Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Die fragilen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Die fragilen   Lun 17 Sep - 21:39



L’entraînement était dur, mais Yueve participait sérieusement aux patrouilles. C’était chiant, à part quand il pouvait soulager une vessie sur des ossements Mositus, mais au moins, personne ne pouvait lui reprocher d’être un bon à rien. Et quand il ne vadrouillait pas, il profitait de chaque instant pour se battre contre son père, qui était bien plus aguerri que lui, bien que se faisant de moins en moins frais. Le menteur était rentré la veille d’une assez longue escapade avec trois de ses congénères. Les jupons de sa bonne mère n’avaient pas été compliqué à retrouver, de même que la présence réconfortante du paternel. Cependant, le jeune adulte avait d’autres lionceaux à fouetter que de mieux apprendre à se battre, aujourd’hui.

« Papa ? Comment il s’appelle le rejeton de Kaya ? Jaha-truc ? »

Un sourcil étonné se leva sur le visage fraîchement réveillé du vieux lion. Il avait du mal à imaginer que le sang de son sang poserait un jour une question aussi simple sur quelqu’un de sa famille, au lieu de râler au propos de cette personne. Il corrigea la tentative de son fils à deviner la réponse de l’énigme sans poser de question à son tour. Parler de la branche de Wema avait toujours été un sujet sensible, mieux valait ne pas tirer sur la liane.

« Si tu le vois, tu pourras lui dire que je le cherche ? Dis rien à Maman, surtout ! »

Oui, le menteur le cherchait. Pour quelle raison ? Dur à dire, y compris pour Yueve lui-même. Des remords vis-à-vis de son comportement envers lui depuis toujours ? Jamais de la vie. Il avait toujours considéré ses petits-cousins comme des parasites, des aimants créés pour attirer le regard de Rangi. Le retour d’Exil de Jehara en avait été une nouvelle démonstration. Des heures et des heures entières sans une once d’attention de la part de sa mère… Le rictus habituel qui naissait à ces pensées n’était qu’une esquisse, cette fois. Peut-être la vieillesse de sa génitrice avait-elle adouci sa jalousie envers elle ? Non plus.

Bref, Yueve cherchait Jehara. Les nomades étaient proches de l’Oasis Oubliée. Le temps n’avait pas encore totalement effacé l’odeur des lions bruns qui l’avaient salie. La limite entre cet espace de verdure dense et le désert aride était une curiosité. Pourquoi la jungle s’arrêtait-elle si brusquement ? Quelqu’un s’était-il posé la question  ? Bref, ce n’était peut-être pas le meilleur endroit pour essayer de trouver quelqu’un de précis, mais le hasard ferait sans doute bien les choses. Le jeune adulte remercia son paternel toujours plus étonné et parti vers la lisière de ce coin caché au cœur du Grand Désert.




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.


Dernière édition par Yueve le Ven 21 Sep - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 521
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Ven 21 Sep - 17:33

Bien remis de son exil, Jehara s'était remis à la vie quotidienne des Jangowas avec des tâches d'adulte supplémentaires. L'entrainement avec ses ainés, la participation aux patrouilles et à la chasse, que de nouveaux objectifs loin des jeux d'enfant.
Il n'était pas très fort, ni très bourrin. Mais l'avantage d'être au second plan, c'était que personne ne venait l'embêter avec des questions sexistes. "Quand vas-tu te marier ?", "as-tu trouvé une fiancée ?"... Non, tout le monde se fichait de sa vie et de sa sexualité. Tant mieux, Jehara n'était pas pressé de se trouver une épouse, de toute manière aucune femelle ne l'intéressait.

Alors que le mâle blond revenait d'une patrouille peu intéressante quand Wehmo, son grand-oncle (avec qui il ne partageait pas la moindre relation), vint le trouver. Surpris, Jehara l'écouta non sans une certaine inquiétude, mais ce fut juste pour lui indiquer que Yueve le cherchait. Il cligna des yeux, étonné, jamais son cousin n'avait vraiment voulu lui adresser la parole, même en retour d'exil.

