Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Uasi, Yetsa, Shasta and Jehara

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © This land TLK

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !
    No one knows how far you'll go Z7dyNo one knows how far you'll go PvviNo one knows how far you'll go Y4ziNo one knows how far you'll go J3l9

Partagez
 

 No one knows how far you'll go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyJeu 28 Juin - 11:48

Le moment fatidique approchait de jour en jour et bientôt, j’allais devoir apprendre à vivre sans mes fils à mes côtés. Ils auraient deux ans dans quelques semaines et il faudrait alors qu’ils partent en Exil. Je n’avais pas peur de ne plus les voir car j’étais certaine de leur retour mais en tant que mère, je ne pouvais m’empêcher de ressentir une légère pointe d’inquiétude.

J’avais fait en sorte qu’ils soient prêts pour cette épreuve et maintenant que le grand jour approchait indéniablement, je faisais en sorte de passer tout le temps que je pouvais en compagnie de mes fils. C’est ainsi que je passais une matinée à m’entrainer avec Jankaa ou une autre à faire une partie de chasse avec Kumani. Tous les deux s’étaient bien améliorés ces dernières semaines et ce qu’ils leur restait à apprendre, ils devraient le faire seuls. Bien que j’en étais persuadée, j’espérais que j’avais réussi à faire de mes fils de parfaits Jangowas ainsi que de fiers représentants de notre peuple. Et ce malgré l’abandon de leur père.

Je lui en voulais toujours autant et ma haine à son égard ne diminuerait sûrement jamais mais il fallait que je me fasse une raison. Il ne reviendrait jamais et je ne saurais jamais pourquoi il avait fait une telle chose. Bien que ce qu’il avait fait me dégoutait toujours au plus haut point, cela faisait partie du passé et il était temps de se tourner vers l’avenir. Et cet avenir commencerait le jour de l’anniversaire de mes enfants.

Comme je l’avais dit, je passais beaucoup de temps avec mes fils avant leur départ mais je n’en oubliais pas mes filles pour autant. J’avais d’ailleurs discuté avec Hiari la veille et aujourd’hui, je souhaitais passer du temps avec ma fille aînée. Je ne l’avais pas vue depuis le matin mais ce n’était pas ça qui allait m’arrêter et je comptais bien la trouver avant que la nuit tombe, ce qui me laissait plusieurs heures.

Je déambulais donc à travers les dunes et au milieu de mes camarades mais aucune trace de Lahira. Elle n’était pas en compagnie de sa fratrie ni de celle des jeunes. Cela ne m’étonnait que peu car je savais qu’elle aimait passer du temps en solitaire mais cela ne me facilitait pas la tâche.

Après plusieurs minutes de recherches infructueuses, je décidais de prendre de la hauteur et grimpait sur une dune proche. Nous étions entourés de dunes alors peut-être que cela ne servirait à rien mais ça valait le coup d’essayer. Et alors que mon regard doré balayait les alentours, il tomba sur la silhouette que je cherchais. J’avais donc bien fait de gravir cette dune et je n’attendais pas plus longtemps pour la descendre et aller à la rencontre de ma fille.

Je mis quelques autres minutes pour me rapprocher d’elle et bien que je l’entendais parler, je ne pouvais voir avec qui. Elle se trouvait de dos par rapport à moi et son corps étant désormais presque celui d’une adolescente, il me cachait son interlocuteur. J’entamais donc une légère courbe dans ma marche afin de pouvoir enfin poser mon regard sur le Jangowa avec qui elle parlait mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris un calao au plumage noir. Son regard croisa alors le mien et l’oiseau pouvait certainement y lire de la curiosité.

Je me postais sur le côté entre ma fille et l’oiseau, je détournais mes prunelles du calao pour les poser sur Lahira puis pris la parole.

Je crois que des présentations sont de rigueur.

Si ma petite rose parlait avec cet oiseau alors c’est qu’il était important pour elle, d’où ma question.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne
Lahira
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 337
En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyJeu 28 Juin - 22:15


Lahira s'éloignait davantage du Clan et de ses proches depuis qu'elle avait rencontré Makini, déjà de nature solitaire, la future adolescente se montrait un peu plus distante. Si elle tâchait de garder tout de même un œil sur sa fratrie et plus précisément, sur ses deux frères qui partiraient bientôt en Exil, elle avait besoin du savoir de Makini. Il était une véritable source de richesses pour la curieuse qu'elle était, le Calao avait vu une grande partie de la Terre des Lions et son côté sociable faisait qu'il discutait facilement avec autrui.

