Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Adieux Royaux Il9iAdieux Royaux Z7dyAdieux Royaux PvviAdieux Royaux Y4ziAdieux Royaux J3l9

Partagez
 

 Adieux Royaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Masika
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 879
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyLun 24 Déc - 18:30

Démons du Passé précède ce RP.




Adieux royaux

Adieux Royaux C6b5
Masika & Naba.


Masika tardait encore à s'accommoder à la nouvelle. Awena était enceinte. Et son cœur, qui avait déjà tant souffert de leur dernière rencontre, recommençait à en faire des siennes, à se tordre, s'humilier, se faire du mal. Le vieux lion avait conscience de ce qu'il s'apprêtait à faire. Pour qui et quoi ? Une reine immature qui s'était donnée à un « ami ». Masika souffrait encore des révélations d'Awena, lui en voulut presque, mais il avait conscience que tout cela ne serait jamais arrivé s'il n'avait pas jugé bon de la rejeter si violemment. Il allait mourir en sachant son « amante » trahie, rejetée et humiliée par les siens lorsqu'ils apprendront la naissance des petits bâtards sans père. Il ne pouvait pas laisser les choses se faire ainsi. Il pensait à l'avenir de Prideland. De son peuple. De la princesse ensoleillée. Il allait rendre son dernier souffle en sachant le royaume de son amie brisé. Il en était donc sûr, et ne reviendrait pas sur sa décision : il suivrait Awena sur Prideland. Il allait donc faire ses adieux à ses camarades Freelanders. Le choc. Il se dirigeait donc vers le Repère des Lions, espérant y trouver son prince et futur roi, Naba … Ce dernier croirait-il les dires de son vieil ami ? Lui qui avait servi et juré fidélité au peuple Freelander pendant des années et des années ? Le prendrait-il bien ? Que celui qui l'avait toujours épaulé s'apprêtait à devenir le monarque d'un royaume qui serait peut-être un jour opposé au sien ? Les petits jeux de pouvoir et d'alliance qui, jadis, n'intéressaient guère le fils de Kamba, lui revenaient en mémoire, et alors il comprit toute l'importance qu'aurait sa décision lorsqu'il se présenterait aux Pridelanders. Il serait le roi. Le monarque. Le seigneur de Prideland. Un dirigeant malgré son vieil âge. Le trône ne l'intéressait pas, mais il y avait Awena, et sa grossesse … et cette bêtise qu'elle ne pourrait taire si on apprenait que ses petits n'avaient pas de père. Il serait un pansement, le pilier de cette sombre histoire, on ne pourrait lui reprocher d'avoir voulu sauver un royaume de la discorde n'est-ce pas ? Ce serait son dernier acte de bienveillance.

Masika s'arrêta donc devant le Repère des Lions, cherchant patiemment son petit protégé du regard. Son cœur battait la chamade, mais il demeurait tranquille physiquement parlant. Il ne fallait pas qu'il panique. Il n'y avait pas à paniquer. Naba comprendrait. Le vieux père n'avait pas encore parlé de sa décision à ses enfants, Kenan et Malika. Mais de toute évidence, il ne les abandonnerait pas aux pattes de Freeland, ils devraient suivre son ombre tant qu'ils n'étaient pas majeur. C'était ainsi que les choses devaient se passer. Et finalement. Une fourrure fauve se mouva dans la foule, attirant les regards. Quelques Freelanders s'arrêtèrent pour saluer le nouveau-venu.
Masika écarquilla ses prunelles émeraude, saisissant l'occasion comme jamais. Il s'approcha, et barra la route au fils d'Haki, la mine sérieuse.

