Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 You were my person || PV Iqhwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: You were my person || PV Iqhwa   Sam 5 Mai - 18:46

« You were my person »
Feat. Iqhwa

La neige tombait en d'infimes flocons, seule témoin du temps qui s'écoulait. Pas après pas, Ideha s'enfonçait dans les montagnes, consciente qu'elle laissait derrière elle tout un monde qu'elle ne reverrait jamais. Mais cela importait peu, désormais, car elle avait perdu la seule chose à laquelle elle tenait depuis bien longtemps. Son choix était fait depuis des semaines, la vieille lionne avait simplement attendu le moment favorable pour le faire connaître. A dire vrai, elle avait d'abord pensé quitter le clan sans que personne ne soit au courant, mais elle avait simplement profité du rassemblement pour informer les Nordiques, et plus particulier Iqhwa. Il avait été la seule chose qui l'avait retenu ces derniers mois, et pourtant il l'avait abandonné aussi. Dans de telles conditions, à quoi bon rester ? Ideha devait avouer qu'elle avait fait part de son intention dans le seul but d'atteindre son frère. Elle avait voulu le faire souffrir comme lui-même lui avait fait du mal, lui faire réaliser qu'il perdrait le dernier membre de sa famille et qu'il en était le seul responsable. Mais cela n'avait plus d'importance, désormais. Elle était partie.

Certains Nordiques avaient essayés de la retenir, mais la plupart avait respecté son choix, ou ne l'avaient pas cru capable de s'en aller. Il faut dire que ces derniers jours, elle avait agit comme si de rien n'était, faisant sa part du travail, ou du moins, ne changeant rien à ses habitudes. Mais c'était un faux-semblant. L'ancienne Nokosis avait attendu que l'attention se détourne d'elle, que l'on oublie, pour partir. Tôt, à l'aube, elle s'était éloigné du groupe comme elle le faisait quotidiennement. Mais cette fois-ci, elle ne reviendrait pas. Il n'y avait eu ni adieu, ni même un dernier regard sur ces lions qu'elle côtoyait depuis de longues années. Ideha était une coquille vide, gelée, seulement menée par une indifférence lasse. Pas après pas, elle s'enfonçait donc plus loin dans le Grand Nord, sans but précis. Elle savait qu'elle ne l'atteindrait pas. Quel qu'il soit, le destin qui l'attendait ne prenait place sur aucun autre territoire que celui qui avait été sien pendant des années. En se perdant loin dans les immenses Montagnes qui bordaient le Grand Nord, Ideha serait certaine que personne ne la trouverait, et que le froid et le temps finiraient par venir l'emmener. Elle connaissait parfaitement l'issue de son exil solitaire, mais elle ne la redoutait pas. Il était temps pour elle de quitter ce monde qu'elle n'avait jamais vraiment aimé.

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 173
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Lun 7 Mai - 13:30

You were my person


Tic… Tac… Tic… Tac…

Le vieux mâles se réveilla en sursaut, le cœur battant… Paniqué, il regarda autour de lui avant de finir par se calmer, en voyant les autres dormir. Encore un mauvais rêve. Encore un… Depuis ce jour où il avait prit la parole devant tout le monde, il n’arrêtait pas de faire le même rêve. Il se senti d’ailleurs presque harcelé. Il n’y voyait rien dedans. Une tempête de neige silencieuse, une destination incertaine… Et toujours ce son. Un tic. Un tac. Régulier. Un son qui semblait battre le temps. Il ne savait pas vraiment comment expliquer tout ça. Il ne savait pas vraiment y mettre de mot… Alors il n’en avait parlé à personne. Ou presque. Il l’avait déjà dit à Ayo qu’il dormait mal ces derniers temps. Qu’il avait besoin de prendre l’air parfois, en pleine nuit.
Il posa le regard sur sa fille et laissa glisser un sourire tendre. Surement la plus belle chose qui lui soit arrivé jusqu’à présent. Un rayon de soleil qui avait réchauffé son cœur. Avec douceur il glissa sa tête contre elle avant de se lever et de quitter leur caverne pour rejoindre l’extérieur. Une fois dehors il leva la tête et observa les étoiles. Elles avaient l’air… Lumineuse. Bien plus que d’habitude… Alors souriant, il se perdit dans ses pensés en les admirant…

Tic… Tac… Tic… Tac…

Ota sursauta avant de regarder autour de lui. C’était quoi ça ?… Depuis quand faisait-il des rêves alors qu’il ne dormait même pas ?!… Baissant les oreilles et la tête, il voulut retourner à l’intérieur, prit par la peur mais… Une ombre accapara son intention. Enfin. Il avait crue voir une ombre, partir au milieu des arbres. Durant un instant il se demanda s’il n’était pas en train de perdre la tête. S’il ne sombrait pas dans la folie. Cette chose qui s’emparait de l’âme de certain vieux lions, promettant une fin de vie bien compliqué.
Alors il secoua vivement la tête. Non. Il n’était pas fou. Il ne perdait pas non plus la tête. Mais… Il fallait qu’il mette les choses au point. Pour lui. Il jeta un coup d’œil derrière lui, puis se mit en route, s’avancer dans l’obscurité de la nuit, disparaissant entre les arbres.
________

Il ne sut combien de temps il avait marché… Mais en voyant le jour se levé sur les montagnes du Nord, il commençait à penser qu’il courrait après une chimère. Peut-être que finalement… La folie l’avait réellement rattrapé ?… C’était comme-ci… Comme-ci quelque chose l’avait attiré ici. Chaque fois qu’il avait voulut rebrousser chemin, ce son était revenu vibrer dans ses oreilles. Ce rythme régulier qu’il avait appris à détester. Dépité, il se stoppa dans sa marche et posa les yeux sur ce paysage. Ce soleil, cette lumière… Il y avait là une vision tellement belle… Et cette sensation étrange, de n’avoir jamais vue un levé de soleil aussi beau…
C’est à cet instant qu’il la revit. Cette ombre furtive. Elle le suivait ?!… Elle le baladait ?!… Est-ce un esprit ?… Non… Impossible ! Ils l’avaient toujours contacté par les rêves. Pas de cette manière… Plissant les yeux il entreprit de tenter de la rattraper, galopant comme il pouvait malgré la douleur. Il passa plusieurs arbres, puis voulut tourner après une bute et… Freina aussi sec qu’il le pouvait alors qu’il se retrouvait nez à nez avec sa sœur, Ideha. C’était elle depuis le début ?!… non… Non. Pas du tout. Il l’aurait reconnue, même aussi furtivement…

Iqhwa recula aussitôt de quelques pas, les oreilles basse. Son cœur était douloureux à cet instant… Il avait voulut aller la voir, lui parler, mais n’en avait jamais trouvé le courage. Et maintenant… Maintenant elle était là, face à lui, alors qu’ils étaient loin du camp. Mais…

- Ideha… Je… heu…

Il voulut parler, mais en faites… non. Il ne savait pas quoi dire. Il ne savait plus comment réellement s’exprimer. Alors finalement, il préféra garder le silence.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar & Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mar 8 Mai - 19:53

Les mâchoires serrées et le regard impassible, Ideha continuait inlassablement de s'enfoncer dans les Montagnes. Elle avait rarement été aussi loin, même depuis sa plus tendre enfance. Les frontières du Grand Nord étaient réputées pour être dangereuses, et même les Nordiques les plus expérimentés ne s'y aventuraient pas sans une bonne raison. Sans pouvoir en donner la raison, la veille lionne savait que c'était là bas qu'elle devait se rendre, là où la nature était plus sauvage que nulle part ailleurs. Une ombre la tira soudain de ses pensées, interrompant sa marche régulière. Face à elle, Iqhwa sorti de nulle part.

