Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Tomber sur la bonne personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 146
Localisation : Île-de-france

En savoir +
MessageSujet: Tomber sur la bonne personne   Mer 13 Juin - 15:02

Maintenant qu'on étaient seuls on devaient se débrouiller sauf qu'avec, la blessure de mon cousin ça n'allait pas être facile quand je sentit l'odeur d'une lionne. Pour voir ou cette femelle était je monter sur un rocher, c'était une jeune adolescente apparemment. Je descendit du rocher en disant a Utaratibu, qu'il devait rester cacher pendant que j'allais la voir. Je me dirigea vers la Freeland

" Mademoiselle ! Pardonnez moi de vous déranger mais mon frère est blesser a la patte donc on a besoin de votre aides s'il vous plait !

" Tu n'est pas d'ici ma petite mais bon si ton frère est blesser, je peut pas vous laissez ici tenez cette gazelle est pour vous deux je vais chercher une autre lionne. "

" Merci pour la proie mademoiselle viens Utaratibu, on a quelque chose a se mettre sous la dent elle va chercher une autre Freelander on va attendre ici. "

Cette proie était délicieuse mais je me demander comment l'ado allait faire, avec ses congénères ? Après tout l'animal était pour le clan surtout que nous, on étaient des étrangers elle était sympathique cette femelle de nous avoir laisser la proie avec nous. Je commencer doucement a fermer les yeux tandis que mon cousin, lécha sa patte blesser en regardant l'horizon. Je revoyais papa et maman dans mon rêves ils me disait, que tout aller s'arranger tant que la reine Waasi était en vie il y avait un espoir qu'on retourne sur Outland.

Quelques minutes plus tard mon cousin me réveilla pour dire, que la jeune femelle était revenu avec du renfort enfin il y avait qu'une lionne a ses côtés il allaient falloir qu'on s'explique.

Hrp: J'espère que ça te convient Iruwa j'avait pas trop d'idée désolée Wink

_________________


Avatar: Wimbo©️ Signature: Amaya©️

Chakula est agile en Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5187-chakula-petite-outlander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 62
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Jeu 14 Juin - 12:04

Cela faisait maintenant trois mois que mon père nous avait quittés. Bien que ma relation avec lui avait toujours été plus ou moins houleuse depuis ma révélation, il n’en restait pas moins mon père et la douleur de sa disparition était poignante. Le temps n’apaisait pour le moment pas ma peine alors mes amies chasseuses avaient eu une idée pour me changer les idées : former une jeune femelle qui souhaitait rejoindre les groupes de chasse. J’étais ainsi devenue la mentor d’une jeune lionne aux tons beiges nommée Erisa et je devais bien avouer que lorsque j’étais à ses côtés - autant lorsque je l'entraînais pour développer et affiner ses aptitudes que grâce à sa joie de vivre - j’en oubliais totalement la mort de mon père… pour un temps.

Aujourd’hui était l’un de ces jours et après plusieurs semaines de chasse en duo, je voulais voir comment se débrouillait mon apprentie lorsqu’elle était en solitaire. Après lui avoir annoncé que je ne l’accompagnerait pas pour sa chasse, je m’éloignais pour la laisser seule. Je ne lui avais pas dit que je comptais observer le moindre de ses faits et gestes mais j’étais certaine qu’elle s’en doutait.

J’avais choisi une zone depuis laquelle je pourrais voir sans être vue et tâchais de repérer ma jeune amie. Elle ne se débrouillait pas trop mal pour le moment et avait réussi à s’approcher suffisamment près du troupeau sans se faire remarquer. Je devinais sans mal quel était l’animal qu’elle visait : une gazelle qui se trouvait légèrement à l’écart de son groupe. Mon apprentie s’approcha encore un peu avant de déclencher sa course. Un élan de panique s’empara du troupeau et celui-ci commença à détaler. Il était malheureusement déjà trop tard pour la proie qu’avait choisie la jeune chasseuse car elle se trouvait déjà sur le dos de sa victime après un bond parfaitement maîtrisé. L’angle de vue ainsi que la poussière soulevée par la fuite du troupeau ne me permis pas de voir la mise à mort mais voilà que la gazelle ne bougeait plus entre les crocs d'Erisa

Elle avait réussi cette épreuve en solitaire et j’étais satisfaite de ce que j’avais pu voir. Mais réussir une chasse seule ne signifiait rien si ce n’est qu’elle ne mourrait pas de faim si jamais elle devait se retrouver esseulée un jour. La véritable épreuve serait de réussir à s’intégrer dans un groupe et d’y trouver sa place sans gêner les autres chasseuses.

Je quittais donc mon poste d’observation afin de la retrouver et de lui annoncer. Je ne m’attendais pas à ce que se soit elle qui me trouve la première. Je remarquais en premier lieu qu’elle n’avais plus sa proie avant de voir son air inquiet.

Ah, Iruwa, tu tombes bien ! Suis moi !

