouffre de gênes salies par la saillie répugnante de deux sous-êtres.

- Pourquoi elle et pas une autre? Avait-il finalement demandé lorsqu'il s'était arrêté face à son interlocutrice, plus disposé à reprendre une veritable conversation dans le calme tant que l'échange lui plaisait et ne le mettait pas en rogne. Et si son héritage repugnant reprenait le dessus? L'Estropié aussi avait l'air intégré, c'est ce que mes parents m'avaient rapportés, et pourtant il s'est détourné du Désert lorsqu'il a compris à quel camp il appartenait réellement. Il a tenté de se sauvé lui et de sauvé sa race maudite. Elle ne pouvait pas se permettre d'être associée à ce genre de comportement, ni dans les temps futurs et ni même dans les temps actuels. La roue commençait déjà à tourner lentement et tout pouvait être utilisé comme une dague pour venir se planter dans le dos. Le moindre petit écart pouvait vous éloigner de la partie...

_________________
Couleur de RP: MIDNIGHT BLUE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6804-mjalsr-le-cobra
Sisay
Sisay
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) EmptyMar 8 Oct - 15:24

Sisay avait semble-t-il réussi à se faire entendre. Elle avait craint que Mjalsr, trop perdu dans son entêtement et sa psychose, soit incapable d'écouter quoi que ce soit - mais finalement, le mâle avait fait mine de se calmer. Assez pour entretenir une discussion, en tout cas. Il avait entendu ses arguments, et ceux qu'il lui jeta en réponse semblaient déjà bien plus sensés que son premier monologue. Sisay elle aussi était prête à l'écouter, à prendre son avis en considération. Pourtant, elle possédait elle-même sa part d'entêtement, et elle était persuadée du bien-fondé de l'opération Ellyn.

- Pourquoi ? Aurais-tu préféré une des filles de l'Impératrice ? Elles sont odieuses, impertinentes, et déjà trop viciées par leur mère pour en faire quoi que ce soit, affirma Sisay en secouant doucement la tête en signe de désapprobation. Pourquoi avoir choisi Ellyn ? Parce qu'elle avait su prouver qu'elle méritait ce cadeau d'enseignement que la chasseresse lui avait proposé. Et aussi, parce qu'elle était bien la plus malléable de sa génération. Sisay avait su la trouver dans un état de faim, abandonnée qu'elle était par sa mère et tout juste orpheline de père. Trahie par sa propre famille. Il n'était pas très difficile d'influencer les jeunes en difficulté; mais il en aurait été autrement pour n'importe quelle autre adolescente du clan. Ou bien une fille de la Générale ? Les Élites, peut-être ? Elles sont toutes déjà perdues, et je ne les place pas plus haut dans mon estime que l'Éclopé lui-même ! Ellyn n'est pas pire qu'elles. Entre les gènes de rébellion qui coulaient vraisemblablement dans le sang de la lignée d'Hatasa et de ses partisanes, Sisay ne considérait plus l'héritage de Daren comme le pire des maux qui empoisonnaient le clan.

- Je lui donne juste la chance d'atteindre l'âge adulte en vie, et de suivre notre voie. Ce qu'elle en fera après, c'est son problème. Si elle finit par nous renier pour se condamner au même destin que sa fratrie... alors qu'il en soit ainsi. Elle haussa les épaules, se donnant l'air le plus désintéressé possible. En attendant, je lui apprends à devenir une bonne mère. Il faut bien que quelqu'un s'en charge, pour ne pas qu'elle finisse comme la sienne. Sisay ne comptait pas devenir nourrice, mais si les autres lionnes du clan étaient incapables d'éduquer leurs filles à s'occuper de leur future famille... Il fallait bien que quelqu'un redresse la barre ! C'était la vie des générations futures qui était en jeu, et toutes ces adolescentes perdues avaient besoin d'un bon professeur pour les remettre sur la bonne voie. S'il y avait eu plus de volontaires, Sisay aurait presque pu gérer son propre petit camp de réhabilitation...

_________________
Vois-tu, Ellyn, telle est la loi du Grand Désert
Fiche & PROJETS & Rp
© IXrpg
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6835-sisay

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: le Dernier Rempart (SISAY)   le Dernier Rempart (SISAY) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le Dernier Rempart (SISAY)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dernier heure
» Les femmes ont toujours le dernier mot ...
» Le dernier verre pour la route
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» triste fin pour SGU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Désert
-