─ Ideha… Je… heu…

Les oreilles basses, il recula de quelques pas. Il se savait en tort. Pourquoi était-il présent, dans ce cas ? Ideha posa le regard sur lui. Un regard empreint d'une telle froideur qu'elle-même ne se serait sûrement pas reconnu, pas face à son jumeau. Mais il ne l'était plus, désormais. Il n'était plus son frère depuis qu'il avait décidé de lui tourner le dos. Elle avait accepté de le voir s'éloigner, elle avait supporté de le voir devenir père, mais sa prise de paroles avait terminé de détruire le peu de lien qui restait entre eux. Toute sa vie, elle l'avait soutenu, et la seule chose qu'elle recevait en retour de tant d'année de loyauté n'était autre que la destruction de la seule chose pour laquelle elle s'était efforcée d’œuvrer. Le vieux mâle n'avait eu qu'à prononcer quelques paroles pour l'atteindre au plus profond. Quand bien même les mots n'avaient eu que peu d'impact, c'était la signification de l'acte qu'Iqhwa avait posé qui avait touché Ideha au plus profond d'elle-même.

─ Va t-en, Iqhwa.

Sa voix avait claqué, vibrant d'une rancœur et d'une colère sans précédent. Elle ne voulait pas le voir, lui plus qu'aucun autre. Il était la dernière chose qu'elle souhaitait croiser, désormais. Tout valait mieux que son frère.

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 173
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Ven 11 Mai - 7:46

You were my person


Ideha restait froide, ce qui n’arrangeait en rien l’état du vieux mâle. Son cœur restait déchiré, même s’il c’était persuadé qu’il avait fait tout ça pour sa fille. Pour celle qui avait encore toute sa vie devant elle, contrairement à eux. Mais dans tout les cas, ça sœur n’avait jamais cherché à comprendre, et c’était sans doute ce qui l’avait le plus blessé, même s’il s’en cachait lui-même. Lorsqu’elle lui demanda de partir, il regarda un instant le sol, avant de faire demi-tour. A quoi bon rester ?… Seulement, alors qu’il venait de faire que quelques pas, il se figea de nouveau…

Tic… Tac…

Ce son… Iqhwa avait redressé la tête et les oreilles, fixant un instant devant lui avant de ce dire qu’il avait peut-être compris le message. C’était donc ça ?… C’était elle qu’il fallait qu’il voit ?… Il tourna de nouveau la tête vers sa sœur, gardant les oreilles droites durant quelques secondes avant de les baisser de nouveau, alors qu’il reprenait cette posture un peu vouté qu’il arborait bien trop souvent. Peut-être avait-il le pouvoir de la sauver ?… De la sortir de tout ça ?… Peut-être… Tant de peut-être… Il se retourna complètement vers elle…

- Je… Heu… je pense que… Qu’il faut qu’on… Qu’on discute… Oui…

Même si ça ne lui plaisait pas vraiment. Enfin plaire… Disons que ça l’effrayait plus qu’autre chose. Il avait peur oui. Peur des réactions de la femelle. Peur de ses mots, de ses gestes… De son regard… Il était effrayé par la situation mais tentait de le cacher. Sans réellement y parvenir.

- De… De tout… ça… Oui…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar & Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Dim 13 Mai - 11:34

Sa voix claqua, plus glaciale que jamais. N'avait-elle jamais été peinée à ce point auparavant ? Ideha en doutait. Iqhwa la regarda, puis baissa le regard vers le sol avant de faire demi-tour. Il repartait. Il la laissait le chasser. Pendant un cours instant - un infime instant - Ideha sentit son cœur se serrer à l'idée que sa dernière entrevue avec son frère se terminait de la sorte. Il n'essayait même pas de se défendre. Avait-il abandonné tout espoir de la raisonner ? Ou ne souhaitait-il simplement pas tenter sa chance ? Un étrange étau enserra le cœur de la vieille lionne, qui se refusa cependant à réagir. Sa fierté et sa rancœur l'en empêchaient. Pour autant, Iqhwa finit par se figer, masse blanche immobile au cœur d'un paysage aussi immobile que lui. Les oreilles pointées, il se redressa, comme s'il avait entendu quelque chose, avant de porter à nouveau les yeux sur elle. Un court instant durant, leurs regards se croisèrent, et la colère laissa place à un immense chagrin dans les yeux d'Ideha. Mais cela ne changea rien. Son frère baissa à nouveau les oreilles, reprenant cette attitude courbée qu'il affichait bien souvent au regard d'une situation qu'il ne croyait pas maîtriser.

─ Je… Heu… je pense que… Qu’il faut qu’on… Qu’on discute… Oui… De… De tout… ça… Oui…

Croisant son regard, Ideha y décela de la peur. Il avait peur d'elle. De sa soeur. Elle l'avait pourtant toujours protégé, tenu à l'écart des dangers, et encaissé les coups durs pour lui autant qu'elle le pouvait. Mais aujourd'hui, c'était de sa sœur qu'Iqhwa avait peur. Avait-elle à ce point changé pour qu'il ne la reconnaisse plus ? Le temps l'avait sans doute aigrie, mais jamais jadis elle n'avait porté une patte sur lui. Elle avait par moment haussé la voix, et ils s'étaient disputés plus d'une fois, mais elle n'avait jamais eu pour but que de le protéger. Jamais elle n'avait voulu le blesser ou lui faire du mal. Jamais, jusqu'à aujourd’hui. Car elle comprenait qu'Iqhwa n'avait jamais réellement saisit sa raison d'être et d'agir. Lui, en somme. Elle avait été tellement présente pour lui que le vieux mâle n'avait jamais remarqué que, tout ce qu'elle faisait, elle le faisait pour lui. Pour qu'il se sente mieux au sein du clan, qu'il soit serein et sans crainte. Elle ne le lui avait jamais fait remarqué parce qu'elle avait toujours pensé qu'il avait compris. Mais aujourd'hui, la vieille lionne comprenait qu'elle s'était trompée. Iqhwa ne comprenait pas pourquoi elle agissait de la sorte. Bien sur, Ayo était une exception, sans doute parce qu'Ideha avait inconsciemment compris que son frère s'était éloigné avec le temps, et que le voir donner son attention à une autre qu'elle ne lui avait pas plu, mais pour le reste, Ideha avait toujours lutté pour ce qu'elle estimait le mieux pour eux. Jusqu'à aujourd'hui.

