Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Z7dyInattention ouvrant à discussion (WIMBO) PvviInattention ouvrant à discussion (WIMBO) Y4ziInattention ouvrant à discussion (WIMBO) J3l9

Partagez
 

 Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyMer 5 Déc - 12:57


Jamais l’on ne bénissait autant l’ombre des feuilles de baobab que par ces temps de chaleur. Allongée non loin de l’eau, Ahva savourait ces quelques instants de répits tant que son regard ambré gardait à l’œil les deux lionceaux qui jouaient dans l’eau. Ils étaient si loin des vrais soucis, si innocents … Seul le jeu et la sieste les intéressait. Elle les enviait.

« Shomari, arrête un peu t’embêter ton frère ! » grondait-elle tandis que le petit turbulent s’acharnait à envoyer des flanquées d’eau fraîche sur la figure de son frère.

L’intéressé dressa les oreilles, affichant une moue de mécontentement avant de cesser toute activité susceptible de lui attirer les foudres de sa mère. Elle gronda légèrement, gardant son fils espiègle à l’œil. Après toutes ces années, Ahva comprenait enfin le calvaire qu’elle avait fait vivre à son jumeau. Pauvre Azaan … Le jeu mua en course et les deux lionceaux sortirent précipitamment de l’eau, Shomari poursuivant bien évidemment son plus jeune frère. Ahva soupira, désabusée. Elle n’avait plus toute cette énergie pour leur courir sans cesse après. Si seulement ils étaient comme leur cousine, calmes et rêveurs…. Peut-être était-ce encore trop tôt pour cela ou seulement les prémices d’une plus grande aventure.

Ahva les observait de loin, toute notion de détente s’étant envolée tant elle les savait capable du pire et bien évidemment, l’accident arriva. Dans une magnifique cabriole destinée à échapper à son poursuivant, Djedkara sauta d’une pierre en hauteur et si le début de la manœuvre était plutôt prometteuse, la réception fut catastrophique. Le lionceau perdit ses appuis de par la hauteur et son corps se mua en boule fauve qui roula jusqu’à heurter un lion endormi. Ahva pesta avant de se redresser précipitamment. Il était courant que les lionceaux importunent les adultes durant leur jeu mais avec ses fils et surtout leur origine, Ahva se tenait toujours prête à intervenir en cas de pépin.

Elle arriva à hauteur des trois lions et foudroya du regard son aîné qui imitait burlesquement la cabriole de son frère. Le pauvre Djedkara était tout confus …

« Pardon monsieur, j’ai pas fais exprès … » miaulait-il tout honteux.
« Excusez-nous, mes fils sont plutôt turbulents. Vous n'avez rien j'espère ? » intervint la lionne en attirant le lionceau contre son flanc.

La bêtise était faite mais elle n’arrivait jamais à faire les gros yeux à Djedkara, l’attitude du lionceau lui épargnait toute remontrance … Toutefois, cela n’empêcha pas Ahva de claquer l’arrière du crâne du fouteur trouble qui ne cessait de se moquer de son frère. Délaissant un bref instant ses enfants du regard, Ahva observa le dormeur au pelage brun qui de toute évidence appartenait aux Mositus. Elle lui adressa un joli sourire en espérant qu’il n’était pas du genre à détester les enfants et à piquer une colère noire. Certain le faisait après tout …

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14


Dernière édition par Ahva le Jeu 6 Déc - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyJeu 6 Déc - 3:37



HRP : ce RP se passe avant Beschleunigen.

Il le sentait bien, que ce seraient ses derniers instants de paresse pure avant de s’en retourner sur les chemins verdoyants des Pridelands. L’humidité de la saison donnait une impression de chaleur assez étouffante, quand bien même il faisait plus frais -disons, moins chaud- qu’en période sèche. Le climat se fichait bien de ce qu’il se passait sur la Terre des Lions. Il continuait sa ronde, inlassablement. Contrairement à Wimbo, qui s’était permis quelques jours de répit avant de devoir rejoindre sa mentor un peu plus au Nord du pays.

Et quel plus doux paysage pour se prélasser que le paisible Étang ? La vie s’y déroulait, douce. Proies, prédateurs, chacun ignorait le statut de l’autre à ses abords et devenait juste un être en quête de calme et d’eau fraîche. Le Mositu n’y avait pas vu Fleck, le vieux lycaon. Peut-être était-ce mieux ainsi, même s’il fallait reconnaître que l’animal avait été fort intéressant à écouter. Wimbo ne se cachait d’ailleurs pas avoir été influencé par ses histoires pour forger sa pensée politique. Ni le fait d’avoir été assez perturbé par les dires de Vukia, la commandante des peu nombreux guerriers Mositus, qui lui avait révélé la fragilité du clan sans-terres. Enfin, il discuterait de tout cela avec Sierra : la noble connaissait bien le domaine militaire, étant elle-même générale dans son pays d’origine. Pour l’heure, il somnolait, en transe entre le conscient et le sommeil. Un léger vent caressait sa crinière, qui ne cessait de gagner en noirceur et en épaisseur au fil des semaines. Les quelques bruits notables étaient des bruissements de feuilles par ci -que le petit lion pouvait distinguer entre mille tant il les avait aimés et connus dans son enfance-, des clapotis dans l’eau accompagnés de quelques cris joyeux de lionceaux.

