Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Rumor has it (SUMU)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1054
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Rumor has it (SUMU)   Mar 6 Nov - 15:38


Allongée parmi les herbes, Ahva n'avait d'yeux que pour ses petits trésors. Fruits d'un interdit et pourtant si innocents ... Jamais elle ne laisserait quiconque leur faire de mal. La lionne devait à présent distinguer consciemment ses ennemis de ses alliés et surtout à qui faire confiance. Djedkara blottie contre son flanc, la princesse observait son premier né et s'attarda davantage sur ses marques paternels. Soto l'apprendrait tôt ou tard et elle devrait se tenir prête mais l'Outlander n'était pas le seul ennemi à rôder derrière les frontières. Les exilés chercheraient à la faire payer et si ce n'était pas elle, ce serait Awena qui subirait les conséquences de ses actes, choses qu'elle refusait tout bonnement. Ahva était partagée entre l'envie de quitter ses terres natales pour élever ses petits loin de tous les danger et l'amertume de laisser sa sœur seule. Poussée par le désir de protéger ses petits, Ahva s'était convaincue que partir signifiait également ôter des épaules de Prideland la menace qu'elle trainait avec elle mais et si au contraire, en faisant cela, elle laisserait Awena comme seule cible de ses ennemis ? Elle ne savait que faire ni même quelle était la bonne décision à prendre. Accaparée par ses pensées, il lui suffit d'un moment d'inattention pour perdre de vue son fils.

« Shomari ! » appela-t-elle spontanément en se redressant, laissant dégringoler son autre fils de ses pattes.

Aucune réponse. Son sang ne fit qu'un tour. Ahva saisit le lionceau entre ses crocs et s'élança à la recherche du disparu. Comment avait-il pu lui échapper en si peu de temps ? Tché, il devait probablement tenir d'elle et Ahva comprenait enfin toutes les inquiétudes qu'elle avait pu infliger à ses parents mais l'heure n'était pas aux souvenirs. Effrayé par l'attitude de sa mère, le lionceau miaulait avec agitation mais elle n'en tenait pas compte, franchissant les herbes hautes tel un diable. Où était-il allé ? Cette question la préoccupait autant que les lions pouvant rôder dans les parages ... L'odeur du lionceau lui apparu très vite et Ahva suivit sa piste sans tarder, aussi remontée qu'affolée. Alors qu'elle s'approchait, une autre odeur s'affirmait. Elle déposa Djedkara au sol et bondit par dessus les herbes, se dressant face à la menace et prête à lui saisir sa gorge quand son corps de figea. Sa gueule se décomposa et ses griffes se rétractèrent illico. Sumu !

Shomari accouru près de sa mère -conscient qu'il avait fait une grave bêtise- tandis que le second s'extirpait des herbes pour rejoindre sa mère et son frère. Ses deux bébés réunis entre ses pattes, Ahva les contempla avec soulagement avant d'observer son amie, confuse.

« Pardonne-moi Sumu, je ... je l'ai perdu du regard et je pensais que ... Je n'avais pas reconnu ton effluve, la peur m'a rendu anosmique. »

Elle était perdu entre la joie de savoir son petit sauf et la honte de s'être jetée toutes armes sorties sur son amie. Son corps battait à hauteur de ses émotions. Si Shomari semblait peut troublé par la présence de cette inconnue, Djedkara lui était cloitrée derrière sa mère, peu rassuré par la présence de cette grande lionne qu'il ne le connaissait pas et qu'il pensait responsable du trouble de sa mère. Ahva les observa à nouveau tous les deux, enregistrant bien l'information qu'ils étaient saufs et en sécurité puis souffla un grand coup, riant nerveusement.

« Je n'aurais pas imaginé nos retrouvailles dans de telles circonstances et malgré mon accueil, sache que je suis vraiment très heureuse de te revoir. Que fais-tu ici ? » demandait-elle, retrouvant enfin un sourire serein.

