Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Naba, Dhalahi, Tadewi, Uasi, Yetsa & Wimbo

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Christmas Orchestral Music

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sungura
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3170
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Ven 31 Aoû - 15:25

IL N'EN TIENT QU'A NOUS D'ECRIRE L'AVENIR
Sungura & Akshaya.
Écrivains du futur


Prenant une grande inspiration pour chasser la panique qui l'envahissait, Sungura s'engagea dans un chemin quelque peu escarpé des Montagnes Sombres. Un seul nom résonnait dans sa tête : Choyo. La femelle bleue avait déjà traversé les Montagnes Sombres par le passé mais dans la majorité des cas, elle n'avait pas été seule : Yuki, Akshaya ou Aiyanna l'avaient accompagnées. Seule, la vue de ces montagnes brumeuses lui rappelait bien des souvenirs douloureux et l'immensité du Grand Désert qui s'y cachait derrière. Elle se demandait si un jour elle pourrait revoir Choyo et voir sa promesse honorée par son frère. Cela faisait si longtemps … Un longtemps tellement profond que la lionne pouvait, sans aucun doute, estimer que sa séparation avec son jumeau datait de plusieurs années. La dernière fois qu'elle l'avait vue, c'était à l'aube de leur majorité.
Trois ans d'absence.
Ne pouvant tellement accuser son frère de ne pas avoir été là, la fille de Késhia l'avouait, elle n'avait pas pu se rendre aux frontières du royaume tous les jours. Et c'est bien cela qui l'inquiétait le plus. L'avait-elle raté ? Plusieurs fois ? A quoi pouvait bien penser Choyo, actuellement ? Que sa sœur avait finalement décidé de l'abandonner au Monde Extérieur comme une malpropre ? Elle refusa d'admettre la possibilité qu'un malheur lui soit tombé dessus, et que son frère ne fasse plus partie des vivants. Choyo était un battant, elle en était sûre, il avait dû trouver un foyer où la richesse était abondante et se lier d'amitié avec plein d'autres lions. Là où il était, son frère devait être bien heureux et elle le lui souhaitait. Pourvu que son hypothèse soit juste.

La princesse marcha, marcha. Sans regarder derrière elle. Songeant aux délicieux souvenirs que Choyo avait fait perdurer dans sa mémoire. Elle se hâtait de sentir sa fourrure chaude, son regard émeraude plein de détermination et sa voix grave affirmant sa masculinité. Étourdie par le petit nuage d'illusions et de bons souvenirs qu'elle s'était créée en cours de route, lui faisant presque oublier les événements récents : l'avènement d'Akshaya et Maficho au rang de Nokosi à défaut d'y compter Utapau et Idéha, et le douloureux accident qui l'avait empêchée de se joindre aux autres Nordiques du Mont Blanc. En effet, elle avait espéré se détendre au cours d'une chasse qui s'était finalement très mal terminée : glissade, mauvaise chute et patte foulée. Courbatures aux membres. Quelques plaies importantes dont le guérisseur du clan avait dû se charger pendant que les élections se produisaient. Et le pire, c'est que lorsqu'elle avait insisté pour gravir le Mont Blanc, le guérisseur le lui en avait interdit, craignant que les plaies se rouvrent et qu'un effort physique puisse aggraver ses blessures et empêcher une possible guérison. Le pire jour de sa vie. Maintenant, plusieurs mois s'étaient écoulés. Elle allait bien mieux.

Bien qu'elle était terriblement fière de voir Akshaya respectée et saluée de tous, la demi-Nordique ne pouvait cependant nier le sentiment de jalousie qui l'avait saisie lorsque son amie le lui avait annoncé la nouvelle. Jalouse de sa chance et se sentant trahie par la candidature de son amie d'enfance, Sungura s'était finalement ressaisie, honteuse de ressentir de telles choses pour une personne qu'elle adorait. Et maintenant, elle s'y était fait. Elle aurait tout son temps pour se présenter aux Nordiques. Akshaya ne faisait que débuter la danse.

Pensive, la femelle négligea la présence étrange se mouvant derrière elle. Elle était tellement plongée dans ses pensées qu'elle ne remarquait même pas cette silhouette terriblement dangereuse qui allait bientôt recevoir le trophée du meilleur espion du Nord … à ses yeux !


