Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Little voices, buzzin' poison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 199
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Little voices, buzzin' poison   Jeu 2 Aoû - 12:45

Little voices, buzzin' poison
Backward noise from everything
[...]
They'll never ever let me be
Was that your voice or was that me ?

***

Un ricanement. Puis deux. Puis tout un groupe. Une odeur répugnante qui lui prend à la gorge. Obscurité. Des rayons solaires cachés par les larges feuilles de la jungle. Une voix s'élève de nouveau. Un ton moqueur faussement outré.

« T'es trop bête ! »

Une autre crache, suinte d'une perfidie révoltante qui n'a rien à faire chez un enfant.

« C'est parce qu'il est blond comme un Jangowa ! »

Une ombre se dresse devant lui, l'écrasant de toute sa supériorité. Deux petits yeux bleus, perçants, accusateurs. Il ne comprend pas. Pourquoi ? Un coup soudain au visage. La masse coupable dégouline, trempant son pelage de bourbe.

« Peut-être que s'il était comme nous, il serait plus intelligent ! »

Ricanements. Davantage de fange. Pourquoi ? Qu'avait-il fait pour mériter cela ? Où sont les adultes ? Un sanglot.

« Vous l'entendez ? Il est comme un bébé ! Ou pire, une gamine ! »
« Lâche-nous ! »
« Retourne dans ton désert ! »

« Va crever ! »


Sayidi se réveilla en sursaut, choqué, secoué. Haletant, perdu, il balaya les lieux du regard, les yeux fous, ne reconnaissant pas le repère les Gardiens. Il sentait ses joues trempées de larmes, mais il ne pouvait trouver en lui la souci de s'en préoccuper. Fedha était près de lui, ses sourcils noués par l'inquiétude. C'était lui qui avait brisé l'emprise du cauchemar. Il demanda quelque chose. Sayidi ne l'entendit pas. Il se contenta de secouer lentement la tête. Partir. Il avait besoin de partir, de respirer. Il avait l'impression d'étouffer. Il se leva, tout tremblant, et se déplaça tant bien que mal à l'extérieur, abandonnant Fedha derrière lui. Heureusement, ce dernier ne le suivit pas.

Cependant, Sayidi ne pouvait se contenter d'être simplement à l'entrée du repère. Il avait besoin de voir la lune, de sentir le vent sur son pelage, pour lui rappeler qu'il ne se trouvait plus dans la jungle, que Maafa ne pouvait plus le harceler, que les Mositus étaient loin. Il grimpa donc jusqu'au rocher de la fierté, où se posa pour regarder le ciel nocturne. Son cœur se calma quelque peu et il retrouva sa respiration au bout de quelques minutes.

Pourquoi. Pourquoi ne pouvait-il pas passer à autre chose ? Pourquoi ses souvenirs continuaient-ils à le hanter ainsi ? Tout cela s'était déroulé lorsqu'il n'était qu'un lionceau, et il n'avait que mené une vie idyllique depuis son arrivée à Prideland, loin des guerres et des conflits qui touchaient la Terre des Lions.

Pourquoi son esprit refusait-il de lui permettre de goûter au bonheur ?

_________________

Kit © Yetsa
Sayidi parle en #ad5223
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4265-s-a-y-i-d-i-rapport#93706
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 481
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Ven 3 Aoû - 16:18

Little voices, buzzin' poison




C’était un jour spécial aujourd'hui ! J’étais parti continuer à entrainer les enfants à l’art du combat, tout en suivant le crédo de mon père : Jamais attaquer, uniquement se protéger soi-même mais aussi les autres. J’étais assez fière de leur progrès, Ashka et Nilam possédaient les techniques et l’endurance mais la précision n’est pas encore tout à fait au point. Cela s’affinera avec le temps. Ils seront de grands lions bientôt et Uka et moi ne serons pas toujours là pour les protéger. Et en ce qui concerne mes deux petites fifilles, Elle maitrise les bases du combat et elles s’améliorent de plus en plus à la chasse. Autrement dit, tout vas bien !

