Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Quand le voile tombe. (ft. Chayà)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 506
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Lun 3 Sep - 23:42

Quand le voile tombe.



Tout restait étrangement calme sur Prideland. J’avais une sorte de routine qui s’était installé, ce qui n’était pas pour me déplaire. Je pouvais au moins prédire ma journée, pour profiter de certains temps libre pour être avec ma chère et tendre madame Uka. On avait beau beaucoup se voir, je ne pourrai jamais me lasser de notre complicité. On trouvait toujours quelques choses à faire quand on n’avait rien à faire.

Un matin, nous nous sommes endormis près de l’étang. Au faible lueur du matin, un oiseau qui chantait juste dans l’arbre m’avait sorti de mes rêves. Uka, elle, dormait encore paisiblement : un tremblement de terre, voilà ce qui pourrait la réveiller!

Je souriais aux conneries que je me disais dans ma tête. Quand j’allais ensuite m’abreuver, je vis au loin la silhouette de Shana accompagné de Banguko. Il ne fallait pas longtemps avant que l’idée qu’il pourrait être le lion que Shana ait choisi ait pointu le bout de son nez. « On verra bien après tout » me disait-je. Je venais donc me recoucher à côté d’Uka pour une nouvelle fois me retrouver dans les bras de Morphée.

Quelques heures plus tard, une fois réveillés, Uka était parti chasser tandis que moi j’allais en direction du rocher. Je m’étais installé tranquillement sur le pic tout en me laissant plonger dans mes pensées.


_________________
Moins actif en période scolaire, méa culpa Smile

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 534
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Mar 4 Sep - 23:51


    Chayà marchait d'un pas vif et décidé. Elle avait passée une nuit sans sommeil à réfléchir sans s'arrêter. C'était la première fois qu'elle rentrait au rocher avec une boule au ventre. Elle avait l'impression que milles insectes volants étaient autour d'elle et voulaient la piquer. Ils la rendaient irritable. La grotte d'habitude doux foyer lui semblait grise et froide, remplie de mensonges et de menteurs. Elle dégluti, cherchant le sommeil. Toujours rien, seulement des idées qui se mettaient en place. Au loin, le pelage clair et dorée d'Awena. Elle en frissonna de colère. Plus loin, celui d'Aithya. Peut-être que, là bas, elle serait bien. Elle vint, comme une enfant, se blottir auprès de sa sœur qui dormait silencieusement, paisible.

    Au petit matin, elle savait exactement ce qu'il allait se passer. Elle avait tout prévu, et rien ne pourrait l'en détourner. Sa colère s'était tue mais pas atténuée. La lionne de suie ne dégageait rien d'autre qu'une assurance de fer. Elle était allée s'abreuver, espérant tomber sur Fleck. Mais rien du tout. Elle savait qu'elle ne pourrait l'approcher, mais s'il tombait sur elle, alors elle pourrait lui parler. La jeune lionne soupira. Tant pis, elle était prête et se mit en marche vers le rocher. Les troupeaux de gnous s'écartaient quelque peu pour la laisser passer. Elle était si sûre d'elle que rien, pas même une bête, ne semblait vouloir lui barrer le chemin. Des suricates se mirent à détaler en la voyant, comme prévoyant le conflit qui l'habitait. On n'avait pas peur de Chayà mais juste de son assurance. Juste de ce que cela annonçait. La majordome était sur le point d'agir lourdement, et ça ne serait pas sans conséquences.

    Il était là, assis sur la roche. Chayà ne s'arrêta pas en cours d'ascension. Elle avait passé le temps des doutes. Elle ne flanchait plus, elle savait ce qu'elle voulait et ne voulait pas, un point c'est tout, et elle allait le dire à tous ceux qui le méritait ou allait l'aider à instaurer un règne stable et empli de moral.

    « Bonjour Tan Diel, excuse moi de te déranger je te cherchais, je dois te parler. » Le tutoiement était d'office entre eux. Ils étaient censé avancé ensemble afin d'aider leur Reine, et ils s'y étaient déjà employé. Mais, une fois de plus, était-il bien celui qu'il prétendait ou allait-elle encore découvrir une trahison – une moquerie.

