Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 303
En savoir +
MessageSujet: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Lun 8 Oct - 19:44




Trompes la Mort
Nelaya & Ukarimu




Nelaya courait toujours, haletant, toussant à en cracher ses poumons. Les dents serrées autour du lionceau, elle ne l'avait pas lâché un instant durant sa course. Elle s'y accrochait comme à sa propre vie.

La Lande était derrière eux à présent, tout comme le feu. Mais la liarde refusait de s'arrêter de peur que l'Enfer ne vienne à les rattraper. Ses pattes la brûlaient, tout comme ses flancs. Pour sortir de ce piège de feu, elle avait dû faire des choix... Et pas toujours les plus prudents.

Les flammes l'avaient marquées. Tout comme elles avaient déjà marqué le petit. Pourtant, tout au long de ce parcours semé de pièges mortels, son instinct lui avait dicté de faire tout son possible pour épargner l'enfant de brûlures supplémentaires... Qu'il soit ou non encore en vie, ce petit avait déjà bien assez souffert par le feu.

Le Rocher des lions. Il était encore bien loin.. Trop loin. La féline n'aurait jamais la force d'aller aussi loin, son corps n'en supporterait pas d'avantage, et seule sa détermination la faisait encore avancer. Ses pattes, elles, ne la porteraient bientôt plus.

Il était hors de question de s'arrêter là, maintenant! Le lionceau devait rejoindre les siens. Là-bas seulement il serait à sa place. Elle ne connaissait pas les coutumes des lions. Pourraient-ils seulement faire quelque chose pour lui? Sinon, au moins serait-il enterré auprès des siens. Elle devait l'y amener, même si cela signifiait devoir approcher ceux qu'elle évitait. Mais sa vision se troublait de plus en plus, et d'ici peu...

Ce qu'elle redoutait arriva. Ses pattes s'emmêlèrent et la liarde s'écrasa au sol, lâchant le petit qui roula au sol. Elle gronda, et rugit. Si elle n'avait jamais voulu tomber nez à nez avec les habitants de ces terres, elle espérait de tout coeur que son appel désespéré serait entendu.. Elle se redressa comme elle le pu, se dirigeant vers le petit avant de se laisser tomber à ses côtés.

"Tiens bon.. Tiens bon.."


soufflait-elle, continuant de tousser. Etait-il seulement encore présent dans cette enveloppe éphémère qu'était ce petit corps..?

Il ne le resterait pas longtemps si personne ne venait à leur aide.



_________________
Kit par mes soins
Ex Wema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5595-nelaya-you-are-looking-fo
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 848
Localisation : Tu as regardé derrière toi ? ^^

En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Sam 27 Oct - 16:42

La chasse. Activité indispensable à la survie mais au combien désagréable pour moi. Cela m’avait toujours rebuté à cause de ce qui était arrivé à ma mère et je n’avais jamais réussi à dépasser l’appréhension qui me saisissait à chaque fois que je devais traquer un gibier. Je m’y soumettais cependant mais je savais que je ne serais jamais aussi douée que ma sœur. Shana… J’ignorais comment elle était parvenue à mettre notre histoire de côté mais je l’enviais. Peut-être était-ce parce que, contrairement à elle, j’avais des enfants et un compagnon.

Je n’en savais rien et plutôt que de me poser des questions, je vidais mon esprit pour me concentrer. Déjà que je n’étais pas douée, il n’était pas nécessaire que des pensées parasites viennent me perturber dans ma tâche. J’avais eu le choix de partir avec un groupe mais connaissant mes capacités, j’avais préféré décliner et opter pour une chasse en solitaire. Cela serait plus difficile certes mais si je venais à échouer, je serais la seule victime et mes camarades ne souffriront pas de mon incapacité.

