Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Longue est la nuit [OS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 20 Féminin
Nb de Messages : 212
En savoir +
MessageSujet: Longue est la nuit [OS]   Sam 5 Mai - 13:08



La nuit s'abattait sur Prideland, chassant le soleil et ses chaleureux rayons. Mapinduzi se tenait un peu à l'écart de son troupeau. De loin, il pouvait voir arriver plus facilement les prédateurs. Mais... Cette protection n'était pas la seule raison pour laquelle il s'était isolé. La journée lui avait donné matière à réfléchir. Ce jour là, il avait fait la rencontre de la Princesse des lions de ces terres. Ahva. Du moins, c'était ainsi qu'elle s'était présentée. Elle et sa camarade Lycaon étaient venues pour discuter. Le grand mâle soupira en y repensant.

Si la conversation avait commencé de manière houleuse, les deux partis avaient finis par trouver un terrain d'entente. Mapinduzi c'était engagé à ne plus s'en prendre aux lionceaux, en échange de quoi, les lions laisseraient les enfants herbivores en paix. L'hippotrague ne savait que penser. D'un côté, il plaçait énormément d'espoir en cette nouvelle loi : la possibilité pour les futures générations de voir leurs enfants grandir paisiblement. De l'autre, la promesse lui avait été faite par une lionne. Il n'était pas sur de pouvoir lui accorder sa confiance. Enfin... Pour le moment, il tiendrait sa part du marché et il attendrait. L'avenir seul pourrait lui dire s'il avait raison ou tort. Pour l'instant, il n'en avait guère parlé autours de lui. Il ne souhaitait pas remplir les siens de faux espoirs. Pas tant que cette loi ne serait pas officialisée.

Soudain, une voix douce prononça son nom. Surpris, le mâle se retourna pour apercevoir sa compagne qui s'approchait de lui lentement. Durant toute les négociations, Imani avait été présente. C'était même en partie grâce à elle qu'elles avaient pu être menées à leur terme. Néanmoins, le mâle se referma sur lui même en la voyant approcher.

- Tu devrais retourner te coucher, Imani.

La présence de la femelle ne lui était pas désagréable, bien au contraire, mais perdu dans ses pensées comme il l'était. Perdu en plein questionnement, il n'était guère prompt à discuter. Néanmoins, Imani n'était pas du genre à se laisser dicter sa conduite.

- Je voudrais te parler. Ça fait un moment déjà qu...

Il la coupa.

- Imani. Tu es épuisée. En tant que Chef de ce troupeau, je t'ordonne de...

Puis se fut au tour de la femelle de le couper.

- Si c'est à un Chef de troupeau que je voulais parler, je n'aurais pas attendu une heure pareille !

C'était vrai qu'elle avait eu toute la journée pour lui parler... Si elle venait le voir maintenant, c'était parce que c'était une discussion totalement privée qu'elle voulait. Mapinduzi ne put que s'incliner devant l'insistance et la détermination qui brillait dans les yeux de la femelle. Avec un soupir, il inclina la tête.

- Je t'écoute.

Imani laissa la place à quelques secondes de silence, comme pour organiser ses idées.

- Mapinduzi... Que va-t-il se passer... Pour nous ? Je sais que... Je sais que la mort d'Hasara t'a marqué, elle m'a marqué aussi mais faut-il pour autant rester coincé dans le passé ? Et puis avec ce qu'il s'est passé aujourd'hui... Je me disais que peut être tu...

De toute évidence, elle même ne savait pas comment poser ses mots. Le grand mâle ne lui montrait toujours que son dos mais semblait trembler presque imperceptiblement. Croyant plus à une vision de son imagination qu'à une réalité, la femelle n'en tint pas compte et continua.

- Regarde nous... Nous ne nous parlons presque plus et ... Mapinduzi ! Regarde moi lorsque je te parle !

Elle haussa le ton et le mâle obéit sans discuter. Laissant Imani sans voix. Pas tant parce qu'il avait fait ce qu'elle lui avait demandé, mais à cause de l'expression qu'arborait le visage de Mapinduzi. Il semblait déchiré entre la tristesse et la colère, retenant des larmes qui ne demandaient rien d'autre que de couler librement. L'hippotrague brune entreprit d'ouvrir la bouche mais finit par se taire, collant doucement son encolure à celle de son compagnon.