    « J'ai récemment appris des vérités que j'ignorais à propos du coup d'état sur Outland. Naïvement, et car on me l'a présenté ainsi, j'ai cru que Prideland n'avait pas agit car nous avions apprit trop tard l'éclatement du conflit... »

    Elle essayait de déceler des changements sur le visage de son interlocuteur, des changements qui aurait trahi un étonnement ou pire, la peur d'être mis à nu. Mais rien. Elle continua sans prendre de gants. « Mais voilà, il semblerait que la Reine Awena, à ce moment là encore héritière, et la princesse Ahva en étaient plus qu'informées. Elles ont cautionnées et même céder la non-action des notre en échange d'une vengeance personnelle. La mort de Mopango. Etais-tu au courant Tan Diel ? »

    Sa voix n'avait pas changée depuis le début de son énoncé. Droite, sans sentiment. Une énonciation, un questionnaire. Une animosité masquée. À vrai dire, cette conversation n'en était pas réellement une aux yeux de Chayà. Elle ne voulait en rien être malpolie vis-à-vis du nouveau conseiller. Elle le savait doux et fidèle, mais à quel prix ? Elle devait savoir si oui ou non il avait participé à ce mensonge. Si non, elle devait lui dire et lui exposer ses plans. Si oui, elle lui exposerait ses plans et ne lui apprendrait rien du tout – c'était aussi simple que ça. Mais elle avait prévue la suite, et qu'il soit impliqué ou non dans cette histoire, elle n'en changerait pas une virgule. Elle en serait simplement plus déçue encore et verrait la tâche s'alourdir sur ses épaules et celles de Raksà. Pour autant elle ne baisserait pas les bras, jamais !


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 506
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Jeu 6 Sep - 17:27





"Bonjour Tan Diel, excuse moi de te déranger je te cherchais, je dois te parler." C'était une voix qui vint derrière moi. C’était Chayà, avec le regard vif et sérieux comme jamais.


"Oui ? Que se passe-t-il ?"
Disais-je.


"J'ai récemment appris des vérités que j'ignorais à propos du coup d'état sur Outland. Naïvement, et car on me l'a présenté ainsi, j'ai cru que Prideland n'avait pas agit car nous avions apprit trop tard l'éclatement du conflit..."


Apparemment, chacun faisait sa version des faits de la non-action de Prideland. Pour moi, j’avais pensé que Kumpa ne voulait pas les aider pour ne pas avoir donné un Gardien. Mais je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire par « des vérités »… On nous cacherait quelques choses ? On oserait nous faire ça ? non, je ne pouvais le croire. Je la laissai continuer


"Mais voilà, il semblerait que la Reine Awena, à ce moment là encore héritière, et la princesse Ahva en étaient plus qu'informées. Elles ont cautionnées et même céder la non-action dès notre en échange d'une vengeance personnelle. La mort de Mopango. Etais-tu au courant Tan Diel ?"



"Quoi ? Mais… je ne comprends pas, qu’est-ce que le conflit avec Mopango à avoir avec Outland ? Et tu veux dire quoi par « plus qu’informées » ?"


C’était vraiment très étrange, elle agissait et parlait comme si on l’avait manipulé ou quelques choses comme ça. Je priais le ciel pour que cela ne soit pas le cas, mais je savais au fond de moi que quelques choses de grave se passaient au sein de Prideland… Quoi ? Bonne question. J’allais peut-être bientôt le savoir grâce à Chayà.



_________________
Moins actif en période scolaire, méa culpa Smile

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 534
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Jeu 6 Sep - 17:55

    Non, il l'ignorait – ou alors jouait diablement bien la comédie, mais à quelles fins ? Chayà inspira doucement, voilà qu'une fois de plus, le voile allait être levé sur cette sombre histoire.

