Informations
Topsites

Votez et réclamez vos points ICI !

Réseaux
Crédits

Bannière dessinée par Yetsa, Sumu, Sekhmet, Shasta & Kutoa

Design & Codage © Tadji, Soto & Angola

Musique du lecteur © Peter Crowley's Fantasy Dream

Optimisé pour Mozilla Firefox

Jeu déconseillé aux -12 ans

AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Events & RPs Importants
Ne ratez pas ...
Jetez un œil à la liste des rôles importants disponibles au sein des clans.
Venez tenter les RP Missions !
Laissez un commentaire sur notre Livre d'Or !

Partagez | 
 

 De nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
PLAYER05


À mon sujet

Age : 18 Féminin
Nb de Messages : 573
Localisation : En vadrouille.

En savoir +
MessageSujet: De nouveaux horizons   Dim 8 Avr - 13:05


La guerre avait été sanglante et de nombreux corps étaient tombés sous les coups des uns et des autres. Vita avait tenu sa jumelle éloignée de tout cela au mieux mais la rouge n'avait guère pu s'empêcher d'essayer de s'enquérir des blessés Outlanders, essayant vainement d'en aider certains malgré les remontrances de son frère. Pourtant l'issue avait été terrible pour Ishana qui, impuissante, avait vu Soto prendre la tête des Outlanders tandis que Waasi et ses partisans avaient dû partir rapidement pour ne pas être abattus. Vita n'avait pas tardé à faire partir sa jumelle quand celle-ci fut assurée de la tournure des évênements qui avait brisé quelque chose en son être. Elle avait vu la fille de son bien aimé oncle exilée, elle avait vu le corps de sa tante qui l'avait accueillit avec bienveillance, son cousin était également sûrement mort et d'autres qu'elle avait connu avaient succombé.

Le coup était dur et la brave guérisseuse avait suivit son frère la tête basse et apathique, comme si elle ne parvenait pas à accepter la réalité. Pourtant Ishana tentait de rester brave et souriante quand l'un de ses enfants approchait d'elle, les couvant d'un regard aimant mais teinté de tristesse.

Vita avait de son côté prit la tête du petit convoi, menant sa sœur et ses neveux et nièces aux portes de Prideland après avoir expliqué à Ishana qu'ils seraient accueillis, tout était arrangé. Les étendues dorées et la profusion de proies les attendaient, une terre bénite qui réchaufferait les cœurs, du moins, Vita l'espérait. Il n'aimait pas du tout voir Ishana avait une mine aussi attristée et il ne cessait de jeter des regards dans sa direction, venant parfois frotter son front contre le sien avec tendresse. Il était certain que l'idée de rejoindre l'exil de Waasi avait effleuré l'esprit d'Ishana mais elle n'était pas faîte pour cela. Elle n'avait pas voulu aller avec lui à l'aube de leur âge adulte et une vie d'errance n'était pas pour elle, encore moins alors que ses enfants étaient à ses côtés. Ils avaient beau être des adolescents, Ishana leur souhaitait sûrement stabilité et prospérité, pas une vie d'exilés.

Vita se sentait léger tandis que non loin, la savane dorée de Prideland apparaissait. Enfin ! Vita releva un peu le menton et tenta de dénicher la silhouette d'Ahva, elle devrait être là. Tout avait été minutieusement planifié et le vieux rouge savait pertinemment que tout irait bien. Ishana serait en sécurité, elle reprendrait du poil de la bête et pourrait couler des jours heureux au sein de Prideland. Après tout là aussi était de ceux qu'elle considérait aussi comme sa famille n'est-ce pas ? Elle aimait sans condition Sadaka et avait été proche de Kuzali qui lui avait autrefois proposé l'asile, elle avait même rencontré ses enfants. N'était-ce pas là l'idéal ? Vita n'en doutait pas une seule seconde.