Sumu ... C'était un réel plaisir de la revoir et Ahva ne pouvait feindre sa réjouissance. Les amis se faisaient si rares ces derniers temps qu'il était jouissif d'être en la compagnie de l'un d'eux.

« Oh j'en oublie mes manières, Sumu voici mes fils : Shomari et Djedkara. »

Les deux lionceaux miaulèrent réciproquement à l'entente de leur nom, le plus timide laissant apparaître sa tête du dos de sa mère tandis que l'autre souriait à pleine dents, rendu curieux par l'inconnu. Il n'avait guère l’occasion de croiser des visages autres que ceux de la famille mais l'attitude de leur mère suffisait à leur faire comprendre que l'étrangère n'était pas une ennemie.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Sumu
MEMBRE - SUMU


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 742
En savoir +
MessageSujet: Re: Rumor has it (SUMU)   Jeu 20 Déc - 9:46

Rumor has it



Sumu & Ahva



Une odeur qui me déplaisait flânait dans l’air. Une carcasse trainait dans le coin. C’était le fruit d’un vagabond qui avait réussi à trouver une proie pour sustenter sa faim. La déduction était simple, les lionnes qui chassent, ramènent toujours le butin au clan. La carcasse n’avait pas été rongée entièrement, laissant apparaitre une vision morbide de la pauvre bête en décomposition. Je pinçais des lèvres irritées de ne pas avoir plus d’informations sur le passage de l’individu.

Mais des rires cristallins d’enfant viennent perturber mes pensées. Ce n’était pas vraiment la vision approprier pour un enfant, qui que ce soit, il ne devrait pas voir l’horreur qui se putrifiait ici. Je cherchais du regard où se situait le jeune lionceau et fis quelques pas dans sa direction.

C’est alors qu’une lionne bondit des herbes, dans un mouvement d’attaque. Par réflexe je fléchis le flanc pour éviter un éventuel coup venant de la lionne qui semblerait alors surprise et se figea. Elle comme moi, nous laissons un moment de suspend, nous dévisagent presque. Ahva !

La princesse de Prideland, mon amie, mère de deux lionceaux… attendez quoi ?! La féline s’excusait d’être arrivé de façon si violente, elle n’avait pas reconnu mon odeur et semblait paniquer à l’idée de perdre de vue son petit. Je souris délicatement en posant mes yeux sur les deux boules de poils qui semblait quelque peu effrayé à cette nouvelle rencontre.

-Ahva, quelle surprise ! Quoi que non pas vraiment, je suis chez toi après tout.

Je souris avec malice sans aucune once de méchanceté. La fille du soleil ne semblait pas imaginée des retrouvailles dans de telles circonstances et pourtant elle s’empressait d’ajouter qu’elle était heureuse de me revoir. Elle ne put s’empêchait de me questionner sur ma présence ici.

-J’en suis tout aussi ravie, un visage familier fait toujours plaisir à voir. Je fis une courte pause avant de reprendre. Je suis venu prendre de tes nouvelles, je pensais que venir te voir te ferais plaisir.

C’est alors qu’Ahva semblait retrouver ses bonnes manières car elle me présenta alors ses fils qui semblaient moins farouches qu’il y a quelques instants maintenant. Le plus timide restait néanmoins dans les jupons de sa mère alors que le second me regardait tout souriant.

-Mais dis-moi où est passé la jeune princesse qui essayait de retrouver les faveurs de sa sœur et qui réclamer justice pour sa mère ? Te voilà maintenant maman !

Je regardais une nouvelle fois ses enfants. Son amie avait donné naissance à deux adorables petits lionceaux. Cela grandis tellement vite et bientôt ils deviendront deux sublimes lions, je n’en doute pas. Je me penchais alors vers Ahva pour que seule elle l’entende :

-Fais attention il y a une carcasse pas loin ce n’est pas joli à voir. Je te dis pour les petits, ce n’est vraiment pas adéquat pour eux. C’est l’œuvre d’un vagabond encore …

Je me redressais et m’assis alors pour cette fois m’adressais de vive voix à mon amie :

-Alors qu’est-ce que j’ai raté ? Raconte-moi tout !

