Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 L'Amour n'était pas fait pour Eux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 844
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 22:45




L'Amour n'était pas fait pour Eux


Masika & Awena.


Masika soupira doucement. La lune scintillait vivement dans le ciel bleu sombre et parsemé d'étoiles. Il y avait comme un vent frais dehors qui semblait jouer avec le silence surplombant le royaume nocturne. La plupart des Freelanders s'étaient déjà couchés, mais lui tardait encore à trouver sommeil. Ses muscles le tiraillaient. La vieillesse tiraillait tout son être. Si jadis il aurait accepté la fatalité de son destin avec sagesse, ce n'était plus le cas à présent. Mourir n'avait rien de dérangeant, en soi … perdre ceux en quoi il tenait à l'heure du trépas, en revanche, l'était. Il savait les enfants de sa première portée matures et suffisamment responsables et éduqués afin de parfaire l'éducation de Malika et Kenan, ses petits derniers, lorsque leur vieux père ne serait plus là. Son protégé, Naba, avait sa compagne, son père et son clan derrière lui. Puis, il serait bientôt père. Masika se demandait s'il aurait la chance de faire la rencontre des petits enfants d'Haki avant sa mort. Ce n'était plus un jeune prince insouciant. Aujourd'hui il avait sa propre petite famille qui l'aiderait à gouverner Freeland. Il n'avait pas peur pour lui et croyait en son destin. Et à part Naba et ses enfants, plus rien ne le retenait sur terre.
Plus rien ne le retenait sur Terre, oui … plus rien. Mais sûrement se voilait-il la face.
Parce qu'il y avait bien un portrait doré qui lui hantait l'âme, lui soufflait qu'il n'avait pas envie de mourir pour bien des raisons. L'une d'elles se trouvait au Rocher de la Fierté, rayonnant de par sa gentillesse et sa bonté de cœur : Awena. La lionne au pelage d'or, qu'il avait considéré comme une connaissance, une amie puis une protégée, n'avait pas cessé de rythmer ses pensées et le pousser à la frontière Pridelander de bien nombreuses fois. Cette reine ensoleillée, qui le faisait frémir grâce à ses sourires, pouvait se vanter d'avoir capturé son cœur. Masika n'était plus un jeune adolescent insouciant et bête. Il savait ce que tous ses rendez-vous avec Awena signifiaient. Son cœur battait la chamade à chaque fois. Il souriait avec tendresse à chaque fois que leurs regards se croisaient. Il avait déjà ressenti cela, avec une autre lionne.
Avec sa Ishana.
Mais cela n'avait rien de bon et il éprouvait presque de la cupabilité vis-à-vis de l'âge de la fille de Kumpa. Il avait connu des choses qu'elle n'avait jamais connues de sa vie et qui appartenait donc au passé de ses ancêtres. Il était vieux, poursuivi par des êtres malveillants, seul et au bord de la mort ; que pourrait-il lui apporter de plus qu'un lourd poids et son lot de chagrin ? Il se savait amoureux d'Awena, c'était un fait ; mais cette romance naissante avait-elle seulement quelque chose de bon pour leur avenir ? Ou plutôt, pour l'avenir d'Awena … elle qui avait un royaume à gérer, et les soucis de sa sœur à défaire. Recevoir les avances d'un vieux grand-père comme lui et le voir mourir sous ses yeux n'aurait rien d'avantageux pour sa santé psychologique. Masika pensait au bien de sa chère, et non au sien. A ses yeux, Awena devrait trouver un autre mâle pour être heureuse. Mais peut-être se faisait-il du souci pour rien. Peut-être ne l'aimait-elle pas. Quelque part, ça lui faisait un peu mal au cœur mais il préférait souffrir plutôt que faire souffrir une jeune rose dorée comme elle.

