Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Le début d'une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 139
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie   Lun 14 Mai - 20:50

Cela faisait déjà quelques jours depuis que j’avais revu mon père. Notre discussion avait abordée plusieurs sujets et plusieurs émotions m’avaient envahies à tour de rôle. Cela avait commencé avec la peine lorsque l’on avait parlé d’Outland et de ce que je croyais que cela avait eu comme impact sur ma fratrie. Cette même peine avait grandie lorsqu’il m’avait annoncé la mort de notre grand-mère. Je ne l’avais pas connue certes mais maintenant je n’en aurais jamais l’occasion et je trouvais vraiment ça dommage. Maman avait toujours décrit Kamba comme étant une lionne d’exception et je regrettais de ne pas avoir eu l’occasion de la rencontrer.

Cette peine s’était ensuite transformée en étonnement puis en joie lorsqu’il m’avait annoncé que j’avais un demi-frère et une demi-sœur. Je n’avais jamais vu ma mère se rapprocher d’un autre mâle ou encore parler de refaire sa vie avec quelqu’un d’autre que Masika mais apparemment l’inverse n’était pas vraie. Oh, cela ne me dérangeait pas au contraire. Il ne passait pas beaucoup de temps avec nous mais il était quand même impliqué dans son rôle de père et je voyais bien à quel point il nous aimait malgré la distance et le peu de temps passé ensemble. Cela ne me dérangeait donc pas qu’il ait refait sa vie avec quelqu’un d’autre au contraire, j’étais content pour lui. Et même si je ne les avais pas encore rencontrés, ces enfants faisaient partis de ma famille. Je les aimais donc déjà et je leur souhaitais le meilleur.

Cette bonne nouvelle m’avait remonté le moral et j’envisageais un peu mieux mon avenir proche. Sur les conseils de mon père, j’avais entrepris d’essayer de me rapprocher des membres de ma fratrie et je pensais avoir réussi avec Wissel. Je n’avais pas encore parlé avec Janan, Kira et Rana mais j’avais bon espoir de réussir avec eux aussi.

Et c’est dans l’optique d’une discussion avec l’un d’entre eux que je parcourais la savane de Prideland. Le territoire était bien plus grand que celui sur lequel nous vivions avant et je ne le connaissais pas encore aussi bien qu’Outland. Il offrait de nombreux endroit à explorer ou encore où l’on pouvait se cacher lorsque l’on voulait être seul et malheureusement pour moi, je ne reconnaissais aucun de leurs pelages. Il semblerait que je ne les croiserais pas avant la soirée. Ce n’était peut-être pas si mal finalement et le Rocher était peut-être ma meilleure chance de tomber sur ma fratrie.

Il était encore tôt pour que j’envisage de rentrer tout de suite alors j’empruntais la direction de l’Etang. J’y arrivais après quelques minutes de marche et entrepris de me désaltérer. Un léger sourire étira mes babines alors que je repensais à la première fois que j’avais bu ici. C’était à l’occasion d’une rencontre avec notre père et c’était la première fois que je voyais une eau si claire. Je me souvenais que j’avais hésité avant de boire et maintenant que j’y repensais, il n’y avait aucune raison d’avoir peur du nouveau.

Ayant terminé, je m’apprêtais à partir lorsque mon regard capta une silhouette sombre qui s’approchait. Je restais perplexe quelques secondes. Etait-ce la distance qui faisait ça ou bien son pelage était-il vraiment aussi noir que je semblais le voir ? Non elle n’était pas si loin que ça alors sa pelisse devait vraiment être noire. Je n’avais jamais rien vu de semblable et je devais bien avouer que c’était intriguant. Je voulais en savoir plus alors je décidais d’aller à sa rencontre. Une fois à sa hauteur, je la saluais.

Bonjour Mademoiselle.

Elle était la première pridelander vers qui j'allais depuis mon arrivée ici et j'espérais que cela se passerait bien. Je savais qu'il s'agissait de bonnes personnes mais étant un ancien outlander, peut-être qu'eux auraient des préjugés à mon encontre. Quoi qu'il en soit, j'avais aussi l'intention de suivre les conseils de mon père et de nouer des relations avec mes nouveaux camarades. J'espérais donc que cette lionne serait la première à faire partie de mon nouveau cercle d'amis et qu'elle serait le premier jalon qui me ferait me sentir un peu plus chez moi sur Prideland.

