Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Another day ft Masika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 62
En savoir +
MessageSujet: Another day ft Masika   Dim 8 Juil - 22:07

Another Day
ft Masika

C'était un matin comme un autre, commençant par une leçon de Père. Père avait décidé de me parler d'une leçon particulière aujourd'hui, une leçon qui eut le don de m'intéresser d'avantage que les précédentes. Lorsque nous quittâmes le Repère des Lions ; Père me parla de l'histoire du royaume, pour la première fois, j'entendais le vécu de mon géniteur et les craintes qui l'avait traversé. Pour une fois, il ne me parlait pas comme un roi, mais comme un Père, il s'était dévoilé entièrement, sans masque ou protection. Bien que j'eus déjà entendu parler de ce cette histoire, l'entendre de sa bouche semblait beaucoup plus réaliste que les comtes des autres lions. Puis, il me parla de l'amour, de ce sentiment qui l'habita lorsqu'il rencontra Mère. Il me demanda alors avec un air taquin si j'avais un sentiment similaire envers une quelconque femelle. Je dû faire un ultime effort pour réprimer un sourire niais et me contentai de me lécher la patte avant gauche en ajoutant un « non » qui, j'osais l'espérer, ne trahissait pas mes sentiments. Il me donna un petit coup de pattes taquin et dit avec sa voix rauque que la leçon était finie, que j'étais libre de partir. Je fis mine de m'éloigner puis fit demi-tour et dit avec un air chargé en signification :

« Merci pour cette leçon, Père. Elle m'a été profitable. »

Je lui souris avant de m'éloigner avec l'air le plus noble possible. Une fois que mon géniteur était hors de mon champ de vision, je poussai un long soupir avant de rugir, content d'être enfin libéré. Je me mis à rire avant de me mettre à fredonner une chanson que me chantait parfois Mère. Soudain, je vis une figure familière qui me fit secouer la tête. Masika ? Un large sourire se dessina sur ma face et je me mis en marche en trottinant pour aller à sa rencontre.

«  Bien le bonjour, Monsieur Ka !  Belle journée ne trouvez-vous pas ? »

Je souris à mon modèle et me léchai la patte en agitant légèrement le bout de ma queue, signe que j'étais à l'aise. De toute façon, pas besoin de belles paroles, ou de chichi avec Monsieur Ka ! Il me connaissait depuis mon plus jeune âge ! Je le regardai avec un air triste :

« J'ai appris pour votre mère... Toutes mes condoléances. » dis-je, la gorge serrée.

J'inclinai légèrement la tête en signe de respect. Je savais également à quel point perdre un être cher était dur et pesant.


Codage by Lunny pour Epicode

_________________
Kit ©️ Kuona et Awena c:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 843
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   Ven 3 Aoû - 21:53




Another Day


Masika & Naba.


Une journée comme une autre, où Masika surveillait ses enfants puis leur recommandait d'aller se reposer au Repère. Le vieux lion brun les regardait partir dans un sourire profondément paternel et affectueux tandis qu'il les entendait pousser des cris aigus et enfantins. Puis, il s'en retournait à des occupations simples comme la traditionnelle balade le long de Freeland. Il connaissait ses terres par cœur et pourtant, il ne s'arrêtait pas de les arpenter. C'était sa manière à lui de ressasser les doux souvenirs avec sa mère, sa Luja, sa Kimya et bien d'autres encore. La vue d'un lac lui rappelait automatiquement le petit Naba et son caractère aventureux et désobéissant, la vue du Repère lui rappelait Haki et sa gentillesse naturelle, les chemins constellés de fleurs colorées lui rappelaient Kimya et Kamba, sa tante et sa mère adorée qui lui manquaient terriblement, la jungle lui rappelait Kama et sa générosité, les lionceaux jouant près des arbres lui rappelaient les Kulishas, son cher Dhaifu et sa belle Luja. Tant de souvenirs qui lui paraissaient lointains mais le confortaient quand il songeait à la mort. Le jour où il partirait, il pourrait retrouver tous ceux qu'il avait perdus. Kamba, Kimya et Kama hantaient ses nuits. Il n'avait pas été capable de protéger sa tante et son protégé des aléas de la vie. Il s'en voulait mais se taisait.

