Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 De lointains et noirs souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: De lointains et noirs souvenirs   Jeu 10 Mai - 11:56

De lointains et noirs souvenirs
Jahvis et Odon venaient de se séparer et le lion mauve airait maintenant dans la lande. Il avait décidé de continuer à longer les frontières de Prideland, laissant son frère s’enfoncer dans les Terres Libres. Il irait lui aussi vers la jungle, dans quelque temps, mais il préférait passer en revue les frontières, au cas ou le prince perdu s’y trouvait. C’était une bien bête idée, s'il était réellement ici, un Pridelander l’aurait certainement déjà vu et ramené chez lui.

Alors qu’il allait se retourner afin de s’éloigner dans les Terres, une silhouette du côté du royaume de Kumpa se dessina à l’horizon. Il plissa quelque peu les yeux, se concentrant sur ce félin. Mais il ouvrit rapidement de grands yeux, effrayé. Le félin qui se trouvait plus loin ressemblait terriblement à Mopango, le Nyeusi. Pourtant, il était sûr de sa mort, il avait vu de ses propres yeux son corps inerte. Comment un tel lion pouvait encore être en vie ? Jeuri, peut-être ? Non, il était plus clair que le mastodonte qu’il voyait. Peut-être le neveu du maître noir ? Ça ne pouvait être que lui. Il ne se souvenait pas de son nom, mais son physique suffisait pour faire trembler l’adulte. Il se revoyait, lionceau, impuissant et incapable de se défendre. Il se retrouvait, bien des années en arrière.

Le mâle commença à reculer, tout en se tassant sur ses pattes, en position de soumission. Il priait intérieurement pour que le lion ne le voie pas, peut-être, pourrait-il reculer assez loin pour qu’il ne puisse pas l’apercevoir. Cela faisant tellement longtemps que Jahvis n'avait plus était confronté à ses démons.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Jeu 10 Mai - 14:06

    Sadaka était un lion épanoui. Même si tous ses combats n'étaient pas encore gagnés – notamment celui du pardon de ses enfants – il se sentait plus en paix que jamais. Le souvenir de sa mère était aujourd'hui une force et il le portait chaque jour.

    Les choses bougeaient autour d'eux et il était heureux de voir ses enfants s'impliquer. Chayà et Raksà semblaient vouloir se vouer à leur peuple et il en éprouvait une réelle fierté. Pas particulièrement dans leur envie d'étiquette mais plutôt par le force de décision et leur rigueur pour y parvenir. Il savait Sahàsi plus fragile, plus instable. Il avait envie de l'aider mais celle-ci s'ouvrait encore trop peu à son père, elle semblait si... en colère.

    Quoi qu'il en soit, l'arrivée de Soto sur le trône d'Outland avait ramené Ishana et ses enfants parmi eux et il s'en réjouissait. Il avait toujours beaucoup aimé la lionne de feu, et les revoir, tant de temps après, père et mère était touchant portrait – bien que son histoire fut moins simple, elle en parlait avec un recul amer. Malgré tout, ce Soto sur le trône, c'était – à son avis – affaire à suivre. Il était un des rares à le connaître de près et savait très bien que ce lion était un manipulateur né et que la mort et la cruauté l'habitait. Qui dit qu'il n'allait pas venir leur chercher les noises ?

    Sadaka était donc en patrouille autour des frontières. Seul. Taali était à présent plus épanouie et passait beaucoup de temps auprès des siens. Là, elle chassait avec les femelles. Dure période pour les lionnes. La saison sèche se montrait vorace et il faisait chaud, surtout pour un lion si sombre. Sadaka souffrait plus que la majeur partie des lions d'ici quand le soleil tapait à ce point.