─ Il n'y a rien à dire, Iqhwa. Je m'en vais. Je n'ai plus rien ici.

Aujourd'hui, elle faisait ce qui était mieux pour elle, et le laissait délibérément de côté. Sa voix n'était plus aussi froide, elle trahissait seulement la rancœur que la situation lui causait. Son regard, lui, était empreint d'une note de chagrin qu'elle ne parvenait pas à cacher.


_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 173
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Lun 14 Mai - 8:18

You were my person


Iqhwa craignait la suite… Il ne craignait pas d’attaque physique, mais plutôt moral. Ces blessures qu’il considéré comme bien plus douloureuse qu’un coup de griffe ou une morsure. Ces attaques cinglante, que la vieille lionne avait déjà commencé à lancer, lors de la grande réunion aux sources chaudes. Il savait beaucoup de chose aussi, il comprenait les agissements de sa sœur, ce qu’elle avait fait toute sa vie pour lui, mais… Depuis qu’Ayo était arrivé, tout avait changé. Et ça, Ideha ne semblait pas comprendre pourquoi. Aux yeux du vieux chamane, il y avait un sacré manque de discussion entre eux. Et… Ils étaient tout deux fautif. Bien qu’il se considéré comme le fautif premier. Sa lâcheté, sa peur, l’avait bloqué tellement de temps. Il n’avait osé venir l’aborder. Il avait laissé les mois glisser, sans même faire un pas vers elle alors qu’il la voyait s’éloigner.
Il avait donc fait demi-tour, poussé par ce son étrange, poussé par tout cela aussi. Il fallait qu’il mette les choses au point. Maintenant qu’elle avait décidé de partir… Partir à tout jamais… ça ne pouvait pas se finir comme cela. Pas à ses yeux. Et les paroles que la lionne lâcha furent comme un stalactite que l’on venait planter dans son cœur… Plus rien… Elle aurait put avoir beaucoup si elle avait ouvert les yeux… Il en était persuadé… Mais… C’était de sa faute pour lui si elle n’avait pas sut le faire. Il ne l’avait pas aidé.

- Si… On… On a beaucoup… beaucoup de chose à… à ce dire… Oui…- Il secoua la tête et reprend, le regard fuyard, cherchant ses mots, effrayé par la situation aussi. Mais il le fallait - Tu… Tu partiras si tu le veux toujours… Après… mais… Mais il faut qu’on parle. Ne… Ne serais-ce qu’une dernière fois… Oui…

Il regardait la neige, le cœur serré et douloureux. Il savait que cette discussion lui serait pénible. Mais… Il ne pouvait plus reculer. Peut-être… Peut-être qu’il pourrait la sauver, l’aider ?…

- Je… Je suis désolé Ideha… Je… je sais que ce n’est pas pardonnable pour… Pour toi. Je sais… Je sais que j’en souffrirais… Jusqu’à… Jusqu’à la fin… Mais… Regarde moi… Je… Je n’ai plus d’avenir… - Il secoua la tête négativement et reprit - Je… Je l’ai fais pour Ayo… Pour… Pour que plus personne ne lui fasse du mal… Pour qu’elle… Qu’elle ne vive pas… Comme nous…

En un sens, lui en parler, même si elle n’écoutait pas, lui faisait un peu de bien. Juste un peu…. Mais malgré tout il craignait la suite. Toujours…
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar & Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mer 16 Mai - 13:06

Son regard vairon planté dans le sien, Ideha ne quittait pas Iqhwa des yeux.

─ Si… On… On a beaucoup… beaucoup de chose à… à ce dire… Oui…Tu… Tu partiras si tu le veux toujours… Après… mais… Mais il faut qu’on parle. Ne… Ne serais-ce qu’une dernière fois… Oui…

Non, elle ne voulait pas l'écouter. Pas si c'était uniquement pour essayer de se justifier. La vieille lionne en avait assez de ses hésitations, de ses phrases qu'il ne terminait pas. S'il avait réellement eu quelque chose à lui dire, qui lui tenait vraiment à coeur, alors le vieux lion le lui aurait dit sans hésiter. Elle savait pertinemment que son frère avait toujours manqué de confiance en lui, mais le temps ne l'avait pas rendu moins hésitant. Pourtant, l'ancienne Nokosis était persuadée que, lorsque le jeu en valait la chandelle, n'importe quel lion était capable de se dépasser pour faire ou dire ce qu'il avait à faire. Peut-être n'était-elle pas assez importante aux yeux de son frère pour que celui-ci hésite toujours. Qu'importe. Quelle que soit la raison, Ideha ne voulait pas en savoir plus. Alors, tandis qu'il continuait de bégayer, cherchant ses mots, elle lui tourna délibérément le dos pour reprendre sa route d'un pas las.

─ Je… Je suis désolé Ideha… Je… je sais que ce n’est pas pardonnable pour… Pour toi. Je sais… Je sais que j’en souffrirais… Jusqu’à… Jusqu’à la fin… Mais… Regarde moi… Je… Je n’ai plus d’avenir… Je… Je l’ai fais pour Ayo… Pour… Pour que plus personne ne lui fasse du mal… Pour qu’elle… Qu’elle ne vive pas… Comme nous…

La vieille lionne s'arrêta un instant, immobile. Elle ne se retourna pas. Pas tout de suite, du moins. Pendant quelques secondes, l'ancienne Nokosis resta impassible, le dos tourné à son frère. Et soudain, dans un geste d'une vivacité rare, elle se retourna et se jeta violemment sur son frère, le repoussant de toutes ses forces.

─ Et moi alors, je ne compte pas ?

Si sa voix était pleine de colère, ses yeux humides laissaient désormais entrevoir le chagrin qui l'animait, plus que la rancœur qu'elle avait affiché jusqu'à présent. Désormais en retrait après son accès de colère, la vieille lionne se tenait les pattes campées et la tête à mi-hauteur. Elle avait tant de choses à lui dire, et à la fois si peu. Son cœur entier était un océan de sentiments jusqu'ici refoulés, mais elle se trouvait incapable de les exprimer.

─ Tout ce que j'ai fait pour toi, ça ne compte pas ? Je t'ai dédié ma vie entière Iqhwa ! Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour toi !

Sa voix tremblait à présent, et toute colère l'avait désertée. Ideha avait l'impression que son poitrail était un gouffre immense, comme si d'anciennes blessures venait de se rouvrir et qu'elle ne parvenait pas à prendre le dessus. La vieille lionne avait conservé son masque de froideur si longtemps qu'elle ne savait plus comment maîtriser ce torrent d'émotions qui l'assaillait. Ce fut dans un chuchotement à peine perceptible qu'elle ajouta d'une voix brisée :

─ Et tu as tout gâché ...