« Naba. Excuse-moi, tu es occupé ? J'aimerais entretenir une conversation importante avec toi. »

Et quelle conversation importante cela serait ! Masika s'en voulait encore de ne pouvoir assister au couronnement de Naba, il féliciterait son protégé par la pensée … et au-delà des frontières.

made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.
Adieux Royaux Masika
Adieux Royaux Lxmn10
Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU Adieux Royaux 337664734:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
Naba
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 125
En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyMer 26 Déc - 22:22


Adieux Royaux
Enfin, ma vie semblait simple. Peut-être même trop ? J'avais de moins en moins de leçons aux côtés de Père, il faut dire que de l'eau avait coulé sous les ponts depuis la mort de mon frère Kama. Enfin, mort était excessif étant donné qu'aucun cadavre n'avait été retrouvé. J'avais longtemps voulu garder espoir qu'il soit mort. Mais avec tout ce qu'il m'arrivait avec Sumu, ma future parenté, j'avais renoncé à l'idée de revoir un jour mon aîné vivant.
J'étais endormi contre Sumu lorsque finalement, mes yeux de braises s'ouvrirent, laissant place au paysage familier du Repère des Lions. Tout semblait désespérément calme. La présence si réconfortante de ma compagne m'apaisait, me faisant hésiter à me lever.
Mais un prince fait rarement la grâce matinée, je me levai donc, les muscles engourdis. Certains lions se retournèrent en me voyant m'agiter. Je n'y fis guère attention jusqu'à ce qu'une forme féline me barre le passage, Monsieur Ka.


« Naba. Excuse-moi, tu es occupé ? J'aimerais entretenir une conversation importante avec toi. »


Cette expression ne me disait rien qui vaille, je réprimai une grimace avant de hocher la tête et de le guider vers un coin tranquille :

- Je suis là.


Ces paroles trahissaient autant une affirmation que des interrogations, ma voix s'était faite tremblante. Que se passait-il ? Qu'allait m'apprendre mon vieil ami ?
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Kit ©️ Awena et Yesta c:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
Masika
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 879
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyMar 1 Jan - 23:48




Adieux royaux

Adieux Royaux C6b5
Masika & Naba.


Le prince hocha la tête, le visage dénué d'émotion. « Je suis là » qu'il dit malgré le léger tremblement dans sa voix, avant d'entraîner le vieux mâle dans sa suite. Les deux lions se trouvèrent un coin tranquille, à l'abri des regards et des oreilles, puis se firent face. Naba se doutait-il de quelque chose ? Kenan lui avait-il parlé de quoi que ce soit ? Curieusement, le fils de Kamba trouva cette hypothèse stupide ; malgré le fort caractère de son fils, jamais ce dernier daignerait trahir son père de la sorte. Alors il était évident que Naba craignait simplement de connaître la teneur de leur conversation. Il avait de quoi l'être, pas vrai ? Masika l'observa longuement, de la tête aux pattes, s'apprêtant à se lancer dans des tirades sans finalité. Qu'il avait grandi le petit Naba. Une bouffée de fierté envahit le Freelander au pelage chocolat lorsqu'il ressassa les souvenirs qu'il avait en commun avec le futur monarque qui se tenait devant lui. Un jour, il serait son égal, son collègue, peut-être un allié si Prideland et Freeland décidaient de se serrer les coudes ; mais le moment était mal choisi pour parler des situations politiques de leur pays. Il n'avait pas encore annoncé la nouvelle à Naba.

« Naba. Merci d'avoir accepté de m'accorder un peu de ton temps. J'aimerais parler d'une chose importante avec toi. T'apprendre une dernière … leçon. Une leçon pas leçon, en fait. La notion du … sacrifice. »

De sa vie, il n'aurait pas pensé devenir Pridelander un jour. La pensée lui semblait encore inédite. Depuis son plus jeune âge, il s'était imaginé mourir sur les terres Freelanders. Mais il ne pourrait avoir cette chance. Sa place était au Rocher de la Fierté, aux côtés d'Awena et des Pridelanders. Il mourrait là-bas, et rejoindrait la voie lactée, petite étoile parmi des milliers, des milliers de monarques du passé.

« Enfant, on pense avoir le choix. Le choix de faire tout ce que l'on veut. On grandit, on se casse la figure, on se rend compte que la vie est plus compliquée qu'il n'y paraît et alors, on comprend que le sens du sacrifice est une notion indispensable à notre survie dans ce monde. »

Dans d'autres circonstances, il aurait aimé rester le petit Freelander qu'il avait toujours été. Masika le lion simple, sans destinée, sans héritage, sans responsabilité. Il aurait aimé rester sur Freeland pour voir le soleil bénir le règne de Naba. Mais il pourrait toujours le faire, ailleurs. Depuis le Rocher de la Fierté, sans doute.

