Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Dame du Soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Dame du Soleil   Ven 6 Juil - 23:06




Dame du Soleil


Masika & Awena.


Masika adorait la Saison Humide. Surtout depuis qu'il entreprenait des petits voyages sur les terres de Prideland afin de passer du temps avec les enfants d'Ishana. Que c'était délicieux de pouvoir voyager sans craindre la sécheresse et la canicule ! Ses poils n'avaient de cesse de frissonner de plaisir à l'idée d'être rafraîchies par les gouttes de pluie. Et puis, il devait faire attention à son âge : il n'était plus tout jeune. Il ne tenait pas tant que cela à se tuer avant l'heure.
Les paysages autour de lui défilaient lentement, animés par les légères pluies matinales et éphémères de la journée.
Les terres verdoyantes de son royaume disparurent pour laisser place à un vaste royaume doré jusqu'aux extrémités, caractéristique propre de Prideland, le territoire des Pridelanders. Malgré les courbatures de la veille – conséquence de ses courses-poursuites conviviales avec Kenan et Malika -, le lion ne cessa pour autant dans sa progression en continuant d'avancer, les oreilles aux aguets ; attentif aux alentours, il veillait aux possibles mésaventures qu'il pourrait s'attirer avec ce territoire qu'il connaissait simplement de passage. C'était idiot de songer de la sorte, surtout que Prideland était une terre de paix et d'accueil … malheureusement, il était difficile d'endormir certains réflexes de Masika. L'agression de Vita lui restait en mémoire et il se doutait qu'un jour ou l'autre, les deux mâles se reverraient. Mais quand ? Il n'en avait pas la moindre idée. Autant être prudent, le lion rouge pouvait se trouver dans les parages maintenant que sa sœur avait établi demeure chez la Reine Awena – loin d'être sourd, le félin brun avait entendu les nouvelles de la Terre des Lions, dont le décès du regretté monarque Kumpa -. Dans un sens, l'arrivée de cette nouvelle reine sur le trône de Prideland vieillissait considérablement Masika, qui avait déjà bien des soucis à se faire au niveau de Kenan et Malika qui se rapprochaient de plus en plus de l'adolescence. La vie représentait un pont qu'il ne tarderait pas à franchir d'ici quelques années.
Ses pattes le menant finalement à la Savane qui lui rappelait bien des souvenirs, dont ceux de ses retrouvailles avec Kira, le mâle brun songea à sa future destination. Où pouvait-il trouver ses enfants ? Une question à multiples réponses, tant le royaume était vaste et détenteur de lieux uniques en leur genre. Trouverait-il son bonheur non loin de l'étang ? Il avait espéré, un instant … non. Il ne trouverait pas sa fille du feu dans la Savane.

S'apprêtant à faire demi-tour, le fils de Kamba crut sentir un parfum quelque peu familier, quoique atténué par les souvenirs s'estompant à cause du temps. Il avait déjà senti cette odeur, mais il peinait encore à se souvenir de quoi tant des milliers de visages lui venaient à l'esprit.
Son regard vert chercha une masse dans le paysage … quand il se figea finalement sur une femelle au pelage de soleil et aux yeux bleus, qui semblait avoir indéniablement pris de l'âge depuis leur dernière rencontre.

« Awena ? » lâcha-t-il, étonné. Il se reprit bien vite, prenant conscience de son erreur, l'air embarrassé : « ... Veuillez me pardonner mon étonnement discourtois. Princesse Awena, cela faisait si longtemps. Je suis enchanté de vous revoir en si bonne forme. »

Awena, cette adolescente au pelage de soleil qu'il avait croisé sur Prideland, un jour, alors qu'il tentait de nouveaux raccourcis afin de retrouver au plus vite Ishana sur Outland. Qu'elle avait changé ! Elle était loin de ressembler à une adolescente dès à présent, son allure témoignait d'une maturité et d'une prestance qui s'étaient acquises avec l'âge et s'affirmant avec la triste mort de Kumpa. Courtois, Masika inclina sa tête, de sorte à lui faire la révérence. Ce serait fortement malpoli qu'il lui manque de respect dans un moment pareil.
Se conduirait-elle toujours aussi amicalement avec lui, après ce qui s'était passé avec Ishana ? Il le craignait secrètement.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 


Dernière édition par Masika le Lun 23 Juil - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Mar 17 Juil - 22:10

Awena s'amusait à conter plusieurs histoires à sa fille, visiblement ravie des les entendre. L'actuelle reine lui contait les récits héroïques de ses parents : Kuzali et Kumpa, les anciens monarques mais aussi des héros de guerre. Tout deux avaient eu un avenir différent, cependant ... Beaucoup de choses les avaient réunis, jusqu'à diriger un royaume ensemble et former une famille.

Rien qu'en racontant les histoires de son enfance, Nayati semblait les boire ... Tel qu'Awena plus jeune. Souriante en voyant l'envie de savoir de la petite, elle lui fit remarquer que ce serait tout pour le moment, en tant que reine, elle avait des devoirs à accomplir et ça, son enfant le comprit assez rapidement. Lui caressant la tête du bout de sa patte, la femelle dorée finit par partir, en n'oubliant pas de confier sa fille à une nourrice du royaume pendant son absence.

Quelques temps plus tard, Awena avait fini sa mission et finalement, il lui restait du temps devant elle. N'ayant rien à faire, elle pensa tout d'abord à rejoindre Nayati avant de se raviser. Faire un aller-retour serait totalement inutile. L'héritière du trône décida alors de se balader, comme à son habitude et finalement, ses pattes la conduisirent dans la Savane. Savourant les hautes herbes frôler ses poils, elle ne fit pas attention à la présence d'un étranger mais elle fut peu sereine en apercevant le félin assez proche. Celui-ci finit par découvrir la reine de Prideland et l'appeler par son nom. Relevant la tête, la femelle y découvrit Masika, une très vieille connaissance qui remontait à son adolescence.

« ... Veuillez me pardonner mon étonnement discourtois. Princesse Awena, cela faisait si longtemps. Je suis enchanté de vous revoir en si bonne forme. »

Visiblement, il en était de même pour le lion brun qui n'avait pas rajeuni non plus. Marqué par la fatigue et la vieillesse, il ne ressemblait plus au vigoureux mâle rencontré à l'étang. En pensant cela, Awena vint même à se questionner sur son apparence, semblait-elle plus âgée désormais ? Il y avait de grandes chances, l'âge avançait chez tout le monde comme elle avait pu le remarquer chez son défunt père.

Bien que penser à Kumpa lui faisait énormément de peine, elle se résolut à esquisser un maigre sourire afin de saluer son interlocuteur. De plus, elle n'allait pas le laisser dans le silence sans raison, alors, elle s'empressa de lui répondre :

« Bonjour Masika. Cela fait bien longtemps en effet, et je suis tout aussi ravie de vous revoir. »

Affirmant un peu plus son sourire, elle fixa le freelander, tout de même heureuse de retrouver une vieille connaissance. Bon, énormément de choses avaient changé mais ... Cette nouvelle rencontre était faite pour rattraper ce genre d'écart, non ? C'est donc assez hésitante qu'elle osa lui demander :

« Etes-vous ici pour voir vos enfants ? »

Elle pensait bien évidement à Koda, Kira, Janan et Wissel. Elle était au courant pour sa paternité, Ahva lui en avait déjà parlé et puis, la ressemblance était frappante avec un de ses fils.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Lun 23 Juil - 23:57




Dame du Soleil


Masika & Awena.


Contrairement à ce qu'il aurait pu croire, Masika ne fut pas accueilli par des reproches – bien qu'en y réfléchissant, cela lui parût ridicule finalement … une reine ne s'abaisserait jamais à une telle attitude – mais plutôt par un maigre sourire qui semblait en dire long sur les pensées actuelles d'Awena. Enfin, le lion brun ne se prétendait pas doté de pouvoirs surnaturels au point de deviner les pensées des autres mais il fallait dire qu'il avait déjà affiché ce genre de sourire quelque peu triste durant le deuil de Kamba, Luja, Kama … alors, voilà, il comprenait plutôt bien ce qu'elle pouvait ressentir maintenant que son père avait rejoint les étoiles. Se contentant de lui adresser un regard doux mais compréhensif pour lui montrer qu'en l'absence de mots, la compassion était toujours présente, il essaya de lui transmettre tout son soutien vis-à-vis des récents événements. Son regard était lourd de sens. Awena s'empressa de le saluer :

« Bonjour Masika. Cela fait bien longtemps en effet, et je suis tout aussi ravie de vous revoir. »

Le sourire de la demoiselle d'or parut renforcé, un poil plus agréable, plus … sincère, peut-être ? Était-ce la vision du Freelander qui la rendait ainsi, ou la simple idée d'avoir une visite extérieure ? Dans tous les cas, il était content de la voir reprendre des couleurs de cette manière, même s'il lui semblait difficile d'aborder le sujet de Kumpa malgré sa grande envie de le faire. Pour une fois, son instinct lui souffla de ne pas se mêler de cette affaire sans la permission de la Pridelander. Il écouta les questionnements d'Awena à son sujet, ne trouvant aucun mal à y répondre.

« Etes-vous ici pour vos enfants ? » s'enquit-elle.

Elle avait vu juste, mais il se demandait si ça n'aurait pas été « vexant » pour elle de savoir que le mâle l'avait un peu délaissé au profit de ses propres enfants après toutes ces années. Ils ne s'étaient vus qu'une fois, et pourtant, ils s'étaient bien entendus : il lui avait même promis de lui donner des nouvelles d'Ishana la prochaine fois qu'ils se reverraient. Mais cette prochaine fois n'était jamais arrivée. Il avait quitté Ishana et n'avait pas remis les pattes dans un royaume autre que le sien depuis. Un air amusé au visage, il hocha la tête :

« J'étais venu rendre visite à mes enfants, oui ! Mais n'allez pas croire que vous me dérangez, au contraire ; c'est plutôt plaisant de revoir de vieilles connaissances après un bon bout de temps. Comment vous portez-vous ? Que faisiez-vous d'intéressant avant mon arrivée dites-moi ? »

Le Freelander avait beau affirmer le contraire que la vérité demeurait là, devant ses yeux : il ne savait pas comment engager la conversation avec sa cadette. Intimidé ? Pas forcément … Il était juste inquiet à l'idée de dire des choses qui pourraient éventuellement attrister la princesse soleil. Pourquoi ? Sûrement parce que sa situation ressemblait drôlement à celle qui avait été la sienne il y a bien longtemps … Revoir quelque chose qui lui avait été familier fut un temps le gênait un peu.
Malgré les pensées qui se bousculaient dans son esprit, Masika demeura décontracté, du moins en apparence. Il gardait ce même sourire à la fois amusé et tendre qui lui était tant propre, ce sourire qui ne disparaissait presque jamais, sauf pour discuter de cette sale face de rat qu'était Vita …

Tiens. Le lion rouge avait-il ses entrées ici ? Si c'était le cas, il allait devoir redoubler de vigilance. Freeland lui avait fermé ses portes mais le vagabond pouvait toujours s'en prendre à son pire ennemi ici. Il était prêt.

made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Jeu 2 Aoû - 20:39

Masika confirma bien vite sa question. En effet, il allait rendre visite à ses enfants mais, la présence de la reine ne le dérangeait nullement, il ajouta même que retrouver de vieilles connaissances était plaisant. Visiblement soucieux de prendre de ses nouvelles, il lui demanda si elle allait bien depuis le temps, mais aussi ce qu'elle avait fait avant son arrivée avec un léger sourire.

