Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Something is missing (SOTO)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Something is missing (SOTO)   Jeu 21 Juin - 10:12


Le cœur a ses raisons que la raison ignore, pas vrai ? Sa récente conversation avec Ajjin l’avait chamboulé et ses mots raisonnaient encore dans esprit. Tu l’aimes encore ? lui avait-il demandé. Ahva n’avait pas su répondre mais aujourd’hui, elle comptait bien trouver la réponse à cette question qui n’avait que trop durer.

Elle s’avançait le cœur battant, oscillant entre raison et passion. Le plus sage aurait été de faire demi-tour et de retourner auprès des siens, continuer de mener sa petite vie tranquille mais Ahva n’avait jamais su se satisfaire de cela. Elle s’avançait dans une route qu’elle savait dangereuse et il était trop tard pour faire demi-tour. Il n’y avait que là-bas qu’elle trouverait ses réponses, sur Outland. La princesse guerrière n’avait plus ce même entêtement à renier une vérité silencieuse et acceptait enfin ce qu’elle ressentait quoi qu’avec une pointe de retenue tant elle n’en savait pas l’étendue.

Auparavant ses pas avaient été conduits par des raisons précises et des objectifs à atteindre. Elle n’en avait aucun aujourd’hui si ce n’était l’envie de le revoir seulement le lion doré ne se contenterait pas de cela, il lui faudrait une explication et une raison pour donner de son temps à la lionne ambrée. Rien n’était jamais simple avec lui. Étrange attirance. Soucieuse de ne pas être interceptée par un nouveau garde-frontière qui l’avait déjà poussé à rebrousser chemin quelques semaines auparavant, Ahva empruntait cette fois-ci des sentiers plus sinueux et moins fréquentés. Il n’était pas certain qu’elle le trouverait et son trouble avait pour limite de ne pas la pousser à franchir le cœur même du territoire. Qu’est-ce qu’elle lui dirait au juste ? Oh, elle trouverait bien de quoi masquer la véritable raison de sa venue.



_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14


Dernière édition par Ahva le Jeu 12 Juil - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Ven 22 Juin - 20:25






Son corps au fils des mois receuillaient encore et encore des blessures. Récemment,, ces fichus canidés en plus de lui en offrir des nouvelles, lui rouvraient les anciennes. Certaines , les plus anciennes, s’étaient au moins ré-ouvertes 3 fois depuis le début, et chaque combat les faisaient de nouveau souffrir.

Un jour, elles ne se refermeront plus.

Mais pourtant, cette journée lui avait été préférable a beaucoup d’autres, même s’il avait, une nouvelle fois, manqué de mourir. Loin des siestes interminables à la termitière, loin des patrouilles inertes aux frontières, il avait re-bougé. Cela ne lui était plus arrivé depuis la fin de son exil et il ne pouvait nier que son ennui serait loin si son quotidien était plus souvent de la sorte. Il l’avait bien  compris en ce jour.

Il avait même repensé à Waasi pour le tirer un peu  de cette vie, mais  rien ne lui faisait dire qu’elle était encore dans les parages, plus personne ne l’avait vu elle ou l’un de ses très peu nombreux serviteurs survivants. Recherches négatives dans les patrouilles des garde-frontières, ils ne sont pas retournés près du territoire visiblement. Beaucoup d’exilés Outlanders pensent qu’ils sont tous morts de leurs blessures dans l’exil. S’il n’était pas à son poste actuelle, il serait parti à leur recherche lui-même, la rage et la vitalité aux crocs, mais laisser Outland sans sa présence lui faisait bien trop peur. Plus jamais il ne le quitterait, il avait eu bien trop de mal à le reprendre.

Au beau milieu de la  nuit, il était couché aux frontières. Attendait-il quelqu’un ? Si un patrouilleur venait lui demander, il lui renverrait la  question avec son ton habituellement agréable  et rétorquerait qu’il n’a besoin d’attendre personne pour surveiller son territoire. Et c’était vrai. Mais faux aujourd’hui. La conversation avec Tasa ne l’avait pas laissé indifférent.

Il savait bien pour qui il était ici.

Mais une fois qu’il la trouvera ? La première étape habituelle, c’était d'amorcer avec leur douceur habituelle. Ça commencait toujours comme ça et il avait toujours une bonne raison. Cette fois-ci n’est pas une exception, au vue de la conversation de la dernière fois. Puis quoi, il la chasserait ? Quel plaisir il aurait encore d’avoir le dernier mot, mais cela sera bien court, ensuite il retournerait dans le silence. Encore. Ses petits plaisirs étaient toujours courts finalement. Un rare combat de quelques minutes ou une engueulade de plusieurs heures, tout cela n’étaient que temporaire et ne lui prenait pas un temps majoritaire sur le reste, vide.

Après plusieurs heures couché au sol avec les oreilles dressées, ces dernières finirent alors par remuer. Sans se lever complètement, il avança agroupi à travers l'herbe qui délimitait les frontières entre Outland et La Land pour voir passer l'intrus qui se rendait chez lui. Il ne lui fallu pas un grand temps d'observation pour être certain de la couleur claire et jaune du lion qui rôdait et il grimpa brusquement sur le rocher le plus proche. Inutile de jouer à cache-cache plus longtemps avec des pelages comme les leurs dans l'obscurité. Si la femelle, interpellée par le bruit de ses mouvements, ne voyait pas son pelage jaune en premier, elle verrait très certainement ses yeux brillants en hauteur.

-Tu continues à rôder autour d'Outland.
Commença t-il pour briser le silence. Je pensais pourtant que tout était fini.

Seul le bruit des grillons se faisait entendre en fond. Etonnement, il s'était finalement ravisé de démarrer en trombe pour n'attirer personne d'autre. Les patrouilles Outlanders restaient fréquentes et ce, par sa propre volonté. Mais pour autant, il n'était pas si calme que cela, car tous deux se savaient incapables de garder une conversation,disons, civilisée, du début à la fin. Qu'allait-t-elle encore lui trouver ?


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Lun 25 Juin - 15:31


Son esprit était encombré par ses songes mais heureusement ses sens demeuraient en éveil et l’avertirent d’un bruissement de feuille morte à peine dissimulée par le chant des grillons. C’était tout prêt. Bien plus tranquille qu’elle ne devrait l’être, Ahva observa les lieux d’où provenait ce son trahissant la présence de quelqu’un et si la nuit était traître, l’éclat de ces deux iris dorées s’imposaient sans mal et elle perçut finalement l’ombre du lion qu’elle cherchait dressé au sommet d’un rocher. Un bref instant de silence avant que Soto ne le perce de sa voix rauque, accusant à demi-mot la lionne de sa présence mais sans gronder ou montrer les crocs. C’était presque étonnant qu’une discussion entre eux deux démarre de la sorte. La lionne haussa des épaules d’un air nonchalant :

« Oui moi aussi et je ne pensais pas remettre les pattes sur Outland un jour pourtant me voilà. Serait-ce présomptueux de penser que tu m’attendais ? »

Son sourire était masqué par l’obscurité. Tasa avait probablement dû rapporter leur discussion à son chef et ce n’était pas si étonnant que Soto vienne à sa rencontre, sûrement s’attendait-il à ce qu’elle vienne semer la zizanie et pourtant. Pas de pacte à l’horizon ni de remontrances, seulement de la curiosité. Si Ahva semblait calme et sereine en apparence et ne montrait aucun signe d’agressivité, elle demeurait néanmoins sur ses gardes et prête à bondir en cas d’attaque du lion. Il était du genre imprévisible et surtout guère patient.

« Je ne viens pas semer le trouble si c’est ce qui t’inquiètes. » ajoutait la lionne sans vraiment attendre de réponse, elle informait simplement le lion de ses intentions pacifistes. Une première. « J’ai été surprise d’apprendre que tu avais tué Hourasi, ton prétendu prince déchu, surtout pour prendre sa place. Étant donné que tu ne m’as jamais fait part de ton intention de prendre les rênes d’Outland, je viens seulement m’assurer qu’il s’agit là de ta seule initiative quant à notre pacte. »

Si Ahva n’avait jusque-là aucune idée de l’excuse pouvant justifier la raison de sa venue, elle venait de la trouver à l’instant et celle-ci n’était pas tant dénuée de sens. Respecterait-il leur semi alliance maintenant qu’il avait le pouvoir ? Qui sait, ses ambitions pouvaient avoir changer. Jamais elle ne l’aurait imaginé vouloir diriger un clan et pourtant.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 28 Juin - 13:26

Il n'entendait que sa voix. Peut-être les nuages se montreraient moins nombreux plus tard afin que la lumière de la lune donne l'occasion aux deux félins de mieux se voir, mais pour le moment , seuls leur voix leur suffisait. Ils ont toujours prétendu ne pas vouloir se revoir, alors pourquoi cela les gêneraient-ils après tout ?

-Quelle étrange heure tu choisis. Opter pour l'obscurité de la nuit est confortable pour... être à l'abri des regards ?

Choisir l'obscurité de la nuit pour bouger, c'était même plutôt une habitude de Hors-la-loi. Ce n'était guère l'heure pour une princesse d'être dehors, seule, à pareil endroit, diraient les siens. Mais en vérité, Ahva s'était rarement comporté comme tel. La plupart des membres de sa famille gouvernaient depuis le rocher de la fierté, à tel point que Soto n'avaient vu de leur branche que Kuzali et Ahva. Elle se détachait de l'idée que n'importe qui se faisait d'une princesse en ayant participer à des besognes normalement réservés à ses sujets guerriers. Elle se mettait plus en danger qu'eux.

-Je n'ai pas besoin d'attendre quelqu'un pour surveiller mes frontières. Répondit-il avec un soufflement de nez. Mais tu ne dois pas en savoir grand-chose. Je doute que la famille royale s'amuse à faire ce genre de travail elle-même en gouvernant depuis son gros caillou.

Elle avait visée juste, mais il préférait répondre avec amertume en accusant sa prétention plutôt que de l'avouer.

Puis... les raisons de sa venue. Il s'étonnait qu'elle lui fasse part de ces interrogations de cette manière. Croyait-elle vraiment qu'il l'informerait de tous ses plans ? Et qu'il lui dirait sans problème s'il avait des fourberies à réserver au futur des deux royaumes ? Soit elle était resté naive à son sujet, soit elle savait bien ce qu'elle demandait et à ce moment-là et elle avait autre chose derrière la tête. Le félin doré avait l'impression que ses interlocuteurs lui cachaient bon nombre de choses ces derniers temps, étrange sensation.

-Je ne l'avais pas prévu, non. Hourasi a simplement pris la décision de trop sur le front, il a reçu ce qu’il méritait depuis longtemps. Affirma t-il dans une voix moins calme, comme si les souvenirs sur ce prince l'agaçait doucement. Mais ça ne change rien vis à vis de Prideland. C'était entre toi et moi, que je sache.

S'il avait changé d'avis, toute la famille d'Ishana se trouverait dans les fosses funéraires d'Outland et ne serait pas sorti de la bataille. De toute manière, Hourasi n'avait jamais rien dirigé, c'était lui qui tirait les cordelettes depuis le début. Ahva ne le prenait pas en compte, mais le lion doré dirigeait dans l'ombre depuis bien longtemps déjà. Simplement, cela ne suffisait plus et il fallait en sortir.

Il ne bougea pas de son rocher, il aimait cette position de hauteur face à elle. Cependant, on pouvait entendre un bruit de griffures sur la pierre. Ses doigts remuaient dessus, laissant entendre que le sujet du pacte le travaillait quelque peu.

-Aurais-je des raisons de le briser en morceaux aussi tôt ? Peut-être as-tu reçu la visite de certains lions ces derniers temps ?

Il espérait surtout qu'Ahva ne sur-estimait pas son simple rang de Princesse, elle n'était pas l'héritière et donc cela avait surtout reposé sur son père, le roi. Elle ne l'avait que peu tenu au courant sur sa famille, mais il savait que si elle lui avait menti quelque part, cela lui retomberait lourdement dessus. Des deux royaumes à la fois sans doute. Ahva n'était pas si bête pour l'ignorer, n'est-ce pas ?