Il finit par ralentir peu à peu son allure et tourna sa tête vers la troupe qu'il menait, glissant son regard sur chacun d'eux avant d'observer Ishana.

- Nous y sommes, Ahva devrait être dans les environs pour vous conduire jusqu'au Rocher. Fit l'Enfant du Feu en déportant ses prunelles orangées vers la savane.

_________________



Vita & Adana:
 

Vita vous agace en #660000
Kit ©️ Yesta.
Personnage ©️ Prince Voldy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4011-vita-l-histoire-d-une-ame
avatar
PLAYER01


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 85
Localisation : Outland

En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   Jeu 12 Avr - 11:27

Le malheur avait frappé notre clan et notre famille. Tahani, notre reine, avait trouvé la mort dans l’incendie du Champ Herbeux et son fils, celui qui aurait dû lui succéder avait disparu. Le corps du prince héritier n’avait pas été retrouvé mais il était fort probable que lui aussi avait péri dans les flammes. Cela avait porté un coup dur aux outlander et Waasi s’était vu proclamée reine.

Mais le malheur ne s’était pas arrêté là. De nombreux lions n’avaient pas tardé à pointer le bout de leur truffe, sous le commandement d’Hourasi. Il était finalement revenu après des années d’Exil pour reprendre ce qu’il pensait qui lui appartenait de droit étant né mâle. Il visait le trône d’Outland et n’avait pas hésité – encore une fois - à attaquer sa propre sœur ainsi que sa demi-nièce, l’actuelle reine.

Je n’y avait pas assisté mais on m’avait dit que le combat avait été violent. Nous étions dévoués à la famille royale mais aucun des membres de ma famille n’avait participé à ça. Enfin, c’est ce que j’avais cru. Mes sœurs m’avait raconté que Rana s’était trouvé sur le champ de bataille jusqu’à ce que notre oncle n’aille le chercher. Ma mère aussi avait voulu y aller mais heureusement, son frère avait réussi à l’en empêcher. Notre mère s’était quand même portée au secours des blessés malgré le résultat du combat. Notre « côté » avait perdu et même si certains avaient survécus, Waasi et ses partisans avaient dû fuir pour rester en vie justement. Je pensais que tout cela n’avait servi à rien puisqu’au final, ce n’était même pas Hourasi qui avait pris la tête des outlanders. Non, lui aussi était mort dans la guerre qu’il avait causée et c’était Soto, un lion de son groupe qui s’était proclamé comme le nouveau chef des outlanders. Enfin, de ce qu’il appelait outlanders. Il n’était que le chef de ses propres troupes, des anciens exilés qui n’avaient gagné une terre qu’en en chassant les précédant occupants. A mes yeux, jamais il ne serait le chef des vrais outlanders et il ne serait jamais le mien. Le seul véritable dirigeant des terres arides était Waasi et pour moi, elle le serait toujours.

N’étant plus les bienvenus sur notre propre terre, notre oncle nous avait enjoints de partir et bien que je n’étais sûrement pas le seul dont le cœur était lourd à cette idée, nous l’avions suivi. Notre destination était Prideland et apparemment, tout avait été organisé pour que nous soyons accueillis là-bas. Le glorieux royaume était un beau territoire, plein de proies et j’étais certains que l’on serait bien intégré mais je n’arrivais pas à adopter une attitude joyeuse. Je marchais aux côté de ma fratrie, tête baissé et je ne disais pas un mot. Bien que plus âgés et plus grands, le voyage me parut tout aussi long que lorsque nous avions rejoint notre père au bord de l’Etang.

Nous marchions encore un moment avant que notre oncle ne s’arrête, m’obligeant à en faire autant pour ne pas lui rentrer dedans. Je relevais la tête et croisais son regard.

Nous y sommes, Ahva devrait être dans les environs pour vous conduire jusqu’au Rocher.

Je balayais les alentours de mon regard émeraude mais je ne voyais personne. Je reposais finalement mes yeux sur mon oncle et ses paroles me firent tiquer. Il avait bien dit vous conduire, pas nous.

