Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannières dessinées par Yetsa, Shasta, Uasi & Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez
 

 Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toko
Toko
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 354
En savoir +
MessageSujet: Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]   Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] EmptyDim 8 Sep - 21:45

Ce RP débute peu de temps avant L'enfer Zélé puis se déroule en parallèle



Aujourd’hui, Mapinduzi nous avait tous convoqués. Moi, je savais pas pourquoi ! Mais c’était pas bien grave… je l’aimais bien, Mapi ! Et maintenant, il était chef des troupeaux ! C’était classe, hein ? Nous nous suivions les uns derrière les autres pour trouver le point de rendez-vous. J’avais jamais aimé les foules parce que souvent, il y avait plein de gens dedans !

Nous avions débuté le voyage au petit matin. Nous devions nous rendre au "Lac-Au-Roi". A moins que ça ne soit le "Roi-Au-Lac" ? Enfin bon, c’était une rivière. C’est un endroit qu’on reconnait facilement, parce qu’il y a généralement de l’eau. Mais personnellement, ce qui m’interloquait, c’était ce que nous allions y faire. Je me demandais bien quel roi allait nous recevoir ? J’étais très excité ! Nous continuâmes ainsi quelques heures encore, jusqu’à ce qu’apparaisse la grande étendue aqueuse. Certains s’empressèrent de s’y désaltérer. De mon côté, je cherchais le fameux dynaste ! Il ne devait pas être bien loin… Naviguant parmi les autres animaux, je cherchais. Plusieurs me lancèrent des regards outrés lorsque je me faufilais entre eux, d’autres se poussèrent. Vraiment, ce n'était pas agréable. Finalement, je réussi à atteindre le premier rang. Mapinduzi se tenait là, devant nous ! Je le saluais d’un sabot. Il avait vraiment fière allure ! Par contre, je ne voyais toujours pas le monarque…il était peut-être en retard ?

Je tournais la tête. A côté de moi se trouvait Imani. J'aimais bien Imani. Elle était vraiment gentille ! Elle me gratifia d'un sourire lorsqu'elle m'aperçu. Elle faisait partie des rares personnes qui me parlaient gentiment.

- Bonjour Toko !

- B...bon..bonjour Imani ! Tu...tu as vu le roi ? Tu crois qu'il sera absent ? Demandais-je, très concerné.

- "Le roi" ? Elle sourit, fronçant les sourcils. Comment ça ? Elle n'était pas au courant ?!

- Bha oui, le roi du Lac ! Répondis-je en haussant les épaules. La femelle me dévisagea avec confusion.

- Toko..."Le Lac au Roi", c'est le nom du lieu !

Un lieu ?! On allait de surprises en surprises !

- Ah bon ?! C'est un poisson ?! Bah ça alors ! J'avais jamais vu de poisson roi !

L'idée d'en rencontrer un était vraiment exaltant ! Malheureusement, nous n’eûmes guère le temps de discuter d'avantage, car le Chef s'apprêtait à parler !


_________________
Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] Sans_t16
Toko panique en #2b2428
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6894-toko#130753
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 280
En savoir +
MessageSujet: Re: Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]   Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] EmptyVen 13 Sep - 22:12

C'était le grand jour... Mapinduzi n'aurait su dire s'il se sentait prêt ou pas du tout. Mais il le faudrait. Car aujourd'hui, la survie des troupeaux de Prideland allait dépendre de lui. Il était celui qui allait les mettre en danger, alors il se devait de les en tirer. Très peu était au courant du plan qu'il avait élaboré avec les hyènes. Ses lieutenants l'étaient et n'approuvaient que très moyennement l'idée, son fils en revanche... Il semblait ravi de voir une revanche d'une telle ampleur même s'il avait aussi manifesté son inquiétude concernant les troupeaux. Fort heureusement, Mapinduzi avait un plan pour éviter au sien de se retrouver cerner par les flammes et un lieu pour les accueillir. Accompagné d'autres vautours, Vigo avait survolé cette mystérieuses terres du Nord. Le Royaume Marozi. L'endroit semblait désert. Peu de grands herbivores et pratiquement aucun prédateur avec un point d'eau suffisamment grand pour tous les accueillir et assez de nourriture pour tous. Le plus délicat serait de quitter Prideland... Pour cela, l'hippotrague avait réuni tous les herbivores à la frontière entre Prideland, la Lande et le territoire des Hyènes, non loin du Lac au Roi, là où la rivière se divisait en deux. Officiellement, il voulait s'éloigner du Rocher de la Fierté pour communiqué des consigne de sécurité concernant l'attaque de l'enfant qui avait eu lieu. Officieusement, il les éloignaient du feu à venir et les rapprochait d'une source d'eau et du nouveau territoire à atteindre. Shasta l'avait autorisé à passer par son territoire pour éviter les ennuis, aussi ne craignait-il pas trop le voyage.