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 173
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mer 16 Mai - 14:02

You were my person


Il essayait pourtant. D’être moins hésité, moins effrayé. Mais… C’était plus fort que lui. Il tentait de trouver ses mots, d’essayer de lui faire comprendre ce qu’il avait put vivre ces derniers mois… Mais cela sembla empirer plus les choses qu’elles ne l’étaient déjà. Si Ideha avait tourné les talons pour s’éloigner en le laissant sur place, elle avait finit par se stopper. Lorsqu’il eut terminé de parler, tout sembla s’être figé dans un étrange silence. Ou presque…

Tic… Tac…

Encore et toujours ce son… Il regarda un instant autour de lui, ne comprenant pas, ne comprenant plus, paniquant plus encore qu’il ne l’était. C’était étrange cette sensation… Cette sensation que cela ne signifiait rien de bon. Peut-être devrait-il tout simplement décamper d’ici, et ne plus jamais quitter les sources chaudes ?… Non… Non… pas maintenant. Il en avait les membres tremblant. Et si son esprit et son corps souhaitaient partir, ce n’était pas le désir de son cœur…

Puis soudainement, sa sœur se retourna pour lui sauter littéralement dessus. S’il tenta d’amortir le choc, sa hanche elle, lâcha tout simplement. Surement la tension de trop. Sans pouvoir rien contrôler, et ne pouvant que subir, ils se retrouvèrent tout les deux à rouler le long d’une pente. Ideha, elle, parvint à récupérer, alors que lui termina étalé sur le sol, sa hanche le faisant souffrir bien plus qu’à l’accoutumé. Serrant les crocs, et restant sur le sol, plus faible que jamais, il rouvrit les yeux pour regarder sa sœur lorsqu’elle reprit la parole. Si elle ne comptait pas ?… Mais quelle idée !… Les oreilles basses, l’air malheureux, il finit par se relever, lentement mais surement… C’est une fois de nouveau sur patte -trois pattes, il n’osait pas reposer la quatrième tout de suite - qu’il se rendit compte qu’ils avaient eut beaucoup de chance… Ils c’étaient retrouvé très près du bord d’une falaise assez haute, surplombant une autre partie de la forêt. Les esprits étaient donc avec eux… tant mieux.
Silencieux il reposa ensuite le regard sur sa sœur. Il la laissait parler, se prenant ses nouveaux mots comme de véritable supplice, une nouvelle fois… Non. Elle n’avait donc pas compris dans quel situation le vieux mâle se retrouvait. Elle n’avait pas compris qu’il était tiraillé depuis deux ans maintenant entre deux choix.

- Bien sûr que si… Que tu comptes…

Il baissa la tête, ne parvenant plus à se contenir. Son corps se mit à trembler de plus belle, mais ce n’était pas la douleur, ni le froid, ni la peur… non. C’était son cœur qui avait finit par lâcher toute cette tristesse qu’il contenait depuis des mois. Toute cette tentions, ce désespoir que de savoir qu’il ne pourrait pas faire autrement que de faire un choix. Ses yeux s’embuèrent alors que les larmes finirent par s’échapper, coulant sur sa fourrure, allant tomber sur ce sol…

- Tu comptes bien plus… Que n’importe qui… Je… je t’ai toujours suivis… J’ai… j’ai toujours fais au mieux… Pour… Pour toi. Pour que tu sois fière… Pour que tu ne m’abandonnes pas…

Gardant la tête baissé, cachant son visage à l’aide de sa touffe de crinière… Il finit par fermer les yeux…

- Mais… Ayo… Ayo aussi est importante pour moi… Je… Elle… Elle est jeune… Elle… Elle a encore toute sa vie… Devant elle… Elle… Je ne veux pas qu’elle souffre… Qu’elle connaisse les même problèmes que… Que nous… Je… je sais que ce que j’ai fais casserais quelques choses… définitivement… Mais à quoi bon… ?

Il finit par relever la tête pour la regarder, plus malheureux que jamais… Plus triste qu’il ne l’avait jamais été.

- Je… J’ai choisi de favoriser la jeunesse… d’une vie… parce que… parce que quoi que je fasse… Cela aurait brisé quelqu’un. Parce que… Quoi que je choisisse… Il y aurait… il y aurait une vie brisé. Mais… mais la sienne doit-être sauvé… oui… parce qu’elle… Parce qu’elle ne fait que commencer. J‘aurais aimé… Que tu sois heureuse… Oui… Que tu puisses toi aussi profiter de tout ça… Mais… Tu n‘as pas voulue… je… Je suis si désolé…

Et puis sans compte que depuis son arrivé, il c’était comme senti revivre. Elle ne l’avait jamais jugé. Et puis… il avait enfin put être vraiment utile à quelqu’un.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar & Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Jeu 17 Mai - 19:54

Iqhwa ne posait plus la patte, mais Ideha ne le remarqua même pas, trop enfoncée dans cet abîme de chagrin.

─ Bien sûr que si… Que tu comptes…

Il l'avait regardée dans les yeux cette fois-ci, mais cela ne dura guère. Bientôt, il se remis à se recroqueviller, tremblant de tous ses membres. Et des larmes roulèrent sur ses joues. Ideha détestait le voir ainsi d'ordinaire, mais pas cette fois-ci. Ce jour-là, la vieille lionne était bien trop atteinte par ses propres sentiments pour être empathique envers son frère.

─ Tu comptes bien plus… Que n’importe qui… Je… je t’ai toujours suivis… J’ai… j’ai toujours fais au mieux… Pour… Pour toi. Pour que tu sois fière… Pour que tu ne m’abandonnes pas… Mais… Ayo… Ayo aussi est importante pour moi… [...] Je… je sais que ce que j’ai fais casserais quelques choses… définitivement… Mais à quoi bon… ? [...] Quoi que je choisisse… Il y aurait… il y aurait une vie brisé. Mais… mais la sienne doit-être sauvé… oui… parce qu’elle… Parce qu’elle ne fait que commencer. J‘aurais aimé… Que tu sois heureuse… Oui… Que tu puisses toi aussi profiter de tout ça… Mais… Tu n‘as pas voulue… je… Je suis si désolé…

Il avait eu peur qu'elle l'abandonne. N'avait-il jamais eu suffisamment confiance en elle - à défaut d'avoir confiance en lui - pour en arriver à craindre cette éventualité ? Qu'avait-elle fait de travers pour qu'il puisse imaginer ne serait-ce qu'un seul instant qu'elle pourrait un jour l'abandonner ? Bien sur, ils étaient jumeaux, mais Ideha avait toujours considéré Iqhwa comme son petit frère, parce qu'elle avait eu la chance d'hériter du courage et de la détermination que lui n'avait peut-être pas trouvé en lui. Et malgré tout, elle se rendait compte qu'il ne l'avait peut-être jamais vu comme telle. Il avait eu peur de la décevoir. Peur qu'elle ne veuille plus de lui. Quand bien même elle avait parfois été en désaccord avec lui, elle l'aurait aimé de toutes les manières. Elle l'avait toujours aimé, jusqu'à ce jour. Et au fond d'elle, la vieille lionne savait bien que ces évènements étaient aussi douloureux parce qu'elle l'aimait encore, d'un amour que seul un lien du sang peut expliquer.

