Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Z7dyNaïveté à son paroxysme [PV. Adana] PvviNaïveté à son paroxysme [PV. Adana] Y4ziNaïveté à son paroxysme [PV. Adana] J3l9

Partagez
 

 Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyVen 14 Sep - 21:54


Ce RP est la suite direct de celui-ci => Ici

Naïveté à son paroxysme
Tandis qu'elle arpentait déjà le Champ Herbeux en compagnie de la Mositus, Tasa était perdue dans ses pensées. Elle se demandait si, ce qu'elle faisait, était réellement une bonne idée. Les représailles lui faisaient peurs. Qui sait ce qui lui adviendrait si Soto apprenait qu'elle aidait une inconnue au bataillon. C'était un affront pour Outland ! Elle soupira longuement. Il était inutile de faire demi-tour. Adana était si près du but. La lionne rouge ne voulait pas lui gâcher ce plaisir de connaître Outland. Et puis, si ce n'était que pour un temps, il n'y avait pas de quoi s'affoler... Enfin, elle l'espérait.

Tantôt elle soupirait, tantôt la peur lui tiraillait le ventre. Malgré ses interdits et ses réflexes de gentillesses, elle savait qu'Adana ne serait guère la bienvenue. Les Mositus étaient fort peu appréciés dans le Clan. La queue en bataille, elle jeta des coups d'oeil anxieux vers la Mositus qui la suivait sagement. Ses dires étaient louches et ses raisons d'être sur Outland l'étaient encore plus. Mais, elle préféra ne pas demander. Trop naïve ? Non, elle ne voulait juste pas s'emmêler dans des histoires qui ne l'intéressaient pas. Mais, ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'en aidant Adana de cette sorte, elle était l'une des principales associées. Les yeux légèrement plissés, elle s'adressa à la principale intéressée.

« Zary ne devrait pas être très loin. Elle est très amicale... »

Elle ne sut que dire. Elle semblait avoir épuisée son stock d'idées de conversations. En même temps, que dire à une lionne de passage qu'elle connaissait à peine ? Rien, elle n'avait rien à lui dire. Elle ne préférait pas lui parler. Malgré ses soupçons, elle essayait tant bien que mal de cacher tout cela avec un petit sourire gêné. Elle ne voulait pas mettre son interlocutrice mal à l'aise. Enfin, elle ne faisait que dire une simple phrase. Elle espérait juste arriver rapidement jusqu'à Zary pour, enfin, en avoir fini avec cette histoire qui ne l'intéressait pas, à ses yeux.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyVen 14 Sep - 23:17


Naïveté à son paroxysme






La frontière entre la Lande et Outland ressemblait à un lointain souvenir dans l'esprit d'Adana tant elle s'en était éloignée depuis déjà un petit moment. Toujours à la hauteur des hanches de Tasa, la brune suivait le rythme, observait les alentours, analysait, mémorisait les points qui lui semblaient importants. Un nouveau royaume s'ouvrait à elle et malgré le goût amer de la vengeance qui s'attardait sur sa langue, elle ne pouvait nier que ce dernier avait quelque chose de très fascinant. Pas qu'il était abondant en quoique ce soit, mais ses paysages étaient … particuliers. Quel dommage qu'il soit fermé au grand public. Quelque fois, elle jeta un regard en direction de Tasa et put constater des détails plutôt … étranges, sur elle. Elle soupirait, sa queue s'agitait comme nerveusement et puis, de temps en temps, elle attardait quelques secondes son regard sur son hôte, comme si ce dernier menaçait de disparaître à tout moment. Son histoire ne l'avait toujours pas convaincue n'est-ce pas ? Adana retint un faible soupir. Bon sang, comment pouvait-elle la convaincre sans se trahir ? Et puis, n'avait-elle pas l'air inoffensive en tant lionne avec des origines Mositus remontant à des siècles et des siècles de son époque ? Que pouvait-elle faire de plus ? Tasa avait peur … d'un vulgaire Mositu. Les Outlanders étaient vraiment des peureux …

Une Adana très soucieuse lui aurait demandé pourquoi elle agissait de la sorte. Mais non. Sa conscience lui souffla de ne rien dire, de laisser l'attitude de Tasa là où elle était. Si elle insistait tout le temps sur le comportement de sa comparse, elle paraîtrait suspecte et la situation vacillerait pour elle. Autant avancer et être sur ses gardes, au cas où.
Finalement, la lionne au pelage rouge s'adressa à son invitée, les yeux légèrement plissés :

« Zary ne devrait pas être loin. Elle est très amicale ... »

Encore un étrange sourire. Adana aurait aimé se coller une patte sur le visage à cet instant mais il ne fallait pas qu'elle se trahisse aussi facilement. Elle allait devoir jouer le rôle de la Mositu idiote, sans en faire trop. Elle avait mémorisé la plupart des conseils de Vita, et bien que ce masque temporaire lui brûlait la peau et la frustrait terriblement, tant pis, elle allait devoir résister à ses pulsions et continuer son petit manège horrible. Elle afficha un léger sourire puis répondit, dans un hochement de tête :

« D'accord ! J'ai hâte de l'apercevoir. C'est chouette qu'elle soit gentille, ça me mettra davantage à l'aise, un méchant Outlander me déstabiliserait pendant mon interrogatoire. »

Elle balaya les alentours du regard, remarquant des petits arbres, des petits rochers et de … l'herbe. Adana écarquilla légèrement les yeux. Tiens, tiens ! Elle n'avait pas vu un seul brin d'herbe sur Outland depuis son arrivée. Pourquoi l'herbe poussait-elle uniquement ici ? Et puis, pourquoi avait-elle l'air aussi … euh, modeste ? On aurait dit que quelque chose leur était passé dessus et avait ravagé le champ entier au passage. Du feu ? Elle constatait quelques traînées de poussière parmi les herbes et aux alentours. Il y avait quelques troncs cassés, des feuillages un peu décimés et le peu d'arbres étant restés debout portaient des traces noires au niveau de l'écorce. Que s'était-il passé ici ?

« Tasa ! Ce lieu a un nom en particulier ? Je ne comprends pas. Pourquoi il y a de l'herbe uniquement par ici, et pas ailleurs sur Outland ? On dirait qu'il y a … je ne sais pas, on dirait qu'un monstre est passé par ici et a tout ravagé. »

Elle avait sa petite idée sur la question mais autant ne rien avancer … Tasa lui donnerait elle-même la réponse.