Du menton je désignais les deux lionceaux, pour appuyer mes propos.

made by guerlain for epicode

_________________
Avatar © Fleck | Signature © Khamunrah / © Fleck
Images originales © WaltDisney
Mon Journal - Un rp' ?


I'm the Queen guys :
 

Parole en #8d6957
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2062-sumu-princesse-au-sang-de
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1054
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Rumor has it (SUMU)   Mer 16 Jan - 11:00


La peur rapidement dissipée par les joies des retrouvailles, les deux lionnes s’offraient des sourires radieux et Sumu confiait être venu prendre des nouvelles de la guerrière du Soleil, pensait que cela lui ferait plaisir.

« Et comment ! »

La venue de ses enfants dans sa vie était une réelle bénédiction mais Ahva n’était pas aveugle aux regards qui se trainaient, un étrange climat régnait sur Prideland aussi plus que jamais elle était heureuse d’être en compagnie de vrais amis, ces derniers se faisant rares. La réflexion de Sumu la fit rire bien qu’à demi-teinte.

« L’eau a coulé sous les ponts depuis, j’ai obtenu ce que je voulais et maintenant plus encore. Mais ne t’en fais pas, je suis toujours la même. » glissait-elle dans un sourire complice.

Toujours aussi ardente oui et sa flamme guerrière était loin d’être éteinte, Ahva surveillait sans cesse les frontières pour s’assurer que le père des petits ne viendraient pas les réclamer. Une inquiétude permanente qui éveillait ses vieux réflexes en chaque instant. Sumu en avait malheureusement fait les frais … Se penchant alors à l’oreille de son amie, Sumu lui confia qu’une carcasse laissé d’un rôdeur traînait non loin et qu’il valait mieux pour les petits de les en éloigner. Un vagabond hein … Ahva fronça les sourcils tout en hochant de la tête. Etait-ce l’œuvre d’un pur rôdeur ou d’un ennemi potentiel ? Magré ses craintes, cela ne pouvait être Soto. Il ne se serait jamais aventuré jusqu’au Sud de Prideland et surtout, n’aurait jamais abandonné une carcasse qu’il aurait préféré traîner jusqu’à son clan. La lionne siffla ses petits et leur imposa de ne pas s’éloigner. Djedkara n’eut guère à se faire prier tant il aimait traînait dans les pattes de sa mère et quant à Shomari, l’inconnue offrait une plus grande distraction que ses plans d’herbe qu’il connaissait déjà. Il guettait chacun de ses mouvements et rôdait près d’elle, curieux de son pelage et son attitude noble.

Prenant place face à son amie, Sumu lui demandait un récit détaillant tout ce qu’elle avait manqué, accentuant ses propos en désignant les deux petites boules de poils. La guerrière du Soleil observa longuement ses rejetons avant de répondre.

« Beaucoup de choses … » confiait-elle dans un soupir. « Outland a depuis été repris par les exilés mené par un dénommé Soto, la fille de Tahani et ses partisans ont été chassé, on ignore où ils se trouvent mais tu es probablement au courant de cela et te demande sûrement pourquoi je te dis ça. Eh bien, cette prise d’Outland a été facilité par la non-intervention de Prideland, clause de mon pacte passé avec leur nouveau leader qui à l’époque m’a aidé à vaincre Mopango. Je lui ai souvent rendu visite pour m’assurer d’une relation pacifique avec le nouvel Outland et de fil en aiguille nous nous sommes rapprochés. Soto est le père de mes enfants mais personne ne le sait, il est ici considéré comme un ennemi et un usurpateur. »

Son ton était bien neutre mais Ahva s’était pourtant exprimée sans langue de bois. Elle avait confiance en Sumu et sûrement était-ce l’une des rares personnes à qui elle pouvait se confier sans crainte d’être jugé. Peu en savait autant que la princesse déchue si ce n’était sa propre famille.

