Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Des hyènes, des lions, du sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Des hyènes, des lions, du sang   Dim 5 Aoû - 16:41




Cela ne faisait que quelques jours que Ajjin avait rejoint les Mositus sur Freeland et voilà qu’il était en passe de regretter amèrement ce choix. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu’en voulant apporter son aide au clan, il s’était retrouvé à patrouiller avec Tenzin en direction des hyénidés. C’était l’idée la plus stupide du monde que de coller Ajjin avec ce pseudo chef dont il n’approuvait pas les choix. Ce n’est donc pas avec le plus grand des sourire mais bien une tronche de six pieds de long, que le Mositus brun accepta de suivre le « chef » des Mositus.

Ajjin avait mis les choses au clair dès le début avec le chef des Mositus. Ils ne se parleraient que pour le strict nécessaire et n’échangeraient aucunes banalités idiotes qui pourraient faire croire qu’ils étaient de bons amis. Ce n’était pas le cas et ça ne le serait sans doute jamais. Tenzin quant à lui, ne semblait pas comprendre d’où pouvait provenir toute cette rancœur et ne voyait pas la raison de l’animosité entre les deux lions, mais qu’importe. La mission devait être menée à bien, n’est-ce pas ?

Ajjin et Tenzin n’avait pas perdu de temps – partis aux premières lueurs de l’aube, ils avaient traversé une bonne partie du territoire d’Haki et se retrouvaient maintenant à l’orée d’un tout autre endroit. Ajjin fronça les sourcils en remarquant que tout ceci n’avait rien d’accueillant. Beaucoup de poussière, des os, quelques parcelles de verdures, et encore. Mais que faisaient-ils là au juste ? Grognant pour exprimer son mécontentement, Ajjin lança en direction de son camarade de voyage :

« Génial. On fait quoi maintenant, grand chef ? »
« On cherche les hyènes. »

Ajjin leva les yeux au ciel, déjà exaspéré par le comportement de celui qui se voyait comme le prochain libérateur des lions bruns. Claquant sa langue, ils continuèrent à avancer, probablement déjà en mauvaise posture, ils ne faisaient sans doute qu’aggraver leur cas. C’était une idée stupide, comme toutes celles de Tenzin.


_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Dim 5 Aoû - 21:36


Pour une fois depuis de longues semaines, Shasta s’était accordé le luxe d’une patrouille sur les frontières. Akoda étant occupé à entrainer ses cadets, la dominante avait élu Zar’roc comme binôme. Le rayé avait confirmé l’opinion de sa cheffe en prouvant sa valeur : C’était un élément important et vigoureux dans l’apprentissage qu’il fournissait à ses jeunes. La géante ne regrettait pas de l’avoir nommé lieutenant, comme chaque hyène ayant hérité du titre. Tout ce déroulait à merveille ! Les effets de l’entrainement intensif portait déjà ses fruits : Les muscles s’endurcissaient, le feu du combattant reprenait vie dans les prunelles des anciens, tandis qu’elle s’embrassait dans celles des jeunes. Bientôt, aucun lion n’oserait s’en prendre aux hyènes et ceux qui s’y risquaient le payeraient du prix fort.

Le mâle à crinière avait emporté avec lui un de ses élèves tandis que la grise avait choisi un duo de guerriers. En cas de problème, l’apprentie ne serait pas d’un grand secours, mais rester en retrait lui permettrait d’observer des combattants aguerris.


- Alors, comment ça se passe, de ton côté ? Demanda Shasta au lieutenant zébré. Ils n’avaient pas eu l’occasion de discuter depuis un moment…en fait, ils s’étaient attelés à leurs devoirs respectifs le jour de l’attribution des équipes, n’ayant comme seules discutions l’échange de directives. Comment se porte ton équipe ?


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 9:32



Le temps qui passait faisait toujours plus comprendre au guerrier ses responsabilités. Si, au début, il considérait son nouveau rôle comme une simple tâche qui n’avait pas de quoi casser trois pattes à un vautour, sa vision changeait peu à peu. Avoir à sa charge une dizaine d’adolescents molassons pour en faire de bons soldats restait difficile, mais la prise de conscience qui s’opérait déjà le soulageait, assez paradoxalement.

Aujourd’hui, Zar’roc patrouillait aux frontières. Il aurait été à la tête de son groupe si Shasta elle-même ne s’y était pas mêlée. Mais ça ne le dérangeait pas : suivre les ordres était devenu un véritable plaisir depuis que la brutasse dirigeait la meute. La présence de la Dominante avait encouragé le rayé à emmener avec eux l’une de ses cadettes, une brune du nom d’Esteb. Naturellement ni exceptionnelle, ni à jeter, elle se distinguait néanmoins par son sérieux et sa volonté de fer. Son lieutenant l’avait déjà briefée : si quelque chose tournait mal, elle laisserait faire ses supérieurs, ce qui incluait deux guerriers adultes qui les accompagnaient.

Shasta rompit un silence pour s’inquiéter de la troupe du mâle, et comment se dernier vivait son rôle.

« On part d’un peu loin, mais i’veulent tous bien faire. Surtout la p’tite, là, appuya-t-il en désignant Esteb d’un geste du museau. »

Il allait détailler la situation exacte lorsque son regard percuta deux silhouettes au loin. Son poil gonfla instantanément.

« Dis-moi qu’je rêve... »



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 14:46




Ajjin n’aimait pas l’ambiance qui se dégageait de ce lieu. Il voulait rentrer. Enfin si on pouvait vraiment appeler ça « rentrer ». Il n’y avait pas réellement de chez lui qui l’attendait mais quitter cet endroit pour n’importe où ailleurs serait probablement la meilleure option qui leur restait. Mais visiblement, ils avaient vraiment besoin de parler aux hyènes. Leurs informations et leurs renseignements pouvaient être bien différents de ceux des lions et cela semblait être une bonne raison pour se jeter dans ce cimetière.