Partie dans la matinée, Lahira avait réussit à tuer un petit scorpion, jouant de son habileté et des précieux conseils de sa marraine Kaya ainsi que ceux de sa mère. La bête dans la gueule, la jeune qui s'approchait de plus en plus de l'adolescence avait apporté ce présent à Makini qui, près d'un buisson sec, patientait. Une énième rencontre où ils forgeaient leur lien et où l'oiseau rapportait ce qu'il avait vu ailleurs. Lahira le laissait se repaître du scorpion puis, ils discutaient. Longuement, tranquillement. Lahira n'aurait guère songé trouver une telle proximité avec un autre animal mais que voulez-vous, Makini, en plus de devenir ses yeux et ses oreilles, commençait doucement à devenir un fidèle ami.

Sa présence était par ailleurs si profitable que Lahira et le Calao n'avaient pas vu les heures passer, l'après-midi était bien présent alors qu'ils discutaient comme de vieux amis. La jeune lionne ne lui offrait pas encore de sourires naturels comme elle le faisait avec Hatasa, Hiari, Kumani et Jehara mais peut-être que cela viendrait. Tandis que les mots allaient de bon train, le regard de Makini dévia sur le côté et les oreilles de Lahira se couchèrent légèrement, elle n'avait pas entendu les pas discrets sur le sable. Cependant l'oiseau avait si peu de réactions que la petite lionne n'était pas si inquiète, elle huma l'air puis glissa doucement son regard sur le côté à son tour. Ses prunelles dorées s'illuminèrent doucement à la vue de sa mère. Lahira observa l'Impératrice qui, impériale, s'était postée sur le côté, entre elle et Makini, un fin sourire se dessina sur ses babines.

- Mère, je te présente Makini et Makini, voici donc ma mère, Hatasa, l'Impératrice du Grand Désert.

L'oiseau, toujours si élégant, effectua une révérence respectueuse envers Hatasa et Lahira eut un petit sourire fier : elle ne s'affiliait pas avec n'importe qui. Le Calao se redressa lentement, observant la grande et noble lionne, il s'amusa des points communs entre les deux femelles puis posa le bout de son aile droite sur son poitrail.

- Honoré de rencontrer votre Noblesse. Déclara l'oiseau au plumage principalement sombre.
- Il est la raison de mes absences plus récurrentes et longues. Makini est mon... allié ? Fit-elle, songeuse. Comment pouvait-elle exactement le décrire ? Un espion ? Un informateur ? Disons qu'il m'informe de ce qu'il se déroule à l'Extérieur. Ses ailes sont bien utiles et il sait amadouer autrui pour en tirer ce qu'il veut, je n'ai pas trouvé informateur plus habile.
- Oh, oh ! J'ai rarement été tant complimenté mais je peux vous dire, chère Impératrice, que votre fille est une jeune demoiselle intelligente.

Lahira eut un petit air fier, coulant son regard doré vers sa mère, désireuse de voir ce qu'elle pensait de cet informateur ailé. Hatasa était après tout bien l'un des rares êtres dont Lahira chercherait souvent l'approbation.


_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."

No one knows how far you'll go 4s80
Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona


No one knows how far you'll go 19022306235523857816132231
Miniature ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyJeu 5 Juil - 16:45

L’attente ne fut pas longue car après un sourire auquel je répondis, Lahira se mit à parler.

Mère, je te présente Makini et Makini, voici donc ma mère, Hatasa, l’Impératrice du Grand Désert.

La voix de ma fille aînée s’était à peine éteinte que le calao noir effectua une révérence parfaite. J’appréciais le geste et lorsque l’oiseau se redressa, j’abaissais ma tête pendant quelques secondes. Continuant sur sa lancée, Makini posa l’une de ses ailes sur son torse avant de déclarer :

Honoré de rencontrer votre Noblesse.

Eh bien, eh bien, ce début de conversation démarrait vraiment et l’oiseau me faisait déjà une bonne impression.

Il est la raison de mes absences plus récurrentes et plus longues. Makini est mon… allié ? Disons qu’il m’informe de ce qu’il se déroule à l’Extérieur. Ses ailes sont bien utiles et il sait amadouer autrui pour en tirer ce qu’il veut, je n’ai trouvé informateur plus habile.