    Soudain, une silhouette apparue côté Lande, une silhouette inconnue. Sadaka fronça les sourcils et accéléra la cadence. Il ne la jouait pas paranoïa, mais il ne pouvait ignorer ni laisser passer cette intrusion. Surtout que Prideland avait déjà subit le passage d'espions – hors de question de permettre ça de nouveau ! Puis, les mâles solitaires n'étaient pas souvent connus pour être des tendres. Ils étaient en majorités des exilés, des bannis, et ça ne présageait rien de bon.

    Quand il arriva aux côtés du fameux mâle il ne put s'empêcher de dresser les oreilles et plisser les yeux. Il semblait effrayé, comme un enfant, et ça malgré un gabarit généreux. Sadaka ne put s'empêcher de se dire que l'animal lui disait quelque chose – comme un souvenir, une idée... Hormis Wanji, il n'avait jamais croisé telle carnation. Mais cet air terrifié, ces yeux tristes...

    « Qui êtes vous et que faites vous ici ? » Dit-il, l'air un peu agressif.

    Il voyait bien que l'animal ne payait pas de mine et qu'il n'avait pas l'air prêt à lui bondir dessus, mais il ne put s'en empêcher. Il était agacé de ne pas réussir à savoir pourquoi le mâle qu'il avait sous le nez lui disait quelque chose... N'empêche qu'il faisait mauvaise pub à la bonhomie des Pridelander.

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Jeu 10 Mai - 17:17

De lointains et noirs souvenirs
Malheur. Le grand mâle l’avait bel et bien vu et avançait dans sa direction, rapidement. Jahvis arrêta de reculer, il ne pourrait pas fuir le lion noir. Une fois à sa hauteur, le mâle lui demanda son nom et la raison de sa présence ici. Il semblait sur ses gardes et quelque peu agressif. C’était un peu normal, même s’il était côté lande, le lion mauve ne cessait de regarder dans la direction de Prideland. Si le mâle n’avait pas été aussi imposant et foncé, l’adulte aurait certainement essayé de le calmer et de le raisonner, lui assurant qu’il n’était pas une menace. Mais ses muscles semblaient figés par la présence du félin, le renvoyant en enfance. Jahvis n’était plus le petit lionceau qu’il avait été. Son corps avait bien changé, le dotant des gènes de son père, lui donnant une forte musculature, le rendant plutôt imposant. Pourtant, le lion mauve était un vrai nounours, à l’intérieur.

Ça devait être étrange de voir un tel spécimen aussi effrayé et apeuré. Le voyageur aurait voulu n’avoir plus du tout de peurs, être courageux et peut-être avoir un fort caractère, comme sa sœur. Mais il resterait certainement à jamais un petit lionceau apeuré, dans le fond.

- Je… Euh… Ja… Jahvis. Je ne fais… fais que passer… tenta-t-il d’expliquer en bégayant.

Cela n’étonna pas Jahvis que le lion noir l’ait oublié, il essayait de se faire le plus discret possible durant son enfance. Peut-être ne l’avait-il d’ailleurs jamais vu. Il espérait que c’était le cas.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Jeu 10 Mai - 20:23

    Jahvis... Ce fut comme un coup de griffe en plein arrière train. Il s'était bien plus défait de sa vie chez les exiles qu'il ne l'eut cru. Jahvis et Faora étaient bien connus là bas, les enfants du démon Wanji. Son instinct ne l'avait pas trompé – que ça soit les yeux comme la carnation. Leur naissance avait bien déçu le mâle aux noires pensées. Jahvis avait toujours été un lionceau discret mais on le disait trouillard. Sadaka avait certes passé peu de temps dans l'ancien Royaume Marozi, mais le groupe était petit et les nouveaux-nés rares. Surtout que, dans le cas des enfants de Wanji, les rumeurs avaient foisonnées les mauvaises langues avaient sifflées.

    « Je sais qui tu es... Je me souviens. Pourquoi passes-tu ici Jahvis ? » Son ton était plus calme, plus doux.

    Il n'était pas prêt à tout laisser passer, mais il voyait bien que l'être qui tremblait devant lui avait plus peur qu'autre chose. Il fallait le détendre un peu.