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptySam 15 Sep - 15:03

Naïveté à son paroxysme
Dans un hochement de tête, Adana répondit à l'Outlander.

« D'accord ! J'ai hâte de l'apercevoir. C'est chouette qu'elle soit gentille, ça me mettra davantage à l'aise, un méchant Outlander me déstabiliserait pendant mon interrogatoire. »

Tasa la regarda d'une œillade plus amicale qu'avant. Au final, elle était peut-être simplement une voyageuse pacifiste ? Elle n'avait jamais rencontré de voyageurs Mositus et, la seule Mositus qu'elle connaissait était Shaka. Shaka était très amicale. Ainsi tous les Mositus étaient amicaux ? C'est ce qu'elle espérait, en tout cas. Enfin, elle espérait toujours trouver un brin de mensonges ou de doutes dans la voix de son interlocutrice mais celle-ci était blanche comme un linge. Elle n'avait aucuns soupçons dévoilés et Tasa ne pouvait l'accuser de rien, à part peut-être d'être assez envahissante. Enfin, c'était toujours mieux de faire une visite guidée à quelqu'un comme Adana. Celle-ci semblait, d'ailleurs, avoir une confiance presque aveugle en Tasa. Elle n'avait pas l'air effrayée de rencontrer une Outlander inconnue. Qui ne lui disait pas que Tasa mentait et, qu'en fait, elle l'amenait directement à Soto. Enfin, elle n'avait rien à y gagner en amenant une Mositus à Soto, à part peut-être une mort sur la conscience. Elle affichait également un fin sourire qui donnait du baume au cœur de l'Outlander. Amie ? Peut-être.

Tandis que les deux lionnes arpentaient les terres du Champ Herbeux, Adana scrutait les environs avec intérêt. Le Champ Herbeux était encore ravagé et les traces du feu imprégnaient encore le terrain. Cependant, des petites pousses bien vertes montraient déjà leur tête. Quelle joie c'était de voir que le Champ Herbeux redevenait.... Herbeux ! Les proies allaient pouvoir revenir sur ces terres ! A eux les proies fraîches et dodues. Tasa, l’œil brillant, observait encore ces petits plants et baissa légèrement la tête pour mieux les appercevoir tandis que son interlocutrice demanda.

« Tasa ! Ce lieu a un nom en particulier ? Je ne comprends pas. Pourquoi il y a de l'herbe uniquement par ici, et pas ailleurs sur Outland ? On dirait qu'il y a … je ne sais pas, on dirait qu'un monstre est passé par ici et a tout ravagé. »

La lionne rouge releva soudainement la tête, abasourdie. N'était-elle donc pas au courant ? Non, c'était impossible. Quasi toute la terre des lions était au courant de l'Incendie. Tasa ignorait qu'il existait encore des lions ne sachant rien. Adana semblait en faire partie. Ou alors, faisait-elle l'ignorante ? Il était stupide de croire que quelqu'un n'était pas au courant du Feu du Champ Herbeux, même les Mositus. L'Outlander balbutia un peu avant de répondre, d'une voix plus claire, pour mieux s'expliquer. Elle plongea ses prunelles dans celles d'Adana. Elle fit alors mine d'être choquée, pour plus de crédibilité à ses paroles.

« Oh... Hum... J'ignorais qu'il existait encore des lions qui ne savaient pas ce genre de choses. Enfin, il y a quelques temps, un Incendie s'est déclaré sur ces terres. »

Elle fit une pause, reprenant peu à peu son inspiration, puis continua.

« C'est le feu qui tua la Reine Tahani. Et cette terre sur laquelle nous marchons se nomme le Champ Herbeux. Ce nom est assez ironique, pour l'instant... Mais, vois-tu, les plantes repoussent peu à peu. »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptySam 15 Sep - 15:53


Naïveté à son paroxysme






Elle attendit la réponse de Tasa même si, au fond, elle savait ce qu'elle lui répondrait ; comme quoi un feu ravageur avait ravagé Outland. Son cher Vita lui en avait parlé ou, elle ne savait même plus, peut-être était-ce les rumeurs sur Prideland qui lui avaient mis la puce à l'oreille avant ? Elle avait oublié. Mais l'information restait intacte et la brune avait maintenant la certitude que les rumeurs n'avaient pas menti. Le seul ennui, c'est qu'elle ignorait l'emplacement de l'accident. Son regard doré se posa sur Tasa.
Tasa lui jeta une œillade davantage amicale que précédemment. Elle s'efforça de le lui rendre, malgré la perplexité qui lui rongeait l'esprit. Elle ne comprendrait sûrement jamais les réactions de Tasa … mais peu importe, ça n'avait aucune importance du moment qu'elle l'aidait à se repérer sur Outland. Quand la femelle voyageuse posa sa question, à savoir, pourquoi ces champs herbeux avaient l'air aussi décimés, la lionne rouge parut abasourdie. Elle balbutia quelques secondes puis s'exprima d'une voix davantage claire, plongeant ses yeux dans les siens, la mine visiblement choquée :

« Oh ... Hum ... J'ignorais qu'il existait encore des lions qui ne savaient pas ce genre de choses. Enfin, il y a quelques temps, un Incendie s'est déclaré sur ces terres. »

Oooh … Alors c'était bel et bien ici que l'incendie s'était déclarée. Cette information ne lui servirait pas à grand-chose mais bon … Un peu de culture générale, ne lui ferait pas trop de mal. Adana hocha légèrement la tête, attentive aux paroles de son guide. Tasa reprit bien vite :

« C'est le feu qui tua la Reine Tahani. Et cette terre sur laquelle nous marchons se nomme le Champ Herbeux. Ce nom est assez ironique, pour l'instant ... Mais, vois-tu, les plantes repoussent peu à peu. »

Tahani. La tante de Vita. Adana ne fit aucun commentaire mais son cœur se serra un peu, non pas en l'hommage de la défunte reine mais parce qu'elle avait, probablement, eut une place importante dans le cœur du lion rouge. Son compagnon de voyage n'avait pas l'air de se soucier de grand-chose mais Tahani avait quand même été sa tante … Et tout ce qui était en rapport avec Vita intéressait automatiquement la lionne brune. Dans tous les cas, l'Outlander était morte. Tasa ne semblait pas souffrir de la mort qu'elle avait volontairement engendrée. Finalement, la voyageuse se dit qu'obtenir la sympathie de la garde-frontière ne lui servirait à rien, sa mentalité même la repoussait. Comment avait-elle osé tuer un membre de la famille de Vita ?! Un instant, Adana fronça les sourcils, le regard posé sur les plantes décimées du Champ Herbeux. Puis, elle retrouva une mine neutre, consciente que froncer les sourcils ne ramènerait pas Tahani à Vita.

