Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 The Poison Queen ft. Sumu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 3572
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: The Poison Queen ft. Sumu   Mer 22 Aoû - 19:15



THE POISON QUEEN
Les vieilles rancœurs ne meurent jamais

En venant sur Freeland, Tadji avait espérer trouver son cousin, Vita. En son absence, cependant, les choses avaient bien changé … il avait serpenté sans encombre le long de la frontière qui séparait Prideland du Grand Désert sans croiser personne. Signe du destin, chance ou véritable laisser-aller de la part des gardes-frontières, Tadji n’en savait rien. L’oisiveté des Pridelanders ne l’étonnait pas, quant aux Jangowas, les lions du désert s’aventuraient rarement si loin des dunes ensablées. Les Terres Libres avaient été faciles à rejoindre, plus faciles qu’il ne l’avait pensé. Le prince déchu était passé comme une ombre dans la nuit malgré le jour environnant. Il avait fait une halte aux abords des gorges qu’il savait périlleuses, pour ne les traverser que le lendemain matin. Une journée entière le séparait de sa rencontre avec Raksà lorsqu’il atteignit enfin le Mochanga, qui s’écoulait dans les gorges pour finalement se jeter dans le Grand Désert. A cette époque de l’année, la rivière s’apparentait davantage à un fleuve et Tadji avait dû faire preuve de grande prudence pour le traverser. Cheminant de rocher en rocher là où l’eau se jetait en une glorieuse cascade, Tadji avait fait halte un instant pour contempler toute l’étendue du Grand Désert. Il se demandait bien ce qu’il pouvait y avoir par-delà de désert … était-il infini ? Peu de lions avaient cette réponse, et les plus à même d’y répondre étaient les Jangowas, qui se gardaient bien de la donner.

Midi était depuis longtemps passé lorsque Tadji posa enfin les pattes sur Freeland. Au loin, il apercevait déjà ce que les Freelanders appelaient la Crête, dont le mont était constamment blanc. Sa blancheur n’avait rien à voir avec les montagnes du Royaume du Nord, mais elle restait un point de repère non négligeable pour les voyageurs les plus avertis. Le prince déchu se souvenait des enseignements de sa mère et savait qu’il foulait les Terres du Sud, qui avaient été annexées par Kundi l’Unificateur, le tout premier roi de Freeland. Le Repère des Lions était loin et les terres de Freeland vastes : Tadji avait peu de chance de croiser les habitants de ce royaume … du moins le croyait-il. A vrai dire, il ne savait pas vraiment par où chercher ni par quoi commencer. Vita pouvait être n’importe où et surtout ailleurs …

Tadji chemina un moment vers le sud, prenant toujours soin de conserver la Crête sur sa gauche : il ne souhaitait pas se perdre dans cette vaste contrée. Bien avant l’incendie du Champ Herbeux, Tadji avait entendu parler du retour de Sumu sur ses terres. La fille de Sharkan avait dû avoir bien du mal à se faire une place parmi les fidèles d’Haki, mais elle avait dû réussir car il n’avait jamais entendu dire qu’elle en était repartie. L’esprit retors de Tadji, pourtant, n’était pas dupe. La fille du Roi Tyran et de la Reine Vipère ? De retour sur Freeland ? Vraiment ? Combien de temps lui faudrait-il pour faire se répéter l’histoire ? Cela ne concernait pas le vieux lion, certes, mais cette histoire ne manquait pas d’attirer sa curiosité. Cependant, telle n’était pas la raison de sa venue sur Freeland …

La pluie de la veille avait cessé et la chaleur rendait l’atmosphère pesante, étouffante. En cet instant précis, Tadji loua l’Esprit du Feu de ne pas être de la race de ces lions du nord, les Nordiques. Le temps d’un moment, le vieux lion s’arrêta, observant l’horizon. Où aller ? Par où commencer ? Telle était la question …

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one En ligne
avatar
MEMBRE - SUMU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 693
En savoir +
MessageSujet: Re: The Poison Queen ft. Sumu   Lun 17 Sep - 16:27

The Poison Queen



Sumu & Tadji


Je me retrouvais ici sur les grandes étendues des terres du Sud à la recherche quelque chose qui m’est encore incertain. Au fond je ne savais pas vraiment ce que je chercher. Je n’avais pas perdu ma motivation dans ma quête du retour sur le trône, en effet je touchais presque au but. Naba se trouvait être totalement sous mon charme et je pouvais facilement le manipuler sans vraiment qu’il s’en rende compte. Le clan devait se faire à l’idée de l’affection du prince à mon égard et Haki l’acceptait tout autant. Les fantômes du passé n’ont pas refait surface et me laissent tranquille, effectuant mes manœuvres discrètement.

