Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Salty Old Timer [PV Sadaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 1137
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Lun 3 Sep - 0:13

Je me tenais près de notre tanière, somnolent. Chesmu, Ohanko et Yetsa était parti chassé. Jioni aussi. Du moins, je le pensais. Dans tout les cas, elle n'était pas là. Pour ma part, j'attendais leur retour, tel la vieille carcasse que j'étais. Une bouche inutile à nourrir. Je retins un léger rire. Mes fils n'aimaient pas que je parle ainsi de moi même. Il fallait croire qu'ils y tenaient encore un peu à leur vieux père. Ils semblaient bien être les seuls. Enfin... Non. Il y avait aussi Yetsa, Jioni et Raksà. Du moins, c'était les seuls qui me l'avait réellement prouvé. Et je leur en était reconnaissant.

La tête posée sur mes pattes antérieur, j'aurais pu m'endormir paisiblement si une odeur des plus désagréable ne m'avait pas chatouillé les narines. Je retins un grognement, me contenant de redresser la tête alors que mes oreilles se plaquèrent sur mon crâne.

- Il faut croire que ton fils n'a pas eu le temps de te transmettre l'information.


Je fis une courte pause. Mon ton était calme. Sans doute un peu trop. Glacial était le mot.

- Quitte ce lieu. Maintenant.

J'étais vieux. Vieux, fatigué et faible. Et pourtant, je n'allais pas laisser un lion me marcher sur les pattes. Encore moins ce lion là. Ohanko avait pourtant était clair sur le devenir de ceux s'approchant trop près de notre demeure... mais je supposais que pour un lion responsable de la mort de sa propre mère, les menaces d'un lycaon ne valaient pas grand chose. N'est-ce pas, Sadaka ?


_________________


Avatar & Signature (c) Captain-Mantis

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t152-fleck-un-lycaon-parmis
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Lun 3 Sep - 14:12

    La saison était propice au calme et pourtant, Sadaka sentait un vent de changement. Awena était à présent Reine et déjà que sous son nez, les visages changeaient. Les enfants de Sadaka, notamment Chayà et Raksà, malgré qu'ils fussent très pris par leurs nouvelles obligations, s'étaient fait comme méfiants. Sadaka n'avait pas eu le temps de leur parler, tout deux très occupé et Raksà passant une bonne partie de son temps hors des limites de Prideland. Fleck avait également disparu du rocher sans grands tapages mais sans raison connue. C'était Taali qui s'était beaucoup inquiété de ne plus le voir à leurs côtés. Afin de la rassurer – mais également de trouver des réponses – il s'était jurer d'aller lui demander quelques explications. Sadaka n'avait jamais été très proche de Fleck et leurs débuts avaient été rudes sans s'apaiser avec le temps. La mort de Kuzali l'avait laissé amer et son attitude d'enfant gâté avait eu raison de lui aux yeux du lycaon.

    Mais Sadaka s'inquiétait pour ses enfants. Ils avaient été proches de leur grand-père et depuis qu'il avait disparu, ils étaient soucieux, presque agacés, et malgré les faibles rapprochements, ils ne lui avaient rien dit.

    Des bruits courraient comme quoi Fleck s'était installé près de l'étang avec ses enfants, Yetsa et Jioni. Une drôle de tribu qui lui rappelait vaguement des souvenirs de son enfance. Une famille de cœur. Sadaka s'approchait donc de là bas, cherchant des yeux ladite tanière. Près de l'étang, les roches étaient nombreuses et trouver la bonne n'était pas chose facile. Enfant, il aurait adoré découvrir toutes ces cachettes incongrue, mais le lion qu'il était maintenant aurait bien du mal à y rentrer. Malgré l'âge, Sadaka restait un grand gabarit aujourd'hui criblé de cicatrices. Soudain, une voix lui parvint. Celle de Fleck. Amère et agacée. Non son fils ne lui avait rien dit, et il s'en doutait bien. Mais il osait mettre le ton, c'était honnête de sa part. Sadaka ne s'était pas attendu à un accueil chaleureux, mais à ce point c'était dire l'état d'esprit dans lequel il était parti de chez les lions et qu'il était prêt à en finir avec eux.