Oh, oh ! J’ai rarement été tant complimenté mais je peux vous dire, chère Impérarice, que votre fille est une jeune demoiselle intelligente.

Toutes ces phrases s’étaient succédées et je m’amusait de voir à quel point Makini et Lahira semblaient déjà complices. C’était une bonne chose dans ce genre de relation mais je m’étonnais de la rapidité avec laquelle cela s’était fait. Croisant le regard de celle qui me ressemblait tant, je pouvais y lire une interrogation. Reposant mes yeux sur le plumage sombre du calao, je fis entendre ma voix.

Et je suis ravie de voir que ma fille a trouvé un tel allié.

Par ces mots, je venais d’approuver son choix et j’étais fière de voir qu’elle traçait son chemin sur la voie qu’elle s’était choisie. Elle avait trouvé la première paire d’yeux et d’oreilles qui lui permettrait de tout savoir sur ce qu’il se passait au sein du Grand Désert mais aussi en dehors. Et nul doute qu’il serait le premier d’une longue liste.
Mon regard croisa une nouvelle fois celui de ma fille et c’est à elle que je m’adressais, quand bien même cela concernait le calao.

Je ne doute pas qu’il sache amadouer tout ceux dont il souhaitera des informations. Moi-même, je dois avouer que je le trouve sympathique malgré le peu de temps passé en sa compagnie. Et il faut dire que l’image agréable qu’il renvoie sera très utile pour les confidences.

Bien que je n’aimais pas la couleur sombre de son plumage – plus par habitude qu’autre chose – Makini n’était pas désagréable à regarder. L’air avenant qu’il arborait se prêtait aux confidences et cela était un véritable atout. Cela n’aurait pas été le cas avec un autre volatile tel qu’un vautour par exemple et je me disais que Lahira n’aurait pas pu mieux choisir son premier informateur. Il y avait cependant un point dont je devais m’assurer et je n’attendais pas plus longtemps pour l’aborder.

Je suis heureuse que ma fille ait trouvé quelqu’un pour l’aider dans sa quête de connaissances. Néanmoins comment puis-je être assurée que tu ne donneras tes informations qu’à Lahira ? Comment être certaine que tu ne transmettras rien aux lions du dehors concernant les Jangowas et leurs intentions ?

Qu’ils ne se trompent pas. J’appréciais ce que j’avais pu voir rapidement du lien qu’ils avaient tissés tous les deux. Mais en tant qu’Impératrice et aussi en tant que mère, je me devais de protéger les miens alors il était de mon devoir de m’assurer que l’oiseau ne jouerait pas un double jeu.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne
Lahira
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 337
En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyJeu 23 Aoû - 12:04


Lahira ne pipa mot, se contentant d'observer sa mère et Makini discrètement, ses prunelles dorées tout de même interrogatives. Elle cherchait évidemment l'approbation de sa mère, elle était l'un des êtres qui comptait le plus à ses yeux voir celui qui comptait le plus. Lahira n'avait jamais cessé d'admirer son impératrice de mère qui, à ses yeux, alliait tant de qualités. L'adolescente croisa le regard doré d'Hatasa et elle l'écouta, un discret sourire aux babines. C'est vrai que le Calao, en plus de ne pas être un vautour peu recommandable, était un oiseau très élégant et doté d'une manière de parler qui mettait tout le monde à l'aise. Il savait complimenter chacun habilement et se mettre tout le monde dans la poche et pourtant, Lahira n'y avait pas vu là de la mesquinerie, simplement... Simplement un animal élevé dans certaines valeurs de noblesses.

Makini semblait d'ailleurs flatté par les propos de l'Impératrice bien qu'il restait humble, un simple sourire discret au bec. Il glissa son regard vers la plus âgée des deux lionnes, tout ouïe. Les questions qu'elle venait de poser, il s'y attendait un peu. En tant que mère, qu'Impératrice, elle se devait de tout assurer. Le Calao eut un doux sourire et il leva une aile devant son poitrail, le menton haut. Lahira, elle, l'observait du coin de l’œil.