« Je les élève toutefois seule, mes sentiments m’ont longtemps aveuglé mais quand j’ai senti en moi cette graine se développer, j’ai pris conscience que je ne voulais pas d’un lion comme lui dans leur vie. Il est … toxique et pour leur bien, il est mieux qu’il n’ait rien à faire avec lui. Il ignore tout de leur existence mais j’ignore si je pourrais le lui cacher bien longtemps, les murmures de la savane se portent bien loin et hors de notre portée. »

Bien qu’à contrecœur, Ahva avait éloigné la douce allégresse de leur retrouvaille mais à quoi bon feindre la réalité. Elle était presque soulagée de lui en parler, de retrouver cette oreille si fine qui auparavant avait déjà écouté ses plus sombres dessins.

« Ce n’est pas très gai mais c’est ma vie. » soupirait-elle presque rieuse. « Mon clan n’a aucune idée de leur ascendance, cela provoquerait des réactions vives et ces enfants n’ont pas à subir les conséquences de choses qu’ils ignorent. Ils sont innocents dans tout cela mais peut-être un jour paieront de mes erreurs. Pourtant je ne regrette pas, ils sont ma plus belle réussite. »

Shomari et Djedkara étaient encore trop jeunes pour comprendre les propos de leur mère mais ils ressentaient l’amour dans son regard et vinrent tous deux se frotter à elle tandis que la lionne les accueillait avec chaleur.

« Voilà, tu m’as demandé de tout raconter et c’est fait, je pense n’avoir rien omis et c’est déjà conséquent. J’espère que ta vie n’a pas été aussi chamboulé … sauf en bonnes nouvelles, peut-être ? »

La lionne ambrée retrouva son sourire d’or tandis qu’elle portait de nouveau son regard sur son amie. Elle n’avait pas eu vent d’activités particulières sur Freeland mais peut-être certaines choses étaient restées prisonnière du clan.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
Sumu
MEMBRE - SUMU


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 742
En savoir +
MessageSujet: Re: Rumor has it (SUMU)   Ven 25 Jan - 12:04

Rumor has it



Sumu & Ahva



La féline dorée eut un petit rire et fit remarquait que le temps avait fait son travail et qu’elle avait obtenu ce qu’elle souhaitait et même plus encore. Son sourire complice voulait en dire long. A ma remarque concernant l’animal mort, la mère reprit ses enfants pour leur dire de ne pas s’éloigner dans un sifflement. Pendant que l’un rester dans les pattes de sa mère, l’autre semblait plus enclin à l’observer d’un air curieux.

C’est après une longue observation de ses petits qu’Ahva se décida de me raconter l’histoire. Outland a depuis été repris par les exilés menés par un certain Soto. La fille de Tahani et les lions qui soutenait sa cause ont été chassé et depuis, leur position reste introuvable. Cela je le savais déjà par le biais des nouvelles qui arrivent sur Freeland. Depuis que je fréquentais de plus en plus Naba, les informations me venaient plus facilement aux oreilles et étaient plus fiables que les ragots raconter du repas après la chasse.

Mais ce n’était pas tout. La femelle continuait son récit. La prise d’Outland a était réalisé avec facilité car Prideland n’est pas intervenu. Je haussais un sourcil. En effet cela m’avait frappé et je m’étais interrogé sur le super. Mon amie m’expliquait alors qu’elle avait passé un pacte avec le leader Outlander à l’époque, qui avait convaincu la princesse de l’aider à vaincre Mopango. Ainsi donc Prideland n’a pas répondu aux appels à l’aide. Après de nombreuses visites afin d’assurer l’alliance avec félin, les deux lions se sont finalement rapprochés. Soto était donc le père de ses deux enfants.

-Oooh ! Je vois.Dis-je sur un ton surpris tout en levant les sourcils.