Tu ne viens pas avec nous ?

Mon ton était neutre et mon regard n’exprimait pas plus de chose – je n’y arrivais pas. J’espérais quand même qu’il s’était seulement trompé et qu’il allait bien nous accompagner. Je ne voulais pas qu’un autre membre de notre famille nous quitte et cela ferait sans aucun doute beaucoup de peine à Maman.

Hors rp:
 

_________________
Koda vous rend service en #64332c


Présentation - Rapport du Matin - RPs & Liens
Pour tout MP, me contacter sur le compte d'Ukarimu

Kit ©️ Eshina, merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4600-koda-pour-vous-servir
avatar
PLAYER06


À mon sujet

Age : 15 Féminin
Nb de Messages : 1170
Localisation : OUTLAND.

En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   Jeu 12 Avr - 22:08



DE NOUVEAUX HORIZONS



Wissel ne s'était jamais sentie aussi abattue de toute sa vie.
La grande importance qu'elle accordait à sa famille avait été entaillée comme jamais par la guerre contre les exilés Outlanders. On lui avait tout pris. Une partie de sa famille. Ses rêves. Son clan. Sa maison. Tout lui avait été saisi le même jour et dans des circonstances qu'elle avait espéré chanceuses pour ceux qu'elle aimait. Seulement, la hargne des vagabonds avait été telle que les partisans de Waasi avaient terriblement ramassé, engendrant le sang et la mort sur Outland. Hourasi, le fameux grand-oncle qu'elle avait découvert en cette journée si sinistre, avait trouvé la mort sous les griffes du lion doré qui s'était permis de remettre en cause ses ordres. Elle n'avait même pas eu la force de retenir le nom de ce dernier tant cet acte et cette déloyauté l'avaient prise à la gorge. En fait, il y avait eu tellement d'événements marquants durant cette guerre qu'elle ne pouvait même pas se permettre d'en valoriser une plus que les autres. En tout cas, maintenant, son avenir s'avérait bien incertain.
Elle ne retrouverait pas son clan et ne pourrait pas se venger des usurpateurs d'Outland : blessés et dispersés à cause de la défaite cuisante qu'ils s'étaient prise, les Outlanders de Waasi ont tous été banni au même prix que sa grande-cousine. La seule qui pouvait remettre de l'ordre au sein d'Outland. A la place ? Des assassins, des sans-cœurs avaient pris les terres d'Outland et y séjournaient désormais. C'était terriblement injuste. Maintenant qu'elle pensait à son ancien royaume, Wissel ressentait un profond dégoût, une déception certaine.

Et le futur royaume que leur avait promis Vita la dégoûtait encore plus. Elle ne voulait pas de nouvelles terres, elle ne voulait pas de nouveaux camarades avec qui elle n'aurait aucun point commun. Il n'y avait pas sa famille là-bas. Et puis, déjà qu'elle avait galéré à se sociabiliser parmi les enfants Outlanders, le simple fait de devoir discuter avec des personnes qu'elle ne connaissait pas la rendait très malade. Pour se rassurer, elle avait besoin d'un certain temps d'adaptation et d'observation. Ce serait assez difficile à vivre.
Jetant un regard se voulant rassurant à sa mère, l'adolescente put remarquer aisément que celle-ci souriait à tous ses enfants. Malgré la peine et les pertes, Ishana demeurait forte. Vaillante. Wissel aurait aimé lui emprunter sa force. Ce que ressentait sa fille, en cet instant, était un mélange entre divers sentiments désagréables et contradictoires : le dégoût, la déception, la peur, la peine et l'angoisse. Elle qui, d'habitude, observait et analysait afin de contrôler la situation, se voyait perdre tous ses repères et livrée à l'inconnu. Cet inconnu se dessinait justement à l'horizon. Cela faisait déjà un petit moment qu'ils n'étaient plus sur Outland et traversait des terres, inconnues, et voisines à ce royaume qui comptait les intégrer. Une étendue dorée se dressait désormais dans l'inconnu. Était-ce Prideland ? La voix de son oncle la sortit de ses interrogations.