Erisa entreprit de m’expliquer ce qu’il s’était passé après sa chasse. Elle avait été interpellée par une pré-adolescente brune qu’elle n’avait jamais vue et qui lui demandait son aide pour elle et son frère. Elle avait suivi la brunette jusqu’à se retrouver en présence d’un deuxième lionceau qui lui, était blessé. Elle leur avait donc laissé la gazelle qu’elle venait d’attraper – et je remarquais son sourire a ses mots – avant de partir à la recherche d’une autre lionne. Comme je m'en étais douté, elle savait que je l'observerais mais cela n'avait pas entravé ses mouvements. J'étais impressionnée car peu de lionnes se débrouillaient aussi bien qu'elle ne l'avait fait alors qu'elles se savaient épiées.

Je ne savais pas quoi faire d’autre, Iruwa.

Je secouais légèrement la tête pour revenir à l'instant présent. Ce n'était plus le moment de penser à l'épreuve que je lui avait fait passé. Il y avait quelque chose de bien plus urgent à régler. Je commençais par rassurer ma jeune amie avant quoi que se soit d'autre.

Tu as bien agi, Erisa. Maintenant, mène moi jusqu’à eux s’il te plaît. Nous pourrons peut être en apprendre plus sur eux et les aider en conséquence.

Cet évènement venait perturber mon programme mais je ne pouvais pas laisser deux lionceaux dans le besoin sans rien faire. Erisa et moi parlerons plus tard de ce qu’elle venait de faire et de ce qui l’attendait désormais.

Nous ne tardions pas à arriver près des deux jeunes et je notais à mon tour qu’ils n’étaient pas freelanders. Les jeunes de leur âges n’étaient pas nombreux et bien que les terres libres abritaient un clan composé de nombreuses origines, aucun de ces jeunes ne portaient un pelage aussi sombre. Je savais qu’il fallait nous défier des étrangers après ce qu’ils avaient pu faire à notre clan mais je ne pouvais pas me montrer méfiante envers les deux pré-adolescents qui nous faisaient face. Mon cerveau fit vite le lien entre la couleur de leur pelage, la blessure du mâle et ce qui avait pu les pousser sur Freeland. Ils étaient sûrement des jeunes outlanders et ils avaient été obligés de fuir à cause de la guerre. Les informations circulaient vite sur la Terre des Lions et j’avais entendu dire que cette guerre avait fait rage à peine une journée auparavant. J’ignorais cependant dans quel camp étaient les deux bruns mais ce que je savais, c’est que la route depuis Outland était longue et qu’ils n’avaient pas pu la faire seuls. Quelqu’un avait donc dû les aider mais je ne voyais personne lorsque je balayais les alentours de mon regard bleuté. Le reposant sur les deux jeunes qui n’avaient pas encore dit un mot, j’engageais la conversation d'une voix douce.

Comment est-ce que vous vous sentez ? Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous ?

Voilà qui n’était pas commun comme entrée en matière mais savoir comment ils se portaient après ce qu’ils venaient de vivre et si je pouvais les aider me semblais plus pertinent que de me montrer agressive et suspicieuse en essayant de savoir qui les avait emmenés ici et où se trouvait cette personne à l’heure actuelle.

Hors rp:
 

_________________

Iruwa parle en 1c68de
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Sehkmet et Signature ©️ Aresak


Dernière édition par Iruwa le Jeu 14 Juin - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4913-iruwa-be-different-is-a-s

PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 146
Localisation : Île-de-france

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Jeu 14 Juin - 13:54

L'autre Freelander qui était a côté de la jeune ado nous parla avec énormément, de douceur j'avait peur qu'elle nous chassent a vrai dire comme nous étions des inconnus mais ce fut pas le cas. Mon cousin ne pouvait pas se lever sa patte, lui fessait trop mal je m'approcher très prudemment de deux lionnes. Je prit une position assise tout en regardant Utaratibu, qui continuer a manger la proie de l'ado. Mon regard se dirigea vers l'autre femelle

" Eh bien ! Votre camarade nous as donner sa proie en guise de bonne conscience, moi je vais bien je m'appelle Chakula et lui c'est Utaratibu mon frère et aussi mon cousin. Ce qu'on veut c'est une nouvelle terre d'accueil la vieille lionne, qui nous as laisser as dit qu'on serait en sécurité ici donc nous voilà perdues et tout seuls. "

J'espérait que les deux lionnes avaient comprit ce dont je parler surtout quand, j'avait dit que Utaratibu était mon frère et également mon cousin mais un détail me percuter face aux deux femelle. Toujours a bonne distance des deux Freelander j'avait oublier, de demander leurs prénoms a toute les deux. Mon cousin fut très intéresser par la discussion il ne m'avait jamais, vue aussi méfiante vers les étrangers et aussi poli. Je resta dans la même humeur

" Au fait puis-je savoir comment vous vous appelez toutes les deux ? Ont a besoin de votre aide je vous en prie, et puis avec la patte blesser de mon cousin on peut pas aller ailleurs qu'ici il est bien trop lourd pour moi. "

Utaratibu fut un peu vexer mais il savait que j'avait raison en disant aux deux Freelanders, qu'il m'avait demander de partir chercher de l'aide mais comme j'était têtue il a dit que j'était rester près de lui jusqu'à ce que j'aperçue l'ado.