    « J'ai entendu de source sûre que, lors de leur vengeance avec Mopango, Ahva a fait un marché. » Quelque chose en elle lui disait que son père ne pouvait être étranger à tout ça, mais ces mots ne voulaient pas sortir. « Elle a juré à Soto qu'il serait tranquille dans son attaque et que Prideland n'agirait pas. Awena a accepté ce pacte et voilà que ce peuple est aujourd'hui amputé d'une bonne partie de ses membres. Elles ont accepté un génocide et n'en avait aucun droit. »

    Elle inspira, le temps de laisser Tan Diel assimiler ces tristes dires. « Les alliances entre les clans et les jeux du pouvoir sont ce qu'ils sont. Si Kumpa avait, pour quelque raison, décidé de ne pas agir, alors c'était son droit. Que je cautionne, ou pas, ses raisons. Il était le roi et en rien je n'étais sa Majordome. Mais là, aujourd'hui, j'ai ce rôle et le Roi Kumpa est mort. Ahva a pris des décisions qui n'était pas siennes. Elle n'était et n'est que princesse, en rien elle ne peut avoir ce genre de contrôle sur nos guerriers et notre couronne. J'ignore pourquoi Awena s'est tu et j'ignore ce qu'elle compte faire à présent... Mais je ne peux pas laisser passer cette boucherie organisée Tan Diel. »

    Son visage était toujours aussi impassible.

    « J'ai des responsabilités à présent, tout comme toi. J'ai des idées pour Prideland, j'ai foi en notre peuple, mais je dois aussi avoir foi en ma reine et, à ce moment précis, je dois lui dire ce que je pense et doit l'obliger à réparer son erreur. Sous mon joug, la violence orchestrée, la manigance et le mensonge n'ont pas leur place. J'espère que tu me comprends... »

    Elle s'était faite légèrement plus douce, elle n'était pas là pour enfiler des perles, mais elle ne voulait pas faire penser à de l'abandon. Chayà n'abandonnerais pas Awena, ni Tan Diel, elle avait juré allégeance. Mais elle n'avait pas fait don de soi pour ce genre de valeurs, et il fallait que cela change avant d'instaurer un règne sur la même lancée que les derniers évènements. Awena n'avait pas choisie d'être reine, mais Chayà, elle, si. Elle avait voulu devenir majordome, en pleine conscience de cause. Et s'il fallait que sa Reine gouverne en ignorante et enfant gâtée, alors elle viendrait redresser tout ça, car c'était son rôle. Bien évidemment, elle attendait beaucoup de sa rencontre avec Awena, elle devait comprendre et voir de ses propres yeux dans quel état d'esprit elle était. Quoi qu'il en soit, elle était rassurée – d'une certaine manière – de voir que Tan Diel était tout aussi ignorant qu'elle.

    Mais pourquoi leur cacher ? Ils étaient les deux lions les plus proches d'elle, ceux qui devaient normalement l'aider. Elle avait dit avoir foi en eux, pourquoi ne le montrait-elle pas ?


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 506
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Mer 12 Sep - 16:02





Il ne falut pas longtemps avant qu’elle me donne la réponse à ma question.

Il y avait effectivement un lien entre Outland et cette vengeance. Un marché avait été conclu entre la princesse Ahva et le lion d’or Soto, chef actuel d’Outland. En éhange de son aide pour tuer Mopango, Elle avait promis, au nom de tout Prideland, que nous n’interviendrons pas lors de cette attaque…


Elle était au courant, et elle n’avait rien fait pour empêcher ce génocide. Juste pour tuer ce lion, elle n’a pas hésité à en sacrifier des dizaines… Je ne pouvais le croire… C’était impossible !


"Elle a juré à Soto qu'il serait tranquille dans son attaque et que Prideland n'agirait pas. Awena a accepté ce pacte et voilà que ce peuple est aujourd'hui amputé d'une bonne partie de ses membres. Elles ont accepté un génocide et n'en avait aucun droit."
Continua Chayà.


En plus, Awena était dans le lot. Mais qui servons-nous vraiment ? Une reine qui cache des choses à son peuple et à son cercle ?