« Nous y sommes, Ahva devrait être dans les environs pour vous conduire jusqu'au Rocher. » déclara le vieux lion rouge.
« Tu ne viens pas avec nous ? » l'interrogea Koda.

Tout aussi touché qu'elle par les conséquences de leur exil, Koda avait gardé la tête baissée tout au long du voyage. Désormais, il regardait son oncle, l'air neutre. Wissel comprenait bien sa réaction. Elle n'aimait guère son oncle et l'idée qu'il les abandonne, lui aussi, gonflait son cœur d'un agacement sans précédent. Il ne pouvait même pas soutenir un minimum ses neveux et nièces, celui-là ?! Tant pis … Ils vivraient bien mieux sans lui, de toute manière.
L'interrogation de Koda était bonne mais elle en avait une autre. Ahva. Ce nom lui disait quelque chose mais son humeur dégradante l'empêchait de réfléchir correctement. Elle n'avait envie de rien, elle n'avait pas la force de puiser dans sa mémoire comme jadis.

« Qui est cette Ahva ? » renchérit-elle, la voix timide, quoique cassée à cause du silence qu'elle s'était imposée au cours du voyage. Ses prunelles émeraude balayèrent l'horizon derrière Vita. Alors c'était cela, leur nouvelle maison ? C'était bien irrespectueux que de cracher sur le cadeau de son oncle et de sa mère mais l'adolescente n'avait pas envie de se voiler la face. Ce royaume était bien plus beau et riche qu'Outland, certes, mais elle ne s'y sentait pas plus chez elle que si on l'avait abandonnée à un territoire ingrat.

Code par Nemalus

_________________
IMPORTANT : Baisse d'activité à partir de Septembre. Je ne pourrais répondre à mes RPs que pendant les week-end et les vacances. Désolée.

W I S S E L
RAPPORT DU MATIN.
SUJET DE RPs & LIENS.

Kit ©️ Eshina I love you
Wissel s'amuse en Teal. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4598-w-i-s-s-e-l
avatar
PLAYER04


À mon sujet

Age : 25 Féminin
Nb de Messages : 295
En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   Jeu 12 Avr - 23:04


Janan avait pour être habitude d’être le bougon. Mais pas aujourd’hui. Non. Il ne disait rien. Pas un son de sortait de sa gueule. Il suivait calmement le groupe. Il jeta un regard en arrière. Il eut l’air triste. Leurs terres...Les siennes...Ils devaient partir. Il regardait la désolation qui faisait place à la terre sur laquelle il avait grandit. Il s’y était attaché. Il n’avait pas envie de les quitter mais avait-il vraiment le choix ?
Les choses étaient allées vite. Il y avait eu le feu avec la mort de Tahani, leur reine mais également proche de leur mère. Et puis la disparition de Tadji qui aurait du lui succéder. Alors Waasi avait du prendre des responsabilités auxquelles elle n’avait sûrement jamais pensé.
Et puis ils étaient arrivés. Assez nombreux. Prêts. Entraînés. Et ils lancé l’attaque. On disait que c’était le retour d’Hourasi. Mais c’était sans compter sur la rebellion intérieure et un lion nommé Soto avait prit sa place.

Janan n’avait prit part à aucune de ses actions. Il n’avait vu que les terres noires, calcinées par le feu meurtrier. Il n’avait pas participé à la bataille, mais comme tous il avait vu les blessés et les morts joncher le sol...C’était la première fois qu’il vivait cela.
Il n’avait pas eu peur. A aucun moment. Pourtant il avait senti un petit pincement au coeur. Outland. Sa terre. Et tant des membres de son clan qu’il avait vu à terre...Et au fond de lui ce sentiment d’impuissance.