Il les enviait un peu, malgré leur discrétion inexistante. A travers ses paupières fermées, Wimbo les imaginait tout insouciants et innocents qu’ils pouvaient être. Des gosses, quoi. Une voix plus adulte, féminine, s’éleva en sommant l’un de ne plus embêter son frère. Tout se calma d’un coup. Avant que les exclamations enjouées ne reprennent, sans les clapotis. Étaient-ils sortis de l’eau ? Le Mositu roula à moitié sur le flanc, à moitié sur le dos, prêt à s’endormir comme le sac qu’il s’était autorisé à être quelques journées. Les grands esprit en avaient décidé autrement ; les bras de Morphée lui étaient grands ouverts, et il allait plonger dedans, lorsqu’une boule de poils humides vint le frapper au ventre.

Surpris, le brun se redressa vivement, tous ses muscles tendus par ce réveil soudain. Ses yeux d’or tombèrent bien vite sur le fauteur de trouble : un petit lionceau qui se faisait tout penaud, et un autre non loin derrière. Un miaulement d’excuses pas plus grand que sa crinière sorti du premier. Rapidement, une lionne adulte vint également aux excuses, traînant ce qui étaient ses fils contre elle. Avait-elle peur de Wimbo ? Vu sa taille, le banni de la Jungle n’était pourtant pas bien impressionnant.

« Oh, ce n’est pas grand-chose, désamorça-t-il, nettement détendu, et avec un petit rire aussi gêné que la petite famille l’était. J’ai connu bien pire avec ma grande sœur, vous savez. »

Nahma. Les années ne l’avaient pas autant assagie que son frère de portée, mais au moins, elle n’était plus auto-chargée chaque jour de la mission de trouver une nouvelle manière de l’embêter.

« Peut-être que je devrais me mettre à l’abri en haut des arbres, ajouta le petit lion brun, comme je le faisais pour lui échapper ? »

Il jeta un œil qui se voulait à la fois rassurant et taquin aux deux enfants. Ne manquait plus qu’un tirage de langue et il s’abaissait à leur âge. Oh, attendez, c’est ce qu’il fit.




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyJeu 6 Déc - 11:34


Pas ronchon pour deux sous, l’inconnu ne semblait nullement crispé par ce réveil impromptu et se redressa comme s’il avait été éveillé durant tout ce temps. Elle aurait aimé avoir une telle réactivité … les siestes se faisaient si rare qu’il était douloureux pour elle de les quitter. Enfin, les paroles du jeune lion rassurèrent la lionne qui se détendit de facto, riant légèrement à son tour avant de répondre :

« Me voilà rassurée, ce n’est qu’en ayant une fratrie que l’on peut comprendre les turbulences que cela engendre … »

Son regard loucha vers ses enfants, s’attardant quelque peu sur Shomari qu’elle savait responsable de tout ce raffuts. L’intéressé fournissait tous les efforts du monde pour contrôler ses ricanements mais son rictus ne trompait personne, surtout pas sa mère. Elle souffla, amusée. Il était vraiment incorrigible … mais comment le blâmer, il tenait tout cela de sa mère.

Derrière sa mine de bel endormi, le Mositus semblait toutefois aussi taquin que les deux lionceaux tandis qu’il leur soumettait l’idée d’aller se réfugier dans les arbres pour échapper au trouble des jeux, afichant une moue espiègle avant de tirer la langue comme un enfant. Il n’en fallait pas plus pour enflammer les deux frères.

« En haut des arbres, vraiment ? Comme un singe ?! » s’exclamait Djedkara le regard plein d’étoiles.
« Vous deviez avoir sacrément peur de votre sœur pour aller jusque là-haut pour lui échapper ! » le raillait le deuxième en riant.

Ahva leva les yeux au ciel avant de sourire, amusée. Vraiment incorrigibles. Assurée que le Mositus ne représentait pas une menace pour ses enfants, Ahva se permit de continuer la discussion en sa compagnie sans chasser ses enfants et ajouta d’un air faussement nonchalant :

« Vous n’êtes jamais monter sur un arbre, les enfants ? » s'enquit leur mère.
« Ah non, c’est trop haut … » répondit le premier d'un air soucieux.
« Moi si, même que j’avais attendu Djedkara pour lui sauter dessus ! Il a eu tellement peur qu’il a crié comme une fille ahah ! » fanfaronnait le deuxième très fier de sa blague.
« J’ai pas crié comme une fille, c’est pas vrai ! »
« Il n’y a pas de honte à ça mon chéri. »
« Maman ! » protestait le lionceau, outré de ne recevoir aucun soutien.

La guerrière du Soleil éclata de rire avant d’attirer son fils contre elle pour le câliner chaleureusement. Ce dernier affichait une moue accablée devant l’alliance d’Ahva et Shomari, ces derniers échangeant un regard complice avant que l’aîné ne vienne ébouriffer le crâne de son petit frère. Ils en avaient presque oublié le jeune brun dans cette intimité familial si bien que la lionne lui glissa un regard confus mais sans jamais quitter son sourire rayonnant.