« Oh, rien de bien passionnant ... Simplement des rencontres diplomatiques avec les troupeaux de Prideland. Cela a certes son importance, mais ce ne sera jamais mon passe-temps favori. »

Elle émit un léger rire, les membres de ce royaume étaient de braves personnes, cela était indéniable ... Cependant, on ne pouvait dire qu'échanger des nouvelles, prendre en compte certaines plaintes et s'assurer du bien être de chacun, était la meilleure des tâches. Mais la fille du défunt monarque eut presque honte face à ce qu'elle venait d'annoncer au freelander, une dirigeante ne devait pas avouer ce genre de chose, car beaucoup pourrait le prendre mal.

Reprenant bien vite la conversation plus au sérieux, le regard bleuté de la souveraine croisa les prunelles émeraudes du félin en face d'elle. Il prenait de ses nouvelles, elle devait y répondre ... Elle était en deuil malgré son sourire, elle ne pouvait donc se décider sur son état actuel. La femelle au pelage d'or pensa plusieurs fois à enjoliver ses ressentiments, mais elle ne put se résoudre à mentir pour une fois.

« Je vais bien, oui ... Mais la perte d'un proche laisse toujours des séquelles, je ne peux pas mentir là-dessus. »

Elle ne se doutait pas que son interlocuteur avait perdu sa mère il y a peu et personne ne savait s'il oserait en parler. Cependant, si cela se faisait, peut-être qu'Awena se sentirait plus en confiance et ... Aurait enfin une vraie personne à qui parler en dehors de sa fratrie. La reine de Prideland ne l'avait jamais dit et ne le ferait jamais, mais se confier à quelqu'un de semblable lui ferait sûrement du bien ... Elle avait toujours rêvé de lâcher tout ce qu'elle avait sur la conscience.

N'osant pas parler d'avantage de sa personne, la fille du Soleil préféra se centrer sur celle de Masika. Après tout, elle ne l'avait pas revu depuis quelques années, il avait dû traverser des épreuves lui aussi et peut-être qu'elle pourrait se retrouver en lui ?

« Hm, et vous ... Vous allez bien depuis tout ce temps ? Il a dû se passer pas mal de choses de votre côté. Si je ne suis pas trop indiscrète, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours. »

Elle ne saurait dire pourquoi, mais connaître son histoire l'intéressait ... Elle était bien trop curieuse aujourd'hui.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 3 Aoû - 20:31




Dame du Soleil


Masika & Awena.


« Oh, rien de bien passionnant … Simplement des rencontres diplomatiques avec les troupeaux de Prideland. Cela a certes son importance, mais ce ne sera jamais mon passe-temps favori. » ironisa la demoiselle parée d'or, dans un léger sourire.

Masika afficha un léger sourire lui aussi, amusé par la drôlerie de la situation. La princesse avait expliqué ses activités avec une telle banalité que le lion brun se demandait si les siennes n'avaient pas quelque chose d'étrange, de superflu. Il se demandait à quoi pouvait bien ressembler une rencontre diplomatique avec un troupeau du royaume. Enfin ! Discuter avec sa future nourriture ? Il essayait de comprendre mais son rang ne le lui permettait pas tellement. Et puis, même s'il aimait discuter et négocier avec ses congénères et les voyageurs temporaires, il admettait que la chose devait en devenir lassant à cause des obligations royales. Pauvre d'elle.

Il sentit le regard d'Awena se poser dans ses prunelles printanières. Loin d'être gêné par ce contact, le Freelander en fit de même, attendant d'obtenir des réponses à ses questions précédentes.

« Je vais bien, oui … Mais la perte d'un proche laisse toujours des séquelles, je ne peux pas mentir là-dessus. » confirma-t-elle malgré son sourire. « Hm, et vous … Vous allez bien depuis tout ce temps ? Il a dû se passer pas mal de choses de votre côté. Si je ne suis pas trop indiscrète, j'aimerais en savoir plus sur votre parcours. »

Par le passé, chaque allusion au passé du lion brun l'avait fait frémir. Plus maintenant. Ou alors intérieurement. Il n'aimait pas se rappeler la mort de sa compagne, de ses enfants qu'il n'avait pas pu voir une seule fois, de ces premiers jours à élever Malika et Kenan, et à leur dire que contrairement aux autres lionceaux, ceux-ci n'auraient pas de maman, leur maman avait dû rejoindre les étoiles à cause d'un méchant démon. Se rappeler que Vita était encore en vie et qu'il avait, quelque part, le dessus sur lui l'irritait au plus haut point et il se demandait encore comment il réagirait la prochaine fois qu'il le verrait. Serait-ce plus raisonnable pour lui de se garder de devenir un monstre comme Vita en lui faisant comprendre que quoiqu'il fasse, il ne l'atteindrait jamais ? Ou serait-ce plus raisonnable pour lui de lui ôter la vie pour venger toutes ces vies qu'il lui avait volées ? Il ne savait pas, ne saurait jamais. Son cœur, infecté par une rancœur viscérale, se confrontait à son esprit et les deux partis s'affrontaient avec une telle hargne qu'aucune n'était parvenue à ce jour à faire flancher la décision de Masika. Quoiqu'il en soit, il ne voulait pas y réfléchir davantage, ses poils commençaient à s'hérisser d'agacement et il ne voulait pas que la Pridelander pense que cet agacement lui était destiné. Dans un soupir, il dit :

« Je ne suis pas sûr que vous raconter mon parcours vous remonterait le moral. Mais je vous l'accorde, la perte d'un proche engendre une souffrance incomparable. Sachez que je suis énormément navré pour vous et que si vous avez besoin d'une épaule pour en parler, je vous la laisserais avec plaisir. » Fidèle à lui-même, Masika ne cessait jamais de taquiner, de sourire légèrement, de vouloir remonter le moral de ses interlocuteurs. Awena ne faisait pas exception à la règle, ainsi il accepta de répondre à sa question, du moins, en donnant les informations qui l'arrangeait, qui arrangerait la femelle également, il en était certain. « Depuis notre rencontre je me suis rapproché d'Ishana. Je suis tombé amoureux d'elle. Nous nous sommes aimés longuement, malgré les distances, avant que le conflit des hyènes ne prenne le dessus sur notre amour. Nous nous sommes séparés et nous avons repris nos chemins respectifs. J'ai continué à vivre ma vie sur Freeland en loyal Freelander que je suis, veillant sur ma mère et servant mon roi avec ferveur. En me rendant sur Outland, je me suis rendu compte que j'étais père de quatre lionceaux, les enfants d'Ishana. »

Mais elle devait s'en douter, après tout la guérisseuse d'Outland et ses enfants faisaient partie des Pridelanders désormais. Le fils de Kamba avait maintes fois essayé de se rapprocher de ses enfants et de leur faire partager des moments inoubliables, presque en vain. La distance entre le royaume d'Outland et de Freeland était considérable, à tel point qu'il s'était habitué aux courbatures du voyage. Maintenant, ce genre de voyage n'était plus envisageable, hélas.

« Il y a un an à peu près, ma mère a rejoint les étoiles. Alors, je peux comprendre, pour votre père ... » murmura-t-il presque, navré.

En prononçant ce mot, « père », le Freelander se rendit compte à quel point la douleur d'Awena ne devait pas être étrangère à celle qu'il avait ressentie jadis. Sa compassion se renforça.

« J'espère que mes enfants ne vous causent pas d'ennuis sur Prideland. Vous savez, ils n'ont pas vécu de choses très faciles depuis leur naissance … J'essaie de combler le manque que j'ai provoqué dans leurs cœurs par tous les moyens possibles. Mais j'ai l'impression que quoique je fasse, il y aura toujours une distance entre eux et moi. C'est presque étrange comme sensation. » constata-t-il, partagé entre la perplexité et la gêne.

Il lui semblait que ses relations avec ses enfants tendaient à s'améliorer mais il y aurait toujours, quoi qu'il en pense, une sorte de vide qu'il ne pourrait jamais combler. Il avait fait son possible pour rejoindre Outland et passer du temps avec sa portée, mais il n'avait pas assisté à leur naissance, il ne les avait pas vu bébé, il ne les avait pas gardé pendant que leur mère allait soigner d'autres lions, il ne leur avait rien appris pratiquement alors qu'il connaissait plutôt bien le sentiment d'un enfant qui n'avait jamais eu de père. Fort heureusement, il avait évité la même chose avec Kenan et Malika, enfin, en partie : il n'avait pas non plus assisté à leur naissance et donné un nom à sa progéniture. Le destin semblait jouer contre lui.

« Ishana est-elle en bonne santé ? Que fait-elle de ses journées ? »

Une simple question. Non, il ne comptait pas la retrouver, mais connaître les activités de la lionne rouge après tout ce temps à s'ignorer l'intéressait. On pouvait faire le deuil d'une personne, mais pas oublier qu'on l'avait aimé un jour. Une vérité qui ne plaisait guère au cœur du félin.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Dim 5 Aoû - 15:55

Léger soupir du lion brun, Awena frémit ... Elle en avait peut-être trop demandé, sa curiosité était sûrement allée trop loin. Mais à sa grande surprise, Masika lui raconta son histoire, bien qu'il signala que ça ne lui remonterait aucunement le moral. L'actuelle reine esquissa un léger sourire, elle n'avait jamais demandé à ce qu'on prenne soin de son état mais il était indéniable qu'elle appréciait que cette vieille connaissance se fasse du soucis pour elle.

