Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Shasta, Wimbo and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Great Canyon (PMD Blue Rescue Team OST)

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    The Way Home ft. Raksà S3stThe Way Home ft. Raksà Z7dyThe Way Home ft. Raksà PvviThe Way Home ft. Raksà Y4ziThe Way Home ft. Raksà J3l9

Partagez
 

 The Way Home ft. Raksà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyVen 3 Aoû - 21:34



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres


La Terre des Lions.

Tadji avait été suffisamment malin pour ne pas l’aborder par Outland, bien que son objectif ait été d’y retourner. L’heure de son retour officiel n’avait pas encore sonnée et si Tadji avait bien appris quelque chose au cours de ces dernières années, c’était bien la patience. La vengeance était un plat qui se mangeait froid, disait-on, et le vieux lion avait bien retenu la leçon.

Se servant de la nuit pour dissimuler sa présence, Tadji avait longé les Montagnes Rocheuses qui formaient cette frontière naturelle entre la Terre des Exilés et la Terre des Singes. Un peu plus à l’est se trouvait jadis le Champs Herbeux, qui faisait la fierté des Outlanders … et qui n’était désormais plus qu’un champ de cendre ou peu s’en fallait. Le soleil pointait à l’horizon lorsque le mâle au pelage rouge dépassa la Terre des Exilés ; le ciel c’était alors chargé de nuage et la pluie avait commencé à tomber sur la Terre des Lions, inondant un peu plus la terre déjà chargée d’eau. Rien n’avait changé depuis qu’il était partis, rien, ou presque. La Lande des Sans-Terre était toujours la Lande des Sans-Terre et le vieux mâle se demandait bien qui y vivait désormais. Il avait été convenu, au temps jadis, que nul royaume n’avait le droit de l’annexer sous peine de provoquer le courroux des Gardiens. Les Gardiens … quelle infâme comédie ! crées pour protéger les royaumes des menaces extérieurs, sans ne jamais s’imaginer une seule seconde qu’elles étaient toujours venues de l’intérieur. Les Nyeusis n’auraient rien pu faire sans le fertile terreau de la discorde : Jangowas et Mositus, Sharkan, Misaada, la Terre des Lions leur avait servis les outils sur un plateau d’argent et les Démons Noirs n’avaient eu qu’à se servir. Tadji n’avait pas vécu cette époque, mais sa mère lui avait enseigné l’histoire, comme beaucoup d’autres choses. Qui il rencontrerait en foulant cette terre, Tadji l’ignorait. Avec un peu de chance, peut-être, tomberait-il sur Waasi, mais le vieux mâle ne s’imaginait pas avoir autant de félicité … et en même temps, ou pouvait-elle bien se cacher, si ce n’était ici ? Les portes de Prideland lui étaient fermées et ils n’avaient jamais eu aucune alliance avec Freeland. Non, elle devait se trouver là, quelque part, et Tadji était intimement persuadé de savoir où.

Tandis que le jour se levait derrière les nuages, Tadji se dirigea vers les flancs orientaux des Montagne Rocheuses, qui bordaient la Lande. De là, lorsque l’herbe n’était pas trop haute, on y apercevait le Grand Baobab, qui avait servis de refuge à tant de lion déjà. Malgré cela, l’arbre n’était pas la destination de Tadji. Le vieux mâle cherchait autre chose, beaucoup plus familier à son cœur, et il n’eut pas de mal à retrouver l’endroit. La pluie dissimulait son odeur et perlait sur son épaisse crinière et son poil devenu rêche. Seule la boue trahissait sa présence : il y laissait des traces, et ses pattes collaient à la glaise. Cela avait bien peu d’importance, cependant : Tadji savait que, bientôt, la pluie et les coulées de boue feraient disparaître ses empreintes et qu’aucune trace de son passage ne resterait. Et puis, même si elles restaient, qui saurait reconnaître les siennes ? Personne. Personne, sur la Terre des Lions, ne le croyait encore en vie.

Finalement, le lion au pelage rouge s’arrêta devant un amas de pierres qui formait une cavité. Cette cavité était suffisamment grande pour accueillir des lions de tout âge, et suffisamment isolé pour être sûre.

Tadji se souvenait de cet endroit.
C’était là que Samekh et les siens vivaient, lorsqu’il était encore en vie.

