Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Shasta, Wimbo and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Z7dyYou have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Y4ziYou have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] J3l9

Partagez
 

 You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kwadhiraa
MEMBRE - KWADHIRAA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 558
En savoir +
MessageSujet: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyMar 4 Sep - 18:03

    La saison sèche avait de nouveau pointer le bout de son nez et ce n'était pas vraiment pour me déplaire ! Je trouve d'ailleurs qu'on à eut beaucoup de pluie et le vent frais du Nord n'arrangeait pas la situation, je préfère nettement l'air chaud et sentir le sable moue et brûlant sous mes pattes, me faisant lâcher un ronronnement de bien être. Les mâles de l'exil étaient rentrée depuis peu maintenant et j'ai fais la connaissance de mon « fiancé » histoire de faire plaisir à mon père, car oui dernièrement, il avait de plus en plus de mal à mâcher et donc à se nourrir correctement, son état s'empirait chaque jour et la chaleur ne l'aidais pas plus que ça, sa voix se faisait de plus en plus faible aussi et du coup moins audible, et des choses bien emmerdante qu'il se serait passer d'avoir et que je me serait passer de me coltiner à longueur de temps. D'ailleurs je n'ai pas pu aller m'entraîner ses derniers jours, bon ce n'est pas très grave, j'aurai tout le temps après pour cela. Pour le moment je ne pouvais que marcher sans but, allant la ou mes pattes me menaient,regardant de droite à gauche comme si je cherchais quelqu'un alors qu'il n'en était rien. D'ailleurs mon partenaire, car oui je préfère le considéré comme tel, le mot « fiancé » était bien trop important comme mot qui engageait et disait énormément. Rinji et moi nous n'étions pas encore à ce stade, vraiment pas, pour le moment il était mon partenaire d'entraînement et c'est un effort surlion pour moi de faire cette effort. Comme le veux mon père, nous faisons ample connaissance.

    J'ai marcher pendant quelques minutes pour ne pas dire heure. Ou peut-être que si ? J'en sais rien et c'était pas important, mes pattes étaient à présent sur un sol craquelé...Ah je n'étais plus dans le sable moue, mais le sol était un peu plus chaud et ça ne m'empêchais pas de lâcher un ronronnement ici et là de temps en temps. Malgré le vent chaud je sentie une odeur étrangère, j'avais déjà presque oublié que ce désert craquelé faisait guise de frontière avec Pridelande il me semble, la frontière même était bien loin, et l'odeur était proche. Intrigué et tout sens en alerte, je suivi l'odeur de l'inconnu, et au fur et à mesure que je m'approchais je voyais une fine silhouette se dresser devant moi. Un peu plus et toujours plus, c'était une vielle femelle au pelage doré, presque semblable à nos pelage, nous enfant du désert. De toute manière elle n'était pas du clan, j'ai beau ne pas sociabiliser avec le premiers venu dans le clan mais je serai les reconnaître même à l'odeur et elle, elle portait sur elle diverse odeur...et en plus le bout de sa queue était noire. Hm non, juste non en faite. C'était certainement une impur, je ne vois que ça. Mais ce que je me demandais par dessus tout c'est qu'es-c'quelle venait faire ici ? Voulait t-elle mettre fin à ses jours ? Sa ne m'étonnerait pas vu son corps rachitique et en proie au vieillissement, je m'approcha d'elle de pas rapide et déterminer à la faire sortir du désert et si il fallait que je la mette en charpie pour ça je le ferai. Je n'ai déjà pas de pitié pour les miens alors elle ne serait pas l'exception à la règle ! Une fois quasiment près d'elle je héla

    « _ EH !! J'PEUX SAVOIR C'QUE TU FOUS ?? RETOURNE D'OÙ TU VIENS SI TU VEUX PAS TATER D'MES CROCS ET D'MES GRIFFES JE ME FERAIT UNE JOIE DE METTRE FIN À TES PIRES SOUFFRANCE »

_________________
« _Quand les lions suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai ; quand la morale ou les lois bâillonne l’esprit des lions, rappelle toi que tous est permis. »

You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180704083721693951



Kit (c)Khamunrah


Kwadhiraa vous manipule et se moque de vous en #96233a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4999-kwadhiraa-le-rapport-d-un
Dhalahi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 412
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyVen 7 Sep - 18:33


Tu étais de retour. Venant du Sud de la Terre des lions, tu avais finalement décidé de revenir sur la terre de tes ancêtres. Chombo Hiki te l’avait fortement suggéré en t’envoyant les oiseaux migrateurs à tes oreilles. Ainsi, les exilés était de retour. Ils avaient incendié le champs herbeux, faisant de nombreuses morts. Tu avais même entendu que la Reine Tahani et le Prince Tadji avaient péri. Tu t’en fichais complètement d’eux, tu étais obnubilée par ta famille. Avait-ils survécu ? Même après la bataille qui s’ensuivit ? Et, pire que tout, Soto avait pris la place d’Hourasi, l’assassinant de sang froid, comme il l’avait fait avec ton propre père et ton cousin.

