Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Shasta, Wimbo and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Glorious time's end Z7dyGlorious time's end Y4ziGlorious time's end J3l9

Partagez
 

 Glorious time's end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moyindo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Masculin
Nb de Messages : 416
Localisation : France

En savoir +
MessageSujet: Glorious time's end   Glorious time's end EmptyJeu 13 Juin - 22:39

Cela faisait maintenant trois mois que le noiraud avait posé les pattes sur Freeland. En arrivant sur ces fameuses terres libres, Moyindo s'attendait à une visite très rapide des lieux. Cependant, lorsque son chemin croisa celui d'une lionne stupide et arrogante, le descendant du grand Tchaku changea de programme.

D'après les rumeurs, les lions freelanders partageaient un certain nombre de points communs avec leurs voisins pridelanders. Dans les deux cas, ils étaient « gentils » et ouverts aux étrangers. Deux éléments inenvisageables pour cette lionne qui, sans une once de politesse, s'était lancée dans un interrogatoire inutile.

Dans un tel cas de figure, il aurait été préférable pour l'espion nkoi de jouer le jeu jusqu'au bout. Cependant, répondre gentiment aux questions d'une créature aussi...Répugnante...Jamais !

Le prince noir avait finalement trouvé refuge dans cette jungle des gorilles, située au sud du royaume. Un espace où malheureusement, les lions étaient encore tolérés. Néanmoins, un léopard sur son arbre, restait un léopard en sécurité. De plus, si l'on prenait en compte cette discrétion innée chez les félins tachetés, Moyindo savait pertinemment qu'il était possible pour lui de quitter le territoire sans problèmes.

Tout en observant le paysage autour de lui, le prince noir réfléchissait. Que faire ? Devait-il poursuivre sa route vers le sud ? Ou faire demi-tour en direction de Prideland ?

Bien avant que ce dernier puisse avoir le temps de trouver une réponse constructive à cette question, une voix bien connue se fit entendre :

-Mbote !

En entendant une des nombreuses langues de son pays natal, le noiraud laissa apparaître un léger sourire en disant :

-Mbote na yo Misu. Comment vas-tu ? 

Misu, était un espion calao à bec jaune, chargé d'assurer la liaison entre le félin aux yeux émeraudes et son roi.

-Maintenant que je t’ai enfin retrouvé jeune prince ça va mieux botondi !  Notre point de rendez-vous se situait plus au nord pourtant ! Que s'est-il passé ?

-Rien de bien grave mon ami. J'ai juste été très mauvais en terme de timing pour le coup, tout est de ma faute. 

Moyindo n'avait guère besoin d'exposer toutes les raisons susceptibles de justifier son petit changement de programme.

-Alors ? Quelles sont les news ? 

-Et bien...Pour être tout-à-fait honnête avec toi elles sont plutôt mauvaises...Je dirais même très mauvaises... 

-Nini ? Parle ! Dis-moi tout ! 

-Ton oncle Njobu...Le prince Njobu a trahi son royaume en s'alliant à des lions venus de l'ouest. Ce dernier a profité de sa position pour...Pour mettre fin aux jours de notre roi.

Tout en gardant son regard fixé sur son interlocuteur, Moyindo garda le silence incrédule. Comment était-ce possible ? Son père, tué par un de ses proches...Non...C'était impossible.

-Non Misu...C'est faux...Ce qui tu dis est faux... 

 -Je comprend ton incrédulité. Néanmoins, tu sais pertinemment que je ne suis pas du genre à faire des blagues stupides sur un sujet aussi délicat ! 

Moyindo connaissait son collègue. Il était sérieux, dévoué et rigoureux dans sa tâche d'espion. Mentir sur un tel sujet était inenvisageable.

-En ce moment même, les affrontements doivent probablement continués en plein cœur du territoire. Heureusement, Tchunda a échappé à la mort...Par conte, je ne peux pas en dire autant de la reine Kiyani...Ton deuxième oncle Kinjonu et... 

-Et ya Wankindu ? Ya Shuri ?  Et...Et Nakiya ?

-Je...Je ne sais pas. Tout ce que je peux te dire c'est que...Beaucoup de familles se sont dispersés. D'autres ont formés des groupes de résistance un peu partout dans la jungle. Néanmoins...Beaucoup de nos guerriers ont trouvés la mort dans cette invasion inattendue... 

-Dans ce cas, il n'y a qu'une seule chose à faire ! Je vais retourner sur Nkoiland ! Rassembler nos forces et... 

-Tika ! Tika ! Je comprend ta douleur mais...En tant que prince et détenteur du pouvoir de la panthère noire...Tu ne dois pas prendre de risques inconsidérés.

-Donc...Si j'ai bien compris...Tu me demande de jouer les lâches en restant ici sans rien faire c'est ça ? 

-Te ! Tout ce que je te demande, c'est de te conformer aux instructions de ton frère ! 

-C'était...C'était un ordre de ya Tchun' ? 

-Affirmatif ! Tu ce que tu peux faire...C'est croire en ton peuple et ses capacités ! Ton ancêtre a combattu aux côtés de remarquables guerriers de valeurs dont certains descendants sont encore vivants aujourd'hui ! De plus, ils ont le prince hériter avec eux...Nous vaincrons ! Quand tous sera terminé, je te tiendrais au courant, tu as ma parole.

Profondément attristé par les dernières révélations de son collègue et ami, le prince noir baissa les yeux en disant :

-Soit...Botondi Misu...De mon côté je n'ai qu'un ordre à te donner : Ne meurs pas. 

Surpris par la dernière phrase de son interlocuteur, le volatile resta silencieux pendant quelques instants, avant de se préparer au décollage.

Misu comprenait et partageait la tristesse de son prince. Néanmoins, pour le bien du peuple nkoilander dans son intégralité, il était préférable de laisser un membre de la famille royale hors du conflit.

-J'essayerai mon prince j'essayerai... 

Les yeux humides, le noiraud reposa son regard sur son collègue qui finalement, pris définitivement congé de lui.

Dévasté par la disparition soudaine de plusieurs membres de sa famille, ainsi que la situation de son peuple en général, Moyindo leva les yeux au ciel. Un seul et unique nom traversait son esprit en cet instant : Nakiya. L'élue de son cœur. Il avait besoin de quelqu'un d'assez proche pour partager cette douleur si profonde.

_________________
Glorious time's end Moyind11
Character design ©️ Yindo (avatar et signature) ©️ Base and Background ©️ Kisini, Glowingrivers and Disney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6309-the-black-prince
 
Glorious time's end
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» In my Time. Dick Cheney.
» IT'S TIME TO BE BAD~ ft. syssoï
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» Time is Up
» Trombinoscope ∞ It's selfie time !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: Chapitre IX
-