- Lorsque Lahira m'a trouvé, je recherchais ma tendre amie au sein de l'Oasis, malheureusement un Fennec m'avait prit en grippe et s'apprêtait à me dévorer. Votre fille m'a sauvé la vie, sans elle je ne serais plus de ce monde et par-chez moi, on connaît la valeur des êtres. Je n'aurais pu simplement passer ma route sans un regard. De plus, elle assure ma protection et m'aide à chercher celle qui autrefois partageait ma vie. Je n'ai qu'une parole, noble Impératrice et je servirais votre fille fidèlement jusqu'à ce qu'elle ne veuille plus de ma personne.

Lahira eut un petit sourire aux babines tandis qu'elle observait l'oiseau sombre effectuer une légère révérence. A vrai dire, personne d'autre ne pourrait tirer quoique ce soit de Makini, pas même un autre Jangowa... à moins que la demande soit préalablement passée par Lahira et que Makini en soit assuré. Le Calao ne servait qu'une personne et encore, ce n'était pas une telle relation qui les liait. Makini ne servait pas Lahira, il l'aidait et cette-dernière l'aidait également, il n'y avait pas de maître et de serviteur mais des proches qui s'entraidaient.

- On m'a apprit de grandes valeurs vous savez, trahir une amie est impensable.
- Mère, il est loyal, j'en suis assurée. Cela fait une année entière qu'il recherche sa compagne disparue sans faillir et je l'y aide, il m'offre son aide, je lui offre la mienne et la mienne est amplement suffisante. Makini n'a pas à chercher ailleurs, n'est-ce pas ? Fit la lionne en coulant son regard vers le Calao, un sourcil haussé. L'oiseau eut un doux rire.
- C'est bien vrai. J'ai toujours un lieu où me reposer et aller voler ci et là me permet de découvrir des lieux et de m'aider dans ma recherche, tout le monde est gagnant. Il marqua une légère pause. Je ne ferais jamais rien qui nuirait à votre fille et par conséquent, à vous et les vôtres. Je sais bien que je ne vous offre là que des paroles, c'est peu mais je peux vous offrir autre chose. Désirez-vous une information ? Peut-être que je l'ai mais si je ne l'ai pas, je volerais vous l'apporter. Cela ne prouve pas grand-chose, au moins un peu de ma bonne volonté, je l'espère.

Assura le Calao sur un ton assuré, le menton haut, l'air un peu chevaleresque. Lahira connaissait son histoire, elle savait qu'il venait de loin.

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."

No one knows how far you'll go 4s80
Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona


No one knows how far you'll go 19022306235523857816132231
Miniature ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyDim 21 Oct - 21:36

Jamais Lahira n’aurait accordé sa confiance à quelqu’un ne le méritant pas. J’étais donc persuadée que l’oiseau serait un bon allié et que ses informations n’iraient qu’à ma fille. Néanmoins, je n’aurais pas été digne de mon rôle si je ne cherchais pas à m’en assurer quand même.
Je cru discerner un sourire chez Makini et ce dernier commença à me répondre.

Lorsque Lahira m’a trouvé, je recherchais ma tendre amie au sein de l’Oasis, malheureusement un fennec m’avait pris en grippe et s’apprêtait à me dévorer. Votre fille m’a sauvé la vie, sans elle je ne serais plus de ce monde et par chez-moi, on connait la valeur des êtres. Je n’aurais pu simplement passer ma route sans un regard. De plus, elle assure ma protection et m’aide à chercher celle qui autrefois partageait ma vie. Je n’ai qu’une parole, noble Impératrice et je servirais votre fille fidèlement jusqu’à ce qu’elle ne veuille plus de ma personne.

Ma fille avait donc suivi mon conseil et avait trouvé un moyen de coopérer avec les autres animaux pour se constituer son réseau. J’étais fière de sa réussite et son premier succès serait suivi de beaucoup d’autres, j’en étais assurée.

On m’a appris de grandes valeurs vous savez, trahir une amie est impensable.

Silencieuse jusqu’alors, Lahira se joint à la discussion pour appuyer les dires de son allié.

Mère, il est loyal, j’en suis assurée. Cela fait une année entière qu’il recherche sa compagne disparue sans faillir et je l’y aide, il m’offre son aide, je lui offre la mienne et la mienne est amplement suffisante. Makini n’a pas à chercher ailleurs, n’est-ce pas ?

J’eus encore une preuve de leur proximité lorsque l’oiseau répondit par un rire au regard que ma fille dardait sur lui.

