Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Rentrons chez nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Rentrons chez nous   Sam 5 Mai - 19:23

Rentrons chez nous
Cela faisait quelques jours que Jahvis et son frère étaient partit à la recherche du prince Kama. Ils étaient chacun partit de leurs côtés dans la lande. Si l’héritier avait chaviré, il devait certainement se trouver dans les parages. Le lion mauve aurait aimé passer plus de temps avec le liard, avant de partir. Retrouver son frère avait été un moment de joie intense pour le voyageur, mais la réalité les avait rattrapées bien vite. Le fils de Kulishas vagabondait donc après un lion qu’il ne connaissait que de nom. Odon lui avait bien expliqué vaguement à quoi ressemblait l’héritier de Freeland, mais ce n’était pas une tâche facile pour le jeune adulte. S’il arrivait à le trouver, qu’est-ce qui prouvait qu’il allait accepter de le suivre ?

Le soleil tapait fort sur le lion et l’empêchait de voir nettement par moment. L’astre lui faisait aussi voir des mares d’eau vers l’horizon, mais elles disparaissaient une fois qu’il avançait un peu. Jahvis s’arrêta quelques minutes afin de se reposer. Il espérait que les fouilles d’Odon étaient plus fructueuses que les siennes. Même pas une trace de pas ne se dessinait sur le sol rocailleux et poussiéreux. En arrivant sur Prideland, il n’avait fait que passer quelque temps sur la lande. Il avait jugé que cet endroit ne devrait pas abriter son frère, bien trop désert. Alors imaginer un Freelander, seul en ces lieux l’étonnait.

Il commençait à se résigner, à baisser les épaules, quand une silhouette se dessina à l’horizon. Il ne s’agissait pas de son frère, le félin semblait bien plus robuste et grand que le liard. Il ne voyait pas la couleur de son pelage et ne pouvait donc pas identifier le félin. Sans attendre, il s’élança vers l’animal, revigoré. Il se remit à marcher en arrivant près de l’étranger. Ce dernier ressemblait à ce que lui avait décrit son frère, orange avec une crinière de feu. Jahvis n’avait jamais vu aucun des deux enfants royaux, il devait donc se fier aux dires du félin noir. Il s’approcha lentement de l’animal.

- Euh… Bonjour, excusez-moi, mon cher ? Hm… Êtes-vous le prince Kama ? demanda-t-il poliment.

Simple, efficace, Jahvis n’avait pas vraiment le temps de tourner autour du pot.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Lun 7 Mai - 19:01





Le prince déambulait sans savoir où aller. Il devait se rendre quelque part sans réellement pouvoir mettre le doigt dessus. Il avait tourné en rond dans cette jungle immense, se faisant chasser par les singes à chaque recoin. Ces primates étaient violents, possessifs et peu enclin à discuter avec les intrus. Sortir de ce labyrinthe lui avait pris une éternité, ou peut-être plus. Jour et nuit se sont enchaînés pendant longtemps avant que le prince ne puisse enfin fouler un nouveau sol. Lorsque les frontières de la jungle se dessinèrent devant lui, une immense vague d’appréhension s’empara de tout son corps. Si faire demi-tour lui était impossible, avancer semblait tout aussi insurmontable.

Il lui fallut une journée entière pour enfin se décider à faire le premier pas. Méfiant comme jamais, le lion doré avançait lentement. L’espace ouvert de la Lande le perturbait et l’insécurité le gagnait à chaque fois qu’il avançait. Pourtant, il était forcé de continuer sa progression, bien trop visible à son goût, il n’était pas à l’abri. Jamais. Il s’était perdu plus d’une fois dans l’immensité de ce territoire qui semblait dépourvu de toute vie. Quelques proies passaient de temps en temps mais restaient rare et à chaque fois qu’il avait la chance d’en apercevoir une, le lion à la crinière flamboyante en profitait pour en faire son repas. Heureusement pour lui, toutes ses tentatives n’étaient pas un échec et il pouvait encore s’estimer heureux de ne pas avoir le ventre creux.

Plusieurs fois, il s’était retrouvé à passer la nuit au pied du Grand Baobab, restant sur place quelques jours afin de prendre du repos ou s’aventurant dans une nouvelle direction. Malheureusement, aucun chemin ne semblait être le bon et il arrivait que sa tête lui fasse horriblement mal. Un rappel d’une douleur vive et intense ayant entraîné un traumatisme plus grand que la simple cicatrice engendrée par cette incident mais heureusement invisible.

