Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Shasta, Wimbo and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Une flamme s'éteint Z7dyUne flamme s'éteint Y4ziUne flamme s'éteint J3l9

Partagez
 

 Une flamme s'éteint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 214
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyJeu 4 Juil - 18:20

Ce rp se passe après qu’Azaan ait accueilli les exilés waasiens sur Prideland.

~~~~~

C’était désormais chose faite : j’étais de nouveau sur Prideland. Moi qui avait évité ce territoire depuis pas mal de temps, j’y vivais désormais à nouveau. Je ne m’y sentais toujours pas chez moi mais avec la présence de Waasi et les retrouvailles avec mes parents et une partie de ma fratrie, je m’y sentais mieux qu’autrefois.

Beaucoup de choses avaient changées depuis mon départ du glorieux royaume. Tellement en fait, que je ne savais pas par où commencer lorsque j’y pensais. Ma nouvelle belle-mère n’était plus la reine et avait été destituée par son peuple au profit de son frère. Je n’avais pas eu vent de ce changement avant que ma grande cousine ne revienne dans la Combe en rapportant les paroles de l’émissaire envoyé par Azaan. Voulant réparer les erreurs de ses sœurs, le nouveau Roi Soleil avait invité Waasi sur son territoire et cette dernière, souhaitant offrir un avenir meilleur à ses filles, avait fini par accepté.

Awena n’étant plus reine, elle avait la possibilité de passer plus de temps avec ses enfants. Enfants qui étaient ma demi-fratrie. J’avais appris leur existence lors de ma rencontre avec le prince Naba et si sur le coup, je n’avais su quoi en penser, j’avais finalement pris la chose positivement, me disant que si mon père était heureux, c’était tout ce qui comptait au final. Ce qui m’avait le plus chiffonné, c’était qu’il ait accepté de quitter ses terres natales pour ses enfants avec Awena alors qu’il ne l’avait pas fait pour nous. Je lui en avait voulu un moment avant de me dire qu’il avait dû apprendre de ses erreurs et qu’il ne souhaitait pas que ses nouveaux enfants grandissent sans père.

Tendaji et Wanda étaient leurs noms. Je les avait appris de la bouche de Masika mais à part quelques salutations, je n’avais pas eu de discussion approfondie avec l’un ou l’autre. Je m’étais contenté de les observer de loin, tout comme j’observais Kenan et Malika. Bien que les présentations n’aient pas été faites, il n’avait pas été compliqué de les reconnaître tant mon géniteur me les avait décrits. Je brûlais d’envie de leur parler à tous les quatre mais…. Ce n’était pas le bon moment.

J’étais de retour certes, mais j’étais le seul de la fratrie à être revenu. La joie avait vite laissé la place à des questions sur l’absence de Wissel et bien vite, j’avais mis mes parents au courant de ce qu’il s’était passé. J’avais lu la tristesse dans leurs yeux mais surtout, j’avais vu toute la déception que mes choix avaient causés. Je savais que j’avais agi égoïstement en ne leur disant rien et je n’avais même pas cherché à me justifier, encaissant sans broncher la douleur émotionnelle de me voir baisser dans leur estime.

Moi qui avait toujours était parfait et qui aimait être bien vu de tous, c’était une nouvelle épreuve à surmonter. J’étais sorti de ma déprime grâce à l’aide de Khalaki mais ne supportant pas de voir la déception dans le regard de mes proches, il n’était pas rare de me voir seul. C’était d’ailleurs le cas en ce moment même. Allongé à l’ombre d’un arbre surplombant une petite colline, j’observais les différentes allées et venues dans la Savane. Une légère brise fit voler mes crins, m’apportant un peu de fraîcheur qui me fis soupirer d’aise.

Rouvrant les yeux, je vis alors un lion dont je ne connaissais pas le nom se diriger vers moi. J’haussais un sourcil, me demandant ce qu’il pouvait bien me vouloir mais ne bougeait pas. Après tout, rien n’indiquait qu’il venait réellement pour moi bien qu’il n’y ait personne d’autres aux alentours. Arrivé à quelques mètres, il me fit salua d’un signe de tête que je lui rendis avant qu’il ne prenne la parole.

Vous êtes Koda ?

Je répondis positivement et à la mine grave qu’il arbora alors, je compris que quelque chose n’allait pas.

Votre mère se trouve dans la grotte dont elle se sert parfois pour ses soins. Elle ne va pas bien et...

L’inconnu n’eut même pas le temps de finir sa phrase que je m’étais levé d’un bond avant de m’élancer à travers la Savane. Elle ne va pas bien... Ces mots, associés à son air grave, n’auguraient rien de bon. Elle n’était plus toute jeune et je savais qu’elle s’en irait un jour mais je venais à peine de la retrouver. Elle ne pouvait pas partir maintenant, elle devait me laisser l’occasion de la rendre fière à nouveau !

Je n’avais jamais couru aussi vite de ma vie et c’est haletant que j’arrivais enfin à destination. Je ne prenais pas le temps de reprendre mon souffle et m’engouffrais aussitôt à l’intérieur de la grotte, ralentissant tout de même mon allure pour ne pas débouler comme un gnou en furie. Il me fallut quelques secondes pour m’habituer au changement de luminosité et lorsque se fut fait, un seul regard sur ma mère me suffit pour comprendre qu’elle ne verrait pas le prochain levé de soleil...

_________________
Koda déprime en #64332c

Une flamme s'éteint 190703101040719450
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Mantis, Signa ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1560
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyJeu 4 Juil - 21:13

Rána se trouvait sur la Lande des Sans-Terre lorsqu'on était venu le chercher. Fort heureusement, il ne se trouvait pas loin de la frontière de Prideland ce jour-là, et il en venait à penser que l'instinct faisait bien les choses. Il était encore tôt lorsqu'il avait vu un jeune mâle arriver de loin, la foulée ample et rapide. Le grand mâle l'avait reconnu assez rapidement ; même s'il ne se souvenait plus de son nom, il l'avait déjà vu maintes fois près du rocher. Sa présence ici, venant droit vers lui dès lors qu'il l'avait aperçu, ne pouvait signifier qu'une chose. On l'envoyait chercher. Et il n'y avait qu'une seule raison possible à cela. Son coeur se serra tandis qu'il réalisait, avant même que le jeune pridelander arrive près de lui. Immobile, les sens en alerte, l'orphelin attendit que le messager s'arrête près de lui. Il n'eut qu'à poser une simple question pour avoir la réponse qu'il attendait. Ishana n'allait pas bien. A peine eut-il eu la confirmation du jeune mâle que Rána, après l'avoir remercié d'être venu le chercher, s'élança. Le jeune mâle devrait se débrouiller seul pour rentrer, le voyageur n'avait guère le temps de l'attendre.

Il n'était pas loin de Prideland, pourtant il craignait qu'Ishana parte sans lui à chaque seconde qui passait. Ses pattes foulaient puissamment la terre, le propulsant plus loin et plus fort à chaque foulée, malgré tout la peur lui étreignait le coeur. Il ne supporterait pas de la voir partir à son tour sans pouvoir lui dire adieu. Il l'avait déjà fait deux fois, il ne serait pas capable de se relever à nouveau si tel était le cas. La lionne du feu lui avait tout donné ; une famille à aimer, un clan à intégrer, et surtout un amour inconditionnel qui lui avait permis de briser les entraves de son passé. Rána lui devait tout ce qu'il était aujourd'hui. Il ne s'arrêta guère, quand bien même il sentait ses muscles et son corps faiblir. Il aurait bien le temps de reprendre son souffle plus tard.