_________________


Avatar: Wimbo©️ Signature: Amaya©️

Chakula est agile en Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5187-chakula-petite-outlander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 62
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Jeu 14 Juin - 17:28

La brunette s’approcha prudemment de nous et après un regard sur le mâle tout aussi brun qu’elle, elle commença à parler. Elle avoua qu’Erisa leur avait laissé sa proie en guise de bonne conscience. J’eus un sourire pour ma camarade, je reconnaissais bien là sa gentillesse et elle avait eu raison de le faire. J’ignorais depuis quand ils voyageaient et de quand datait leur dernier repas mais à voir l’appétit du jeune mâle, ce n’était pas récent.

La femelle nous rassura en indiquant qu’elle allait bien. Elle se présenta ensuite sous le nom de Chakula avant de désigner le mâle comme étant Utaratibu. Il était son frère ainsi que son cousin. J’haussais les sourcils à cette phrase avant de me dire qu’elle était tellement proche de son cousin qu’elle devait le considérer comme son frère.

Elle nous avoua ensuite qu’ils recherchaient une nouvelle terre pour y vivre et que la vieille femelle qui les avait emmenés sur Freeland leur avait dit qu’ils seraient en sécurité ici avant de repartir, laissant les deux enfants seuls. Cette femelle que je n’avais jamais vue n’avait pas foncièrement tort mais je la blâmais un peu. Avait-elle vu qu’il y avait du monde dans les parages pour les laisser sans surveillance ? Ou bien était-elle partie sans se préoccuper plus que ça des deux jeunes et de les laisser livrer à eux-mêmes ? Elle les avait quand même amenés jusqu’ici donc la première hypothèse semblait la plus probable mais je me questionnais quand même. Et puis, pourquoi avoir fait voyager Chakula et Utaratibu aussi loin alors que Prideland était bien plus près et pouvait tout aussi bien les accueillir ?

La réponse ne me venait pas mais alors que j’y réfléchissais, la femelle repris la parole. Elle nous demanda nos noms avant de demander notre aide. Son cousin était blessé à la patte et la remarque de la brunette me fit sourire. Elle semblait très protectrice envers son cousin et ce trait de personnalité me plaisait. Elle nous avait posé des questions et il était temps d’y répondre. Mon apprentie ne semblait pas vouloir prendre la parole alors je me décidais à terminer les présentations.

Voici Erisa, à qui j’apprend l’art de la chasse. Quant à moi, je me nomme Iruwa.

L’adolescente offrit un sourire aux deux jeunes tandis que le mien ne m’avait pas quitté. Ils venaient d’être éloignés du lieu de vie qu’ils avaient toujours connu et je ne pouvais imaginer ce qu’ils pouvaient bien ressentir. Je tâchais donc d’être douce et rassurante afin qu’ils comprennent qu’ils pouvaient avoir confiance. Après ce que j’avais deviné de leur vécu récent, je voulais qu’ils se sentent enfin bien et en sécurité. Je croisais le regard bleu d’Utaratibu et le mien glissa vers la patte qu’il ne cessait de lécher. Sa blessure ne semblait pas mauvaise mais je n’y connaissais pas grand-chose. Cependant, je savais que cela n’était pas forcément bon d’agir comme il le faisait. D’une voix toujours douce et dénuée de reproche, je m’adressais au jeune mâle.

Utaratibu, c’est ça ? Je sais que ça peut faire mal mais essaie de ne pas lécher ta blessure trop souvent, d’accord ? Si tu continues, ça pourrait s’infecter et je suis sûre que tu ne veux pas que ça arrive.

J’avais envie de m’approcher pour mieux voir mais aussi pour l’enlacer dans un geste réconfortant. Je n’étais qu’une étrangère à leurs yeux et cela serrait sans doute mal vu alors je restais à ma place et me contentais simplement de m’assoir. J’étais détendue et je voulais qu’ils le deviennent aussi. Si je ne pouvais nier un point sur lequel la femelle qui les amenés avait eu raison, c’était qu’ils étaient en sécurité ici, je m’en assurerais.

Pour répondre à votre demande, je ne suis pas autorisée à vous permettre de rester sur Freeland. Seul le Roi peut accepter une telle chose mais je suis sûre qu’il dira oui. Et si ce n’est pas le cas, je ferais tout ce que je peux pour le convaincre. Mais le Roi est une bonne personne et il ne refusera pas l’asile à deux lionceaux fuyant la guerre. Car c’est bien à cause d’elle que vous êtes ici, n’est-ce pas ?

