Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Un dernier espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Un dernier espoir    Mer 22 Aoû - 9:52




Ajjin n’avait pas tardé à rejoindre Prideland – il n’avait pas non plus tarder à retrouver ce mandrill dont il avait entendu parler. Ses origines la plaçaient comme proche des Lamasus et Ajjin devait absolument lui parler. Le lion brun ne prit même pas le temps d’annoncer son retour à Ahva. Qu’est ce que cela pourrait bien changer ? Il était blessé et largement, tout n’avait pas cicatrisé loin de là et un énième voyage n’avait pas fait qu’améliorer son état. Qu’importe, il ne voulait pas avoir à se noyer dans les explications et se justifier.

Aussi, lors de son ascension du Rocher, il prit garder à ne croiser que rarement le regard des autres et ne chercha pas à se faire davantage remarquer. Un lion brun couvert de blessures était déjà assez remarquable comme ça, pas besoin d’en faire davantage. Priant pour ne pas croiser la princesse du Soleil, Ajjin chercha du regard Kuzaidia, pensant qu’elle pourrait se trouver à l’extérieur du Rocher. Il leva un instant les yeux au ciel – peut-être qu’Ahva n’était même pas dans les parages et encore moins sur le royaume de Prideland. Désireux d’écarter le reste de ses pensées loin de lui, il fut déçu de constater que le mandrill n’avait pas l’air de se trouver dans les parages.  

Le lion brun poussa un soupir, la fatigue s’abattant un peu plus sur lui. Il se résigna à s’engouffrer dans la cavité rocheuse qui donnait accès au repère de la famille royale et de tout ceux qui y résidaient. Il n’y avait pas grand monde à l’intérieur et Ajjin dû cligner des yeux plusieurs fois pour s’habituer à l’obscurité. Une fois ceci fait, Ajjin se racla la gorge, prononçant sans certitude :

« Bonjour. Je cherche Kuzaidia. »

_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: Un dernier espoir    Mer 22 Aoû - 17:46




Un murmure avait secoué le Rocher de la Fierté. Une masse sombre couverte de plaie, certaine encore peu, voir pas, cicatrisé, se mouvait parmi les Pridelanders, attirant bien des regards autant curieux qu'inquiet.

Mais isolé dans le repère de repos des lions, Kuzaidia n'avait pu l'entendre. Pas encore du moins. La mandrill se tenait au chevet d'une jeune lionne. Une chasseuse. Enfin, une apprentie chasseuse, qui s'était montré un peu trop téméraire en s'attaquant à un hippotrague particulièrement agressif. La bête l'avait entaillé de ses cornes et la lionne n'avait pas insisté. C'était mieux ainsi d'ailleurs. Par chance, ses blessures n'étaient pas profonde, plus de peur que de mal, et elle s'en remettrait vite. Il lui fallait seulement du temps et du repos. La shaman s'était contenté de mettre un peu d'onguent sur ses plaies et surtout, surtout, elle lui avait parlé, s'assurant que la jeune lionne ne ressortirait pas de cette expérience avec quelque traumatisme que ce soit. Fort heureusement, elle semblait plutôt déterminé à faire mieux la prochaine fois plutôt que de s’apitoyer sur son sort ce qui fit sourire le primate. Kuzaidia s'apprêtait à repartir lorsqu'une ombre fit son apparition à l'entrée de la grotte. Une ombre qui, de toute évidence souhaitait lui parlé.

Son bâton en main, la primate fit quelques pas vers le nouveau venu. D'un ton bienveillant, elle répondit :

- Vous l'avez en face de vous. Que puis-je faire pour vous aider ?

Son regard ne s'attarda pas longtemps sur celui de son interlocuteur. Non. Bientôt, autre chose la frappa. Elle ne l'avait pas remarqué plutôt à cause du contrejour mais ce lion était couvert de blessures. Blessures qui n'avait pas été soigné comme il se devait et qui risquait d'empirer si le félin ne recevait pas de soin.

- Nous parlerons si tel est votre désir mais, avant tout, je voudrais jeter un coup d’œil à vos blessures, si vous n'y voyez pas d'inconvénient.

Du bout du bâton, elle indiqua une place libre où le félin sombre pourrait s'allonger. Elle ne lui avait même pas demander son nom ou ce qui l'avait mit dans cet état. Pour l'heure, elle n'en avait pas besoin. Elle s'en moquait. La priorité de Kuzaidia, en toute circonstance, était de venir en aide à ceux qui en avait besoin. Peu importe qui ils étaient ou ce qu'ils avaient pu faire pour se blesser. Ce lion là ne ferait pas exception.




Incarnés par Fleck
Image (c) Lothegan

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 872
En savoir +
MessageSujet: Re: Un dernier espoir    Jeu 23 Aoû - 14:49




Un écho ne tarda pas à se faire entendre et Ajjin fut soulagé de trouver enfin son interlocutrice – non pas qu’il ait cherché longtemps mais il pourrait enfin se reposer quelques instants. Nier que ses plaies le faisaient encore souffrir, ce serait passer pour le pire des menteurs qui soit. Le mandrill ne mit pas longtemps à se montrer pleinement, laissant à Ajjin le loisir de la saluer directement. Alors qu’il allait répondre sur l’intention de sa visite, la vieille femelle s’attarda sur les blessures encore graves du Mositus. Elle était connue pour ses talents de guérisseuse et pourtant ce n’était pas dans ce but que le lion brun était venu la voir. Aussi il secoua la tête :

« Je ne voudrai pas vous déranger. »

Mais elle semblait bien décidée à vouloir l’examiner, aussi il se dirigea sans rechigner davantage vers l’endroit indiqué. Alors qu’il s’allongeait difficilement, non sans grimacer, il remarqua la présence d’une lionne à un autre endroit de la caverne. Décidant de rester discret pour ne pas troubler son repos, le lion resta silencieux, observant le mandrill du coin de l’œil.