Spoiler:
 

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh


Dernière édition par Tadji le Ven 10 Aoû - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
Raksà
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 88
En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyVen 10 Aoû - 12:15



Les récentes révélations que Raksà avait entendu au sujet des Outlanders exilés, du pacte qu’Ahva avait passé avec Soto et de tout ce qu’Awena n’avait pas fait – tout ceci l’avait sincèrement secoué. Mais le jeune lion brun savait que le temps n’était pas à la réflexion et qu’il fallait agir. Il devait retrouver les partisans de Waasi et plus particulièrement Kozmotis. Raksà ne put s’empêcher de se demander si ce dernier le reconnaîtrait. Probablement pas. Après tout, cela faisait plusieurs années que leur rencontre avait eu lieu, il n’y avait donc pas de raison que ce grand général ait gardé en tête un lionceau aussi insignifiant que lui.

Alors le jeune guerrier avait pris l’initiative de parcourir la Lande pendant quelques jours, prenant ainsi congé auprès de Askari. Ce dernier ne semblait pas avoir été contrarié de l’absence de son apprenti. Peut-être que ça lui ferait même des vacances, qui sait. Foulant les terres de la Lande, il se rendit compte qu’il n’avait pas remis les pattes ici depuis … Eh bien depuis qu’il était arrivé sur Prideland. Une farandole de souvenirs remontait à son esprit tandis qu’il posait un regard sur cet endroit qui l’avait vu à la fois naître et grandir.

Finalement, il se demandait comment un clan tout entier, blessé et à l’agonie, aurait pu trouver refuge dans un endroit aussi pauvre que celui-là. Mais Raksà n’abandonnerait pas les recherches. Ayant parcouru déjà une bonne distance entre le royaume et la Lande, Raksà commença à se demander s’il ne ferait pas mieux de rebrousser chemin. Peut-être avait-il manqué quelque chose ? Finalement, cette pensée s’évanouie rapidement lorsqu’il aperçut la silhouette d’un lion au loin. Encouragé par des pensées probablement utopiques, Raksà força l’allure jusqu’à se rapprocher assez du vagabond. Sa déception fut grande lorsqu’il constata qu’il ne s’agissait que d’un inconnu. A quoi s’attendait-il au juste ? Il ne pouvait pas trouver dès le premier coup. Il n’oublia pas de s’excuser pour son irruption :

« Pardonnez-moi, je vous ai pris pour quelqu’un d’autre. »

Mais pourquoi ne pas profiter de son erreur pour se renseigner davantage ? Après tout, peut-être que ce lion avait des informations qui pouvaient intéresser le jeune lion brun. Il n’hésita donc pas à poser les questions, restant poli pour ne pas paraître trop … Encombrant ?

« Navré de vous importuner. Auriez-vous croisé un groupe de lions par ici ? »


Spoiler:
 


_________________
©️ Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyVen 10 Aoû - 15:57



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres

La Lande avait toujours été un lieu de passage, aussi Tadji s’était-il attendu à croiser la route de quelques lions. Le destin avait sa part d’ironie, car celui qui venait à sa rencontre n’était autre que Raksà, fils de Sadaka, fils de Kuzali et Mopanga. Le vieux lion n’avait bien évidemment aucune idée de l’identité de cet étranger, mais dans le ciel leurs ancêtres ne manquaient pas d’observer cette rencontre pour le moins providentielle.

A découvert, Tadji ne manqua pas de détailler le lion qui s’approchait. Son pelage lui fit immanquablement penser aux Démons Noirs qui hantaient les cauchemars des guerriers les plus valeureux, mais c’était parce que Tadji n’avait jamais vu de Mositus, ni de Nyeusis. Ceux qui avaient vécus au temps de l’Âge Sombre savaient faire la différence, mais Tadji lui en était incapable et ne le serait jamais … car la race des Nyeusis étaient éteintes et leurs rares descendants n’étaient qu’une pâle copie de ce qu’ils avaient été. De toute évidence, ce lion-là venait de Prideland, car il venait du sud ; l’était-il ou non ? le mâle n’en savait rien, mais il comptait sur sa chance pour le découvrir assez vite. Malgré l’empressement que le grand mâle semblait avoir à le rejoindre, Tadji resta immobile, le regard fixé sur l’étranger ; la peur de l’agression ne faisait pas partie de ses principes.

Lorsque le mâle au pelage sombre arriva à sa hauteur, Tadji pu voir sur son visage la déception qui s’était emparée de lui, et les paroles qui s’en suivirent ne firent que confirmer ses soupçons. Il n’était pas celui qu’il avait cru ? Qu’importe ! Ils ne se connaissaient pas – ne se reconnaissaient pas – et c’était tant mieux comme ça ! Tadji voulait éviter d’ébruiter la rumeur de son retour … pour être efficace, il devait encore demeurer un temps dans l’ombre, mais il ignorait si le destin comptait lui accorder une telle satisfaction. Quand le jeune lion lui demanda s’il avait croisé ou non un groupe de lions, Tadji ne put s’empêcher de soulever un sourcil. S’il avait croisé des lions, ici, sur la Terre des Lions ? Vraiment ?