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Kuona Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
Akshaya
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 285
En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Dim 21 Oct - 16:35



Cela faisait trop longtemps à son goût qu'elle n'avait pas pu parler clairement avec Sungura ou tout simplement, passer du temps avec elle. Depuis son élection, Akshaya avait prit de la distance avec ses amis sans vraiment s'en rendre compte, trop prise par ses nouvelles responsabilités, occupée à apprendre auprès des autres Nokosis et à discuter pour trouver des remèdes aux blessures des leurs. Ainsi, prise entre ses entraînements quotidien au combat, les chasses auxquelles elle mettait un point d'honneur à participer le plus possible et son devoir de Nokosis, Akshaya se sentait un peu honteuse d'avoir délaissé Sungura, Yuki ou encore Menashsheh. La guerrière nordique avait donc discuté avec Bushra qui lui avait indiqué avoir aperçu Sungura partir d'un côté, seule. Comme souvent, au final. Après l'avoir remecié chaudement et lui avoir laissé le champ libre (elles avaient chassé ensemble le matin), Akshaya s'était élancée à la suite des traces de la lionne grise.

Sa course la mena en direction des montages sombres et bien vite, cela lui insuffla de nombreux souvenirs. C'était ici qu'elle avait rencontré des lions comme Sayed, Jalan ou encore cette Impératrice, Hatasa. C'était ici que, plus jeune, elle avait livré de nombreux entraînements en tant que trappeuse, bondissant sans cesse de rochers en rochers pour développer son agilité, son habileté, sa souplesse et ses réflexes. Grimper, descendre, changer de direction et combattre en ces lieux dangereux. De nombreuses fois elle était tombée mais jamais elle ne s'était blessée au point de risquer la mort, une belle chance quand on savait quelle casse-cou elle avait été. Akshaya se mit à ralentir petit à petit son allure pour trottiner puis marcher quand les odeurs de sa princesse se firent plus forte.

La guerrière et Nokosi marcha d'un pas tranquille, le bruit de sa marche étouffée par la neige abondante. Ses prunelles dorées se posèrent bien vite sur Sungura qui s'était une énième fois isolée, l'air perdu dans ses songes. Akshaya eut un sourire chaleureux qui s'afficha sur ses babines tandis qu'elle continuait d'avancer vers Sungura, le regard brillant d'affection. Elle tenait énormément à elle et comptait bien s'excuser de l'avoir délaissé.

« Sungura ? » Fit-elle d'une voix posée pour interpeller son amie, penchant légèrement sa tête sur le côté pour tenter de l'apercevoir. « Sungura, je venais te voir un peu. Et surtout m'excuser ; je n'ai pas été une très bonne amie ces-derniers temps, il me semble. »

Fit-elle en venant tendrement frotter son front contre celui de Sungura comme elle l'avait toujours fait. Akshaya avait toujours été tactile, après tout. En particulier avec ceux qu'elle aimait. La guerrière se recula légèrement et observa la belle princesse, lui souriant d'un air un peu désolé.

« Et puis, nous avons beaucoup à dire je crois, n'est-ce pas ? »

Entre autre, ce qu'il allait se passer maintenant qu'elle était une Nokosis.

_________________

Kit © Sekhmet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
Sungura
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3170
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Mer 24 Oct - 19:39

IL N'EN TIENT QU'A NOUS D'ECRIRE L'AVENIR
Sungura & Akshaya.
Écrivains du futur


« Sungura ? »

Sungura se demandait comment sa pensée pouvait sembler aussi réelle. Puis elle se rendit compte que quelque chose n'allait pas. La princesse bleutée fit volte-face et aperçut non loin d'elle la silhouette belle et singulière de son amie, Akshaya ; la seule et l'unique. Elle recula d'un pas, puis se ressaisit. Son regard bleu se posa dans celui doré de sa comparse et elle put y lire toute l'affection du monde. Comme si son absence ces derniers mois n'avait en rien changé quelque chose dans leur lien si fort. Tandis qu'Akshaya lui souriait, avec chaleur, Sungura s'asseyait et enroulait sa queue autour des pattes. Elle lui rendit doucement son sourire, mais il y avait comme quelque chose qu'elle avait besoin qu'on lui éclaircisse. Elle avait besoin de connaître les raisons pour lesquelles Akshaya était venue la voir et si elle avait été finalement contaminée par la mauvaise foi évidente des Nokosis. Elle avait un peu peur. Mais de quoi ? Elle ne devait pas douter de son amie ...