A présent, plus rien n’importait à part le fait de savoir si ta famille avait survécu et le fait que tu devais absolument te venger de cette vermine jaune. Tu te devais de le faire souffrir et de l’exterminer, Chombo Hiki te l’avait sifflé à l’oreille. Tu avais atteint un point de non retour, tu ne pouvais revenir en arrière. Tu te devais d’accomplir ces objectifs. C’est une mission que l’esprit de ton père t’avait confié, tu ne pouvais pas le décevoir.

Ainsi, cela faisait des jours que tu marchais en direction de la Terre des lions, plus déterminée que jamais. Tu dormais peu, tu mangeais peu. Tu n’en ressentais pas le besoin car, lorsque tu dormais, d’horribles cauchemars venaient à toi. En effet, tu revivais sans cesse la mort de Chombo Hiki avec toujours plus de sang. Quand au fait de chasser pour te nourrir, tu n’en avais pas le temps, l’entraînement et la marche occupait tes journées et tes nuits. Alors, tu te nourrissais de charogne ou alors, lorsque tu étais bien trop affamée pour tenir, tu te devais de chasser. Mais cela restait rare. Les charognes réussissait à entraver ta faim.

Tu n’étais plus la lionne d’autrefois. Tu étais maigre, tu avais la peau sur les os et ton pelage était devenu terne. Tes griffes étaient sans cesse sorties et tes yeux brillaient d’une lueur étrange, celle de la folie et ta gueule affichait toujours un rictus mauvais. Tes sourcils étaient sans cesse froncés, rajoutant du noir dans ce tableau morbide.

Ce jour, tu avais atteint le Grand Désert. Tu foulais enfin le sol de la Terre des lions. Jamais tu n’avais foulé le sable, la terre de tes ancêtres de tes pattes. Tu avais pourtant l’allure d’une jangowa avec ta silhouette d’une extrême maigreur et ton pelage sable. Regardant le soleil qui tapait fort sur les dunes, tu continuais ton chemin d’un pas assuré. Tu te sentais presque chez toi ici, même si tu avais une préférence pour Outland et la Lande des Sans Terre. C’est ici que tu étais née et que tu avais grandit et c’est ici que tu pousseras ton dernier souffle, tu en étais persuadée, Chombo te l’avait dit.

Une voix forte claqua comme un fouet dans l’air. Des menaces ? Une lionne se tenait fière comme un paon à quelques mètres de toi. Tu la toisas durant quelques longues secondes avant d’éclater d’un rire fou puis, tu lanças d’une voix féroce, menaçante :

«Chombo Hiki m’a menée ici, tu n’entraveras pas mon chemin vers la vengeance, vipère. Si tu avances encore d’un seul pas, tu tâteras la force, la volonté, le brasier d’une fille du grand Chombo Hiki.»

Tes paroles ressemblaient presque à une prophétie. Une prophétie que tu illustrais avec d’étranges rictus et une inquiétante flamme dans tes yeux ambrés. Tu tendis tes muscles, prête à en découdre avec cette lionne. Ton père t’amenait cet obstacle sur ta route. Pour quelle raison ? Il fallait que tu le découvres vite avant de faire la peau à cette vipère des sables.

_________________
You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Es0g

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
Kwadhiraa
MEMBRE - KWADHIRAA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 558
En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyMar 11 Sep - 16:02

    You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180917065822213157

    Je m’approchais toujours plus de la vieille lionne au pelage doré. Celle-ci semblait être dans ses pensées, car elle ne me remarqua pas tout de suite, pourtant elle s’arrêta et tourna son visage dans ma direction, plongeant ses yeux ambré dans les miens, me toisant littéralement. Un étrange sourire étira ses babines, et en sourire je m’y connaissais, et celui-là n’était en aucun cas celui du sarcasme, une lueur bien étrange apparut aussitôt dans ses prunelles, je ne pourrais même pas décrire ce que je voyais…peut-être bien de la folie ? Franchement je n’en savais rien, mais la lionne ouvrit enfin la gueule, après avoir sorti un rire fou du fond de sa gorge

    «Chombo Hiki m’a menée ici, tu n’entraveras pas mon chemin vers la vengeance, vipère. Si tu avances encore d’un seul pas, tu tâteras la force, la volonté, le brasier d’une fille du grand Chombo Hiki.»