« Je vois … J'ai entendu parler de l'incendie d'Outland. Mais comme je te l'ai déjà dit, je ne suis jamais venue ici. J'ignorais jusque-là dans quelle zone s'était produite l'incendie. » la corrigea-t-elle, tranquillement. « J'ai entendu des animaux sur Prideland qui en parlaient. Cette Tahani … C'était ta reine ? Toutes mes condoléances. »

Bien sûr, elle savait pertinemment que Tasa n'avait aucun rapport avec Tahani … mais étant donné qu'elle n'était qu'une simple Mositu voyageuse, elle ne pouvait pas non plus tout savoir. Elle ne pouvait se reposer que sur les propos de son interlocutrice.

« Malgré ce douloureux événement, j'imagine que les Outlanders fréquentent régulièrement ce lieu ? Pour les hommages … Ce que je vais dire est peut-être horrible mais … J'aurais peur qu'un nouvel incendie se produise. Tu n'en as pas peur, toi ? » s'enquit-elle, penchant légèrement la tête sur le côté.

Intérieurement, elle avait juste envie de soupirer. Ça la démangeait tellement … mais il fallait tenir. C'était juste horrible de connaître un morceau de vérité et ne pas pouvoir la dire comme s'il s'agissait d'une conversation normale, avec des questions et des réponses à la clé. Il fallait qu'elle reste idiote.





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyMar 18 Sep - 17:34

Naïveté à son paroxysme
La lionne avait froncé les sourcils en fixant les quelques plantes encore cicatrisées par les flammes. Tasa avait observé l'attitude d'Adana avec attention. Pourquoi avait-elle froncé les sourcils ? Quelque chose n'allait pas ? Elle allait justement poser la question, au cas où, mais Adana fut plus rapide et son expression se changea rapidement en une expression neutre, impassible. Bon, la lionne rouge se dit que ce ne devait pas être très important. Son interlocutrice lui répondit alors.

« Je vois … J'ai entendu parler de l'incendie d'Outland. Mais comme je te l'ai déjà dit, je ne suis jamais venue ici. J'ignorais jusque-là dans quelle zone s'était produite l'incendie. »

Tasa la regarda avec un regard neutre. Ce qu'elle disait n'avait rien de bien étonnant. Que ce soit le Champ Herbeux ou un autre endroit du Territoire, cela restait un incendie qui restera dans les mémoires. La lionne rouge ne répondit pas. A quoi bon répondre à cela ? Elle n'avait fait que corriger la lionne en lui donnant quelques détails en plus. Mais soit, les propos d'Adana n'étaient pas très intéressants, à ses oreilles. Elle se retint de bailler, ayant peur de vexer la lionne. Elle lui laissa alors le champ libre pour parler.

« J'ai entendu des animaux sur Prideland qui en parlaient. Cette Tahani … C'était ta reine ? Toutes mes condoléances. »

L'Outlander braqua alors ses yeux verts étincelants sur Adana. Tahani ? La lionne rouge la regarda alors, un air de dire "qu'est-ce que tu racontes?" Cette Adana semblait insignifiante. Elle jouait la lionne qui ne connaissait rien à rien. N'avait-elle donc aucunes cultures générales ? Si Tasa était réellement un de partisans de l'ancienne reine, nulle doute qu'elle serait partie en Exil avec Waasi. Mais quel lion est assez intelligent que pour s'exiler soi-même ? Autant mourir dignement au combat plutôt que de fuir telle une lâche ! Tasa s'en fichait bien de la Reine Feu mais sa réaction face à sa défaite était scandaleuse pour la lionne rouge. Les anciens Outlanders étaient tous des lâches...

« Oh hum... Oui, je... Merci. Tahani était une digne reine. »

Elle avait bégayé un temps. Pourtant, elle avait essayé d'être crédible. Elle savait bien mentir mais mentir à des inconnus... Elle n'avait encore jamais essayé. Autant rester prudent et juste acquiescé à ce que disait la Mositus. Bien sûr qu'elle n'avait aucun rapport ni aucun lien avec Tahani. Elle ne l'avait même jamais connu de son vivant. Mais, elle avait régné en Paix et en Harmonie. Ça, Tasa devait l'admettre. Mais elle était trop faible pour gouverner, de toute façon. C'est le feu qui l'a tué. Elle était vieille ! Elle serait morte, tuée par Soto ou un autre, de toute façon.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyMer 19 Sep - 22:07


Naïveté à son paroxysme






Si le début des propos d'Adana ne semblait guère intriguer la femelle rouge, ce ne fut plus le cas dès lorsque la lionne brune se mit à parler de Tahani, la reine d'Outland. La tante de Vita qui avait été volontairement assassinée par les collègues de Tasa. Les prunelles dorées de la garde-frontière étincelèrent et elle la regarda étrangement, comme si elle la prenait pour une demeurée. La voyageuse le savait bien, elle jouait un rôle et ses questions n'étaient – pour la plupart – que fictives … ceci dit, le regard de Tasa ne lui échappa point et son cœur se serra, sans aucun doute vexé par la gestuelle de l'Outlander qui devait trahir bien des pensées à son sujet ; la pensait-elle sincèrement idiote ? Malgré l'agacement qui lui nouait le ventre, la Mositu décida d'oublier ce qu'elle venait de voir, exprimant simplement un petit air vexé, comme pour montrer à Tasa que la fausse Adana était un peu blessée par son répondant. Quel voyageur, qui ne faisait pas exprès d'être inculte d'autant plus, aurait apprécié un tel jugement silencieux ? Pas elle en tout cas, ni cette fausse personnalité qu'elle essayait de se créer d'ailleurs.