C’est bien vrai. J’ai toujours un lieu où me reposer et aller voler ci et là me permet de découvrir des lieux et de m’aider dans ma recherche, tout le monde est gagnant. Je ne ferais jamais rien qui nuirait à votre fille et par conséquent, à vous et les vôtres. Je sais bien que je ne vous offre là que des paroles, c’est peu mais je peux vous offrir autre chose. Désirez-vous une information ? Peut-être que je l’ai mais si je ne l’ai pas, je volerais vous l’apporter. Cela ne prouve pas grand-chose, au moins un peu de ma bonne volonté, je l’espère.

Ne sachant pas spécialement si c’était parce que lui aussi se retrouvait sans sa moitié ou parce qu’il m’était sympathique mais je compatissais à son histoire et lâchais quelques mots qui en surprendrait plus d’un.

Tu sembles être quelqu’un de bien, Makini. Si cela n’est pas forcément bien vu chez un Jangowa, j’apprécie les valeurs que tu montres ainsi que ta dévotion envers ma fille. J’imagine que ta compagne arbore un pelage semblable au tien… Si je viens à croiser un calao, je m’assurerais de son identité.

Bien que je n’avais pas fait le bon choix, j’avais aimé Wivu. D’un amour puissant. Celui-ci s’était transformé en haine mais je me souvenais parfaitement de la souffrance que cela avait été de le perdre. Je ne pouvais donc que comprendre la douleur que pouvait ressentir l’oiseau sombre. Et quelque part, cela touchait la jeune féline amoureuse que j’avais été, d’où les paroles prononcées. Mais il faudrait être très perspicace pour le deviner.

L’un de mes camarades m’a informé de la présence de lions aux pelages sombres sur Prideland… Cela fait maintenant un moment que nous avons parlé lui et moi alors j’aimerais que tu me dises s’ils se trouvent toujours au même endroit. S’ils n’y sont pas, saurais-tu me donner leur position ?

J’étais déjà convaincue que Makini ne jouerait pas un mauvais tour, que se soit à ma fille ou aux Jangowas. Cependant, il serait idiot de passer à côté d’une telle opportunité et sa réponse servirait grandement au projet qui attendait les lions des dunes. Ma fille était intelligente et je savais qu’elle se doutait déjà de quelque chose mais si ce n’était pas le cas, nul doute que ma demande titillerait sa curiosité. Je m’exposais donc à des questions de sa part mais je ne craignais pas de lui révéler ce que l’on avait déjà mis au point avec Kaya.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne
Lahira
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 337
En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyMar 8 Jan - 19:04


Lahira eut un sourire discret aux premiers mots de sa mère qui semblait valider Makini. De plus, la sympathie d'Hatasa envers le Calao fit sourire ce-dernier qui la remercia d'une nouvelle révérence respectueuse, sourire au bec. Lahira se sentit fière. Fière de sa maman, fière d'être sa fille. Fière d'avoir trouvé Makini et que sa mère ait un bon instinct envers lui.

- Je vous en remercie, impératrice. Effectivement son plumage est semblable au mien et elle s'appelle Mirah.

Lahira avait observé sa mère du coin de l'oeil, songeant que l'histoire de Makini touchait peut-être plus que prévu Hatasa. Après tout elle aussi avait perdu son amour ; elle avait aimé Wivu avec une grande force, Lahira se souvenait de leurs regards, leurs sourires, leurs mots tendres. Petite, elle avait espéré pouvoir vivre pareil amour avant que tout ne s'effrite. A présent, elle n'y croyait plus, sûre que cet amour était inexistant. Cependant Makini avait vécu presque la même histoire à la différence que Mirah n'avait pas fuit, ils s'étaient perdus de vue lors d'une tempête.

- Oh, oh ! Bien évidemment, je sais ce qu'ils trament. Je reviens de Prideland et ses environs, j'ai pu converser avec les oiseaux de là-bas, de vrais bavards !

Lahira eut un regard appuyé vers Makini, intérieurement mutine. Le Calao était lui aussi bavard, il parlait même pour eux deux des fois ! Heureusement, il savait se contrôler pour ne jamais trop en dire, ce qui était une très bonne chose. Cependant quelque chose avait fait tiquer Lahira : pourquoi une telle question ? Ce n'était pas anodin. Pas anodin du tout ! Intriguée, la jeune Jangowa avait glissé un regard vers sa mère, restant cependant silencieuse pour que Makini puisse s'exprimer.