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyJeu 6 Déc - 14:08



La lionne, vraisemblablement une pridelander, à la vue de son pelage, rejoignit les trois garçons dans leurs petits rires amusés, se montrant bien rassurée par la compréhension dont faisait preuve Wimbo. Les réactions à ses propres histoires d’enfance ne tardèrent pas, l’un des deux frères le comparant à un singe, le second pensant que le Mositu avait peur de sa sœur. En soi, ce n’était pas tellement faux : il n’avait jamais su prédire quand la sournoiserie infantile de Nahma pouvait frapper. Alors s’installait forcément une forme de crainte, bien qu’elle n’était pas dangereuse. Gare à Maman qui sévissait ! Son seul refuge inatteignable avait toujours été les hautes branches de la Jungle, les esprits bénissent le vertige de sa sœur !

« Comment ça, ‘comme un singe’ ? Ce sont eux qui m’imitent, je suis né dans les arbres, monsieur ! Et puis, tu en fais un beau, de petit singe, à sauter sur les inconnus qui dorment. »

Un nouveau rire franc lui secoua les épaules, tandis que les enfants repartaient en chamaillerie après la question de leur mère. C’était attendrissant comme tout, il fallait l’avouer. Un instant, Wimbo se surprit même à s’imaginer en tant que père, une idée qui ne lui était encore jamais arrivée à l’esprit. Il regretta bien vite, se rendant compte qu’en théorie, il en avait l’âge, et que, bientôt, ses propres parents commenceraient sans doute à lui poser la fameuse question. Et il repensa à la fois où Ajjin lui avait demandé si Sierra était sa petite amie, à la réponse tout aussi pivoine que confuse qu’il lui avait donné, à l’époque.

« La tâche de parent n’est pas trop usante, osa demander le Mositu ? Ils doivent vous prendre beaucoup d’énergie, non ? Enfin, comme nous le faisions avec nos parents, sans doute. »

Non pas que la mère de famille avait l’air fatiguée, c’était une simple supposition de la part de Wimbo. Si elle l’était, son sourire tout soleil en effaçait toute trace. Comme un tic, le petit brun avait tenté de camoufler sa petite gêne d’avoir quelques peu brisé leur cocon de complicité en se frottant le haut de la crinière avec sa patte. Même la lionne se mêlait à leurs taquineries et petites piques comme seuls deux frangins de cette trempe pouvait le faire, comme si elle n’avait que quelques mois de plus que ses fils. Devenir parent faisait-il retourner quelques années en arrière ? Une pensée envers sa propre mère défit cette idée de l’esprit du Mositu.




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyMar 18 Déc - 14:59


L’inconnu entra sans difficultés dans le jeu des deux frères, arguant que c’étaient les singes qui l’imitaient et non l’inverse. Shomari riait de son affirmation, amusé de ce curieux personnage tandis que Djedkara, crédule, l’observait les yeux ronds. Son air d’illuminé s’évapora toutefois lorsque le Mositus le compara à un petit singe qui s’amusait à sauter sur les inconnus. Il baissa de nouveau la tête honteux avant de répondre à la question de sa mère, suite à quoi la petite famille échangea des chamailleries qui se conclurent par une nouvelle moue boudeuse du lionceau bien que l’on pouvait apercevoir un discret sourire sur ses babines.

Au rictus confus de leur mère, l’inconnu très perspicace quant à l’énergie que demandait l’éducation de jeunes enfants la questionna sur la tâche de parent. Sa dernière réflexion l’amusa.

« J’ai peur à croire que nous étions encore pires … surtout si votre mère devait venir vous chercher en haut des arbres, je n’osa imaginer sa peine ! » fit-elle remarquer d’un petit rire avant de répondre à ses interrogations : « Mais je dirais que l’épanouissement d’éduquer ses enfants vaut toutes les difficultés auxquelles nous sommes confrontés, je ne me souviens pas d’avoir été aussi heureuse avant leur venue. »

Et c’était peu dire … Tout avant eux n’était que doute, regret, confusion et isolement. Ahva s’était perdue avant de renaître avec ses fils. Parfois elle se demandait si elle était en droit de profiter d’un tel bonheur mais le seul fait de les regarder balayait tout. L’orage n’était jamais loin, Shomari le lui rappelait malgré lui et si Ahva se dévouait pleinement à son rôle de jeune mère, son armure de guerrière du Soleil n’était jamais loin. L’orage était vif et imprévisible, il fallait se tenir prêt à l’affronter.

« Vous n’avez pas d’enfants, je me trompe ? » reprit-elle sans que l’on puisse se douter un instant du poids de ses songes. « Vous êtes encore un peu jeune … enfin, je suppose qu’il n’y a pas d’âge pour cela. Je pourrais presque vous envier pour votre liberté mais non, maintenant je suis persuadée que c’est la meilleure chose qui puisse nous arriver. Enfin, je ne veux pas vous paraître comme une illuminée de la maternité, sachez que je suis encore très rationnelle. »

Et pour ponctuer ses mots, elle infligea une tape à l’arrière du crâne de son fils aîné qui recommençait à enquiquiner son frère.

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyMer 19 Déc - 13:35



Les remarques simiesque de Wimbo avaient fait leur effet sur chacun des lionceaux, et il ne put s’empêcher de pouffer en voyant leur tête déconfite pour l’un, toujours plus amusé pour l’autre. La naïveté des tous petits était vraiment aléatoire, nota le petit lion.

