Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 A painful return partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 1364
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: A painful return partie 2    Sam 3 Nov - 0:00

Depuis son retour sur Prideland, Banguko avait eu le temps de voir son fils passer du petit lionceau à un adolescent. Bien sûr, le vieux père de famille savait pertinemment que le jeune mâle ne serai jamais aussi grand que lui à l'âge adulte. Néanmoins, ce passage à l'adolescence était synonyme d’entraînements plus poussés et intenses. Kyu ne devait pas quitter Prideland sans maîtriser les bases élémentaires du combat.

En début de matinée, le vieux gris avait commencé sa séance par un travail plus concret sur la furtivité. En effet, le grand lion jouait le rôle de la proie, tandis que le fiston jouait le rôle du prédateur.

Caché dans les hautes herbes, Kyu rampait au sol avec discrétion, dans l'espoir de surprendre son père en se conformant à son enseignement. Après avoir atteint la distance nécessaire pour procéder à un saut mêlant agilité et précision, le jeune lion des sables lança les hostilités. Pour lui, tout était bon dans le timing, dans ce genre de cas de figure, l'échec n'était pas une option.

Hélas, le résultat qui suivit fit comprendre au fils d'Amaya que l'échec n'était pas une notion à prendre à la légère. En effet, celui-ci se retrouva au sol, le vieux lion d'argent avait eu le temps de se décaler en évitant son élève de justesse.

-Raaaaaaah ! Mais comment tu fait ? Combien de fois déjà ? C'est la quinzième fois que me retrouve par terre...

L'ancien nordique posa son regard violacé sur sa progéniture en disant :

-Comment je fais ? Et bien...Je me sers de mes oreilles tout simplement. Tes pas doivent être encore plus silencieux.

-Mouais...Je ne suis pas convaincu...

-Tu sais Kyu, on ne devient pas un bon guerrier en un claquement de doigt. Il faut s'entraîner, s'entraîner et encore s'entraîner.

-Et...Pendant combien de temps d'après toi ? Mon rêve...C'est d'être comme toi et battre tout le monde !

-Je n'ai pas de valeurs précise à te donner...Pour la simple et bonne raison que nous sommes différents...De plus, personne n'est invincible ou surpuissant. Je suis certes grand, mais la taille ne veut absolument rien dire.

Lentement, l'ex-freelander posa sa patte sur sa tête en disant :

-Regarde. Tu connais mon point faible. Avec un pelage fin et une crinière absente, je suis très vulnérable.

Le visage du jeune barbu s'illumina :

-Oui et malgré ça...Tu as vécu pendant plusieurs années en tant que voyageur solitaire !

-Oui...Car mon seul et unique objectif était le suivant : Vivre ! Kyu, en tant que voyageur, tu dois obligatoirement privilégier ta survie et elle seule. Compris ?

Au départ, Kyu laissa apparaître un air déçu. Celui-ci était animé par un profond désir de découverte mais dans le même temps, il voulait aussi montrer qu'il était différent de tous ces pridelanders qu'il percevait comme des paresseux.

Finalement, le jeune lion des sables se racla la gorge avant de répondre avec un air sérieux :

-Compris.

Soudain, un rire se fit entendre. Le géant gris sans crinière avait d'ores et déjà entendue cette voix dans le passé...Aucun doute ! Cette voix appartenait à Gundi, la fille adoptive d'Amaya.

-Tiens tiens ! Non je ne rêve pas ! Le petit duo de rebelles est de retour !

Sur le coup, l'adolescent sablé commença à froncer les sourcils. Gundi était partie à la recherche de sa mère et depuis, elle n'avait pas donner signe de vie jusqu'à son retour inattendu.

-Gundi...

-Que t'arrive-t-il Kyuchou ? Tu n'est pas content de me voir ?

Sans tenir compte de l'air provocateur de la jeune lionne fauve, le vieux barbu s'adressa à sa fille adoptive en disant :

-Alors Gundi ? Je constate que cette petite recherche n'a pas été très probante...

-Ooooh que oui grand père...Et tout ça par ta faute ! Tu est partit sans donner de nouvelles et à cause de ça, maman a complètement perdu les pédales !

-Tu dis ça juste parce qu’elle t'a giflée ?

-Tais-toi ! Sale petit morveux du désert !

Surpris, le vieux gris ouvrit de grands yeux puis, fixa sa progéniture en redemandant confirmation sur ce qu'il avait entendu.

-Sérieux ?

-Oui oui !

Sur le coup, la jeune adulte laissa échapper un rugissement de colère.

-Et ça vous amuse ? Banguko, sache que je ne t'ai jamais considérer comme mon père !

Malgré la situation qui devenait de plus en plus complexe, le vieux lion sans crinière gardait un air neutre particulièrement déstabilisant :

-Je sais c'est pas nouveau...

-Cette indifférence...Je te hais ! DISPARAIT DE MA VUE !

Sans perdre plus de temps consacré au gaspillage de salives, la féline fauve fit un bon en direction du voyageur. Malgré son âge avancé, le vieux lion d'argent esquiva l'attaque de la femelle. Une fois au sol, celle-ci procéda à une autre manœuvre offensive dans le seul et unique but de donner une gifle semblable à celle qu'elle avait reçue de sa mère. Soudain, la femelle glissa puis, tomba au sol. L'ancien compagnon de Kimya profita de ce moment pour plaquer cette dernière au sol en disant :

-C'est tout ce que tu avais à me dire Gundi ?

-Tsch ! Ordure ! Tu m'écrase !

-Ooooh...Désolé de te le dire mais c'était mon intention jeune fille.

-Papa...

-Ne t'inquiète pas Kyu...Je ne lui ferai aucun mal...

Le vieux père de famille reposa son regard violacé sur la féline pridelander.

-J'ignore tout des raisons qui ont poussées Amaya à quitter le rocher....Quoi qu'il en soit, si tu veux te battre pour déverser ta colère sur moi je suis à ta disposition. Si ça peut te permettre de remettre les idées en place dans ta petite tête je serai très ravi de t'aider.

Finalement, le félin argenté relâcha celle qui était son adversaire quelques secondes auparavant, puis, se dirigea vers le rocher aux côtés de son fils sans un mot. Maintenant, son objectif était le suivant : Retrouver Amaya.

Entre temps, la jeune Gundi se releva lentement mais sûrement. Sous le poids de l'humiliation, celle-ci n'avait même plus le courage de défier celui qu'elle considérait comme un monstre.

"Tu as gagné cette bataille mais pas la guerre Banguko...Je te tuerai...J'en fait le serment !"

_________________

avatar et signature Cissy©  character and design Banguko ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2965-banguko-le-voyageur-non-s
 
A painful return partie 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partie de plaisir
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-