« Depuis que la vieillesse m'a attrapée, j'ai nourri l'idée que je n'avais plus de sacrifice à faire. Que ma vie était tracée. Qu'il ne me restait plus qu'à regarder mes enfants grandir, et te voir devenir un grand monarque. Mais j'avais tort. Terriblement tort. Il ne faut jamais négliger les surprises de la vie, Naba. Enfant comme vieillard, tu pourrais avoir des surprises. » Il fit une légère pause, puis avoua : «  La mienne, aujourd'hui … se veut que je quitte Freeland. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mon petit protégé. Je ne le fais pas par plaisir, ni dans la lâcheté. Vois-tu qui est l'actuelle régente de Prideland, le pays allié de Freeland ? Elle s'appelle Awena. Et cette femelle, aussi rayonnante que belle, a fait ma rencontre il y a un an ou deux. Le temps a fait son œuvre, et nous sommes tombés amoureux. Malgré notre différence d'âge. Tu vas sans doute me rire au nez … Mais la vieillesse n'est pas un frein à la fondation d'une nouvelle famille. Je … Je vais devenir père à nouveau. Awena est enceinte. Et son statut de reine m'oblige à la rejoindre. Je ne peux pas la laisser régner seule, avec une portée de lionceaux, sur un royaume qui traverse bien des difficultés en ce moment. »

Intérieurement, il eut une hésitation, mais ce fut avec déchirement qu'il décida de s'en tenir au mensonge avec son propre protégé. Ces enfants n'étaient pas les siens, mais il préférait encore mentir, protéger la couverture de la reine malgré la confiance qu'il plaçait en Naba. Un jour peut-être, découvrirait-il la vérité de sa propre bouche, mais Masika n'était pas pressé de tout dévoiler. Chaque chose en son temps.

made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.
Adieux Royaux Masika
Adieux Royaux Lxmn10
Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU Adieux Royaux 337664734:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
Naba
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 125
En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyLun 7 Jan - 20:20


Adieux Royaux
« Naba. Merci d'avoir accepté de m'accorder un peu de ton temps. J'aimerais parler d'une chose importante avec toi. T'apprendre une dernière … leçon. Une leçon pas leçon, en fait. La notion du … sacrifice. »

Les oreilles du Prince tiquèrent, une leçon ? Quelle leçon le vieux mâle pouvait-il lui apporter ? La notion du… Sacrifice ? La tension commença à monter entre les deux félins. Les yeux rougeoyants de Naba étaient scotchés sur Masika, trahissant son angoisse actuelle. Qu’allait donc lui annoncer Monsieur Ka ? Personne ne les entendrait et pourtant, Naba était persuadé qu’il devrait s’approcher davantage, pour bien entendre la suite. Pour bien entendre la gravité de la situation imminente. Le lion chocolat poursuivit :


« Enfant, on pense avoir le choix. Le choix de faire tout ce que l'on veut. On grandit, on se casse la figure, on se rend compte que la vie est plus compliquée qu'il n'y paraît et alors, on comprend que le sens du sacrifice est une notion indispensable à notre survie dans ce monde. »

Les paroles du lion étaient glaciales, emplies de regrets et de tristesse. Mais pourtant, Naba n’était pas « surchargé » par ces mots. Il les avait déjà entendus, même si la formulation n’avait pas été la même. L’animal attendait donc la suite, attendant que le coup de hache s’abatte sur lui.

« Depuis que la vieillesse m'a attrapée, j'ai nourri l'idée que je n'avais plus de sacrifice à faire. Que ma vie était tracée. Qu'il ne me restait plus qu'à regarder mes enfants grandir, et te voir devenir un grand monarque. Mais j'avais tort. Terriblement tort. Il ne faut jamais négliger les surprises de la vie, Naba. Enfant comme vieillard, tu pourrais avoir des surprises. »

Où voulait-il en venir à la fin ? Naba bouillonnait tant la tension était à son comble. Qu’allait-il lui annoncer ? Quelqu’un avait quitté Freeland ? Un nouveau deuil était-il à prévoir ? Le cœur du lion doré se serra. Il avait peur, terriblement peur.