Puis, il y avait aussi les enfants d'Ishana qui l'attendaient sur Prideland. Malheureusement, Masika se disait que cela pourrait attendre demain. Ses enfants étaient jeunes adultes désormais, ils devaient sûrement en avoir marre de voir leur père les suivre de partout et leur demander si tout allait bien. Peut-être avait-il peur qu'ils n'aiment plus leur père, au fond. Mais il devait cesser de s'inquiéter à son âge. Ils demeuraient tous en bonne santé, c'était le principal.
Alors qu'il marchait le long d'un chemin terreux, plongé dans ses pensées, il fut vite ramené à la réalité en distinguant la fourrure fauve d'un Freelander qu'il connaissait bien : Naba. Ses prunelles vertes pétillèrent à la vue de son protégé, le jumeau de Kama. Le prince le vit et trottina vers lui, le sourire aux babines. Le cœur de Masika rata un battement. Qu'il était heureux de voir Naba … Lui qui était en si bonne forme et dont la musculature n'avait de cesse de s'affirmer. Le corps frêle du petit Naba avait disparu pour laisser place à un grand prince, aventureux et malicieux. Naba lui lança :

« Bien le bonjour, Monsieur Ka ! Belle journée ne trouvez-vous pas ? »

Masika lui rendit son sourire, très joyeux à l'idée de discuter avec lui. Il se revoyait sur les plateaux de Freeland, à surveiller Naba qui s'intéressait aux étangs non loin d'eux et qui essayait de fuir à sa vigilance. Que de bons souvenirs.

« Bien le bonjour petit Prince. C'est en effet une très bonne journée, je me promenais justement. Tu es tout seul à ce que je vois … Ne me dis pas que tu fais encore des bêtises ? » répondit le grand lion brun, amusé.

Cependant, l'air triste qu'affichait Naba alors qu'il venait de lui répondre le surprit et l'inquiéta. Eh bien ? Avait-il dit quelque chose qui ne lui avait pas plu ? Ce n'était nullement son intention, il avait espéré que …

« J'ai appris pour votre mère … Toutes mes condoléances. » s'excusa finalement le fils d'Haki.

L'inquiétude disparut et seule demeura la surprise dans les yeux du lion. Il ne savait pas ce qui le touchait le plus … Le fait qu'il lui rappelle la disparition douloureuse de Kamba dans sa vie ou bien le fait qu'il le vouvoie alors qu'ils avaient toujours été proches, auparavant, s'épargnant les coutumes princières parce que Masika n'avait jamais été choqué du caractère de Naba. Il ne pouvait pas tellement lui reprocher son comportement, après tout, Kama n'était plus et le monarque avait donc décidé que Naba serait son nouvel héritier. Le sourire de Masika allait vaciller lorsqu'il se ressaisit intérieurement. Ne montre pas tes sentiments. Naba a besoin de ton réconfort, pas de ta mélancolie.
Le lion fauve inclina la tête en guise de respect. Masika hocha la tête, paré d'un regard doux mais touché par l'attention de son cadet.

« Ne t'en fais pas … Je sais qu'elle vit désormais des jours heureux parmi les esprits, je ne peux que lui souhaiter du bonheur après tout ce qu'elle a fait. Merci, Naba. »

Un jour ou l'autre, ce serait au roi Haki de s'éteindre pour laisser place à Naba, le nouveau roi. Masika ne voulait pas que ce jour arrive tant il appréciait Haki. Pourtant, les histoires devaient toutes finir un jour ou l'autre. Naba devait savoir que quoiqu'il arrive, il n'aurait pas besoin de s'équiper d'un masque pour parler avec lui. Qu'il soit lambda, prince ou roi, il pourrait toujours considérer le vieux mâle comme son vieux héros qu'il pouvait tutoyer à sa guise. Il ne serait pas outré de cette attitude vis-à-vis de lui.

« Tu sais, quoiqu'il arrive, tu pourras toujours me tutoyer Naba. Ton nouveau rôle au sein du clan ne changera pas mon avis sur toi. Tu restes le lionceau drôle et curieux que j'ai connu à l'époque. » lui confia-t-il, se voulant rassurant.

Mais peut-être appréciait-il son « nouveau-lui ». Là encore, s'il voulait que Masika le vouvoie, il n'y verrait pas un problème. Tant que son protégé restait lui-même … ça lui irait très bien.