Alors pendant la bataille leur oncle Vita était étrangement apparu, comme si tout avait été préparé. Après une longue discussion avec sa sœur, leur mère, ils s’étaient mis en route. Vers un ailleurs. Ils abandonnaient ces terres. Celles qu’ils avaient toujours connues. Prideland était la destination. Une certaine Ahva devait les y attendre. Une lointaine parente à ce qu’il en avait compris.

Durant tout le voyage il n’avait pipé mot. Trop indécis dans ses sentiments et dans ses sensations. Il avait par contre observé longuement leur oncle. Ce lion-là avait un petit quelque chose en plus. Il avait un peu d’admiration pour lui. Ce lion était libre. Seul mais en accord avec lui-même. Et être seul valait mieux qu’être mal accompagné aux yeux de Janan. Et puis il avait toujours l’air de savoir ce qu’il faisait avec cet air sûr de lui et confiant. Rien à voir avec leur père...Leur drôle de père…

Janan découvrit également son frère sous un nouveau jour. L’idiot toujours souriant et serviable semblait un peu plus...normal à cet instant. Cette naïveté imbécile semblait avoir disparu de son visage. Pouvait-il donc ne pas toujours être ce lion parfait qu’il semblait toujours être ? Pouvait-il ressembler un peu plus à un lion « classique » ?

Lorsque Vita prit la parole, les paysages avaient changés depuis déjà assez longtemps. La même verdure et la même luxuriance étaient peu à peu apparues. Comme la première fois où ils avaient mis les pattes ici...Cela n’avait rien à voir avec Outland...Mais quelque part Janan se sentait un peu privilégié de pouvoir profiter de cette terre qui semble si pleine de ressources...Une nouvelle terre où tout semblait abonder...C’était comme passer de l’ombre à la lumière. De la pauvreté à la richesse. Il regarda les visages familiers autour de lui. Il avait beau être solitaire, à cet instant il appréciait la compagnie de sa famille. Il n’était pas encore prêt à une vie autonome solitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t5045-janan-le-jaloux
avatar
PLAYER03


À mon sujet

Age : 23 Féminin
Nb de Messages : 111
En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   Hier à 18:33

Une nouvelle terre s'ouvrait devant les yeux de l'adolescente,son air grave alors qu'il aurait du être joyeux ne laissa rien de bon à présager pourtant cette attitude asse peu amical n'était pas vraiment fait expret mais ce voir faire chasse de ces terres sans qu'on est un mot à dire lui était rester de travers et puis les scènes de guerre restait encore come un gout amer dans sa bouche pourquoi on aurait pas pu acceuillir ces lions sans qu'ils revendique que les autres devaient partir? la politique n'était pas de son âge et elle s'en fichait royalement cependant ce retrouver bête comme un gnou ne lui plaiser pas ou madame aimer avoir des faux airs ça lui prenait de plus en plus. Elle avait marche la tête asse haute et l'air asse digne sans aucun moment dégnait regarde sa fratrie,elle avait par contre souvent regarder Vita leurs oncle qui parraisser tout aussi strict qu'à son habitude voir pire. Quand la verdure fit remplacer par les paroles de chacun Kira se plaça pas loin de vita,soutient son regard quelle juger dur et dit à Koda

"Il a fait ce qu'il avait à faire! "Famille,devoir,honneur" au moins il a respecte le diction! et si son honneur à soi est d'être tout seul qu'il fasse comme bon lui semble!"