« — Il y a des lions partout dans ce pays » fit remarquer Tadji, un tantinet railleur. Il avait compris sa question, bien sûr, mais s’il voulait des réponses, il allait lui falloir être un peu plus … précis. La route de Tadji avait croisée bien des choses durant son absence sur la Terre des Lions, et notamment des lions, bien que le vieux mâle se doutait qu’il ne s’agissait pas de ceux-là.

Parce que Tadji savait qu’il n’obtiendrait rien du jeune lion en lui parlant de la sorte, le prince déchu se racla la gorge, feignant de regretter ses paroles quelque peu acerbes. De son père, Tadji avait hérité d’une aptitude naturelle pour la tromperie, qu’il avait aiguisé depuis les terribles évènements du Champ Herbeux.

« — Pardonnez-moi, la fatigue me rend aigris » s’excusa-t-il faussement, mais cela sonnait bien « Je suis moi aussi à la recherche d’un groupe de lions, d’une lionne en particulier. Je pensais qu’elle serait ici mais … » Tadji fit une courte pause, observant toute l’étendue de cette lande désertique « … de toute évidence, il n’y a personne ici » acheva-t-il enfin. C’était une manière aussi de lui répondre.

Il ne devait pas en dire trop, pour ne pas attirer les soupçons. Il devait faire croire à l’étranger qu’il ne connaissait pas ce royaume ; mais au-delà de cela il devait faire attention, car son adversaire avait le même avantage que lui : Tadji ignorait qui il était. Etait-il un partisan de Soto ? Un fidèle de Prideland ? Un voyageur désirant vengeance ? Si, d’une quelconque manière, le jeune lion découvrait le camp dans lequel se trouvait Tadji et que, par malheur, le sien était différent, la confrontation serait inévitable. Tadji avait appris à contrôler ses pulsions, mais rien n’était moins sûre pour ce jeune lion à l’allure imposante.

« — Quel genre de groupe cherchez-vous ? » lui demanda-t-il finalement « Peut-être les ai-je déjà croisés, ailleurs qu’ici ? » affirma le lion au pelage rouge.

Pour juger quelqu’un, il fallait le connaître, et le meilleur moyen de le connaître était de découvrir ses intentions. Il aurait voulu savoir qui en particulier, mais il était encore un peu tôt pour cela.


Spoiler:
 

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
Raksà
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 88
En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyVen 10 Aoû - 16:30




Visiblement, cet étranger ne souhait pas aider Raksà dans sa quête. La réponse de ce dernier renfrogna le lion brun qui ne put que froncer des sourcils. Mieux valait rebrousser chemin ou passer outre cet inconnu puisque ce dernier semblait si peu disposé à lui faire la conversation. Raksà n’était pas stupide et pourtant c’est exactement ainsi qu’il avait été perçu. Alors même qu’il allait partir, des excuses se firent entendre et Raksà se ravisa. Un voyageur fatigué ? Pourquoi pas. Le manque de sommeil n’excusait pas tout mais Raksà voulait bien admettre qu’il était arrivé de manière indésirable.

« Ce n’est rien. » dit-il, acceptant ainsi les excuses du mâle rouge – il ajouta également « Navré de vous apprendre que ma route n’a croisé le chemin d’aucune lionne. »

Et pourtant il aurait bien aimé. Non pas pour éprouver ses talents de charmeurs, que chacun se tienne bien à sa place. Il était à la recherche des exilés et bien qu’il aimerait retrouver Kozmotis tout particulièrement, il était évident que tomber sur n’importe lequel d’entre eux ferait l’affaire. Les oreilles de Raksà se redressèrent quand l’étranger le questionna sur les lions qu’il recherchait. Il ne sut pas bien comment les qualifier, aussi il resta vague bien que ce soit involontaire.

« Un groupe de vagabonds je crois ? Ils ont essuyé une terrible bataille il y a déjà un moment de cela. J’ai appris très récemment que l’un de mes amis faisait partis des guerriers. »

Si seulement il n’avait appris que ça. Mais Raksà se garda bien d’étaler les problèmes qui secouaient Prideland – quoique on ne pouvait pas dire que ça secouait la famille royale – autant que les exilés Outlanders. Comment pouvait-il se fier à cet étranger de toute façon ? Et si c’était réellement un voyageur, peut-être qu’il serait juste inutile de lui parler d’histoire et de politique – il devait probablement être totalement désintéressé.

