Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Dhalahi, Shasta & Soto

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Adrian von Ziegler Law of the Jungle

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 Se retrouver et découvrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Se retrouver et découvrir   Ven 13 Avr - 15:28


Les siens étaient en sécurité sur une terre qui avait tout à leur offrir, une terre en paix et bercée par la profusion de nourriture et de bienfaisance. Vita ne s'inquiétait plus pour Ishana qui dormait entre les Pridelanders au sein du Rocher, pouvait se reposer et penser un peu à elle. Si le Fils du Feu n'aimait pas tant les lions de Prideland, il ne pouvait nier qu'ils n'apporteraient que du bon à Ishana qui, en plus, était aux côtés d'Ahva. Il savait à quel point la famille comptait pour Ahva, elle s'assurerait qu'Ishana se porte à merveilles.

Aujourd'hui si Vita naviguait discrètement entre les herbes dorées de la Savane ce n'était pas pour Ishana mais pour une autre lionne. Il avait eu vent qu'un groupe de Mositus s'était détaché de Prideland pour rallier Freeland et il espérait secrètement que la belle brune ne soit pas avec eux. Cela faisait quelques jours qu'il prenait le risque de traîner sur Prideland - bien qu'il pourrait toujours mentir en invoquant Ishana - pour tenter de retrouver Adana et ses jolies mirettes dorées. Cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait pas revu, de longs mois et ce manque était réel, il avait bien trop prit l'habitude de ses escapades à ses côtés et des discussions nocturnes.

Le lion couturé de cicatrices finit par grimper sur un rocher assez plat, balayant les lieux de ses prunelles orangées, ignorant la grande possibilité d'être repéré par des sentinelles. Soudainement, un sourire se peignit sur ses babines quand il aperçu une silhouette sombre entre les herbes. Il plissa ses yeux, observa un peu mieux et pu enfin se rendre compte que c'était bien celle qu'il cherchait : Adana. D'un bond il quitta son promontoire et accéléra un peu le pas, arrivant dans le dos de la lionne.

- M'en voilà rassuré, tu n'es pas sur Freeland avec une partie des tiens. Laissa t-il échapper avant de se déporter un peu sur sa gauche, penchant légèrement la tête pour observer la jolie brune masquée. Ça faisait longtemps, Adana.

Mais elle ne semblait pas avoir tant changé.


_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Ven 13 Avr - 17:15


Se retrouver et découvrir






L'aspect de Prideland semblait différent. La population avait indéniablement diminué depuis le départ des Mositus pour Freeland. On s'était attendu à la présence d'Adana dans le convoi, sauf que la femelle avait refusé, prétextant qu'elle avait encore des affaires à résoudre sur Prideland et que de toute façon elle n'était pas obligée de les suivre si tel était son désir. En voyant des silhouettes familières disparaître à l'horizon, le cœur d'Adana se serra. Elle s'imagina les paysages de Freeland qu'elle ne verrait pas à cause d'une personne en particulier. Tout le monde croyait qu'elle restait sur Prideland pour sa famille … ce qui était bien évidemment faux. Elle n'avait pas menti délibérément, son intérêt vis-à-vis de Shaka demeurait la même mais il y avait cette ombre rouge qui la guettait au moindre pas qu'elle faisait. Que ce soit la couleur rouge, les rumeurs ou la silhouette d'un lion qui lui semblait être celui qu'elle attendait désespérément, elle restait sur le qui-vive.
Dans un soupir exaspéré, la lionne se chercha une activité pour s'occuper. Elle ne pouvait pas vraiment recueillir des informations, on lui répéterait ce qu'elle savait déjà : il faut aller sur Freeland. Devait-elle rejoindre sa famille ? Oh, non, les lubies de ses parents l'ennuieraient profondément et elle n'avait pas la force d'enseigner des choses à ses sœurs. Devait-elle se balader jusqu'à croiser la route d'une tête familière ? Comme celle d'Aiyanna, par-exemple, qui lui avait proposé de se rendre au Royaume du Nord ensemble ? Tant qu'à faire, c'était une bonne idée. Et tant pis si Monsieur Vita refusait de se montrer aujourd'hui … de toute manière, il ne semblait pas presser de la revoir depuis déjà quelques mois. Ce ne serait pas nouveau n'est-ce pas ?

S'aventurant un peu partout, Adana atteint finalement la Savane. Une étendue dorée qui, autrefois, avait su attendrir ses propres mirettes parées de cette même couleur. Elle progressa un peu puis tourna la tête de gauche à droite, cherchant du regard une autre zone où s'aventurer. Elle aimait plutôt bien se balader en général mais, en ce moment, la solitude commençait à lui faire défaut. Désintéressée de tout, le sentiment d'agir pour « rien » la frustrait et elle ne parvenait pas à se trouver des objectifs. C'était un peu le vide, dans son esprit. Grimaçante et agacée, la brune s'apprêtait à se chercher un peu d'ombre pour s'y reposer et ne plus y bouger de la journée. A quoi bon se déplacer ? Aucune occupation ne méritait grâce à ses yeux.

Un certain bruit inattendu attira l'attention de la demoiselle, qui comptait satisfaire son humeur sombre. Il provenait de ses arrières. Désireuse de ne pas se faire surprendre, elle fit volte-face immédiatement et tomba nez à nez avec un vieux lion rouge. Se reculant instinctivement, Adana reconnut sans problème Vita. Son allure, sa silhouette, les nombreuses cicatrices placées stratégiquement sur le corps … dont celles qu'il s'était faites à la truffe et au niveau des pattes. Les origines de ces nouvelles cicatrices lui échappaient. Cela dit … Ce n'était pas le bon moment pour s'y attarder.

Passée la surprise, elle fronça légèrement les sourcils, contrariée.

« M'en voilà rassuré, tu n'es pas sur Freeland avec une partie des tiens. Ça faisait longtemps, Adana. » déclara le mâle sombre, penchant légèrement la tête, sur sa gauche.

La Mositu soupira doucement. Pour un retour imprévu, il n'avait pas raté son coup. En temps normal, elle aurait été enthousiaste et malicieuse à l'idée de passer du temps avec lui. Il fallait croire que son absence avait suffi à la blesser.

« Bien évidemment. Pour qui me prends-tu ? Je n'allais pas disparaître comme ça de la circulation sans t'avoir prévenu un minimum. » lui assura-t-elle, le ton neutre malgré le regard un peu accusateur qu'elle lui adressait.

A y réfléchir, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi elle avait l'air si contrariée à cause de la simple disparition d'un ami. Même si Heshima avait décidé de l'ignorer complètement, elle l'avait accepté et n'en faisait pas tout un drame. Vita représentait, en vérité, bien plus qu'une simple figure d'alliance : pour elle, il était un pilier. Le principal élément a affecter sa stabilité dans tous les domaines. Pourquoi avait-il osé l'abandonner pendant tant de temps ?


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000


Dernière édition par Adana le Sam 14 Avr - 1:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Ven 13 Avr - 21:09


Nez à nez avec la lionne sombre, il souriait d'un fin air mutin, son regard planté dans le sien. Elle n'avait définitivement pas changé avec son attitude méfiante et agressive, prête à se défendre crocs et griffes face à la première menace venue. La tête légèrement en arrière, il l'observait avec amusement tandis qu'elle le toisait avec un joli minois courroucé. Les propos de la Mositu confirmèrent les pensées de Vita sur ce qu'elle montrait présentement : elle était terriblement contrariée. Pourquoi ? Parce qu'il avait disparut de longs mois, des jours, des semaines sans rien lui dire ? L'enfant du Feu n'était pas habitué à prévenir les autres de ses absences, il avait toujours été papillonnant. Même Ishana avait dû subir les départs brutaux et longs de son frère sans que ce dernier ne donne le moindre signe de vie.

- Alors tu es restée sur Prideland pour moi ?

Demanda le vieux mâle à la sombre crinière en agrandissant légèrement son sourire, la couvant de son regard brûlant. A vrai dire, il aimait bien cet air sur le faciès d'Adana. Cet air farouche, sauvage de fière lionne qui ne se laissait pas faire. Elle aurait fait assurément une digne lionne du Feu, n'est-ce pas ? Elle n'avait rien d'une Mositu, elle était plus enflammée que n'importe qui sur ces terres. Vita se laissa aller à un léger rire pour tenter de détendre un peu l'atmosphère.

- Pardonneras-tu ma soudaine et longue absence ? J'ai été très occupé sur ces terres, dernièrement. Peut-être as-tu eu vent de la guerre sur Outland ?

Déclara t-il avec tout le détachement dont il était capable, jetant un petit regard ailleurs pour détailler les environs. Pas de Pridelander en vue, c'était une très bonne chose, il avait retrouvé Adana et ce n'était pas pour la relâcher de si-tôt. A présent que celle lui étant chère était en sûreté ici, il n'avait plus rien à craindre, plus besoin de s'inquiéter. L'Enfant du Feu reposa ses prunelles sur la lionne, sourire au coin.

- Mais je suis tout à toi maintenant, comment te portes-tu, Adana ? Conclu le rouge, se demandait si la brune passerait l'éponge assez rapidement ou non sur cette petite affaire.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 14 Avr - 17:19


Se retrouver et découvrir






Malgré la contrariété qu'elle ressentait sur l'instant, Adana ne pouvait que se sentir soulagée, au fond, d'avoir retrouvé le vagabond en pleine santé. Qui sait ce qu'il aurait pu lui arriver ces derniers mois ? Elle attendait des explications, des excuses, des raisons qui la pousseraient à ne plus lui faire la tête. Pour le moment, une seule évidence régnait en maître dans son esprit : il l'avait délaissée. Peut-être pour s'éclaircir un peu l'esprit ? Peut-être pour régler une affaire ô combien importante mais qui, bien évidemment, ne devrait pas intéresser une lionne de son genre ? Se souvenant de Chayà et de la relation qu'elle avait décrite avec Vita, la Mositu retint un petit grognement exaspéré et frustré. Quand il n'était pas là pour elle … peut-être l'était-il pour une autre demoiselle, désespérée, désireuse de liberté au sein d'un clan ô combien stupide sur la Terre des Lions. Après tout, il s'était bien fait passer pour quelqu'un d'extrêmement gentil auprès d'une jeune femelle appelée Chayà. Pourquoi ne pourrait-il pas être serviable avec d'autres effrontées ?
Les scénarios se multipliaient dans sa tête, alimentés par l'agacement de la lionne et non par sa soif de savoir. Elle ne devait pas s'agacer. Pourtant, elle le faisait. Elle aimerait éteindre le feu qui grandissait dans son cœur. Pourtant, rien ne semblait l'arrêter. Adana préférait la Raison au Cœur habituellement mais il fallait croire que ce dernier avait décidé de se rebeller. Elle avait beau se dire que ce n'était pas si grave et qu'il avait le droit d'avoir ses secrets, la colère persistait. Loin de prendre au sérieux – apparemment – l'air courroucé de la lionne, Vita apparut comme amusé face à son comportement.