Et un peu plus tard, quand la nuit était tombée depuis deux voire trois heures, j’avais finis cette journée par discuter un peu avec Kita et mon oncle. Le genre de discussion qui pouvait commencer par « un petit caillou » et se terminer par les grandes philosophies de vie ! Une chose est sûr, c’est que je ne m’en lasserais jamais de ces discutions !

"Je vous rejoins après, je dois régler quelques affaires au Rocher"

"Papa ! Ne te perd pas en route !" Disait Kita.

"Le jour où je me perdrais ici, je t’autoriserais à frapper tes frères !"

"Ça, je le fais déjà !"

Typique Kita ça… Je plains le malheureux qui osera lui marcher sur les pieds.

Je les regardais s’éloigner pendant que je continuais ma route vers le rocher…Que je ne suis pas PRÊT d’oublier Mademoiselle Kita ! Je saurai mort le jour où j’oublierais ce chemin. Je ne voyais ni Awena, ni Ahva ! J’entendais uniquement des bruits de petits rochers dévalant la longue pente menant jusqu’en haut. J’entamais le chemin lorsque j’arrivais un peu derrière un lion qui montait. Il était plongé dans ses pensées qu’ils ne m’entendaient même pas monté derrière lui !

Je reconnaissais son pelage et sa crinière, c’était Sayidi me semblait-il. Le jeune gardien. Ashka et Uka l’avait déjà rencontré. Ashka l’adorait à ce que j’ai cru comprendre. Pas très étonnant puisqu’il veut en devenir un ! Mais il devait être terriblement pensif pour ne pas s’apercevoir de ma présence. Il grimpait sur le sommet du rocher puis s’asseyait en face de la lune.

"Hey… t’arrive pas à trouver sommeil ?" lui demandais-je. Peut-être que ce n’était que ça… mais j’en doute. J’attendais qu’il me réponde. J’espérais qu’il ne serait pas surpris de me voir comme ça, uniquement la tête et mes pattes dépassant du sommet.

Spoiler:
 


_________________
SEMI-ABSENCE du 14 au 30 août !

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 199
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Dim 5 Aoû - 15:52

Sayidi sursauta lorsqu'une voix s'éleva subitement dans la nuit. Il s'empressa alors de jeter nerveusement des coups d’œil autour de lui, espérant presque qu'on ne s'était pas adressé à lui. Cependant, son regard se posa finalement sur un lion qui le regardait fixement depuis l'intersection entre deux plateformes rocheuses. L'apprenti, n'étant pas certain de l'identité du félin à cause des couleurs altérées par la pénombre, goûta l'air et reconnut aussitôt Tan Diel, le père du jeune Ashka. Un peu honteux qu'on le vit dans cet état misérable, surtout quand il s'agissait du père d'un admirateur, Sayidi baissa la tête et contempla ses pattes d'un intérêt tout nouveau. Finalement, il répondit dans un souffle, la voix un peu cassée :

« Je ... Non, je n'y arrive pas. »

Il ferma ensuite les yeux. Devait-il parler à Tan Diel ? Il doutait que son aîné pût le comprendre, mais Fedha lui avait recommandé de parler à quelqu'un, n'importe qui. Et ... Il avait entendu dire de bonnes choses sur le compte de Tan Diel, notamment sur son goût à aider les autres à régler leurs problèmes personnels. À moins qu'on lui eût menti.
Non.
Ce n'était pas le moment de se plonger dans la paranoïa. Sans compter que Sayidi suspectait que ses hésitations à se confier au mâle reposaient également sur son apparence similaire aux Mositus. Or, il était ridicule de se laisser influencer et porter un jugement sur un autre uniquement basé sur son physique. Après tout, n'était-il pas lui-même extrêmement bien placé pour le savoir, ayant été la cible d'une telle injustice dans son enfance ? Prenant une profonde inspiration, Sayidi lâcha alors subitement :

« Les cauchemars et les démons de mon passé me hantent. »

Oh, il se sentait ridicule, à parler ainsi avec des mots si dramatiques, mais ils correspondaient à ce qu'il ressentait.