Mais alors, pourquoi je marchais le cœur lourd ? Peut-être parce que je me sentais plus seule que jamais. J’ai perdu ma famille, mon amie et ceux qui marchaient au bruit des tambours et des chants de guerre de Sharkan. Je n’ai pas revu Ahva depuis un moment et son absence me touchait et je n’avais pas revu Waasi depuis de nombreuses années. Les sages paroles de maman me manquaient énormément. Comment être conseillé lorsque notre modèle n’est plus présent ? Je ne comptais plus les années depuis son départ, je me rendais compte que cela me fragilisé plus qu’autre chose.

Une odeur vient alors perturber mes réflexions. Quelqu’un qui ne portait pas une odeur de Freelander se balader non là d’ici. Les gardes-frontières ne font jamais leur travail ? Haki se relâche. Je me mis alors en marche vers l’origine. Tout en gardant ma discrétion de véritable chasseuse. Puis apparut une silhouette dans mon champ de vision, ornée d’une crinière sombre. Un Outlander à en juger la couleur de son pelage. Je bondis rapidement sur un rocher pour prendre plus de dehors et m’exclamais d’une voix forte :

-Tu t’es perdu vagabond ?

Le visage fermait je ne montrais aucune sympathie au premier abord.


made by guerlain for epicode

_________________
Avatar © Fleck | Signature © Sehkmet / © Fleck
Images originales © WaltDisney
Mon Journal - Un rp' ?


I'm the Queen guys :
 

Parole en #8d6957
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2062-sumu-princesse-au-sang-de
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 3572
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Poison Queen ft. Sumu   Mar 18 Sep - 15:42



THE POISON QUEEN
Les vieilles rancœurs ne meurent jamais

Mon image
Le destin n’accorda pas davantage de temps aux questionnements de Tadji : déjà, un individu s’approchait et ses sens aiguisés l’en avertirent bien avant que ses yeux ne s’en aperçoivent. Le vieux mâle su qu’il s’agissait d’une femelle au son de ses pas : ils étaient légers et discrets, alors que ceux des mâles étaient lourds et bruyants. Ses sens, comme presque tout le temps, ne le trompèrent pas : lorsque la Freelander apparue derrière lui, perchée sur un rocher, Tadji se retourna et posa ses yeux sur une femelle au pelage brun. Il était, à quelques choses prêts, de la même teinte que celui de sa sœur, Waasi. Elles étaient bien différentes, bien sûr, mais Tadji ne put s’empêcher de remarquer ce point commun presque troublant. Le mâle au pelage rouge ne put s’empêcher de détailler un peu plus longtemps cette lionne perchée sur son caillou. C’était la première fois qu’il voyait des joues de cette forme et cela l’intrigua un instant. Tandis qu’elle l’apostrophait d’une voix quelque peu antipathique, Tadji continua de la dévisager, silencieux comme une tombe. Il la laissa un instant mijoté – suffisamment longtemps pour qu’elle s’en rende compte – avant de lui répondre enfin.

« — Perdu ? Non » déclara le vieux mâle « Je suis à la recherche d’un lion connu pour ses méfaits » affirma-t-il. Jusqu’à présent il ne mentait pas, et c’était plutôt exceptionnel « Étant donné l’étendue de sa rancune et toute la haine qu’il porte à l’un des vôtre, je me suis dit qu’il n’était pas impossible de le trouver ici » expliqua Tadji.

Encore une fois, il ne mentait pas. Si Tadji avait fait le choix de partir chercher Vita sur Freeland, c’était parce qu’il connaissait toute la haine que son cousin portait envers un certain Masika. Le vieux mâle ignorait comment toute cette histoire avait évoluée, mais il doutait que Vita ait lâché l’affaire aussi facilement. Tadji le connaissait et rien ne l’arrêtait lorsqu’il était lancé : il était un Enfant du Feu, et les Enfants du Feu n’abandonnaient jamais. Cependant, force était de constaté que Vita n’était pas là … il pouvait se trouver plus loin sur le territoire, ou pas du tout. Tadji n’ignorait pas qu’à mesure qu’il s’enfoncerait sur Freeland, ses chances d’avoir des problèmes grandiraient ; c’était un risque qu’il était prêt à prendre car il savait que le jeu en valait la chandelle.