« Oh hum … Oui, je … Merci. Tahani était une digne reine. » bégaya la demoiselle parée de rouge.

Adana haussa un léger sourcil perplexe. Vraiment ? Dans ce cas, pourquoi avait-elle décidé de la sacrifier pour ses propres besoins ? Elle retint un petit soupir. Tasa se payait sa tête, assurément. Mais tant qu'elle ne l'envoyait pas tout droit dans la gueule du loup … eh bien, elle pourrait bien la supporter pendant encore quelque temps n'est-ce pas ?

« Aurais-tu des choses à me dire sur le Champs Herbeux, Tasa ? Comme son histoire, ses anecdotes, ou quelque chose du style … J'aimerais pouvoir raconter ce lieu à mes camarades lorsque je rentrerais. » déclara l'espionne à masque, considérant Tasa d'un regard impatient.

Elle ne savait pas tellement comment obtenir des informations, pousser le vice sans que Tasa ne se mette à se méfier d'elle. Tasa semblait, de toute évidence, contenir multiples émotions contradictoires, au point que sa comparse brune ne sache jamais si elle était bien dans sa poche ou non. Elle allait devoir surveiller ses paroles au possible, observer la gestuelle de l'Outlander et s'assurer qu'elle ne se rapprochait pas tout droit d'un piège.

« D'ailleurs, je ne crois pas que tu m'aies raconté un peu ton histoire depuis mon arrivée sur Outland … Serais-je intrusive si je te demande de me parler un peu de toi, de cette Tasa qui séjourne actuellement sur ce royaume qu'est Outland ? Nous ne sommes pas proches, je le sais, mais … j'ai une tendance fâcheuse à être curieuse, et puis tu as l'air d'être sympathique, je doute que tu aies commis des méfaits horribles par le passé … enfin, c'est à toi de choisir bien évidemment, je me disais qu'on pourrait peut-être faire un peu connaissance. » ajouta-t-elle un peu plus bas, un léger sourire sur les babines.

Cette hypocrisie lui donnait envie de vomir, mais elle allait devoir forcer la serrure. Découvrir le passé de Tasa, de ce royaume qu'était Outland. La personne qu'était Tasa ne l'intéressait pas mais les péripéties collectives qu'elle avait subi sur la Terre des Lions, oui. La sœur de Shaka doutait encore ; accepterait-elle de se confier aussi vite ? Ou trouverait-elle d'autres raisons d'esquiver certaines de ses questions, comme l'hommage des Outlanders et la provenance de l'incendie ?




©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyVen 21 Sep - 21:19

Naïveté à son paroxysme
Le haussement de sourcil perplexe d'Adana fit tilter la lionne. Pourquoi cette réaction ? Habituellement, un voyageur insouciant se serait contenté de penser que Tasa n'était qu'une lionne encore en deuil pour sa reine morte. Mais, ce spasme d'Adana laissa la lionne rouge perplexe. Là, c'était sûr : ou elle était idiote, ou elle avait des pensées étranges. C'est dans ce genre de moment où Tasa prierait pour se retrouver dans la tête de son interlocutrice et d'y déceler les pensées les plus sombres et les plus cachées. Adana était une lionne plus qu'étrange...

« Aurais-tu des choses à me dire sur le Champs Herbeux, Tasa ? Comme son histoire, ses anecdotes, ou quelque chose du style … J'aimerais pouvoir raconter ce lieu à mes camarades lorsque je rentrerais. »

L'Outlander se retint de soupirer. Tant de questions... Trop de questions ! Cette lionne était trop curieuse et ça, la lionne rouge le détestait. Enfin, l'histoire du Champ Herbeux... A vrai dire, elle ne s'était jamais penchée sur les secrets et histoires d'Outland. Elle ne s'y intéressait pas vraiment. A quoi bon ? Raconter ces histoires à ses enfants. Raté, Tasa ne le pourra pas ! Bon, c'était toujours de la culture générale. Cela donnait une bonne image aux autres. Mais, désormais, que dire à Adana. La seule chose que l'Outlander connaissait sur le Champ Herbeux c'était le feu ravageur et les nombreuses proies qui s'amusaient à manger ici. Rien d'autre, enfin, à sa connaissance... Oui, elle n'avait pas tant de connaissances !

Bon, elle se retrouvait bien dans le pétrin. Parler pour ne rien dire n'était pas une option. Cela la ferait passer en ridicule. Elle devait répondre en gardant son honneur ! Bon, quel honneur avait-elle aux yeux d'Adana, ça, elle n'en savait rien ! Mais soit, elle devait réfléchir vite à ses paroles. Mensonger n'était pas dans ses habitudes. Elle préférait ne rien dire plutôt que de mentir mais, elle venait tout juste de le faire donc, elle pourrait prendre le risque de le refaire... Dire la vérité n'était pas non plus dans son panel de choix. Bon, tant pis !

« Hum.... Le Champ Herbeux est un des meilleurs endroits de chasses d'Outland. »

Inutile ! Quel voyageur se soucierait de cette information ?! La lionne rouge ne sut que rajouter. Que dire, au final ? Le Champ Herbeux n'était qu'un terrain de chasse abondant aux yeux de la chasseuse. Rien de plus, rien de moins. Mais, là encore, Tasa parlait pour ne rien dire...

« C'est ici qu'un jeune lionceau de nos troupes s'est fait attaqué par un gnou. Heureusement, le groupe de chasse l'a sauvé de peu ! »

Tasa prit le soin de ne pas dire que c'était elle qui l'avait sauvé, par principe. Elle n'aimait pas vraiment se lancer des fleurs et encore moins devant une parfaite inconnue ! Adana rajouta alors, un léger sourire aux lèvres.