Mais malgré tout, en dépit de tous ses efforts, il avait choisit Ayo. Ayo qu'il ne connaissait pas, qui n'était qu'un lionceau parmi tant d'autres. Une étrangère même. Pour autant, ce n'était peut-être qu'une excuse parmi tant d'autres. Peut-être que ce qui avait réellement blessé la Nokosis, c'était le fait qu'il ne le lui ai pas dit tout de suite, parce qu'il avait eu peur de sa réaction. Peur d'elle, en somme. Elle l'avait appris de l'oreille d'un autre, et le choc n'en avait été que plus grand. Depuis ce jour, elle avait compris que rien n'avait jamais réellement été ce qu'elle avait cru, mais elle avait conservé l'espoir de voir son frère revenir vers elle. Jusqu'à ce qu'il aille ouvertement à l'encontre de tous ses projets, de tout ce qu'elle avait bâti pour lui. Et tout cela pour Ayo. Pourtant, la Nordique ne blâmait pas la petite lionne ; cette dernière avait rendu Iqhwa heureux, et c'était tout ce que demandait l'ancienne Nokosis pour son frère. Non, ce n'était pas sa présence qui avait achevé de détruire leur lien. C'était la façon dont les choses s'étaient faites. Mais Ideha n'avait pas su l'expliquer à son frère, et Iqhwa n'avait pas compris la réaction de sa soeur.

─ J'ai toujours essayé d'être heureuse, Iqhwa, mais je ne pouvais pas l'être sans toi. C'est pour ça que j'ai fait tout cela, pour que tu sois heureux. Parce que je voulais que tu oublies ces différences qui nous ont toujours mis à l'écart des autres. Je ne voulais pas que tu en souffres encore ...

Les larmes s'étaient mises à couler le long de ses joues également. Elle aurait voulu lui dire à quel point il était important à ses yeux, à quel point il comptait pour elle, mais elle ne savait pas comment faire. Et il lui avait tellement fait de mal qu'elle n'était plus certaine de ce qu'elle souhaitait. Tout se mélangeait dans sa tête et dans son ventre, comme un tourbillon qu'elle ne parvenait pas à calmer. Pour la première fois depuis bien longtemps, elle se noyait dans un déluge d'émotions qu'elle ne savait pas calmer. Ce qu'Iqhwa ne savait pas, c'était qu'Ideha avait sauvé la vie d'Ayo le matin-même. Mais à quoi bon le lui dire ? Ayo n'était plus ce qui importait, désormais.

─ Je t'ai toujours aimé, Iqhwa. Plus que n'importe qui.

La vieille lionne avait de nouveau plongé son regard vairon dans celui de son frère. La colère avait disparut, remplacé par une simple lueur de regret et de tristesse. Comme elle regrettait le temps de leur jeunesse, lorsqu'ils passaient leur temps ensemble. Il n'y avait pas plus proches qu'eux. Mais ils étaient loin, désormais, de cette confiance mutuelle. Tout d'un coup, Ideha n'était plus si certaine de son choix, comme si une infime part de son être n'aspirait qu'à retrouver la sécurité réconfortante de leur lieu d'enfance. Sentir la chaleur d'Iqhwa, sa respiration apaisante ... La Nordique s'avança d'un pas, hésitante ; un seul pas. Et pourtant. Un grondement résonna soudain, résonnant contre les parois de la montagne, et le sol s’effondra brusquement sous ses pattes.

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 30 Féminin
Nb de Messages : 173
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Jeu 17 Mai - 21:13

You were my person


Alors il avait raison depuis le départ… oui… Il avait raison de dire qu’ils avaient besoin de se parler. C’était l’unique manière d’essayer de recoller un peu les morceaux. Pour qu’ils puissent vivre, tout les deux une fin de vie plus calme. C’était ce qu’Iqhwa voulait. Juste qu’elle puisse tout mettre de coté, arrêter de réfléchir à tout ça et simplement… Vivre. Il se mordait les lèvres, ne parvenant pas à stopper ses larmes qui continuaient de couler le long de ses joues, pour venir mourir sur ce sol rocheux de cette bien sombre frontière. Elle ne voulait pas qu’il souffre encore… Et pourtant, c’était elle qui l’avait le plus tourmenté ces deux dernières années. N’avait-elle pas vue ce changement chez certains ? N’avait-elle pas vue que d’autre avaient commencé à mieux le comprendre ?… Enfin… ça n’avait plus d’importance tout ça maintenant pour lui. Ota souhaitait simplement que sa sœur puisse souffler, puisse se calmer, et revenir au clan, avec lui. Qu’elle ne se préoccupe plus de rien. Qu’elle puisse peut-être aussi mieux connaitre sa fille ?

Il redressa la tête lorsqu’il la vit faire un pas en avant. Hésitant certes, mais c’était un geste qui redonna encore plus d’espoir au vieux mâle. Il voulut faire lui aussi, un pas en avant, espérant que cela aide sa sœur à se décider mais… Ce grondement… Lorsqu’il vit le sol s’évader de sous les pattes d’Ideha, ce fut comme un cauchemar… D’autant plus lorsqu’il se rendit compte que cela le concernait aussi.

C’était étrange cette sensation… Cet impression que le temps lui-même était passé au ralentie… Serais-ce la peur, la véritable peur, qui faisait cet effet ?… Dans tout les cas, il n’y eut qu’un seul mot qui s’arracha de sa gueule. « IDEHA ! ». Un seul nom… Il ne voulait pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. Il ne voulait pas qu’elle se blesse. Alors il s’élança en avant, comme il le put, se servant de sa chute pour rejoindre sa sœur qu’il attrapa à l’aide de ses pattes avant, alors qu’ils tombaient tout les deux…
Pleurant toute les larmes de son corps, il ferma les yeux en la serrant le plus qu’il le pouvait contre lui, après avoir fait en sorte d’être en dessous d’elle. Il voulait être le seul à subir la chute. Il voulait être le seul à ne pas s’en tirer. Parce que oui. Il savait qu’il ne s’en sortirait pas cette fois. Cette falaise était bien trop haute, et son vieux corps bien fragile.