Il continua, confirmant que la perte d'un proche était toujours douloureuse, mais il ajouta qu'il était tout aussi navré pour elle et que si besoin ... Il pourrait être cette épaule à qui se confier. La femelle dorée leva presque immédiatement ses oreilles, intriguée par cette attention, alors qu'il n'était visiblement pas un proche. C'est donc ainsi que débuta son récit : depuis sa rencontre avec Ishana, ils n'ont fait que se rapprocher, jusqu'à ce qu'il tombe amoureux d'elle et inversement. Cependant, le conflit entre Outland et les Hyènes ne purent que les séparer, Masika avait donc continué sa vie sur Freeland et sa bien-aimée en tant que guérisseuse. Malgré tout, leur aventure avait laissé quelque chose derrière ... Quatre enfants, découverte que le vieux lion avait fait bien après leur rupture.

Triste histoire que l'héritière de Kumpa avait écouté jusqu'au bout. Désormais, elle savait ce qui les avaient unis autrefois, lui et la lionne du feu. N'ayant pas totalement terminé, l'ancien Kulisha murmura à la souverraine :

« Il y a un an à peu près, ma mère a rejoint les étoiles. Alors, je peux comprendre, pour votre père ... »

La descendante du soleil fut gênée à l'idée d'avoir demandé de telles choses au freelander. Cependant, elle ressentit un léger soulagement dans le fin fond de sa poitrine ... Tout comme elle, il avait perdu une des personnes la plus chère à ses yeux, il ressentait donc la même peine qu'elle. L'air quelque peu désolé, elle fixa toujours autant son aîné.

Mais le félin reprit, un peu plus enjoué. Il espérait que ses enfants ne lui causaient pas de soucis ... Cependant, il expliqua qu'ils n'avaient pas vécu de choses faciles depuis le début de leur vie même si Masika tentait de combler le manque dans leurs cœurs, mais il avait toujours cette impression d'avoir une quelconque distance entre lui et ses enfants. Pour lui, cette sensation était bien étrange.

« Oh non, loin de là ! Ils sont adorables ... J'ai pu discuter avec Wissel dernièrement, elle est vraiment gentille aimable, bien qu'un peu trop curieuse. »

Elle sourit, amusée en se remémorant sa rencontre avec la femelle à raie. Elle s'était aventurée dans le repère des gardiens, désireuse de savoir l'histoire de ces nombreuses fresques et de les voir de plus près. Cependant ... Dans tout ce qu'avait dit Masika, un détail la chiffonnait.

« Vous savez, cette sensation de distance que vous avez, elle ne veut rien dire. Chaque enfant chérit ses parents ... Bien qu'ils aient été élevés loin de vous, ils vous aiment désormais comme un père. Vous êtes allés les voir et tentait aujourd'hui de rattraper le temps perdu. Je pense que ... Ça ne peut que leur faire plaisir. Et si ça peut vous rassurer, ma mère était bien plus proche de notre frère aîné mais elle nous aimait tout autant, malgré cette sensation de distance. »

Compatissante au sujet du vieux lion, lorsqu'il eut tout entendu, celui-ci demanda si tout allait bien du côté d'Ishana. Est-ce qu'elle était en bonne santé ? Et que faisait-elle de ses journées ? Amusée, la monarque de Prideland lui répondit sans trop tarder :

« Pourquoi n'iriez pas lui demander de vous même ? Cela pourrait lui faire plaisir ... Maintenant qu'elle est sur Prideland, le conflit avec les Hyènes ne sera pas là pour vous perturber. »

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Dim 5 Aoû - 16:47




Dame du Soleil


Masika & Awena.


Il découvrit de la gêne sur le visage d'Awena lorsqu'il lui avoua avoir perdu sa mère. Partagé entre divers sentiments, le Freelander pouvait à la fois comprendre son ressenti et vouloir lui dire, du regard, que cela ne faisait rien et qu'il avait appris à vivre sans sa mère à ses côtés. C'était l'ordre naturel des choses, n'est-ce pas ? On nous donnait la vie, la nature nous poussait à faire des petits et puis on mourrait. Après tout ce qu'il avait vécu, le lion brun se disait qu'il se trouvait au dernier tournant de sa vie. Pour autant, cela le gênait encore d'aborder la mort du monarque de Prideland avec sa cadette. Négligeant les lois de la vie, il en venait à se taire par respect. La mine de la princesse se désola quelques instants puis, il se mit à parler de ses enfants et la conversation se détendit finalement. Dans un sourire amusé, elle répondit.

« Oh non, loin de là ! Ils sont adorables … J'ai pu discuter avec Wissel dernièrement, elle est vraiment gentille aimable, bien qu'un peu trop curieuse.
Oh ! J'en suis ravi. Vous me rassurez. »

N'ayant point oublié le visage de Wissel, les traits de Masika s'adoucirent pour refléter sur son visage la mine d'un père attendri par les progrès de sa progéniture. Oui, il la connaissait également gentille et aimable, du moins en apparence : d'elle, il n'avait connu que les murmures étouffés et les regards gênés. La petite lionne camarel n'avait jamais osé adresser la parole à son père et encore aujourd'hui, il lui arrivait d'apercevoir sa benjamine sur Prideland, néanmoins seule au monde. Devait-il aller la voir ? Tenter de s'expliquer avec elle ? Lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à avoir peur de son nouveau royaume ? Il ne savait pas comment prendre les choses avec sa fille.

« Vous savez, cette sensation de distance que vous avez, elle ne veut rien dire. Chaque enfant chérit ses parents … Bien qu'ils aient été élevés loin de vous, ils vous aiment désormais comme un père. Vous êtes allés les voir et tentait aujourd'hui de rattraper le temps perdu. Je pense que … ça ne peut que leur faire plaisir. Et si ça peut vous rassurer, ma mère était bien plus proche de notre frère aîné mais elle nous aimait tout autant, malgré cette sensation de distance. » lui confia la dame du soleil.

Oh, bien évidemment, il ne remettait pas en cause l'amour de ses enfants pour lui. Lui aussi les aimait de tout son cœur, et essayait de le montrer dès qu'il le pouvait et du mieux qu'il le pouvait. Mais comment expliquer ce sentiment ? Comment faire comprendre à la lionne dorée qu'il s'en voulait de ne pas avoir été là durant l'enfance de ses petits ? Quant à l'anecdote d'Awena, Masika ne pouvait pas en juger, juste l'approuver et lui faire confiance. Ishana lui avait déjà parlé de la mère d'Awena, Kuzali, néanmoins les souvenirs s'effritaient avec le temps et il en venait à oublier qui était le grand-frère de la féline aux prunelles bleutées. A l'époque, la dame rouge se serait sûrement offusquée de l'oubli de son compagnon. Aujourd'hui … Le temps avait fait son œuvre, et de leur amour il n'en restait plus que des fragments.

« Pourquoi n'iriez-vous pas lui demander vous-même ? Cela pourrait lui faire plaisir … Maintenant qu'elle est sur Prideland, le conflit avec les Hyènes ne sera pas là pour vous perturber. »

Bien joué. Elle l'avait piégé à son propre jeu. Dans un rire nerveux, il s'étonna :

« Quoi ? Moiii ? Enfin, je … ! »

Il ne savait pas quoi dire. Oui, bien sûr … Il pourrait très bien lui demander tout seul … comme un grand. Mais encore une fois, le mâle tardait à mettre un nom aux sentiments qui l'empêchaient de lui rendre visite. C'était bien trop brusque … Ou peut-être était-ce de la lâcheté, au fond ? Le Freelander soupira de nouveau, s'avouant vaincu par Awena.

« Je crois que j'en serais bien incapable … Il m'est trop difficile de faire face à l'une des seules lionnes que j'ai aimée dans ma vie et que j'ai dû laisser par conviction … Enfin, je suppose que vous comprenez ? »

Son regard vert posé sur elle, le lion finit par fuir les mirettes océaniques de son interlocutrice pour finalement poser ses yeux sur ses pattes, l'air embarrassé. Il fallait croire que même le jugement d'Awena pouvait le faire plier parce qu'il n'osa pas la regarder et ainsi faire face à ses démons du passé.

« Quant à mes enfants, je n'en doute pas, je sais qu'ils m'aiment. Et moi aussi, je les aime. Mais c'est difficile à expliquer. J'ignore si ce sentiment m'est unique mais … je n'arrive pas à me pardonner mon absence. C'est sûrement stupide de penser ainsi mais j'ai peur que l'un de mes petits ressente la même chose à mon égard. »

Il était très sincère, n'avait pas peur de confier ses peurs à la Pridelander. Il la pensait sûrement mâture au point de garder ses confidences dans sa tête, contrairement à d'autres qui auraient pu utiliser ces informations contre lui. En tant que mâle, il avait honte de ses peurs, de ses sentiments et de ses tracas. Il ne voulait pas qu'Awena le pense faible ou peureux comme il avait pu l'être adolescent. A cette pensée, des frissons imperceptibles parcoururent sa fourrure. Argh. Qu'il détestait sa mémoire !


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Lun 6 Aoû - 22:04

Un léger rire nerveux et Masika bégaya plusieurs fois, demandant s'il devait le faire, lui. Awena eut une mine malicieuse, elle avait finalement tiré la corde sensible, celle qui lui ferait découvrir plusieurs choses et surtout, les sentiments cachés du lion. Sa curiosité la piquait à vif, elle voulait connaître ses plus profondes pensées, peu importe lesquelles. Cependant, le félin s'avoua bien vite vaincu par la reine, il reconnut en être incapable. Il lui était bien trop difficile de faire le premier pas envers cette femelle qu'il avait aimé, mais qu'il avait dû laisser derrière lui par conviction. Par la suite, il osa lui demander si elle comprenait.

Awena y réfléchit plusieurs fois ... Le seul amour qu'elle avait connu, était celui qu'elle portait à sa famille, à son peuple. Elle n'était jamais tombée amoureuse, et avait donc encore moins eut de déception à ce sujet. Cependant, il n'avait pas tort, si le destin la faisait rencontrer le lion de sa vie, elle ne pourrait se résoudre à le rejoindre. Soit, il devait abandonner sa famille ... Soit, leurs cœurs en pâtiraient. En tant que fille héritière du précédant monarque, elle avait des responsabilités, des devoirs, elle ne pouvait partir ainsi.

« Comprendre ... Oui, je suppose. Si ma situation amoureuse venait à devenir comme la vôtre, je ne pourrais rejoindre mon bien-aimé. Prideland compte sur moi ... »

Lorsqu'elle s'adressa à lui, elle vit son regard émeraude fuyant. Elle se demanda plusieurs fois ce qu'elle avait fait de mal, peut-être ferait-elle mieux de lui remonter le moral ? Mais il s'en remit bien vite, la conversation reprit sur ses rejetons. Il était conscient de l'amour que ses petits leur portaient et il les aimait aussi. Cependant, il n'arrivait pas à l'expliquer et ignorait si ce sentiment était partagé. De plus, il n'arrivait pas à se pardonner cette absence si longue avec ses enfants et il avoua finalement sa peur que l'un de ses descendants pense la même chose.