"Les alliances entre les clans et les jeux du pouvoir sont ce qu'ils sont. Si Kumpa avait, pour quelque raison, décidé de ne pas agir, alors c'était son droit. Que je cautionne, ou pas, ses raisons. Il était le roi et en rien je n'étais sa Majordome. Mais là, aujourd'hui, j'ai ce rôle et le Roi Kumpa est mort. Ahva a pris des décisions qui n'était pas siennes. Elle n'était et n'est que princesse, en rien elle ne peut avoir ce genre de contrôle sur nos guerriers et notre couronne. J'ignore pourquoi Awena s'est tu et j'ignore ce qu'elle compte faire à présent... Mais je ne peux pas laisser passer cette boucherie organisée Tan Diel."



Je restais silencieux… Qu’est-ce que je devrais dire ? J’éprouvais de la colère, cause du génocide, mais également pour nous avoir mis hors de la confidence… On aurait pu changer tellement de choses, sauver tellement de vie…


"J'ai des responsabilités à présent, tout comme toi. J'ai des idées pour Prideland, j'ai foi en notre peuple, mais je dois aussi avoir foi en ma reine et, à ce moment précis, je dois lui dire ce que je pense et doit l'obliger à réparer son erreur. Sous mon joug, la violence orchestrée, la manigance et le mensonge n'ont pas leur place. J'espère que tu me comprends..."



"Alors on ira lui dire à deux… mais comment elle peut réparer son erreur ? La famille du feu peut être n’importe où maintenant et vu qu’on ne leur a pas donné notre aide, ils ne reviendront plus ici… Du sang et du déshonneur, voilà ce qu’il reste de notre glorieux royaume…"



"On avisera de ce qu’on pourra faire pour réparer ça avec Awena et Ahva. Le peuple devra être mis au courant de cette histoire. Qui est au courant de ce pacte mis à part nous, la reine et la princesse ? Et que proposes-tu de faire ?"





_________________
Moins actif en période scolaire, méa culpa Smile

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 534
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Dim 16 Sep - 13:26

    Tan diel, loin de lui reprocher son agacement se joignait à sa cause. Il souleva un point qu'il ne fallait pas négliger, l'envie revancharde de la famille royale déchue d'Outland. Le cœur de Chayà se gonfla. La vengeance, encore et toujours...

    « Raksà, Fleck, Ahva bien évidemment et Awena. J'ignore si mon père et ma mère le savent. Puis il y a toi et moi, je crois bien que c'est tout... Mais je n'en suis pas sûre. Les bruits peuvent courir bien vite. »

    « J'ignore quoi faire pour être honnête. Quand nous irons voir Awena, il y a un projet que je voudrais lui soumettre. J'en avais discuté avec Mina lors de son vivant. Mettre en place un système de messagers entre les clans. Je pensais aux Gardiens pour prendre ce rôle en charge. Chacun d'entre eux irait, la veille de la première pleine lune dans un clan différent afin de recueillir leurs actualités, à leur retour, nous mettrions tout en commun et, lors de la seconde pleine lune, ils retourneraient dans les clans pour faire un compte rendu de tout ce qu'il s'y passe. Cela renforcerait la confiance entre tous les clans concernés et permettrait une meilleure connaissance de ce qu'il se passe sur la terre des lions. »

    « Mais avant de pouvoir le mettre en place, il faut qu'Awena soit d'accord ainsi que tous les dirigeants, c'est pour ça que je pensais partir quelques temps afin d'aller les voir, tous, de me présenter, de les informer l'avènement d'Awena et de leur proposer ce pacte. Nous verrons bien qui s'y prête. »

    Cela ne répondait pas vraiment à la question de Tan diel, et elle ignorait honnêtement comment réparer l'erreur d'Awena. Elle espérait également n'être pas la seule à chercher et comptais sur sa Reine pour y réfléchir lors de son déplacement – tout comme Chayà le ferait de son côté. « Je vais dire à Awena d'y penser sérieusement mais pas que. Quand je reviendrais, je veux qu'elle me fasse un point conséquent sur ce qu'elle attend de son règne. Ses objectifs, ses valeurs. Enfin je serais si, oui ou non, mon allégeance pourra continuer. Je ne baisserais pas les bras tout de suite, je veux y croire, mais elle doit faire ses preuves à mon égard, je ne pourrais pas servir une Reine aux desseins qui ne sont pas les miens. »

    C'était un avertissement, une mise en garde. Elle voulait être transparente avec le bras droit de la Reine. Si, à son retour, Awena n'éprouvait nulle envie de se racheter vis-à-vis de Waasi et des Outlander exilés, alors elle ne pourrait continuer.