« Disons que je suis inquiet. Tout comme vous je suppose, pour votre amie. »

Le mâle brun se racla la gorge, soudainement mal à l’aise d’avoir été aussi loin dans ses propos. C’était assez inapproprié et il aurait mieux valu pour le jeune guerrier de se taire. Décidant de faire comme si de rien n’était, il continua :

« Son nom vous dit peut-être quelque chose. Il se nomme Kozmotis. »


Spoiler:
 


_________________
©️ Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptySam 11 Aoû - 11:00



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres

Kozmotis.
A ce nom, quelque chose dans le cœur de Tadji s’anima.

Il connaissait Kozmotis, vaguement bien sûre, mais ce simple nom avait permis au lion rouge de comprendre qui le jeune lion recherchait. Face à cette coïncidence plus que douteuse, le prince déchu ne put s’empêcher d’être méfiant. Depuis quand le destin était-il si miséricordieux ? Cela ne pouvait pas être aussi simple … pendant un moment, le vieux lion dévisagea le jeune au pelage sombre, cherchant à déceler dans son visage un indice lui permettant de savoir qui il était, mais malgré ses efforts il ne reconnaissait rien en lui. Il pouvait être n’importe qui, aussi Tadji devait-il être prudent.

Deux choix s’offrait désormais à lui. Il pouvait continuer ses recherches seul, s’offrant ainsi le luxe de la sécurité – car ainsi personne ne pourrait le trahir ni aller contre sa volonté – ou bien il pouvait faire part à cet étranger de ses propres plans, ou du moins une partie. Il n’était pas question de lui dire qui il était bien sûr, mais il pouvait partager avec lui leur objectif commun, celui de retrouver les exilés d’Outland. Tadji ne connaissait pas les motivations du jeune lion, ce qui le ramenait sans cesse à la même question : qui était-il ? Pendant un instant, Tadji battit l’air de sa queue … il devait faire un choix et vite, car chaque seconde de plus qu’il s’accordait pour réfléchir allongeait le silence qui s’était installé depuis les dernières paroles du lion brun. Le silence, bientôt, fut trop long pour être anodin. Si le jeune lion était intelligent, il comprendrait de quoi il était question … quel que soit sa position concernant les exilés d’Outland, il devait savoir que cette histoire était compliquée, au-delà de la trahison dont ils avaient été victimes. Tadji ne les avait pas encore retrouvés, mais il se doutait qu’ils devaient être faibles et exténués. S’il voulait les protéger, il devait prendre garde et ne pas permettre à n’importe qui de les retrouver. Si ce jeune lion souhaitait leur mort, le lion au pelage rouge devait rester sur ses gardes … l’idée qu’il pouvait lui mentir ne lui avait pas échappé, mais pour les menteurs, Tadji avait aussi un plan.

Conscient de ce que cela impliquait pour lui mais aussi pour sa quête, Tadji choisit finalement sa stratégie. S’il était d’un naturel solitaire, il savait qu’une aide était nécessaire … après tout, la Terre des Lions avait encore quelques secrets pour lui et certaines choses lui étaient encore inconnues. Il ignorait, par exemple, que c’était pour la mort de Mopango qu’Ahva avait accepté ce pacte avec Soto, entre bien d’autre choses. Tadji était trop absorber par sa vengeance pour l’entrevoir, la vengeance, le feu et le sang.

« — Je crois que nous recherchons la même chose » déclara finalement Tadji. Par principe, il fit mine d’hésiter un instant. Il ne devait pas éveiller les soupçons en faisant preuve de trop de détermination ou d’assurance « Kozmotis, le lion des tempêtes, est avec la lionne que je recherche, du moins je le crois »

Tadji n’en avait pas la certitude, mais cela lui paraissait logique. C’était Waasi, après tout, qui l’avait fait entrer sur Outland, et la loyauté avait semblé être quelque chose d’important pour l’ancien général. De plus, il ne demeurait pas sur Outland avec les autres envahisseurs – les petits oiseaux de Tadji le lui avait dis – aussi le lion au pelage rouge en avait-il conclu qu’il était avec les exilés, et plus particulièrement Waasi.

Parce que le prince déchu savait qu’ils ne pourraient avancer sans connaître le camp de son interlocuteur, le vieux lion mis un point d’honneur à appeler un chien un chien.