_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 28 Juin - 20:28


Perçant l'obscurité de la nuit qui malgré leur faculté de félins les rendaient presque aveugles, seule la voix rauque du lion doré s'élevait par-dessus le champ des grillons. C'était étrange, comme une sorte d'intimité qui n'était pourtant pas désirée et c'était bien que ce sur quoi le nouveau leader d'Outland insistait, cette rencontre à l'abri des regards. Ahva n'avait pas voyager de nuit sur un simple coup de tête et se contentait de sourire, confortable dans son abri nocturne.

Pourtant, l'arrogance du mâle ne tarda guère à refaire surface. Peut-être trop orgeuilleux pour donner raison à la lionne ou sincérement porté sur d'autres affaires, il se contentait de répondre qu'il n'avait guère besoin d'attendre une visite pour surveiller ses frontières et bien sûr ne manqua pas cette occasion de piquer la famille royale. Ahva frémit, presque heureuse de retrouver son hostilité.

« Ton mépris pour Prideland a toujours été palpable mais au risque de te surprendre non, nous ne nous reposons pas derrière notre gros rocher. En fait, ça nous arrive même de le quitter. » répondit-elle un brin sarcastique.

Soto avait toujours fait preuve d'une certaine amertume envers le clan de la princesse mais plus qu'un mépris, Ahva songeait à de l'envie. A leur première rencontre, quand ils n'étaient que des lionceaux, Soto s'était insurgé de l'aisance héréditaire des Pridelanders qui profitaient de terres viables et abondantes tandis que les Outlanders n'avaient que poussière et sécheresse. Elle ne pouvait pas vraiment le lui reprocher tant était-ce véridique. Elle se retint également d'ajouter qu'elle-même participait également activement aux tâches du clan, elle n'était pas venu ici pour un concours d'idéaux ou de répliques cinglantes. Le silence était parfois préférable, surtout entre deux caractères aussi enflammés.

Un bref silence se fit avant que Soto ne réponde à sa principale interrogation. Quelle avait pu être cette décision de trop qui avait précipité le prince à sa chute ? Au regard de la sévérité dont Soto avait preuve envers les partisans de la reine, sûrement Hourasi avait-il souhaité évité un bain de sang. Bien évidemment, ceci n'avait pas convenu à l'exilé mais méritait-il pour autant la mort ? Le destin de ce prince déchu semblait si funeste. Avait-il été heureux ne serait-ce qu'un instant au cours de sa vie ? Elle en doutait sincèrement mais là n'était plus la question puisqu'Hourasi n'était plus. Peut-être était-ce la meilleure chose qui lui était arrivé au final, un repos éternel à l'abri de la convoitise et du pouvoir. Accompagnant ses dires d'assurances, Soto confirmait que rien n'avait changé dans leur alliance puisque ce pacte avait été conclu entre eux deux et non avec Hourasi. La princesse dressa un regard vers le nouveau leader. Entre toi et moi, disait-il. Quelle étrange sonorité, surtout venant de sa bouche mais Ahva ne pouvait nier que cela lui faisait de l'effet.

« Funeste destin fût celui du fils de Massempo mais si notre pacte lui survit alors je suis rassurée. »

Peut-être Soto était celui qui tirait le bout des ficelles depuis le début en fin de compte.Le règne d'Hourasi aurait-il pu survivre à ses ambitions ? Soto n'avait maintenant plus rien à convoiter, il avait tout obtenu. Pourtant, contrastant avec le silence de la nuit, un bruit sourd retentissait péniblement. Chez un lion, on ne limait pas ses griffes sans once d'agacement. Mais qu'est-ce qui pouvait agacer le lion ? Oh, sa présence peut-être. Dressé sur son rocher comme le roi de ces terres, ce qu'il était d'une certaine façon, Soto l'interrogea à son tours, la questionnant sur la viabilité de leur pacte ainsi que sa solidité. Le dernier point qu'il souleva fit sourciller la lionne. Avait-il eu vent de la venue de Waasi ? Ahva demeura silencieuse quelques instants.

« Non, aucune. Prideland a été fidèle à sa parole et je crois que ça t'a été plutôt profitable. Tu le sais autant que moi Soto, tu n'aurais aucun intérêt à briser cet alliance et je te le déconseille fortement. »

A moins que le pouvoir ne lui soit monté à la tête, Soto devait avoir conscience que la puissance de frappe de Prideland était nettement supérieure à celle d'Outland et outre leurs effectifs prépondérants, les sujets du Glorieux Royaume mangeaient chaque jour à leur faim et ne souffraient d'aucune carence. Les Outlanders eux sortaient d'une guerre sanglante et ceux qui avaient survécu devaient encore souffrir de certaines séquelles et ce n'était pas le gibier qui leur permettait de remonter la pente, Ahva avait bien vu la mince silhouette de la garde frontière au pelage ocre.

« Toutefois, preuve de mon intérêt à solidifier notre alliance, je veux bien te faire une confidence : Waasi est venue quémander notre aide après sa défaite. » confiait la lionne d'un ton monotone, prêtant toute son attention à la réaction du mâle. « Ma sœur l'a éconduit, comme convenu. »

Ahva gardait la face devant son allié mais elle savait que cette rencontre Awena et la reine déchue avait profondément heurté sa sœur. Ses choix s'étaient répercutés sur cette dernière d'une façon qu'elle n'avait pas souhaité et si cela avait été possible, si Ahva avait été avertie, elle aurait elle-même fait face à la fille de Tahani. Mais cela n'avait pas été le cas et Awena avait du assumer les conséquences de ses actes devant une lionne meurtrie et chassé de son foyer.

« Comme tu peux le constater, tu n'as donc aucune raison de remettre en cause notre alliance. Pas vrai ? »

Le pacte était conclu et semblait même à l'abri de tout revirement pourtant, les tournures de phrase qu'employait le lion interpellait la lionne. Peut-être ne faisait-il que jouer avec elle comme à son habitude mais rien n'était jamais certain avec lui.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mer 4 Juil - 15:20

Funeste destin qu'a eu le pauvre Hourasi. Pauvre lignée de Massempo. Oh, Soto en était autant attristé que le sort de l'autre branche de la famille royale d'Outland. Il était loin de regretter quelque chose à ce sujet. De toute façon, Soto aurait forcément fini par se battre avec lui, même s'il n'était pas intervenue à la bataille. Comment vivre sous un règne où l'on désapprouve chaque décision du roi ? Le lion doré aurait fini par craquer.

Ahva était devenu... étrangement docile. Il s'attendait à la voir rebondir de manière bien plus vive sur ses piques, mais visiblement, la fin de la guerre l'avait adouci. Il s'affaissa sur son rocher après avoir vu une réaction bien pauvre en dynamisme.

Elle voulut dissiper ses doutes sur les conditions du pacte, mais lui n'était pas spécialement d'accord avec sa vision des choses. On dirait que tout a été tellement facile pour elle, c'était surprenant.

Tu le sais autant que moi Soto, tu n'aurais aucun intérêt à briser cet alliance.
Oh que non, cela serait trop facile de répondre un simple oui. Rien n'était jamais simple, et surtout pas avec ce qui s'est passé.

-Je ne le savais pas. Tu n'avais même pas informé ta famille quand tu es venu pour Mopango, j'ai tout joué à la roulette avec toi. J'ai misé sur quelqu'un qui a dû convaincre son père et sa soeur sans avoir aucun autre pouvoir que celui de la persuasion et sans me donner une réponse positive avant de venir prendre sa part. Tu trouves que c'était un pari serein ?


Mais il l'avait fait, tout simplement parce qu'il n'avait pas eu d'autres choix. Fahari venait de mourir et il s'était retrouvé ainsi seul face à un Nyeusi qui faisait sa loi. Il avait non seulement besoin d'aide pour le faire tomber - ce n'était pas ces couards d'exilés qui allaient avoir l'idée - mais également un plan de sécurité face à une fuite de leurs ennemis. Ahva lui apportait cela sur un plateau, comment pouvait-il laisser passer l'occasion ? Même si ce n'était ni chose faite ni chose sûre, c'était une nouvelle porte qu'il voyait, enfin, surtout la seule.

Sans doute avait-il dû remercier le grand âge de Kumpa qui avait dû influencer sur ses décisions. L'histoire avait tant lié Prideland et Outland, mais cela, la dernière Génération ne pourrait jamais s'en rendre véritablement compte. Au grand malheur des plus tendres nostalgiques de la victoire contre les lions noirs. Une génération d'ingrats diraient certains.

Il aimerait dire que le plan était parfait. Mais la chance avait compté. Trop compté. Ce n'était pas un plan parfait, loin de là. Les plans parfaits, il n'en avait pas fait beaucoup en réalité. L'assassinat de Khiaja peut-être uniquement... Jamais personne ne les avaient jamais soupsçonné, lui et Fahari, et le lion doré penserait emporter ce secret dans sa tombe. Mais pour la suite, Hourasi ne s'était pas montré à la hauteur.

-M'est avis que nous avons eu beaucoup de chance des deux côtés, heureusement pour ta tête et la mienne. J'espère pour toi que tu sauras autant gérer ta soeur que ton père à ce sujet pour l'avenir. Jouer à l'aide de ficelles avec le pouvoir n'est pas toujours chose évidente, je l'ai longtemps fait. Et personnellement... j'ai dû employer des solutions des plus extrêmes pour allez au bout des choses.

Un peu plus et il suggérerait à Ahva de faire la même chose si nécessaire. Mais lui n'avait jamais eu ni de frère ni de soeur, comment pourrait-il se rendre compte de la valeur de l'amour fraternel ? Où même d'un quelconque amour. Il n'avait fait qu'hair, rien d'autre. Zary est l'unique exception qui existe, et cela, seul son instinct le poussait à ressentir telle chose envers elle. Jouer avec une soeur n'était pas le même jeu que jouer avec un roi. Et Awena était une soeur avant d'être une princesse, sans doute bientôt reine.

- Il est futile de me déconseiller quoi que soit, tout ne dépendra que de toi.

De mémoire, il lui avait déjà bien souvent répété cette phrase. Cela ne dépendra que de toi. Mais qu'avait-il à lui répondre d'autre ?

La "confidence" d'Ahva lui porta une nouvelle surprise. En réalité, il savait que c'était indétournable que Waasi tente Prideland. Mais qualifier cela de confidence, à croire qu'Ahva n'avait pas tout saisi.

Affaissé sur son caillou, il se redressa soudainement, ignorant la douleur de ses plaies aux pattes.

-Une confidence ? Tu appelles ça une confidence ! C'est généreux de t'ouvrir ainsi, ce n'est pas comme si c'était le coeur même de mes conditions initiales !

Encore heureux qu'Awena avait joué le jeu, il aurait été regrettable que Soto découvre le contraire par lui-même. Et avec les rumeurs qui circulent, sans doute que ce n'était pas une chose qui lui aurait échappé longtemps. Et il aurait retrouvé Ahva bien avant ce moment, et pas avec une conversation aussi calme, si l'on peut l'appeler calme. Vita n'aurait pas été là une nouvelle fois pour éviter quoi que ce soit.

Il hésita à descendre de là où il se trouvait, car il trouvait difficilement le calme lorsqu'il s'agissait de cette lionne qui lui avait échappé de peu. Il s'était relevé et sa queue fouetta l'air de nouveau, ainsi que sa pierre.

- Si ce "détail" est une confidence, tu n'en as pas d'autres du genre à me glisser au creux de l'oreille, hum ? On ne sait jamais, peut-être sait-tu où ils sont partis ? Peut-être cela serait-il aussi un détail confidentiel que tu aurais oublié de m'offrir ?

Bien que le temps passait, cette histoire semblait toujours lui tenir à coeur. Et si Awena l'avait bien chassé comme prévu, en réalité Soto doutait que Waasi ait pu confier quoi que ce soit à ce qui serait des traîtres à leurs yeux. Cette pensée de dégout sur le visage de la fille de Tahani conforta bien le lion jaune, bien que cela signifierait qu'il n'aurait toujours rien d'autre à leur propos qu'un évanouissement dans la nature.