« Sungura, je venais te voir un peu. Et surtout m'excuser ; je n'ai pas été une très bonne amie ces-derniers temps, il me semble. » se désola la jeune Nokosi, avant de se rapprocher davantage de la position de la jeune fleur bleue.

La fille de Késhia la laissa venir, répétant en boucle, dans sa tête, les dires de son amie. Elle s'excusait de l'avoir abandonnée pendant tout ce temps. Elle reconnaissait ne pas avoir été une très bonne amie. Sungura, elle, s'excusait d'être aussi égoïste et si têtue avec les gens. Akshaya ne s'imaginait sans doute pas toutes les pensées qui l'avaient traversées, et l'espace d'une seconde, ce doute qui s'était immiscé dans leur confiance mutuelle. Comme si, finalement, son entrée parmi les Nokosis avait tout cassé entre elles. Mais la princesse ne devait pas en avoir peur. Elle savait le cœur d'Akshaya brave et pur. Elle serait bien la dernière à pouvoir espérer davantage de ses nouveaux collègues que de sa princesse ; n'est-ce pas ? Au fond, Sungura avait peut-être peur de souffrir une fois de plus. Mais elle avait la certitude désormais que ce jour tant redouté où son cœur se déchirerait n'était pas aujourd'hui.

Elle sentit le front d'Akshaya contre le sien et, dans un frottement affectueux et sincère, les deux amies se retrouvèrent enfin. Comme d'habitude, le côté affectueux de Sungura revenait au galop et la fille de Suki se mit à accentuer le contact, sincèrement heureuse de pouvoir revoir sa fidèle protectrice après tant d'errance solitaire sur les Terres Nordiques. Sa gorge laissa échapper un ronron satisfait et agréable. Puis Akshaya s'arracha à ce contact et reprit :

« Et puis, nous avons beaucoup à dire je crois, n'est-ce pas ? »

L'allure d'Akshaya semblait trahir ses regrets et son envie d'être pardonnée. Sungura la connaissait suffisamment – mais peut-être était-ce évident pour tout le monde – pour le comprendre. Elle aussi avait besoin qu'elles parlent de leur avenir, de l'avenir de son héritage et du Nord en lui-même maintenant qu'elle avait été intégrée au camp adverse. Que comptait-elle faire ? Allait-elle abandonner tous ceux en quoi elles croyaient ?

« Je vois que je n'ai pas besoin de te le dire … Je suis complètement perdue, Akshaya. » souffla-t-elle, la regardant droit dans les yeux malgré son air un peu attristé. « Maintenant que tu as intégré les rangs du Conseil Blanc … Qu'allons-nous faire ? Il faut que tu me dises quels sont tes projets et ce que tu attends de moi. Nos idées sont-elles toujours d'actualité ? »


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Kuona Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
Akshaya
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 285
En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Dim 13 Jan - 19:37


Akshaya observa la lionne grise sans un mot, l'écoutant, observant ses gestes, son regard. Elle semblait en effet bien confuse et dans ses prunelles bleutées, Akshaya pouvait y lire une pointe de tristesse. S'était-elle sentit abandonnée ? Délaissée ? Avait-elle songé qu'elle allait l'oublier maintenant qu'elle était chez les Nokosis ? Akshaya ne lui en aurait guère voulu si elle lui avait avoué tout cela car Sungura n'avait pas de bons souvenirs vis-à-vis des Nokosis. Ensuite, elle reprit. Ce qu'elles allaient faire ? Aux yeux d'Akshaya, c'était assez simple.

Elle avait beaucoup réfléchit, observé et déduit certaines choses depuis qu'elle était chez les Nokosis. Si Nhormero était difficile à cerner et un peu limite parfois, il n'avait pas l'air foncièrement méchant. Amakhaza était rude mais ses idées étaient justes, Maficho était droit lui aussi et Zwissia... N'était plus vraiment présente. En y réfléchissant Akshaya songeait que les Nokosis n'étaient pas négatifs. La lionne blanche n'avait pas beaucoup connu la monarchie, pas assez pour se rendre compte des points positifs et négatifs dans les deux manières de gérer les choses mais cette démocratie était plutôt plaisante.