La femelle dorée s'approcha doucement et s'arrêta à une distance raisonnable. Elle chercha à nouveau les yeux du freelander, et s'y replongea à nouveau. L'air encourageant, de part sa compréhension, elle finit par souffler :

« Peut-être devriez-vous vous confier à votre famille ? C'est à cela que ça sert, être ensemble dans les moments difficiles, savoir se pardonner, pouvoir se confier et cela sans jugement. »

Elle releva un peu plus la tête, remarquant bien l'air peiné et surtout perdu de l'ancien Kulisha. Il était un ami ... Elle était de tout cœur avec lui et chaque choses qu'il lui confiait, elle les gardait pour elle. La souveraine était un peu effrayée de le froisser en lui donnant des conseils - après tout, contrairement à lui, elle n'était qu'une enfant - mais sa bonne volonté prenait le dessus et ce n'était pas plus mal finalement.

« Vous savez Masika, je vous trouve très courageux. Vous avez su endurer ces sentiments, ces pensées et ces épreuves tout ce temps et en étant seul. Cependant ... Je pense que vous ne vous connaissez pas assez. »

Parée à ses explications, elle posa une patte sur poitrail, assez proche de son cœur afin d'accompagner ses propos.

« Ce que je veux dire ... C'est que ce sentiment enfoui à cet endroit-là, n'est peut-être pas celui que vous croyez. Pour le comprendre, il suffit de s'apprivoiser et d'avoir confiance en soi. Peut-être ... Peut-être qu'il cache bien plus de choses que vous ne le croyez. »

Un peu trop précipitée, elle posa son antérieur sur la poitrine de son interlocuteur. Se rendant finalement compte de son geste, elle secoua sa patte et la reposa avant d'esquisser un sourire gêné. Elle avait prit trop d'élan dans cette conversation mais aussi trop de liberté ... Elle espérait alors que Masika ne serait pas trop dérangé par cela.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Mar 7 Aoû - 0:26




Dame du Soleil


Masika & Awena.


Dans un premier temps, il n'osa soutenir le regard de la Reine. Ignorant, par ce fait, les émotions qui pouvaient bien l'habiter face à tant d'aveux venant d'un lion qu'elle n'avait vu qu'une seule fois dans sa vie. Que pouvait-elle bien en penser ? Malgré la honte, la curiosité titillait l'esprit du Freelander. A défaut d'un contact visuel, il écouta attentivement la voix d'Awena qui répliquait :

« Comprendre … Oui, je suppose. Si ma situation amoureuse venait à devenir comme la vôtre, je ne pourrais rejoindre mon bien-aimé. Prideland compte sur moi ... »

Il releva négligemment le regard, découvrant la mine malicieuse de la lionne dorée qui s'approchait de lui doucement. Intrigué, il ne se recula pas, non, il demeura aussi immobile qu'une pierre en attendant qu'elle fasse ce qu'elle avait à faire. Encore une fois, leurs regards se croisèrent. Il réfléchit aux précédentes paroles de la dame du soleil, comprenant sans difficulté les sous-entendus de son interlocutrice qui était enchaînée à ses obligations royales et qui ne pourrait jamais vivre une idylle avec un félin d'un autre royaume. Du moins, si celui-ci se décidait à ne pas la rejoindre ! Sincèrement, il ne lui souhaitait pas une telle situation, pas le moins du monde. Le chagrin d'amour, c'était trop … compliqué à gérer. Quant à lui … eh bien, il pouvait considérer Kamba comme sa reine de l'époque. Peu importe les petits bonheurs ou les histoires idylliques que la Vie avait pu lui offrir, il avait toujours tout sacrifié pour les beaux yeux de sa mère. Maintenant qu'il y réfléchissait, il se rendait compte à quel point sa mère avait influencé le tournant de sa vie sans le vouloir.

« Peut-être devriez-vous vous confier à votre famille ? C'est à cela que ça sert, être ensemble dans les moments difficiles, savoir se pardonner, pouvoir se confier et cela sans jugement. » hasarda Awena. « Vous savez Masika, je vous trouve très courageux. Vous avez su endurer ces sentiments, ces pensées et ces épreuves tout ce temps et en étant seul. Cependant … Je pense que vous ne vous connaissez pas assez. »

Il continuait d'enregistrer les informations, réfléchissant et liant les conseils de la féline à ses propres souvenirs et capacités. Sans aucune hésitation, il savait qu'il pourrait se confier à Koda sans craindre son jugement. Ishana ? Pas la peine. Janan ? Trop tôt. Kira ? Peut-être, mais aurait-elle la patience et la maturité requise pour répondre correctement à ses questions ? Quant à Wissel, il ne savait pas tellement. La demoiselle aux prunelles vertes lui avait toujours témoigné de la distance, de la timidité, de la souffrance sociale. Parler de ses doutes, ne serait-ce pas perturbant pour elle ? Elle qui avait déjà du mal avec son propre père. Vita … Son « ex-beau frère ». Même pas la peine d'y songer, si les yeux pouvaient fusiller alors il aurait déjà tué dix fois le lion rouge. Kamba était morte, et Banguko avait été banni sans qu'il ne le sache … Naba lui serait peut-être de bonne compagnie, sauf que Masika trouvait cela trop frais, trop tôt pour qu'il se confie à lui. Et puis, le jeune prince avait bien des soucis à gérer … Son protecteur ne voulait pas s'accaparer égoïstement cette attention.

Kenan et Malika étaient trop jeunes pour comprendre. Bon, en tout cas, il pourrait peut-être demander des informations à Koda quand il le verrait la prochaine fois. Il ne verrait sûrement aucun inconvénient à lui révéler l'avis de ses frères et sœurs concernant leur vieux père n'est-ce pas ?
Quand Masika tiqua enfin que la reine venait de lui faire un compliment, ses yeux verts se changèrent en deux billes vertes figées dans leur protection de verre blanc. Pas qu'il manquait de confiance en lui, loin de là, mais c'était vrai qu'entendre de pareils mots lui faisait tout drôle. Depuis sa rupture avec Ishana, il n'avait pas cessé de se présenter comme le méchant de l'histoire devant Vita et peut-être, inconsciemment, devant ses enfants. Vita l'avait attaqué, et il avait ressenti un certain malaise devant ses petits bien qu'ils ne lui ont rien fait qui pouvait supposer qu'ils le considéraient comme un adulte qui avait fait des erreurs dans la vie. Peut-être était-ce le caractère trop protecteur et gentil du mâle chocolaté qui lui avait donné de telles idées à la longue. En tout cas, il fallait dire que discuter avec la nouvelle Awena lui faisait beaucoup de bien. Un léger sourire soulagé s'afficha sur les babines du Freelander.

Il sentit la patte de son interlocutrice se perdre sur son poitrail, là où se situait précisément son cœur. Il ne cilla pas, se contentant de considérer Awena avec étonnement.

« Ce que je veux dire … C'est que ce sentiment enfoui à cet endroit-là, n'est peut-être pas celui que vous croyez. Pour le comprendre, il suffit de s'apprivoiser et d'avoir confiance en soi. Peut-être … Peut-être qu'il cache bien plus de choses que vous ne le croyez. » acheva-t-elle.

Dans un élan de lucidité, elle comprit ce qu'elle venait de faire et retira aussitôt sa patte, la secouant avec un sourire gêné. Masika éclata dans un léger rire amusé, hochant la tête.

« C'est vrai, vous n'avez pas tort. Vous êtes plutôt intelligente et mature, je dois dire que c'est … agréable. » avoua-t-il, la mine sérieuse bien qu'encore un peu amusée par la gêne de la lionne.

Il n'en voulait pas à sa cadette pour le coup du poitrail, à vrai dire cela ne lui faisait rien du tout d'être « touché » de la sorte. Oui, il devait peut-être cesser de s'inquiéter pour des bêtises qu'on lui avait soufflé à l'esprit. Ce poison que représentait Vita commençait justement à lui empoisonner l'âme mais grâce à un rayon de soleil comme Awena, les ténèbres qui s'étaient propagés dans son cœur perdaient petit à petit du terrain. C'était assez plaisant. Elle n'avait pas complètement réglé le problème mais il savait ce qu'il lui restait à faire à l'avenir. Le résultat ne serait peut-être pas positif, qui sait. Mais au moins, la Pridelander avait tenté de l'aider à l'aide de sa propre expérience personnelle. C'était largement suffisant pour s'attirer la sympathie de Masika qui appréciait ce genre de personne.

« Ce genre de situation me prouve que vous êtes la reine qu'il faut à Prideland. Quelques fois, je me dis qu'il faudrait une compagne comme ça, à Naba. » hasarda-t-il, pensif. Oh, bien évidemment, il ne comptait pas marier Naba et Awena ! Face au quiproquo, il se corrigea aussitôt : « Bien sûr, je ne compte pas parler de vous à mon roi, haha ! Soyez tranquilles, personne ne viendra vous kidnapper pendant votre sommeil afin de vous faire intégrer Freeland. Merci pour vos conseils, j'essaierais de les appliquer au cours des jours à venir. »

Il s'interrogeait. Awena. Reine. Elle devait forcément aider les Pridelanders mais eux, l'aidaient-ils en échange ? Enfin, pas dans le sens le plus clanique qui soit ; il parlait bien évidemment des sujets fâcheux comme le moral, les sentiments, les doutes et autres. Quand la dame du soleil faiblissait, qui venait lui donner des conseils ? Sa famille ? Ses conseillers ? Avait-elle déjà connu dans sa vie des petits problèmes d'ordre émotionnel ? La curiosité, encore trop forte pour qu'il puisse lui résister, agit sur le sujet de conversation.

« Dites-moi, ma chère Awena, vous avez toujours eu une vie douce et paisible ? Enfin, douce et paisible, ce sont des termes bien illusoires. J'ose supposer qu'une vie de reine n'est pas de tout repos. Surtout avec les récents événements, enfin … n'avez-vous pas besoin d'une épaule sur laquelle vous reposer ? Bien sûr, on peut changer de conversation si c'est trop embarrassant. »

Lui proposait-il inconsciemment de se confier à lui ? Oui, peut-être, Masika le reconnaissait mais ne désirait pas forcer la chose. Elle lui avait donné des conseils pour l'aider à aller mieux, alors il lui semblait normal d'en faire de même avec elle, si jamais elle connaissait des soucis bien trop … disons, personnels pour être confiés à la famille ou autres ? Les pensées du fils de Kamba semblaient naïves, pourtant il était réellement prêt à agir … au besoin.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Jeu 9 Aoû - 17:50

Enfoncée dans sa gêne, la princesse écouta le rire amusé du freelander. Jusqu'à lors, il n'avait rien dit mais il hocha la tête en guise de compréhension. Sûrement était-il d'accord avec ce qu'elle avait dit, ce qui rassura la lionne aux couleurs du soleil.