Lorsque enfin il arriva sur Prideland, il traversa la frontière en ralentissant à peine. Quand enfin il parvînt non loin de l'endroit que le jeune mâle lui avait indiqué, il s'autorisa à ralentir. Ses pattes tremblaient de fatigue, et sa crinière ébouriffée cachaient à peine le poil luisant à cause de l'effort. Autour de lui, il croisait les regards désolé de ses camarades de clan, qui ne posaient guère de questions devant son retour en trombe. Chacun semblait savoir. Un petit attroupement s'était formé à l'entrée des rochers où Ishana s'était abrité, et quelqu'un s'écartèrent pour laisser Rána passer tandis qu'il s'avançait. Lorsque ses yeux furent enfin habitués à l'obscurité, il avisa deux masses sombre à l'intérieur. Koda se trouvait là, immobile, tandis que le corps d'Ishana était allongé sur le sol froid. Le coeur de Rána se serra tandis qu'il osait à peine poser la question à son frère : « Est-ce qu'elle ... » Il ne termina pas sa phrase, coupé par un infime mouvement que son oeil capta.

Elle n'était pas encore partie, et Rána en remercia tous ses ancêtres. Il s'avança avec précaution, et vînt doucement poser son museau contre la joue d'Ishana. La respiration de la lionne était faible, presque imperceptible, et elle dégageait une odeur que le grand mâle n'aimait pas. Il n'avait aucun mal à savoir ce qui se tramait, et même un lionceau aurait pu comprendre que leur mère ne passerait pas la nuit. Rána ne savait pas où étaient les autres, mais il ne pouvait plus retourner les chercher. Quelqu'un était peut-être parti les prévenir comme on l'avait fait pour lui. Koda et lui était là, et même s'ils ne compenseraient pas l'absence des autres, Ishana ne partirait pas seule. « Maman ... ». Une larme roula sur sa joue tandis qu'il avait à peine chuchoté ce mot qu'il avait tout récemment ré-appris à utiliser. L'orphelin ne savait pas si sa mère adoptive l'entendait, il espérait seulement qu'il lui restait encore un peu de temps.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Une flamme s'éteint 180826101511655396
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Janan
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 354
En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptySam 6 Juil - 23:23



Si Janan en avait toujours eu après son frère Koda, on pouvait dire que rien n’était pire que ces derniers jours. Lui qui avait quitté Prideland avec Wissel pour « trouver une terre » en dehors de leur clan d’accueil était revenu sans leur sœur...Impardonnable. Il ne pouvait pas.
Si la relation entre les deux frères n’avait jamais été des plus simples, elle était au plus bas désormais. Il était hors de question pour Janan d’oublié ou de pas en tenir rigueur à ce frère qu’il avait tant jalousé autrefois.

Autre nouvelle, Waasi et les siens étaient revenus récemment. Il n’avait pas vraiment eu de contacts avec eux pour le moment. Il n’était pas réputé pour être très sociable, mais plutôt comme un solitaire. Tôt ou tard il se savait cependant trop curieux pour ne pas leur poser quelques questions si l’un de leurs téméraires s’approchaient de lui pour échanger quelques mots.

Cette mystérieuse disparition de Wissel avait causé un immense vide en Janan. La famille était son unique pilier en dehors de sa propre personne. Il triait en fonction de ses affinités, mais dans son idéal la famille était tout. Et Wissel aussi...Ils étaient proches...Par une drôle de réaction il s’était mis à encore moins s’éloigner du rocher, à être plus aux côtés de sa mère également. Une sorte de manière pour se consoler de cette absence sans doute.
Pourtant ces deux derniers jours il avait eu besoin de plus de solitude. Mais aujourd’hui il retournerait passer la journée avec Ishana.

Enfin, ça c’était ce qu’il croyait...Lorsqu’il était venue la trouver, il y avait déjà quelques lions. Pas beaucoup juste deux ou trois qui venaient de faire une terrible découverte. Il la vit alors allongée sur le sol, mal en point. Son coeur rata un battement, tandis que des émotions inconnues s’emparaient de lui. Il se pressa pour se poser à ses côtés un instant. Le contact chaud et maternelle de sa mère lui fit le plus grand bien et le plus grand mal. Elle ne pouvait pas...Pas maintenant...Pas en plus de Wissel…

Janan s’était assez rapidement relevé pour donner une missive à quelques lions. Retrouver Ranà. Cela semblait impossible pourtant il le lui avait promis...Bien loin d’imaginer que cela pourrait potentiellement se produire...Pour lui Ishana était trop jeune, trop en forme, trop immortelle pour mourir un jour. Et le lion n’avait qu’une seule parole. Seulement qu’elle était la probabilité pour qu’il tombe seul sur son frère ?


- - - - - -

Janan avait couru en vain, à la recherche de Ranà, partagé entre sa recherche et son envie de rester auprès d’Ishana. Lors d’un de ses nombreux retours auprès de leur mère, il le vit. Il souffla rassuré de reconnaître ce pelage doré. Ranà avait réussit à revenir à temps...Il était tout proche d’Ishana...Janan eu un sourire triste. Le pas désormais plus calme, il s’avança à son tour, pour se coller contre sa génitrice.

Je suis content qu’il ai réussi à te trouver Ranà même si j’aurais aimé ne jamais avoir à respecter cette promesse...

Janan n’avait pas peur de son attitude, pas peur de ses mots, pas peur d’être là où il était actuellement. Dès le début il ne s’était pas fait d’illusion sur la suite. Pourtant il voulait être là jusqu’à la fin, au plus proche d’elle, comme pour la soutenir, comme pour lui prouver son amour, lui le sale fils grognon, solitaire et jaloux. Mais lui aussi le fils fier, fidèle et libre. Il lui glissa quelques mots à son tour, sans honte:

Je t’aime Maman. Je resterais là

Aussi longtemps qu’il le faudrait. Peu de lions, voir même très peu comptait pour lui. Ishana était sans doute la personne auquel il tenait le plus. La meilleure des mères, la plus intelligente, la plus aimante, la plus belle, la plus rapide, la plus forte, la plus tout quoi. Il serait la plus fidèle des âmes jusqu’à son dernier souffle et même après. Il ne voulait pas la quitter...Jamais…Tel un lionceau de la première heure...

Légèrement plus loin Koda, ce frère tant haï était présent, mais Janan se contenta de l’ignorer. Pas un mot, pas un geste, pas même un regard. A ces yeux ils n’avaient pas plus de liens que ce lion qui un jour s’était naïvement présenté comme leur père. Ces lions là n’avaient aucune valeur à ses yeux. Et puis de toute manière il était présentement bien trop dévoué à Ishana pour prêter attention à beaucoup d’autre chose de toute manière...Alors surtout pas lui.

_________________
Une flamme s'éteint 1554238427-19032811522023857816179214
Image by Shagan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5045-janan-le-jaloux
Vita
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 659
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyDim 7 Juil - 0:00


Les petits grandissaient à vue d'oeil ! Cela en était presque terrifiant ! Vita était couché sur un rocher plat non loin de la grotte où ils avaient élus domicile pour le moment, observant d'un air absent ses enfants qui jouaient. Habituellement il ne s'en lassait pas mais depuis deux jours, quelque chose pesait sur son coeur. Il avait un pressentiment mauvais, comme si quelque chose planait au-dessus de sa tête, quelque chose de sombre. A vrai dire, il se sentait anxieux sans trop savoir pourquoi mais il ne cessait de penser à Ishana. Cette-dernière semblait vieillir moins bien que lui, il l'avait vu il y a quelques temps afin de lui présenter Jakko, Hasara et Ashanti mais sa jumelle semblait épuisée. Elle restait la plupart du temps dans sa grotte médicinale, seule. Et aujourd'hui, Vita se sentait plus mal que jamais.

