Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 A Taste of Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 11
En savoir +
MessageSujet: A Taste of Revenge   Jeu 27 Déc - 17:56

Solitude. Errance. Désarroi. Combien de temps déjà ? La vieille grise n'en avait plus la notion. Depuis qu'elle avait quitté les siens, sa vie n'était rythmée que par elle-même, ses humeurs et sa volonté en constante variation. Trouver de quoi se nourrir n'avait pas été un gros problème, non, le plus dur étant d'avoir encore la force de vouloir le faire. Et ca, c'était déjà plus compliqué. En réalité, elle aurait préféré qu'on l'achève sur le champ de bataille plutôt que de devoir vivre sans lui, sans Hourasi. De quoi sa vie avait-elle l'air, maintenant ? Elle qui, depuis le départ, avait toujours vécu en fonction de lui, avait toujours été là à ses côtés sans que jamais il ne le remarque vraiment. Quelle ingratitude.

Mais voilà, Nadjaheya n'avait jamais réussi à vivre autrement, à croire que cela n'arrivera jamais ... Et pourtant. Il fallait désormais se faire une raison. Elle n'avait plus rien, plus personne. Les mois d'errance avaient entamé son physique et sa santé mentale. De la carrure impressionnante qu'elle arborait autrefois, ne lui reste désormais qu'une musculature affaiblie par la malnutrition et de son mental si déterminé où la raison faisait loi, ne lui reste désormais qu'une soif aveuglante de vengeance. C'en était tout de l'ancienne Cheffe des groupes de chasse d'Outland. Brisée jusqu'au plus profond d'elle-même, elle en était méconnaissable.

Bouffée par cette misérable vie et ce destin qui s'acharnait, Nadjaheya ne demande qu'à en finir. Depuis le premier jour d'exile elle ne promet qu'une seule chose : Elle n'irait pas dans la tombe seule. Et malgré le chagrin accablant, la vieille grise a encore espoir de remonter la falaise pour mieux y tomber. Mais elle y tombera avec Lui.

La Lande était encore l'endroit le plus sûr bien que les passages y étaient fréquents. Elle préférait encore ca que l'Ancien Royaume des Marozis. Quoiqu'il en était, la vieille avait su trouver un abri dans un terrier abandonné dont elle avait réélargit les bords. Exigüe et humide, l'endroit idéal pour s'y laisser dépérir en toute tranquilité. Enfin, l'eut-elle cru. Avait-elle réellement d'autres choix ? Certes, les Waasiens nourrissaient certainement la même haine envers ce Soto, mais il était hors de question de faire équipe avec ces traitres. Non, Nadjaheya n'avait pas oublié la disparition de Khiaja, et elle n'avait pas non plus oublié avec quelle condescendance Karatasi avait regardé son frère mourir sans lever le petit doigt. Bref, une liste de souvenirs et de rancoeurs qui donnait à la vieille chasseresse des envies de meurtre et surtout une envie de vomir.

Cette dernière avait su étrangement garder de vieux réflexes, et en avait acquis de nouveaux : Elle ne se déplaçait qu'exclusivement la nuit quand l'envie de chasser quelque chose pour ne pas mourir lui venait. La journée, la matriarche ermitait dans son trou à côté duquel elle prenait soin d'effacer ses propres traces. Quoi de plus vulnérable qu'une lionne vieille, faible, seule et aigrie dans un environnement si impitoyable ? Enfin, ce jour là, elle espérait le passer comme tous les autres jours, à savoir : dormir pour tuer le temps et se tuer elle-même le temps que la nuit tombe.

_________________
Avatar (c) Prince Voldy
Signature (c) Prince Voldy
Nadjaheya râle en #754429
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 406
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: A Taste of Revenge   Jeu 27 Déc - 19:32


Grâce à ton petit frère qui, désormais, s’était mis en tête de te protéger, tu étais guérie. Un drôle d’animal s’était occupé à remettre ton épaule en place. Une opération très douloureuse, à tel point que tu n’avais eu qu’une envie après cela : faire la peau à ce macaque. Bien heureusement pour la mandrill, Rána t’en avait dissuadé et le singe avait donné des instructions au lion sablé pour que tu guérisses au plus vite. Bien entendu, le lion t’avait emmené dans un coin plutôt tranquille de la savane afin que tu te rétablisses en toute quiétude. Au bout de quelques semaines, tu te sentis bien mieux. Ta blessure au flan s’était bien refermée et tu ne boitais presque plus. Par ailleurs, il se trouvait que tu avais bien meilleure mine puisque le lion s’était appliqué à te rapporter de la nourriture pendant ces dernières semaines. Tu étais toujours plutôt maigre, mais tu avais repris du volume et ton poil semblait bien mieux soigné.