Ajjin ne pouvait pas s’empêcher de penser que ses os rejoindraient bientôt ceux qui jonchent parfois le sol. Alors qu’Ajjin tenta de mettre en garde Tenzin sur le chemin dangereux qu’il semblait vouloir emprunter, l’entêtement de ce dernier sembla balayer tout le reste. Il disait que leur patience finirait bien par payer et qu’ils n’avaient aucunes mauvaises intentions :

« Bien sûr, on y va avec nos bonnes intentions donc et elles nous accueilleront avec la plus grande des joies. »

Le chef des Mositus ne rétorqua pas et laissa Ajjin et son sarcasme. Il semblait persuadé de ce qu’il faisait. Un peu trop même. Ils avançaient, faisant craquer parfois quelques éléments sous leurs pattes. S’il leur arrivait quelque chose, Ajjin serait bien le seul à pouvoir réellement se défendre. Compter sur monsieur le p’tit chef, pas question, il maniait la politique et aucunement ses griffes. Et encore… Politique… Mais soudainement, l’agacement fit place à la tension quand Ajjin remarqua plusieurs formes se dessiner. Cinq formes pour être plus précis.

« Parfait. On va se faire tuer à cause de tes idées à la manque. »
« Tu vois toujours le mauvais côté des choses. Allons plutôt nous présenter. »
« Nous quoi ?! »

Et alors qu’Ajjin aurait bien aimé l’empêcher de s’avancer plus, Tenzin fit un pas puis un autre et encore un jusqu’à ce qu’ils soient aussi près que possible des hyènes. Si Ajjin avait suivi, il ne manqua pas de déglutir, le nombre de dents l’impressionnait autant que la carrure de l’une d’entre elle. Cinq hyènes pour deux lions et cela n’arrêta pas Tenzin qui inclina la tête en se présentant avec toute la convenance dont il pouvait faire preuve. Tenzin blabla, chef des Mositus blabla – c’était un charabia qu’Ajjin arrivait à peine à percevoir tellement il était tendu. Finalement, le chef des Mositus termina :

« Nous ne voulons de mal à personne. Nous cherchons seulement quelques informations. Auriez-vous entendu parler de quelconques territoires vierges par-delà votre cimetière ? »




_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:38


Comme elle s’y attendait, le sablé prenait son rôle très à cœur. Shasta n’était pas étonnée de ce qu’il racontait : On partait de plusieurs années de laxisme…évidemment qu’il avait affaire à des chiffes molles. Néanmoins, elle avait foi en ses guerriers et ne doutait pas une seule seconde des résultats à la longue. Quand Zar’roc désigna son apprentie d’un bref mouvement de tête, la Dominante lança une œillade par-dessus son épaule musclée. C’était une jeune hyène brune. Celle-ci se senti gênée sous le regard de la Dominante et baissa légèrement la tête. Son malaise fut de courte durée, car en face d’eux, au détour un grand rocher, apparu deux silhouettes. Ainsi donc, l’odeur qui chatouillait la truffe de Shasta venait d’ici ! Elle avait bien fait d’emporter une escouade. Sa crinière ainsi que l’imposante crête du lieutenant s’étaient ébouriffées instantanément, tandis que, derrière eux, les guerriers grondaient, se postant sur la même ligne que la cheffe et le rayé. Lorsque l’une des ordures à crinière s’approcha, la géante opéra instinctivement un pas en avant, se plaçant devant ses camarades. De sa gorge émanait un grondement sourd qui vibra dans sa mâchoire avant de perpétrer dans le sol. Tous ses muscles se tendirent alors que la masse brune arrivait à son niveau…avant de faire une révérence. L’un des guerriers ricana légèrement lorsque que le lion se présenta. Il se payait leurs têtes ?! Qu’est-ce que c’était que ce cirque ? Ne quittant aucun félin des yeux, la Dominante écoutait le discours pathétique sans grand intérêt. Ces enflures avaient scellé leur destin en pénétrant leur territoire.

…Et ce qui suivit déposa le cachet sur leur contrat de mort.

- Nous ne voulons de mal à personne. Reprit l’intrus. Nous cherchons seulement quelques informations. Auriez-vous entendu parler de quelconques territoires vierges par-delà votre cimetière ?

Shasta dû lutter contre elle-même pour ne pas attaquer sur le champ. Elle resta interdite quelques secondes, avant de se retourner vers ses camarades.

- Par-delà notre cimetière, il y a notre territoire. Territoire dont vous avez allégrement violé les limites !

Elle tourna la tête pour fixer rapidement chaque guerrier. Elle voulait savoir si eux aussi étaient aussi atterrés qu’elle.

- On dirait que la politesse vous a échappé en même temps que votre jungle, Mositus.

En effet. Elle avait eu vent des événements sur Freeland, grâce aux vautours qui étaient venu patrouiller dans la zone. D’ailleurs, les charognards volants se pressaient déjà autours d’eux, se posant à une distance respectable de la discutions. Ils sentaient. Ils avaient deviné ce qui allait arriver. Leur présence arracha un rictus mesquin à la Dominante.

- Mais... Continua-t’elle d’une voix rauque. ...C’est propre à votre espèce, de se croire tout permis.

Elle tourna la tête une fois encore, adressant à ses congénères un regard qui voulait tout dire.

- Alors les enfants ? Vous connaissez un territoire qu’ils pourront coloniser ?

La tension montait à chaque seconde et les intentions de ses camarades semblaient fixées. Tout comme les siennes.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:50



Demandaient-ils vraiment ce qu’ils demandaient ? Ou plutôt, ‘il’ au singulier : l’un des deux félins semblait plus réticent que l’autre à l’idée d’adresser la parole à la patrouille. Se prenait-il pour un être supérieur qui n’avait pas envie de salir sa langue à parler à des hyènes ? Les grognements de Shasta paralysaient presque le groupe de chiens. Et ses réponses aux deux malheureux provoquaient des ricanements amusés, autant de la part du Lieutenant que des autres guerriers. Esteb semblait trouver la situation cocasse elle aussi.