- Aux dernières nouvelles, certains sont toujours sur Prideland mais le groupe est scindé en deux ! Une grosse partie est allée sur Freelands et ils habitent dans une jungle là-bas. Sur Prideland il ne reste que quelques femelles et leurs petits trop jeunes pour voyager. Expliqua tranquillement le Calao en se remémorant précisément ce qu'on lui avait dit et ce qu'il avait pu observer.
- Pourquoi cette question, mère ? Demanda finalement Lahira, n'y tenant plus.

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."

No one knows how far you'll go 4s80
Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona


No one knows how far you'll go 19022306235523857816132231
Miniature ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyMer 16 Jan - 18:35

L’oiseau sembla apprécier l’aide que je lui proposais concernant sa compagne. Il me confirma qu’elle arborait tout comme lui un pelage sombre et m’informa qu’elle se nommait Mirah. Je notais ce nom dans mon esprit et me promis de questionner tous les calao noirs que je verrais suite à cet entretien.

Le sujet dévia ensuite vers les Mositus. Je n’avais pas évoqué directement leur nom mais il était certain qu’avec la description de lions sombres, Lahira saurait pertinemment que je parlais des parasites qui vivaient autrefois dans notre Oasis. Makina répondit qu’il savait ce qu’ils tramaient. Il s’égara ensuite en disant que les oiseaux de Prideland, d’où il revenait, étaient de vrais bavards. Un sourire amusé glissa sur mes lèvres tandis que je pensais qu’il faisait lui-même partie de cette catégorie du peu que j’en avais entendu.

Il finit cependant par répondre à ma demande en disant que selon les dernières nouvelles, le plus gros des troupes étaient partis sur le territoire voisin de Freeland bien que certains comme ceux qui étaient trop jeunes pour voyager soient restés sur Prideland. Je fronçais les sourcils face à cette révélation. Comment notre groupe d’élite ferait-il pour tuer discrètement ces sang d’encre s’il fallait traverser deux territoire ? Quoique… N’était-ce pas plus mal finalement ? S’il n’y avait qu’un petit groupe sur Prideland composé en grande partie de femelles et de lionceaux, cela serait d’autant mieux pour nous. Après tout, s’ils étaient les premières victimes, cela empêcherait qu’ils se reproduisent et qu’ils pullulent à nouveau…

La voix de ma fille s’éleva alors pour me questionner. Comme je m’y attendais, elle avait senti que ma question n’était pas sans arrière-pensée. Je ne lui répondis cependant pas tout de suite, m’adressant en premier lieu au Calao.

Je te remercie pour cette réponse, Makini. Je n’ai aucun doute quant à ta bonne volonté et je suis certaine que tu seras un allié de taille pour ma fille.

Je fermais les yeux un bref instant tout en inclinant ma tête, prouvant ma sincérité et impliquant par la même occasion mon approbation quand à cette relation de confiance entre ma fille et son informateur.
Lorsque je rouvris les yeux, je les posais directement sur Lahira.

Je me doutais que ma question te ferait tiquer. Vois-tu, si je me renseigne sur ces maudits Mositus, c’est parce qu’avec ta marraine, nous avons l’intention de créer un petit groupe de Jangowas qui sera formé spécialement pour quitter le Désert dans le but de les exterminer une bonne fois pour toutes. Nos ancêtres ont commis l’erreur de croire qu’ils étaient tous mort et aujourd’hui, ils viennent nous narguer en s’installant à nos portes. Je ne peux pas cautionner ça et il est de mon devoir de réparer les erreurs du passé.

Ma fille était la première personne que je mettais au courant de notre Grand Projet et il me tardait de voir ses réactions.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne
Lahira
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 337
En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyJeu 7 Mar - 19:51


Makini effectua une jolie révérence aux paroles de l'Impératrice, flatté. L'oiseau était tout de même sacrément impressionné par la prestance de l'Impératrice des Jangowas, il connaissait de vue les différents rois, reines, princes ou princesses des autres royaumes mais il fallait avouer que Hatasa avait quelque chose de complètement différent. Un charisme bien particulier ! Makini échangea un petit regard avec Lahira qui reposa bien vite ses prunelles dorées sur sa mère. Les mots de la lionne firent doucement briller des étoiles dans les yeux de la plus jeune ; quelle excellente idée digne de sa mère et de sa marraine !