J’espère ne pas vous déranger ou vous couper dans vos occupations mais je suis arrivé sur Prideland il y a quelques mois et je pense qu’il est temps pour moi d’arrêter de profiter de votre bonté. Savez-vous si je peux me rendre utile d’une quelconque façon ?

Ma question pouvait sembler étrange pour un début de discussion mais elle était le fruit d'une longue réflexion. J'y avais songé depuis ma discussion avec mon père et je pensais qu'en m'impliquant dans le bon fonctionnement du clan en aidant les autres comme je savais le faire pouvait aussi me permettre de me sentir à ma place au sein du glorieux royaume.

_________________
Koda vous rend service en #64332c


Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Awena (ex-Eshina), Signa ©️ ShadowWalker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 528
En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Mer 16 Mai - 10:07

    Alors qu'elle lapait l'eau de l'étang, l'oeil aux aguets, une voix retentit derrière elle. Chayà se redressa pour découvrir le visage souriant de Koda. Ce lion là – et son frère d'ailleurs – lui avait tapé dans l'oeil lors de leur arrivée. Les deux fils d'Ishana avaient également été une des raisons pour lesquelles elle avait cesser son flirt avec Zabuni – un des lions d'ici – ça plus le fait qu'il soit finalement intéressé par rien d'autre que lui même... Ils ne s'étaient pas parlé depuis qu'ils avaient quitter leur foyer et la guerre, mais Chayà avait des yeux sur tout – et ça bien plus depuis le commencement de son aventure avec Mina et Kuzaida. De plus, fils d'Ishana, les discussions plus familiales étaient aller bon train, et cela avait permis à Chayà d'en savoir un peu plus sur eux, leur vie etc.

    Elle avait revu Vita récemment qui lui avait parlé de la guerre, des conflits – elle n'avait donc pas besoin de parler de ça avec Koda, ou tu du moins pas sous ce prisme. S'ils en parlaient, c'était uniquement afin de savoir le ressentit du mâle sur cette affaire – souffrait-il d'avoir du quitter les siens, son clan, sa terre natale ? Etait-il heureux ici ? Puis, peut-être son avis sur Soto et compagnie... Elle n'avait pas envie de le brusquer, elle savait qu'il était dur de quitter une terre que l'on avait toujours considérée comme son foyer – s'ils devaient parler de ça, elle espérait que ça soit lui qui l'y incite.

    L'adolescent semblait vouloir se rendre utile – disait-il. Il était semblait gentil garçon et bienveillant. Pas ce que Chayà avait imaginé de lui. Elle ne s'était pas imaginé grand chose à vrai dire, mais sa ressemblance avec Vita avait fatalement éveillé chez elle des aprioris. Un dévoué, un loyal, un clanique : tout ce qui Vita n'était pas finalement. Loyal – dans le sens, à un clan, attention, car Vita avait une réelle loyauté de cœur – une fois qu'il vous avait dans la peau, c'était pour toujours - mais ça n'était pas dans ce sens qu'elle l'entendait ici. Koda se disait prêt à s'investir, et ce côté là plu directement à la jeune lionne aux idéaux similaires. C'était attrayant de rencontrer cette jeunesse pleine de vie, prête à s'investir. Raksà, Sayidi, elle... Puis Koda ?

    « Tu ne me déranges pas ne t'en fais pas. Je sais qui tu es et je trouve ça très louable de ta part de proposer ton aide. Après, très honnêtement, je ne sais pas vraiment comment tu pourrais te rendre utile... Ô tient si, peut-être que tu pourrais veiller aux troupeaux. Depuis quelques temps, on s'est mit d'accord pour ne plus chasser les petits des herbivores mais le temps que l'idée s'implante au mieux, tout le monde s'inquiète de la ténacité des réflexes. Demander à des lionnes qui ont chassé toute leur vie de se défaire de leurs habitudes n'est pas chose facile... »

    Dit-elle en souriant. Le jargon soutenu et la voix rauque de Chayà surprenait souvent – en totale inadéquation avec ses airs doux et son regard bienveillant.

    « Est-ce que tu te sens bien ici ? » Demanda-t-elle, plus soucieuse. Si l'intérêt qu'elle lui portait avait tout de personnel, sa réponse était toute aussi importante en tant qu'apprentie majordome. Les nouveaux arrivants sur Prideland devaient s'y sentir bien, c'était la ligne de conduite. Prideland se devait d'être à la hauteur de sa réputation de terre d'accueil.

