Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 We need to talk [Hatasa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 181
Localisation : Le Grand Désert.

En savoir +
MessageSujet: We need to talk [Hatasa]   Mer 24 Oct - 15:45


We need to talk
Ce matin là le lion commença son entraînement avant l'aurore. En se levant il avait pris le peu de temps nécessaire pour se nourrir un peu de racines et de se désaltérer au point d'eau de l'oasis, il étira son dos et HOP entraînement matinal. Son frère et mentor ne se réveillerait qu'au petit matin venu, ce qui lui laissait un peu de tempos pour s'échauffer. Depuis son retour Daren ne pensait qu'à deux choses. Et l'une d'elle l'empêchait de dormir depuis deux semaines déjà, il y pensait constamment, perdait l'appétit, le sommeil, la raison. Il fallait que cela change, aujourd'hui après son entraînement quotidien il ferrait ce qu'il faut, peut-être pourrait-il enfin trouver un peu de repos lorsque cela serrait sorti. Une boule avait commencé à se former dans son ventre, il en laissa même le reste de son petit-déjeuner qui était pourtant plutôt frugal. Ce qu'il fallait qu'il fasse plus tard dans la journée le stressait, bien plus que l'exil ou le pire de ses démons intérieur à dire vrai. Il n'avait jamais eu si peur. Car il savait que cela définirait son Avenir tout entier, son avenir allait se jouer sur une seule décision. Il sentait l'épée de Damoclès peser sur ses épaules soudain très frêles. Le vent de cette fin de nuit le fit frissonner. *Ça va aller, il faudra juste que tu sois parfaitement honnête et fort!* Il était en nage.

Secouant sa crinière, pour avoir un peu moins chaud, le mâle se mit à escalader une falaise rocheuse particulièrement accidentée avec la niak. Il trébucha plusieurs fois, tomba plusieurs aussi. Chaque fois il se relevait et recommençait. Ce qui ne le tuait pas le rendait plus fort. Il était bien plus fort qu'autrefois, même s'il ne le faisait plus pour améliorer l'image que les autres avaient de lui, mais bien pour lui, et uniquement pour LUI, et pour quelqu'un d'autre aussi, qu'il n'est pas nécessaire de citer ici. *Vous verrez Père, vous regretterez le jour où vous m'aviez renié jadis* Daren laissa son regard s'évader à travers les dunes et tomba à nouveau d'assez haut. En tombant il se cogna la tête et hérita d'une coupure au niveau de la joue. Il grogna. Le soleil pointait doucement le bout de son nez, il était temps de retourner au camp pour attendre que son frère le rejoigne pour l'entraîner.

Ekene réglé comme un coucou Suisse, le rejoint, crinière impeccable, sourire à la fois narquois et complice vissé aux crocs. Il dit en lui donnant un coup fort dans l'épaule "Alors on s'est blessé de bon matin en chassant? HA .. Ha ..HA !" Qu'il pouvait être lourd quand il s'y mettait avec ses blagues pas marrantes. Daren se contenta de sourire ne relevant même pas. "Tu vas t'encroûter à rester là le vieux" lança Daren en riant et partant à travers les dunes en courant. C'était de bonne guerre entre eux. Ils s'adoraient mutuellement. Le cadet s'arrêta à l'endroit exact où ils avaient l'habitude de s'entraîner, cependant Ekene lui expliqua que ce jour ils allaient s'entraîner au marécage. Il devait apprendre à combattre sur n'importe quel terrain. Cette idée le révulsait. Mais il se plia à sa volonté tout de même. Comme très souvent, Daren déstabilisé par le territoire méconnu, prit une patté. Après presque 5 heure à s'entraîner non stop, Ekene mit fin à l'entraînement et conseilla à son frère cadet de se débarbouiller un peu. Certaines de ses éraflures et griffures saignaient, il ne fallait pas laisser les plaies s'infecter avec de la boue.

Daren passa presque deux heures à nettoyer son pelage, il avait de la boue partout, et ses blessures ainsi que ses bleus le lançaient. Cela faisait deux mois qu'il était revenu d'exil et depuis il n'avait jamais cessé de s'entraîner. A cause de son handicap il n'avait pas vraiment le choix. Il voulait se proposer comme guerrier au Clan dans quelques mois, il devrait alors affronter Kaya qui était et de loin le guerrière la plus douée du Clan, d'où son grade. Cette idée lui faisait un peu peur, mais il devait passer par là, il ne se dégonflerait pas. Pas après tout ce qu'il avait subi toute sa vie, pour abandonner si près du but. Son regard se perdit dans le ciel, le soleil amorçait déjà sa descente lentement. Ses pensées s'échappèrent vers Elle, sans qu'il n'ai put les contrôler. Daren sortit finalement de l'eau. Propre comme un sous neuf, le mâle s'ébroua violemment, de sorte à égoutter son pelage. Il passa une patte pour arranger sa crinière encore moite.