Sans trop s'en rendre compte, il parvint à la frontière Pridelander et attendit patiemment l'arrivée de la reine soleil. En vérité, il ne savait pas si elle comptait venir lui rendre visite. Ses pattes lui faisaient mal, le vent froid continuait ses allées et venues et il souffrait considérablement de la température nocturne. La queue enroulée autour des pattes, presque recroquevillé, le mâle brun essayait de se réchauffer. Ses prunelles vertes contemplaient le Rocher de la Fierté. Sans trop savoir pour quelle raison il attendait la venue de la princesse. Il avait simplement envie de la voir. Il avait peut-être également envie de savoir comment elle se portait et lui faire ses adieux … en avance. Qui sait. Il se rapprochait de l'instant fatidique. Il s'en voudrait toute sa vie de ne pas avoir fait ses adieux avec sa protégée avant de rejoindre les cieux.


made by guerlain - epicode



_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 259
En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 22:52

Tout comme le reste de sa famille, Awena était allongée dans cette antre qui servait de dortoir à chacun de ses proches, même les plus éloignés. Pourtant elle ne dormait pas, les yeux grands ouverts et la tête posées sur ses pattes, elle réfléchissait. Ou plutôt, elle pensait, pensait à quelqu'un ... Et un seul nom lui vint en tête.

Masika.

Il était le seul lion à lui hanter l'esprit, chaque jour, chaque nuit, il était présent dans chacun de ses rêves, chacun de ses cauchemars et elle avait vite compris. Face aux récits des plus vieux comme des plus jeunes, elle avait compris que cette explosion au sein de son ventre était ce que l'on appelait l'amour. Malheureusement, il en avait eu des conquêtes dans sa vie et en avait connu des moments compliqués, car aucune n'était restée avec lui. La femelle dorée le voyait donc mal reprendre tout à zéro et encore moins avec une jeunette, qui plus est reine.

Elle souffla bruyamment mais ne pouvait se résoudre à faire une croix sur ses sentiments, car secrètement elle espérait vivre ce grand amour avec lui, peu importe les regards ou les jugements, elle voulait être juste heureuse et libre de faire ce qui lui plaisait. C'est donc à force de s'en faire la réflexion qu'elle prit une décision. Elle allait lui avouer ... Tout lui avouer, maintenant. Même s'il sommeillait, elle irait le tirer par la queue s'il le fallait, il devait donc l'entendre avant qu'elle ne se défile.

Remontée à bloc, elle se leva et prit soin de ne réveiller personne, puis sans hésitation, elle quitta le Rocher de la Fierté avant de courir à en perdre haleine. Plus que tout ... Elle voulait le voir, tout lui dire et savourer un de ces nombreux moments avec lui.
Arrivant finalement à l'un de leur point de rendez-vous les plus récurrents, elle chercha une pelisse brune du regard ou plutôt, elle espérait la trouver. Quelle ne fut pas sa joie lorsqu'elle vit cette silhouette familière, silhouette qu'elle s'empressa de rejoindre.

Le sourire au lèvre, bien qu'un peu essoufflée, elle déclara avec la plus grande des douceurs :

« Masika ... J'espérais de tout mon cœur pouvoir te voir ici ... »

Elle s'arrêta un instant, reprenant tant bien que mal sa respiration. Pendant ce laps de temps, elle réfléchit à ce qu'elle s'apprêtait à dire. Elle était très angoissée à cette idée, et parfois trop effrayée quitte à se défiler à la dernière minute. Mais elle se ressaisit et se perdit dans les prunelles fatiguées du félin.

« En fait ... J'ai quelque chose de très important à te dire. »

Elle déglutit, mais la force du regard de son bien-aimé lui donnait du courage. Ces yeux verts la poussait en avant, lui exprimait toute la sympathie du freelander mais aussi qu'il l'écouterait peu importe les conséquences. Alors elle s'approcha un peu plus ... Et souffla quelques mots avant que leur relation viennent à changer, vu les annonces qui allaient être faites en cette soirée.

« Mais, je dois te le dire à l'oreille. »

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 844
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 23:06




L'Amour n'était pas fait pour Eux


Masika & Awena.