« Oh, les branches là hauts ne pouvaient pas supporter des poids adultes, décrit-il suite à la remarque de la pridelander. Ce qui me faisait aussi échapper aux remontrances de ma mère, maintenant que j’y pense… »

Alors la lionne posa la question qui devait être posée à un moment où à un autre de cette rencontre : est-ce que Wimbo avait lui-même des enfants. Sa réponse aurait pu être simple, mais il ne put s’empêcher d’égratigner la situation de des Mositus. Un soupir s’échappa d’entre ses babines. Il ne savait même pas s’il désirait avoir une progéniture. Il n’avait jamais eu le temps ou le loisir de se poser la question, malgré le fait que son corps ait grandit, et qu’il soit parfaitement en âge de procréer.

« En effet, je suis encore un peu jeune, en plus de ne pas avoir de compagne. Et, ajouta-t-il, si je peux me permettre, ce serait irresponsable de la part d’un couple de mon clan d’avoir ce genre de projets dans l’immédiat. Nous ne sommes que de vulgaires vagabonds, qui attirons soit la pitié, soit le mépris. Une belle enfance en perspective, pour des petits venants à naître… »

Un nouveau coup d’œil vers les chatons qu’il avait en face de lui lui fit un petit pincement au cœur. Alors il eut une pensée saugrenue.

« Cela dit, si vous pensez qu’un chef de clan est l’équivalent d’un parent, peut-être aurai-je bientôt quelques enfants, confia-t-il avec un petit clin d’œil. Dit comme ça, ce n’est peut-être pas très rationnel, remarque, haha ! »

C’était imprudent de donner ce genre d’informations à une parfaite inconnue, mais l’idée l’avait assez amusé pour lui échapper du museau.




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptySam 12 Jan - 17:42


« Me voilà rassurée pour votre pauvre mère ! » répondit la lionne lorsque l’inconnu grimpeur aux arbres lui confia que sa mère ne prenait pas le risque de venir le chercher là-haut.

Peut-être était-elle aussi naïve que ses enfants dans certaines circonstances. C’est fou ce que des enfants pouvaient nous rajeunir. Mais alors qu’elle lui demandait s’il goûtait aux joies parentales, le jeune mâle soupira. Elle espérait ne pas avoir soulever de sujets sensibles quoi qu’elle-même à cet âge était plutôt gênée par ce genre d’interrogation. Elle aurait du tourner sa langue dans sa gueule avant de parler. Heureusement, le lion de la Jungle ne prit pas la mouche et confia être non seulement un peu jeune mais aussi ne pas avoir de compagne. Effectivement, cela risquait de rendre la tâche plus complexe mais surtout conscient de la situation de son clan et des difficultés qu’elle soulevait, il ajoutait que cela irresponsable d’engendrer dans l’immédiat. Ses paroles particulièrement crues marquèrent la princesse. De vulgaires vagabonds attirant tantôt la pitié tantôt le mépris … Cela lui rappelait sa rencontre nocturne avec sa cousine Inuwa, elle-même profondément marquée par la situation de son clan dont l’espoir s’effritait.

« Cette situation n’est pas éternelle, vous finirez bien par trouver une solution … C’est tout ce que je vous souhaite. »

Elle essayait tant bien que mal de le consoler mais c’était là une tâche délicate, les Mositus étaient dans une ère bien sombre que seul un miracle pourrait secourir. Toutefois, il ne fallait pas perdre espoir. Peut-être le Nord serait-il salvateur ou du moins fallait-il y croire.

Puis, comme prit d’une idée soudaine, le lion brun compara la tâche parentale à celle d’un chef de clan, cette seconde hypothèse étant apparemment plus probable que la première. Ahva cligna des yeux avant de sourire, amusée par sa remarque.

« Être parent ou chef, notre devoir est le même : protéger les nôtres et assurer leur avenir alors non, je trouve ça plutôt réaliste comme comparaison. C’est donc votre ambition, devenir le prochain leader ? »

Beaucoup semblaient avoir eu cette ambition tant ils étaient soucieux de l’avenir des Mositus, Ajjin le premier mais hélas, les préoccupations de son ami avaient trop pesé sur ses épaules pour se concentrer efficacement à cette tâche. Derrière son sourire, Ahva se demandait comment la situation s’améliorerait pour les lions de la Jungle avec un chef tel que cet inconnu souriant et léger. Peut-être était-ce le changement dont ils avaient besoin.

Les deux petits dont les oreilles n’étaient jamais très loin s’empressèrent de réagir :

« Est-ce qu’on doit vous appelez monsieur du coup ? » demanda Djedkara encore plus gêné à l’idée d’avoir déranger un grand lion.
« Ou faire une courbette ? » enchérit Shomari tout en s’exécutant rieur.

Leur mère leva une fois de plus les yeux au ciel, s’excusant par un sourire auprès du lion brun bien qu’elle écoutait avec attention sa réponse.