- C'est une très bonne idée, mère. Il est temps de rendre justice au Grand Désert ! Tu seras encore plus légitime aux yeux des nôtres avec cette idée.

Du moins, elle l'espérait. Peut-être aussi que ceux qui ne seraient pas choisis seraient vexés mais il ne fallait pas choisir n'importe qui. Actuellement, Lahira ne trouvait pas que beaucoup méritaient d'en faire partie, ils étaient encore trop ramollis ! Cependant... n'était-ce pas là une bonne opportunité d'acquérir de l'expérience et de se trouver une voie ? Faire partie de ce groupe d'élites, par exemple ! Certes elle était encore bien jeune mais plus tard ? Lahira était pensive, elle souriait légèrement. Connaissant sa mère et Kaya, elle n'avait pas besoin de demander si les femelles seraient acceptées dans ce projet.

- Si vous avez besoin d'informations sur la position des Mositus, Makini et moi pouvons vous les fournir !

Déclara Lahira sur un petit ton fier, jetant un regard entendu à l'oiseau qui sourit. Les histoires de lions, il n'en avait pas grand-chose à faire, honnêtement. Il connaissait l'histoire des Jangowas de part les contes de la jeune lionne et puisqu'il lui était dévoué, de son point de vue, les Mositus étaient en tort. Qu'ils en payent les pots cassés ! De toute manière, tant qu'il retrouvait Mirah, il pouvait bien faire n'importe quoi.

- J'ai hâte de voir comment sera accueillie cette idée au par les nôtres. Conclu la petite lionne, satisfaite. Encore une fois, les deux lionnes à la tête du Clan montraient qu'elles étaient puissantes.


_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."

No one knows how far you'll go 4s80
Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona


No one knows how far you'll go 19022306235523857816132231
Miniature ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyMar 19 Mar - 19:29

Alors que j’observais ma fille aînée à la suite de la révélation de notre projet d’élites, je vis ses prunelles briller. Apparemment, cela lui plaisait.

C’est une très bonne idée, mère. Il est temps de rendre justice au Grand Désert ! Tu seras encore plus légitime aux yeux des nôtres avec cette idée.

Voilà qui était un état d’esprit digne d’une véritable fille des dunes. Si seulement nos ancêtres avaient eu le même. Je soupirais mentalement avant de hocher doucement la tête. Elle avait raison même si je ne faisais pas ça pour être mieux vue par le clan. Je souhaitais simplement que notre grandeur redevienne ce qu’elle était autrefois. Cette conséquence n’était qu’un bonus à prendre.

Si vous avez besoin d’informations sur la position des Mositus, Makini et moi pouvons vous les fournir !

Cette fois-ci, se fut un petit sourire amusé qui étira mes babines. Je n’aurais pas pu m’attendre à mieux de sa part. Elle était fière de pouvoir apporter sa contribution et moi, j’étais fière de la voir ainsi s’impliquer dans ce projet. Elle n’avait pas encore l’expérience nécessaire pour faire parti de ce projet mais cela ne l’arrêtait pas pour autant et elle venait de trouver un moyen de participer. Et si elle continuait comme ça, nul doute qu’elle pourrait finir par devenir une Elite elle aussi.

J’ai hâte de voir comment sera accueillie cette idée par les nôtres.

Et moi donc. Cependant, il nous restait encore quelques points à voir avec Kaya avant de pouvoir lancer ce projet et l’annoncer au clan. Et notamment le choix des élus. Si nous avions convenu d’envoyer six lions en dehors du Désert, ils n’étaient actuellement pas autant à pouvoir prétendre obtenir ce privilège. Ce qui était vraiment décevant. Ce choix aurait été ardu par le passé mais pour la raison qu’ils auraient été bien trop nombreux…

Moi aussi je te l’avoue mais nous devons encore régler quelques détails avant de pouvoir l’annoncer au clan. En attendant, je te demanderais de garder cela pour toi s’il te plaît. Il serait dommage de gâcher une telle surprise, n’est-ce pas ?

Je n’avais aucun doute quant au fait que ma fille garderait le secret et il s’agissait plus une question rhétorique qu’autre chose. Déviant mon regard vers Makini, je m’adressais ensuite à lui.

Tes informations seront précieuses et nous saurons en faire bon usage. Merci pour ta contribution.