M’éloignant volontairement de mes camarades, je portais mon choix sur un troupeau différent. Tandis que j’observais, je remarquais que l’une des antilopes boitait sévèrement. Elle était bien entourée mais si j’effrayais le troupeau, elle aurait bien du mal à s’enfuir en même temps que les autres…
Le plus discrètement possible, je me rapprochais du groupe d’antilope. Mon pelage, quoi que vif, se fondait assez bien dans le paysage et bientôt, je ne fus plus qu’à quelques mètres de ma proie. Je bondis alors de ma cachette et les antilopes déguerpirent comme prévu. Plus rapides, elles me distancèrent rapidement. Sauf une. L’antilope qui boitait. Avec ce handicap, j’eus tôt fait de la rattraper et de mettre fin à sa vie.

Ayant réussi étonnement rapidement, j’entrepris de retourner au Rocher lorsque mon regard capta une fumée noire qui s’élevait au-dessus de la Lande. Je n’avais pas remarqué que je m’étais autant rapprochée de l’endroit et me demandais ce qui avait bien pu déclencher cet incendie. Le feu était décidemment ravageur ces derniers temps et j’espérais que personne n’en ait été victime. Poussant un soupir, je reprenais ma route en sachant pertinemment que je n’aurais jamais la réponse.

Sauf que ce n’était pas ce qu’avait prévu les esprits. Tandis que je trainais la carcasse de l’antilope, un rugissement retentit non loin de moi. Celui-ci semblait empli de douleur et je ne réfléchissais pas avant d’accourir en direction de l’appel, abandonnant complétement ce que j’étais en train de faire. Le souvenir du jour où j’avais trouvé Vita complétement amoché par les hyènes me revint et j’osais espérer ne pas me retrouver face à la même situation. Et ce n’était pas du tout la même chose. Non, c’était bien pire et je m’arrêtais net devant la scène que j’avais sous les yeux.

Une féline tachetée était allongée aux côtés d’un petit corps inanimé. En les observant brièvement, je remarquais que tous les deux arboraient des brûlures et mon cœur se serra en imaginant ce qu’ils avaient dû vivre. L’adulte était consciente et ne cessait de tousser mais l’état de l’enfant était bien plus préoccupant.

Par les esprits…

Ignorant le lien qui pouvait unir ces deux-là, je m’approchais jusqu’à eux. Poussée par un instinct maternel, je passais ma pate sur le corps du petit. A mon plus grand soulagement, il n’était pas froid et bien que faible, je pouvais sentir sa respiration. Puisqu’elle était consciente, je posais mon regard sur celle qui l’accompagnait et m’adressais à elle.

Vous avez tous les deux besoin de soins… Aurez-vous la force d’aller jusqu’au Rocher où dois-je vous envoyer quelqu’un ?

Si je pouvais emmener le petit avec moi, je n’étais pas certaine de pouvoir porter cette … lionne ? léoparde ? Enfin bref, cette féline jusqu’au Rocher. Je l’avais déjà fait mais j’avais pris un an depuis et le trajet serait bien plus long que celui avec Vita. D’autant plus que cette fois-ci, je n’avais personne à envoyer en éclaireur pour prévenir qui que se soit de la situation…

_________________
Ukarimu est timide en DarkOrange

Présentation - Rapport du Matin - RP & Liens

Avatar © Kiowara et Signa © Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4040-ukarimu-ou-la-pridelander
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 303
En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Lun 5 Nov - 17:59




Trompes la Mort
Nelaya & Ukarimu




Une lionne surgit des fourrés au bout de quelques secondes qui parurent à Nelaya plusieurs heures tant son appel à l'aide lui semblait désespéré. Même si elle avait mis toute sa force dans ce cri, quelles étaient les chances pour que quelqu'un accoure? ... Peu importe, une personne avait répondu à cet appel et c'était tout ce qui comptait.

Les oreilles plaquées en arrière, Nel' faillit rugir contre l'orange et la repousser lorsque celle-ci approcha du lionceau. Mais elle s'en retint, forcée de constater qu'il n'y avait dans le regard de la féline aucune mauvaise intention. Elle voulait simplement leur venir en aide.

Quand l'étrangère toucha le petit corps, la liarde écarquilla les yeux. Sa toute petite poitrine.. Il venait de respirer! Il était en vie!

"La jungle soit louée.."