Alors que Kama tentait aujourd’hui une nouvelle direction malgré son optimisme bien entamé, il aperçut une ombre se dessiner à l’horizon. Cette découverte le figea sur place, littéralement. Comme prisonnier de la glace, le souffle du lion se coupa, il espéra l’espace d’un instant être invisible aux yeux de cet étranger. Peu importe à quel point sa volonté fut forte, l’étranger se dirigea vers lui et d’un pas bien assuré avec ça. Paniqué à l’idée de devoir faire face à quelqu’un, le premier réflexe de Kama fut de reculer, encore et encore jusqu’à ce qu’il disparaisse. Cependant, à marcher à reculons sans regarder derrière soi, on finit par chuter. Il ne fallut pas longtemps à Kama pour perdre l’équilibre et atterrir sur son derrière tel un lionceau et dès lorsque l’étranger s’adressa à lui, le lion doré ne put répondre que sur la défensive :

« Laissez moi tranquille ! J’ai rien à vous dire ! »



Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Mer 9 Mai - 11:48

Rentrons chez nous
Le félin, à force de reculer, finit par tomber en arrière. Lui criant par la même occasion qu’il n’avait rien à dire au lion mauve. À ces paroles, Jahvis en déduit qu’il avait bel et bien trouvé le prince perdu. Il fut soulagé quelques instants, mais rapidement il se rendit compte que ramener Kama auprès des siens ne serait pas chose facile. Il hésita à aider le jeune adulte, il n’avait pas vraiment l’air enclin à cela. Le mauve décida quand même de poser une de ses pattes derrière son dos et de le pousser quelque peu vers l’avant, il espérait ne pas trop avoir l’air d’être un quelconque danger. Dangereux, Jahvis ? Non, ce trait de caractère ne lui allait décidément pas bien, pas bien du tout.

- Laissez-moi au moins vous aidez, majesté. dit-il en souriant doucement.

Le prince avait l’air tellement désorienté et il n’avait d’ailleurs pas l’air d’être heureux de le voir. Ne voulait-il vraiment pas de son aide ? Le coup qu’Odon lui avait donné devait être plus fort qu’il ne l’avait pensé. Aucun lion censé ne resterait à airer dans cet endroit, perdu, sans demander un peu d’aide. Devrait-il traîner Kama jusqu’à Freeland ? Il ne sentait pas vraiment capable d’aller contre la volonté du lion orange. Et comment pourrait-il le faire ? Le porter ?! Non, il faudrait bien qu’il décide de son propre chef de le suivre.

- Je suis content d’être enfin tombé sur vous, cela fait plusieurs jours que je suis à votre recherche. dit-il simplement.

Jahvis avait décidé de faire dans la douceur, cela ne servirait à rien de brusquer l’héritier, il risquerait de se braquer et de fuir le lion mauve. Il espérait vraiment qu’il rentrerait avec lui, il l’avait promis à Odon.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Jeu 17 Mai - 21:51





Face à ce lion, Kama n’était pas à l’aise et en réalité il cela aurait pu être n’importe quel autre félin, la gêne aurait été la même. Stressé, son corps battait à tout rompre, il ne bougeait pas, totalement tétanisé. C’était comme si on venait de l’assommer, à nouveau. Mais voilà qu’un contact se fit sentir et cela dérida immédiatement le Freelander qui réagit avec brutalité et probablement beaucoup d’excès. Il se leva brusquement et s’éloigna d’au moins dix pas. Ce lion n’avait aucune connaissance de l’espace vital ? Les yeux fous, le regard affolé, la respiration trop rapide Kama réussit à articuler :

« Ne me touchez pas ! »

Il conserva une distance de sécurité entre lui et le lion mauve. Pas question que cet étranger ne l’approche plus que de raison. Sa réaction était peut-être terriblement excessive aux yeux de lion mauve, mais il fallait se mettre à la place de Kama. Ce lion, cet étranger, débarquait de nulle part et se permettait toute sa joie d’avoir ENFIN retrouvé le prince. Il y avait de quoi être désabusé par la situation.

Mais ce qui le fit réellement tiquer c’est de se dire que ce lion ne le cherchait que depuis quelques jours. Seulement quelques jours ? Alors quoi, plus d’un an s’était écoulé et il avait le droit à seulement quelques jours ? Il était perdu, totalement paumé, oscillant entre des émotions terriblement contradictoires et ne put que nier en bloc dans une ultime manière de se protéger et de s’éloigner de ce lion. Il devait le confondre avec quelqu’un d’autre, c’était tout simple. Tellement simple que Kama ne pouvait que se sentir idiot lorsqu’il termina sa phrase, se rappelant soudainement que c’était bien son prénom qui était sorti de la bouche de l’étranger :

« Vous êtes fou et je ne suis pas le lion que vous cherchez. »

Il fit rapidement volte-face, tourna les talons et dans une volonté d’oublier tout ça, s’engagea dans une direction, peu importe laquelle tant que c’était loin de tout ça. Loin de tout ce retournement, de cette sensation affreuse qui lui tordait le ventre et qui ne faisait, finalement, que s’amplifier à mesurer qu’il s’éloignait. Il s’arrêta finalement, soupirant, avant de tourner avec appréhension sa tête vers l’étranger :