« Alors tu es restée sur Prideland pour moi ? » supposa-t-il, le sourire visible.

Devait-elle vraiment se poser la question ? Enfin … C'était évident, non ? Ils avaient un lien très fort … n'était-ce pas normal que de s'inquiéter pour ceux que l'on appréciait ?
Elle ne se serait jamais crue capable de penser de telles choses. Aimer, s'inquiéter, se conduire comme des gens « normaux » … Petite, elle avait cru que son existence se mènerait de cette façon : sans attaches et découvrant la Terre des Lions, totalement détachée de toute faiblesse ennuyeuse. Apparemment, Vita avait réussi à se faire une place parmi les rares êtres qu'elle appréciait. La plupart des lions de Prideland et de la Jungle ont toujours été ennuyeux.
Le Fils du Feu laissa échapper un petit rire. Prise au piège, la demoiselle plaqua ses oreilles contre son crâne et regarda ses pattes, l'air boudeur.

« Pardonneras-tu ma soudaine et longue absence ? J'ai été très occupé sur ces terres, dernièrement. Peut-être as-tu eu vent de la guerre sur Outland ? »

Oui, elle en avait eu vent. Chayà lui en avait parlé, peut-être pas complètement mais suffisamment pour savoir que la famille du mâle courait peut-être un risque. En y songeant, Adana se sentit bien stupide : Vita avait toutes les raisons du monde pour sauver sa famille au lieu d'amuser la galerie. Cela dit … elle aurait aimé l'entendre de sa propre bouche plutôt que celle de Chayà. Là encore, il avait ses raisons de garder cela secret, mais n'avaient-ils pas dépassé un seuil où les zones d'ombre n'étaient plus de mise ? Elle aurait respecté son choix qui était de s'absenter. Si seulement il l'avait tenu au courant.

« Mais je suis tout à toi maintenant, comment te portes-tu, Adana ? » l'interrogea-t-il finalement.

Une bien drôle de question que voilà. Physiquement, elle se portait plutôt bien mais ce n'était pas la même chose … psychologiquement ? Un quotidien rythmé par l'agacement et l'ennui, était-ce vraiment valorisant ?

« Je … Je suis restée sur Prideland pour toi, oui. Quand on m'a posé la question, tu as été la première contrainte à rendre mon potentiel départ impossible. Mais ne vas pas croire que je n'avais pas d'autres raisons de rester. » avoua-t-elle, soutenant dignement le regard du mâle malgré l'étrange chaleur qui lui montait aux joues. Décidément, même si elle ne mentait pas, la vérité arrachait toujours quelques dents à l'émissaire. Elle qui avait toujours préféré la solitude à l'affection, le fait de devoir parler de telles choses la mettait assez mal-à-l'aise.

Maintenant, lui pardonnerait-elle son absence ? Franchement, elle n'en avait aucune idée. Chaque offense ajoutée au compteur la rendait un peu plus têtue chaque jour, mais … eh bien, comment pouvait-elle décrire ce ressenti ? Elle avait envie de tout oublier et de s'amuser en sa compagnie, taisant ses frustrations et ses craintes. Son regard se durcit un peu.

« J'ai entendu des rumeurs à ce sujet, mais j'aurais bien aimé que ce soit toi qui me parles de ce conflit - autrement dit, que tu me préviennes de tes décisions à venir, même si je me doute qu'il n'est pas inconnu à ce que je sais déjà sur ta famille et ses opposants. Je sais que ta famille vit là-bas, et que je ne suis qu'une inconnue vis-à-vis d'elle, qu'il n'est pas en mon pouvoir de te faire changer d'avis … Je ne te demande absolument rien mais, hmm, comment t'expliquer clairement que je me suis sentie complètement abandonnée en l'absence d'explication quant à ta soudaine disparition ? Je n'ai pas envie d'être cette amie qui doit attendre sagement ton retour sans se poser de questions et se contenter des bonnes nouvelles que tu peux bien lui apporter. »

Pourquoi t'acharnes-tu à lui montrer que tu es particulière, Adana ?
La rebelle à mèche poussa un soupir. Tant de questions posées et qui en soulevaient d'autres, enracinées au fond d'elle.

« Je me porte très bien physiquement. Je me suis juste extrêmement ennuyée ces derniers mois. Mais ça va sinon, hein. »



ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 14 Avr - 20:26


Si il avait lancé sa question sur un petit air goguenard, il n'aurait pas vraiment pensé qu'elle le confirmerait ainsi. Vraiment ? Elle était restée ici en grande partie pour l'attendre ? Vita pencha un peu sa tête sur le côté, l'air moins amusé pour arborer un minois davantage sérieux. Il observait le regard doré de la jolie lionne brune qui soutenait son regard, l'air assurée. Il hocha simplement la tête, s'imprégnant de ses propos. Il était assez surprit, peut-être n'avait-il pas vraiment songé de la présence qu'il avait imposé dans la vie d'Adana ? Aurait-il négligé ce point ? Sûrement. Il vit la lueur dans les yeux d'or de la belle se ternir alors que son regard se faisait plus dur.

Vita finit par s'asseoir pour écouter ce qu'Adana avait à lui dire et lui reprocher. S'il avait songé à elle durant son périple, il n'avait pas vraiment pensé à aller la trouver pour l'avertir de ses futurs actes. Il n'avait cessé de traîner aux alentours d'Outland, s'assurant de l'évolution des choses et profitant de la présence de sa sœur là-bas pour se reposer et se repaître en toute sécurité. Puis il fallait dire que ses derniers affrontements l'avaient laissé mal, surtout ce lion à la crinière rouge qui avait protégé la lionne et ses lionceaux. Ce jour-là, l'enfant du Feu avait peiné à retrouver Outland, il avait tant été amoché qu'il avait bien cru y rester. Fort heureusement, Ishana était la meilleure des guérisseuses. Du moins, à ses yeux.

Trêve de pensées, Adana avait des choses sur le cœur. Une inconnue ? Voilà qu'il était fort chagriné de voir la belle Mositu se dénigrer ainsi, elle n'était pas qu'une inconnue, même vis-à-vis de sa famille. S'il avait dû la protéger de la même manière, il l'aurait fait, assurément. Il était l'une des rares pour qui il sortirait griffes et crocs sans réfléchir, quitte à finir dans un triste état. Vita ne pipa cependant pas mot et l'écouta jusqu'à la fin, surprit de voir ce que la brune masquée avait à dire. S'il avait ressentit un manque sans la présence de la lionne, il se rendait à présent compte qu'il n'avait pas été le seul à ressentir cela.

- Je comprends. Répondit-il au départ dans un petit soupire qui n'avait rien d'un soupire agacé. J'ai toujours ainsi agit Adana, je n'ai pas l'habitude de prévenir de mes absences, je ne peux pas te promettre que ça n'arrivera plus.

Il fallait bien être réalise, on ne chassait pas facilement les vieilles habitudes mais, pour ne plus revoir cet air courroucé et attristé, il pouvait bien faire des efforts.

- Je ferais ce que je pourrais pour ne pas te blesser Adana mais comme je te le disais, je serais à tes côtés quand tu le voudras à présent. Il parlait calmement, la couvant d'un regard tranquille et d'un léger sourire. Mais tu n'es pas une inconnue, même pas vis-à-vis de ma famille, Adana. Si j'avais du disparaître ainsi pour toi, je l'aurais également fait et... Hrm. Ton absence s'est faîte ressentir de mon côté également ces derniers mois, nos escapades et.. enfin, un peu tout, ça manquait.

Fit-il avec une légère hésitation, pas très sûr de la manière dont il avançait cela. Il secoua légèrement la tête et soupira, reprenant un fin sourire.