- Elle me manque aussi tu sais...


Elle ne prononcerait pas son nom cette fois. Elle le savait, c'était ça qui l'avait mit dans cet état. La mort d'Hasara leur était rappelé tout les jours, par tous ceux qu'ils croisaient. Par des parents jouant innocemment avec leurs enfants ou bien par ces prédateurs qui se croyaient malins à les traiter de nourritures à longueur de temps. Ceux-là, même Imani ne les supportait que difficilement. Certes, peut être était-ce tout ce qu'ils étaient à leur yeux, mais quand bien même, ne méritaient-il pas plus de respect ?!

La vois de Mapinduzi se fit de nouveau entendre. Mais faible, tremblante. Une voix qu'il ne se permettrait jamais d'utiliser devant quiconque si ce n'était elle.

- Je sais. Je voudrais avancer mais je... Je ne peux pas. Je ne veux pas. Je ne veux pas risquer de l'oublier, Imani.

Doucement, le mâle resserra l'étreinte de leurs deux encolures. Pour la première fois depuis longtemps, bien trop longtemps aux yeux d'Imani, il semblait se laisser aller. Elle ferma ses paupière un instant, profitant simplement de ce contact.

- Tu ne l'oublieras jamais, pas plus que moi. Ce n'est pas parce que tu ne laisse plus le passé t'enchainer que tu l'oublies. Elle sera toujours une partie de toi... De nous. Et nous la chérirons toujours autant tout comme nous pleurerons toujours son départ.

Imani n'était pas plus hermétique que Mapinduzi à l'évocation de leur petite décédée. Et si elle avait su retenir ses sanglots dans l'espoir d'épauler le mâle dans son chagrin, elle finit par céder et quelques goutes perlèrent de ses yeux alors qu'elle se mit à sangloter.

- Shhht... ça va aller Imani, je suis là... Je suis là...


Le grand cornu avait finit par reprendre le contrôle de ses émotions. Plus ou moins. Sa voix était plus assurée quoi qu'elle trahissait toujours une tristesse certaine. Pendant un long moment, les deux animaux restèrent collé l'un à l'autre, silencieux. Ils profitaient simplement de leur présence.

Mapinduzi fut le premier à rompre le contact. Reprenant la conversation où il l'avait laissé avant de se laisser aller à leurs émotions, il prit en compte la remarque de sa compagne sur la distance qu'ils avaient laissé s'installer entre eux deux.

- Ahem. Je... Je tacherais de faire des efforts.


Il allait bien arrêté de s'en prendre à des lionceaux. A côté de ça, rester aux côté d'Imani ne serait qu'une partie de plaisir. La femelle sourit tristement.

- J'ai foi en toi, Mapinduzi.

Il eut presque un rire jaune.

- Mpff. Tu es bien la seule.

Pas vraiment à vrai dire, son troupeau aussi, avait foi en lui, juste, pas pour les mêmes raisons. Ils avaient foi en lui, en sa force, sa loyauté envers le troupeau. Mais Imani... Imani avait foi en lui pour qu'il s'améliore, pour qu'il change, qu'il devienne meilleur en soit. La femelle sembla comprendre son compagnon sans qu'il ai besoin de développer. Elle secoua légèrement la tête, avant de se perdre dans ses pensée, les yeux emplit de nostalgie. La femelle semblait se remémorer des temps bien meilleur.

- ... Mapinduzi... Je ne suis pas tombée amoureuse d'un hippotrague incapable de changer, d'un monstre comme le décrivent certains... Je ne suis pas tombée amoureuse de lui à cause de ses cornes, de sa force ou de sa carrure. Je suis tombée amoureuse de lui parce que sa force était ailleurs. Dans son cœur et dans son âme. Je suis tombée amoureuse d'un héros au cœur tendre avec l'esprit remplit de rêve. Les autres ne le connaissent pas, ne le voit pas ou plus... Mais moi je sais qu'il est là. Je le sais à chaque fois que je regarde dans tes yeux.


Le mâle lui répondit d'un regard interrogateur et, au travers de sa tristesse, Imani eut l'air de s'en amuser.