    Avait-elle finalement lancé, avec une pointe de folie dans la voix. Elle c’était montrer menaçante et féroce, selon elle. A mon tour je la regardais, arquant un sourcil, un fin rictus des plus mauvais apparut sur mon visage. Que croyait-elle ? Que j’allais m’arrêter parce que madame faisait ses grands airs ? Elle se trompait lourdement sur mon compte, je ne suis pas et ne serait jamais ce genre de lionne qui s’abaisse aux moindre désirs de leur ennemis ou autre. Je continua ma marche en sa direction tendant mes muscles, mes griffes toujours dehors au cas où une situation comme celle-ci m’apparaîtrait, en m’approchant au fur et à mesure je pouvais distinguer quelque muscles bien dessiner, conclusion : elle devait certainement savoir ce battre. Je ne vais pas la sous-estimer, mais elle devrait en faire d’avantage à mon égard. Ce n’était pas parce que j’étais encore jeune que je ne savais pas me battre correctement et surtout que je n’étais pas dangereuse, j’avais déjà montrer des signes de férocité quand je m’étais battue contre mon ancien maître qui me titillais sans cesse pour évaluer mon niveau et croyez moi il ne fut pas déçu ! Fouettant nerveusement ma queue dans l’air, le sable et le vent chaud, se mêlaient une nouvelle fois à nos pelage similaire, ma mèche suivant la direction du vent, mon regard de base sombre, l’était deux fois plus à présent, en voyant l’impur continuer à tester avec moi avec ses raisons qui me passaient par-dessus là tête. Qu’est-ce que j’en avais à ciré que son père l’avait envoyer ici ? D’ailleurs il devait être aussi stupide qu’elle pour oser fouler de leur sale patte notre désert.
    Une fois à la hauteur de la lionne, je me posta devant elle. Maintenant nos yeux étaient bien l’un en face de l’autre, l’un avec une lueur extrêmement sombre et l’autre extrêmement folle. Mais elle ne m’effrayais pas. Personne ne m’effrayais. Poussant un rire mauvais qui ferait frémir n’importe qui je plissais les yeux et entre ouvrit la gueule à mon tour

    « _ À qui crois-tu faire peur ? Tu ne devrais pas me sous-estimer, je pourrais bien te surprendre et te trancher en un coup la gorge. Parce que vraiment tu ne sais pas dans quel merde tu t’es fourrerDis-je d’une voix très mauvaise, faisant un large sourire qui dévoilais mes crocs d’ivoire avant de reprendre Mais dis moi quelque chose, ton père était Jangowas ? Si c’est le cas pourquoi l’avoir écouté ? Ne t’avait-il pas mise en garde contre nous ? Guerriers du Grand Désert ? Parle donc. »

    Je redressa mes oreilles, lui montrant que j’étais attentive à toutes ses excuses minable, lui laissant respirer une dernière fois l’air pure du Grand Désert, avant d’en finir avec elle. Et dans tout les sens du termes, elle ne sortira pas vivante de ce désert, et je comptais bien laisser son corps pourrir entre les dunes et se faire becter par les charognards qu’étaient les vautours.

_________________
« _Quand les lions suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai ; quand la morale ou les lois bâillonne l’esprit des lions, rappelle toi que tous est permis. »

You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180704083721693951



Kit (c)Khamunrah


Kwadhiraa vous manipule et se moque de vous en #96233a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4999-kwadhiraa-le-rapport-d-un
Dhalahi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 412
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptySam 22 Sep - 15:35


Un râle menaçant s’échappa soudain de ta gorge lorsque la lionne se rapprocha de toi. Elle n’avait pas suivi ton avertissement et était, à présent, dans ton espace vital. Oui, elle était toute proche, vos gueules se touchaient presque. Vos yeux étaient ancrés les uns dans les autres et vous vous toisâtes ainsi pendant de longues secondes. Tu voyais dans l’affront de cette lionne, un obstacle envoyé par ton défunt père. Une des nombreuses étapes avant d’exterminer la vermine jaune. A tes yeux, cette lionne du Désert ne valait rien. Aujourd’hui, Chombo Hiki t’enseignait une leçon, une leçon que tu ne risquais sans doute pas d’oublier au vue des événements qui allait suivre dans les prochaines minutes.