- Désires-tu des explications sur ce qu'il s'est passé ? Demanda t-il finalement sans trop savoir, encore une fois, comment s'y prendre. Voulait-elle des explications maintenant qu'il était de retour, d'autres excuses - enfin en avait-il vraiment donné - ou passer l'éponge ? Pas fort doué dans ce domaine, le lion rouge semblait marcher sur des charbons ardents.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Dim 15 Avr - 14:23


Se retrouver et découvrir






Tout en s'expliquant sur certains points, la femelle brune soutenait le regard de l'accusé et put y lire une certaine surprise mêlée à du sérieux. Secrètement satisfaite d'une telle preuve d'attention, elle se tût et attendit qu'il se défende. Au moins, il ne prenait pas la situation à la rigolade. A moins que ce soit elle qui prenne la chose trop au sérieux … hmm, il n'y avait qu'avec Vita que les choses se décuplaient de la sorte. Elle n'aurait jamais été aussi agacée si cela avait été Shaka, ou on ne sait qui d'autre à avoir commis cette « faute ». A chaque réponse qu'elle prononçait, sa conscience lui rappelait bien vite qu'il y avait des choses bien plus importantes dans la vie mais que voulez-vous … Immaturité ou cri du cœur, la lionne ne parvenait pas à trouver une réponse autre que celle du reproche. Vita finit par lui répondre, dans un soupir :

« Je comprends. J'ai toujours ainsi agit Adana, je n'ai pas l'habitude de prévenir de mes absences, je ne peux pas te promettre que ça n'arrivera plus. »

Loin de s'en satisfaire, la Mositu parut un peu plus renfrognée. Leurs nombreuses aventures ensemble lui manquaient – oui, elle avait honte de le dire mais ce n'était que la pure vérité – et l'idée d'être à tout moment séparée de son fidèle compagnon de galère ne lui plaisait pas vraiment. Avec qui pourrait-elle rire constamment ? Avec qui pourrait-elle s'amuser dans la nuit sans craindre les jugements et les lois ? Qui pourrait bien lui raconter des histoires passionnantes sur la Terre des Lions, si ce n'est lui ? Adolescente, elle n'aurait eu que faire d'une présence à ses côtés ; aujourd'hui, elle voyait les choses autrement parce qu'elle avait trouvé quelqu'un qui la comprenait sur plusieurs points. Cependant … Il se trouvait que celui qu'elle appréciait était d'un naturel imprévisible et inaccessible. Impossible à dompter. Impossible à retenir sur une durée trop longue. D'une certaine manière, elle comprenait très bien ce qui le poussait à vivre ainsi et n'aurait pas appréciée non plus que quelqu'un lui reproche son désir de liberté. Athar et Kimiria en étaient les premiers exemples.
De contradiction en contradiction, d'arguments à « oui mais », la demoiselle sombre ne s'y retrouvait plus vraiment. Peut-être n'était-elle pas du tout faite pour entretenir ce genre de relations fortes. Ou de relations tout court, en fait. Ça revenait au même.

« Je ferais ce que je pourrais pour ne pas te blesser Adana mais comme je te le disais, je serais à tes côtés quand tu le voudras à présent. » lui promit-il, l'expression tranquille et un léger sourire aux babines. « Mais tu n'es pas une inconnue, même pas vis-à-vis de ma famille Adana. Si j'avais du disparaître ainsi pour toi, je l'aurais également fait et … Hrm. Ton absence s'est faîte ressentir de mon côté également ces derniers mois, nos escapades et … enfin, un peu tout, ça manquait. »

Avait-elle rêvé ou le moment des révélations avait été « ponctué » par de l'hésitation ? Le vagabond soupira de nouveau, secouant légèrement la tête – cherchait-il à … changer de sujet ? - et gardant ce même sourire accroché aux babines, un sourire qui rappelait à la demoiselle à mèche les nombreuses conversations qu'ils avaient entretenues ensemble alors qu'il lui souriait de cette même façon. Honnêtement, elle n'aimait pas entendre dire que quelque chose pouvait éventuellement la blesser. Il avait plutôt bien compris le système même si elle se refusait d'être faible à ce point. Cela dit, elle se sentit plutôt fière – secrètement - d'avoir marqué son existence au point que son absence se fasse ressentir auprès du Rouge, malgré ses soucis. Moins renfrognée, elle écouta ses dires, bercée par les fragments de mémoire qui repassaient en boucle dans sa tête, à savoir lorsqu'il avait avoué lui manquer et ne pas la considérer comme une inconnue vis-à-vis de sa famille, et le reste … Ce n'était que quelques paroles et pourtant, elles réussirent à apaiser un peu sa fierté blessée.

« Désires-tu des explications sur ce qu'il s'est passé ? » s'enquit-il.
« Oui. Je veux tout savoir. »

Bien évidemment. A quoi bon faire des reproches pour quelque chose qui ne nous intéressait point ? Elle voulait connaître cette fameuse petite histoire qui lui avait coûté son humeur ces derniers mois. S'asseyant, la queue enroulée autour des pattes, la femelle attendit. Son regard doré, posé depuis tout ce temps sur Vita, loucha un peu sur le côté et crut distinguer des silhouettes sombres au loin, dans le paysage. Qu'est-ce que … ? Dans un premier temps, elle préféra les ignorer un peu. Reposant son regard sur Vita et souriant légèrement, instinctivement, parce qu'elle était contente et soulagée d'avoir retrouvé son voyageur … hmm, pré … préféré.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Lun 16 Avr - 19:26


Vita hocha la tête : il n'avait rien à lui cacher sur ce qu'il avait accomplit ces derniers mois à une exception près, il ne parlerait à personne de l'épisode Luja et espérait bien que personne de son entourage ne rencontrerait le lion à crinière rouge. Le vieil hors-la-loi soupira légèrement, il ferma ses prunelles orangées quelques secondes en rassemblant ses pensées, il ferma précisément ses yeux quand Adana loucha pour regarder derrière lui. S'il l'avait vu, assurément qu'il aurait repéré ce regard lancé derrière sa personne et qu'il aurait été sur ses gardes cependant, il n'avait rien vu de tout cela.

Le rouge rouvrit ses yeux sur le visage doucement souriant de la jolie brune et il sourit également, satisfait de voir qu'un sourire étirait les babines d'Adana. C'était bien mieux que son minois ronchon bien que la colère sur le visage de la Mositu n'était pas non plus désagréable. Dans tous les cas il finit par se détendre un peu plus et fut tout à fait prêt à s'exprimer.

- J'ai croisé la route d'une amie, l'une des princesses de Prideland, Ahva. Elle m'a expliqué avoir formé un pacte avec un lion désireux de récupérer Outland. Seulement, ma soeur y vit et, mes neveux et nièces également. Débuta le vieux rouge en parlant tranquillement, marquant une courte pause. Je lui ai demandé de faire en sorte qu'Ishana, ma soeur, ne soit pas blessée par les exilés et finalement, je me suis rendu avec elle à la rencontre de celui qui est actuellement le chef d'Outland. Ma demande d'intervention sur le terrain pour que j'empêche Ishana de se rendre sur le champ de bataille.

Il avait réussit, évidemment. Ishana était certes têtue, le choix avait été fait assez rapidement entre ses enfants et le reste. Ils étaient peut-être adolescents, la lionne rouge était suffisamment censée pour savoir que finir orphelin de mère si-tôt ou exilés à leur âge cela aurait été une vie plus compliquée. Elle souhaitait le meilleur pour eux et Vita n'en doutait pas une seule seconde.

- J'ai donc traîné aux alentours d'Outlands pour être prêt à intervenir, chose faîte. J'ai empêché ma soeur et mon neveu adoptif d'aller se battre puis, quand nous étions assurés de l'issue de la guerre, je les ai conduit en sécurité ici.

La marche avait été longue car appart lui, aucun des lions n'avaient vite avancé. Démoralisés et le cœur meurtri, ils avaient été tant peinés que la vitesse de marche en avait pâtit. Vita ne leur en avait pas tenu rigueur, après tout, c'était compréhensible et il n'aurait pas pressé sa sœur après tant d’événements marquants.

- Puis je t'ai cherché quand j'ai apprit qu'une partie des Mositus était partit pour Freelands, j'ai craint un instant de te voir partie d'ici... Freeland est un territoire délicat pour moi, plus que Prideland. Conclu finalement Vita dans un petit soupire tranquille, observant la lionne pour tenter de percer sur les traits de son visage, si elle était satisfaite de ces explications. Aurait-il dû étoffer ? Vita n'en savait rien, à vrai dire, il s'était rarement posé ses questions et il avait rarement eut envie de faire bonne figure pour quelqu'un.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Lun 16 Avr - 22:42


Se retrouver et découvrir






D'abord confiante à l'idée de connaître les raisons qui avaient retenu Vita tout ce temps, Adana ne se doutait pas que la donne changerait lorsqu'elle le verrait soupirer légèrement, yeux fermés, comme si c'était là la révélation la plus importante du monde. Elle haïssait ce cœur qui battait à la chamade en s'imaginant les possibilités, les conséquences … N'y avait-il pas pire que l'attente en ce monde ? La demoiselle brune enroula nerveusement sa queue autour des pattes, plongeant ses prunelles dorées dans celles de feu du mâle lorsqu'il les rouvrit. Elle espérait que les nouvelles seraient bonnes et non terribles comme elle commençait à se l'imaginer, elle avait su par le passé qu'il était ami avec des Pridelanders et c'était là déjà une trahison suffisante pour elle.
Il lui rendit son sourire puis déclara :

« J'ai croisé la route d'une amie, l'une des princesses de Prideland, Ahva. Elle m'a expliqué avoir formé un pacte avec un lion désireux de récupérer Outland. Seulement, ma sœur y vit et, mes neveux et nièces également. Je lui ai demandé de faire en sorte qu'Ishana, ma sœur, ne soit pas blessée par les exilés et finalement, je me suis rendu avec elle à la rencontre de celui qui est actuellement le chef d'Outland. Ma demande d'intervention sur le terrain pour que j'empêche Ishana de se rendre sur le champ de bataille. »

Adana comprenait plutôt bien le geste de Vita à l'égard de sa sœur mais un peu moins son attitude vis-à-vis de celle dont elle venait d'entendre le nom : Ahva. Alors comme ça, il ne possédait pas qu'une seule amie … Il en avait deux. Peut-être plus ? Pourquoi semblait-il mépriser les Pridelanders, alors ? Lui mentait-il depuis tout ce temps ? La brune ressentait encore plus la paradoxe lorsqu'elle fit le lien entre le statut d'hors-la-loi de Vita et celui de princesse d'Ahva. D'un côté, comment le lion rouge pouvait-il se foutre d'un peuple et en apprécier la princesse ? De l'autre, comment une princesse pouvait-elle se lier d'amitié avec un hors-la-loi qui ne respectait pas son propre peuple ? Adana supposait qu'elle était la sœur d'Awena, donc ? Sûrement devait-elle ressembler à une femelle dorée comme le soleil ou … un peu rousse, comme l'avait toujours été Kumpa, le roi qui l'avait pris indirectement en charge. Par ailleurs, elle ne comprenait pas non plus pourquoi cette fameuse Ahva complotait avec un ambitieux désireux de récupérer Outland. Qu'avait-elle à y gagner ?
Toutes ces histoires dépassaient la Mositu et son individualisme. Même si elle ne considérait pas le rang de princesse comme un rôle si « noble », au final, elle n'en comprenait tout de même pas les agissements de ceux qui croyaient en le pouvoir si divin de ce titre-là. Ces révélations lui soulevaient de nouvelles interrogations, elle espérait que Vita aurait quelque chose d'intéressant à lui raconter là-dessus. Même si, physiquement parlant, elle n'exprimait pas d'expression particulière, intérieurement il en était tout autre. Ce n'était pas vraiment de l'agacement qu'elle ressentait mais … de l'incompréhension. Et de la déception, peut-être. Dans quoi s'embarquait-il donc ?