    Puis, ne pas s'en tenir à de simples banalités et apprendre à la connaître n'était pas pour lui déplaire. Bien qu'il eut l'air quelque peu timide, elle ne pouvait s'empêcher de lui trouver un côté séduisant – surement la parenté avec Vita y jouait pour beaucoup...


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 139
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Mar 12 Juin - 19:00

Tu ne me dérange pas ne t’en fais pas. Je sais qui tu es et je trouve ça très louable de ta part de proposer ton aide. Après, très honnêtement, je ne sais pas vraiment comment tu pourrais te rendre utile… Ô tient si, peut-être que tu pourrais veiller aux troupeaux. Depuis quelques temps, on s’est mis d’accord pour ne plus chasser les petits des herbivores mais le temps que l’idée s’implante au mieux, tout le monde s’inquiète de la ténacité des réflexes. Demander à des lionnes qui ont chassé toute leur vie de se défaire de leurs habitudes n’est pas chose facile…

La voix rauque de la lionne m’avait surpris l’espace de quelques instants mais cela passa vite et je me concentrais sur ce qu’elle me disait. Elle aborda plusieurs points et posa finalement une interrogation après quelques secondes de silence.

Est-ce que tu te sens bien ici ?

Voilà une question à laquelle je ne m’attendais pas. Enfin, pas immédiatement. J’étais arrivé il y a peu de temps et passé le choc de ce qu’il s’était produit, j’avais pu faire un point sur ce que je ressentais. La vérité n’était pas terrible mais je ne me voyais pas mentir alors j’offris une réponse sincère à la lionne de suie.

Ce n’est pas évident tous les jours mais je fais ce que je peux pour faire en sorte de me sentir chez moi.

Alors que je la regardais depuis le début de notre conversation, je déviais mon regard pour le poser sur la surface de l’eau. La discussion que j’avais pu avoir avec mon père m’avait été bénéfique et j’essayais de suivre ses conseils. J’avais d’abord tenté de renouer avec ma fratrie après quelques temps d’éloignement et j’avais été ravi de voir que Wissel était sur la même longueur d’onde que moi. Je n’avais pas encore parlé avec mes frères et mon autre sœur mais je n’avais pas de doute que cela se passerait bien.

Revenant à l’instant présent, je reposais mes yeux sur mon interlocutrice. Je savais que les paroles que j’avais prononcées pouvaient être mal prises pour quelqu’un qui vivait sur Prideland depuis longtemps alors je fis de nouveau entendre ma voix pour m’expliquer, adoptant le tutoiement à mon tour.

Ne le prend pas mal, Prideland est un territoire qui a tout pour plaire et je suis certain que d’ici quelques temps, ça ira mieux. C’est juste que ce n’est pas évident de devoir dire adieu du jour au lendemain à tout ce que l’on a toujours connu.

Je ne voulais pas être pris pour un ingrat qui ne savait pas la chance qu’il avait. Je savais parfaitement la chance qui m’avait été offerte. Mais… Mais devoir quitter mes terres, mes amis et mon clan aussi brutalement ne pouvait pas me laisser de marbre et malgré les semaines passées, j’avais toujours un peu de mal à me faire à l’idée que tout ça faisait désormais partie du passé. Enfin bon, cette lionne venait de me donner une information pour que je puisse apporter ma contribution à mon nouveau clan.

Pour en revenir à mon utilité, je suis d’accord pour surveiller les chasseuses. Cependant, j’aimerais comprendre la raison de ce nouvel accord. Je trouve ça bien de laisser une chance aux enfants herbivores de grandir mais pourquoi maintenant ? Pourquoi ne promulguer cette loi que maintenant alors que ça fait des années que ça fonctionne comme ça ? Qu’est ce qui a changé ?

Je ne critiquais pas la décision prise mais je voulais savoir. Autant pour moi-même que pour savoir quoi dire si jamais je devais me mettre sur la route de certaines chasseuses.

Ce sujet n’était pas le seul sur lequel je souhaitais revenir. La lionne avec qui je discutais avait dit qu’elle savait qui j’étais. Notre arrivée avait fait parlé alors je n’étais pas réellement étonné qu’elle connaisse mon nom. Nous n’étions cependant pas sur un pied d’égalité alors en bon camarade de clan que je voulais être, je remédiais à ça.