A mesure que le temps passe, la température insupportable de la nuit commençait à asseoir sa domination sur son esprit engourdi par le froid. Il faiblissait, assurément, à cause de la vieillesse, mais il ne pouvait se résoudre à s'en retourner chez lui après tant d'efforts physiques et psychologiques. Il devait tenir. Espérer. Pour quelque chose qui n'avait pas lieu d'être. Masika avait toujours été comme ça ; à espérer des choses qui n'arriveraient jamais. Comme ses réconciliations avec Ishana. Comme ses retrouvailles avec Luja qui était finalement morte sous les griffes de Vita. Il avait pourtant conscience que ce sentiment doucereux se cachant dans son cœur ne ferait que le faire souffrir davantage ; le tuerait à petit feu jusqu'à que la voie lactée ne l'appelle. Comme pour se réconforter, il jeta un coup d’œil aux étoiles. Kamba et Kimya veillaient-elles sur lui ? Voyaient-elles ce qu'il s'apprêtait à faire ? L'approuvaient-elles ? Et Luja ? Approuvait-elle les nouveaux sentiments de son ancien compagnon – qui l'avait plus que jamais trahie en cet instant de trouble ? Le mâle brun, saisi de culpabilité, respira un bon coup, puis se promit solennellement qu'il n'avait rien à regretter de tout cela. Pas même des sentiments qu'il éprouvait envers la reine Soleil. Ce serait à ses risques et périls s'il avouait ses sentiments à une lionne insensible à son charme. Luja l'avait abandonnée, ne l'avait pas prévenu de sa propre grossesse. Elle était partie. C'était suffisant pour qu'il comprenne que leurs fiançailles étaient rompues depuis longtemps. Et lui, libre de sa vie, de son cœur comme de ses malheurs commençait petit à petit à le comprendre.

Le froid l'envahissait, mais une silhouette lointaine, confuse, se mouvant dans le paysage attira vivement son attention. Masika redressa ses oreilles, et à mesure que cette silhouette s'approche, il en oublia le froid, sa vieillesse, ses craintes comme sa nouvelle liberté. Il distinguait désormais une lionne, s'approchant des frontières Freelanders. Son cœur se mit à chanter. Le visage du lion s'empourpra légèrement. Il lui semblait que l'atmosphère s'était tout à coup réchauffée. Il ressentait encore un peu le froid, mais désormais celui-ci ne l'importait plus. Il n'y avait plus qu'elle.
Awena, la Fille du Soleil.
Awena semblait un peu essoufflée, mais elle souriait et c'était tout ce qui comptait pour le Freelander. Doucereuse, elle lui confia :

« Masika ... J'espérais de tout mon cœur pouvoir te voir ici ... »

Elle s'arrêta en plein aveu, reprenant son souffle, tel un oisillon aux poumons fragiles. Le fils de Kamba s'approcha doucement d'elle, un sourire rayonnant sur ses babines. Lui aussi était heureux de pouvoir la revoir ici. C'était à la fois étrange et agréable de pouvoir l'observer, l'étudier, la contempler, la ravir de compliments silencieux mais pas moins véridiques.
Mais il y avait quelque chose qui chantonnait dans son oreille. Sa conscience.
Elle ne t'est pas destinée.
Masika se rappela sa vision des choses avant son arrivée aux frontières et bien que son sourire persistait, les flammes de son cœur souffraient de cette conscience qui les éteignait progressivement.
Awena le regardait, droit dans les yeux. Elle avait enfin repris son souffle.

« En fait ... J'ai quelque chose de très important à te dire. »

Il dressa ses oreilles, l'air soudain inquiet. Alors comme ça, elle avait quelque chose d'important à lui dire ? Masika se demandait de quoi elle pouvait bien parler.
Ce n'est pas ainsi que les choses doivent se dérouler.

« Mais, je dois te le dire à l'oreille. »

La lionne dorée se rapprocha. Ils se frôlèrent presque, provoquant un frisson agréable au lion aux prunelles vertes. Il la regarda droit dans les yeux, lui souriant avec cette tendresse qui lui était propre.

« Pourrais-je savoir de quoi il s'agit, princesse … ? » souffla-t-il, l'air amusé.