« Alors les enfants ? Vous connaissez un territoire qu’ils pourront coloniser ? »

Le regard par-dessus l’épaule qu’adressait la Dominante à ses comparses suffisait à leur faire comprendre à tous quelles intentions elle avait. Intentions qui étaient partagées par chacun. Autour, des oiseaux flairaient le combat approcher, ignorant apparemment que les propriétaires des lieux n’allaient pas leur laisser le moindre lambeau de viande féline, si la mort s’emparait d’eux. La cadette sentait aussi la couille dans le pâté, et restait plus en arrière, conformément aux ordres qu’elle avait reçus.

Avec un jeu d’acteur bancal, et ruiné d’avance par sa crête dressée par l’idée d’une agression imminente, Zar’roc feignit de réfléchir à la question. Malignes, les trois autres hyènes laissèrent au Lieutenant rayé le loisir de répondre en premier.

« Tu pens’rais quoi du Volcan ? Y s’rait ravi d’les accueillir, nan ? Si i’faut, on peut mêm’les accompagner ! »

Aucun doute que les imprudents ne tomberaient jamais dans un piège si gros, et à peine dissimulé. Peut-être sentaient-ils aussi que quelques secondes à peine les séparaient d’une attaque brutale.



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F


Dernière édition par Zar'roc le Lun 6 Aoû - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:51





Maintenant cela ne faisait aucun doute. Ils étaient dans une impasse monstrueuse et la seule issue qu’Ajjin voyait en ce moment, c’était faire demi-tour. Mais pouvaient-ils réellement tourner le dos à ces animaux ? Pourquoi avait-il accepté cette idée stupide de venir déjà ? Ah oui, parce que Tenzin se dorait la pilule dans la Jungle des Gorilles et qu’il avait bien fallut le secouer. Et bien évidemment, cet idiot béni n’avait trouvé qu’un endroit synonyme de mort pour les accueillir. De plus, Ajjin entendait bien le discours des hyénidés et voyait bien les têtes que chacune d’entre elles tiraient. Cela n’annonçait rien de bon et la peur monta soudainement. Ils ne feraient pas le poids si cela dégénérait, il le savait et ne cessait de se le marteler en tête.

Ajjin donna un coup d’épaule à Tenzin, lui signifiant qu’il était temps pour eux de s’en aller et d’aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Mais le chef des Mositus ne sembla pas voir de danger immédiat et ne voulu rien entendre. Pourtant, lorsque l’un des mâles évoqua le Volcan comme lieu d’accueil, Ajjin déglutit et comprit qu’ils n’avaient rien à faire là. La plus imposante de toute avait déjà fait remarquer le gouffre qui résidait entre les deux espèces, aussi le lion brun ne tarda pas à s’interposer avant que Tenzin ouvre la bouche et aggrave la situation.

« Nous sommes navrés de vous avoir imposé notre présence. Nous rebroussons chemin, vous n’entendrez plus jamais parler de nous. »

Il lança un regard lourd de sens à Tenzin qui, bien qu’il ait voulu contester, ne s’aventura pas plus loin sur cette pente dangereuse. Ce débile entendrait-il raison ? Les deux lions firent doucement marche arrière sans pour autant tourner le dos à leurs interlocuteurs. Tenzin inclina la tête en signe de remerciements et les deux lions prièrent pour sortir d’ici le plus vite possible. Ajjin pria probablement plus que le chef des Mositus.



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:53


La remarque de Zar’roc confirmait sa volonté de rétablir la justice, en plus d’arracher un ricanement sinistre à sa Dominante. Le Volcan, oui…c’était un bon endroit pour eux ! Que ces colons pourrissent en enfer, cela ferait moins d’ennemis aux charognards et réduisaient leurs chances d’être attaqués puis chassés à nouveau.

Malgré les remarques de la hyène grise, le félin un peu trop téméraire - visiblement le chef du duo- continua à tergiverser. Etait-ce là un défi ou une réelle marque de stupidité ? A chaque phrases qu’il prononçaient, la géante était partagée entre l’envie de rire à gorge déployée et celle d’anéantir les deux intrus sans autres formes de procès. D’ailleurs, le verdict de celui-ci était déjà connu du plus raisonnable des lions bruns, qui s’interposa pour signaler leur retraite, entrainant son camarade avec lui.

- Nous sommes navrés de vous avoir imposé notre présence. Nous rebroussons chemin, vous n’entendrez plus jamais parler de nous.

- Ca, c’est sûr…avait persifflé Shasta silencieusement. Elle fit signe à la jeune femelle de se tenir en retrait. Il était hors de question que cette possible escouade d’espions ne reparte. Les lions étaient des êtres plus vicieux que les serpents et nul doute que ces deux-là ne faisaient que passer en reconnaissance. A coup sûr, ils reviendraient avec leur clan entier pour voler le territoire des hyènes, comme cela avait été le cas avec les Outlanders ou encore avec les nyeusis. Il fallait s’en débarrasser, ne serait-ce que pour punir leur insolence d’avoir foulé leur terre sans autorisation.

D’un rapide coup d’œil, la guerrière forma les équipes. Les deux éclaireurs se chargeraient du mositu aux yeux décorés de larmes, elle et le lieutenant s’occuperaient du chef. Il était temps de donner à ces enfoirés de chats une leçon qu’ils n’oublieraient pas de sitôt. Au fond d’elle, Shasta espérait que le plus raisonnable des deux espions survive, afin qu’il puisse raconter à ses pairs le sort des indésirables, de ceux qui osaient se moquer des hyènes et se croire supérieurs à elles ! Ce territoire était aux hyénidés et personne ne leur arracherait !