C'est parole était dur comme ci il ne servait plus à rien de discuter de ce sujet,elle n'avait jamais parler franchement avec Vita mais elle ne le détesté pas,lui aussi avait un sacré tempérament ce que disait leurs mère d'ailleurs celle ci coula un regard mitigé envers sa fille,ne sachant pas si elle devait la gronder pour avoir être si dur dans son ton ou laisser couler car c'était peut être un traumatisme qui pousser son enfant à agir ainsi. En réalité ce n'était pas vraiment no l'un,ni l'autre on ne pouvait en tout cas pas parler de traumatisme bien que cela l'avait secoue de voir la guerre en direct,c'était un mélange de pleins de choses. Kira mit un peu de distance entre elle et sa famille en s’asseyant un peu plus loin toujours le regard diriger vers eux.


_________________


La fratrie:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Image ©️ Eshina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t4612-kira-d-outland En ligne
avatar
PLAYER - MEMBRE DU MOIS


À mon sujet

Age : 21 Féminin
Nb de Messages : 890
Localisation : Prideland

En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   Aujourd'hui à 15:59


Seule face à l’étendue de la savane, Ahva songeait avec angoisse. Un incendie s’était déclaré plus tôt vers Outland et alors que les dernières voiles de fumées s’étaient élevées dans le ciel, l’odeur des cendres avaient vite été remplacé par celle du sang. Qui avait été victorieux ? Nombreux étaient les lions tombés ? Combien de famille déchirée après cela … Jusqu’ici sûre de ses choix, Ahva doutait à présent. Si elle n’avait pas souhaité défendre le trône de sa marraine, elle n’avait en rien souhaité sa mort et si les exilés avaient été victorieux de cette bataille, elle espérait du moins que Tahani et sa famille aient pu fuir bien que laissant Outland en cendre derrière eux. Elle-même ne savait pas vraiment qui elle espérait savoir victorieux … Tahani n’avait jamais rien apporter aux Pridelanders et n’avaient su même respecter les maigres promesses tenues envers le roi mais Kumpa n’avait jamais cessé de la compter dans son cœur comme une petite sœur et il en était de même pour Kuzali. Quant à elle et malgré tous les événements, ses pensées se tournaient vers Soto. Avait-il survécu ? Une crainte l’éprenait d’une issue défavorable pour l’exilé. Ses sentiments étaient toujours aussi contradictoires et le temps ne l’épargnait pas.

Fidèle à sa promesse, la princesse guerrière patientait à l’aube de la frontière entre les deux royaumes, espérant voir l’ombre de la famille rouge apparaître. Si elle s’inquiétait de l’entêtement d’Ishana à vouloir se battre aux côtés de Tahani, elle comptait néanmoins sur Vita pour la protéger. Il ne laisserait jamais rien lui arriver, c’était une certitude. Espérons également qu’il n’ait pas oublier ses nièces et neveux dans sa hâte mais en compagnie de sa sœur il n’aurait pas eu l’audace de les abandonner. Son souffle était haletant tans il lui semblait attendre depuis des heures. Et si quelque chose leur était arrivé ? Soto leur avait promis une fuite sans difficulté mais aurait-il pu tenir sa promesse si quelque chose était arrivé à Ishana ? Ahva grattait nerveusement la terre de ses griffes acérées, observant chaque parcelle de terre à l’affût de leur arrivée. Etaient-ils tous sains et saufs ? Cette seule garantie de savoir Ishana mise à l’abri de conflit lui était indispensable et elle n’osait imaginer le cas contraire. Mais bravant alors toutes ses peurs, l’ombre du premier fils du Feu se dessina à l’horizon. Ahva se redressa précipitamment, dressant le cou pour accentuer sa vision et soupira de soulagement en apercevant le reste de la famille à ses côtés. Ils étaient tous là.

La lionne s’élança à leur rencontre et malgré sa joie de revoir sa cousine de cœur après tout ce temps, elle ne pouvait qu’arborer un regard piteux et attristé. La peine d’Ishana lui crevait le cœur. Elle était également apaisée de revoir Vita n’arborant aucune nouvelle blessure et malgré son envie de fondre contre lui, ce n’était guère le moment ni le lieu. Ahva songea simplement qu’en vue des circonstances et de l’allure défaitiste du petit groupe, Hourasi et les exilés avaient dû l’emporter. Elle s’arrêta à leur hauteur, essoufflée mais non pas d’avoir couru mais d’avoir tant craint le pire.

