Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Sur la voie de la vengeance [PV Adana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 10:46


Remit de ses blessures, Vita restait toujours sur la Lande ainsi qu'aux alentours de Prideland, que ce soit pour voir Adana ou sa jumelle. Il s'était déniché une grotte sur la lande où il avait, en quelques sortes, établit domicile. Son odeur était répandu sur les parois et aucun autre animal ne semblait désireux de déloger un lion, du moins, pour le moment. Plutôt paisible donc, le Fils du Feu se rendait cependant compte qu'il s'ennuyait. Terminé ses longues épopées depuis qu'il sentait le besoin irrépressible de rester dans ces environs-là pour... Pour quoi au juste ? Pour Adana, pour Ishana. La lionne brune n'avait pas suivit les siens sur Freeland et Vita songeait que peut-être, cela avait été pour son père, sa mère et ses sœurs. Un peu juste, mais tort aussi ; il n'irait pas songer qu'il y avait joué un rôle dans cette décision. De toute manière Adana était une indépendante, il savait qu'à la base, elle avait accepté ce rôle pour quitter la Jungle et visiter la Terre des Lions, rendre service à son Clan n'avait jamais été sa priorité.

Vita quitta sa tanière pour fouler le sol poussiéreux de la Lande pendant une bonne poignée de minutes, ses prunelles rougeâtres coulant autour de lui. L'air paisible, il se dirigeait vers Prideland le plus discrètement possible, désireux d'y dénicher la lionne brune. Cela faisait quelques jours qu'il ne l'avait étrangement pas vu et voilà que le Lion du Feu se demandait ce qu'elle pouvait bien fabriquer. Sous ses pattes, le sol changea peu à peu pour de l'herbe dorée et alors, il traversa la frontières. Ses recherches durèrent un certain temps mais elles furent finalement fructueuses : il venait d'apercevoir la fourrure brune d'une Adana à l'air renfermé. Étrange, elle lui avait semblé très heureuse la dernière fois qu'il l'avait vu... Qu'est-ce qui pouvait ainsi causer son chagrin ? Fronçant ses sourcils, Vita approcha un peu plus vite.

- Adana ? Ses orbes pourpres cherchèrent celles dorées de la lionne, il proche d'elle, un air intrigué sur son minois. Que se passe t-il ?

Non, Vita n'avait pas encore pu entendre la rumeur sur un Mositu mort, un grand lion brun aux prunelles dorées qui n'était d'autre que le père de la belle Mositu.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 15:36


Sur la voie de la vengeance






Cela faisait maintenant plusieurs minutes qu'Adana marchait, à la recherche de ce démon rouge qui pourrait certainement lui apporter les réponses et l'aide qu'elle désirait. Sa colère étant un peu retombée, la brune regardait le ciel parsemé d'étoiles, pensive. Se questionnant subitement et pour la première fois, sur la vie après la mort. La mort de son père n'était pas un mirage. Les Grands Esprits avaient décidé de conclure le destin du grand mâle brun de cette façon. Après la mort, avait-il rejoint les cieux et tous ceux qu'il avait perdus au cours de sa vie ? Comme son grand-père, par-exemple ? Celui qui avait soi-disant botté les fesses d'un jeune adolescent semblable à Vita ? Loin de s'amuser de sa propre petite blague, la Mositu réfléchissait et se hâtait de retrouver ce dernier. Son rythme cardiaque augmentait considérablement, à la simple pensée qu'elle parvienne à le retrouver. Adana lâcha un léger soupir, avant de froncer les sourcils : elle ne devait pas se laisser déstabiliser de la sorte alors qu'elle avait une vengeance à accomplir. Ses prunelles dorées quittèrent le ciel constellé de taches lumineuses pour enfin se saisir des ténèbres constantes de la nuit. Les lieux lui revenaient peu à peu. Elle approchait.

Par chance, un léger vent se leva et emporta avec lui de récentes odeurs provenant de la Lande ; elle crut reconnaître celle de Vita malgré son incertitude. Le vent pouvait être trompeur. En tout cas, si elle avait un peu de chance et se dirigeait vers la Lande, sûrement aurait-elle une petite chance de le trouver.
Elle continua d'avancer, le sol sous ses pattes changeait de forme et de couleur. Il n'y avait bientôt plus guère de paysages appartenant à Prideland autour d'elle. Enfin, ça ne lui faisait guère grand-chose.
Une masse inconnue, non loin d'elle, attira aussitôt son attention. Une masse sombre à reflets rouges, si elle ne se trompait pas. La lionne tendit ses muscles tout en avançant, prenant en compte la possibilité que ce lion-là ne soit pas celui qu'elle cherchait. Heureusement, quand elle approcha et distingua cette crinière imposante, ces prunelles de braise envoûtantes et toutes ces cicatrices qui striaient le profil du mâle, le doute ne fut plus permis : il s'agissait bien de Vita.
Son cœur bondit dans son poitrail et elle s'empressa de s'approcher de lui, son minois contrarié s'adoucissant peu à peu. Elle se mit face à lui, s'abstenant de prononcer un mot, savourant la doucereuse sensation d'avoir le vagabond tout proche d'elle. Elle mourrait d'envie de dissimuler son museau dans sa fourrure mais le faire serait contraire à sa fierté et aux interdictions qu'elle s'était imposée. Comment réagirait-il si elle le faisait ? Il aurait dû mal à comprendre.
Cela viendrait un jour, mais … Pour le moment, il y avait plus urgent.
Malgré les ténèbres, Vita avait apparemment remarqué sa mine contrariée, et il la questionna par conséquent.

« Adana ? Que se passe-t-il ? »

Le mâle rouge semblait intrigué, ses yeux cherchaient les siens indéniablement. Adana le fixa droit dans les yeux, un instant, elle oublia ce qu'elle était venue faire ici. Plus le temps passait, plus la présence du vieux lion s'avérait indispensable pour la santé morale de sa protégée. Quand elle le regardait droit dans les yeux, elle avait l'impression de se perdre dans les flammes qui représentaient son regard et alors elle ne savait plus trop quoi dire.
Pourtant, elle devait le faire. Elle n'abandonnerait pas sa quête. Adana brisa le contact visuel avec Vita et regarda de côté, un point invisible. Voilà qu'elle était redevenue une enfant contrariée parce qu'elle n'avait pas obtenu le jouet qu'elle voulait.

« Mon père est mort récemment. »

Inutile de se lancer dans de longs discours avant d'annoncer la chute, la brune n'en avait ni la motivation, ni l'inspiration. Kimiria avait au moins pris le temps d'amorcer la nouvelle malgré les larmes sillonnant ses joues.
Elle le regarda de nouveau, se souvenant de l'image ô désagréable de Kutoa. A cette pensée, ses sourcils se froncèrent et la colère lui revint.

« Il a été lâchement tué par Kutoa près de la frontière d'Outland. J'ai une idée en tête, mais je ne sais pas si ça va te plaire. »

Elle ne s'attaquerait jamais à quelque chose que Vita aimait afin d'obtenir une vengeance. En fait, son entrevue avec Sayidi s'était plutôt mal passée et elle craignait que son interlocuteur décide finalement de l'en empêcher, bizarrement. Pourtant, Vita n'avait rien d'un ange. Pourquoi l'empêcherait-il de tuer une personne qui lui avait causé du tort ?

« J'aimerais lui rendre la monnaie de sa pièce et le faire mourir dans d'atroces souffrances. Je me demandais si tu pouvais ... » Elle hésita, ne parvenant pas à y croire : allait-elle vraiment demander de l'aide à quelqu'un ? Enfin, c'était Vita n'est-ce pas ? Ce n'est pas comme si elle proposait à un lion lambda de lui porter patte forte. « Si tu pouvais m'aider à réaliser mon projet. »

Sur ce, la femelle sombre se tut. Elle se contenta de la regarder, la mine sérieuse bien que toutefois teintée de contrariété à cause des pensées qui s'entrechoquaient dans son esprit. Elle avait hâte de connaître sa réponse, cette réponse qui déterminerait bien des choses dans les jours à venir.




©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 16:02


Vita se posait de nombreuses questions : qu'avait-il pu arriver à Adana pour qu'elle affiche un tel air ? La brune avait parfois un air renfrogné, certes mais c'était un air propre à elle. Là, le fils du Feu sentait que quelque chose la tracassait. Elle brisa le contact visuel, regardant sur le côté durant quelques secondes avant que, dans un souffle, elle n'avoue. Son père était mort. Vita n'eut pas vraiment de réaction, il ne portait pas Athar dans son cœur mais il n'allait guère en rire pour autant ; pas quand cela concernait Adana. Malgré leurs différends, pour que la belle lionne soit ainsi atteinte, c'est qu'elle l'aimait - normal d'un côté, il était son père. Vita ne se souvenait plus trop de ses propres sentiments quand Samba était morte, cela remontait à des années mais il avait été triste. Sa mère avait toujours beaucoup compté à ses yeux après tout, elle avait toujours été là et cela avait dû être la même chose pour Athar envers sa fille. Vita déglutit doucement, l'observant calmement. Athar était donc mort... Le Fils du Feu songeait qu'il n'avait qu'à remonter peu à peu le morale de la Mositu, cela finirait par aller, n'est-ce pas ? Mais le hors-la-loi n'était pas aux bouts de ses surprises.