_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Sam 7 Juil - 17:22


Elle s'était présentée à lui en baissant les armes mais Soto n'avait jamais su parler sans montrer les crocs. Bien moins léger que la lionne, il nia l'assurance que présumait la lionne et l'opposa à son individualisme. Ce n'était pas le ton qui montait mais la pression.

« Nous savions tous les deux qu'il y avait des risque et nous avons choisi de les prendre. » affirmait la lionne d'un ton plus sec qu'elle ne le voulait. « Et je ne te parlais du passé mais de l'avenir, la chance nous a souri alors ne la défie pas. Ma sœur n'a qu'une parole et elle s'y tiendra, nous sommes allés trop loin pour revenir à l'état des choses avant ton coup d'état. Moi je m'occupe de Prideland et toi tu gères ton royaume. Une bataille était amplement suffisante. »

L'attitude fluette de la lionne s'en était allé. Leur pacifisme n'avait donc su durer que quelques instants et Ahva n'appréciait pas son sous-entendu. Soto n'avait peut-être aucune morale mais elle oui et jamais elle ne ferait de coup tordu à sa sœur.

« Ce n'est pas de moi dont les choses dépendent mais cette fois de toi. Prideland a rempli sa part du marché mais souviens-toi qu'il était convenu que l'alliance entre notre deux royaumes devait perdurer, qu'une nouvelle tête soit au pouvoir ou non car comme tu l'as rappelé, c'est entre et moi que tout a été convenu. »

Toujours à la considérer comme une enfant, la regarder de haut du sommet de rocher comme s'il détenait la vérité. Cela l'agaçait et ses grands airs avaient vite fait de rallumer la flamme de la guerrière ou du moins pas celle qu'elle espérait mais les choses ne faisaient que commencer. Le nouveau leader des terres arides se redressa et fulmina contre la prétendue confidence de la lionne.

« Ne joue pas sur les mots ! » rétorquait-elle en claquant la langue d'un geste agacé.

Soto s'était redressé sur son pauvre rocher et Ahva s'avançait vers lui, la queue tout aussi agitée tandis que la tension grimpait en flèche.

« Penses-tu vraiment qu'elle aurait confié quoi que ce soit à ceux qui l'ont trahi ? Ne soit pas aussi naïf ! Elle n'a rien dit et s'est contenté de partir les mains vides ! »

Leur calme était aussi tangible que leur patience et Ahva fulminait de la mauvaise foi du lion. Elle s'était déplacée jusqu'ici pour prendre la couleur et lui donner des informations qu'il n'aurait pu obtenir autrement -bien que ceci n'était la raison fondamentale de sa venue- et l'odieux osait réagir de la sorte, la pointant encore de la griffe et sautant sur le moindre mot à interprétation diverse pour l'engueuler. C'était fatiguant.

« Je pensais que ta victoire t'aurait apaisé mais tu es le même qu'avant : toujours aussi impétueux et orgueilleux. Notre pacte formulait seulement la non intervention de Prideland, je n'étais en aucun cas tenue de venir de délivrer cette information en personne et pourtant je l'ai fais alors oui, c'est généreux. Mais ta réaction est-elle du à ton orgueil ou à la crainte que t'inspires Waasi en héritière légitime d'Outland ? Tu lui as tout pris, sa famille, son trône, son peuple. Tu souhaites l'extinction de cette lignée ? »

Ahva n'avait aucune affinité avec la famille royale d'Outland aussi avait-elle accepté de leur tourner le dos mais aller jusqu'à souhaiter leur éradication, ça non. Waasi ne méritait pas de mourir, elle avait suffisamment souffert comme ça. Elle n'était plus une menace pour Soto, elle n'avait plus personne à ses côtés et aucune armée pour la soutenir. Qui serait assez fou pour la soutenir ? Ni les Mositus ni les Jangowas ne se prêteraient à ce jeu du trône et quant aux Freelanders, ils étaient bien trop accaparé par leurs problèmes internes. Elle n'avait personne vers qui se tourner et les seuls qui auraient pu l'aider lui avaient tourner le dos. Elle comprenait son désir à asseoir son règne mais cela tournait à l'acharnement. N'avait-il pas eu ce qu'il souhaitait, Outland ?

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mer 11 Juil - 18:43



La voix coléreuse de la lionne venu détruire la moindre de ses remarques désobligeantes atteignit ses tympans avec fracas. Cela faisait bien un moment que ce n'était pas arrivé. Le ton remontait, mais ça ne lui déplaisait pas. Au contraire, il avait même craint que la conversation ne s'arrête trop vite et qu'elle reparte. Chercher la moindre petite bête, c'était une sale habitude qu'il n'avait pas tant perdu, finalement, même s'il ne le faisait pas toujours consciemment.

Soto ne connaissait pas la famille d'Ahva en personne, et il avait du mal avec ce qu'il ne connaissait pas. il avait seulement rencontré Kuzali, jeune. Et il fallait avouer que sa rencontre avec elle restait un agréable souvenir, sa naiveté de jeunesse lui avait fait la bonté de lui laisser des souvenirs autres que malheureux.

-Ravi de l'entendre.
Répondit-il simplement aux assurances d'Ahva sur Awena. De toute façon,elle se debrouillerait avec elle quoi qu'il arrive.Oui, elle perdurera tant que ces promesses tiennent. Je n'oublie pas qu'elle nous reste profitable à tout deux. Je suis attaché à ce qui m'est profitable.

Après tout, le plus dur était passé. Ce n'était quand même pas leurs chamailleries habituelles qui remettraient en cause une alliance qui arrangeaient les deux territoires d'un grave conflit, il faudrait une perturbation bien plus forte. Soto la titillait, mais il le savait.

Mais il y avait bien un point sur laquelle elle avait raison, trop raison. Il restait un acharné. Rien que d'entendre le nom de Waasi lui mettait encore les nerfs en boules et il s'emportait encore et encore au quart de tours à son sujet. C'était à se demander s'il n'en deviendrait pas fou avec les mois qui viennent. Même Ahva, s'en rendait compte.

Il avait toujours désiré éteindre cette branche en plus de récupérer Outland, et il avait été persuadé que si Hourasi avait directement attaqué sans sommations, Waasi n'aurait pas réussi à filer. Il s'était même assuré de tuer - du moins, le croit-il - les lions du camp adverses qui n'avaient pas réussi à fuir. En vérité, n'importe quel ancien exilé pouvait être fier de la performance : Seul Waasi et une pauvre poignée de lions se comptant sur les griffes de la pattes en étaient sortis. Mais le lion doré restait un éternel insatisfait. Il n'avait pas lâché le morceau aussi facilement contrairement aux autres.

Alors qu'Ahva avait raison, il était fort probable qu'ils n'aient plus personne maintenant, bien qu'ils aient pensé la même chose d'eux il y a quelques années en les chassant. Il n'avait pas de raisons de craindre Waasi, mais le calme d'Outland laissait largement la place à cette dernière de toujours occuper les pensées du lion doré. Ce n'était pas les patrouilles silencieuses sur le territoire et les siestes de patauds dans les termitières qui l'en détournerait. Il s'accrochait à ces derniers ennemis par peur non pas de Waasi, mais du vide qu'il y a derrière.

Mais après tout, le sort de Waasi ne regardait plus Prideland désormais. Morts d'épuisement en errance sans avoir retrouvé un abri ou morts sous une traque du capricieux lion jaune, cela ne changeait plus grand-chose.

-C'était l'objectif initial en récupérant le territoire. Tu sais que je n'aime pas vraiment faire les choses à moitié. Cela n'avait jamais été un secret pour personne, venant de lui. Mais je peine à savoir où ils sont allés. Il faut bien que des choses continuent de m'occuper l'esprit désormais. Tout est si calme maintenant.

Il s'était plu d'entendre qu'il restait quelque peu le même, bien qu'il pensait au contraire que cette paix l'avait ramolli. Si elle était revenu de la même manière en secret, une nuit au Royaume Marozis, sans doute que le lion doré aurait été sur elle, à terre, avant qu'un quelconque dialogue s'ouvre. Cet engagement de dialogue avait été le meilleur qu'ils avaient eu finalement malgré les nombreuses piques dont ils ne peuvent se passer.

-Voyons, je ne suis pas si impétueux que cela, l'acceuil aurait pu être bien moins doux dans ce noir où n'importe qui peut se faufiler. Tu ne vois pas mes efforts ? Il y a pourtant du progrès.

Difficile de savoir s'il se moquait encore d'elle, mais il profita du noir pour afficher un mini rictus révélateur.

Ahva s'était rapproché du rocher de sorte de réduire la distance qui les séparait, par conséquent ils se distinguaient alors mieux dans l'obscurité. Assez pour voir ce cher visage en colère et agacé, le même que celui de leurs premières retrouvailles, à la seule différence que cette fois, c'était elle qui avait fait les pas. Soto n'avait plus qu'à se baisser pour lui arriver au niveau de la truffe. C'était un parallèle qui lui rappelait la conversation avec ce Kulishas roux. Elle, n'avait pas besoin d'une distance de sécurité pour lui cracher à la gueule et elle ne cachait rien, malgré un lieu obscur peu rassurant.

Soto avait toujours apprécié ce sentiment de contact lorsqu'il fallait dire les choses, bien qu'il ne s'était cette fois pas approché de lui-même en espérant cacher dans la nuit ses blessures. Mais leurs yeux s'habituant à la zone obscure et la distance entre eux deux, réduites, il était inutiles de vouloir cacher quoi que ce soit.

-Oui, c'est vrai. Je devrais être apaisé. Les lions d'ici le sont, la plupart sont déjà en train de fonder leur famille sans se préoccuper du reste. Outland n'a sans doute jamais connu une ère aussi calme depuis longtemps.


Les premières naissances arrivaient, le champs herbeux repoussait. Quoi de mieux pour ce territoire ? Et pourtant, lui trouvait cette vie un peu fade désormais. Soto ne lui demandait pas tellement de comprendre. Elle était née dans une paix durement gagnée par ses ascendants. Elle avait grandi avec. Soto, lui, avait encore du mal à trouver ses marques.

-Mais, c'est comme si... quelque chose manquait. Je perd peu à peu de ma vigueur au point de manquer de plier le genou face à une pauvre meute de lycaons. Je ne fais plus rien d'autre que regarder les frontières.


En bref, il s'ennuyait à mourir. Normal que la venue de la femelle avait haussé son intérêt. Il avait cherché à apprivoiser cette nouvelle vie sans grand succès. S'il devait lui rendre sa confidence, cela serait de lui dire que ce soir, il n'avait pas observé les frontières pour rien. Mais quelle difficulté pour un orgeuilleux. Ahva avait beaucoup plus de facilités que lui, bien que finalement, elle aussi se cachait sous des pretextes.

Avec les nuages qui bougeaient et qui laissaient ensuite finalement passer quelques rayons de lumières de la lune, Il aperçevait sous la tête de la femelle, des traits rougeatres sur le pelage. Des cicatrices. Bien plus propres que les siennes, disons-le. Parce que elle, ne passait pas à son temps à les ré-ouvrir stupidement comme lui.

C'était ironique de voir qu'Ahva ressemblait plus à un Outlander actuel qui revient de guerre qu'à un lion Pridelander. Et de voir que l'histoire d'un lion pouvait être lu ainsi à travers son corps. Soto portait sur lui les combats de toute sa vie, les plaies contre Khiaja, de l'exil, contre Chombo, contre Mopango, lors de la reprise... Un lion à cicatrices était un lion avec une histoire mouvementée et plus ou moins longue derrière lui.

-Vu tes cicatrices, ta vie est redevenu bien calme aussi après Mopango. Ton retour à la vie de princesse normale te satisfait pleinement ? Qu'est-ce que tu fous de tes journées ?


Finalement, il montrait plus d'intêret qu'il ne l'aurait voulu. Il n'avait également pas pu s'en empêcher avec Tasa.