« C'est vrai, vous n'avez pas tort. Vous êtes plutôt intelligente et mature, je dois dire que c'est … agréable. »

Souriante jusqu'au bout des lèvres, elle prit ces compliments très au sérieux. C'était bien la première fois qu'on lui disait ça, qui plus est ... Qu'elle n'avait pas tord. Depuis l'épisode avec Fleck, elle avait cru faire beaucoup de mal autour d'elle par ses choix et ses mots, mais voilà que Masika lui confiait le contraire. Awena était désormais plus qu'heureuse de l'avoir revu après tant d'années.

Le lion brun continua sur sa lancée, déclarant que ce genre de situation lui prouvait qu'elle était la reine que Prideland se devait d'avoir. Elle ouvrit la bouche comme pour répliquer qu'elle avait fait tant d'erreurs et qu'elle n'était plus sûre de rien ... Mais elle se contenta de se taire, ne voulant pas s’apitoyer sur son sort. Mais son interlocuteur lança une réplique bien hasardeuse, pour lui, Naba ferait mieux de trouver une compagne telle que la lionne du soleil. L'air incrédule, elle fixa le père de famille avec de gros yeux qui se rattrapa bien vite. Il assura qu'il n'irait pas parler à Haki d'elle, que personne n'irait la kidnapper pour en faire une freelander et qu'elle pouvait en être assurée.

Elle émit un léger rire, voyant qu'elle n'avait pas été la seule à détourner le réel sens de sa phrase. Sans plus attendre, le fils de Kamba la remercia pour ses conseils, qu'il tacherait d'intégrer dans les jours à venir. Un léger signe de tête et elle lui répondit doucement :

« Tout le plaisir fut pour moi. Je suis heureuse que cela puisse vous servir à l'avenir. »

Cependant, Masika changea du sujet, questionnant la reine si sa vie avait toujours été douce et paisible. L'héritière de Kumpa arqua un sourcil lorsqu'il annonça que ces mots étaient bien illusoires. Il continua, déclarant qu'une vie de monarque ne devait pas être de tout repos, surtout avec les événements qui ont récemment suivis. Il lui demanda même si elle n'avait pas besoin d'une épaule, afin de se reposer de temps à autre. Conscient de ses demandes, il lança qu'elle n'était pas obligée d'y répondre mais elle secoua sa tête de gauche à droite.

« Non, non ... Ça ne me dérange nullement. Pour tout vous dire, contrairement à mes parents et vous aussi, je n'ai jamais connu la guerre, cependant, beaucoup de choses sont allées de travers récemment. Je ne sais pas tellement quoi en penser, ni si ce que je fais est juste ... »

Elle détourna son regard bleuté du lion brun, elle était hésitante de répondre à sa seconde question ... Devrait-elle mentir ou se confier ? Après tout, une reine ne devait pas montrer ses faiblesses et pourtant, son instinct lui soufflait que non.

« Ma sœur m'a toujours soutenu et mon frère aussi ... Cependant, je ne peux pas tout leur dire, ils appartiennent à ma famille, je ne peux tout simplement pas. Alors ... Oui, parfois je songe à cette épaule. »

Son aveu achevé, elle coula ses prunelles saphir sur Masika. Elle prenait peur à peu conscience qu'elle lui demandait de devenir cette fameuse épaule, cette personne à qui elle pourrait confier tous ses problèmes.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 0:39




Dame du Soleil


Masika & Awena.

Souriante jusqu'à la pointe des babines, la reine semblait invraisemblablement divertie par la malice et la décontraction du vieux mâle. Cette réponse face à ses tentatives de drôlerie lui plut et il attendit que la Lionne du Soleil donne son avis sur le sujet, aussi peu sérieux soit-il. En ce qui concernait Naba, Awena exprima un air incrédule puis un rire léger, dénué de toute rancune vis-à-vis de Masika. Bien évidemment, il comprenait la crainte qu'elle pouvait avoir … la vie d'un monarque, bien qu'il ne l'ait jamais côtoyé dans les extrêmes avec un roi aussi bon qu'Haki, devait sûrement être une succession de sacrifices et un nid d'artifices peu supportables pour une dame comme elle. Ne voulant appuyer sur ce point qui avait certes, amusée sa convive, mais qui aurait pu certainement lui réveiller d'autres angoisses, le père de Koda sourit et écouta les propos tenus en son attention.

« Tout le plaisir fut pour moi. Je suis heureuse que cela puisse vous servir à l'avenir. »

J'espère que vos conseils seront appliqués, surtout, songea-t-il sans se départir de son sourire.
C'était là l'étape la plus difficile dans sa recherche de progrès mais il le devrait. Oubliant cet instant d'inquiétude, le Freelander remarqua que son interlocutrice arquait les sourcils à l'entente de ces deux mots : douce et paisible. Loin de s'en inquiéter, il se dit qu'elle n'avait pas connue la guerre et qu'elle ne devait sûrement pas comprendre le sous-entendu de son aîné. Contrairement à la reine de Prideland, Masika avait connu la guerre, très tôt : il n'était encore qu'un lionceau lorsque le tyran Sharkan s'est emparé de Freeland. Dans l'ombre de son règne, il avait vu les batailles sanglantes se succéder sans qu'il ne puisse rien y faire. Trop jeune, trop immature et sûrement trop protecteur vis-à-vis de Kamba et des autres nourrices pour tenter de se rebeller, il s'était montré impuissant face au tyran de peur que les représailles fusent. Aujourd'hui … La vie semblait bien plus belle. En apparence. Les hyènes commençaient à se déchaîner contre les lions et Outland avait perdu ses propres Outlanders il n'y a pas longtemps. La paix n'était qu'une simple trêve, rien de plus. Mais Awena le comprendrait assez vite, même si au fond il espérait qu'elle baigne un peu plus longtemps dans l'innocence.

« Non, non … ça ne me dérange nullement. Pour tout vous dire, contrairement à mes parents et vous aussi, je n'ai pas connu la guerre, cependant, beaucoup de choses sont allées de travers récemment. Je ne sais pas tellement quoi en penser, ni si ce que je fais est juste ... »

Son regard bleuté, ancré dans le sien d'émeraude, se détourna subitement lorsqu'elle prononça ses mots. Il hocha doucement la tête. Oui, il se surprenait à comprendre aussi bien sa cadette. Enfin, il essayait de la comprendre, de se mettre à sa place. Et ce n'était pas très dur. Si bien sûr il évitait de se noyer dans les clichés de la monarchie. Il la comprenait juste comme elle était, comme un être imparfait qui avait dû mal à gérer un rôle que d'autres ne pourraient tout simplement pas assumer.
Elle reconnaissait ne pas avoir connu la guerre mais avait néanmoins subi quelques inconvénients. Qu'était-ce ? Il aurait aimé en savoir plus, mais il devait cependant attendre d'avoir l'autorisation d'Awena pour se permettre de poser de telles questions. Les erreurs et les échecs faisaient partie de la vie, elle ne devait pas s'en inquiéter. Les comprendre et les résoudre, c'était suffisant.

« Ma sœur m'a toujours soutenu et mon frère aussi … Cependant, je ne peux pas tout leur dire, ils appartiennent à ma famille, je ne peux tout simplement pas. Alors … Oui, parfois je songe à cette épaule. »

Les mirettes vertes du lion s'écarquillèrent légèrement. Il prit cet aveu comme une demande dissimulée. Compréhensif, il souffla :

« Expliquez-moi vos craintes, dans ce cas. Je ferais mon possible pour vous aiguiller. Un lion sans soucis n'existe pas. »

Il n'en rajouta pas plus, c'était largement suffisant pour lui. Il n'avait pas envie de parler ou de plaisanter, juste écouter et aider sa camarade. Alors, il dressa les oreilles et riva son regard sur elle, lui faisant comprendre par le regard qu'il prenait les choses très au sérieux et que ce n'était là aucunement une plaisanterie de mauvais goût.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 12:33

Les prunelles émeraudes du félin s’écarquillèrent d'étonnement tandis qu'Awena le fixait, coupable et surtout honteuse. Cependant, Masika fit preuve de compréhension et lui souffla d'expliquer ses craintes, qu'il ferait de son possible pour l'aider car un lion sans soucis n'existait pas en ce monde. Voyant le sérieux dont faisait preuve le brun, elle fuit son regard ... Se préparant déjà aux conséquences futures, ses futurs mots qui pourraient bien changer l'avis du freelander sur l'actuelle reine.
Elle soupira ... Elle se sentait prête. Sans plus tarder, elle se confia :

« Masika ... Pour cela, il faut que je vous dise quelque chose d'important. »

Finalement, elle revint sur sa position. Pouvait-elle vraiment lui dire cela ? Elle ne pouvait lui mentir, pourtant, elle avait peur. Peur qu'il la haïsse pour cela, pour tout le mal que cela avait causé ... Peur qu'il la prenne pour une autre personne, une Awena qui avait bien trop changée. Pourtant, elle ne pouvait le laisser comme ça, sans connaître la vérité sur les Outlanders et donc le départ furtif d'Ishana et ses enfants.

« ... C'est la famille royale de Prideland qui est à l'origine de la défaite des Outlanders partisans de Tahani. »

La fille de Kumpa déglutit. Dévoiler cela laissait un goût amer dans sa bouche, cependant ... Il ne devait pas tout comprendre. Elle ne lui avait dit qu'un centième de la vérité, elle devait se justifier auprès du lion. Oui, elle devait le faire immédiatement avant qu'il ne se pose trop de questions.

« Prideland a conclu un pacte avec un exilé d'Outland, afin de venger la mort de Kuzali, ma défunte mère ... Pacte qui incluait aucune aide envers ceux à qui le royaume revenait de droit. Seulement, ma sœur a réussi à sauver Ishana et vos enfants en négociant ... »

Elle grimaça et fixa le sol. La femelle dorée n'en revenait pas, tous les mots étaient sorti à flot de sa bouche et maintenant, elle se sentait terriblement coupable. Enfin, non ... Elle se sentait chaque jour un peu plus coupable, elle en avait longtemps voulu à Ahva pour cette liaison, mais Awena était aussi impliquée que sa cadette. Toujours en admiration sur la terre qui s'offrait à ses pattes, elle continua :

« Je ... Je n'ai jamais voulu de ce pacte. J'ai longtemps songé à le briser mais, il était déjà trop tard. Ils ne sont plus que de simples exilés, ils ont réussi à recruter du monde. Trahir notre parole reviendrait à briser la paix de la Terre des Lions entière. Cependant ... Plusieurs personnes sont venues me le signaler, amicalement ou non. »

Elle pensait à Fleck et ses deux fils, cette conversation qui avait dégénérée très rapidement. Blessée dans son égo, elle n'avait pas tellement réfléchi à ce que répondre sèchement pourrait répandre. Il était parti aujourd'hui, il ne souhaitait plus rien avoir à faire avec les Pridelanders, et encore moins avec l'héritière du trône.