« Tes leçons ne sont pas trop dures, j'espère ? C'est vrai que ça doit être déroutant pour toi. » fit-il remarquer, toujours sur le même ton.

Il ne voulait ni refroidir Naba, ni le blesser. Il espérait que parler de ces « leçons » ne lui ferait pas songer à Kama. Encore une fois, son sourire faillit vaciller mais le lion aux yeux verts demeura tranquille, toujours aussi content de voir son protégé après tant de mois à ne pas pouvoir se voir. Quelque part, il le considérait un peu comme un petit frère qu'il aurait vu naître, puis grandir jusqu'à maintenant. C'était toujours très émouvant de voir les enfants d'hier devenir les adultes d'aujourd'hui. Lui, en revanche … Il s'effaçait de plus en plus, à cause de l'âge. Son enfance lui semblait terriblement loin dès à présent.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 62
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   Ven 10 Aoû - 18:41

Monsieur Ka eut un air surprit quand je parlai de sa mère. Peut-être aussi parce ce que je l’avais vouvoyer ? C’est vrai que moi non plus je n’étais pas très à l’aise avec le vouvoiement mais je ne savais plus trop quelle attitude avoir depuis que j’étais Naba le prince héritier du trône, bla-bla-bla... Celui qui deviendra roi et qui devra maintenir la paix sur Freeland. Est-ce que ce rôle me plaisait ? J’étais partagé. Je n’avais jamais réellement envié mon frère pour son rang. Je n’étais pas un lion à responsabilités mais plutôt un aventurier, explorateur et conquérant. Oui, je n’en avais que faire de tout ce pouvoir et si j’avais eus un autre frère je lui aurais volontiers donné ma place. Mais bon, ce n’était pas comme ça que les choses marchaient pas vrai ?
Finalement Masika me dit que sa mère reposait en paix et qu’elle le méritait. Ô que oui elle le méritait Je ne pus que lui offrir un sourire triste. Je savais ce que perdre un proche signifiait. Je connaissais la cruauté de la mort qui se faisait un plaisir fou en détruisant chaque parcelle de bonheur qui habitait l’âme endeuillée. Ma mèche rebelle vint alors se poser sur mon museau et je la remis à sa place avec un petit coup de patte.

Tu sais, quoiqu'il arrive, tu pourras toujours me tutoyer Naba. Ton nouveau rôle au sein du clan ne changera pas mon avis sur toi. Tu restes le lionceau drôle et curieux que j'ai connu à l'époque.

Mon regard s’assombrit à nouveau tant ces mots me rassuraient autant qu’ils me heurtaient. Depuis que... C’était arrivé... J’avais l’impression d’être bridé, de ne plus être moi en somme. Je regardai sur le côté un instant avant de regarder le vieil adulte avec émotion :

« Merci Monsieur Ka... Tu sais... Ça me fait du bien d’entendre ça. Kama est mort et on m’a léguer le trône mais... Je ne voulais pas de tout ça. Moi je voulais continuer de vivre ma vie comme ça... En me promenant dès que je le voulais, en riant avec qui je voulais et ne pas être traité comme quelqu’un de supérieur à cause de ce trône dont je me passerai bien... J’aimerai être encore le petit Naba. Celui qui peut faire le fou quand ça lui chante. Pouvoir être moi même... Mais il semblerait que la vie d’adulte ne soit pas aussi paisible que cela. Et le petit Naba a disparut avec Kama... »

Je baissai le regard un instant puis soupirai avec un air las. Les responsabilités étaient vraiment quelque chose que je voulais éviter mais on ne peut pas éviter l’inévitable n’est-ce pas ? Puis Monsieur Ka me parla de mes leçons, je ne pus m’empêcher de sourire en repensant à ma première leçon. Ce n’était pas bien glorieux ! Je laissai apparaître mes crocs avant de rire un instant :

«  Au début je t’avoue que je n’en menais pas large ! Mais maintenant... Je commence à comprendre l’importance de tout cela... »

Le vent commença à souffler dans ma crinière, la plaquant en arrière. Je pensais alors aux enfants de Masika. De vraies boules d’énergies ! Je me laissai aller à un ronronnement rieur avant d’agiter mes oreilles.

