Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 One more time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 319
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: One more time   Mar 1 Jan - 0:21

La lumière du soleil me fit ouvrir les yeux et mon premier instinct fut de vérifier la présence de deux boules de poils entre mes pattes. Elles étaient bien là et mon regard s’attendrit instantanément. Qu’il était loin le temps où c’était Lahira, Hiari, Kumani et Jenkaa qui étaient à leur place. Déposant une tendre lèche sur le crâne de mes deux nouveaux enfants, je me remémorais les dernières heures qui venaient de s’écouler.

Les douleurs avaient commencées à la tombée de la nuit et ayant déjà vécu ça, je savais ce que ça signifiais. Poussée par mon instinct, je m’étais alors éloignée du clan en faisant bien comprendre à mon compagnon que je n’accepterais aucune présence à mes côtés tant que je ne le lui indiquerais pas. J’avais donc tant bien que mal dirigé mes pas vers un endroit que j’avais repéré quelques jours plus tôt. Un amas de rochers qui certes coupaient ma retraite mais qui me donnait l’avantage de n’avoir qu’une seule direction à surveiller lors de ma mise-bas. L’ambiance était plutôt bonne parmi les miens mais si quelqu’un voulait me renverser, c’était le meilleur moment pour le faire.

C’est pourquoi j’avais choisi cet endroit pour mettre au monde mes futurs petits. Et une douleur lancinante me rappela bien vite que le moment était venu, balayant toute autre pensée de mon esprit. Je savais comment faire et il ne me fallu pas longtemps pour faire sortir un premier lionceau. Je le ramenais entre mes antérieurs pour le nettoyer et pu découvrir un pelage identique à celui de son père malgré le fait qu’il arbore mon marquage au menton. Il, oui car il s’agissait bel et bien d’un mâle.

Une nouvelle vague de douleur me fit prendre conscience que je n’en avais pas fini et qu’un autre petit se battait pour se faire une place dans ce monde. Je l’y aidais et bientôt, ce nouveau lionceau vint rejoindre son frère entre mes pattes. Tout comme pour le premier, je le nettoyais et fut heureuse de découvrir que ses couleurs étaient exactement les mêmes que les miennes. Bien sûr, trois de mes premiers enfants me ressemblaient mais chacun d’entre eux arborait un pelage qui avait été dilué avec celui de leur père. Ce qui n’était pas le cas de cette petite.

Un fils et une fille. Ils étaient merveilleux. Je les couvais d’un regard tendre lorsqu’un bruit caractéristique me fit lever les yeux. Quelqu’un venait. Son odeur m’arriva avant qu’il n’entre dans mon champ de vision et c’est pour cela que j’étais détendue lorsqu’il arriva enfin. Je savais qu’il ne ferait rien à ses enfants.

Je ne t’entendais plus alors…

Un mouvement entre mes pattes attira son attention et son regard changea. Je ne l’avais jamais vu aussi tendre et il lui fallut plusieurs minutes avant qu’il n’esquisse le moindre mouvement. Je ne pouvais qu’imaginer ce qui se passait en ce moment dans son esprit mais j’étais persuadée qu’il s’agissait d’un grand bouleversement.
Il bougea enfin, approchant doucement jusqu’à venir poser son front contre le mien et de souffler un seul mot.

Merci.

Il me laissa ensuite, sans dire un mot de plus. N’ayant rien dit de mon côté, j’étais consciente qu’il allait monter la garde pour que je me repose. J’en profitais donc et me réveillais plusieurs heures plus tard, à l’aube. Mon premier instinct fut de vérifier si les deux boules de poils se trouvaient toujours entre mes pattes. Elles y étaient bel et bien et j’appelais Azrael. Après l’avoir remercié de m'avoir offert ce repos bienvenu, je lui indiquais qu’il pouvait annoncer la nouvelle aux autres. Il s’éloigna alors et c’est un puissant rugissement qu’il utilisa. Un sourire amusé étira mes babines lorsqu’il me rejoint. Il se posa non loin et tout comme moi, attendit la venue inévitable des membres de ma famille. De notre famille.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 256
En savoir +
MessageSujet: Re: One more time   Jeu 3 Jan - 23:46


Lahira avait suivit l'évolution du ventre de sa mère durant les longues semaines, pensive quant à ce changement dans leur vie. Elle allait avoir d'autres frères et sœurs, enfin demi mais c'était la même chose, ils étaient les enfants de sa mère alors elle ne pouvait que les considérer comme sa fratrie. Après tout Azraël n'était pas forcément désagréable, elle n'avait pas beaucoup échangé avec lui mais elle l'avait beaucoup observé, scruté ses regards, son attitude envers sa mère et écouté ses propos. Non, il n'avait pas l'air d'un mauvais bougre, il n'avait pas l'air d'être comme Wivu, à abandonner femme, enfants et Clan. Lahira n'avait donc pas vu tout cela d'un mauvais œil : au contraire.