_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyLun 14 Jan - 21:45



Si exprimer leurs souhaits de réussite aux enfants de la Jungle était de prime abord touchant de la part des habitants de la Terre des Lions, n’entendre que ça sans encore entrevoir de vraie fin à leur périple avait le don de retirer un peu d’espoir à Wimbo à chaque fois. Bientôt, chaque animal vivant sur ces contrées seraient passés par les mêmes paroles, aussi sincères d’intention que tristes à vivre pour le clan des sans-terres. Le sujet des enfants revint bien vite, ainsi que le parallèle que le brun avait dressé, que la Pridelander semblait approuver. Elle demanda -sans doute de façon rhétorique- confirmation des intentions du petit mâle… avant que ses lionceaux ne viennent ajouter leur grain d’innocence qui faisait tant de bien à sentir sur l’esprit, comme une brise tiède après avoir traversé une tempête glacée.

Le Mositu eut un nouveau rire qui le secoua en voyant ces boules de poils curieuses. Décidément c’était la journée heureuse et drôle qu’il attendait depuis longtemps !

« Mais ce sont de très bonnes idées, tout ça, fit-il, faussement ébloui par leurs idées. Va pour ‘Monsieur’, donc ! Enfin, si jamais les Mositus me choisissent. »

Qu’il était compliqué de vouloir égaler en espièglerie un enfant tel que lui sans retomber dans des raisonnements adultes ! Wimbo essayait tout de même de se montrer à la hauteur. Que cette compagnie le changeait de Sierra !

De nouveau, il s’adressa à la lionne, dont la demi-question était restée en suspens après l’intervention des deux mini-lions.

« Monsieur ou pas, je compte bien tenter ma chance aux élections. J’avoue que les contours de mon projet sont encore flous, mais j’ai déjà quelques idées pour améliorer la vie politique du clan… et aussi de bons professeurs. »

Se faisait-il du soucis quant à ses chances ? Un peu, oui. S’il était plus âgé que Tenzin à son époque, il était conscient d’être encore jeune, d’autant plus en comparaison avant Uhta qui rejoignait doucement mais sûrement les ancêtres des Mositus. Si quelqu’un de plus âgé et mûr que lui se présentait, ses chances en seraient d’autant amincies. Au moins avait-il donné la preuve qu’il était engagé dans l’avenir des lions de la Jungle, et ceci depuis maintenant des années. La chose était facilement lisible dans le regard en fusion du petit lion.

« Je crois en mes chances, et je suis bien déterminé à y arriver, mais si quelqu’un de meilleur que moi est choisi, ce ne sera pas non plus la fin du monde. J’espère juste que dans ce cas, cette personne ne finirait pas comme notre ancien dirigeant, à flâner dans son hamac. »

Ah, Tenzin, un mauvais exemple inépuisable ! Prononcer le mot ‘hamac’ arracha une vague de nostalgie à Wimbo, qui se demanda s’il savait encore les confectionner.




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyMer 16 Jan - 11:32


Très emballé par les propositions des deux lionceaux, le Mositus confia que le sobriquet de « Monsieur » était une très bonne idée -Djedkara déglutit- nuançant toutefois fois la chose à s’il était élu par ses semblables.

« D’a… D’accord, monsieur. » répondit le plus timide, visiblement très gêné de la situation. Sans doute Djedkara s’imaginer déjà puni pour son insolence précédente.
« Non non pas monsieur si vous ne l’êtes pas encore, disons plutôt semi-monsieur ! »

Djedkara l’observa avec de grands yeux, assimilant les propos de son frère à une véritable félonie et les deux lionceaux entrèrent en débat silencieux bien que l’on entendant de temps à autre le plus jeune couiner sous les coups joueurs de son frère qui voulait lui faire entendre raison -ou plutôt imposer son avis comme le plus censé-. Ahva ne perdit pas de temps à les réprimander, se focalisant plutôt sur les dires du lion sombre qui affirmait vouloir tenter sa chance aux prochaines élections.

« Je vous souhaite bien bonne chance dans ce cas mais si vous voulez un conseil, peaufinez vos idées pour soumettre un plan stable dans lesquels les vôtres pourront se projeter. Démarquez-vous par votre assurance à être le meilleur choix, les Mositus en ont besoin. Enfin, je vous propose un conseil mais sans attendre je vous le donne … De plus, ce ne sont que les humbles suggestions d’une mère terrassée par deux petits voyous. »

Jouait-elle la mère victime ? Très légèrement oui même si la petite famille savait très bien qui guidait les rênes. D’ailleurs, Shomari ne manqua pas de lui faire les gros yeux avant de faire signe au Mositus, la griffe sous la gorge. Humble représentation du réel martyr.

Le regard déterminé, l’inconnu ajoutait qu’il était résolu à atteindre son objectif et qu’il croyait en ses chances. Toutefois vaillant combattant mais guère aveugle, il confiait qu’une défaite n’engendrerait pas la fin de son monde. Ahva lui souriait mais espérait fortement que ce n’était guère des paroles en l’air et qu’il saurait se remettre d’une défaite, Ajjin lui l’avait très mal digéré et cette plaie n’avait jamais cicatrisé. La dernière réflexion interpella tant la mère que ses deux lionceaux : Ahva parce qu’elle trouvait cela surprenant qu’il évoque en de tels termes leur ancien chef pourtant parti dans de terribles circonstances et les jeunes parce qu’ils captèrent un mot bien étrange.

« Un hamac ?! »
« Qu’est-ce c’est monsieur ? »

Oui c’est vrai, qu’est-ce que c’était ? Malgré elle, la lionne affichait une moue tout aussi intriguée que celle de ses enfants et en oublie vite les propos chocs.