« D'ailleurs, je ne crois pas que tu m'aies raconté un peu ton histoire depuis mon arrivée sur Outland … Serais-je intrusive si je te demande de me parler un peu de toi, de cette Tasa qui séjourne actuellement sur ce royaume qu'est Outland ? Nous ne sommes pas proches, je le sais, mais … j'ai une tendance fâcheuse à être curieuse, et puis tu as l'air d'être sympathique, je doute que tu aies commis des méfaits horribles par le passé … enfin, c'est à toi de choisir bien évidemment, je me disais qu'on pourrait peut-être faire un peu connaissance. »

Tasa l'a regarda, impassible. Franchement, elle devenait un peu intrusive, oui ! Serait-ce impoli de refuser de répondre à ses questions ? Dans la normalité, elle aurait refusé et aurait répondu d'une réplique cinglante mais, vu qu'elle parlait à une imbécile, à quoi bon tergiverser ? C'est comme essayer de parler à un pigeon. A un moment, il faut lâcher prise et cesser de se méfier de chaque mouvement. De toutes manières, cette lionne n'avait aucun sens à ses yeux. Elle avait hâte de la refouler à Zary. Elle, sera bien plus patiente et plus docile que la lionne rouge. Là, si elle continue à parler à cette Mositus, elle va en perdre la tête ! Elle leva les yeux au ciel, par réflexe, avant de soupirer.

« Je ne vais pas te parler de toute la vie de cette "Tasa" en détail mais... Je peux au moins t'expliquer en bref. Donc, cette petite "Tasa" vit avec sa maman, ici, actuellement. Enfin, elle espère qu'elle restera sur Outland jusqu'à la fin de sa vie. Elle espère que les temps de paix qu'elle souhaite resteront longtemps comme ça. Cette petite "Tasa" n'a pas de Papa et a 2 frères et 1 soeur. Mais... Elle ne les voit plus depuis la prise de pouvoir d'Outland. En gros, la "Tasa" actuelle vit tranquillement sa vie, de son côté. Cette "Tasa" n'a pas commis de méfaits par le passé, non. Et vous, qui se cache derrière "Adana" ? Avez-vous un passé sombre ou une famille déchirée ? Ou bien, une vie monotone, peut-être ? »


Elle avait fait un bref résumé de sa vie, sans entrer dans les détails non plus. Après tout, rien ne l'obligeait à ne pas révéler certaines choses, comme la mise à mort de son père. Adana avait peut-être, elle aussi, eu des moments difficiles comme cela dans sa vie ? Qui sait ?Soudain, ses yeux brillèrent de milles feux et elle s'exclama.

« Je sens la piste de Zary ! Nous ne sommes plus très loin. »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptySam 22 Sep - 17:40


Naïveté à son paroxysme






« Hum … Le Champ Herbeux est un des meilleurs endroits de chasses d'Outland. » expliqua la femelle rouge. « C'est ici qu'un jeune lionceau de nos troupes s'est fait attaqué par un gnou. Heureusement, le groupe de chasse l'a sauvé de peu ! »

Jetant un coup d'oeil autour d'elle, Adana retint un petit sourire moqueur. Le Champ Herbeux était l'un de leurs meilleurs terrains de chasse ? Alors qu'il était à moitié ravagé par les flammes ? Soit. La brune entendit parler de cette affaire, de ce lionceau qui avait été attaqué par un gnou. Ça aurait été cocasse qu'il meurt, en effet. Pourquoi lui disait-elle cela et pas quelque chose de nettement plus intéressant ? L'agacement montait à la fille de Kimiria mais elle devait patienter, rester idiote. Elle avait presque envie d'arracher les informations de force à Tasa mais bien évidemment, elle ne le pouvait pas … A moins que … Hahaha. Quelle idée. Un instant, la brune pensa que kidnapper Tasa en compagnie de Vita puis laisser ce dernier la torturer aurait été nettement plus efficace et rapide, hélas, ce petit détail n'avait pas été envisagé dans le plan initial. Elle était déjà rentrée sur Outland. Pourquoi déjà penser à des trucs morbides alors qu'il y avait une occasion en or qui se présentait sous ses yeux ?

Quand elle proposa à Tasa de lui raconter sa vie respective, celle-ci demeura impassible. Génial. Elle avait l'air enchantée … mais qui l'aurait été, de toute manière ? Surtout devant une inconnue ? Adana aurait toutefois espéré que sa bêtise la fasse davantage parler … malheureusement, Tasa semblait être limitée en matière de naïveté. Tant pis ! La demoiselle sombre allait devoir se contenter de ce qu'elle voudrait bien lui dire. Tasa leva les yeux au ciel puis soupira.

« Je ne vais pas te parler de toute la vie de cette "Tasa" en détail mais ... Je peux au moins t'expliquer en bref. Donc, cette petite "Tasa" vit avec sa maman, ici, actuellement. Enfin, elle espère qu'elle restera sur Outland jusqu'à la fin de sa vie. Elle espère que les temps de paix qu'elle souhaite resteront longtemps comme ça. Cette petite "Tasa" n'a pas de Papa et a 2 frères et 1 soeur. Mais ... Elle ne les voit plus depuis la prise de pouvoir d'Outland. En gros, la "Tasa" actuelle vit tranquillement sa vie, de son côté. Cette "Tasa" n'a pas commis de méfaits par le passé, non. Et vous, qui se cache derrière "Adana" ? Avez-vous un passé sombre ou une famille déchirée ? Ou bien, une vie monotone, peut-être ? »

Adana l'écouta sans broncher. Alors cette Tasa vivait avec sa maman sur Outland, et elle espérait vivre ici jusqu'à sa mort. Honnêtement, la Mositu n'avait aucune certitude quant au fait qu'elle y reste. La famille de Vita chercherait sûrement à reprendre leur royaume ? Ou non ? Elle n'en savait rien, et n'y prendrait pas part personnellement. Elle voulait juste vivre une vie simple avec Vita, comblée par le voyage et les bons moments ensemble. Hormis le fait que la garde-frontière la prenait certainement pour une imbécile au vu de sa manière de lui parler – elle le regretterait vite, et la jubilation d'Adana serait grande lorsqu'elle se ferait taper sur les griffes par son chef ! -, la brune retint quelques petites informations intrigantes. Tasa n'avait pas eu de Papa, mais elle avait néanmoins deux frères et une sœur qu'elle ne voyait plus depuis la conquête d'Outland. Qui pouvaient-ils être ? Elle n'aurait sûrement jamais la réponse. Et c'était inutile qu'elle le lui demande.