_________________

Kit © Yetsa
Sayidi parle en #ad5223
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4265-s-a-y-i-d-i-rapport#93706
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 481
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Mer 8 Aoû - 13:58





Le gardien, un peu surpris de mon interpellation, se retourna vers moi pour savoir qui j’étais exactement. Il finit par baisser le regard et fixait ses pattes. Il finit par me répondre, la voix un peu enroué. J’en déduisais qu’il m’avait reconnu.

"Je ... Non, je n'y arrive pas."

Il respirait, soupirait, avant de continuer par me dire… que les démons et les cauchemars de son passé le hantaient. Il devait avoir vécu beaucoup de choses et être au bout du rouleau pour dire une phrase aussi profonde et sincère à une connaissance. Je le comprenais, d’un certain point de vue. Moi aussi, j’ai dû affronter mes démons par le passé… et également mes déceptions face à la révélation de mon frère.

Mais moi, j’avais Uka pour m’aider à gravir cette pente. Et à ce que j’ai pu comprendre, Sayidi n’avait pas encore tourné cette page. Comme il l’avait fait, je vais également lui dire mes pensées à ce sujet. Il pourrait peut-être s’ouvrir à moi… et découvrir ce qui le ronge en secret de l’intérieur.

"…Les démons du passé…"
. Je me levais pour venir m’asseoir à côté de lui, me mettant aussi face à la beauté de la lune.

"Tes paroles sortent du cœur Sayidi… Tu combats ce passé que tu ne veux pas accepter aujourd’hui, que tu ne veux pas mettre de côté. Je ne sais pas ce qui te ronge intérieurement… mais… j’ai dû moi aussi affronter mes démons il y a quelques années...

"Tigre, Tigre, brûlant, brillant" Mon père me racontait l'histoire du tigre. C'est une bête de légende apparemment. Il est comme nous sauf qu'ils n'ont pas de crinière et leur pelage est de différentes couleurs, rayé comme les zèbres. Il me disait qu'ils représentaient notre capacité à se défendre des mauvaises émotions et ils étaient également eux-même nos propres démons.

Le tigre à double face. Il voulait dire par là... que quoi qu'il arrive, nos démons nous feront du mal quelques fois mais en apprenant à vivre avec les leçons de ces démons, ils peuvent devenir notre force... ou notre faiblesse.

La vie est comme ça. Elles nous donnent des épreuves… pour devenir plus fort mentalement et physiquement…pour l’apprendre… sauf que certains ont plus de mal à accepter le passé que d'autre.. parce que chacun à ses propres démons et tout le monde n'a pas la même capacité à réagir aux choses."

Je faisais une courte pause, faisant tournée ma prochaine question 100 fois dans ma tête.

"…Qu’est-ce qui trouble ton esprit et ton cœur aujourd’hui ?"



_________________
SEMI-ABSENCE du 14 au 30 août !

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 199
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Jeu 9 Aoû - 19:47

En temps normal, Sayidi se serait tendu à l'approche de Tan Diel. Cependant, les conditions étaient différentes, et le rouquin se trouvait fatigué, aussi bien physiquement que mentalement, poussé dans ses derniers retranchements. La répétition de cauchemars et des heures de sommeil perdues ont ce genre de conséquences. De fait, Sayidi n'eut pas véritablement de réaction, négative du moins, lorsque l'autre se plaça à ses côtés. En vérité, peut-être même qu'il trouvait dans ce geste quelque chose de réconfortant. S'il n'avait eu aucune honte, il aurait certainement tenté de se laisser aller contre son aîné. Toutefois, Sayidi avait un rôle à jouer, devait servir d'exemple en tant que Gardien, et il avait déjà montré suffisamment de faiblesse. Faire des câlins devrait être reporté à un autre jour.