« Vous êtes là, tous là … Je vous attendais. »

Elle leur offrit un sourire malgré les circonstances, cherchant à les réconforter dans ce malheur. Son regard était plus insistant à l’égard d’Ishana tant elle ne savait comment réagir à son égard. Elle aurait aimé la serrer contre elle et lui offrir de sa chaleur mais le temps avait beaucoup œuvré depuis leur dernière rencontre et Ahva ignorait ses songes et son ressenti à son égard. Savait-elle que la lionne avait intentionnellement tenue Prideland à l’écart de ce conflit et par conséquent qu’elle savait ce qui allait arriver ? Ahva avait pu préserver la rouge et les siens du bain de sang et des temps à venir en leur offrant refuge sur Prideland mais bien des familles se retrouvaient maintenant sans protection. Comment la bataille s’était-elle terminée ? Tahani et ses enfants avaient-ils pu s’enfuir ? Qu’en était-il du reste de ses partisans, l’avaient-ils rejoint dans sa fuite ou s’étaient-ils prosternés devant leur nouveau roi ? Elle glissa un regard interrogateur à Vita mais une fois de plus, ce n’était peut-être pas le moment et les deux complices auraient tout le temps d’en parler ensuite.

Son regard glissa alors vers les plus petits. Ils étaient cinq. Cela l’étonna, Vita lui avait confié que sa sœur avait mis à bas quatre enfant. Elle observa alors plus longuement le plus grand. Son pelage ne correspondait en rien aux normes des Lions du Feu mais les plus jeunes se tenaient à ses côtés comme s’ils faisaient partie intégrante de leur famille. Qui était-il ? Considérant que l’offre de refuge était adressé à toute la famille d’Ishana, Ahva se dit que la lionne avait du le prendre sous son aile et lui adressa donc un sourire malgré les circonstances. Son regard glissa ensuite vers les plus jeunes qui n’avaient plus rien de frêles lionceaux mais d’adolescents dans la fleur de l’âge. Deux d’entre eux avaient assurément hérité des gènes de leur mère et quant aux deux autres, ils devaient davantage tenir de leur père bien que sur l’une d’elle était présent la raie de mulet typique d’Ishana.

Consciente de l’enfer par lequel ils étaient tous passé pour arriver ici, Ahva se voulait douce et chaleureuse.

« Je suis heureuse de vous rencontrer, mon nom est Ahva. » se présentait la lionne dans un petit sourire. La voix plus basse comme prise de nostalgie, elle ajouta à l’intention de la mère rouge : « Maman aurait été plus que ravie d’apprendre que tu es devenue mère à ton tour. »

Kuzali avait toujours porté la fille de Samba dans une place bien privilégiée de son cœur et si par cette affection dont elle avait été bercée Ahva avait également offert une place de choix à la rouge en la considérant comme une sœur, elle n’en avait moins jalousé cette relation spéciale entre les deux lionnes. La feue reine avait toujours eu tant d’affection et de chaleur à son égard … En mémoire de cet amour inconditionnel, la moindre des choses que pouvait faire Ahva était d’accueillir convenablement la rouge et ses enfants en espérant leur faire oublier leur deuil.

_________________

Image © Awena


Ahva rugit en #D66A14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-lion-king-rpg.com/t3329-ahva

Contenu sponsorisé


À mon sujet

En savoir +
MessageSujet: Re: De nouveaux horizons   

Revenir en haut Aller en bas
 
De nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouveaux horizons en phase d'aplatissement terminale.
» De nouveaux horizons, de nouveaux démons [PS Portes]
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» De nouveaux horizons
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lion King RPG :: 
La Terre des Lions
 :: 
Le Glorieux Royaume — Prideland
 :: La Savane
-