L’avantage qu’offrait le calao n’était pas négligeable et nous permettrait de gagner un temps précieux afin d’éliminer plus de Mositus en un temps moindre. Mais les ayant mis dans la confidence du projet, j’imaginais sans mal qu’ils parlaient d’autre chose tous les deux avant que je n’arrive.

Je me doute avoir interrompu votre conversation lorsque je suis arrivée tout à l’heure alors je ne vais pas m’imposer plus longtemps. A moins que l’un d’entre vous souhaite en savoir plus ?

Comme elle le remarquerait, ma question s’adressait à eux deux mais à demi-mots, j’indiquais là que le volatile pouvait venir me questionner n’importe quand s’il le souhaitait. Saurait-elle déchiffrer mes paroles ? La connaissant, je n’en doutais guère.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne
Lahira
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 337
En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptyVen 22 Mar - 10:35


- Je serais silencieuse, tu me connais.

Répliqua la petite lionne dans un léger sourire, posa une griffe contre sa gueule. Etre muette comme une tombe, elle savait le faire ! Lahira reposa sa patte dans le sable et glissa ses prunelles vers Makini qui hocha respectueusement la tête, ravi de savoir qu'il était utile. Le Calao échangea un petit regard avec la fille de l'Impératrice, cette-dernière hocha la tête d'un air entendu avant de reposer son attention sur sa mère. Les mots de cette-dernière firent intérieurement sourire Lahira, évidemment, l'Impératrice restait perspicace et savait quand se retirer.

- Non, je pense qu'on a plus de questions.

Répondit la petite lionne en échangeant un regard avec Makini qui secoua la tête négativement, un sourire au bec. Tout semblait être très clair dans leurs esprits, dorénavant ! Et Lahira voyait un nouvel objectif se dessiner au sein de sa tête. Cette histoire d'élite semblait des plus intéressantes, un moyen excellent de briller, pas vrai ?

- Merci pour tout cela mère et bon courage pour finaliser ton projet, j'ai hâte de te voir l'annoncer aux autres.

Conclu la petite lionne tandis que Makini inclinait la tête pour saluer l'Impératrice. Tout cela avait été très enrichissant l'un comme pour l'autre et Lahira était, à vrai dire, contente que sa mère ait pu rencontrer Makini et qu'elle l'ait validé de la sorte. Cela la confortait davantage dans ses idées !

_________________
"Daughter of the Great Desert,
She looks for the absolute Knowledge."

No one knows how far you'll go 4s80
Personnage ©️ Rinkisha
Kit ©️ Kuona


No one knows how far you'll go 19022306235523857816132231
Miniature ©️ Ocylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5212-lahira-sang-bleu-despote-
Hatasa
MEMBRE - HATASA


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 469
Localisation : Dans le Désert

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go EmptySam 6 Avr - 15:31

Conformément à mes attentes, ma fille m’assura qu’elle garderait le silence. Je savais qu’elle n’ébruiterait pas ce que je lui avais dit mais ce projet me tenait trop à cœur pour prendre le moindre risque. Et bien que je la connaissais comme elle disait, je préférais assurer mes arrières.

J’enchaînais ensuite en leur faisant comprendre que j’allais les laisser reprendre leur discussion que mon arrivée avait sans doute interrompue. Je leur demandais néanmoins s’ils avaient encore des interrogations avant que je ne les quitte mais, ma fille répondit que non. Elle n’avait plus de question – ou du moins pour le moment – et en suivant son regard, je vis que Makini secouais négativement la tête, appuyant par là les propos de Lahira.

Merci pour tout cela mère et bon courage pour finaliser ton projet, j’ai hâte de te voir l’annoncer aux autres.

Les deux compères semblaient avoir de nombreuses et nouvelles choses à se dire suite à ce court entretien alors je me levais pour les laisser tranquilles. Un geste tendre envers ma fille me faisait envie mais peut être qu’elle-même ne souhaitait pas s’étaler en sentiments devant le calao au plumage de jais alors je me contentais d’un sourire. Oh oui, moi aussi j’avais hâte.

_________________
No one knows how far you'll go 190604103530408229
Hatasa dirige en PeachPuff
Présentation - Rapport du matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur compte d'Ukarimu

Kit ©️ Rinkisha merci  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4399-hatasa-daughter-of-the-de En ligne

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: No one knows how far you'll go   No one knows how far you'll go Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
No one knows how far you'll go
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-