Il y avait toujours eu un lien puissant entre eux, quelque chose d'indescriptible. Autrefois, il avait toujours su qu'elle allait bien et réciproquement, ils ressentaient ces choses-là. Pourtant aujourd'hui, son instinct lui soufflait qu'il devait aller la voir. Rapidement. Le Fils du Feu glissa ses prunelles orangées vers l'horizon, inquiet. Finalement, il se redressa et descendit de son promontoire, tournant la tête vers Talasi qui surveillait aussi les enfants.

- Je reviens, je dois vérifier quelque chose.
- Papa ! Je peux venir ? Hein ? Pas vrai ? Alleeeez !

Ashanti venait de bondir à ses pattes, le sourire immense, s'accrochant à lui. En dépit de cette bouille adorable, il ne pouvait pas se permettre de perdre du temps à cause de cette demi-portion ! Vita fronça donc les sourcils, prenant une mine sérieuse, il repoussa d'une patte sa fille qui roula dans l'herbe.

- Non. Vous restez ici avec maman, Talasi et grand-mère. C'est un ordre.

Gronda le vieux mâle en fixant tour à tour ses trois enfants. Hasara se replia sur lui-même et Jakko fit la tête, l'air boudeur. Ashanti, elle, leva les yeux au ciel et tira la langue à son géniteur d'un air enfantin, tournant finalement le dos à ce-dernier. Vita soupira, las, avant de tourner les talons et de s'éloigner rapidement à travers les herbes jaunies.

**

- Argh, attend ! Papa ! Papaaaaa ! Tu vas trop vite !
- Qu'est-ce que... !?

Vita se détourna brusquement pour apercevoir Ashanti à quelques mètres de lui, cavalant péniblement à travers les herbes, la mèche toute ébouriffée et l'air fatigué. Mais depuis quand est-ce qu'elle était là, cette sale gamine ? Vita la toisa d'un air agacé, s'approchant d'elle pour abattre une patte sur sa tête, la plaquant contre le sol sans ménagement.

- Tu es épuisante ! Je t'ai dit de rester là-bas.

La petite lionne fronça ses sourcils, l'air cependant plus inquiet que énervé.

- Mais tu avais l'air de pas aller bien ! Je pensais que j'allais peut-être t'aider si je venais !

Vita retira lentement sa patte de sa fille, soupirant. Il avait beau être en colère contre elle, sa petite bouille adorable le faisait craquer, il devait l'avouer. Le Fils du Feu secoua lentement sa tête de droite à gauche avant d'hausser ses épaules : de toute façon ils étaient bientôt arrivés, il ne voulait perdre le temps de la ramener. Tant pis. Il la prit dans sa gueule et la transporta donc sur les dernières mètres qui les séparait de la grotte où Ishana passait une grande partie de son temps. Il constata bien vite qu'il y avait un peu de monde, il ne voyait pas bien qui se trouvait à l'intérieur mais cela ne le confortait pas dans l'idée que sa soeur allait bien.

- Tu restes ici. Tu ne bouges pas.

Gronda Vita après avoir déposé Ashanti proche de la grotte. Cette-dernière s'apprêtait à demander pourquoi elle n'avait pas le droit de rentrer mais Vita posa un doigt sur sa gueule pour la faire taire, l'air grave. Est-ce qu'elle allait enfin écouter cette-fois ? Il l'espérait. L'Enfant du Feu se détourna pour pénétrer lentement dans la grotte. Koda, Ràna et Janan étaient présents. Ishana était là, étendue sur le sol de la grotte, les yeux clos et la respiration difficile. Le coeur du vieux mâle se serra et il resta debout, interdit, quelques secondes.

Ainsi son instinct, sa petite voix, ne l'avait pas trompé. Ishana allait mourir. Vita n'accorda pas un regard à ses neveux, approchant doucement de sa jumelle pour venir poser son front contre le sien, fermant ses orbes enflammées. Il resta ainsi un certain temps, profitant de ce contact qu'il n'aurait plus jamais avec elle. A vrai dire, s'il avait été seul ici, il aurait pleuré comme un lionceau.

- Ma soeur bien aimée...

Souffla le vieux rouge en rouvrant ses yeux, l'air abattu. Sa voix s'était faîte plus douce qu'à l'accoutumée, il l'observait d'un air à la fois tendre et triste. Pourquoi donc l'Esprit du Feu la rappelait déjà à lui ? Pourquoi si tôt ? Ne pouvait-elle pas vivre encore quelques années ? Pourquoi avait-il été un abruti au point de partir des années sans la voir ? Des remords l'envahissaient tandis qu'il reposait son front contre le sien.

- Elle a quoi tata ?

Fit une petite voix fluette alors qu'Ashanti pénétrait dans la grotte, l'air incompréhensif. Elle croisa le regard de Janan, qu'elle avait déjà pu rencontrer quelques jours plus tôt. Elle glissa ensuite ses prunelles dorées vers Koda et Ràna. La petite arborait un sourire étrange, l'ambiance était bizarre ici alors elle ne savait pas trop comment agir. Vita, lui, s'apprêtait à se retourner vers elle pour lui dire de retourner à l'extérieur mais, alors, le bout de la patte d'Ishana toucha légèrement la sienne et il se stoppa. C'est vrai, mieux valait-il bannir toute agressivité pour le moment.

- Elle va bientôt rejoindre l'Esprit du Feu. Vita se coucha contre le dos de sa jumelle, passant délicatement son menton dans son cou. Je t'aime ma soeur. Pars sereinement, je suis là.

Ashanti, elle, restait un peu en retrait, peinant à saisir ce qu'il se passait. Elle était bien trop jeune pour être familière à cela après tout mais... les lieux lui faisait plutôt froid dans le dos ! Tout le monde semblait si sérieux !

_________________
Une flamme s'éteint 1536066797-vitawar


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
Ellyn
MEMBRE - ELLYN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 164
Localisation : Le Grand désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyMer 10 Juil - 15:40

Ellyn sera Ishana durant ce Rp •



Ishana était épuisée, allongée sur le sol de cette grotte qui lui avait permis tant de fois de soigner des blessures, sauver des vies. Maintenant, c'était sa vie à elle qui s'apprêtait à quitter son corps, pour rejoindre l'Esprit du feu. La respiration haletante, elle se forçait à garder les yeux ouverts, tandis que des bruits de pas annonçant un petit attroupement devant la grotte parvenait à ses oreilles.

Le sol de la grotte était froid, ce qui ne l'aidait pas vraiment à être confortablement installée durant ses derniers instants mais qu'importe. Elle était bien là, dans cette tanière qui lui rappelait tant de souvenirs. Elle repensait à sa vie passée, et les souvenirs les plus heureux qui lui revinrent en tête furent ceux passés avec ses enfants. La chair de sa chair, dont-elle était si fière. Bien que la déception de savoir que Koda n'avait pas réussi à retrouver Wissel se faisait ressentir au plus profond de son être, Ishana n'en tint pas rigueur, et préféra voir son fils comme un lion fort et courageux. La perte de sa soeur était déjà suffisamment dur à supporter pou le lion du feu... Ishana n'allait pas en rajouter une couche, alors qu'elle savait qu'elle vivait ses derniers instants sur la terre des lions.