Si je n’avais aucun doute sur la réponse de notre Roi, j’avais en revanche besoin d’informations pour appuyer la requête de Chakula et Utaratibu et ils étaient les seuls à pouvoir me les fournir.

_________________

Iruwa parle en 1c68de
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Sehkmet et Signature ©️ Aresak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4913-iruwa-be-different-is-a-s

PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 146
Localisation : Île-de-france

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Mer 20 Juin - 10:16

D'après les dires d'Iruwa seul le roi pouvait nous accepter mais c'était rassurant de savoir, que ce roi était bon ça nous changera de ce chef qui voulait se débarrasser de nous enfin je préférer oublier. Utaratibu arrêta de lécher sa patte et se leva en boitant pour aller boire donc il s'allongea, près du petit étang d'eau au moins les deux lionnes verrait bien qu'on pouvait pas aller plus loin avec sa blessure. Je restait toujours auprès des femelles en écoutant la plus vieille, qui me parler de la guerre sur Outland. J'agitait ma queue en affichant un sourire

" Attendez la reine Waasi est sur Freeland si c'est le cas ramener nous, près d'elle on aura peut-être un espoir de rentrez a la maison sinon je comprends pas pourquoi vous êtes au courant de ce qui s'est passé sur Outland ? Et puis vous êtes des adultes et c'est connu que les adultes ne croit, jamais les enfants c'est bien connu donc vous me croirait jamais ! "

Mon cousin quand a lui voulait dire toute la vérité mais il se tut même si il n'était, pas un menteur ces Freelanders étaient des étrangères pour nous sauf qu'on devait aller dans leurs clans pour trouver des tuteurs. Je pouvait pas porter Utaratibu mais maintenant Iruwa et Erisa étaient là, l'une d'entre elles pourrait le prendre. Une chose était sur jamais je donnerais ma fidélité au roi des terres, Freeland nous avions déjà une reine. Je fit une proposition aux deux lionnes

" Bon écoutez si l'une de vous deux pourrait porter mon cousin, jusqu'à votre guérisseuse enfin si vous en avez bien sur je veux bien vous racontez notre histoire ? Mais promettez moi de me croire et en faites je voulais vous, demandez est-ce que quelqu'un dans votre clan peut devenir nos tuteurs ? "

Avec ce que je venais de dire Iruwa et Erisa comprendrait que mon cousin et moi, nous étions orphelins enfin surtout moi mes parents n'était plus la j'avait de la peine que mon oncle et ma tante nous avaient pas emmener avec eux.

_________________


Avatar: Wimbo©️ Signature: Amaya©️

Chakula est agile en Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5187-chakula-petite-outlander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 62
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Mer 20 Juin - 18:46

Je souriais alors qu’Utaratibu cessait de lécher sa patte. Il suivait mon conseil et cela combiné au fait qu’il était resté calme et silencieux depuis le début de notre conversation en disait long sur son caractère. Il se leva ensuite et alla jusqu’au petit étang attenant à notre position pour aller se désaltérer. Il se rallongea une fois qu’il eut fini mais je n’avais pas manqué son boitement. Mon attention se reporta ensuite sur la femelle alors qu’elle reprenait la parole. Son attitude et son sourire semblait exprimer sa joie et j’étais en quelque sorte soulagée qu’elle n’était pas plus abattue que ça par ce qui venait de lui arriver. Elle nous demanda si la reine Waasi se trouvait sur Freeland, auquel nous devrions les amener vers elle et que peut-être, ils auraient une chance de rentrer chez eux. Elle se questionnait ensuite sur le fait que j’étais au courant pour la guerre avant de que de toute façons puisqu’ils étaient des enfants, nous ne les croirions pas. Ni Erisa ni moi n’eûmes le temps de répondre qu’elle reprenait déjà la parole pour nous faire une proposition. Si nous voulions bien porter son cousin jusqu’à une guérisseuse, elle serait d’accord pour nous raconter leur histoire. Il fallait cependant que nous promettions de la croire. Elle termina en demandant si quelqu’un dans le clan pouvait devenir leur tuteur.

Je cherchais alors le regard de ma camarade de clan. Je n’avais pas vu la Reine Waasi ni même entendu quoi que ce soit quant à sa position actuelle sur la Terre des Lions. Je m’étonnais aussi de savoir que c’était elle la reine et non pas sa mère. La reine Tahani avait donc trouvé la mort dans cette guerre ? Si c’était le cas, pourquoi son fils n’avait-il pas repris le flambeau puisque c’était lui, l’héritier ? Une seule réponse s’imposa à moi : il devait avoir péri lui aussi. Je savais ce que cela faisait de perdre un membre de la famille royale à cause de la mort du prince Kama mais en perdre deux dans un laps de temps aussi rapproché et de cette façon, je n’osais imaginer la peine qu’avait dû ressentir les outlanders. Je sortais de mes songes pour répondre à Chakula.