    « Tu cherches quelque chose ? Outland n'est pas par là tu sais... »

    Question semblant ingénue, pourtant, l'idée était claire ; il voulait savoir ce que mijotait les exilés – ou nouveaux Outlander. Sadaka ignorait que tous les exilés n'avaient pas suivi Hourasi dans sa folie conquérante et que certains avaient préféré rester dans leur premier point de chute – tout aussi délabré qu'il soit. Surtout un grand lion comme lui ! Il avait le profil du guerrier, un bon élément pour une révolte.

    Sadaka l'observait attendant sa réponse, laissant s'égarer son esprit. Jahvis avait grandit dans la violence et semblait – attention, il ne déposait pas sa garde pour autant – si peu enclin à la violence. Soit il était mesquin et manipulateur, soit il était sincèrement dénué de toute arrière, et mauvaise, pensée. Et si tel était le cas, il souhaitait que Gizani ai suivi le même chemin...

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Sam 12 Mai - 10:43

De lointains et noirs souvenirs
Le demi-Nyeusis sembla se souvenir de lui, oui, il confirma les craintes de Jahvis. Mais le ton du lion noir était un peu plus doux que précédemment. Il devait se rappeler que l’adulte n’était pas une menace, loin de là. Et ce n’était pas en grandissant qu’il était devenu une brute épaisse. Certes, il avait appris à se battre, mais seulement parce que Faora le lui avait ordonné. Il était néanmoins heureux d’avoir suivi les cours de sa sœur, il pourrait maintenant se défendre s’il en avait besoin, même s’il doutait qu’il puisse vraiment faire mal au neveu de Mopango.

Ce dernier le questionna sur sa venue ici, et lui parla également d’Outland. Jahvis fronça quelque peu les sourcils. Pourquoi lui parlait-il de ce territoire ? Pensait-il vraiment que le lion mauve avait rejoint les partisans d’Hourasi et, préparait une attaque contre la terre des exilés ? Ce n’était bien évidemment pas le cas. Il ne pourrait jamais participer à une quelconque guerre ! Malgré son physique imposant et taillé pour le combat, le jeune lion n’était pas guerrier, psychologiquement. Il n’aurait jamais supporté de se retrouver sur un champ de bataille. Il n’était pas comme son père, il n’était pas Wanji.

- Non… Non, je ne cherche pas Outland, monsieur. Je vous l’ai dit, je ne fais que passer, je ne cherche rien. dit-il d’une voix faible.

Maintenant que le lion noir n’était plus parmi les exilés, il ne pouvait se permettre de lui révéler sa véritable mission.

- On… On n'a pas suivi Hourasi quand Mopango est mort… tenta-t-il d’expliquer.

Il ne savait pas vraiment si le mâle était au courant pour la mort de son oncle, il préféra donc ne pas tourner autour du sujet. Après tout, peut-être que le lion tenait au Nyeusi, c’était peu probable d’aimer un monstre pareil, mais sait-on jamais. Jahvis n’arrivait pas à revenir sur le nom du félin aux yeux d’ors qui se dressait devant lui. Il s'agissait d'une succession de syllabes en "a", si sa mémoire était bonne, mais rien de concret ne se dessinait dans sa tête. Il n’osa pas le lui demander, aillant peur de manquer de respect au mâle, et le mauve était bien trop craintif pour oser faire une chose pareille.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Dim 13 Mai - 10:26

    Il mentait et cela se voyait – un bon menteur aurait au moins prétendu chercher quelque chose, aussi inutile et barbant qu'il soit. Sadaka aurait put croire à un simple passage mais l'air inquiet de l'enfant qu'il avait face à lui le trahissait. Il était aux aguets, sur le qui-vive. Ses yeux semblaient incapables de tenir en place. Mais la suite le surprit réellement. Jahvis n'avait pas suivi Mopango et il semblerait qu'il n'était pas seul ayant employé le « on ». Sadaka tiqua.