Murmura-t-elle entre deux quintes de toux. Tous ses efforts n'avaient donc pas été vains. Ce petit n'avait pas encore quitté ce monde. Il restait de l'espoir.

L'inconnue demanda si elle pouvait se débrouiller pour marcher seule jusqu'au rocher, ou si quelqu'un devait l'aider. Aller chercher quelqu'un, perdre du temps? Hors de question!

"Je me débrouillerai! Occupez vous de lui!"

Répliqua-t-elle aussitôt d'un ton presque autoritaire. Il était plus dans le besoin qu'elle ne l'était. Mais saurait-elle se lever? Elle l'ignorait. Tout ce qu'elle savait c'est qu'il le fallait. Alors, elle serra les dents et puisa dans les dernières forces qu'il lui restait. Ce fut compliqué et douloureux mais elle y parvint. Et sans prendre le temps de reprendre son souffle, elle pris la direction de ce fameux Rocher qu'elle tâchait pourtant d'ordinaire d'éviter.

"Il n'y a pas de temps à perdre!"

Conclut-elle en tâchant d'accélérer la cadence, manquant de trébucher à plusieurs reprises et ayant presque l'impression que ses pattes marchaient encore dans les braises..



_________________
Kit par mes soins
Ex Wema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5595-nelaya-you-are-looking-fo
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 848
Localisation : Tu as regardé derrière toi ? ^^

En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Jeu 8 Nov - 19:42

Une quinte de toux reprit la tachetée alors que je remarquais avec soulagement que le petit était en vie. Ils avaient besoin d’aide, tous les deux. Je pouvais emmener le petit mais son accompagnatrice… Je lui demandais donc si elle pouvait encore mobiliser ses forces pour endurer la route jusqu’au Rocher.

Je me débrouillerai ! Occupez-vous de lui !

Le ton employé était quasi similaire à celui que l’on utilisait pour donner un ordre mais je faisais fi de cela, la vie du petit lion étant beaucoup plus importante que de relever ce genre de chose, ce qui déclencherait probablement une dispute. Ce qui n’était pas du tout le moment. J’approchais donc du lionceau et l’attrapais aussi délicatement que possible. Relevant alors la tête, je remarquais que la femelle aux nombreuses tâches était debout et qu’elle avait commencé à marcher en direction du Rocher.

Il n’y a pas de temps à perdre !

Elle avait raison. Seul le Grand Esprit savait combien de temps il lui restait. Et j’espérais au plus profond de moi qu’il ne le prendrait pas avec lui. Il ne pouvait pas le reprendre. Il a encore tellement de choses à vivre !

J’emboitais donc le pas de la féline et la rejoignis rapidement. J’aurais voulu courir jusqu’au Rocher afin que le petit que je tenais dans ma gueule puisse bénéficier de soins le plus rapidement possible. Je me retenais cependant, ne voulant pas laisser la sauveuse du lionceau seule. Qui sait si elle ne s’effondrait pas d’ici quelques pas. Je préférais donc garder un œil sur elle, juste au cas où, d’autant plus qu’elle trébuchait souvent. Le Rocher se rapprochait mais il y aurait encore plusieurs longues minutes avant que nous ne l’atteignons. Je me demandais alors si une fois arrivés, Kuzaidia ou Ishana seraient capables de les soigner ? Je l’ignorais mais je l’espérais grandement.

Ches parents… Avez-vous une idée de leur chort ?

Mes mots étaient déformés mais ma phrase restait compréhensible. Enfin, je croyais…
Elle avait sauvé ce lionceau des flammes mais qu’en était-il du reste de sa famille ? L’avait-elle trouvé en compagnie de cadavres ou bien s’était-il retrouvé piégé et seul ? Les deux options créaient des scénarios sombres dans mon esprit et aucune n’était préférable à l’autre…

Vous êtes restés longtemps dans chet enfer ?