- Père ?


La voix de son fils le sortait de ses pensées. L'adolescent posté à ses côtés tourna le museau vers la foule qui c'était amassée.

- Tout le monde est là ?


Il y avait tellement d'animaux différent... Gros herbivores comme petits. De la gazelle à l'éléphant en passant par la girafe.

- Tout les troupeaux, Nirakay et Wappepo s'en sont assurés. Espérons qu'ils ont bien compté leurs effectifs et qu'ils sont au complet...

Mapinduzi hocha la tête. Il fallait faire vite maintenant. Le risque d'assembler ainsi tout le monde était d'éveiller les soupçons. Si sa convocation pouvait sembler normale aux herbivores, les lions pourraient se douter de quelques choses en voyant la savane ainsi vidé. Rapidement, le chef de troupeau fit un signe de tête à Vigo qui décolla sans un mot. Le cornu le suivit du regard un instant avant de se tourner vers la foule.

- Mes amis.


Les salua-t-il.

- Tout d'abord, toutes mes excuses pour avoir ainsi bouleversé votre parcours habituel mais comme vous le savez, l'heure est grave. Un de nos enfants est mort.


Il y eut un murmure dans l'assemblée. Le fait était connu mais apparemment, il n'avait pas finit de faire jaser.

- Je sais qu'il fut un temps où cela faisait parti de notre quotidien... Mais cette époque est révolu ! Ou du moins est censé l'être. Comme vous le savez, les Pridelanders c'étaient engagés à ne plus s'attaquer à nos enfants, pourtant l'un d'eux est mort. Ces lions ne respectent pas leurs propres lois ! Aujourd'hui ils s'attaquent à nos petits, demain, ils briseront la loi de l’étang ! Nous ne pouvons pas laisser faire ça, il faut réagir, nous protéger. Et c'est le but de cette réunion. Nous allons mettre en place des consignes de sécurité, chaque troupeau se devra de les respecter pour protéger les siens au cas où de nouvelles lois viendraient à être brisé.

Un nouveau murmure, quelques voix inquiètes, une douce mélodie... Bientôt interrompus. Il y eut un raclement de gorge dans l'assemblée suivit d'une voix qu'on devinait usée par l'âge et pourtant toujours emplit d'autorité.

- Tu sembles juger les Pridelanders responsables, Mapinduzi, pourtant rien n'indique qu'ils soient liés à la mort de l'enfant. Ce qui signifie qu'il n'y a pas forcément lieu de s'inquiéter pour la loi de l'étang.

Il s'agissait de la Matriarche du troupeaux des éléphants. Elle était âgé... Sans doute plus que tous les animaux présents. Mapinduzi n'appréciait guère son intervention... Pourtant, il ne décelait aucune moquerie ou mépris dans sa voix... Seulement ce qui semblait être une volonté de calmé une inquiétude grandissante qui pourrait obstruer la raison de tous ici. Et ça... Ce n'était pas jouer en la faveur du cornu... Il avait besoin de cette peur pour être sur que les troupeaux le suivraient... Il avait besoin de cette peur pour que les troupeaux se tournent vers lui et l'écoutent. C'était une volonté, certes méprisable, mais que Mapinduzi pensait sincèrement nécessaire pour aider tous les animaux présent ici.

- Même s'ils ne sont pas les assassins, le meurtre a eut lieu sur leur territoire, il est de leur responsabilité. C'est leur devoir de faire respecter leurs lois aux étrangers et de protéger leur terre !

Tonna haut et fort le cornu, droit et fier.

- Comme toi, tu étais censé protégé les tiens ?

Sa fierté vacilla d'un coup. La Matriarche ne l'avait pas touché et pourtant, c'était comme s'il avait été piétiné par un éléphant. La vieillarde resta silencieuse un instant avant de reprendre.