«  La mienne, aujourd'hui … se veut que je quitte Freeland. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mon petit protégé. Je ne le fais pas par plaisir, ni dans la lâcheté. Vois-tu qui est l'actuelle régente de Prideland, le pays allié de Freeland ? Elle s'appelle Awena. Et cette femelle, aussi rayonnante que belle, a fait ma rencontre il y a un an ou deux. Le temps a fait son œuvre, et nous sommes tombés amoureux. Malgré notre différence d'âge. Tu vas sans doute me rire au nez … Mais la vieillesse n'est pas un frein à la fondation d'une nouvelle famille. Je … Je vais devenir père à nouveau. Awena est enceinte. Et son statut de reine m'oblige à la rejoindre. Je ne peux pas la laisser régner seule, avec une portée de lionceaux, sur un royaume qui traverse bien des difficultés en ce moment. »


Naba était bouche bée, incapable de parler, Masika… S’était retrouvé une compagne ? Et elle était gestante ? Et… Et il quittait Freeland ? Il secoua sa tête, refusant d’affronter cette vérité qu’il ne tolérait pas, qu’il refusait d’assimiler même si l’évidence était là. Il ne rêvait point, son tuteur allait partir. Il allait l’abandonner. Le lionceau voulait hurler mais comment Naba aurait-il pu blâmer Masika d’être tombé amoureux alors que lui-même allait fonder une famille avec Sumu ? Non, il se devait de se comporter comme un chef, simple, carré et juste :

- Je comprends…

Ces seuls mots dévoilaient tout l’impact de la sentence du lion brun sur le futur monarque. Personne ne l’avait jamais autant blessé qu’à cet instant. Mais le jeune rouquin savait qu’il ne pouvait laisser Masika avec un simple « Je comprends ». Non, il devait s’expliquer :

- J’avoue que…


Les mots semblaient s’effiler, tout comme le temps qui restait à Masika sur Freeland. Non, Naba devait parler avec justesse, dire des mots clairs, des mots dignes d’un prince ; un vrai prince. Mais, Masika, avant d’être un de ses anciens futurs sujets, était son ami et désormais, un futur allié. Il reprit :

- Je ne m’attendais pas à ça Masika… Pas du tout. Tu vois, je t’ai connu dès ma plus tendre enfance. Tu as été comme un second père pour moi, un véritable allié. Et quand Kama est mort, tu t’es révélé être un véritable soutien. Je… Je n’ai pas envie que tu partes….



Naba commençait à manquer d’air, son cœur tout entier semblait se faire mutiler à chaque battement et pourtant. Un élan de tendresse s’empara de lui, il continua.

- Pourtant je sais ce que la famille signifie… Je ne peux pas me montrer aussi égoïste alors que toi aussi, tu t’apprêtes à vivre une énième fois le bonheur de la naissance d’un enfant. Je veux que tu sois heureux, mon ami. Cette lionne, Awena, elle a fait un très bon choix en te choisissant comme père de ses enfants. Et quand tu seras sur le trône, permets-moi de venir à la cérémonie de naissance de tes enfants. Ça sera… Une preuve que tu te souviendras de moi.


Le regard du prince se posa alors sur ses pattes, la tristesse l’envahissait. Encore un pilier de son enfance qui disparaissait, qui l’abandonnait. Et pourtant, bien que cette fois-ci ne soit qu’un au revoir, elle le heurtait au même titre que les autres. Personne ne pouvait comprendre… Personne ne pouvait souffrir autant que lui. C’était les pensées de Naba à ce moment. Il arrivait à un stade de sa vie où il se demandait même comment un lion pouvait souffrir autant. Mais également comment les Grands Esprits pouvaient-ils créer des choses aussi horribles. Il baissa la tête et puis, avec un petit sourire, il dit :

- Tu sais, Monsieur Ka, tu n’es pas le seul à attendre un heureux évènement. Sumu est enceinte également. L’avenir de Freeland s’annonce rayonnant… Personne ne t’oubliera ici… J’espère juste que ce sera la même chose pour toi, mon ami. Tu… Tu vas énormément me manquer.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Kit ©️ Awena et Yesta c:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
Masika
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 879
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptySam 12 Jan - 20:26




Adieux royaux

Adieux Royaux C6b5
Masika & Naba.