Kutoa. Cet exilé qui avait cherché à rejoindre lesdits Kulishas... La guerre. Oh oui il se souvenait à présent l'avoir aperçu dans la mêlée des exilés et des Outlanders. Les sourcils du vagabond se froncèrent légèrement, Kutoa avait tué Athar ? Qu'avait-il avec les lions bruns ? Vita comprit alors davantage l'air sombre de la lionne aux prunelles empreintes de flammes de colère. La suite des dires de la lionne intéressèrent alors le lion rouge qui restait neutre, simplement à l'écoute. Il ne lui disait pas qu'il était désolé, il n'exprimait pas de condoléances car ce n'était pas vrai. La mort d'Athar ne lui faisait ni chaud ni froid, c'était la peine d'Adana qui l'attristait un peu. Dans tous les cas, Vita n'avait jamais été un grand sentimental, il fallait l'avouer.

- Je t'écoute.

Fit-il simplement. Si elle sembla un peu hésitante, elle finit par lui expliquer ce qu'elle avait en tête. Elle souhaitait tuer Kutoa, le faire souffrir puis mettre fin à sa vie pour se venger de l'exilé roux. Vita connaissait bien le goût de la vengeance, elle avait touché bon nombre de ses proches et voilà qu'Adana en pâtissait. Peut-être que s'il avait été autrement, s'il ne penchait dans la rancune, il lui aurait conseillé de ne pas le faire. De ne pas s'enduire de sang, de ne pas s'abaisser à une telle chose mais... Il n'était pas comme ça. C'était le prix du Sang.

- Je ne pense pas te l'avoir déjà dit Adana mais je te suis loyal, je serais toujours à tes côtés et je soutiendrais tes choix quoiqu'il arrive. C'est pourquoi je tuerais pour toi s'il le faut et ce soir je t'aiderais. Nous le ferons souffrir, il apprendra ce qu'il en coûte de toucher à ceux que tu aimes. Répliqua d'un air mauvais le Fils du Feu, sérieux. S'il devait s'improviser crocs et griffes de la Mositu, il le faisait sans hésiter. Cependant... Es-tu bien sûre de toi ? Es-tu prête à le tuer ? Si tel est le cas, nous établirons un plan dès maintenant.

Il la soutenait, il lui était loyal jusqu'au bout mais il n'avait pas envie qu'elle regrette toute sa vie son acte. De toute manière avec la colère qui l'aveuglait peut-être, avait-elle le recul nécessaire pour se rendre compte de ce qu'elle allait faire ? Lui l'avait rarement eut, quand son sang devenait trop bouillant, il commettait parfois des actes impardonnables. Pour certains, il éprouvait... Un peu de, regrets ? Non, ce n'était pas exactement ça.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 16:49


Sur la voie de la vengeance






A l'entente du nom de cet exilé, Kutoa, le vagabond rouge fronça les sourcils. Adana n'avait pas besoin de lui expliquer qui il était. Son compagnon avait déjà eu affaire à lui par le passé, une fois dans la Lande et une fois … elle ne savait trop où, mais en tout cas c'était à ce moment-là qu'il avait réussi à récupérer Kito de ses sales griffes. Les réactions de Vita avaient beaucoup d'importance pour elle, notamment au niveau de ce qui adviendrait de leur conversation. Quand bien même elle l'aimait, et doutait qu'il se refuse ainsi à elle pour une vengeance, la brune savait pertinemment ce qui adviendrait de sa vengeance en cas de refus : elle se rendrait seule sur Outland, malgré les interdictions de son ami et de Sayidi. Elle n'avait rien d'une femelle intelligente. Là où des femelles auraient jugé bon de laisser couler, la caractérielle qu'elle était fonçait sans réfléchir et s'embourbait dans des marécages plus dangereux que ses sentiments. Et c'est ce qui l'embarquait et continuerait de l'embarquer dans des histoires incessantes, et finirait par l'entraîner vers le sentier de la mort si elle échouait à sa tentative de meurtre.
Vita lui déclara qu'il l'écoutait, alors qu'elle hésitait encore à lui en parler. Puis, elle lui avoua avoir besoin de son aide et un air mauvais s'afficha sur le visage du vieux solitaire. Pas un air mauvais contre elle, non … Elle en avait l'habitude, et cela la rassurait. Pour elle, c'était un bon signe, car il affichait toujours une telle mine à la prévision d'un mauvais coup ou d'un revers de médaille bien mérité. Finalement, il ouvrit la bouche, et Adana dressa les oreilles pour saisir le moindre des mots qu'il pouvait lui dire.

« Je ne pense pas te l'avoir déjà dit Adana mais je te suis loyal, je serais toujours à tes côtés et je soutiendrais tes choix quoiqu'il arrive. C'est pourquoi je tuerais pour toi s'il le faut et ce soir je t'aiderais. Nous le ferons souffrir, il apprendra ce qu'il en coûte de toucher à ceux que tu aimes. Cependant ... Es-tu bien sûre de toi ? Es-tu prête à le tuer ? Si tel est le cas, nous établirons un plan dès maintenant. »

Un simple « Je t'approuve et je te suivrais » lui aurait suffi mais il fallait dire que le discours de Vita était assez … étonnant ? La fille de Kimiria écarquilla légèrement les yeux, surprise. C'était peut-être l'une des premières fois qu'il lui avouait une telle chose, même si ça ne changeait pas tellement de son comportement habituel avec elle. Mais il l'officialisait devant elle. Il lui serait loyal et soutiendrait ses choix quoiqu'il arrive. Et il tuerait pour elle et l'aiderait à établir un plan. Il ferait souffrir quelqu'un qu'il n'avait jamais vraiment connu de sa vie, si ce n'est une fois lors du kidnapping de Kito. Il n'y avait pas à dire, Vita était un vrai ami. Une vive chaleur s'empara des joues de la féline sombre qui s'abstint de détourner la tête, embarrassée.

Elle en était sûre, elle voulait voir Kutoa mourir. Qu'en avait-elle à faire de ses proches ? Cela lui ferait encore plus de bien : voir les proches d'un sacré connard souffrir. Comme ça ce dernier aura tout gagné ! Prête à tuer, en revanche, elle ne saurait pas dire. Elle n'avait jamais tué de sa vie, et encore moins songé à le faire. Ce serait une première pour elle.
Enfin, son compagnon de voyage était là et cela lui suffisait. Peu importe l'avenir qui leur était réservé. Une seconde, elle se demanda si son plan de meurtre n'allait pas conduire Vita et elle à leur propre perte. Non. Cela marcherait.

Doucement, et maladroitement, la rebelle pressa sa truffe contre celle du lion. Le contact ne dura que quelques secondes à peine, tant elle craignait de brûler en le touchant. C'était sa manière de le remercier … et peut-être, de lui montrer à quel point elle l'appréciait. Dignement, Adana plongea ses prunelles dans celles de Vita, maintenant le contact visuel pour qu'il ne se rende pas compte qu'elle faiblissait intérieurement. Son cœur cognait de plus en plus fort depuis le coup de la truffe.

« J'en suis certaine et je suis prête … Avec toi je ne vois pas ce qui pourrait m'arriver. J'ai demandé des informations sur Outland à Sayidi, tout à l'heure … Mais ce pauvre idiot de gardien est trop obnubilé par sa morale insupportable pour supporter une telle prévision de meurtre. Il préfère suivre comme un toutou ses supérieurs plutôt que de faire régner la justice sur la Terre des Lions. Je pensais qu'il me ferait une petite exception parce que je comptais tuer son père qui lui a fait des crasses, mais … non. Trop lâche. Tant pis ! » soupira-t-elle, roulant des yeux. « Au moins il m'a dit une chose : il fait tellement chaud sur Outland que les Outlanders sont plus susceptibles de vadrouiller sur le royaume dans la nuit. J'ignore s'il dit vrai, je n'y suis jamais allée. Qu'en dis-tu de ces informations ? Après tout, ta famille y vivait, avant ... »





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 19:55


Vita laissa le temps à la lionne d'y réfléchir encore une fois plus sérieusement. Elle allait franchir une certaine limite, se permettre de prendre la vie d'un être. Les prunelles orangées du vieux rouge scrutèrent la brune qui semblait songeuse durant l'espace d'un instant avant qu'elle n'approche. Sa truffe rose et humide se rapproche de celle de Vita et alors, elle la pressa contre celle du mâle. Ce-dernier fut intérieurement surprit, se souvenant de son acte lorsqu'il avait été retrouvé blessé par les hyènes, pour le rassurer, elle lui avait presser sa truffe contre sa joue. Le rouge la couva d'un regard presque doux -malgré lui- tandis que le contact se rompait déjà. Vita se surprit à l'avoir apprécié plus qu'il ne l'aurait imaginé mais... de toute manière, cela faisait un petit moment qu'il savait qu'Adana le troublait plus qu'il ne l'aurait imaginé.