« Tes enfants grandissent vite ! Tu peux être fier d’eux. Ils seront de nobles freelanders, comme leur père et leur mère.»

Je ne citai pas la fuite de la lionne tachetée. C’était inutile, l’honneur de la lionne avait déjà été assez abîmé. Je pensai alors à Sumu et sentis ma fourrure chauffer : pourrai-je un jour vivre heureux avec elle ?

_________________
Kit ©️ Kuona et Awena c:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 843
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   Ven 10 Aoû - 22:26




Another Day


Masika & Naba.


Les paroles du vieux lion n'entrèrent pas dans les oreilles d'un sourd. Face aux remarques de Masika, Naba regarda de côté puis revint sur lui, le regard plein d'émotion. Il y avait comme quelque chose qui se disputait chez lui, un quelque chose qui faisait pencher Naba entre la coutume princière et la décontraction totale. Le fils de Kamba lui avait dit et ne reviendrait pas là-dessus : il pouvait s'épargner les leçons de son père avec lui, s'il le souhaitait. Pourquoi l'obliger à respecter des traditions alors qu'il ne le voulait pas, visiblement ? Ce n'était pas correct.

« Merci Monsieur Ka … Tu sais … ça me fait du bien d'entendre ça. Kama est mort et on m'a léguer le trône mais … Je ne voulais pas de tout ça. Moi je voulais continuer de vivre ma vie comme ça … En me promenant dès que je le voulais, en riant avec qui je le voulais et ne pas être traité comme quelqu'un de supérieur à cause de ce trône dont je me passerai bien … J'aimerai être encore le petit Naba. Celui qui peut faire le fou quand ça lui chante. Pouvoir être moi-même … Mais il semblerait que la vie d'adulte ne soit pas aussi paisible que cela. Et le petit Naba a disparu avec Kama ... » déclara le lion fauve, avant de baisser le regard. Il soupira, las.

Ces aveux-là ne plurent guère au Freelander. Pas que cela l'agaçait d'entendre son protégé se plaindre mais justement … il ne supportait pas ses plaintes. Il n'aimait pas voir Naba aussi perdu, triste, désolé. Comme si on lui avait arraché ce qu'il avait de plus précieux : sa liberté. Pouvait-il seulement blâmer son roi pour avoir fait de son protégé son héritier ? Non. Il ne le pouvait pas. Ce n'était pas la faute d'Haki, c'était la faute de la royauté, de ses caprices … et qu'il aurait aimé être témoin de l'agression de Kama pour pouvoir le sauver en même temps d'épargner à son frère un destin indésiré. Les choses se seraient passées différemment. Personne ne pâtirait moralement et actuellement de la disparition de Kama, même si cette dernière datait désormais. Masika avait envie d'aider Naba, mais ne savait comment se comporter, comment l'aider à lui faire relativiser tout ça. Parce qu'ils le savaient tous les deux, ils ne pourraient pas changer les choses, ni envisager une fugue de Naba qui mettrait en péril l'avenir du royaume dans son entièreté.

Naba sourit, alors que Masika se demandait si les leçons n'étaient pas trop déroutantes pour lui. Dans un rire, il admit :

« Au début je t'avoue que je n'en menais pas large ! Mais maintenant … Je commence à comprendre l'importance de tout cela ... »

Le vieux mâle haussa un sourcil, intrigué. Ah oui ? Les leçons de son père le rendaient un peu plus mâture ? Quelle nouvelle ! Le vent sembla s'amuser dans les crins enflammés de Naba et plaquèrent ces derniers en arrière. Donnant un air plutôt pittoresque au félin. Masika posa sa patte devant sa bouche, partagé entre l'amusement et la malice. Il luttait pour ne pas pouffer de rire, le tout dans une pointe de bienveillance dans le regard.

« Tes enfants grandissent vite ! Tu peux être fier d'eux. Ils seront de nobles Freelanders, comme leur père et leur mère. » ronronna le prince.