    « Bonjour Fleck, je ne veux pas t'importuner longtemps mais c'est pour lui qui je viens te voir... » Il ne se faisait pas d'illusion sur l'estime que pouvait avoir le lycaon de lui. Mais il avait aimé ses enfants et, eux, n'avaient pas mérité d'être fui.

    « Je sais bien que tu es parti, mais je ne comprends pas. Je vois Raskà et Chayà aux airs sombres et fatigués. Ils sont tracassés mais ne me parlent pas. Ils sont ainsi depuis ton départ. Tu peux toujours avoir envers moi la rancoeur que je mérite, mais si je suis là, c'est pour mes enfants. Être un bon lion et être un bon père sont deux choses bien différentes, et faute d'avoir été un bon lion, je veux au moins être là pour eux... »

    Il ne voyait toujours pas le vieux lycaon, mais il avait besoin de lui et il espérait ne pas se trouver face à un mur de mutisme. De plus, Fleck était également un père et il aimait ses enfants, peut-être ce lien là pouvait les aider à enterrer la hache de guerre - au moins pour cette entrevue. Sadaka l'espérait... L'air balayait sa crinière sombre, son visage était clos mais léger.

    « Je ne veux plus être celui que j'ai été Fleck, et pour ça, aujourd'hui, j'ai besoin de toi... » Oui, car malgré tout, Fleck et Kuzali avaient été amis, très même. Et le voir aujourd'hui déchu et déçu le peinait plus qu'il ne l'aurait cru. C'était surement trop tard, Sadaka avait fait ses preuves et avait échoué, mais il essaya quand même, pas pour lui, mais bien pour ses enfants... Par ces derniers mots, il savait qu'il tendait le bâton pour se faire battre, mais tant pis, pour eux, il prendrait tous les coups.

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 1137
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Jeu 6 Sep - 20:49

L'odeur ne disparut pas comme je l'avais espéré sans y croire vraiment. Non. Au lieu de ça, une voix se fit entendre. Au moins ne m'étais-je pas tromper quant à son propriétaire. Mais loin de me rendre plus chaleureux, se fut une moue de mépris qui apparut sur mon visage. Être un bon lion, être un bon père... Il avait déjà échoué aux deux si vous vouliez mon avis... Quand bien même ce n'était pas à moi d'en juger. Sa dernière phrase m'arracha presque un rire mauvais. Presque. Mais je continuai sur le même ton froid.

- Et bien va chercher ton aide ailleurs.

Je fis une courte pause. Pourquoi devrais-je même faire l'effort de l'écouter ? La dernière fois que j'avais tenté d'aider, de donner un conseil, on l'avait copieusement ignorer. Qu'espérait-il aujourd'hui ? Que je l'aide avec plaisir ? Non. Mais s'il voulait savoir pourquoi j'étais parti, je pouvais au moins lui répondre.

- Tu ne sais pas pourquoi je suis parti ? Pourquoi tes enfants ont presque honte de leur propre lignée ? Tu n'as qu'à demander à Ahva. Je lui ai bien fait savoir mon avis sur ses décisions médiocre avant de partir du Rocher.

Je crachais presque de mépris en lâchant ces mots.

- Mais peut être es-tu déjà au courant ? Après tout, vous ne vous cachiez rien à une époque. Mpff. Quel parfait duo d'idiots inconscients et égoïstes vous faites !

Car il n'y avait aucune autre façon de les décrire. Eux et leur Reine pourrie jusqu'à la moelle.

- Alors dis-moi Sadaka, es-tu au courant de tout le sang innocent que votre stupide et méprisable vengeance a fait couler ?