Vita retint un petit sourire en coin lorsqu'elle prononça ses premiers mots. Le pensait-elle invincible, ou quelque chose comme cela ? Enfin, dans tous les cas, Vita était un lion protecteur avec ses proches, il l'avait toujours été. Ishana, Adana, Ahva ou Chayà, il ferait toujours tout pour les protéger. Si ce sentiment était particulièrement puissant envers Ishana, il l'était pratiquement autant envers Adana avec qui il avait partagé de nombreuses escapades, des moments de complicité, d'aventures et emplis d'émotions. Ils n'étaient pas des compagnons de voyage pour rien.

- Il fait très chaud sur Outland en effet, il n'y a aucun lieu frais en dehors de la Termitière et la Rivière aux Crocodiles. Ainsi, les Outlanders sont actifs de nuit ou alors, en journée, ils se promènent un peu aux alentours de la Rivière. Du moins, les Outlanders que je connaissais mais j'imagine que ce n'est pas trop différent des Exilés.

Par ces mots, il confirmait ainsi ce que Sayidi avait pu lui dire, y ajoutant l'histoire de la rivière. Coulant son regard ailleurs quelques secondes, Vita semblait pensif. Kutoa était vieux, il ne devait pas énormément bouger... Cependant les vieux avaient parfois des routines, des habitudes bien à eux. Le rouge fronça ses sourcils, concentré.

- Le mieux serait de lui tendre une embuscade pour qu'il ne puisse pas fuir. Avant, il faut des informations, nous devons connaître ses habitudes, observer celles des autres exilés et ainsi s'assurer que personne n'entravera notre route. Tout doit être parfait ou du moins, s'en rapprocher pour que le plan fonctionne. Vita avait reposé son regard sur la lionne brune. Je ne pourrais pas me rendre sur Outland même, Soto déteste les Lions du Feu de ce que j'ai comprit alors je ne donne pas cher de moi s'il me tombe dessus avec ses exilés.

Confia l'enfant du Feu dans un haussement d'épaules. Lui, il s'occuperait de surveiller les frontières, noter qui prenait la garde, à quel moment de la journée, si parfois Kutoa se retrouvait seul... Cela prendrait quelques jours pour être prêt mais mieux valait prendre son mal en patience afin de s'assurer d'une réussite que se précipiter et échouer.

_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mar 4 Sep - 22:22


Sur la voie de la vengeance






C'était vrai que l'attitude de Sayidi l'avait bien refroidie, non pas parce qu'il avait refusé de l'aider, mais bien à cause de sa petite anecdote. Il n'avait rien fait. N'avait rien vengé du tout, pas même son parrain. Malgré tout ce qu'il avait vécu. Et ça, Adana ne le permettrait pas, ni à elle, ni à Vita. C'était une faiblesse ou bien une forme d'intelligence qu'elle ne pouvait accepter. Elle était bien trop têtue pour accepter que la sagesse raisonne son esprit ...
Quand elle pressa sa truffe contre la sienne, elle crut distinguer de la douceur dans le regard du vagabond. Etrangement, cela lui plut. Mais elle ne commenta pas, ne releva pas cette lueur étrange qui était apparue dans les prisons de verre contenant les flammes du Lion du Feu. Elle aurait pu rester là, à le regarder, à s'efforcer d'oublier tout ce qui s'était passé auparavant afin de profiter de sa présence paisible le plus possible. D'habitude, elle n'avait pas peur de répondre, de se rebeller, de se foutre dans l'embarras et de se faire casser les dents quand la situation tournait mal pour elle. Mais plus le temps passait, plus elle s'inquiétait pour le vagabond plein de cicatrices. Elle comprenait enfin ce qu'avait voulu dire Chayà la dernière fois. S'inquiéter pour une personne, ce n'était pas sous-estimer sa valeur, mais bien vouloir la préserver par tous les moyens possibles. Et aujourd'hui, bien qu'elle était contente d'avoir l'aide de Vita dans son projet, elle ne pouvait s'empêcher de craindre une erreur qui puisse blesser gravement celui à qui elle tenait le plus sur la Terre des Lions. Elle ne s'en remettrait jamais. Ne se pardonnerait jamais.

Il fallait qu'elle taise ses craintes intérieures sinon … elle n'avancerait pas. Adana essaya de se rassurer du mieux qu'elle put. Il ne lui arrivera rien. Vous vous en sortirez, ce n'est pas la première fois.

« Il fait très chaud sur Outland en effet, il n'y a aucun lieu frais en dehors de la Termitière et de la Rivière aux Crocodiles. Ainsi, les Outlanders sont actifs la nuit et alors, en journée, ils se promènent un peu aux alentours de la Rivière. Du moins, les Outlanders que je connaissais mais j'imagine que ce n'est pas trop différent des exilés. » lui confirma-t-il.

Alors devront-ils se rendre à la Rivière pour tuer Kutoa ? Elle aurait espéré le tuer dans la Lande, histoire d'effacer les traces de sang sans trop de difficultés … mais au cœur même du territoire – à moins que cette rivière aux crocodiles se trouve aux abords du royaume, elle n'en savait rien – ce serait plutôt risqué. Enfin, la demoiselle sombre était prête à en prendre le risque, du moment qu'elle était certaine que Vita serait certainement le moins susceptible d'être touché si une attaque surprise arrivait. Elle leva les yeux vers le ciel, le regard presque sévère. J'espère que vous ferez en sorte que je me prenne davantage de coups que lui !
Puis elle reposa son regard sur son ami, le regard redevenu neutre.

« Le mieux serait de lui tendre une embuscade pour qu'il ne puisse pas fuir. Avant, il faut des informations, nous devons connaître ses habitudes, observer celles des autres exilés et ainsi s'assurer que personne n'entravera notre route. Tout doit être parfait ou du moins, s'en rapprocher pour que le plan fonctionne. Je ne pourrais pas me rendre sur Outland même, Soto déteste les Lions du Feu de ce que j'ai comprit alors je ne donne pas cher de moi s'il me tombe dessus avec ses exilés. »

Que ce Soto essaie, et elle lui referait la coupe de sa crinière, pfff ! Elle hocha toutefois la tête. Oui, elle était d'accord avec ses premières consignes. Elle avait déjà envisagé de se rendre sur Outland pour un petit exercice de repérage. Sans aucun souci, elle pourrait s'y coller … même si elle n'avait guère d'expérience dans l'art du mensonge. Ce serait sûrement ça, le plus difficile : essayer de mentir sans se faire griller.

« Je me chargerais du repérage, Vita. Et toi … tu inspecteras les alentours, histoire de voir s'il y a des entrées et sorties douteuses sur le territoire ? Et si tu aperçois des patrouilles. »

Il se collerait aux bordures, elle au cœur même de l'opération. Si cette histoire n'était pas aussi « dangereuse », sûrement aurait-elle frissonné de plaisir à l'idée de participer à une mission comme celle-ci où ils craignaient pour leur vie. Rien ne les arrêterait !

« Pour ce qui est du meurtre en lui-même … Aurais-tu des propositions à me faire ? Il ne faut pas que les Outlanders nous cherchent des ennuis sur Prideland s'ils découvrent notre meurtre. Comment ferons-nous pour tuer Kutoa sans alerter tous les Outlanders ? Comment ferons-nous pour empêcher les preuves de s'éparpiller ? Et une fois que le meurtre sera fait, que ferons-nous du corps ? Et comment assurerons-nous notre sortie du territoire sans que notre attitude paraisse suspecte aux yeux d'un éventuel témoin ? »

Tant de questions, tant de réponses qu'elle s'imaginait encore. Elle avait quelques réponses, mais attendait la confirmation de Vita. Avec son expérience de hors-la-loi, il devait sûrement connaître beaucoup de choses dans ce domaine. Penchant légèrement la tête sur le côté, la lionne l'observa, la mine sérieuse et attentive.