« J'y ai beaucoup songé et premièrement, je pense que les Nokosis sont une bonne chose. Nous débattons des idées des membres, de nos idées, on fait en sorte d'arranger aux mieux ces idées-là pour qu'elles collent aux idées Nordiques et qu'elles nous soient profitables. Généralement, nous arrivons à de bonnes ententes. Plusieurs esprits pour diriger, c'est une très bonne chose. »

Avoua Akshaya sur un air entendu, plongeant ses prunelles d'or dans celles, céruléennes, de son amie. Qu'en penserait-elle ? Autrefois, la guerrière blanche avait souhaité voir Sungura sur le trône, en reine des Nordiques mais il fallait savoir grandir, il fallait mûrir.

« Dis-moi Sungura, toi, que veux-tu ? Oublions nos fantasmes de te voir Reine, je pense sincèrement que cette méthode Nokosis est bonne. Cependant cela ne signifie pas que tu seras en reste éternellement. Alors Sungura, dis-moi, veux-tu aider les Nordiques comme tu le souhaitais auparavant ? Veux-tu toujours être utile au Clan, le servir, servir les nôtres ? »

Avant toute chose, Akshaya souhaitait l'entendre de la gueule de son amie. Préférait-elle une vie plus simple de membre ou voulait-elle, comme autrefois, les guider ? La Guerrière et Nokosis observait son amie, un petit sourire amical aux babines, le regard chaleureux. Elle avait parlé d'une voix douce, sincèrement désireuse de voir l'ambition et la détermination de Sungura. Une fois qu'elle aurait parlé, alors, là, elles pourraient discuter de son Avenir.


_________________

Kit © Sekhmet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
Sungura
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3170
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Dim 13 Jan - 21:33

IL N'EN TIENT QU'A NOUS D'ECRIRE L'AVENIR
Sungura & Akshaya.
Écrivains du futur


Elle avait songé, lentement, à la possibilité de reconsidérer leurs projets respectifs. Sungura savait que la façon la plus simple et la plus naturelle pour se faire entendre de ses confrères était d'intégrer le rang des Nokosis mais la princesse bleue possédait également ce côté émotif, sensible, loyal aux siens qui l'empêchait de ce fait de jouer dans le camp ennemi sans la terrible sensation d'avoir trahi sa famille et tous ceux qui croyaient en elle. Elle hésitait encore à en parler avec Askhaya. Désolée, mais c'est une question de dignité, pensait-elle. Si sa meilleure amie lui donnait une réponse digne de ce nom, la fille de Suki daignerait certainement lui expliquer les nouvelles règles du jeu. Elles ne se cacheraient plus des Nordiques et brandiraient fièrement l’emblème de leurs pensées à qui voudrait bien le voir.
Quelle sotte. Si seulement elle s'était attendue à ça. A la réplique d'Akshaya.

« J'y ai beaucoup songé et premièrement, je pense que les Nokosis sont une bonne chose. Nous débattons des idées des membres, de nos idées, on fait en sorte d'arranger aux mieux ces idées-là pour qu'elles collent aux idées Nordiques et qu'elles nous soient profitables. Généralement, nous arrivons à de bonnes ententes. Plusieurs esprits pour diriger, c'est une très bonne chose. » déclara la guerrière blanche.

Tic toc. Tic toc. Sungura perdit connexion avec la réalité. Ses prunelles bleues réduites à deux billes bleutées parsemées d'étoiles, la princesse bleue se répéta mentalement les paroles d'Akshaya. Les Nokosis sont une bonne chose. Les Nokosis sont une bonne chose. Les Nokosis sont une bonne chose. Dans d'autres circonstances, l'enfant qu'elle était se serait étranglée mais, assommée par les dires d'Askahaya, elle se contenta de lui offrir un silence qui en disait long sur le fond de ses pensées en guise de réponse. C'était impossible. Lui faisait-elle une blague ? Sungura l'espérait secrètement. Son rythme cardiaque priait pour que ce soit le cas ! Elle blaguait … C'était obligé, Akshaya n'aurait jamais dit de telles choses. Parlait-elle seulement à la véritable Akshaya … ? La fatigue devait peut-être … elle devait sûrement … souffrait-elle de problèmes de vue ? Plusieurs esprits pour diriger, c'était … une très bonne chose. Un scandale ! Sungura se sentit défaillir. Son amie insultait ses ancêtres ! Elle recula d'un pas, confuse.