Qu'il soit au courant ou non, au fond, cela m'importait peu. Il faisait parti des responsable. C'était tout.

- Ta mère serait morte de honte face aux agissements de ses propres enfants.

Du moins, je le supposais. Je l'aurais été à sa place. Et vu l'importance que Kuzali portait à la loyauté envers ses proches, nul doute qu'elle n'aurait pas approuvé qu'on détruise Tahani et les siens pour la venger. Je fis claquer ma langue dans une dernière phrase.

- ... Enfin. Si tu ne l'avais pas déjà tuée.


Mmmh ? Oui. Peut être avais-je franchit une ligne à ne pas franchir. Mais vous voulez que je vous dises ? Je m'en moquais. Je m'en moquais éperdument. Ces enfants, ces traitres, ils s'en moquaient bien des lignes, des limites qu'ils pouvaient franchir. Il le faisait, c'était tout. Pourquoi aurais-je dû agir différemment ? Par ailleurs, j'avais dit à Sadaka de déguerpir dès lors que je l'avais senti. S'il ne voulait pas entendre mes remarques, il aurait bien mieux fait d'écouter ce qu'on lui dit. Au moins aurait-il, une fois dans sa vie, fait quelque chose d'intelligent. Mais je supposais que c'était trop demander.

_________________


Avatar & Signature (c) Captain-Mantis

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t152-fleck-un-lycaon-parmis
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Jeu 6 Sep - 21:42

    Fleck était sorti de la pénombre et il ne mâchait pas ses mots. Mots qui montaient à la tête de Sadaka lui offrant le luxe d'une amère ivresse. Ils étaient forts, puissants, résonnants dans sa tête perdue, et surtout criant de vérité. C'était donc son ultime confession, et rien ne pourrait le faire changer d'avis. Non, ses mots étaient trop forts. Sadaka avait envie de vomir. Voilà Fleck le puissant miroir, le criblant de tous les maux. Le grand lion flanchait. Ces mots qui l'accablaient semblaient l'alourdir. Couvert de honte ; il l'était déjà. Les durs paroles du lycaon aurait pu le faire sortir de ses gonds, mais pourtant, il s'en sentait méritant. Et les entendre de quelqu'un lui faisait presque du bien dans sa douleur.

    Cela dit, il répondait au moins à ses interrogations premières ; ses enfants étaient au courant de la tuerie d'Outland et du non blâme de leur père face aux agissements d'Ahva. Une fois de plus ils seraient déçus. Tant mieux au moins qu'ils trouvent réconfort chez Fleck, si cela pouvait les sauver de leur diable de père.

    « Merci de ta franchise. » Déclara-t-il, le ton grave. « Je sais au moins ce qu'on mes enfants. »

    Sadaka n'avait pu blâmer sa sœur après ses confessions. Il avait voulu se montrer épaule, elle qui venait juste de lui pardonner. Il se rendait bien compte qu'à son âge, il ne pouvait plus tout garder. Ses enfants se détachaient de lui à juste titre, Fleck l’exécrait. Pour ceux qu'il avait aimé et considéré un jour comme une famille, voilà qu'ils étaient presque tous morts ; Kuzali, Samekh, Rono, Akhet et maintenant Tadji et Tahani. À croire que le souffre douleur qu'il avait toujours été perdurerait jusqu'à sa mort – qu'il en soit ou non responsable. Il avait voulu aider sa sœur et non pensé à condamné un Royaume. C'était pourtant ce qu'il avait fait et voilà qu'aujourd'hui, une fois de plus, il se haïssait.