Puis il y avait aussi Hiari, si jeune et également bientôt mère. Son ventre était tout arrondit, elle allait également bientôt mettre-bas. Cela l'avait un peu irrité au départ mais eh, elle semblait si heureuse, Daren également, que demander de plus ? Elle allait être tante. Plein de petits bouts allaient faire encore vivre le désert ! Des neveux et des nièces, c'était formidable. Est-ce qu'ils l'aimeraient ? Serait-elle capable de prendre soin de toute cette famille ? Elle s'en voulait déjà d'avoir en parti faillit vis-à-vis de Hiari et le vieil imbécile qui était l'époux de la feu Shauku. Elle avait un peu délaissé les siens pour Skaro, Makini, Rayo et ses études.

Et Shen.

Lahira était éveillée, scrutant l'étendue désertique, se demandant où était sa mère lorsqu'un puissant rugissement retentit. La lionne tiqua d'un coup et ses prunelles dorées glissèrent ailleurs tandis qu'elle bondit en avant, filant sur le sable fin pour rallier ce rugissement. C'était Azraël alors... avec l'absence d'Hatasa, cela ne pouvait signifier qu'une chose : ils étaient nés. Lahira aperçu enfin les deux silhouettes, sa mère couchée et Azraël assit auprès d'elle. La jeune Jangowa ralentit son allure jusqu'à marcher rapidement puis plus lentement, approchant doucement, le regard rivé sur les petites boules de poils entre les pattes de sa mère. Ils étaient si petits.... si adorables. Pour l'une des rares fois, Lahira sourit à la vue des bébés, le regard plus doux qu'à l'accoutumée.

- Ainsi, j'ai moi-même été si frêle ? Fit-elle d'une voix plus douce avant de venir frotter son crâne contre celui de sa mère. Félicitations, mère.

Elle recula légèrement et se coucha près d'elle, le regard rivé sur les petites boules de poils. Elle n'ignorait pas le père de ces enfants, son beau-père mais... A l'instant, d'autres choses accaparaient son attention.

- Comment s'appellent mon frère et ma sœur ?

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 144
En savoir +
MessageSujet: Re: One more time   Ven 4 Jan - 18:29


One More Time

Jenkaa n’y croyait pas. Cela faisait trois mois qu’il s’était déchiré avec sa génitrice. Trois mois qu’il cogitait, seul. Hiari aussi s’était éloignée de lui. Tout du moins ; elle n’avait rien fait pour lui prouver qu’il avait tort de mettre Daren de côté. Il n’avait aucunement envie de reparler à l’époux de son aînée mais il y serait bientôt convié, de gré où de force…
Même s’il avait mis un point d’honneur à ignorer sa mère et ce fut réciproque, il ne cessait de songer à sa personne. Surtout depuis que son ventre s’était considérablement arrondi, lui donnant un air de boule à poils. Il trouvait malgré lui que même ainsi, sa mère restait rayonnante.

Il se souvenait de la Purge, se moment où il avait fièrement admiré sa mère en cachant les yeux de son frère, Kumani. Elle avait toujours eu grâce à ses yeux. Même désormais, maintenant que tout lien était coupé, il l’aimait encore. Oui, Jenkaa était toujours autant un fils à Maman malgré tout ce temps… Oh… Ce qu’elle lui manquait.
Attendez… Que voyait-il ? Hiari se lever en trombe, grommelant un « ils arrivent » courroucée lorsqu’un lion lui demandait où elle se rendait. Le mâle sentit alors son échine s’hérisser. Alors comme ça les petits parasites s’apprêtaient à naître ? A moins que…

« Maman… »

Oui, à cet instant, l’Impératrice n’était plus Hatasa, c’était sa Maman. Sa Maman qui était peut-être entrain d’enfanter sans personne pour la défendre. Jenkaa barra la route à Hiari, inquiet. Celle-ci le regarda de ses grands yeux dorés, sérieuse :

- Pousse-toi Jen, Maman a besoin de moi.