Il était temps pour toi de reprendre la route. Tu avais eu le temps, durant ces dernières semaines, de tout raconter – ou presque – à ton ancien petit protégé. Bien entendu, tout cela raconter avec des mots divaguant dans ta croyance sur la présence de ton père. Le jeune lion avait bien du remarquer cette folie qui te consumait dangereusement chaque seconde, c’est sans doute pour cela qu’il avait décidé de te suivre. Tu fus plus qu’enchantée par ce retournement de situation. Toi qui voulait reconstituer ta famille perdue, tu en étais en bonne voie en ayant celui que tu considérais comme ton petit frère à tes côtés.

A présent, vous étiez en direction de la Lande des Sans Terre. Il fallait que tu retrouves les exilés, que tu saches si le reste de ta famille allait bien. Ta maman, Daeni, Dahaan… ils te manquaient tant ! Ils ne pouvaient que ce trouver vers ce territoire neutre, Rána te l’avait dit. Tout le monde en parlait sur Prideland, ces lions gras n’avaient pas donné l’asile à tes confrères, à ta famille. Ils avaient préféré passer un pacte, pour leur usage personnel, avec la vermine. Les Pridelanders te dégoûtaient presque autant que Soto lui-même et si tu en recroisais un, un jour, tu t’étais juré de lui faire la peau pour l’honneur des Hiki.

Une fois arrivés au Grand Baobab, vous décidâtes de vous séparer et vous vous promîtes de vous retrouver à la tombée de la nuit au Grand Baobab, le point de ralliement le plus logique puisqu’il était visible de très loin.

Tu te dirigeas donc vers la vallée abandonnée. Une terre rouge et argileuse que tu n’avais plus foulé depuis bien des années. Tout ce territoire, en particulier le Grand Baobab, te rappelait de nombreux souvenirs. Quelques uns plus joyeux que d’autres, mais une certaines nostalgie commençait à encercler ton cœur. Tu soupiras, continuant ton chemin, cherchant une odeur connue. Et puis, quelque chose bougea dans l’un des rare buisson se trouvant dans la vallée. Tu entre-ouvris ta bouche pour mieux humer l’air. A présent, avec Rána, vous étiez deux et il fallait que tu penses à lui, à son confort. Il fallait que tu fasses la démarche, toi-même, de t’alimenter le plus correctement possible pour ne pas que le jeune lion s’inquiète.

Ta proie se trouvait là, dans ce petit buisson. Une aubaine pour toi qui avait besoin de te refaire la patte. Tu t’écrasas au sol avant de bondir, la tête la première dans l’arbuste. Malheureusement, tu ne fus pas assez rapide et peut-être peu discrète également puisque ta proie, un lapin, détalla dans la vallée. Grognant, mécontente, tu décidas de le poursuivre. Il fallait que tu l’attrapes pour te prouver à Rána et à toi-même que tu pouvais te débrouiller sans que tout ne dérape.

La lapin, paniqué, se faufila dans un étrange terrier qui semblait bien large. Tellement large que toi-même pouvait y rentrer. Intriguée, tu plaças ta tête au dessus du trou et détectas aussitôt une odeur de félin. Tu plaquas alors tes oreilles sur ton crâne et te tapis au sol, reculant doucement. Tes poils se hérissèrent et tes griffes, sorties quasiment sans arrêt grattèrent la terre.

_________________

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 11
En savoir +
MessageSujet: Re: A Taste of Revenge   Ven 28 Déc - 21:09

Et comme c'était un jour comme tous les autres depuis qu'elle vivait seule dans sa colère et sa tristesse, Nadjaheya ne dormait que d'un oeil, relevant de temps à autre une paupière. Comment pouvait-elle réellement dormir de toute façon ? De nombreux souvenirs et toujours cette même scène de bataille tournait en boucle dans sa tête. Elle ruminait, ressassait, se torturait avec les mêmes images, les mêmes sons, les mêmes odeurs. Et comme une forte crise, il arrivait à la vieille grise de se redresser en sursaut, le visage en sueur pétri de peur, hâletante, à l'image d'une bête.

Mais aujourd'hui, peut-être que cela irait mieux, peut-être qu'elle arriverait à récupérer un peu ... Au moins pour ne pas devenir complètement dingue. S'il fut un temps où le stress ne parvenait pas à l'atteindre, ce temps était désormais révolu et l'ancienne Cheffe n'avait plus ni la force ni la détermination pour lutter contre cette prédation qui vous bouffe à petit feu.

Un demi-tour sur elle-même et la voilà dans une nouvelle position prête à fermer les yeux et à rouvrir ceux-ci au rythme de l'eau qui gouttait du plafond jusque sur le haut de son crâne, à coup de "Ploc, Ploc" réguliers et interminables. Petit à petit, ce bruit ne sonnait plus que comme un lointain écho, crispant, mais rassurant à la fois. Avec l'habitude, la vieille qu'elle était c'en était accommodé et elle en trouvait une certaine utilité ; tant qu'elle entendait ce son elle était encore de ce monde.

Mais ce sommeil tortueux ne durera pas puisque comme un chien dans un jeu de quille, quelque chose venait de débouler dans on terrier d'une belle vitesse, heurtant la lionne et arrachant celle-ci de l'étreinte de Morphée dans un grognement tonitruant. Sans avoir les idées bien en place, la grise se jeta sur l'objet du dérangement sans ménagement, piégeant ce dernier entre ses pattes épaisses.