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Jeu 6 Sep - 15:18


Vita se surprit à sentir une pointe d'inquiétude envers Adana ; elle allait se rendre sur Outland pour faire du repérage... Et si elle tombait sur un ancien exilé un peu trop agressif ? Si elle ne revenait pas de cette mission ? Le fils du Feu l'observa pourtant calmement, secrètement inquiet pour elle. Elle avait grandit en ce laps d'année, s'était endurcie mais tout de même, il craignait. Les nouveaux Outlanders n'étaient pas des enfants de chœurs. Le vieux mâle hocha la tête pour confirmer les questionnements de la Mositu, il se chargeait de quadriller la rivière aux crocodiles, d'espionner les allers-retours, de vérifier les coins de sorties et d'entrées les plus adéquats à la discrétion. Rien ne devait être laissé au hasard.

- Nous pourrions... nous couvrir de boue. Cela masque les odeurs un maximum et retrouver la trace de ceux l'ayant tué serait plus compliqué. Il faudra lui couper toute retraite en le coinçant au mieux entre nous deux et le tuer sans tarder, viser la gorge pour qu'il s'étrangle et ne puisse pas rugir ou gronder. Pour ce qui est du corps... J'imagine que nous pourrions acheter le silence des crocodiles avec ? Nous leur offrons et eux, se taisent sur nos présence. Ne sait-on jamais.

Vita était songeur, essayant de trouver les meilleures solutions pour que personne ne remonte à eux. Si le Fils du Feu ne s'inquiétait pas pour lui, il s'inquiétait pour Adana ou des représailles contre sa propre famille ; on ne savait pas ce que Kutoa pouvait apporter au Clan mais apparemment, il avait une famille alors.. Alors peut-être certains seraient tentés de le venger. Dans tous les cas, ils devaient essayer de faire le crime le plus parfait possible pour s'en sortir sans problème.

- Pour ce qui est de la sortie du territoire, on remontera vers le Lac-Au-Roi, on se lavera dedans et nous remonterons calmement vers la Lande. On en doit pas se précipiter et rester tranquille, l'air de rien. Il faudra faire très attention en repartant mais c'est une évidence, n'est-ce pas ? Les odeurs, les sons, nous devrons redoubler de vigilance.

Peut-être serait-ce la partie la plus délicate mais au vu des tensions avec les hyènes, Vita doutait que des lions s'approchent du Lac-Au-Roi. En remontant vers la Lande là où peu d'animaux passaient, les choses devraient bien se passer, en théorie. Pour ce qui était du sang répandu sur place lors du meurtre, faudrait-il le nettoyer ? Comment ? Vita fronça ses sourcils.

- Hm... S'ils retrouvent du sang et l'odeur de Kutoa, ce sera alertant alors... Adana, je vais parler aux crocodiles avant le meurtre. Je leur expliquerais qu'ils auront un lion pour les nourrir mais en échange, ils devront nous laisser le tuer pratiquement dans l'eau. Il faut éviter de répandre du sang sur le sol. On ne sait jamais, si un Outlander arrive peu après et que la sang n'a pas encore été absorbé, qu'il est toujours là, cela lui mettra la puce à l'oreille.

Vita était toujours pensif et ses prunelles, depuis tout à l'heure, scrutait l'herbe jaunâtre avec insistance. Sourcils froncés, air sérieux, il semblait activer ses méninges au mieux. Il avait rarement établit un tel plan pour tuer quelqu'un, c'était un peu nouveau pour lui mais il usait de son expérience... plus théorique, pour le faire. Doucement, ses prunelles de feu coulèrent dans celles de la belle brune, il l'observa, cherchant à savoir ce qu'elle pensait de tout cela.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Jeu 6 Sep - 21:51


Sur la voie de la vengeance






Étonnamment calme dans une telle situation – chose qui prouvait indéniablement son expérience de la vie et dans les règlements de comptes – le mâle rouge se contenta de hocher la tête, confirmant à sa cadette ce qu'elle avait envisagé pour ce meurtre prémédité. Pour l'instant, tout fonctionnait. Ils avaient déjà un plan pour obtenir des informations et faire du repérage sur le territoire de Kutoa qui serait bientôt souillé par son propre sang impur. Ce moment sonnerait la fin de la hantise de la femelle à masque. Elle pourrait vivre de nouveau sereinement, la conscience apaisée … ou presque. Elle ignorait comment elle pourrait réagir face à une mort qu'elle avait elle-même provoquée. Après tout, elle ne l'avait jamais fait de sa vie. Mais pourquoi devrait-elle se sentir coupable vis-à-vis de la disparition d'un mâle sans honneur ? Peut-être ne ressentirait-elle rien, finalement.

« Nous pourrions ... nous couvrir de boue. Cela masque les odeurs un maximum et retrouver la trace de ceux l'ayant tué serait plus compliqué. Il faudra lui couper toute retraite en le coinçant au mieux entre nous deux et le tuer sans tarder, viser la gorge pour qu'il s'étrangle et ne puisse pas rugir ou gronder. Pour ce qui est du corps ... J'imagine que nous pourrions acheter le silence des crocodiles avec ? Nous leur offrons et eux, se taisent sur nos présence. Ne sait-on jamais. »

Un léger sourire mauvais s'afficha sur ses babines. Bonne idée ! La technique de la boue leur serait sûrement très efficace et quant au fait de ballonner Kutoa … Même si son compagnon rouge ne l'avait pas proposé, elle l'aurait sûrement fait instinctivement. Ils étaient au moins d'accord jusque-là. Pour ce qui était des crocodiles … Eh bien, c'est vrai qu'elle n'y avait pas songé. Vita négocierait le silence des crocodiles avec perfection, elle n'en doutait pas une seule seconde. Silencieusement, elle hocha la tête, confirmant au vagabond qu'elle était d'accord avec lui.

« Pour ce qui est de la sortie du territoire, on remontera vers le Lac-Au-Roi, on se lavera dedans et nous remonterons calmement vers la Lande. On en doit pas se précipiter et rester tranquille, l'air de rien. Il faudra faire très attention en repartant mais c'est une évidence, n'est-ce pas ? Les odeurs, les sons, nous devrons redoubler de vigilance. »

Elle lui faisait confiance. Elle ne connaissait pas tellement le territoire d'Outland, ses lieux comme ses échappatoires. Fronçant les sourcils, le frère d'Ishana acheva :

« Hm ... S'ils retrouvent du sang et l'odeur de Kutoa, ce sera alertant alors ... Adana, je vais parler aux crocodiles avant le meurtre. Je leur expliquerais qu'ils auront un lion pour les nourrir mais en échange, ils devront nous laisser le tuer pratiquement dans l'eau. Il faut éviter de répandre du sang sur le sol. On ne sait jamais, si un Outlander arrive peu après et que la sang n'a pas encore été absorbé, qu'il est toujours là, cela lui mettra la puce à l'oreille. »

Adana hocha de nouveau la tête. Elle validait ce plan et en même temps, jubilait à l'idée que Kutoa souffre, affligé par les blessures de combat et finalement tué par manque d'oxygène dans l'eau. Intérieurement, la demoiselle plaignait les crocodiles qui auraient le déshonneur de dévorer Kutoa. Peut-être serait-ce plus sage de les laisser terminer le travail, emportant le corps souffrant de l'exilé sous les flots ? Bien que l'image de cette scène s'avérât plutôt glauque, ça ne la dérangeait pas le moins du monde d'achever la vie misérable du lion gris de la sorte. Croisant les prunelles enflammées de son aîné, elle s'exprima.

« C'est d'accord, tu as une bonne idée de plan. Je serais presque tentée de laisser les crocodiles emporter Kutoa vivant et blessé sous les flots … Ne serait-ce pas une mort déshonorante et horrible ? J'aimerais qu'on ne le martyrise pas suffisamment longtemps pour que des Outlanders nous trouvent mais suffisamment pour qu'il gémisse de douleurs et regrette ses faits passés. Je pourrais presque faire en sorte de le tourmenter une dernière fois avant de le lâcher aux crocodiles. Personne n'aimerait avoir une fin comme ça. Non ? »

Enfin, c'était surtout pour sa vengeance personnelle. Elle ne ressentait aucun intérêt à faire souffrir les autres mais Kutoa, c'était Kutoa ! Si les esprits existaient, il aurait sa mort sur la conscience pour l'éternité !