Ainsi, Sayidi laissa Tant Diel parler, sa voix apporter une sorte de calme. Il n'était pas sûr de comprendre tout ce qu'il racontait, mais avec un félin avec qui parler et lui changer les idées aidait malgré tout. La reconnaissance qu'il ressentait envers Tan Diel, qui prenait sur son temps libre pour le rassurer, se mêlait à un léger sentiment de redevance. Comment pouvait-il rendre la pareille ? Cependant, ses pensées furent interrompues lorsque son aîné posa la fameuse question. Sayidi se tendit d'abord, puis se força à se relaxer, sans grand succès. Il fallait dire qu'il s'attendait au questionnement. Ce n'était que logique et juste envers Tan Diel. Ainsi, il ferma les yeux un instant histoire de se récupérer ses moyens, puis les rouvrit et se lança :

« Des cauchemars. J'y revois sans cesse des évènements de mon passé chez les Mositus, ou alors j'y revois mon père, avant qu'il ne tue mon parrain. Mais ... Mon problème repose surtout sur ma petite enfance. J-J'ai honte à l'avouer, mais tout lion ressemblant vaguement à un Mositu m’effraie. Tu n'as pas fait exception à cette règle, au début. Mais à présent, je connais ta famille, alors j'arrive à surmonter cette crainte. Elle me fatigue. Mes cauchemars me fatiguent. Je ne sais plus quoi faire. J'ai l'impression d'être cassé. Est-ce que je peux vraiment prétendre être un Gardien si je ne peux me montrer impartial ? »


_________________

Kit © Yetsa
Sayidi parle en #ad5223
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4265-s-a-y-i-d-i-rapport#93706
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 481
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Mar 21 Aoû - 22:03





Sayidi ferma les yeux… puis repris la parole. Des cauchemars… voilà ce qui le troublait. Il y voyait des évènements de son passé parmi les Mositus ou de son passé tout court… Il a vu la mort de son parrain, assassiné par le père de Sayidi lui-même. Une famille déchirée à son enfance… Mais ce n’était pas tout. Sa plus grande peur fût à cause de son enfance. Tous lions ayant le pelage sombre comme un Mositu lui faisait peur. Il rajoutait même qu’il avait peur de moi au début, mais en ayant rencontré Uka et Ashka, il arrivait à surmonter cette crainte de moi.

"Mes cauchemars me fatiguent. Je ne sais plus quoi faire. J'ai l'impression d'être cassé. Est-ce que je peux vraiment prétendre être un Gardien si je ne peux me montrer impartial ?"

Je comprenais plus ou moins maintenant ce qui le faisait trembler. Son passé chez les Mositus lui a fait des cicatrices qui ne sont pas encore tout à fait fermées. Que lui ont-ils fait pour avoir autant peur d’eux ? Je repris calmement

"Bien sûr que oui… Mais n’oublie pas, avant d’être un Gardien, tu es avant tout un lion. Être un gardien est un apprentissage de toute une vie, et à chaque épreuve, tu seras plus fort, plus sage, plus responsable, plus expérimenté…

Et…Tu peux même envisager la possibilité que… ce passé que tu fuis tant aujourd’hui, peut devenir ton plus précieux allié demain."


Tout en parlant, je faisais minutieusement attention à la réaction de Sayidi sur son visage… Quand les mots ne viennent pas, le visage les raconte à leur place. C’est pour cela qu’on peut « lire » certaine personne comme un livre ouvert.

"Je sais que c’est dur de te remettre en mémoire ses évènements… mais, j’ai encore une autre question… Ses Mositus qui t’effraient tant, que t’ont-ils fait ? Tu n’es pas obligé de répondre mais cela m’aiderait… à comprendre ce que tu vis…"



_________________
SEMI-ABSENCE du 14 au 30 août !

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 18 Masculin
Nb de Messages : 199
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Dim 26 Aoû - 12:20

Sayidi tourna tristement la tête vers Tan Diel, déjà presque résigné. Il ignorait si l'autre pouvait l'aider, mais au point où il en était, il se trouvait prêt à prendre en compte tous les conseils qu'on pourrait lui donner.