D’un grognement, la Dominante lança l’assaut. Les lions leur avait tourné le dos et s’étaient éloignés au pas de course, aussi la brute avait relâché toute la tension de ses muscles pour se propulser en avant, sautant sur l’arrière-train de sa victime pour planter ses terribles crocs dans ses vertèbres lombaires. Elle chercha ensuite à caler ses dents entre deux os, avant de serrer brutalement dans l’espoir de disloquer la colonne. Le but, paralyser les pattes postérieures du félin, afin de permettre à Zar’roc de le saisir à la gorge plus rapidement. Privé de ses membres inférieurs, le lion ne pouvait rien.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:54



L’un des intrus avait mieux flairé l’embrouille que l’autre, se confondant alors en excuses, et annonçant leur retraite. Ce qu’aucun des charognards ne cru. Les félins, c’était comme une infection : on croit que c’est fini, mais un beau jour, ça ressurgit d’un coup et vous terrasse en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Alors que les deux bruns faisaient littéralement marche arrière, les festivités furent lancées. Ce ne serait finalement pas le Volcan qui sera leur nouvelle demeure !

Shasta n’avait perdu aucune seconde, et de brefs signes suffirent à séparer ses guerriers en deux groupes, un pour chaque imprudent.

Et puis, la jouissance de sentir la tension se déchirer. Ce fut compliqué pour le Lieutenant de réagir dans l’immédiat, tant la sensation était forte. Le glas de cette stupide entente entre lions et hyènes avait sonné lors de l’élévation de la brutasse à la place de Dominante ; à présent, elle était définitivement enterrée !

La grosse était déjà agrippée au lion qui, semblait-il, avait initié l’erreur de violer les frontières lorsque Zar’roc arrivait à la hauteur, un coup d’œil supplémentaire à sa cadette avait causé son petit retard. Le guerrier rayé contourna leur victime, plaçant toute sa confiance en Shasta. Cependant, une épaisse crinière protégeait le cou qu’il voulait déchirer. Un détail qui ne prendrait que quelques secondes à éliminer.

« Du sang, du sang, DU SANG, s’exclama le Lieutenant en se précipitant tout de même vers le visage du félin ! »

Ses mâchoires affamées de sang bavaient furieusement, et de sinistres ricanements s’en échappaient. Ses grosses griffes cherchaient à lacérer yeux, museau, toison, tout ce qui leur tombait dessous.

De leur coté, les deux autres guerriers avaient également lancé leur attaque contre le second gros chat, mais leur temps de réaction avait été encore plus lent que celui de leur premier supérieur.



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 16:56





Finalement, après plusieurs pas en arrière sans leur tourner le dos, les deux félins prirent la fuite à grand enjambée, pensant être assez éloignés de ces animaux pour en sortir en un seul morceau. Ce fut là leur énième erreur. Venir dans ce cimetière étant la première et tout le reste une éternelle succession de bourdes monumentales. Les deux félins furent rapidement dépassés et le combat s’engage plus vite qu’Ajjin ne l’aurait cru. Ces hyènes ne leur laissaient même pas le bénéfice du doute, ils étaient des cibles à abattre rien de plus. Le temps d’intégrer cette notion et le fait qu’Ajjin ne devait avoir aucune pitié pour ses adversaires, il se fit attaquer par deux hyènes restées silencieuses lors de leur échange. Si la parole n’avait pas été leur fort, il semblait que se battre faisait toute la différence. Ajjin ne s’était pas prêt à subir autant de morsures et de plus, cela n’avait rien d’une promenade de santé. Ces animaux avaient une mâchoire impressionnante et leur morsure entamait la chaire d’Ajjin en rien de temps, si bien qu’elle se multiplièrent rapidement.

Si le sang coulait à flot du côté du mâle brun au visage larmoyant, pour Tenzin cela devenait encore plus compliqué. Contrairement à Ajjin, ce dernier n’avait jamais été initié à l’art du combat et même s’il tentait de se défendre, ses lacunes étaient bien réelles. Le chef des Mositus fut rapidement dépassé, la plus imposante semblait vouloir le saisir et elle réussit sans aucun mal. Tenzin n’avait pas été préparé à ça et ses adversaires semblaient assez organisés. Malgré les coups de griffes et crocs qu’il infligeait, il se retrouva bien vite à terre et soudainement, quelque chose céda.

Alors qu’Ajjin se battait comme un diable, il entendit un craquement sourd qui lui donna la nausée. Subissant d’énièmes morsures, il tourna la tête vers Tenzin. Il vit le lion s’effondrer sans pouvoir se relever. Ses yeux se figèrent et il regarda le chef des Mositus, espérant que ce dernier se relève et se batte mais il n’en fit rien. Décidant de faire comme si les deux hyènes qui le maltraitaient déjà n’existaient pas, il se précipita vers le lion brun. Ajjin avait beau ne pas l’apprécier, il ne le laisserait pas mourir comme ça.

C’était peut-être suicidaire de sa part, mais Ajjin pensait réellement pouvoir les stopper, aussi il ne cesserait de se battre. Il ne voyait pas que pour Tenzin, c’était déjà peine perdue. Paralysé, il ne pouvait plus bouger ses pattes arrière. Ils ne s’en sortiraient jamais vivants. Ajjin était carrément suicidaire – ils se battaient déjà contre deux hyènes qui n’avait pas pris de gants – son corps entière était parsemés des morsures de ces animaux. Le sang s’écoulait à grosse gouttes, s’échouant même sur le sol à de nombreux endroits. Et voilà qu’il souhaitait en avoir quatre sur le dos ? Pourtant, cela ne l’empêchait pas de se battre.





_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 17:34


"CRAC !"