Jehara quitta son grand oncle et se dirigea vers l'oasis, là où Yueve l'attendait. Il arriva sur place, sans trouver son cousin, ni même son odeur. Une mauvaise farce peut-être ? Ce serait étonnant étant donné l'air sérieux de Wehmo.
    « Yueve ? T'es dans le coin ? »

_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Sam 22 Sep - 10:27



Il avait fait attention à ne pas trop s’enfoncer entre les arbres. D’abord pour ne pas se perdre, ensuite pour s’éviter de passer pour au mieux un farceur, au pire un idiot, auprès de son petit cousin qu’il avait sollicité. Plus vite dans la journée qu’il ne le pensait, Yueve entendit son nom se faire appeler au détour de quelques bas feuillages. Il avoua que dans un contexte plus banal, il n’aurait jamais pu deviner à qui ce timbre appartenait. En l’occurrence, une seule voix inconnue pouvait être susceptible de le chercher.

Le fils-à-maman se senti incroyablement stupide, et eu la sourde envie d’abandonner et de s’en aller sans autre forme de procès, comme un enfant pourrait le faire. Il se redemanda encore et encore ce qui lui était passé par la tête, pourquoi il voulait lui parler, sans jamais s’avouer qu’il était simplement rassuré que quelqu’un semblait avoir morflé plus que lui de son Exil. Comment le fils de Kaya faisait-il pour passer entre les filets d’indiscrètes comme Lahira ? Yueve avait toujours en travers de la gorge la conversation qu’il avait pu avoir avec elle, et l’évitait comme la peste.

« Eh, euh… salut ? »

Pour la première fois depuis longtemps, il avait pris son courage entre ses pattes, et quelques mètres d’esquive avaient suffit pour se trouver face à Jehara. Il avait parlé avec une maladresse rare pour quelqu’un comme lui. Le menteur était d’emblée mal à l’aise. Il n’avait en lui que le souvenir de son petit-cousin qui rentrait d’exil dans un état pitoyable, et ne l’avait pas croisé depuis. Il semblait avoir repris du poids, comme tous les mâles qui rentraient au bercail.

« J’étais là, à ton.. retour. Ahem ! Comment ça s’est passé, pour toi ? Ton exil ? »


Si Rangi voyait ça… Yueve coupa court à cette pensée. Si Rangi était là, elle n’aurait pas les deux yeux sur son fils ! C’était déjà assez étrange de parler avec son cousin d’égal à égal, sans le regarder de haut, autant ne pas imaginer de souffrance supplémentaire. Cependant, l’hésitation dans ses paroles l’énervaient lui-même. Il s'assit alors et passa une patte gênée dans sa crinière.




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 521
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Sam 22 Sep - 23:02

Jehara se retourna pour voir son cousin arriver. Rares étaient les occasions de lui parler... Pour ne pas dire jamais. D'après ce qu'il avait entendu dire, il n'était pas très proche de Kaya, ou de la famille de Wema en général. Solitaire, souvent en repli avec son père, il n'avait pas chercher à quitter le cocon familial. Mais Jehara ne pouvait pas le juger : il avait fait pareil avec sa mère pour éviter les caïds du Clan.

Pourtant, jamais le blond ne se serait attendu à ce genre de conversation. Yueve qui lui adressait la parole normalement... Etait-ce vraiment pour discuter ou une farce ? Il haussa un sourcil, cherchant l'embrouille, mais dans le doute il ne put se permettre d'être cassant.
    « Comme tout le monde je pense, difficilement. » répondit-il d'un ton neutre
Peut-être que la question de Yueve n'en était pas une. Mais Jehara s'imaginait surtout son cousin poser la question afin de comparer son exil au sien. Il avait fait le meilleur choix si c'était le cas : Jehara était de loin un mauvais challenger.
    « Tu me sembles très prompt à poser ce genre de question... Depuis quand l'exil de tes semblables t'intéressent ? »

_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Dim 23 Sep - 17:07



D’après sa réponse, Jehara semblait méfiant. Quoi de plus logique. Son sang commun avec Yueve remontait à deux générations pour l’un, trois pour l’autre, et leurs seuls contacts, enfants, avaient été les grognements d’un jaloux maladif qui voulait éloigner son petit-cousin des yeux de sa mère. Alors oui, depuis quand les exils de ses pairs lui importaient ? Depuis quand leurs vies lui importaient ?