« J'ai donc traîné aux alentours d'Outland pour être prêt à intervenir, chose faite. J'ai empêché ma sœur et mon neveu adoptif d'aller se battre puis, quand nous étions assurés de l'issue de la guerre, je les ai conduit en sécurité ici. »

Une sœur, des neveux et nièces … ainsi qu'un neveu adoptif. Tout ça sur … Prideland ? Elle avait bien entendu quelques rumeurs sur la volée concernant de mystérieux nouveaux venus au sein du royaume mais elle ne s'y était guère intéressée plus que cela. Les étrangers, à Prideland, n'étaient pas rares et ce n'était pas elle qui allait s'y contredire. Maintenant qu'elle y songeait, elle comprenait de moins en moins le conflit d'Outland. Il voulait sauver sa sœur et ses enfants, d'accord. Mais pourquoi se lier d'amitié avec une princesse ? Pourquoi cette princesse s'alliait-elle avec un exilé sorti de nulle part ? Pourquoi Vita ne laissait-il pas sa sœur aider son clan alors qu'il aurait pu gagner la bataille ? Elle était bien loin de connaître l'étendue de la puissance des deux partis, mais … logiquement, à ses yeux, cela lui semblait plus être un complot qu'autre chose. Haussant légèrement un sourcil perplexe, elle se retint toutefois de montrer son exaspération vis-à-vis des actions du vagabond.

« Puis je t'ai cherché quand j'ai apprit qu'une partie des Mositus était partit pour Freeland, j'ai craint un instant de te voir partir d'ici … Freeland est un territoire délicat pour moi, plus que Prideland. » acheva-t-il, soupirant tranquillement tout en l'observant.
« Je ne te comprends pas, Vita. Ni toi, ni cette princesse. Déjà, je croyais que tu n'aimais pas les Pridelanders. Et elle ? Pourquoi a-t-elle accepté ta présence à ses côtés alors que tu es censé être mal vu dans son propre royaume ? Pourquoi s'est-elle alliée à un lion sorti de nulle part alors que la gestion d'Outland ne la concernait nullement ? Qu'est-ce qu'elle pouvait y gagner, sérieusement ? Je peux comprendre que tu veuilles protéger ta sœur mais une guérisseuse n'est pas rien pour un clan, je crois. Son clan aurait pu gagner si elle avait été là pour le soigner. Ça a été le cas ? » reprit la femelle à masque. Elle venait de réaliser que les Outlanders d'avant venaient de perdre la guerre. « Et les Outlanders vaincus, où ont-ils fini ? Sont-ils morts ? »

Bien que pas du tout concernée par ce conflit, Adana ne pouvait s'avouer qu'exaspérée face à tant de connerie pour un petit territoire qui s'avérait être très pauvre. Elle n'y avait jamais posé les pattes, mais elle pouvait observer de loin les couleurs des territoires voisins et quelques détails du paysage leur étant lié, étant donnée qu'elle se trouvait sur un royaume plutôt … central.

« A cause de ton beau-frère, je sais. Mais je suis là maintenant, tu n'as plus à t'en inquiéter. Maintenant … Je vais reprendre ma croyance précédente : je pensais que tu n'aimais pas les Pridelanders. Pourtant, je viens d'apprendre que tu es ami avec la princesse même de ce clan et puis … une autre jeune lionne noire, Chayà, que j'ai pu rencontrer quelque temps avant ta disparition. Pourquoi ne me l'as-tu jamais dit ? Sont-elles à ce point particulières pour que tu leur épargnes ton caractère ? » s'enquit-elle, la voix un peu amère, et ce de façon involontaire.



ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 21 Avr - 10:26


Quand Vita en termina finalement avec ses explications à propos de sa soudaine disparition, il comprit vite que la brune ne laisserait pas les choses aussi floues. Il avait résumé au mieux la situation mais la Mositu avait toujours été douée pour le bombarder de questions et gratter profondément ce qu'il lui contait. Il ne fut ainsi pas le moins du monde étonné face aux nombreuses interrogations de la lionne qui semblait bien perdue dans toutes ces histoires. Le vagabond rouge tenta d'assimiler et enregistrer toutes les questions afin de pouvoir clarifier au mieux les choses, les sourcils légèrement froncés et l'air pensif.

Elle fit une courte pause avant de reprendre vis-à-vis de Freeland, reprenant un point central de ses questions. Le hors-la-loi hocha légèrement la tête lorsqu'elle évoqua Ahva à nouveau, puis Chayà. Il tiqua cependant en constatant que le ton de la brune avait légèrement changé, il y avait une pointe amer dans ses propos... Tiens ? Pourquoi donc ? Vita eut un très fin sourire aux babines avant de le faire disparaître tout aussi rapidement. Il ne comprenait pas exactement d'où venait le ton d'Adana mais tant pis, il tâcherait de répondre à ses questions au mieux.

- Bien. Hm, alors, je vais essayer de te répondre le plus précisément possible pour t'éclairer sur ces histoires. Déclara le vieux mâle en repensant aux paroles de la brune. J'ai rencontré Ahva il y a bien longtemps et évidemment, puisqu'elle était Prideland et en plus, princesse, j'avais quelques idées bien à moi sur son cas. Cependant comme toi tu t'es différenciée des idées que j'avais des Mositus, elle l'a fait avec son propre Clan.

Vita avait toujours eu des idées assez arrêtées sur la plupart des Clans mais il n'avait jamais exclu la possibilité de rencontrer une exception. Adana en avait été une quand il l'avait croisé dans la Jungle et Ahva l'était également. Une Mositu dénuée de pacifisme ou une princesse Pridelander guerrière, c'était étonnant.

- Ce lion sortit de nul part comme tu dis, s'appelle Soto. Il est devenu le chef des Outlanders de ce que j'ai pu entendre et elle le connaît depuis un certain temps il me semble bien que leur relation n'est pas au beau fixe. A vrai dire, elle avait besoin de lui pour venger une mort. Il observait les expressions d'Adana pour tenter de percevoir ce qu'elle pensait tandis qu'il essayait de ne laisser de côté aucun détail. Venger la mort de sa mère, la défunte Reine Kuzali. Elle fut assassinée par le dernier Nyeusis pur de ces terres et pour en venir à bout, Ahva avait besoin d'un plan optimal, ce Soto en faisait parti. Mais tu te doutes qu'une chose ne s'obtient rarement sans rien en échange. Le deal était donc de s'assurer pour Soto que Prideland n'interviendrait en rien dans la guerre qui se profilait à Outland tandis qu'il aidait à tuer le lion sombre.

Pour avoir déjà vu Soto, le mâle pourpre se doutait bien que son aide avait dû être la bienvenue. Il était un lion très grand et musculeux, sûrement pas rapide mais dotée d'une grande puissance. C'était du moins ce que sa vision lui avait insufflé comme pensées.

- Je n'ai pas pu empêcher ma soeur de soigner quelques guerriers tombés mais ses soins ne sont pas miraculeux, ils n'auraient pas pu se relever immédiatement et repartir sur le front. Disons qu'elle aura au moins pu aider quelqu'un à se sauver avec Waasi, la Reine déchue, en leur donnant les premiers soins. Fit Vita, songeur, marquant une petite pause en regardant ailleurs. Il reposa son regard orangé dans celui de la belle brune. Beaucoup son morts et d'autres ont prit la fuite. C'est ainsi que se termine tristement les guerres.

Fit Vita en haussant ses épaules. C'était aussi pour cela qu'il n'avait jamais eu très envie de faire partie intégrante d'un Clan, ce n'était pas dans sa nature d'être prêt à offrir sa vie pour un Roi ou le premier venu. Il le faisait volontiers pour son entourage très proche, pas quelqu'un d'autre.

- Eh bien Adana, la présence d'Ahva et Chayà t'inquiètent ? Lança t-il sur le ton de la blague, riant légèrement, l’œil mutin. A vrai dire je n'ai jamais jugé très important de te le dire, ce sont des lionnes à qui je tiens pour des raisons différentes. J'ai par exemple rencontré Chayà alors qu'elle n'était qu'un lionceau et sa perspicacité, sa maturité pour un si jeune âge m'ont amusé. Ahva, nous nous entendons sur de nombreux points et elle a souvent désiré de moi des conseils ou du soutien. Alors oui, elles sont particulières pour... supporter mon caractère. Souffla le rouge dans un sourire.

Il ne s'était jamais caché devant ces lionnes d'avoir un caractère enflammé et elles étaient bien des rares à l'apprécier et ne pas lui en tenir rigueur. Fort au contraire, Ahva l'avait déjà pointé de la griffe sans en être outrée et Chayà semblait admirer cela chez le vagabond.

- Enfin, je n'ai pas passé autant de temps avec elles qu'avec toi, si cela t'inquiète... Reprit Vita dans un sourire en coin.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 21 Avr - 16:54


Se retrouver et découvrir






Dans l'attente d'une réponse, perdue dans ses pensées, Adana songea à ce qu'elle avait dit précédemment. Ce ton amer, cette indignation dissimulée … Elle ne les avait jamais manifesté auparavant. Dans aucune conversation. Pour aucune raison. Vita devait vraiment se sentir fier du privilège dont elle lui faisait bénéficier, elle ne se conduisait pas ainsi avec tout le monde, elle ne se méfiait pas des relations proches de n'importe qui. Cette affaire d'amitiés secrètes l'agaçait un peu, elle n'allait pas s'en cacher. Rectifions : elle lui avait offert un privilège venimeux. Une affection hors du commun contre une possessivité étouffante. Elle aurait aimé ne pas l'embêter davantage avec toutes ces histoires qui ne la concernaient pas directement mais elle était bien incapable de dissimuler ses véritables émotions. Trop franche. Sans aucune gêne. Voilà pourquoi elle ne parvenait pas à se taire aujourd'hui. Et ne saurait changer la donne tout au long de la discussion.