Il fallait qu'il se dépêche. Il ne souhaitait pas croiser la route de l'Impératrice une fois la nuit tombée. A mesure qu'il parcourait le chemin le séparant du camp, la boule se resserrait dans son ventre, et sa tension montait. Il voyait le camp de loin. Il espérait trouver assez vite Hatasa, et qu'elle n'était pas fort entourée. Il souhaitait avoir une entrevue en tête à tête. Mais surprise, elle était entourée de ses deux filles mais aussi de Kaya. Mais le mâle était décidé. En arrivant face à l'Impératrice, il fit d'abord une révérence, avant de se redresser. Il se racla la gorge et prit la parole, une lueur de volonté présente dans son regard violacé. "Pourrions-nous parler en privé Impératrice, s'il Vous plaît ?"
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



[Lahira tu peux venir si tu veux, juste après ta mère si possible]

_________________
Daren vous remet à votre place en #29088A.

Spoiler:
 

Kit (c) Dhalahi, Signa(c) Hiari, merci! ♥


Dernière édition par Daren le Dim 4 Nov - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5095-daren-the-black-sheep
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Jeu 25 Oct - 1:21

Aucune nouvelle de leur mort ne m'étais parvenue... Cela signifiait donc qu'ils étaient toujours vivants, quelque part dans le Désert. J'avais confiance en eux mais je ne serais pas une mère digne de ce nom si je ne m'inquiétais pas un tant sois peu pour ma progéniture. Alors même si je ne doutais pas de leur retour triomphant, je ne pouvais m'empêcher de me poser de plus en plus de questions au fur et à mesure que la date fatidique approchait. Ce n'était plus qu'une question de jours désormais et j'aurais bientôt la joie de pouvoir revoir mes fils. Ils avaient sûrement dû changer au cours de cette année et j'avais hâte de pouvoir les retrouver. Cette épreuve ferait d'eux des adultes et des lions responsables n'ayant plus besoin de leur mère mais je ne serais de nouveau entière que lorsque je les aurais près de moi.

Je trépignais donc d'impatience et il n'était pas rare de me trouver de bonne humeur ces temps-ci. La chose était assez rare pour être soulignée car si je me réjouissait déjà de revoir Kumani et Jenkaa, il était un autre de mes enfants qui me causait bien du souci. Cela n'avait rien à voir avec sa condition physique, et quand bien même, elle serait bientôt la plus à même de traiter son mal puisqu'elle aurait bientôt terminé son apprentissage. Non, Hiari ne souffrait d'aucune maladie. Quoique....

Si l'on y réfléchissait, peut-être avait-elle succombé à la plus terrible des maladies. Ce n'était pas chose courante chez les Jangowas mais avec mon expérience personnelle, je ne pouvais qu'avoir peur. Mon trésor doré était tombée amoureuse et j'aurais pu consentir à son bonheur s'il s'était agi d'un autre. Mais non. Il avait fallu qu'elle s'éprenne de l'Estropié. Et d'après ce que j'avais pu observer, cet amour semblait réciproque. Cela ne facilitait pas la décision que j'allais être amenée à prendre alors j'attendais et je surveillais.

Il aurait pu faire d'elle sa lionne en l'y obligeant et il n'était pas nécessaire qu'il passe par moi mais d'après les informations que j'avais pu glaner, il n'était pas de ces lions. Il viendrait me parler tôt ou tard et si cette conversation me rebutait d'avance, je ne pouvais la refuser. Enfin si, j'aurais pu. J'aurais pu aussi refuser à tous les mâles de s'approprier mes filles et les défier dans un duel à mort jusqu'à ce qu'ils comprennent que jamais je ne leur laisserais mes filles mais si cette idée m'avait de nombreuses fois traversé l'esprit et me ravissait à chaque fois, je ne pouvais l'appliquer. Je ne pouvais pas non plus choisir moi-même celui qui deviendrait leur compagnon car je refusais de savoir qu'elles ne s'épanouissaient pas.

La seule solution était donc de les laisser libre de leur choix, même si ce dernier ne se révélait pas à mon goût. J'avais pu discuter avec ma fille dans une discussion entre adulte et elle m'avait avoué ce que j'avais déjà deviné. Je ne m'étais cependant pas attendue à ce que ses sentiments soient aussi forts et elle m'avait presque suppliée de laisser une chance à Daren. Ne pouvant rien lui refuser, j'avais donc accepté et attendait que le jeune adulte vienne me voir. J'espérais qu'il ne le fasse jamais mais pour mon plus grand malheur, cela arriva.

La journée allait toucher à sa fin et je me trouvais avec mes deux filles ainsi que ma soeur de coeur lorsqu'il s'approcha. Il exécuta une révérence - ce qui me plut, je ne pouvais le nier - et pris la parole.

Pourrions-nous parler en privé Impératrice, s'il Vous plaît ?

Son regard ne quittait pas le mien et je pu y discerner de la motivation ainsi que de la détermination. Je ne pourrais reculer ce moment alors autant y aller. Ma respiration s'échappa d'un coup sec de mes narines, avant que je n'inspire pour parler à mon tour.

J'ai une petite idée du sujet dont tu veux m'entretenir...