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyVen 18 Jan - 0:09



Semi-monsieur’. Ça n’était pas si faux, si l’on prenait en compte la petite taille de Wimbo, qui ne dépassait la Pridelander que grâce à sa crinière !

Il accepta silencieusement la suggestion à moitié imposée du lionceau turbulent, plus préoccupé par les dires de leur mère, qui conseillait de donner aux autres Mositus une vision à laquelle s’accrocher. Sierra elle-même le lui avait dit quelques jours auparavant, quasiment en guise de première leçon. Un rapprochement de pensées qui suffisait à donner de la crédibilité au reste des paroles de la lionne d’or.

« Humbles conseils que je mémoriserai, répondit-il à la modestie de cette dernière. »

En voyant le geste du petit aux oreilles rayées, Wimbo se contenta de rouler les yeux vers le ciel, ne pouvant s’empêcher de se remémorer sa propre sœur, qui avait toujours été un modèle de bêtises. Le brun s’amusait de cela, tout en se demandant si les enfants s’arrêtaient parfois.


Puis vint LA question qui agita les babines de l’assemblée, point d’orgue de cette rencontre brutale : mais qu’était-ce donc qu’un hamac ? S’il se doutait que de tels aménagements n’existaient pas dans les lieux inadéquats, Wimbo n’imaginait pas qu’il serait aussi sollicité sur ce sujet-ci. Comment décrire la douceur qu’étaient les hamacs des Mositus ?

« Ce sont les singes qui nous ont appris à faire des hamacs. Pour en faire un, il faut beaucoup de grandes feuilles comme on en trouve que dans les Jungles. On les met dans un sens particulier de manière à ce qu’elles tiennent toutes ensemble solidement. Ensuite, grâce à des lianes, on peut les accrocher entre deux arbres bien solides pour les suspendre un peu en hauteur par rapport au sol. Une fois que le hamac est bien attaché, on peut dormir dedans. Les singes y arrivent bien mieux et plus vite que nous grâce à leurs pattes bizarres, mais mon clan a réussit à apprendre ça. Mes parents m’ont dit qu’ils avaient mis des heures et des heures pour faire le leur ! »

Le lion brun avait essayé d’être concis, évitant de parler par exemple du fait de faire un hamac en plusieurs couches à rembourrer pour plus de confort. Il se rendit compte a posteriori que le tout ne donnait finalement peut-être pas très envie. Une erreur que l’amoureux des arbres devait absolument réparer.

« Ça n’a pas l’air, dit comme ça, mais c’est très confortable comme couchette ! Et la sensation d’être bercé dans les arbres n’a pas de pareil sur toute la Terre des Lions. Peut-être que je pourrai vous montrer cela un jour, selon ce que le futur réserve aux Mositus. Et bien évidemment, si vous êtes sages ! »

Tant de souvenirs d’enfance remontaient ! Toutes ces nuits, perché dans son hamac confectionné par ses parents, alors qu’il n’était encore qu’un petit lionceau, le balancement doux que provoquaient parfois de rares brises de vents…




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptyJeu 24 Jan - 16:09


Tous suspendus aux babines du Mositus, la mère et ses fils prêtèrent toute leur attention à son récit descriptif des légendaires hamac. Les explications étant pointilleuses et source de milles rêveries, les lionceaux s'installèrent naturellement auprès de leur mère, Djedkara venant se loger entre ses pattes tandis que Shomari s'appuyait contre sa tête, les yeux brillant de milles étoiles.

« Un lit entre les arbres ? » s’émerveillait-il.
« Chut, laisse le parler ! » le réprimanda son frère.

Le premier ouvrit de grand yeux ronds, surpris d'être enguirlander de la sorte par son cadet mais sans chercher la bagarre, il se contenta d'un tchip méprisant avant de reporter toute son attention sur le raconteur d'histoire. Ahva quant à elle très intriguée prenait note de chacune des étapes pour peut-être entreprendre une construction pour ses enfants mais le processus semblait bien compliqué ...

« Des heures et des heures ?! "» répétait-elle visiblement surprise mais aussi effrayée. « Par les Grands Esprits, ce hamac devait vraiment en valoir le coup ... »

Et où trouverait-elle des feuilles comme dans la jungle ? Il n'y en avait guère ici et surtout, elle n'avait pas eu les leçons des primates. Elle était tout simplement découragée mais aussi déçue de ne pouvoir offrir à ses fils les belles rêveries qui devaient sillonner leurs esprits. Comme si ces indications n'avaient pas suffisamment donner l'eau à la bouche, le semi-monsieur ajouta que c'était un confort inouï qui offrait la sensation d'être bercé par les arbres. Les deux lionceaux laissèrent s'échapper des " Ohh " d'envie et d'adoration devant cet appareil tout droit venu du ciel -enfin des singes-. Si la mère avait perdu espoir devant une tâche qui semblait si ardente, le Mositus vola à son secours en émettant l'hypothèse de leur montrer un jour un hamac, s'ils étaient sages bien sûr. Ahva cligna des yeux, se demandant si elle était visée par cette réflexion mais bien évidemment que non. Il ignorait probablement son âme d'enfant et pourtant, si le Mositus montrait bel et bien un jour un hamac à ses enfants, elle le supplierait de l'y convier. Les réactions des lionceaux ne tardèrent guère à suivre :

« Oh oui s'il vous plait monsieur, on sera les enfants les plus sages du monde ! »
« Oui oui, très sages, très très sages ! »

S'empressant de quitter les pattes de leur mère, Shomari et Djedkara s'était aventuré jusqu'au semi-monsieur pour le supplier de leurs petites canines blanches dévoilées dans un sourire immaculé d'innocence.