En revanche, tu as une longueur d’avance sur moi. Ca ne me plaît pas mais… je dois bien avouer que j’ignore à qui je parle.

_________________
Koda vous rend service en #64332c


Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Awena (ex-Eshina), Signa ©️ ShadowWalker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 528
En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Mer 25 Juil - 17:28

    Les paroles du mâle résonnaient bien plus qu'il ne pouvait l'imaginer aux oreilles de Chayà. Elle lui souriait, prête à parler à son tour. Mais avant ça, elle le laissa conclure. Il était curieux de savoir pourquoi les règles – si longtemps instaurées – venaient à changer du jour au lendemain. Bonne question, il lui plaisait pas mal par sa curiosité. La dernière phrase de Koda l'amusa à telle point qu'elle lâcha un petit rire rauque. Rien de méchant, un peu taquin seulement.

    « Je m'appelle Chayà, fille de Taali et Sadaka et petite fille de la Reine Kuzali. Ne t'en fais pas, tu es nouveau ici, et moi je retiens assez rapidement les noms et les visages. » Déclara-t-elle, l'air serein et doux.

    « Cet accord de chasse nait d'un conflit. Un hippotrague noir du nom de Mapinduzi s'est mit à violemment chasser les lionceaux, parfois à risque de mort. Nous avons discuté avec lui, je l'ai personnellement rencontré. Il est plein de colère mais c'est juste un animal triste. Il aurait perdu un enfant lors d'une chasse et en porte aujourd'hui encore la douleur. Je peux comprendre sa peine, et notre but est de faire régner la paix entre les espèces. C'est cette solution qui a été trouvé. Je vais devenir Majordome, alors pour l'instant, je n'ai pas vraiment mon mot à dire, j'observe simplement. Mais voilà, tu as ta réponse. » Conclu-t-elle.

    « Quant à ton arrivée, je la comprends. Je ne suis pas née ici moi non plus... » Elle n'était pas du genre bavarde, mais son histoire permettrait surement à Koda – ainsi qu'aux siens – de se sentir moins à l'écart.

    « Mes sœurs, mon frère et moi somme nés sur la Lande. Nous avons été élevé là-bas. Mes souvenirs s'évaporent petit à petit, mais cette terre dont je te parle ne ressemble à rien en celle-ci. Comme par chez vous... J'avais un ami du nom d'Hoshor qui venait également d'Outland. Un fois j'ai marché jusqu'à la frontière de vos terres. Elles aussi son bien différentes... »

    Elle essayait de ne pas le brusquer en lui rappelant ses origines. Etait-ce de bons ou de mauvais souvenirs ? Elle n'en savait rien, mais au moins, cette terre avait été sa maison, et ça, nul ne pouvait se l'enlever. Qu'elle soit faite de ruine ou de prairies abondantes, le cœur avait ses raisons de l'aimer toujours et de ne cesser de la comparer à ce que nos yeux découvraient après elle.

    « Nous somme arrivé ici après la mort de Kuzali, ignorant tout de notre histoire, nos origines. Ca n'a pas été rose non plus. Pas de coups, de mort ni de combat, juste des mensonges... » Elle était ironique dans son approche de l'échelle de frustration, mais elle pensait Koda bien assez malin pour le comprendre. « Pourtant ici, je me suis sentie accueilli chaleureusement, et aujourd'hui c'est pour Prideland que j'ai envie de m'investir. J'aimerais, quelques soient vos desseins, partir, rester, que vous y soyez bien le temps de votre séjour... » Fini-t-elle, toujours souriante.

    « Puis, ne te verbalise pas avec moi, tu peux me dire que tu détestes être ici. Chacun des membres de ma fratrie l'a ressenti pendant un temps, l'une d'entre nous le ressent toujours d'ailleurs. Mais n'hésite pas, dis moi ce qui cloche. En tant que future Majordome, je suis aussi là pour essayer d'améliorer la vie des lions et des lionnes, qu'ils soient de passage ou résident. Je veux apprendre de vous. »

    Cette dernière tirade était plus solennel, elle fut comme prise, une fraction de seconde, prise d'une passion dévouée. Puis la présence des mâles à ses côtés la rendait souvent plus ardente.


_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 139
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Sam 11 Aoû - 14:25

La femelle au pelage sombre souriait et riait même suite à ma dernière question. J’ignorais ce qui était si drôle dans ma demande mais je compris lorsqu’elle me répondit.