Spoiler:
 


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 12 Juil - 19:48


Plus impulsive la lionne ambrée avait cédé à son sang chaud mais à son étonnement, Soto ne fit pas la même erreur et demeurait étrangement calme malgré ses propos qui avait heurté son interlocutrice. Plus tempéré, il se contentait d'ajouter que la paix entre les deux royaume perdurerait tant que les promesses de chacun seraient tenues car, disait-il, l'alliance issue de leur pacte était profitable aux deux partis. Ahva demeura silencieuse à cet argument. Les Pridelanders y avaient-ils vraiment gagné quoi que ce soit ? Ils avaient échappé à une guerre qui, de son point de vue, ne les concernait pas mais la raison principale de leur neutralité était dû à l'ambition de la jeune princesse et à son désir de venger Kuzali. Si la reine n'avait pas péri sous les coups du Nyeusis, nul doute que les Pridelanders seraient venus en aide à l'héritière du trône mais les choses s'étaient déroulées autrement. Pour la première fois de sa vie, Ahva avait l'impression d'avoir déçu sa mère et était presque heureuse qu'elle ne soit plus là pour voir les conséquences de ses actes. Toutefois, faute de donner raison à tous ses opposants, la guerrière assumait ses choix et en subissait les conséquences et elle avait même perdu Fleck pour cela. En tant qu'investigatrice de cette alliance avec les anciens exilés, Ahva se devait de croire en cette nouvelle paix mais elle avait besoin du soutien de Soto pour cela. Oui, elle avait besoin de lui et de sa conviction pour s'assurer qu'elle n'avait pas commis une erreur. Ils avaient trempé ensemble dans le vice. Peut-être trouvait-elle là-dedans l'une des explications à son attirance inavouable.

Quoi qu'il en soit, la guerrière s'avança sans frémir devant les crocs du lion mais celui-ci ne profita pas de son audace pour la punir. Il lui avouant simplement que l'extinction de la lignée de Tahani était l'un de ses objectifs principaux car oui, il n'aimait pas faire les choses à moitié. Ahva aurait presque pu sourire s'il n'était pas question de la vie de toute une famille. Mais derrière ces aveux, elle semblait y voir une autre confession : celle de l'ennui. Cette fois-ci, la lionne lui sourit faiblement avant de répondre :

« La paix est calme, c'est son bienfait fondamental et la raison pour laquelle elle est profitable aux peuples. »

Soto était un enfant de la guerre, il était né et avait grandi avec elle. Maintenant qu'elle n'était plus là, il évoluait dans un monde inconnu. Il semblait presque être un enfant et Ahva était à deux griffes de se laisser attendrir par ce bandit qui n'avait plus de combat à mener.

Aussi vite qu'elle s'était levée, la tempête s'était évanouie et les deux alliés s’accommodaient d'un rythme plus détendu. Ahva avait beau être impulsive, elle était également sensible à l'émotion du lion et s'il démontrait une quelconque habilité à communiquer sans gronder, elle n'irait pas jouer avec le feu. C'était agréable pour elle d'échanger de la sorte avec lui et surtout, c'était nouveau et si cela ennuyait le lion doré, la guerrière appréciait cette paix nouvelle entre eux deux. D'un ton qu'elle ignorait moqueur ou taquin et qu'elle n'avait d'ailleurs jamais entendu, Soto arguait qu'il n'était pas si impétueux que cela car l’accueil aurait pu être bien moins doux que celui qu'il lui avait réservé. Il se félicitait même de ses efforts et autant que la nuit dissimulait son rictus, elle camouflait celui de la lionne presque heureuse d'être charriée de la sorte. S'il s'agissait bien de taquinerie ... Prise d'un doute, la lionne reprit un visage sérieux avant d'être démasquée par le lion. Elle ne savait jamais trop à quoi s'attendre avec lui et préférait rester sur ses réserves, s'accordant toutefois le bénéfice du doute et lui répondant d'une voix légère qui n'en révélait pas trop :

« Et quel progrès, l'ennuie te rendrait presque aimable. Presque je dis bien. »

Amabilité et Soto ne faisait pas bon ménage, c'était même deux termes diamétralement opposés. Maintenant plus près l'un de l'autre et leurs regards habitués à l'obscurité, les deux félins se découvraient pleinement et Ahva sentit un drôle de frisson la parcourir tandis qu'elle observait ses nombreuses cicatrices nouvelles. Soto s'en était sorti vivant de la guerre mais pas indemne. Était-ce douloureux ? La plupart n'étaient pas cicatrices. Ahva tentait de calmer ses ardeurs de lionne éprise en se convainquant que l’accueil « doux » du lion était dû à ses blessures qu'un seul mouvement trop poussé risquait de rouvrir.

L'atmosphère nocturne semblait étrangement profitable au lion doré puisque celui-ci se confia alors avec simplicité, avouant que les rescapés de la guerre profitaient eux de cet apaisement et fondaient leurs familles tandis que lui demeurait sujet à un besoin étrange, celui du manque de quelque chose. Ahva haussa des épaules faussement nonchalante tandis qu'elle se réjouissait intérieurement d'être l’oreille de ces confidences.

« Tu sors d'une guerre Soto, il suffit de voir ton corps parsemé de cicatrices pour le comprendre. Tu es fatigué et affaibli. Tu devrais profiter de cette paix pour te reposer plutôt que de reporter ton ennui sur une meute de lycaon. »

Mais derrière ces paroles banales, l'ennui du garde frontière faisait écho au sien. Durant sa vendetta, Ahva avait connu des sensations qui lui étaient alors inconnues. Ses journées avaient été rythmées par un seul but, celui de tuer Mopango et elle s'était découvert une nouvelle force, de nouveaux alliés et un nouveau visage. Elle avait profité de la paix que lui avait apporté la mort du Nyeusis mais aussitôt rentrée chez elle, les reproches avaient abondé. Awena ne lui avait pardonné que parce qu'elles étaient sœurs mais Fleck lui avait définitivement tourné le dos à la lionne. Elle faisait avec, elle continuait de vivre et n'abordait pas le sujet mais cette rupture l'avait profondément blessé car elle savait qu'il avait raison, Kuzali aurait désapprouvé ses choix. Elle avait accueillie Ishana et ses enfants sur ses terres alors qu'elle avait participé indirectement à la destruction de son foyer. Le revers de la médaille avait été terrible et maintenant, en froid avec des anciens amis, Ahva se contentait de participer activement aux tâches du clan, formant les nouveaux guerriers et patrouillant sans relâche alors même qu'ils étaient en paix. Et maintenant, Kumpa était mort. Ils n'étaient plus que trois, Awena, Azaan et elle et leur sœur était devenue reine. Beaucoup de changement et pourtant, son quotidien restait le même. Quelque part, Ahva avait été vexée de ne pas avoir été choisie pour être le bras droit de sa sœur. Peut-être lui faisait-elle payer ses choix.

Préférant rebondir sur les problèmes du lion plutôt que d'y mêler les siens, elle ajouta :

« Tu es leur leader désormais, tu ne peux plus te permettre de penser comme avant. Tu étais individualiste et solitaire, maintenant c'est tout un peuple qui compte sur toi pour les guider. La vie d'un chef est loin d'être aussi mouvementée que celle que tu as connu mais peux-être y trouveras-tu une nouvelle forme d'allégresse et grâce à eux tu n'es plus vraiment seul. »

Ahva se souvenait de ce lion dénommé Fahari. Il semblait proche de Soto à l'époque. Elle n'avait plus jamais entendu parler de lui, peut-être était-il mort pendant la guerre ou même avant. Quoi qu'il en soit, le plus grand problème de Soto était sûrement qu'il était seul. Il n'avait jamais laissé personne entrer dans son intimité et à vrai dire, Ahva ne savait pas grand chose de lui, du moins du côté personnel. Il n'avait jamais rien dis à ce sujet mais ce n'était pas comme si leurs précédentes discussions avaient une seule fois permis d'aborder des points personnels. Ils n'étaient pas proches ni même amis, seulement des alliés qui s'était trouvés un but commun même si c'était davantage pour Ahva. Elle ne savait toujours pas expliqué la nature exacte de ses sentiments mais elle n'était sourde à cette joie présente de l'entendre se confier sur son ressenti et de lui parler avant sincérité d'un ton si calme. Elle se sentait plus proche de lui.

Tandis qu'il observait son poitrail éclairci par les rayons lunaires, Soto lança que sa vie semblait être redevenue calme depuis la mort de Mopango. Ahva dressa un regard vif à son intention. D'ordinaire, elle préférait ne pas aborder ce chapitre bien trop noir et secret mais Soto avait été présent lors de l'exécution du dernier Nyeusis aussi cela ne la dérangeait pas de l'entendre évoquer cet événement. Il n'y avait qu'avec Sadaka que la lionne était revenu sur cet épisode mais c'était son rôle de grand frère de s'assurer qu'aucune noirceur n'avait taché son cœur autrefois pur. Oui, autrefois malheureusement. Toutefois Soto n'envisageait pas de revenir là-dessus, il rebondit simplement en questionnant la lionne sur son retour à son train-train habituel. Ahva souffla du museau, le regard plissé par une sorte d'amertume.

« Mes journées ne sont pas vraiment différentes des tiennes, je patrouille avec les autres guerriers et entraîne les plus jeunes. Est-ce que cela me satisfait pleinement, c'est une autre question mais c'est mon quotidien et il n'est pas si terrible que ça. Prideland est encore plus calme qu'Outland, tu t'en doute. » conclut-elle dans un rictus.

Mais ce calme parfait n'était pas tant du à la paix. Un événement en avait ébranlé plus d'un, la famille royale la première. Elle hésita un court instant avant d'avouer, la voix plate et dénuée de toute émotion :

« Mon père est mort la semaine dernière. Ce n'était pas vraiment une surprise, on savait que ce moment viendrait mais il a laissé un vide derrière lui. Awena est reine désormais. »

Ahva avait fait le deuil de son père, peut-être trop rapidement mais elle ne voulait plus être accablée par le chagrin qui l'avait poussé dans des sentiers bien sombres. Son père n'avait pas souffert et son corps même inerte abordait son sourire éternel. Il était parti comme il le méritait : en paix. Elle n'aurait pu espérer mieux pour lui. Toutefois, profondément attachée à sa famille, Ahva réalisait durement qu'ils n'étaient plus que trois. C'était l’œuvre naturelle du temps et elle pouvait être heureuse d'avoir eu un parent à ses côtés si longtemps mais c'était le regard abimé qu'elle se réveillait sans croiser le regard bienveillant de son paternel. Les choses évoluaient et pourtant elle semblait stagner. Elle soupira.

« Je dirais que comme toi quelque chose manque. Un brin d'adrénaline peut-être, je ne sais pas. »

Et pourtant elle savait. En dépit de tous leurs différents et querelles, Soto avait toujours été synonyme de danger et de sensations fortes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Une autre raison à son attirance. Il représentait sa quête éternelle, celle de l'aventure et des sensations.


hrp:
 

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Lun 23 Juil - 12:41

Fatigué et affaibli. Voilà deux mots qu'ils se refusait à l'entendre. Et pourtant, n'importe qui qui le connaissait de près ou de loin n'hésiterait pas à parier qu'il mourra dans le sang avec l'âge et le temps. Il ne resterait pas indéfiniment le maitre des lieux, ses blessures se refermeront de moins en moins. Il se retint presque d'en frémir. Mais que faire contre le temps ? C'était comme ce foutu Gyapete de la dernière fois, on ne pouvait rien faire pour quelque chose qui circulait librement dans l'air.

La paix était peut-être quelque chose de calme qui le préservait un peu plus de la mort, mais il n'en restait pas moins qu'elle était forte ennuyeuse. Elle était profitable aux heureux qui se contentaient d'une vie simple à prendre une femelle et avoir des gamins comme Jeuri, pas à ceux qui la passaient sur le front. Jeuri avait su tourner la page correctement, Soto n'y parvenait tout simplement pas. Pas encore.

-Il faut bien que je reporte mon ennui sur quelque chose. Si ce n'est pas sur Waasi ni sur ces clébards tachés, sur quoi devrais-je le faire, hum ? Repondit-il en la fixant des yeux.

Il se fatiguait de ces proies derriere qui il devait courir. Obligé de se reposer pour ne pas crever de fatigue, d'accord, mais les siestes de grosses loques dans la Termitière, il en avait assez. Il commençait à comprendre qu'il avait besoin de choses plus à portée de patte à se mettre sous la dent s'il ne voulait pas finir par devenir fou.