    « Qui c'est ça, le on ? Et où êtes vous donc installés ? » Cette fois-ci, son regard s'était adoucis. Tout les exilés n'étaient pas des fous fanatiques, prêt à suivre un leader sans même savoir si cela leur plaisait ou pas.

    « Excuse moi, tu dois me trouver bien intrusif dans mes questions, je suis obligé d'être sur que Prideland est en sécurité et depuis que Soto est sur le trône, on est tous un peu plus sur nos gardes, et moi le premier. Je sais mieux que tout le monde ici ce à quoi peut ressembler un exilés un peu benêt. Mais tu n'as pas l'air de ceux là. Ou alors tu es extrêmement malin et me manipule, ou bien tu es simplement lucide sur la folie de ces lions. »

    Sadaka soupira, l'air presque compatissant cette fois.

    « La nouvelle de la mort de Mopango s'est répandue comme une trainée de poudre ne t'inquiète pas pour ça, et à ce que je vois, elle n'a pas soulagé que quelques lions... »

    Il était curieux de connaître l'opinion de l'exilé – sans se trahir pour autant. Hors de question qu'un autre qu'eux ne sache l'identité des vrais bourreaux du dernier Nyeusi. Cependant, savoir que d'autres partageaient cette réjouissance lui ferait plaisir. Sadaka avait été très clair avec lui même, il allait venger Kuzali, certes, mais aussi pour débarrasser la Terre des Lions de la menace.

    Il n'était pas prêt à tout laisser passer, mais il voyait bien que l'être qui tremblait devant lui avait plus peur qu'autre chose. Il fallait le détendre un peu.

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Dim 13 Mai - 17:32

De lointains et noirs souvenirs
Il écouta attentivement le lion noir. Jahvis se maudissait intérieurement de ne pas faire assez attention à ses paroles face à ce félin. Ce dernier tenta néanmoins de le détendre quelque peu. Et le mauve ne put retenir un petit rire lorsqu’il exposa la possibilité qu’il lui mente et le manipule. Il se redressa au fil des paroles de son aîné, et finit par se retrouver, tout droit sur ses pattes. Il recula néanmoins de quelques pas, ses anciennes expériences lui avait apprit à garder une distance de sécurité.

- Je vous comprends, moi… moi non, je n’ai pas vraiment confiance en Soto. ne put-il s’empêcher de bafouiller.

Il ne savait pas s’il pouvait parler de sa “mission” au Pridelander. Certes, il ne faisait plus partie des exilés, mais il avait été présent assez longtemps pour voir de quoi était capable son oncle. Jahvis décida de ne pas tout dévoiler, tout de même.

- Je suis partie à la recherche de mon frère, nous cherchons désormais le prince Kama. On ne s’installe pas vraiment quelque part. C’est pour ça que je fouille un peu les lieux, je doute être une quelconque menace. dit-il en souriant, amusé de la réalité.

Il se félicita intérieurement de ne pas avoir bégayé pendant cette prise de paroles. Il ne savait pas comment le lion noir avait appris la mort du dernier Nyeusis, mais il semblait aussi soulagé que lui de sa disparition, une bonne chose. Jahvis avait l’impression de découvrir un autre lion que ce qu’il avait pu observer pendant son enfance. Il semblait plus calme que lorsqu’il traînait avec les Kulishas.

- Je pense que sa mort a soulagé bien des cœurs, en effet. Et, pardonnez mon indiscrétion, mais quel est votre nom, déjà ? demanda-t-il.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 24 Féminin
Nb de Messages : 695
En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Sam 19 Mai - 18:21

    Le jeune Jahvis confia alors à Sadaka les raisons de sa présence ici – et cela balayait tout le reste.