« Bien. Hm, alors je vais essayer de te répondre le plus précisément possible pour t'éclairer sur ces histoires. J'ai rencontré Ahva il y a bien longtemps et évidemment, puisqu'elle était Prideland et en plus, princesse, j'avais quelques idées bien à moi sur son cas. Cependant comme toi tu t'es différenciée des idées que j'avais sur les Mositus, elle l'a fait avec son propre Clan. » la renseigna le vagabond.

Une marginale sur Prideland … Elle n'en se serait pas doutée. Qui plus est, dans le cœur d'une princesse. Les explications de Vita commençaient à dissiper le brouillard ténébreux qui régnait dans son cœur, elle commençait à comprendre le pourquoi de certaines choses qui la dérangeaient. Elle ne pouvait pas vraiment lui reprocher d'avoir vu en une Pridelander ce qu'il avait vu en elle, c'est-à-dire une personne totalement détachée de l'idéologie de ses ancêtres. Maintenant elle espérait qu'il l'estimait plus que cette princesse. Leurs nombreuses aventures ensemble devraient en être la parfaite preuve, cependant la brune ne préférait pas se reposer sur son ego pour trouver la réponse. Vita lui semblait, chaque jour, un peu plus énigmatique que précédemment. Qui sait ce qu'il en pensait réellement ?

« Ce lion sortit de nul part comme tu dis, s'appelle Soto. Il est devenu le chef des Outlanders de ce que j'ai pu entendre et elle le connaît depuis un certain temps il me semble bien que leur relation n'est pas au beau fixe. A vrai dire, elle avait besoin de lui pour venger une mort. Venger la mort de sa mère, la défunte Reine Kuzali. Elle fut assassinée par le dernier Nyeusis pur de ces terres et pour en venir à bout, Ahva avait besoin d'un plan optimal, ce Soto en faisait parti. Mais tu te doutes qu'une chose ne s'obtient rarement sans rien en échange. Le deal était donc de s'assurer pour Soto que Prideland n'interviendrait en rien dans la guerre qui se profilait à Outland tandis qu'il aidait à tuer le lion sombre. »

C'est vrai … Kuzali était morte, il lui en avait déjà parlé. Mais Adana ne s'était jamais demandé pour quelle raison la reine n'était plus. Premièrement, parce que ce n'était pas le débat le plus joyeux à aborder … Deuxièmement, parce que son esprit avait supposé qu'il s'agissait d'un décès des plus naturels. Le terme « Nyeusis » lui rappelait bien des contes du temps de son enfance, sans pour autant qu'elle parvienne à se souvenir des descriptions exactes des Anciens qui se plaisaient à les coller dans le dos de ces lions-là. En tout cas, la brune se rendait bien compte qu'il ne devait pas s'agir d'une bande de comédiens puisque le dernier Nyeusi avait tué une personne importante pour Prideland. Ne parlons même pas de ce Soto qui avait saisi une occasion en or pour prendre le contrôle d'Outland. Au final, même dans la mort, les Nyeusis pouvaient dévier le destin d'un peuple entier. Hochant doucement la tête, elle fit signe à Vita qu'elle avait compris tout ce qu'il lui disait et était prête à passer à autre chose.

« Je n'ai pas pu empêcher ma sœur de soigner quelques guerriers tombés mais ses soins ne sont pas miraculeux, ils n'auraient pas pu se relever immédiatement et repartir sur le front. Disons qu'elle aura au moins pu aider quelqu'un à se sauver avec Waasi, la Reine Déchue, en leur donnant les premiers soins. Beaucoup sont morts et d'autres ont prit la fuite. C'est ainsi que se termine tristement les guerres. »

Le lion haussa les épaules, comme pour appuyer ses propos. Adana comprenait bien ce qu'il essayait de lui faire passer comme message et ne pouvait malheureusement s'inventer une solution qui aurait pu sauver le destin des Outlanders. Ils avaient perdu … C'était assez triste, en effet. Dans d'autres circonstances elle aurait pu cracher sur l'égoisme d'Ahva dans cette histoire, cependant elle n'oubliait pas que les Outlanders demeuraient des êtres indépendants et exilés, totalement différents des Pridelanders. C'était cruel mais compréhensible : la famille et le clan avant quiconque et quoi que ce soit. Kuzali comptait plus que les Outlanders.
Pensive, elle se demandait ce qui se passerait si les Mositus sombraient dans un nouveau conflit de guerre. Se sentirait-elle prête à se battre pour ceux qui partageaient ses racines ? Ils mouraient tous, de toute évidence. La demoiselle sombre chassa bien vite ce genre de pensées qui ne pourrait attirer que de la malchance à son clan. Elle espérait simplement que les Mositus n'auraient pas à se battre pour leur futur territoire, autrement ce serait la catastrophe. Ses oreilles tiquèrent lorsque Vita prononça son nom afin d'aborder un nouveau sujet.

« Eh bien Adana, la présence d'Ahva et Chayà t'inquiètent ? » s'enquit-il, riant légèrement, taquin. Il sourit. « A vrai dire je n'ai jamais jugé très important de te le dire, ce sont des lionnes à qui je tiens pour des raisons différentes. J'ai par exemple rencontré Chayà alors qu'elle n'était qu'un lionceau et sa perspicacité, sa maturité pour un si jeune âge m'ont amusé. Ahva, nous nous entendons sur de nombreux points et elle a souvent désiré de moi des conseils ou du soutien. Alors oui, elles sont particulières pour ... supporter mon caractère. »

La fille d'Athar serra les crocs en entendant cette première phrase. « La présence d'Ahva et Chayà t'inquiète ? », comme s'il tenait là un point faible sur lequel s'appuyer pour faire réagir sa comparse. Elle n'aimait pas du tout ce genre de situation. Il tenait la vérité mais elle ne supportait pas de devoir la subir. Plaquant légèrement ses oreilles contre son crâne, la Mositu ne chercha pas à dissimuler le mécontentement qu'elle ressentait. Il touchait une corde sensible, et cela rallumait les flammes de son cœur.

« Enfin, je n'ai pas passé autant de temps avec elles qu'avec toi, si cela t'inquiète ... » acheva-t-il, le sourire en coin.
« Ça ne m'inquiète pas du tout ! » grogna-t-elle, les sourcils un peu froncés.

Agacée qu'elle était, elle aurait pu se saisir de l'opportunité qui était se voiler la face avec le sous-entendu de Vita « je n'ai pas passé autant de temps avec elles qu'avec toi », cependant, elle se doutait bien qu'Ahva et Chayà devaient avoir bien à faire avec leur royaume. Ce qui n'était pas son cas à elle. Pas étonnant qu'il passe autant de temps avec elle … Oh, par pitié, qu'on lui arrache ce cœur plein de rancoeur.

« Merci pour tes informations, Vita. J'ai dissipé tes doutes et toi les miens. Maintenant je vais te laisser. » dit-elle, soupirant un peu.

Ce serait mieux pour lui mais surtout pour elle qui commençait déjà à se troubler l'esprit avec de nouvelles pensées. Enfoncer la chose n'arrangerait pas sa situation.
Elle songea à sa rencontre avec Chayà et le moment où elle avait commencé à s'embraser pour un rien. Présentement, elle avait l'impression de revivre la perte de contrôle de la lionne de suie et c'était franchement désagréable. Alors qu'elle se redressait, un cri familier retentit aux arrières de Vita :

« ADANA ! »

Redressant les oreilles, la mine surprise, la principale concernée ne s'attendit pas à reconnaître la voix d'Asani. Que foutait-il ici et surtout, que lui voulait-il donc ? Sans adresser un regard à Vita, la lionne se décala sur le côté à la recherche du volatile volant. Hélas, aucun oiseau ne volait dans le ciel.

« Idiote, par ici ! » railla le second messager.

Alors qu'elle fronçait ses sourcils de mécontentement, son regard se perdit dans l'horizon et finit enfin par repérer l'oiseau. Il n'était pas seul. Quatre silhouettes sombres l'accompagnaient, et ce n'était pas n'importes lesquelles : il s'agissait d'Athar, Kimiria, Shaka et Talasi. Intérieurement, Adana déglutit difficilement, les yeux ronds. Que faisaient-ils ici ?! Quelle bande d'imbéciles ! Ce n'était guère le moment !

« Je vous le disais, mesdames et monsieurs ! Votre petite chérie d'amour a de mauvaises fréquentations ! Vous le voyez là, le lion rouge juste devant elle ? C'est un assassin ! Un voleur ! Un menteur ! Un exilé ! » soupira doucereusement Asani, perché sur l'épaule d'Athar. « Heureusement que les oiseaux de mon type existent encore, sinon les parents, d'nos jours, seraient mal foutus ! »
« Qu'est-ce que vous foutez ici ?! Rooh et puis zut … Je m'en vais !
Adana, tu ne bougeras pas d'ici ! » l'avertit sévèrement Athar, qui commençait à presser le pas pour la rejoindre, les sourcils quelque peu froncés.

Kimiria, loin de se presser autant que son compagnon, coula un regard en direction de ses jeunes filles : Shaka et Talasi. Elle s'assurait qu'elles suivaient bien le groupe et n'étaient pas fatiguées. Adana ne comprenait même plus ce qui se passait. Elle qui était déjà troublée par sa conversation précédente … pourquoi fallait-il en rajouter une couche avec cette fois-ci, sa famille ? Et encore ! Contrairement aux autres fois, Vita était spectateur de ce joli conflit familial. Asani écumait de satisfaction, il souriait fièrement et considérait sa maîtresse d'un regard lourdement moqueur. C'en était trop. Elle fit demi-tour et s'apprêta à disparaître dans les hautes herbes lorsque la masse de son père lui bloqua ouvertement le passage. Irritée, elle se mit à gronder.