La respiration du lionceau était faible et il était difficile de la distinguer et vu leurs blessures à tous les deux, je me demandais combien de temps ils avaient étés victimes du feu ? Combien de temps avaient-ils respirer de la fumée ? Ces informations - si elle pouvait me le donner si tant est qu’on avait encore une notion du temps dans une telle situation – seraient sûrement capitales pour les guérisseuses.

_________________
Ukarimu est timide en DarkOrange

Présentation - Rapport du Matin - RP & Liens

Avatar © Kiowara et Signa © Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4040-ukarimu-ou-la-pridelander
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 303
En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Mar 20 Nov - 12:47




Trompes la Mort
Nelaya & Ukarimu




Chaque pas était douloureux. C'était comme si sa chaire brûlée à vif se déchirait au fur et à mesure qu'elle avançait. Nelaya avait dû affronter bien des maux au cour de sa vie , mais c'était la première fois que le feu la marquait. Jamais elle n'avait été préparé à ça.

"Ches parents… Avez-vous une idée de leur chort ?"

Articula difficilement la féline orangée, portant toujours dans sa gueule le jeune rescapé. En guise de réponse, Nelaya secoua négativement la tête. Elle n'avait aperçut personne d'autre dans le feu.. Sans doute la Mort était-elle déjà passée.

"Vous êtes restés longtemps dans chet enfer ?"

L'interrogea-t-elle ensuite. La liarde serrait les dents. Pourquoi diable tant de questions? Tout ce qu'il leur fallait, c'était des soins, pas un interrogatoire! Pourtant, elle se garda de sur réagir et tâcha de ne pas s'énerver d'avantage. La lionne ne pouvait pas savoir..

"Je me dirigeais vers la jungle en contournant les flammes quand je l'ai entendu appeler sa mère."

commença-t-elle avant de reprendre son souffle.

"Je l'ai cherché durant plusieurs minutes.. J'ignore combien. Le temps prend des allures différentes quand la mort rôde. J'étais sur le point de perdre connaissance quand mes pattes l'ont heurté."


Avoua-t-elle.

"Il n'appelait plus depuis longtemps déjà. La suite m'a été qu'une course sans fin au travers du feu."

Quant à la suite et bien.. Cette femelle en savait à présent autant qu'elle.

"J'osais espérer qu'il fasse partie de votre clan."

Le voyage commençait à se faire long, et Nelaya s'impatientait. Quand diable atteindraient-elles ce fichu rocher?!

"C'est encore loin? Le temps presse. Il est peut-être fort, mais je doute qu'il ne survive longtemps sans soins."



_________________
Kit par mes soins
Ex Wema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5595-nelaya-you-are-looking-fo
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 848
Localisation : Tu as regardé derrière toi ? ^^

En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Mer 28 Nov - 2:42

La distance n’était plus très grande jusqu’au Rocher mais le plus dur restait encore à venir. En effet, il faudrait encore l’escalader car l’antre des guérisseuses ne se trouvait pas à son pied… Il nous faudrait encore quelques minutes de marche pour en arriver là et la féline aux nombreuses tâches en profita pour répondre à mes questions.

Elle commença par hocher négativement la tête, m’indiquant par là qu’elle n’avait vu personne près du lionceau. Il s’était donc retrouvé pris au piège seul mais je ne savais pas si je devais me sentir soulagée ou non. D’un côté, cela signifiait qu’aucune personne n’était morte près du petit mais d’un autre, cela voulait dire qu’il abandonné par sa famille, que ce soit à cause du feu ou non…
Ne pouvant soupirer, je soufflais du nez. Si jeune et déjà soumis à de lourdes épreuves. Le début de la vie de ce petit n’était vraiment pas des plus joyeuses.

Ma camarade de route m’expliqua ensuite qu’elle retournait vers la jungle tout en évitant le feu lorsqu’elle avait entendu l’appel du jeune mâle. Elle l’avait alors cherché sans savoir combien de temps puisque celui-ci se déroulait différemment dans ce genre de moment. Elle avait fini par le trouver alors qu’elle-même allait s’évanouir puis avait fait en sorte d’échapper aux flammes dévastatrices. S’arrêtant là dans son récit, j’imaginais que la suite commençait au moment où je les trouvais à mon tour.