« Vous êtes qui au juste ? »



Incarné par Ajjin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Mer 30 Mai - 18:22

Rentrons chez nous
La réaction de Kama ne fut pas celle que le voyageur attendait. Le lion à la crinière rouge se releva précipitamment, se reculant d’au moins 10 pas, lui interdisant de le toucher. L’adulte semblait totalement affolé, comme si ce n’était pas Jahvis qui se dressait devant lui, mais un monstre. Le prince nia, assurant à l’adulte qu'il devait s’être trompé de personne. Alors que le mauve allait lui répondre, le félin fit volte-face, s’éloignant de lui. Le cœur du jeune lion se mit à battre la chamade, il ne pouvait pas le laisser partir ! C’était sa seule chance pour aider son frère, il ne pouvait pas s’enfuir ainsi ! Alors qu’il allait s’élancer à la suite de l’héritier, ce dernier s’arrêta, retournant sa tête vers lui. Il s’exprima d’une voix peu sûre, enfin, c’est ce que le lion sembla remarquer. Il s’empressa de répondre à Kama, ne voulant pas que le prince s’en aille, encore une fois !

- Mon nom est Jahvis, votre majesté. Je suis un simple voyageur. En explorant près de Freeland, j’ai entendu quelques paroles, par-ci, par-là. Les lions, là-bas, semblaient bien attristés de la disparition de leur prince héritier. Je me suis donc dis, que je pourrais peut-être les aider, vous aidez ? dit-il en reprenant un rythme cardiaque stable et normal.

Tout ceci était faux, bien entendu. Il n’avait jamais parlé à un Freelander, ou alors il ne s’en souvenait pas. Il n’avait jamais entendu des paroles, parlant de lui, à part de la part de son frère. Cela écorchait le cœur de Jahvis de devoir mentir au prince, mais c’était pour le bien de sa famille. Et puis voir un lion si perdu réveillait son côté généreux et attentionné, il n’aurait pas supporté de laisser Kama seul dans sa tourmente.

- Et sans vouloir vous vexer, je ne pense pas m’être trompé de lion. Je ne souhaite que vous aider, je vous assure. tenta-t-il pour rassurer le jeune prince.

Jahvis avait dit ça d’une voix calme et posée. Il ne voulait pas que l’héritier pense qu’il le prenait en pitié, il savait que la majorité des félins n’aimaient pas être traités comme des petits êtres sans défense. Même si pour le moment, le prince ne lui inspirait rien de fort, juste un animal perdu, aussi bien physiquement, que mentalement.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Mer 6 Juin - 14:28





« Pourquoi m’aiderait-on maintenant ? J’ai vu le soleil se lever et se coucher de nombreuses fois depuis que je suis seul. Pourquoi seulement maintenant ? »

Kama avait bien entendu tout ce que le lion mauve venait de lui dire et tout cela tournait dans sa tête, trouvant parfois le chemin d’un souvenir qui lui semblait lointain et tantôt un mal de crâne immense. Il était frustré. Totalement déboussolé de ne pas comprendre où tout cela était censé le mener. Freeland hein ? Oui, cela lui rappelait vaguement quelque chose et s’il n’était pas aussi instable, il en demanderait bien davantage mais malheureusement, cela semblait faire trop mal. C’était comme si quelque forçait dans sa tête, cherchait à sortir, à exploser. Sa cicatrice le lançait terriblement tandis qu’il faisait les cents pas, tel un animal fou qui se sentait pris au piège.

Si Jahvis n’était pas directement responsable de la situation, il était en revanche responsable du fait que tout se mélangeait aujourd’hui dans la tête de Kama. Il fallait qu’il extériorise, lui qui n’avait pas réellement conversé avec quelqu’un depuis très longtemps :

« Vous débarquez ainsi, après plus d’un an d’errance et de recherche de ma part, comme si c’était facile. Vous criez mon nom comme si c’était enfin la réponse à toutes vos questions, et les miennes alors ? »

C’était davantage des reproches qu’autre chose, mais il ne savait plus du tout où il en était et sa tête lui faisait mal, horriblement mal. Il en avait presque la nausée. Trop d’émotions fortes en seulement quelques minutes, il avait atteint une sorte de limite. Et c’était beaucoup trop de questions qui restaient pour lui sans réponse. Il était fatigué, exaspéré, à bout de nerf :

« Vous avez le bon lion sous la patte, la belle affaire ! Pourquoi devrais-je vous faire confiance ? Pourquoi est-ce que j’irai vous croire à propos de ces histoires sur Freeland et sur le prince disparu et que sais-je d’autre encore ? »