Entre deux respirations sifflantes, Ishana entendit des pas dans la grotte, et une silhouette sombre se dessina. Koda venait d'arriver. Il semblait essoufflé, et perdu. Il avait du courir aussi vite que possible pour arriver jusqu'ici. Mais, celui ci resta en retrait. Ishana s'apprêta à prendre la parole, mais de nouveaux pas se firent entendre et Ràna arriva à son tour, essoufflé lui aussi. Il vint poser sa tête contre celle d'Ishana. Ce geste de tendresse mit du bôme au coeur de la lionne, qui fut cependant incapable de se redresser.

- Maman ...
dit Ràna d'une voix fébrile.

Un faible ronronnement émana de la gorge d'Ishana, suivit par une quinte de toux. Elle était heureuse de voir ses fils, bien que la tristesse qu'elle lisait dans leurs yeux brisait le coeur de la lionne. Elle n'avait pas peur de la mort, elle ne voulait simplement pas que ses enfants soient malheureux de la voir partir définitivement... La mort faisait parti de la vie, c'était une chose naturelle.

- Je suis contente de vous voir mes enfants...

La voix de la lionne était faible, presque impossible à entendre. Les sifflements de sa respiration se faisaient de plus en plus forts. Janan arriva à son tour, ignorant Koda. Celui ci sembla rassurer de voir que Ràna était là. Il s'installa près d'Ishana, et le pelage chaud de son fils réchauffa le corps fragile et froid de la lionne.

- Je t’aime Maman. Je resterais là. Dit-il, comme pour rassurer sa mère. Ishana sourit, observant ses fils. Elle aurait tant aimé que Wissel soit là, mais elle n'aurait pas l'occasion de la revoir une dernière fois avant de partir... Une larme coula sur la joue d'Ishana, mais elle reprit ses esprits, se concentrant sur son frère qui venant d'arriver lui aussi. Vita ignora ses neveux, et vint poser sa tête contre celle d'Ishana.

- Ma soeur bien aimée...
Souffla le lion au creux de l'oreille d'Ishana. Elle sentait la peine de chacun des lions présents. Mais cette peine ressenti fut effacée lorsqu'une petite voix se fit entendre. La fille de Vita, Ashanti, venait d'arriver. A voir la tête de Vita, elle était sensé rester à l'extérieur de la grotte... Rah, les lionceaux... Pensa la vieille lionne en fixant la petite femelle. Ishana posa une patte sur celle de son frère, pour lui faire comprendre que la petite pouvait rester.

- Comme tu as grandie ma très chère nièce, tu es si belle... Après un moment de silence, Ishana reprit. Je vais bientôt partir petite Ashanti, mais ne t'inquiètes pas, je serais toujours dans ton coeur. Siffla Ishana en posant après un effort colossal une patte sur son propre coeur. Je suis si heureuse de pouvoir vous voir, tous. Ishana dût reprendre sa respiration plusieurs fois avant de poursuivre, haletante. Il est temps pour moi de vous dire Adieu, mais je ne veux pas ces têtes d'enterrement, la mort n'est qu'une partie de la vie, nous devons tous y passer tôt où tard, et aujourd'hui, c'est mon tour.

Ishana essaya de se relever légèrement, mais la force lui manquait. Elle ne put que se retourner légèrement avant que ses pattes ne se dérobent sous elle. Elle posa ses yeux sur Koda, qui restait en retrait. Se sentait-il encore coupable de la perte de Wissel ? Ou bien avait-il du mal à réaliser que la flamme brûlant dans le coeur de sa mère allait bientôt s'éteindre ?

_________________


~ The only real voyage of discovery consist not in seeking new landscapes but in having new eyes.. ~ M.P.


Une flamme s'éteint 6a3v
Design by ©️Hiari - Signa' et vava' by ©️Topsy

Rapport du Matin - Demande de Rp

Mon image

Ellyn se rebelle en Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6444-ellyn-rayon-de-lune-eclai
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 214
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyMer 10 Juil - 17:11

Le coeur serré, je peinais à réaliser ce qui allait inévitablement se produire avant la fin de la journée. Interdit, je restais figé sur place, incapable de faire le moindre geste. J’avais l’impression que l’instant était irréel : elle était si forte, elle ne pouvait pas partir. Elle avait passé sa vie au service des autres, l’Esprit du Feu avait-il vraiment besoin d’elle à ses côtés ? Ne pouvait-il pas nous la laisser encore un temps ?

J’entendais vaguement des murmures à l’entrée de la grotte mais n’y prêtais guère attention jusqu’à ce qu’une voix se fit plus forte, s’adressant à moi. Ma peine mêlée au refus de ce qui allait se produire ne me permirent pas de reconnaître immédiatement le propriétaire de cette voix et c’est alors que j’allais lui adresser un regard noir lui signifiant qu’il n’était pas le bienvenu et qu’il pouvait déguerpir que je reconnu le pelage de mon frère aîné. Ainsi on avait pu le prévenir à temps, tant mieux.

Je l’observais s’approcher de notre mère et venir presser doucement sa truffe contre sa joue. Je l’entendis murmurer sans comprendre ce qu’il disait mais lorsqu’il s’écarta, je pu nettement apercevoir un sillon humide sur sa joue. Dans l’entre-temps, mon frère de portée était arrivé également. Il ne m’avait pas accordé un regard et avait directement rejoint notre génitrice. Je ne lui en tint pas rigueur, sachant pertinemment pourquoi il agissait ainsi. Moi-même je m’en voulais toujours pour Wissel mais si j’avais réussi à reprendre du poil de la bête pour vivre « normalement », je ne me pardonnerai jamais ce que j’avais fait. Alors comment en vouloir à ceux qui m’en voulait ? C’était tout bonnement impossible.

Un autre mâle arriva alors. Une personne que je n’aimais pas et que je n’assimilais plus comme appartenant à ma famille quand bien même il était mon oncle. Comme Janan, il ne m’accorda pas un regard et alla directement auprès de sa jumelle pour poser son front contre le sien. Je détournais le regard, la gorge nouée à l’idée que moi, je ne pouvais plus faire un tel geste avec Wissel.

Elle a quoi tata ?

J’étais surpris d’entendre une si jeune voix et je cherchais rapidement d’où elle venait. Je trouvais bien vite et avisais alors une toute jeune féline au pelage de feu et arborant une raie de mulet sombre. Ses prunelles dorées croisèrent les miennes avant de retrouver celles de Vita. Son père si j’avais bien compris. La colère m’envahit alors. Après tout le mal qu’il avait fait, après avoir tué des nouveaux-nés innocents, il avait eu le culot d’avoir une descendance ? Je lui lançais un regard noir tandis qu’il répondait à sa fille avant qu'une autre voix ne se fasse entendre.

Comme tu as grandie ma très chère nièce, tu es si belle. Je vais bientôt partir petite Ashanti, mais ne t’inquiète pas, je serais toujours dans ton coeur. Je suis heureuse de pouvoir vous voir, tous. Il est temps pour moi de vous dire adieu, mais je ne veux pas ces têtes d’enterrement, la mort n’est qu’une partie de la vie, nous devons tous y passer tôt ou tard, et aujourd’hui, c’est mon tour.

La voix faible de ma mère me fit mal au coeur et entendre sa respiration sifflante n’était définitivement pas bon signe. Elle n’en avait plus pour longtemps mais même au seuil de la mort, elle restait elle-même, cherchant à rassurer les autres et à leur donner le sourire.