« Il faudrait que tu m'apprennes … à mentir, ou du moins à bien placer mes mots dans une conversation si un Outlander commence à être trop insistant vis-à-vis de moi. Je ne sais pas mentir et j'ai horreur du mensonge. Enfin, ce dont je suis sûr c'est que je n'irais pas avouer mes actes à qui veut bien l'entendre. Seule ma mère et mes sœurs pourront savoir ce que j'ai foutu sur Outland, à moins qu'elles ne soient pas prêtes à l'entendre. »





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Dim 9 Sep - 21:52


Vita se sentait étrangement éprit d'une énergie nouvelle, le regard brillant d'une drôle de lueur. C'était étrange de parler de tout cela avec un autre être, habituellement, il gardait ces pensées pour lui. L'entendre ainsi raisonner ferait fuir la plupart des êtres présents sur ces terres mais bien au contraire, Adana semblait motivée. Déterminée, plutôt. Il avait rarement vu ce désir de vengeance en quelqu'un mais il fallait avouer que la brune était du genre à aller jusqu'au bout de ses idées. Un sourire habitait les babines du vieux rouge tandis qu'il l'écoutait comme elle l'avait fait avec lui, attentif. Il leva un instant ses prunelles vers les cieux, pensif. Elle n'avait pas tort sur ce point, cela leur assurerait même davantage que les crocodiles soient dans leurs fourrures (poches). Eux, ils s'occuperaient de le pousser dans l'eau et de l'amocher suffisamment pour qu'Adana soit satisfaite puis... Ils n'auraient qu'à le voir finir sous les flots et sous les crocs des reptiles.

- Excellente idée Adana, de plus, cela fera moins comme si nous leurs donnions nos déchets et donc, témoignera déjà plus de respect envers eux. Et... en effet, finir déchiré par les crocodiles ne m'a pas l'air d'être une agréable mort... Tu pourras faire à Kutoa ce que bon te sembleras avant, je le tiendrais.

Le sourire qu'arborait Vita en observant la brune était cruel. Cependant il n'appréciait guère vraiment Kutoa, il l'avait laissé partir autrefois pour ne pas que Kito meurt mais cette-fois, il ne comptait pas le lâcher. Il avait blessé physiquement Adana autrefois et maintenant, psychologiquement. Le Fils du Feu ne comptait aucunement laisser cela impuni. Le rouge reposa son regard de braises sur la demoiselle brune, une lueur mutine dans le regard.

- Déjà, nous devons t'inventer une personne difféente, ma chère Adana. Il huma brièvement son odeur puis lui sourit. L'avantage c'est que tu ne sens plus vraiment le Mositu donc on peut se servir de ça. Les odeurs sur ton corps se mêlent... poussière de la lande, savane de prideland, odeur légère des mositus. En somme, tu pourrais parfaitement être une simple voyageuse ayant traversé différents territoires, vois-tu ? Cependant il est aussi important, dans un bon mensonge, de mêler vérité et mensonge. Ainsi, tu peux toujours laisser sous-entendre être une Mositu, tant que cela ne risque pas de mettre la puce à l'oreille de Kutoa. Comment t'appelles-tu ? Ta famille ? Par où es-tu arrivée ici ? Que fais-tu sur Outland ? Où sont les autres Mositus et pourquoi es-tu si loin d'eux alors que les rumeurs laissent entendre qu'ils sont sur Freeland ?

Vita l'assénait de questions, tournant légèrement autour d'elle avec un air prédateur, son regard brillant dans le noir mais un sourire amusé trônait sur ses babines. Lorsqu'elle poserait ses questions, elle devrait être suffisamment subtile sinon tout risquait de déraper. Surtout avec les Outlanders actuels.

- Les nouveaux Outlanders doivent être très méfiants, leur chef doit sûrement s'attendre au revers de la médaille alors une inconnue sur leurs terre passera très mal, tu comprends ? Tu devras avoir l'air naïve, Adana mais sans trop en faire. Par exemple, tu peux avouer avoir entendu parler d'une guerre mais t'être perdue sur ces terres, tu es là malgré toi ? Ou parce que tu es Mositu, tu aides à la recherche de terres ? Il s'était arrêté devant elle, l'observant d'un air presque doux... ou doux, tout simplement. Garde la tête froide et ne détourne pas le regard. Tu dois contrôler ton corps et tes gestes pour bien mentir, si tu t'agites un peu trop sur tes pattes, si ton regard flanche, si ta tête s'incline trop ou que ta queue bat trop nerveusement, ce sera suspect. Sans être droite et trop sérieuse, ne laisse pas le stress ou quoique ce soit t'envahir, bien que cela semble évident.

Évident mais peu aisé cependant. Les bons menteurs n'étaient pas courant dans la nature, il y avait bien trop souvent quelque chose qui trahissait un animal qui oserait altérer la vérité.

- Je vais te donner plein de petits astuces pour ton regard et ton corps. Pour ce qui est de tes mots, nous allons répéter longuement ensemble, d'accord ? Ta tâche ne sera pas de recracher tout ce que nous inventerons sur toi mais de tout placer au bon moment. Je jouerais l'Outlander, évidemment. Je pense pouvoir plutôt bien m'imprégner du rôle, huhu. Il lui sourit, l'air rassurant. Si nous étofferons au mieux ta nouvelle personne, rappelle-toi d'une chose. Lorsque tu parleras, ne donne jamais trop de détails, cela sonne trop préparé.

Il marqua une légère pause. Oh, il en avait beaucoup des conseils pour la belle Mositu.

- Commence par me dire qui est la nouvelle Adana.

Le rouge finit par s'asseoir, l'air d'attendre, patient.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Lun 10 Sep - 16:07


Sur la voie de la vengeance






Connaissant Kimiria, entendre dire que sa fille aînée avait ôté la vie de quelqu'un l'enfoncerait encore plus dans sa déprime. Adana ne savait si c'était vraiment une bonne idée qu'elle le lui dise la vérité. Quant à Shaka et Talasi … eh bien, peut-être seraient-elles choquées par le tempérament vengeur de la brune à masque. Mais elles étaient grandes, désormais. La vie n'avait rien d'un conte de fées. La mort d'Athar était la parfaite preuve que le monde ne connaissait de tableaux ni blancs ni noirs, juste une infinité de nuances grises. Elles comprendraient. Elle l'espérait.
Un nouvel espoir brillait dans ses prunelles orageuses maintenant qu'elle savait qu'elle ne serait pas seule durant sa mission. Le fait que Vita la comprenne autant, la soutienne et lui apprenne tant de choses sans rien lui demander en retour lui réchauffait grandement le cœur. Elle avait presque l'impression que tout cela était fait exprès et que le vagabond rouge cherchait à lui faire plaisir par tous les moyens. Peut-être était-ce le cas, mine de rien ? Elle ne saurait jamais, incapable qu'elle était de sonder les pensées de son interlocuteur.

Le sourire qu'affichait présentement le hors-la-loi n'avait rien de rassurant. Sa nature était assez … cruelle. Cela plut particulièrement à la lionne brune qui se surprit à trouver du charme aux airs méchants de son ami. La simple pensée que Kutoa paie pour ses crimes lui provoqua un léger sourire vicieux, satisfait. Presque fier. Elle entendit Vita parler, encore et encore, de ce meurtre et de cette nouvelle identité qu'elle devrait adopter.

« Excellente idée Adana, de plus, cela fera moins comme si nous leurs donnions nos déchets et donc, témoignera déjà plus de respect envers eux. Et ... en effet, finir déchiré par les crocodiles ne m'a pas l'air d'être une agréable mort ... Tu pourras faire à Kutoa ce que bon te sembleras avant, je le tiendrais. » avoua-t-il. Il huma brièvement l'atmosphère puis sourit à la demoiselle sombre. « Déjà, nous devons t'inventer une personne différente, ma chère Adana. L'avantage c'est que tu ne sens plus vraiment le Mositu donc on peut se servir de ça. Les odeurs sur ton corps se mêlent ... poussière de la lande, savane de prideland, odeur légère des mositus. En somme, tu pourrais parfaitement être une simple voyageuse ayant traversé différents territoires, vois-tu ? Cependant il est aussi important, dans un bon mensonge, de mêler vérité et mensonge. Ainsi, tu peux toujours laisser sous-entendre être une Mositu, tant que cela ne risque pas de mettre la puce à l'oreille de Kutoa. Comment t'appelles-tu ? Ta famille ? Par où es-tu arrivée ici ? Que fais-tu sur Outland ? Où sont les autres Mositus et pourquoi es-tu si loin d'eux alors que les rumeurs laissent entendre qu'ils sont sur Freeland ? »

La Mositu réprima un frisson de dégoût. Elle n'osait imaginer la douleur provoquée par une mâchoire de crocodiles désireux de manger. La seule fois où elle avait pu voir un crocodile dans sa vie, c'était à l'étang de Prideland ; il s'était rapidement fait chasser par les gardiens. D'après sa mémoire, un crocodile n'avait rien de physiquement attirant. Berk.
Quant à sa nouvelle identité, la fille de Kimiria pencha légèrement la tête sur le côté. Wow. Elle allait devoir mentir à ce point ? Pas que cela lui déplaisait, mais … eh bien, il lui posait tellement de questions qu'elle ne s'y retrouvait plus. Sinon, elle pourrait toujours prendre en compte tout ce qu'il avait dit et laissé le feeling faire le reste lorsqu'elle se présenterait au premier garde-frontière venu.