La femelle continuait en précisant que personne ne savait qui était le père de ses enfants car sur Prideland, Soto est considéré comme un ennemi, recherché mort ou vif. J’étais l’une des rares personnes qui doit être au courant de l’histoire. Ahva ne s’amuserait pas à divulguer l’information à n’importe qui. C’était là le lien particulier et proche qui nous unissait qui me permettait d’être privilégié sur certaines informations. J’entrepris de poser mes questions sans filtre.

-Et alors tu le vois toujours ?

Mon amie m’expliquait alors qu’elle élevait seule ses enfants et ses sentiments l’avaient longtemps aveuglé et qu’une fois enceinte elle comprit qu’elle ne se sentait pas prête de vivre auprès d’un lion comme lui dans sa vie. Selon La princesse, le mâle est quelqu’un de toxique et cela n’était pas bon pour ses petits. Elle avait donc pris la bonne décision d’éloigner ses petits de cette figure paternelle inadaptée. Ahva me confiait même que le père ne connaissait pas l’existence de ses enfants. Combien de temps arrivera-t-elle à garder le secret ? Le père souhaitera-t-il retrouver ses enfants ?

-Au fond, tu aimerais que tes enfants grandissent auprès d’un père ou tu t’en fiche et ta vie de mère célibataire te convient ?

Je regardais les deux jeunes félins aux regards si innocents. Ils ne savent surement pas le sujet de conversation et ne comprennent pas l’importance des mots prononcés à ce moment. Mais ils n’ont pas à subir la fureur des Pridelander pour le sang qui coule dans leurs veines. J’en connaissais moi-même les conséquences, ayant grandi et subi tout cela.

Mon amie clôt son récit. Elle entreprit de me demander alors si ma vie n’avait pas été aussi chamboulé que la sienne depuis, sauf en bonne nouvelle. Je souris nerveusement.


-Oui il y a bien quelque chose. Le prince Naba et moi nous nous fréquentons beaucoup ses derniers temps. Cela est bien plus que de l’amitié. Mais j’ai peur, peur d’être renié par le clan à cause de mon passé. Peur que certain n’oublie pas la haine qu’ils ont éprouvée envers mes parents.

La peur n’était pas réellement pour cela. J’avais peur d’avoir été piégée dans mon propre jeu de séduction. Je ne savais plus distinguer la réalité et la fiction. Je devenais réellement amoureuse du prince. Est-ce que j’étais prête ? Je n’avais pas vraiment le temps de réfléchir sur le sujet car j’avais des objectifs à atteindre. Contrairement à mon amie, je n’avais pas encore atteint les miens.

-Nous nous laissons du temps sans vouloir précipiter les choses mais j’ai l’impression que Naba est prêt à construire quelque chose. Il semble tellement heureux quand il est avec moi. J’arrive à apaiser son cœur de la douleur due à la perte de son frère.

Je fis une courte pause.

-J’espère faire les bons choix… mais j’écoute mon cœur.

Qui crie vengeance.


made by guerlain for epicode

_________________
Avatar © Fleck | Signature © Khamunrah / © Fleck
Images originales © WaltDisney
Mon Journal - Un rp' ?


I'm the Queen guys :
 

Parole en #8d6957
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2062-sumu-princesse-au-sang-de
Ahva
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 1054
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Rumor has it (SUMU)   Lun 18 Fév - 16:20


Comme à chacune de leurs précédentes rencontres, Sumu prêtait une oreille attentive aux propos de la princesse du Soleil mais creusa plus loin encore, lui demandant si elle souhaitait secrètement que ses enfants grandissent auprès d'un père et ou si au contraire elle s'en fichait et que les circonstances actuelles lui convenaient. Ahva joignit son regard à la princesse déchue qui contemplait les deux lionceaux et les observa un moment avant de répondre :