A la pensée de Kenan et Malika, le cœur du mâle s'allégea. Oui, il les voyait grandir, prendre conscience du monde et s'affirmer physiquement. C'était une vraie fierté pour un père comme lui que de voir sa progéniture se développer sans soucis de santé ou autres. A vrai dire, il n'aurait pas espéré mieux, pas après avoir perdu sa Luja dans des circonstances accablantes. Il aurait pensé Vita davantage buté mais il fallait croire que le lion rouge était soit très patient, soit très occupé dans sa vie personnelle. Tant mieux.

« Oh oui. Je l'espère. Ils ont intérêt à l'être, de toute manière ! S'ils commettent le moindre écart je m'assurerais de leur tirer les oreilles. Et quand j'aurais rejoint les cieux, je continuerais à hanter leurs rêves. Un père ne prend jamais de vacances lorsqu'il s'agit de l'éducation de ses petits. » s'amusa-t-il, les moustaches frétillantes. « Je suis content pour toi si ces leçons te permettent d'aiguiser ta vision du monde. Enfin, tu sais, ça n'empêche pas aux lions de garder une certaine innocence malgré tout. Un parfait mélange rend les animaux heureux. »

Une vision du monde ni trop sérieuse, ni trop naïve gardait les pieds sur terre et puis, promettait une chute moins douloureuse en cas de coups durs. Néanmoins, il n'oublia pas la détresse de son protégé et acheva, l'air désolé :

« En ce qui concerne ton nouveau rôle et ce qui est arrivé à Kama … je le sais, et je compatis, sache-le. J'aurais aimé que les choses se déroulent autrement … malheureusement, le passé est le passé et on ne pourra rien y changer. On peut juste essayer de faire en sorte que tout cela ne se reproduise plus. Si ton ancienne vie te manque, rien ne t'empêche de la retrouver dans la nouvelle que tu mènes. On te donne beaucoup de responsabilités mais tu es aussi le chef. Ce n'est peut-être pas évident à concevoir mais le chef a le droit d'être ce qu'il veut. »


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - NABA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 62
En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   Sam 6 Oct - 17:22


Another Day
Le visage de mon guide s'éclaira aussitôt lorsque je mentionnai ses rejetons. Il semblait lié à ses enfants par un amour plus grand que la Terre des Lions elle-même. Un amour que je n'étais pas à même de comprendre vu que je n'étais pas père. Je n'avais aucune idée de la joie que pouvait provoquer l'arrivée d'un enfant dans une vie. Pour moi c'était juste des lionceaux comme les autres... Puis l'idée d'avoir des lionceaux avec Sumu me vint... Sur le coup, je trouvai cette idée légèrement étrange, je n'étais même pas certain qu'elle m'aime en retour. Mon cœur se serra à cette idée. J'entendis alors les dires de Masika qui me firent sourire.


"Un père ne prend jamais de vacances lorsqu'il s'agit de l'éducation de ses petits."

Encore une notion qui me semblait inconnue, même si je reconnaissais mon propre père dans ce discours. Il avait toujours été présent pour nous, même lorsque nous faisions des bêtises. Je me souvins alors de cette fois où Père m'avait emmené pour que j'observe ses techniques de chasses. Ce n'était pas réellement un bon souvenir... Je me souvenais encore de la phrase que Père avait employé pour montrer son mécontentement : Je t'ai fait confiance. Tu m'as déçu à nouveau. Je ne comprends pas... Sur le coup, j'avais été triste de l'avoir déçu. J'avais eu l'impression de décevoir tout le monde. Mais je n'avais jamais regretté. C'était aujourd'hui que les regrets se forgeaient. Il poursuivit en disant qu'il était heureux pour moi si ces leçons m'aidaient à me construire. J'eus alors un sourire satisfait sur mon visage en pensant à tout le chemin que j'avais fais pour parvenir à tout ça. Mais c'était sans penser à la douche froide qui m'attendait dans quelques secondes.


« En ce qui concerne ton nouveau rôle et ce qui est arrivé à Kama … je le sais, et je compatis, sache-le. J'aurais aimé que les choses se déroulent autrement … malheureusement, le passé est le passé et on ne pourra rien y changer. On peut juste essayer de faire en sorte que tout cela ne se reproduise plus. Si ton ancienne vie te manque, rien ne t'empêche de la retrouver dans la nouvelle que tu mènes. On te donne beaucoup de responsabilités mais tu es aussi le chef. Ce n'est peut-être pas évident à concevoir mais le chef a le droit d'être ce qu'il veut. »

Mon regard s'assombrit aussitôt et ma mèche, autrefois en arrière, vint se loger sur mon regard, le voilant presque. Je dis avec un air monotone :

"Hélas, je ne pourrai jamais être ce que je voulais être en étant un roi."