Je suis navrée mais la reine Waasi ne se trouve pas sur Freeland et j’ignore où elle peut se trouver à l’heure actuelle. Ensuite, si je suis au courant de la guerre qui s’est produite, c’est tout simplement parce que les nouvelles vont vite. J’ai entendu des oiseaux parler d’un rassemblement de vautours au-dessus d’Outland avant d’évoquer la guerre qui s’y était déroulée.

Je revenais ensuite sur un point qui m’avait chiffonné dans les paroles de Chakula. Ce n’était peut-être pas le cas des adultes outlanders et peut-être aussi qu’elle avait l’habitude qu’on ne la croit pas mais ce n’était pas mon cas. Je n’étais pas naïve mais il faudrait être un idiot pour ne pas croire à une telle chose.

Moi je vous crois, pourquoi est-ce que vous mentiriez ?

Erisa, qui était restée silencieuse jusqu’à maintenant fit entendre sa voix pour appuyer mes dires. Elle aussi les croyait. Je reposais alors mon regard bleuté sur le mâle. Il ne disait toujours rien mais il était clair qu’il avait mal et il était temps qu’on aille le faire soigner.

Nous avons une guérisseuse oui, nous allons vous y emmener.

J’avais un instant songé qu’Utaratibu pourrait plutôt s’installer sur mon dos comme l’avais fait la jeune Shaka mais avec sa patte blessé, il ne pourrait pas se cramponner correctement. J’avais cependant besoin de pouvoir parler avec ces deux jeunes alors mon regard croisa une nouvelle fois celui d’Erisa.

Tu veux bien ?

Je n’avais pas besoin d’en dire plus pour qu’elle comprenne ce que je souhaitais.

Oui, pas de problème.

Erisa s’approcha alors du jeune mâle et l’attrapa délicatement par la peau du cou avant de le soulever. Nous étions prête à reprendre la route et c’est ce que nous fîmes après que j’ai invité Chakula à nous suivre. Maintenant que nous marchions, il était temps que la jeune brune remplisse sa part du marché puisque nous allions tenir la nôtre. Je baissais légèrement le regard vers la plus jeune femelle de notre quatuors avant de reprendre la parole d’une voix toujours douce.

Nous te promettons que nous allons te croire.

J’avais parlé pour nous deux mais je savais qu’Erisa les croirait aussi, Chakula pouvait donc tout nous raconter sans crainte. Ne restait qu’une chose sur laquelle je n’avais pas donné mon avis : la question d’un tuteur. Freeland était peuplé de nourrices qui pourraient accueillir ces deux outlanders waasiens et bien que j’ai des noms en tête, je ne leur en proposait aucun. Je n’étais pas à l’aise avec l’idée de laisser une tiers personne s’occuper de ces deux jeunes orphelins. J’étais la première adulte freelander à avoir croisé leur chemin et je me sentais liée à eux. Je pesais le pour et le contre pendant de longues minutes tandis que nous continuions notre route avant que je ne m’arrête, obligeant tout le monde à faire de même.

Pour ce qui est de votre tuteur, que diriez-vous si c’était moi qui devenais votre tutrice ?

Ma décision était prise mais encore fallait-il qu’ils m’acceptent…

_________________

Iruwa parle en 1c68de
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Sehkmet et Signature ©️ Aresak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4913-iruwa-be-different-is-a-s

PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 146
Localisation : Île-de-france

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Ven 22 Juin - 15:14

J'avait tellement espérer que la reine Waasi soit ici mais bon elle viendrait bientôt, je le sentait au plus profond de moi comme ça mon cousin et moi pourront rentrer sur Outland enfin ce ne sera pas pour tout de suite. Iruwa disait que c'était grâce aux oiseaux qu'ils étaient au courant, de la guerre ça voulait dire que les vautours avaient dévorer papa et maman alors je fonça dans les pattes d'Iruwa en laissant couler des larmes sur mes joues. Finalement l'ado prit Utaratibu dans sa gueule et partit, l'autre lionne me fit signe de la suivre ce que je fut sans la moindre hésitation. Je sécha mes larmes

" Tout a commencer par un incendie c'est là que la reine Tahani et son fils, le prince Tadji ont perdue la vie juste après un lion que je connaît pas est venue. Nous étions trop petit pour participer a cette guerre alors papa et maman, nous ont demander de les attendre c'est ce que nous avons fait jusqu'à ce qu'on entendent que beaucoup d'Outlanders avait perdu la vie et d'autres qui ont fuit avec la reine Waasi donc j'ai comprit que je ne reverrait plus jamais mes parents. "