Le regard désolé, elle fixa à nouveau l'ancien Kulisha. Elle était tellement désolée pour tout ... Mais tout était allé de travers qu'importe ce qu'elle entreprenait. Elle ne savait plus comment gérer ces situations.

« J'ai trahi mon peuple, celui d'Outland ... Et qu'importe mes gestes, tout me glisse entre les pattes. »

Consciente qu'elle avait aussi trahi la famille de son interlocuteur, quelque part, elle poussa un léger soupir, tout en murmurant doucement mais d'une voix emplie de culpabilité :

« Masika ... Je suis terriblement désolée ... »

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 15:53




Dame du Soleil


Masika & Awena.

L'air sérieux, il posa ses prunelles vertes dans celles de la lionne, lui faisant comprendre qu'il ne plaisantait pas et qu'elle pouvait donc se confier à lui en toute quiétude. Pour lui répondre, Awena fuit son regard. Cette tentative de fuite ne vexa pas le mâle. S'il fallait qu'elle prenne un temps monstre pour se confier, alors il attendrait, de toute manière il n'avait rien d'important à faire de ses journées si ce n'est rendre visite à ses enfants sur Prideland. Quelques heures supplémentaires en compagnie de la femelle dorée ne le changeraient pas.

Dans un soupir, la fille de Kumpa se jeta à l'eau :

« Masika … Pour cela, il faut que je vous dise quelque chose d'important. »

Intrigué, il hocha doucement la tête, l'air de dire qu'il était prêt à entendre cette fameuse chose importante. Intérieurement, il craignait un peu cette mystérieuse nouvelle mais soit ! Il se promit de ne pas la juger quoiqu'il arrive. C'était le but de leur conversation : aider l'autre sans se permettre une remontrance. Sermonner n'arrangerait pas la situation. Et cela enfoncerait Awena dans sa culpabilité. De toute façon, ce secret ne devait pas être bien horrible, vu son caractère ...
Surtout : ne pas parler trop vite.

« … C'est la famille royale de Prideland qui est à l'origine de la défaite des Outlanders partisans de Tahani. »

La famille royale de Prideland … responsable de la défaite de leurs voisins ? Les billes vertes du mâle s'arrondirent une fois de plus, saisies de surprise face aux confidences de la reine. Pour le moment, il ne comprenait pas tellement où elle voulait en venir. Pourquoi se rebeller contre les Outlanders ? Comment ? Non, décidément, il ne comprenait pas. Pour autant, il ne fit aucune remarque, son interlocutrice ressentait suffisamment de culpabilité juste en prononçant ces mots. Alors, il hocha la tête, attendant la suite de l'histoire.

« Prideland a conclu un pacte avec un exilé d'Outland, afin de venger la mort de Kuzali, ma défunte mère … Pacte qui incluait aucune aide envers ceux à qui le royaume revenait de droit. Seulement, ma sœur a réussi à sauver Ishana et vos enfants en négociant ... »

La lionne dorée fit une grimace tout en regardant ses pattes. Comme une enfant regrettant ses bêtises passées. Masika réfléchit, ressassant ses souvenirs d'un air pensif. Oui, il avait entendu parler de la mort de Kuzali – bien qu'il n'avait jamais su à quoi elle ressemblait – pour des raisons qu'on ne lui avait jamais expliquées. Quant à cet exilé Outlander, il n'avait jamais entendu parler de lui. Il se doutait qu'Awena ne s'était pas alliée à lui pour le simple plaisir de faire du mal à la famille d'Ishana ; ce lion devait sûrement avoir une utilité unique dans ce complot visant à venger l'ancienne reine. Quelque part, c'était plutôt triste d'en arriver jusque là. Mais il se tut, son regard s'allumant d'une légère étincelle lorsqu'il entendit Awena parler d'Ishana et de leurs enfants. Ainsi donc, la sœur d'Awena avait réussi à négocier la survie d'Ishana et de leurs enfants. Masika fronça légèrement les sourcils, retenant un grognement agacé. Heureusement qu'elle l'avait fait ! Il n'osait … Il n'osait imaginer ce qui se serait passé s'il avait appris la mort de ses petits !

Chassant l'inquiétude et la frustration, le Freelander se concentra sur les autres propos de son interlocutrice.

« Je … Je n'ai jamais voulu de ce pacte. J'ai longtemps songé à le briser mais, il était déjà trop tard. Ils ne sont plus que de simples exilés, ils ont réussi à recruter du monde. Trahir notre parole reviendrait à briser la paix de la Terre des Lions entière. Cependant … Plusieurs personnes sont venues me le signaler, amicalement ou non. »

Oui, il comprenait ce que pouvait ressentir la reine dans ce genre de situation. Le poids d'un pacte, les conséquences qui s'ensuivraient si elle le brisait. Notamment toutes ces personnes qui se plaignaient du choix de la reine. Il ne pouvait pas tellement prendre parti pour un camp, les arguments se valaient.
Il croisa le regard d'Awena qui exprimait tout le regret qu'elle ressentait actuellement. Il eut beaucoup de peine pour elle. Elle soupira doucement.

« J'ai trahi mon peuple, celui d'Outland … Et qu'importe mes gestes, tout me glisse entre les pattes. Masika … Je suis terriblement désolée ... »
« Ne vous en faites pas. Vous avez demandé mon avis, je vais donc vous le donner. » déclara le lion brun, calmement. « Déjà … Sachez qu'il n'est jamais trop tard pour réparer ses erreurs. Vous pouvez à tout moment faire basculer les choses. Je suis conscient que c'est l'avenir de l'entièreté de votre royaume qui est en jeu mais, en cherchant bien, je suis sûr que vous trouverez une solution qui assurera la paix de la Terre des Lions. J'aimerais vous aider à y voir plus clair mais, j'ignore encore certains détails de votre souci. Votre mère … enfin, je suis désolé de devoir vous demander ça mais … quelles sont les circonstances de sa mort ? Pourquoi avez-vous eu besoin de l'aide de cet exilé Outlander ? Pourquoi ne pouviez-vous pas demander de l'aide à quelqu'un d'autre ? Cette aide était-elle à ce point indispensable ? » s'enquit-il, perplexe. « Je ne suis pas en droit de vous juger et même si je le pouvais, je ne le ferais pas. Je pense que vous avez dû suffisamment pâtir de votre choix. Je peux comprendre les plaintes de ces personnes qui sont venues vous signaler le problème, mais vous n'aviez pas le choix. Avez-vous pris cette décision d'alliance seule ? »

Elle lui avait parlé de sa sœur précédemment. Sa sœur devait donc être au courant du pacte. Elle avait négocié la survie de son ancienne épouse et celle de sa lignée. Dans d'autres circonstances, il aurait pu se sentir redevable vis-à-vis d'elle mais le poids des conséquences était trop lourd. Comment l'aurait-il pris, si la famille royale de Prideland n'avait pas levé la griffe pour sauver Ishana et ses enfants ? Comment aurait-il vécu la mort de Koda, Wissel, Janan et Kira ? Ils formaient une grande famille de cœur, non ? Ishana lui avait tant parlé de la famille royale de Prideland avec toute l'affection du monde.
Néanmoins … Il songea aux conséquences de la guerre, à tous ces lions qui avaient perdu des amis, des enfants, des compagnons et de la famille durant la guerre. Il eut un pincement au cœur mais se força à chasser ces pensées ignobles.

« Ce nouveau clan qui a pris possession des terres d'Outland … D'où vient-il ? »


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 17:27

« Ne vous en faites pas. Vous avez demandé mon avis, je vais donc vous le donner. »

Masika était bien calme ... Avait-il confiance en la nouvelle reine du royaume ? Ou bien, arrivait-il à relativiser ? Elle savait pas tellement ce que pouvait penser le freelander mais une chose était sûre, elle avait peur de ses reproches ou qu'il lui tourne le dos, lui aussi, à son tour ...

Cependant, il reprit toujours aussi serein, déclarant qu'il n'était jamais trop tard pour réparer ses erreurs, qu'elle pouvait faire basculer les choses à tout moment. Bien entendu, il avait conscience que ses actions mettaient en jeu le royaume tout entier, mais, il était persuadé qu'elle saurait trouver une bonne solution, celle qui conserverait la paix sur la Terre des Lions. Il aurait aimé l'aider à y voir plus clair, toutefois, il ignorait trop de choses pour le pouvoir. L'ancien Kulisha s'excusa d'avance puis demanda les circonstances du décès de Kuzali, mais aussi pourquoi avoir demandé l'aide de cet exilé et pas d'un autre félin. Il acheva en demanda si cette aide avait été vraiment indispensable ce qui renforçant la moue de la lionne dorée.

Attaquant le vif du sujet, le fils de Kamba souffla qu'il n'était pas en droit de la juger et qu'il ne le ferait pas même s'il l'avait eut. Elle avait déjà eut bon nombre de conséquences mais il comprenait les plaintes de ces personnes ... Cependant, elle n'avait pas eu le choix. Sans plus tarder, il s'enquit en demandant si la décision avait été prise par elle seule. Elle poussa un léger soupir avant de s'exclamer :

« Ma mère a été sauvagement assassiné par un démon noir ... Le dernier Nyeusi qui était encore vivant à cette période là, il s'appelait Mopango. Il représentait un danger mais ... Nous voulions le tuer ma sœur et moi par simple vengeance. Cependant, elle partit l'accomplir seule, c'est là qu'elle retrouva une vieille connaissance : ce fameux exilé. Ils se sont alliés dans le but de le détruire, car il connaissait les habitudes de ce géant et que son physique était un atout à n'en pas douter. »

Oui ... Ahva, lui avait souvent rabâché que Soto était grand, plus petit qu'un Lamasu ou un Nyeusi, mais il demeurait un géant, presque comme un Nordique. Cependant, la monarque de Prideland ne pouvait vraiment juger par les paroles, il viendra tôt ou tard, ce jour où elle devrait rencontrer le dirigeant Outlander. Voyant qu'elle n'avait pas tout à fait terminé ses explications, elle continua :

« Cette aide n'était pas indispensable, ni cette mort d'ailleurs. J'ai longtemps cru que son meurtre nous soulagerait l'esprit, mais ce n'est qu'un poids de plus. Et ... Comme je vous l'ai expliqué, c'est Ahva, ma soeur qui a décidé de ce pacte. En échange de l'aide de cet exilé, nous ne devions rien faire pour aider les Outlanders et ... Une fois au pouvoir, il nous offrirait un Gardien. » souffla-t-elle avant de reprendre un bon coup. « Je n'étais pas d'accord avec les termes du contrat, j'en suis même venue à blâmer ma cadette. Cependant, mon père fut convaincu, je l'ai suivi alors dans son opinion et voyant que tout cela ne servait à rien, j'ai pardonné Ahva. »

Bizarrement ... Elle semblait reconnaissante envers le félin brun. Il ne l'avait pas jugé et quelque part, il la libérait d'un poids lorsqu'elle se confessait ainsi. En y pensant, elle aurait aimé le faire plus tôt, mais avec qui ? Personne, seul Masika semblait être fait pour ça. D'ailleurs, celui-ci lui posa une énième question ... Ce nouveau clan composant Outland, d'où venait-il ?