Mon regard dévia pour venir se poser sur le sujet en question. Hiari souriait et semblait heureuse rien qu'à le voir. Je me revoyais presque à travers elle, au tout début de ma relation avec Wivu. Cela m'écoeurait mais n'avais-je pas été bien pendant un temps ? Ma décision n'était pas encore prise mais si j'acceptais, je m'assurerais qu'il ne lui ferait jamais de mal.
Reposant mes yeux dorés sur Daren, je repris.

Très bien, allons-y.

Je laissais donc mes filles avec leur marraine tandis que j'enjoignais le lion à me suivre. Nous nous éloignions suffisamment pour n'être entendus par personne et une fois que je fus certaine de ce détail, j'élevais la voix une dernière fois.

Que désires-tu ?

J'acceptais de parler avec celui qui voulait me voler mon trésor et j'avais l'amabilité de ne pas le prendre de haut comme j'avais pu le faire la dernière fois au Jardin des Os. Et par dessus tout, je ne l'avais pas appelé l'Estropié, même si je n'en pensait pas moins. Hiari ne pourrait pas dire que je n'avais pas fait d'efforts !

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 242
En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Jeu 1 Nov - 12:26


Lahira avait des nouvelles de ses deux frères par Makini et si elle avait eut l'occasion de voir une fois Kumani et de le recadrer, elle n'avait pas vu Jenkaa de ses propres yeux. Cependant elle savait que Makini ne lui mentirait pas et donc, la lionne savait qu'il survivait. Une excellente chose, ses frères allaient assurément revenir ensemble et prouver leur force ; rien ne serait joué mais ce serait une première étape vers un bel avenir. Cependant l'histoire entre Hiari et Daren la tracassait, elle n'était pas dupe et avait bien vu ce qu'il se passait, sa discussion avec Hiari l'avait également conforté dans cette idée. Malgré tout, elle n'aimait pas l'idée parce qu'elle n'appréciait pas Daren. Mais cette histoire l'avait mené à réfléchir : pourquoi donc elle n'était séduite par aucun mâle ? Hiari y avait visiblement succombé, d'autres jeunes semblaient flirter intensément mais Lahira ne se sentait préoccupée que par Skaro et ses petites affaires, tout cela ne l'intéressait guère bien que l'idée d'avoir des lionceaux était encrée dans son esprit. L'inverse serait impensable ! Il fallait absolument des héritiers au Grand Désert et cela signifiait qu'elle devrait nouer une relation avec un Jangowa qui lui permettrait de venir à cela. Enfin... Elle avait encore le temps d'y penser, non ? Bien que l'aube de l'âge adulte approche terriblement.

Lahira y avait songé une partie de la journée avant que le soir venu elle n'aille retrouver sa mère, sa sœur et sa marraine. La jeune adolescente s'était jointe à la conversation quand quelque chose les troubla : l'arrivée de Daren. Une révérence ? Lahira le toisa d'un drôle d'air ; certes c'était courtois mais Lahira ne pouvait se sortir de la tête que ce lion-là ne méritait pas sa sœur et la lui dérobait. Il souhaitait donc parler à leur mère en privé ? Lahira plissa ses prunelles dorées. En proie à une grande hésitation, la fille de l'Impératrice finit par ne plus y tenir : c'était assurément de sa sœur dont ils allaient parler ! Celle qu'elle aimait et avait toujours protégé !

- Je vais les rejoindre.

Grogna t-elle sur un ton déterminé ne laissant place à aucune contestation. De toute manière elle avait bondit avant d'entendre quoique ce soit ! Foulant rapidement le sable doré, la jeune fille de l'impératrice se rapprocha rapidement de l'Estropié et de sa mère. Elle se posta aux côtés d'Hatasa mais légèrement en retrait, laissant le front à sa mère. Sa voix se fit alors forte et sans appel, bien campée sur ses larges pattes.

- Je veux en être. Vous allez parler de Hiari, de sa relation avec... toi, n'est-ce pas ? Alors je veux en être. Je ne laisserais pas ma sœur aux pattes de n'importe qui.

[Je m'incruste du coup !]

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 181
Localisation : Le Grand Désert.

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Dim 4 Nov - 12:16


We need to talk
Le stress, la panique. Ce n'était pourtant pas le moment adéquat pour se dégonfler, pas du tout. Cette boule qu'il avait au ventre avait doublé de volume et il avait du mal à respirer. Hiari occupait toutes ses pensées comme assez souvent ces jours-ci. Sans doute même était-elle la raison pour laquelle il avait survécu à l'Exil, Daren en était convaincu, il fallait bien un miracle pour que le Désert choisisse de le faire vivre et revenir. L'Impératrice le sonda un instant, puis son regard passe de Hiari qui le fixait avec tendresse en souriant à lui une nouvelle fois. Hatasa lui confia qu’elle avait bien une petite idée de ce qu’allait être leur sujet de discussion, avant de se séparer du groupe et d'encourager Daren à la suivre, ce qu'il fit d'un pas mesuré. Il gardait la tête haute. Il savait ce qu'il voulait, il maîtrisait pour le moment ses émotions vu de l’extérieur (même si de l'intérieur il se sentait à deux doigts de faire à malaise). Lorsque tous deux furent assez loin du camp l'Impératrice qu'il respectait beaucoup lui demanda ce qu'il désirait. Le jeune-adulte s'était redressé, et s'était clarifié la gorge, prenant son souffle, il s’apprêtait à prendre la parole. Il fit une nouvelle révérence. Mais alors qu'il se redressait il put apercevoir Lahira qui se tenait derrière sa mère. Les choses se corsaient. Si Hatasa semblait vouloir l'écouter sans le juger, Daren pu constater que ce n'était pas du tout la même chose pour Lahira.