« Vous deux, sages ? » pouffa leur mère.
« Shhhh, maman ! S'il te plait ! » tentait tant bien que mal de chuchoter le lionceau bien que toute tentative était vaine à une telle proximité du lion brun. L'enfance offrait ses rêveries dont celle d'avoir la capacité d'être sourd de certains, même si leur tête était juste au dessus.

Ahva sourit, amusée, avant de reporter son attention sur le Mositus.

« Il est vrai que votre hamac est très attractif ... Est-il nécessaire de le bâtir avec des feuilles de la Jungle ? Celles du baobab sont très robustes, peut-être pourraient-elles faire l'affaire. »

Ahva était tout aussi maline que ses enfants, sa question était dite d'un air très naturel et intéressé et à vrai dire on ne pouvait l'être d'avantage tant la lionne espérait secrètement que cela soit réalisable. Elle aussi trépignait d'envie de se prélasser dans un hamac ... Surtout avec ces deux petits diables qui puisaient toute son énergie, elle en avait bien besoin.

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptySam 26 Jan - 15:19



Étonnament, le mère de famille se montrait aussi curieuse que ses enfant, voire plus ! Ce détail amusait Wimbo, tout autant que le fait que les frères se chamaillaient pour le silence. La lionne d’or avait l’air impressionnée par le temps qu’il fallait passer à tresser les feuilles.

« Le tressage est long, mais ne demande pas beaucoup d’effort, glissa le brun pour rassurer la Pridelander. »

C’était une activité chronophage, minutieuse, mais peu physique, contrairement à la mise en place du hamac entre deux troncs, étape qui demandait le coup de patte d’un tiers pour ne pas se transformer en galère sans nom. Cependant, il n’était pas la peine de plus effrayer l’auditoire que ça.

Lorsque le Mositu eut terminé ses explications et invité les lionceaux à voir un hamac quand ce serait possible, ceux-ci quittèrent bien vite les jupons de leur mère pour lui promettre d’être ‘les plus sages du monde’, accompagnés d’un sourire dont seuls les jeunes enfants avaient le secret. Encore un peu, et Wimbo les croiraient sur paroles ! Fort heureusement, la Pridelander se fendit d’une remarque à laquelle le petit aux yeux de ciel s’offusqua aussi discrètement qu’une girafe en pleine savane marchait.

« Je compte sur vous, les enfants. Si vous êtes sages, je vous promet même de vous montrer comment faire ! Et faites attention, votre maman me racontera absolument tout, rajouta le petit lion en surcouche ! »

La lionne suggéra de remplacer les feuilles de Jungle par celles du baobab dans la confection des hamacs, idée immédiatement écartée par le brun, qui secoua la tête négativement.

« Je ne pense pas que ce soit possible, malheureusement. C’est aussi grâce à leur forme particulière qu’on utilise seulement celles de certains arbres de la jungle, pour qu’on puisse les entremêler solidement. »

A moins que les petits n’aillent voler tout un tas de feuilles dans la Jungle du Zawadi au Nord, ou celles des Gorilles des Freelands, l’expérience n’allait pas être pour tout de suite.

« Dans tous les cas, si, à tout hasard vous obtenez une grand quantité de ce genre de feuilles -il dessina dans la terre la forme qu’il avait en tête-, n’hésitez pas à me retrouver. Les enfants, ou vous Madame, bien sûr. »

Et comment retrouver quelqu’un ?

« A ce sujet, je m’appelle Wimbo. C’est peut-être plus facile pour me retrouver que ‘semi-monsieur’. »




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1057
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptySam 16 Fév - 14:42


Heureusement en ce bas-monde on pouvait compter sur une solidarité universelle entre grandes personnes. Alors que les petits s’efforçaient d’agrandir leur sourire angélique pour accroître leur promesse, leur mère répondit au Mositus d’un air complice :

« Oh oui absolument tout alors faites attention les garçons, il ne faudra aucun écart. »
« C’est promis ! » répondirent-ils en cœur.

Tant de ferveur dans ces mensonges, c’était presque adorable. Quoique, les deux lionceaux semblaient tellement emballé par cette promesse de lit entre les arbres que leur mère était presque tenté de les croire. Quand ils voulaient vraiment quelque chose, ils savaient se donner les moyens pour l’obtenir. Ingénieux petits démons.