C’est lorsque la lionne évoqua ta quête avec dédain que tu lui bondis dessus en crachant. Tu la renversas ainsi sur le dos, appuyant de toute tes forces sur sa poitrine avec tes griffes aiguisées afin qu’elle reste à terre le plus longtemps possible. Tu éclatas, une nouvelle fois, d’un rire étrange et la regarda follement, te léchant les babines.

«Chombo Hiki est plus qu’un père, plus qu’un simple lion, plus qu’un clan. Tu lui dois le respect, plus que quiconque sur cette terre minable et grouillant de vermines plus dégoûtantes les unes que les autres. Toi, tu fais parti du nid d’asticots qui pullule sur la Terre des lions. Chombo Hiki t’a envoyé à moi, je me dois de relever le défi qu’il me lance. Tel est mon Destin avant d’atteindre mon ultime but qui verra naître une nouvelle ère dans l’Histoire.»

Tu dévoilas toutes tes dents et claquas tes mâchoires avant de rire bruyamment et follement. Tes paroles n’avaient, sans doute, aucun sens pour la Jangowa, mais peu importait pour toi. Tu n’étais pas ici pour parler de tes problèmes autour d’une noix de coco. Tu étais ici pour accomplir ta destinée, accomplir le dessein que Chombo Hiki t’avait soufflé à l’oreille. Et tu attendais, avec une certaine impatience, sa leçon.

_________________
You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Es0g

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
Kwadhiraa
MEMBRE - KWADHIRAA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 558
En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptySam 22 Sep - 19:15

    You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180917065822213157

    Au fur et à mesure que je m'approchais, la vieille lionne doré laissa échapper une râle menaçante du fond de sa gorge amaigris. Je ne l'avais pas écouté et je n'en avais que faire de son avertissement ô que trop futile à mes oreilles, si elle pensait que j'allais sagement l'écouté elle se foutait la patte dans l'oeil. Pour qui me prenait-elle ? De plus elle même n'avait pas fait attention à ma mise en garde, si bien, qu'elle me laissa l'approcher, entrant à présent dans son espace vitale, nos yeux ancré l'un dans l'autre, babine retroussé et griffe sorties, prête toute les deux à en découdre. Je la toisa de mes prunelles de jade avec un sourire provoquant sur le visage, j'attendais voir jusqu'où elle comptait aller dans son obstination de rester dans le désert.

    Le faite que j'ai repris ses dires avec mépris dans un rictus mauvais ne lui a visiblement pas plus. Preuve en ai, sans crier gare et n'ayant moi même pas eu le temps de me mettre en position d'attaque, se jeta sur moi en feulant comme un lionceau, me plaquant sur le sol craquelé, soulevant les quelques petit grains de sable qui partirent au grès du vent. La encore, elle me regarda d'une lueur étrange, poussant un rire de folie qui ferait frémir n'importe qui. Mais malheureusement je n'étais pas n'importe qui, et ce rire me paraissait maintenant, plutôt normal. Elle posa ses pattes sur ma poitrine appuyant de toutes ses forces, ses griffes aiguisé, qui étaient prêt à s'enfoncer au moindre effort de plus de l'impur. Une rage sans nom m'envahit, mes yeux se rétractant en deux fente verte, mes crocs à présent dévoilé, oreilles plaqué sur mon crâne. Je posa mes pattes sur les siennes, mes griffes s'ancrant presque dans sa chair, elle ouvra de nouveau la gueule :

    «Chombo Hiki est plus qu’un père, plus qu’un simple lion, plus qu’un clan. Tu lui dois le respect, plus que quiconque sur cette terre minable et grouillant de vermines plus dégoûtantes les unes que les autres. Toi, tu fais parti du nid d’asticots qui pullule sur la Terre des lions. Chombo Hiki t’a envoyé à moi, je me dois de relever le défi qu’il me lance. Tel est mon Destin avant d’atteindre mon ultime but qui verra naître une nouvelle ère dans l’Histoire.»