Vita lui tournait autour, tel un prédateur, l'éclat de ses iris rouges brillant dans l'obscurité. Le sourire malicieux, il enchaîna.

« Les nouveaux Outlanders doivent être très méfiants, leur chef doit sûrement s'attendre au revers de la médaille alors une inconnue sur leurs terre passera très mal, tu comprends ? Tu devras avoir l'air naïve, Adana mais sans trop en faire. Par exemple, tu peux avouer avoir entendu parler d'une guerre mais t'être perdue sur ces terres, tu es là malgré toi ? Ou parce que tu es Mositu, tu aides à la recherche de terres ? Garde la tête froide et ne détourne pas le regard. Tu dois contrôler ton corps et tes gestes pour bien mentir, si tu t'agites un peu trop sur tes pattes, si ton regard flanche, si ta tête s'incline trop ou que ta queue bat trop nerveusement, ce sera suspect. Sans être droite et trop sérieuse, ne laisse pas le stress ou quoique ce soit t'envahir, bien que cela semble évident. »

Il s'arrêta devant elle, le regard rendu doux par ses propos. Légèrement embarrassée, elle détourna le regard, visiblement sensible aux airs du frère d'Ishana. Elle comprenait ce qu'il voulait lui dire. Elle prendrait tout cela en compte lorsqu'elle s'y rendrait. La croyait-il maladroite à ce point ? Enfin ! … La Mositu n'angoisserait pas du tout de cette future expérience d'assassin. Lentement, elle hocha la tête.

« Je vais te donner plein de petits astuces pour ton regard et ton corps. Pour ce qui est de tes mots, nous allons répéter longuement ensemble, d'accord ? Ta tâche ne sera pas de recracher tout ce que nous inventerons sur toi mais de tout placer au bon moment. Je jouerais l'Outlander, évidemment. Je pense pouvoir plutôt bien m'imprégner du rôle, huhu. Si nous étofferons au mieux ta nouvelle personne, rappelle-toi d'une chose. Lorsque tu parleras, ne donne jamais trop de détails, cela sonne trop préparé. Commence par me dire qui est la nouvelle Adana. »

Il finit par s'asseoir, ayant visiblement terminé la première partie de sa leçon. Il attendait certainement le côté pratique, n'est-ce pas ? Une idée parfaitement immature germait justement dans l'esprit de la brune … au point qu'elle rougisse d'embarras à l'idée de la réaliser. Le sourire partagé entre la malice et la taquinerie, elle reprit :

« Je vois … Je sais ce que je vais faire maintenant. »

Elle s'avança d'un pas vers Vita, puis se mit de côté pour passer derrière son dos. Le cœur battant à la simple idée qu'elle le frôle, la femelle sombre vint se frotter contre lui, plus par réel désir d'embêter que de montrer son idée d'approche au lion. Elle s'assit, toujours blottie contre lui, le regarda et continua ses explications, tout aussi amusée que précédemment.

« Si c'est un mâle, je vais faire comme ça avec lui, lui montrer mon plus beau minois de femelle et le charmer jusqu'à qu'il me renseigne sur l'entièreté du royaume d'Outland. Comme ça, je pourrais buter Kutoa et j'aurais un admirateur en guise de cadeau. Qu'en penses-tu ? Et puis si c'est une femelle … Ce sera un peu plus difficile mais je vais bien finir par trouver une autre solution ... » souffla-t-elle, un brin faussement charmeur.

Elle retint un rire mi-nerveux, mi-amusé. Le charme féminin … Argh. Adana était bien la dernière à l'utiliser – surtout qu'elle n'avait jamais trouvé d'utilité à le faire – et la simple idée de l'utiliser contre un vulgaire garde la dégoûtait profondément. Bien évidemment, elle plaisantait, elle n'irait jamais faire pareille chose sur Outland. Elle n'avait qu'une seule chance de pouvoir tuer Kutoa. Pourquoi la gâcher si stupidement ?

La vraie solution, elle l'avait, mais elle attendait de voir la réaction de Vita avant de passer à autre chose. Peut-être espérait-elle une réaction différente de celles qu'il avait l'habitude d'arborer. Un indice, un infime espoir … de quoi, au juste ? La rebelle n'en savait rien. Elle avait juste la certitude que son cœur cognait tellement fort contre son poitrail qu'elle n'entendrait même pas la réponse du mâle rouge. Pourquoi avait-elle fait cela, dans un pareil moment ? Sûrement pour dissimuler, hmm … quelque chose qui lui hantait l'esprit depuis un petit moment ? L'excuse du siècle.

Timidement, son plumeau de queue vint se poser sur celui du Lion du Feu. Penchant légèrement la tête sur le côté, la féline de la jungle fit mine d'arborer un air innocent.





©️ Halloween sur Never-Utopia


HRP+ Adana c'est pas une forceuse, sisi

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Ven 12 Oct - 17:49


Vita l'observa silencieusement, se demandant ce qu'il se cachait derrière ce sourire particulièrement malicieux. Elle approcha, se frottant contre lui dans un contact qui ne laissait pas le Fils du Feu insensible, il tâchait de rester tranquille mais intérieurement, il souriait. Le contact de leurs fourrures, lui arracha un agréable frisson de chaleur. Alors, une bouffée de la douce odeur de la lionne brune vint à sa truffe tandis qu'elle s'asseyait tout contre lui, l'air toujours si amusé. Vita avait baissé ses prunelles enflammées vers elle, un discret sourire au coin des babines, appréciant le contact d'Adana. Le vagabond n'était pas particulièrement tactile mais cela changeait la donne en présence d'individus qu'il aimait ou affectionnait énormément. Ishana avait été la seule à avoir eut câlins et proximité physique avec le rouge mais depuis un moment, Adana pouvait aussi en profiter.

Les propos d'Adana firent légèrement tiquet Vita qui plissa ses orbes ; charmer pour conquérir ? C'était une stratégie comme une autre mais l'idée qu'un mâle soit séduit par SA belle et qu'elle ait ainsi un admirateur, comme elle le disait, cela ne lui plaisait pas. Le Fils du Feu ne saurait exactement exprimer pourquoi mais il n'aimait pas ça, à vrai dire, il sentait que cela pouvait réveiller en lui de bien sombres pulsions. Vita desserra tout de même les mâchoires pour tenter un sourire.

- Hm, bien sûr. Ça peut fonctionner.

Sans qu'il ne le veuille vraiment, sa voix avait été plus froide qu'il ne l'aurait voulu, plus amère. Son regard avait changé l'espace de quelques secondes alors il tâcha de jeter un coup d’œil ailleurs, essayant de ne pas s'imaginer une scène de charme entre la belle brune et une raclure d'exilé. Un léger contact le fit sortir de ses ruminations et il reposa son regard rougeoyant sur Adana, plongeant son regard dans le sien. Qu'elle était belle. Qu'elle était charmante. Vita eut un sourire malgré lui et il soupira légèrement.

- En réalité, je ne doute pas que ça fonctionnerait avec ton charme. Alors du coup, je préférerais que tu tombes sur une femelle.

Fit-il simplement, sous-entendant certainement des choses ; est-ce qu'elle comprendrait ? Est-ce qu'elle comprendrait cette tentative maladroite d'essayer de lui faire comprendre de ne pas faire ça ? Il se perdit quelques instants dans son regard doré, appréciant la beauté du visage de la lionne, avant de reprendre.

- Enfin, d'un côté, les Mositus ne sont pas un peuple très redouté, tu peux parfaitement te servir de ça et de la recherche de territoire des tiens. Ils n'y verront que du feu, tant que ton nom ne parvient pas aux oreilles de la pourriture. Conclu Vita, pensif quelques instants, son regard allant se perdre sur l'horizon sombre.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Ven 12 Oct - 22:56


Sur la voie de la vengeance






A ce contact qu'eux seuls se connaissaient, Vita posa son regard sur elle, et elle put largement contempler les orbes enflammés du lion rouge qui l'épaulait tant en guise de récompense. Elle ne voyait pas distinctement son sourire, mais le fait qu'il ne la repousse pas avec violence prouvait bien que sa tentative d'approche n'avait pas été si mal reçue en fin de compte. Elle ne connaissait pas son compagnon rouge si tactile, mais il fallait avouer que le contact était agréable, et puis … cette fourrure qu'il avait. Tellement chaude. N'en parlons pas de sa crinière fournie en poils et de couleur sombre. C'était une caractéristique de l'enfant du Feu qui faisait frémir la lionne brune tant elle trouvait cela viril à souhait. Quand elle se rendit compte de ses pensées devenues salaces, elle cligna vivement les yeux, désireuse de se recentrer sur son regard de braise et rien d'autre. L'espace de quelques instants, l'évocation d'un éventuel prétendant parut faire plisser légèrement les yeux de son mentor. Cela arracha un sourire imperceptible à la fille de Kimiria. Cela le dérangeait-il qu'elle use de son charme féminin sur des esprits faibles ? Le vieux mâle eut un sourire difficilement naturel.