    « Et toi, tu en aurais une d'idée ? » Lui demanda-t-elle, toute ouïe. Déjà, Raksà voulait partir à leur recherche, c'était un premier pas. Mais une fois les avoir retrouver, que fallait-il faire ? Les accueillir de nouveaux ? Cela lui semblait logique, mais elle ne se berçait pas trop d'espoir, il faudrait faire plus que ça. Elle doutait qu'ils acceptent cette offre, et s'imaginait le désir de récupérer ce trône... L'avenir s'annonçait plus compliqué que prévu.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 506
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Mer 19 Sep - 14:07






"Raksà, Fleck, Ahva bien évidemment et Awena. J'ignore si mon père et ma mère le savent. Puis il y a toi et moi, je crois bien que c'est tout... Mais je n'en suis pas sûre. Les bruits peuvent courir bien vite."

Et ils courront vite si on ne fait rien… La tâche de mettre le peuple au courant doit revenir uniquement à Awena… Même si elle a fait une erreur grave et que le peuple s’emporte, je pourrai intervenir sur le fait qu’elle a eu le courage de dire la vérité tout haut et en face de son peuple pour les calmer. Et en choisissant bien mes mots, je pourrai même les amener à lui pardonner pour ce pacte.


"J'ignore quoi faire pour être honnête. Quand nous irons voir Awena, il y a un projet que je voudrais lui soumettre. J'en avais discuté avec Mina lors de son vivant. Mettre en place un système de messagers entre les clans. Je pensais aux Gardiens pour prendre ce rôle en charge. Chacun d'entre eux irait, la veille de la première pleine lune dans un clan différent afin de recueillir leurs actualités, à leur retour, nous mettrions tout en commun et, lors de la seconde pleine lune, ils retourneraient dans les clans pour faire un compte rendu de tout ce qu'il s'y passe. Cela renforcerait la confiance entre tous les clans concernés et permettrait une meilleure connaissance de ce qu'il se passe sur la terre des lions."


"Mais avant de pouvoir le mettre en place, il faut qu'Awena soit d'accord ainsi que tous les dirigeants, c'est pour ça que je pensais partir quelques temps afin d'aller les voir, tous, de me présenter, de les informer l'avènement d'Awena et de leur proposer ce pacte. Nous verrons bien qui s'y prête."

J’étais entièrement d’accord avec tout ce que Chayà avait proposé. Mais je n’aimais pas trop le fait qu’elle devrait quitter le royaume, surtout en vue de l’instabilité future de notre royaume.

"Je vais dire à Awena d'y penser sérieusement mais pas que. Quand je reviendrais, je veux qu'elle me fasse un point conséquent sur ce qu'elle attend de son règne. Ses objectifs, ses valeurs. Enfin je serais si, oui ou non, mon allégeance pourra continuer. Je ne baisserais pas les bras tout de suite, je veux y croire, mais elle doit faire ses preuves à mon égard, je ne pourrais pas servir une Reine aux desseins qui ne sont pas les miens."

Chayà était une bonne majordome et une bonne amie, Awena n’aurait pas mieux trouver… Elle avait de la chance de l’avoir. Encore une fois, j’étais entièrement d’accord avec elle.


"Et toi, tu en aurais une d'idée ?"

Une idée ? je n’ai pas encore eu l’occasion de bien y réfléchir mais avec ce qu’on sait déjà, on peut sûrement en tirer quelques unes...

"En y pensant… les exilés ont deux choix possibles… soit, ils ont projet de récupérer le trône, soit, ils cherchent un nouveau territoire pour s’y installer.

S’ils veulent reprendre Outland, Prideland pourra les aider à reprendre ce qui leur revient de droit en excuse et en paiement de notre dette pour nous avoir aidé contre les Nyeusis. Par contre, s’ils cherchent une nouvelle région… alors, j’ai bien peur qu’on a peu de chance de les revoir… Donc prions pour que ce ne soit pas cette 2ème idée qu’ils ont choisie si on veut avoir une chance de se racheter.