A force de parcourir le territoire sur lequel nous étions c'était nouveau et j'adorer ça, alors je courait partout comme une folle ce magnifique paysage me remontait le moral vraiment au fait si un jour je devait rentrer a la maison j'allait trouver un terrain pour m'entrainait. Ce ne serait pas pour tout de suite surtout quand j'entendit qu'Iruwa voulait, être notre tutrice surprise je me rapprocher d'elle en réfléchissant elle était gentille c'est vrai mais nous la connaissions pas vraiment. Rapide comme j'était j'allait prévenir Utaratibu il me disait de lui laisser une chance, alors je rejoignit la vieille Freelander en soupirant bon de toute façon on avaient pas le choix il fallait qu'on trouve une tutrice. Je profita qu'elle s'arrête pour lui répondre

" Si c'est ce que vous voulez dans ce cas mon cousin et moi serions ravi, que vous soyez notre tutrice mais vous êtes vraiment sur de vous ? Utaratibu est un lionceau obéissant contrairement a moi qui adore, partir a l'aventure vous risquez d'avoir des soucis enfin je vous remercie sincèrement puis-je vous tutoyez maintenant que vous êtes ma tutrice ? "

Je savait qu'elle ne remplacera jamais mes parents mais la tutoyez serait plus pratique, toujours dans mon objectif je continuait a découvrir ce territoire qui allait nous accueillir j'espérer qu'il y aurait des lionceaux de notre âge comme sur Outland avant cette guerre.

_________________


Avatar: Wimbo©️ Signature: Amaya©️

Chakula est agile en Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5187-chakula-petite-outlander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 62
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Dim 1 Juil - 1:57

Alors que je disais à Chakula que c’était grâce aux oiseaux que j’étais au courant, elle vint se blottir entre mes pattes en vitesse tout en laissant couler ses larmes. Peut-être que j’aurais dû dire ça différemment, voilà qu’elle devait s’imaginer d’horribles choses maintenant. Je passais alors ma patte sur sa tête dans un geste que j’espérais réconfortant et après quelques minutes, Chakula sécha ses larmes, nous permettant de nous mettre en route.

Elle prit ensuite la parole, respectant ainsi à son tour sa part de notre marché. Elle nous expliqua que toute cette histoire avait commencée par un incendie dans lequel la reine Tahani et son fils Tadji avait trouvé la mort. C’était selon une façon des plus horribles de mourir mais je n’eus pas le temps d’en penser plus que la jeune féline continuait, disant qu’un lion qu’elle ne connaissait pas était ensuite arrivé. Ils étaient évidemment trop petits pour participer à une guerre alors ils avaient suivi l’ordre de leurs parents de les attendre. Entendant par la suite que de nombreux outlanders étaient morts sur le champ de bataille tandis que d’autres avaient suivis la nouvelle reine Waasi dans sa fuite, les deux jeunes comprirent qu’ils ne reverraient jamais leurs parents, ceux-ci ne revenant pas les chercher.

Cette histoire me peinait énormément et je me serais sûrement laissée abattre pendant quelques temps si j’avais été à la place de ces outlanders mais cela ne semblait pas trop toucher la jeune brune. En effet, celle-ci s’amusait à courir partout autour de nous, excitée par la découverte d’un nouveau territoire. Elle se stoppa ensuite d’un seul coup lorsqu’elle entendit que je me proposais pour être leur tutrice. Elle réduit la distance entre nous avant d’aller vers son cousin et lui demander son avis. J’attendais donc leur verdict et celui-ci ne tarda pas à sortir de la bouche de Chakula.

Si c’est ce que vous voulez, dans ce cas mon cousin et moi serions ravis que vous soyez notre tutrice mais vous êtes vraiment sûre de vous ? Utaratibu est un lionceau obéissant contrairement à moi qui adore partir à l’aventure, vous risquez d’avoir des soucis. Enfin, je vous remercie sincèrement. Puis-je vous tutoyer maintenant que vous êtes ma tutrice ?

Je souriais. Autant parce que j’étais contente de leur réponse que parce cette petite ne semblait tellement pas tenir en place que cela se ressentait même dans son débit de paroles. J’entrepris alors de répondre à ses questions et de la rassurer quant à mon intention. Il était vrai que je m’étais proposé rapidement mais j’étais certaine de ma décision.

Oui je suis sûre. Freeland est une terre vaste mais les choses à y faire lorsque l’on y a vécu toute sa vie sont minces et mis à part le temps que je passe à la chasse, mes journées sont très peu remplies. Je peux donc vous offrir mon entière attention, ou presque.

Vint ensuite le sujet des ennuis. Freeland regorgeait de lionceaux à une époque et même s’ils n’étaient pas nombreux actuellement, nous savions bien de quoi ils étaient capables et ce qu’une seconde d’inattention pouvait engendrer. Et puis cela ne s’imaginait peut-être pas pour Chakula mais les adultes aussi avaient été enfants et nous-même avions pas mal fait tourner la tête des adultes de l’époque.

Et ne t’en fais pas pour les soucis que je pourrais avoir. Nous avons tous été lionceau un jour ou l’autre et nous savons de quelles genres de choses vous êtes capables puisque nous avons fait les mêmes bêtises lorsque nous avions votre âge.