    Ah je comprenais mieux. Ce fameux oracle était donc son père, qui n'avait pas de jugeote visiblement ! Et son idiote de fille n'échappait pas à la règle. Que voulez-vous, ce n'est pas tout le monde qui on la capacité de réfléchir convenablement, alors pourquoi les blâmer ? À mon tour, je la toisa, arquant un sourcil avant d'exploser de rire. Cet histoire n'avait ni queue ni tête et n'avait pas le moindre jugement ! Je me redressa, malgré le faite que ses griffes commençait à se planter dans ma chair, une légère douleur me parvint alors, mais je m'en fichais. La douleur je la connais que trop bien, à force d'entraînement, les écorchures ça me connais bien. Je plissa les yeux, faisant un sourire narquois avant de lui cracher en pleine tête

    « _ Oh ma pauvre chérie, à part les même fadaises que tu me rabâche, as-tu d'autres répliques ? Ou ton stock est-il limité ? Sache que je ne respecte personne, pas même mon propre père mourant, alors, de ton oracle je m'en fou royale.Dis-je dans un souffle, avant de reprendre d'une voix forte, faisant claquer à mon tour les crocs N'oublie pas que tout comme moi tu es un minable et minuscule grain de sable dans le mécanisme. Un minable grain de sable ne peut changer l'Histoire et c'est ce que tu es. Tu te laisse guider selon toi par ton père, mais en faite tu es une lâche qui se contente de se cacher derrière son père parce qu'elle est faible. DÉGAGE !! »

    Avais-je crier ce dernier mot, en la repoussant de toute mes forces et ma rage. Je me releva rapidement avant de lui balancer le dos de ma patte sur son visage maigre et l'envoyer valser, lui faisant ainsi mordre le peu de sable qu'il y avait. Sa mâchoire heurtant lourdement le sol craquelé, sans attendre plus longtemps je me jeta sur elle à mon tour, en y mettant toute la force que j'avais acquis ces dernières années, je mis l'une de mes pattes sous sa gorge, plantant mes griffes puissante dans sa chair, et l'autre sur sa poitrine effectuant le même geste, en y ajoutant un soupçon de force. Je la regardais de toute ma hauteur, d'un regard à la fois dédaigneux et sombre, sa joue avait maintenant une petite entaille ou une goutte de sang perla pour s'ancrer dans le sol dur. Mon sourire avait disparut, à présent mon visage affichait la sentence qui l'attendait et pour lui faire bien comprendre qu'elle n'était pas de taille face à moi, elle avait certes de l'agilité, mais j'avais cette force que, elle n'avait plus, c'était un fait qu'elle ne pouvait pas nier, le temps faisait simplement son œuvre.

    « _Tu aurais dû m'écouter. Tu m'as sous-estimer et maintenant tu es sur le point de recevoir ta sentence. Comme je te l'ai déjà dit auparavant, je vais te trancher la gorge dans un coup, il ne sert donc à rien de te débattre mes griffes son très bien placé pour couper ton souffle une bonne foi pour toute. Dis-je froidement, la regardant toujours droit dans les yeux Et n'oublie pas ; Rien n'est vrai, tout est permis. »

_________________
« _Quand les lions suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai ; quand la morale ou les lois bâillonne l’esprit des lions, rappelle toi que tous est permis. »

You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180704083721693951



Kit (c)Khamunrah


Kwadhiraa vous manipule et se moque de vous en #96233a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4999-kwadhiraa-le-rapport-d-un
Dhalahi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 412
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyDim 14 Oct - 15:45


Tu n’appréciais guère l’air que prenait cette jeune insolente. Qu’est-ce que ton père voulait bien te faire voir en te confrontant à cette odieuse personne ? D’autant plus que cette dernière se mit à rire, de façon plutôt sinistre, tout en se redressant. Tu fronças d’autant plus les sourcils car ta petite démonstration de force n’avait pas eu l’effet escompté. En effet, elle n’était nullement intimidée. A tel point qu’elle prononça d’odieuses paroles à ton égard qui te mirent dangereusement en colère. Une colère noire oui, ton regard était fou, encore plus fou qu’au début de l’échange. Malgré tout, la lionne était rapide et tu ne pus esquiver la gifle qu’elle t’infligea. Une mandale puissante puisque, sans crier gare, tu te retrouvais à terre, le visage dans le sable. Un grognement sourd s’échappa de ta gorge mais tu n’eus pas le temps de te relever, la lionne se positionna au dessus de toi, inversant ainsi les rôles. Elle posa ses griffes aiguisées sous ta gorge, puis l’autre paire sur ta poitrine. Tu avais mal, mais tu t’en fichais. Tu étais aveuglée par la colère et c’est cette folie destructrice qui t’obligea à élancer tes pattes arrières afin de la déloger et de la propulser à quelques mètres de ta carcasse dans un rugissement à faire froid dans le dos.