J’osais espérer qu’il fasse partie de votre clan.

L’odeur de fumée m’emplissais les narines, m’empêchant de distinguer la moindre odeur provenant du petit blessé mais rien qu’à son apparence, je savais qu’il n’était pas pridelander. Nous étions certes nombreux mais en ce moment, les lionceaux ne l’étaient pas tellement et j’étais persuadée de ne l’avoir jamais vu ni même entendu dire qu’une de mes camarades avait eu des enfants récemment.

Malheureujement non… Je ne l’avais jamais vu avant aujourd’hui.

Peut-être était-il outlander ? L’endroit n’était pas si éloigné du feu après tout alors pourquoi pas. Il pouvait aussi s’agir d’un voyageur mais ça, seul lui pourrait nous le dire. Si tant est qu’il survive jusque-là.

La féline demanda alors si s’était encore loin, argumentant que le blessé avait beau être fort, ses forces n’étaient pas infinies. Reconnaissant les lieux, je lui répondis que non et sans en dire plus, contournais le rocher se trouvant sur notre route. Notre horizon libéré, celui-ci dévoila le pied du Rocher de la Fierté. J’en grimpais les premières plateformes avant de vérifier que la deuxième blessée me suivait toujours. Rassurée, je repris mon escalade avec agilité sans toutefois aller jusqu’en haut. L’antre des guérisseuses était située quelques étages plus bas que la grotte où nous dormions et cela tombait plutôt bien. Surtout aujourd’hui ! Je m’avançais rapidement à l’intérieur et lorsque mon regard s’habitua au changement de luminosité, il distingua une forme que je n’eus aucun mal à reconnaitre.

Kujaidia !

Le Grand Esprit soit loué ! Nous étions enfin face à quelqu’un qui pourrait nous aider et j’espérais de tout mon cœur qu’il n’était pas encore trop tard pour l’enfant que je tenais encore dans ma gueule. Il avait échappé aux flammes, il devait être assez fort pour survivre. Il le fallait…

Aide-nous je t’en chuppli !

Inutile de préciser ce qu’il avait, c’était bien assez flagrant et la mandrill n’était pas née de la dernière pluie. Bien que surprise par ma présence, elle avait vite remarqué la raison de ma présence. Elle savait que le temps était compté et n’avait pas attendu longtemps avant de venir prendre délicatement le petit. Elle l’avait ensuite installé afin de commencer une inspection plus poussée et de lui donner les soins qu’il nécessitait. Ce n’était pas la première fois que je voyais une guérisseuse à l’œuvre et bien que les espèces différaient, Kuzaidia et Ishana se ressemblaient en de nombreux points à cet instant précis. La femelle rouge n’étant pas dans les parages, je m’adressais donc à la mandrill, ne sachant toutefois pas si elle m’entendrait, concentrée comme elle l’était.

Il faudrait aussi que vous examiniez mon amie lorsque vous aurez terminé avec ce petit bonhomme. C’est elle qui l’a sauvé des flammes mais cette action de bravoure lui a coûté certaines blessures.

J’espérais que la féline ne m’en voudrait pas pour la façon dont je l’avais désignée. Nous ne pouvions pas dire que nous étions amies au vu du peu de temps passé ensemble et de la méconnaissance l’une de l’autre mais ne sachant pas son prénom, j’avais opté pour ce terme plutôt que de dire « la féline » ou encore « la tachetée ». Cela me semblait plus poli.

_________________
Ukarimu est timide en DarkOrange

Présentation - Rapport du Matin - RP & Liens

Avatar © Kiowara et Signa © Dhalahi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4040-ukarimu-ou-la-pridelander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 13
En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Dim 2 Déc - 16:24


    Salim revenait peu à peu à lui.