Il décida enfin de descendre de son rocher. Elle n'était pas venu simplement pour lui confier deux ou trois bricoles et verifier que tout allait bien, elle ne l'aurait pas fait d'elle même avec leur dernière discussion. Et lui, n'avait plus tellement envie de la chasser, alors il creusait, pour ne pas retourner vite dans le silence de la nuit. Toujours plus haut et large qu'elle, il lui faisait de l'ombre contre la lumière de la lune qui se liberait encore d'avantage de l'emprise des nuages.

Elle lui avait parlé du boulot de leader. Proche du peuple, ce n'était pas le cas dans toutes les dictatures. Il restait quelqu'un de distant, rien n'avait spécialement changé à ce propos. Personne n'avait vraiment encore percé cette carapace, il s'accordait seulement quelques temps et paroles avec Jeuri parfois. De toute manière, il se fichait d'être quelqu'un d'aimé ou non, du moins en donnait-il l'apparence, il avait pris sa place par force et c'était un régime dictatorial qui s'était imposé, il n'avait demandé l'avis de personne. Peut-être gagnerait-il du respect forcé mais pas de l'affection et encore moins de l'amitié. Cependant, il avait tué Hourasi pour établir sa propre protection d'Outland, ce but allait dans le même sens que les autre Outlanders vis à vis du territoire, cela était bien suffisant pour conserver sa place actuellement. Et au diable les pro-monarchie aveugles.

- C'est celui que je suis qui m'a fait quitter le Royaume Marozis et reprendre Outland. Je ne serais peut-être jamais proche et apprécié de beaucoup, mais je mourrais en ayant remis Outland en ordre, c'est tout ce qui m'importe. Et je m'assurerais que la prochaine génération continue ce même chemin.

S'il y avait bien une partie de la population qui devait servir ses intérêts, c'était bien celle-ci.

Lorsqu'il mourra, ce sera elle qui s'occupera d'Outland. Celle qui est en train de naitre actuellement. Bien qu'il n'ait pas envie de s'encombrer en permanence d'une femelle sur Outland pour ajouter sa propre pierre à l'edifice comme Jeuri, il fallait avouer qu'il serait curieux de porter un regard bien plus attentif qu'actuellement sur l'évolution de ces gamins. Puisque la monarchie était révolu, sans doute que l'un d'eux prendrait sa place après lui. Un gamin qui saura se faire entendre et suivre en grandissant, par sa force et sa volonté, il fallait que ça soit le bon. Pas un qui ruinera tout. Jeuri laisserait sa trace sur Outland avec deux progénitures, lui avait le pouvoir et le statut de le faire par l'idéologie. La haine de la monarchie et de ceux qui ont longtemps pollué ces terres.

Pour le moment, il laisserait les parents tranquilles. Mais il ne serait pas étonnant dans le futur de le voir circuler longuement parmi les jeunes et s'assurer de l'éducation qu'on leur donne. Voilà au moins une des tâches de chef qu'il accomplira avec le coeur. Veiller sur le futur.

Puis vint les nouvelles de Prideland. Alors Awena était déjà la reine... Il n'était pas au courant, tout simplement parce qu'il se terrait sur Outland sans depasser ses frontières. Rare étaient les nouvelles extérieures qui lui arrivaient aux oreilles. Sans doute devra t-il un jour la rencontrer vis à vis de son statut. Il se fichait pas mal du mâle de la fratrie, Azaan, mais il avait gardé un peu de curiosité vis à vis de l'aspect de la princesse heritière. Peut-être espérait-il revoir le visage de Kuzali d'une autre manière que chez Ahva. Elle lui ressemblait beaucoup mais avait des traits bien à elle en plus de la couleur. Soto se décala pour lui tourner autour et laisser la lumière l'éclairer d'avantage pour le constater de nouveau.

-Pour Kumpa, je ne sais pas, mais l'ombre de Kuzali circulera encore longtemps parmi nous. Elle en a marqué plus d'un.

Elle avait marqué l'enfant doré de l'époque, et même sa mort a eu des conséquences titanesques qui a bouleversé un territoire entier. A vrai dire et aussi jeune qu'il était, c'était avec elle qu'il avait eu sa première conversation politique. Il n'y comprenait pas grand-chose, mais tout semblait tellement plus simple à l'époque sous l'oeil d'un lionceau.

Puis, sa dernière réponse le frappa un peu plus. Visiblement c'était la même chose pour elle. La routine frappait son quotidien et le fait que Prideland soit actuellement sans conflit "n'arrangeait" pas la chose. C'était bien même la première fois qu'on lui répondait cela, chez lui tout le monde était simplement heureux d'une fin de vie sans guerre. Elle avait mis la griffe sur le bon mot.

-De l'adrénaline... Se murmura t-il.

Tout juste.

Il était déjà en train de chercher une nouvelle chose à lui reprocher tant le silence du lieu l'exaspérait. Voilà qu'il se mettait à chercher ce qui lui manquait sur elle à présent, à défaut de pouvoir mettre les griffes sur les exilés ou les lycaons. En fait, il semblait le faire même depuis le début de sa venue. Elle était venu à lui, alors pourquoi s'en priverait-il ? On fait avec ce qu'on a. Contrairement aux vermines de dehors, il l'avait déjà sous la patte. Il restait simplement à savoir à quel point. Honnêtement, il n'en savait rien, re-entendre parler d'elle l'avait déjà assez surpris en soi. Il préférait rester un peu plus impassible.

- Sans doute. Avec cette paix, c'est bien la dernière chose que je trouverais à ma porte. Il ne reste plus qu'à subir le silence du jour et de la nuit. Bien triste.

Pourtant, cette nuit fut déjà moins silencieuse que les autres.

-Néanmoins, à l'avenir, je circulerais plus souvent aux frontières. Peut-être un exilé ou un lycaon y repassera.


Espérait-il vraiment croiser un jour Sorosey ou Waasi aux frontières ? Il n'était pourtant pas si naif.


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mar 24 Juil - 7:37


L'ennui les terrassait. Ahva ignorait si elle devait s'en amuser ou au contraire en prendre peur. Elle avait changé et en compagnie de Soto il lui arrivait de ne pas se reconnaître. Il éveillait beaucoup de chose en elle et pas forcément les bonnes. Venir ici était une grossière erreur dont elle avait conscience et pourtant, elle n'avait pas pu s'en empêcher. Voilà que le lion doré lui demander sur quoi reporter son ennui si ce n'était que ces combats futiles. Elle soupira presque amusée qu'il ne puisse songer à d'autres choses que de se battre.

« N'as-tu jamais vraiment connu que la guerre ? Profites de cette paix Soto, ne cherche pas à occasionner d'autres combats inutiles. Tes blessures ne sont même pas encore guérie, pourquoi t'efforcer à les rouvrir ... Apprends à connaitre les tiens par exemple, eux aussi constituent cet Outland que tu cherches tant à protéger. »

Mais elle se doutait bien que cette idée tomberait dans l'oreille d'un sourd. Il ne trouvait d'intérêt que dans la confrontation. Avait-il seulement une personne sur ces terres qu'il ne couvrait pas de jugement ? Elle ignorait même s'il avait une famille. Ils n'avaient jamais abordé ces sujets ou du moins lui ne lui avait jamais donné de quoi se mettre sous la dent. Au final, elle en savait très peu sur lui.

Le grand seigneur se décida enfin à quitter son piédestal et rejoignit la princesse sur la terre ferme et poussiéreuse. Son ombre la dominait, toujours plus grand et imposant que la princesse malgré sa musculature poussé par les entraînements. Balayant alors la proposition de la lionne que d'être plus proche de son peuple, il arguait que son but n'était pas d'être aimé mais seulement de protéger son royaume et de le faire prospérer. Ahva oubliait parfois que Soto n'était pas noble et n'avait jamais appris les valeurs d'un bon souverain. Il dirigeait Outland d'une patte de fer et loin était la monarchie. La dictature était de rigueur. Une vision du pouvoir qu'elle n'avait jamais côtoie et à vrai dire, qu'elle ne comprenait pas vraiment. Pour elle, il était important d'être lié à ses sujets. Le pouvoir venait d'en bas et un peuple divisé était un peuple faible.

« Si tu veux que tes idées perdurent, elles doivent être partagées et appréciées. Un règne solitaire ne prospère pas, ton peuple doit avoir confiance en toi. La force ne fait pas tout et ce serait une erreur de penser le contraire. »

Qui aurait cru qu'elle le conseillerait un jour sur ce genre de chose ... mais il en allait également de l'intérêt d'Ahva et des siens. Leur nouvel allié devait être fort et surtout prospère. Ainsi que loyal. Ahva ne donnait pas cher de sa peau si l'allié devenait ennemi. Les deux royaumes devaient maintenir la paix, qu'importe le souverain et elle espérait que cette idée serait également partagé.

« T'assurer la fidélité de tes sujets : voilà qui pourrait tromper ton ennui. »

Ce ne serait pas tant faire la discussion, chose qui l'ennuierait probablement, mais au moins veiller à ce qu'il soit respecté et entouré de lions fidèles à son idéologie. Tant que cela excluait la guerre.

Tandis qu'elle lui apprenait la mort de son père et la montée sur le trône de sa sœur, Soto se mit à rôder autours d'elle. Ahva demeurait droite et noble mais attentive aux mouvements du lion, le suivant du coin de l’œil. Il l'observait. Que cherchait-il à voir ? De sa voix rauque, il laissait transparaître sa méconnaissance du feu roi mais confiait que l'ombre de la reine demeurerait encore longtemps parmi eux. L'étonnement la frappa. On pouvait presque croire à du respect. Kuzali avait-elle également marqué cet enfant de la guerre ? Cela lui semblait peu probable et pourtant elle se souvenait que Soto avait fait la rencontre de sa mère avant que leur chemin ne se croise. La princesse demeura silencieuse, la reine solaire demeurant encore un sujet tabou sur lequel elle n'aimait guère s'exprimer si ce n'était en famille mais les mots du lion doré lui réchauffèrent quelque peu le cœur. Il n'était pas si terrible quand il le voulait et pouvait même paraître agréable.

La lionne ne s'attarda plus longtemps sur la mort de ses parents et Soto fit de même, reprenant dans un murmure les derniers mots de la lionne. De l'adrénaline. Il semblait sujet au même manque. Ils s'observèrent quelques instants, chacun maître de ses pensées avant que le lion ne déroge à ce silence qui semblait lui peser. Soto s'exprimait avec lourdeur et pessimisme et pourtant, cela arracha un rire léger à la lionne.

« Allons Soto, tu n'es pas aux portes de la mort. Ton quotidien pourrait être plus supportable si tu te laissais aller à d'autres activités que l'attente désespérée d'un nouveau conflit. »

Elle l’observait dans un petit sourire taquin mais se ravisa vite tandis qu'elle se rappelait à qui elle avait à faire. Soto n'était pas du genre à plaisanter. Il confia toutefois qu'à l'avenir il circulerait davantage aux frontières pour peut-être y intercepter un visiteur tel qu'un exilé ou lycaon. Ahva cligna des yeux. Était-ce un sous-entendu qu'il lui faisait ? Non, probablement pas. Elle hésita un bref instant puis se lança :

« Est-ce qu'une partie de chasse t'amènerai ce petit brin d'adrénaline qu'il te manque ? Je ne te parle d'une pauvre gazelle mais d'un gnou, un jeune mâle solitaire que j'ai repéré en venant ici. Quoique avec tes blessures tu ne ferais pas le partenaire idéal ... »

Le provoquait-elle de façon délibérée en misant sur son orgueil pour le pousser à accepter ? Absolument. Cette adrénaline qui leur manquait, Ahva en ressentait déjà rien qu'en soumettant cette idée au lion qui risquait de l’éconduire.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mer 1 Aoû - 22:22

Et voilà que la femelle semblait lui donner un cours de gouvernance. Partage, fidélité, appréciation, connaissance... Sans doute les leçons qu'elle avait reçu de ses propres parents en tant que princesse, et c'était bien cela qui répudiait le lion doré. L'expérience avec Hourasi ne pouvait pas l'en empêcher de s'en méfier grandement. Hourasi connaissait tout cela et pourtant, aujourd'hui, il est mort prématurément. A-t-on vraiment besoin d'être apprécié de quiconque pour que les Out' sachent qui sont leurs ennemis ? Si Soto ne le comprenait pas, il le comprendrait peut-être plus tard. Voire même trop tard. Où jamais. Jamais il n'avait encore reçu de leçons de goufernance. En même temps, lui donner des leçons, il n'en était pas tellement friand...