- Pardonne mon impertinence, Mapinduzi. Ma seule volonté est d'empêcher les esprits ici présent de se laisser guider par la peur et la colère. Tant que le véritable responsable n'aura pas été trouvé, il est inutile de reporter la faute sur qui que ce soit, Pridelanders, Hyènes ou Voyageurs. Ceci étant dit, je partage l'avis concernant la nécessité de nous protéger davantage si un fou tueur d'enfant rôde. Aussi, je t'écoute, que proposes-tu ?

Il fallut quelques minutes à l'intéressé pour reprendre ses esprits et répondre autant à la matriarche qu'à l'assemblée. La plupart de ses solutions consistait en des tours de gardes, la nécessité de s'allier avec un volatile pour surveiller les environs, un entrainement des jeunes au combat et une surveillance accrue, etc. Il s'agissait de chose que lui même mettait déjà en place chez les siens et certains troupeau faisait déjà une ou deux des choses présentes dans la liste. La Matriarche ne l'interrompit pas cette fois, mais le cornu, lui, lui adressa la parole ainsi qu'au leaders des hippopotames et des rhinocéros pour leur demander de confier la surveillance de certains troupeau plus faible, comme les gazelle, à leur guerriers, etc.

_________________
Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
Toko
Toko
PLAYER04


À mon sujet

Age : 23 Masculin
Nb de Messages : 354
En savoir +
MessageSujet: Re: Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]   Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] EmptyDim 15 Sep - 15:06


- Mes amis.

J’eu un frisson. C’était comme lorsque les gosses de mon clan s’apprêtaient à jouer une pièce ! Sauf que là, c’était Mapinduzi. Et il n’était plus un enfant depuis longtemps. Un silence s’installait tandis que notre chef s’exprimait. Quand il dévoila la raison de notre venue, je senti mes oreilles s’affaisser sur mon crâne. Le jeune hippotrague…comment une telle chose avait-elle put arriver ? Et surtout, comment avais-je pu manquer la menace ? Je n’étais pourtant pas si loin, à ce moment-là ! J’entendais deux voix dans mes esgourdes. Vous savez, ces petits esprits qui vivaient sur vos épaules ? A gauche, ça disait que n’était pas ma faute, que cela serait arrivé de toute façon et que je devrais m’estimer heureux de ne pas avoir été choisi comme défouloir. A gauche, que j’aurais dû être plus attentif. Qu’à l’avenir, il me faudrait me concentrer d’avantage. Après tout, si nous ne veillons pas les uns sur les autres, où irions-nous ?

-Aujourd'hui ils s'attaquent à nos petits, demain, ils briseront la loi de l’étang !

Si j’étais plutôt d’accord avec mon épaule droite, cette phrase me fit changer d’avis. C’était bien vrai, ça ! Jusqu’ici, les lions Pridelanders n’avaient jamais tenu parole ! Et l’idée qu’ils nous chassent à l’Etang me paraissait aussi plausible qu’abominable ! Même si les principes étaient férocement défendus par Kubwo, les félins nous avaient prouvés qu’ils étaient suffisamment fourbes pour contourner les lois, peu importait l’animal chargé de les faire respecter…

Puis, une voix vint couper la chique du chef. Alors que je tordais mon cou pour voir de qui il s’agissait, mes yeux se posèrent sur une éléphante sans âge. Vu le silence glacé qui suivit son intervention, j’en déduisais que sa tirade n’avait pas bien plût à mon sauveur. Cela dit, elle au moins le don de me soulager un peu. D’ailleurs, un échange houleux débuta entre les deux interlocuteurs. Moi, j’espérais juste que ne ça se termine pas en bagarre.

- Ne t’inquiète pas, Toko.

Bah ça alors ! Je n’avais même pas vu que je m’étais aplati au sol durant la rixe…Par contre Imani, elle l’avait bien remarqué. C’était pourtant assez discret ! On me voyait presque plus tant je m’étais enfoncé dans l’herbe. Je me relevais doucement, penaud.

- Mapinduzi ne va pas s’énerver. Avec ses nouvelles responsabilités, il se doit d’être exemplaire. Et il le sait. Reprit-elle.

- Ah ? Ah bon ? Ah oui ! Tu...tu as bien raison !