Mais son cœur se mourrait déjà. De tristesse ou de douleur, de désespoir ou de frustration … il n'aurait su dire.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 259
En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 23:20

Masika, la regardait ... Avec tendresse, un doux sourire s'esquissant sur ses babines. Avec toute une naïveté qui lui était propre en matière d'amour, la reine espérait qu'il garderait cet air paisible et heureux, même si cette nouvelle risquait de le chambouler, lui et son cœur. Donc, quelque peu amusé, il souffla à son amie :

« Pourrais-je savoir de quoi il s'agit, princesse … ? »

La concernée déglutit, sentait que le moment était venu de lui faire part ... Part de tous ses sentiments, qu'elle conservait précieusement depuis un moment. Bien que devoir dévoiler ce qu'elle avait sur le cœur lui faisait extrêmement peur, elle se contenta de paraître joyeuse à l'extérieur. Toute sourire, elle s'approcha lentement du vieux félin, jusqu'à ce que son souffle tiède caresse lentement les poils de son bien-aimé. A cet instant précis, le temps semblait s'être stoppé ... Comme s'il signalait à Awena de faire machine-arrière. Il s'agissait de sa dernière chance, celle de se retirer, de s'avouer vaincue et débuter une nouvelle vie. Mais elle ne pouvait s'y résoudre, elle aimait éperdument le freelander, qu'importe ce qu'on pourrait lui dire.

Alors, dans un ultime effort, elle débuta sa phrase, son museau à quelques centimètres de l'oreille de Masika :

« Ça fait déjà un moment ... »

Puis une longue pause s'ensuivit. Décidément, elle avait trop peur de sa réaction et donc, elle se bloquait elle-même. Elle soupira silencieusement, afin de ne pas inquiéter le lion brun. Il fallait qu'elle se lance maintenant, ou elle n'arrivera jamais à retenir celui qu'elle aimait par-dessus tout ... Il était vieux, et bientôt, ce serait trop tard. A cette pensée, elle inspira profondément et susurra d'une voix candide que personne ne lui connaissait :

« Mais, je crois bien que je t'aime, Masika. »

Elle se retira finalement, laissant le temps de respirer au vieillard, pendant qu'elle fixait le sol, ses yeux bleus tout autant perturbés par ce qu'elle venait d'annoncer. Alors, elle s'imagina son ami mal le prendre, être gêné ou encore ... Venir à la détester, après tout, il avait eu une vie difficile en guise de romance.

Pourtant, elle releva la tête, souhaitant surmonter cette épreuve. Elle avait encore tant de chose à lui dire, elle ne s'arrêterait pas en si bon chemin.

« Je sais que ça peut paraître fou, mais c'est bien le cas ... Quand je te retrouve, tu réchauffes mon cœur et je me sens si heureuse ... »

Quelque peu suppliante, elle plongea son regard saphir dans les prunelles d'émeraudes de son ami, elle le fixa intensément, ses iris bleues venant jusqu'à trahir chacune de ses émotions. La souveraine inspira un bon coup, se sentant enfin prête de faire sa demande si peu ordinaire pour d'autres lions.

« Alors ... Si jamais tu ressens la même chose, j'aimerais que tu viennes vivre au Rocher avec moi. Je suis sûre que tu ferais un excellent roi et peu importe ce qu'on pourrait nous dire, l'amour compte plus que l'âge. »

Puis elle se pinça la lèvre inférieure, priant que sa réponse soit celle tant attendue.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 844
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 23:25




L'Amour n'était pas fait pour Eux


Masika & Awena.


Awena semblait sincèrement joyeuse à l'idée de lui faire part de son sombre secret. Masika, quant à lui, ne savait comment interpréter les choses. Devait-il être heureux pour elle ? Ou malheureux en sachant que le bonheur de la reine dorée ne serait peut-être pas le sien ? Le mâle brun fut perdu dans ses pensées, quelques instants. Il était libre d'aimer la personne qu'il désirait. Certes. Ishana et Luja ne pouvaient plus s'y opposer après tout ce qu'elles lui avaient fait. Mais au fond de lui, il savait pertinemment qu'il ne pourrait se permettre de parler de ses « sentiments » à sa cadette. Pas à son âge. Pas avec ses antécédents. Et puis, qui lui disait que cette femelle l'aimait d'amour elle aussi ? Ce genre de romance n'avait rien de productif. Il ne ferait que blesser davantage le cœur de la princesse de Prideland – si bien sûr, il lui vint à l'esprit d'aimer un simple Freelander comme Masika. C'était décidé. Il ne devait pas espérer davantage de leur relation. Il était l'ami, le confident, le professeur et rien d'autre. Pour le bien d'Awena, il ne lui parlerait pas des tourmentes de son cœur et les emporterait dans sa tombe le jour venu. Bien que cette pensée lui déchirât le cœur, Masika demeura vaillant. Ce n'était même pas pour son propre bien qu'il se coupât ainsi les vivres. Enfin, peut-être l'était-ce un peu mais chaque pensée à ce propos le ramenait automatiquement à la vie quotidienne de sa comparse aux prunelles bleues. Il n'osait imaginer ce qui se passerait s'il devenait son compagnon. De toute manière … Il avait peut-être l'infirme espoir que cette lionne ne l'aime pas afin de mettre un terme à ses sentiments interdits.