« Ce nouveau clan ... Il s'agit des partisans d'Hourasi, bien que celui-ci est mort désormais. Cependant, d'autres membres se sont joint à eux car ils n'avaient plus aucun foyer. Vous les connaissez sûrement, mais il s'agit d'anciens Freelanders, ceux loyaux envers Sharkan. »

Elle conclut sa phrase telle une sentence brute qui tombait sur le lion âgé. Ceux qu'il avait toujours connu étaient désormais installés autre part et surtout ... Ils étaient toujours vivants.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 21:02




Dame du Soleil


Masika & Awena.


Visiblement coupable et honteuse de ses actes, Awena écouta les propos du lion brun dans un léger soupir. Masika le voyait bien qu'elle s'en voulait. N'était-ce pas là une preuve que malgré ses choix, elle demeurait une personne au bon cœur ? Cette constatation eut le mérite de donner envie au vieux mâle de l'aider davantage. Elle était perdue, ça se voyait.

« Ma mère a été sauvagement assassiné par un démon noir … Le dernier Nyeusi qui était encore vivant à cette période-là, il s'appelait Mopango. Il représentait un danger mais … Nous voulions le tuer ma sœur et moi par simple vengeance. Cependant, elle partit l'accomplir seule, c'est là qu'elle retrouva une vieille connaissance : ce fameux exilé. Ils se sont alliés dans le but de le détruire, car il connaissait les habitudes de ce géant et que son physique était un atout à n'en point douter. »

Attentif, Masika enregistra les informations, les liant à ses propres connaissances et essayant de se forger son propre avis sur la question. D'autres questions revenaient dans son esprit, en boucle : par simple vengeance, disait-elle ? Alors, elles voulaient simplement tuer Mopango pour venger leur cœur brisé ? Et non pas pour un bien commun à la Terre des Lions ? Enfin, il doutait de sa propre hypothèse, vu qu'elle avait dit qu'il représentait un danger ? Il ne pouvait pas mettre une tête à ce nom, Mopango … La bataille de Prideland s'était déroulée alors qu'il n'était encore qu'un jeune adulte, sans expérience martiale. Seuls ses frères et sœurs de lait étaient partis au combat contrairement à lui. A l'époque, il n'avait pas pu voir un Nyeusi de ses propres yeux mais on lui avait raconté beaucoup de choses au sujet de ces démons noirs. Il voulait bien croire que Kuzali ait été tuée par Mopango. Il validait cette première partie de l'histoire. Elles voulaient le tuer par simple vengeance, soit. Il gardait une question en réserve. La sœur d'Awena était partie, seule, accomplir cette vengeance et s'alliant à un exilé au physique avantageux. Ils ont réussi à le tuer. Du moins, il le supposait. Il ne voyait pas d'autres chutes à cette histoire. Masika remarquait déjà quelques petits détails fâcheux dans le récit, mais se tut, attendant d'obtenir d'autres renseignements.

« Cette aide n'était pas indispensable, ni cette mort d'ailleurs. J'ai longtemps cru que son meurtre nous soulagerait l'esprit, mais ce n'est qu'un poids de plus. Et … Comme je vous l'ai expliqué, c'est Ahva, ma sœur qui a décidé de ce pacte. En échange de l'aide de cet exilé, nous ne devions rien faire pour aider les Outlanders et … une fois au pouvoir, il nous offrirait un Gardien. Je n'étais pas d'accord avec les termes du contrat, j'en suis même venue à blâmer ma cadette. Cependant, mon père fut convaincu, je l'ai suivi alors dans son opinion et voyant que tout cela ne servait à rien, j'ai pardonné Ahva. »

Cette aide n'était pas dispensable, ni cette mort … L'aide, il voulait bien y croire, mais la mort ? Si ce Mopango représentait un danger, pourquoi sa mort aurait-elle été dispensable ? Enfin, bien sûr, le fils de Kamba songeait à ce point avec légèreté. Un mort restait un mort, personne ne pouvait se permettre de tuer quelqu'un sans garder des séquelles psychologiques. Un lion normal ne réagirait pas bien à la mort d'un autre, quand bien même il aurait été très dangereux pour le royaume.
Le comportement d'Ahva décevait assez Masika, d'ailleurs. Il n'avait jamais eu de frère ou de sœur – excepté ceux et celles qui étaient restés sur Outland avec son père, sans qu'il ne puisse les connaître – mais d'après lui il ne leur aurait jamais fait une chose pareille. On ne pouvait pas dire qu'il avait mieux chéri Ishana à l'époque mais il avait essayé de se rattraper, toutefois. Quand était-il pour elle ? Eprouvait-elle du regret vis-à-vis de son acte ? Il se garda de dire quelque chose, écoutant Awena encore et encore.

« Ce nouveau clan … Il s'agit des partisans d'Hourasi, bien que celui-ci est mort désormais. Cependant, d'autres membres se sont joint à eux car ils n'avaient plus aucun foyer. Vous les connaissez sûrement, mais il s'agit d'anciens Freelanders, ceux loyaux envers Sharkan. »

Son cœur rata un bond. Ses … frères et sœurs de lait, parmi les exilés Outlanders ? L'avis du Freelander ne changerait pas pour autant, mais il ne s'était pas attendu à réentendre parler d'eux un jour ! …
De vraies machines de guerre. Pas étonnant que les exilés Outlanders aient accepté de vivre en leur compagnie. La plupart ne réfléchissaient guère mais leurs techniques de combat étaient vraiment avantageuses, surtout si le but premier de la bataille était de faire le plus de dégât possible.
Passons aux questions.

« Ce Mopango, après avoir tué votre mère, comptait-il faire d'autres victimes sur la Terre des Lions ? Je comprends … encore une fois, votre désir de vengeance. Il était légitime jusqu'à que vous passiez à l'acte. Ou plutôt elle. D'après ce que j'entends, Ahva n'a pas été juste avec vous Awena. Cet allié connaissait les habitudes du géant, un très bon atout pour le tuer, oui. Mais vous auriez peut-être pu passer par une autre solution … je me force à croire qu'il y a toujours une solution dans n'importe quelle situation, quoiqu'il arrive. J'ai l'impression que vous vous êtes fait avoir, ce lion connaissait les habitudes de Mopango pour une raison inconnue, grâce à celà il a obtenu le royaume de votre famille de cœur en échange. Vous ne vous êtes jamais demandé si les informations détenues par cet exilé étaient légales ou non ? Peut-être a-t-il travaillé, temporairement ou non, avec ce démon noir, avant de décider de le trahir. Peut-être décidera-t-il d'en faire de même avec vous lorsqu'il trouvera un nouvel allié qui lui promettra un gain encore plus important. Je ne me suis jamais aventuré au-delà d'Outland alors je ne peux pas tellement déterminer si oui ou non il y a du commerce malsain par là-bas, mais ça me semble être une bonne hypothèse. Qu'en pensez-vous ? »

Sans preuves concrètes, il ne pouvait pas expliquer un comportement, juste le supposer. Il attendait justement qu'Awena réagisse à ses propositions pour qu'elle puisse ajouter sa pierre à l'édifice. Cette histoire le titillait, sans qu'il ne sache pourquoi.

« Votre sœur. A-t-elle essayé de se rattraper après avoir conclu un accord sans votre autorisation ? Toutes ces plaintes … Si Ahva a vraiment commis un acte grave, vous devriez rediriger tous ces animaux vers votre sœur. Qu'elle puisse leur expliquer. On ne peut pas expliquer au peuple quelque chose que l'on n'a pas commis soi-même. Vous comprenez ? C'est peut-être méchant par rapport à elle, mais il faut qu'elle comprenne la portée de ses actes. Je crois qu'en tant que reine vous avez déjà suffisamment fermé les yeux sur cette histoire. Quant à la composition d'Outland … Si je peux vous donner un conseil, méfiez-vous grandement de celle-ci. Les partisans d'Hourasi me sont étrangers mais j'ai néanmoins côtoyé les partisans de Sharkan durant une grande partie de ma vie. Ils étaient des êtres bons – pour la plupart – quand ils étaient jeunes mais le tyran leur a lavé le cerveau et au lieu de quémander une vie clémente auprès d'Haki, ils ont décidé de quitter Freeland avec leur quête de vengeance. Tout ça pour dire que ces lions, en plus d'être des machines de guerre, peuvent encore vous jouer des tours. Ne l'oubliez pas. »

En prononçant ces mots, il sentit son cœur se serrer. Il détestait généraliser les choses, pourtant il devait le faire pour assurer les arrières d'Awena. Il avait envie de l'aider. Les Kulishas avaient sûrement oublié leur confrère depuis le temps.


made by guerlain - epicode


_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 


Dernière édition par Masika le Ven 10 Aoû - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber
avatar
MEMBRE - AWENA


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 262
En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 22:22

Masika d'abord pensif, questionna à nouveau la lionne d'or. Ce fameux Mopango, après le terrible meurtre de Kuzali ... Comptait-il tuer d'autres personnes ? Awena y réfléchit plusieurs fois, il était lié à Sadaka qui avait joué un rôle dans la mort de sa mère, tout comme Ateyo. Cependant, la reine ne pouvait dire s'il avait pensé à assassiner d'autres personnes. Cela ressemblait plus à ... De la vengeance pure et dure.