    Pour être honnête, l'inverse l'aurait arrangé. Inconscient, il n'était rien, ou en tout cas pas grand chose, et le peu qu'il était alors était lové dans un doux amas cotonneux dont il aurait voulu ne jamais s'extirper. Il n'y avait plus de peur. Il n'y avait plus d'incompréhension. Il n'y avait plus de douleur. Juste la perspective d'un repos bien mérité et éternel. Qu'importe s'il n'avait pas la moindre idée d'où ses parents et sa soeur étaient. Qu'importe s'il était perdu et seul. Plus rien ne comptait à ses yeux à présent. Il était, un point c'est tout.

    Jusqu'à ce que peu à peu de désagréables fourmillements ne commencent à lui engourdir le visage. L'épaule. La queue. Le flanc. Fourmis qui se muaient peu à peu en aiguilles. Qui creusaient de plus en plus profondément sa chair. Comme si on avait eu la bonne idée de lui coller un masque brulant sur la moitié de la tête. A un moment donné la douleur fut véritable et se révéla trop intense pour qu'il puisse l'ignorer. Le duvet qui l'entourait se dispersa rapidement, et ne resta plus que cette terrible brûlure qui le tiraillait sans relâche.

    On pouvait voir ses paupières — une intacte, l'autre en très mauvais état – commencer à tressauter. Ses yeux semblaient s'agiter et des tremblements commençaient à parcourir son corps. Le mouvement était subtil, mais à l'intérieur, Salim hurlait. Ou en tout cas, il en avait très envie. Se débattant dans les ténèbres, assénant des coups de ses minuscules griffes dans le vide, il tentait de se frayer un chemin vers la conscience. De toute évidence, rester prostré et ignorer le problème n'était plus envisageable. Il devait bien faire quelque chose, il fallait que ça s'arrête. Il fallait qu'il se réveille.
    Mais il avait du mal.
    Au bout d'un temps qui lui sembla incommensurablement long, il finit par entrouvrir les yeux, faiblement. Son regard était hagard et il eut bien du mal à faire la mise au point. Tout était trouble autour de lui. Quand les tâches informes finirent par devenir plus nettes, il crut distinguer trois personnes. Une qui lui ressemblait. Une qui lui ressemblait moins. Et une, très près de lui, qui ne lui ressemblait pas du tout. Pris d'un soudain accès de terreur — il n'avait jamais vu de mandrill de sa vie –, Salim eut un mouvement de recul, ou en tout cas essaya. Il devait mettre le plus de distance possible entre cette créature et lui. Sauf que Salim était faible. Ce qui aurait en temps normal été un bond en arrière ressembla tout juste à un vague sursaut.

    — M'approchez... pas... articula-t-il faiblement, et sa voix n'était qu'un croassement pathétique.

    Il tenta encore de reculer, mais sa patte attaquée par le feu lui faisait bien trop mal, et alors qu'il tentait de prendre appui sur cette dernière pour reculer elle céda sous son poids et il s'échoua lamentablement par terre. Heureusement pour lui, il n'était même pas debout à la base, et de toute manière il n'était pas très grand.

_________________
S A L I M
kissed by fire

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5986-salim#120190
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 303
En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   Sam 12 Jan - 17:02




Trompes la Mort
Nelaya & Ukarimu




"Malheureujement non… Je ne l’avais jamais vu avant aujourd’hui"


Ainsi donc ce jeune lion n'était pas membre de ces adorateurs du Rocher.. Avait-elle fait une erreur en l'amener ici? Peut-être aurait-elle pu trouver ses terres d'origine.. A moins que sa famille ne fusse en voyage, ce qui expliquerait leur présence sur la Lande. Se retrouver avec des personnes connues aurait été moins traumatisant pour ce petit, si tant est qu'il survive.. Mais il avait bravé la mort, il se remettrait de cette épreuve. Ici au moins, il serait sain - autant que possible du moins- et sauf. Le guérisseur du clan le sauverait.

Bientôt, les félins arrivèrent au Rocher. Il fallait monter... Pff, ces satanés Pridelanders ne savaient pas faire dans la facilité. En temps normal cela ne l'aurait guère dérangé bien sure, mais aujourd'hui.. A croire qu'il était écrit que leur chemin serait parsemé d'obstacles.