Elle l'avait toujours détesté de toute façon. Comme eux tous. Comme il était facile de détester celui même qui faisait plus d'efforts que la plupart des jangowas. Quand lui s’entraînait nuits et jours, certains se contentaient de glandouiller. Daren était bien plus méritant qu'eux tous. Personne ne pouvait comprendre à quel point sa vie était un combat perpétuel. La seule qui faisait mine de s'y intéresser était Hiari, rien que pour ce minuscule détail il l'aimait tellement déjà. Hiari, la lionne de sa vie. Il avait de tels sentiments pour elle, en si peu de temps. La Belle et la Bête. Elle seule pouvait voir des choses en lui. C'est ce qui rendait leur relation si particulière. La colère passa dans son regard et l'assombrit un peu. Crocs sortis, pourtant il ne grogna pas. Naturellement il avait reculé de quelques pas adoptant une position défensive en quelque sorte alors que la vipère crachait son venin - Je veux en être. Vous allez parler de Hiari, de sa relation avec... toi, n'est-ce pas ? Alors je veux en être. Je ne laisserais pas ma sœur aux pattes de n'importe qui. De quoi se mêlait-elle ? Elle ne le connaissait même pas. Aucun des foutus lions de ce clan n'était même venu lui parler un jour, tout ce qu'ils connaissaient c'était le venin, les insultes et l'intolérance. Comme si Daren avait choisi de naître ainsi. Le Désert l'avait trouvé digne de lui pourtant, puisqu'il lui avait permis de revenir d'exil, et depuis il n'avait de cesse de s'entraîner LUI. N'importe lequel des ces faignasse idiots se serrait présenté à sa place, ce serrait passé crème. S'il lui fallait défier la générale en combat pour prouver sa valeur, il le ferrait. Mais chaque chose en son temps.

Daren ne voulait en aucun renoncer à Hiari il était prêt à se battre si nécessaire. Peut-être même ici et avec Lahira. Il se ferrait un plaisir de la remettre à sa place. Elle n'avait aucun droit d'interférer dans cette discussion. Mais bien que ce ne soit ni bien, ni intelligent de sa part, Daren laissa passer. La colère se dissipa dans son, regard assombri, mais déterminé. Il prit un inspiration, intima à son coeur se calmer et la boule de se délier dans son ventre. Ça y est le moment tant redouté était arrivé. Il s'exprima d'une voix claire, assurée.

"-Mesdames, je suis bien conscient qu'aucune de vous deux ne m'apprécie, à cause de ma différence.." il fit une pause tout en continuant de regarder dans les prunelles solaires d'Hatasa, il commença à gratter le sol d'une patte, sentant la nervosité monter en lui .. "-Ecoutez je n'ai pas choisi de m'éprendre de Hiari, ce n'était pas un acte prémédité destiné à vous nuire à vous ou au Clan, ou à Elle. Mais ... je ne peux plus me taire, mes sentiment se sont avérés bien plus puissants que je ne l'avais imaginé. Je n'en dors plus, n'en mange plus. Elle éclipse mes pensées, occupe mes rêves. Je suis amoureux Impératrice." Daren baissa un instant les yeux, soupira en douceur, ça y est c'était sorti, puis il posa son regard redevenu neutre sur Lahira, puis Hatasa. Ses yeux brillèrent quelques secondes, un sourire apparut sur son visage avant de disparaître immédiatement. "- Je ne l'ai pas encore dit à Hiari, je ne voulais pas lui faire de faux espoirs si toutes les deux vous pensez que vraiment je suis indigne de l'avoir pour compagne, je m'en remets à votre jugement."
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Daren vous remet à votre place en #29088A.

Spoiler:
 

Kit (c) Dhalahi, Signa(c) Hiari, merci! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5095-daren-the-black-sheep
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Lun 12 Nov - 21:37

Daren ne semblait pas vraiment savoir par où commencer si j’en jugeais par son comportement. Il s’était légèrement redressé – ce qui me forçait à lever la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux puisqu’il était plus grand que moi – avait repris son souffle et s'était clarifié la voix. Il semblait prêt à prendre la parole mais recula encore le moment en faisant une nouvelle révérence. Pourquoi toute cette hésitation ? N’était-il donc pas sûr de lui ?