Je m’appelle Chayà, fille de Taali et Sadaka et petite fille de la Reine Kuzali. Ne t’en fais pas, tu es nouveau ici, et moi je retiens assez rapidement les noms et les visages.

C’était donc ça. Le fait d’arriver du jour au lendemain dans un clan faisait souvent parler et d’autant plus avec la cause qui nous avait poussé à rejoindre les rangs des Pridelanders. Je ne m’étonnais plus que l’on connaisse mon nom lorsque l’on m’abordait mais cette situation était désavantageuse pour moi qui ne connaissais pas le noms de tous les habitants. Je me promettais donc de faire un travail d’apprentissage dès les prochains jours pour savoir au premier coup d’œil à qui je m’adressais. Et j’avais une petite idée de la personne qui pourrait m’aider dans ce domaine grâce à son goût pour l’observation.

Cet accord de chasse nait d’un conflit. Un hippotrague noir du nom de Mapinduzi s’est mis à violemment chasser les lionceaux, parfois à risque de mort. Nous avons discuté avec lui, je l’ai personnellement rencontré. Il est plein de colère mais c’est juste un animal triste. Il aurait perdu un enfant lors d’une chasse et en porte aujourd’hui encore la douleur. Je peux comprendre sa peine, et notre but est de faire régner la paix entre les espèces. C’est cette solution qui a été trouvée. Je vais devenir Majordome, alors pour l’instant, je n’ai pas vraiment mon mot à dire, j’observe simplement. Mais voilà, tu as ta réponse.

J’acquiesçais en silence aux paroles de la féline sombre et retenais un maximum de choses car cela pourrait se montrer utile. Je n’avais jamais entendu parler d’une proie qui agressait les prédateurs, cela était étonnant. Il avait beau souffrir, il n’était pas juste qu’il s’attaque à des lionceaux qui étaient parfaitement innocent de son malheur. Enfin, une solution avait été trouvée pour satisfaire les chasseurs et les chassés et elle me semblait honnête.

Je fus légèrement surpris lorsqu’elle m’annonça le poste qu’elle occuperait dans le futur. Il était rare qu’une lionne aussi jeune qu’elle sache ce qu’elle souhaitait faire de sa vie et surtout, qu’elle en ait déjà commencer l’apprentissage. Moi qui ne savais toujours pas quelle serait ma voie, j’étais impressionné.

Quant à ton arrivée, je la comprends. Je ne suis pas née ici non plus…

La surprise fut encore le sentiment qui me saisit. Elle qui semblait avoir la confiance de la prochaine Reine puisqu’elle deviendrait sa Majordome, je ne me serais jamais douté qu’elle n’était pas née Pridelander. Elle continua sur sa lancée, guidée par mon expression de surprise ou par l’envie de me mettre plus à l’aise, je ne saurais le dire.

Mes sœurs, mon frères et moi sommes nés sur la Lande. Nous avons été élevés là-bas. Mes souvenirs s’évaporent petit à petit, mais cette terre dont je te parle ne ressemble à rien en celle-ci. Comme par chez vous… J’avais un ami du nom d’Hoshor qui venait également d’Outland. Une fois j’ai marché jusqu’à la frontière de vos terres. Elles aussi sont bien différentes…

Ça, c’était peu de le dire. Prideland et Outland n’avait rien à voir l’un avec l’autre et les deux territoires pourraient être désignés comme totalement opposés de par leurs nombreuses différences. Je n’étais pas encore allé voir cette Lande mais je croyais les paroles de mon interlocutrice et si elle avait pu réussir à s’intégrer de telle façon pour devenir une future membre importante du royaume, j’étais rassuré quant à l’idée que je pouvais moi aussi parvenir à retrouver le semblant de vie que j’avais sur Outland.

Et pour ce qui était du dénommé Hoshor, j’en avais un vague souvenir. Il me semblait qu’il s’agissait d’un mâle aux teintes à la fois claires et foncés, comme ce qui aurait résulté d’un mélange entre un Mositu et un Jangowa. Il était venu voir Maman pour lui demander de devenir son apprenti en tant que guérisseur mais je ne savais pas ce que ça avait donné ni même ce qui était advenu de lui avec cette guerre. Je me gardais donc d’évoquer le jeune mâle, faisant mine d’avoir oublié sa mention.