Adana n'avait, quant à elle, jamais traîné un passé sombre derrière elle. Un père et une mère qui s'aimaient, et un clan profondément pacifiste qui la chérissait malgré son sombre passé dans le Désert. Elle n'avait jamais eu à se confronter à quelqu'un de malveillant, jusqu'à sa rencontre avec Kutoa. Sa rencontre avec le lion gris avait probablement changé quelques paramètres de sa vie. Maintenant, son père était mort par sa faute. Et elle allait le venger en assassinant salement Kutoa. Son cœur se serra légèrement, galvanisé par la colère. Toutefois, son visage n'exprimait rien, il était profondément fermé à toute observation experte.

« Non. Je n'ai jamais vécu de telles choses, dieu merci. On pourrait considérer ma vie comme monotone. Les Mositus en général ont une vie assez monotone, puisque nous ne cherchons jamais de problèmes à quiconque. » révéla simplement Adana.

Elle se permit de vanter le pacifisme des Mositus. Non pas par envie mais bien pour que ces mots, aussi importants et redondants soient-ils, s'ancrent dans la mémoire de Tasa. Le jour où Outland tremblerait devant les sombres nouvelles – à savoir, le meurtre de Kutoa – elle songerait sûrement à cette jeune Mositu qu'elle avait guidée, et avec un peu de chance, elle se dirait que non, ça ne pouvait pas être elle, car elle était bien trop idiote et pacifiste pour se permettre de tuer quelqu'un sans se faire attraper.
Les prunelles dorées de Tasa s'allumèrent et une explosion de petites flammes excitées apparurent dans ces dernières. L'Outlander semblait être satisfaite de quelque chose. Adana ne comprenait pas de quoi. Elle s'exclama :

« Je sens la piste de Zary ! Nous ne sommes plus très loin. »

Zary … La lionne au pelage jaune vif ? Adana exprima de la surprise, couplé à de l'impatience. Super ! Elle avait hâte de la voir et de la pigeonner elle aussi !

« Oh, c'est vrai ? Allons-y ! » s'étonna-t-elle, dans un léger hochement de tête.




©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyLun 24 Sep - 22:26

Naïveté à son paroxysme
Adana restait impassible quand Tasa lui demanda plus de renseignements sur elle et son passé. La lionne rouge semblait très agacée. Elle aurait voulu que son interlocutrice soit expressive ou qu'elle aperçoive un simple sourire. Mais rien... Adana était pokerface. Dommage... Cela aurait été bien de savoir ce que pensait sa congénère. Mais soit, l'Outlander espérait juste qu'elle ne pensait à rien de mal et qu'elles discutaient toutes deux en pure innocence et amitié, bien qu'elle en doutait.

« Non. Je n'ai jamais vécu de telles choses, dieu merci. On pourrait considérer ma vie comme monotone. Les Mositus en général ont une vie assez monotone, puisque nous ne cherchons jamais de problèmes à quiconque. »

Tasa hocha légèrement la tête. Cette réponse lui suffisait. Elle avait posé cette question en retour mais, en réalité, elle s'en fichait pas mal des histoires d'Adana et de la personne qu'elle était. Après tout, elle n'était que son guide touristique, pas son amie. Elle n'était pas là pour être gentille et naïve. Trop hypocrite pour elle, Tasa préférait rester elle même, en toutes circonstances... Quand la lionne rouge lui révéla qu'elle sentait la piste de Zary, Adana eut la réaction attendue. Elle s'écria et hocha la tête.

Soit, il fallait maintenant qu'elle l'amène à Zary. Dieu Merci, ce voyage allait toucher à sa fin. Tasa usa de ses compétences en pistage et pista rapidement la lionne d'Or. Bon dieu, ce qu'elle puait ! Son odeur imprégnait les lieux. Elle devait être partie à l'instant... Dommage, elle l'avait raté de peu. Jouer à chat n'était pas dans ses habitudes et elle n'aimait tout simplement pas ça. Tout ce qu'elle voulait, c'était retrouver la vieille lionne rapidement. La lionne foulait la terre de ses pattes. Au plus elle marchait, au plus la présence d'Adana était insupportable. Elle était bruyante, énervante... Stupide ! Oui, la lionne rouge pensait parler à un pigeon... Un pigeon voyageur !

Cela faisait déjà quelques temps qu'elle marchait quand elle arriva près du camp des terres rouges. Tasa jeta un regard anxieux vers Adana. Elle ne serait pas bien accueilli dans le camp. Ses camarades n'étaient pas du genre à apprécier les nouvelles têtes... Ils étaient plus du genre à mettre ces nouvelles têtes sur des faux et des pieux... Tasa soupira. Les pistes de Zary continuait jusqu'à la termitière. Elle devait se trouver là. La lionne rouge finit par soupirer.

« La piste de Zary continue jusqu'à la termitière... Nous n'avons pas le choix. Nous devons nous approcher du camp. »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyMer 26 Sep - 16:15


Naïveté à son paroxysme






Adana n'attendait désormais plus qu'une chose : que Tasa trouve Zary, la lionne au pelage d'or. La brune, talonnant sa comparse rouge, vit cette dernière hocher légèrement la tête en écoutant sa justification, comme si elle l'avait finalement convaincue. Il en demeurait cependant que Tasa avait des réactions étranges, incompréhensibles … mais encore une fois, la brune se disait que ce petit manège serait bientôt terminé et qu'elle pourrait retourner à sa vie quotidienne, et cajoler son compagnon rouge autant qu'elle le désirait. Un étrange parfum imprégnait l'air – il appartenait probablement à un Outlander. Peut-être à cette Zary ? Oui, c'est ce que Tasa avait dit : elle avait pisté la trace de l'Outlander à la fourrure jaune. A qui d'autre pouvait-il appartenir ? Bien que prenant, la Mositu négligea ce parfum étranger et se concentra sur les pas de son guide jusqu'à que le paysage du Champ Herbeux disparaisse. Plusieurs minutes s'écoulèrent, puis le paysage de la terre aride revenait, sauf qu'il y avait de petites … quoi ? Des petits amas de terres, infestés d'insectes qui parsemaient le bout de territoire qu'elles traversaient. Plusieurs odeurs s'entremêlaient entre elles, on aurait dit que le lieu était beaucoup fréquenté par les lions. Peut-être était-ce la vérité … Peut-être se rapprochaient-elles du cœur d'Outland.