Son attitude changea alors du tout au tout et voilà qu’il sortait les crocs et qu’il reculait un peu, adoptant une posture défensive par la même occasion. Qu’avais-je donc fait qui puisse le faire réagir ainsi ? Lorsque Lahira vint se poster près de moi, je compris enfin que c’était envers elle qu’il en avait. Il n’appréciait donc pas Lahira ? Cela me surprenait un peu mais je m’en moquais, ce n’était pas le sujet du jour après tout et ma rose des sables nous le rappela.

Je veux en être. Vous allez parler de Hiari, de sa relation avec… toi, n’est-ce pas ? Alors je veux en être. Je ne laisserais pas ma sœur aux pattes de n’importe qui.

Je fixais intensément ma fille. Son côté protecteur et grande sœur ressortait en cet instant et j’appréciais cet aspect de sa personnalité. Cependant, si elle pouvait donner son avis, elle ne serait pas celle qui prendrait la décision finale.

J’apprécie que tu te soucies de l’avenir de ta sœur. Pour ça, je t’autorise à rester mais quoi que je décide, tu devras l’accepter.

Mon ton était doux mais il était néanmoins sans appel. Cela dit, je reportais mon attention sur le fils de Kamau et Hanna et remarquais qu’il s’était calmé et avais adopté une position plus propice à la discussion. Ayant assez retardé cet instant, il prit enfin la parole.

Mesdames, je suis bien conscient qu’aucune de vous deux ne m’apprécie, à cause de ma différence…

Vraiment ? Pourquoi pensait-il que je ne l’appréciais pas ? A cause de son handicap ? Je l’avais certes juger à cause de ça lorsque nous étions plus jeunes mais depuis, il avait affronté le Désert pendant une année et le verdict avait été en sa faveur, me faisant revoir l'opinion que j'avais de lui. Bon, il était vrai que je n'aimais pas le fait qu'il soit aussi proche de mon trésor doré mais je ne pouvais les empêcher de se voir au risque de m'attirer l'inimitié de ma fille. J'avais donc laissé faire mais était-ce une bonne chose ? Je n'en étais pas certaine...

Ecoutez je n’ai pas choisi de m’éprendre de Hiari, ce n’était pas un acte prémédité destiné à vous nuire à vous ou au Clan, ou à Elle. Mais… je ne peux plus me taire, mes sentiments se sont avérés bien plus puissants que je ne l’avais imaginé. Je n’en dors plus, n’en mange plus. Elle éclipse mes pensées, occupe mes rêves. Je suis amoureux Impératrice.

Ces mots confirmaient bien mes doutes. Tout son être criait son amour pour Hiari mais voilà qu’il venait de le rendre réel en l’exprimant de vive voix. Il semblait croire que cela ne me plaisait pas et c’était le cas. Non pas parce que c’était lui spécifiquement mais je n’étais simplement pas prête à laisser mon enfant s’envoler. Par ma propre expérience, j’avais peur qu’elle puisse un jour souffrir comme moi j’avais souffert et je voulais lui épargner ça en la protégeant de l’amour.

Mais elle était tombé amoureuse, elle me l’avait confié. Et cet amour était partagé. Cela aurait dû être un soulagement et pourtant… pourtant j’aurais préféré que ce ne soit pas le cas. Elle méritait d’être heureuse mais n’aurait-il pas été préférable que son couple soit arrangé comme la plupart des couples Jangowas ? Non. Je m’étais refusé à leur choisir un compagnon pour les laisser libre de leur choix. Et celui de Hiari s’était porté sur Daren.

Je ne l’ai pas encore dit à Hiari, je ne voulais pas lui faire de faux espoirs si toutes les deux vous pensez que vraiment je suis indigne de l’avoir pour compagne, je m’en remet à votre jugement.

Je ne l’avais pas quitté des yeux. Ainsi, j’avais pu voir les sentiments qui l’animait lorsqu’il parlait de mon trésor doré. Il était vraiment amoureux d’elle.

Ta démarche me plait, je dois te l’avouer. Je dois aussi te dire que je suis surprise par la puissance de tes sentiments envers ma fille. J’ai eu une conversation avec elle récemment et elle m’a confié ce qu’elle ressentait pour toi. Je ne sais pas si vous avez abordé le sujet tous les deux ou si tu as deviné ses pensées mais quoi qu’il en soit, elle t’aime également, j’en suis convaincue.

Bien qu’ils s’aimaient l’un l’autre, il était hors de question que j’accepte cette relation s’il n’était pas à la hauteur. Hiari - tout comme Lahira d’ailleurs – était un trésor à mes yeux et il lui faudrait un compagnon qui la méritait et qui ferait tout pour la rendre heureuse. Chose que je m’empressais de m’assurer.

Si j’accepte cette union, que promets-tu de faire pour elle ?