J'abandonnais donc ma colère pour Vita et j’essayais de faire ce qu’elle voulait. Je tentais d’afficher un sourire sur mon visage mais je n’y parvenais pas vraiment et cela devait plus ressembler à une grimace qu’autre chose. Je suis si heureuse de pouvoir vous voir, tous. Ces mots tournaient en boucle dans ma tête et je ne pouvais m’empêcher de me sentir coupable. Nous n’étions pas tous là et c’était de ma faute. Je relevais alors la tête et croisait le regard de ma mère.

Viens. Tu vas le regretter si tu restes là.

La voix de Kira n’avait été qu’un murmure qu’elle m’avait adressé alors qu’elle me dépassait pour se rapprocher à son tour de notre mère. Depuis quand était-elle là ? Je ne l’avais pas vue ni entendue arriver. Elle aussi m’en voulait pour Wissel mais j’avais l’impression que ce sentiment était moins fort chez elle. Kira avait toujours été la plus indépendante de notre fratrie et celle qui ressentait le moins le besoin de suivre le dicton des Enfants du Feu. La famille n’était pas aussi sacrée pour elle qu’elle ne pouvait l’être pour les autres et pourtant, en cet instant, c’était tout ce qui comptait.

Je soupirais légèrement avant de la suivre, ne m’arrêtant que lorsque mes pattes ne furent qu’à quelques centimètres de celles de ma mère. Je vint ensuite presser mon front contre le sien tandis que des larmes silencieuses s’échappaient de mes yeux clos. J’aurais voulu lui dire à quel point j’étais désolé pour Wissel, à quel point j’étais désolé de leur avoir menti par omission et de ne pas être venu leur avouer ma faute tout de suite. Mais j’avais la gorge nouée et j’étais incapable de prononcer le moindre mot.

Je reculais après de longues secondes pour que Kira puisse bénéficier à son tour d’un tel moment. Lorsque ce fut chose faite et que les orbes enflammées de ma mère croisèrent de nouveau les miennes, j’avais tant bien que mal chassé toutes mes émotions pour ne garder que la plus importante à cet instant. C’est donc un regard empli d’un amour inconditionnel d’un enfant pour sa mère que je posais sur ma génitrice.



[Hors rp : Kira peut intervenir dans vos post. Sa couleur de rp est le A91101]

_________________
Koda déprime en #64332c

Une flamme s'éteint 190703101040719450
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Mantis, Signa ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
Rána
MEMBRE - RANA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 1560
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyDim 14 Juil - 17:30

D'autres pas se firent bientôt entendre dans la caverne. Il s'agissait de Janan, qui venait à son tour d'arriver. Ses premières paroles furent pour Rána : « Je suis content qu’il ai réussi à te trouver Ranà même si j’aurais aimé ne jamais avoir à respecter cette promesse... » L'orphelin aussi aurait souhaité ne jamais avoir à vivre ce moment, pourtant, il savait depuis longtemps que cela finirait par arriver. Nul n'était immortel, et la vie donnait autant qu'elle reprenait. Il était temps pour Ishana de laisser sa place sur la Terre des Lions, et si cela restait dans l'ordre des choses, c'était terriblement difficile pour ceux qui la regardaient partir.

Une ombre vînt s'installer au tableau lorsque Vita entra à son tour dans la grotte. Rána ne l'aimait pas, et lui en voulait depuis qu'il avait découvert ses manigances pour essayer de faire disparaître Wissel, néanmoins il se redressa et resta de marbre. Le grand mâle avait autant le droit qu'eux d'être ici, Ishana restait sa soeur. Pour autant, aucun des membres de la fratrie ne semblait l'apprécier, et une fois la vieille lionne partie, nulle doute que leurs liens seraient définitivement défaits. Il avait avec lui une petite lionne qui semblait désormais effrayée à la vue de sa grand-mère. Comme Rána pouvait la comprendre ! Il se revoyait, lui, lorsqu'il s'était approché du corps de Safi pour découvrir qu'elle ne se réveillerait plus jamais, son corps meurtri par les jangowas restant sans réponse face aux multiples demande de son fils.

Kira finit par arriver à son tour. Ils étaient tous là, tous sauf Wissel. Rána n'en connaissait pas la raison, et son coeur se serra. Il n'avait pas vu les siens depuis longtemps, et espérai ne pas avoir manqué de terribles nouvelles. Avec elle, ils avaient toujours été proche, et le grand mâle n'était pas sûr de pouvoir supporter une autre perte ce jour-là. Mais peut-être sa soeur avait-elle simplement pris son envol pour d'autres terres, et n'avait pas eu la possibilité de revenir. Si personne ne l'avait trouvé, alors elle ne pouvait avoir été mise au courant. Seul le temps saurait leur apporter les réponses. Entre temps, Ishana semblait avoir rassemblé ses dernières forces pour leur parler. Elle semblait apaisée, et rassurée de les voir presque tous autour d'elle. « Il est temps pour moi de vous dire Adieu, mais je ne veux pas ces têtes d'enterrement, la mort n'est qu'une partie de la vie, nous devons tous y passer tôt où tard, et aujourd'hui, c'est mon tour. »

Elle essaya ensuite de se redresser sur ses pattes, mais les forces lui manquant, ses pattes se dérobèrent sous elle. Ce ne fut qu'à cet instant précis que Rána réalisa réellement qu'il allait perdre sa seconde maman. Qu'il allait devoir revivre le traumatisme qu'il avait déjà vécu petit. Et tout d'un coup, cela lui semblait impossible. Son cœur se serra soudainement, et sa respiration se fit plus rapide tandis qu'il haletait, la mâchoire tremblant légèrement tandis qu'il cherchait une issue à ce qui lui semblait être un nouveau gouffre de douleur. Lui d'ordinaire si paisible par rapport à sa vie d'autrefois était soudain pris d'une angoisse qu'il ne parvenait pas à réfréner, replongeant inconsciemment dans une scène bien trop violente pour une jeune lionceau. Plongeant presque vers Ishana, il colla de plus belle sa tête dans son cou, allant même jusqu'à la bousculer légèrement tant il ne mesurait plus ses gestes : « Ne me laisse pas, je t'en prie, pas encore ...» L'inconscient du grand mâle avait laissé place à celui de l'orphelin, terrifié à l'idée de perdre ce qui avait toujours été son repère principal. Bien sur, il ne serait plus seul et pouvait désormais se débrouiller seul, mais perdre celle qui avait été tout comme sa mère une deuxième fois n'était plus envisageable tout d'un coup. Les larmes roulaient sur ses joues tandis qu'il s'imprégnait une dernière fois de l'odeur de la vieille lionne.

_________________
Rapport du MatinDemandes de RP'sGalerie

We hide our emotions under the surface and tryin' to pretend ♪
Une flamme s'éteint 180826101511655396
Rána découvre le monde en #742a28 ─ Avatar & Signature © Rána
Anciennement Hatari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4441-rana-son-of-a-broken-hear
Adana
MEMBRE - ADANA


À mon sujet

Age : 99 Féminin
Nb de Messages : 840
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyDim 21 Juil - 17:15


Une flamme s'éteint






Depuis la naissance de ses trois trésors enflammés, Adana coulait des jours heureux sur Prideland. Elle ne s'était peut-être jamais sentie apaisée de toute sa vie. Ou tout du moins, elle ne montrait pas clairement ses véritables angoisses au grand jour ; oh non, elle préférait les garder pour soi-même, peu désireuse qu'elle était de gâcher le bonheur récent de son compagnon et l'innocence de ses enfants en leur parlant de choses maussades qui n'avaient pas lieu d'être pour le moment.