« Lâche moi un peu, tu veux ?
Certainement pas. Sois un peu plus respectueuse de ta famille, Adana !
C'est si irrespectueux de zapper les présentations entre ta famille et tes amis ! » répéta Asani à la suite des propos d'Athar, la voix volontairement nasillarde.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 21 Avr - 23:59


Réponse trop vive et agressive, Adana venait de faire un faux pas plutôt révélateur. Il y avait bien quelque chose qui la dérangeait dans cette histoire d'amitiés mais Vita n'arrivait pas à mettre précisément la griffe dessus. Se contentant d'hausser un sourcil en prenant un petit air amusé, il l'observa sans piper mot au début. Le vieux rouge pensait qu'ils allaient à présent pouvoir parler d'autre chose, se promener un peu dans les environs malgré le fait qu'il risquait un peu mais... La brune semblait en avoir décidé autrement : voilà qu'elle sonnait la fin de ce rendez-vous. Vita fronça ses sourcils et la fixa d'un air un peu surprit.

- On ne-...

Il fut coupé par le piaillement d'un oiseau. Pas n'importe quel oiseau : ce détestable Asani. Le hors-la-loi grogna légèrement en braquant son regard enflammé en direction du volatile qui s'époumonait à nouveau en insultant Adana au passage. Le vieux vagabond eut un léger réflexe de recul à la vue d'une silhouette massive et une seconde plus petite, puis encore deux toutes petites. Vita glissa son regard sur Adana et constata qu'elle tirait une drôle de tête. Hmmm... que se passait-il ? En entendant les mots d'Asani, il soupira profondément. Cet imbécile aimait visiblement les scènes dramatiques.

Vita avait sous ses prunelles orangées, les parents de sa compagne de voyage ainsi que... ses petites sœurs ? Ce devait être ça. Il observa attentivement le grand mâle plutôt musclé et la femelle. Adana était un habile mélange de ses parents, la fourrure et les yeux de son père mais les marques de sa mère. Ainsi que l'adorable petite mèche. Le père en question paraissait plutôt remonté et Vita se doutait bien qu'il risquait de ne pas apprécier la présence d'un vagabond couturé de cicatrices comme lui aux côtés de sa fille, en particulier avec ce qu'Asani avait insinué. Par ailleurs, la tentative de fuite de la brune fut avortée.

- Eh bien Asani, je vois que tu n'as toujours pas apprit à cloître ton bec.

Déclara doucereusement Vita. Oh, il rêvait de planter ses griffes dans le corps de cet oiseau, de lui briser la nuque. Il était désagréable au possible mais il était l'un des messagers d'Adana... C'était donc impossible pour lui de faire quoique ce soit. Coulant son regard vers la famille de sa chère amie, il soupira doucement. Que faire ? Il n'avait franchement pas forcément envie de s'attarder ici mais abandonner Adana aux griffes de sa famille, cela ne le tentait pas non plus. S'habillant d'un petit sourire, il finit par se rapprocher d'Adana, plantant son regard dans celui d'Athar.

- Eh bien, que se passe t-il ? Adana n'est-elle pas assez âgée pour décider de si oui ou non elle désire partir d'ici ? Susurra t-il dans un sourire amusé.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 862
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Mar 24 Avr - 9:17


Je dormais paisiblement et sans bêtise, pour une fois, et voilà qu'un oiseau s'était perché sur ma tête en me secouant. J'ouvrais un œil agacé, qui ne le serait pas ? Athar et Kimiria se penchait vers l'oiseau. Ils voulaient nous entraîner à la rencontre d'Adana. Je grommelais, forcé de suivre le reste de la famille pour retrouver mon aîné.

Nous marchions un moment avant d'apercevoir deux silhouettes à l'horizon. Étonnement, les parents n'avaient pas émis le moindre mot sur le chemin.. Inquiète, je leur jetais des regards réguliers comme vérifier qu'ils étaient toujours à mes côtés et que cette fantaisie n'était pas un rêve produit par mon imagination.

Une fois proche des deux lions, l'oiseau fanfaronnait en disant qu'il nous l'avait bien dit.. Qu'Adana avait de mauvaises fréquentations et que le lion avait qui elle discutait était un voleur, menteur, assassin, exilé. On peut dire qu'il lui vouait une grande haine, le volatile. Bizarrement, je préférais Amon avec ses longs discours. Adana surprise de nous voir arriver, nous demander ce qu'on pouvait bien faire là avant de décider de partir. Athar la retenait avec un air sévère joint à des paroles :

"-Adana, tu ne bougeras pas d'ici !"

Surprise par cette fermeté, je me tournais vers mon géniteur. Il pouvait être dur comme ça ? C'est la première fois que j'entendais cette voix.. Adana tentait de nouveau de fuir mais elle fut bien vite arrêter par Athar. Grondant de la laisser, le père de famille reprenait :

"-Certainement pas. Sois un peu plus respectueuse de ta famille, Adana !"

Asani, l'oiseau énervant, reprenait en fanfaronnant de nouveau. D'après l'oiseau, cela était irrespectueux de ne pas présenter sa famille et ses amis entre eux. Cette scène de ménage m'exaspérait au plus haut point.. Nous faire bouger jusqu'ici pour voir un lion couvert de cicatrices ? Et alors ? Elle faisait ce qu'elle voulait.. J'avais des cicatrices aussi.. Le mâle rouge lançait une petite pique à Asani, lui disant qu'il n'avait toujours pas apprit à fermer son bec. Je souriais en entendant cela sans pour autant réagir par des paroles. Le grand lion au nombreuses cicatrices s'approchaient d'Adana avant d'offrir un sourire amusé tout en disant :

"-Eh bien, que se passe t-il ? Adana n'est-elle pas assez âgée pour décider de si oui ou non elle désire partir d'ici ?"

Je soupirais, Athar était près à répliquer mais avant qu'il fasse le moindre pas, je m'avançais la première. Me mettant devant le grand lion sans me préoccuper de la différence de taille. Je faisais face à ma famille avec un regard assez dur, lasse et énervée :

"-Vous allez arrêter de la surprotéger ! Elle fait ses propres choix, merde alors.. Qu'il soit hors-la-loi ou bien un lion béni des anciens, qu'est qu'on s'en fou.. Si elle l'aime bien en ami ou plus. Vous pouvez pas la laisser en paix ?"

Je fouettais l'air de ma queue, je coulais un regard vers le grand lion. Lui faisant un signe poli de la tête avant de faire quelques pas vers mes parents et de reprendre :

"-Et puis, elle est assez grande pour savoir ce qu'elle désire ou non, comme nous l'a dit le grand barbu."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5284-shaka-jeune-intrepide-maj
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 28
En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Jeu 26 Avr - 19:58


Talasi était couchée auprès de sa soeur, elle n’arrivait pas à dormir. La lionne regardait distraitement les alentours. Un battement d’ailes se fit entendre, un drôle d’oiseau apparut. Visiblement agacé le Piaf vint se confier aux deux adultes, Talasi se contentait d’écouter. Il voulait les emmener voir Adana, sa grande sœur. Elle ne put entendre la raison de son empressement. La mositu soupira, peu enthousiasmée. C’est donc sans entrain qu’elle suivit la petite famille vers une direction qui lui était inconnue. Personne ne parla, l’ambiance était quelque peu tendue. La jeune lionne se questionnait de plus en plus, pourquoi aller voir Adana si subitement ?
Elle eut bien vite ses réponses quand l’oiseau ouvrit de nouveau le bec.
Non loin d’eux apparurent 2 silhouettes. Sans mal elle reconnut sa soeur, à ses côtés se trouvait un lion rouge. Visiblement Asani ne le tenait pas dans son cœur, déblatérant un tas de surnom peu élogieux sur le lion.
Sa sœur aînée voulut s’échapper devant cette réunion de famille improvisée. Il fallait la comprendre, ça n’avait rien de réjouissant. Mais malheureusement pour elle, leur père avait vu le coup venir.
"-Adana, tu ne bougeras pas d’ici "
Tout comme sa soeur, Talasi ne put réprimer son étonnement. Athar était bien le dernier à s’énerver ou à élever le ton. La jeune lionne regarda son père, pourquoi se mettre dans un tel état pour si peu ? Après tout Adana était grande, qu’elle fasse ce qu’elle veut !
Sa sœur tenta de nouveau de s’échapper mais son père lui barra le passage.
Adana eut beau lui grogner de la lâcher, Athar en avait décidé autrement.
"-Certainement pas. Sois un peu plus respectueuse de ta famille, Adana ! »
Talasi soupira, la situation semblait bloquée. Son père était bien naïf. Il devait bien se douter que Adana n’en ferait qu’à sa tête de toute manière. Si elle avait envie de fréquenter le lion rouge, elle le ferait. Permission ou non. D’ailleurs le voyageur se rapprocha d’Adana. Il semblait amusé par cette situation.
"-Eh bien, que se passe t-il ? Adana n'est-elle pas assez âgée pour décider de si oui ou non elle désire partir d'ici ? "
Talasi jeta un œil à ses parents, qu’allaient-ils bien trouver pour répondre à ça ? Ne pouvaient- ils tout simplement pas accepter que leur fille puisse faire sa vie ?
Athar allait répondre mais Shaka le coupa dans son élan.
"-Vous allez arrêter de la surprotéger ! Elle fait ses propres choix, merde alors.. Qu'il soit hors-la-loi ou bien un lion béni des anciens, qu'est qu'on s'en fou.. Si elle l'aime bien en ami ou plus. Vous pouvez pas la laisser en paix ?
Et puis, elle est assez grande pour savoir ce qu'elle désire ou non, comme nous l'a dit le grand barbu."