Tan Diel lui rappela ainsi qu'il restait un lion avant d'être un Gardien, qu'il avait encore le temps d'évoluer, de changer, d'apprendre. À ces mots, le rouquin se retint de lui rétorquer « pour combien de temps encore ? », car son statut n'avait pas évolué depuis plus de deux ans, depuis qu'il avait rejoint la Garde en tant qu'apprenti. Toutefois, il avait également conscience qu'il se montrait peut-être trop impatient. Sans doute, les taquineries de Najah, qui ne manquait pas une occasion de lui rappeler la stagnation de son rôle, devaient lui monter à la tête. Sans compter, eh bien, ses autres problèmes, qui se trouvaient au centre de la discussion actuelle.

Tan Diel continua de parler, et ce qu'il dit alors intrigua Sayidi. Son passé pouvait-il véritablement devenir sa force ? L'apprenti eut envie de demander comment une telle chose pouvait être possible, mais il n'osa finalement pas ouvrir la gueule. Il préférait partir du principe que l'autre n'avait pas terminé son raisonnement. Cependant, la conclusion ne vint pas, Tan Diel l'interrogeant à la place, lui demandant s'il était possible pour lui de parler de ce qui lui avait été fait. Sayidi prit une inspiration soudaine à cela. Il... Aurait dû s'y attendre. Toutefois, la vérité sur sa mémoire ne risquerait pas d'être satisfaisante.

« À vrai dire, je ne me souviens plus de grand chose. Juste de sentiments, de ce que je ressentais dans ces moments-là. Je n'ai gardé qu'un seul vrai souvenir : celui de lionceaux mositus me couvrant de boue en me lançant des insultes au visage... Sur le fait que je ressemblais à Jangowa, notamment. Je me souviens aussi qu'ils attendaient toujours que Hofu, mon parrain, ne soit pas là pour agir. Les autres adultes n'intervenaient jamais. »


_________________

Kit © Yetsa
Sayidi parle en #ad5223
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4265-s-a-y-i-d-i-rapport#93706
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 19 Masculin
Nb de Messages : 481
Localisation : Belgique, Hainaut

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   Jeu 6 Sep - 17:24





Sayidi se confia sur cette enfance douloureuse. Il ne se souvenait plus de grand-chose me disait-il, à l’exception des émotions qu’il ressentait à cette époque. Un seul souvenir marquant lui restait en mémoire. Il était couvert de boue par les autres lionceaux, l’insultaient à cause de ses différences, et le pire dans tout ça, aucun adulte mis à part son parrain n’intervenait… C’est… révoltant. Et les adultes sont tout aussi coupables par leur inactivité que les lionceaux. Voilà une bien triste image des mositus.


"Tous des idiots, voilà ce que j’en dis. Ne te focalise pas sur eux ni sur ces adultes ignares. Ils ont tort… Je comprends maintenant pourquoi tu en as peur… mais heureusement, tous les lions, qu’ils soient mositu ou non, ne sont pas comme ceux que tu as connus. Regarde-moi par exemple, j’ai beau leur ressembler, je ne suis pas du tout comme ces lions-là. Et je suis sûr que tu as déjà rencontré d’autres mosi’s qui ne leur ressemble pas. Souviens-toi toujours de ça, ici sur Prideland, tu ne risqueras rien, tu trouveras toujours de l’aide si tu en as besoin."



_________________
SEMI-ABSENCE du 14 au 30 août !

Signature: © Ukarimu/ Avatar : © Sayidi (Merci à vous Very Happy )
HistoireRp's et liensRapport du matin
Signa. Awena ( Merci ! ) :
 

“Don’t walk behind me; I may not lead. Don’t walk in front of me; I may not follow. Just walk beside me and be my friend.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4304-tan-diel-handsome-little-

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Little voices, buzzin' poison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Little voices, buzzin' poison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lames suintantes + poison ?
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Lydia de Sambre ~Un poison sous la forme d'une rose~
» Le poisson-poison : Le Fugu !
» [Recherche] Scorvol/Scorplane, talent : soin poison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: Le Rocher de la Fierté
-