Si j’avais toujours gardé mes prunelles fixées dans celle de Daren, je les détournais enfin pour les poser sur Lahira. Peut-être avait-elle d’autres questions à lui poser.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 242
En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Jeu 15 Nov - 21:53


Lahira plissa légèrement ses prunelles dorées quand à sa vue, Daren montra les crocs, grognant, l'air peu heureux de la voir là. Cependant la fille de l'Impératrice ne comptait pas sans aller, elle resta fermement plantée sur ses appuis en toisant Daren d'un air neutre. Elle ne le connaissait pas assez pour savoir si ses attentions envers Hiari était bonne ; elle voyait sa soeur éperdument amoureuse et d'une certaine manière, ça lui rappelait sa mère autrefois. Envers Wivu. Wivu qui lui aussi avait semblé si amoureux avant que tout n'éclate en milles morceaux. Lahira se souvenait d'avoir, enfant, idéalisé le couple de ses parents en rêvant d'une pareille idylle mais ses espoirs s'étaient envolés en fumé et aujourd’hui elle n'y croyait plus. Lahira aurait voulu y croire pour sa petite soeur qu'elle aimait tant mais qu'est-ce qui pouvait lui assurer que Daren ne ferait rien de mauvais envers elle ? Que plus tard, il ne la trahirait pas comme leur mère avait été trahie ? Lahira détestait voir le visage de sa sœur triste, elle détestait voir sa peine. Et puis, c'était sa petite Hiari. Sa petite sœur qu'elle aimait tant et souhaitait toujours auprès d'elle, elle craignait un peu qu'on le la lui enlève, peut-être.

- Bien, mère.

Déclara simplement la jeune lionne après avoir posé ses prunelles sur sa mère, hochant sobrement la tête. Elle n'irait pas contre la volonté de sa mère, elle aurait évidemment le dernier mot. Le bon ; Lahira savait qu'elle pouvait faire confiance en Hatasa alors si elle acceptait, c'est qu'elle était sûre d'elle. Puis d'une certaine manière il gagnait un petit point en venant demander la patte de Hiari. Lahira reposa son regard sur Daren et l'écouta s'exprimer, l'observant attentivement, longuement, scrutant ses expressions, cherchant à lire dans son regard violacé. Il semblait aimer Hiari, avec beaucoup d'ardeur, beaucoup de sentiments. Était-ce possible ? Lahira s'était sentie hermétique à tout cela depuis que ses désirs avaient sombré suite au départ de son père alors... Enfin, ce n'était pas important. Ce n'était pas d'elle qu'il s'agissait mais de sa petite fleur dorée. Lahira écouta attentivement, haussant un sourcil quand il déclara qu'elles ne l'aimaient pas à cause de sa différence. Certes Lahira aurait préféré - ou pas ? Elle n'était pas sûre - voir sa soeur avec un meilleur Jangowa, un Jangowa en parfaite santé. Peut-être. Elle n'en savait trop rien, Lahira craignait de voir Hiari blessée.

Lahira se reprit pour écouter la suite, pensive. Ses mots étaient coulants d'amour et son attitude aussi ; la femelle coula son regard vers sa mère et l'observa alors, se demandant ce qu'il se passait dans l'esprit de sa génitrice. Après tout Hatasa était douée pour afficher un minois neutre et camoufler ses pensées, elle n'était pas un livre ouvert comme tant d'autres. Lahira fut assez satisfaite aux dires de sa mère, plutôt en accord avec elle et sa question. Son regard croisa celui d'Hatasa puis, elle le reposa sur Daren.

- Daren. Fit-elle tout d'abord de sa voix assez grave pour capter son attention. Tu me parais des plus sincères mais pour autant, je n'accepterais jamais de voir Hiari triste à tes côtés, seras-tu prêt à être avec elle quoiqu'il se passe ? Dans les difficultés comme dans les heureux moments ?

La jeune lionne soupira légèrement.

- Hiari n'est pas aussi forte mentalement qu'elle voudrait le montrer, elle a été très touchée par la disparition de notre traître de père et de voir notre mère abandonnée de la sorte. Je ne veux plus revoir de telles expressions sur son visage, ni ces pleurs et cette peine. Si tu penses être capable de la rendre heureuse, je ne m'opposerais à rien mais sache que si tu lui fais quoique ce soit de mauvais, je n'hésiterais jamais à m'imposer. Déclara Lahira, droite et sérieuse. Pour sa famille, elle tuerait sans hésitation, quitte à finir exilée. Qu'importe, si on touchait Jenkaa, Kumani, Hiari ou Hatasa, elle tuerait. Si elle devait tuer Daren parce qu'il blessait sa sœur, elle le ferait, qu'il en soit bien conscient avant de s'engager.


_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."


Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 181
Localisation : Le Grand Désert.