Quand la femelle orange appela la guérisseuse, Nelaya fut des plus surprises de voir apparaître une femelle mandrill. Sa sauveuse avait tenté d'articuler au mieux son nom, et il ne fallut guère longtemps à la liarde pour se souvenir d'elle. Kuzaida. Elle vivait dans la jungle, autrefois... Aux côtés de ces satanés Lamasus. Son savoir avait parcouru les frontières, ainsi, même si elle était l'amie de cette secte de géants clairs, on pouvait espérer que les rumeurs n'étaient pas fausses.

Elle paraissait savoir ce qu'elle faisait. Elle pris le lionceau et s'attela directement à la tâche, sous l'oeil critique de l'hybride qui veillait à ce que le petit soit en de bonnes pattes. Ou mains. Oui, c'était un mot étrange aux yeux de la tachetée, mais les singes étaient différents des félins en de nombreuses façons et.. Bref. Quoi qu'il en fut, cette mandrill avait intérêt à connaître son travail!

"Il faudrait aussi que vous examiniez mon amie lorsque vous aurez terminé avec ce petit bonhomme. C’est elle qui l’a sauvé des flammes mais cette action de bravoure lui a coûté certaines blessures."

La fille de Jua lança un regard intrigué à la lionne. Amie? Sans doute devrait-elle en être honorée, mais... Les Pridelanders ne connaissaient-ils donc pas la méfiance pour ainsi accepter dans leur cercle un inconnu à une telle vitesse? Ehm. Peu importe. Surement cela devait-il être de la politesse.

"Nelaya."


Déclara-t-elle cependant, avant de tousser. Diable, ces cendre lui grattaient la gorge. Elle aurait tout donné pour une gorgée d'eau.

"Merci, étrangère? Mais le lionceau est la priorité. Ces quelques égratignures cicatriseront d'elles-même avec le temps.. Votre savoir est vital pour le petit."


Ajouta-t-elle ensuite. Elle ne connaissait guère le nom de sa sauveuse.

Bon, il est vrai qu'elle n'avait jamais connu de telles blessures, et en réalité elle doutait fortement que celles-ci partent aussi vite qu'elle ne le présageait. Mais peu lui importait. Elle ne comptait pas rester sur Prideland plus que nécessaire, à savoir lorsque ce lionceau serait hors de danger.. Elle ignorait que son séjour sur ces terres durerait plusieurs semaines.

La liarde entreprit de s'allonger. Bon sang, ses pattes et ses flancs continuaient à brûler, comme si l'enfer l'avait suivie. Mais elle tâcha de ne rien laisser paraître.

"M'approchez... pas..."

A peine étendue, la tâchetée sursauta et bondit sur ses pattes à l'entente de cette petite voix qui ne lui était pas inconnue. Le petit, il avait bougé !

"Lui avez vous fait mal?"


demanda-t-elle à la guérisseuse en premier lieu. Mais elle se ravisa. Il était évident que ce petit était "juste" effrayé... Désorienté. Se raclant la gorge, elle tâcha de prendre une voix aussi douce que possible - Jamais elle n'avait parlé comme ça, dans ses souvenirs.

"Ne bouge pas jeune lion. Tu es encore trop faible pour cela. Tu es en sécurité à présent... "

Elle jeta un coup d'oeil à la lionne.

"Mon.... Amie? Va s'assurer que tu sois sur pattes aussi vite que possible, petit... Petit héro."


... Oui. Ehm. Elle n'avait pas l'habitude de s'adresser aux plus jeunes, mais aussi maladroite était-elle, elle faisait son possible. Ne sachant quoi ajouter, elle laissa la place à celle qu'elle venait d'appeler "amie", puisqu'elle ignorait son nom et qu'il fallait mettre le jeunôt en confiance, le rassurer.




Désolée j'ai oublié que c'était mon tour, semaines chargées ><

_________________
Kit par mes soins
Ex Wema
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5595-nelaya-you-are-looking-fo

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trompes la Mort ~ Pv Ukarimu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin
» Manno Sanon est mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-