En fait, c'est surtout qu'il avait toujours du mal avec la génération Out' qui avait adûlé Hourasi, fut un temps. C'est bien pour cela qu'il avait une préférence finalement pour les Kulishas et qu'il attendait les futures naissances pour se rapprocher d'avantage. Et puis... on pouvait très bien suivre une idéologie et moins apprécier celui qui la dirige.

Il ne répondit pas vraiment et la laissa déballer tous ces... conseils, se contentant de brefs regards ailleurs. Des leçons, il n'aimait pas particulièrement en recevoir. Autant il écoutait d'une certaine oreille Jeuri qu'il avait su remarquer, autant il n'avait pas recroisé Ahva pour cela.

-C'est bon, garde tes leçons.
Répondit t-il pour abréger. Je serais vite au courant si quelque chose ne tournait pas rond, les choses intérieures s'entendent et se répètent dans un territoire fermé. Si c'est pour ton royaume que tu t'inquiètes tant, ils savent tous qui sont nos ennemis ici, aucun Outlander ne serait assez bête pour remettre en cause une alliance qui les arrangent tous. Sur ce point, on ne peut qu'être accordé.

C'est sûr, vu comment ils se sont posés, il faudrait une certaine menace et sentiment de danger pour les réveiller maintenant... Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été loin des larmes et du sang, c'était un luxe difficilement quittable, même en tant que frais Outlanders.

Il était sans doute encore trop insouciant, trop sûr de lui, trop distant encore. Le lion doré avait toujours gardé une part de grand gamin au fond de lui en n'en faisant qu'à sa tête, mais pourtant, l'avenir lui laissait encore l'espoir, l'opportunité de jouer autrement. N'avait-il pas dit qu'il se pencherait sur les naissances pour contrôler ce qu'on leur mettait dans le crâne ? A trainer d'avantage dans la termitière, forcément qu'il frôlerait de plus près les parents. Et puis... il n'en a encore fait aucunement attention, mais l'ambition de la femelle rouge pour Outland, Tasa, pourrait bien lui apporter des bienfaits. Même s'il ne s'en rendait pas vraiment compte, il était moins "seul" que ce que la princesse de Prideland pensait. Encore fallait-il qu'il en ait quelque chose à faire, et qu'il sache quoi en faire.

Ahva répondait avec un optimisme rayonnant à ses idées noires. Ses paroles semblaient aussi avoir plus d'une interpretation vis à vis de ses expressions faciales quelque peu étranges qu'elle se forçait à re-stopper rapidement . Cela devait rapidement clair que quelque chose ne tournait pas rond chez elle, du moins pas comme elle essayait de le faire paraitre. Peut-être bien qu'elle aussi cherchait plus que cela au fond. Il ne put s'empêcher de continuer à l'analyser du regard.

Et voilà qu'elle proposait une chasse nocturne. Pour quelqu'un qui avait conseillé au lion doré de ne pas ré-ouvrir ses blessures, dis donc ! Fatigué et blessé, ce n'était plus vraiment le moment pour lui de s'attaquer à un gnou, et il craignait généralement de sortir d'Outland. Depuis son retour, il n'en était en fait jamais sorti. Il n'était pas vraiment enclin à partir dans l'inconnu en pleine nuit et encore plus pour de la chasse, domaine qui n'était clairement pas celui de prédilection.

Mais depuis le temps, elle savait visiblement toucher là où cela faisait mal. La provocation. Soto n'avait jamais été un brillant chasseur, il achevait mais jamais il ne poursuivait réellement quand la proie était vive et légère. La preuve avec les lycaons fuyards où il n'a pu qu'ordonner à Tasa de les suivre. Sans doute d'ailleurs qu'il devait sa santé en exil à Fahari durant leur errance.

- Tss ! Pèse tes paroles si tu ne souhaite pas regagner ton caillou avec ta mèche en moins, accidentellement.

C'était presque la nostalgie qui parlait, à reveiller des souvenirs quelques peu épicés. Mais toujours le lion doré aimait épicer ses conversations. C'était un bon souvenir pour lui, moins pour la femelle. A cette époque, c'était sûr qu'elle faisait moins sa maligne. Que c'était bon, l'adolescence...

En vérité, ses plaies le piquaient bien, repartir sur une partie de chasse ne serait pas très intelligent pour sa santé. Mais son orgeuil le piquait encore d'avantage. C'était dur de passer à côté, surtout avec son train de vie actuel. A choisir entre le silence des grillons et un peu d'action... Tant qu'il évitait de trop s'éloigner d'Outland.

- C'est plutôt toi que la vie de larve Pridelander a ramolli. Lui répondit-il en la dépassant, franchissant pour la première fois depuis longtemps les frontières d'Outland. Tu gagneras autant de cicatrices que j'en ai déjà si tu t'en prends à un gnou. C'est pas une gazelle que tu ramasses à côté du rocher.

Quoique, ça ne serait pas forcément une mauvaise chose. Des cicatrices n'étaient jamais de mauvaises choses, du moment qu'elles ne s'infectaient pas. Elle se démarquerait toujours plus de l'image qu'on se faisait d'une princesse.

Et puis honnêtement, il ne cracherait pas sur un gnou pour son propre ventre et pour eventuellement des restes pour Outland. Soto savait déjà comment cela allait se terminer. Ahva disait qu'il ne trouvait plaisir que dans le conflit, et dieu sait que c'était bien trop vrai. Cette partie de l'idée lui plaisait même plus que la chasse en elle-même.

-Il est où ton tas de viande ?


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 2 Aoû - 11:06


De glace face aux conseils de la princesse, Soto hasardait des regards ennuyés avant de lui intimer de se taire, dans sa langue. La sourcils de la lionne s'abaissèrent dans une mine contrariée. Ne pouvait-il pas l'écouter pour une fois ? C'était dans son intérêt mais non, Soto avait décidé qu'ils n'avaient pas besoin de ses conseils. Ahva agitait sa queue d'un air agacé tandis que le nouveau d'Outland lui confiait que si problèmes il y avait, il en serait informé le moment venu. La gouvernance avait un mode opératoire différent selon les régions et si avant Outland était dirigé par une monarchie, la dictature de Soto serait bien différente. Enfin, il semblait bien décidé à faire comme bon lui semble et si l'avertir des risques d'anarchie lui valait un « ferme ton clapet » déguisé, Ahva préférait se taire. Il lui confia toutefois que si la lionne s'inquiétait pour son royaume, ses congénères savaient parfaitement distinguer leur ennemis et leurs alliés.

« Hmm, tant mieux. Gère ton royaume comme bon il te semble tant cela n'interfère pas dans nos affaires. »

Si rébellion il y avait, ce ne serait certainement pas contre Prideland. Ahva ne s'inquiétait pas tant pour Soto qui n'avait jamais excellait dans le social mais plutôt pour son peuple et bien évidemment l'avenir. Outland devait prendre des forces, être uni sous leur nouvelle bannière, cela leur serait tant profitable qu'aux Pridelands. Ahva ne voulait pas avoir fait tout cela pour se retrouver avec comme allié un royaume dénué de tout ordre.

A la proposition et provocation de la lionne, Soto répondit par un grondement. Elle avait donc bien touché un point sensible. Si elle souriait de cette petite victoire, son rictus s'évanouit bien vite et ce fut à son tour de retrousser les babines pour gronder.

« Essaye un peu. »

Elle n'était plus cette adolescente naïve et sans défense. C'était une guerrière aujourd'hui et qui plus est en pleine forme et grassement nourrie. Soto était faible, fatigué et sous alimenté. Il ne se risquerait pas à un combat non, c'était simplement une provocation mais il avait touché un point sensible à son tour. Ahva avait avançait mais cette histoire demeurait un point sombre qu'elle ne voulait en aucun cas ressasser. Il ne faisait que lui rappeler la fourberie du lion doré et ce pourquoi la lionne l'avait haït tant d'années. Elle ne comprenait vraiment pas ses sentiments. Il n'y avait aucune logique dans cette histoire.

Une provocation n'allant jamais seule, Soto enchérit en arguant que la vie de larve offerte par Prideland avait davantage ramolli la princesse que lui. Ah vraiment ? Oscillant entre fierté et agacement, Ahva l'observait d'un regard plein de défi tandis que Soto la dépassait pour franchir la frontière d'Outland. Hmm, il semblait donc partant. Tant mieux, elle allait lui montrer ce que savait faire une larve. La voix rauque, Soto ajoutait qu'elle ne gagnerait que de nouvelles cicatrices en s'en prenant à un gnou, proie qui n'avait rien à voir avec une simple gazelle.

« Tu crois qu'on a que des gazelles sur Prideland ? Naïf. »

Gnous, buffles, hippopotames, girafes ... Les herbivores ne manquaient pas sur Prideland ce qui en faisait une terre si luxuriante et choisir leur proie était une vrai aubaine. Toutefois la lionne ne s'avança pas dans des explications détaillées sachant pertinemment que la différence entre leurs deux royaumes avaient toujours agacé le lion. Et ce n'était pas de nouvelles cicatrices qui lui faisaient peur, elle avait déjà eu à faire aux gnous.

« Suis-moi. » intimait la lionne en dépassant le lion doré.

Intérieurement réjouie à l'idée de mener la danse, pour une fois, Ahva s'éloigna dans de grandes foulées en direction de la proie. Celle-ci devait être rester dans son secteur, il suffirait aux deux lions de la flairer pour connaître son emplacement exacte. Aucun mot ne furent prononcés durant ce court trajet mais Ahva prenait un malin plaisir à distancer le lion, accentuant son aspect fatigué. Elle ne ralentit sa course qu'une fois l'odeur de la proie flairée.

Tapie dans les herbes hautes, la lionne avançait face au vent pour couvrir son odeur. Le gnou était seul au milieu d'une clairière, broutant paisiblement sans se douter du danger qui rôdait. Sûrement avait-il été séparé de son troupeau.

« On va l'encercler, limiter ses choix de fuites et le contraindre à courir en ligne droite. On l'aura à l'usure et une fois assez près, on attaque ses cuisses. Mieux vaut l'attaquer par derrière pour éviter ses coups de cornes. » murmurait-elle à l'intention du lion doré. « Ça serait bête d’écoper d'une nouvelle cicatrice non ? Tu n'auras bientôt plus de place. »

Ahva prenait les reines de l'opération, habituée des parties de chasse en tant que membre féminin de leur espèce. Les lions prenaient rarement part à ces activités bien qu'ils disposaient de toute la puissance nécessaire. Ils étaient simplement plus lents.

« Je vais le contourner pour le prendre sur le flanc gauche. A mon signal, on fonce ensemble. Ne me fais pas faux bond sinon je repars avec la prise. »

Soto pouvait être fourbe mais il ne pouvait se permettre ignorer l'appel de la faim. Discrètement, la lionne se mouvait avec grâce parmi les herbes. L'appui du vent lui assurer la discrétion si elle ne commettait aucune erreur. Heureusement, elle n'était pas à sa première partie de chasse. Elle se plaça sur le flanc gauche de l'animal, parallèle à la position de l'Outland. L'animal était cerné mais il faudrait être prudent durant la traque. Il n'était pas à l'abri d'un retournement de situation où le gnou les chargerai. Campée sur ses pattes, les muscles tendus, Ahva attendait le moment le propice et une fois celui-ci venu, elle bondit hors des fourrées en direction de la proie. Alerté, celui-ci se cabra dans un mouvement de panique avant de fuir en direction inverse soit celle de Soto. C'était le moment pour lui de sortir des fourrées et de se dresser devant l'animal pour que tout fonctionne selon le plan. A la fois inconvénient et avantage, le gnou semblait rempli de chair mais par conséquent, aussi de muscles.