- Oui. Dans ces yeux là. Tu as toujours cette même lueur... Elle est atténuée, mais pas brisée.

Mapinduzi se tut, fixant le sol, l'air pensif.

- Et je sais qu'elle peut briller de nouveau... Comme un incendie au milieu de la nuit... Comme la plus belle étoile qui aura jamais illuminé mon ciel.

Ajouta la femelle en plaçant son sabot près d'un des siens.

- Et tu n'as pas à le faire seul.

Le grand mâle lui sourit tristement avant de porter un regard vide vers le troupeau, le visage redevenu soudain neutre.

- Pourquoi fais-tu ça, Imani ? Tu as déjà tes propres blessures à panser sans t'occuper des miennes...


La femelle fut surprise de la question. Elle prit le temps de peser ses mots avant de lui offrir la moindre réponse.

- Parce que... Parce que peut être qu'en t'aidant j'espère aussi pouvoir m'aider moi-même. Et... Parce qu'en dépit de tout, tu as toujours une grande place dans mon cœur, Mapinduzi.

Elle n'était pas aveugle au point de croire qu'elle l'aidait par pure altruisme. Elle l'aidait parce qu'elle l'aimait, certes. Mais également parce qu'elle pensait que l'aider lui, permettrait aussi d'apaiser son propre cœur.

- ... Alors je vais changer.

La voix de Mapinduzi tonna pleine de certitude ce qui laissa Imani perplexe.

- Pour être là quand tu en auras besoin, pour être le soutien que j'aurais dû être depuis le début et que j'ai été incapable d'être ne serait-ce qu'un jour, qu'une heure, je vais changer. Pour toi. Oui. Je vais changer.

Il coula un regard vers elle.

- Est-ce que ça te rendra heureuse ?


Elle lui répondit du tac au tac.

- Est-ce que toi, ça te rendra heureux ?

Mapinduzi haussa les épaule en soupirant.

- Il n'y a plus beaucoup de chose qui me rende heureux depuis... Ahem. Depuis longtemps. Mais ton sourire... Te revoir sourire comme autrefois ne serait-ce qu'une fois... Juste une fois... Retrouver ce sourire plus lumineux que le soleil... Oui, ça me rendrait heureux.

Il évita soigneusement de reparler directement d'Hasara. Il ne tenait pas à se laisser de nouveau dominé par ses sentiments et aucun d'eux n'avaient besoin de précision pour se faire comprendre sur ce sujet.

- Ce n'est pas moi qui ai cessé de sourire.


Fit remarqué Imani.

- C'est vrai. Mais tu as arrêté de sourire avec ton cœur. Un faux sourire n'est guère plus chaleureux qu'un visage fermé, Imani.

C'était bien le premier à lui faire cette remarque. Il la laissa néanmoins pensive. Pendant quelques instant, elle se mit a fixer le sol en silence, quelque peu perdu. Cependant, son regard revint bien vite sur son compagnon.

- ... Il est tard. Je ferais mieux de te laisser et d'aller me coucher.


Elle fit mine de s'éloigner et, à sa grande surprise, Mapinduzi lui emboita le pas.

- Je t'accompagne.

Il avait promis de changer, de faire des efforts, d'autres que lui veilleraient cette nuit. Le leader et sa compagne rejoignirent le troupeau, laissant apparaitre des visage étonné quoi que ravi de constater que, pour une fois, leur chef ne resterait pas isolé.

Imani s'allongea et Mapinduzi l'imita, se plaçant tout près d'elle. La femelle se permit même de prendre appui sur le grand mâle pour trouver une position confortable avant de poser sa tête sur le sol. Le chef de troupeau la regarda un instant, pensif, attendri, peut être un peu les deux ? Finalement, il se décida à poser sa tête tout près de la sienne en chuchotant.

- Je t'aime, Imani.

_________________

Avatar (c) Kiowara & Signature (c) Yetsa

Anciennement Kengeza
Présentation
Rapport du Matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.jeun.fr/t5366-mapinduzi-we-are-more
 
Longue est la nuit [OS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La nuit va être longue...
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» La nuit du renouveau.
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» Dans la nuit noire (Pollo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-