Awena, belle et enivrante, s'approchait davantage du lion jusqu'à lui faire profiter de son souffle tiède sur ses poils. Elle lui souriait, aussi rayonnante qu'un soleil. Masika était de plus en plus frappé par la curiosité. Il avait envie de savoir, de comprendre ce qui se passait dans la tête de sa chère amie. Qu'est-ce qui pouvait bien la rendre si heureuse ? Qu'est-ce qui pouvait bien la rendre heureuse et dont il n'avait pas connaissance déjà ?

« Ça fait déjà un moment ... »

Un moment, oui. Un moment de quoi ? Allait-elle lui annoncer ses fiançailles avec un autre mâle ? Non. Il ne savait vraiment pas. Plusieurs idées hypothétiques se bousculaient dans son esprit, mais aucune ne trouva grâce auprès de sa logique. La vie d'une reine devait être couronnée de bien nombreux événements merveilleux … seulement, l'inspiration lui manquait ce soir-là. C'est pour cette raison qu'il attendit soigneusement le verdict final, sans broncher, écoutant la voix de sa belle Awena comme une douce mélodie enchanteresse :

« Mais, je crois bien que je t'aime, Masika. »

Il écarquilla les yeux, l'air sonné par ce qui venait de se produire entre lui et la princesse. La lionne dorée se reculait, fixant le sol telle une petite fille l'aurait fait en attendant que ses parents la jugent par rapport à ses aveux. Elle … l'aimait ? Comment était-ce possible ? Et puis surtout, n'était-elle pas en train de se leurrer ? Était-elle certaine d'éprouver de tels sentiments envers son camarade chocolat ? Le fils de Kamba n'entendait presque plus que d'une oreille les propos suivants. Elle devait sûrement plaisanter. Awena plaisantait toujours. Elle ne pouvait pas … Ce n'était pas possible, pas vrai ? Elle remettrait tout en ordre dès sa prochaine prise de parole.

« Je sais que ça peut paraître fou, mais c'est bien le cas ... Quand je te retrouve, tu réchauffes mon cœur et je me sens si heureuse ... »

Les propos d'Awena renforçant la passion qu'elle semblait lui vouer, Masika dû se rendre à l'évidence, son amie n'avait pas l'air de vouloir lui faire une mauvaise blague. Il se retrouvait désormais face à une femelle amoureuse, éprise de lui et de ses jolies intentions à son égard. S'en trouvait-il flatté d'avoir séduit la reine d'un royaume voisin ? Aucunement. Parce qu'il savait ce qu'il allait lui répondre et son cœur s'en déchirait par avance. Elle devait comprendre qu'il n'y aurait rien de plus entre eux. Elle était jeune. Lui était vieux. Elle ne pouvait pas se gâcher pour un mâle qui mourrait d'ici quelques mois, voire années si les Grands Esprits s'en montraient cléments. Awena se mit à le fixer. Prunelles bleutées dans prunelles vertes, les deux individus s'affrontèrent dans un duel de regards qui signifiait tant pour eux.

