Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Shasta, Wimbo and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Un peu de mieux S3stUn peu de mieux Z7dyUn peu de mieux PvviUn peu de mieux Y4ziUn peu de mieux J3l9

Partagez
 

 Un peu de mieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koda
PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 199
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Un peu de mieux   Un peu de mieux EmptyVen 3 Mai - 19:41

Ce rp se déroule en Février.

*****


Cela faisait maintenant trois mois que je vivais dans la Combe. J’avais découvert ce lieu grâce à Tadewi, qui m’y avait conduit après nos retrouvailles trois mois auparavant sur la Lande. J’étais bien loin de m’imaginer que ces retrouvailles avec ma grande cousine était la première d’une petite série.

En effet, elle ne vivait pas seule dans la Combe et m’avait amené à sa cheffe. Quelle ne fut ma surprise lorsque le pelage de Waasi s’était dévoilé. Je n’aurais jamais cru la retrouver un jour et encore moins dans un lieu reculé de la Lande des Sans-Terre. J’avais oublié ma dépression un instant et la joie de la revoir fut intense. Ma cousine et Reine accepta que je reste et d’autres découvertes joyeuses se succédèrent.

Je rencontrais ainsi quatre boules de poils, ce qui me fit chaud au coeur. Deux étaient les enfants de Tadewi et les deux autres étaient les filles de Waasi. Ma famille s’agrandissait donc avec Machli, Vorsakh, Sagira et Naïa. J’en étais plus que ravi et chacun de ces enfants m’apportait du bonheur et du réconfort. Ils étaient tous merveilleux et j’appréciais de retrouver de la joie de vivre, même si elle était difficilement persistante.

Chaque moment que je passais en compagnie des enfants me faisaient oublier la raison pour laquelle je m’étais exilé sur la Lande mais cela me revenait en pleine figure lorsque je me retrouvais seul. C’était l’une des raisons pour lesquelles j’évitais de me retrouver dans cette situation mais la nuit venue, chacun s’en allait retrouver sa famille bien que nous en formions une grande mais les deux couples se retrouvaient avec leurs enfants respectifs, me laissant avec ma déprime pour seule compagnie.

Et c’est exactement ce qu’il se passait ce soir. Quittant la grotte qui faisait office de repère, je me dirigeais vers l’extérieur. Suivant un sentier pendants plusieurs minutes, je finis par arriver au bout de ce dernier. La vue qui s’offrait à moi était splendide mais je n’y prêtais pas grande attention. Je m’allongeais là et avait l’intention d’y passer la nuit mais quelqu’un avait un autre plan pour moi.

J’ai l’impression de te revoir la nuit ayant suivie ton arrivée.

Les lions de la Combe n’étaient pas nombreux alors je reconnu facilement la propriétaire de cette voix.

Khalaki.

J’avais dit son nom sur un ton neutre, la saluant au passage.

Je suis ravie de te voir également.

Elle vint s’asseoir près de moi, m’obligeant à me redresser afin de ne pas paraître impoli. Je lui jetais un coup d’œil et pu voir que son regard rougeoyant était posé sur moi.

Désolé.

Il est vrai que j’aurais pu être plus chaleureux dans mon accueil mais le cœur n’y était pas. La nuit était toujours un moment difficile pour moi car je craignais d’être assailli par mes cauchemars. J’avais fui son regard, baissant mes oreilles au passage. Ce qu’elle remarqua sans doute car elle prit la faute sur elle.

Ne t’excuse pas, je sais que tu n’es pas dans une bonne passe en ce moment. Je n’aurais pas dû dire ça.

Étant mon amie d’enfance, je lui avais évidemment raconté ce pour quoi j’étais venu là. A elle et aux autres aussi. J’avais eu quelques mots de réconfort, comme Kyu avait pu le faire et j’avais apprécié leur sollicitude.
Le silence qui nous entourait était bienfaisant et pourtant, au bout d’un moment, Khalaki le brisa.

J’ai été heureuse de te retrouver tu sais. Le fait de ne pas te voir après la bataille… J’ai imaginé le pire pour toi et ta famille.

Je pouvais comprendre car j’avais moi-même pensé la même chose pour eux. Ils n’étaient jamais venus sur Prideland – bien que depuis peu je savais que ce n’était pas le cas – et j’avais longtemps songé aux différents scenarii possibles.

J’aime cet endroit et ceux qui y vivent mais je suis contente d’avoir retrouvé un ami d’avant tout ça.

Encore une fois, je la comprenais. Moi aussi j’avais éprouvé de la joie en la revoyant. J’avais pu voir que son pelage était toujours ébouriffé par endroits, chose sur laquelle je l’avais évidemment charriée. Le souvenir de ce moment me revint et un léger sourire étira mes babines.

Tu me le dis si je t’ennuie, d’accord ?

Remarquant que je n’avais pas dit un mot depuis un moment, je laissais enfin entendre le son de ma voix.

Non, je… Tu peux rester. En fait, je voudrais que tu restes.

Ta présence me fait du bien. Je ne prononçais pas ces mots mais je les pensais. J’avais vraiment besoin d’une amie pour m’aider à remonter la pente. Je ne voulais plus me morfondre pour Wissel et j’avais besoin d’aide pour y arriver. Cette décision était prise mais seul, je ne pourrais y parvenir. Et c’est pour ça que j’avais besoin de la présence rassurante d’une amie pour m’aider à sortir de là. Je savais que je pouvais aussi compter sur tous les autres habitants de la Combe mais avec leurs rangs ou leur travail ou encore leur vie de famille, je pensais que Khalaki était la mieux placée pour ce que je lui demandais à demi-mots.

D’accord, je reste.

Un simple échange de regard suffit pour la remercier. Je le savais car son sourire me le clamais. Elle était là pour moi et j’avais bien l’intention de lui prouver que son aide ne serait pas vaine. J’allais me remettre. C’était une promesse que je faisais à la nuit qui débutait.

_________________
Koda déprime en #64332c

Un peu de mieux 190703101040719450
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Mantis, Signa ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
 
Un peu de mieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Tant mieux si la route est longue... ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-