Le bruit mat retenti, suivit de la sensation jouissive des os concassés entre les mâchoires du charognard. L’arrière train du mositu tomba lourdement dans la poussière. Néanmoins, aucun son ne sorti de sa gueule, trop occupé qu’il était à tenter de repousser le lieutenant à rayures. Vint alors un goût fort appétissant qui se répandit dans la gueule de la Dominante…du sang, mêlé à autre chose de sucré, gélatineux et gras.

De son côté, Zar’roc s’était attaqué à la face du lion. Plongé dans une frénésie meurtrière qui ne manqua pas de déteindre sur les autres guerriers, le sablé s’acharna sur la crinière en riant. Derrière eux, la jeune brune laissait échapper des cris de joie, comme en transe à la vue de ce spectacle macabre. Il n’y avait plus aucune issue pour ce lion sans queue.

Soudain, chargeant malgré le poids de ses deux adversaires, le félin larmoyant tenta de délivrer le condamné. Non ! Ils ne s’en tireraient pas ! JAMAIS. C’était l’heure de prouver le changement radical que la terre des lions allait subir ! Shasta tira de toutes ses forces, forçant un peu plus sur les os brisés et reculant sa victime d’un mètre. Celui-là, il était à elle !

- Zar’roc ! Lança-t-elle au Lieutenant qui se trouvait sur la trajectoire d’un coup de griffe.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 20:42



La puissance des hyènes. La puissance de leur Meute. Bientôt, les ossements de ces deux lions orneraient leur réputation à tous. En plus de la tanière de Shasta, ou du cabinet d’étude d’Uasi, leur guérisseuse. Le moins combatif des deux était déjà à terre lorsque que le craquement de sa colonne vertébrale parvint aux oreilles du Lieutenant, lui arrachant un sourire extasié : ce n’était plus qu’une affaire de secondes avant que les hyènes ne se retrouvent à quatre contre un !

Le cri d’alerte de sa Dominante lui plut un peu moins. Le temps de tourner la tête, une énorme épaule le percuta violemment. Les deux guerriers étaient-ils faibles au point de se faire balayer par l’autre gros chat ? Ou ce dernier avait-il vu son petit copain se faire balayer, et un sursaut d’énergie l’avait alors envahit ? Surpris, Zar’roc avait valsé sur quelques mètres. Il ne perdit pas la moindre seconde pour repartir dans l’autre sens, hurlant à ses subordonnés.

« Allez les chiffes-molles, venez buter celui-là aussi ! »

Et de bondir sur le lion aux joues dont le pelage larmoyait d’avance : il allait crever comme Shasta allait crever l’autre !



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 21:06





Si Ajjin avait cru pouvoir faire la différence, un regard en arrière suffit à le démoraliser entièrement. Tenzin ne bougeait plus, il ne semblait même pas avoir aussi mal que ça, il ne sentait plus rien et son regard affolé acheva d’entamer l’optimisme déjà inexistant du lion brun. Mais le manque de concentration d’Ajjin lui fit rapidement défaut puisque la hyène qui voulait à l’origine s’acharner sur Tenzin ne perdit pas de temps pour s’en prendre à lui. La morsure fut telle qu’elle arracha un rugissement de douleur à Ajjin qui eut du mal à garder l’équilibre.

Un énième coup d’œil en arrière lui fit entrapercevoir une vision d’horreur. Voilà que le chef des Mositus était trainé loin d’Ajjin, ne lui permettant pas de le défendre davantage. Essayant de faire volte-face alors que ses blessures commençaient à sérieusement à le ralentir, il tenta de rattraper Tenzin dans un énième rugissement :

« Non, laissez-le ! »

Ajjin alla même jusqu’à se jeter sur le chef des Mositus mais ne réussi qu’à frôler sa patte. Le mâle brun était maintenant au sol et les coups se succédèrent à nouveau. Il se releva avec difficulté et essaya de parer les coups et de se débarrasser des rieuses indésirables. Un coup de patte vola vers l’une des hyènes, heurtant son menton et l’envoya valser plus loin. Le sang parsemait la quasi-totalité du pelage d’Ajjin et pourtant il trouva encore la force d’articuler :

« Nous ne voulions de mal à personne, laissez le tranquille ! Il ne peut plus bouger, arrêtez ! »



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Lun 6 Aoû - 22:23


C’est qu’il pesait lourd ! Shasta tira le lion sans queue sur quelques mètres. Celui-ci tentait vainement de planter ses griffes dans le sol, mais sa volonté était comme nulle. A vrai dire, la Dominante n’en avait cure. Il fallait que le message passe ne bonne fois pour toute et ces étrangers allaient payer le prix fort pour leur curiosité. Néanmoins, la géante laissa échapper un grondement rageur lorsque le félin valide s’en prit à ses guerriers. Zar’roc fut propulsé en arrière par un violent coup d’épaule, mais se releva immédiatement, attaquant encore et encore et ordonnant les autres combattants, mais laissant au mositu brisé une ouverture à l’avant. Dès lors, la grise raffermi sa prise sur le dos déchiré de l’indésirable.

- Non, laissez-le ! Rugit le second lion, son pelage envahi de morsures d’où le sang coulait, assaillit sans relâche par les charognards. La fureur lui redonna un second souffle et c’est en puisant dans les forces qui lui restaient qu’il parvint à se défaire d’un soldat. Mais c’était trop tard, Shasta appuya sur le dos de sa victime, lui signalant qu’il vaudrait mieux pour elle de se laisser faire. Celle-ci ne broncha pas, visiblement sonnée par les évènements et consciente de l’issue de cette péripétie. Nous ne voulions de mal à personne, laissez le tranquille ! Il ne peut plus bouger, arrêtez !