Incarné par Ajjin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 302
Localisation : Belgique

En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Mar 26 Juin - 9:52

Rentrons chez nous
Kama faisait les cent pas. C’est vrai, de nombreux mois devaient s’être écoulés depuis la disparition du prince, mais c’était seulement maintenant que quelqu’un venait à son secours. Jahvis comprenait la rage du prince héritier, cette injustice devait être dure à encaisser. Ce n’était même pas un des siens qui venait l’aider, juste un voyageur étranger, sans aucun lien avec sa famille. Le lion mauve ressentait également de la colère pour les Freelanders. Comment avaient-ils pu laisser leur prince hérité sans nouvelle ? Ils prétendaient avoir fait de nombreuses recherches qui n’avaient abouti à rien du tout. Mais peut-être que Kama avait déjà fait un bout de chemin ? Peut-être ne l’avaient-ils pas cherché au bon endroit, au bon moment ?

Jahvis encaissa la hargne du prince sans se plaindre. Ce dernier souleva une des craintes de l’adulte, il ne voulait vraiment pas le suivre ? Non, impossible ! Il l’avait promis à Odon, c’était leur seule chance d’avoir un avenir meilleur, il devait revenir avec l’héritier de Freeland !

- J’aimerais dire que je comprends votre colère, mais ce serais vous mentir. C’est une horrible injustice, mais je n’en suis pas responsable. Je ne peux pas non plus répondre à vos questions, seule votre famille peut le faire. Ne voulez-vous pas retrouver votre chez vous ?

La dernière phrase de Kama fit néanmoins tiquer le voyageur. Ne se souvenait-il pas de sa vie sur Freeland ? De son rang ? Odon n’y était pas allé de patte morte, apparemment. Il aurait pu juste le pousser dans l’eau, ça lui aurait facilité la tâche.

- Mais enfin, vous êtes le prince héritier de Freeland, Kama ! Vous êtes le fils du roi Haki et de la reine Kali, le frère jumeau du prince Naba ! Ne vous vous en souvenez-vous pas? s’étonna-t-il.

Hors rp:
 

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Avatar ©️ Yetsa Signature ©️ Polux
Jahvis voyage en #602a27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4058-jahvis-fragile-au-grand-c
avatar
Meneur de Jeu


À mon sujet

Age : 98 Masculin
Nb de Messages : 321
En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   Mar 17 Juil - 12:03





L’effarement et l’incompréhension était palpable des deux côtés mais Kama semblait le plus tendu face à la situation. Il ne lui fallait pas plus qu’un lion étranger semblant mieux connaître sa vie que lui pour le rendre si nerveux. Il roula des yeux lorsque le lion mauve commença à parler. Evidemment qu’il ne pouvait pas comprendre, ce n’était pas lui l’amnésique abandonné dans l’histoire ! Ce n’était même pas un membre de sa famille qui venait le chercher mais un parfait étranger. Le lion doré se sentait blessé, perdu, à la limite de l’explosion.

Et évidemment que Kama voulait rentrer chez lui mais il n’avait aucune idée de comment faire. C’était un mélange de colère et de frustration mêlés à de l’incompréhension, tout ça donnant un cocktail plutôt explosif et qui devrait tôt ou tard être apaisé. Mais alors que le lion à la crinière rouge allait rétorquer, Jahvis continua sur sa lancée. Il aurait bien aimé lui rire au nez lorsqu’il le qualifia de prince mais la suite le troubla davantage.

Haki, Kali, Naba. Le jeune lion répéta ces trois noms plusieurs fois, les murmurant afin de s’en imprégner encore et encore. C’était comme si on venait de le frapper une seconde fois lorsqu’il réaliser avec horreur que tout ceci ne lui était pas inconnu. C’est avec un regard interdit qu’il posa ses yeux sur Jahvis. S’il s’en souvenait ? Oui. Mais seulement maintenant. Mais étrangement, tous les détails ne lui revenaient pas, c’était encore assez flou. Mais un flot de souvenirs montaient jusqu’à son esprit et alors qu’il continuait à prononcer ces noms, un léger sourire apparut sur son visage. Néanmoins, c’est un sourire qu’il perdit rapidement, il lui manquait encore des pièces du puzzle. Aussi il reporta son attention sur Jahvis avant de demander le plus sérieusement du monde – une certaine impatience brillant dans ses yeux :

« Je veux tout savoir. Racontez-moi tout ce que vous savez sur eux, sur moi. »

Incarné par Ajjin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Rentrons chez nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrons chez nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouvelles de chez nous
» La langue de chez nous
» A la mode de chez nous.
» Bienvenue chez nous
» Georges Saati, vous avez raison mais ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
La Lande des Sans-Terre
 :: La Vallée Abandonnée
-