Mes yeux se fermèrent un instant et je laissai le silence faire disparaître ces paroles lourdes de sens. Une petite grimace triste vint s'emparer de mon visage et je dis finalement, le cœur serré.

"Cependant, je saurais me contenter de ce destin qui n'est pas des moindres... Même si j'ai peur de ne pas être à la hauteur. Mais je sais qu'avec vous... Je vais y arriver."

Par vous j'englobai également Sumu qui était de plus en plus présente pour moi. J'étais persuadée qu'elle saurait m'épauler pendant mon règne, même si d'aventure elle rejetait mes avances...


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Kit ©️ Kuona et Awena c:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5704-naba-prince-de-freeland
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 843
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   Mer 24 Oct - 15:39




Another Day


Masika & Naba.


Malgré les encouragements du mâle brun, le regard de Naba parut s'assombrir. Sa mèche rebelle vint brouiller le champ de vision de son regard caramel, lui conférant presque un air mystérieux. Masika pencha légèrement la tête sur le côté. Il n'en démordait pas. Il était certain que son petit protégé n'aurait pas besoin de devenir quelqu'un d'autre pour rendre fier son père et son peuple. Ou alors il se leurrait complètement. Mais que pouvait-il faire d'autre. Les coutumes royales semblaient si compliquées …

« Hélas, je ne pourrai jamais être ce que je voulais être en étant un roi. » protesta le jeune Prince, avant de fermer les yeux.

Un silence enveloppa la conversation durant quelques instants. Entre un Naba qui fermait les yeux et un Masika pensif, mais toutefois déterminé. Il n'y avait pas à dire, il n'appréciait guère le petit minois pessimiste de son protégé. Ce n'était pas lui. Sa transformation avait commencé. Et en tant que héros, il se devait de lui attraper la patte et de l'empêcher d'être complètement englouti par ce tourbillon de tourmentes inutiles.

« Pourquoi ne pas se rapprocher de ton idéal tout en demeurant le roi, alors ? » proposa le vieux Freelander, dans un souffle sympathique.

S'il ne pouvait devenir le voyageur dont il avait tant rêvé d'être, pourquoi ne pas se contenter de s'en rapprocher au maximum … de par ses propres moyens et désavantages ? Naba grimaça tristement, puis ouvrit les yeux.

« Cependant, je saurais me contenter de ce destin qui n'est pas des moindres ... Même si j'ai peur de ne pas être à la hauteur. Mais je sais qu'avec vous ... Je vais y arriver. »
« Tu y arriveras. Le tout est d'y croire. Et de croire en les autres. » appuya-t-il, le regard plein de sous-entendu.

Par « croire en les autres », il lui faisait comprendre qu'il devait écouter les remarques des autres, dont la sienne. Naba se plaignait trop. Quelque part il était dans son droit le plus légitime, mais Masika avait suffisamment d'optimisme pour faire comprendre que c'en était inutile.

« Quoiqu'il arrive, tu pourras faire appel à ton héros pour te sortir du pétrin. » lui promit le père de Kenan, avant de soupirer légèrement : « Mais promets-moi d'essayer de te détacher un peu de toutes ses charges qui t'incombent. Tu seras le Roi, oui c'est vrai, mais j'te le dis, et je le répète, personne ne te blâmera si tu as le malheur d'être toi-même. Peut-être ne voyageras-tu jamais de ta vie, mais rien ne t'empêche d'être le Roi qui fera voyager ses sujets grâce à ses paroles … si tu vois ce que je veux dire ! »

Il laissa échapper un léger rire, amusé par son propre jeu de mots. Naba le Roi aventurier et voyageur. Ça sonnait bien.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Another day ft Masika   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another day ft Masika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'heure aux nouvelles || MASIKA
» The present's always filled with presents [PV Masika]
» Début de changement
» Baisé papillon [PV Masika]
» L'amour n'est pas pour les lâches [Masika]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Les Terres Libres — Freeland
 :: Le Repère des Lions
-