« Alors ... Si jamais tu ressens la même chose, j'aimerais que tu viennes vivre au Rocher avec moi. Je suis sûre que tu ferais un excellent roi et peu importe ce qu'on pourrait nous dire, l'amour compte plus que l'âge. »

Masika sentit son cœur battre à la chamade. Après lui avoir révélé son amour pour lui, elle lui proposait désormais de se joindre à elle au Rocher de la Fierté afin qu'il devienne le roi de Prideland. Cette proposition lui parut tout aussi insensée et irréelle. Seigneur des Terres Pridelanders ? A son âge ? Alors qu'il y avait là un démon rouge qui le traquait sur la Terre des Lions ? Il n'en crut pas ses oreilles. Pour autant … Il ne voulait lui briser le cœur. Masika était plongé dans une telle tourmente. Il la considéra de ses prunelles vertes, une lueur tendre dans le regard, espérant atténuer la douleur qu'il pourrait lui provoquer :

« Awena … Je suis content de savoir que tu éprouves des sentiments forts à mon égard. Je félicite notamment ta franchise et ton courage pour avoir osé me le dire. Mais ... » Il l'aimait, oui, il l'aimait. Mais son instinct lui criait que son départ sur Prideland rendrait les choses tout aussi compliquées pour eux, et surtout pour elle. Il n'avait pas les épaules d'un roi et vu ses antécédents, il ne ferait que ternir la réputation de la reine. Avait-il peur du jugement des autres ? Non, voyons, non, il n'en avait pas peur. Peur du jugement des autres en ce qui concernait Awena ? Ça oui, il en avait un peu peur. « Mais … Je suis vraiment désolé. Mais je vais devoir … décliner ton offre. Je suis désolé, petite fleur dorée. Je te porte des sentiments tout aussi forts mais je pense qu'on ne devrait pas dépasser cette limite. Ouvre les yeux, je ne t'apporterais que des ennuis pendant ton règne. Je connais un ennemi qui me traque et qui se fera un plaisir de s'en prendre à toi s'il apprend notre union. Je ne veux pas ça. »

Des raisons tout aussi floues, tout aussi mal expliquées et qui donnaient assurément envie à Masika de fuir. Mais il se répétait en boucles les conséquences de son approbation, il s'imaginait le frère d'Ishana l'apprendre, et vouloir du mal à Awena. Il avait déjà tué Luja, et deux de leurs enfants … Et s'il s'en prenait gravement à la femelle dorée ? Et ce n'était pas la seule raison. Il voulait un avenir radieux pour la fille du Soleil, pas un avenir où elle devrait régner seule tout en veillant sur les besoins de son monarque affaibli par la vieillesse. Il ne ferait pas un bon roi pour son peuple. Et il était trop tard pour qu'il se rattrape.

« Un jour tu feras la rencontre d'un mâle, jeune et beau, qui te rappellera mon visage et fera chanter ton cœur. Celui-ci fera un bon compagnon pour toi et un bon roi pour ton royaume. Je crains de ne pouvoir t'apporter autant que je ne le devrais. Ne le prends pas mal. »

Mais sa voix, calme et limpide menaçait de vaciller sous l'émotion. Il considérait Awena de son regard tout en déballant ses excuses, jugeant ses réactions et souffrant en silence de ne pouvoir la satisfaire. Cette conversation le mettait terriblement mal-à-l'aise. Qu'est-ce qu'il y avait de pire que de rejeter les avances d'une personne formidable ? Il lui refusait le bonheur sur le moment.
Compatissant, le mâle brun posa sa patte avant sur celle d'Awena, tout en ne la quittant pas des yeux.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 


Dernière édition par Masika le Sam 10 Nov - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 259
En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 23:31

Masika la fixait, d'un air tendre, ce qui eut pour effet de détendre chacun des muscles de la nouvelle reine. Elle était légèrement rassurée ... Presque heureuse d'avance, comme si tous ses espoirs allaient se réaliser. Ce qu'elle pouvait être naïve.