    Par contre, il ne voulait entendre Fleck parler à la place de Kuzali. « Mais ne parle pas pour elle, tu ne sais pas ce qu'elle aurait pensé et moi non plus. Bien qu'elle ne soit plus là aujourd'hui et par ma faute, tes mots ne m'atteindront pas. Elle seule pouvait parler pour elle même, tu n'as pas ce droit. »

    « J'accepte tes blâmes Fleck et les mérite. Mais je n'en souhaite pas d'avantage, alors je vais m'en aller. »

    Il ne voulait plus batailler avec le lycaon. La conversation avait été courte mais elle avait au moins servie à lui répondre. Qui plus est, il était fatigué de se justifier. Fleck ne voulait pas de ses explications, son ton le lui insinuait. Alors à quoi bon gaspiller sa salive. Il s'en voulait d'avoir fait couler tant de sang, mais le lycaon furieux se ficherait bien de l'entendre et n'en croirait pas un mot. Quant à Kuzali, qu'il la laisse de côté. Tous l'agaçait à trop la connaître. Qui la connaissait réellement ? Pas Fleck en tout cas, pas comme lui la connaissait. Nul ne connaissait la Reine du soleil comme son premier fils – et que cela ai causé sa perte ou non, il ne voulait qu'elle le blâme à travers la gueule furieuse de quelqu'un d'autre.

    Le grand mâle fit demi-tour, il avait eu ce pourquoi il était venu, plus besoin d'autre chose. Sans un adieu, il quitta celui qu'il avait présenté à ses enfant comme leur grand-père pour marcher vers la Lande, perdu et dépité.

    HRP:
     

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
MEMBRE - FLECK


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 1137
Localisation : Tu voudrais bien le savoir, pas vrai ?

En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Jeu 6 Sep - 22:08

Sadaka resterait toujours Sadaka. Il ne changerai jamais. J'avais eu un peu d'espoir à une époque, pourtant. Mais non. Il resterait à jamais ce geignard qui se plaint d'être maudit mais qui fait tout pour prendre les mauvaise décision. Une personne que l'on peut plaindre pendant un temps mais qui finit par vous agacer au plus au point. Non. La vie n'était pas injuste avec Sadaka. C'était juste lui qui n'avait jamais été capable de voir plus loin que le bout de son museau.

Et moi qui avait retenu un rire mauvais jusqu'ici, je ne tint pas plus longtemps lorsqu'il parla de la Reine Solaire.

- Tu me parleras de mes droits lorsque tu connaitras les tiens.


Ce qui était loin d'être le cas puisque, apparemment, détruire un clan faisait parti de ses droits.

- Mais tu as raison. Je ne parlerai pas pour elle dans ce cas. Alors je te poserai une question à toi qui, ô Grand Sadaka, semble mieux la connaitre que n'importe qui.

Mon ton ne laissait paraitre aucun mépris. Juste du sarcasme. Un sarcasme qui ne pouvait que sonner désagréable aux oreilles du lion sombre. ... C'est fou à quel point on peu devenir vicieux en vieillissant.

- Aurait-elle été fier de voir ses enfants participer au massacre du peuple Outlander et de celle qu'elle considérait comme une amie ?

Peut être même un membre de sa famille étant donné les liens des deux lionnes à ce mystérieux Samekh. Je ne le connaissais que peu à vrai dire. Je l'avais croisé, une fois, et je savais que lui et Ahva avaient été proches. Je savais aussi qu'il avait été le compagnon de Tahani et le père de ses enfants. C'était tout.


HS : Bon, du coup, j'avais juste ça à rajouter, fais moi signe si tu n'as rien à dire de plus qu'on puisse archiver le RP Razz

_________________


Avatar & Signature (c) Captain-Mantis

Rapport du Matin

UNICOOOOORN :
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t152-fleck-un-lycaon-parmis
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   Jeu 6 Sep - 22:30

    Il s'arrêta sans tourner le visage. « Non, elle n'aurait pas été fière mais je n'ai pas envie que tu t'octroie sa morale. Crois-tu que je l'ignores ? Il n'y a pas de ô grand Sadaka Fleck et tu le sais. T'ai-je tenu tête ? Ai-je dis que tu avais tort de m'accablé ? Je t'ai simplement demandé de ne pas parler à sa place. »