Il était vrai que la brune se sentait bien, sur Prideland. Les paysages étaient beaux, la menace pas si présente, et puis il y avait tous ces petits imbéciles de Pridelanders pullulant dans les environs et lui proposant galamment leur assistance si elle se retrouvait à chercher désespérément l'un de ses lionceaux. Les Pridelanders, même si elle sentait un peu de distance dans leur manière de se comporter avec elle depuis quelques mois, pouvaient toujours se montrer d'une grande aide s'il était question de « sauver » la vie d'un gamin perdu. En cela, ils ne faisaient pas une compagnie si désagréable.
Et puis, la nourriture ne manquait pas au sein de ce royaume. L'eau pure abondait, l'espace se montrait clément et ainsi tout le monde arrivait à se trouver une petite place pour s'installer avec sa famille. Adana devait l'admettre, Prideland était un bon endroit pour élever sa progéniture. Malheureusement...

Malheureusement, elle n'avait pas oublié le meurtre de Kutoa. Le meurtre qu'elle n'avait jamais regretté et qui, pourtant, continuait de hanter certains de ses rêves. Vita le lui avait dit avant qu'ils ne se rendent sur ce territoire maudit, et elle n'était pas suffisamment naïve pour croire que les Outlanders la laisseraient filer s'ils devaient se rencontrer malencontreusement un jour. Pour autant, elle ne craignait pas tellement pour sa vie ou celle de Vita. En dignes vagabonds qu'ils étaient, ils n'auraient pas peur de se battre ou de s'enfuir. Ce n'était pas très galant comme réaction, mais Adana avait appris que les actes les plus malhonnêtes n'étaient pas forcément les plus bêtes dans l'histoire. Non. La question se posait surtout pour ses petits. Ils n'avaient pas la maturité suffisante et la force physique pour supporter ce genre d'existence où la cavale était reine. Et puis, il ne fallait pas oublier qu'Ashanti et Jakko étaient aussi aventuriers qu'inconscients. En cela, elle était fière d'être leur mère. Ils lui rappelaient son enfance et probablement celle de son compagnon. Mais... La brunette ne pouvait pas s'empêcher de se demander si un jour, ses enfants n'iraient pas s'aventurer jusqu'à Outland. Ils pourraient se mettre gravement en danger, surtout si quelqu'un faisait le lien entre eux et leurs parents respectifs...
Agacée par toutes ces pensées nauséabondes, la fille de Kimiria secoua doucement la tête. Allongée de tout son long contre l'une des nombreuses parois de pierre de sa petite grotte, elle se dit que penser davantage au pire ne contribuerait pas à son bonheur et qu'il lui fallait un peu oublier ses tourments. Après tout, jusque-là... Tout s'était passé comme prévu, n'est-ce pas ? Ses enfants étaient si jeunes, ce ne serait pas aujourd'hui qu'ils s'aventureraient en dehors de Prideland. Tiens. Cela lui faisait souvenir que son compagnon était sorti, en compagnie de sa sœur Talasi et des enfants afin de les surveiller pendant leurs parties de jeux en plein aire. Et si elle les rejoignait ? C'était une bonne idée. Adana se redressa, doucement, appropria la propreté de son pelage à cette sortie et puis immergea à l'extérieur. Se servant de son odorat pour retrouver la trace de Talasi, elle ne tarda pas à retrouver cette dernière allongée dans l'herbe, le regard rivé sur deux boules de poils, l'une rouge foncée, l'autre brune. Adana reconnut aussitôt Jakko et Hasara. Jakko essayait apparemment de convaincre son frère de jouer à un jeu qui n'enchantait visiblement pas ce dernier. Les deux garçons aperçurent leur mère et l'observèrent longuement, les yeux pleine de curiosité. Adana fixa longuement Jakko droit dans les yeux, les siens un peu plissés, lui intimant dans le plus grand des silences de ne pas essayer de forcer son frère à faire des choses qu'il ne voulait pas. Jakko s'était mis très tôt à embêter Hasara à cause de son handicap physique. Et pourtant, quand bien même la brune adorait son fils aîné, elle ne pouvait se permettre de le laisser ternir l'éclat d'un autre de ses trésors chéris.
Doucement, elle s'approcha de Talasi et lui glissa à l'oreille.

« Surveille bien Jakko, s'il te plaît. Et Vita et Ashanti ? Je ne les vois pas. »

Sa fille et son compagnon n'étaient pas dans les parages, c'en était certain. Talasi lui répondit :

« Ils sont partis. Vita avait quelqu'un de très important à voir.
- Quelqu'un de très important ? A voir ? » reprit Adana, sur un ton accusateur.

Elle plissa les yeux, sentant sa jalousie refaire surface. Elle n'espérait tout de même pas qu'il s'agisse d'une lionne ? La Mositu n'attendit pas davantage et demanda à Talasi quel chemin avait-il pris pour s'en aller. Talasi lui indiqua une direction d'une patte, avant de s'intéresser de nouveau à ses neveux. Adana trotta énergiquement dans la direction indiquée, levant la tête pour essayer de distinguer le parfum de son compagnon ou de sa fille malgré les caprices du vent et les nombreuses senteurs du coin. Au bout d'une trentaine de minutes, la piste qu'elle pensa la plus fiable s'avéra... la plus fiable puisqu'elle déboucha sur la grotte dans laquelle elle avait aidé Ishana à soigner Vita, le jour où il s'était fait attaquer par des hyènes. La femelle à masque s'approcha de l'entrée et aperçu des visages, malgré la légère pénombre présente dans la grotte. Sans gêne, elle pénétra dans la grotte et jeta un coup d’œil aux autres lions présents dans la caverne, le pas lent et le regard observateur. Il y avait Janan, Kira et Koda. Les enfants d'Ishana, et neveux et nièces de Vita. Il semblait y avoir aussi un autre mâle, dont elle n'avait jamais entendu parler jusque lors. Adana n'avait guère eu l'honneur de tenir une conversation avec eux depuis qu'elle était entrée dans leur famille mais qu'importe, ce qui l'intéressait c'était de retrouver son compagnon pour le moment. Son compagnon ne se trouva guère plus loin. Au fin-fond de la grotte, assisté par la présence d'Ashanti non loin de là qui regardait le tout comme une petite fouineuse, apparemment – il semblait tout proche d'un corps allongé sur le sol. Adana, contre toute attente, n'osa pas approcher davantage. Les autres félins ne semblaient pas encore l'avoir remarqué. Ils adressaient tous des murmures au corps allongé sur le sol. Ce n'était pas tant la crainte d'être rejetée qui empêchait la brune de s'imposer ; mais l'atmosphère semblait si solennelle, elle ne jugeait pas bon de la rompre pour le moment.
D'une voix assurée mais un peu ténue, la jeune mère fit résonner sa voix dans la grotte.

« Hmm... Bonjour ?... »





© Halloween sur Never-Utopia


HRP+ Me voilà, enfin ! Smile
J'espère avoir bien assimilé les actions de tout le monde - si ce n'est pas le cas, go MP/Discord please I love you

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Une flamme s'éteint Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Janan
PLAYER04


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 354
En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyMar 23 Juil - 22:32


Janan était déchiré. Il ne pouvait réellement s’admettre que Ishana allait mourir. Non, c’était trop pour lui. Sa vie tournait autour de cette lionne. Sa vie qu’il n’avait jusque là jamais remis en question. Jamais. La famille était son pilier. Mais son Wissel avait disparu...Si sa mère mourait. Ne restait-il donc que Ràna et Kira ? Si il était proche de son frère, il l’était beaucoup moins de sa sœur, peut-être à tort ? Peut-être que cela les rapprocherait ?