Nous sommes arrivés ici après la mort de Kuzali, ignorant tout de notre histoire, nos origines. Ça n’a pas été rose non plus. Pas de coups, de morts ni de combat, juste des mensonges…

Seulement des mensonges mais je savais à quel point les mots pouvaient être aussi blessant qu’un coup de griffe, si ce n’est plus.

Pourtant ici, je me suis sentie accueilli chaleureusement, et aujourd’hui c’est pour Prideland que j’ai envie de m’investir. J’aimerais, quelques soient vos desseins, partir, rester, que vous y soyez bien le temps de votre séjour…

Malgré ce que je pouvais imaginer comme peine, Chayà m’avouait qu’elle s’était sentie accueillie chaleureusement. C’était aussi mon cas car la Princesse Ahva avait été comme un rayon de soleil après la tempête lorsque nous étions arrivés ici. Les quelques connaissances que j’avais se montraient elles aussi très aimable et les Pridelanders avaient toujours un sourire lorsque je les croisais. Néanmoins, je restais nouveau et malgré mon caractère qui me promettait une intégration facile, j’avais tendance à ne pas trop aller vers les autres, nostalgique que j’étais encore de mon ancienne vie.

Recentrant mes pensées sur la lionne noire, j’étais encore une fois surpris de son envie de se mettre au service de Prideland. Elle était passionnée, cela se voyait et j’étais sûr qu’elle serait parfaite dans son futur rôle.

Puis, ne te verbalise pas avec moi, tu peux me dire que tu détestes être ici. Chacun des membres de ma fratrie l’a ressenti pendant un temps, l’une d’entre nous le ressent toujours d’ailleurs. Mais n’hésite pas, dis-moi ce qui cloche. En tant que future Majordome, je suis là pour essayer d’améliorer la vie des lions et des lionnes, qu’ils soient de passage ou résident. Je veux apprendre de vous.

Ah ? De ce que je comprenais, l’une de ses sœurs ne se sentait toujours pas à l’aise ici. Il n’y avait là rien de rassurant mais elle avait peut-être d’autres raisons pour ne pas aimer Prideland. Enfin, trois sur quatre, c’était quand même bien et si le même schéma devait se reproduire dans ma propre fratrie, j’étais certain que je ne serais pas celui qui détesterais toujours le glorieux royaume après tant de temps.

Ce n’est pas tellement que je ne me plais pas ici. Prideland est un superbe territoire où il fait bon vivre mais… Sur Outland, j’avais mon cercle d’amis et lorsque je n’étais pas avec eux ou ma fratrie, il y avait toujours quelqu’un pour me demander de l’aide. Mon cercle d’amis a explosé à cause de ce qu’il s’est passé et étant nouveau, on ne vient pas me chercher pour me demander un coup de patte. J’aime aider les autres et je le fais avec plaisir mais depuis que je suis arrivé, je me sens inutile et seul et je dois bien avouer que je n’aime pas.

Me sentant plus à l’aise avec la féline aux prunelles céruléennes, je m’asseyais après ces confidences. Il n’y avait là rien de glorieux mais c’était la triste vérité. Enfin, j’avais décidé de ne pas m’apitoyer sur mon sort plus longtemps et si mon sourire avait disparu lors de ma dernière tirade, il revint bien vite lorsque je repris la parole.

Cela passera sûrement avec le temps, j’en suis conscient mais j’ignore encore comment m’occuper en attendant. C’est pourquoi, comme je l’ai dit plus tôt, j’accepte de surveiller les différentes chasses qu’il pourra y avoir. Je comprends la nécessité de cette surveillance et je trouve que cette loi est juste. Personne ne devrait avoir à vivre la perte d’un être cher.

Que se soit mes congénères ou n’importe qui d’autre d’ailleurs. J’avais perdu deux membres de ma famille en une fraction de seconde et j’ignorais ce qu’il était advenu d’une troisième. J’espérais quand même que Waasi allait bien et qu’elle avait trouvé un endroit en sécurité pour se remettre de l’attaque qu’elle avait subie. Je connaissais donc la souffrance de la perte d’un être cher et je ne la souhaitais à personne.

La note sur laquelle j’avais terminée était assez sombre et je ne voulais pas plomber l’ambiance. Je passais donc à un autre sujet.