Talasi ne put s’empêcher de sourire devant les dires de sa soeur. Cela ne l’étonnait pas que Shaka prenne la parole ainsi, l’intrépide. La jeune lionne avait toujours été plus discrète qu’elle, pourtant elle prit à son tour la parole. Voulant donner son avis dans ce débat familial.
"-Je suis d’accord avec Shaka. Ses choix n’appartiennent qu’à elle. Elle n’est plus une enfant, il serait temps que vous le voyiez. "
Ils étaient beaucoup trop protecteurs que soient avec Adana où elles, ils étaient temps qu’ils s’en rendent compte. Talasi jeta un œil à Adana et à l’inconnu, elle ne savait pas qui il était mais le juger sans le connaître n’était pas dans ses habitudes. C’était bien trop facile de le juger sur son apparence et sur les dires qu’on colportait.
"-De plus se baser sur les dires d’Asani n’est pas très objectif. "
Dit-elle en coulant un regard mauvais à l’oiseau. Asani avec son air fier et moqueur fatiguait la lionne, Talasi se demandait comment Adana pouvait supporter l’animal à plumes. Reportant l’attention sur son père, elle se demanda comment il allait réagir. Il se retrouvait acculé de tous les côtés, allait-il lâcher prise ou se braquer ?

_________________
©Anoki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5455-talasi
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 16 Féminin
Nb de Messages : 645
Localisation : Prideland.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Mar 1 Mai - 15:17


Se retrouver et découvrir






Luttant contre cette colère grandissante qui la rongeait de plus en plus, Adana souffla. Décidément, elle détestait cette journée … Tout la contrariait. Athar soutenait durement son regard, mais elle se doutait bien qu'il n'aurait jamais réagi de la sorte dans d'autres circonstances. Était-ce la perte de la Jungle ainsi qu'un sentiment d'insécurité qui l'empêchait de se conduire en digne pacifiste ? La brune ne pouvait pas vraiment le déterminer. Arrachée à ses pensées, elle entendit la voix de Vita déchirer l'ambiance tendue qui l'opposait à sa famille.

« Eh bien Asani, je vois que tu n'as toujours pas apprit à cloître ton bec. » constata-t-il, la voix doucereuse.

Asani lui répondit par un ricanement moqueur, reprenant le ton de son ennemi comme s'il s'agissait d'un jeu d'adolescent.

« Pourquoi le faire ? Je fais Justice à ce monde en protégeant les autres des affaires de criminels comme toi ! Ma vie a un sens contrairement à la tienne ! »

Ceux qui connaissaient Asani savaient qu'il mentait et s'amusait simplement de la situation. Peut-être aurait-il pu servir efficacement à Adana s'il n'était pas aussi … imprévisible et gamin. Kimiria jeta un regard rassurant à sa fille, assise près de Shaka et Talasi. Vita finit par se ranger aux côtés de la voyageuse, se parant d'un sourire qu'elle connaissait bien et qu'elle ne désirait pas revoir pour le moment. Elle voulait s'en aller. Pour ne plus voir le visage des membres de sa famille et celui du mâle rouge.

« Eh bien, que se passe-t-il ? Adana n'est-elle pas assez âgée pour décider de si oui ou non elle désire partir d'ici ? » s'enquit-il.

Elle retint un petit soupir. Saluant presque la tentative de son partenaire afin de l'extirper des griffes de son père. Elle observa l'expression faciale de son père et y découvrit du dégoût mélangé à de la méfiance. Il examinait de haut en bas Vita tout en semblant puiser dans ses souvenirs. Un soupir retentit derrière Adana. C'était Shaka. Se plaçant entre Athar et Vita, la petite lionne déclara, la voix dure :

« Vous allez arrêter de la surprotéger ! Elle fait ses propres choix, merde alors … Qu'il soit hors-la-loi ou bien un lion béni des anciens, qu'est-ce qu'on s'en fou … Si elle l'aime bien en ami ou plus. Vous pouvez pas la laisser en paix ? »

Tout en déclarant cela, la brunette aux prunelles bleutées fit un signe de tête à celui qu'elle défendait, achevant :

« Et puis, elle est assez grande pour savoir ce qu'elle désire ou non, comme nous l'a dit le grand barbu. »

Que sous-entendait-elle par « si elle l'aime bien en ami ou plus » ? Malgré elle, l'émissaire ne put s'empêcher de rougir un peu, embarrassée par les insinuations de Shaka. Athar soupira lourdement, agacé par les propos tenus contre lui. Il s'apprêtait à répondre lorsque Talasi renchérit :

« Je suis d'accord avec Shaka. Ses choix n'appartiennent qu'à elle. Elle n'est plus une enfant, il serait temps que vous le voyiez. De plus, se baser sur les dires d'Asani n'est pas très objectif. »

Le principal intéressé, Asani, s'en offusqua.

« Imbécile ! Ne remets pas en doute ce que j'dis, j'ai vu des choses pendant mon voyage avec Adana, alors que toi tu n'étais même pas née ! »
« Gardez un langage approprié, mon cher, vous parlez à ma jeune fille. » l'avertit Kimiria, la voix douce mais un peu agacée par les offenses que l'on faisait à sa chair.

Soupirant de nouveau, Athar adressa un regard déçu à Shaka avant de froncer les sourcils. Il ne pouvait cacher son dégoût face à Vita.

« De quel droit osez-vous remettre en cause la décision de votre père, Shaka et Talasi ? Vous ne connaissez rien à la vie, vous ne pouvez pas déceler mieux que moi ou votre mère les dangers de ce monde. N'oubliez pas que nous ne sommes plus dans notre Jungle. Les lions de la Terre des Lions ne sont pas aussi aimables et généreux que les Mositus. Un lion clanique encore, ne m'aurait pas vraiment inquiété parce qu'il est civilisé, mais voyez cette chose que vous osez défendre. Vous êtes libres de vos choix mes filles, mais je reste votre père et le devoir d'un père est de protéger sa progéniture des lions avec des allures aussi douteuses. » grogna-t-il, pointant de la griffe les cicatrices de Vita. « Vous croyez qu'elles sont là pour faire jolies ? Il a piètre allure, on voit bien qu'il s'est battu toute sa vie. Un lion qui se bat et récupère autant de cicatrices mérite d'être suspecté. N'en parlons pas de l'âge qu'il doit avoir, il doit avoir compris depuis longtemps que les plus jeunes femelles sont les plus faciles à tromper. Vos réactions en témoignent.
Athar, n'oublie pas que les voyageurs se baladent de partout et peuvent rencontrer d'autres voyageurs moins … saints. Il aurait pu très bien se défendre à chaque fois. » rétorqua Kimiria, tentant d'apaiser la situation.
« Pauvre de lui ! Sa fourrure rouge ne doit pas aider. » soupira le mâle brun, faussement irrité.

Adana écoutait tout ce qui était dit, satisfaite d'avoir le soutien de sa mère et de ses sœurs face à son père. Asani, devenu silencieux, observait tout le remu-ménage, hochant fièrement la tête à chaque propos tenu par Athar. Son père semblait bien agacé. Elle en voulait un peu à Vita mais ne pouvait s'empêcher d'éprouver l'envie de le défendre. Il avait été bien plus instructif et expérimenté de la vie que son père lui-même.

« Sa fourrure rouge ? Qu'est-ce que tu racontes ? » souligna finalement l'émissaire, les yeux plissés. « La couleur de fourrure ne veut rien dire. Tu devrais le savoir très bien, après tout c'est pour cette raison que nos ancêtres ne vivent plus dans le Désert. »

Elle s'en fichait bien de cette histoire dans le Désert et ne comprenait pas non plus les Anciens, nostalgiques du passé. Mais Athar, au contraire, semblait ressasser le passé.

« Certaines marques du passé ne disparaissent pas et nous rendent plus vigilants. Quand j'étais adolescent, Adana, j'ai erré sur la Lande avec les autres Mositus et j'ai fait la rencontre d'un jeune vagabond au pelage rouge qui a essayé de s'en prendre à la personne que je chérissais le plus : mon père. Le danger est partout mais on peut le voir arriver de loin grâce à certains codes qui lui sont propres. Dans mon cas, je retrouve dans ce vagabond de l'époque des traits de ton « ami ». Ils portent les mêmes gènes de malfrats. » assura-t-il, dardant Vita d'un regard mauvais.

Mais ce vagabond de l'époque n'était pas Vita. Adana trouva son raisonnement bien stupide. Il donnait raison aux Jangowas puis leur crachait dessus comme s'ils avaient commis, à l'époque, le pire crime au monde ! Plaquant ses oreilles contre son crâne, elle répondit aussitôt :

« C'est totalement stupide ! Il ne ressemble peut-être pas à un lion innocent mais sache qu'il m'a bien plus soutenu que toi ! Je le connais depuis longtemps et pour moi c'est une bonne personne. »

Oubliant peu à peu la discussion qui l'avait refroidi et son désir de fuite, la Mositu soutint dignement le regard de son père, la queue battant furieusement l'air. Sans trop savoir ce qu'elle ressentait sur l'instant, elle espérait néanmoins calmer les ardeurs de son père et ses préjugés sur son ami. Plus qu'un geste de bonté ou de justice, c'en était instinctif … comme si c'était son propre honneur qui avait été insulté impunément. Son cœur fut envahi d'un profond sentiment agréable.


ADANA
Mositu
VITA
Voyageur
©️ Halloween sur Never-Utopia

_________________



Crédits : Kilauea/Awena.
Adana se rebelle en SeaGreen.
LA FRIENDZONE - VITA ET ADANA:
 


Amon conseille en GoldenRod.
Imani s'émerveille en Orchid.
Asani se rebelle en LightSlateGray.
Kito panique en #000000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3968-adana-je-ne-reve-que-de-l En ligne
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 19 Féminin
Nb de Messages : 593
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Lun 4 Juin - 18:05


L'une de celles qui semblaient être les petites sœurs d'Adana vint se placer devant Vita comme si elle le défendait, l'air déterminé. Intrigué, le vagabond baissa ses prunelles orangées sur elle, l'observant silencieusement avant de relever la tête vers le père de la fratrie. Ouh, il se faisait réprimander comme si dans toute cette histoire, c'était lui le lionceau. Vita rendit le petit hochement de tête à la petite qui venait de s'exprimer, intérieurement amusé par tant de ferveur. C'était rare les lions qui osaient le défendre de la sorte, il n'était guère du genre à inspirer confiance et pourtant cette petite n'avait pas hésité longtemps. Puis, ce fut la seconde. Vita l'observa avec tout autant de surprise et d'amusement, constatant qu'elle se rangeait de l'avis de sa sœur, tenant tête elle aussi à son géniteur.