Le freelander continua, il comprenait cet esprit de vengeance qui avait lieu d'être jusqu'à ce qu'ils passent à l'acte, ou plutôt qu'Ahva passe à l'acte. En parlant de celle-ci, il la déclara comme injuste envers elle ce qui attisa la curiosité de l'ex-princesse. Sur le coup, son aînée l'avait mal pris ... Ce pacte et surtout, d'aller se venger seule alors qu'elles se l'étaient promis.

« Cet allié connaissait les habitudes du géant, un très bon atout pour le tuer, oui. Mais vous auriez peut-être pu passer par une autre solution … je me force à croire qu'il y a toujours une solution dans n'importe quelle situation, quoiqu'il arrive. »

Une autre solution. La monarque y pensa plusieurs fois, mais elle n'en trouva point, qu'était-ce une bonne solution après tout ? Il y en avait-il réellement ? Chaque choix était tiraillant et ceux qui s'imposaient à elle étaient bien trop opposés. Aujourd'hui encore, elle se contentait de laisser le temps passer comme si quelque chose de miraculeux allait arriver.

Cependant, le lion brun souleva un point. D'après lui, le royaume s'était fait avoir car personne ne savait si ses informations avaient été un minimum légales. Il avait très bien pu collaborer avec Mopango avant de le trahir sans ménagement, et si tel était le cas ... Rien n'était sûr quant à sa loyauté. Il pourrait trahir Prideland en un claquement de doigt, en y pensant, la descendante du Soleil eut un léger frisson. L'avenir était tant incertain, pourtant, Masika demanda l'avis de la lionne dorée.

« Je ne sais pas ... Mais j'espère qu'il a bon fond. Il semble assez important pour Ahva alors, je lui fais confiance. Seulement, si la situation venait à tourner comme vous l'avez dit, je ferais tout pour nous sortir de ce pétrin. Mon peuple ne doit pas payer pour des choix qu'il n'a jamais pris. »

Faire confiance à Ahva ... Elle l'avait toujours fait jusqu'à présent et c'est ce qui les avaient conduit ici. Cependant, elle savait que sa sœur faisait des efforts et peut-être avait-elle raison sur Soto, malgré tout le mal qu'il lui avait causé à l'adolescence. La princesse guerrière l'appréciait et avait foi en lui, Awena se fiait donc à cet instinct.

Mais ... Masika en demanda toujours plus, après tout, Ahva s'était-elle rattrapée après tout cela ? Pas directement, mais la souveraine savait son aînée désolée et, elle ne voulait pas lui mettre encore plus de culpabilité sur le dos. Elle avait toujours ce goût amer de la vengeance sur la langue, mieux valait laisser les choses couler.

« Toutes ces plaintes … Si Ahva a vraiment commis un acte grave, vous devriez rediriger tous ces animaux vers votre sœur. Qu'elle puisse leur expliquer. On ne peut pas expliquer au peuple quelque chose que l'on n'a pas commis soi-même. Vous comprenez ? C'est peut-être méchant par rapport à elle, mais il faut qu'elle comprenne la portée de ses actes. Je crois qu'en tant que reine vous avez déjà suffisamment fermé les yeux sur cette histoire. »

Il avait en quelque sorte raison, mais ceux au courant s'étaient bien évidemment dirigés vers Ahva en première. Sa sœur n'était que le punching-ball, celle à qui on hurlait de faire quelque chose sans qu'elle ne sache quoi faire ... Ce genre de meilleur pour la fin afin de se défouler.

Revenant sur un point plus important, Masika lui confia de se méfier de la composition d'Outland. La femelle claire arqua un sourcil, toute ouïe et il expliqua qu'il avait côtoyé les partisans de Sharkan longtemps dans sa vie. Ceux-ci avaient été bons lors de leur jeunesse mais le lavage de cerveau avait fait son effet, ce qui expliquait la rancune qu'ils avaient porté à Haki au lieu de se plier à sa loi paisible. Ils étaient de machines de guerres et de bons joueurs de tours ... Les partisans d'Hourasi pourraient devenir pareils et ça, elle ne devait pas l'oublier.

« Tous ceux au courant sont allés la voir bien avant moi, je n'étais que celle qui pouvait raisonner sa sœur. Et ... Je pense qu'elle tente de se rattraper chaque jours, elle est un grand soutien, voire même un pilier. Elle aussi a souffert de ses actes, elle garde en elle ce goût salé de la vengeance, tuer laisse de l'amertume derrière comme bien d'autres choses. »

Autres choses ... Elle pensait à nouveau au départ de Fleck, ce proche de la famille royal et surtout ce grand ami d'Ahva. Mais elle était considérée comme une traître elle aussi, elle n'était qu'une vulgaire lionne aux yeux du lycaon.

Mais, Awena revint sur l'avertissement du félin et comprenait la gravité de la situation peu à peu.

« Merci pour ces avertissements et ces conseils, j'espère en faire bonne usage. Je tâcherais d'avoir Outland à l’œil et- »

Coupée dans son élan par un oiseau messager, elle le vit se poser près d'eux-deux. Le volatile lui confia qu'elle était attendue et elle se remémora sa prochaine rencontre avec les animaux peuplant Prideland. Un sourire gêné, elle s'adressa à l'ancien Kulisha :

« Excusez-moi Masika ... Mais j'ai encore quelques petites choses à faire. Je vais devoir vous quittez mais ... »

Ses prunelles bleutées s'ancrèrent dans les mirettes claires de son interlocuteur, bien que leur conversation n'avait pas été toute rose, elle arborait un visage ravi et resplendissant.

« Sachez que je vous suis très reconnaissante. J'espère vous revoir bientôt, peut-être quand vous rendrez visite à vos enfants ? »

Elle sourit en guise d'au-revoir et s'en alla aux côtés de l'oiseau. Elle était un peu déçue d'interrompre cette conversation mais ... Les devoirs l'appelaient.
En tout cas, elle garderait un bon souvenir de cette deuxième rencontre et, elle semblait assez pressée de revoir le freelander qui lui était et resterait de très bon conseil.

_________________
Baisse d'activité sur toute la période scolaire (reprise des rps fin octobre).



Kit © Kilauea (Wakazani).
Awena discute en #803000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5566-awena-princesse-du-soleil
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Masculin
Nb de Messages : 859
Localisation : FREELAND. (Repère)

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   Ven 10 Aoû - 23:31




Dame du Soleil


Masika & Awena.


« Je ne sais pas … Mais j'espère qu'il a bon fond. Il semble assez important pour Ahva alors, je lui fais confiance. Seulement, si la situation venait à tourner comme vous l'avez dit, je ferais tout pour nous sortir de ce pétrin. Mon peuple ne doit pas payer pour des choix qu'il n'a jamais pris. »

Même si la réponse de la reine semblait bien légère, Masika se décida à ne pas commenter davantage la situation. Il avait son propre avis sur la question mais il ne connaissait pas tellement Ahva, ni cet exilé qui avait aidé les deux sœurs, l'une indirectement et l'autre directement, à venger leur mère et à tuer le Nyeusi. Il jugeait que c'était à Awena de décider si oui ou non elle voulait faire confiance à sa sœur. Le lion brun se contentait de donner son avis. Il hocha la tête. Il ne put s'empêcher de trouver cette femelle très courageuse malgré tout. Prête à se sacrifier pour son peuple.

« Tous ceux au courant sont allés la voir bien avant moi, je n'étais que celle qui pouvait raisonner ma sœur. Et … Je pense qu'elle tente de se rattraper chaque jour, elle est un grand soutien, voire même un pilier. Elle aussi a souffert de ses actes, elle garde en elle ce goût salé de la vengeance, tuer laisse de l'amertume derrière comme bien d'autres choses. » précisa la lionne du soleil.

Tout ceci le rassurait. La vision qu'il avait de la sœur d'Awena s'adoucit et il ne répondit point, soulagé que sa cadette puisse trouver du soutien auprès de celle qui l'avait, involontairement, fourré dans le pétrin. Pouvait-il qualifier la situation de la sorte ? Peut-être.
En tout cas, il espérait que cette situation s'arrangerait vite et qu'Awena n'aurait plus à craindre des plaintes et des soucis au-delà de son royaume. Il s'imaginait à sa place et le sentiment n'était pas du tout agréable. Contrairement à la demoiselle dorée, il lui semblait avoir des problèmes bien légers. Ne pas comparer des soucis d'ordre familial avec des soucis d'ordre politique. Les répercussions étaient tout aussi douloureuses dans un cas comme dans l'autre mais elles ne se présentaient pas de la même façon …

« Merci pour ces avertissements et ces conseils, j'espère en faire bonne usage. Je tâcherai d'avoir Outland à l’œil et- » le remercia-t-elle, avant d'être interrompue par un petit être qui se posa sur le sol.

Masika le regarda, ce petit être et reconnut un oiseau. Ce dernier avertit Awena qu'elle était attendue quelque part. Cette petite scène fit sourire le vieux Freelander. Les vieilles habitudes reprenaient le dessus sur la conversation, on dirait.

« Excusez-moi Masika … Mais j'ai encore quelques petites choses à faire. Je vais devoir vous quitter mais ... » s'excusa-t-elle, le sourire gêné avant de plonger ses prunelles océaniques dans les siennes. Malgré le petit imprévu, elle semblait très enchantée, sa mine resplendissait d'une certaine satisfaction. « Sachez que je vous suis très reconnaissante. J'espère vous revoir bientôt, peut-être quand vous rendrez visite à vos enfants ? »

La gêne disparut et son sourire se fut plus sincère, plus joli. Le fils de Kamba n'hésita pas une seule seconde à répondre, amusé :

« Ce fut un plaisir ! Ne vous inquiétez pas pour moi, suivez simplement ce que dit votre cœur. Et puis, effectivement, on aura d'autres occasions de se revoir. Je compte rendre plusieurs visites à mes enfants dans les jours à venir. »

La reine de Prideland n'en dit pas plus et suivit l'oiseau à travers le royaume. Quant à Masika, il regarda autour de lui, se demandant où il en était : ah, oui ! Il comptait rendre justement visite à l'un de ses enfants. La Savane semblait déserte. Tant pis ! Le lion reprit sa route, à la recherche d'une fourrure rouge ou brune qui pourrait lui rappeler la robe de l'un de ses descendants. Une douce journée qui s'annonçait.

made by guerlain - epicode



    HRP+ fin du rp, merci I love you

_________________
Baisse d'activité à partir de Septembre, je ne répondrais aux RPs que pendant les week-end.
M A S I K A
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.


Kit ©️ Awena Razz
Masika conseille en #006600. ♥️
Merci Naba-chou I love you:
 

VITA LE COQUINOU :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4664-masika-soldat-de-la-liber

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Dame du Soleil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dame du Soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» La Minustah remet des armes recuperees a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-