« Ça avait l’air moins difficile pour celui qui a réclamé ta sœur. »

Il se mordit instantanément les babines. Quel abruti ! C’était pas pour le plaisir mesquin de lui rappeler cet évènement qu’il voulait parler avec son cousin, bordel. Même si, le jour même, il s’était discrètement amusé de la chose. Yueve ne savait définitivement pas comment s’y prendre pour expliquer clairement ce qu’il voulait. Il avait voulu sauver son honneur brisé en arrangeant l’histoire de son exil à son avantage, pour que personne ne le prenne pour un faible. Une fois de plus, il sorti sa casquette d’équilibriste, tout en essayant de rattraper sa phrase maladroite.

« Écoute, je veux pas m’moquer de toi, ou d’elle, ou quoi, hein. J’ai laissé un morceau de moi -il mit en évidence son oreille abimée en l’évoquant- dans le désert en me battant, et tout le monde exagère et pense qu’on a fait fuir des puissants guerriers étrangers comme si de rien n’était. Fin, tu vois, t’étais en piteux état à ton retour, je crois qu’on a bien morflé de l’exil tous les deux, non ? On est pas si différents, quoi. »

Un mensonge dans un mensonge, vous avez déjà essayé ? Yueve ne pouvait pas admettre qu’il avait menti sur son affrontement qui il avait valu d’y laisser des morceaux. Au moins avait-il réussi à confier qu’il se retrouvait un peu dans l’état de faiblesse physique qu’avait affiché Jehara à son retour, et s’avouait même à lui-même que… peut-être être un connard envers son cousin et l’ignorer jusqu’à la fin des temps n’était pas toujours une très bonne solution. Ça ferait aussi un peu plaisir à sa vieille mère, en toute honnêteté. Cependant, il était dans l’attente d’un bon mot de la part de son cadet, ou au moins d’une marque de compréhension de son intention.




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 521
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Sam 20 Oct - 13:12

L'évocation d'Helaku fit hérisser la crinière de Jehara, mais il réprima ce sentiment en secouant la tête. Inutile de s'énerver, Helaku avait manqué son coup, une chance pour Lewa.
Jehara s'attendait à ce que cette pique gratuite soit suivie d'une critique sur sa personne, mais quand il posa son regard sur Yueve, ce dernier semblait soucieux. Il avait connu son cousin moins peiné que ça à l'idée d'irriter ses camarades, était-ce une preuve de changement ? Certains Jangowas pouvaient se repentir d'un caractère odieux et gratuit ?

La suite fut d’autant plus étonnante que Jehara cherchait le traquenard,un sentiment dont il avait honte. La malhonnêteté de ses semblables, même entre eux, l'avait poussé à être méfiant envers ses camarades et sa confiance ne revenait qu'à ses sœurs et sa mère.
    « Je... Oui, tu as parfaitement raison. »
Jehara cligna des yeux, stupéfait par une telle lucidité et maturité de la part de son cousin. Il réalisa alors qu'à l'instar de Daren et de Dyami, Yueve avait été seul avant son exil. Il avait ses parents, mais pas de frères, pas de sœurs, un lionceau renfermé qui n'allait pas se faire des amis parmi les autres. Peut-être que cette solitude, d'avantage renforcée par l'exil, l'avait rendu plus mûr. Jehara était impressionné, il avait si mal jugé Yueve.
    « Tu as dû beaucoup souffrir, ça se voit. » admit Jehara d'un voix calme, mais compatissante. « Peu de lions s'en seraient sortis mais tu as dû faire prendre d'une grande volonté. Le désert est cruel mais sait reconnaitre les vrais guerriers des poids morts... Tu as prouvé, aux yeux de tous, dans quel camp tu étais. »

_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Mer 24 Oct - 15:13



Le message était bien passé, du moins Yueve avait cru le comprendre d’après le ton de son petit-cousin. Intérieurement, le fils de Wehmo soupira de soulagement de ne pas avoir tout fichu en l’air en évoquant la mésaventure de Lewa.