En tout cas, sache que je suis impressionné. J’ignore encore quelle direction prendra mon avenir et le rôle qui sera le mien alors que ton chemin semble tout tracé. Tu te donnes aussi les moyens de réussir dans ton entreprise et j’espère qu’un jour, j’aurais une cause à laquelle me dévouer comme tu le fais.

Je n’avais pas encore choisi ma voie et à l’heure actuelle, j’étais bien incapable de le faire tant le futur me semblait flou. Alors voir qu’une lionne que je n’imaginais pas beaucoup plus âgée deviendrait prochainement la Majordome du royaume, il y avait de quoi être impressionné. Et j’espérais que l’aveu de ce sentiment ne gênerait pas Chayà. Il serait dommage que je fasse fuir celle qui se rapprochait le plus de ma première amie pridelander.

_________________
Koda vous rend service en #64332c


Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Awena (ex-Eshina), Signa ©️ ShadowWalker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 528
En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Jeu 6 Sep - 17:42

    Elle comprenais son chagrin. Elle ne le minimisait pas. Mais elle était sûre qu'ici, il serait intégré. Elle avait peut-être formulé un accueil chaleureux, mais elle semblait avoir oublié que ça n'avait pas réellement été le cas. Elle avait du s'imposer, mais à partir de là, sa présence avait été chose acquise. Un caractère tel que celui de Koda – serviable et engagé – ne pouvait que plaire et faire son effet. Elle ne s'inquiétait pas pour lui.

    « La mort n'est pas un doux fumet, et ça pour n'importe qui... N'hésite pas à te faire violence pour ceux qui te riraient au nez. C'est une alliance neuve et fragile. De plus, Mapinduzi est un hippotrague sanguin, une seule tête à terre et voilà que tout pourrait être remit en cause... » Elle le prévenait, c'était nécessaire. Car bien que cet arrangement fut trouvé, elle n'était pas encore sereine. Un pacte si jeune avait le temps de trépasser. Il fallait être prudent.

    Il poursuivit par quelques compliments. Elle n'en sourit pas d'avantage mais en était sincèrement touchée. Il fallait néanmoins être toujours prudent, la cause prenait parfois le pas sur la raison, et autour d'elle, elle avait de biens mauvais exemples. Ils avaient au moins le mérite de lui servir de leçon.

    « Tu n'as pas besoin de cause, parfois de simples principes suffisent. Je me bas conte le mensonge, je me donne a une famille. C'est vrai que tout mon parcours semble déjà bien préparé, mais ça me rassure d'une certaine manière. Puis je suis comme ça, j'aime prendre soin des autres, je ne me voyais pas faire autre chose. Cela dit, tu peux t'épanouir de peu. La vie n'est pas nécessairement une quête... » Lâcha-t-elle.

    Aithya, sa sœur, s'épanouissait dans les petites choses du quotidien. Elle était bonne chasseuse, amie sincère au tempérament de feu mais elle se suffisait de ça. Apporter de petits bonheurs aux autres et à soi sans conviction particulière. Elle avait songé à devenir la première gardienne femelle, idéal digne aux yeux de sa sombre sœur. Mais avait finalement découvert d'autres moyens d'être heureuse. Elle semblait se construire sa famille à elle, entourée des Pridelander, petits et grands.

    « Tu as perdu des êtres chers Koda ? » Demanda-t-elle, le regard impassible. Elle ne se faisait pas miséreuse et pitoyable. Elle avait horreur de la pitié, Chayà était droite. Mais simple curiosité, elle voulait découvrir autrement ce conflit donc tout le monde lui parlait. Le comprendre à travers les yeux de Koda. De plus, elle connaissait sa mère ainsi que ses frères et soeurs. Mais son père dans tout ça ? Avait-il péri dans le feu vengeur ?



_________________



Speach: #000000 | Rapport du Matin | Présentation

Avatar (c)L, fond (c)Disney
Signature (c)L, fond (c)Disney


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4194-chaya#92680
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 139
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   Lun 15 Oct - 3:42

La mort n'est pas un doux fumet, et ça pour n'importe qui... N'hésite pas à te faire violence pour ceux qui te riraient au nez. C'est une alliance neuve et fragile. De plus, Mapinduzi est un hippotrague sanguin, une seule tête à terre et voilà que tout pourrait être remis en cause...