_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Ven 3 Aoû - 18:54

Il tiqua encore lorsqu'Ahva appela Outland un royaume. Mais ce n'était plus un royaume , quand est-ce que cela allait rentrer dans le crâne de tout le monde ? Le qualifier de roi serait presque une insulte à son égard, lui, qui a mérité sa place et ne l'a pas eu tout cuit dans le bec. Outland n'était plus qu'un territoire, pas un royaume. Mais voulant s'éloigner des histoires de gouvernances, il ne répliqua pas.

Elle avait seulement riposté par un "essaye" lorsque le mâle avait évoqué sa mèche. S'ils n'étaient pas déjà partis pour bouger au lieu de rester planter là comme des buissons, le lion doré aurait volontiers "essayé". L'orgeuil de Soto était son point faible, la mèche d'Ahva était le sien. Si elle se permettait de jouer avec, il en ferait autant.

-Ne me tente pas. Ça peut allez vite...

Il était ravi par ailleurs qu'elle s'arrête d'elle-même pour ne pas énumérer chaque bêbête qui peuplait Prideland. Il n'était pas stupide au point de ne pas les connaitre, mais il doutait fortement qu'Ahva s'attaquait à des bêtes comme des gnous tous les jours.

Il se contenta de suivre la lionne pour atteindre le gnou, tout en surveillant qu'ils ne s'éloignaient pas trop d'Outland. Il s'inquiétait sûrement pour rien mais il restait plus serein de garder le territoire sous les yeux.

Un plan classique qu'elle évoqua. Comme d'habitude, il était le bourrin et son partenaire était celui qui rabattait la proie. Il pensait qu'ils ne feraient jamais aussi bien que lorsqu'il fut avec Fahari, mais après tout, pourquoi pas. Malgré ce qu'elle affirmait, prendre de nouvelles cicatrices ne le dérangerait pas tant que ça, mais il préférait en obtenir dans de vrais combats. Pas une bête chasse.

-Un faux bond ? Ton accusation me vexe.

Il n'en avait encore jamais fait à personne après tout, ça ne lui arrivais jamais ce genre de magouille. Non non non, on ne comprenait vraiment pas pourquoi Ahva avait toujours le reflexe de le mettre en garde. Paranoia.

Mais bien que cela serait tentant de la voir galerer sur un gnou toute seule, il allait se bouger un peu. Ce n'est pas pour rien que les gnoux et les buffles étaient chassés en groupe, leurs cornes étaient redoutables, il suffisait d'un seul faux mouvement pour se faire transpercer une cote. Il serait bien embêté de devoir ramener en pleine nuit une princesse trouée et inanimée sur Prideland. On allait dire que ça allait être lui encore, alors que pour une fois, il n'aurait rien fait. Littéralement.

Il attendit dans l'herbe qu'elle fit venir l'animal vers lui, et ignorant la douleur de ses plaies au pattes, sortit des fourrés à son tour pour se dresser face au gnou. A cause de son élan qui le poussa à freiner difficilement pour changer de direction, Soto eut le temps de se cramponner derrière lui, à son dos. Il se tint en enfonçant ses griffes dans la chair et il planta ses crocs dans le dos de l'animal remuant et galopant, malgré la lourde charge sur son dos. Pour ne pas se prendre des coups de sabots sur la gueule en attaquant ses cuisses, il fallait d'abord le mettre à l'arrêt, ou du moins, le ralentir en le blessant. S'il ne fatiguait pas rapidement le gnou, il ne tiendrait pas la course. Dans l'histoire, il restait le non-endurant.

Il fallait qu'Ahva arrive et attaque l'animal aux pattes avant que Soto ne chute. Peut-être Soto le ferait-il chuter par chance ou bien peut-être qu'il sera celui qui tombera le premier. Ces bestioles équilibraient la force et la rapidité, ils sont aussi rapide que des lions à la corpulence normal. S'il se sauvait sans avoir été suffisamment blessé, seul Ahva pourrait hypothétiquement le rattraper. Il s'était déjà senti impuissant avec Tasa, il ne laisserait pas cette situation de nouveau arriver.

Lorsque le gnou sera blessé et fatigué, cela sera une autre histoire. Sans la même vitesse qu'avant, il aura alors ses chances pour le poursuivre de près.




_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mer 8 Aoû - 19:42


Les sabots de la bête martelaient le sol avec la ferme intention d'échapper à son poursuivant mais c'était sans compter sur le piège qui l'attendait. Surgissant des fourrées, Soto se dressa face à la bête qui, prise de panique, dérapa de toute urgence pour modifier sa trajectoire et alors qu'il s'avançait exactement là où Ahva l'avait prédit, Soto bondit sur sa croupe. Surprise, la lionne modifia sa trajectoire.Qu'est-ce qu'il fichait ? Agrippé au dos de l'animal par ses griffes, Soto s'évertuait à le mordre de ci et là pour affaiblir le gnou tandis qu'Ahva était interpellée par ce changement de stratégie. Ce mutisme ne dura toutefois pas longtemps car les pensées n'avaient plus lieu et elle devait agir pour soutenir l'assaut du lion doré. Arrivant comme une furie devant le gnou, Ahva bondit de côté pour éviter une charge cornue et fendit sur l'une de ses pattes avant qu'elle saisit de plein fouet, encrant chacun de ses crocs dans la chair de l'animal. Elle n'eut toutefois pas le temps de lui arracher un bout de chair car l'animal revint à la charge et Ahva eu tout juste le temps de s'écarter pour ne pas devenir borgne mais la corne mortelle de l'animal la blessa à la joue. Très vite, son entaille laissa couler du sang. La lionne feula, mécontente.

Soucieuse abattre cette proie mais aussi d'impressionner son partenaire, la guerrière réitéra son assaut, plus virulente et parvint cette fois-ci à lui arracher de fichu bout de muscle. Accablé par le poids de l'imposant lion doré et ses appuis contrecarrés, la bête mit patte à terre. Ahva ne jubila que brièvement. Alors qu'elle chargeait le flanc gauche de l'animal pour endommager davantage sa patte blessée, ce à quoi elle parvint par deux trois coups de griffes, le gnou se redressa dans un beuglement féroce et chargea la lionne qui du l'éviter de justesse en se jetant à terre. Grossière erreur. Le gnou se cabra pour la marteler sous ses coups de sabots. Une nouvelle esquive. Ahva roula de côté, le sabot de l'animal frôlant sa joue. Apeuré et se sachant en mauvaise posture, le gnou se cabra une énième fois, parvenant à se défaire de son assaillant doré et feint de charger la lionne pour finalement tenter de s'échapper.

Ahva jeta un rapide coup d’œil au lion doré pour s'assurer qu'il n'était pas blessé puis s'élança à la poursuite de l'animal. Une gazelle serait déjà tombée mais ces bêtes-là étaient plus endurantes et surtout plus dangereuses. Les deux félins avaient toutefois un avantage certain : le gnou était blessé à l'une des pattes avants et sa croupe bien endommagée. Ils l'auraient à l'usure. Plus fine et plus légère que Soto, Ahva avait l'avantage de la vitesse et se retrouva bien vite aux coudes à coudes avec la proie. Elle maintenait toutefois une distance raisonnable pour éviter tout coup de corne mal venu, soucieuse de profiter de l'ouverture parfaite. Lorsqu'elle l'aperçut, Ahva se jeta sur le flanc de l'animal pour mordre à nouveau cette patte blessée et le faire définitivement flanché.


_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Mer 8 Aoû - 21:56

Tandis qu'il se cramponnait au dos du Gnou remuant, la lionne ne tarda pas à venir le rejoindre au pas de course. En la voyant, le gnou malgré la charge qu'il avait sur le dos, fonça sur la féline, qui, grâce à la lenteur de l'animal désavantagé sur le dos, put esquiver aisément le coup. Malgfré tout, l'animal décidé à sauver sa vie revint à la charge sans qu'Ahva s'y prépara suffisement tôt et il entailla la joue de la méchée. Ah ! Soto n'avait pas eu tort sur les blessures ! Elle avait déjà du sang sur la gueule en ouvrant le bal.

Voulant faire oublier cette maladresse au plus vite, elle riposta en parvenant cette fois à entailler la chair du morceau de viande ambulant. Soto enfonçant de plus belle ses griffes et ses crocs dans son dos, la douleur des deux prédateurs fit mettre patte à terre au gnou. Ce ne fut que bref car en se secouant avec toujours plus d'adrénaline, le choc du secouement fit finalement déséquilibrer le gros félin qui n'eut d'autre choix que de lâcher.

Soulagé du poids, le gnou en profita pour tenter de s'échapper. Mais il était alors blessé et avait déjà épuisé beaucoup de son énergie en se débattant. Il y avait une chance de le rejoindre même pour le plus gros et gras des félins de la Terre des Lions. Le félin jaune se releva tandis qu'Ahva s'occupa de rejoindre le gnou pour le ralentir dans sa course. Il avait des égratinues dû à sa chute mais rien de grave comparé à son dernier combat.

Le nez soufflant, les sourcils froncés et les crocs à l'air, l'adrénaline monta en flèche lorsqu'il fit le premier bond qui démarrait une course comme il n'en faisait jamais. C'était bien l'une des seules choses qui lui donnait un bref sourire, la brutalité rapide des évènements. Dans le feu de l'action, Soto ne s'apercevait même pas qu'il s'éloignait d'Outland encore plus. C'était bien la première fois que son esprit l'occupait suffisamment pour oublier qu'il n'était pas sur son territoire. Et mine de rien, songer à une chose aussi ordinaire que de la simple chasse ne pouvait que lui faire du bien.

Malgré sa lenteur habituelle, il parvient à rattraper alors l'agité et celle qui le mordillait aux pattes sur son côté droit. Bien que tenté de foncer comme un boulet de canon pour essayer de briser ses cotes à gauche , il y avait un risque d'écraser Ahva à sa droite si l'animal chutait. Quelques cicatrices en plus lui irait bien, mais avec ce gnou qui lui tomberait dessus en pleine course, cela risquait d'être un peu plus serieux.

Il se contenta de s'attaquer aux pattes et aux autres parties de l'animal de son côté, ainsi que de prendre des coups de corne sur l'épaule ou la truffe, avec un rugissement de douleur, une ou deux fois dans sa course. La bestiole fatiguait au fur et à mesure et l'une de ses pattes commençait alors à boiter. La prochaine fois qu'elle chuterait, elle ne se releverait pas.

Mais Soto fatiguait aussi. Pour être sûr qu'il n'abandonnerait pas d'épuisement, il comptait bien le faire chuter dans des délais brefs. Sans doute Ahva pourrait-elle le faire chuter sans lui dans son état, mais il ne voulait simplement pas perdre la face ainsi.

Après avoir bien observé le paysage qui les entourait, il vit un arbre pouvant servir de point de repère un peu plus loin pour communiquer de manière breve et efficace avec Ahva. Si Soto pouvait essayer d'écraser l'animal dessus, ça ne serait pas du luxe. Pour passer à gauche de son tronc, ils devaient bouger un peu sur le côté. Il fallait surtout espérer qu'Ahva, bien que n'ayant pas l'imposance du gnou, parviendrait à le convaincre par les crocs et griffes de bouger :

- Ahva, l'arbre ! Essaye de le pousser à se décaler à gauche !

Soto se permit d'augmenter un peu la distance qui le séparait de l'animal pour lui laisser la place de se décaler et pour prendre de l'élan. Briser les cotes du gnou contre le tronc comme Mopango avait déjà essayé avec lui et la roche, c'était le moyen le plus sûr pour qu'il évite de trop se débattre une fois à terre. Peut-être même que la douleur lui donnerait un évanouissement bien pratique pour ceux qui devait l'achever. Une finition propre et sans trop de blessures pour eux.