Un peu méfiante, Adana jeta un coup d’œil autour d'elle, guettant secrètement un geste suspect, une attitude étrangère qui aurait tantôt fait de trahir la prévision d'un piège en son honneur. Ce n'était pas le moment de tomber dans de sales manigances. Heureusement, rien n'arriva et l'air de Tasa parut soudain un peu plus anxieux qu'auparavant. Adana le voyait dans ses yeux. La fausse Adana exprima un faux air curieux, tandis que la véritable Adana, en son sein, se méfiait, se demandait pourquoi Tasa avait l'air si inquiète. S'inquiétait-elle pour elle ? Pour sa propre peau de garde-frontière ? Ou bien, de la réussite d'un certain projet qu'elle ignorait ? Dans tous les cas, la lionne rouge soupira :

« La piste de Zary continue jusqu'à la termitière ... Nous n'avons pas le choix. Nous devons nous approcher du camp. »

Le camp. D'un côté, l'espion qu'elle était se réjouissait puis, de l'autre, sa personnalité appréhendait son passage dans la termitière. Elle se rapprochait de son but, comment réagiraient les Outlanders s'ils voyaient une étrangère pénétrer au cœur d'Outland ? La brune pensa à Vita, un léger sourire apparut sur ses babines et elle cligna les yeux. L'audace reprit le dessus sur la prudence et le regard doré de la lionne refléta de la pure détermination. Elle allait le faire.

« Très bien. Je te fais confiance, Tasa … Rien ne m'arrivera si tu es là. J'essaierai de me faire toute petite ! » tenta-t-elle de la rassurer.

Elle le devrait. Cependant … Se faire petite arrangerait-il tout ? Si Kutoa vivait bel et bien sur Outland, il pourrait certainement se trouver aux alentours de la termitière, n'est-ce pas ? S'il la remarquait, il saurait que quelque chose ne tournait pas rond et il préviendrait ses camarades. Il ne fallait pas qu'elle échoue … Il ne fallait pas qu'elle échoue.

« Cependant ... » reprit-t-elle, sur un ton un peu anxieux et inquiet. « Ecoute-moi, Tasa. J'aimerais te dire quelque chose. »

Il ne fallait pas que Tasa découvre que sa protégée connaissait Kutoa. Elle découvrirait la supercherie et ce serait terminé pour elle. Adana fixa droit dans les yeux sa camarade, puis regarda timidement ses pattes.

« Excuse-moi de ne pas te l'avoir dit. Mais je ne pensais pas les Outlanders aussi gentils. J'ai entendu dire, peu après avoir décidé de me rendre sur Outland pour obtenir des informations, qu'il y avait un vieil exilé, prénommé Kutoa, sur vos terres. J'hésitais à te le dire, mais … Disons que ce hors-la-loi m'a volé des biens et a tenté de me noyer dans les marécages de la Lande lorsque je suis sortie de ma Jungle pour la première fois. Il n'était pas encore des vôtres lors des faits, c'était un vulgaire vagabond sans honneur ni douceur. Je me disais que ça ne pouvait pas être possible, que je ne rentrerais jamais sur Outland mais il faut croire que non … Voilà, je voulais être sincère avec toi. Pourrions-nous éviter de le croiser, s'il te plaît ? Je ne veux pas qu'il me reconnaisse. Je ne veux pas … Je ne veux pas qu'il y ait de méchantes altercations, des embrouilles … Le simple fait de le voir me terrifie. » elle s'arrêta net, observant le regard d'or de Tasa avec assurance, elle cherchait assurément le soutien de son guide puis acheva. « J'espère que tu peux comprendre mon ressenti … Les vieux souvenirs sont très douloureux et les démons du passé, effrayants. J'aimerais qu'il n'apprenne pas ma venue dans le royaume. Pourrais-tu me faire cette faveur je t'en prie ? »





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
Tasa
PLAYER04


À mon sujet

Age : 13 Féminin
Nb de Messages : 394
Localisation : Outland ~

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptyMer 26 Sep - 22:25

Naïveté à son paroxysme
Le camp était tout proche. La peur d'amener une ennemie au camp était toujours encré dans la tête de Tasa. Dans un sens, elle se disait que ce n'était que pour lui montrer. Après, cette stupide Mositus partirait. Dans un autre, il y avait de grands risques à prendre. L'ombre de Soto planant sur elle lui faisait peur, plus peur qu'elle ne voudrait le croire. Elle prenait un risque pour une Mositus débile ?! Tasa voulut se frapper la tête sur un arbre. Mais soit, il était bien trop tard pour regretter. Tandis que la lionne brune la suivait de près, celle-ci finit par lâcher.

« Très bien. Je te fais confiance, Tasa … Rien ne m'arrivera si tu es là. J'essaierai de me faire toute petite ! »

Tasa lui jeta un regard noir et remplis de reproches. Qu'elle la boucle un peu, ça lui fera des vacances ! La lionne rouge fit claquer sévèrement sa queue avant de songer. Bien sûr, comme si j'allais t'aider ?! Si il t'arrive quoi que ce soit, ce n'est pas mon problème ! Voulut-elle pester. Mais, elle se retint de peu. Après tout, c'est elle qui l'avait embarqué dans un danger plus que mortel. Une troupe d'Outlanders contre une traîtresse et une débile, elles n'allaient pas faire long feu ! Les parole de la Brun n'avaient aucuns sens...

« Cependant ... Ecoute-moi, Tasa. J'aimerais te dire quelque chose. »

Soudain, la lionne rouge tourna la tête vers la brune. Elle avait réussi à rendre ses paroles intéressantes aux yeux de Tasa. Qu'était-ce donc ? La curiosité de l'Outlander était piquée au vif. Les oreilles de Tasa se tournèrent vers la lionne, aux aguets. Alors alors ? Adana finit alors par lui répondre.