« — Ce ne sont pas des vagabonds » déclara le lion rouge « Ce sont des exilés. Des exilés, qui ont été trahis » ajouta-t-il. C’était sa manière à lui de montrer quel était sa position à leur égard : il était un partisan de leur cause, pas un tueur venu pour achever le travail de Soto « Quelles sont vos attentions à leur égard ? » demanda-t-il enfin.

Il venait de Prideland, après tout. Peut-être était-il envoyé par Ahva ou Awena pour supprimer définitivement les vestiges de ce pacte qui, s’il était dévoilé au grand jour, ne manquerait pas de ternir leur légende. Car Tadji le savait : si le peuple apprenait ce qui était réellement arrivé sur Outland, une vague de discorde ne manquerait pas d’emporter la fébrile paix établis depuis la mort des Démons Noirs.

Spoiler:
 


_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
Raksà
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 88
En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptySam 11 Aoû - 12:00




Le silence qui suivit les déclarations de Raksà lui fit froncer les sourcils. Avait-il véritablement dit quelque chose de mal au point de contrarier le lion rouge ou était-ce parce que le nom de Kozmotis ne lui était pas inconnu ? En tant que voyageur, il était fort possible que son vieil ami ait croisé la route de l’étranger qui était en face de lui. Si c’était le cas, alors Raksà aurait une bien sacrée veine d’être tombé sur lui. Pour une fois que la chance semblait vouloir se mettre de son côté.

Finalement lorsque le lion rouge s’exprima, les oreilles de Raksà se redressèrent, subitement très intéressé par le discours du voyageur. Ainsi donc, c’était vrai ? Dubitatif et peu enclin à y voir là un signe du destin, Raksà questionna le lion rouge, comme s’il n’y croyait pas :

« Vraiment ? »

Mais cela ne semblait pas faire le moindre doute. Il connaissait Kozmotis et plutôt bien, puisqu’il semblait également avoir connaissance de ses origines. Mais la suite renfrogna Raksà bien plus qu’il ne l’aurait voulu. Des exilés et non des vagabonds. Raksà préférait ne pas les percevoir comme des exilés, persuadés que Soto ne pourrait rester au pouvoir très longtemps. Ce n’était que temporaire selon le lion brun, une question de temps et bien qu’il admît que le lion rouge avait raison, il n’en restait pas moins confiant.

Quant à la trahison, il ne pouvait le nier et cela l’attrista – il n’avait rien vu venir et en tant que futur chef des guerriers, cela le mettait dans une position très délicate. Cependant, ce voyageur semblait prendre cela tout aussi à cœur que Raksà si ce n’est plus. Et s’il demanda à Raksà quelles étaient ses intentions envers ces exilés, le mâle brun était en droit de se poser la même question. Préférant ne pas jouer au plus malin, surtout avec son objectif en tête, Raksà ne tourna pas autour du pot :

« Je vous l’ai dit. Kozmotis est un ami, je m’inquiète pour lui et pour tous les autres. De plus … » Il marque une pause, peu enclin à vouloir se répandre en explications pour finalement dire : « Je veux entendre la vérité de leur bouche. »

Il n’avait pas à s’expliquer davantage. Ils ne se connaissaient pas après tout et bien que l’objectif de chacun soit similaire, il était hors de question pour Raksà de tout déballer à un parfait inconnu. Néanmoins, Raksà prit conscience que les informations de l’étranger ne pouvaient que s’arrêter ici. Il cherchait une lionne et visiblement n’arrivait pas à la retrouver – lionne qui parcourait probablement ces terres avec Kozmotis, mais cela s’arrêtait là. Une maigre étincelle pour une nouvelle impasse.

« Mais si vous n’avez pas retrouvé votre amie, je suppose qu’ils ont quitté cet endroit depuis longtemps déjà. »

Il ne lui restait plus qu’à explorer d’autres possibilités. Pivotant son regard vers l’étranger, bien qu’il ait été assez clair sur sa position, Raksà lui retourna la question :

« Et en ce qui concerne vos intentions ? »


_________________
©️ Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyMar 14 Aoû - 19:04



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres

Le jeune lion au pelage sombre semblait étonné de découvrir par quelle coïncidence les deux mâles étaient liés, peut-être plus de Tadji lui-même. D’autres lions, en d’autres circonstances, n’auraient pas manqués de s’unir dans leur quête … mais Tadji étant Tadji, son vœu n’était pas de trouver un compagnon de voyage. Il souhaitait aller vite car le temps était compté, et même si Tadji n’en avait pas conscience, ils le savaient tous les deux.