Dans l’immédiat, cependant, il devait se débarrasser de cette femelle charmante mais qui manquait d’intérêt aux yeux de Tadji – du moins pour l’instant – Tranquillement, le vieux mâle esquissa quelques pas, parallèlement au rocher sur lequel était perché la lionne, tout en gardant son œil valide sur elle.

« — Hélas, c’est sur toi que je tombe » déclara-t-il finalement. Tadji connaissait les femelles et il savait que ses paroles ne manqueraient pas de titiller son orgueil. Le vieux mâle avait le nez pour cela : il devinait que cette étrangère était de ces lionnes-là. Dressée sur son rocher, comment pouvait-il en être autrement ? Un léger sourire moqueur se dessina sur son visage marqué par le feu « A qui ai-je l’honneur ? »

L’instinct de Tadji le trompait rarement, et il avait la sensation que, cette fois, il se devait de connaître l’identité de son interlocutrice. Peut-être lui mentirait-elle – c’était presque certain – mais le vieux mâle se devait d’essayer. Qui sait à côté de quoi il pouvait passer … et surtout de qui.

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one En ligne
avatar
MEMBRE - SUMU


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 693
En savoir +
MessageSujet: Re: The Poison Queen ft. Sumu   Dim 23 Sep - 17:24

The Poison Queen



Sumu & Tadji


Le félin mit un certain temps à répondre, comme s’il cherchait à me faire poireauter. Mais c’est bien quelque chose que j’ai appris durant ses dernières années, c’est la patience. J’attendais jusqu’à ce qu’il se décidât enfin à répondre. Il n’était pas perdu, loin de là. Il cherchait un lion peu fréquentable connu pour la rancœur qu’il porte à un membre de mon clan. C’était donc le pourquoi de sa présence ici.

Le mâle fit quelques pas. C’est à ce moment qu’un détail frappa mon attention. Une blessure s’étendait sur la partie gauche de son visage, rendant son œil vitreux et aveugle. Je ne le vis que très brièvement car le mâle garder son œil valide braqué sur moi. A-t-il peur que je l’attaque ? Non, c’est bien trop ennuyant, la guerre des paroles est bien plus excitante. Cependant, le lion avait raison de me garder à l’œil, car après tout, on ne sait jamais quand la vipère frappe.
Mon interlocuteur s’exclamait avec déception qu’il tombait sur moi et non le lion qu’il pourchasse. Je ne pus retenir un hoquet de surprise mélanger à un léger rire, haussant les sourcils légèrement surpris. Quel goujat ! Il n’est pas chez lui et reste impolis.

-Estimes-toi heureux plutôt.

Le mâle eut alors un léger sourire moqueur qui se dessinait sur mon visage et me demandait à qui avait-il l’honneur. Je descendis de mon poste d’observation. Je ne me sentais aucunement en danger, le félin n’en a pas après moi et si besoin, je reste une lionne qui a été pendant longtemps former au combat. Je laissais passer quelques secondes ainsi, à mon tour de le faire mijoter. Il devait bien s’en rendre compte que je lui rendais la pareille. Je fis quelques pas laissant toute de même une certaine distance entre le félin et moi-même.

-Je suis Sumu, fille de Sharkan.

Je n’avais plus aucune peur à cacher mon identité. Voila bien quelques années auparavant, je cachais mon identité à mon retour sur les terres des lions. Je n’ai jamais été honteuse de qui j’étais mais il fallait bien se faire oublier. Aujourd’hui, ce temps est révolu, tout le monde connait Sumu, celle qui a changé. S’ils savaient que je suis à l’origine du complot avec Odon sous les ordres de Mopango de la disparition de Kama, les pauvres. Je le questionnais alors à mon tour avec un sourire hautain :

-Et toi, qui es-tu ?

Puis plissait légèrement les yeux en abaissant légèrement la voix, curieuse :

-Et qui est cet individu que tu traques ? Mes yeux sont partout ici, je peux surement t’aider.

J’avais bien là une idée mais je préférais ne pas m’avançait tant que je n’avais pas vraiment l’information.

made by guerlain for epicode

_________________
Avatar © Fleck | Signature © Sehkmet / © Fleck
Images originales © WaltDisney
Mon Journal - Un rp' ?


I'm the Queen guys :
 

Parole en #8d6957
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2062-sumu-princesse-au-sang-de
avatar
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 3572
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Poison Queen ft. Sumu   Aujourd'hui à 11:48