« Excuse-moi de ne pas te l'avoir dit. Mais je ne pensais pas les Outlanders aussi gentils. J'ai entendu dire, peu après avoir décidé de me rendre sur Outland pour obtenir des informations, qu'il y avait un vieil exilé, prénommé Kutoa, sur vos terres. J'hésitais à te le dire, mais … Disons que ce hors-la-loi m'a volé des biens et a tenté de me noyer dans les marécages de la Lande lorsque je suis sortie de ma Jungle pour la première fois. Il n'était pas encore des vôtres lors des faits, c'était un vulgaire vagabond sans honneur ni douceur. Je me disais que ça ne pouvait pas être possible, que je ne rentrerais jamais sur Outland mais il faut croire que non … Voilà, je voulais être sincère avec toi. Pourrions-nous éviter de le croiser, s'il te plaît ? Je ne veux pas qu'il me reconnaisse. Je ne veux pas … Je ne veux pas qu'il y ait de méchantes altercations, des embrouilles … Le simple fait de le voir me terrifie. »

Kutoa... La lionne rouge plissa les yeux. Elle connaissait bien ce lion horrible. Il était méprisable et Tasa le fuyait comme la peste. Ce lion ne s'est pas fait attendre que pour se moquer du physique de l'Outlander et ça, elle le détestait. Mais, il avait vieilli. Tasa n'était plus sûr de lui en vouloir. En plus, les Outlanders ont remarqué qu'il se rapprochait de plus en plus de Shaba. Shaba était une lionne plutôt bien appréciée dans le Clan. Tasa l'appréciait donc. Mais, au final, Kutoa restait méprisable. Oui, mieux valait qu'il ne découvre pas cette Mositus. Il pourrait la tuer en quelques temps...

« J'espère que tu peux comprendre mon ressenti … Les vieux souvenirs sont très douloureux et les démons du passé, effrayants. J'aimerais qu'il n'apprenne pas ma venue dans le royaume. Pourrais-tu me faire cette faveur je t'en prie ? »

Tasa hocha doucement la tête... Les vieux souvenirs. Oui, c'était quelque chose de difficile à oublier. La lionne rouge n'oubliait jamais toutes les moqueries qu'elle avait reçu, étant jeune. Mais, elle s'était fait une autre philosophie, désormais. Le passé appartient au Passé. Mais, si Adana refusait de voir Kutoa, tant pis. Les deux lionnes devront donc contourner ce lion.

« Kutoa n'est qu'un lion méprisable... Je comprends que tu ais encore de la rancœur envers lui. Moi-même, je ne l'apprécie pas ! Nous essayerons de l'éviter. » Promit-elle, le regard doux.

Les deux lionnes continuèrent donc leur marche en contournant soigneusement les endroits où pourrait être Kutoa tel que le centre du Camp, par exemple. Elle était assez énervante quand même. Je ne veux pas voir ça, je veux aller là... Pff... Pourrie gâtée ! Tasa n'éprouvait que dégoût et pitié envers cette pauvre Mositus. Mais soit, elle sera bientôt débarrassée d'elle. Elles étaient toutes proches... Tasa murmura.

« Nous sommes tous proches... »

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Tasa
PrésentationRDMVoix

Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 18050511085023857815700942
Design (c) Prince Voldy | Signa (c) Ocylan & Avatar (c) Polux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5629-tasa-enfant-kulishas
Adana
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 17 Féminin
Nb de Messages : 828
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] EmptySam 29 Sep - 12:35


Naïveté à son paroxysme






Bipolaire, semblait être cette Tasa … Quand Adana lui promit de se faire petite, la femelle aux prunelles dorées lui jeta un regard noir et emplit de reproche. Qu'avait-elle fait de mal ? La Mositu ne comprenait pas et avait cessé depuis longtemps de chercher à comprendre les réactions de son guide. Toutefois, le regard noir de l'Outlander se mua en curiosité lorsque la lionne à masque lui avoua vouloir lui dire quelque chose. Saleté de lèche-botte, pensa-t-elle, presque méprisante. C'était cela, Outland ? Une bande d'exilés bipolaires et lâches qui s'en prenait à tous les lions qui s'aventuraient près de ses frontières ? Qu'elle se hâtait de régler ses comptes avec Kutoa.

Quand elle entendit parler de Kutoa, Tasa se mit à plisser les yeux. Indication corporelle qui ne manqua pas d'attiser la curiosité intérieure d'Adana qui observait ses réactions, malgré l'agacement qui lui picotait les yeux ; l'épellation de ce prénom semblait raviver des choses dans l'esprit de la lionne rouge. Le connaissait-elle ? Lui déplaisait-il ? Mais comment en avoir la certitude ? Elle pourrait tout aussi bien plisser les yeux à cause de la remarque de la brune à son propos. Comme à son habitude silencieuse, la brune attendit patiemment que Tasa lui délivre elle-même les informations.

« Kutoa n'est qu'un lion méprisable ... Je comprends que tu ais encore de la rancœur envers lui. Moi-même, je ne l'apprécie pas ! Nous essayerons de l'éviter. » lui assura Tasa, le regard soudainement doux.

Colère, hypocrisie, douceur … Une multitude de caractères, de sentiments et d'émotions caractérisaient Tasa en cet instant. Adana n'y faisait désormais guère attention, ayant appris récemment qu'elle ne pouvait se fier au comportement de sa comparse. Ainsi, elles continuèrent leur route, s'enfonçant au cœur d'Outland. Adana observait les réactions de Tasa et la voyait changer de direction, guetter la silhouette de ses congénères dans le lointain, changeant encore de direction histoire de protéger celle qu'elle guidait … Tâchant de ne pas se fier uniquement à la protection de Tasa, la rebelle se mit à guetter les alentours d'un œil discret. Enfin, il arriva un moment où elles se rapprochèrent d'une sorte de caverne assez étrange … on aurait dit une termitière géante. En tout cas, elles étaient presque arrivées au cœur d'Outland.

« Nous sommes tous proches ... » l'avertit l'Outlander.

Adana hocha doucement la tête. C'était bon signe : elles ne s'étaient toujours pas faites repérées. Elles reprirent leur route, décidées à atteindre la grande termitière du royaume.





©️ Halloween sur Never-Utopia


HRP+ fin du RP, merci à toi, on se retrouve tout de suite pour la suite Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] 337664734

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Exbs
Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]   Naïveté à son paroxysme [PV. Adana] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Naïveté à son paroxysme [PV. Adana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La luxure et la naïveté au royaume de la prétentieuse.
» June ♦ La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent
» Luciole. La naïveté d'une jeune petite.
» La naïveté est le visage de la vérité. | Joséphine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-