Tandis que la lionne suggérait les feuilles de baobab pour la construction du hamac, elle se vit tout simplement opposer un refus. Impossible, disait le lion brun. Oh. Sa mine fut aussi déconfite que celle de ses enfants. Heureusement, débordant de pragmatisme et de solution en tout genre, le Mositus leur proposa de venir lui faire signe dès lors qu’ils parviendraient à réunir tous les éléments nécessaire à l’obtention d’un bon hamac douiller. Une nouvelle quête semblait s’offrir à la petite famille et Ahva ne put s’empêcher de rire à sa hamac :

« Oh je suis certes intéressée par votre invention mais je crains que je ne saurais trouver le temps de pouvoir m’y prélasser, ces deux petits montres ne manqueront pas de l’user jusqu’à ce que ce soit enfin mon tour d’y grimper. Cependant, je pense que nous nous attèlerons tous les trois avec plaisir à la tâche de vous ramener les bonnes feuilles. »
« Oui oui, allons-y dès maintenant ! »
« Plus vite on y va et plus vite le semi-monsieur pourra construire le hamac ! »

Ces supplications semblaient toutefois plus impératives que simples suggestions. Ahva ne semblait pas vraiment avoir le choix et tandis qu’elle s’inquiétait de comment retrouver le bon samaritain, celui-ci précisa se dénommé Wimbo. Il était vrai qu’ils ne s’étaient toujours pas présenté ! Ahva se sentait bien impolie de par son éducation et s’empressa de corriger son erreur :

« Effectivement, ce sera plus simple pour vous retrouver ! Enchantée Wimbo, sieur constructeur de hamac pour enfants, pour ma part je m’appelle Ahva. » répondait-elle dans un sourire chaleureux.
« Allez maman, on y va ! » s’insurgeait Shomari qui visiblement n’en pouvait plus d’attendre.
« Oui oui, on va y aller. » capitulait la lionne en ébouriffant la mèche de son fils. « Navrée mais je crois que votre description a été trop prenante pour les enfants et que je n’aurais pas de répit tant que nous ne vous aurons pas ramener toutes les branches nécessaires. Je vous dis donc à très bientôt ! »

Énième sourire de la part de la part de la princesse qui s’apprêtait à prendre congé pour emmener ces enfants vers la Lande, aux abords de la Jungle, mais avant cela, elle glissa discrètement ces quelques mots à l’oreille du lion brun :

« Si vous pensez que ces deux-là vont oublier votre promesse, vous vous mettez la griffe dans l’œil … »

Elle rit d’un air taquin avant d’inciter ses enfants à dire au revoir, ces derniers ne se faisant pas prier, puis disposa enfin. Voilà longtemps qu’elle n’avait pas converser de la sorte mais ce qu’elle ignorait, c’était qu’ils allaient être amené à se revoir bien plus vite que prévu.

hrp:
 

_________________
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) 1557150410-signa

Image © Hecate
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Wimbo
PLAYER04


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) EmptySam 16 Mar - 13:00



Qu’ils étaient mignons à mentir sur leurs promesses ! Wimbo ne connaissait ces enfants que depuis quelques minutes, mais il avait déjà compris qu’ils étaient bien trop turbulents pour que promettre d’être sage soit vrai. Mais il savait que malgré cela, il les reverrait sans doute bientôt, car leur mère était aussi plongée dans une curiosité juvénile et implacable.

Le sourire du Mositu failli s’évanouir lorsque cette dernière se présenta comme étant Ahva. Comment dire que ce nom fit remonter tout la conversation qu’il eut à son arrivée sur les Pridelands avec le vieux lycaon de l’Étang ? Il tâcha de ne rien trop laisser paraître de toutes ses pensées, et d’articuler les politesses de présentation élémentaires. C’était donc elle qui avait causé la perte des alliés de son Royaume ? Qui avait trahi la parole de son père ? Qui avait…

« Je serai ravi de leur montrer ce savoir-faire, Madame, ajouta-t-il. »

L’hypocrisie était totale de la part de Wimbo, qui se mordait à présent les doigts d’avoir eu toute cette conversation : il aurait préféré continuer à s’ennuyer toute la journée ! Cependant, c’était aux enfants qu’il avait adressé sa promesse : eux était innocents de cette affaire et n’avaient pas à en pâtir. A son grand soulagement, le princesse des Pridelands annonça qu’ils allaient disposer, flanchant sous l’insistance de ses marmots.

« Si vous pensez que ces deux-là vont oublier votre promesse, vous vous mettez la griffe dans l’œil … »

« Si vous le dites, ahah ! Ils auront leur hamac. »

Cette plaisanterie avait une résonance amère. ‘Oublier une promesse’, hein ?

« C’est vous qui avez oublié la vôtre, marmonna le petit lion à voix basse, lorsque la petite famille se fut suffisamment éloignée. »

Il se mit en quête d’un arbre où pouvoir se percher, et y réfléchir. Quelle était la probabilité que cette lionne ait été cette lionne ? Qu’il tombe sur probablement celle qu’il détestait le plus sur ce Royaume, sans même l’avoir jamais croisée auparavant ?




_________________
Nous sommes la somme des erreurs de nos pères.
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Chibi_10

Avatar (c) Nix
Signqture (c) Nix
Wimbo négocie en #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5100-wimbo-fils-de-son-pere

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)   Inattention ouvrant à discussion (WIMBO) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Inattention ouvrant à discussion (WIMBO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» POWERFUL : Forum de discussion
» La mauvaise foi est l'âme de la discussion ✝ rose (terminé)
» discussion en langue étrangère
» Discussion autour de la confrontation
» Un livre, une discussion anodine [Pv Katerina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-