    Il savait que le lycaon s'amusait et le piquait là où il fallait. Pour ça, il n'y avait pas besoin d'être un génie. Sadaka s'était plaint maintes et maintes fois, et aujourd'hui il avait tout fait de travers. Il ne se plaignait pas ici, pas injustement en tout cas. Il avait encaissé les coups et s'en était allé. Sadaka n'avait pas envie, une fois de plus, de lui faire le plaisir de la complainte. Son agacement était palpable et s'il avait pu le terrasser sur place, il l'aurait fait, même aveugle. Mais il n'avait pas été là pour tout savoir de l'histoire de Tahani et Kuzali et en avançait déjà trop.

    « J'ignore ce que tu connais de Kuzali mais j'ai ma version. Tahani a toujours eu de la rancoeur envers elle. Samekh n'est pas resté auprès de sa compagne et ses enfants, il est venu se battre et venger Kuzali au rocher ; il en est mort. Tahani n'était pas en mauvais terme avec Kuzali, mais elles n'ont pas été les meilleures amies du monde. Il y a eu beaucoup de moments difficiles entre elles. Ca ne veut pas dire que cette tuerie était une bonne idée, je dis simplement que l'histoire n'est pas toujours celle que l'on croit la plus belle et que tes dires valent les miens. Tu la connaissais, je la connaissais. Je n'ai simplement pas envie de t'entendre la conjurer pour tes grandes phrases, elles sont toutes aussi légitimes sorties de ta bouche de Fleck, tu n'as pas besoin d'elle. »

    Fleck avait beau dire, il n'était pas avec eux, sur la Lande quand Tahani était venue furie, blâmer Kuzali pour son nouveau-né démoniaque. Elle et ses enfants avaient été en colère des décision du feu Samekh qui avait préféré courir venger sa protéger plutôt que de rester auprès de sa famille. Bien évidemment que Sadaka n'avait pas souhaiter leur mort pour autant ; à vrai dire, il les pensais juste plus forts. Il avait vu les exilés. Bien que certains soient des machines de guerre, beaucoup étaient jeunes, fatigués. Bien qu'ils aient la rage, ils étaient affaiblis de leur vie et de leurs terres mortes et sans ressources. Jamais il n'aurait cru qu'ils allaient perdre. Mais cela n'y changeait rien à présent. Il était juste peiné pour eux.

    « La seule chose qui m'importe aujourd'hui c'est que mes enfants et ma compagne s'épanouissent et de soutenir Ahva. »

    C'était peu et pourtant si difficile à envisager pour quelqu'un qui savait détruire tout ce à quoi il touchait. Au mieux il allait réduire le cercle de ceux qu'il considérait comme sa famille, au mieux il se porterait. Ses enfants n'avaient déjà plus besoin – ni envie de lui. Il restait alors Taali et Ahva...

    «  Et si ma route croise un jour celle de Waasi, alors c'était avec elle que j'en discuterais et assumerais mes actes une fois de plus. » Il y croyait sincèrement et, en son for intérieur, priait pour qu'elle aille bien. La mort de Tadji et Tahani était surement déjà difficile à supporter pour elle, mais le vagabondage devait l'épuiser. Il avait eu vent de leur rejet lors de leur arrivée sur Prideland et en avait été sincèrement agacé. Le combat avait été en leur défaveur, mais à quoi bon s'acharner ? Jamais Ahva n'avait mentionné telle close du contrat à son ainé. Cela dit, il n'allait pas s'expliquer plus encore sur ce sujet avec le lycaon - voilà qu'il savait à présent la raison de la colère de ses enfants et c'était tout ce qu'il était venu chercher.

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Salty Old Timer [PV Sadaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salty Old Timer [PV Sadaka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sadaka D.Lantern [Terminer]
» La VBM en pays Battave (Eindhoven)
» Fiche technique Sadaka D.Lantern
» HQ timer
» [Animation] Osu! Time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-