Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 La Mort Vient du Ciel. [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: La Mort Vient du Ciel. [OS]   Lun 13 Aoû - 1:44


Le chef des Mositus était mort. Et avec lui, toutes les espérances stupides d’alliances entre hyènes et lions, qui ne faisaient que mettre les rieuses en danger. Les Outlanders étaient revenus sur leur territoire et ces enflures du Rocher avaient pactisés avec eux ! Shasta se demandait quelle gueule Kuruka aurait faite en apprenant la nouvelle, elle, et ses petits rêves de paix. Bien entendu, elle se serait carapatée en cas de nouvelle invasion, après tout, c’était une traitresse ! Elle se serait contentée de louvoyer entre les pattes des Pridelanders pour sa survie tandis que ses camarades se seraient faits massacrés. Mais tout cela était fini ! Nombreux étaient ceux qui approuvaient le changement de politique. Même le vieux Djal…

Ce soir-là, la géante était restée festoyer avec ses camarades, partageant le butin qui n’allait pas feindre de les rendre célèbres. Le lion brun –celui qui avait été épargné- ne tarderait pas à éventer la terrible nouvelle et nul doute qu’à l’avenir, des dirigeants à crinière viendraient demander audience auprès de la Dominante, ne serait-ce que pour la voir se justifier de ses actes. Mais Shasta n’avait rien à leur dire, si ce n’était que leur conseiller de rester sagement sur leur territoire et de ne pas tenter la Fureur du Volcan. S’il leur restait un peu de jugeote, ils se méfieraient, peu importe leur classe sociale. Ce que les hyènes avaient fait, elles pouvaient le refaire sans hésiter.

La Dominante trainait les restes du lion depuis une demi-heure. Le passage des charognards avait débarrassé la carcasse de sa chair, ne laissant que de maigres morceaux entres les os toujours rougis de sang. Même les organes avaient été dévorés ! Les côtes avaient été sectionnées, en plus de la marque de crocs de la cheffe sur la partie postérieure du squelette. Tenzin était méconnaissable ! Le peu de viande qui restait sur son crâne attestait néanmoins de son identité, pour peu que l’on ait une bonne mémoire des visages... Ce repas avait fait la joie de toute la meute et cela était visible !

Les tendons épargnés tenaient les os ensembles. Ainsi, Shasta prenait garde à ne pas disloquer le cadavre. Il était suffisamment pénible à trainer en un seul morceau. Puis, quand elle atteignit les profondeurs du cimetière, la hyène fixa la cime des arbres morts. Un silence pesant s’installa peu à peu, avant que la Dominante ne hurle une interpellation. Des battements d’ailes se firent entendre, puis, des visages fantomatiques apparurent pour se presser sur les branches sèches. Certaines des créatures vinrent se poser au sol, atour de la brute, gardant néanmoins une distance raisonnable.
Le cri des vautours s’éleva autour de Shasta.

- Qu’est-ce que tu veux ? Gronda l’un deux, visiblement le chef du groupe. Celui-ci était perché à moins de deux mètres au-dessus de la rieuse.

- J’ai une proposition à te faire. Répondit-elle simplement. La créature ailée pris un air sérieux, ses pupilles noires fixées sur la Dominante. Cette dernière posa sa patte sur le crâne de la carcasse. Tu bosses pour moi et je te récompense.

L’emplumé resta interdit quelques secondes, son regard se posant sur ses congénères. Il n’était visiblement pas prêt à entendre un tel marché et un rire ne tarda pas à secouer ses épaules proéminentes.

- Vraiment ? Voyez-vous ça ? Et qu’est-ce que nous y gagnerons ? Les hyènes ne nous ont jamais accordé d’attention et c’est à peine si vous nous tolérez autour de vos repas.

Shasta poussa le cadavre déchiqueté.

- Voilà ce que tu y gagnes. En plus d’une promesse de non-agression.

- Ça n’est pas suffisant…

- Ça n’est qu’un échantillon de ce que tu auras. Si tu acceptes, bien sûr.

Les volatiles au sol sautillaient en direction de la charogne. Malgré leur intérêt certain, aucun n’osa réduire les derniers mètres qui les séparaient de la géante.

- Qui me prouve que tu es digne de confiance ? Défia le chef des vautours.

- J’avais promis à mes troupes que je briserai l’alliance avec les lions. C’est ce que j’ai fait. J’avais promis que le prochain à oser fouler notre terre serait abattu…Elle lança un coup de patte qui projeta la dépouille en avant, faisant envoler quelques piafs victime de la surprise. Sois avec moi, et tu ne le regrettas pas ! Acheva-t-elle d’un air résolu.

Le chef des emplumés garda le silence. Sa petite caboche dégarnie passa d’un oiseau à l’autre. La Reine des rieuses, elle, surveillait leur langage corporel. Elle tenait à ce que cette alliance fonctionne. Le règne des hyènes s’annonçait glorieux, nul doute que les vautours voudraient en profiter pour redorer leur blason.

Finalement, le grand volatile rendit son verdict :

- Dans ce cas, j’en serais le seul juge. J’accepte. Dis-moi ce que tu attends de nous.

- Un prêté pour un rendu. Je vous offre asile et nourriture, et vous, vous espionnez pour mon compte. Elle eut un sourire sadique. Et au besoin, je pourrais également faire de vous la menace la plus redoutée du ciel.

Le charognard ailé partagea son rictus.

- Dis m’en plus…

-En temps voulut. Mais crois-moi, quand cela arrivera, les animaux ne vous verront plus comme de simple voleurs de proies. Les lions verront les charognards d’un autre œil.

Elle devait les tenir en haleine pour s’assurer de leur loyauté. Maintenant que les rieuses ne sortaient plus de chez elles, elles devaient avoir des informateurs capables de surveiller le monde pour elles. Quoi de mieux que des vautours, espèce dénigrée par les félins, pour accomplir cette tâche ? Qui plus est, cette bande de piaf avait toujours créchée sur leur territoire et certains oiseaux avaient perdus des proches à cause des gros chats. Ils étaient pareils.

- Alors ?

Le rictus de Shasta s’accentua quand, après un nouveau temps mort, le grand volatile lui rendit son sourire. Les babines de la géante se retroussèrent sans même qu’elle s’en aperçoive, quand ses commissures semblaient déchirer son visage. La meute avait de nouveaux alliés.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
 
La Mort Vient du Ciel. [OS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Intrigue V] "La mort vient du ciel"
» La mort vient du ciel !!
» 1. Les Epées de Marmin
» La mort vient d'en haut. ¤ Malek
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-