« Awena … Je suis content de savoir que tu éprouves des sentiments forts à mon égard. Je félicite notamment ta franchise et ton courage pour avoir osé me le dire. Mais ... »

Son cœur rata un battement. Mais ... ? Qu'est-ce que ce mot venait faire dans cette conversation ? Elle déglutit, elle avait peur ... Très peur. Elle voulait tellement savoir ce qu'il voulait dire et pourtant, elle redoutait tout aussi la suite. Jamais elle ne s'était sentie aussi indécise de toute sa vie. Le freelander clama ses mots, résonnant comme un terrible fracas :

« Mais … Je suis vraiment désolé. Mais je vais devoir … décliner ton offre. Je suis désolé, petite fleur dorée. Je te porte des sentiments tout aussi forts mais je pense qu'on ne devrait pas dépasser cette limite. Ouvre les yeux, je ne t'apporterais que des ennuis pendant ton règne. Je connais un ennemi qui me traque et qui se fera un plaisir de s'en prendre à toi s'il apprend notre union. Je ne veux pas ça. »

Son regard pleins d'espérances vira soudainement au désespoir. Elle n'aimait pas cette réponse ... Elle ne voulait pas cette réponse. La femelle dorée se pinça les lèvres, attristée par cette nouvelle. Le brun l'aimait, mais il ne voulait pas aller plus loin. Quelque part, Awena aurait préféré qu'il lui avoue ne pas être amoureux, la douleur aurait été moins ardente. Pourtant, elle tenta tout de même de trouver une solution.

« Peu importe si je me fais tuer. Je veux être avec toi, seulement avec toi ... Alo- »

Cependant, elle ne finit jamais sa phrase. Elle vit cette lueur tout autant attristée dans le regard émeraude de son bien-aimé. Elle soupira, légèrement, sonnant comme un abandon. La souveraine ouvrit donc enfin les yeux, Masika l'aimait, mais il ne voulait pas l'embarquer dans ses misères, alors il la rejetait. Elle se prépara donc à partir, lui dire adieu avec un sourire désolé, mais lui n'en avait pas fini. Et ses dernières paroles eurent l'effet inverse, poignardant la lionne aux reflets ensoleillés.

« Un jour tu feras la rencontre d'un mâle, jeune et beau, qui te rappellera mon visage et fera chanter ton cœur. Celui-ci fera un bon compagnon pour toi et un bon roi pour ton royaume. Je ne crains de ne pouvoir t'apporter autant que je ne le devrais. Ne le prends pas mal. »

Ses prunelles bleues s'humidifièrent, tandis qu'il posait sa patte sur la sienne, se voulant compatissant. Awena resta un moment, plutôt quelques secondes à ne rien faire ... Cependant, elle finit pas se décaler vivement, ne souhaitant pas de la pitié de celui qu'elle aimait. Chagrinée au possible, elle s'écria, son visage couvert de larmes :

« TU NE COMPRENDS RIEN !! Tu n'es qu'un idiot ! Je ne veux pas quelqu'un d'autre, je ne veux pas de ta compassion ! »

Elle tourna la tête, ne voulant pas encore affronter son regard vert. Si elle le faisait à nouveau, elle savait qu'elle s’effondrerait pour de bon. Alors, en guise d'au revoir, elle s'exclama une dernière fois, froide :

« En fait, tu as raison. On s'apportera des ennuis mutuellement ... Alors, on ferait mieux de ne plus se voir pendant un moment. »

Elle se pinça encore la lèvre, déçue d'elle-même et de ce qu'elle allait dire.

« Au revoir, Masika. »

Puis sans demander son reste, elle s'en alla en direction du rocher, ne pouvant retenir les larmes de couler.
L'amour n'était définitivement pas fait pour eux.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 844
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   Sam 10 Nov - 23:38




L'Amour n'était pas fait pour Eux


Masika & Awena.


Très vite, l'atmosphère entre eux changea du tout au tout. A mesure qu'il parle, et prononce ses excuses à celle qu'il aimait, lui expliquant pourquoi il devait mettre fin à cette idylle et la préserver de ses misères, il sentit le visage de sa belle se ternir, s'effondrer, se refroidir. Le soleil amoureux venait de perdre de sa chaleur en l'espace de quelques instants. Son cœur se serra, très fort, peut-être même un peu trop, tandis qu'il achevait sa dernière phrase. Il ne pourrait pas la seconder autant qu'il le voudrait. Il n'était pas fait pour elle. Elle se trouverait quelqu'un d'autre. C'était la seule solution. N'est-ce pas ? Un lion pouvait aimer plusieurs fois … Du moins, c'est ce que le fils de Kamba essayait de se convaincre. Il avait aimé. Trois fois. A des degrés différents. Pourtant, aujourd'hui, il se refusait une énième fois à l'amour. Quelque part, il voyait la sœur de Vita en Awena. Une petite fleur bleue, éconduite par son amant, voyant ses rêves se briser et son cœur se meurtrir. Prise de conscience. Elle ne vivrait jamais d'idylle heureuse avec son prince charmant.