« Toi aussi tu l’as prouvé, ajouta-t-il, soucieux de rendre le compliment à Jehara. »

Il lui semblait que Jehara était sincère dans ces paroles. Enfin, son instinct de baratineur le pensait. Contrairement à pendant sa courte entrevue avec la fille d’Hatasa, dont il ne connaissait toujours pas le nom, qui transpirait le sarcasme à quasiment chaque phrase. Penser à cette peste le mena à vouloir l’avis de son cousin sur une question qui lui avait souvent brûlé les babines.

« Tu penses quoi de nos femelles ? Enfin, du fait qu’elles veulent nos libertés à nous, quant elles passent leur adolescence dans les jupons de leurs mères ? Je comprends que certaines comme Hatasa ou ta mère sortent du lot, elles ont un rôle, du mérite, mais sinon… les autres devraient pouvoir prouver leur valeur avant de réclamer quelque-chose, tu penses pas ? »

Il espérait bien que son cadet soit d’accord avec lui. Enfin, pour Yueve, c’était logique qu’un autre mâle ayant souffert pendant son Exil pense la même chose, finalement. Le menteur eut une pensée pour sa mère : outre le propos, il pensa qu’elle serait fière de savoir qu’il parlait avec Jehara d’égal à égal, sans le prendre de haut, sans cracher sa jalousie dessus, si elle l’apprenait. Cette idée lui fit plus d’effet qu’il ne l’aurait cru.




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 521
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Ven 2 Nov - 23:13

Si Yueve connaissait le quart de la vérité à propos de l'exil de Jehara, il ne se montrerait pas aussi doux. Rien n'était plus terrible, plus honteux que de trahir le désert. Et cela, le jeune lion s'était bien promis de tout garder entre li et ses sœurs, sans jamais révéler la vérité à quiconque.

Les paroles qui suivirent attisèrent la curiosité de Jehara. Entouré de filles depuis sa naissance, entre ses deux sœurs plus fortes que lui et sa mère générale, il n'avait jamais éprouvé la moindre pensée sexiste. Au contraire, il pensait que, pour le bien de la cohésion entre Jangowas, les femelles devaient sortir de leur cocon de sécurité pour vivre un exil égal à celui de leurs confrères.
    « Elles méritent d'être testées par le Désert. » approuva Jehara. « Elles sont enfermées de vieilles règles désuètes et inutiles. Si elles vivaient les mêmes épreuves que nous, elles seraient préparées aux famines, aux maladies et aux guerres. C'est peut-être idyllique mais... Je pense que la tribu serait plus soudée. »
Il hésita un moment. Il voulait rajouter quelque chose mais il ignorait si Yueve le prendrait bien. Mais Jehara prit son courage en patte et poursuivit, d'une voix plus basse cependant :
    « J'ai refusé de forcer une dame à m'épouser. Mais on va me demander de le faire, bientôt... »

_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Sam 3 Nov - 0:31



Les deux cousins étaient d’accord d’une manière étrange. L’idée de faire subir aux femelles l’Exil était commune aux fils du désert, mais pas pour les mêmes raisons. Yueve voyait la chose comme une contrainte à leur imposer si elle souhaitaient mériter leur émancipation. Jehara parlait, lui, de mérite à se libérer des règles qui les contraignait. En soi, leurs raisonnements étaient opposés, mais leurs conclusions les mêmes. Le cadet apporta même un argument auquel le menteur n’avait pas pensé : le clan des nomades s’en trouverait fortifié, si leurs femelles se montraient aussi dignes du Désert que les mâles.

Le fils de Rangi allait approuver sans plus discuter de leurs divergences, mais Jehara semblait avoir du mal à sortir de nouveaux mots. Il suffit d’un court instant pour que sa langue ne se délie. Rien que Yueve ne sache pas, à vrai dire : il avait assisté à son retour d’Exil, autrement dit LE moment pour réclamer une lionne, ce que son cousin n’avait pas fait.