Oui. C'était cela, le sacrifice : perdre un bonheur pour en obtenir un autre. On n'avait pas rien sans rien. Et cette décision qu'il prenait, n'était pas sans lui faire énormément de peine : elle l'arracherait à ses terres natales, son entourage … puis l'intégrerait à un Clan inconnu, qui attendrait beaucoup de choses venant de sa part. Sa future mission ne serait pas une partie de plaisir. Il en avait conscience. Naba, qui avait écouté ses aveux jusque-là, parut défaillir, psychologiquement comme physiquement parlant. Mais sa nature princière reprit le dessus, et alors le mâle au pelage fauve lui annonça qu'il comprenait sa décision. En revanche, il avouait ne pas s'être attendu à de telles révélations. Masika l'avait connu dès son plus jeune âge. Il avait été comme un second père pour lui, un véritable allié, et un indéniable soutien lors de la mort de son frère jumeau. Il n'avait pas envie qu'il parte.
Le cœur de Masika se serra. Mais il était mâle, usé par les événements, fort et sage. Il ne pleurerait pas comme le ferait sans doute une jeune femelle sensible. Il avait pris sa décision et ne reviendrait pas là-dessus. Naba reconnaissait toute sa loyauté et sa ferveur, au moins. C'était déjà ça de gagner n'est-ce pas ? Le prince continua son discours, avec une once de tendresse, tandis qu'il semblait s'affaiblir à chaque parole prononcée.

« Pourtant je sais ce que la famille signifie … Je ne peux pas me montrer aussi égoïste alors que toi aussi, tu t’apprêtes à vivre une énième fois le bonheur de la naissance d’un enfant. Je veux que tu sois heureux, mon ami. Cette lionne, Awena, elle a fait un très bon choix en te choisissant comme père de ses enfants. Et quand tu seras sur le trône, permets-moi de venir à la cérémonie de naissance de tes enfants. Ça sera … Une preuve que tu te souviendras de moi. »

Masika sourit doucement. Bien sûr. Il ne refuserait jamais la présence de son petit protégé où qu'il soit. A l'approche de la naissance des petits, il ferait part à Awena de son désir et inviterait Naba à la cérémonie de naissance. Toutefois, son cœur se serra douloureusement lorsqu'il évoqua « ses enfants ». Il ne pouvait pas lui en vouloir. Mais le lion brun souffrait encore de la trahison de la lionne dorée. Enfin, il lui avait pardonné, mais il n'oublierait jamais ce constat : quoi qu'il fasse et dise, il ne pourrait jamais prendre la place intégrale du père de ces lionceaux. Le vrai père, ce lâche, refléterait toujours dans le regard des petits et imprégnerait ces derniers de ses gènes ; un douloureux bonheur auquel Masika n'aurait jamais droit. Il essaierait de les considérer comme ses enfants biologiques, en vain … mais il ferait cet effort tout de même, parce qu'il l'avait promis à sa dulcinée. Le regard brun doré de Naba dériva vers les pattes de son héros, puis dans un petit sourire, il conclut :

« Tu sais, Monsieur Ka, tu n’es pas le seul à attendre un heureux événement. Sumu est enceinte également. L’avenir de Freeland s’annonce rayonnant … Personne ne t’oubliera ici … J’espère juste que ce sera la même chose pour toi, mon ami. Tu … Tu vas énormément me manquer. »

Masika réprima un léger soupir. Oh, bien sûr, il avait presque oublié ce détail-là. Sumu était devenue la compagne de Naba et désormais, elle pouvait prétendre à devenir la prochaine reine de Freeland. Kali, la compagne d'Haki, n'était plus de ce monde. Mais le mâle brun, qui avait toujours porté une méfiance à la fille de Sharkan, préféra ne pas commenter son union avec Naba, conscient que ses propos n'avaient désormais plus aucune influence sur l'avenir de son protégé. Qui sait … L'amour avait sûrement changé la lionne. Et puis, le fils de Kamba ne voulait que le bonheur de Naba. Et s'il était heureux avec cette Sumu ? Tant mieux pour lui, il était grand dès à présent. Quant aux petits à naître … Quelque part cela choquait un peu le Freelander. Il avait connu Haki jeune, puis le bébé Naba, et maintenant il ferait la connaissance des bébés de Naba … Un cercle infini. Mais il n'aurait peut-être pas suffisamment de temps pour voir les enfants de Naba grandir.