Awena ne souriait plus du tout. Au contraire. Elle demeurait immobile, pourtant, ses prunelles bleues, d'habitude si jolies s'humidifièrent et un flot de larmes ruissela le long de ses joues dorées. Masika recula d'un pas, comme frappé par ses propres paroles. Exprimant un air désolé. Ne pouvant revenir sur sa décision, bien qu'au fond de lui, son âme semblait hurler la mort. Mais les larmes de la reine Soleil le firent chanceler mentalement et il en oublia presque ce qu'il venait de dire. Les raisons pour lesquelles il s'était approché de la frontière. La fille de Kumpa avait exprimé, précédemment, son désir de vivre avec lui et seulement avec lui peu importe si elle se faisait tuer après ou non. Il ne l'avait pas écouté. Elle ne mesurait pas ses paroles. Et lui non plus n'avait pas mesuré ses paroles. Peut-être aurait-il dû se contenter d'un simple refus. Et ne pas développer sa réponse.
Awena finit par se décaler vivement, s'écriant, le visage humidifié par les larmes et les yeux brillants :

« TU NE COMPRENDS RIEN !! Tu n'es qu'un idiot ! Je ne veux pas quelqu'un d'autre, je ne veux pas de ta compassion ! »

Le contact entre leurs prunelles se brisa et la femelle dorée regarda ailleurs, détournant la tête. Masika fut blessé par sa remarque mais ne dit rien. Elle ne le pensait pas, pas vrai ? Il comprenait parfaitement son désarroi et encore plus sa peine. Ça s'appelait le chagrin d'amour, et il l'avait déjà expérimenté. Il ouvrit la bouche, voulant s'excuser, puis se ravisa, songeant qu'il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il lui dirait. Que répondre à ça ? La princesse de Prideland reprit, sur un ton froid :

« En fait, tu as raison. On s'apportera des ennuis mutuellement ... Alors, on ferait mieux de ne plus se voir pendant un moment. »

Masika ne souriait plus du tout. Le visage fermé, il hocha doucement la tête, acceptant la décision de son amie. Il comprenait. Il lui faudrait du temps pour s'en remettre … Il en éprouva presque des remords, mais les rejeta au dernier moment : il ne devait pas s'en vouloir. Il la préservait de son passé, il la préservait de lui. Awena n'avait rien à faire avec un mâle qui se refusait à elle pour des raisons peut-être insensées. Si son refus semblait irréel, il demeurait qu'il avait raison et que c'était mieux qu'ils en restent là.

Presque éprise de regrets, la lionne conclut :

« Au revoir, Masika. »

Et elle n'attendit pas sa réponse. La femelle dorée fit volte-face et disparut des frontières, dissimulée dans les ténèbres de la nuit. Le lion brun ne chercha pas à la poursuivre. Ça suffisait pour aujourd'hui. Cette scène, malgré lui, l'avait quelque peu chamboulé. Pas parce qu'il avait été « insulté », mais bien parce qu'il avait blessé une amie. Enfin, une amie. Il était évident qu'elle était plus pour lui. Mais il demeurait pourtant certain d'avoir pris la bonne décision pour cette personne chère à son cœur.

L'amour n'était définitivement pas fait pour eux.


made by guerlain - epicode



HRP+ fin du rp I love you

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: L'Amour n'était pas fait pour Eux   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Amour n'était pas fait pour Eux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» Le savoir est fait pour être partagé
» Quel pays est fait pour moi ?
» "Quel crime avons-nous fait pour mériter de naître ?" [PV Tenshi]
» L'amour d'un fils pour sa mère, et inversément... (Brume)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-