« Dis-moi Sungura, toi, que veux-tu ? Oublions nos fantasmes de te voir Reine, je pense sincèrement que cette méthode Nokosis est bonne. Cependant cela ne signifie pas que tu seras en reste éternellement. Alors Sungura, dis-moi, veux-tu aider les Nordiques comme tu le souhaitais auparavant ? Veux-tu toujours être utile au Clan, le servir, servir les nôtres ? »

La méthode Nokosi est la bonne … Mais qu'avançait-elle, au nom des Grands Esprits ? Elle était complètement tarée ! La température du Nord avait-elle finalement eu raison d'elle ? Elle avait peut-être mal dormi cette nuit ? On l'avait peut-être brutalisée au point que ses pensées ne soient plus claires ? Pourtant, Akshaya gardait un air amical, elle regardait chaleureusement son amie comme si de rien n'était. Et puis, cette voix douce … Aarrgh ! Un voile de larmes recouvrit les yeux de la demi-Nordique, fortement peinée par les pincettes de sa prétendue « amie ». Elle ne savait comment réagir : devait-elle prendre en considération le comportement de son interlocutrice et se dire qu'elle était complètement sonnée ? Ou qu'elle cherchait simplement à la blesser un peu ? Sungura lâcha un petit rire jaune.

« Les Nokosis … une bonne chose … ? Tu me fais une blague, c'est ça ? Mais qu'est-ce qui t'arrives pour que tu sois aussi méchante, aujourd'hui ? Nan mais, enfin … Tu te rends compte de ce que tu dis ? ... » s'étrangla-t-elle presque, sincèrement outrée.

Puis, elle songea à la possibilité que tout soit vrai, et qu'Akshaya pense sincèrement ses paroles. Les Grands Esprits avaient une façon bien étrange d'exprimer leur humour ! Akshaya, approuver les Nokosis … ? C'était tout bonnement impossible. Sungura ne pensait pas cela possible. Sa main armée ne pouvait penser de telles choses ! Ce n'était pas le type de lionne à tolérer les Nokosis. Mais soit. Elle voulait se moquer d'elle ? Plaisanterie ou pas plaisanterie, la princesse bleutée ne ferait pas impasse sur ce qu'elle venait de dire. Pour qui se prenait-elle ?! Comme si c'était le bon moment pour avancer de telles absurdités !

« C'est amusant. Je comptais justement te parler des Nokosis, et de mes idées pour faire avancer les choses. D'abord, j'aimerais te dire une chose : ne compte pas sur moi pour devenir Nokosi. J'y ai réfléchi, longuement, et je pense que devenir Nokosi reviendrait à trahir ma famille et mon engagement. Si je dois rétablir la monarchie, ce sera grâce à des actions justes et honorables. Que penseront les Nordiques s'ils voient que celle qui se prétend « plus honnête que les Nokosis » a intégré leurs rangs pour faire entendre la raison au Nord ? J'ai eu tort de penser le contraire. » reprit-elle, sur un ton mi-doux, mi-glacial. Une nouvelle pensée l'éclaira ; Akshaya avait peut-être avancé toutes ces choses pour tester la solidité psychologique de sa future reine ? Sungura poussa un long soupir, puis acheva : « Les Nokosis ne sont pas une bonne chose. La Akshaya que je connais n'aurait jamais avancé de tels propos. Je suis impressionnée par ton jeu d'acteur, un peu plus et je serais tombée dans le piège. Mais non. Tu ne me feras pas vaciller si facilement. »


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Kuona Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord
Akshaya
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 285
En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Dim 13 Jan - 22:42


Akshaya fronça légèrement ses sourcils lorsque Sungura recula d'un pas et que son minois prit un air des plus confus, son regard avait changé et elle semblait ne pas comprendre. Intérieurement, Akshaya comprit. Sungura semblait avoir des larmes qui montaient à ses yeux et alors, elle prit la parole d'une voix un peu étranglée. C'était rare de la voir ainsi mais Sungura paraissait véritablement troublée. La guerrière blanche soupira mais continua d'observer Sungura, la laissant s'exprimer sans rien en redire, crocs serrés. Pourquoi, par tous les Esprits, ne pouvait-elle pas comprendre ?