« Pour leur développement personnel, j'aurais aimé qu'ils aient un père auprès d'eux mais ça ne pourra jamais être Soto, heureusement ma famille est grande et ils pourront y trouver une figure paternelle plus convenable. De mon côté, ma vie de mère célibataire ne me dérange pas, je préfères être seule que mal accompagnée. »

Et c'était peu dire. Les lions en qui Ahva avaient confiance se faisaient de plus en plus rares. Il y avait son demi-frère, Sadaka et sa sœur bien évidemment mais à part eux, Ahva n'avait plus confiance en quiconque sur Prideland pour s'alléger de ses maux et confier ses craintes. Ajjn bien que présent parmi les Mositus rescapés avait été très atteint par la naissance des petits et ce pour une raison qu'elle ignorait. Quant à Vita, elle peinait à croiser son chemin et regrettait amèrement sa présence. Oui, avec le temps et contrainte de ses erreurs, l'effectif de ses amis avait été bien réduit. Sumu n'avait pas idée d'ô combien sa présence réjouissant la guerrière d'or.

Son récit clôt et celui-ci n'ayant guère besoin qu'on ne s'y attarde, Sumu entreprit de lui narrer sa vie et ses nouvelles péripéties. Un sourire nerveux agita d'ailleurs ses babines et il n'échappa pas au regard avisé de la princesse qui haussait un sourcil intrigué. Une romance avec Naba ?! ça, elle ne s'y attendait pas. Pourtant, Sumu était bien belle lionne et il n'y avait pas de quoi être si étonné. Son charme avait finalement opéré sur Freeland ou presque. La fille de la Vipère et du Tyran craignait toujours d'être rejeté par le reste du clan et sûrement craignait-elle encore plus pour cette romance naissante.

« Oh, Sumu ... je suis ravie pour toi et Naba mais tu n'as pas à te tracasser pour le reste du clan, s'ils voulaient te rejeter ils l'auraient fait dès ton arrivée sur Freeland. Cela fait un moment que tu es parmi eux désormais, depuis le temps ils ont du comprendre que tu n'étais pas tes parents. Naba les aidera à comprendre s'ils n'y arrivent toujours pas. »

Pour des enfants issus de lignée prestigieuse ou connue des quatre contrées de la Terre des Lions, il n'était pas évident de se défaire de la réputation de leurs parents. Si leur cas n'était pas vraiment pas comparable puisque Sumu palissait d'une terrible réputation parentale, Ahva pouvait néanmoins la comprendre en ce que ses choix avaient été vivement critiqué puisque différents de ceux de ses parents. Beaucoup pensaient la voir devenir comme sa mère, sage et indulgente mais Ahva avait hélas emprunté un autre chemin.

Sumu continua en lui confiant l'envie palpable de son compagnon de construire plus avec elle. Quoi donc, des enfants ? Cela semblait dans la logique des choses et à terme, cela ferait de Sumu la mère des héritiers et donc reine de Freeland. Un sacré tremplin mais Ahva se réjouissait que son amie renoue enfin avec ce qu'on lui avait prit. Elle demeurait une princesse après tout.

« Pourquoi cela ne serait pas un bon choix ? Si tu es heureuse avec lui et lui avec toi, rien ne doit vous empêcher d'être ensemble. Tu as besoin d'allié sur Freeland, de personnes qui croient en toi et qui de mieux que Naba pour t'épauler ? »

Fervente partisane de cet amour naissant, Ahva offrait un sourire chaleureux et confiant à son amie qui semblait en proie au doute. Notant toutefois que Sumu n'osait aborder ses propres sentiments alors même qu'elle semblait certaine de ceux du prince, Ahva osa lui demander sur le ton de la confidence :

« Et toi, l'aimes-tu ? »

Si oui, alors rien ne devait l'empêcher de vivre son histoire avec Naba et certainement pas le regard des autres ni même leurs préjugés.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Rumor has it (SUMU)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumor has it (SUMU)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hérumor
» uehara nao (rumor has it)
» Les Fleurs du Mal /Pv Sumu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-