« Pardonnes moi… Ayo… »
_________________

Le choc ?… Non. Il ne savait pas vraiment s’il avait souffert. En faites… non. Il n’avait pas souffert. Peut-être que son cœur avait lâché avant le choc ?… Peut-être était-il devenu trop faible pour supporter un tel évènement. Quoi qu’il en soit, il n’avait plus froid. Sa hanche ne le faisait plus souffrir, son corps ne semblait plus aussi lasse. Lorsqu’il regarda autour de lui ce fut pour voir un paysage magnifique, irréel. C’était donc ça ?… La mort ?… Le silence était de mise, mais il s’agissait d’un silence calme et reposant.
Iqhwa fit alors quelques pas dans cet étrange lieu, avant d’apercevoir deux silhouettes. Deux silhouettes qu’il reconnu rapidement. Son père et sa mère. Tahere et Orana. S’il avait put connaitre son père, sa mère ce n’était pas le cas. Mais instinctivement il sut qui elle était. Un sourire glissa sur ses babines alors qu’il se mettait en route pour les rejoindre…

Tout était finit à présent… Il ne souffrirait plus. Plus jamais… Et le Tic Tac incessant qui le hantait depuis quelques semaines avaient finit par se taire à jamais… Son temps avait fini de s’écouler.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Shagan Vous snob en Royalblue


PrésentationGalerieRecherche rp
Avatar & Signature @ Ocylan, Design @ Kiowara

Anciennement Iqhwa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5697-shagan-le-chevalier#11543
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 22 Féminin
Nb de Messages : 135
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Dim 20 Mai - 15:11


Sous elle, le sol se dérobait, et Ideha n'avait aucune issue. Le temps qu'elle réalise, la vieille lionne se trouvait déjà trop loin des surfaces intactes de la falaise. Elle ne pouvait plus s'y mettre en sécurité. Non, il ne restait qu'une issue. Il suffit à l'ancienne Nokosis d'un seul instant pour réaliser tout cela. Elle chutait, et l'issue en serait forcément fatale. En une fraction de seconde, le sol s'était émietté, et ce fut un tourbillon de peur et de désarroi qui parcourut la lionne tandis qu'une voix résonnait à ses oreilles : « Ideha ... ». Iqhwa ! C'était Iqhwa qui l'appelait. Elle ne le voyait plus, malmenée dans tous les sens tandis que son corps était peu à peu meurtri. Et soudain, quelque chose de tiède l'enveloppa, quelque chose de doux, qui amortissait le moindre choc. Et ce fut le trou noir.

Il n'y avait plus aucun bruit, le chaos s'était tu. Le temps était comme ralenti. Ideha reposait sur quelque chose de dur et froid ; sans doute le sol. Son corps était lourd et engourdi, et une douleur sourde parcourait ses épaules et son poitrail. La vieille lionne réalisa alors que sa tête reposait sur quelque chose de moins froid, quelque chose de bien plus doux que le sol gelé. Et soudain, tout lui revînt en mémoire ; la chute, la dispute, et Iqhwa. Il était avec elle là haut lorsqu'ils avaient chuté. Ce poil doux et tiède ne pouvait qu'être le sien. Ouvrant difficilement les yeux, Ideha avisa la masse claire étalée sur le sol devant elle, dont elle ne voyait presque que la crinière. « Iqhwa ». Dans un souffle, elle tenta d'appeler son frère, mais ce ne fut qu'un chuchotement qui sorti de ses babines. Il n'eut aucune réaction. Et soudain, un étau enserra le poitrail d'Ideha tandis qu'elle commençait à réaliser. Refusant de voir la réalité en face, la vieille lionne tenta de se lever pour contourner son frère mais ses pattes arrières refusèrent de lui obéir. Elle réalisa alors qu'elle ne sentait plus l'arrière de son corps, et que le reste lui obéissait difficilement, comme gelé dans la glace. Et la réalité pris place dans son esprit ; le choc avait sans doute brisé sa colonne vertébrale, quant à Iqhwa ... Refusant d'admettre la vérité, Ideha tenta vainement de s'agiter, cherchant à secouer son frère. « Iqhwa ! Iqhwa, réveille-toi, je t'en prie ! », mais la masse resta désespérément inerte et silencieuse. Alors, un violent sanglot s'empara du corps de la vieille lionne, dont les larmes se mirent à rouler le long de ses joues. Un chagrin si intense et si profond qu'il en éclipsait tout le reste. Le froid et la douleur ne faisait plus rien à Ideha, seul le vide immense qui barrait sa poitrine semblait remplir son existence. Iqhwa était mort, et il ne se réveillerait pas. Il était mort, et c'était sa faute. C'était elle qui l'avait poussé au bord de la falaise ; elle qui avait avancé d'un pas. Sans elle, le vieux lion ne se serait pas trouvé là. « Pardonnes-moi, Ota ... »

Immobile, les larmes roulaient silencieusement sur les joues de la vieille lionne tandis qu'elle sentait peu à peu la chaleur refluer du corps de son jumeau, désormais parti depuis de longues minutes. Jadis, il avait été son plus proche confident, et son meilleur ami. Ensemble, ils avaient découvert le monde et partagé tous leurs secrets. Ensemble, ils avaient fait face au chagrin et à la colère lors de la mort de leurs parents. Ils avaient affrontés côté à côté les rumeurs et les regards amers des membres de leur clan. Ils ne s'étaient même jamais quitté. Dans un élan de chagrin, Ideha réalisa alors qu'il ne s'était pas écoulé une journée depuis sa naissance sans qu'Iqhwa soit présent. Elle l'avait vu grandir et vieillir chaque jour de sa vie, comme lui l'avait vu faire. Et aujourd'hui, il était parti sans elle. Il l'avait laissé seule dans un monde qu'elle n'avait jamais, et qu'elle haïssait plus encore depuis qu'il n'en faisait plus partie. Tout sa par sa faute. Il s'était sacrifié pour elle, donnant sa vie en échange de la sienne. Mais que valait une vie sans lui ? Rien. La vieille lionne ne voulait pas d'un monde sans son jumeau. De toute manière, quel avenir avait une lionne infirme ? Aucun. Pas ici dans le Grand Nord. Les Ancêtres avaient tracé leur destin de la patte, mettant fin à un conflit inutile en les réunissant à la fois de la plus douloureuse et de la plus intense des manières. Ideha se sentait plus proche que jamais de son frère, uni à lui dans leurs derniers instants. La vieille lionne sentait le temps s'échapper peu à peu tandis que seul le souvenir de son frère importait. Cette sensation douce et tiède sous sa joue était la seule chose qu'il lui restait pour lui dire au revoir. Elle allait le rejoindre, et c'était tout ce qui importait. Oubliant la douleur et la chagrin, elle se contenta de fermer les yeux pour mieux apprécier l'odeur d'Iqhwa et les souvenirs qui affluait, laissant peu à peu le sommeil l'envahir une dernière fois. Leur temps était révolu, et il était temps de laisser sa place.