« Je m'en rends compte, Sungura. »

Soupira la Nokosis sur un ton las, à voix pas très haute puisque déjà, Sungura reprenait la parole. Akshaya redressa un peu ses oreilles et observa son amie qui lui expliquait ses idées, lui exposant sans détours qu'elle ne comptait pas devenir Nokosis. Trahir sa famille et son engagement si elle les rejoignait ? Akshaya fronça les sourcils et retroussa un peu sa truffe, mitigée. Elle ne voyait pas les choses ainsi mais visiblement, cela tenait très à cœur à la lionne grise. Dans son esprit persistait encore et toujours la monarchie, éternellement, alors même que les Nordiques se complaisaient dans cette nouvelle politique du Clan.

« Les Nokosis ne sont pas une bonne chose. La Akshaya que je connais n'aurait jamais avancé de tels propos. »
« Sungura. » Souffla t-elle, pas assez fort.
« Je suis impressionnée par ton jeu d'acteur, un peu plus et je serais tombée dans le piège. Mais non. Tu ne me feras pas vaciller si facilement. »
« Sungura ! »

Grogna la plus jeune des deux, le regard plus sérieux et le faciès l'étant tout autant. Elle en avait assez entendue, pourquoi pensait-elle que tout cela était une farce ? Akshaya n'avait aucune envie de faire des blagues sur ce sujet là ! Encore moins alors qu'elle venait s'excuser et lui proposer son aide pour s'élever dans le Clan ! Ses prunelles dorées toisèrent son amie quelques secondes, elle s'assura qu'elle en avait terminé puis elle soupira en secouant sa tête de gauche à droite, lasse.

« Je ne blague en aucun cas j'ai simplement mûrit sur ma manière de voir les choses. Je suis des Nokosis depuis quelques temps et j'ai eu tout le temps d'observer, de comprendre, d'aider. J'ai saisit ce fonctionnement en prenant place parmi eux. Sungura, tu pensais que je m'étais infiltrée parmi les Nokosis pour t'aider à remettre sur pattes la monarchie ? Vraiment ? »

Certes Akshaya tournait beaucoup autour de Sungura, depuis toujours. Elle la protégeait, l'aidait, la conseillait, lui apprenait des choses, répondait à ses plaisirs mais... Il fallait grandir, aussi.

« Il n'y a pas des méchants et des gentils. Ce n'est pas les méchants Nokosis et la bonne princesse déchue, Sungura. Il faut mûrir. Je n'entends pas les Nordiques se plaindre des Nokosis, de cette politique alors que Maficho et moi-même allons le plus régulièrement possible à leurs rencontres pour nous recueillir auprès d'eux. On les écoute, eux, leurs idées, leurs plaintes et leurs difficultés puis on tâche d'apporter des solutions valables grâce à nos cinq esprits. Ne penses-tu pas que cinq esprits en valent mieux qu'un ? »

Demanda la lionne aux yeux d'or, elle avait reprit au fil de ses mots, un ton plus doux. Elle souhaitait que Sungura comprenne. Akshaya marqua ainsi une pause, saisissant le regard bleu de son amie, souriant un peu. Elle ne souhaitait pas ternir sa relation avec Sungura, elle voulait simplement lui expliquer les faits.

« Est-ce honnête, Sungura, de vouloir à tout prix rebâtir une monarchie alors même que les Nordiques n'en veulent plus ? Nous n'avons pas conservé un système qui ne nous semblait plus valable mais cela ne veut pas dire que nous trahissons quoique ce soit, il faut évoluer. Tu dois évoluer. »

Confia Akshaya en penchant légèrement sa tête de côté, elle essayait de choisir ses mots pour ne pas blesser la Grise mais malheureusement, elle devait aussi se faire comprendre explicitement.