Je fus surprise par la dernière question. Je pensais qu’elle allait simplement passer du vous au tu mais elle m’en demandait la permission, preuve que même si elle se désignait comme désobéissante, elle avait au moins reçu une bonne éducation.

Puisque nous allons nous côtoyer tous les jours, oui tu peux me tutoyer, se sera beaucoup plus simple comme ça.

Et puis bien que je commençais doucement à me rapprocher de l’âge fatidique qui nous désignait comme de vieux adultes, je me pensais encore suffisamment jeune pour que l’on ne me vouvoie pas systématiquement. Surtout de la part d’enfants.

Allez, remettons-nous en route, cette blessure ne va pas se guérir toute seule. D’ailleurs, j’aimerais bien savoir comment est-ce arrivé ?

Joignant le geste à la parole, je me remettais à marcher en direction du repère, là où Utaratibu pourrait être soigné. Gardant ensuite le silence, j’attendais que l’un ou l’autre de deux cousins ne me renseigne sur l’origine de cette blessure.

_________________

Iruwa parle en 1c68de
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Sehkmet et Signature ©️ Aresak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4913-iruwa-be-different-is-a-s

PLAYER03


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 146
Localisation : Île-de-france

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Dim 1 Juil - 7:21

Heureusement pour moi les deux lionnes m'avait cru je n'avait jamais connu cette sensation, d'être écouter surtout par des adultes enfin je retrouvait de nouveau mon cousin qui me demanda de montrer ce que je savait faire c'était une bonne idée. Au loin des rochers assez haut apparurent donc, je courait rapidement vers eux avant de monter tel un animal agile par contre comme je n'était encore qu'une enfant ça m'épuiser sauf qu'une guerrière ne s'arrêtait jamais. Pourtant quand je redescendit, je tomber dans le vide la voix d'Utaratibu m'avait fait réagir et je m'accrocha a temps mais sur la terre ferme mes pattes ne voulait plus marcher ça voulait dire que j'était épuiser. Comme tout lionceau j'appelait ma nouvelle tutrice

" Iruwa ! Tu peux venir me chercher s'il te plait je croit que mes pattes font, des caprices j'arrive plus a me lever y a un truc qui va pas quand j'était sur Outland tout allait bien pourtant je laisse tomber je ne serait jamais une véritable guerrière. Maman et papa serait mort de honte si ils étaient là, si seulement ont pouvait retourner en arrière au moins une fois pour dire je t'aime a ceux qu'on aime pourquoi fallait-il que je sois une enfant qui ne sert a rien ? "

Honteuse d'être dans un tel état je mit mes deux pattes avant sur mes yeux pour pleurer, j'en pouvait plus maman avait le don de me calmer et je ne savait pas si Iruwa avait ce don pourtant j'entendit une voix que je connaissait parfaitement c'était maman je courait vers elle. Je savait que ce n'était qu'un rêve mais elle me rassurer en léchant affectueusement ma tête en me répétant qu'elle serait toujours là même si je la voyait pas elle vivrait dans mon cœur a jamais. Et puis j'était revenu sur Outland avec papa qui arrivait, je leurs disais que je les aimer fort mon père posa sa patte sur moi pendant que ma mère continua de me câliner tendrement c'était un rêve magnifique. Je sursauta d'un seul coup

" Maman ! Papa ! Non ! Iruwa je fessait un si beau rêve j'était avec mes parents, et puis ils se sont éloigner de plus en plus de moi c'était horrible si tu avais vu ça. J'avait peur je sais que c'est honteux, mais dès que je les ai vus partir je me suis sentit différente je n'était pas comme ça avant et maintenant je redevient un lionceau peureux et inutile. Pour la patte de mon cousin et bien quand, j'était dans la gueule de la vieille lionne Utaratibu voulait attraper ma queue. Sauf que cet imbécile, a trébucher il avait oublier de regarder devant lui ce crétin. "

Je rigoler de nouveau jusqu'à ce que mon cousin me rabaissa en disant que c'était moi la crétine, heureusement que je n'allait pas bien sinon je lui aurait fait sa fête.

_________________


Avatar: Wimbo©️ Signature: Amaya©️

Chakula est agile en Rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5187-chakula-petite-outlander
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 62
Localisation : Freeland

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   Dim 8 Juil - 21:36

Les deux lionceaux écoutèrent attentivement mes paroles et acquiescèrent en silence à ce que je venais de dire. Nous reprenions ensuite notre marche et quelques instants après, j'entendis la voix d'Utaratibu dire à sa cousine de montrer ce dont elle était capable. La jeune féline brune ne tarda pas à s'exécuter et, voyant des rochers un peu plus loin, entrepris de courir vers eux. Elle y grimpa agilement et un sourire amusé se dessina sur mes babines avant que ça ne dégénère. Tandis qu'elle descendait pour nous rejoindre, je vis Chakula glisser et commencer à tomber dans le vide, déclenchant trois actions quasi simultanées. Mon cœur rata un battement, Utaratibu cria et Chakula parvint à se raccrocher comme elle le put à la paroi rocheuse, finissant ainsi sa descente.