Kozmotis était un ami, vraiment ? Jusqu’à quel point ? Ce jeune lion était-il prêt à retourner ciel et terre pour le retrouver ? Tadji n’en savait rien. Un sourire se dessina sur le coin de ses babines lorsque le jeune lion lui fit comprendre qu’il souhaitait entendre la vérité de la bouche des concernés.

« — La vérité, hein ? » répéta le lion au pelage rouge « J’espère qu’elle ne sera pas trop dur à entendre » affirma-t-il.

Il devait prendre garde à ce qu’il disait. Le prince déchu s’engageait dans des vois sinueuses et glissantes dans lesquelles il pouvait facilement perdre sa couverture et son anonymat. Pour contrer les potentielle inquisition, Tadji avait déjà un plan, mais le mensonge suffirait-il ? Le vieux lion avait confiance en ses capacités de menteur, mais il n’oubliait pas non plus qu’un seul faux pas pouvait mettre à mal toute son entreprise. Tadji le Couronné devait encore rester mort un temps, le temps d’être assez fort pour reprendre ce qui lui appartenait.

Le Pridelander perdit un instant espoir quant à retrouver les exilés en ce lieu. Il était vrai qu’il n’y avait nulle trace d’eux, mais Tadji connaissait Waasi. Il connaissait la place qu’avec ce lieu en son cœur.

« — Je ne serais pas aussi catégorique » rétorqua Tadji « Ils n’ont nulle part où aller, la Lande est leur seul refuge, leur seule option » affirma le lion au pelage rouge « S’ils sont encore en vie, ils reviendront ici »

Ou alors, ils avaient quitté la Terre des Lions. C’était une possibilité crédible, mais que Tadji ne souhaitait pas entendre. L’idée que sa sœur ait pu abandonner aussi facilement Outland ne correspondait pas à sa version de la réalité … et pourtant, à cet endroit précis, en ce lieu si cher au cœur des enfants de Samekh, Tadji ne décelait aucune odeur familière. Si Waasi avait été là, elle n’y était plus depuis un moment … ce qui l’avait poussé à partir, Tadji l’ignorait, tout comme il ignorait si elle allait revenir ou non.

« — S’ils ont quitté la Terre des Lions, en revanche … » déclara-t-il. Il resta un instant en suspens, abhorrant ce qu’il s’apprêtait à dire « S’ils ont quitté la Terre des Lions, ils peuvent être n’importe où » acheva le mâle à la crinière brune.

Et leur tâche serait alors ô combien plus vaste, mais il en fallait plus pour décourager Tadji. Son père lui avait appris la ténacité et malgré son âge, le vieux lion n’avait pas oublié ses enseignements. Bien au contraire …

« — Je suis né sur Outland, je connais bon nombre d’entre eux. Le destin nous a séparé, mais j’ai eu vent de leur infortune. Je suis là pour leur venir en aide » raconta Tadji pour toute réponse.

Il espérait que cela lui suffirait. Le jeune lion semblait poli et le prince déchu comptait sur cette facette de sa personnalité pour ne pas avoir à en dire plus. Il prit soin également de ne pas lui laisser trop de temps pour réfléchir : sans se hâter, il enchaîna cependant.

« — Nous devrions nous séparer pour partir à leur recherche » proposa le vieux lion « Nous couvrirons davantage de terrain si nous cheminons chacun de notre côté »

De toute évidence, Tadji n’avait pas tort : ils iraient plus vite seuls que s’ils restaient ensembles. Le vieux mâle savait déjà par ou partir : vers le sud, sur les terres de Freeland. Le prince déchu cherchait aussi son oncle et sa tante, Vita et Ishana, et s’ils les trouvaient, il ne manquerait pas d’obtenir des informations sur Waasi. Après tout, parmis tous les membres de leur famille, Ishana était certainement la dernière à avoir vu Waasi. Et si d’aventure Ishana se trouvait encore avec elle, Vita ne manquerait pas de le lui dire. Vita était la clé et Tadji le savait.

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
Raksà
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 88
En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyVen 17 Aoû - 14:16




Raksà fronça les sourcils aux paroles du lion rouge mais ne rétorqua pas. Il n’avait pas envie de s’engager dans une conversation politique avec cet étranger et encore moins de lui révéler des informations qu’il n’avait pas à connaître. La vérité, pour le moment, elle ne regardait que Raksà et lui seul.