« Hm, bien sûr. Ça peut fonctionner. »

Mais sa voix, bien que se voulant affirmative, blessa le cœur rebelle de la femelle sombre. Elle avait perçu de la froideur dans ses mots. Comme s'il désapprouvait. La croyait-il réellement capable de ce genre de chose ? Elle aurait aimé lui parler de son affection, de cette légère admiration qu'elle lui tenait, de ce semblant d'amour qui semblait naître au creux de sa poitrine comme une enfant innocente le ferait. Mais sa fierté revenait à la charge, et avec elle toutes ses craintes de rejet ou de faiblesse. Sa queue s'enroula, inconsciemment et timidement, autour et davantage de celle du lion plein de cicatrice. Elle lui offrit un haussement de sourcils accusateur, malicieux, comme si elle le soupçonnait d'être jaloux ou quoique ce soit d'autre. Cette idée lui plairait bien … eh. C'était vraiment ce qu'elle venait de souhaiter ? Rendre jaloux Vita ? Après tout, n'avait-elle pas cherché à le faire réagir en se collant ainsi contre lui ? Finalement, le regard de Vita qui avait fui quelques secondes dans le paysage nocturne revint et il le plongea de nouveau dans le sien, doré. Il lui sourit, soupirant légèrement. S'expliquant sur son comportement. En attendant, Adana essayait de compter le nombre de battements que faisait son cœur par minute – en vain – puisque ce dernier avait décidé de s'agiter au mauvais moment, lorsque le regard de son aîné croisait précisément le sien. Elle se sentait vraiment étrange, ce soir. Ses poils bruns étaient encore entremêlés à ceux, rouges, de celui qu'elle « aimait ».

« En réalité, je ne doute pas que ça fonctionnerait avec ton charme. Alors du coup, je préférerais que tu tombes sur une femelle. »

Ce serait embarrassant qu'elle ait deux mentors, n'est-ce pas ? La demoiselle rebelle lâcha un léger gloussement amusé. Elle frotta légèrement son museau contre la joue de Vita, cherchant à le taquiner et le rassurer à la fois.

« Enfin, d'un côté, les Mositus ne sont pas un peuple très redouté, tu peux parfaitement te servir de ça et de la recherche de territoire des tiens. Ils n'y verront que du feu, tant que ton nom ne parvient pas aux oreilles de la pourriture. » avoua-t-il.

Elle haussa légèrement les épaules, approuvant ses dires. Selon elle, plus elle approcherait de la vérité, moins elle se ferait attraper. Dit ainsi, ça semblait paradoxal, mais un mensonge approchant de la vérité sonnerait certainement mieux dans l'oreille d'un ignorant qu'un véritable mensonge. Elle avait hâte d'en finir avec cette histoire, elle se hâtait de pouvoir retrouver ses aventures et ses longues discussions avec le lion pourpre. Hélas, c'était son propre honneur qui se jouait actuellement et elle ne comptait pas laisser Kutoa mourir de vieillesse.

« D'accord, j'y prendrais compte … Sinon, j'adapterais mes propos en fonction de mon interlocuteur. » conclut-elle, las, avant de poser sa tête sur l'épaule de Vita.

Encore une fois, elle cherchait à attiser sa curiosité, à le titiller un peu. Dans un soupir se voulant soulagé, elle déclara :

« Merci pour tous tes conseils … merci d'être là pour moi. »

Sachant que les remerciements étaient rares avec elle, il ferait mieux de mémoriser attentivement ses dires, elle ne les répéterait point. Cela dit, elle les pensait réellement. Le ton de sa voix, qui semblait dénué de sarcasme ou d'ironie, le prouvait.

« Tu n'as pas à t'inquiéter, je n'userais pas de mon charme sur un quelconque mâle. Pour ça il faudrait qu'il soit très attirant et … intelligent. »

Le naturel revenait au galop. Elle gloussa de nouveau, l'air amusé par sa propre remarque. On aurait dit qu'elle faisait une tentative de drague qu'elle niait totalement. C'était le cas.





©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Lun 15 Oct - 16:24


Vita hocha légèrement la tête, sentant une pointe d'inquiétude pincer son cœur. C'était plus fort que lui, il ne pouvait s'empêcher de détester l'idée de laisser Adana poser la patte sur Outland pour récupérer ces informations mais... Mais il n'y avait pas d'autres moyens pour parfaire leur plan. Lui serait attaqué à vu à cause de sa fourrure rouge qui ne ferait que rappeler les anciens dirigeants, son ancienne famille royale alors c'était évident qu'Adana devait s'y coller pendant qu'il espionnerait les alentours de la rivière. Tandis qu'il y songeant, il sentit la tête de la belle se poser sur son épaule et il coula son regard vers elle, esquissant un petit sourire. Quand elle le remercia, il sourit un peu plus. C'était rare de la part d'Adana et précieux. La Mositu ne se confiait pas facilement et remerciait difficilement, c'est ainsi qu'il l'avait connu

- C'est normal, Adana. Je serais toujours là pour toi.

Même lorsque la mort l'emportera, il le promettait, il serait avec elle. Il serait là dans son cœur et accompagnerait ses pas et ses explorations, la soutenant dans les moments difficiles comme Vita le faisait et souhaitait continuer de faire présentement. Ce qu'il ressentait était puissant et même s'il ne se l'avouait pas encore, il savait qu'au fond de lui, il savait que qui l'éprenait vis-à-vis d'Adana. Mais c'était bien compliqué, ce n'était certainement pas réciproque, il n'était qu'un vieux hors-la-loi qui lui servait de guide et de protecteur, n'est-ce pas ? Il ne faisait que lui apporter sa dose d'adrénaline et un jour, il ne le pourrait plus.
Le rouge eut un petit air surprit aux paroles de la brune et un grand soulagement s'empara de lui. Ouf. Elle ne comptait charmer personne.

- Je vois que madame à ses exigences.

Fit-il dans un petit rire, l'air mutin. Avait-il comprit ce qu'elle avait souhaité sous-entendre ? Pas vraiment, il était loin de s'imaginer concrètement la situation. Vita soupira doucement d'aise puis chercha le regard d'or de la belle brune.

- Adana. Quoiqu'il arrive, promets moi de faire attention à toi là-bas et de ne pas jouer avec le feu. Fit-il un peu plus sérieusement.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Ven 26 Oct - 21:20


Sur la voie de la vengeance






Autant dire que la jeune demoiselle était bien difficile à séduire. Elle n'aimait que les savants et les aventuriers de la vie. Ceux qui savaient se débrouiller par eux-même. Ceux qui savaient faire face à la pression de société. Ceux qui savaient briser les règles et tirer la langue aux « grands de ce monde ». Adana adorait le caractère de son ami et c'était bien pour cela qu'elle ne songeait pas à se défaire de lui. Et puis, elle avait eu la mauvaise idée d'en … tomber amoureuse. Parce que oui, elle l'aimait – du moins, elle essayait de se faire à cette idée – d'un amour indéfinissable. Autrefois elle aurait pu le nier à elle-même et aux autres, mais plus maintenant. Il fallait croire que Talasi, Kimiria et Shaka avaient vu clair dans son jeu depuis le début. Elle ne ressentait plus tellement d'amitié pour lui, c'était quelque chose de bien plus profond et fort qui la poussait vers lui. « C'est beau, l'amour. » Oui, ses sœurs avaient raison. Et l'amour la rendait anormalement gentille au quotidien. Cependant, cette passion naissante cesserait sûrement le jour où son aîné lui avouerait ne pas l'aimer ou bien … s'il lui arrivait quelque chose. Mais Adana n'avait pas envie d'y penser. Pour le moment, seule la mort de Kutoa l'importait et l'aide de Vita l'aiderait grandement à satisfaire ses désirs. Vita lui avait appris cette philosophie de vie. Vivre au jour le jour, peu importe les craintes qui l'animaient.

Sa tête posée contre l'épaule de Vita, elle ne remarquait pas ses sourires, ses hochements de tête, ou la crainte dissimulée dans son regard. Elle se frotta un peu plus contre lui, puis ronronna légèrement. Ils étaient l'un contre l'autre, leurs poils entremêlés ensemble, pourtant le vieux lion rouge ne s'en plaignait pas. Au contraire. Et les mots qu'il prononça accentuèrent cette sensation de bien-être qui s'immisçait entre eux, malgré la gravité de leur conversation.