On doit donc réunir le peuple ici pour les mettre au courant de tout ça. On leur demandera si oui ou non, nous aideront les exilés… car une chose est sûre, si on accepte d’aider la famille de feu, on devra envoyer un groupe les chercher pour leur proposer notre aide et en les invitant ici, nous devrons être prêt à accepter toutes ou presque toutes les conditions qu’ils proposeront, y compris de partir en guerre contre la nouvelle Outland… J’estime donc que vu que cela concerne tout Prideland, ce sera le peuple qui décidera et non la reine seule cette fois-ci…

Pendant que le groupe les chercheront, on pourra régler nos problèmes internes et pourquoi mettre en place ton système de message qui me semble très bénéfiques pour la paix et nos relations avec tous les autres royaumes… histoire d’éviter de perdre du temps.

Et… il faudra prendre en compte le fait que la confiance du peuple envers notre reine va énormément diminuer. Il faudra que nous soyons prêts à redonner courage et confiance aux lions si les choses arrivent à mal tourner… Et également à aider Awena à se remettre au sommet. C’est pourquoi, je propose que ce sera Awena qui parlera devant tout le monde. Elle avouera, s’excusera et proposera les solutions.

Qu’en penses-tu ?"



_________________
Moins actif en période scolaire, méa culpa Smile

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 534
En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Dim 7 Oct - 10:45

    Chayà écoutait Tan Diel en silence. Son visage se taisait également, rien ne pouvait la trahir bien qu'elle ne fut pas en accord avec tout ce que le nouveau bras-droit lui disait. Elle sentait son cœur battre néanmoins, comme si tout ceci devenait enfin vrai. Voilà qu'enfin elle agissait et l'engrenage venait seulement de se mettre en route. Tan diel eut fini, lui demandant son avis. La jeune lionne déclara :

    « Je ne suis pas sûre des tes dires concernant les exilés Outlander. Il est fort possible qu'ils désirent reprendre leur trône, néanmoins je ne suis pas persuadée qu'il faille les aider à faire la guerre pour le reprendre. » Elle en avait assez des combats, toujours et encore. Fallait-il encore se battre, mettre la terre des lions à feu et à sang pour se racheter ?

    « Je préfère ne pas m'avancer sur ce point tant que nous n'aurons pas les idées plus claires sur les intentions de Waasi et ses suivants. Mais tu as raison sur un point, il faut envoyer une troupe à leur recherche. Raksà s'était proposé de le faire, il a des affaires qui lui tiennent à cœur mais il est également, et surtout, chef des guerriers. Je verrais ça avec lui... »

    Elle inspira, le bras-droit d'Awena disait vrai, le peuple allait voir sa confiance s'ébranler. Ils devraient essayer au mieux de l'aider à retrouver leur passion pour leur Reine, et ça ne serait pas chose facile. Chayà eut un haut le cœur, pourquoi tout ceux en qui elle plaçait sa confiance et son respect lui faisaient-ils toujours faux bons ? Son père, sa mère et puis Awena. Elle secoua très légèrement la tête afin de ne pas trop y penser.

    « Je sais que ça n'est pas une très bonne stratégie de ma part de partir alors que le peuple devra être confronté aux aveux, mais je ne peux pas perdre de temps, et, de toute manière, la guérison prendra du temps. Que je parte aujourd'hui ou dans quelques mois, les dégâts seront les mêmes. Je préfère partir maintenant pour pleinement me consacrer à tout cela dès mon retour. » Elle omettait de lui avouer qu'elle en avait également besoin, ce voyage lui était plus que nécessaire pour reprendre des forces, reprendre de l'envie et de la confiance.

    Elle lui sourit doucement à la fin, tout était dit, d'avoir partagé sa colère avec Tan diel et de voir qu'il la soutenait l'avait quelque peu soulagé. Tous les lions n'étaient pas à blâmer et cette réalité avait quelque chose de rassurant.