- Ta misérable vie s'arrête ici, mon petit.
Murmura-t-elle à l'attention du lapin, bloqué dans une sale posture. L'ancienne Cheffe s'apprêtait à en faire son quatre heure sur le champ, avant que quelque chose d'autre ne vienne réveiller tous ses sens.

Quelqu'un.

Ca puait. Ca empestait. Mais bien plus que l'odeur d'un simple lion, c'était aussi là l'odeur d'un grand danger potentiel. Comme une alarme dont on venait de tirer la sonnette, tous les réflexes et les sens de la matriarche s'activèrent alors même que son esprit était encore embrûmé. Sans plus réfléchir, et avec une grande déception, elle se resolu à libérer la proie de ses griffes dans l'espoir peut-être que son prédateur s'en contente et n'aille pas chercher plus loin.

Enfin, cela relèverait certainement du miracle. Dans le doute, Nadjaheya recula jusqu'au fond du trou pour s'y tapir et aviser une potentielle confrontation.

_________________
Avatar (c) Prince Voldy
Signature (c) Prince Voldy
Nadjaheya râle en #754429
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 406
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: A Taste of Revenge   Sam 12 Jan - 14:56


Après quelques secondes passées devant le terrier, le lapin finit par ressortir et tu n’hésitas pas un seconde à achever son insignifiante existence en lui brisant le cou. Tu plaças alors ton trophée de chasse sous l’une de tes pattes afin de ne pas risquer un éventuel vol. Le fait que le rongeur soit ressorti du trou aussi précipitamment attestait formellement la présence d’un autre prédateur. Tu restas donc une dizaine de minutes à scruter le boyau de terre, tous tes sens en alerte.

Rien. Rien ne se manifestait. Sans doute était-ce l’espoir de retrouver quelqu’un de connu, qui pourrait t’aider à retrouver ta famille, qui te forçait à rester plantée là, devant le terrier. Ce qui était sûr, c’est que tu ne lâcherais pas l’affaire. Cependant, tu ne te risquerais certainement pas à entrer dans le trou. En effet, tu avais retrouvé un semblant de bon sens après ton combat désastreux pour récupérer Kyu, mais également au contact de Rana.

«Qui que tu sois, sors de là ! Ne me forces pas à venir te chercher par la peau du cou…»

Oui, les lions avaient bien trop de fierté pour ne pas répondre à une provocation de ce type. Tu étais donc presque certaine que le félin allait se manifester sous peu. Alors, faisant bien attention, tu t’éloignas quelque peu du trou pour cacher ton ombre qui le recouvrait. Tu ne voulais pas te faire prendre par surprise alors que c’était toi qui était censé être cette surprise si tu en venais à être attaquée.

_________________

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 11
En savoir +
MessageSujet: Re: A Taste of Revenge   Lun 14 Jan - 21:03

Oh, les espoirs de la vieille grises étaient vains. Celui ou celle qui se tenait devant ton terrier n'avait nulle envie de partir et comme si la récupération du lapin ne suffisait pas, Nadjaheya était priée de se manifester. Venir la chercher ? Vraiment ? Non, la Chasseresse ne lui donnerait pas cette peine, si une lutte il devait y avoir alors elle ne laisserait personne obtenir ce cadeau d'aller directement chercher sa vie.

Hésitante, la vieille grise pris le temps de bien rassembler toutes ses idées, persuadée là qu'il s'agira peut-être du dernier combat de sa vie. Bien que les événements aient rendu ce désir de survivre instable, cette façade apparaissait bien différente quand la lionne se trouvait directement au pied du mur. Ramassée sur elle-même, le peu de muscles tendus, Nadjaheya finit par bondir hors de sa cachette toutes griffes dehors, prête à tomber sur l'individu qui se tenait devant. Ses griffes ne trouvèrent là que du vent, et ses yeux eurent besoin de temps pour s'acclimater à la lumière et y déceler une slihouette.

C'est avec effroi que ses yeux chocolats détaillèrent l'auteur de tout ce raffut, ce qui n'eut d'autres effets que d'hérisser tous les poils de sa colonne dans un grondement sourd.

- Qu'est-ce qu'une enfant du Désert fait jusqu'ici ? Souffla-t-elle, amèrement dérangée par sa présence.

Si la vieille avait dû croiser quelques fois Dhalahi jadis, elle n'en avait certainement pas porter quelconque attention. Dans l'immédiat, Nadjaheya ne voyait qu'en elle une menace tout droit sortir du pays des sables.

_________________
Avatar (c) Prince Voldy
Signature (c) Prince Voldy
Nadjaheya râle en #754429
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: A Taste of Revenge   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Taste of Revenge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Revenge Kill
» Frodon • It is useless to meet revenge with revenge: it will heal nothing.
» Test - Quel personnage de Revenge êtes-vous ?
» Extreme Warfare Revenge
» EXTREME WARFARE REVENGE | COW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: La Vallée Abandonnée
-