_________________
Ideha se méfie en #084B8A

Rapport du MatinDemandes de RPPrésentation

Kit © Hatari
Anciennement Héra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t2740-ideha-chaque-souffrance-p
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 414
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mar 22 Mai - 18:36

Maficho n'avait guère laissé tomber sa recherche d'Idéha. Si tous les autres Nordiques, à l'exception sans doute d'Iqhwa, semblait s'être fait une raison et était convaincu qu'elle ne reviendrait jamais, le jeune lion du Nord n'en démordait pas. Ah ! Ils étaient beaux ces Nordiques ! Il faut aider les étrangers, les sang-mêlé, blablabla. Ils voulaient les aider alors qu'ils n'étaient même pas foutus d'aider un membre de leur propre clan ! Certes, c'était le choix de la lionne mais... Mais si quelqu'un vous dit en face qu'il compte se donner la mort, vous ne restez pas les bras croisée à regarder !

Quoi qu'il en soit, une fois encore, il s'était éloigné des siens pour errer dans les montagnes à la recherche de la disparue. Ses pas le menaient ici et là, sans réel but ou objectif à atteindre. Les Montagnes étaient grandes, Maficho en était conscient mais que c'était frustrant de ne pas avoir ne serait-ce qu'aperçu la moindre trace d'Idéha. Pour l'instant, la seule chose que lui avait apporté cette recherche c'était un peu de débrouillardise en plus et un léger entrainement à la course et au pistage. Rien de bien extraordinaire.

Soudain, un bruit sourd attira son attention en le faisant sursauté. Qu'est-ce que... Cela ressemblait si méprendre à un bruit d'éboulement. Il n'en fallut pas plus au jeune mâle pour se précipiter vers l'origine du bruit. Il fallait s'assurer qu'aucun lions ne serait blesser par cette chute de pierre. En s'approchant, Maficho ralenti l'allure pour avance avec plus de prudence. Il renifla l'air et perçu une odeur familière. Mais... C'était les jumeaux ! Iqhwa était parvenu à retrouver sa sœur ! Un sourire apparut sur les babines de Maficho. Et il disparut presque aussitôt lorsqu'il vit l'horrible scène.

Il se senti soudain comme gelé sur place et resta coi quelques seconde. Revenir à lui, lui prit quelques secondes mais dès lors que ce fut chose faites, il secoua violemment la tête et s'approcha des deux corps blancs en hurlant presque leur noms.

- IQHWA ! IDEHA ! DEBOUT !

Sans ménagement, ni grand espoir d'ailleurs, il se mit à les secouer, essayant désespéramment de les réveiller.

- J'AI DIT DEBOUT !

Maficho n'avait jamais été proche de l'un ou de l'autre de ces deux lions. Certes, il avait passé un bon moment avec Iqhwa mais c'était tout. Cependant, qu'on en soit proche ou pas, voir le cadavre d'une personne qu'on a connu est rarement un moment anodin.

Il avait beau les appeler ou les secouer, Maficho ne recevait aucune réponse. Il n'était pas idiot. Il se doutait de ce qui se passait mais... Mais il ne voulait pas y croire. Sa voix finit par se briser et il se tut en même temps qu'il arrêta de les secouer avant de lever la tête vers le haut. Ils avaient du chuter... Cette chute les avaient tué. Il soupira, le regard emplit de détresse. Au moins n'avaient-ils pas souffert... Mais il se voyait mal annoncé la nouvelle au clan entier... Encore plus à Ayo. Cependant, quelqu'un devait le faire. Le jeune mâle se redressa, essayant de prendre un air plus digne malgré les traits tirés de son visage qui trahissaient tout son désarrois. Il devait en informer les autres, c'était son devoir.


_________________

Kit by Ocylan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t4391-maficho-heir-of-the-n
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 405
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mar 29 Mai - 7:14

Ayo tentait de suivre les traces, les pistes, les odeurs. Elle savait que son père, Ota, allait parler avec sa tante, Ideha. Elle savait que son père aurait besoin d'un soutient. Elle savait qu'Iqhwa était profondément attaché à sa sœur, et qu'elle était très blessante quand elle le voulait. Ayo se disait que, si il sentait sa présence à ses cotés, il irait mieux, et qu'il arriverait à puiser le courage dans son énergie de jeune adolescente. Et puis c'était aussi le moment pour parler plus sérieusement à sa tante, lui avouer enfin qu'elle voulait se rapprocher d'elle. Car oui, malgré les appréhensions de chacune, Ayo avait envie de nouer des liens avec sa tante. C'était bête de vivre à coté d'elle, tout en l'ignorant. Et elle était sure que ce lien, aurait fait plaisir à son père.

Mais les pistes ne semblaient pas claires: elles descendaient tout droit vers les frontières du Nord. Ideha avait-elle dit vrai ? Elle était vraiment partie ? Soudain, Ayo prit peur. Et si son père avait décidé de partir avec elle ? Non, cela ne collait pas. Il n'aurait pas pu l'abandonner comme ça, il ne pouvait pas faire ça. Elle pressa le pas, angoissée. Iqhwa a peut être essayé de convaincre sa sœur de rester, c'était plutôt cette solution qui semblait logique. Mais au fond d'elle, elle sentait que quelque chose n'allait pas. Son père était peut être extrêmement triste, dévasté. Elle sentait qu'il avait besoin d'elle. Alors, sans même comprendre, Ayo passa d'une marche rapide, à une course précipitée. Son cœur s'emballait. Peut être que les esprits essayaient de la prévenir de quelque chose. Et elle priait, Ô oui elle priait pour que cela ne soit pas quelque chose de grave.

Ce fut lorsqu'elle arriva devant ce qui était autrefois une falaise, qu'elle comprit. En bas, il y avait Ideha et Iqhwa, l'un sur l'autre, et Maficho, qui criait. DEBOUT ! J'AI DIT DEBOUT !

- Non... Murmura la lionne, qui ne voulait y croire. Non !

Descendant la falaise avec rapidité, Ayo entraîna avec elle quelques rochers et se fit mal à la patte. Un petit muscle froissé, rien de plus. L'émotion anesthésiait complètement sa douleur. Arrivée à côté des corps, la jeune lionne ignora totalement Maficho et Ideha, les yeux rivés sur son père.

- Papa ? Dit-elle, le souffle court.

Et au plus elle s'approchait de son corps sans vie, au plus elle sentait ses entrailles ne nouer, et sa gorge se serrer.

- Papa... ?


Et soudain, comme frappée par la foudre, elle comprit. Elle comprit que son père était mort.

- Non non non... Ne me laisse pas... Papa...


Elle se coucha à ses côtés, passant sa tête dans sa fourrure, comme lorsqu'elle était petite. Son odeur était encore là, chaude, réconfortante. Et elle éclata en sanglot.
C'était lui qui l'avait toujours soutenue, sur cet immense bloc de glace. Il lui avait sauvé la vie, en s'occupant d'elle au mieux. Il jouait avec elle alors que ses vieux os lui criaient de se reposer. Il avait sacrifié l'amour de sa sœur pour qu'elle puisse vivre... Il lui avait tout donné.

- J'ai encore tant besoin de toi Papa... S'il te plais... Réveille toi... Ne me laisse pas...

