Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 L'ancienne génération [Ouvert à qui voudra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 89 Féminin
Nb de Messages : 104
En savoir +
MessageSujet: L'ancienne génération [Ouvert à qui voudra]   Lun 7 Jan - 14:14

Enfin. La fin de l'agonie. la fin d'une longue attente, difficile à supporter. Shaba l'avait senti depuis quelques jours. Elle était toujours sur sa couche, elle ne mangeait pas, ne buvait pas et sa respiration se faisait de plus en plus saccader à force de lutter. Et elle en avait assez de résister. Pour une fois, elle abandonnerait.
Tous ces derniers évènements l'avaient fatigué, à commencer par la fin de la guerre et la mort de son fils. La disparition de Kutoa avait fini de l'achever. Son seul regret serait de ne pas finir l'éducation de Nguvu par elle-même. Son dernier né avait déjà bien grandi. Shaba l'avait confié à une nourrice plus jeune, plus en forme que la vieille lionne. Elle saurait le protéger, s'occuper de lui.

Bien que son état n'était plus un secret pour personne, Shaba avait quand même fait appeler son petit-fils, Enyeto, avec qui elle avait tissé un lien plus fort que jamais. Il était... Comme son fils à ses yeux. Il ressemblait tellement à son père. Au fond, Shaba culpabilisait de l'avoir plus aimé que Nguvu.
Quand le lionceau... Non, le brave adolescent, entra dans la termitière, Shaba n'ouvrit qu'un œil. Elle le fixa, voulant garder une image nette et belle de son petit-fils avant de partir. Cet instant dura plusieurs secondes, qui lui semblaient être des heures, avant qu'elle ne prenne la parole.
    « Tu es si beau...» dit-elle avec une voix rauque. « Si beau... Mon petit... Mon Enyeto. »
La lionne rouge ferma son oeil et reprit son souffle. Parler était difficile, une bataille à mener contre chaque mot pour qu'il puisse sortir. ses poumons la brûlaient terriblement, mais il fallait poursuivre. Elle rouvrit les deux yeux cette fois.
    « Je vais... Rejoindre... Ma famille... Mais je... Je ne t'abandonnerai ja-.. Jamais... Hein ? Tu comprends ? Jamais... »
Elle lui sourit, tenta de le rassurer, de lui donner une image d'elle plus confiante. Plus sereine.
    « Je serais... Avec toi... Même si... Même si tu ne me vois pas... Toi... Et Nguvu... Ensemble... Vous êtes... Vous êtes mes... » elle cherchait sa respiration qui s'affaiblissait. « Mes victoires... »


_________________
« Il est plus digne d'établir une couronne de sa propre chair que de récupérer celle du sang de son père. »
Shaba vous jauge en bordeau



Signature © Moi - Avatar © Sayed

Joyeux Noël !:
 


Sinon, les amours ?:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4086-shaba
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 5149
En savoir +
MessageSujet: Re: L'ancienne génération [Ouvert à qui voudra]   Sam 12 Jan - 16:13


L’adolescent courrait à perdre haleine derrière ce jeune zèbre qu’il avait pris en chasse mais seul et épuisé, l’herbivore lui faussa compagnie et le jeune lion fini par abandonner, saccageant la terre d’un geste enragé. Encore un qui lui avait filé entre les pattes … Enyeto ne savait plus quoi faire, sa grand-mère refusait toute proie qu’il lui rapportait alors naïvement il avait espéré qu’une meilleure viande aurait réveillé son appétit mais à force d’errer dans le champ herbeux et de s’épuiser à chaque nouvelle proie en vue qu’il ratait faute de son inquiétude étouffante, il était épuisé et les pattes vides. Il ne savait plus où donner de la tête. Une lionne du clan vint le trouver, l’alarmant sur l’état de santé de Shaba qui le faisait quérir. Enyeto accouru à la termitière.

La vieille lionne n’avait pas quitté sa couche, guettant l’arrivée de son petit-fils d’un œil somnolant. Enyeto déglutit et s’avança vers elle, mitigé entre l’envie de la rejoindre au plus vite et celle de retarder le moment à venir. Il se coucha à ses côtés, mêlant leurs deux pelages fauves et posa tendrement sa tête sur la sienne. Il avait lutté comme il avait pu pour retarder la fin mais ce n’était pas son combat et aujourd’hui Shaba n’avait plus la force de se battre.

« Je vais... Rejoindre... Ma famille... Mais je... Je ne t'abandonnerai ja-.. Jamais... Hein ? Tu comprends ? Jamais... »

Il déglutit de nouveau, la gorge nouée. Les larmes montaient à ses yeux mais il n’en ressentait aucune honte, lui ce lion si pudique. Shaba … sa Shaba … comment la laisser partir, elle qui avait été son monde et la lumière dans son obscurité.

« Oui, je comprends grand-mère. » articulait-il difficilement tout en venant enfouir son visage dans son cou comme il le faisait enfant.

Chacun d’eux, malgré l’imminence de la mort, s’efforçait d’inscrire une image noble à l’autre pour que le dernier souvenir soit digne et heureux. La vieille lionne lui sourit, plus belle que jamais face à la mort et Enyeto le lui rendit malgré ses babines tremblantes.

« Je serais... Avec toi... Même si... Même si tu ne me vois pas... Toi... Et Nguvu... Ensemble... Vous êtes... Vous êtes mes... mes victoires... »

Il la pressa plus tendrement contre lui, savourant son corps chaud et ses derniers souffles de vie.

« Tu seras toujours auprès de moi, ancré dans mon cœur. Merci de m’avoir élevé avec autant d’amour, je n’avais pas besoin d’un père et d’une mère car je t’avais toi. Tu étais et sera toujours mon monde, grand-mère. Je … je veillerai sur Nguvu, je te le promets. »

Il était anéanti mais aurait tout le temps de la pleurer, pour l’heure il se devait d’être fort et présent pour elle. Son animosité pour son oncle était puissante mais son amour pour la lionne plus fort encore et par respect pour celle qui l’avait élevé, il prendrait soin du lionceau bien qu’à sa manière.

« Tu peux partir sans crainte. Je serai avec toi jusqu’à la fin. »

Pourquoi la retenir quand sa souffrance était palpable, tout ce qu’il pouvait faire désormais était lui donner autant d’amour qu’elle lui en avait donner et demeurer à ses côtés comme son protecteur éternel. Il couvrait la lionne d’une dernière étreinte, léchant affectueusement ses oreilles pour la guider dans son dernier sommeil tandis que des larmes silencieuses ruisselaient le long de ses joues.

_________________

What did you say ? Cubs ?!:
 


Enyeto râle en #660000
Images (c) Awena & Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5623-e-n-y-e-t-o-the-son-of-wa
 
L'ancienne génération [Ouvert à qui voudra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Atelier Céleste ♥ >C'est ouvert!< en coopération avec Nuage du Nénuphar
» tuto haradrim, opération désert
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Votre fédération 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Terre des Exilés — Outland
 :: La Termitière (Interieur)
-