_________________

Kit © Sekhmet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4289-akshaya-fille-du-nord
Sungura
PLAYER06


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 3170
Localisation : ROYAUME DU NORD ▬ (Sources Chaudes).

En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   Mer 16 Jan - 21:14

IL N'EN TIENT QU'A NOUS D'ECRIRE L'AVENIR
Sungura & Akshaya.
Écrivains du futur


Tout était si confus dans l'esprit de Sungura. Elle ne savait pas comment réagir face aux propos de sa protectrice et meilleure amie. Ça lui ressemblait tellement pas, pourtant le visage d'Akshaya semblait terriblement sincère … Le cœur de la lionne bleue se serra, et elle recula une fois de plus. Perdue. Trahie. La guerrière aux yeux dorés lui avoua se rendre compte des choses sur un ton bas et las, et elle poussa un soupir en voyant la mine égarée de sa protégée. Elle ne semblait pas en accord avec ses propos, le froncement de ses sourcils en témoignait. Et il fallait dire que le fait de répéter « Sungura » à chaque prise de parole de cette dernière ne la rendait pas davantage rassurante. Quand la princesse eut terminé son monologue, la Nokosi prit alors un air sérieux, et soupira sur un air tout aussi las :

« Je ne blague en aucun cas j'ai simplement mûrit sur ma manière de voir les choses. Je suis des Nokosis depuis quelques temps et j'ai eu tout le temps d'observer, de comprendre, d'aider. J'ai saisit ce fonctionnement en prenant place parmi eux. Sungura, tu pensais que je m'étais infiltrée parmi les Nokosis pour t'aider à remettre sur pattes la monarchie ? Vraiment ? »

Sungura lâcha un nouveau rire jaune. Sale lèche-botte. Elle se rendit compte alors de ses pensées et elle écarquilla légèrement les yeux, surprise. C'était sorti tout seul. Elle n'aurait jamais songé qu'un jour elle pesterait de la sorte contre Akshaya. Mais comment faire autrement ? La voix de cette dernière était calme, pas insultante non plus, mais la fille de Késhia supportait difficilement le côté las qui émanait d'elle et ses propos qui, dans un monde fantastique probablement, auraient pu être confondus avec de la sorcellerie. Elle avait mûri, qu'elle disait ! Elle avait simplement compris la procédure de ce monde de la même façon que Nhormero par le passé et désormais, on aurait dit qu'elle reniait toutes ses ambitions passées pour se sentir mieux intégrée à la philosophie Nordique « actuelle ». Toutefois, Sungura aurait pu garder le silence malgré cela. Cependant … La dernière remarque d'Akshaya eut le mérite de la piquer vivement et elle grimaça donc :

« Ne me fais pas dire des choses que je n'ai jamais pensé. J'ai toujours su que tu voulais aider les autres, Akshaya. Mais … Je ne pensais pas que tu allais changer de mentalité aussi vite. »

Qu'elle ne la fasse pas passer pour une princesse capricieuse, par pitié. Sungura se demandait si son amie aurait l'audace de le faire, dans tous les cas ça semblait bien partie pour. Rien ne prouvait qu'elle pourrait avancer de telles accusations, mais au vu de la tournure de la conversation … de la bouche de quelqu'un d'autre, ce serait passé crème.

« Il n'y a pas des méchants et des gentils. Ce n'est pas les méchants Nokosis et la bonne princesse déchue, Sungura. Il faut mûrir. Je n'entends pas les Nordiques se plaindre des Nokosis, de cette politique alors que Maficho et moi-même allons le plus régulièrement possible à leurs rencontres pour nous recueillir auprès d'eux. On les écoute, eux, leurs idées, leurs plaintes et leurs difficultés puis on tâche d'apporter des solutions valables grâce à nos cinq esprits. Ne penses-tu pas que cinq esprits en valent mieux qu'un ? »

