Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Uasi, Oren, Upya & Wawa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII] Z7dyStyx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII] Y4ziStyx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII] J3l9

Partagez
 

 Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nazhir
Nazhir
MEMBRE - NAZHIR


À mon sujet

Age : 24 Masculin
Nb de Messages : 248
Localisation : Grand Désert

En savoir +
MessageSujet: Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII]   Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII] EmptyMer 25 Sep - 19:35

Chrono : Ce RP se déroule environ un mois après celui-ci


Deux semaines. C’est le temps qu’il avait fallu au jeune lion pour trouver la dépouille du Maudit. Lorsqu’il l’avait enfin trouvée, son cœur avait été allégé de soulagement. Mais bien vite, alors qu’il inspectait (avec plus ou moins de délicatesse) la carcasse desséchée, Nazhir s’était rendu compte de plusieurs choses. Des choses qui l’avaient rempli de colère : Pourquoi cette souillure moisissait-elle toujours au cœur des dunes ? Les jangowas étaient si stupides qu’ils ne savaient faire les choses entièrement ? Et deuxièmement : La nuque du monstre sans queue avait été brisée ! Un assassinat ? Hum…le jeune mâle s’était retrouvé bien triste de ne pas avoir put régler cette affaire lui-même !

Il avait investigué sur les lieux du crime. D’infimes traces de son clan demeuraient toujours. Cela avait donc été un événement public ! Et lui n’avait même pas été là pour y assister ?

Quel dommage !


A présent, le Cannibale traine la défroque par la crinière. Constat aussi étonnant qu’amusant : Le macchabée ne pèse pas plus lourd que l’adolescent, celui qui lui avait ouvert l’esprit sur l’art d’être un prédateur à sa propre espèce ! Il allait falloir remercier les vautours pour leur passage. Sans eux, peut-être que la dépouille n’aurait pas été aussi simple à trimballer...

Derrière eux, un rail se creuse dans le sillon de l’Estropié. Nazhir doit parfois se reposer. La tâche est ardue ! Même dans la froideur de la nuit !

Parfois, le jeune jangowa se laisse aller à l’étude de cette créature. Il s’allonge devant et observe ses yeux vitreux, pâles comme des oignons translucides, privés de leur flamme de vie. Le visage de l’Estropié, si l’on s’attardait suffisamment dessus, laisse paraitre une expression vaguement surprise. La gueule entre-ouverte et les crocs semi-apparents, pour ce qu’il reste de ses babines, fige sa face dans une grimace étonnante. Comme si son âme noircie dormait simplement au font de son ventre. Un monstre dans le corps d’un lion. Il faut avouer que l’imitation était réussie !

La patte du sans-queue se bloque dans une racine comme un maigre insecte s’accroche à sa branche. La crinière échappe à la gueule de Nazhir, qui se laisse aller à un grognement agacé. Le cadavre tombe dans le sable. Même mort, cette créature refusait de lâcher prise ! Il fallait bien reconnaitre sa détermination !

Le jeune adulte récupère son bagage avec hargne. Il le saisit par la nuque cette fois. Entre ses dents, la peau devenue cuir se craquelle comme une croute de terre, libérant un goût salé auquel se joint celui du pourri. Et curieusement…ça n’est pas si mauvais ! Nazhir tire un grand coup, dégageant le monstre de l’étreinte du bois sec avant de reprendre son chemin avec détermination. Devant lui apparait le portail vers l’autre monde. Immenses murs de roche jaune entre lesquels c’étaient rencontrés, dans le plus fortuit des hasards, le jeune lion et sa frustrante proie. Un démon tacheté auquel il n’était pas parvenu à arracher la chair. Cette rencontre, il en avait gardé un souvenir amère….mais s’en était également sorti avec une leçon : Il faut être patient dans la vie !

Son objectif n’est qu’à une demie-journée de marche. Peut être deux jours, s’il traine la patte. Une fois là bas, il balancera l’Estropié dans le boyau vide avant de s’en retourner vers la quête des siens.



_________________
Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII] Nazhir10
Voix
Nazhir mange ses camarades en : LightGoldenRodYellow
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6467-n-a-z-h-i-r
 
Styx [OS d'Exil de Nazhir, partie VII]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-