La Dominante se rapprocha du coup du chef, fixant l’ennemi au visage larmoyant. Ils ne voulaient de mal à personne ? Elle était bien bonne ! Quel intérêt de pénétrer sur un territoire d’une façon proche de l’infiltration, alors ? Pourquoi ne pas avoir signalé sa présence aux sentinelles pour obtenir une audience auprès de la Matriarche ? Qui plus est, ils cherchaient une terre où s’établir. Qui garantissait que cette mission de reconnaissance n’était pas destinée à détecter les failles et en profiter pour revenir avec une armée ? Les lions n’avaient jamais eu de respect pour les hyènes ! Pourquoi devraient-elles leur en montrer ? Pire encore, pourquoi devraient-elles faire confiance à une espèce infoutue de vivre en harmonie avec elle-même ? Les alliances étranges contre leurs pairs ne faisaient que croitre la méfiance des rieuses. Il était hors de question que le drame d’Outland, les nombreux massacres connus sur la terre natale de la géante ne se reproduisent. Elle devait protéger les siens. Coûte que coûte ! Quitte à devoir passer ses messages de façon drastique.

Sans adresser un mot à l’intrus, la Dominante scella le destin du chef des Mositus, sous les yeux de son congénère : D’un coup brutal, elle saisit la gorge du paralytique...

…Et l’égorgea


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Mar 7 Aoû - 11:41



La frénésie de Zar’roc n’avait que peu à voir avec ce qui animait sa Dominante. Là où l’une voulait protéger les siens, l’autre voulait les venger.

Les deux autres guerriers l’avaient rejoint, et enchaînaient aussi les lacérations sur la moindre parcelle de peau qui s’offraient à eux. Mais ce fichu matou avait de la ressource, et le travail était finalement plus compliqué que les hyènes ne l’espéraient : l’un des mâles se fit éjecter violemment. Les rugissements désespérées du lion n’étaient que des sons troubles pour le Lieutenant, qui suivait aveuglément ce qui lui dictait son instinct.

Par un quelconque miracle, il réussit à s’agripper sur le dos de sa future victime et voulu imiter ce que Shasta avait fait quelques dizaines de secondes plus tôt : chopper la colonne vertébrale, centre nerveux de chacun en ce monde, entre ses mâchoires pour la briser sans pitié

D’un coup, l’odeur de sang déjà bien présente doubla d’intensité.

Le rayé ne pu s’empêcher d’abandonner son but pour chercher la source de ces fortes effluves des yeux, et de constater que Shasta n’avait pas perdu une seconde. Le sol à ses pieds se teintait aussi vite que le cœur de l’infirme pompait sa sève rouge. Le paralysé avait la gorge ouverte et se vidait peu à peu de sa vie. Un sourire glauque et sinistre se dessina sur les babines de Zar’roc. Maintenant, les lions sauraient ce qu’est la souffrance.



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Mar 7 Aoû - 12:14




La suite des événements pour Ajjin ne fut qu’un cauchemar sans fin. Il devait se réveiller, tout ceci n’était qu’un mauvais rêve et il allait se réveiller. Il observa le regard horrifié de Tenzin qui tentait vainement de s’accrocher à la vie et si Ajjin avait voulu l’aider, il fut bientôt assailli par la hyène qui semblait aussi assoiffée de sang que la plus imposante de toute. La hyène, déjà bien coriace, s’était juché sur le dos d’Ajjin et ses griffes lui lacérait déjà la peau si bien que le lion brun gigotait dans tous les sens dans l’espoir d’éjecter cet indésirable. Pourtant, son attention envers Tenzin ne décroissait pas pour autant, il essayait de l’aider tout en essayant de se débarrasser de ce fichu parasite et alors qu’il allait faire un énième mouvement vers le chef des Mositus, l’horreur atteint son comble.

La hyène imposante ne perdit pas un seul instant pour plonger Ajjin dans une torpeur dont il ne pourrait jamais sortir. Cette image le hanterait jusqu’à la fin de ses jours et cette odeur lui donnerait envie de vomir jusqu’à son dernier souffle. Le sang s’écoulait abondamment alors qu’il observait Tenzin se faire égorger sous ses yeux, impuissants. La plaie était béante et malgré cela, Tenzin ne rendit pas son dernier soupir tout de suite. Les yeux d’Ajjin se figèrent et il sentit la bile lui monter jusqu’à la gorge.

« Quel genre de monstre êtes-vous ? »

Cette question apparaissait comme un murmure à peine audible. Cet acte semblait avoir figé le combat. Le sang s’écoula rapidement et gorgea le sol à une vitesse hallucinante. Il atteint même les pattes du félin brun qui ne put que reculer vivement. Dans cet énième mouvement, il sentit que la hyène était toujours sur son dos et un élan de colère et de haine le traversa. Ajjin fit la seule chose qui lui semblait assez violente pour déloger son adversaire et, prenant appui sur ses pattes arrière, se laissa tomber sur le dos avec force. Malheureusement, le lion savait que l’énergie lui manquait pour arriver à faire beaucoup de dégâts, mais ce serait assez pour lui permettre de se battre correctement.

La chute fut plus violente que ne l’avait pensé le Mositu et il eût un mal fou à se relever, sentant le poids des blessures l’accabler de toute part et pourtant, il se redressa, peu certain d’être prêt à en découdre de nouveau. Mais avait-il réellement le choix ? Tenzin avait finit par rendre l’âme, non sans souffrance. Comment cela avait-il pu tourner ainsi ? Cette fois, Ajjin consentit à l’admettre. Il avait peur. Quelque chose comme la trouille de sa vie et ça lui prenait aux tripes. Mourir ici et de cette façon, c’était quelque chose qu’il n’arrivait pas à admettre. Laissant exploser colère et tristesse, le Mositu clama :

« Vous n’étiez pas obligé de le tuer ! Pourquoi vous avez fait ça ?! »

Et par les étoiles, pourquoi n’avait-il pu rien faire ?