Sungura avait de la pitié pour elle. Elle n'entendait pas les Nordiques se plaindre des Nokosis, hein ? Alors que faisait-elle de Menashshesh ? De Metua ? De Yuki ? De certains de leurs amis ? De Macha ? Du dernier débat animé par les Nokosis, même ? Tous ces Nordiques qui s'étaient plains, ce n'était que du vent ? Et puis même ! Qu'ils soient gentils ou non, ces Nokosis, Sungura ne les accepterait jamais. De toute façon, elle n'était pas suffisamment bête pour tenter de les aimer ! Elle avait bien vu comment cela s'était passé lors des dernières réunions. Comme Nhormero s'était fait un plaisir de la corriger. Comme tous ces regards qu'on lui avait lancé et toutes ces messes-basses qui s'étaient échangés entre les Nordiques, tandis que ses paroles pleines d'espoir sombraient dans le quiproquo complet. Akshaya semblait l'oublier. Maintenant elle était Nokosi. On l'écoutait cinq minutes, et c'est bon, elle se sentait protégée par une force supérieure. Pathétique.
Cependant, le nouveau sourire d'Akshaya la déstabilisa et son ton, devenu plus doux avec le temps, la dissuada de lui renvoyer de méchantes paroles. Elle ne lui avait pas complètement déclaré la guerre. Mais franchement, c'était limite si la fille de Késhia ne se retenait pas, intérieurement, de rire aux éclats.

« Est-ce honnête, Sungura, de vouloir à tout prix rebâtir une monarchie alors même que les Nordiques n'en veulent plus ? Nous n'avons pas conservé un système qui ne nous semblait plus valable mais cela ne veut pas dire que nous trahissons quoique ce soit, il faut évoluer. Tu dois évoluer. »

Mais non. Quoiqu'elle dise, la demi-Nordique ne serait pas de son côté. Pas maintenant. Pas encore. Plutôt mourir que de s'incliner devant les Nokosis.

« Moi je dois évoluer, et toi tu devrais te déboucher les oreilles. Est-ce l'altitude procurée par le Mont Blanc et la douce sensation d'être enfin écoutée qui t'empêche d'entendre les plaintes de la minorité des Nordiques qui n'accepte toujours pas les Nokosis au sommet des montagnes ? Tu as l'air d'oublier Yuki et Menashshesh. Et moi. J'ai même appris il y a un bout de temps que Macha n'appréciait pas les Nokosis. Mais tu vas me faire avaler l'idée que les Nordiques aiment les Nokosis ? Ne me fais pas rire, je t'en prie. » déclara-t-elle, sur un ton calme ; parce qu'Akshaya avait pris la peine d'employer le même ton. « Il n'y a pas de méchants et de gentils, me dis-tu ? Alors explique-moi pourquoi Idéha a tenté de m'assassiner dans les montagnes alors que je réclamais son aide ? C'était une Nokosi élue, pourtant ? Explique-moi pourquoi les fondateurs Nokosis ont traîté mon père comme un chien devant tous les Nordiques, à l'époque, sans même le remercier au passage pour tout ce qu'il a pu faire de bien pour son peuple ? Ils se sont arrêtés sur sa compagne, sur une erreur de réflexion qui aurait pu arriver à tout le monde ; et voilà. Il est devenu la risée du clan. Faut dire que les Nokosis ont eu beaucoup d'empathie pour lui et beaucoup de patience, hein. Ou sinon, tu pourrais m'expliquer pourquoi j'ai eu droit à un accueil personnalisé lors du dernier débat entre les Nokosis et les Nordiques ? Les Nordiques ont certes, attendu trop longtemps pour s'exprimer ; mais les Nokosis semblaient tout de même bien campés sur leurs décisions. » Elle marqua une pause, l'air dur. « Mon père n'aurait jamais fait ça à leur place. Je ne l'ai jamais vu faire quelque chose de mal à quiconque, et petite j'aimais ce système. Ce serait un mensonge si je te disais ne pas avoir été déçue de ne plus pouvoir aspirer à la reine de légende que je souhaitais aux Nordiques, certes ; mais c'est pour ces raisons citées que je soutiens la monarchie. Les Nokosis ne m'ont jamais rendu service. »


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.

SUNGURA



Kit ©️ Kuona Razz
Sungura communique en MediumTurquoise. ♥️
Merci Yuki-chou I love you:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3657-sungura-princesse-du-nord

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'en tient qu'à nous d'écrire l'avenir ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Sommes-nous pareil?
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Royaume du Nord
 :: Les Montagnes Sombres
-