- C'est vrai qu'Asani n'est pas quelqu'un de bien fiable..

Souffla le rouge d'un air mauvais à l'attention de l'oiseau. Il ne l'aimait pas, pas le moins du monde et ne ratait jamais une occasion de le faire comprendre. Si ça ne tenait qu'à lui, il en aurait fait une bouchée depuis belle lurette mais que voulez-vous, Adana en avait besoin, de cette grande gueule qui n'apportait que des soucis. Vita haussa finalement ses épaules, coulant son regard vers la mère d'Adana qui réprimandait Asani avant que le mâle Mositu ne répondre, l'air courroucé et surtout, dégoûté face au vagabond.

Vita plissa ses prunelles rougeoyantes, toisant le père d'Adana sans camoufler son irritation. C'était étrange, habituellement, il se fichait bien de ne pas plaire. Il en avait l'habitude, des jugements et des mauvais regards, pourtant, là, il n'appréciait pas. Aurait-il voulu faire bonne impression devant le père d'Adana ? Non, ce n'était pas vraiment ça... C'était juste étrange. Il ne saurait mettre la griffe dessus. Cette chose ? Vita fronça ses sourcils.

- Pour un lion clanique et civilisé, je ne vous trouve guère très respectueux de me designer comme une chose. Souligna le vagabond couturé de cicatrices, l'air goguenard. Il ne riait cependant pas tellement, toisant simplement Athar. Si la femelle semblait prête à lui accorder le bénéfice du doute, le mâle était sans appel ; il refusait de voir ce vagabond auprès de sa fille. Vita ne s'en inquiétait pas, Adana n'était pas une lionne à écouter ce genre de choses, fort au contraire, cela ne ferait que davantage la pousser vers lui, n'est-ce pas ? C'était triste, il ne semblait toujours pas avoir compris comment sa fille fonctionnait. Eh bien, ne rejetez pas sur moi la faute d'un autre, il n'existe pas qu'un lion à la fourrure rouge sur ces terres.

Répliqua Vita alors même qu'intérieurement, il se demandait s'il ne parlait pas de lui-même. Vita soutenait le regard mauvais d'Athar, nullement impressionné, plutôt aussi irrité que le père d'Adana. Ils semblaient avoir à peu près le même âge, non ? Vita se souviendrait toujours de la première fois de sa vie qu'il avait prit une déculottée : par un mâle Mositu qui avait capturé une proie sur la Lande, Vita avait tenté de la lui piquer et un bref affrontement avait suivit. En fuyant, Vita avait vu un adolescent de son âge rejoindre celui qu'il avait affronté... Est-ce que cet adolescent ressemblait à Athar ? Vita ne se souvenait pas mais c'était possible que ce soit lui. Si telle était la chose, c'était une ironie fort amusante.

- Rendez-vous à l'évidence, je la côtoie depuis voilà de longs mois et il ne me semble que rien de mauvais ne lui est arrivé entre temps, hm ? Je ne suis peut-être pas si dangereux que vous l'imaginez. Déclara finalement Vita sur un ton plutôt tranquille, détendant un peu les traits de son visage. Il avait été touché par les précédentes paroles d'Adana, alors-même qu'elle lui tirait la tête, voilà qu'elle se mettait tout de même à le défendre, l'air farouche. Et vous deux, vous êtes donc Shaka et Talasi ? Ravi de faire votre connaissance, je suis Vita, et non pas... une chose.

Déclara le grand mâle sur un ton complice, se baissant à leur hauteur.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta
Spoiler ©️ Awena
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 862
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Lun 18 Juin - 15:18


J'avais explosé.. Ce n'était pas uniquement pour Adana que j'avais ouvert ma grande gueule. Je l'avais également fait pour Talasi et moi.. Il fallait que cela cesse. Que nos parents arrêtent de nous prendre pour des bébés. Nous n'étions plus des lionceaux de 3 mois, Adana comme nous, avions grandi. Certes, je ne connaissais pas encore toutes les subtilités et les règles de la vie, mais j'en connaissais déjà les principales.

Étonnement, Talasi, qui était bien discrète en temps ordinaire, s'était posté à mes côtés pour défendre à son tour Adana. Elle appuyait mon discours en ajoutant qu'il ne fallait pas se baser sur les dires d'Asani ce qui était bien vrai. Pour montrer mon accord avec ma sœur, j'hochais la tête pendant qu'elle parlait. Asani s'empressait de se défendre, disant qu'il avait vue des choses. Génial. Kimiria intervenait à son tour suite à l'insulte proférait par Asani à l'encontre de Talasi.

Quant à Athar, il me regardait avec déception avant de se lancer dans un discours interminable sur la vie.. Comme quoi il était le meilleur placé pour savoir ce qui était bon et que nous étions ignorantes.. Il se mettait ensuite à juger le pauvre Barbu sur les apparences, comptant ces nombreuses cicatrices.. Mais à ce petit jeu des apparences, je pouvais aussi compter comme l'un de ses sauvages dont il parlait. Après tout, j'arborais plusieurs cicatrices venant de mes différentes escapades. Kimiria a bien tenté de raisonné son compagnon, mais en vain. Le père Athar restait buté sur sa position bien qu'il soit contre tous.

S'ensuivit une joute verbale entre Athar et Adana. Je l'écoutais sans plus réagir. J'avais dit ce que j'avais à dire, le reste n'était plus de mon ressort. Après tout, j'étais qu'une petite ignorante. Le Barbu se lançait à son tour dans la joute verbale. Je me décidais à revenir à nouveau dans le flux de parole quand le vagabond se présentait à nous. Je faisais des gestes exagérés avant de parler à la suite de Vita avec une pointe de mécontentement dans la voix à l'encontre de mon père :

"-Enchantée, m'sieur.. Oh, attend. Je sais pas enfaite.. Je suis une petite ignorante enfaite. Dois-je avoir peur de vous monsieur ? On ne sait pas.. Vous pourriez me manger. Ah. J'ai peur rolalah.."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5284-shaka-jeune-intrepide-maj
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 28
En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   Sam 30 Juin - 17:13


Asani n’apprécia pas la pique et le fit remarquer. Talasi baissa les oreilles rien qu’à l’entente de son agaçante voix. Il n’y avait pas à dire tout était détestable chez ce piaf. Avant que la petite lionne ai eu le temps de se défendre Kimiria le fit. Remettant en place l’oiseau pendant que Talasi lui lançait un sourire narquois.
Athar, lui affichait une mine déçue. La situation lui déplaisait et malgré que ses enfants se retournent contre lui, il n’abandonnait pas son idée. Il se lança alors dans un débat mouvementé avec les deux principaux concernés. Talasi suivait la conversation, désespérée par la tête de mule qu’était son père. Pourquoi ne pas tout simplement accepter l’évidence ? De toute manière que ça soit ce lion ou un autre, il lui aurait trouvé un défaut.
Mais ce qui étonnait le plus Talasi était bien cette certitude qu’avait Athar sur le lion rouge. Celui-ci était forcément mauvais puisque son pelage était rouge et que ce même pelage était barré de cicatrices. C’était complètement aberrant pour Talasi. Se baser sur des caractéristiques physiques étaient bien loin des valeurs qu’on lui avait inculpées. Mais ce n’était pas tout, son père semblait reporter une vieille rancoeur sur Vita. Cela semblait injuste pour la lionne mais elle n’intervint pas, continuant d’observer. Après tout le lion était largement apte à se défendre.
Le lion rouge semblait rester calme malgré les pics envoyé en sa direction. Il reporta son attention sur les deux sœurs et se présenta.
Et vous deux, vous êtes donc Shaka et Talasi ? Ravi de faire votre connaissance, je suis Vita, et non pas... une chose.
Talasi n’eut pas besoin de lever la tête puisqu’il se baissa à leur hauteur. Les paroles de Vita la firent sourire, il semblait s’amuser de toute ce chaos. Shaka prit la parole
"-Enchantée, m'sieur.. Oh, attend. Je sais pas enfaite.. Je suis une petite ignorante enfaite. Dois-je avoir peur de vous monsieur ? On ne sait pas.. Vous pourriez me manger. Ah. J'ai peur rolalah.."
C’était du Shaka tout craché, ces paroles et gestes faits de manière exagérée amusaient toujours autant sa soeur bien qu’elle ne pût jamais faire de même. Talasi jeta un œil à leur père qui devait bouillonner. Le pauvre n’en avait pas fini. Un sourire amusé toujours figé sur les babines elle fit un signe de tête au lion avant de prendre la parole.
  «  Enchantée Vita, j’ai hâte d’apprendre à connaître celui que côtoie depuis de longs mois notre sœur »
Talasi lança un regard malicieux à Adana lui faisant comprendre qu’elle aimerait avoir une discussion avec elle. Son regard se reporta sur le sujet de tout ce débat. Effectivement ses cicatrices étaient impressionnantes, Talasi se surprit même à vouloir entendre leurs histoires. M’enfin cela serait sûrement difficile vu la réticence de leur père envers le voyageur.


_________________
©Anoki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5455-talasi

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: Se retrouver et découvrir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se retrouver et découvrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Avant que l'on puisse se retrouver... [Libre]
» Venez nous faire découvrir de nouveau groupe (ou chanteur ;p)
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE
» Demande particulière, retrouver un mannequin/célébrité..
» Comment retrouver celle que l'on a perdu ? [PV Cassia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-