    « Je crois que tout est dit Tan diel, demain j'irais voir Awena pour lui en parler et partirait quelques jours après. Je te promet de faire au plus rapidement. Quant à toi, je te souhaiterais du courage pour veiller sur eux sans moi. Mais tu ne sera pas seul ne t'en fais pas ! Je crois encore, malgré tout, en la prise de conscience et les aveux d'Awena. Nous trouverons une solution. »

    Voilà que tout était dit, maintenant elle allait partir et courir, sans penser à rien. Elle en avait besoin


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 506
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   Mar 23 Oct - 10:43





Oui, ma proposition avait l'air simple rien qu'en le disant, mais je puis assurer que ce n'était pas du tout le cas. Même si ici, je suis calme et optimiste...et même en essayant de le cacher le plus possible, la colère en moi ne faisait que grandir à chaque fois. Tenu à l'écart de tout... Voilà ce qui me chagrinais... Je pensais qu'Awena avait confiance en moi. Mais apparemment ce n'était pas le cas.

Chayà mon confia son avis sur mes idées. Elle ne prônait pas mon avis concernant les exiles. Elle ne voulait pas de combat, du moins, tout faire pour éviter cette possibilité. Quelque part, elle n'avait pas tord... mais j'ai dû mal à trouver d'autres idées qui pourraient convenir aux exiles.


"Je préfère ne pas m'avancer sur ce point tant que nous n'aurons pas les idées plus claires sur les intentions de Waasi et ses suivants. Mais tu as raison sur un point, il faut envoyer une troupe à leur recherche. Raksà s'était proposé de le faire, il a des affaires qui lui tiennent à cœur mais il est également, et surtout, chef des guerriers. Je verrais ça avec lui..."


Raksà ? Oui, j'espère qu'il sera trouver les bons mots... Un seul faux pas désormais pourrait anéantir toute chance de réconciliation.

"Je sais que ça n'est pas une très bonne stratégie de ma part de partir alors que le peuple devra être confronté aux aveux, mais je ne peux pas perdre de temps, et, de toute manière, la guérison prendra du temps. Que je parte aujourd'hui ou dans quelques mois, les dégâts seront les mêmes. Je préfère partir maintenant pour pleinement me consacrer à tout cela dès mon retour."

Elle me souriait à son tour dès qu'elle eut fini. Cela devait lui faire du bien d'avoir pu m'en parler sûrement... Et moi, je ne pouvais que la remercier pour m'avoir mis au courant... Au moins, c'était quelqu'un sur qui je pouvais compter dans l'entourage d'Awena si les choses tourneraient mal.

"Je crois que tout est dit Tan diel, demain j'irais voir Awena pour lui en parler et partirait quelques jours après. Je te promet de faire au plus rapidement. Quant à toi, je te souhaiterais du courage pour veiller sur eux sans moi. Mais tu ne sera pas seul ne t'en fais pas ! Je crois encore, malgré tout, en la prise de conscience et les aveux d'Awena. Nous trouverons une solution."

Je l’espérais de tout cœur... Trouver un brin de solution de ce cafouillage me paraissait bien compliqué. Je viendrais peut-être pointé le bout de mon nez demain quand Chayà parlera à Awena. Il faut que je lui dise également ce que j'en penses... si j'ai la force de le faire demain.

"Je l'espère bien Chayà... Je l'espère bien...Merci de me l'avoir dit."

Il était maintenant temps d'aller voir Uka, hors de question que je lui caches cela... Je lui ai presque toujours tout dit et ce n'est pas maintenant que cela va changer... J’ose à peine imaginer comment elle sera quand je lui avouerais tout. Et quelque part, une partie de moi a besoin de partager ma colère et ma tristesse avec elle... car elle réussissait toujours à apaiser mes vieux démons.
HRP:
 

_________________
Moins actif en période scolaire, méa culpa Smile

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Quand le voile tombe. (ft. Chayà)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le voile tombe. (ft. Chayà)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quand la nuit tombe [Privé Utopie]
» « Quand une étoile tombe... »
» Quand une mère tombe sur les revues cochonnes de son fils ... [cruz]
» Quand un froid tombe...[Pv Conan/Shinichi] FLASHBACK
» [EGA] Quand le Voile s'étend sur Miradelphia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: Le Rocher de la Fierté
-