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 9 Aoû - 11:45


Ahva continuait de s'acharner sur la patte de l'animal dans l'espoir de le faire chuter mais la proie était particulièrement résistante et s'obstinait à vivre. Malgré sa lenteur dû à son lourd gabarit, Soto parvint à les rattraper. Il se plaça au niveau du flanc gauche de la bête et mimait les mêmes attaques que la lionne, visant ses pattes et son ventre vulnérable. Elle l'entendait rugir de douleur plusieurs fois. Leurs attaques étaient certes efficace mais insuffisantes, il était difficile d'abattre une proie en mouvement d'autant plus quand celle-ci était dotée de cornes si dangereuses.

« Ahva, l'arbre ! Essaye de le pousser à se décaler à gauche ! » cria-t-il alors à son intention.

Délaissant l'animal, la lionne observa les environs et repéra la souche en question. Elle comprit rapidement le plan du lion doré : abattre la bête contre l'écorce de l'arbre. Il tournait à son avantage la même tactique que Mopango avait utilisé contre lui. Elle s'assura en passant un regard sous le flanc de l'animal que Soto s'était suffisamment éloigné pour ne pas risquer de se faire embrocher puis passa à l'action. Davantage dans l'intimidation que l'attaque, Ahva s'éloigna très légèrement quoique suffisamment pour prendre de l'élan et chargea le flanc droit de la bête. Celui-ci vacilla vers la gauche mais pas assez pour le coincer avec la souche qui s'approchait dangereusement. Elle n'avait pas la carrure de Soto et son poids n'était pas suffisant. Alors qu'il rétorquait par un coup de corne égaré, Ahva patienta jusqu'à l'ouverture parfaite puis bondit en direction de sa gueule, claquant les crocs à quelques centimètres de son œil. Profitant de la peur de l'animal, Ahva chargea une nouvelle fois. Ce coup eut l'effet escompté et l'animal se décala sur la droite, profitant de l'espace laissé par le lion doré qui n'était autre qu'un nouveau piège.

Réalisant que l'arbre n'était plus qu'à quelques foulées, Ahva bondit sur sa droite pour laisser le champ libre à Soto et ne pas se retrouver prisonnière de la masse du gnou et absorbée le choc par inadvertance. La langue pendante, son regard ambré attendait le moment fatidique où le lion doré chargerai la proie, lui laissant l'opportunité de fendre sur sa gorge et remporter la manche. Un léger sourire se dessinait sur ses babines, excitée par cette dose d'adrénaline qui lui faisait le plus grand bien.


_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 9 Aoû - 18:12

Petit à petit, le gnou de décalait, profitant de l'espace généreusement offert par son bourreau de gauche. Cela fonctionnait. S'il essayait de fausser compagnie en tentant un demi-tour, les deux lions l'en dissuadaient très vite. Peut-être avait-il compris mais que pouvait-il y faire ? Les crocs de l'un d'à côté, les coups de l'autre, il n'avait plus réellement le temps de réfléchir. Ce regard de quelqu'un qui semblait perdu face à lui, Soto l'avait déjà dans les yeux de bien des lions avant de mourir, et c'était un moment qui ne pouvait pas lui faire plus plaisir, celui d'arriver à son but. Un plaisir malsain, mais un plaisir tout de même. C'était simplement dommage qu'il n'avait pas plus l'occasion de se retrouver dans ces situations lors de chasse. Peu accompagné, les proies lui passaient sous le nez.

Lorsqu'ils passèrent à la hauteur de l'arbre Ahva s'écarta brusquement et Soto prit appui sur ses pattes, suivi d'un brutal bond de côté pour venir cogner avec violence les cotes de l'animal. Les deux basculèrent alors et la proie vint s'écraser dans un grand fracas contre le tronc, compressé entre le bois et le corps de son poursuivant.

Un craquement se fit entendre et finalement, le gnou s'étala à terre, et Soto s'écroula sur lui, tous deux complètement sonnés. Dans un geste difficile, il passa sa patte sur ses côtes pour s'assurer que ce bruit peu rassurant ne provenait pas de lui et les cris de douleurs du gnou bloqué sous son corps lui confirmait que c'était ce dernier qui avait réellement pris le choc. Encore vivant, mais il ne se releverait plus maintenant. Pas avec ses blessures et le lion étendu sur lui. Par simple sécurité, il était mieux de le garder immobilisé ainsi, le temps de l'achever. Il était cuit.


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Jeu 9 Aoû - 19:39


Le coup fut rapide, violent mais surtout sonore. La masse du lion doré s'écrasa lourdement contre le flanc du gnou, la bête se retrouvant projetée contre l'écorce puis compressée par la charge du lion. Un craquement retentit tandis que la proie et le chasseur tombaient à terre. Alertée, la lionne s'empressa d'arriver à leur hauteur. Bien que sonné, le lion doré passa sa patte sur ses flancs et ne tirant aucune grimace de douleur, Ahva conclu que ce n'étaient pas ses os qui avaient craqué et souffla du museau, rassurée. Son regard coula alors vers le gnou. La bête gémissait de douleur, elle était à l'agonie. Ahva échangea un rapide coup d’œil avec le lion doré pour s'assurer qu'il maintenait la proie prisonnière sous son poids puis s'approcha, plaquant la tête de l'animal au sol de sa lourde patte et fendit vers sa gorge pour y plonger les crocs. Son geste était rapide, animé par l'envie d'achever l'agonie de la bête et crier enfin victoire.

Elle sentait le goût chaud du sang s'écouler dans sa gorge tandis que le gnou gesticulait, impuissant, maintenu au sol par les deux chasseurs. Ses crocs se plantèrent davantage jusqu'à sectionner les voies respiratoires de l'animal puis finalement, il rendit son dernier souffle. Ahva se redressa, haletante mais triomphante et la gueule en sang.

« Toujours dans la finesse. » commentait-elle simplement d'un regard presque complice.

Assurée de la mort de l'animal, Ahva se recula de quelques pas pour s'asseoir lourdement au sol. Elle était épuisée. Soucieuse de panser ses plaies, la lionne se lécha préalablement les babines teintées de sang avant de s'occuper de ses multiples entailles. Elle glissa un regard de côté au lion doré avant d'ajouter :

« Alors, c'était assez d'adrénaline pour combler ton vide ? »

Le lion avait également échoppé de plusieurs entailles mais rien de sérieux. Du sang tâchait toutefois son poil doré, sûrement issu de ses blessures pas tout à fait cicatrisées. Ils s'en étaient plutôt bien sortis. Quand ils le voulaient, ils formaient une bonne équipe.


_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva
avatar
MEMBRE - SOTO


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 683
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Ven 10 Aoû - 12:40

Ahva ne tarda pas à achever la proie tandis que Soto tenait le gnou comme il pouvait. Il aurait bien aimé avoir ce plaisir de l'achèvement, mais il ne pouvait pas faire plusieurs choses à la fois malheureusement. Il se contenta d'observer les blessures qu'elle avait récolté tandis qu'elle creusait dans la gorge, et bien qu'il avait largement exagéré tout à l'heure, il n'était finalement pas si loin de la verité, des multiples plaies venaient de lui être offerte.

Lorsque ce fut fini et qu'elle s'éloigna pour s'asseoir et lecher le sang de son pelage, Il passait ses griffes sur la peau de la proie pour la tater, il en avait rarement vu d'aussi grasses, les royaumes voisins ne s'ennuyaient décidement pas... Même la Land attirait des morceaux de choix dans de rares occasions. Il fallait espérer qu'une fois le champ herbeux repoussé, il en serait de même chez eux.

Occupé sur la proie, Ahva l'en détourna par sa question. C'est vrai que l'espace de quelques minutes, il en avait oublié le reste. Tout le reste. Mais maintenant, la course s'était déjà arrêté. Haletant autant que la femelle, il essuya son visage et sa gueule du revers de sa patte.

-M'oui. Trop court, cependant. Tu t'es fait sacrément décoré le poil pour quelqu'un qui a l'habitude du gros gibier.

Mais... qui a dit que c'était réellement fini ? C'était déjà redevenu trop calme et la nuit était toujours là. Lui, il avait encore envie de s'amuser. Si le gnou avait été un jouet éphémère à présent cassé, il en souhaitait un nouveau, comme un gosse gaté.

Il vit par ailleurs que ses plaies sur le dos et l'épaule droite s'étaient ré-ouvertes. Rien de très grave, elles se fermeront à nouveau, du moins il l'espérait. De toute façon, il était bien mieux couché... sur la prise.

-Mais bon. Je suppose qu'avec tout ce que tu m'as vanté sur Prideland, ton royaume n'aura pas besoin de celui-ci. Outland en l'occurence, se fera un plaisir de l'alléger entièrement de sa chair. Ils t'en remercieront.

Affirma t-il finalement, s'étalant de plus belle sur le gnou fraîchement abattu. Ça, c'était sa partie préféré. La petite course lui avait vidé son esprit , loin à présent des sujets qui fâchent, mais surtout son énergie. Il n'était même pas réellement en position défensive. Bien loin de l'agressivité du début avec crocs et griffes sortis et couché comme il était, il resemblait plus à un gros chat protégeant ses croquettes qu'autre chose. Sans doute jamais personne ne l'avait vu ainsi peu convainquant, mais bien à elle de l'en faire bouger quand même si elle tentait de poser une griffe sur le tas de viande. De base, il n'avait jamais été très partageur.


_________________


Soto vue par Yetsa <3:
 


(c) Kayrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2236-soto-golden-lion
avatar
MEMBRE - AHVA


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 974
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   Lun 13 Aoû - 14:54


Se passant grassement la patte sur le visage, Soto avoua à demi-mot que cette course poursuite fut plaisante bien que trop courte. Il ajouta par ailleurs que la femelle s'était sacrément fait décorée le poil pour quelqu'un qui avait l'habitude du gros gibier. Elle rit jaune.

« Mmh, pour quelqu'un qui a l'habitude de chasser selon son mode opératoire oui. Je n'avais pas prévu que tu te lances dans un rodéo si tôt. »

Elle lui lança un regard, alliant reproche et moquerie. Ce n'était pas vraiment ce qui avait été convenu mais au moins avaient-ils fini par abattre la bête. Étalé sur la proie fraîchement abattu tel un roi sur son trône, Soto la dardait de son regard doré tout en arguant que Prideland n'aurait pas besoin de ce tas de viande contrairement à Outland. Ahva haussa les sourcils.

« Non en effet mais j'estime que je mérite une part du butin que tu n'aurais pas obtenu sans moi. »

Couplant ses dires à l'action, la femelle ambrée se redressa et avança vers la carcasse que gardait paresseusement le lion. Il n'était pas réellement en position défensive et semblait bien épuisé, ses plaies au dos et à l'épaule s'étant rouvertes mais Ahva le savait capable d'un regain d'énergie pour protéger son dû. Elle se mit à rôder autours de lui comme si elle le tentait mais son regard trahissait sa détermination.

Ahva savait qu'elle n'avait pas la même masse que le lion doré et qu'il était donc vain de tenter de le déloger de son trône de chair toutefois elle était plus fine et plus rapide. Trompant l’œil du guerrier, la lionne fendit vers la patte qu'elle s'était obstiné à déformer plus tôt et, d'un geste sec et précis, elle planta ses crocs à l'endroit même où la peau manquait et arracha une part du butin qui lui revenait de droit. Elle s'éloigna au petit trot pour éviter le courroux du lion doré puis déposa la patte à terre.

« Je te laisse le reste mais j'emporte ça avec moi. »

De toute manière, elle n'avait pas envie de traîner la carcasse jusqu'à Prideland. Cela faisait une sacrée trotte pour un gibier qu'elle pouvait trouver sur ses terres. Le morceau de viande fraichement arraché posé au sol mais gardé par sa patte fermement ancrée dessus, elle attendait simplement de voir si Soto se battrai pour cette maigre bouchée ou s'il consentait à la laisser partir avec. Quel rustre le cas contraire.

_________________
Royal family:
 


Images © Awena & Akinyi
Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Something is missing (SOTO)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Something is missing (SOTO)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» List below with people that are alive and also missing
» pourquoi DSK a t il ete enferme?
» PNJs
» Dépotoir a images
» Cristobal Torres, El Loco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Terre des Exilés — Outland
 :: Le Champ Herbeux
-