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Mar 7 Aoû - 17:03


Le sang, toujours plus, s’écoulant sur le sol tel un torrent écarlate, trempant la crinière du lion à terre qui tentait de respirer vainement, laissant échapper des gargouillis de sa gorge entaillée. Shasta ne lui prêta aucune attention. Elle fixait l’autre étranger. Celui-ci, les yeux écarquillés par la scène qui s’offrait à lui, ne tarda pas à être attaqué par Zar’roc et les autres. Un rodéo macabre s’engagea, durant lequel chaque guerrier pouvait sentir et voir les forces du félin se dérober. Il était épuisé. Le regard du mâle rayé se planta sur le chef des Mositus agonisant. La Dominante savait pertinemment quel genre de pensées devait agiter son esprit, à la vue d’une telle démonstration de force de la part des charognards. De son côté, la cadette du sablé étaient comme absorbée par ce moment, jusqu’à ce que lion rende son dernier soupir, sa tête tombant lentement sur le sol.

Le félin aux yeux verts balbutia quelque chose, esquissant un pas en arrière quand la mare de sang failli l’atteindre. Ivre de colère, il se hissa sur ses pattes arrières et se laissa tomber sur le dos auquel le Lieutenant était toujours accroché. Shasta gronda. Cela ne suffirait pas à le blesser suffisamment. Zar’roc était de nature robuste. L’intrus se releva ensuite péniblement, faisant saigner ses plaies ouvertes.

- Vous n’étiez pas obligé de le tuer ! Rugit-il. Pourquoi vous avez fait ça ?!

Le poil de la Dominante se gonfla à nouveau. Voilà qu’il se permettait d’être arrogant. Néanmoins, elle n’allait pas le faire tuer, elle avait une autre idée. D’un regard, elle intima à ses guerriers de reculer. L’animal à crinière n’était plus en état de se battre et s’il possédait un minimum de jugeote, il devait en être conscient.

- Tu pensais vraiment qu’on allait prendre le risque de vous faire visiter gentiment notre domaine ? Pour que vous puissiez revenir un jour avec des guerriers et nous chasser une fois toutes les failles repérées ? Ta foutue espèce est indigne de confiance ! C’est à peine si vous faites preuve de respect envers vos semblables !

Son regard se durcit d’avantage.

- Les lions ont apporté assez de souffrance aux hyènes. Il est temps pour vous de revoir votre conduite. Va donc rapporter ce que tu as vu à tes petits copains et estime toi heureux de t’en sortir avec quelques blessures !

Si elle prenait la décision de l’assassiner, son clan enverrait surement une autre patrouille à sa recherche. Mieux valait user de la dissuasion. Les nombreuses blessures sur son corps et l’annonce mortuaire de leur chef devraient être suffisant pour couper court aux intentions d’un potentiel envahisseur.

- FOUS L’CAMP D’ICI !!! Hurla Shasta dans un glapissement rauque et sinistre, positionnant le sang de sa victime. Elle se lançant à la poursuite du lion brun, invitant d’un signe de tête ses combattants à la rejoindre. Elle voulait qu’il parte ! Son sang avait suffisamment souillé le sol de leur cimetière. A quatre contre un et dans son état, il était inutile de parier sur l’animal au visage larmoyant. Le harceler ne ferait que renforcer sa peur face aux rieuses et ainsi, augmenter la qualité de son récit.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Mer 8 Aoû - 10:10



Le Lieutenant ne pu profiter du spectacle qu’était le dernier soupir d’un lion égorgé d’un coup de crocs. L’autre félin s’était jeté au sol, souhaitant écraser son assaillant sous son poids et sa force. La hyène glapit sous le choc qui lui vida les poumons, et n’avait fait qu’amplifier sa frénésie sanguinaire. Bien vite il reprit sa respiration et fut de nouveau sur pattes, prêt à en découdre jusqu’au bout.

Mais après une énième et pitoyable complainte du brun, Shasta ordonna à ses guerriers de laisser tomber le combat, d’un regard, d’un seul. Zar’roc tenta de protester.

« Mais, on peut p... »

Ébouriffée, le regard impitoyable, il valait peut-être mieux ne pas couper la Dominante dans son discours. D’autant qu’il était brillant. Le rayé n’aurait jamais pensé accorder la fuite au lion brun pour le laisser tranquillement rentrer au bercail. Mais comme la brutasse le suggérait, le laisser filer lui permettrait de témoigner de la volonté farouche des hyènes à protéger leur territoire. Brillante.

« FOUS L’CAMP D’ICI !!! »

A sa suite, tous les combattants la suivirent dans son simulacre de course-poursuite. D’un hochement de tête, Zar’roc avait invité sa jeune cadette à faire comme eux quatre, estimant que le danger était écarté. La petite ne se fit pas prier, et couru aussi vers le survivant en claquant des dents. En espérant qu’elle ne se vante pas trop d’avoir mit en fuite un idiot à crinière auprès de ses kamarades.



_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 835
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Mer 8 Aoû - 10:13




Ajjin ne comprenait pas – le discours de la dominante avait beau être clair, il ne comprenait pas pourquoi elle avait pu penser ne serait-ce qu’un seul instant que les deux lions bruns étaient des conquérants. Le fossé entre les espèces se creusait de plus en plus sans que Ajjin en comprenne les véritables raisons, mais cela avait-il vraiment de l’importance maintenant que le corps de Tenzin gisait à ses pieds ? Le message était parfaitement clair. Lions et hyènes ne seraient jamais alliés et cela durerait jusqu’à la fin de temps. Toute la meute semblait s’accorder sur cette même idée qui consistait à faire des lions des cibles. Pourquoi ? Là encore, pour Ajjin, le mystère restait entier.

Revoir sa conduite n’est-ce pas ? Le lion brun n’avait rien eu à se reprocher, ils avaient clamé leur intention dès que les premières hyènes avaient été aperçues, que leur fallait-il de plus ? Ils venaient pacifiquement en quête de savoir et Ajjin repartirait avec seulement des cauchemars. Parce que oui, il allait repartir et une mine étonnée traversa son visage. Il allait vraiment vivre ? Pour apporter un message ? Mais sur quel genre de personnage venait-il de tomber au juste ? Même les protestations de la hyène qu’il avait écrasé ne firent pas plier la plus imposante. Hésitant pendant un instant, le lion brun resta bloqué sur l’image du chef des Mositus, baignant dans son propre sang.