S’il devait en discuter avec quelqu’un, c’était avec Kozmotis et non ce voyageur. Mais avant de se placer définitivement sur la défensive, le jeune guerrier écouta attentivement tout ce qu’il avait à révéler. L’hypothèse que les exilés Waasiens puissent être en dehors de la Terre des Lions ne plaisait pas à Raksà, pourtant il ne démordrait pas :

« S’ils sont vraiment aussi loin, alors j’irai les chercher, même au-delà de la Terre des Lions. »

Et il semblait bien que Raksà n’était pas le seul lion déterminé à leur venir en aide. Raksà imagina un instant ce qu’il avait dû ressentir en apprenant que sa patrie avait été assiégée alors qu’il était en voyage. Un léger soupir de frustration lui échappa.

Cependant, Le lion brun choisit de croire en la bonne volonté du lion rouge et actuellement, il ne le considérait pas comme une menace assez grande pour nuire à tous les exilés Outlanders. Et de toute évidence, ils n’étaient pas plus avancés l’un que l’autre alors le danger était pour ainsi dire écarté s’il s’avérait que ce dernier était un menteur. Il hocha même la tête aux paroles qui suivirent avant de rétorquer :

« Je suis d’accord. Le terrain couvert n’en sera que plus grand. » - Raksà laissa son regard dériver avant de reprendre : « J’irai au Nord, vers la Jungle. Peut-être que certaines de mes connaissances là-bas en savent plus que moi. Je suppose que nos chemins se séparent ici. »


_________________
©️ Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyMer 22 Aoû - 14:06



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres

L’inconnu au pelage sombre ne manquait pas de motivation et en d’autres circonstances cela n’aurait pas manqué d’impressionner Tadji. Malheureusement pour lui, le vieux lion avait cessé depuis longtemps d’admirer ses semblables. Le prince déchu ne résonnait plus que dans l’absolu : il n’y avait plus de juste milieu à ses yeux, pas d’alternative, pas de compromis. Si Waasi avait quitté la Terre des Lions, cela signifiait qu’elle avait abandonné son royaume, qu’elle avait accepté la domination de Soto et la trahison des Pridelanders, qu’elle acceptait de vivre dans le déshonneur, dans la disgrâce, dans la honte. Telle était la vision de Tadji, cruelle et sans équivoque. Il espérait, au plus profond de son cœur, qu’une explication logique viendrait contrecarrer cette possibilité … autrement, il ignorait s’il serait en mesure de pardonner une telle offense à la mémoire des sacrifices de leurs parents. Pour l’heure, Tadji contenait son imagination : Waasi n’avait peut-être pas quitté la Terre des Lions après tout …

Tadji ne savait pas quoi penser de cet étranger au pelage sombre. Il venait de Prideland et avait l’odeur des lions du Rocher, et pourtant il était à la recherche des exilés d’Outland. Il se disait ami de Kozmotis, sans cependant annoncer clairement son désir de les aider ; chercheur de vérité, Tadji se demandait ce que le jeune lion apporterait avec lui si d’aventure il parvenait à trouver ce qu’il cherchait. Trop méfiant pour le considérer comme un allié, Tadji avait le sentiment qu’il le reverrait et que ce lion était plus important qu’il ne le pensait. Ce lion ne pouvait pas être n’importe qui, le destin était rarement si paresseux. Cette pièce manquante, Tadji ne ressentait pas le besoin de la combler. Qui était ce lion, cela n’avait que peu d’importance … la seule information que cette rencontre allait lui apporter était qu’il n’était pas seul à chercher Waasi, et cela lui suffisait amplement. Il devait se hâter, car si de potentiel alliés les cherchaient, leurs ennemis devaient aussi le faire. D’un signe de tête, Tadji approuva les dernières paroles du jeune lion. Il irait au nord ? Tant mieux. Lorsque le jeune lion mentionna la jungle du nord, Tadji s’apprêta à le mettre en garde … avant de finalement se raviser. Le mâle au pelage rouge n’avait pas été oisif pendant ses neuf mois d’absence et il avait eu à faire aux lions pâles de la Jungle des Sage, mais mieux valait garder ça pour lui pour l’instant … s’il était trop curieux, le jeune félin le découvrirait bien par lui-même.

« — Pour ma part, j’irai vers le sud » déclara le vieux lion au pelage rouge « Nos chemins se séparent donc ici » répéta-t-il, comme pour confirmer les dires du jeune mâle.

Tadji n’était pas un adepte du hasard. Pour forcer le destin, il devait retrouver Vita, qui pouvait être au bas mot n’importe où. Pour cela, le prince déchu comptait longer la frontière qui séparait Prideland du Grand Désert. Les Jangowas s’aventuraient rarement si loin et les Pridelanders n’étaient pas un problème pour Tadji. Personne ne le connaissait là-bas, ou presque … s’il était suffisamment discret, personne ne s’apercevrait de sa présence.