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Lun 26 Nov - 14:39


We need to talk
Daren avait l'impression d'être sur le grill. Lors de son monologue il n'avait pas cligné des paupières, il fallait que l'Impératrice voit ce qu'il ressentait tout au fond de son cœur, que cela puisse se lire dans son regard. Ses yeux, comme son coeur se consumaient en silence. C'est en le gardant qu'il avait fermé les paupières quelques secondes à peine, il en profita également pour reprendre son souffle. Le mâle avait cruellement chaud, allait-il s'embraser lui aussi ? Bien qu'il en doute, le mâle gardait un visage neutre au lieu de pouffer. le moment était mal choisi. Après ce court moment qui avait suffi à le détendre un peu, le mâle reporta son attention sur Hatasa et Lahira, toutes deux ne l'avaient pas quitté des yeux, comme le jaugeant, l'une de ses prunelles orangées et l'autre de ses prunelles solaires. Son Impératrice semblait en pleine réflexion. Daren se sentait malmené par ce silence, il n'aimait pas le silence, il n'était jamais de bonne augure. Pourtant il imaginait aisément que ce n'était pas facile pour Hatasa, étant maintenant seule et mère de quatre adolescents, il était normal qu'elle les surprotège de la sorte. Daren espérait vraiment cela dit qu'elle avait ressenti la sincérité de ses sentiments pour sa fille. Le mâle savait qu’elle était plus jeune que lui, et que cela aussi pouvait refroidir Hatasa. Le prenait-elle pour un pervers? Cette attente le tuait littéralement, et le faciès de l'Impératrice restait insondable.

Lorsqu'enfin l'Impératrice lui répondit, Daren sentit son coeur battre plus vite. Il allait enfin connaître la réponse qu'il attendait mais craignait tant à la fois. Il fut plus tôt content de lui lorsqu'elle lui confia aimer sa démarche. Il y avait pensé, jugeant que c'était important, surtout pour la famille Impériale, en connaissant son vécu et son passé. Le mâle sentit son coeur se serrer lorsque Hatasa lui confia également que sa fille était également éprise de lui. Ainsi son coeur avait vu juste et ne s'était pas trompé. Daren n'osait y croire. Tout son corps se mit à trembler, et ses yeux brillèrent un instant, humides. Non Daren et Hiari n'en avaient encore jamais parlé, il l'aimait en secret depuis son retour d'exil. La revoir lui avait fait un électrochoc; Et depuis il cherchait les mots. Mais il ne souhaitait pas les dire avant d'être sûr que sa famille n'empêcherait pas leur bonheur. Hiari s'était en effet montrée très tactile récemment, mais il ne pensait pas que ça venait de là. Des papillons s'agitaient dans son estomac. Le mâle s'autorisa un petit sourire. Il n'aurait jamais cru que.. La dernière question d'Hatasa s'insinua finalement dans le fouilli de pensées qui s'entrechoquaient bruyamment dans son cerveau "-Si j’accepte cette union, que promets-tu de faire pour elle ?"

Merde c'était à lui de répondre. Le mâle secoua la tête un instant. mais alors qu'il s’apprêtait à répondre, la regard de l’Impératrice lui échappa, filant vers Lahira. Celle-ci ayant eu l'accord tacite de sa mère ne se gêna pas pour enchaîner. Zut, Daren aurait aimé pouvoir prendre chaque point un à un, pour ne pas s'emmêler, tant le flux de ses pensées était en ce moment compliqué. Mais tant pis. Il regarda à son tour Lahira lorsqu'elle parlait. C'était la première fois qu’elle l'appelait par son nom, waow, lui qui pensait qu'elle ne le connaissait même pas. Elle lui dit qu'elle ne souhaitait plus voir la tristesse imprégner les traits de sa soeur, lui demanda s'il sentait capable de la rendre heureuse, de rester toujours au près d'elle, dans les bon comme les mauvais moments. Pour lui cela coulait de source. Il avait toujours eu le plus grand des respects pour les lionne et ce depuis son enfance. A commencer par sa propre mère de qui il était toujours très proche. C'était elle qui avait fait de lui le lion qu'il était aujourd'hui, qui lui avait insufflé force, honneur, courage, amour. Rien ne ferrait s'éloigner Daren de ce chemin.

Il regardait toujours Lahira avec intensité, puis son regard chercha celui d'Hatasa. "-Pour vous répondre Impératrice, je suis prêt à tout faire pour la protéger. Elle est la raison pour laquelle le Désert m'a choisi, pour rester en vie, pour l'aimer comme personne. Je suis prêt à combattre pour elle, même à mourir. Je lui serrai fidèle, lui offrirai tout mon amour et toute mon attention. Si bien sûr elle veut de moi." puis il regarda Lahira, et continua en s'asseyant, il commençait à avoir un léger engourdissement "-N'ayez craintes, je ne souhaite que le bonheur de Hiari, si elle me repousse je ne l'embêterai plus jamais. Je jure d'être pour elle le lion qu'elle mérite, le lion qu'elle veut. Mais aussi le roc sur lequel elle pourra s'appuyer pour s'épanouir librement, aimée et respectée". Lorsque le mâle dit "je jure" il passa un doigt à la griffe sortie, et fit une croix sur son coeur, pas une croix symbolique, il appuya plutôt fort de sorte à faire deux griffures sur sa poitrine au niveau du coeur, un léger filet de sang s'échappa des griffures. Cela pouvait paraître enfantin pour quiconque ne le connaissant pas. Mais lorsque Daren jurait, il ne revenait jamais sur sa parole. Il était un lion d'honneur. A dire vrai, Hiari risquait plus de se sentir étouffer que de manquer de chaleur de la part de son peut-être future compagnon officiel. S'il y avait une chose dans laquelle Daren excellait c'était bien celle d'aimer plus qu'on ne l'aimait lui. Ayant été repoussé toute sa vie pour quelque chose qu'il ne pouvait pas changer. Il s'attache très vite, car il aime tout le monde de base. Il voulait que la mère, comme la soeur de Hiari comprennent qu'il s'engageait ici, devant elles deux et pour la vie.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