    « Sadaka » Répondit-il, un peu ailleurs. Comment se faisait-il que le prince Kama soit en vie ? Et pourquoi c'était à Odon et Jahvis de s'occuper de le retrouver ? Sadaka savait que Sumu était partie vivre sur Freeland et l'implication de exilés dans cette quête au mort n'étaient pas défaite de liens.

    « Tu viens de dire que tu cherches le Prince Kama, dis moi Jahvis, pourquoi cette tâche reviens à toi et Odon, et surtout, pourquoi penses-tu qu'il n'est pas mort ? »

    Il ne voulait pas le menacer mais juste discuter. Néanmoins, il ne pouvait ôter cet air grave du visage. Les conflits et les manigances ne cesseraient-ils donc jamais ? Cette nouvelle soulevait beaucoup de questions. Si Odon et Kama le cherchait, c'est qu'ils n'étaient pas étrangers à la mort du prince. Supposer qu'il était vivant c'était être au courant des conditions de sa mort. Jahvis était un doux, mais Odon était un liard fidèle. Si Ekua ou Mopango lui avait demandé d'aller assassiner le prince Kama, Sadaka savait qu'il y serait aller. Et, quels étaient les desseins des deux défunts en leur demandant d'aller commettre cet assassinat ? Comme quoi, même morts ils semblaient encore agir.

    Repensant à sa conversation avec Ahva, Sadaka ne pouvait s'empêcher de se demander à quel point Sumu était restée fidèle à sa mère et son père. Etait-elle honnête dans sa démarche ou l'esprit fourbe de sa mère avait eu raison d'elle et elle avait joué un jeu parfait ?

    Beaucoup de questions défilaient dans la tête de Sadaka, et ces informations ne seraient pas tenues confidentielles bien longtemps. Décidément, il n'arrivait pas à savoir si Jahvis était, ou non, digne de confiance...

_________________
Semi-Absence du 17/06 au 01/09

________________________________________________________
kit(c)L// Sadaka parle en : #271e18

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t1824-sadaka
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   Mar 26 Juin - 11:26

De lointains et noirs souvenirs
Le demi-Nyeusis lui rappela son nom et, malheureusement, tenta de chercher plus loin que ce que Jahvis ne voulait lui révéler. Que pouvait-il bien répondre à ça ? Impossible de tout lui révéler, sa loyauté allait désormais au roi de ces terres, aucun doute qu’il arrêterait Odon s’il savait que c’était lui le coupable. Mais le duo avait encore besoin de pouvoir vagabonder sur Prideland pendant quelque temps. Il aurait l’impression de trahir son frère, en faisant cela, ce n’était pas comme avec Tasa. Elle, il savait qu’elle ne dirait rien, elle avait toute sa confiance. Mais ce lion, il ne le connaissait que de vue, et de nom maintenant. Et ses agissements, lorsqu’il était avec Mopango, n’était pas non plus des plus honorables, il avait aidé le Nyeusis. Pouvait-on réellement changer de loyauté si rapidement ? Qu’est-ce qui garantissait à Jahvis que cette histoire ne circulerait pas à Prideland ? Et s’ils savaient où se trouvaient Odon et lui, ils ne seraient plus en sécurité pendant leurs recherches.

- Je ne fais pas confiance à Sumu, monsieur Sadaka. Je ne peux pas la croire, et le prince ne peut pas avoir disparu sans laisser de traces. On aurait au moins retrouvé son corps, je pense que le fleuve l’a porté plus loin et que c’est là-bas qu’il se trouve.

Il ne mentait pas vraiment, il ne disait qu’une partie de la vérité.

- Je ne sais pas s’il est mort où pas, disons que nous avons une chance sur deux de le retrouver. Mais tant que c’est possible, il y a de l’espoir, non ? Alors pourquoi ne pas tenter le coup ?

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: De lointains et noirs souvenirs   

Revenir en haut Aller en bas
 
De lointains et noirs souvenirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Eldars noirs.
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» Les Colons Noirs
» Les Noirs interdits de bistrot à Pékin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: La Vallée Abandonnée
-