« C'est normal, Adana. Je serais toujours là pour toi. » lui affirma le mâle.

Toujours là pour moi ? Toi et moi contre le reste du monde, pour toujours et à jamais ? Songea la demoiselle sombre, l'air intérieurement satisfait. Cette idée lui plaisait. Elle se doutait bien que le frère d'Ishana ne l'abandonnerait jamais – mais le fait de l'entendre promettre une telle chose la confortait davantage dans ses rêves d'avenir commun. Vita se mit à rire, amusé par la remarque de sa comparse brune.

« Je vois que madame à ses exigences. » puis il soupira doucement d'aise, avant de demander, sur un ton davantage sérieux : « Adana. Quoiqu'il arrive, promets moi de faire attention à toi là-bas et de ne pas jouer avec le feu. »

Elle retira sa tête de l'épaule du félin sombre et le regarda, l'air un peu fatigué. La rebelle hocha doucement la tête.

« Ne t'inquiète pas, j'ferais mon possible. Ils n'auront pas ma peau aussi facilement. » lui promit-elle, dans un léger sourire provocateur, si ce n'est audacieux. Elle ne se laisserait pas faire. Ces idiots auraient une belle surprise en découvrant le cadavre de Kutoa. Oups. S'il y en restait un après le festin des crocodiles ? La fille de Kimiria n'aurait aucune pitié. « Tu ne veux pas qu'on aille … dormir ? Je commence à être fatiguée. Plus tôt on s'endormira, plus tôt nous pourrons commencer notre mission. J'en trépigne presque d'impatience. »

Jouer l'espionne au sein d'un camp adverse. Quelle idée charmante … un peu embêtante certes, mais son esprit rebelle était galvanisé par le danger et la sensation d'interdit qui se dégageait de ce plan machiavélique. Elle se demandait si Vita lui ferait le plaisir de s'endormir contre elle ce soir. A moins que le vagabond qu'il était ait encore quelques petites choses à faire ? Elle détourna la tête et bâilla doucement, balayant les alentours du regard.




©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 622
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Lun 5 Nov - 21:54


Oh ça il s'en doutait qu'ils n'auraient pas facilement sa peau mais Vita ne pouvait s'empêcher de craindre ; les exilés n'étaient sûrement pas des lionceaux tendres après tout. C'était d'anciens Kulishas, des enfants nés dans la poussière et la famine, des exilés Outlanders revanchards ; des lions peu recommandables. Mais ne traînait-elle pas avec un lion peu recommandable depuis maintenant des années ? Vita ne répondit rien, observant le ciel étoilé jusqu'à ce que la voix de la belle brune ne résonne à nouveau doucereusement à ses oreilles. Aller dormir ? Il coula son regard vers elle et hocha la tête, intérieurement amusé par cet engouement dont faisait preuve Adana.

- Faisons ça alors, je me plie à vos désirs chère espionne !

Fit-il sur un ton taquin avant de se redresser complètement, passant sa truffe sur l'épaule de la lionne pour lui montrer qu'il se mettait en marche. Il ne comptait pas la ramener à la grotte où elle avait élu domicile avec sa mère et ses sœurs, préférant qu'ils passent la nuit ensemble. Le rouge la mena donc non loin de l'étang, désireux de profiter de la paix et du calme des lieux. Ils n'y seraient pas dérangés et surtout ce n'était pas très loin. Le vieux lion prit les devants et marcha tranquillement en direction du paisible bout de territoire.

- Une bonne nuit de sommeil pour se mettre les idées en place ne sera de refus pour personne.

Fit-il alors qu'ils arrivaient près de l'étang. Vita observa les lieux et approcha d'un rocher assez haut et creux faisant office de petit abri. Idéal ! Il s'y glissa en se baissant, s'y installant sur le flanc. Il leva sa tête vers la brune et l'invita à le rejoindre d'un regard avenant. Ils avaient déjà dormi l'un contre l'autre, se réchauffant mutuellement dans la fraîcheur de la nuit, profitant de leurs odeurs et les entremêlant. Oui, il ne pouvait nier aimer ces moments mais pour autant, il ne tentait jamais rien et restait courtois.


_________________


Avatar by Yetsa.
Personnage, signa by Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 799
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   Mer 7 Nov - 16:12


Sur la voie de la vengeance






En attendant sa réponse, Adana jetait des regards fatigués au ciel bleu sombre tout en profitant silencieusement de la chaleur corporelle de son cher « ami ». Elle n'avait jamais été aussi proche de lui jusqu'à cet instant et il fallait l'avouer, elle appréciait ce rapprochement si soudain, agréable. Qu'il lui tardait de connaître sa réponse afin de savoir si oui ou non ils dormiraient l'un contre l'autre ce soir … elle en frémissait de désir tant l'idée de se blottir contre la fourrure du mâle la réjouissait. Elle n'aurait su expliquer ces sentiments qui s'étaient nichés dans son cœur, mais elle pouvait le dire maintenant, son compagnon de route lui avait volé son cœur. Pourquoi lui et pas un autre, vous lui direz ? Elle-même ne le savait pas. C'était un mélange. Un jeu de séduction naïf qui durait depuis un peu trop longtemps. Une espèce d'attirance physique couplée au caractère enflammé d'un hors-la-loi avec de l'expérience, qui attisait ses fantasmes les plus fous et la rendait ainsi sensible à son charme. Mais lui, l'aimait-il ? Depuis qu'elle s'était blottie contre lui, elle ne cessait de s'en poser la question. Ça la perturbait presque … mais peut-être aurait-elle apprécié qu'ils dépassent leurs limites après tant de temps passés ensemble ? Elle le désirait tellement … tout entier.

« Faisons ça alors, je me plie à vos désirs chère espionne ! » décida le mâle au poil sombre, se redressant et passant sa truffe sur l'épaule de sa comparse comme pour lui montrer qu'il allait se mettre en mouvement.

Elle lui obéit et accepta de faire de lui son guide. Ils marchèrent ensemble, côte-à-côte, dans la nuit. Adana s'attendait peut-être à être ramenée auprès de sa mère et ses sœurs. Avait-il compris son précédent sous-entendu ? Comme quoi elle aurait aimé dormir avec lui ? La lionne sombre se rendit compte avec satisfaction qu'ils ne se rendaient non pas à la grotte familiale mais bien en direction de l'étang Pridelander. Cet étang lui rappelait tant de choses … tant de jeux, tant de divertissements en compagnie du Fils du Feu. Son regard doré balaya les alentours du regard, à la recherche d'un petit coin tranquille où ils pourraient passer la nuit.

« Une bonne nuit de sommeil pour se mettre les idées en place ne sera de refus pour personne. »

Il avait raison. Elle avait besoin de réfléchir, et une nuit de sommeil ne pourrait lui apporter que du bien. Elle aimerait réfléchir au meurtre de Kutoa, puis à ce qui se passerait une fois qu'elle en aurait terminé avec lui. Continuerait-elle ses voyages avec Vita ? Lui avouerait-elle finalement ses sentiments ? Elle ne savait que faire, que dire … c'était tellement compliqué. Elle n'était même pas certaine qu'il l'aime. Et puis, peut-être se leurrait-elle … Peut-être était-elle simplement trop attachée à lui pour s'en rendre compte. Soit ! Elle attendrait. Et elle verrait bien ce que le Destin lui réserverait …

Le frère d'Ishana se glissa sous un grand rocher dont le creux au niveau du sol permettait à deux lions de s'y faufiler et de s'en servir comme abri. Il s'y installa sur le flanc et jeta un regard avenant à sa compagne de voyage. Adana frissonna en s'imaginant dormir contre lui. Il commençait à faire froid … la sensation n'en serait que plus agréable encore. La Mositu se glissa sous l'abri à son tour et s'allongea un peu contre le flanc du lion, se servant de lui comme coussin. Elle posa sa tête contre le coude du lion et enroula sa queue autour de ses pattes, désireuse de se réchauffer. L'étang semblait vide, silencieux.

« Bonne nuit, Vita ... » souffla-t-elle.

Il n'y avait désormais plus qu'eux au beau milieu de la nuit, blotti l'un contre l'autre. Adana n'en demanda pas davantage avant de s'endormir, apaisée par le souffle paisible du lion du feu.




©️ Halloween sur Never-Utopia


HRP+ fin du rp, merci Vita I love you

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

Crédits : Kuona.
Adana se rebelle en SeaGreen.

Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Sur la voie de la vengeance [PV Adana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la voie de la vengeance [PV Adana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voie de la Navigation
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» La voie du Martyre
» la decentralisation ,seule voie de developpement du pays.
» les prerequis pour la voie de la médecine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Zone Hors Contexte
 :: 
Le Dédale aux Souvenirs
-