Je poussais un soupir de soulagement et m'approchais rapidement de ma nouvelle pupille alors que cette dernière m'appelait. Elle pensait que quelque chose n'allait pas avec ses pattes mais après un examen rapide, je constatais qu'elle n'était pas blessée. Elle devait sûrement être épuisée, tout simplement. Elle eut ensuite des propos défaitiste, disant qu'elle ne serait jamais une vraie guerrière et qu'elle abandonnait. Que ses parents seraient sans doute honteux et qu'elle souhaitait pouvoir revenir dans le passé pour leur dire "je t'aime" plutôt que d'être une enfant qui ne servait à rien selon ses propres dires.

Je n'étais pas d'accord avec elle et fronçais les sourcils à sa dernière phrase avant de me dire qu'il ne servirait à rien d'être dure avec elle après tout ce qu'ils avaient vécu en peu de temps. J'optais alors pour une voix douce et tandis que je passais plusieurs fois ma patte du haut de son crâne jusqu'au milieu de son dos dans un geste rassurant, je tentais de lui faire comprendre ce que j'en pensais.

Je suis sûre que tout va bien avec tes pattes, Chakula. Tu es sûrement fatiguée, voilà tout. Ne renonce pas à tes projets simplement parce que tu te sens mal, je suis certaine que ça s'arrangera et que tu en ressortiras plus forte qu'avant, tu verras. Et ne t'inquiète pas pour tes parents, je suis persuadée qu'ils ne pensaient pas que tu ne sers à rien et qu'ils savaient à quel point tu les aimes.

Je continuais de rassurer la petite brune puis l'attrapais délicatement par la peau du coup. Je fis un signe de tête à Erisa et nous reprenions notre marche. Plusieurs minutes se passèrent sans que le silence ne soit troublé et j'en déduis que Chakula avait dû s'endormir, bercée par le balancement que causaient mes pas.

Alors que nous arrivions tout juste au Repère, la petite lionne que j'avais entre mes crocs sursauta brusquement.

Maman ! Papa ! Non ! Iruwa je faisais un si beau rêve : j'étais avec mes parents et puis ils se sont éloignés de plus en plus de moi. C'était horrible, si tu avais vu ça... J'avais peur. Je sais que c'est honteux, mais dès que je les ai vus partir je me suis sentie différente. Je n'étais pas comme ça avant et maintenant je redeviens un lionceau peureux et inutile. Pour la patte de mon cousin et bien, quand j'étais dans la gueule de la vieille lionne, Utaratibu voulait attraper ma queue. Sauf que cet imbécile a trébuché, il avait oublié de regarder devant lui ce crétin.

Je venais de déposer la petite brunette au sol et l'étonnement se peignait sur mon visage tandis que j'écoutais Chakula et son cousin. Devais-je les gronder pour les insultes qu'ils s'envoyaient ? J'hésitais. Je n'aimais pas trop cette façon de se parler mais d'un autre côté, si je les reprenais sur leur langage, ils me rétorqueraient sûrement que je n'étais pas leur mère, ce à quoi je ne pourrais rien répondre. Je laissais donc passer pour cette fois mais s’ils recommençaient à l'avenir, je n'hésiterais pas. Revenant alors sur les mots de Chakula, je tentais de la rassurer encore une fois.

Tu n'as pas à avoir honte de ressentir de la peur car sans peur, il n'y a pas de courage. Et moi je pense que tu es une lionne très courageuse pour ton âge. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui se montreraient aussi fortes que toi après tout ce qu'il s'est passé.

Nous étions arrivés depuis quelques minutes et de nombreux regards s'étaient tournés vers nous lorsque nous avions fait notre entrée. Erisa portait toujours Utaratibu dans sa gueule et après un signe de tête, elle s'éloigna pour trouver la guérisseuse de Freeland. Je me retrouvais donc seule avec Chakula et lui expliquais ce qu'il allait se passer.

Ne t'inquiète pas pour lui, Erisa l'a emmené se faire soigner. Quant à nous, nous allons tâcher de trouver le Roi Haki et de lui expliquer votre histoire. On profitera de ce moment pour lui demander l'asile pour Utaratibu et toi, d'accord ?

J'attendais sa réponse et après qu'elle me l'ait donnée, je la repris entre mes crocs pour chercher le souverain de Freeland.

Spoiler:
 

_________________

Iruwa parle en 1c68de
Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Sehkmet et Signature ©️ Aresak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4913-iruwa-be-different-is-a-s

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Tomber sur la bonne personne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tomber sur la bonne personne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminer] La bonne personne à la bonne place au bon moment?
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-