Ses membres tremblaient comme une feuille, sa queue, elle était raide, tendue par l'émotion immense qui la parcourait. Plus rien n'avait d'importance, plus rien n'avait de sens. Son soutien, son protecteur, son étoile, son âme filante s'était éteinte.
Ayo était désormais seule.

- Je t'aime... Je t'aime tellement... Je... Reste avec moi je t'en supplie...


C'était certainement la dernière leçon du vieux sage. Sa leçon la plus difficile, et la plus importante. Apprendre à dire au revoir.

_________________




Ayo cherche son papa !

_______---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4939-ayo
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 414
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Mar 29 Mai - 18:04

Maficho avait enfin reprit son calme et était, presque, prêt à rentrer chez lui annoncé la triste nouvelle. C'était sans compté sur Ayo qui débarqua tel un boulet de canon et se jeta en pleure sur le cadavre de celui qui fut son père. Dans un premier temps, Maficho ne réagit pas. Elle avait bien le droit d'exprimer son chagrin après tout... Mais au bout de quelques minutes, et avec un soupir attristé, il posa doucement sa patte sur l'épaule d'Ayo.

- Ayo...

Sa voix était douce bien que tremblante. Il ne savait que dire... Mais y avait-il vraiment quelque chose à dire ? Il avait perdu ses grands parents depuis quelque temps et il se souvenant de ce sentiment de perte et d'abandon comme si c'était hier. Qu'est-ce qui pourrait bien contrer un tel sentiment ? Le jeune mâle baissa les yeux.

- Il faut rentrer Ayo...

C'était terminé, Iqhwa ne reviendrait jamais... Et la jeune lionne n'avait rien à gagner à rester là.

_________________

Kit by Ocylan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t4391-maficho-heir-of-the-n
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 405
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Ven 22 Juin - 16:13

Ayo resta quelques minutes silencieuse, comme si elle était devenue sourde subitement. Plus rien d'avait d'importance, plus rien n'avait de sens. Seules les images d'Iqhwa tournaient en boucle dans son esprit. Elle se rapellait des moments de complicité qu'elle avait vécu avec son père. Les explications scientifiques qu'il apportait à ses questionnements naïfs, les paroles douces, et les moments d'une tendresse infinie entre les deux lions. Ayo avait les yeux fermés, crispés. Les sourcils froncés, la belle se faisait des rides insoupsçonnées. Lorsque Maficho posa sa patte sur l'épaule de la jeune lionne, celle ci tourna les oreilles vers lui.

Elle l'entendait, mais ne pouvait pas répondre. Elle n'y arrivait pas. Sa gorge était gonflée enflammée de part en part. Ses yeux, quant à eux, étaient gonflés, incapables de voir plus loin que le bout de son museau foncé. Ayo inspira profondément.

Vous les esprits, prenez soin de mon père, qui a toujours crût en vous. Prenez soin de sa sœur, ma tante, qui a beaucoup souffert. Donnez leur de la chaleur, donnez leur tout l'amour que vous pouvez. Prenez soin de leur esprit, et offrez leur un maximum de confort, je vous en supplie. Vous les esprits, attendez moi. Réservez moi une place aux côtés de Ota, lorsque ma vie ne sera plus. Vous les esprits, je vous confie mon protecteur, mon sauveur, mon père adoré... Recevez Ideha, qui est partie meurtrie, et qui a toujours fait de son mieux tout au long de sa vie.
Vous les esprits... Attendez moi. Je reviendrais les voir. Je le promets.


Ayo se leva difficilement, les membres tremblants. Elle s’extirpa doucement de l'encolure de son père, et posa son front contre le sien, comme un au revoir solennel. Encore une fois, Ayo inspira profondément.

Au revoir Papa. Tu vas terriblement me manquer... Prends soin de toi et de ta sœur là haut. Faîtes la paix. Je reviendrais te voir, c'est promis.

Elle posa un triste regard sur Ideha, avant de tourner les yeux vers son père.

- Je t'aime, articula-t-elle doucement, avant de faire volte face.

Elle marchait la tête baissée, en direction du Nord. Sa patte avait été endommagée, et Ayo commençait à ressentir de la douleur physique. Les yeux dans le vide, complètement anéantie, la jeune lionne avait fait fi de Maficho, qui lui avait apporter son soutient. Après tout, tout le monde gérait ses émotions d'une façon différente. Et cette profonde déchirure qu'elle venait de vivre, allait changer sa vie à tout jamais.


_________________




Ayo cherche son papa !

_______---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4939-ayo
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 414
En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   Dim 1 Juil - 15:41

Maficho resta silencieux, observant Ayo qui pleurait la mort de son père. Il retint à soupir. Elle se faisait plus de mal qu'autre chose selon lui mais le lion n'avait pas le cœur à l'interrompre. Il patienta donc jusqu'à ce que la jeune lionne se redresse et quitte la macabre scène. Bien que copieusement ignoré, Maficho ne lui en tint pas rigueur au vue de son état. Sans bouger, le mâle la regarda s'éloigner tristement pendant quelques secondes avant de porter son attention vers les deux cadavres à ses côtés. Tristement, il se mit à regarder ses pattes jusqu'à ce qu'un vent du Nord vienne balayer sa crinière, lui faisant lever la tête vers le ciel. Lorsque ses grands parents avaient quittés le monde, il s'était mis à imaginer qu'ils avaient rejoins les esprits, il pouvait presque sentir leur présence dans chaque bourrasque de vent. Comme celle qui venait de caresser sa fourrure. Il ferma les yeux. Oui, nul doute qu'Iqhwa et Idéha avait à présent rejoins les Esprits et ses grands parents. De nouveau, le regard de Maficho se posa vers les deux corps.

- Bon voyage...

Se contenta-t-il de dire un sourire plein de tristesse sur les babines. Et sans attendre davantage, il partit en direction du camp des Nordiques. Il prit soin d'annoncer la nouvelle à son père et se tint à ses côté lorsque celui-ci fit passer la nouvelle à tout le clan. Il préférait ça plutôt que de laisser ce lourd poids à Ayo. Elle avait eu bien assez d'émotion comme ça. Les deux corps allaient sans aucun doute être enterré. Mais ce n'était plus les morts qui préoccupait Maficho dès lors. La jeune orpheline allait avoir besoin de soutien en ces heures. Lui avait eu la chance d'avoir sa famille, mais elle n'avait personne. Il était hors de question qu'il la laisse seule.


_________________

Kit by Ocylan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t4391-maficho-heir-of-the-n

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: You were my person || PV Iqhwa   

Revenir en haut Aller en bas
 
You were my person || PV Iqhwa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le premier rpg/3rd person shooter de 40k: space marine!
» you're my person, you ll be my person (eliott)
» •Crows Zero•
» Nou di ke se mantalite ki fè nou an reta. Eske se pa kilti nou pito?
» Can't Blame White People.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
Crédits - Archives - Partenaires
 :: 
Archives & Choses Perdues
 :: CHAPITRE VIII
-