« Merci, merci Naba … Tu pourras venir me rendre visite sur Prideland quand tu le voudras. Je ne refuserais jamais aucun Freelander sur mes futures terres. Tu seras mon invité de marque. Quant à la cérémonie de naissance … Quand tu seras en chemin, viens directement au Rocher de la Fierté et présente-toi. Je te présenterais mes petits. »

L'avenir de Prideland et de Freeland était scellé … Les événements s'étaient succédé, et désormais on ne parlerait plus des défunts monarques Kumpa et Haki. Les futurs héritiers de Prideland et de Freeland naîtraient et qui sait, peut-être se lieront-ils d'amitié à leur première rencontre ?

« Je suis fier de toi. Je ne t'oublierai jamais, ni toi, ni les terres qui m'ont vu naître, ni l'entourage qui a contribué à faire de moi le lion que je suis désormais. Permets-moi de te demander de pouvoir participer à la cérémonie de naissance de tes enfants également. Je serais ravi de faire leur rencontre. Félicitations mon bonhomme. »

Peut-être pouvaient-ils s'attarder encore un peu … Masika savait que la fin de leur entrevue sonnerait le début de ses recherches pour retrouver Kenan et Malika. Ceci fait, il saluerait une dernière fois le peuple Freelander, lui accordant sa bénédiction, avant de rejoindre Awena au Rocher de la Fierté. Le félin chocolat posa une patte sur l'une de celles de Naba, désireux de lui témoigner tout son soutien.

« Aurais-tu quelques petites choses à me dire avant que je ne parte chercher Kenan et Malika ? »

made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.
Adieux Royaux Masika
Adieux Royaux Lxmn10
Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU Adieux Royaux 337664734:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
Naba
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 125
En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyMar 5 Fév - 14:17


Adieux Royaux
Masika semblait un instant prit par ses pensées après les mots prononcés par le prince des Terres Libres. Peut-être pensait-il que Sumu n’était pas la lionne idéale pour le trône à la vue du règne de son père. Mais Naba était trop aveugle pour s’en rendre compte. Il était sur son petit cocon d’amour et ne le quittait que de rares instants.
« Merci, merci Naba … Tu pourras venir me rendre visite sur Prideland quand tu le voudras. Je ne refuserais jamais aucun Freelander sur mes futures terres. Tu seras mon invité de marque. Quant à la cérémonie de naissance … Quand tu seras en chemin, viens directement au Rocher de la Fierté et présente-toi. Je te présenterais mes petits. »

Le lion au sang bleu hocha la tête, un petit sourire aux babines en imaginant les petits du futur roi du Glorieux Royaume. Ils seraient à l’image de Masika, nobles et justes. Tout du moins, il l’espérait. Il était loin d’imaginer toute la complexité de cette histoire.


« Je suis fier de toi. Je ne t'oublierai jamais, ni toi, ni les terres qui m'ont vu naître, ni l'entourage qui a contribué à faire de moi le lion que je suis désormais. Permets-moi de te demander de pouvoir participer à la cérémonie de naissance de tes enfants également. Je serais ravi de faire leur rencontre. Félicitations mon bonhomme. »
Les mots du lion eurent le mérite d’apaiser le cœur du prince qui, dans son euphorie, oublia un instant tous les tracas de sa vie.

- Tant que je serai en vie, tu seras toujours le bienvenu sur les Terres Libres, sois-en assuré. Nous serons tous chagrinés par ton départ, mais je sais que nous nous retrouverons, plus fort encore, plus heureux que jamais de retrouver d’ancien compagnons de clan. Tu feras un bon roi. Et si jamais tu as besoin de moi Masika, n’oublie pas que les portes de Freeland te seront toujours ouvertes.


« Aurais-tu quelques petites choses à me dire avant que je ne parte chercher Kenan et Malika ? »

Ces mots sonnaient la fin de leurs retrouvailles, Naba le savait, mais il tâcha de faire bonne figure et dit avec un air assuré :

- Je n’ai pas grand-chose à dire de plus. Mis à part que j’attendrai ta visite à la cérémonie de naissance de mes petits avec impatience. Je viendrai te visiter sur Prideland le plus tôt possible. Au revoir, mon ami.