«COMMENT OSES-TU VERMINE !» Tu toussotas quelque peu. «Tu ne connais rien à la vie, tu n’as jamais vu plus loin que le bout de ton Désert… ALORS COMMENT OSES-TU VOULOIR ME DONNER UNE LEÇON DE VIE ?!»

Tu te rapprochas d’elle à grands pas, quelques petites gouttes de sang tachant les grains de sable. C’est un fois à sa hauteur et que tu t’apprêtais à lui rendre la monnaie de sa pièce que tu t’arrêtas net, comme investie d’une puissance surnaturelle.

«Père…» Murmuras-tu.


C’était bien lui… il te criait de te calmer, que si tu continuais ainsi, tu allais te tuer et que tu ne pourrais jamais faire payer le traître. Tes pupilles se rétrécir d’un coup et tu rangeas tes griffes, comme possédée. Au bout de quelques instants, ton attention se reporta sur la lionne. Pourquoi n’avait-elle pas profité de cet instant pour revenir à la charge ? Tu secouas ta tête et te rendit compte que ton père avait, sans doute, cessé toute agressivité des deux côtés. Enfin, c’est seulement ce que ton esprit te faisait croire car, au fond, il n’en était rien.

«Je me montre clémente en ce jour. Puisses-tu recevoir le pardon, dans le cas contraire, la mort t’attendra au tournant.» Tu fronças alors les sourcils. «Jamais personne n’entravera ma destinée. La vermine sera exterminée de ma patte, n’essaies pas de m’en empêcher.» Tu tournas alors les talons et dans un ultime sourire, tu l’avertis : «Puissent nos chemins ne jamais se recroiser.»

_________________
You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Es0g

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
Kwadhiraa
MEMBRE - KWADHIRAA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 558
En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyMer 17 Oct - 17:07

    You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180917065822213157

    Le vent chaud passa sur mon pelage sablé, faisant virevolter mes mèches à son gré. Mes paroles eurent un effet dévastateur au creux des oreilles de la vieille impur, car ses yeux devinrent encore plus fou qu'au début de la conversation, il en va s'en dire qu'un petit sourire narquois apparut aux coins de mes lèvres, signe de satisfaction. Je la sentis gesticuler malgré mon interdiction de le faire. Mes griffes se logeant pour le coup des deux endroit ou je tenais prise, je m'apprêtais à lui donner le coup de grâce quand je sentis ses pattes arrière sous mon ventre, n'ayant pas eu le temps de me dégager elle le fit à ma place dans un rugissement à faire froid dans le dos, et me propulsa de quelques mètres de son corps à moitié mort. Je me fis mal à l'une de mes pattes en essayant d'amortir le choc, l'impur se releva en toussotant légèrement, avant de poser son regard fou sur moi. Là, elle se mit encore et toujours à me raconter les même fadaises sans réelle explication. Si elle croyait me faire taire en me disant que je n'avais jamais vu que le bout de mon Désert, elle se trompait lourdement, encore. Elle n'avait pas tort, mais elle oublie que des leçons de vie, on en reçois depuis notre naissance, ici dans le Désert, que se soit par les anciens et les nouveaux partis en exil, où bien des événements marquant comme le Grand Carnage. Elle, ne voyait pas plus loin que le bout de sa truffe, et elle osait s'en vanter, la pauvre folle.

    Elle s'approcha de moi de pas rapide, griffes toujours dehors, babine retroussé laissant voir ses crocs, prête à en découdre une bonne fois pour toute. Je me mis en position d'attaque, et cette fois-ci je ne lui laisserais aucune chance de s'en sentir. Pourtant, elle s'arrêta net, à seulement quelques centimètres de moi maintenant et rangea ses griffes. Je ne compris pas son manège, aussi, je redressa mes oreilles, plissant mes yeux tout en me redressant, ma queue s'agitant comme un fouet, j'entendis un «  Père » dans un murmure, mais je me contenta de ne pas relever cet anecdote inutile, de plus l'impur pris de nouveau la parole

    «Je me montre clémente en ce jour. Puisses-tu recevoir le pardon, dans le cas contraire, la mort t’attendra au tournant. Jamais personne n’entravera ma destinée. La vermine sera exterminée de ma patte, n’essaies pas de m’en empêcher. Puissent nos chemins ne jamais se recroiser.»