_________________
Daren vous remet à votre place en #29088A.

Spoiler:
 

Kit (c) Dhalahi, Signa(c) Hiari, merci! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5095-daren-the-black-sheep
avatar
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 308
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   Jeu 6 Déc - 17:54

Lahira accepta sans broncher le fait que j’aurais le dernier mot et reporta son attention sur le lion qui nous faisait face. Je l’imitais lorsque Daren reprit la parole. Ses mots étaient emprunts d’amour et il faudrait être aveugle et sourd pour ignorer la teneur des sentiments de Daren envers Hiari.

Je confiais ensuite au jeune adulte que sa démarche ma plaisait sans lui dire qu’il marquait des points à agir de la sorte. Je lui disais ensuite que ses sentiments étaient partagés par ma fille avant de lui demander ce qu’il serait prêt à faire pour elle. Avant qu’il ne réponde, je portais mon regard sur mon autre fille afin qu’elle puisse prendre la parole si l’envie lui prenait. Chose qu’elle fit sans tarder.

Daren. Tu me parais des plus sincères mais pour autant, je n’accepterais jamais de voir Hiari triste à tes côtés, seras-tu prêt à être avec elle quoiqu’il se passe ? Dans les difficultés comme dans les heureux moments ? Hiari n’est pas aussi forte mentalement qu’elle voudrait le montrer, elle a été très touchée par la disparition de notre traitre de père et de voir notre mère abandonnée de la sorte. Je ne veux plus revoir de telles expressions sur son visage, ni ces pleurs et cette peine. Si tu penses être capable de la rendre heureuse, je ne m’opposerais à rien mais sache que si tu lui fais quoique ce soit de mauvais, je n’hésiterais jamais à m’imposer.

Franche et ferme. Voilà comment Lahira se montrait face à Daren. Les questions qu’elle posait et les mots qu’elles disaient étaient ceux qui manquaient encore pour que je prenne ma décision. Je n’avais rien de plus à ajouter alors je laissais le mâle répondre, scrutant chacune de ses réactions pour enfin accepter ou non sa demande.

Pour vous répondre Impératrice, je suis prêt à tout faire pour la protéger. Elle est la raison pour laquelle le Désert m’a choisi, pour rester en vie, pour l’aimer comme personne. Je suis prêt à combattre pour elle, même à mourir. Je lui serais fidèle, lui offrirais tout mon amour et toute mon attention. Si bien sûr elle veut de moi. N’ayez crainte, je ne souhaite que le bonheur de Hiari, si elle me repousse, je ne l’embêterai plus jamais. Je jure d’être pour elle le lion qu’elle mérite, le lion qu’elle veut. Mais aussi le roc sur lequel elle pourra s’appuyer pour s’épanouir librement, aimée et respectée.

Hatasa, je sais que tu seras toujours à mes côtés mais j’ai besoin de plus. Comme le soleil a sa lune et la vie a sa mort, j’ai besoin de toi. Je t’aime ! Je ne veux pas mourir sans que tu ne le saches et si tu ne veux pas de moi, pas comme je l’espère, je comprendrais. Les mots de Daren avaient éveillés en moi un souvenir que j’avais refoulé. Je ne pensais pas que ma mémoire les avait gardé mais j’imaginais que de tels mots étaient inoubliables, peu importe ce qu’il se passait par la suite.

Enfin, ce qu’il venait de dire était ce que j’attendais et je n’avais plus aucun doute maintenant. De plus, lorsqu’il avait juré, il s’était légèrement entaillé la peau à l’emplacement du cœur, signifiant ainsi qu’il engageait son honneur.

Je saurais me souvenir de tes paroles et te les rappeler si nécessaire. Que se soit bien clair, si tu venais à la faire souffrir, je n’aurais aucune pitié pour toi. Maintenant, tu devrais te dépêcher d’aller lui dire que je consent à votre union, elle semblait triste après votre dernière entrevue…

J’avais brisé le silence pour proférer une menace envers Daren mais au moins, tout était clair maintenant. Qu’il fasse souffrir Hiari et il ne vivrait pas assez longtemps pour s’en vouloir. J’étais cependant persuadée que cela n’arriverait pas, c’est pourquoi j’avais finalement fini par accepter de lui confier mon trésor doré. Cela fait, je laissais là ma fille et mon futur gendre, ayant besoin de solitude pour me faire à l’idée de ce qu’il se passerait assurément par la suite.

_________________

Hatasa grogne en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Ocylan merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: We need to talk [Hatasa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
We need to talk [Hatasa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» 05 - I need to talk ♥ Saphira

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: Le Désert
-