Il accompagna ses mots d’une légère courbette, celle qui marquait à jamais leur égalité. Il n’était plus Monsieur Ka. Il était Masika. Roi du Glorieux Royaume. Son futur allié et cela à jamais. Tout du moins, il l’espérait…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Kit ©️ Awena et Yesta c:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
Masika
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 879
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux EmptyLun 11 Fév - 16:23




Adieux royaux

Adieux Royaux C6b5
Masika & Naba.


Face à l'invitation de Masika au Rocher de la Fierté, Naba hocha la tête, un petit sourire accroché aux babines et fidèle à ses pensées. Masika se disait que, peut-être, il pourrait autoriser ses futurs protégés à se rendre sur Freeland lorsqu'ils seraient plus grands. Par ailleurs, un nouveau détail le gênait ; les enfants d'Awena seront-ils amenés à ressembler fortement à leur père biologique quand ils grandiront ? Cela inquiétait un peu le mâle brun, mais il se dit à la dernière minute que, chaque chose en son temps, il verrait bien comment les choses se profileraient à l'avenir. En attendant, le fils d'Haki ne semblait pas prêter énormément d'attention à son air un peu tracassé, et c'était tant mieux, parce que le fils de Kamba n'avait pas envie de devoir se justifier. Il prêta oreille à ce que disait Naba, désireux d'oublier ses tracas intérieurs.

« Tant que je serai en vie, tu seras toujours le bienvenu sur les Terres Libres, sois-en assuré. Nous serons tous chagrinés par ton départ, mais je sais que nous nous retrouverons, plus fort encore, plus heureux que jamais de retrouver d’ancien compagnons de clan. Tu feras un bon roi. Et si jamais tu as besoin de moi Masika, n’oublie pas que les portes de Freeland te seront toujours ouvertes. »

Cela le rassurait. Masika se demandait bien pourquoi les Freelanders refuseraient son retour sur leurs terres après tout ce qu'il avait fait pour eux du temps où il n'était encore qu'un simple sujet, mais peu importe, au moins maintenant il avait la certitude que ce genre de scénario inattendue ne se produirait jamais. Il comptait bien se serrer les coudes avec le futur monarque de Freeland, leurs peuples ne s'en porteraient que mieux si elles s'alliaient. Assuré, Naba acheva :

« Je n’ai pas grand-chose à dire de plus. Mis à part que j’attendrai ta visite à la cérémonie de naissance de mes petits avec impatience. Je viendrai te visiter sur Prideland le plus tôt possible. Au revoir, mon ami. »

Le mâle fauve conclut ces mots par une légère courbette, moins prononcée que celles qu'il réalisait généralement – et pour cause, il se trouvait désormais face au futur roi de Prideland. Masika sourit et en fit de même, se faisant le devoir de lui rendre la pareille par d'autres mots.

« C'est entendu. Merci pour cette entrevue. J'attendrai avec impatience l'arrivée de tes futurs enfants et ta venue sur mes terres. A bientôt, Naba. » fit-il, dans un léger hochement de tête satisfait.

Maintenant, il devait avertir ses enfants de la nouvelle. Mais quelque chose l'en empêcha au dernier moment. L'appréhension, peut-être. Le lion brun se détourna de Naba et s'enfonça sur l'un des nombreux chemins de Freeland – songeur, réfléchi, partagé entre deux idées. Peut-être devrait-il avertir les Freelanders avant ses enfants. Cela lui donnerait du temps et du courage, du sang-froid face à leurs potentiels couinements d'enfants maltraités. De toute manière, sa décision était prise et il n'abandonnerait pas Awena à un funeste destin.


made by guerlain - epicode



fin du rp, merci à toi I love you

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.
Adieux Royaux Masika
Adieux Royaux Lxmn10
Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU Adieux Royaux 337664734:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Adieux Royaux   Adieux Royaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieux Royaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mort de Lotus... Adieux [PV pour le moment]
» Ce ne sont pas des adieux, juste de longs "au revoir".
» LES JETONS ROYAUX
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» [WIP] garde royal du rohan monté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Zone Hors Contexte
 :: 
Le Dédale aux Souvenirs
-