    Avait-elle dit dans un sourire qui signifiait toute fin de confrontation. Je fronça les sourcils à mon tour. Moi recevoir le pardon ? De qui au juste ? Ah oui, son Oracle. Mais je crois qu'elle n'avais rien écouté de ce que je lui avais dit précédemment ! Je n'ai besoin du pardon de personne, pas même du Grand Désert, qu'ils aillent tous au diable avec leur rédemption à deux balles. Un « Tcht » s'échappa bruyamment de mon fort intérieur, avant que je lève un peu plus haut la tête, regardant avec mépris la lionne doré qui venait tout simplement de se défiler et se cacher encore derrière son père. Je ne sais pas pour qui elle se prenait, mais en tout cas elle n'était en rien un devin. La mort réclame toujours son dû, et nous passons tous par là à un moment où un autre. Pourtant je me demandais bien qui était la vermine qu'elle voulait exterminer, si elle était dans le Désert ça se saurait ! Et puis il se serait fait exiler certainement. Un châtiment beaucoup trop doux à mon goût. Je marcha quelques peu et me stoppa

    « _ Tu te montre clémente ? Laisse moi rire. Tu fuis juste en te cachant une nouvelle fois derrière ton Oracle de Père. Enfin qu'es-ce que je pouvais attendre d'une Impur au juste? Dis-je d'une voix sarcastique, avant que mon visage se fige dans la neutralité la plus total Mais dis moi, de qui parles-tu depuis tout à l'heure ? Que t'a t-il fait pour que tu lui voue une haine sans borne ? »

_________________
« _Quand les lions suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai ; quand la morale ou les lois bâillonne l’esprit des lions, rappelle toi que tous est permis. »

You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180704083721693951



Kit (c)Khamunrah


Kwadhiraa vous manipule et se moque de vous en #96233a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4999-kwadhiraa-le-rapport-d-un
Dhalahi
PLAYER04


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 412
Localisation : In your.. pocket 8D

En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyJeu 18 Oct - 10:39


Tandis que tu t’apprêtais à poursuivre ta quête afin de purger la Terre des lions, la lionne sablée t’interpella une nouvelle fois. Tu t’arrêtas net, une fois de plus froissée par ses premières paroles. Tu avais ressorti tes griffes et grattais le sable avec. Tes oreilles se redressèrent cependant lorsque la vipère en vain à s’intéresser à ton objectif. Un étrange sourire se dessina le long de tes babines en même temps que tu tournais la tête vers elle, telle une effrayante poupée. Il fallait tout d’abord que tu mettes les choses au clair :

«Une Impure ?» Un rire horrible s’échappa de ta gorge. «Pour qui te prends-tu au juste pour placer une étiquette sur des inconnus ? Tu es bien trop arriérée décidément… j’avais bien vu juste quant-à ton ignorance.»

Un soupir faussement désespéré s’échappa de ta gueule. Oui, tu la prenais vraiment pour une imbécile. Elle t’horripilait plus qu’autre chose, mais ton père t’avait empêché de mettre fin à ses jours si tristes. Tu levais les yeux au ciel en faisant une mine boudeuse. Oui, clairement, tu faisais la tête à ton géniteur. Bien sûr, cela n’allait pas durer bien longtemps, mais cette situation te frustrait plus qu’autre chose.
A présent, il était temps de lui fournir un semblant d’explication. Il fallait que tout le monde sache que tu étais déterminée dans ton entreprise, que rien ni personne ne pourrait t’empêcher t’accomplir ta mission. Il fallait que l’on te craigne, que ton ombre inspire la terreur, la mort. Que l’herbe ne repoussera plus après ton passage, tel Attilion.

«La vermine… LA VERMINE !» Un rire fou s’échappa une fois de plus de tes babines. «Il a détruit nos vies.»

Tu ne lui en dis pas plus, tu estimais que cette simple phrase pouvait faire témoignage de ta détermination. Alors, tu tournas une nouvelle fois les talons et t’éclipsa en t’élançant à toute allure. Comme si tu n’étais jamais venue, comme si la vipère avait eu affaire à une âme égarée, que tu étais.