Parce qu’il sentait qu’il était temps pour eux de se séparer, Tadji interpella une dernière fois l’étranger. Il devait mettre toutes les chances de son côté.

« — Si d’aventure vous trouvez les exilés avant moi, pourriez-vous faire passer un message à leur reine, Waasi ? » demanda finalement le prince déchu « Dites-lui que le feu ne tue pas ses enfants »

Cette information n’avait aucune valeur aux yeux des étrangers, mais pour Waasi, elle prendrait tout son sens. Il savait qu’elle comprendrait et qu’elle saurait. Le feu sous la cendre sommeillait depuis trop longtemps.

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one
Raksà
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 88
En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyMer 29 Aoû - 18:29



L’étranger énonça ses intentions et Raksà constata que leurs directions étaient parfaitement opposées. S’il espérait qu’il réussisse dans sa quête, Raksà ne pouvait qu’avoir le même espoir pour lui-même. Mais alors que les deux lions allaient se séparer, il lui fit une étrange requête. Un message serait à faire passer à la reine elle-même ? De plus, le contenu de ce message était un mystère pour Raksà mais il ne chercha pas à en savoir davantage, songeant que la méfiance respective de chacun devait beaucoup trop jouer. Il se contenta de hocher la tête avant d’affirmer :

« Je le ferai. » - il hésita un instant puis formula son message également, espérant que le Général comprendrait : « Si d’aventure vous avez plus de chance que moi et que Kozmotis se trouve parmi eux, dîtes lui qu’un valeureux guerrier de la Lande est à sa recherche. »

Si aucun nom n’avait été révélé pendant cette entrevue, ce n’est pas maintenant que les choses changeraient. Peut-être une prochaine fois, si par le destin ils venaient à se croiser de nouveau. Le chemin était encore long, autant pour Raksà que pour ce voyageur, mais il n’en resta pas moins courtois en le saluant une dernière fois :

« Bonne chance. »

Ils allaient probablement en avoir besoin tous les deux. Puissent les Grands Esprits les guider dans cette quête qui, selon le lion brun, apporterait encore son lot de révélations et de déceptions.


_________________
©️ Kiowara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4808-raksa-the-warrior
Tadji
De Feu et de Sang


À mon sujet

Age : 26 Féminin
Nb de Messages : 3588
Localisation : France (78)

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà EmptyJeu 13 Sep - 19:30



THE WAY HOME
Ce que nous avons perdu dans le feu, nous le retrouverons dans les cendres

D’un signe de tête, Tadji approuva ce que le jeune venait de dire. De la chance, ils allaient en avoir besoin effectivement, mais le vieux mâle au pelage rouge ne comptait pas trop là-dessus non plus. Dans la situation dans laquelle il se trouvait, il ne pouvait se contenter d’avoir simplement de la chance : il devait la créer, la domestiquer, la soumettre, au même titre que ses pairs avant lui. Le vieux mâle salua le brun à son tour, avant de faire volteface pour prendre la direction du sud. Tandis que ses pas l’éloignaient du Pridelander, le cœur du vieux mâle était certain d’une chose : il le reverrait d’une manière ou d’une autre. Leur rencontre et leur but commun, bien qu’imprévus, ne pouvaient avoir d’autres issues. Bientôt, le vieux mâle se mit à trottiner, avec bien plus de souplesse que son âge n’aurait pu le laisser croire. Il avait beaucoup à faire, et peu de temps, aussi s’éloigna-t-il sans connaître le nom de cet étranger ni savoir qu’il était le fils de Sadaka, le futur chef des guerriers de Prideland … et probablement l’un de ses futurs ennemis.


(Super court mais c'était pour conclure ... merci pour le rp ! The Way Home ft. Raksà 3239304771 )

_________________


There is no peace
Peace is a concept, peace is an ideal, peace is a promise, peace is a lie.
It’s just a tale we tell ourselves because the truth is so hard. There is only war
There is always fight, against each other, against our kind, against ourselves
There is only fight, and then revenge. Revenge is reality.


Images par Prince Voldy
Anciennement Samekh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3117-t-a-d-j-i-the-crowned-one

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: The Way Home ft. Raksà   The Way Home ft. Raksà Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Way Home ft. Raksà
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» (discussion) Ocean Home
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE
» Avez vous la slacking attitude ?
» Can you bring me home ? [PV Mister Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-