La dominante lui hurla au visage de déguerpir de cet endroit et si Ajjin fronça d’abord les sourcils, se sentant prêt à en découdre de nouveau, un seul mouvement lui rappela que ses blessures étaient trop importantes pour en sortir vivant. Mieux valait éviter qu’un second duo de Mositus soit envoyé à leur recherche. Un mort suffisait amplement et ce n’était pas sans conséquences. Comment allait-il annoncer cela ? Mais il n’eût même pas le temps de réellement se poser la question puisque les guerriers de la dominante se lancèrent à sa poursuite et Ajjin n’eût d’autre choix que de s’en aller, courant avec une difficulté non dissimulée, agrandissant probablement chacune de ses blessures à chaque foulée. Le sang coulait encore à flot alors que le combat avait cessé.

Ce n’était même pas dit qu’il puisse revenir vivant de cet endroit. Il perdait beaucoup trop de sang et sa tête commençait déjà à tourner. Mais il fallait les prévenir. Il n’oublierait jamais. Il osa un dernier regard en arrière pour tomber sur le cadavre de Tenzin. Il n’aurait même pas le pouvoir de le ramener auprès des siens.



_________________


©METUA YETSA & INUWA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3152-ajjin-trouillard-hyperact
avatar
MEMBRE - Shasta


À mon sujet

Age : 21 Masculin
Nb de Messages : 190
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Ven 10 Aoû - 2:17


Et le félin se mit à courir. A grandes enjambées, fuyant le territoire et le sort funeste que la Dominante feignait de vouloir lui infliger. Non pas que l’idée de massacrer cette menace lui déplaise, mais il faillait qu’il ramène la nouvelle auprès des siens. Il pourrait saluer les Grands Esprits ou peu importe quelle despote divine lui servait de guide céleste, de ne rentrer qu’avec des plaies béantes.

Derrière lui, les charognards hurlaient, grondaient, râlaient avec une fugue macabre et féroce. Les effluves de sang mêlées à l’exécution barbare ne faisaient qu’attiser leur soif de sang…Leur ligne d’arrivée, c’était ce lion. Néanmoins, il était hors de question de le suivre hors des frontières. Devant eux, le Mositu perdait en vitesse. Cela était indéniable, ses forces l’abandonnaient. Le voir ainsi avait quelque chose de satisfaisant, c’était presque miraculeux qu’il trouve la force de pousser son corps à cette vitesse malgré les hémorragies et les déchirures qui zébraient son corps.

Après une minute de chasse, la frontière se dessina. Le survivant s’extirpa du territoire des hyènes, osant un dernier regard en arrière alors que les rieuses le rattrapaient. Shasta donna l’ordre de stopper la poursuite quand l’ennemi s’engagea dans les Montagnes de Freeland. Reprenant son souffle, elle se tourna vers ses camarades, un immense sourire aux babines. De la salive coulait de sa gueule et son museau était encore couvert du sang de sa victime.

- On rentre. Dit-elle, maitrisant sa voix malgré sa forte respiration. Je suis fière de vous ! Ce soir, la meute pourra festoyer, nous avons de quoi faire un joli banquet !

Elle regarda chacun de ses soldats. Oui, cette nuit marquerait la fin définitive des ententes avec les lions. Qui plus est, maintenant qu’elles possédaient un témoin de leur puissance, les hyènes pourraient compter sur leur réputation. Rares seraient les félins à tenter quoi que ça soit contre elles ! Et si, d’aventure, certains s’y risquaient, ils subiraient le châtiment de la meute ! La géante posa ses prunelles sur la jeune brune. Les chiots seraient en sécurité, maintenant.

Il fallait maintenant retrouver le cadavre du chef des Mositus et le ramener à la meute. La brute était impatiente d'annoncer son rapport aux autres et de profiter de cette prise de guerre avec eux.


_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4884-tes-yeux-comme-des-raisin
avatar
MEMBRE - Zar'roc


À mon sujet

Age : 22 Masculin
Nb de Messages : 71
En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   Sam 11 Aoû - 10:55



Lorsqu’ils repérèrent la frontière de leur territoire, les hyènes s’arrêtèrent, autant par logique que par ordre de leur supérieure, qui avait la gueule tâchée de sang félin. Esteb était assez essoufflée par cette poursuite, preuve s’il en fallait une que son responsable avait encore du travail avec ses cadets. Cette pensée furtive fut interrompue par l’annonce des réjouissances qui auraient lieu au soir. Et du menu du dîner !

Quel goût pouvait avoir ce lion brun ? Quel goût pouvait avoir la vengeance ? Quel goût pouvait avoir leur réputation, à présent ? Euphorique, Zar’roc avait maintenant un sourire d’une pureté insoupçonnée qui lui étendait les babines jusqu’aux oreilles. La frénésie sanguinaire laissait peu à peu place à l’honneur d’avoir accompli son devoir, et il ne s’en cachait pas. La petite brune eut même le droit de voir son Lieutenant lui frotter la tête avec sa patte !

Même s’il savait que l’ensemble des guerriers allaient devoir redoubler d’efforts dès le lendemain. En attendant, le groupe rebroussait chemin vers le lieu du massacre. Une telle prise était précieuse et pour le moral des troupes, et contre celui des rares hyènes qui étaient encore sous l’emprise des idées stupides de la traîtresse blanche.




_________________
L'amour, c'est se friter ensemble dans la même direction ! Hiéhéhé !
Avatar (c) Gem (Wimbo)
Codage : Uhta
Couleur : #2F4F4F
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5389-zar-roc

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Des hyènes, des lions, du sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des hyènes, des lions, du sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-