_________________
You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Es0g

Avatar ©WIMBO ; Signature ©KWADHIRAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5922-dhalahi-dangerous-hiki#11
Kwadhiraa
MEMBRE - KWADHIRAA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 558
En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] EmptyVen 26 Oct - 17:08

    Un silence s'installa en quelque secondes entre nos deux personne. Cependant la réponse de la vieille carcasse ne se fit pas attendre, un sinistre rire dont elle seule avait le secret s'échappa de sa gueule, me regardant avec des yeux fou en me demandant pour qui je me prenais pour mettre une étiquette sur des inconnus. La question ne se posait même pas, j'étais tout simplement moi. Je n'avais nullement besoin d'être une personne supérieur ou avec de l'ancienneté pour juger les gens et en particulier les inconnus, mais décidément elle était bien trop stupide pour comprendre les lois du Grands Désert et de nous comprendre, les lions des sables. Un rictus amusé se dessina sur mes lèvres, elle ne méritait même pas que je lui réponde sinon je sens qu'elle voudra me tuer, pourtant c'est bien elle qui mourra. Elle regarda le ciel quelque minutes d'un air boudeur avant de plonger ses yeux ambré dans les miens pour répondre à ma question dans un semblant d'explication ; il avait détruit leur vie. Je ne pouvais réellement me prononcé sur le sujet à part peut-être lui dire qu'elle était faible ainsi que ceux qui ont vue leur vie détruite par cette vermine. Si elle avait vraiment eu la volonté de le tuer elle l'aurait fait depuis belle lurette, mais bon, tout les lions en dehors du Grand Désert son juste des fainéants rien de plus.

    N'ayant pas eu le temps de lui répondre quoique ce soit, elle détala comme un fennec, disparaissant dans l'horizon sablé, comme-ci au final, elle n'avait jamais été là et que ce n'était simplement que le fruit de mon imagination. Je soupira doucement, moi qui commençais à m'amuser et y trouver un intérêt, elle est partie bien trop vite à mon goût ! En plus je ne connaissais pas son nom et qu'importe ! Je ne la verrai pas de sitôt, mais cette folle avait quand même réussi à attiser ma curiosité, si bien que j'aimerai savoir où elle en serra dans quelques temps. Le problème étant que je ne pouvais pas sortir du Désert et qu'il y avait des gardes frontaliers un peu partout, mais bien vite un battement d'aile me fit redresser la tête et lever les yeux au ciel pour voir un vautour tournoyer autour de moi et prendre place sur mon dos Ujasiri. Elle tombait bien elle ! Sans attendre un nouveau mirage j'ouvris la gueule

    « _ Bonjour Uja'. J'ai une mission pour toi. Suis cette drôle de lionne doré au regard fou, elle m'intrigue et l'objet de sa quête encore plus. »
    « _ Tiens tiens...Depuis quand t'intéresse tu aux Impurs ? J'ai manqué un épisode ? Fit-elle en posant l'une de ses ailes sur son poitrail avec une mine faussement choquée avant de reprendre Enfin, si tu me demande de la surveiller c'est que tu as quelques chose en tête, je commence à te connaître Kwadhiraa. »
    « _ Je ne pourrais pas vraiment dire si j'ai quelque chose en tête ou non, ce qui est sûr c'est qu'un jour le Grand Désert me fera la revoir. Et puis comme ça tu en profitera pour faire un peu de commérage et me raconter ce que tu as vu et entendu. Maintenant va. »

    Sans rien dire de plus, la femelle volatile, hocha de la tête d'un air entendu. Nous nous échangeons un sourire et regard complice avant qu'elle ne prenne son envole et disparaisse dans les cieux, devenant un minuscule point noire. Quand à moi, je zieutais l'horizon sans rien dire avant de tourner les talons à mon tour et piquer une petite course. Pourtant au loin je n'avais pas remarquer la personne qui m'observait. Elle était là depuis un bon moment, pendant l'échange même. Il avait tout vu et certainement tout entendu. Ce personnage en haut d'une dune qui m'observait n'était autre que Rinji, qui me regardait m'en aller avec un regard méprisant, avant qu'il ne se lance à ma poursuite pour me rejoindre bien plus tard dans la soirée. Mais bien sûr tout cela je ne le saurais que sur le moment même.

FIN DU RP - Merci Dhalahi !

_________________
« _Quand les lions suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai ; quand la morale ou les lois bâillonne l’esprit des lions, rappelle toi que tous est permis. »

You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] 180704083721693951



Kit (c)Khamunrah


Kwadhiraa vous manipule et se moque de vous en #96233a
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4999-kwadhiraa-le-rapport-d-un

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]   You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
You have nothing to do here. Yet you intrigue me. [ft Dhalahi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♣ intrigue oo5.
» ♣ The light weakens { Intrigue 008 - Jezabel & Aurélia }
» [Intrigue] Inscription/réinscription Taliesin et Sombracanes
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Intrigue: quand Rome se mêle de nos affaires (a)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-