« Et donc ? Moi non plus, je n’ai personne. »

Il se garda d’ajouter que la présence de sa mère était suffisante à ses yeux sans devoir s’encombrer d’un sac à marmots. Le fils de Rangi n’avait pas plus pris la patte d’une femelle à son retour. Il n’y avait pas du tout pensé, à l’époque d’ailleurs, et personne ne lui avait encore rappelé cette tâche, comme le craignait Jehara. Il ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi ce dernier avait baissé la voix. Ça ne faisait même pas une année qu’ils étaient l’un ou l’autre revenus d’Exil, qu’est-ce qui les pressait ? Cela faisait longtemps que cette réclamation dès la réintégration dans le clan n’était plus d’actualité, sauf pour les plus conservateurs. Yueve haussa les épaules aussi fortement que l'espèce de honte de son cousin lui était incompréhensible.

« Qui pourrait te demander ça ? On en a pas besoin, et plus personne ne se marie dès son retour. Ou presque. Bref, t’as le temps pour avoir des gosses. »




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 521
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Sam 8 Déc - 19:43

Le temps, le temps... Le Clan pressait ses membres à se caser, quoiqu'il arrive, peu importe leurs envies. Faire des enfants, fonder une grande famille et multiplier les fils du désert comme des gerbilles. Selon Jehara ils étaient assez nombreux, et d'autres pouvaient donner du leur à sa place.
    « Je ne sais pas, les gens ? Mes ainés ? Tout le monde de manière générale jugeant les vieux garçons comme des pestiférés ? »
Ses paroles étaient sorties toutes seules. Il avait un peu honte au fond, parce qu'il voulait assouvir son fantasme secret de trouver l'amour, le vrai, avec un grand A. Rien de forcé, aucun masque, un amour nu et sincère. Mais chez les Jangowas, ha ! Jehara avait plus de chance de trouver de l'eau dans le désert en saison sèche que de trouver une lionnes sincère parmi cette bande de sauvages -Lewa étant l'exception.
    « Écourtons, je n'aime pas trop parler de ça. » dit-il en esquivant son regard. « Tu veux rentrer avec moi ? On pourrait papoter sur le chemin. »

_________________
Jehara vous lorgne en #6F5229


© Moi

Spoiler:
 


Joyeux Noël !:
 


Ancien perso, Jen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4826-jehara
avatar
MEMBRE - YUEVE


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 41
En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   Lun 10 Déc - 16:42



Les argument de son cousin n’eurent que peu d’écho aux oreilles de Yueve, peut-être à cause du fait de s’être isolé avec ses seuls parents ? Ceux-ci étaient loin de vouloir harceler leur fils à propos de ses histoires de descendance : cela aurait sans doute fait s’éloigner leur trésor. Quant au jugement des autres Jangowas, il s’en fichait éperdument, pour rester poli.

Le menteur voulu faire part de tout ça à Jehara, partager son propre point de vue, mais ce dernier souhaita couper court au sujet, les yeux fuyants. Soucieux de vouloir éviter de briser ce qu’il avait commencé à faire, l’aîné approuva d’un hochement du museau. Lorsque proposition fut faite de rentrer en duo au camp, il respira un peu mieux, c’était le signe qu’il n’avait pas trigger son petit-cousin avec ces sujets fâcheux.

« Allons-y alors. »

En évitant de l’affichait clairement, Yueve était satisfait d’avoir pu refaire les bases de sa relation avec le fils de la Générale. C’était toujours un effort pour lui, et il espérait que ce ne serait pas une raison pour Rangi de le délaisser en pensant que c’était une raison pour moins s’occuper de son chéri ! Enfin, pour le moment, le menteur qui ne mentait pour une fois pas était bien content de ce qu’il avait accompli là.

HRP : Fondu au noir et fin du RP pour moi, du coup o/




_________________
Merci d'engager tout message privé sur le compte de Wimbo

Avatar (c) LG' (Wimbo)
Ysafi vous câline en #4169B1...
... et Makoa s'y frotte en #4682B4.
A moins que ce soit l'inverse. je sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t6308-ysafi-makoa-les-nounours-

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Die fragilen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Die fragilen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Grand Désert
 :: L'Oasis Oubliée
-