Le lion était allongé tout contre Ishana, comme pour l’aider à traverser ce moment. Il ne pouvait pas voir le dernier souffle de vie partir, l’arracher à la terre, à ceux qui l’aimaient.
Vita était arrivé. Il était une autre partie de la famille de Janan, mais la partie plus éloignée. Et puis il y a avait les lionceaux maintenant ! Brr…
Il fut presque surpris de l’attitude de son oncle, si proche, qui était sous doux, si bienveillant, si tendre avec Ishana...Jamais il ne l’avait vu ainsi. Celui qu’il avait toujours vu comme un modèle montrait un nouveau visage qui lui semblait inconnu.

Janan se demanda d’où venait les sourires si doux et chaleureux de sa mère, de ceux qui vous enveloppent d’un seul regard, qui vous font sentir si bien, comme au creux de pattes familiales pour un lionceau. La mort qu’une seule partie de la vie ? L’esprit très cartésien du pridelander avait du mal à digérer ces mots. Cependant pour elle il serait capable de tant, de tout renier. Il eu à son tour un sourire, mais triste, les yeux brillants. Etait-ce de la faiblesse que d’avoir tant de peine de voir la fin de sa mère ? Etait-ce si extraordinaire que de ne pas vouloir accepter ce qui était en train de se passer ? Un sale gosse grognon il l’avait été longtemps, et c’était comme si cette partie de lui ressurgissait à présent…
Un haut le coeur le prit lorsqu’il vit Ishana tenter de se lever, puis s’écrouler. Il s’approcha inquiet, l’entourant de mille précautions, de milles attentions, de tout le dévouement dont il était capable.

Finalement Kira arriva. Ouf. Même si ils n’étaient pas du genre meilleurs amis, il y avait une sorte de lien mélangé entre amitié, jalousie et moqueries qui les liait. Oui il était soulagé de savoir l’intrépide auprès de leur génitrice, qui est tant plus que cela.

Janan n’avait pas prononcé un mot de plus, trop concentré sur Ishana. Et il ne comptait pas non plus répondre à ce salut. Ce moment n’appartenaient qu’à eux. Il ignorerait les autres, rien ne pourrait le troubler lui semblait-il.

_________________
Une flamme s'éteint 1554238427-19032811522023857816179214
Image by Shagan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5045-janan-le-jaloux
Vita
PLAYER05


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 659
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyMer 21 Aoû - 21:47


La petite lionne observait sa tante avec une grande attention, s'approchant timidement d'elle et des grands lions se trouvant là. Elle écoutait les propos d'Ishana sans trop comprendre, l'air inquiet. Pourquoi sa tante respirait ainsi ? Pourquoi semblait-elle si fatiguée ? Pourquoi tremblait-elle autant ? Ashanti sentait que l'ambiance était bien morne et elle n'osait rien dire ou faire, contrairement à d'habitude. Ses prunelles dorées s'attardèrent alors sur la belle lionne rouge qui venait d'arriver, l'air froid mais... Elle était d'une beauté incroyable ! Ashanti ne la connaissait pas non plus. Tous ces lions-là faisaient donc parti de sa famille ? Ils étaient réunis pour... Pour Ishana ? Pourquoi ils faisaient tous la tête alors qu'elle leur disait de sourire ? Ashanti fronça ses sourcils.

- Tatie elle a dit de pas faire de sales têtes ! Alors on doit tous lui sourire !

Lança alors la petite lionne en souriant de toutes ses petites dents, s'approchant d'Ishana avec un regard pétillant de joie. Elle vint se blottir contre elle, léchant tendrement sa joue sous le regard mitigé de Vita. Il ne voyait absolument pas comme il pouvait tirer une autre tête que celle actuellement mais... N'était-ce pas là une dernière volonté de sa jumelle ? Le vieux rouge étira donc ses babines dans un sourire doux avant qu'une voix qu'il connaissait bien ne résonne : c'était Adana. Le rouge glissa ses prunelles vers sa compagne et approcha lentement d'elle tandis qu'Ashanti semblait raconter une bêtise qu'elle avait faîte la veille, à Ishana.

- Ma belle... Ma soeur s'en va rejoindre l'Esprit du Feu, je n'ai pas eu le temps de te prévenir.

Fit le vieux rouge en venant frotter son front dans le cou de la Mositu avant de se détourner vers le spectacle de sa famille en peine. Ashanti, au milieu d'eux, brillait par ses petits rires. Au moins Ishana ne partirait pas dans une ambiance totalement plombée ! Vita eut un petit sourire en coin puis il chercha le regard de Kira, effectuant un petit signe de tête afin de la faire venir vers lui.

- Ma chère nièce, avant que la nuit ne salisse le corps de ta mère, c'est ton rôle de brûler son corps. Te sens-tu d'accomplir cette tâche ?
- Oui, je le suis mon oncle.

Vita hocha la tête, un léger sourire fier aux babines. L'aînée féminin de la famille se devait d'accomplir cette tâche puisque le défunt était une femelle. Autrefois, il avait brûlé le corps de Samekh car Tadji était trop jeune pour le faire mais si Kira jugeait avoir les épaules pour le faire et au vu de son âge adulte, c'était son rôle.

- Quand j'ai brûlé le corps de mon oncle, j'ai dû enflammer les branches non loin du territoire des hyènes, non loin des montagnes fumantes. Les hyènes sont cependant plus agitées qu'à mon époque mais je ne vois pas d'autres solutions...

Songea le vieux lion, pensif. Il n'avait pas envie d'envoyer sa nièce favorite tout droit dans la gueule du lion mais comme faire autrement ? Kira semblait cependant déterminée à accomplir sa tâche. Ishana ne pouvait pas avoir un enterrement, c'était contraire à leurs traditions et... Et elle devait rejoindre les esprits de Samba, Samekh et rencontrer leurs grands-parents. Cela ne pouvait pas se faire autrement.

[Désolé pour le retard !]

_________________
Une flamme s'éteint 1536066797-vitawar


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
Ellyn
MEMBRE - ELLYN


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 164
Localisation : Le Grand désert

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyJeu 22 Aoû - 12:05

Lorsque Kira arriva à son tour, Ishana remarqua qu'elle chuchota quelques mots à Koda. La vieille lionne ignorait ce qu'elle avait pu lui dire, mais après ces quelques mots, Koda se dirigea vers Ishana, venant la gratifier d'un câlin délicat. Elle pouvait sentir sa tristesse, celle de devoir laisser sa mère partir définitivement, mais également la tristesse de ne pas avoir pu retrouver Wissel, et de voir qu'aujourd'hui, elle n'était pas ici. Bien qu'Ishana en avait voulu intérieurement à son fils de ne pas lui avoir dit la vérité aussitôt, elle lui chuchota au creux de l'oreille.

- Ne t'en veux pas Koda... Je sais que tu as fais tout ton possible pour retrouver ta soeur...

La vieille lionne rendit ce moment de tendresse à Koda, en frottant sa tête contre celle de son fils. Puis, une nouvelle quinte de toux stoppa ce moment d'intimité. Ràna s'approcha de nouveau lorsque Koda s'éloigna, et vint se coller contre Ishana, bousculant celle ci légèrement tel un lionceau voulant la première place près de sa mère. Ishana savait que le lion revivait la perte d'une mère pour la deuxième fois, et la détresse qu'il ressentait était facilement perceptible.

- Tu auras été mon fils autant que les autres Ràna, je veillerais toujours sur toi...