« Vous savez, ce n’est pas pour mes blessures que je suis venu vous voir. Elles ne sont pas … importantes. Vous devez avoir bien d’autres choses à faire que de soigner un Mositu. »

Pas importante dans le sens où elles n’étaient pas prioritaires sur la situation des Mositus. L’état de santé d’Ajjin n’était qu’un détail pour lui, pour le moment. Sauf si elle pouvait le guérir de ses cauchemars, mais il doutait qu’une telle chose soit possible. Il laissa un silence planer, laissant par la même occasion ses pensées vagabonder. Finalement il reprit pied et porta de nouveau son regard sur Kuzaidia :

« On dit que vous connaissez bien les Lamasus. Est-ce qu’il est possible d’espérer une seconde chance avec eux ? »

Quitte à être chez soi, autant essayer de revenir à la case départ avant de se plonger dans l’inconnu. Ajjin ne put s’empêcher de penser qu’ils auraient dû commencer par là. Peut-être que cela aurait pu leur éviter bien des tourments.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 97 Masculin
Nb de Messages : 317
En savoir +
MessageSujet: Re: Un dernier espoir    Mar 4 Sep - 10:57




Pour le plus grand soulagement de la chamane, le lion accepta de se faire examiner malgré sa réticence de départ. Kuzaidia lui offrit un sourire chaleureux. Gêner ? Quelle idée ! Si tel avait été le cas, jamais la mandrill ne l'aurait pas invité à s'allonger. Par ailleurs, soigner ceux dans le besoin était sa priorité.

Lorsque le félin fut allongé, la soigneuse commença silencieusement à observer ses blessures. Des marques de morsure pour la plupart. Profonde. Kuzaidia avait déjà eut affaire à de tels plaies. Des hyènes. Mais elle ne voyait pas l'intérêt de questionner plus que ça son patient. Certains aimaient lui parler de ce qui leur étaient arrivé, d'autre non. C'était à elle de respecter leurs façons de faire. De toute façon, le lion n'était pas venu pour se faire soigner d'après ses dires.

« Vous savez, ce n’est pas pour mes blessures que je suis venu vous voir. Elles ne sont pas … importantes. Vous devez avoir bien d’autres choses à faire que de soigner un Mositu. »

Kuzaidia se détourna du félin pour préparer ses plantes et onguents. Sans quitter sa tâche des yeux, elle répondit :

- Je ne fais que très peu cas des clans de lions, mon jeune ami. Mon devoir est de soigner ceux dans le besoin, qu'importe leur origine.

Mais le nom de "Mositu" ne lui était pas inconnu. Il s'agissait de ces lions qui, alors à la recherche d'une terre d'asile, étaient parvenus à un accord avec les Lamasus. Les lions de la Jungle avait accepté de leur laissé une parcelle de terre en échange de quoi, les lion brun était tenu de protéger leur partie de la forêt contre d'éventuelles attaque. De plus, ils leur étaient interdit de mélanger leur sang avec les Lamasus. Malheureusement, l'accord avait été brisé et les Mositus chassés. La mandrill ne connaissait pas tous les détails de cet exil, néanmoins, elle avait cru comprendre qu'un mâle Mositus et une femelle Lamasu avaient engendré une petite sang mêlé et que le clan de félin brun n'avait pas su défendre leur cause. Au contraire.

« On dit que vous connaissez bien les Lamasus. Est-ce qu’il est possible d’espérer une seconde chance avec eux ? »

Kuzaidia revenait vers son patient, une coque de fruit dans la main qui contenait un onguent aidant à la cicatrisation et une feuille humidifié dans l'autre pour nettoyer les plaies. Elle avait posé son bâton à terre. La mandrill posa la coque au sol et approcha la feuille d'une des plaies.

- Cela risque de piquer un peu.

Prévint-elle avant de commencer son nettoyage.

- Je n'ai entendu que des rumeurs au sujet de ce qui s'est passé dans la jungle. Mais je crains, malheureusement, que le comportement des vôtres lors de leur intervention n'ait fait qu'accentué la colère des Lamasus. Ce sont des lions fiers et ils n'ont qu'une parole. Il ne reviennent jamais dessus. Pas plus qu'ils ne reviennent sur leurs décisions.

Par ailleurs, même si cela était malheureux pour les Mositus, Kuzaidia ne pouvait blâmer les Lamasus pour leurs actions : ils avaient mis en place des règles et leurs invités ne les avaient pas respectées. Il y avait de quoi être froissé. D'autant plus si, comme le prétendait la rumeur, les Morsitus c'étaient montré des plus désagréable à l'égard de leurs hôtes.

- Il va vous falloir trouver une autre terre d'asile, j'en ai peur.

Elle fit une courte pause tout en continuant sa tache de médecin.

- Quel est votre nom, mon jeune ami ?





Incarnés par Fleck
Image (c) Lothegan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Un dernier espoir    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dernier espoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haiti le dernier espoir...
» Le papillon des étoiles
» Un dernier espoir
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: Le Rocher de la Fierté
-