-Ceci étant dit, je partage l'avis concernant la nécessité de nous protéger davantage si un fou tueur d'enfant rôde. Aussi, je t'écoute, que proposes-tu ?

Des chuchotements agitèrent la foule. C’est vrai ça, comment allions nous nous défendre ? Je n’en avais aucune idée. Nous étions des proies, après tout. Concerné, je concentrais mon regard sur notre représentant, les oreilles droites.


_________________
Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] Sans_t16
Toko panique en #2b2428
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.com/t6894-toko#130753
Mapinduzi
Mapinduzi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 280
En savoir +
MessageSujet: Re: Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]   Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] EmptySam 12 Oct - 15:35

D'un ton d'abord vacillant l'hippotrague commença à décrire ses idées. Au fur et à mesure qu'il parlait, son ton se durcit pour reprendre son timbre habituel. Bon, allez, il ne pouvait pas se laisser aller pour une simple remarque d'éléphant !

- Tout d'abord, je préconiserais une surveillance accru du troupeau et de ses alentours. Des tours de gardes organisés et tenu d'un sabot de fer, qu'il y ait toujours quelqu'un pour surveiller. Certains d'entre vous ont également rencontré Vigo, un habitant des airs, il peut voir plus loin que n'importe lequel de mes éclaireurs et ce, d'un simple coup d’œil. S'allier avec le peuple des cieux nous donnerai un avantage considérable en cas d'attaque.

Disant ces mots, le chef de troupeau jeta un rapide coup d’œil au vautour. Coup d’œil qui avait au moins deux utilités : appuyé son propos et vérifier que le volatile n'avait rien à lui signaler. Pour l'heure. Tout semblait calme. Mapinduzi continua donc.

- Tout ceci serait déjà une bonne prévention. Mais la prévention ne suffira pas. Je propose de mettre en place des entrainement spéciaux, que les jeunes sachent comment réagir en cas d'attaque. Une entraide solide entre les troupeaux serait aussi de mise.

Le cornu fit une courte pause avant de se tourner vers la chef des éléphant et le chef des rhinocéros.

- Vos troupeau sont peu cible des prédateurs. Vous êtes forts et respecter dans la savane, accepteriez vous de confier à certain de vos membre la responsabilité de veiller sur des animaux plus fragile ?

Les deux chefs semblèrent hésiter un instant, la Matriarche plus que le Rhinocéros, mais ils acceptèrent. Sans doute pour garder les apparences. Il aurait été mal vu qu'il refuse ainsi d'aider leurs compatriotes. Mapinduzi s’apprêtait à continuer de lancer ci et là ses idées quand, brusquement, un tas de plume fonça sur lui. Vigo se retrouva à quelques centimètres de la tête du cornu. Au feu, hurlait-il. Au feu ? La cornu regarda au loin. La savane... Au dessus d'elle s'élevait une fumée noire. L'hippotrague se cabra et un vent de panique traversa la foule.

- Du calme !

Hurla Mapinduzi.

- Tout le monde, du calme ! Nous sommes proche d'un point d'eau. Que tout le monde se dirige vers le Lac-Au-Roi ! Nirakay, Wappepo, Vigo, rassemblez tout le monde, je ferais en sorte que personne ne soit laissé derrière. Fils !

Tumaïni tourna vivement la tête vers son père, aux aguets. Il semblait faire preuve de toute la volonté dont il était capable pour ne pas fuir.

- Tu prends la tête. Conduis-les au Lac.


L'adolescent dégluti. A la fois fier et effrayé de cette responsabilité pesante sur ses épaule.

- Vous avez entendu ?! Suivez moi !

Imitant son père, il se cabra et fila en lieu sur. A l'opposé, son père, accompagné de ses deux lieutenants et Vigo se précipita vers la foule. Il n'y aurait aucun laisser pour compte en ce jour. Mapinduzi était en partie responsable de ce désastre et même s'il le voyait comme un mal nécessaire, il n'y perdrait personne !




_________________
Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] Mapinduzisigna2
Avatar (c) Captain-Mantis & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]   Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant Que Les Champs Brûlent [feat.Mapinduzi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Informations diverses sur Loches
» Adoubement
» PENDANT CE TEMPS,LES AFFAIRES CONTINUENT.....
» Second champs à Tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Territoire des Hyènes
 :: Le Lac-Au-Roi
-