Maman ? Et ce ton sec… Est-ce qu’Hatasa lui avait confié leur récente discussion ? Il priait pour que ce ne soit pas le cas lorsque la lionne dorée lui susurra :

- Elle a aussi besoin de toi…
Le lion soupira tristement avant de regarder sur le côté, presque penaud. Il était le véritable Jangowas de la portée mais lorsqu’elle prononça ces mots, il aurait presque pu la considérer comme une lionne de valeur. Il se haïssait de penser de cette manière… Réellement. C’était sa propre sœur, son sang et pourtant…

- Non… Elle n’a pas besoin de moi…


- N’importe quoi Jenkaa ! Quand arrêteras-tu de te laisser guider par ton honneur ridicule et enfin faire marcher ta tête ? Elle était censée être en bon état pourtant !

Jenkaa n’était pas d’humeur à rire, il foudroya sa sœur du regard, elle dit :

- Tu sais quoi, si tu ne veux pas venir, c’est ton problème, j’expliquerai à Maman pourquoi son fils adoré n’était pas là pour rencontrer ses frères ou sœurs !

Elle s’éloigna à ces mots. Mais Jenkaa n’était pas apte à se laisser clouer le bec de cette manière :
- Tu ne comprends rien, mais c’est normal. Tu ne penses qu’à ton amourette avec Daren ! Même le gosse que t'as adopté souffre à cause de toi.

- Ah, tu te crois malin, pas vrai ? Tu crois que c’est facile ? Que tout le monde te regarde comme une moins que rien ? Daren, lui au moins, me protège ! Toi, tu n’as personne à protéger !

Jenkaa se retourna, abasourdi par ce qu’il venait d’entendre. Il feula finalement lorsque son aînée s’éloigna, bien décidée à ne pas reparler à son frère de ci-tôt.
Les premiers rayons du soleil montraient le bout de leur museau et je vis Hiari rentrer, épuisée. Elle ne l’avait visiblement pas trouvée, chose bigrement inquiétante. Pire encore. Hiari s’affaissa, posant sa tête sur le sable du désert. Chose excessivement alarmante. Jenkaa ne pu s’empêcher de s’approcher, elle était épuisée. Elle dit :

- Je ne l’ai pas trouvée… J’ai peur…

Le lion des Sables regardait sa sœur. Elle était encore plus frêle que d’habitude. S’en était presque pitoyable. Mais l’amour… L’amour prenait toujours le dessus. Il attrapa la peau de son coup et la hissa sur son dos avant de dire.

- Dans ce cas, nous la chercherons ensemble !


Si Jenkaa avait pu voir le visage de Hiari, il y aurait vu un visage serein et rassuré. Même le mâle sentait malgré lui de l’apaisement à l’idée d’être près de sa grande sœur. Ils marchèrent longtemps jusqu’à ce que les rayons du soleil éclairent définitivement leur pelage. C’est à ce moment précis que des piaillements se firent entendre et trois silhouettes furent alors distinguables. Lahira, Hatasa et… Bien évidemment, Azrael. En père modèle qui se respectait, il était présent à la naissance de ceux que sa compagne avait porté.
Jenkaa fit descendre Hiari avant de soupirer de soulagement. Sa mère était intacte. La mise bas n’avait aucunement eut raison d’elle. Elle était vivante. La lionne dorée trottina maladroitement vers la mère de famille avec un grand sourire :

- Oh Maman ! Ils sont si petits…


Mais alors que Jenkaa s’apprêtait à faire demi-tour, il baissa les yeux, attristé. Non, le lion des sables ne pleurait pas, il était juste… Affecté. Excessivement affecté. Il regarda sa mère et dit :

- Maman… Je…


Ses crocs se délièrent alors, débitant alors des mots à une vitesse hallucinante.

- Je suis désolé. Je suis tellement désolé. Je voulais juste vous protéger. Te faire comprendre à quel point je m’inquiète pour toi. Pour vous… Et parce que… J’ai peur de vous perdre. J’ai peur de perdre ma Mère. J’ai peur… De perdre ma sœur.


Les yeux de Hiari s’écarquillèrent et des larmes vinrent alors frôler les paupières de la féline qui baissa la tête.

- J’ai été odieux, avec vous tous. Je sais qu’il est trop tard… Mais si jamais… Je… Je m’excuse... Pardon. Et… Bienvenue aux enfants dans la famille… Bienvenue, mes frères.


Avant même qu’il ait pu faire quoi que ce soit, une tête dorée vint s’enfouir dans son cou. Hiari, en larmes.

- Bienvenue mes frères et sœurs. Vive l’Impératrice.




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Kit ©️️Lyrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5071-shana#105355

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: One more time   

Revenir en haut Aller en bas
 
One more time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Champ Rocheux
-