THE POISON QUEEN
Les vieilles rancœurs ne meurent jamais

Mon image
Tadji ne quittait pas du regard cette femelle aux yeux rubis. Ils brillaient comme deux joyaux et Tadji ignorait combien son impression était avérée. L’attention qu’elle porta sur son œil borgne n’échappa pas au prince déchu et en guise de réponse, il fouailla de la queue comme un bon gougeât qui se respecte. Il avait conscience, cependant, que cela ne l’impressionnerait pas … elle avait quelque chose, dans son attitude, qui empêchait quiconque de croire qu’elle pouvait être peureuse ou, pire encore, craintive. Lorsque la femelle se présenta, Tadji comprit que son instinct, encore une fois, ne l’avait pas trompé. Feignant la surprise, il s’arrêta un instant, dévisageant un peu plus la princesse de ces lieux. Tadji avait entendu parler de Sumu, la Princesse Poison, joyau du Roi Tyran et fille de la Reine Vipère … mais le prince d’Outland n’avait jamais eu l’occasion de la rencontrer, jusqu’à aujourd’hui. Comment l’aurait-il pu ? Elle avait disparu avec Ekua et une partie des Kulishas après la libération de Freeland et personne ne les avait revus depuis … et bien, depuis qu’elle était revenue d’elle-même sur ses terres natales. La trajectoire de son destin, cependant, ne manquait pas d’intriguer Tadji … ses Kulishas avaient finis par suivre Hourasi puis Soto, pour finalement s’installer sur Outland. Pourquoi ? Comment ? Ces questions sans réponses survenaient maintenant qu’il l’avait en face de lui.

« — Oh, la princesse Sumu en personne » déclara finalement le prince déchu « C’est très impressionnant » affirma-t-il. C’était là exactement les mêmes mots qu’avaient prononcés Samekh lorsque, bien des années auparavant, il avait rencontré pour la première fois la reine Malkia sur Prideland. Aucun des deux n’en avait conscience mais, là-haut, certains ne manquaient pas de trouver cela cocasse « J’ai beaucoup entendu parler de toi et de ta … lignée. C’est un exploit de te retrouver ici, arborant fièrement ton ascendance sur la terre même qui les a vu périr » Tadji savait qu’Ekua n’était pas morte sur Freeland, contrairement à Sharkan, mais il ne fallait pas être un génie pour deviner que quelque chose s’était brisée en elle lorsqu’elle avait quitté les Terres Libres et son si confortable trône « Les Freelanders doivent avoir la mémoire courte … ou être bien naïfs » fit-il remarquer.

Tadji ne souhaitait pas faire de Sumu son ennemie, mais si elle était parvenue à duper les Freelanders, elle ne le duperait pas, lui. Le vieux mâle voulait croire que la lionne était de cet acabit : maline, rusée, suffisamment pour faire croire à un peuple tout entier qu’elle avait changé … mais Tadji savait que si les temps changeaient, les lions, eux, restaient les mêmes. Le vieux sang ne mentait pas, et celui qui coulait dans les veines de Sumu était aussi noir que la nuit. Pardonner aux Freelanders la mort de son père ? La déchéance de sa mère ? Ce destin glorieux, tout tracé, qu’ils lui avaient retiré ? Tadji n’y croyait pas, mais son désir n’était pas de faire éclater au grand jour cette mascarade, bien au contraire. Il voulait juste faire comprendre à Sumu qu’il ne la trompait pas, lui qui venait d’ailleurs et qui, de son œil clairvoyant, entrevoyait l’illusion ... ou du moins, n'acceptait pas d'y croire.

Malin, le vieux mâle comptait sur ses dernières paroles pour faire oublier à Sumu son questionnement concernant son identité. Il gagnait du temps, même s’il savait que ce n’était que partie remise. Restait à savoir ce qu’il allait lui répondre une fois au pied du mur … Tadji ne manqua pas, cependant, de répondre à sa dernière question.

« — C’est un lion du feu du nom de Vita » répondit le vieux mâle au pelage rouge « Il abhorre un certain Masika qui, aux dernières nouvelles, vivait encore sur ces terres »

En réalité, Tadji se fichait bien de Masika et, à cet instant précis, de retrouver Vita … il avait en face de lui Sumu, celle qui devait, de droit, diriger les Kulishas … qui étaient actuellement dirigés par Soto, sur Outland. Les Kulishas obéissait à un leader étranger, sur une terre qui ne leur appartenaient pas … alors que, sur Freeland, les attendait leur reine légitime. Seul un idiot était en mesure de manquer cette opportunité.

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one En ligne

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: The Poison Queen ft. Sumu   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Poison Queen ft. Sumu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lames suintantes + poison ?
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Queen's Academy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Les Terres du Sud
-