Une nouvelle lionne arriva à son tour, et Ishana mit quelques minutes avant de reconnaître Adana, la compagne de son frère jumeau. Elle semblait ne pas vraiment comprendre le pourquoi de ce rassemblement. Janan lui, était resté silencieux, allongé prêt de la vieille lionne qui sentait sa respiration de plus en plus sifflante.

- Tatie elle a dit de pas faire de sales têtes ! Alors on doit tous lui sourire !

Bien que Ishana s'affaiblissait de plus en plus à chaque seconde, les paroles de sa nièce lui donnèrent le sourire. L’innocence d'un lionceau était tellement touchante... La petite commença alors à parler de choses et d'autres, ne comprenant pas réellement la situation qui se déroulait sous ses yeux. Wissel manquait terriblement à Ishana, mais elle était heureuse de voir que malgré leur différent, malgré les liens brisés, presque toute sa famille était réunie...

Tandis que sa nièce continuait de monologuer, Ishana ferma les yeux un instant, stabilisant sa respiration faible. Vita s'éloigna pour se diriger vers Kira. Elle était l'aînée des femelles, c'était donc à elle que viendrait le devoir de brûler son enveloppe charnelle tandis que son esprit irait rejoindre l'Esprit du Feu. La vieille lionne n'écouta pas ce que se disaient Vita et Kira. Elle resta concentré sur les petits rires chaleureux de Ashanti, et la présence de Ràna et Janan contre elle.

Elle le savait, il était temps... Sa respiration était maintenant trop faible, son coeur ralentissait, elle le sentait faiblir au creux de sa poitrine... Elle ouvrit de nouveau les yeux, posant son doux regard sur chacune des personnes se trouvant ici, à cet instant présent, pour lui adresser un dernier adieu.

- Vous avez tous joué un rôle si important dans ma vie, je ne vous remercierais jamais assez d'avoir été à mes côtés jusqu'au dernier instant... Une larme perla le long de la joue de la lionne feu, et elle reprit, après avoir retrouvé suffisamment de force pour continuer... Je vous aime tous tellement, mes enfants, mon frère, et ma petite Ashanti si belle... Il est temps...

La voix de Ishana se brisa. Elle posa la tête sur le sol, fixant a présent le mur de la grotte sombre.

- Ma petite wissel, je t'aime où que tu sois...

Ceux furent les derniers mots de la lionne de feu. Elle ferma les yeux une dernière fois, pour le plus jamais les ouvrir. Sa respiration faiblie, ralentissant délicatement, jusqu'à s'arrêter. Elle pouvait rejoindre l'Esprit du Feu sereinement, bien que laisser sa famille était une déchirure. Elle le savait, il leur faudrait du temps pour accepter son départ, mais ils y parviendraient, et elle pourrait veiller sur chacun d'entre eux.

_________________


~ The only real voyage of discovery consist not in seeking new landscapes but in having new eyes.. ~ M.P.


Une flamme s'éteint 6a3v
Design by ©️Hiari - Signa' et vava' by ©️Topsy

Rapport du Matin - Demande de Rp

Mon image

Ellyn se rebelle en Blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6444-ellyn-rayon-de-lune-eclai
Koda
PLAYER04


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 214
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint EmptyVen 13 Sep - 14:14

Après que Kira ait profité d’un moment avec notre mère, Rana sembla sortir de sa torpeur et bien qu’il fut un adulte accompli, je vis en sa réaction celle d’un jeune lionceau affligé de perdre sa mère. Cela fissura encore plus mon coeur et rendit la situation encore plus réelle. Elle allait bel et bien partir.

Une nouvelle voix, bien que se voulant ténue, résonna dans la grotte. Tournant la tête dans la direction d’où elle venait, je découvrais une lionne brune. Bien que ne lui ayant jamais parlé et malgré le contre-jour, je reconnu là Adana. Il s’agissait d’une Mositu mais plus que cela, elle était la compagne de Vita. Comment le savais-je ? Tout simplement parce que je l’avais observée pour le compte de mon père. Il cherchait à connaître l’entourage de Vita et sachant le mal qu’il avait fait et pour protéger ma famille, j’avais été son « espion ». Elle n’avait rien fait contre ma famille à ce que je sache mais je me demandais ce qu’elle avait pu trouver à mon oncle pour devenir sa compagne et avoir des enfants avec lui.

Enfin. Elle n’avait encore rien fait de mal envers les miens et en tant que compagne du frère de la mourante, elle avait sa place ici. Ma gorge étant nouée par l’émotion, je me contentais d’un signe de tête pour la saluer avant de reporter mon attention sur ma mère tandis que Vita expliquait à sa fille ce qu’il se passait.

Sachant ce qu’il avait fait à mes demi-frères, je restais bouche-bée devant la tendresse qu’il montrait pour sa fille. Comment pouvait-il faire ça sans montrer le moindre remords ? Je posais sur lui un regard dur alors qu’il approchait de ma sœur.

Ma chère nièce, avant que la nuit ne salisse le corps de ta mère, c’est ton rôle de brûler son corps. Te sens-tu d’accomplir cette tâche ?
Oui, je le suis mon oncle.

Comment ? Je connaissais cette tradition propre aux Enfants du Feu mais comment pourrait-elle réussir une telle chose ? Le feu n’était pas quelque chose que l’on trouvait derrière un brin d’herbe. Vita expliqua ensuite qu’il avait lui-même brûlé le corps de Samekh et que pour cela, il avait enflammé des branches non loin des montagnes fumantes, en plein territoire des hyènes.

Les hyènes refusaient cependant tout accès à leur territoire et n’hésitaient pas à s’en prendre à tout intrus. Si Kira y allait et qu’elle se faisait repérée, elle se ferait attaquer. Il n’y avait donc qu’une seule solution qui me venait en tête.

Il s’agit de ton devoir Kira, je le sais mais je vais t’accompagner. Si nous nous faisons repérés, je ferais en sorte d’attirer les hyènes vers moi pour que tu aies le champ libre pour accomplir la tâche qui t’incombe.

Je n’avais pu protéger Wissel mais je saurais réussir pour Kira. Il le fallait. Et mon ton ne laissait aucune place à la contestation. Elles pouvaient avoir lieu mais je suivrais tout de même ma sœur. Elle devait réussir sa mission afin que notre mère puisse rejoindre l’Esprit du Feu.

Et en parlant de cela justement, la voix faible de ma mère s’éleva et bien qu’elle ait demandé à ce que l’on soit souriants, ses mots et ses gestes indiquèrent que le moment tant redouté était arrivé. Elle nous remercia et nous dit une dernière fois qu’elle nous aimait avant de murmurer ses derniers mots qui furent pour Wissel. La culpabilité me prit une nouvelle fois tandis que la flamme d’Ishana s’éteignit pour toujours.

Ma mère n’était plus et c’était désormais une réalité. Happé par le chagrin, je baissais la tête et laissais les larmes couler librement sur mes joues. Je restais néanmoins attentif aux mouvements de Kira pour l’accompagner lorsqu’elle partirait pour accomplir sa quête.

_________________
Koda déprime en #64332c

Une flamme s'éteint 190703101040719450
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Mantis, Signa ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Une flamme s'éteint   Une flamme s'éteint Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une flamme s'éteint
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» peindre la flamme de Kardush
» Présage - Une étoile s'éteint, une autre s'allume.
» E04 - Tout feu, tout flamme
» La vie est telle une flamme,un jour elle finit par s'éteindre. ⎜ Oksana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-