Encore une fois, j'acquiesçais aux paroles de Chayà. Je comprenais maintenant tous les enjeux de cette jeune loi et ferais en sorte de surveiller les troupeaux, et donc les chasses aussi souvent que possible. Il ne faudrait pas que cette alliance si prometteuse soit brisée par simple mégarde.

Tu n'as pas besoin de cause, parfois de simples principes suffisent. Je me bat contre le mensonge, je me donne à une famille. C'est vrai que tout mon parcours semble déjà bien préparé, mais ça me rassure d'une certaine manière. Puis je suis comme ça, j'aime prendre soin des autres, je ne me voyais pas faire autre chose. Cela dit, tu peux t'épanouir de peu. La vie n'est pas forcément une quête...

Elle n'avait pas tord, et je m'étonnais de nouveau de ses paroles qui me paraissaient si sages. Elle ferait une excellente majordome, à coup sûr. Revenant sur le fond de ses promos, je commençais à penser que nous avions plusieurs points communs elle et moi et notamment l'envie de prendre soin des autres. Cela ne se limitait qu'à ma famille mais si j'avais toujours été très famille, elle m'était d'autant plus précieuse aujourd'hui.

Tu as perdu des êtres chers Koda ?

Haussant les sourcils face à une pareille demande, mon visage exprima bien vite la peine qui m'envahit à la seule pensée de toutes ces personnes que je ne reverrais jamais. Il serait malpoli de ne pas lui répondre et l'Esprit du Feu savait à quel point j'aimais être bien vu des autres. C'est pourquoi je consentis à lui répondre, quand bien même je ne souhaitais pas trop m'étaler sur le sujet.

Malheureusement oui. Je sais que cela fait partie intégrante de la vie mais j'aurais aimé que cela ne se passe pas aussi durement. Le degré familial avait beau être éloigné, Tahani et Tadji étaient de ma famille. Leur mort a été brutale et ce même jour, j'ai aussi perdu Waasi et Karatasi à cause de ce feu destructeur. Elles étaient en vie la dernière fois que je les ai vues mais j'aurais pensé qu'elles aussi viendraient trouver refuge sur Prideland. Cependant, le temps passe et elles ne se montrent toujours pas. J'espère juste qu'elles se portent bien là où elles se trouvent.

Une ombre s'était emparée de mon esprit avant qu'une touche de lumière ne vienne adoucir ce noir tableau. Cela était triste, oui mais j'avais également de quoi me réjouir. Chose que j'expliquais rapidement à la lionne de suie.

Enfin, malgré tout cela il y a quand même un point positif. Freeland est désormais bien plus proche et cela me permet de voir mon père beaucoup plus souvent.

Oui, c'était bien le seul point positif à retirer de l'incendie. Bien que les deux territoires soient grands, mon géniteur était à portée de patte et ses visites étaient beaucoup plus régulières qu'avant. J'avais donc tout le loisir d'apprendre à le connaitre mieux et ce n'était pas pour me déplaire. Et s'il faisait encore les voyages en solitaire, je pouvais espérer qu'un jour ou l'autre, il serait peut-être accompagné de Kenan ou Malika. Ou bien n'y tenant plus, j'irais moi-même à leur rencontre. J'avais perdu des membres de ma famille certes mais je savais maintenant qu'il y en avait d'autres à rencontrer.

Jusque-là plantés dans ceux de Chayà, je détournais les yeux pour balayer l'horizon. Prideland était vraiment immense et j'étais certain qu'il y avait des lieux magnifiques que je n'avais pas encore découvert. Reposant mes prunelles vertes sur la lionne noire, je repris la parole.

Et si nous changions de sujet ? Je ne suis un pridelander que depuis peu de temps et je n'ai pas encore eu le temps de parcourir l'entièreté du territoire... Tu aurais des lieux particuliers à me conseiller ? Des incontournables à ne pas manquer ?

J'aurais pu rebondir sur sa question et lui demander à mon tour si elle avait perdu des proches mais j'avais préféré clore le sujet. J'avais beau faire face en apparence, intérieurement, j'étais loin d'avoir digéré toutes ces pertes. Alors quoi de mieux que de ne plus y penser ? A cet instant, l'idée de l'aventure et de la découverte était bien plus attrayante.

_________________
Koda vous rend service en #64332c


Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Avatar ©️ Awena (ex-Eshina), Signa ©️ ShadowWalker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Le début d'une nouvelle vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une nouvelle vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: L'Etang
-